Mise à jour : 6 décembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise à jour : 6 décembre 2012"

Transcription

1 Mise à jour : 6 décembre 2012

2 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DU CADRE NORMATIF MODIFICATION ET AJOUT AU CADRE NORMATIF TABLEAU DES USAGES LES ÉLÉMENTS CONSTITUANTS DES BÂTIMENTS 4.1 Généralités Choix des matériaux et des équipements Fiches techniques des constituants pour approbation Garanties d entretien Section de devis spécifique des constituants Architecture Portes et quincaillerie Toiture Mécanique Contrôles Électrique Distribution primaire et secondaire Réseau d avertisseurs d incendie Alarme intrusion LES CRITÈRES DE CONCEPTION 5.1 Généralités Éléments antichutes Énergie «Zéro» Identification des équipements Espaces clos Architecture Salle de mécanique Accès aux équipements Trappe d accès au toit Revêtements et parements extérieurs Mécanique Emplacement des équipements Identification de la tuyauterie Identification des gaines de ventilation Électrique Remplacement des ampoules d éclairage... 13

3 6. SECTIONS DE DEVIS SPÉCIFIQUES Section Description Page Finition de surfaces en béton polies au diamant Traitement durcisseur pour planchers de béton...à venir Revêtements muraux extérieurs en métal...à venir Revêtements muraux extérieurs en bois...à venir Revêtements muraux extérieurs en plastique...à venir Carrelages de céramique Revêtements de sol souples en feuilles...à venir Revêtements de sol sportifs préfabriqués en caoutchouc Revêtements de sol souples en carreaux...à venir Revêtements de tapis-moquette...à venir Cabines de toilettes à cloison en plastique...à venir Distributrice de papier essuie-main Distributrice de papier hygiénique Sèche-main électrique Monte-charge...À venir Ascenseurs...À venir Appareils élévateurs pour personnes en fauteuil roulant...à venir Services et garantie ascenseurs, monte-charges et élévateurs Évier simple commercial Évier double commercial Robinet d évier monocommande manuel Robinet d évier monocommande manuel avec douchette Cuvier de concierge en acier inoxydable au plancher Cabinet d aisance avec réservoir Cabinet d aisance avec réservoir à chasse pressurisée Cabinet d aisance avec robinet de chasse manuel et électronique apparent Cabinet d aisance avec robinet de chasse manuel et électronique dissimulé Cabinet d aisance à montage mural avec robinet de chasse manuel et électronique apparent Cabinet d aisance à montage mural avec robinet de chasse manuel et électronique dissimulé

4 Section Description Page Urinoir mural avec robinet de chasse manuel apparent à 3.8 l (0.83 gus) Urinoir mural avec robinet de chasse manuel dissimulé à 3.8 l (0.83 gus) Urinoir mural avec robinet de chasse électronique apparent à 0.5 l (1/8 gus) Urinoir mural avec robinet de chasse électronique dissimulé à 0.5 l (1/8 gus) Lavabo encastré en porcelaine Lavabo mural en porcelaine Lavabo encastré en acier inoxydable Lavabo mural en acier inoxydable Robinet monocommande manuel 1 trou pour lavabo Robinet monocommande manuel 3 trous pour lavabo Robinet monocommande électronique 3 trous pour lavabo Console de douche pré-assemblée pour montage en surface Mélangeur d eau thermostatique Dispositif anti refoulement à deux clapets de retenue pour risques modérés Dispositif anti refoulement à pression réduite pour risques élevés Clapet anti gaz pour drain de plancher Fontaines et refroidisseurs d eau Identification des réseaux et des appareils mécaniques...à venir Essai, réglage et équilibrage de réseaux de CVCA...À venir Dispositifs électriques et électroniques de commande...à venir régulation pour installation de CVCA Services et garantie Équipements de chauffage au gaz Services et garantie Équipements de chauffage à huile Services et garantie Systèmes d extinction automatique Diffuseurs, registres et grilles...à venir Chaudières de chauffage...à venir Traitement de l'air - ensemble de blocs autonomes...à venir Traitement de l'air - appareils monobloc...à venir Humidificateurs à éléments résistifs Moteurs fractionnaires (puissance inférieure à 1 hp)...à venir Moteurs de 0,746 à 149 kw)...à venir Transformateurs secs - primaire jusqu'à 600 v...à venir Systèmes de verrouillage...à venir

5 Section Description Page Panneaux de distribution à disjoncteurs...à venir Panneaux de distribution à interrupteurs et fusibles...à venir Dispositifs de commande...à venir Éclairage Fluorescents T Éclairage Fluorescents T Détection d'intrusion...à venir Détection et alarme incendie...à venir Services et garantie Détection et alarme incendie ANNEXES Annexe Description Page 1 Documents RELIANCE PROTECTRON... 84

6 1. Présentation du cadre normatif Le cadre normatif constitue une référence informative et évolutive. Il a été réalisé dans le but d instaurer une politique de standardisation des constituants des différents bâtiments de Ville de Saguenay. Il a également pour but de suggérer aux différents intervenants des orientations de conception afin d uniformiser et d optimiser le rendement opérationnel et énergétique des installations. Le rendement opérationnel et énergétique sous-entend, le confort et la durabilité en fonction de l investissement initial et des coûts d entretien durant la vie utile d un bâtiment. Le cadre normatif n a pas pour intention de se substituer à la responsabilité des intervenants internes et externes. 2. Modification et ajout au cadre normatif Advenant qu une information contenue dans ce document soit inexacte, erronée ou obsolète, une demande doit être adressée au comité administratif du cadre normatif par courriel à en précisant la suggestion ou la modification à apporter. Sauf avis contraires, les marques et les modèles décrits au cadre normatif sont à titre informatif. Ils ont servi à élaborer les critères de qualité minimale. L entreprise désirant présenter un produit en équivalence est invitée à faire la démonstration au comité que le produit soumis respecte les critères prescrits. Le comité recevra les différentes demandes et en fera l analyse pour approbation ou refus et ainsi préparer une mise à jour du cadre normatif. Le caractère informel du cadre normatif permet aux intervenants de concevoir autrement de ce qui y est prescrit à condition de recevoir l approbation du comité administratif. Ville de Saguenay Page 6 de 91

