XXème universités fiscales de printemps LA LIBERTE EN DROIT FISCAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "XXème universités fiscales de printemps LA LIBERTE EN DROIT FISCAL"

Transcription

1 XXème universités fiscales de printemps Des trois continents (Afrique- Amérique-Europe) LA LIBERTE EN DROIT FISCAL Oujda 2 et 3 mai 2014 Avec la participation de : Pr. Jacques Malherbes ((Univ. Catholique de Louvain), Avocat. Pr. Jean C. martinez ( Univ Paris2) Pr. Isabelle richelle (Univ liège.) Avocat Pr. Philippe Bern (Univ. Paris2),Avocat Pr. Abdelkader Tialati ( Univ Settat) Pr. Philippe Malherbe ((Univ. Catholique de Louvain), Avocat. Pr. Emmanuel Tawil ( Univ Paris 2)Avocat Pr. Patrick.Saerens ( Ichec.Bruxelles ) Avocat Pr. Ahmed Elallali ( Univ Oujda) Pr. Laurent Mabiala (Univ.Kinshasa et directeur des impôts ) Dr. Athanase Matende (Ministre honoraire des finances.rdc) Mr. Hermano Barbosa ( Avocat.Rio de Jà neiro) Pr Mostafa.Amrous (Univ oujda ) Pr.Renaud Bourget (Univ.Sorbonne Dr Ntegue ( Avocat Casablanca ) Pr. Mohamed belouchi,(univ.oujda ) Dr. Caballero Norma (Univ Bogota) Me. Eric Robert (Avocat. Paris) 1

2 Présentation Pourquoi se préoccuperait on des relations de la liberté et de l impôt, puisque sur les siècles et les siècles, en tous pays et en toutes civilisations, non seulement on ne voit pas de lien entre eux, mais manifestement, le premier exclut la seconde?. Perçu en effet pour les Dieux, rançon de la guerre, tribut sur les vaincus, Djezia et Kharaj musulmans prélevés sur les chrétiens conquis prélèvements sur les colonisés, payé en immolations d enfants à Carthage conduisant à l esclavage, aux galères ou à la contrainte collective par corps dans l Empire Ottoman, l impôt, recouvré jusqu à coups de courbach» lanière en cuir d hippopotame, d où vient le mot de cravache, a d évidence une telle lourde hérédité de tortures et de violence qu on n imagine pas l associer à la liberté. Sauf dans la dialectique de Montesquieu, qui fait de la liberté une contrepartie ou «un dédommagement pour la pesanteur des tributs» et aussi chez des sophistes de 89 proclamant que «la liberté est toute entière dans l impôt». Sous entendu il est vrai comme «l impôt consenti» et donc en conscience de la «cause» de sa nécessité. Ce qui, de l Ethique de Spinoza à Marx et Freud, définit la liberté comme la compréhension de la nécessité. Il est d ailleurs révélateur que le contribuable puisse s appeler «assujetti» et qu il soit, dans la théorie juridique de l obligation fiscale, le «sujet passif «de cette obligation». Il est encore tout aussi significatif que le mot «libertés» au pluriel ait d abord désigné au Moyen âge les immunités fiscales et les franchises, c est à dire l absence d impôts dans les villes franches. Comme il est révélateur que la liberté au singulier, en version démocratique individualiste et non plus aristocratique corporatiste ait été proclamée premier des «droits naturels et imprescriptibles de l homme», par une Révolution qui commence par faire une «fiscal tabula rasa» en proclamant, dès le 18 juin 1789, «nuls et non avenus tous les impôts existants». C est dire que si les révolutions fonctionnent en couple avec la liberté, celle ci non seulement ne s accouple pas historiquement avec la fiscalité, mais en manifeste surtout le rejet. De la Grande Bretagne du Ship money, aux Etat Unis de la Tea Party de Boston ou surtout la France constamment Poujadiste sur seize siècles, des Bagaudes Gaulois du IIIème siècle à la Ligue des contribuables ou encore en 2012 au mouvement des «pigeons» la permanence des révoltes fiscales, en Europe, aux Amériques et dans les empires coloniaux au travers de l histoire illustre cette antinomie entre la liberté dont Jean Bodin disait qu elle était naturelle et l impôt qui n est que culturel. Comme s il existait un «genre fiscal», ou un «tax gender», parce que si on nait libre, on ne nait pas contribuable. On le devient!... Et on s y résigne, soumis à un destin ou un fatalisme fiscal que des siècles de paiement, 2

3 sinon de «confiscation par la violence» ont fait intégrer quasiment comme un donné incontournable du corps immortel de l Etat. C est donc bien légitimement que l on ne se préoccupe pas de la liberté dans une fiscalité qui relève de la mécanique de la nécessité. Au surplus, on ne le fait pas aussi prudemment en raison de la complexité et du concept de liberté et du domaine de la fiscalité. 3

