Critères de compatibilité avec l'agile (Mike Griffiths Juin 2007)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Critères de compatibilité avec l'agile (Mike Griffiths Juin 2007)"

Transcription

1 Pourquoi ne pas utiliser systématiquement les méthodes agiles? Eh bien, même si cela peut vous choquer ou vous horrifier, peut-être qu'elles ne sont pas toujours la meilleure approche en toutes circonstances! Alors, comment pouvonsnous décider quand les utiliser? Il est tentant de penser que tous les projets doivent être gérés selon une démarche agile. Il est vrai que je suis convaincu que tous les projets bénéficieraient de l'encouragement à l'amélioration de la collaboration et de la communication spécifiques à l'approche agile. Néanmoins, la collaboration et la communication ne représentent que deux caractéristiques des projets agiles et nous devons prendre en considération des paramètres plus larges qui influencent le succès ou l'échec d'un projet. Mon hypothèse est que le résultat final que nous recherchons est un projet réussi avec des parties prenantes satisfaites. Il est donc préférable d'avoir un projet réussi et mené selon une démarche traditionnelle plutôt qu'un projet raté mené selon une démarche agile. Certains ne seront pas d'accord mais je les qualifierais de puristes plutôt que de pragmatiques. Les choix possibles sont A) l'utilisation d'un progiciel qui peut éventuellement exiger le développement d'un spécifique et son intégration, B) la conduite du projet selon une démarche traditionnelle (cycle en V en une seule passe) ou C) la conduite du projet selon une démarche agile. Alors, comment pouvons-nous identifier et évaluer les caractéristiques de la "forme" d'un projet? Il existe heureusement une multitude de recherches fructueuses sur le sujet et dont on peut tirer parti. Cet article décrit certains des outils les plus populaires et certains autres moins connus en termes d'estimation de la compatibilité d'un projet avec l'agile : 1. Le curseur 2. Les critères de compatibilité d'un projet selon DSDM 3. La criticité du projet et la taille de l'équipe selon Alistair Cockburn 4. Le radar de Boehm et Turner 5. Les critères agiles selon Dave Cohen 6. Les critères de compatibilité d'une organisation 7. La méthode du marteau Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 1/14

2 1. Le curseur Le curseur est un modèle simple que j'ai créé pour illustrer le fait que le choix d'une démarche agile ou traditionnelle n'est pas nécessairement binaire. Le modèle est conçu comme une vieille commande de contrôle du chauffage d'une voiture : curseur à gauche : pas d'agile du tout, curseur entre les deux : un mélange avec de l'agile, curseur à droite : à fond agile. Les caractéristiques qui tireront le curseur dans un sens ou l'autre sont représentées par des poids : Stabilité du projet Risque technique faible Inertie au changement Criticité du projet Projet incertain Réactivité du client Culture de l'innovation Colocalisation possible des équipes Certaines caractéristiques d'un projet telles que des "exigences non stabilisées" et des "utilisateurs qui demandent tout le temps de nouvelles choses" sont en faveur d'une démarche agile et tireront le curseur vers la droite. D'autres caractéristiques telles que "des exigences stabilisées" et "l'inertie au changement" rendront la justification d'une démarche agile plus problématique et seront plutôt en faveur d'une démarche plus traditionnelle. Les approches traditionnelle et agile peuvent être combinées avec succès sur des projets hybrides ou difficile à catégoriser. "Vous pouvez utiliser l'agile à fond de temps en temps et un peu d'agile tout le temps." Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 2/14

3 2. Les critères de compatibilité d'un projet selon DSDM J'ai eu la chance d'être impliqué dans la création de DSDM 1 en 1994 et je me suis donc rappelé les débuts de l'utilisation du Questionnaire sur les critères de compatibilité d'un projet. Il était alors assez primitif et a subsisté sous la forme d'une simple liste de questions auxquelles il fallait répondre par Oui ou par Non. L'idée de base est de vérifier si les caractéristiques du projet sont en faveur d'un développement agile, telles que : 1. Accord sur la philosophie agile avant de commencer à travailler : timeboxing, implication des utilisateurs, développement itératif, Accord sur la délégation du pouvoir de décision aux utilisateurs et développeurs embarquées dans l'équipe. 3. Engagement du management client pour assurer la disponibilité et la participation importante de certains utilisateurs finaux. 4. Livraison incrémentale : accord sur le fait que c'est acceptable et souhaitable. 5. Facilité d'accès des développeurs aux utilisateurs finaux et clients sur site. 6. Stabilité de l'équipe : conserver une équipe minimale pour maintenir la connaissance tacite plutôt que d'exiger de la documentation. 7. Compétences en développement de l'équipe : disposer d'une équipe qualifiée et qui communique. 8. Taille de l'équipe de développement : de petites équipes pour privilégier les discussions en face à face et minimiser les coûts de communication et de documentation. 9. Soutien actif des commerciaux : la confiance et la collaboration sont plus importants que la négociation d'un contrat. 10. Technologie utilisée pour le développement : permet la livraison incrémentale, le prototypage rapide et le refactoring. La présence ou l'absence de ces caractéristiques fournissent une très bonne indication sur la probable adhésion à l'application d'une démarche agile. Des réponses négatives ne signifieront pas automatiquement que l'agile ne fonctionnera pas, elles mettent plutôt en évidence les risques potentiels qui devront être gérés. Par exemple, si l'on répond "Non" sur "la disponibilité des utilisateurs", cela signifiera peut-être que nous avons un risque de faible disponibilité et qu'il faudra le traiter au démarrage du projet pour essayer de garantir cette disponibilité. Par contre si l'on répond "Non" à la plupart des questions, une alerte est levée quant à l'emploi d'une démarche agile. Avec de telles limitations, cela devient rédhibitoire pour le succès du projet. Vous pouvez télécharger une copie du Questionnaire sur les critères de compatibilité DSDM en passant par le lien ci-dessous. Répondre à ces questions peut vous fournir des informations précieuses sur l'emploi de tout type de méthodologie agile. Télécharger project_suitability_questionnaire.doc 1 DSDM : Dynamic Systems Development Method Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 3/14

