Formation en Télédétection spatiale et SIG. CRTS, janvier 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation en Télédétection spatiale et SIG. CRTS, 18-21 janvier 2016"

Transcription

1 Formation en Télédétection spatiale et SIG CRTS CRTS, janvier 2016 Génération du Modèle Numérique de Terrain et des Produits Dérivés Laila Rasmy, CRTS,

2 PLAN DU COURS Définitions Principaux modèles numériques de terrain Comment sont-ils crées? Qualité du MNT L extraction des attributs de terrain

3 LES MODELES Définitions NUMÉRIQUE de termes DE TERRAIN Relief : Ensemble des inégalités de la surface terrestre Élévation ou altitude (dimension verticale d un lieu): Relative: élévation par rapport à une base de référence comme une plaine, un fond de vallée Absolue: élévation par rapport au niveau moyen de la mer. Topographie : Technique de représentation sur un plan de formes du terrain

4 LES MODELES Définitions NUMÉRIQUE de termes DE TERRAIN Modèle numérique de Terrain: Représentation numérique des variations continues du relief Ensemble ordonné de nombres qui représentent la distribution spatiale des élévations (généralement absolues) d une région

5 LES MODELES La modélisation NUMÉRIQUE numérique de terrainde TERRAIN La modélisation numérique de terrain englobe les tâches suivantes : La création d un MNT L analyse du MNT pour l extraction d attributs du terrain La visualisation du terrain (2D, perspective, 3D) La définition de nouveaux modèles (simulation du ruissellement, calcul de la quantité d eau de fonte, calcul d érosion, )

6 LES MODELES Les sources de NUMÉRIQUE données de Terrain DE TERRAIN Principales sources primaires Couples stéréoscopiques de photographies aériennes et d images de télédétection (SPOT) Mesures prises sur le terrain incluant les données GPS Principales sources secondaires Cartes topographiques (sur support papier ou en format numérique

7 LES Principaux MODELES Modèles NUMÉRIQUE Numériques de Terrain DE TERRAIN Modèle vectoriel : Courbes de niveau Modèle matriciel : GRIDs et LATTICEs, formats image Modèle triangulé, réseau de triangles : TIN

8 Courbes de niveau Modèle vectoriel Provient de la numérisation de cartes topographiques. La qualité du modèle peut être variable surtout à la jonction de plusieurs cartes. Généralement enregistré sous la forme d une série de paires de coordonnées (x,y) pour laquelle une élévation est donnée.

9 Avantages: Courbes de niveau Avantages et inconvénients Très utile en hydrologie parce que cettre structure est basée sur la façon dont l eau s écoule sur le terrain. Inconvénients: Modèle vectoriel Exige un important volume pour le stockage des données. Format de données peu pratique en termes de manipulation et de temps de calcul.

10 Représentation Modèle raster sous forme maillée Structure de MNT la plus utilisée Constituée d une grille régulière de cellules contenant des valeurs d élévation Chaque nœud est défini par une altitude Le pas de la grille est la distance entre deux nœuds Chaque nœuds est localisé par ses coordonnées en ligne colonne dans la grille Valeur d élévation

11 Création d une matrice d élévation Numérisation de cartes topographiques et interpolation des valeurs d élévation Photogrammétrie (photos aériennes et images satellitales)

12 Conversion d isolignes en matrice d élévation Création d une matrice d élévation à partir d une carte Digitaliser les données altimétriques : Courbes de niveau Points côtés, Lignes caractéristiques du relief: crêtes, talwegs, lacs, Calculer le MNT en utilisant un logiciel adapté. Vérifier le MNT: calculer et dessiner des courbes de niveau à partir du MNT, à une équidistance inférieure à celle des courbes initiales et vérifier la compatibilité entre les deux ensembles de courbes.

13 Conversion d isolignes en matrice d élévation Création d une matrice d élévation à partir d une carte Digitalisation des courbes de niveau A partir de carte scannées géoréférencement du raster Saisie manuelle Saisie semi automatique vectorisation proprement dite Données vectorielles Affectation de l altitude

14 Conversion d isolignes en matrice d élévation Création d une matrice d élévation à partir d une carte Digitalisation des courbes de niveau Données vectorielles Interpolation des plages de niveau Données RASTER Interpolation par triangulation TIN

15 Conversion d isolignes en matrice d élévation Création d une matrice d élévation à partir d une carte QUALITE DU MNT La qualité altimétrique du MNT final Précision altimétrique = 1/2 * Eq Eq = Equidistance des courbes de Niveau Le pas du MNT pas minimum réaliste = 4 * précision altimétrique

16 MNT PAR CORRECLATION AUTOMATIQUE 2 LE Vues PRINCIPE d un même objet le but : appareiller les points homologues sur les deux vues

17 MNT PAR CORRECLATION AUTOMATIQUE MNT PAR CORRECLATION AUTOMATIQUE 1 étape : Modélisation géométrique de la prise de vue Rééchantillonage selon les épipolaires L'homologue d'un point de l'image de gauche se trouve sur une droite connue dans l'image de droite.

18 MNT PAR CORRECLATION AUTOMATIQUE 2 étape : corrélation automatique Les images sont analysées ligne à ligne Pour chaque point de l image de référence on cherche le point homologue par le calcul d un indice corrélation sur le voisinage Création d une image de disparité Image des disparités

19 MNT PAR CORRECLATION AUTOMATIQUE 3 étape : La reconstruction 3-D de l espace objet Calcule des altitudes à partir des disparités MNT

20 MNT PAR Facteurs CORRECLATION influençant la qualité AUTOMATIQUE du MNT Effet du rapport B/H : La qualité de la modélisation en corrélation automatique Une mauvaise modélisation entraîne l apparition de parallaxes résiduelles

21 MNT PAR Facteurs CORRECLATION influençant la qualité AUTOMATIQUE du MNT La qualité radiométrique des images Différences radiométrique susceptibles de nuire au fusionnement ou à la corrélation: Dates d acquisition trop différentes Utilisation d un couple panchromatiquemultispectral Présence de voile atmosphérique, de nuages, d ombres ou de neige