4 Vendredi 2 Mai h30 : Accueil des participants. 8h 30 Présidence : Pr Mostafa Amrous (univ. Oujda ) 9h 00 Ouverture solennelle. 9h10 Allocution de Président de l université Mohammed premier Oujda : 9h20 Allocution de Président de la région de l oriental 9h25 Allocution de Président de la commune urbaine d Oujda 9h30 Allocution de Chef de département de droit prive 9h35 Allocution de Président de l association des chercheurs en droit des contentieux 9h40 Pierre Descaves : Allocution d anniversaire pour les 20 ans des universités Fiscales de Printemps 9h50 Pr. Ahmed Elallali (univ d Oujda) Rapport introductif Pause café Présidence : Doyen Abdelkader Tialati (Univ.Settat) 10h15: Pr. Jean- Claude Martinez (univ. Paris 2) Rapport général I. La liberté dans l élaboration des droits fiscaux : Les acteurs de l élaboration des droits fiscaux sont ils libres de leurs choix? 10h30 : Pr. isabelle Richelle (univ de liège. avocate) concepts exprimant le lieu de la liberté fiscale : le domicile». 10h45 : Dr Sadouggi Mohamed, Le degré de liberté fiscale des Parlements 11h00 : Dr Khalid Maaroufi, la décision fiscale locale : liberté et limites. 4

5 II. Les droits fiscaux sont -ils des droits des libertés des contribuables? Sous la présidence du Dr Ntegue Mohamed (Avocat. Casablanca) A- Les techniques fiscales et leur impact sur les libertés des contribuables 11h15 : Pr. Philippe Malherbe (univ.louvain,avocat) le remboursement des taxes indues en droit européen. 11h30:Pr Abdelkader Tialaiti (univ. Settat) les optons fiscales : une liberté encadrée 11h45.Pr Ahmed Elallali (univ. Oujda) La déclaration contrôlée, exclusion de liberté. 12h00 Pr, Mohammed Belouchi (uinv. Oujda ), Le pouvoir de l administration fiscale dans le system déclaratif. B- Les dispositions fiscales et les libertés des contribuables : Sous la présidence du Pr Isabelle Richelle (univ. Liège Avocate) 15h30 : Pr. Patrick Saerens (Ichec, avocat ), La liberté de se taire en droit fiscal 15h45 : Pr. Philippe Bern (univ Paris 2. avocat), La liberté de choisir la voie la moins imposée. 16h 00 : Pr. Emmanuel Tawil (univ.paris 2. avocat), La fiscalité au service de la liberté de culte en droit comparé. 16h15 : Mr. Hermano Barbosa,( avocat.rio de Janeiro), L échange international de renseignements : la solidarité internationale des Etats contre la liberté du contribuable. 16h30: Dr.Caballero Norma, (Bogota), La liberté fiscale dans les modèles de codes des impôts. 16h45 : Pr. Eljanati Mohammed (CRMEF.Taza) La liberté d imposer face à la liberté de s évader: Quel juste milieu? Pause café 5

6 III. La liberté dans l application des droits fiscaux. Sous la présidence de : Dr. Athanase Matenda Ministre des Finances honoraire 17h00 : Pr Malherbe jacques (Uni. Catholique de Louvain), Avocat. La protection des droits de l homme dans les rapports entre le fisc et le contribuable : l exemple de la jurisprudence belge. 17h15 : Dr. Mohamed Ntegue (avocat.casablanca), les litiges fiscaux peuvent ils être arbitrables 17h 30 : Dr Tarik Jdaini, libertés et infractions fiscales 17h45 : Dr. Eric Robert, (Avocat. Paris), Les résidus de la liberté de gestion du contribuable après les dérives de la théorie de l acte anormal de gestion et de la prise de risque excessif. 18h00 : Mlle Inga Baxanaen( Doctorante Paris2 ), L impartialité du juge fiscal français 18h15 : Dr EWali Mohamed, L impartialité du juge fiscal marocain 18H30 Echange. Débats Le Samedi 3 mai H30 : Table ronde : Le fisc, l avocat, le juge : le trilogue impossible? Modérateur : Pr. Jacques Malherbe (univ.catholique de Louvain. ), Avocat Panels Pr.Isabelle Richelle (univ.de liège.avocate ) Pr. Patrick Saerens (ichec.bruxelles.avocat ) Pr.Emmanuelle Tawil (univ.paris 2.avocat) 6

7 Dr. Mohamed Ntegue (avocat.casablanca) Pr. Tialati Abdekader (univ.settat) Dr. Athanase Matenda (Ministre Honoraire de RDC) Pr. Philippe Malherbe (univ. Catholique de Louvain.avocat) Pr.Philippe Bern (univ.paris 2.avocat) Pr. Laurent Mabiala (univ. Kinshasa.directeur des impôts RDC) Echange. Débats 12H30 : Pr Jean Claude Martinez (univ. Paris 2 ) Rapport de synthèse. 13H00 Déjeuner 21H 00 Diner de Gala 7

8 8

INNOVER SANS INVESTISSEMENT SPÉCIFIQUE : COMMENT METTRE EN PLACE UNE INNOVATION

INNOVER SANS INVESTISSEMENT SPÉCIFIQUE : COMMENT METTRE EN PLACE UNE INNOVATION SÉMINAIRE SUR: INNOVER SANS INVESTISSEMENT SPÉCIFIQUE : COMMENT METTRE EN PLACE UNE INNOVATION PARTICIPATIVE DANS UNE PME PMI? PAR: MONSIEUR JACQUES EMMANUEL OTTAVI EXPERT INTERNATIONAL PARIS - FRANCE