7 3. Tableau des usages Le tableau suivant sert à établir l usage modéré ou intensif en fonction du type de bâtiment et du type de pièce. Les prescriptions quant aux produits à utiliser en fonction de l usage sont spécifiées aux sections de devis spécifiques. Aérogares et gares Arénas Ateliers, garages, caserne de pompier, poste de police Bâtiments à bureaux Bâtiments communautaires Piscines Usines aqueduc et égouts, stations de pompage Administratif WC public WC privé Vestiaire Aire public Entrepôt Garage Salle à manger Salle de repos Atelier Conciergerie Salle d'exposition Douche Légende des usages 1- Modéré 2- Intensif 3- case ombragée = non applicable Stationnements à étages Ville de Saguenay Page 7 de 91

8 4. LES ÉLÉMENTS CONSTITUANTS DES BÂTIMENTS 4.1 Généralités Choix des matériaux et des équipements Choisir les éléments constituants selon les critères suivants : Durabilité et performance énergétique; Matériaux demandant un entretien minimal et facile à exécuter; Matériaux nobles et respectueux de l environnement; Équipements institutionnels d une durée de vie supérieure Fiches techniques des constituants pour approbation Les services professionnels (ingénierie, architecture) doivent fournir les fiches des différents choix d équipement et matériaux pour commentaires et approbation avant de déposer les plans pour soumission Garanties d entretien L entrepreneur doit fournir un contrat de garantie de 5 ans sur l entretien des pièces et la main-d œuvre de chacun des équipements mentionnés ci-dessous. Ce contrat doit respecter le devis d inspection spécifique à chaque équipement. Le service d ingénierie doit coordonner les détails d entretien à exiger à l entrepreneur avec le chargé de projet de la Ville de Saguenay pour chacun des équipements suivants : Ascenseur Gicleurs Alarme incendie Équipement au gaz et à l huile Prévoir au bordereau de soumission, selon le cas, un lot spécifique de cette garantie Sections de devis spécifique des constituants Consulter la table des matières des sections de devis spécifiques pour connaître les constituants et leurs détails. 4.2 Architecture Portes et quincaillerie Concevoir les plans et devis en tenant compte du cadre normatif spécifique aux portes, cadres et quincaillerie. Ville de Saguenay Page 8 de 91

9 4.2.2 Toiture Membrane de bitume modifiée : 4.3 Mécanique L entrepreneur couvreur doit être certifié AMCQ. Prévoir une garantie 5 ans. Aucune garantie supplémentaire n est requise. Prévoir une double membrane vis-à-vis les trottoirs de circulation ainsi que les espaces autour des équipements; Prévoir des gouttières renforcées en aluminium de 27/1000 de pouce d épaisseur. Prévoir une gaine de protection renforcée, 1/16 pouce d épaisseur au bas de chaque descente de gouttière d une hauteur de 8 pieds à partir du sol Contrôles Les contrôles doivent être de la marque DELTA, RELIABLE ou TRANE sans équivalent Fournir les équipements requis pour permettre de contrôler la température individuelle par local Centraliser les contrôles Fournir un ordinateur de table de dernière génération et de type institutionnel répondant aux exigences de Ville de Saguenay que l on installera sur une tablette murale. De plus fournir une licence d opérateur incluant toutes les interfaces. Pour connaître les exigences techniques, contactez le responsable des équipements informatiques à la Ville de Saguenay, au numéro , poste Électrique Distributions primaire et secondaire Les équipements électriques doivent être de la marque SQUARE D, CUTLER HAMMER ou SIEMENS sans équivalent Réseau d avertisseur d incendie Les panneaux doivent être de type adressable de marque NOTIFIER ou équivalent Le système doit être conçu selon la norme CAN/ULC S524 et inspecté selon la norme CAN/ULC S L entrepreneur doit fournir le certificat de vérification réalisé selon la norme CAN/ULC S537. Ville de Saguenay Page 9 de 91