22 MNT PAR CORRECLATION QUALITE DES MNT AUTOMATIQUE La qualité altimétrique du MNT final Précision altimétrique = Pas image brute * 0.4 / (B/H) SPOT Pan précision alti. = 5 m avec un B/H de 0.8 = 10 m avec un B/H de 0.4 SPOT XS précision alti. = 10 m avec un B/H de 0.8 = 20 m avec un B/H de 0.4 Le pas du MNT pas minimum réaliste = 4 * précision altimétrique

23 Réseaux de triangles irréguliers RESEAU DE TRIANGLES IRREGULIER (TIN) C est un modèle vectoriel topologique construit à partir de points d élévation irrégulièrement espacés Des points d élévation irrégulièrement espacés sont sélectionnés pour représenter le terrain avec un grand nombre de points dans les régions accidentées et un petit nombre de points dans les régions relativement planes (c est une représentation adaptée au terrain)

24 Réseaux de triangles irréguliers RESEAU DE TRIANGLES IRREGULIER (TIN) Les points d élévation sont reliés par des lignes pour former des triangles selon le principe de la triangulation de Delaunay À l intérieur de chaque triangle, la surface est supposée homogène et représenter un plan orienté dans l espace La représentation du terrain est continue, la surface de chaque triangle étant définie par les trois points qui le composent

25 Structure topologique d un TIN RESEAU DE TRIANGLES IRREGULIER (TIN) Les données sont enregistrées dans un ensemble de tables comprenant minimalement deux tables : La localisation des noeuds et l élévation des noeuds La composition et l adjacence de chaque triangle

26 Structure topologique d un TIN RESEAU DE TRIANGLES IRREGULIER (TIN) TIN Table des noeuds Table des triangles 9 8 G N E H C 6 F D 4 5 O I A 1 2 B 3 K J 7 Noeud Coordonnées X Y Z 1 x1 y1 z1 2 x2 y2 z2 3 x3 y3 z3 Triangle Noeuds Propriété 1 (triangles adjacents) A 1,2,5 B,H,O B 1,2,3 A,C,K C 1,3,9 B,H,N D 4,5,6 E,F,O Propriété 2 (couleur) 10 M L x12 y12 z12 E 5,6,8 D,G F 4,6,7 D,I O 2,4,5 A,D,I

27 Réseaux de triangles irréguliers RESEAU DE TRIANGLES IRREGULIER (TIN) Avantages et inconvénients Avantages S adapte à la variabilité du terrain La représentation de la topologie facilite certaines analyses À chaque triangle peut être associé un attribut du terrain Requiert moins d espace que la matrice d élévation Inconvénients Temps de calcul élevé lié à la structure vectorielle Problème des triangles plats

28 UTILISATION PRODUITS DERIVES DES MNT Orthorectification des images Courbes de niveau Pentes Exposition (orientation) Génération de vue en 3 dimensions

29 Courbes PENTEde niveau Suivant l échelle de sortie et la pente du terrain, les courbes seront plus ou moins espacés d où une lisibilité variable du plan. Un calcul a donc permis de définir un tableau fournissant l équidistance des courbes de niveau à fixer en fonction de la pente et de l échelle.

30 Pente PENTE La pente (slope) est l angle maximal que fait une facette de terrain avec l horizontale. Elle s exprime habituellement en pour-cent ou en degrés.

31 Exposition EXPOSITION L'orientation (ou exposition aspect) est la direction horizontale de la plus grande pente. Conventionnellement, elle est exprimée sous forme d un azimut, en degrées codés avec 0 au nord, et dans le sens horaire; et ainsi de suite (180 au sud...) jusqu au 360 qui est à nouveau au nord.

32 EXPOSITION En utilisant l altitude des huits points de la fenêtre 3x3. Pour calculer la pente et l exposition pour la cellule F on a besoin de l altitude des points suivants A, B, C, G, K, J, I, E A B C D E F G H I J K L M N O P

33 EXPOSITION A B C D E F G H I J K L M N O P 1. Calculer gradiant est-ouest : X = ((Z C + 2*Z G +Z K ) Z A +2*Z E +Z I ))/8*cell size 2. Calculer gradiant nord-sud : Y = ((Z A + 2*Z B +Z C ) Z I +2*Z J +Z K ))/8*cell size

34 EXPOSITION A(80) B(74) C(63) D(89) E(69) F(67) G(56) H(78) I(60) J(52) K(48) L(60) M(59) N(49) O(47) P(40)

35 Extraction du réseau d écoulement L extraction d un réseau d écoulement est fournie en utilisant un MNT corrigé des micro-dépressions : une nouvelle direction d écoulement est détectée ; puis, un calcul d «accumulation» et un seuillage permet d obtenir une image raster du réseau d écoulement.

36 MNT MONDIAL ASTER ASTER est un modèle numérique de terrain (MNT) disponible sur le monde entier (sauf pour des latitudes extrêmes) produit en collaboration entre la NASA et le METI (Japon). Il est disponible pour un pas (taille de pixel) de 30 m, et une précision planimétrique de 30 m et altimétrique de 20 m.

37 MNT MONDIAL SRTM SRTM est un modèle numérique de terrain (MNT) disponible sur le monde entier (sauf pour des latitudes extrêmes) produit par une mission de la NASA. Il est disponible pour un pas (taille de pixel) de 90 m, une précision altimétrique d'environ 16 m et planimétrique 60 m.

38 MNT MONDIAL SPOT DEM SPOT DEM est un modèle numérique d élévation réalisé par corrélation automatique de couples stéréoscopiques acquis par l instrument HRS (haute résolution stéréoscopique)de Spot 5. A la différence du MNT (modèle numérique de terrain) qui décrit le relief du sol nu, le MNE prend également en compte le sur-sol.

Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire

Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire UMR TETIS Cemagref-CIRAD-ENGREF PLAN 1. IMAGES AERIENNES ET SATELLLITALES a) Images sources pour les MNT b) Modes

Plus en détail

Création d un Modèle Numérique de Terrain raster à partir de courbes de niveau (vecteur) Visualisation en 2D

Création d un Modèle Numérique de Terrain raster à partir de courbes de niveau (vecteur) Visualisation en 2D Création d un Modèle Numérique de Terrain raster à partir de courbes de niveau (vecteur) Visualisation en 2D Utilisation du projet TD_MNT_PELEE.rvc Un Modèle numérique de terrain (MNT) correspond à une

Plus en détail

Photo-interprétation

Photo-interprétation Photo-interprétation t ti Cours 4: Géoréférencement, MNT/MNS, restitution vectorielle Plan du cours (1/2) Semaine Date (mardi) Contenu C E 8 22.02.11 1 Th. 1 + intro forêt 2 1 9 01.03.11 2 Th. 2 + prép.