Plus en détail

Jeudi 7 juin et vendredi 8 juin MAROC. La responsabilité civile et pénale du dirigeant d entreprise

Jeudi 7 juin et vendredi 8 juin MAROC. La responsabilité civile et pénale du dirigeant d entreprise Union Internationale des Avocats International Association of Lawyers Unión Internacional de Abogados Fès Jeudi 7 juin et vendredi 8 juin MAROC La responsabilité civile et pénale du dirigeant d entreprise

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISE PAR L ECOLE REGIONALE SUPERIEURE DE LA MAGISTRATURE (ERSUMA) Thème :

COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISE PAR L ECOLE REGIONALE SUPERIEURE DE LA MAGISTRATURE (ERSUMA) Thème : COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISE PAR L ECOLE REGIONALE SUPERIEURE DE LA MAGISTRATURE (ERSUMA) Thème : " LA RESPONSABILITE DU DIRIGEANT SOCIAL EN DROIT OHADA " Douala (Cameroun) Salle de conférences du GICAM,

Plus en détail

LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE

LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE DROIT CANONIQUE La Faculté de Droit canonique propose désormais deux modalités pour préparer un doctorat : - 1 ère modalité : programme canonique facultaire D1 :

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Programmation détaillée du 4 ème DAVOC, 5 au 7 mai, Palais des congrès, Yaoundé Yaoundé, le 28 avril 2011 CASA-NET (CAmeroonian Skills Abroad NETwork) est

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE

INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE F OFFICE DES BREVETS DU JAPON OFFICE MAROCAIN DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE DIALOGUE POLITIQUE OMPI/INN/CAS/14/INF/1 PROV. ORIGINAL: FRANÇAIS DATE: OCTOBRE 2014 Dialogue politique régional

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE DE TLEMCEN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE DE TLEMCEN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE DE TLEMCEN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION ASSOCIATION NATIONALE DE FINANCES PUBLIQUES ANaFiP Sous le Haut Patronage de Monsieur

Plus en détail

Développez vos compétences

Développez vos compétences Développez vos compétences FORMATIONS > Formateurs : Marc Bourgeois Marie-Pierre Donéa Luc Herve Frédérik Fogli Marc Marlière Denis-Emmanuel Philippe Vendredi 09/05/2014 et/ou 16/05/2014 [9h à 17h30] 1

Plus en détail

Première partie IMMUNITÉ ET JUSTICE : LES CONTRADICTIONS... 31. Titre 1 Contradiction des fondements et divergence des sources...

Première partie IMMUNITÉ ET JUSTICE : LES CONTRADICTIONS... 31. Titre 1 Contradiction des fondements et divergence des sources... TABLE DES MATIÈRES Remerciements......................................................................... 7 Préface.................................................................................... 9

Plus en détail

COMMENT GÉRER UN CONTRÔLE FISCAL?

COMMENT GÉRER UN CONTRÔLE FISCAL? COMMENT GÉRER UN CONTRÔLE FISCAL? 2 juillet 2014 CCI ANGERS Intervenants : GESCO : Philippe BRIDOUX LEXCAP : David HUMEAU I - LE DEROULEMENT DU CONTRÔLE FISCAL 2 La «programmation» du contrôle 3 Comment

Plus en détail

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe.

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. 1 1 2 2 Qui est l Union des Femmes Investisseurs Arabes? FICHE D IDENTITÉ L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. Elle a été créée par l Union économique arabe

Plus en détail

Programme : «Les objets de la ville intelligente»

Programme : «Les objets de la ville intelligente» 1 Programme : «Les objets de la ville intelligente» Manifestation organisée dans le cadre du programme de recherche "Smart Cities & Métropoles Le devenir des institutions urbaines dans la ville intelligente".

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie

La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie Introduction Colonisation française vers 1900 en Afrique L indépendance en Algérie 1962 (photo de Marc Riboud) Que révèlent ces photos

Plus en détail

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7 La majorité, ses droits et ses devoirs chapitre 7 Si le 18 e anniversaire véhicule souvent l idée de plus d indépendance, il est aussi le moment de la majorité légale, assortie d un certain nombre de droits

Plus en détail

L Intelligence Économique

L Intelligence Économique L Intelligence Économique : Un outil de Management pour décrypter un monde complexe L Intelligence Économique & le Knowledge Management L IE pour identifier les risques, anticiper les crises et saisir

Plus en détail

2 e rencontre annuelle Adéis

2 e rencontre annuelle Adéis Clichés réalisés au fil de la rencontre Vendredi 15 novembre 2013 2 e rencontre annuelle Adéis «Bienvenue à la Maison de la Mutualité pour cette seconde rencontre Adéis. Isabelle Gounin-Levy Journaliste

Plus en détail

SÉCURITÉ INFORMATIQUE :