4 3. La criticité du projet et la taille de l'équipe selon Alistair Cockburn Les méthodes Crystal créées par Alistair Cockburn sont basées sur la criticité du système et la taille de l'équipe. Alistair a divisé ses méthodes comme indiqué ci-dessous. En abscisse, nous trouvons la taille des équipes en commençant à partir de très petites équipes de 1 à 4 personnes pour aller vers des grands projets de plus de 500 personnes. En ordonnée, nous trouvons la criticité du système exprimée sous la forme des risques encourus. Si un jeu ou un traitement de texte se bloque alors nous perdons un peu de temps. Si un système de facturation tombe alors on peut subir des pertes financières substantielles. Nous pouvons voir que Crystal Clear est une méthodologie agile conçue pour de petites équipes gérant des projets dont la défaillance du système n'entraînerait que des pertes financières maîtrisées. La méthode Crystal Red, par contre, impose plus de rigueur et de contrôle et est destiné aux équipes de 50 à 100 personnes travaillant sur des systèmes dont la défaillance peut entraîner des pertes financières importantes. Prendre en compte la taille de l'équipe et la criticité du projet est un bon moyen d'évaluer la compatibilité du projet avec la démarche agile. Les méthodes agiles ont eu de bons résultats sur des projets mettant en jeu de grandes équipes voire même sur des systèmes dits très critiques, mais cela exige beaucoup plus de compétences et d'efforts. Elles sont beaucoup plus faciles à mettre en œuvre sur de petites applications non critiques. Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 4/14

5 4. Le radar de Boehm et Turner Dans leur livre "Balancing Agility and Discipline: A Guide for the Perplexed" (un très bon livre mais avec un mauvais titre puisque l'agile est discipliné), Barry Boehm et Richard Turner ont trouvé une manière assez sympatique pour représenter visuellement l'évaluation des caractéristiques d'un projet qui, selon eux, le rende compatible avec la démarche agile. L'idée est que le projet est évalué en fonction de cinq caractéristiques et les scores sont reportés sur le radar. Les scores proches du centre indiquent une bonne compatibilité avec la démarche agile, alors que les scores éloignés du centre indiquent une meilleure compatibilité avec l'approche traditionnelle. Les caractéristiques mesurées sont : Personnel : mesure la compétence des développeurs de l'équipe selon une échelle empruntée à Alistair Cockburn : Niveau 1 (débutant), Niveau 2 (intermédiaire) et Niveau 3 (expert). Pour que les projets agiles se passe bien, il est préférable d'avoir une faible proportion de développeurs débutants et une forte proportion de développeurs de niveaux intermédiaire et expert. Si votre équipe a un pourcentage plus élevé de débutants (et donc un faible pourcentage de développeurs plus expérimentés), alors peut-être qu'une approche plus traditionnelle (codage à partir des spécifications) serait plus facile. Dynamisme : c'est un terme qui évalue la probabilité des changements. Le projet est-il dynamique (soumis à des changements), quel est le pourcentage des exigences qui sont susceptibles de changer au cours du projet? Si 50% des exigences sont susceptibles de changer alors nous sommes très proche du centre du graphique dans la zone agile. Si seulement 1% des exigences sont susceptibles de changer alors nous sommes sur le bord extérieur du graphique dans la zone traditionnelle. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas utiliser une approche agile, mais peut-être (pour cette caractéristique tout au moins) que planifier le travail puis suivre le planning fonctionnera mieux sur ce projet. Culture (chaos vs ordre) : quel est le profil de l'organisation? Est-ce une organisation qui accueille facilement voire se nourrit du changement, ou est-ce une organisation reposant sur l'ordre et la tradition. Vendre l'agile dans un environnement très ordonné peut être difficile avec des idées Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 5/14

6 telles que les exigences émergentes, les équipes auto-organisées et le leadership-serviteur qui apparaissent contradictoires par rapport à la culture et les valeurs de l'organisation. Cela peut encore être réalisé en faisant appel à leur désir de réduire l'incertitude du projet. Les deux prochaines caractéristiques "Taille de l'équipe" et "Criticité" de Boehm et Turner sont en fait tirées des méthodes Crystal de Alistair Cockburn. Taille de l'équipe : les méthodes agiles sont plus faciles à mettre en place, à exécuter et à gérer avec de petites équipes. Cela ne veut pas dire que les grandes équipes agiles ne peuvent pas travailler correctement, mais que c'est beaucoup plus difficile à accomplir. Des équipes de moins de 10 personnes constituent une bonne dimension pour l'agile étant donné que ce nombre est plus facile à colocaliser, ils peuvent communiquer en face-à-face, ils peuvent gérer des connaissances informelles (tacites) par le biais des conversations et utiliser des systèmes de suivi très simples et visuels. Au fur et à mesure que la taille des équipes croît, conserver ces principes agiles requièrent des techniques supplémentaires pour dimensionner de manière efficace. Cela peut être fait, mais cela demande plus de travail et de compétence. En revanche, les structures hiérarchiques des projets traditionnels ont été faites pour gérer des équipes de grande dimension en se basant sur la prolifération naturelle des comités, de la documentation et des organisations matricielles. Criticité (la défaillance du système a pour conséquence la perte de...) : il s'agit de la caractéristique la plus controversée. Boehm et Turner se sont basés sur le modèle de Alistair Cockburn et ont affirmé que l'agile est plus approprié pour les applications légères où la défaillance du système conduit à une perte de confort (comme perdre du temps lorsqu'un jeu se bloque ou perdre ses modifications lorsque le traitement de texte se plante), mais moins appropriées pour des applications critiques. Je peux comprendre d'où cela vient, après avoir travaillé sur des projets militaires ; il y a toujours une traçabilité forte des tests par rapport aux exigences et des exigences par rapport aux spécifications qui peuvent être automatiquement vérifiées et dans les deux sens. Les frameworks de tests agiles récents peuvent fournir de telles fonctionnalités mais de nombreuses approches agiles ne prescrivent pas ce niveau de détail. Cependant, cela ne veut pas dire que cela ne peut pas être ajouté, et je recommande une approche itérative agile pour s'attaquer à l'architecture et tester des fonctionnalités significatives tôt et souvent sur des projets qui consistent à construire des applications critiques. Commencez par l'agile et ajouter les couches de vérification supplémentaires exigées par la criticité du système. Pour illustrer la façon dont le radar est utilisé, je montre l'exemple d'un projet de pharmacie en ligne que j'ai géré lorsque je travaillais chez Quadrus développement. Le projet consistait à développer une pharmacie en ligne pour vendre à bas prix des médicaments canadiens sur ordonnance (principalement) pour des clients américains. La vente de ces médicaments est un sujet controversé au Canada ainsi qu'aux États-Unis et par conséquent cette industrie est caractérisée par des changements rapides de la réglementation et une concurrence féroce. Nous avons donc été confrontés à une extrême volatilité des exigences avec des changements majeurs semaine après semaine. Nous avons utilisé des itérations très courtes (2 jours) et des livraisons hebdomadaires pour contrecarrer cette fréquence élevée des changements. Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 6/14

