PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT"

Transcription

1 Comité mixte franco-marocain inter universitaire Action Intégrée (MA/02/62) PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT (le cas du Maroc) Premières approches Robert CHARVIN Professeur à la Faculté de Droit, des Sciences Politiques, Economiques et de Gestion de Nice - Soplua Antipolis Mohammed HAMMOUDI Professeur à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Rabat Mohammed V 2003 L'HERMES 14 bis rue Cavenne LYON wvvw.l-hermes.fr

2 TABLE DES MATIERES A VANT-PROPOS: MISERE DU DROIT ET DROIT DE LA MISERE 3 LE JURISTE, LE POLITISTE ET LES PAUVRETES - Robert CHARVIN 11 I-L'indifférence juridique face aux pauvretés 17 II- Le droit-compassion 21 III - La pénalisation de la pauvreté 25 LEGITIMITE ET SOLIDARITE AU MAROC : LES ATTENTES DE DEVELOPPEMENT ET L'ENJEU DE RENOUVELLEMENT DE LA LEGITIMITE ROYALE - Mohamed ELGHALI 35 I - Les fondements de la légitimité en mutation ; réflexions autour des récents changements au Maroc 36 / - Légitimité et contraintes de la mondialisation Légitimité et émergence de nouveaux acteurs 38 II - Légitimité et solidarité ; les attentes de développement et l'enjeu de renouvellement de la légitimité royale Fondation Mohamed V pour la solidarité : une restructuration des actions sociales Légitimité, nouvelle tendance et difficile conciliation avec l'efficacité : 42 TRADITION CONTRE MODERNITE AU MAROC - Chakib BENNOUNA 47 La faute au colonialisme? 48 Lorsque la psychologie est manipulée par la politique! De quoi demain sera fait? 54

3 CORRUPTION ET DETOURNEMENT DES FONDS PUBLICS AU MAROC : LE CAS DES ETABLISSE- MENTS PUBLICS - Omar BENDOUROU 59 I - Responsabilité de la direction générale dans la gestion interne de l'établissement 62 A - La gestion administrative et du personnel 62 B - Négligence et non-respect de la légalité par la direction générale 63 II-Relations des établissements avec les tiers 63 A - Relations du CIH avec les emprunteurs 63 B - La gestion des cotisations des affiliés (CNSS) 68 III - Le système de contrôle des établissements publics : défaillance de l'etat 71 A - Le rôle du conseil d'administration 72 B -Les organes de contrôle étatique 72 Conclusion 73 PAUPERISATION ET DEGRADATION DES RESSOURCES NATURELLES AU MAROC Pascale STEICHEN 75 I - L'environnement, un besoin pour les pauvres? 79 A - La pauvreté au Maroc 79 B - La dégradation des ressources environnementales au Maroc 81 II - L'environnement, un droit pour les hommes? 87 A - Vers une démocratie participative environnementale? 88 B - Les nouveaux vecteurs des valeurs écologiques 90 EAU ET PAUVRETE AU MAROC - Nawal BENNACER Introduction 93 I - Un accès inégal aux infrastructures de distribution d'eau potable 96 A -Exclusion des quartiers informels 97 B Une politique sociale de l'eau piégée dans l'étau de la rentabilité 104