SÉCURITÉ INFORMATIQUE : SÉCURITÉ INFORMATIQUE : ENJEUX JURIDIQUES ET RESPONSABILITÉS Vendredi 28 novembre 2008 Université de Genève UNIMAIL OBJET DU SÉMINAIRE A l heure où personne ne peut se passer de l informatique et particulièrement

Plus en détail

«Les nouvelles technologies dans les échanges Nord-Sud et l'apport de la télémédecine»

«Les nouvelles technologies dans les échanges Nord-Sud et l'apport de la télémédecine» Invitation au Colloque Chambre Française de Commerce et d Industrie du Maroc (CFCIM) 15, avenue Mers Sultan - - 20130 Casablanca - - Maroc Vendredi 29 novembre 2013 de 9h30 à 17h30 «Les nouvelles technologies

Plus en détail

N 2812 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2812 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2812 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 16 septembre 2010. PROPOSITION DE LOI visant à créer un corps d État

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Programme. Modératrice de la matinée Sylvie Braibant, rédactrice en chef à TV5 Monde

Programme. Modératrice de la matinée Sylvie Braibant, rédactrice en chef à TV5 Monde Programme 9h30-10h00 Accueil Marie-José Chombart de Lauwe, présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation et directrice de recherche honoraire au CNRS Représentant de la Conférence internationale

Plus en détail

Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive»

Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive» Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive» Co-construction par l Afrique et pour l Afrique d une Responsabilité Sociétale des Entreprises et

Plus en détail

INSTITUT DES HUMANITES ET SCIENCES DE L UNIVERSITÉ DE PARIS 7, PARIS DIDEROT

INSTITUT DES HUMANITES ET SCIENCES DE L UNIVERSITÉ DE PARIS 7, PARIS DIDEROT INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT INSTITUT DES HUMANITES ET SCIENCES DE L UNIVERSITÉ DE PARIS 7, PARIS DIDEROT UNIVERSITÉ DE OUAGADOUGOU (GRIL, ISSP, Département d Histoire et d archéologie de

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Diplôme Universitaire d expertise judiciaire psychiatrique et psychologique

Diplôme Universitaire d expertise judiciaire psychiatrique et psychologique Université Claude- Bernard LYON I (Institut universitaire A. Lacassagne) Centre Hospitalier Le Vinatier (Pôle santé mentale des détenus et psychiatrie légale) Diplôme Universitaire d expertise judiciaire

Plus en détail

Bienvenue à l Eye Tracking Day 2015

Bienvenue à l Eye Tracking Day 2015 Bienvenue à l Eye Tracking Day 2015 Prof. Cécile van de Leemput Centre de Recherche en Psychologie du Travail et de la Consommation http://psytc.ulb.ac.be 3 ème édition Eye Tracking Day Paris 2014 & Brest

Plus en détail

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement Distr.: Limitée CEA-AN/RABAT/GENDER/Inf. Décembre 2005 Original: FRANÇAIS NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement

Plus en détail

A l Université de Liège et dans l enseignement supérieur et secondaire

A l Université de Liège et dans l enseignement supérieur et secondaire Anne HERLA Née le 7 juillet 1977 Docteur en Philosophie Adresse professionnelle Université de Liège Département de Philosophie Place du Vingt-Août, 7 (A1) 4000 Liège Tél. : 043665599 Mail : Anne.Herla@ulg.ac.be

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

Université d Automne en Economie Autrichienne - 2ème édition à Troyes du 5 au 7 octobre 2012 -

Université d Automne en Economie Autrichienne - 2ème édition à Troyes du 5 au 7 octobre 2012 - Université d Automne en Economie Autrichienne - 2ème édition à Troyes du 5 au 7 octobre 2012 - Comme lors de la 1ère édition, l Université d Automne en Economie Autrichienne vise à expliquer les raisons

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX ET UNIVERS VIRTUELS:

RÉSEAUX SOCIAUX ET UNIVERS VIRTUELS: RÉSEAUX SOCIAUX ET UNIVERS VIRTUELS: QUELS RISQUES JURIDIQUES POUR LES ENTREPRISES? lundi 7 novembre 2011 Université de Genève UNIMAIL OBJET DU SÉMINAIRE Dans la société de l information, la communication

Plus en détail

LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE?

LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE? LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE? Prof. Dr. Isabelle Richelle Co-Présidente Tax Institute de l Université de Liège Isabelle.Richelle@Ulg.ac.be Collège Belgique Bruxelles, 5 décembre 2013 SOUVERAINETE

Plus en détail

Comment accélérer la transition?