10 4.4.3 Alarme-intrusion Liens de communication des panneaux d alarme incendie Lorsque qu un panneau d alarme incendie est installé dans le bâtiment, prévoir les liens de communication vers la centrale de réception. Ces liens doivent être conformes au CODE NATIONAL DU BÂTIMENT CNB ainsi qu à la norme CAN/ULC S561 et tout autre règlement en vigueur. Réaliser les raccordements tel que présentés dans les documents de RELIANCE PROTECTRON Clavier et panneaux Tous les équipements d alarme intrusion doivent être de marque «DSC» sans équivalent. 5. LES CRITÈRES DE CONCEPTION 5.1 Généralités Éléments antichutes Les éléments antichutes peuvent être soit un garde-corps, un câble de vie ou un élément d ancrage. Favoriser les éléments nécessitant le moins de certification récurrente. Ils doivent être conçus selon le règlement de la Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec soit la «CSST» et selon les codes et normes applicables en vigueurs Énergie «ZERO» Prévoir les éléments à cadenasser afin de permettre aux intervenants opérationnels d effectuer leurs travaux de façon sécuritaire. Se référer à la directive de santé sécurité du travail sur le cadenassage, réalisée par la division SST du Service des ressources humaines de la Ville de Saguenay. Ville de Saguenay exige, de ses fournisseurs des équipements électriques et hydrauliques cadenassables à la source. Tous les types de sectionneur électriques montés dans un coffret d acier doivent être munis d une fenêtre pour visualiser le positionnement du point de coupure sans avoir besoin d ouvrir le coffret. Ils doivent avoir une poignée cadenassable en position ouvert (off). L intégrité du boîtier du sectionneur électrique doit résister à un arc électrique provoqué par une pièce défectueuse. L ampleur maximum de l arc électrique est déterminée par un ingénieur. Une étiquette apposée sur le devant du boîtier doit décrire les niveaux d exposition aux arcs électriques ainsi que le type de protection individuel pour se protéger contre les risques d arcs électriques. Ville de Saguenay Page 10 de 91

11 Chaque disjoncteur électrique monté dans le panneau de distribution doit être muni d un accessoire de cadenassage pour verrouiller le disjoncteur en position ouvert (off). Ces accessoires de cadenassage ne doivent pas nuire à la fermeture de la porte métallique. Tous les types de valves hydrauliques doivent être munies d un dispositif de cadenassage soit en position ouverte ou fermée. Le dispositif doit être en métal Identification des équipements Identifier les différents équipements mécaniques et électriques selon les standards de la Ville de Saguenay. Se référer à la directive de santé sécurité du travail sur le cadenassage, réalisée par la division SST du Service des ressources humaines de la Ville de Saguenay. À cette fin, une copie des plans mécaniques et électriques doit être transmis à 90 % d avancement de construction au Service des immeubles et des équipements motorisés avec la localisation de tous les équipements afin que ceux-ci identifient les équipements et la retransmettre à l ingénieur. Ainsi, l ingénieur pourra préparer les plans requis pour l appel d offres avec l identification qui lui aura été transmise par la Ville de Saguenay Espaces Clos La conception doit se faire en évitant la mise en place d espaces clos. Advenant que les critères de conceptions obligent la mise en place d un espace clos, prévoir les éléments requis, selon le type d espace, à la réalisation des travaux en espaces clos. Se référer à la directive de santé sécurité du travail, sur le travail en espaces clos, réalisée par la division SST du Service des ressources humaines de la Ville de Saguenay. 5.2 Architecture Salle de mécanique L aménagement des espaces intérieurs doit prévoir les salles mécaniques requises avec dimensions suffisantes pour permettre un entretien facile et sécuritaire Accès aux équipements Prévoir l accès facile aux équipements nécessitant un entretien. Si un équipement est situé près d un vide, prévoir les éléments antichutes. Prévoir les passerelles avec les échelles avec crinoline conformes selon le cas pour l accès aux équipements aux fins d entretien Trappe d accès au toit Prévoir un bras rétractable, avec œillets d ancrage à toutes les trappes d accès au toit, de marque BILCO, modèle LADDERUP SAFETYPOST. Ville de Saguenay Page 11 de 91

12 Installer celle-ci de manière à ce que les usagers soient dirigés en sens opposé des rebords de toit les plus près. Si la distance entre le rebord du toit et l accès des usagés est de 3 mètres et moins, prévoir les éléments antichutes Revêtement et parements extérieurs Favoriser les revêtements ou les parements extérieurs durables sans entretien n exigeant aucun entretien récurent tel que pose de protecteur, décapage, peinture, teinture, etc. Pour les parements de tôle accessible prévoir un calibre minimum. Favoriser les éléments ayant une longue durée de vie 5.3 Mécanique Emplacement des équipements Privilégier les équipements intérieurs. Les équipements, installés à l intérieur, doivent être situés à moins de 3.5 mètres du plancher afin de permettre un entretien sans nacelle ni échafaudage. Sinon, il faudra prévoir des passerelles avec garde-corps, échelles avec crinoline selon le cas ainsi que les éléments antichutes. Les équipements installés au toit doivent être situés à 3 mètres et plus des rebords de toit; sinon, il faut prévoir les éléments antichutes Identification de la tuyauterie Les tuyauteries, à moins d indication contraire, doivent être recouvertes d un canevas de PVC blanc et être identifiées selon la norme CAN/CGSB , identification des réseaux de canalisation. Le sens d écoulement doit être indiqué par des flèches. Les tuyauteries régies par des codes doivent être identifiées selon le type. Gaz naturel, selon la norme CAN/CGA B149.1 Gaz propane, selon la norme CAN/CGA B149.2 extincteurs automatiques, selon la norme NFPA 13 installations de colonnes montantes et de robinets armés, selon la norme NFPA Identification des gaines de ventilation Les gaines de ventilation, à moins d indication contraire, doivent être recouvertes d un canevas peinturé et être identifiées selon la norme CAN/CGSB , identification des réseaux de canalisations Supports parasismiques d équipements Ville de Saguenay Page 12 de 91

13 5.4 Électrique Prévoir les supports parasismiques conformes au CODE NATIONAL DU BÂTIMENT «CNB». Fournir les documents de conformité d installation ainsi que les détails de construction (plans, devis, fiches techniques) scellés par un ingénieur Remplacement des ampoules d éclairage Concevoir l aménagement de l éclairage de manière à faciliter le remplacement des ampoules. Éviter l installation d éclairage inaccessible au-dessus des escaliers ou autres équipements. Ville de Saguenay Page 13 de 91