4 II - Une politique de l'eau soumise à des impératifs stratégiques internationaux 111 A - Une politique de gestion de l'eau soumise aux réformes institutionnelles et réglementaires 111 B - Des accords internationaux au service des objectifs stratégiques des multinationales 122 Conclusion 132 Bibliographie sommaire 133 LA PROTECTION SOCIALE GENERALISEE : LA CMU FRANÇAISE Isabelle LORENZ1 137 I - La couverture maladie universelle : un progrès social 144 A-La couverture maladie universelle vecteur d'amélioration des solidarités publiques 145 B - La couverture maladie : un droit compassion 150 II- La couverture maladie universelle : un bilan controversé 158 A - La couverture maladie universelle : le casse-tête du financement de la protection sociale 159 B - La couverture maladie universelle écueil de l'enfermement des mutuelles dans le champ de la complémentaire maladie 165 PAUVRETE ET SOINS MEDICAUX CAS DES SOINS DE CANCER AU MAROC - Mohammed HAMMOUDI et Hassan ERRIHAN1 173 Introduction 173 / - Les obstacles inhérents aux conditions socioéconomiques des malades 175 II - La nature défaillante de service public de la santé 176 III - Les conséquences sur le suivi médical 179 Conclusion 183 MIGRANTS PAUVRES EN MILIEU URBAIN MAROCAIN ET MAINTIEN DU LIEN AVEC LE MILIEU D'ORIGINE COMME STRATEGIE DE SURVIE - MounirZOUITEN 185

5 Introduction 185 I - Migration et identification des liens réciproques villecampagne 186 II - Liens familiaux à distance et intégration à la vie urbaine 192 Conclusion 195 Références bibliographiques 197 EPARGNE ET CAPITAL-DECES - EVALUATION SOCIALE DE L'IMMIGRE - Yassen CHAÏB 199 I - Vers un nouveau paradigme de l'économie migratoire : la théorie du cycle de la mort 203 II - La valeur intrinsèque de l'immigré :un dieu-marchandise 204 III - L'économie domestique migratoire:le corps marchandise 206 Bibliographie indicative 208 TABLE DES MATIÈRES 211 Achevé d'imprimer Sur les presses d'edit'lmprim LYON Septembre Code éditeur : 1455

Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar

Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar Pré-requis : Thème introductif du programme de 5ème : «Les enjeux du développement durable» «Les enjeux économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Frédérique BLOTT Développeur RH

Frédérique BLOTT Développeur RH Le Management des Hommes et des Organisations : une compétence au service de la santé des salariés, un domaine d expertise qui a sa place au sein des équipes pluridisciplinaires. Frédérique BLOTT Développeur

Plus en détail

Revenu de Solidarité Active

Revenu de Solidarité Active Guide à destination des bénéficiaires du rsa Les droits et les devoirs des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active Vous êtes bénéficiaire du rsa. Ce livret a pour objet de vous informer sur vos droits

Plus en détail

La responsabilité sociale des entreprises (RSE)

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) La responsabilité sociale des entreprises (RSE) *** Sélection de documents La Responsabilité sociale correspond à la mise en œuvre par les entreprises des trois piliers du développement durable : aspects

Plus en détail

LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE

LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE Introduction L extension progressive de la protection sociale àtoute la population est un des axes majeurs de

Plus en détail

MOT D INTRODUCTION M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL DES ETUDES STRATEGIQUES

MOT D INTRODUCTION M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL DES ETUDES STRATEGIQUES SEMINAIRE LES RELATIONS ENTRE LE MAROC ET L'ESPAGNE : REALITE ET PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT MOT D INTRODUCTION M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL DES ETUDES STRATEGIQUES

Plus en détail

QUESTIONS SOCIALES par Monsieur Didier TABUTEAU

QUESTIONS SOCIALES par Monsieur Didier TABUTEAU Année universitaire 2013/2014 Master Affaires Publiques Semestre de printemps QUESTIONS SOCIALES par Monsieur Didier TABUTEAU Questions sociales : Protection sociale et santé 2014 Plan de cours de Didier

Plus en détail

«Contribution de la qualité de l enseignement supérieur et de la formation professionnelle continue au développement des entreprises marocaines»

«Contribution de la qualité de l enseignement supérieur et de la formation professionnelle continue au développement des entreprises marocaines» Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Laboratoire Productique Energétique et Développement Durable Equipe : maintenance et qualité Communication intitulée: «Contribution

Plus en détail

«Situation de bien-être» en Belgique

«Situation de bien-être» en Belgique «Situation de bien-être» en Belgique David Natali Observatoire social européen (OSE) Conférence de clôture de L Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations 27 novembre