Comment accélérer la transition? 2 ème Congrès Interdisciplinaire du Développement Durable Comment accélérer la transition? 21-22 mai 2015 à Louvain-la-Neuve (UCL) avec conférence inaugurale, 20 mai 2015 à Bruxelles (ULB) PROGRAMME GENERAL

Plus en détail

LE ROYAUME DE BELGIQUE

LE ROYAUME DE BELGIQUE ACCORD DE SIEGE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET L OFFICE INTERNATIONAL DES EPIZOOTIES ACCORD DE SIEGE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET L OFFICE INTERNATIONAL DES EPIZOOTIES LE ROYAUME DE BELGIQUE, dénommé

Plus en détail

SURSIS DE PAIEMENT : COMMENT FAIRE APPLIQUER LA LOI? Olivier FOUQUET. Président de Section au Conseil d Etat

SURSIS DE PAIEMENT : COMMENT FAIRE APPLIQUER LA LOI? Olivier FOUQUET. Président de Section au Conseil d Etat SURSIS DE PAIEMENT : COMMENT FAIRE APPLIQUER LA LOI? Olivier FOUQUET Président de Section au Conseil d Etat 1) L ordonnance de référé n 306252, Michel Soppelsa, rendue le 13 juin 2007 par le Président

Plus en détail

Comité de Recherche et d Information Indépendantes sur le Génie Génétique

Comité de Recherche et d Information Indépendantes sur le Génie Génétique Comité de Recherche et d Information Indépendantes sur le Génie Génétique Siège Social : Paris Site internet : www.criigen.org PROGRAMME SEMINAIRE CRIIGEN Le Mas de Rivet, Barjac du 9 au 12 OCTOBRE 2014

Plus en détail

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap?

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Séminaire romand pour cadres d INSOS Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Du 25 au 27 novembre 2015 Séminaire INSOS Les institutions pour personnes en situation de handicap

Plus en détail

ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST

ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST CONFERENCE REGIONALE SUR LA RATIFICATION DES INSTRUMENTS INTERNATIONAUX

Plus en détail

Deux journées d études sur le thème : Gestion des archives courantes et intermédiaires au Maroc : Quelle stratégie?

Deux journées d études sur le thème : Gestion des archives courantes et intermédiaires au Maroc : Quelle stratégie? 5 ème anniversaire de la promulgation de la loi marocaine relative aux archives (30 novembre 2007) Deux journées d études sur le thème : Gestion des archives courantes et intermédiaires au Maroc : Quelle

Plus en détail

Partie I. Le principe de bonne administration construit par la pluralité des sources de l espace administratif européen... 49

Partie I. Le principe de bonne administration construit par la pluralité des sources de l espace administratif européen... 49 Table des matières Remerciements... 11 Sommaire... 13 Liste des principales abréviations... 15 Préface... 19 Introduction générale... 23 I. L enrichissement de la conception de l administration au sein

Plus en détail

Des taxes à la sortie dans un marché unique?!

Des taxes à la sortie dans un marché unique?! Des taxes à la sortie dans un marché unique?! Sous ces termes techniques la question est en réalité simple : le seul fait de transférer des actifs d un Etat membre (EM) à un autre au sein de la Communauté

Plus en détail

EXERCICE DU DROIT D ACCES AU FICHIER DES COMPTES BANCAIRES ET ASSIMILES (FICOBA)

EXERCICE DU DROIT D ACCES AU FICHIER DES COMPTES BANCAIRES ET ASSIMILES (FICOBA) Vous êtes : le titulaire du compte Vous pouvez avoir accès au fichier FICOBA : - soit directement auprès du centre des impôts dont dépend votre domicile lorsque vous souhaitez connaître les données d identification

Plus en détail

MÉDECINE PSYCHANALYSE DROIT JURISPRUDENCE QUESTIONS À FRANÇOIS-RÉGIS DUPOND MUZART. première partie

MÉDECINE PSYCHANALYSE DROIT JURISPRUDENCE QUESTIONS À FRANÇOIS-RÉGIS DUPOND MUZART. première partie MÉDECINE PSYCHANALYSE DROIT JURISPRUDENCE QUESTIONS À FRANÇOIS-RÉGIS DUPOND MUZART première partie Alessandra Guerra En France il y a des jugements sur la question psychothérapiepsychanalyse J ai entendu

Plus en détail

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution Introduction Les questions religieuses connaissent un regain d intérêt dans les espaces publics de nos pays. Au Niger, elles sont devenues préoccupantes en raison des évènements récents qui ont marqué

Plus en détail

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99 Formation a l ESAG (atelier Met de Penninghen), Paris en 5 ans Salariée en milieu associatif : responsable de communication et monteuse de projets culturels En Free lance depuis 7 ans Cecile Meignant 42

Plus en détail

La majorité actuelle a pris. politique fiscale. inconstitutionnel? La nouvelle. rend-elle l ISF

La majorité actuelle a pris. politique fiscale. inconstitutionnel? La nouvelle. rend-elle l ISF www.fondapol.org La nouvelle politique fiscale rend-elle l ISF inconstitutionnel? par Aldo Cardoso La majorité actuelle a pris la décision d appliquer un niveau d imposition sans précédent sur les revenus

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français Ouvrages généraux ESCLAVAGE, TRAITE, ABOLITION Julia. Ferloni, Marchands d esclaves, de la traite à l abolition, édition de conti, 2005 Gilles Gauvin,Abécédaire

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL. 03 juillet 2013 ***

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL. 03 juillet 2013 *** PREFET DE LA SAVOIE SECRETARIAT GENERAL DE L ADMINISTRATION DEPARTEMENTALE pref-recueil-administratif@savoie.gouv.fr RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL 03 juillet 2013 *** Direction générale