7 Comme le montre le diagramme, nous avions une équipe expérimentée de développeurs de niveaux 2 et 3 qui ont travaillé sur des exigences très "dynamiques" avec une culture du changement élevée, proche du chaos. La taille de l'équipe était petite (5 personnes), mais la criticité du système assez élevée avec un impact financier fort pour la pharmacie. L'approche a été très fructueuse et très agile. Ce qui contraste avec le projet suivant sur lequel j'ai travaillé lorsque j'étais chez IBM Global Services. C'était un système de messagerie militaire qui fonctionnait depuis déjà 5 ans lorsque j'ai rejoint l'équipe. Il y avait des niveaux de compétence assez variés, des exigences verrouillées parce que tout changement pouvait impacter de nombreux sous-traitants, et la culture était basée sur les spécifications et le contrôle. Le projet était énorme avec plus de 300 personnes provenant uniquement d'ibm et la criticité était élevée puisque des informations vitales pouvaient être Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 7/14

8 transmises. Certaines parties du projet aurait pu être séparées et menées sous forme de projets agiles, mais la prise d'initiative était difficile au sein de ce monstre monolithique. Réflexions sur le modèle de Boehm et Turner De temps en temps, je donne un cours de gestion de projet agile pour l'université de Calgary et l'un des exercices que nous faisons est d'essayer d'ajouter des axes supplémentaires au radar. En d'autres termes, de quels autres facteurs devez-vous tenir compte pour déterminer si le projet est ou non compatible avec une démarche agile. Une réponse fréquente est "l'effort de Tests" : si tester un incrément est coûteux en termes d'effort ou de temps alors vous n'avez probablement pas les moyens de le faire très souvent. Ou alors vous devez trouver d'autres moyens pour simuler les tests. Les constructeurs automobiles font des milliers d'essais de collision à partir d'une conception itérative du véhicule et en utilisant des simulations sur ordinateur plutôt que des tests sur des véhicules réels. Donc si le test est coûteux en temps ou en effort, nous devons également trouver un moyen de le rendre plus facile (via des bouchons et des outils de tests automatisés). Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 8/14

9 5. Les critères agiles selon Dave Cohen En 2004, Cohen, Lindvall et Costa ont publié une bonne introduction à l'agile dans "Advances in Computers". Ils ont identifié les critères suivants déterminants dans l'adoption d'une démarche agile : 1. La culture de l'organisation doit être favorable à la négociation. 2. Les personnes doivent se faire confiance. 3. Peu de personnes, mais très compétentes. 4. Les organisations doivent vivre avec les décisions prises par les développeurs. 5. Les organisations doivent avoir un environnement qui facilite la communication rapide entre les membres de l'équipe. Le point 4 peut sembler bizarre et vous pouvez même penser que c'est le métier, au final, qui doit diriger le développement. Toutefois, lorsque vous lisez l'article, on parle du fait qu'il est nécessaire de faire confiance aux développeurs compétents et de leur laisser prendre des décisions sur la conception plutôt que sur les fonctionnalités métiers. Il s'agit de bons critères et j'apprécie le fait que les facteurs organisationnels aient un poids plus important dans l'évaluation. Parce que c'est là que je ressens le plus d'influence ou de résistance. Nous pouvons examiner le projet dans son coin et penser qu'il s'agit d'un excellent candidat pour l'agile, mais si l'organisation a une culture différente ou des directives opposées, alors nous passons à côté d'une pièce importante du puzzle. Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/2011 9/14

10 6. Les critères de compatibilité d'une organisation Le Consortium DSDM a publié, sous la forme d'un livre blanc, un questionnaire sur les critères de Compatibilité d'une Organisation. Ce questionnaire va de pair avec le Questionnaire sur les critères de compatibilité d'un Projet (vu précédemment). Malheureusement, le livre blanc n'a pas eu le même succès, ce qui est dommage car il fournit des indications utiles sur la façon dont une organisation doit se structurer lorsqu'elle adopte des pratiques agiles. Le questionnaire comprend 46 questions réparties dans les catégories suivantes. J'ai listé les catégories et reformulé l'essentiel des questions ci-dessous : 1. Utilisateurs : avons-nous les bons utilisateurs? savent-ils de quoi ils parlent? et peuvent-ils prendre des décisions? 2. Gestion des utilisateurs : comprennent-ils le développement itératif? vont-ils garantir la disponibilité des personnes? ont-ils confiance dans ces personnes et vont-ils leur déléguer la prise des décisions au nom du groupe? 3. Organisation : est-ce que la technologie informatique lui est familière? est-elle prête à accepter un contrat agile? 4. Culture : y a-t-il une culture d'ouverture? les gens sont-ils prêts à essayer de nouvelles approches? et une première solution réalisée à 80% est-elle acceptable? 5. Equipe informatique : connaît-elle suffisamment la démarche agile? peut-elle parler efficacement aux utilisateurs? quelle niveau de relation entretient-elle avec la communauté des utilisateurs? 6. Management informatique : comprend-il les méthodes agiles? sont-ils prêts à modifier leurs normes et standards en termes de gestion de projet? 7. Management de l'organisation : est-il procédurier? les parties prenantes seront-elles disponibles pour participer au projet? le métier est-il demandeur pour avoir des livraisons incrémentales? 8. Technique : y a-t-il un fort historique d'utilisation du cycle en V? et des outils de builds et de tests sont-ils disponibles pour appuyer l'environnement technique? Je n'ai pas vraiment fait le questionnaire; il offre un bon aperçu des probables risques liés à l'adoption d'une démarche agile et vous n'en aurez que pour 45 minutes environ. Vous pouvez télécharger une copie ici : Télécharger organizational_suitability_questionnaire.doc Une fois que vous aurez rempli le questionnaire, vous pourrez utiliser la feuille de calcul d'évaluation ci-jointe pour vous aider à interpréter les résultats. Télécharger osf_assessment_scoring_example.xls Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/ /14

11 Dans le radar ci-dessus, on peut voir un exemple de réponse au questionnaire. Le graphique montre bien les niveaux de risque, plus le score est élevé, plus le risque est important : ici c'est le cas pour la Gestion des utilisateurs et la Culture où le risque est très élevé. A l'image des critères de compatibilité d'un projet, les scores élevés ne signifient pas automatiquement que vous ne pouvez pas utiliser une approche agile. Au contraire, ils identifient les zones à risque qui doivent être examinées, comprises et réduites. En apprendre plus sur ces zones à risque est une bonne chose parce que nous pouvons être proactif pour diminuer ces risques ("un homme averti en vaut deux"). Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/ /14