Plus en détail

Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie

Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie Karim CHAYATA Maître-assistant Université de Sousse Introduction Cadre global des rapports entre l assurance maladie et l hôpital

Plus en détail

Le rôle de la société civile

Le rôle de la société civile Le rôle de la société civile Bruxelles 15 décembre 2011 Les mutuelles de santé au Burkina Faso Inégalité d accès aux soins de santé au Burkina Faso La majorité de la population vit en dessous du seuil

Plus en détail

ESS et politiques européennes

ESS et politiques européennes Denis Stokkink ESS et politiques européennes RTES 16 janvier 2015 Introduction - Présentation Pour la Solidarité Think & do tank européen / laboratoire d'idées et d'actions Devise : «Comprendre pour agir»

Plus en détail

PLANIFICATION DU SYSTEME DE COUVERTURE DU RISQUE MALADIE AU MALI : CAS DES PERSONNES INDIGENTES. Luc TOGO, DNPSES Mali

PLANIFICATION DU SYSTEME DE COUVERTURE DU RISQUE MALADIE AU MALI : CAS DES PERSONNES INDIGENTES. Luc TOGO, DNPSES Mali PLANIFICATION DU SYSTEME DE COUVERTURE DU RISQUE MALADIE AU MALI : CAS DES PERSONNES INDIGENTES Luc TOGO, DNPSES Mali Introduction La politique nationale en matière de protection sociale prévoit à terme,

Plus en détail

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE 4 décembre 2015 Termes de Références : Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE I. RESUME : Avec le vieillissement des premières générations de MRE, le

Plus en détail

Communiqué de presse. Mercredi 17 septembre 2014 Mieux et Autrement : la juste place de la voiture dans la mobilité de demain

Communiqué de presse. Mercredi 17 septembre 2014 Mieux et Autrement : la juste place de la voiture dans la mobilité de demain Communiqué de presse Mercredi 17 septembre 2014 Mieux et Autrement : la juste place de la voiture dans la mobilité de demain A l occasion de la semaine européenne de la mobilité qui se déroule du 16 au

Plus en détail

Economie du Développement Durable - Licence

Economie du Développement Durable - Licence Economie du Développement Durable - Licence - Définitions 1 1 Remi.Bazillier@univ-orleans.fr http://remi.bazillier.free.fr Université d Orléans Bibliographie: Qu est-ce que le développement durable? Brunel,

Plus en détail

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants - 41 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Code de la

Plus en détail

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 Table des matières Sommaire... 5 Avant-propos... 7 Thierry Tanquerel Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 I. Introduction... 9 II. Le cadre juridique... 10 A. Le droit fédéral... 10

Plus en détail

Droit des déchets en Afrique, le cas de la Côte d'ivoire

Droit des déchets en Afrique, le cas de la Côte d'ivoire Adon GNANGUI Droit des déchets en Afrique, le cas de la Côte d'ivoire Préface de Jean-Marc LA VIEILLE armattan Table des matières Sommaire 7 Avant-propos 9 Préface 13 Principales abréviations 15 Introduction

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Sondage Viavoice pour le CISS - Octobre 2010 MIEUX COMPRENDRE L OPINION POUR AGIR INSTITUT VIAVOICE Contacts : Arnaud ZEGIERMAN Aurélie

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire

Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire Inspection générale des affaires sociales RM2011-048A Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire RAPPORT THEMATIQUE Établi par Françoise BAS-THERON Christine DANIEL Nicolas DURAND Membres

Plus en détail

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours 1 Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours La réforme territoriale : quelle organisation, quelles compétences demain? Paris, 4 février 2010 1 2 Une longue

Plus en détail

AMELIORATION DU FONCTIONNEMENT DU SYSTEME DES MUTUELLES DE SANTE AU RWANDA: ASPECT INFORMATISATION ET FINANCEMENT ALTERNATIF

AMELIORATION DU FONCTIONNEMENT DU SYSTEME DES MUTUELLES DE SANTE AU RWANDA: ASPECT INFORMATISATION ET FINANCEMENT ALTERNATIF AMELIORATION DU FONCTIONNEMENT DU SYSTEME DES MUTUELLES DE SANTE AU RWANDA: ASPECT INFORMATISATION ET FINANCEMENT ALTERNATIF Bruxelles octobre 2014 1 SOMMAIRE 1. Sigles et abréviations 2. Description 3.