Plus en détail

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier Loi n 13-89 relative au commerce extérieur promulguée par le dahir n 1-91-261 du 13 joumada I 1413 (9 novembre 1992), telle quelle a été modifiée et complétée par la loi n 37-93 promulguée par le dahir

Plus en détail

RAPPORT DE FORMATION F R

RAPPORT DE FORMATION F R CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION GESTION DU PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Du 26 au 28 mai 2008 RAPPORT DE FORMATION F R O # 2 T3 JUILLET 2008 INTRODUCTION TI L ANIMH a poursuivi les activités

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité. mercredi 30 avril 2014 @ @ En partenariat avec :

La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité. mercredi 30 avril 2014 @ @ En partenariat avec : La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité mercredi 30 avril 2014 A @ @ @ En partenariat avec : Les entreprises familiales occupent une place prépondérante au sein

Plus en détail

Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012)

Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012) Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012) Afin de mener à bien leurs activités de recherche, les enseignants chargés de cours

Plus en détail

Session pilote COLLOQUE DE CLOTURE

Session pilote COLLOQUE DE CLOTURE CHEDD Bretagne Collège des Hautes études du Développement Durable Session pilote COLLOQUE DE CLOTURE En partenariat avec «Les Tombées de la Nuit» Mardi 5 juillet 2011 de 9 heures 30 à 18 heures à Rennes

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

En tant que firme, l'africa-belgium Business Week 2015 est pour vous l'opportunité de participer à un forum économique unique, réunissant à Genval

En tant que firme, l'africa-belgium Business Week 2015 est pour vous l'opportunité de participer à un forum économique unique, réunissant à Genval En tant que firme, l' est pour vous l'opportunité de participer à un forum économique unique, réunissant à Genval des chefs d'entreprise africains, européens et québécois ainsi que des décideurs politiques

Plus en détail

L Intelligence Économique

L Intelligence Économique L Intelligence Économique : Un outil de Management pour décrypter un monde complexe L Intelligence Économique & le Knowledge Management L IE pour identifier les risques, anticiper les crises et saisir

Plus en détail

Convention de «management fees»: qu en est-il aujourd hui?

Convention de «management fees»: qu en est-il aujourd hui? 81 rue du pré Catelan 59110 La Madeleine Tél : 03 20 39 33 47 Fax : 03 20 63 92 21 lille@valoxy.fr www.valoxy.fr Convention de «management fees»: qu en est-il aujourd hui? Attention aux prestations de

Plus en détail

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition 13-14 novembre 2006 Société française

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ

CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ MINISTERE DE L ACTION SOCIALE BURKINA FASO ET DE LA SOLIDARITE NATIONALE Unité progrès Justice ------------------------------ ----------------------- CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ Préambule Nous, personnes

Plus en détail

portrait d un Cabinet d Avocats

portrait d un Cabinet d Avocats portrait d un Cabinet d Avocats 2-3 il parle avec le regard droit des gens intègres, la liberté des érudits et l assurance que donne la noble curiosité. Il ignore la hâblerie et tend l oreille avec un

Plus en détail

ACCORD GLOBAL DE CESSEZ-LE-FEU ENTRE LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION DU BURUNDI

ACCORD GLOBAL DE CESSEZ-LE-FEU ENTRE LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION DU BURUNDI ACCORD GLOBAL DE CESSEZ-LE-FEU ENTRE LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION DU BURUNDI ET LE MOUVEMENT CONSEIL NATIONAL POUR LA DEFENSE DE LA DEMOCFtATIE- FORCES POUR LA DEFENSE DE LA DEMOCRATIE (CNDD-FDD) Dar

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION?

LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION? LA TRANSITION ENERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION? Le mercredi 19 juin 2013 de 14h à 18h suivi d un cocktail A La Maison de l UNESCO (salle IV) - 7 Place Fontenoy, 75007 Paris DEBAT

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Mardi 15 octobre 2013 00h00

Mardi 15 octobre 2013 00h00 Communiqué de presse Sondage CSA - Europ Assistance 7 ème baromètre Santé & Société Les opinions des Américains sur leurs systèmes de santé se dégradent tandis que celles des Européens restent très hétérogènes

Plus en détail

Numéro du rôle : 4057. Arrêt n 72/2007 du 26 avril 2007 A R R E T

Numéro du rôle : 4057. Arrêt n 72/2007 du 26 avril 2007 A R R E T Numéro du rôle : 4057 Arrêt n 72/2007 du 26 avril 2007 A R R E T En cause : les questions préjudicielles relatives à l article 84, alinéa 2, du Code des droits de succession, posées par le juge des saisies

Plus en détail

«LAVORO SUBORDINATO, LAVORO COORDINATO E DINTORNI» Martine LE FRIANT, Professeure à l Université d Avignon

«LAVORO SUBORDINATO, LAVORO COORDINATO E DINTORNI» Martine LE FRIANT, Professeure à l Université d Avignon «LAVORO SUBORDINATO, LAVORO COORDINATO E DINTORNI» Martine LE FRIANT, Professeure à l Université d Avignon Eléments de réponse au questionnaire adressé par les organisateurs 1. Il n existe pas de définition

Plus en détail

Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales?

Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales? Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales? Vincent Lamberts et Jean-Luc Wuidard Avocats au Barreau de Liège 26 novembre 2010 Petit déjeuner conférence Etudes et Expansion ASBL Plan des exposés -1.

Plus en détail

COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS

COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS Responsables scientifiques COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS Québec Luis CISNEROS, Professeur agrégé, Directeur de l Institut

Plus en détail

Bonne rentrée! News@WinBooks L EPHEC SYNTRA WEST DOSSIER ICHEC WINBOOKS &... LA CHAMBRE BELGE DES EXPERTS COMPTABLES. bénéficiez de super réductions!

Bonne rentrée! News@WinBooks L EPHEC SYNTRA WEST DOSSIER ICHEC WINBOOKS &... LA CHAMBRE BELGE DES EXPERTS COMPTABLES. bénéficiez de super réductions! Numéro 19, Septembre 2013 News@WinBooks DOSSIER ICHEC L OPEN UNIVERSITY bénéficiez de super réductions! REGARD D EXPERT la crise économique WINBOOKS &... L EPHEC SYNTRA WEST LA CHAMBRE BELGE DES EXPERTS

Plus en détail

L histoire commence ici. Salsa, voici un mot qui ne laisse pas indifférent, ses rythmes non plus

L histoire commence ici. Salsa, voici un mot qui ne laisse pas indifférent, ses rythmes non plus Cuba 1929 un musicien lance «Echala Salsita» (Balancez ( la sauce). Salsa, voici un mot qui ne laisse pas indifférent, ses rythmes non plus L histoire commence ici La révolution de 1959 a obligé de nombreux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy IntégrerSciencesPoAix en Provence,Lille,Lyon,Rennes,Strasbourg,Toulouse Lundi24juin2013 DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR Contact presse : Catherine Amy Coordination de la

Plus en détail

Dr. Philippe Briand Professeur à la faculté de droit de Nantes

Dr. Philippe Briand Professeur à la faculté de droit de Nantes [L assurance Lyers Impayés] L assurance loyers impayés Submitted By Dr. Philippe Briand Professeur à la faculté de droit de Nantes Depuis plus de trente ans, le contrat de bail d habitation fait l objet

Plus en détail

symposium bavaud programme WWW.MAURICE-BAvAUD.CH MAURICE BAvAUD 13 MAI 2011 NEUCHâtEL

symposium bavaud programme WWW.MAURICE-BAvAUD.CH MAURICE BAvAUD 13 MAI 2011 NEUCHâtEL C O M I t É M AU R IC E bavaud symposium MAURICE BAvAUD 13 MAI 2011 NEUCHâtEL programme WWW.MAURICE-BAvAUD.CH avant-programme «il FaiT FroiD en BranDeBourg» 5 MAI 2011 CLUB 44 LA CHAUX-DE-FONDS symposium

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 31/03/2009 Cour d appel de Bordeaux ct0274 Audience publique du 22 mai 2008 N de RG: 07/03589 Publié par le service de documentation de la Cour de cassation ARRET RENDU PAR LA REPUBLIQUE FRANCAISE

Plus en détail

Cercle Patrimonial. Débat sur la Fiscalité

Cercle Patrimonial. Débat sur la Fiscalité Cercle Patrimonial Débat sur la Fiscalité Oujda, le 10 octobre 2013 Cadre légal marocain d imposition des salariés Benchmark sur les différents modèles de la fiscalité des produits de retraite (1/4) Dans

Plus en détail

La sécurité informatique, c est votre problème aussi!

La sécurité informatique, c est votre problème aussi! INFOSAFE Un certificat universitaire en management de la Sécurité des Systèmes d Information. Une approche pragmatique pour répondre aux besoins des entreprises et des administrations. La sécurité informatique,

Plus en détail

La deuxième journée, du vendredi 2 octobre sera consacrée à l examen du principe de prévention et de résolution des conflits d intérets

La deuxième journée, du vendredi 2 octobre sera consacrée à l examen du principe de prévention et de résolution des conflits d intérets RÉUNION INTERMÉDIAIRE DE LA FBE STAGE DE FORMATION VALENCE (ESPAGNE), 1, 2 et 3 OCTOBRE Du 1 er au 3 octobre, se tiendra à l ICAV (Illustre Barreau de Valence Ilustre colegio de Abogados de Valencia) la

Plus en détail

Responsabilité des dirigeants d entreprise en société

Responsabilité des dirigeants d entreprise en société Responsabilité des dirigeants d entreprise en société François MOISES, avocat Un des objectifs de la constitution d une société est de mettre son patrimoine privé à l abri des poursuites des créanciers

Plus en détail

Continent africain / Evaluation de préjudice Les économistes apportent des réponses à 360 degrés lors des procédures litigieuses

Continent africain / Evaluation de préjudice Les économistes apportent des réponses à 360 degrés lors des procédures litigieuses Tribune Paris, le 19 janvier 2015 Continent africain / Evaluation de préjudice Les économistes apportent des réponses à 360 degrés lors des procédures litigieuses Par Gildas de Muizon (Directeur associé)