Plus en détail

les MNT et les MNE issus d images optiques à l IGN Sylvain AIRAULT IGN/DT/SR/MATIS

les MNT et les MNE issus d images optiques à l IGN Sylvain AIRAULT IGN/DT/SR/MATIS les MNT et les MNE issus d images optiques à l IGN Sylvain AIRAULT IGN/DT/SR/MATIS Introduction : limites de l exposé État de l art limité à l expérience IGN : mais l imagerie Radar est exclue (cf. présentation

Plus en détail

Représentation numérique de l IGN Qualité de l IGN Métadonnée

Représentation numérique de l IGN Qualité de l IGN Métadonnée L INFORMATION GEOGRAPHIQUE NUMERIQUE CRTS, 18 21 janvier 2016 M.F. SMIEJ smiej@crts.gov.ma Introduction Définition de l IGN PLAN Dimension spatiale de l IGN : localisation Représentation numérique de l

Plus en détail

ArcView Spatial Analyst : approche SIG raster

ArcView Spatial Analyst : approche SIG raster Conseil, astuce, info A vous de jouer Attention ArcView Spatial Analyst : approche SIG raster Spatial Analyst est un module optionnel d analyse spatiale d ArcView. Il travail sur des données raster (grille

Plus en détail

Les données 3D disponibles sur étagère

Les données 3D disponibles sur étagère Séminaire 3D 24 avril 2015 1 Les données 3D disponibles sur étagère Nicolas Devaux Montpellier SupAgro 2 Plan 1. Définitions 2. Produits disponibles sur étagères Les payants 3. Produits disponibles sur

Plus en détail

Acquisition de données géographiques

Acquisition de données géographiques Acquisition de données géographiques 1 Acquisition de données géographiques Les différents types de données géographiques Les sources de données géographiques 2 3 Les types de données 4 Les différents

Plus en détail

Le numérique au service de la cartographie

Le numérique au service de la cartographie Université Hassan II-Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock Casablanca Le numérique au service de la cartographie Présenté par : Layelmam Mohammed Les journées de la Science 2011 15 Avril 2011 Programme

Plus en détail

3D ANALYST POUR ARCGIS : QUELLES APPLICATIONS POUR L ARCHEOLOGIE? Hervé Bohbot (CNRS)

3D ANALYST POUR ARCGIS : QUELLES APPLICATIONS POUR L ARCHEOLOGIE? Hervé Bohbot (CNRS) 3D ANALYST POUR ARCGIS : QUELLES APPLICATIONS POUR L ARCHEOLOGIE? Hervé Bohbot (CNRS) 1 ArcGIS est une gamme de logiciels spécialisée en Systèmes d information géographique, édité par la société ESRI.

Plus en détail

Les questions auxquelles peut répondre le SIG

Les questions auxquelles peut répondre le SIG LES FONCTIONS SIG CRTS, 18 21 Janvier 2016 Amal LAYACHI, layachi@crts.gov.ma Les questions auxquelles peut répondre le SIG Où? : recherche spatiale d'objets par rapport à leurs caractéristiques, Quoi?

Plus en détail

Jean-Marc Gilliot Joël Michelin Emmanuelle Vaudour. 11e Journées d'étude des sols 2012 Versailles-Grignon

Jean-Marc Gilliot Joël Michelin Emmanuelle Vaudour. 11e Journées d'étude des sols 2012 Versailles-Grignon Une chaîne de traitement automatique pour l'estimation de la rugosité des sols agricoles par photogrammétrie 3D à partir de photographies prises sans contraintes pour le suivi radiométrique des sols UMR

Plus en détail

Modèles Numériques de Terrain Interpolation Numérique.

Modèles Numériques de Terrain Interpolation Numérique. Modèles Numériques de Terrain Interpolation Numérique Christophe.delacourt@univ-brest.fr 3 4 Comment mesurer la Topographie sous Marine? Altimétrie Spatiale 5 Bathmétrie Multifaisceau 6 Restitution par

Plus en détail

swissalti 3D Rapport sur la publication 2016

swissalti 3D Rapport sur la publication 2016 Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de topographie swisstopo swissalti 3D Rapport sur la publication 2016 Généralités sur swissalti 3D

Plus en détail

BD ALTI. Version 1. Descriptif de contenu. Institut Géographique National. Révisé le : Octobre 2011

BD ALTI. Version 1. Descriptif de contenu. Institut Géographique National.  Révisé le : Octobre 2011 BD ALTI Version 1 Descriptif de contenu Date du Document : Juillet 2011 Révisé le : Octobre 2011 Institut Géographique National 73 avenue de Paris 94165 Saint-Mandé Cedex www.ign.fr 1. GÉNÉRALITÉS... 3

Plus en détail

BD ALTI. Version 1. Descriptif de contenu. Révision : Septembre Date du Document : Juillet 2011

BD ALTI. Version 1. Descriptif de contenu.  Révision : Septembre Date du Document : Juillet 2011 BD ALTI Version 1 Descriptif de contenu Date du Document : Juillet 2011 Révision : Septembre 2013 www.ign.fr SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Ce que contient ce document... 3 1.2 Représentation

Plus en détail

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Nous reprenons dans cet article un des thèmes présentés lors de la journée organisée par l ATTT (Association technique du traitement

Plus en détail

Méthodes d extraction de MNT à partir de capteurs embarqués. Stéréoscopie (optique ou radar) Lidar (laser) Interférométrie radar

Méthodes d extraction de MNT à partir de capteurs embarqués. Stéréoscopie (optique ou radar) Lidar (laser) Interférométrie radar Méthodes d extraction de MNT à partir de capteurs embarqués Stéréoscopie (optique ou radar) Lidar (laser) Interférométrie radar C est quoi un MNT? MNT Modèle Numérique de Terrain MNE Modèle Numérique d

Plus en détail

Retouches d'images numériques

Retouches d'images numériques Ça sert à quoi? Une bonne retouche d'image c'est? Images matricielle (dit Bitmap) Une image matricielle, ou «carte de points» (de l'anglais «bitmap»), est une image constituée d'une matrice de points colorés.