Plus en détail

Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger

Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger Source : http://www.marocainsdumonde.gov.ma/index.php?option=com_content&task=view&id=52&ite

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

Chapitre préliminaire : Problématique de la gestion des services publics

Chapitre préliminaire : Problématique de la gestion des services publics Résumé La gestion déléguée des services publics est au cœur d enjeux politiques, socio-économiques, financiers et environnementaux importants qui lui confèrent une place de choix dans le débat national

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC L emploi L emploi est une forme d insertion sociale, un levier qui permet l amélioration des conditions de vie. L emploi est un paramètre révélateur dans l évaluation

Plus en détail

Le Meilleur de la formation à distance Comptabilité-Gestion / Juridique / Ressources Humaines. ~ ~ La restructuration de l entreprise

Le Meilleur de la formation à distance Comptabilité-Gestion / Juridique / Ressources Humaines. ~ ~ La restructuration de l entreprise UE 1 - Gestion juridique, fiscale et sociale ~ ~ Éléments généraux sur les contrats Les principes fondateurs du droit des contrats La formation des contrats L effet des contrats L exécution du contrat

Plus en détail

SEMINAIRE D ACTUALITE ICH Actualité de l Immobilier

SEMINAIRE D ACTUALITE ICH Actualité de l Immobilier Association des Amis de l institut d études économiques et juridiques appliquées à la Construction et à l Habitation «ICH Plus Maroc» 7 ème édition - Mercredi 28 mai 2014 SEMINAIRE D ACTUALITE ICH Actualité

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09

COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09 COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09 «JOURNEE DE LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES. A L ERE DU NUMERIQUE : QUEL DEVENIR POUR L INDIVIDU, SON IDENTITE, SA LIBERTE? CONSTATS, PERSPECTIVES ET REGARDS CROISES».

Plus en détail

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR المملكة المغربية Royaume du Maroc Secrétariat d État Chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Programme National de lutte contre la Pollution Atmosphérique (PN-Atm) Présenté

Plus en détail

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني A L L O C U T I O N de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Cours de microfinance pour les non-spécialistes Laurence Hart, CEFEB & Said Bourjij, ESF Le 17 mai 2002

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

Rôle et importance de la caisse de retraite pour agents et fonctionnaires de l Etat

Rôle et importance de la caisse de retraite pour agents et fonctionnaires de l Etat FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU SUR LA REFORME ET MODERNISATION DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE CONGOLAISE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE SESSION VII INNOVATION STRATÉGIQUE EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Comprendre l'économie sociale

Comprendre l'économie sociale Comprendre l'économie sociale Fondements et enjeux Jean-François Draperi DUNOD Table des matières Introduction. Comprendre et entreprendre PREMIÈRE PARTIE POURQUOI L'ÉCONOMIE SOCIALE? 1. L'économie sociale

Plus en détail

Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc

Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc Nations Unies Agences des Nations Unies (Système des Nations Unies) Agences signataires du plan cadre 2007-2011 MAEC, Résident coordinateur du SNU UNICEF,

Plus en détail

Agence Nationale de l Assurance Maladie

Agence Nationale de l Assurance Maladie Agence Nationale de l Assurance Maladie La Couverture Médicale de Base, 7 ans après 2 ème Conférence Nationale sur la Santé *** Chakib TAZI DG ANAM Marrakech, le 1 er juillet 2013 1 SOMMAIRE 1. Contexte