14 6. SECTIONS DE DEVIS SPÉCIFIQUES SECTION : FINITION DE SURFACES EN BÉTON POLIES AU DIAMANT 1. Exigences générales :.1 Suivre les recommandations du manufacturier pour le mélange de béton à utiliser..2 S assurer de la compatibilité chimique et mécanique des différents produits. 2. Domaine d application :.1 Aux endroits déterminés par le chargé de projet de la Ville de Saguenay. 3. Exigences techniques : A) HTC SUPERFLOOR, Fini «GOLD».1 Béton 25 MPA sans air entrainé.2 30 % plus de pierre pour un plancher avec agrégats exposés.3 Durcisseur dans la masse pour béton sans agrégats exposés.4 Mise en place et finition béton.5 Traits scies.6 Cure à l eau 7 jours.7 Ponçage du plancher de béton.8 Scellant densifiant durcisseur.9 Polissage du plancher de béton.10 Attendre 28 jours, remplissage des joints de contrôles, nettoyage de la dalle de béton avec la méthode Twister et application d un scellant de surfaces. 4. Produits de référence :.1 HTC SUPERFLOOR ou équivalent approuvé. FIN DE LA SECTION Ville de Saguenay PAGE 14 de 91

15 SECTION : CARRELAGES DE CÉRAMIQUE 1. Exigences générales :.1 Suivre les recommandations du manufacturier pour la pose..2 Prévoir la préparation adéquate du support (solidité, rigidité et adhérence) 2. Domaine d application :.1 Aux endroits déterminés par le chargé de projet de la Ville de Saguenay. 3. Exigences techniques :.1 Céramique de porcelaine non vitrifiée pleine pâte grade 5 avec degré d absorption de 0.5 %..2 Aux endroits humides tels que les douches prévoir les membranes d imperméabilisation et les joints à l époxy. 4. Produits de référence : Carrelages :.1 Centura série Dotti ou équivalent approuvé. Membranes d imperméabilisation :.2 Mapei série «Mapelastique Aquadefense» et «Mapebande» ou équivalent approuvé. Joints à l époxy :.3 Mapei série «Kérapoxy CQ» ou équivalent approuvé. FIN DE LA SECTION Ville de Saguenay PAGE 15 de 91

16 SECTION : REVÊTEMENTS DE SOL SPORTIFS PRÉFABRIQUÉS EN CAOUTCHOUC 1. Exigences générales :.1 Le manufacturier devra être une firme reconnue dans le domaine de la fabrication de revêtements de sol sportifs préfabriqués en caoutchouc.2 L entrepreneur installateur devra être reconnu et approuvé par le manufacturier du revêtement de sol sportif..3 S assurer que le sous plancher respecte les recommandations du manufacturier. 2. Domaine d application :.1 Pièces et espaces où circule des patineurs. 3. Exigences techniques :.1 Suivre les recommandations d installation du manufacturier..2 La surface de sport en caoutchouc préfabriquée sera d une épaisseur de 6mm (15/64 ) rouleau seulement ou de 10mm (3/8 ) d épaisseur, avec un motif à pigments et un relief..3 Le revêtement de sol sportif préfabriqué en caoutchouc sera fourni en rouleau, calandré et vulcanisé avec une base de caoutchouc naturel, caoutchouc synthétique, agents stabilisateurs et pigmentation. Le produit sera fourni en largeur de 1,83 mètres (6 ) et en longueur de 4 à 8 mètres (13 à 25 ) selon le besoin. S assurer de fournir les longueurs requises afin d éviter les joints inutiles..4 Le revêtement de sol sportif préfabriqué en caoutchouc sera composé de deux (2) couches vulcanisées. La dureté (Shore A) de la couche inférieure, devant être moindre que la dureté de la couche supérieure et la dureté des couches respectives, devra répondre aux recommandations du manufacturier et dans les limites spécifiées ciaprès. Les laminations à durométrie double faites sur le chantier ne sont pas acceptables..5 Les propriétés physiques du revêtement de sol sportif préfabriqué en caoutchouc devront être conformes aux normes représentées dans le tableau suivant : Propriétés Physique Standard Spécification Flux radiant critique ASTM E Watt/cm 2 Classe 1 Normes C.O.V. ASTM D5116 Oui Charge statique limite ASTM F in. Test de résistance à la moisissure ASTM G21-90 Aucune prolifération Coefficient de friction ASTM D2047 Sec >1.20 Humide 0.67 Dureté "Shore A" ASTM D2240 Tapis 80 Sous-tapis 75 Abrasion Taber, H18 1Kg 1000 cycles ASTM C mg/rév Ville de Saguenay PAGE 16 de 91

17 Abrasion Taber, H18 500g 1000 ASTM D501 cycles Résistance au déchirement ASTM D624-91(96) lb./po. Absorption d'eau ASTM D570-81(88) 0.09% Stabilité dimensionnelle ASTM F Aucun changement Force de tension ASTM D lb./po.ca. Élongation ultime ASTM D % Compression ASTM D395-89(94) B Coefficient d'absorption du son ASTM C423-90A N.R.C Résistance aux crampons Bon Stabilité de la couleur Bon Réflexion de la lumière moyen Résistance chimique Bon FIN DE LA SECTION Ville de Saguenay PAGE 17 de 91