Plus en détail

Quelques éléments de présentation du modèle RuiCells

Quelques éléments de présentation du modèle RuiCells Modèle RuiCells page 1 Quelques éléments de présentation du modèle RuiCells Patrice Langlois UMR IDEES 6063 Laboratoire MTG Hiérarchie objet des cellules 2 topo ponctuelle 5 Cell Ponctuelle Linéaire Aménagée

Plus en détail

ISA. Géomatique, Analyse & Modélisation Spatiale en Archéologie

ISA. Géomatique, Analyse & Modélisation Spatiale en Archéologie ECOLE THEMATIQUE Géomatique, Analyse & Modélisation Spatiale en Archéologie ISA Réseau Information Spatiale et Archéologie du 12 au 17 septembre 2005 à Messigny et Vantoux (Côte d'or) http://www.univ-tours.fr/isa

Plus en détail

UE HMBE 314 Initiation à la Géomatique : S.I.G. / GPS / Cartographie RAPPELS

UE HMBE 314 Initiation à la Géomatique : S.I.G. / GPS / Cartographie RAPPELS UE HMBE 314 Initiation à la Géomatique : S.I.G. / GPS / Cartographie RAPPELS UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER Laure Paradis(laure.paradis@univ-montp2.fr) et Cyril Bernard (cyril.bernard@univ-montp2.fr) Année

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 4-octo.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Les données Raster Les Rasters Les données de type raster sont principalement des photographies numériques, des photographies scannées,

Plus en détail

Cours SIG. Présentation du cours. La cartographie c est. Utilisation. Le SIG Partie théorique. Lier :

Cours SIG. Présentation du cours. La cartographie c est. Utilisation. Le SIG Partie théorique. Lier : Cours SIG Le SIG Partie théorique Présentation du cours 1 2 Lier : La cartographie c est information géométrique Information attributaire Parcelle de monsieur Dupont 8 rue des mignotes 2000 F/m² Cartographie

Plus en détail

le BIM Voirie et Assainissement dans un LOTISSEMENT en BTS TP

le BIM Voirie et Assainissement dans un LOTISSEMENT en BTS TP le BIM Voirie et Assainissement dans un LOTISSEMENT en BTS TP Étude d un LOTISSEMENT - présentation de quelques utilisations possibles du BIM en classe de BTS TP - logiciel utilisé MENSURA, le site www.reseaux-et-canalisations.ineris.fr,

Plus en détail

Laboratoire du Système d Information Géographique et de la Télédétection Spatiale

Laboratoire du Système d Information Géographique et de la Télédétection Spatiale Laboratoire du Système d Information Géographique et de la Télédétection Spatiale Télédétection Spatiale 1 Introduction : La complexité croissante des questions posées aux acteurs de la gestion de l espace

Plus en détail

CHAPITRE V GEOREFERENCEMENT ET PROJECTIONS

CHAPITRE V GEOREFERENCEMENT ET PROJECTIONS CHAPITRE V GEOREFERENCEMENT ET PROJECTIONS Résumé du chapitre 4 Définitions 4 Comprendre les principes de la projection cartographique 4 Les projections Lambert zone et Lambert 93 4 Visualiser le système

Plus en détail

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO Nous allons apprendre, à travers ce dossier, à lire un histogramme et à s'en servir lors des prises de vue. Nous verrons quelle est son utilité et comment l'interpréter pour améliorer ses images. En photographie

Plus en détail

La géomatique à l Institut de la statistique du Québec : un service au bénéfice de la recherche

La géomatique à l Institut de la statistique du Québec : un service au bénéfice de la recherche La géomatique à l Institut de la statistique du Québec : un service au bénéfice de la recherche 11 novembre 2011 Hugo Leblanc Direction des services informationnels et technologiques Institut de la statistique

Plus en détail

Topographie opérationnelle

Topographie opérationnelle Michel Brabant avec le concours de Béatrice Patizel, Armelle Piègle et Hélène Müller Topographie opérationnelle Mesures - Calculs - Dessins - Implantations Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12847-5

Plus en détail

swissbuildings 3D Version 1.0

swissbuildings 3D Version 1.0 Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse swissbuildings 3D Version 1.0 Les bâtiments de la Suisse en 3D simplifiés Corps de bâtiments (extrait

Plus en détail

Formation QGIS-ENVI. Tarif étudiant, dem. d emploi, particulier ect : 1680 euros net de taxe

Formation QGIS-ENVI. Tarif étudiant, dem. d emploi, particulier ect : 1680 euros net de taxe Bureau d étude et centre de formation SIG - Télédétection - Environnement 1, rue des Saules 35510 Cesson-Sévigné, France Tél. 02 30 88 12 99 sigotm@sigotm.com www.sigotm.com Formation QGIS-ENVI Lieu :

Plus en détail

Création et utilisation d'un masque binaire Conversion vecteur / raster sous TNT

Création et utilisation d'un masque binaire Conversion vecteur / raster sous TNT Création et utilisation d'un masque binaire Conversion vecteur / raster sous TNT Utilisation du projet TD_MNT_MASQUE.rvc A l'aide du module de Modélisation de surface (Convertir Modélisation de surface),

Plus en détail

Octobre Cartographie des données climatiques et modélisation agronomique

Octobre Cartographie des données climatiques et modélisation agronomique Cartographie des données climatiques et modélisation agronomique Les enjeux et motivations -Connaissance du climat à la parcelle -Applications : Gestion terroir, -Suivi dynamique des relations climat culture

Plus en détail

ArcGIS pour les Nuls. 1. Introduction à la géomatique

ArcGIS pour les Nuls. 1. Introduction à la géomatique ArcGIS pour les Nuls 1. Introduction à la géomatique PLAN Qu est-ce qu un SIG? Vocabulaire géographique Modèle vectoriel Modèle matriciel Géoréférence et systèmes de coordonnées QU EST-CE QU UN SIG? C

Plus en détail

Version du 14 novembre 2008. Introduction. Les systèmes LIDAR

Version du 14 novembre 2008. Introduction. Les systèmes LIDAR Version du 14 novembre 2008 Introduction Une représentation précise du relief est indispensable pour de très nombreuses applications de gestion du territoire. Les modèles numériques de terrain (MNT) et