Plus en détail

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com www.thalesgroup.com Charte Achats et Responsabilité d Entreprise Introduction Thales, leader mondial des systèmes d information critiques sur les marchés de l Aéronautique et de l Espace, de la Défense

Plus en détail

Table des matières. CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives... 15

Table des matières. CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives... 15 Table des matières Préface... 5 Avertissement... 9 Introduction... 11 CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives... 15 1 L activité du consultant, un terrain peu exploré... 16 2 Deux

Plus en détail

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat ,/f wí (t ICQ Agricultures du monde Les questions qui font peur Les solutions pour agir durablement Jacques Loyat L I gjwjjmimiii III Sommaire INTRODUCTION 1. LA QUESTION ACRICOLE AUJOURD'HUI i Agricultures

Plus en détail

INCLUSION SOCIALE ET COOPERATION DECENTRALISEE Restitution étude

INCLUSION SOCIALE ET COOPERATION DECENTRALISEE Restitution étude INCLUSION SOCIALE ET COOPERATION DECENTRALISEE Restitution étude Déroulement : Accueil Cadre thématique Restitution de l étude «Coopération décentralisée et inclusion sociale» réalisée par l ADF Eclairage

Plus en détail

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Février 1996

Plus en détail

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE.

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. 10 PLAN Page Introduction 14 CHAPITRE 1. PRECARITE ET SANTE : ASPECT GENERAUX ET ODONTOLOGIQUES

Plus en détail

CIG petite couronne. Maintien de salaire. Recommandé par le. CIG petite couronne. Réservé aux collectivités du. Participation financière employeur

CIG petite couronne. Maintien de salaire. Recommandé par le. CIG petite couronne. Réservé aux collectivités du. Participation financière employeur Mutuelle des agents territoriaux Convention de participation Prévoyance CIG petite couronne Participation financière employeur Recommandé par le CIG petite couronne Maintien de salaire Réservé aux collectivités

Plus en détail

Sous là direction,de- Sylvie Mayer & Jean-Pierfë Càldier

Sous là direction,de- Sylvie Mayer & Jean-Pierfë Càldier Gommerceéûuïtable Nord Sud /Nord Nord, GSbpératives / Mutuelles /Associations Economie sociale et solidaire v ;: Çrànde distribution, %^ ^èk Altërmondialisation /""'- Sous là direction,de- Sylvie Mayer

Plus en détail

ATELIER Forces et faiblesses de la protection sociale au Bénin

ATELIER Forces et faiblesses de la protection sociale au Bénin FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER Forces et faiblesses de la protection sociale au Bénin Projet d Appui Institutionnel au Ministère de la santé (AIMS)

Plus en détail

Marrakech (Hôtel des Idrisses), le 03 novembre 2014 à 09h00.

Marrakech (Hôtel des Idrisses), le 03 novembre 2014 à 09h00. Discours du Professeur EL Houssaine Louardi, Ministre de la Santé à l occasion de l'inauguration de la Conférence Internationale de l Association Internationale des Instituts Nationaux de Santé Publique

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ PROGRAMME D'ÉTUDES 015-01 (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques Première partie (0 crédits)

Plus en détail

Bruno Sarrasin. AVEC LA COLLABORATION DE Haja Ramahatra

Bruno Sarrasin. AVEC LA COLLABORATION DE Haja Ramahatra Bruno Sarrasin AVEC LA COLLABORATION DE Haja Ramahatra Environnement et developpement a Madagascar Du plan d'action environnemental a la mise en valeur touristique des ressources naturelles Editions Karthala

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

L'ELECTRICITE DU FUTUR: UN DÉFI MONDIAL

L'ELECTRICITE DU FUTUR: UN DÉFI MONDIAL sous la direction de Philippe de LADOUCETTE Président de la Commission de régulation de l'énergie Jean-Marie CHEVALIER Professeur à l'université Paris-Dauphine Directeur du Centre de Géopolitique de l'énergie