18 SECTION : DISTRIBUTRICE DE PAPIER ESSUIE-MAIN 1. Exigences générales :.1 Conforme à la norme CAN/CSA B651, Accessibilité des bâtiments et autres installations : règles de conception..2 Conforme aux normes spécifiques des programmes ADA et HACCP. 2. Domaine d application :.3 Sauf avis contraires tous les bâtiments. 3. Exigences techniques :.1 Distributrice de papier essuie-main sans contact «no touch»..2 Mécanisme de contrôle du débit de papier..3 Mécanisme de transfert de rouleau sans perte de papier..4 Sans entretien spécifique..5 Sans pile, ni capteur, ni calibrage..6 Construction simple et robuste en plastique résistant au choc et aux produits de nettoyage..7 Fournir et remettre la clé de verrouillage au client. Aucune clé permanente ne doit être laissée sur la distributrice..8 Capacité : 1 rouleau de 8 po (200mm) de diamètre + une fin de rouleau de 3.5 po (89mm)..9 Diamètre du mandrin de 1.75 po (44 mm). 4. Exigences techniques particulières :.1 Fournir et installer un fond de clouage solide afin de fixer solidement les distributrices..2 Installer selon les hauteurs recommandées par le fabricant et la norme CAN/CSA B Produits de référence :.1 Cascades, modèle 1555 ou équivalent approuvé. FIN DE LA SECTION Ville de Saguenay PAGE 18 de 91

19 SECTION : DISTRIBUTRICE DE PAPIER HYGIÉNIQUE 1. Exigences générales :.1 Conforme à la norme CAN/CSA B651, Accessibilité des bâtiments et autres installations : règles de conception. 2. Domaine d application :.1 Sauf avis contraires tous les bâtiments. 3. Exigences techniques :.1 Distributrice de papier hygiénique à double rouleaux..2 Couvercle transparent à penture pour facilité le réapprovisionnement..3 Panneau coulissant permettant l accessibilité au nouveau rouleau..4 Construction simple et robuste en plastique résistant au choc et aux produits de nettoyage..5 Fournir et remettre la clé de verrouillage au client. Aucune clé permanente ne doit être laissée sur la distributrices..6 Diamètre du mandrin de 3.5 po (83mm)..7 Capacité : 2 rouleaux de 9 po (230mm) de diamètre. 4. Exigences techniques particulières :.1 Fournir et installer un fond de clouage solide afin de fixer solidement les distributrices..2 Installer selon les hauteurs recommandées par le fabricant et la norme CAN/CSA B Produits de référence :.1 Cascades, modèle 4212 ou équivalent approuvé. FIN DE LA SECTION Ville de Saguenay PAGE 19 de 91

20 SECTION : SÈCHE MAIN ÉLECTRIQUE 1. Exigences générales :.1 Conforme à la norme CAN/CSA B651, Accessibilité des bâtiments et autres installations : règles de conception..2 Code de construction du Québec, Chapitre V Électricité 2. Domaine d application :.1 Sauf avis contraires tous les bâtiments. 3. Exigences techniques :.1 Sèche-main pour montage mural en surface : homologués par le service de révision des ULC et approuvés par la CSA..2 Capot : monocoque en acier au zinc moulée et peinte à l époxy électrostatique à l épreuve de la rouille et des écaillures avec ajutage pré moulée de 4 po (100mm) de diamètre. Couleur au choix de l architecte..3 Moteur : 5/8 hp, tr/min, sur dispositif de montage souple, à paliers lubrifiés et scellés, protégé par un thermocouple, fonctionnant sur courant de 110 volts..4 Ventilateur : dynamiquement équilibré, assurant une vélocité d air de pi/min aux mains..5 Élément chauffant : capacité de 970 watts, protégé par un coupe circuit à réarmement automatique, construction en Nichrome..6 Mise en marche commandée par un détecteur d'infrarouge placé de manière à détecter la présence de mains sous l'ajutage, et assurant un fonctionnement continu lorsque les mains reste en place. L arrêt est commandé par le retrait des mains ou par un délai de 35 secondes si les mains ne sont pas retirées..7 Garantie de 5 ans pièce et main d œuvre. 4. Exigences techniques particulières :.1 Fournir et installer un fond de clouage solide afin de fixer solidement les distributrices..2 Installer selon les hauteurs recommandées par le fabricant et la norme CAN/CSA B Installer les sèche-mains suivant les instructions du manufacturier et de manière à respecter les dégagements requis pour l entretien et par le Code de construction du Québec, Chapitre V Électricité 5. Produits de référence :.1 Exceldryer, modèle Xlerator ou équivalent approuvé. FIN DE LA SECTION Ville de Saguenay PAGE 20 de 91

21 SECTION : SERVICES ET GARANTIE ASCENSEURS, MONTE-CHARGES ET ÉLÉVATEURS 1. Exigences générales :.1 Références.1 Association canadienne de normalisation (CSA)/CSA International.1 CSA B44, Code de sécurité des ascenseurs et monte charge de la dernière édition..2 CAN/CSA B355, Appareils élévateurs pour personnes handicapées de la dernière édition..2 Santé Canada/Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT)..1 Fiches signalétiques (FS)..3 Code national du bâtiment (CNB)..1 Code national du bâtiment du Canada de la dernière édition..2 Licences et permis.1 L entrepreneur doit détenir tous les permis et licences nécessaires à l exécution des travaux. Il doit également s assurer que son personnel possède les différentes cartes de compétence ainsi que les qualifications requises relativement aux travaux demandés et exigés par le ministère du travail..2 L entrepreneur devra fournir la liste des employés affectés aux travaux avec une copie de leurs certifications de compétence..3 Il doit aussi fournir le document de la régie du bâtiment avec son numéro de licence d entrepreneur indiquant en autre la sous-catégorie «Ascenseurs et monte-charges»..3 Rapport d inspection et Certification.1 Un rapport d inspection avec certificat de conformité devra être remis au responsable du service des immeubles de la ville au format papier et électronique PDF. Le rapport devra inclure la description des correctifs ou réparations apportés..1 Le rapport devra inclure les éléments suivants : Liste des points vérifiés ; État (conformité / usure) des éléments ; Déficiences ; Correctifs ; Résultats des tests de combustion. Ville de Saguenay PAGE 21 de 91