12 7. La méthode du marteau : facteurs non liés au projet Ces facteurs organisationnels sont critiques, même si le projet est en théorie idéal pour la démarche agile. Si le management ou les autres parties prenantes sont contre cette approche, alors l'application de la démarche agile comporte un risque important. En outre, si le chef de projet croit que les méthodes agiles ne fonctionne tout simplement pas, alors je suis convaincu qu'il réussira à prouver qu'il a raison et qu'il échouera dans l'utilisation de la démarche agile. Si votre cœur n'y est pas, alors les obstacles du projet apparaîtront comme une justification de la faiblesse du processus, et non comme des défis à surmonter. C'est ce que j'appelle "Les préjugés sur la méthodologie" et je pense que c'est le facteur le plus important à évaluer. Si vous voulez, on pourrait appeler ça "Adhésion à la méthodologie", mais cela cache le côté inconscient du préjugé qui influence nos décisions inconsciemment. Par exemple, personnellement, je suis par nature pro-agile et j'emploierai les principes agiles sur différents types de projets sans grande variation. C'est juste mon approche, j'aime construire progressivement la collaboration et le consensus et j'ai une grande "tolérance aux fautes". Je visualise "Les préjugés sur la méthodologie" sous la forme du marteau que nous utilisons pour faire rentrer nos projets dans la méthode de notre choix. Si une équipe a un fort désir de réussir avec l'approche agile (ou une autre), elle va probablement trouver des moyens inventifs pour faire fonctionner la méthode. Nous pouvons utiliser des outils tels que le radar de Boehm et Turner afin de déterminer les caractéristiques idéales d'un projet agile, mais nous ne devons jamais sous-estimer nos préjugés et notre obstination qui feront que notre marteau pourra rendre les projets les plus improbables compatibles avec une démarche agile. Dans le schéma ci-dessus, le projet A semble un bon choix pour notre marteau Agile, sans trop de modification, cela devrait être un projet agile assez facilement. Il semble que le projet B puisse Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/ /14

13 mieux être traité avec une approche traditionnelle. Le projet C est plus problématique, il inclut un composant progiciel et le reste pourrait être mené selon une démarche traditionnelle ou agile. Bienvenue dans le monde réel, les choses sont compliquées ; peut-être qu'une approche hybride est nécessaire ici avec la mise en œuvre du progiciel et le développement traités en parallèle. Le Projet D semble comporter une partie traditionnelle et une partie agile ; peut-être pouvons-nous diviser cela en deux sous-projets et les gérer de cette manière? Il s'agit d'une approche valable qui est souvent négligé. Sinon, nous pouvons utiliser notre marteau favori et taper dessus jusqu'à ce que nous nous convainquions nous-mêmes et les autres que le projet est compatible avec notre méthode préférée. Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/ /14

14 Parmi tous ces critères de compatibilité, lesquels utiliser? Eh bien, ce ne serait pas très adaptatif ou agile d'imposer une approche unique ou un parcours d'utilisation unique des différents modèles. Au lieu de cela, je vous suggère de vous familiariser avec une variété d'entre eux, puis de sélectionner ceux que vous pensez les plus adaptés à votre environnement. Soyez tout de même bien conscient que la compatibilité théorique et la compatibilité pratique sont souvent très différentes. Apprenez à reconnaître la présence du marteau et apprenez à comprendre la façon dont il influe sur vos choix et donc sur votre réussite. Enfin, n'oubliez pas que ce ne sont que des outils et qu'ils ne remplaceront pas votre réflexion et votre dialogue avec les parties prenantes du projet. Plutôt que de les utiliser à part, utilisez-les pour démarrer des conversations sur la compatibilité avec une démarche agile et bâtissez un consensus autour de la méthode permettant de faire le bon choix.. Traduction de Fabrice Aimetti, le 05/01/ /14

Méthodes Agiles et gestion de projets

Méthodes Agiles et gestion de projets Méthodes Agiles et gestion de projets Eric LELEU Consultant Solutions Collaboratives Contact ericleleu@nordnet.fr Site Personnel http://home.nordnet.fr/~ericleleu Blog http://ericleleu.spaces.live.fr La

Plus en détail

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

Développement agile. Agile Manifesto. Développement agile Hafedh Mili 2012

Développement agile. Agile Manifesto. Développement agile Hafedh Mili 2012 Développement agile Hafedh Mili 2012 1 Développement agile Un ensemble de pratiques de développement logiciel qui mettent l'emphase sur: Le pragmatisme (vs dogmatise) La réactivité aux changements L'implication

Plus en détail

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen final 24 avril 2014 17:30 à 20:30

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen final 24 avril 2014 17:30 à 20:30 Examen final 24 avril 2014 17:30 à 20:30 Nom, prénom : Code permanent : Répondez directement sur le questionnaire. Question #1 5% Qu'est-ce qu'un test de régression? Question #2 5% Selon extreme Programming,

Plus en détail

Gestion de Projet Informatique

Gestion de Projet Informatique Gestion de Projet Informatique Partie 3 : Cycles de vie de projet Licence d'informatique 3 ième Année Tianxiao Liu Université de Cergy-Pontoise 1 GPI T. LIU The earliest moment is when you think it is

Plus en détail

Examen final LOG3000 Hiver 2014

Examen final LOG3000 Hiver 2014 Examen final LOG3000 Hiver 2014 Lundi le 28 avril 2014. Durée : 13h30 à 16h00 (total 2h30). Local : A-532. Total des points : 20. Pondération de l'examen dans la note finale : 40%. Sans documentation.

Plus en détail

Modèle de changement d organisation. Leanpizza.net présente. Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation

Modèle de changement d organisation. Leanpizza.net présente. Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation Guide rapide Leanpizza.net présente Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation v1.0 Rédacteur : Olivier Lafontan Traduction : Yannick Quenec hdu Date : 29 juin 2010 - Guide

Plus en détail

Maîtrise des Risques Projet. Bernard Cherbonneau 2008 UPS / IRIT M2 GLRE IS & MP 3. Maîtrise des risques projet 1

Maîtrise des Risques Projet. Bernard Cherbonneau 2008 UPS / IRIT M2 GLRE IS & MP 3. Maîtrise des risques projet 1 Maîtrise des Risques Projet Bernard Cherbonneau 2008 UPS / IRIT M2 GLRE IS & MP 3. Maîtrise des risques projet 1 Buts du chapitre Mettre en évidence les avantages d anticiper les situations non souhaitables

Plus en détail

La solution IBM Rational pour une ALM Agile

La solution IBM Rational pour une ALM Agile La solution IBM pour une ALM Agile Utilisez votre potentiel agile Points clés Adopter l'agilité à votre rythme Supporter une livraison multiplateforme Intégrer la visibilité Démarrer rapidement Que votre