Plus en détail

GOCE: La boîte à outils utilisateurs

GOCE: La boîte à outils utilisateurs GOCE: La boîte à outils utilisateurs M.-H. Rio 1 et le consortium GUT(S) 2 1 CLS, Toulouse, France 2 AWI, Allemagne; DNSC, Danemark; IFREMER, France; NERSC, Norvège; POL, Angleterre; NOCS, Angleterre;

Plus en détail

République Tunisienne Ministère de l Equipement, de l Habitat et de l Aménagement du Territoire Office de la Topographie et de la Cartographie

République Tunisienne Ministère de l Equipement, de l Habitat et de l Aménagement du Territoire Office de la Topographie et de la Cartographie République Tunisienne Ministère de l Equipement, de l Habitat et de l Aménagement du Territoire Office de la Topographie et de la Cartographie L'EVOLUTION DE LA GEODESIE TUNISIENNE: DES POINTS DE LAPLACE

Plus en détail

Restitution d image Page 1/7 Restitution d'images

Restitution d image Page 1/7 Restitution d'images Restitution d image Page 1/7 Restitution d'images Baccalauréat STI2D-SIN Objectifs A la fin de la séquence, l'élève doit être capable de définir et valider une solution d'acquisition d'image par simulation

Plus en détail

Les modèles numériques de terrain - Définition, spécifications et enjeux -

Les modèles numériques de terrain - Définition, spécifications et enjeux - Les modèles numériques de terrain - Définition, spécifications et enjeux - Aix-en-Provence 31/01/13 Sommaire I- Généralités Définition, paramètres et usages Technologies et Méthodes de production II- Deux

Plus en détail

Exploration des données

Exploration des données Exploration des données Conception et coordination Christina Aschan-Leygonie et Claire Cunty Contributeurs Thierry Joliveau et Pierre-Olivier Mazagol Réalisation et traitements informatiques Cécile Narce

Plus en détail

Modélisation des images. Tâches et contours

Modélisation des images. Tâches et contours Modélisation des images Tâches et contours Modèles d images Images vectorielles ou matrice de points Le terme image vectorielle est impropre Une image dite vectorielle n est en fait qu une image possédant

Plus en détail

QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement

QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement Définition du SIG Informatisation SIG Information localisée à la surface de la terre Base de données géoréférencées

Plus en détail

AIDE DE DPTOPO. Cliquez sur titre du chapitre pour atteindre la page correspondante. Présentation du logiciel Page 2

AIDE DE DPTOPO. Cliquez sur titre du chapitre pour atteindre la page correspondante. Présentation du logiciel Page 2 AIDE DE DPTOPO Cliquez sur titre du chapitre pour atteindre la page correspondante Présentation du logiciel Page 2 Méthode de levé des stations pour DPTopo Page 3 Création d une nouvelle cavité et premiers

Plus en détail

NOTIONS ÉLEMENTAIRES DE TOPOGRAPHIE

NOTIONS ÉLEMENTAIRES DE TOPOGRAPHIE NOTIONS ÉLEMENTAIRES DE TOPOGRAPHIE La topographie consiste notamment à définir des points en coordonnées rectangulaires X, Y, Z (plan) à partir de coordonnées polaires (angles horizontaux, verticaux et

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

Description du produit SPOT DEM

Description du produit SPOT DEM Description du produit SPOT DEM Version 1.2-1 er janvier 2005 Cette édition remplace et annule les précédentes versions Glossaire DIMAP DTED DXF Digital Image MAP format d encapsulage associant la partie

Plus en détail

Exploitation de Données Lidar

Exploitation de Données Lidar RAPPORTS Secrétariat Général Service des Politiques Support et des Systèmes d'information Centre de Prestations et d'ingénierie Informatiques Département Opérationnel Ouest Septembre 2011 Exploitation

Plus en détail

Acquisition des données LiDAR - Secteurs de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et Châteauguay & Vallée-du-Richelieu

Acquisition des données LiDAR - Secteurs de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et Châteauguay & Vallée-du-Richelieu Acquisition des données LiDAR - Secteurs de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et Châteauguay & Vallée-du-Richelieu Contenu de la livraison finale Janvier 2011 Table des matières Sujet Page Introduction 3

Plus en détail

Amélioration de la qualité des données UrbIS 3D. Georges Charlot

Amélioration de la qualité des données UrbIS 3D. Georges Charlot Amélioration de la qualité des données UrbIS 3D Georges Charlot Données UrbIS 3D 2012 : initialisation base de données bâtiments et principaux ouvrages d art région bruxelloise 3D LOD2 CityGML LOD2 : Levelof

Plus en détail

ArcGIS, un système SIG 3D complet

ArcGIS, un système SIG 3D complet SIG 2012 - Conférence francophone Esri Versailles, France Atelier Technique - 4 Oct. 2012 ArcGIS, un système SIG 3D complet Aurélie LABAT - Gaëtan LAVENU Les modèles de données 3D dans ArcGIS Entités

Plus en détail

La photogrammétrie à l IGN

La photogrammétrie à l IGN La photogrammétrie à l IGN 1. Introduction La photogrammétrie est une technique qui permet de faire des mesures à partir de photos aériennes ou - selon les méthodes les plus récentes telles que le radar

Plus en détail

3D Analyst : Draper une Salle de classe SIG image sur une surface terrain.

3D Analyst : Draper une Salle de classe SIG image sur une surface terrain. 3D Analyst : Draper une Salle de classe SIG 2008 image sur une surface terrain formation@esrifrance.fr 1 Exercice : Draper une image sur une surface terrain Visualiser une image drapée sur une surface

Plus en détail

Origine des eaux souterraines

Origine des eaux souterraines Origine des eaux souterraines Les eaux souterraines proviennent essentiellement de l'infiltration dans un terrain des eaux de l atmosphère et de l hydrosphère : précipitations, eau des lacs, des océans

Plus en détail

Pascal Cristofoli. Laboratoire de démographie et d histoire sociale. - Ecole d été L analyse des réseaux - Lille, 2 juillet 2013

Pascal Cristofoli. Laboratoire de démographie et d histoire sociale. - Ecole d été L analyse des réseaux - Lille, 2 juillet 2013 - Ecole d été L analyse des réseaux - Lille, 2 juillet 2013 Pascal Cristofoli Laboratoire de démographie et d histoire sociale CRH-UMR 8558 EHESS-CNRS Ecole des hautes études en sciences sociales Ce document

Plus en détail

STEREOSCOPIE SATELLITALE

STEREOSCOPIE SATELLITALE MATHEMATIQUES ET STEREOSCOPIE SATELLITALE Gwendoline Blanchet (CNES), Jean-Michel Morel (CMLA), Bernard Rougé (CMLA) 7 Lancement Campus spatial 6-7 1 Plan I. Projet MISS II. Les points clef dans l optimisation

Plus en détail

Le drone au service de l ingénierie. Présenté par Mathieu Bélisle M.SC. Géogr.