22 .4 Suivi des travaux.1 Les inspections doivent avoir lieux au début de chaque mois de chaque année. L entrepreneur devra fournir la date d inspection..5 Fourniture de produits et services.1 L entrepreneur devra fournir les produits et services incluant la main-d œuvre, l outillage, la machinerie et les matériaux nécessaires pour réaliser les ouvrages demandés dans le devis..2 L entrepreneur doit garantir l installation pièce et main d œuvre et réaliser l inspection annuelle pour une période de cinq (5) ans à partir de la date d acceptation provisoire..6 Service de dépannage jour et nuit.1 L entrepreneur devra offrir un service de dépannage 24h/24h et 365 jours/an..7 Propreté des lieux.1 L entrepreneur devra rendre propre et nettoyer toutes surfaces salies lors de l exécution des travaux..8 Protection des ouvrages existants.1 L entrepreneur devra prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas endommager les surfaces et les équipements environnant. Tous dommages causés aux propriétés seront de la responsabilité et aux frais de l entrepreneur..9 Sécurité au travail.1 L'entrepreneur devra procéder à l'implantation de toute la signalisation nécessaire pour sécuriser le périmètre des travaux ainsi que les ouvrages en cours pour protéger la sécurité des gens..2 En tout temps, l'entrepreneur devra se conformer aux normes de sécurité sur les chantiers de construction..3 L entrepreneur devra fournir le service en respect des normes de la CSST du code du bâtiment et avoir toutes les attestations nécessaires afin d'effectuer ce travail de façon sécuritaire..4 L entrepreneur doit s assurer d appliquer l ensemble des dispositions légales et règlementaires en matière de santé et sécurité au travail s appliquant au type de chantier, aux travaux à exécuter et aux risques particuliers signifiés qu ils soient ou non couvert par les lois ou règlements. Ville de Saguenay PAGE 22 de 91

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction de la formation continue et du soutien 5211 Entretien général d immeubles Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

Présenté par. Carl Tremblay, ing.

Présenté par. Carl Tremblay, ing. Présenté par Carl Tremblay, ing. Familiariser les participants avec la réglementation québécoise. Familiariser les participants avec la notion de modification et de modernisation des appareils de transport

Plus en détail

55% de déchets. Alimentation discontinue Moteur à aimant permanent à haute vitesse

55% de déchets. Alimentation discontinue Moteur à aimant permanent à haute vitesse 55% Broyeur de déchets 3/4 HP MYTHOS Évier en granite Crépine de 3 1/2 en inox GabariT de découpe inclus 80 % de granite naturel Alimentation discontinue Moteur à aimant permanent à haute vitesse Évier

Plus en détail

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété Inspections régionales Inc. http://www.inspectionsregionales.com/ courriel: info@inspectionsregionales.com Téléphone : 819-893-3460 (Gatineau) Téléphone : 514-312-8240 (Montréal) Télécopieur : 1-855-587-8858

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Ensemble à équilibrage de pression universel MultiChoice MC pour baignoire et douche

Ensemble à équilibrage de pression universel MultiChoice MC pour baignoire et douche Ensemble à équilibrage de pression universel Antérieurement série T TH GARNITURE La structure Scald Guard nécessite moins d entretien. Durable, à faible entretien avec pièces usinées en laiton. Indicateur

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

GT500 - pour GT500 C+R+LU/LA

GT500 - pour GT500 C+R+LU/LA GT500 - pour GT500 C+R+LU/LA LU/LA, Ascenseur résidentiel ou commercial Codes applicables CSA B355-09, B613-00, B44-07 Sec 5.2 & Demande de prix GT Accessibilité Mise à jour: 2013-01-25 120, rue de Naples,

Plus en détail

Plateformes de travail élévatrices et portatives

Plateformes de travail élévatrices et portatives B354.1-04 Plateformes de travail élévatrices et portatives Plate-forme élévatrice de type 1 à déplacement manuel Plate-forme élévatrice de type 2 remorquable Édition française publiée en août 2004 par

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE ATTRAIT TOURISTIQUE

AIDE-MÉMOIRE ATTRAIT TOURISTIQUE TOURISME CULTURE ACCESSIBLES AIDE-MÉMOIRE ATTRAIT TOURISTIQUE Pour une conception sans obstacles aux personnes à capacité physique restreinte MISE À JOUR MARS 2014 TABLE DES MATIÈRES STATIONNEMENT 3 ENTRÉE

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Aménagement. des sous-sols. Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations.