Plus en détail

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique»

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Gestion de projet Agile Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Sommaire Introduction Principes et méthodes Agiles Scrum 2 Introduction Gestion de projet : démarche structurante assurant

Plus en détail

La réalisation des tâches de planification stratégique

La réalisation des tâches de planification stratégique Identifier les principaux composants de la réussite Pour obtenir les résultats escomptés, un projet doit bénéficier d'objectifs clairement définis et approuvés, d'une équipe motivée, ainsi que d'un plan

Plus en détail

Tune Sweeper Manuel de l'utilisateur

Tune Sweeper Manuel de l'utilisateur Tune Sweeper Manuel de l'utilisateur www.wideanglesoftware.com Table des matières Introduction 2 Démarrage rapide 5 Recherche de doublons 9 Sélection des pistes à conserver 12 Éliminer les doublons 15

Plus en détail

Les méthodes Agile. Implication du client Développement itératif et incrémental

Les méthodes Agile. Implication du client Développement itératif et incrémental Les méthodes Agile Simon ALEXANDRE - CETIC Plan Overview Agile ne signifie pas Agile signifie Objectifs poursuivis Pourquoi les méthodes Agile apparaissent-elles? Principales causes des échecs de projets

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

Comparaison entre la traduction machine et la traduction humaine

Comparaison entre la traduction machine et la traduction humaine Comparaison entre la traduction machine et la traduction humaine «Celui qui possède l'information, possède le monde». Dans toute l'histoire de l'humanité, cette maxime n'a probablement jamais été aussi

Plus en détail

Statistiques rapides Questionnaire 963354 'Séminaire Cocktail "scolarité et vie étudiante", 13-16 avril 2015' Résultats. Questionnaire 963354

Statistiques rapides Questionnaire 963354 'Séminaire Cocktail scolarité et vie étudiante, 13-16 avril 2015' Résultats. Questionnaire 963354 Résultats Questionnaire 963354 Nombre d'enregistrement(s) pour cette requête : 31 Nombre total d'enregistrements pour ce questionnaire : 31 Pourcentage du total : 100.00% 13/05/2015 1 / 14 Résumé du champ

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS. Mai 2015

LISTE DES FORMATIONS. Mai 2015 Gestion de projet Analyse d affaires Formation Évaluation de performance +1.514.826.5534 info@lcgsolution.com www.lcgsolution.com LCG Solution se distingue par la qualité du matériel de formation, la qualité

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques livre blanc DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE MEILLEURES PRATIQUES ET APPLICATIONS DE SOUTIEN DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - MEILLEURES PRATIQUES 1 Les solutions infonuagiques sont de plus en plus présentes sur

Plus en détail

Exemples et tutoriels Version 7.5. Tutoriel de l'exemple Recrutement de personnel pour IBM Process Designer

Exemples et tutoriels Version 7.5. Tutoriel de l'exemple Recrutement de personnel pour IBM Process Designer Exemples et tutoriels Version 7.5 Tutoriel de l'exemple Recrutement de personnel pour IBM Process Designer ii Exemple Recrutement de personnel Les manuels PDF et le centre de documentation Les manuels

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Powerpoint XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Powerpoint XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Powerpoint XP Aide-mémoire Septembre 2003 Contenu de la formation Powerpoint XP Leçon 1 : Introduction à PowerPoint Démarrage de PowerPoint Leçon 2 : Environnement Powerpoint

Plus en détail

Positionnement de UP

Positionnement de UP UNIFIED PROCESS Positionnement de UP Unified Process Langage Méthode Outil logiciel UML UP RUP 6 BONNES PRATIQUES développement itératif gestion des exigences architecture basée sur des composants modélisation

Plus en détail

PARAGON SYSTEM BACKUP 2010

PARAGON SYSTEM BACKUP 2010 PARAGON SYSTEM BACKUP 2010 Paragon System Backup 2010 2 Manuel d'utilisation SOMMAIRE 1 Introduction...3 1.1 Comment System Backup protège mon ordinateur?...3 1.1.1 Emplacement du stockage des clichés...

Plus en détail

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Les leçons de ce document La a attiré l'attention d'entreprises à la recherche de compétitivité dans un contexte

Plus en détail

Le processus de développement logiciel : les (bonnes) questions à se poser. 2 février 2010

Le processus de développement logiciel : les (bonnes) questions à se poser. 2 février 2010 1 Le processus de développement logiciel : les (bonnes) questions à se poser 2 février 2010 Le plan 2 Un peu d'institutionnel le SED Le développement logiciel Qu'est ce qu'un bon logiciel? Bonnes pratiques

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

véhicules de 3,5 % et une augmentation de 1 % du nombre de véhicules assurés. La Régie a trouvé ces hypothèses raisonnables.

véhicules de 3,5 % et une augmentation de 1 % du nombre de véhicules assurés. La Régie a trouvé ces hypothèses raisonnables. Sommaire Le 18 juin 2003, la Société d'assurance publique du Manitoba («la SAPM») a déposé auprès de la Régie des services publics («la Régie») une demande d'approbation des primes d'assurance-automobile

Plus en détail

GRILLE STANDARDISEE POUR L EVALUATION SCIENTIFIQUE DES INDICATEURS DE BIODIVERSITE. B. Livoreil, P. Zagatti, B. Herbinet et contributeurs

GRILLE STANDARDISEE POUR L EVALUATION SCIENTIFIQUE DES INDICATEURS DE BIODIVERSITE. B. Livoreil, P. Zagatti, B. Herbinet et contributeurs GRILLE STANDARDISEE POUR L EVALUATION SCIENTIFIQUE DES INDICATEURS DE BIODIVERSITE B. Livoreil, P. Zagatti, B. Herbinet et contributeurs Information générale Réponses / Commentaires Nom de l'indicateur

Plus en détail

Lean Startup. www.agillys.com

Lean Startup. www.agillys.com Lean Startup Avons-nous besoin de grands moyens pour développer un produit qui réussit? Qu est ce que l agilité? Le manifeste AGILE 4 Valeurs 12 Principes 4 valeurs INDIVIDUS ET INTERACTION Plutôt que

Plus en détail

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL L offre et la demande 127 Dans ce chapitre, nous exposerons les éléments du modèle de l offre et de la demande, puis nous les assemblerons avant de montrer comment ce modèle peut être utilisé pour comprendre

Plus en détail

Support Agile avec Kanban quelques trucs et astuces par Tomas Björkholm

Support Agile avec Kanban quelques trucs et astuces par Tomas Björkholm Support Agile avec Kanban quelques trucs et astuces par Tomas Björkholm Avant-propos Il y a un an, j'ai animé un atelier au Scrum Gathering de Stockholm sur le Support Agile. Depuis, j'ai reçu plusieurs

Plus en détail

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION ISO/CEI/GEN 01:2001 DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION Avant-propos Parallèlement à l'essor rapide du commerce international des biens et services,

Plus en détail

LES tests d'acceptation

LES tests d'acceptation dans la série : b.d. agile! Idée et dessins par Anis berejeb : www.berejeb.com LES tests d'acceptation reflexions, experimentations... réussites et échecs... apprentissage et amelioration. à Partager avec

Plus en détail

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/gestion-projet/guide-planfi-suivi-projet

Plus en détail

MS PROJECT 2000. Prise en main. Date: Mars 2003. Anère MSI. 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere.