Le drone au service de l ingénierie. Présenté par Mathieu Bélisle M.SC. Géogr. Le drone au service de l ingénierie Présenté par Mathieu Bélisle M.SC. Géogr. Plan de la présentation Présentation de Groupe HBG arpenteurs-géomètres Définition de DRONE/UAV/UAS Historique Le relevé d

Plus en détail

Représentation des textes

Représentation des textes Représentation de l'information non numérique Représentation des textes Lorsqu'un programme source est sauvé par l'éditeur dans lequel il est écrit, un fichier de texte est créé Le fichier est une séquence

Plus en détail

1. Définition des concepts de base. 2. Structure de l'information géographique. 3. Modélisation des données sémantiques

1. Définition des concepts de base. 2. Structure de l'information géographique. 3. Modélisation des données sémantiques sommaire 1. Définition des concepts de base 2. Structure de l'information géographique 3. Modélisation des données sémantiques 4. Modélisation des données géométriques 1. Définition des concepts de base

Plus en détail

https://iga.ujf-grenoble.fr/presentation/cermosem/formation/formations-sig

https://iga.ujf-grenoble.fr/presentation/cermosem/formation/formations-sig Formations aux Systèmes d Information Géographique (SIG) Initiation et perfectionnement Mise en application sur les logiciels ArcGIS, MapInfo et QGis Màj. : sept. 2014. È Objectifs : acquérir les connaissances

Plus en détail

Nous allons vous présentez notre travail sur l'évolution de la télévision.

Nous allons vous présentez notre travail sur l'évolution de la télévision. . Nous allons vous présentez notre travail sur l'évolution de la télévision. Élisa : Télévision LCD, télévision HD. Clotilde : Première télévision,télévision en couleurs. Nadège : Première télévision en

Plus en détail

Expliquer comment le relief est représenté sur une carte topographique. Connaître la notion d échelle, de courbes de niveau et de

Expliquer comment le relief est représenté sur une carte topographique. Connaître la notion d échelle, de courbes de niveau et de 1. Objectifs : Objectifs de savoir: Expliquer comment le relief est représenté sur une carte topographique. relief. Connaître la notion d échelle, de courbes de niveau et de Connaître la signification

Plus en détail

2 ÉTAPE 2 : SÉLECTION DES DONNÉES DE SUPPORT

2 ÉTAPE 2 : SÉLECTION DES DONNÉES DE SUPPORT 2 ÉTAPE 2 : SÉLECTION DES DONNÉES DE SUPPORT Aujourd hui, via le web, nous pouvons consulter aisément des bases de données cartographiques numériques, trouver des rapports, des monographies, ou des articles

Plus en détail

Contenus Pédagogiques

Contenus Pédagogiques Commission Nationale des Activités Contenus Pédagogiques Unités de Formation CARTO ORIENTATION Niveau 1 et 2 Référentiel CARTO 1 et CARTO 2 page 1 / 8 version Béta 7 janvier 2014 Référenciel de compétences

Plus en détail

MODELES NUMERIQUES DE TERRAIN : LE LOGICIEL BABEL. (Marc SOURIS & Dominique REMY. 1. LA CREATION DU MODELE

MODELES NUMERIQUES DE TERRAIN : LE LOGICIEL BABEL. (Marc SOURIS & Dominique REMY. 1. LA CREATION DU MODELE 135 MODELES NUMERIQUES DE TERRAIN : LE LOGICIEL BABEL (Marc SOURIS & Dominique REMY. RESUME - Le calcul et la représentation du relief en trois dimensions est un outil important dansbeaucoupdedomaines,comme

Plus en détail

Comment fabriquer les plaques texte d'une pince à sec

Comment fabriquer les plaques texte d'une pince à sec Comment fabriquer les plaques texte d'une pince à sec Général Machines appropriées : Speedy 100, Speedy 300, Speedy 400, Speedy 500 Machine laser Trotec utilisée : Speedy 300, 80 Watt Logiciel Trotec Laser

Plus en détail

Utilisation des données LIDAR dans les études hydrauliques : - Un outil à disposition - Recommandations aux Maîtres d'ouvrage

Utilisation des données LIDAR dans les études hydrauliques : - Un outil à disposition - Recommandations aux Maîtres d'ouvrage Utilisation des données LIDAR dans les études hydrauliques : - Un outil à disposition - Recommandations aux Maîtres d'ouvrage Christophe Laroche 1 Plan de l'intervention Quelques interrogations rencontrées

Plus en détail

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CO-193 CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CANTOU J.P. IGN, RAMONVILLE STE-AGNE, FRANCE CONTEXTE ET OBJECTIFS Contexte Le système d Observation de la Terre Pléiades conçu par

Plus en détail

LibreOffice Découvrir Le tableur Calc (1)

LibreOffice Découvrir Le tableur Calc (1) L INTERFACE LibreOffice Découvrir Le tableur Calc (1) Ce document présente quelques fonctionnalités du tableur CALC. Ouvrez une feuille de calcul et suivez les indications. Les données à saisir sont repérées

Plus en détail

Graphes orientés. Le plan des 4 carrefour peut être schématisé. On obtient ainsi un graphe orienté. ( )

Graphes orientés. Le plan des 4 carrefour peut être schématisé. On obtient ainsi un graphe orienté. ( ) chapitre Graphes orientés En mathématiques, un graphe va permettre de décrire une situation ou une organisation. Sa modélisation mathématiques donne des outils pour hiérarchiser, organiser ou optimiser