Aménagement. des sous-sols. Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations. Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Aménagement des sous-sols Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations. BUANDERIE REC CH.C. juin 2009 2table des matières

Plus en détail

Produits spécifiques. Produits spécifiques. équipements inox. robinetterie de service. robinetterie de fontaine. enrouleur et lave-four

Produits spécifiques. Produits spécifiques. équipements inox. robinetterie de service. robinetterie de fontaine. enrouleur et lave-four équipements inox 60 robinetterie de service 62 robinetterie de fontaine 63 enrouleur et lave-four 64 59 / équipements INOX Résistance et endurance élevées : matériau en Inox résistant et incassable, adapté

Plus en détail

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE 1.1 INSPECTION 1.1.1 Périodicité : Les extincteurs portatifs doivent être inspectés une

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE

VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE Numéro 2 Aon Parizeau Inc. LA PROTECTION INCENDIE Guide pratique à l intention des universités VÉRIFICATION DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INCENDIE Dans ce bulletin Préambule Entretien des systèmes de gicleurs

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 5. Électricité... 1 5.4 Service et distribution électrique...

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100 VMC ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 Energy 150 Energy 250 Energy 100 FTE 103 131 B Janvier 2008 Energy 100/125/150 Gamme habitat/tertiaire Energy 150 descriptif technique Déclaration du

Plus en détail

Le Clos Boissy. Descriptif sommaire

Le Clos Boissy. Descriptif sommaire 16 Rue de Boissy 95320 Saint Leu La Forêt Février 2013 Le Clos Boissy Descriptif sommaire Résidence de 70 logements en R+3+Combles répartis en 2 immeubles sur un terrain de 3385m² entouré de verdure et

Plus en détail

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE GUIDE TECHNIQUE Pour projets résidentiels INTRODUCTION De nombreux appareils élévateurs sont installés dans les projets d habitation de condominiums,

Plus en détail

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour 99 Avaloirs pour parking couvert, siphons de terrasse/cour, avaloirs de toit -les avantages typiques

Plus en détail

DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM

DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM 1. TERRAIN 1. Permis de construction. 2. Certificat d implantation et certificat de localisation. 3. Emplacement de la cour et

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

30-Jan-13 MAISONS DE VILLE GARCIA

30-Jan-13 MAISONS DE VILLE GARCIA 30-Jan-13 MAISONS DE VILLE GARCIA FRAIS GÉNÉRAUX Permis de construction Enregistrement de la garantie des maisons neuves Qualité Habitation Certificat de localisation Constitution de l'acte de copropriété

Plus en détail

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com CARDOK MULTI Doubler votre espace de parking Rapide, Silencieux, Discret, Inviolable, Design, High-Tech Installation pour maison privée, immeuble, hôtel, bureau, CARDOK MULTI - FICHE TECHNIQUE Différents

Plus en détail

DOSSIER : TOILETTES PUBLIQUES

DOSSIER : TOILETTES PUBLIQUES DOSSIER : TOILETTES PUBLIQUES CONSEILS PRATIQUES TOILETTES PUBLIQUES Les vasques en V-korr : idéales pour les WC publics! La robustesse du V-Korr est à la hauteur des exigences des toilettes publiques.

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation 2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3 Dossier de présentation SOMMAIRE DES FAITS SAILLANTS Adresse de la propriété : Superficie du terrain Type de bâtiments Aire brute du bâtiment Bureaux Cadastre

Plus en détail

CONSTRUCTION RI-MAR DEVIS DES ÉLÉMENTS INCLUS MAISON URBAINE EXTÉRIEUR

CONSTRUCTION RI-MAR DEVIS DES ÉLÉMENTS INCLUS MAISON URBAINE EXTÉRIEUR EXTÉRIEUR Brique et pierre façade Cannexel côtés et arrière (étage) Balcon privé 9'x10' Rampes extérieur en aluminium noir vitrée verre clair en façade Rampes extérieur en aluminium noir avec barreaux

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

Standards et spéciaux. Casiers. et armoires

Standards et spéciaux. Casiers. et armoires Standards et spéciaux et armoires Série C Série Delta E Les casiers Série C au Petits compartiments, design fonctionnel répondent parfaits pour l entreposage à la majorité des besoins. d effets personnels.

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

TECElux TECE Tarif 2014/2015

TECElux TECE Tarif 2014/2015 TECElux Tarif 2014/2015 TECElux TECElux TECElux INTÉGRATION TOTALE AU LIEU DE NOMBREUSES PIÈCES SÉPARÉES La série TECElux camoufle les éléments techniques dans la cloison. Une plaque en verre extra plate

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

Miller ShockFusionMC. Système et ensembles de cordage de sécurité horizontal pour toit NOUVEAU!

Miller ShockFusionMC. Système et ensembles de cordage de sécurité horizontal pour toit NOUVEAU! Accédez à un guide de sélection d ensemble convivial à tout moment, où que vous soyez NOUVEAU! Miller ShockFusionMC Système et ensembles de cordage de sécurité horizontal pour toit Désormais disponibles

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A.

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A. AGENCE DE TAROUDANNT DETAIL ESTIMATIF N Désignations des prestations U Quant 100- GROS ŒUVRE 100.01 Démolution des ouvrages existants Forfait F 1 100.02 Cloisons en briques creuses de 6 trous le métre

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

Ascenseur (monte-charge) DICTATOR DHM 500

Ascenseur (monte-charge) DICTATOR DHM 500 Ascenseur (monte-charge) L'ascenseur selon Directive Machines 2006/42/CE La mobilité est une des bases de la vie moderne. Le système d'ascenseur DICTATOR DHM 500 est la solution idéale à installer (aussi

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

Résidence Les chemins de Berroueta

Résidence Les chemins de Berroueta Résidence Les chemins de Berroueta Quartier Berroueta 64122 URRUGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE DU COLLECTIF Edition du 20/03/2014 1 A)APPARTEMENTS Gros oeuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.2 Plomberie

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.2 Plomberie Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 4. Mécanique 4.2 Plomberie Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 4. Mécanique... 1 4.2 Plomberie... 1 4.2.1 Démolition et récupération des équipements...