MS PROJECT 2000. Prise en main. Date: Mars 2003. Anère MSI. 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere. DOCUMENTATION MS PROJECT 2000 Prise en main Date: Mars 2003 Anère MSI 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere.com Le présent document est la propriété exclusive d'anère

Plus en détail

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Introduction Bienvenue et merci d'avoir pris le temps de télécharger ce rapport gratuit. Voici l'affaire. Après la lecture

Plus en détail

différence groupe-conseil en statistique

différence groupe-conseil en statistique Vais-je atteindre mon objectif cette année? Par Martin Carignan, associé chez Différence www.difference-gcs.com Contexte Les gestionnaires sont souvent évalués sur des résultats mesurés par des indicateurs

Plus en détail

progecad NLM Guide de l'utilisateur

progecad NLM Guide de l'utilisateur progecad NLM Guide de l'utilisateur Rev. 11.1 Table des matières Table des matières...2 Introduction...3 Comment démarrer...3 Installation de progecad NLM server...3 Enregistrement de progecad NLM server...3

Plus en détail

Conduire le changement avec succès

Conduire le changement avec succès Conduire le changement avec succès Lynn M.Levo, CSJ Occasional Papers Eté 2012 Le changement est inévitable et selon la nature du changement, il peut aussi être un défi. Les responsables d aujourd hui

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Méthodes de conduite de projet Version Date Auteur V1.8 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Méthodes de conduite de projet Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

au coeur de l'agile : L'amélioration continue

au coeur de l'agile : L'amélioration continue au coeur de l'agile : L'amélioration continue Allo! Dans ce post je voudrais parler d'un sujet des plus challengeants dans le voyage Agile. Un sujet généralement sous estimé et délaissé, par inconscience

Plus en détail

Les Méthodes Agiles. description et rapport à la Qualité. Benjamin Joguet Rémi Perrot Guillaume Tourgis

Les Méthodes Agiles. description et rapport à la Qualité. Benjamin Joguet Rémi Perrot Guillaume Tourgis Les Méthodes Agiles description et rapport à la Qualité Benjamin Joguet Rémi Perrot Guillaume Tourgis 1 Plan Présentation générale d'agile Qu'est ce qu'une méthode Agile? Le manifeste Les valeurs Les principes

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Principales Fonctionnalités

Principales Fonctionnalités Chor@l Principales Fonctionnalités Assurer une véritable gestion prévisionnelle emplois et compétences Simplifier et fiabiliser la gestion entretiens annuels Diminuer les charges de saisie en automatisant

Plus en détail

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Conduite de projets SI Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Agilité : de quoi parle-t-on? Agilité de l entreprise Urbanisme Architectures SOA Agilité du SI ERP Plateformes applicatives agiles

Plus en détail

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation Outlook 2002 Rév 1.1 4 décembre 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation - Outlook XP Introduction Ce

Plus en détail

Application mobile Volvo On Call Foire aux Questions

Application mobile Volvo On Call Foire aux Questions Application mobile Volvo On Call Foire aux Questions Obtenir de l'assistance Q : Comment contacter le centre opérationnel Volvo On Call? R : Appuyez sur le bouton On Call de votre voiture, utilisez la

Plus en détail

Savoir jouer avec les autres Votre orchestre est-il prêt pour un travail de collaboration?

Savoir jouer avec les autres Votre orchestre est-il prêt pour un travail de collaboration? Savoir jouer avec les autres Votre orchestre est-il prêt pour un travail de Par Katherine Carleton Directrice générale, Orchestres Canada Novembre 2006 Les orchestres à l esprit d entreprise s efforcent

Plus en détail

PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM. Tirer un maximum de plus-value. de la gestion du cycle de vie des produits

PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM. Tirer un maximum de plus-value. de la gestion du cycle de vie des produits SERVICES ET SUPPORT PROCESSUS ET INITIATIVES PRODUCT DEVELOPMENT SYSTEM PRODUITS LOGICIELS SOLUTIONS MÉTIER Tirer un maximum de plus-value de la gestion du cycle de vie des produits La gestion du cycle

Plus en détail

Acroprint Time Recorder Company. Instructions d'intégration QuickBooks Logiciel pour timeqplus V4

Acroprint Time Recorder Company. Instructions d'intégration QuickBooks Logiciel pour timeqplus V4 Acroprint Time Recorder Company Instructions d'intégration QuickBooks Logiciel pour timeqplus V4 Publication: 06-0423-001 Date de Publication: 11 Septembre 2013 Révision: A l'introduction QuickBooks intégration

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre. Assurance qualité/contrôle qualité

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre. Assurance qualité/contrôle qualité Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre Assurance qualité/contrôle qualité Version 2, avril 2012 Public cible et objectif des supports de formation Ces supports de formation

Plus en détail

RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Philippe Dupont 30/10/13 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle.

RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Philippe Dupont 30/10/13 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. RAPPORT FONCTION COMMERCIALE Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. Gordon - Exclusive Rights ECPA. SOSIE is a trademark of ECPA in France and/or other countries. INTRODUCTION

Plus en détail

LE CONSTAT AMIABLE EST UN DOCUMENT OFFICIEL IRREVOCABLE

LE CONSTAT AMIABLE EST UN DOCUMENT OFFICIEL IRREVOCABLE 1- Qu'est-ce qu'un constat amiable? Le constat amiable est un document facilitant le réglement d'un sinistre automobile et dont nous conseillons l'utilisation systématique (même en cas d'accident sans

Plus en détail

Suivi des risques d'un projet

Suivi des risques d'un projet Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Suivi des risques d'un projet Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/definition/qualite/guide-suivi-risques

Plus en détail

Manuel d utilisation. www.scientificbraintrainingpro.fr

Manuel d utilisation. www.scientificbraintrainingpro.fr Manuel d utilisation www.scientificbraintrainingpro.fr Sommaire 1. Gestion des utilisateurs... 3 1.1. Créer un compte utilisateur... 3 1.2. Modifier/personnaliser un compte utilisateur... 4 1.3. Gérer