Plus en détail

Table des matières. B. La plateforme d échanges d informations 46

Table des matières. B. La plateforme d échanges d informations 46 Table des matières Préface 7 Remerciements 13 Sommaire 17 Introduction générale 19 Prélude 29 Introduction 31 Chapitre I. L e gouvernement 33 Introduction 33 Section 1. Des techniques nouvelles 38 I. De

Plus en détail

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée DEFIS ET OPPORTUNITES DE LA MICROASSURANCE AU SENEGAL La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée Présenté par Mme Aida Djigo Wane AMSA Assurances

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13 Table des matières Remerciements... 11 Introduction... 13 Chapitre 1. L émergence de l information médicale face aux enjeux de l éthique personnelle et sociétale... 35 1.1. Une société consumériste d informations...

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POINT DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE POINT DE PRESSE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE SECRATARIAT GENERAL CELLULE DE COMMUNICATION REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland MINISTRY OF LABOUR AND

Plus en détail

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux?

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Hôtel de Ville Salle des conférences 60 Bd Carnot 78110 Le Vésinet 1 Responsabilité Sociétale de l Entreprise Panorama du sujet : Effet de mode? Enjeux

Plus en détail

Discours du président du GIP SPSI au Colloque du 9 et 10 juin 2008 à Casablanca sur l Avenir de la protection sociale au MAROC

Discours du président du GIP SPSI au Colloque du 9 et 10 juin 2008 à Casablanca sur l Avenir de la protection sociale au MAROC Monsieur le Ministre de l emploi et de la formation professionnelle, Monsieur le Président de la CNSS, Mesdames, Messieurs, Je voudrais tout d abord vous remercier vivement, Monsieur le Ministre, de l

Plus en détail

Micro-crédit et lien social en Hinisie. La solidarité instituée

Micro-crédit et lien social en Hinisie. La solidarité instituée Micro-crédit et lien social en Hinisie La solidarité instituée Table des matières Introduction - 11 L Le système d'acteurs et le cadre socio-territorial 23 { CHAPITRE I Le cadrctconceptuel en matière de

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

Table des matières. Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ

Table des matières. Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ Table des matières Avant-propos Isabelle DURANT 3 Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ Section 1. Qui? 1. Des voisins 2. Des immeubles voisins 3. Des personnes ayant la jouissance

Plus en détail

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative 4. Chapitre Les solutions 6: Gouvernance du projet Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative Comité scientifique-iepf Colloque francophone de Lyon Nathalie Rizzotti 4. Structure

Plus en détail

UNIVERSAL HEALTH COVERAGE DAY JOURNEE MONDIALE DE LA COUVERTURE SANTE UNIVERSELLE 12 décembre 2014 Abidjan, INADES-Formation, Côte d Ivoire

UNIVERSAL HEALTH COVERAGE DAY JOURNEE MONDIALE DE LA COUVERTURE SANTE UNIVERSELLE 12 décembre 2014 Abidjan, INADES-Formation, Côte d Ivoire UNIVERSAL HEALTH COVERAGE DAY JOURNEE MONDIALE DE LA COUVERTURE SANTE UNIVERSELLE 12 décembre 2014 Abidjan, INADES-Formation, Côte d Ivoire Photos de famille des participants à la journée mondiale de la

Plus en détail

Transport routier au Maroc. Etat des lieux et perspectives

Transport routier au Maroc. Etat des lieux et perspectives ROYAUME DU MAROC Ministère de l Equipement, du Transport et de la Logistique Transport routier au Maroc Etat des lieux et perspectives Par Lalla Bahija BOUCETTA : Chef de division des transports routiers

Plus en détail

Protection sociale complémentaire

Protection sociale complémentaire Mutuelle des agents territoriaux Protection sociale complémentaire Pack Prévoyance Un Pack Prévoyance adapté à mon statut renforcée Des Services adaptés à mon quotidien Offre Prévoyance réservée aux agents