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

Guide d intégration du gaz naturel

Guide d intégration du gaz naturel Guide d intégration du gaz naturel À UN ÂTIMENT Février 1 gazmetro.com Un représentant dédié pour mieux vous guider Une intégration optimale du poste de mesurage exige une réflexion à l amorce de votre

Plus en détail

Ascenseur (monte-charge) DICTATOR DHM 500

Ascenseur (monte-charge) DICTATOR DHM 500 Ascenseur (monte-charge) L'ascenseur selon Directive Machines 2006/42/CE La mobilité est une des bases de la vie moderne. Le système d'ascenseur DICTATOR DHM 500 est la solution idéale à installer (aussi

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurant

- Grille d'autodiagnostic Restaurant - Grille d'autodiagnostic Restaurant L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Avantages Caractéristiques générales 17m 7 arrêts 400 Kg 5 personnes 700 x 625mm

Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Avantages Caractéristiques générales 17m 7 arrêts 400 Kg 5 personnes 700 x 625mm Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Ascenseur privatif vertical ayant une vitesse jusqu à 0,15 m/s, conçu pour le transport de passagers aux différents niveaux d un immeuble (résidences individuelles,

Plus en détail

Mobilier et système de rangement pour garage automobile

Mobilier et système de rangement pour garage automobile Mobilier et système de rangement pour garage automobile Rangement des outils Gestion des fluides Elimination des déchets Mobilier et système de rangement pour garage automobile Adapté à vos besoins Pour

Plus en détail

Des trappes de toit intelligentes

Des trappes de toit intelligentes Des trappes de toit intelligentes Une qualité durable éprouvée Une sécurité optimale et une grande facilité d utilisation Des solutions complètes pour chaque situation Trappes de toit Staka, une qualité

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Q UALIFICATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRENEURS DE CONSTRUCTION PROFIL DE COMPÉTENCES 13.2 - Entrepreneur en systèmes d alarme incendie DES MODIFICATIONS AU CONTENU PEUVENT ÊTRE APPORTÉES EN TOUT TEMPS

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

DEVIS MAISONS SEMI-DÉTACHÉS

DEVIS MAISONS SEMI-DÉTACHÉS DEVIS MAISONS SEMI-DÉTACHÉS EXTÉRIEUR Fondation béton armé Murs de charpente 2 x 6 au 16 Revêtement extérieur tel que plan. Façade en maçonnerie à 50, aluminium pour le reste Toiture en aspenite OSB 15/32

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988)

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Le système d alerte centralisée de la 928 est destiné a présenter au conducteur toute anomalie de fonctionnement

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION SYSTEME D ALARME INCENDIE 16721

STANDARD DE CONSTRUCTION SYSTEME D ALARME INCENDIE 16721 PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 DESCRIPTION DU SYSTEME 1.1.1 Le système sera du type adressable. 1.2 DESSINS D'ATELIER 1.2.1 Les dessins d'ateliers doivent comprendre :.1 La disposition des modules dans le panneau

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Style 7T. Afficheur température

Style 7T. Afficheur température Style 7T Afficheur température INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf.: 606274 D S assurer à réception

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

Appartements T2 T3 T4

Appartements T2 T3 T4 Appartements T2 T3 T4 GROS ŒUVRE Terrassements généraux Fondations adaptées en fonction de l étude de sol et calcul Bureau d Étude Technique (BET). Refend séparatif entre logements : B.A. de 18 cm en RDC

Plus en détail

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES Grundfos MINI PUST Station de relevage enterrable pour eaux grises et eaux noires > Applications La station MiniPust est une station

Plus en détail

CREATEUR D ESPACES SANITAIRES CABINES, CASIERS, VESTIAIRE

CREATEUR D ESPACES SANITAIRES CABINES, CASIERS, VESTIAIRE CREATEUR D ESPACES SANITAIRES CABINES, CASIERS, VESTIAIRE Les produits KVI sont spécialement étudiés pour une utilisation intensive, réalisés en panneaux stratifiés compact, ils sont résistants aux chocs

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

Nom du distributeur Adresse du distributeur

Nom du distributeur Adresse du distributeur Adresse du distributeur Numéro de licence R.B.Q. : MANUEL DE CONTROLE DE LA QUALITÉ Pour la vérification de l installation initiale et le contrôle de la corrosion de réservoir de propane sous terre conformément

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION B. LIGNES DIRECTRICES C. COMMENTAIRES

TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION B. LIGNES DIRECTRICES C. COMMENTAIRES TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION A-1 Domaine d application 1 A-2 Principes généraux 1 A-3 Contenu du Guide d application 2 A-4 Référence au chapitre I, Bâtiment 3 A-5 Entretien et réparation 4 A-6 Mise

Plus en détail

Procap Accessibilité et intégration. Adresses web. www.goswim.ch Accès sans obstacles aux piscines

Procap Accessibilité et intégration. Adresses web. www.goswim.ch Accès sans obstacles aux piscines Adresses web Le Guide des piscines pour personnes avec handicap www.goswim.ch Bureau fédéral de l égalité pour les personnes handicapées BFEH www.edi.admin.ch/ebgb Procap Accessibilité et intégration www.procap.ch

Plus en détail

Examen visual de la propreté

Examen visual de la propreté L'évaluation visuelle n'est qu'une des diverses méthodes servant à l'évaluation de l'efficacité du nettoyage. L'évaluation visuelle s'applique surtout à la surveillance des méthodes de nettoyage selon

Plus en détail