Plus en détail

L héritage Gréco-latin dans le monde contemporain. Ecole pratique des hautes études - Université de Paris-Sorbonne

L héritage Gréco-latin dans le monde contemporain. Ecole pratique des hautes études - Université de Paris-Sorbonne L héritage Gréco-latin dans le monde contemporain Ecole pratique des hautes études - Université de Paris-Sorbonne Organisateurs : Bénédicte GORRILLOT, Université de Valenciennes (UVHC) Perrine GALAND,

Plus en détail

Nouveau Partenariat pour le Développement de l Afrique. République de l Ouganda

Nouveau Partenariat pour le Développement de l Afrique. République de l Ouganda Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Nouveau Partenariat pour le Développement de l Afrique Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales

Plus en détail

PLAN DE FORMATION : ACTUALITE FISCALE 1ER SEMESTRE

PLAN DE FORMATION : ACTUALITE FISCALE 1ER SEMESTRE PLAN DE FORMATION : ACTUALITE FISCALE 1ER SEMESTRE Année 2015 SEANCE DU 30 JUIN 2015 05000 GAP 1.1. - OBJECTIFS DE LA FORMATION Conformément au 6 des dispositions de l article L 6313-1 du Code du Travail,

Plus en détail

Responsabilité pénale de l association

Responsabilité pénale de l association Responsabilité pénale de l association Infractions limitativement définies : Le code pénal prévoit la responsabilité pénale des personnes morales à raison des infractions réalisées pour leur compte et

Plus en détail

Banque Africaine de Développement

Banque Africaine de Développement The Next 50 Years: The Africa We Want Banque Africaine de Développement Programme Provisoire Côte d Ivoire, Abidjan, 25 29 mai 2015 Samedi 23 et dimanche 24 mai 2015, de 9 h à 17 h : Enregistrement des

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. - 2007-2008 : Sous admissible au Premier concours national d agrégation de droit public.

CURRICULUM VITAE. - 2007-2008 : Sous admissible au Premier concours national d agrégation de droit public. CURRICULUM VITAE Matthieu FAU-NOUGARET Né le 05 octobre 1975 à Bergerac (24) Marié, trois enfants Nationalité française Adresse : 2 lieu dit «Brèze», 33210 SAINT LOUBERT E-mail : matthieu.fau-nougaret@u-bordeaux4.fr

Plus en détail

Liberté Egalité Laïcité

Liberté Egalité Laïcité Liberté Egalité Laïcité «Si je voulais faire rire il y a 30 ans je parlais de religion, si je voulais intéresser je parlais de politique ; c'est l'inverse aujourd'hui» Michel Serres César et Dieu. Nombre

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS CC- 441 CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS Sur une proposition de loi modifiant la loi du 6 avril 2010 relative aux pratiques du marché et à la protection du consommateur (Doc 53-0831/001 à 004) Bruxelles,

Plus en détail

Société international de droit international 11 e Conférence annuelle La judiciarisation du droit international: bienfaits mitigés?

Société international de droit international 11 e Conférence annuelle La judiciarisation du droit international: bienfaits mitigés? Société international de droit international 11 e Conférence annuelle La judiciarisation du droit international: bienfaits mitigés? Oslo, 10 au 12 septembre 2015 Appel à propositions La 11 e Conférence

Plus en détail

Centre des Etudes et de Recherches en Sciences Sociales CERSS

Centre des Etudes et de Recherches en Sciences Sociales CERSS Cinquième anniversaire de L Université ouverte euro-méditerranéenne Du Développement social Session d été 2008 Tétouan- Martil 10-13 juillet 2008 L Université d été qu organise chaque année le dans le

Plus en détail

Numéro du rôle : 5263. Arrêt n 151/2012 du 13 décembre 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5263. Arrêt n 151/2012 du 13 décembre 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5263 Arrêt n 151/2012 du 13 décembre 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 334 de la loi-programme du 27 décembre 2004, tel qu il a été modifié par l

Plus en détail

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013.

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PLAN I. Histoire des mutuelles II. Sécurité sociale III. Financement IV. Avenir I. HISTOIRE DES MUTUELLES Avant

Plus en détail

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Direction Générale des Impôts Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Edition 2010 Direction Générale des Impôts Service de la Communication Rue Haj Ahmed Cherkaoui, Agdal, Rabat Tél. : 212 (0)

Plus en détail

LIVRETBIENVENUE PROPRIETAIRE. Pour gérer Sereinement votre bien BAILLEUR

LIVRETBIENVENUE PROPRIETAIRE. Pour gérer Sereinement votre bien BAILLEUR LIVRETBIENVENUE PROPRIETAIRE BAILLEUR Pour gérer Sereinement votre bien Chère cliente, cher client, C est avec un grand plaisir que nous vous remettons ce livret de bienvenue. La complexité de la gestion

Plus en détail

Actualité fiscale 25 juin 2015

Actualité fiscale 25 juin 2015 INTERESSEMENT DES SALARIES Le projet de loi Macron Le projet de loi pour la croissance, l activité et l égalité des chances économiques, dite «loi Macron», a été présenté le 11 décembre 2014. Après de

Plus en détail