Plus en détail

LES IMAGES NUMÉRIQUES

LES IMAGES NUMÉRIQUES LES IMAGES NUMÉRIQUES On désigne sous le terme d'image numérique toute image (dessin, icône, photographie ) acquise, créée, traitée ou stockée sous forme binaire (ensemble de 0 et de 1). On distingue deux

Plus en détail

Description du produit SPOT DEM Precision

Description du produit SPOT DEM Precision Description du produit SPOT DEM Precision Version 1.0-1 er avril 2006 Cette édition remplace et annule les précédentes versions Glossaire DIMAP Digital Image MAP form at d encapsulage associant la partie

Plus en détail

Le Lidar aéroporté ou la lasergrammetrie aérienne : principes, mises en œuvre et potentiels pour l étude des territoires

Le Lidar aéroporté ou la lasergrammetrie aérienne : principes, mises en œuvre et potentiels pour l étude des territoires Le Lidar aéroporté ou la lasergrammetrie aérienne : principes, mises en œuvre et potentiels pour l étude des territoires Laure Saligny (Plateforme technologique GéoBFC, MSH Dijon, USR 3516, ubfc-cnrs)

Plus en détail

swissalti 3D Info Septembre 2014 swissalti 3D Le modèle de terrain à haute résolution de la Suisse

swissalti 3D Info Septembre 2014 swissalti 3D Le modèle de terrain à haute résolution de la Suisse Info Septembre 2014 Le modèle de terrain à haute résolution de la Suisse Table des matières 1... 3 1.1 Description succincte... 3 1.2 Contenu et modèle de données... 3 1.3 Périmètre... 3 1.4 Qualité et

Plus en détail

D e v o i r M a i s o n d I n f o r m a t i q u e

D e v o i r M a i s o n d I n f o r m a t i q u e PCSI A Informatique Lycée Brizeux - année 2013-2014 D e v o i r M a i s o n d I n f o r m a t i q u e M a n i p u l a t i o n d i m a g e s m a t r i c i e l l e s L objectif du DM est la manipulation

Plus en détail

MISE EN FORME D'UNE FEUILLE DE CALCUL

MISE EN FORME D'UNE FEUILLE DE CALCUL MISE EN FORME D'UNE FEUILLE DE CALCUL MISE EN FORME CONTENU D'UNE CELLULE Attribut des caractères dans une cellule Il est possible d'affecter des attributs aux caractères contenus dans une cellule (police,

Plus en détail

Le programme Litto3D en Pays-de-la-Loire. Programme Litto3D en Pays-de-la-Loire

Le programme Litto3D en Pays-de-la-Loire. Programme Litto3D en Pays-de-la-Loire Le programme Litto3D en Pays-de-la-Loire 1 Plan de la présentation Court rappel sur les données Litto3D Les livraisons réalisées sur les Pays-de-la-Loire Les perspectives de programme national 2 Le programme

Plus en détail

Les Prises de Vues Aériennes

Les Prises de Vues Aériennes Les Prises de Vues Aériennes CAPTEURS : TENDANCES RECENTES La course aux pixels Vexcel Eagle 20 010 x 13 080 pixels Taille du pixel sur le CCD : 5.2 µ Taille du CCD DMC 17 216 x 14 656 pixels Modularité

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

Mesures géodésiques, topographiques, photo- et lasergrammétriques dans le cadre de l'étude de glacier

Mesures géodésiques, topographiques, photo- et lasergrammétriques dans le cadre de l'étude de glacier , topographiques, photo- et lasergrammétriques dans le cadre de l'étude de glacier M. KOEHL Maître de conférences Spécialité Topographie MAP-PAGE (UMR 694) INSA de Strasbourg mathieu.koehl@insa-strasbourg.fr

Plus en détail

THÈSE. Présentée devant. devant l Université de Rennes 1. pour obtenir. par. Olivier Bedel

THÈSE. Présentée devant. devant l Université de Rennes 1. pour obtenir. par. Olivier Bedel N o d ordre: 3838 THÈSE Présentée devant devant l Université de Rennes 1 pour obtenir le grade de : Docteur de l Université de Rennes 1 Mention Informatique par Olivier Bedel Équipe d accueil : Equipe

Plus en détail

Modélisation des données multisources pour l étude de la pollution de la baie d Alger à base d un système d information géographique

Modélisation des données multisources pour l étude de la pollution de la baie d Alger à base d un système d information géographique Conférence Méditerranéenne Côtière et Maritime EDITION 2, TANGER, MAROC (2011) Coastal and Maritime Mediterranean Conference Disponible en ligne http://www.paralia.fr Available online Modélisation des

Plus en détail

Mots clés : Bassin versant, réseau hydrographique, écoulements superficiels, Système d'information Géographique, Ile de la Réunion.

Mots clés : Bassin versant, réseau hydrographique, écoulements superficiels, Système d'information Géographique, Ile de la Réunion. Mots clés : Bassin versant, réseau hydrographique, écoulements superficiels, Système d'information Géographique, Ile de la Réunion. l I I En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : Chevalier

Plus en détail

2 FAMILIARISATION AVEC LES PRÉTRAITEMENTS D IMAGES DU RAYONNEMENT SOLAIRE RÉFLÉCHI : LE CAS DES CORRECTIONS ATMOSPHÉRIQUES

2 FAMILIARISATION AVEC LES PRÉTRAITEMENTS D IMAGES DU RAYONNEMENT SOLAIRE RÉFLÉCHI : LE CAS DES CORRECTIONS ATMOSPHÉRIQUES 2 FAMILIARISATION AVEC LES PRÉTRAITEMENTS D IMAGES DU RAYONNEMENT SOLAIRE RÉFLÉCHI : LE CAS DES CORRECTIONS ATMOSPHÉRIQUES 2.1 INTRODUCTION La conversion des valeurs numériques en luminances mesurées au

Plus en détail

DÉPLOIEMENT D UN RÉSEAU DE CAPTEURS SANS FIL BASÉ SUR LES SYSTÈMES D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : UNE APPLICATION INNOVANTE À L AIDE D ArcGIS DE ESRI