Plus en détail

Développement de Solutions Microsoft Dynamics avec Sure Step REF 80450A

Développement de Solutions Microsoft Dynamics avec Sure Step REF 80450A Développement de Solutions Microsoft Dynamics avec Sure Step REF 80450A Durée : 2 jours A propos de ce cours : Ce cours de 2 jours est un atelier de formation avancée centré sur les fonctionnalités de

Plus en détail

Méthodologies SCRUM Présentation et mise en oeuvre

Méthodologies SCRUM Présentation et mise en oeuvre Méthodologies SCRUM Présentation et mise en oeuvre Réalisé par Istace Emmanuel (Manu404) pour la communauté Hackbbs Document sous license GFDL (Licence de documentation libre GNU) http://www.gnu.org/licenses/licenses.fr.html

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

Service d'analyse des performances pour les baies de stockage HP

Service d'analyse des performances pour les baies de stockage HP Service d'analyse des performances pour les baies de stockage HP Services HP Care Pack Données techniques Le service d'analyse des performances HP pour les baies de stockage HP fournit des recommandations

Plus en détail

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème 5 LE CHOIX DES PARTIES DE COURS : UNE PROGRESSION DES APPRENTISSAGES Éléments du cinquième chapitre 5.1 La description de la situation-problème finale 5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection

Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection Logiciels de Gestion de Projets: Guide de sélection PPM Software Selection Guide ETAPE 1: Faiblesses Organisationnelles identifier clairement vos besoins

Plus en détail

SCRUM en Bref. Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c. S-Système A S-Système B S-Système C A1, B1, C2 A2, C1, A3 B2 B3 C3

SCRUM en Bref. Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c. S-Système A S-Système B S-Système C A1, B1, C2 A2, C1, A3 B2 B3 C3 Rappels : étapes de développement de systèmes: 1. Étude des besoins 2. Analyse 3. conception 4. Implémentation 5. Test 6. Déploiement Planification Post-Mortem Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c

Plus en détail

Comment déplacer un site Joomla avec AKEEBABACKUP LA VIE PEUT ÊTRE PLUS FACILE AVEC AKEEBA

Comment déplacer un site Joomla avec AKEEBABACKUP LA VIE PEUT ÊTRE PLUS FACILE AVEC AKEEBA Comment déplacer un site Joomla avec AKEEBABACKUP Source de l'article : How to move a Joomla site with AKEEBA BACKUP Une des questions les plus courantes que nous entendons tout le temps, est de savoir

Plus en détail

Introduction : Caractéristiques du RAID : La redondance et la parité : Les différents types de systèmes RAID :

Introduction : Caractéristiques du RAID : La redondance et la parité : Les différents types de systèmes RAID : Introduction : La technologie RAID (regroupement redondant de disques indépendants) permet de constituer une unité de stockage à partir de plusieurs disques durs. Cette unitée,appelée grappe, a une tolérance

Plus en détail

25/12/2012 www.toubkalit.ma

25/12/2012 www.toubkalit.ma 25/12/2012 www.toubkalit.ma 1 Définition Exemple des méthodes agiles Valeurs Principes Le cycle itératif et incrémental (Itération/Sprint) Schéma de travail Méthode Scrum. Méthode XP (Extreme programming).

Plus en détail

ADMINISTRATION GENERALE DES DOUANES

ADMINISTRATION GENERALE DES DOUANES MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ADMINISTRATION GENERALE DES DOUANES Candidature au 62 eme Programme de Bourses de l OMD (du 27 Janvier au 07 Mars 2014) Thème Choisi : «Développement organisationnel

Plus en détail

Session : Principale

Session : Principale Page : 1 / 4 CORRECTION DE L EXAMEN TQM L'ÉTUDE DE CAS FABINC (PREMIÈRE PARTIE) COMPRENDRE ET IMPLANTER ISO 9000 COMPRENDRE ET IMPLANTER LE TQM COMPRENDRE LA DIFFÉRENCE Question no 1 Quel est le rôle et

Plus en détail

Code Signing THAWTE EST UN FOURNISSEUR MONDIAL MAJEUR DE CERTIFICATS DE CODE SIGNING

Code Signing THAWTE EST UN FOURNISSEUR MONDIAL MAJEUR DE CERTIFICATS DE CODE SIGNING Code Signing THAWTE EST UN FOURNISSEUR MONDIAL MAJEUR DE CERTIFICATS DE CODE SIGNING code signing...1 Qu est-ce que le Code Signing?...1 À quoi sert le Code Signing?...1 Ce que le Code Signing ne fait

Plus en détail

Informatiques. Module : Outils RAD

Informatiques. Module : Outils RAD Management de Projets Informatiques Module : Outils RAD Niveau : S4 du L2/ISIL Génie Logiciel Le terme génie logiciel (en anglais software engineering) désigne l'ensemble des méthodes, des techniques et

Plus en détail

PROJET PILOTE DE FORMATION À L ÉCOCONDUITE POUR VÉHICULES LÉGERS

PROJET PILOTE DE FORMATION À L ÉCOCONDUITE POUR VÉHICULES LÉGERS Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques PROJET PILOTE DE FORMATION À L ÉCOCONDUITE POUR VÉHICULES LÉGERS RÉSULTATS SOMMAIRES 1 Ministère des Ressources naturelles et de la Faune Secteur

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre Gestion du manque de données Version 2, avril 2012 Public cible et objectif des supports de formation Ces supports de formation

Plus en détail

Séance 1 Méthodologies du génie logiciel

Séance 1 Méthodologies du génie logiciel Séance 1 Méthodologies du génie logiciel Objectifs : Histoire du développement du logiciel. La crise du logiciel. Explorer les différentes méthodologies de développement. Comprendre l importance d adopter

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

Processus Gestion de Projet

Processus Gestion de Projet Processus Gestion de Projet 1 / 11 Contenu 1 Introduction... 3 2 Le cycle de vie du projet... 4 2.1 Présentation... 4 2.2 Cycle de vie d un projet... 5 2.3 Les livrables... 5 3 Les étapes du management

Plus en détail

Résultats du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens dans le cadre de la Semaine nationale de la paie 2015

Résultats du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens dans le cadre de la Semaine nationale de la paie 2015 du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens d le cadre de la Semaine nationale de la paie Préparés par Framework Partners Inc., août Dates de cueillette : Du 29 juin