DÉPLOIEMENT D UN RÉSEAU DE CAPTEURS SANS FIL BASÉ SUR LES SYSTÈMES D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : UNE APPLICATION INNOVANTE À L AIDE D ArcGIS DE ESRI DÉPLOIEMENT D UN RÉSEAU DE CAPTEURS SANS FIL BASÉ SUR LES SYSTÈMES D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : UNE APPLICATION INNOVANTE À L AIDE D ArcGIS DE ESRI Mir Abolfazl Mostafavi Directeur, Centre de recherche

Plus en détail

Systèmes d Information Géographique

Systèmes d Information Géographique Systèmes d Information Géographique Jean-Yves Antoine Université François Rabelais de Tours www.info.univ-tours.fr/~antoine J.Y. Antoine 1 Systèmes d Information Géographique. INFORMATION GEOGRAPHIQUE

Plus en détail

Illustrator CS2. Pour PC et Mac. P i e r r e. L a b b e. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12013-3 - ISBN 13 : 978-2-212-12013-4

Illustrator CS2. Pour PC et Mac. P i e r r e. L a b b e. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12013-3 - ISBN 13 : 978-2-212-12013-4 Illustrator CS2 Pour PC et Mac P i e r r e L a b b e Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12013-3 - ISBN 13 : 978-2-212-12013-4 Les techniques de dessin Voici un exemple de conversion en images. 1 On active

Plus en détail

Copyright InterAtlas 2007 10 av Réaumur Clamart 92140 Tél. : 33 1 46 30 63 63 Fax : 33 1 46 30 23 80 www.interatlas.fr www.shockymap.

Copyright InterAtlas 2007 10 av Réaumur Clamart 92140 Tél. : 33 1 46 30 63 63 Fax : 33 1 46 30 23 80 www.interatlas.fr www.shockymap. 1 Prise de Vue 2 Workflow 2 Prise de Vue InterAtlas dispose de 2 avions Un Piper Navajo PA31 avec 2 trappes - 8 places Un Piper Sececa Pa34 avec 1 trappe - 6 places 2 Prise de Vue InterAtlas possède la

Plus en détail

TRAIL Du 17 au 20 Mai Cécile MÉCHIN Maxime ROUSSEAU

TRAIL Du 17 au 20 Mai Cécile MÉCHIN Maxime ROUSSEAU TRAIL 2016 Du 17 au 20 Mai 2016 Cécile MÉCHIN Maxime ROUSSEAU Le LiDAR Light Detection And Ranging Maxime ROUSSEAU Cécile MÉCHIN 1- Présentation de SINTEGRA 2- Préparation de l acquisition Le système d

Plus en détail

Bilan des données et traitements

Bilan des données et traitements Bilan des données et traitements X. LENOT P. IMBO 3 ème Atelier Contributeurs Paris - 30-31 mai 2013 INTRODUCTION Typologie des données Données vecteurs Données images Données optiques (Spot, Pléiades)

Plus en détail

En pratique, la synthèse d'image 3D se décompose essentiellement en deux principales étapes, la modélisation et le rendu.

En pratique, la synthèse d'image 3D se décompose essentiellement en deux principales étapes, la modélisation et le rendu. Principe des logiciels de modélisation 3D Sources principales : http://fr.wikipedia.org/wiki/infographie_tridimensionnelle http://anim3dvideo.free.fr/mainmenue/index.php?option=com_content&view=article&id=68:definitioninfographie-3d&catid=35:definition-general&itemid=100

Plus en détail

Cadastre solaire SITG Genève

Cadastre solaire SITG Genève Cadastre solaire SITG Genève A) Proposition de classes de couleur et notice d explication pour le grand public Le cadastre solaire en quelques mots Le cadastre solaire du Canton de Genève a été élaboré

Plus en détail

Harmonisation des données, découpage du territoire, création du projet SIG

Harmonisation des données, découpage du territoire, création du projet SIG Harmonisation des données, découpage du territoire, création du projet SIG Conception et coordination Christina Aschan-Leygonie et Claire Cunty Contributeurs Thierry Joliveau et Pierre-Olivier Mazagol

Plus en détail

... La planche à clous

... La planche à clous La planche à clous Si la dénomination de planche à clous donne une image instantanée de l outil, l appellation géoplan en éclaire davantage l utilisation didactique. Le géoplan est une planche sur laquelle

Plus en détail

Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel (ISO 19131)

Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel (ISO 19131) Projet LiDAR sur le bassin hydrographique La Salle en amont d Elie Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 2 de 9 Spécifications de contenu

Plus en détail

I. CONTRAINTES DE CRÉATION GRAPHIQUE VOILES PUBLICITAIRES

I. CONTRAINTES DE CRÉATION GRAPHIQUE VOILES PUBLICITAIRES I. CONTRAINTES DE CRÉATION GRAPHIQUE VOILES PUBLICITAIRES 1- QU EST-CE QUE CE DOCUMENT? Ce document établit des paramètres techniques de création visuelle pour l impression grand format chez bâches-publicitaires.com.

Plus en détail

Caractérisation des déformations

Caractérisation des déformations Université Claude Bernard Lyon 1 ENS Lyon Caractérisation des déformations Delacourt,, C - Laboratoire de Sciences de la Terre UMR5570 Hélène Vadon (CNES) Berthier, E., (Legos), Raucoules D., (BRGM) Objectif

Plus en détail

Office 2007 Simple et facile

Office 2007 Simple et facile Office 2007 Simple et facile Table des matières Section Word Chapitre 1 Lancement de Word Qu est-ce qu un traitement de textes?... 2 Lancement de Word?... 2 Exploration de la fenêtre Microsoft Word 2007...

Plus en détail

CARTE : Représentation conventionnelle (en général) plane de la répartition dans l espace de phénomènes concrets ou abstraits

CARTE : Représentation conventionnelle (en général) plane de la répartition dans l espace de phénomènes concrets ou abstraits TD CARTOGRAPHIE DEFINITIONS CARTE : Représentation conventionnelle (en général) plane de la répartition dans l espace de phénomènes concrets ou abstraits TOPOGRAPHIE : (topos : lieu; graphe : décrire)

Plus en détail

Excel 2003 Fonctions avancées

Excel 2003 Fonctions avancées Chapitre 1 Excel 2003 Fonctions avancées Table des matières Personnalisation du logiciel Personnalisation de l environnement Excel... 2 Modification des paramètres généraux... 3 Modification des paramètres

Plus en détail