Plus en détail

Licence et activation de MapInfo Professional 12.0

Licence et activation de MapInfo Professional 12.0 Licence et activation de Asie-Pacifique / Australie : Téléphone : +61 2 9437 6255 pbsoftware.australia@pb.com pbsoftware.singapore@pb.com www.pitneybowes.com.au/software Canada : Téléphone : +1 416 594

Plus en détail

Manuel d'utilisation pour Zimplit

Manuel d'utilisation pour Zimplit Manuel d'utilisation pour Zimplit Introduction Ce document vous présente un aperçu de l'interface utilisateur et les fonctions du gestionnaire de contenu Zimplit. Informations Générales Version: 0.3 Modifié

Plus en détail

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé CARPENTIER BTS SIO Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé Phase de définition du projet liée à une définition de la mission La mission

Plus en détail

Ne jurer que par Excel et le couvrir de jurons : 5 stratégies d'amélioration de vos analyses

Ne jurer que par Excel et le couvrir de jurons : 5 stratégies d'amélioration de vos analyses Ne jurer que par Excel et le couvrir de jurons : 5 stratégies d'amélioration de vos analyses p2 Il ne fait aucun doute qu'excel est l'un des outils de choix pour l'analyse et les rapports. Les utilisateurs

Plus en détail

Question 6. Résponse 6

Question 6. Résponse 6 Question 6 Référence à la partie 1.6, volet 2 de la DOC : Le volet 2 des tâches et activités proposées comprend la disposition à l'égard des services de collecte de renseignements visant à appuyer l'évaluation

Plus en détail

Examen intra LOG3000 Hiver 2014

Examen intra LOG3000 Hiver 2014 Examen intra LOG3000 Hiver 2014 Vendredi le 28 février 2014. Durée : 08h30 à 10h00 (total 1h30). Local : B-415. Total des points : 20. Pondération de l'examen dans la note finale : 35%. Sans documentation,

Plus en détail

Les traitements de texte : open office writer

Les traitements de texte : open office writer Les traitements de texte : open office writer Qu'est ce qu'un traitement de texte? Peut être le paragraphe qui passionnera le moins, il apparaît néanmoins nécessaire de savoir ce qu'est (de manière grossière)

Plus en détail

Défaillances précoces

Défaillances précoces Dossier Technique Dossier Technique Fiabilité des micro-onduleurs Enphase Récapitulatif L'actuelle génération des micro-onduleurs onduleurs Enphase a un temps moyen entre défaillances (Mean Time Between

Plus en détail

Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs

Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs www.forres.ch Séminaire de base IIII Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs Extrait de : Méthodologie de projet en promotion de la santé «quint-essenz» www.quint-essenz.ch

Plus en détail

GastroTime FAQ français

GastroTime FAQ français GastroTime FAQ français 1. Installation du logiciel 2. Paramètres de l entreprise 3. Gestion du personnel 4. Planification 5. Saisie des heures 6. Rapports 7. Update, nouveaux CD 8. Timbreuse - Badgeuse

Plus en détail

OpenOffice.org. Le Tableur : Calc. La Piscine

OpenOffice.org. Le Tableur : Calc. La Piscine Le : Calc La Piscine 1 /18 Table des matières Format des nombres...3 Appliquer les formats monétaire, pourcentage, décimal...3 Appliquer les autres formats...3 Saisir les données présentées dans les illustrations

Plus en détail

Directions Métiers : piloter vos projets digitaux en réconciliant Cap & Agilité

Directions Métiers : piloter vos projets digitaux en réconciliant Cap & Agilité Directions Métiers : piloter vos projets digitaux en réconciliant Cap & Agilité «Il n y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va» - Sénèque Paris, le 27 Juin 2013 L évolutivité et l incertitude

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur BlackBerry Internet Service Version: 4.5.1 Guide de l'utilisateur Publié : 2014-01-08 SWD-20140108170135662 Table des matières 1 Mise en route...7 À propos des formules d'abonnement pour BlackBerry Internet

Plus en détail

Variation des recettes provenant de toutes les primes d assurance automobile

Variation des recettes provenant de toutes les primes d assurance automobile Sommaire Le 11 juin 2002, la Société d'assurance publique du Manitoba (la «Société») a soumis une demande à la Régie des services publics (la «Régie») afin que soient approuvées ses primes d'assurance

Plus en détail

claroline classroom online

claroline classroom online de la plate-forme libre d'apprentissage en ligne Claroline 1.4 Manuel Révision du manuel: 06/2003 Créé le 07/09/2003 12:02 Page 1 Table des matières 1) INTRODUCTION...3 2) AFFICHER LA PAGE DE DEMARRAGE...3

Plus en détail

AdWords Guide de survie

AdWords Guide de survie AdWords Guide de survie Avril 2011 Guide de survie AdWords. Ce guide liste dix des astuces les plus utiles pour gérer une campagne AdWords efficacement, et sans gaspiller d argent. Plan de référencement

Plus en détail

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage M Objectifs pédagogiques généraux : Fiche de repérage Type : Activité d approche de la notion de fluctuation d échantillonnage et d intervalle de confiance à travers quelques simulations. Niveau : Lycée

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

Budgétisation et gestion financière

Budgétisation et gestion financière Budgétisation et gestion financière PRATIQUE RECOMMANDÉE DE LA GFOA Planification financière à long terme (2009) (BUDGET) Contexte. La planification financière à long terme combine les prévisions financières

Plus en détail

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Chapitre 1 Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Sommaire : 1.1 La construction logicielle, qu est-ce que c est? : page 3 1.2 Pourquoi la construction logicielle est-elle importante? :

Plus en détail

touscours.net Rapport de Synthèse Cycle en V, UP et SCRUM

touscours.net Rapport de Synthèse Cycle en V, UP et SCRUM Rapport de Synthèse Cycle en V, UP et SCRUM Réalisé par : BELLINI Quentin GNANAKULENTHIRAN Anitha GOVINDEN Johana MEZINE Ahcene TIMZOUERT Chabane 19/10/2011 www.sup-galilee.univ-paris13.fr Table des matières

Plus en détail

Drivers Manager Universel

Drivers Manager Universel Drivers Manager Universel Manuel d utilisation Lisez cette documentation attentivement pour procéder à une installation réussie des pilotes sur votre ordinateur. Compte tenu de l'énorme diversité des marques

Plus en détail

Simulation EIS. Changement et Innovation. Les Défis du Management

Simulation EIS. Changement et Innovation. Les Défis du Management Simulation EIS Changement et Innovation. Les Défis du Management Manuel d Utilisation 1. Présentation 2. Votre Mission pendant la Simulation EIS 3. Structure de l Equipe de Management de Teleswitches 4.

Plus en détail