Plus en détail

L'ASSURANCE MALADIE EN ALSACE-MOSELLE : DES ORIGINES À NOS JOURS

L'ASSURANCE MALADIE EN ALSACE-MOSELLE : DES ORIGINES À NOS JOURS BIBLIOTHÈQUE DE L'INSTITUT DE RECHERCHE JURIDIQUE DE LA 40 L'ASSURANCE MALADIE EN ALSACE-MOSELLE : DES ORIGINES À NOS JOURS Francis KESSLER et Nicole KERSCHEN Préface de Daniel Préface à la première édition

Plus en détail

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC ATELIER DE REFLEXION SUR LE PROGRAMME ECONOMIQUE REGIONAL DE LA CEMAC (2010-2025) Douala 7-9 Août 2013 CRISE EUROPEENNE QUEL IMPACT SUR LE

Plus en détail

Le 19 avril 2013 - ANGERS

Le 19 avril 2013 - ANGERS Le 19 avril 2013 - ANGERS 2 > Sommaire 1. Cadre réglementaire 2. Cadre de délégation 3. Périmètre d intervention du Comité d'audit 4. Rôle du Comité d Audit 5. Coordination et planification des travaux

Plus en détail

Les Voyages des savoirs 2010-2011. Le Golfe et le monde arabe

Les Voyages des savoirs 2010-2011. Le Golfe et le monde arabe Les Voyages des savoirs 2010-2011 Le Golfe et le monde arabe Un nouveau cycle de conférences-débats proposé par le Groupe de Recherches et d études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO 1 ) s

Plus en détail

TYPES D ESPACES ET STATUTS FONCIERS DES ENSEMBLES DOMANIAUX

TYPES D ESPACES ET STATUTS FONCIERS DES ENSEMBLES DOMANIAUX Règles foncières liées à la GDT Contexte 60% de la population dépend de la terre pour vivre Une mise en culture de plus de 65% des terres arables Un déplacement du front arachidier vers les zones d élevages

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

Exposé sous thème : Encadré par: Prof Y.Fatmi Année universitaire: 2013-2014

Exposé sous thème : Encadré par: Prof Y.Fatmi Année universitaire: 2013-2014 UNIVERSITÉ MOHAMED PREMIER FACULTÉ DES SCIENCES JURIDIQUES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES OUJDA Exposé sous thème : Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale ( CNOPS ) Réalisé par : Abdelmalek FARAJI

Plus en détail

Comprendre les pratiques de partenariats à l aide de la théorie de l acteur-réseau

Comprendre les pratiques de partenariats à l aide de la théorie de l acteur-réseau Comprendre les pratiques de partenariats à l aide de la théorie de l acteur-réseau Louise Potvin Chaire Approches communautaires et inégalités de santé (FCRSS-IRSC) Université de Montréal 10 ième Journées

Plus en détail

Guide pratique à l'usage des Communes relatif à l'assainissement des eaux usées

Guide pratique à l'usage des Communes relatif à l'assainissement des eaux usées LES TROISIÈMES ASSISES DE L EAU EN WALLONIE Guide pratique à l'usage des Communes relatif à l'assainissement des eaux usées ir M. LEMINEUR INASEP - AQUAWAL La Directive européenne 91/271/CEE, un changement

Plus en détail

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة Royaume du Maroc --- Chef du Gouvernement --- Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس

Plus en détail

Annexe : les orientations proposées

Annexe : les orientations proposées Annexe : les orientations proposées Les propositions 10 à 13 créent des champs d action et proposent les orientations qui doivent baliser l action de la Fédération dans ces champs. Au congrès, les champs

Plus en détail

NDUKUMA AD JAYIKOD JO CYBERDROIT TELECOMS, INTERNET, CONTRATS DE E-COMMERCE. Une contribution au Droit congolais. Préface de Evariste BOSHAB

NDUKUMA AD JAYIKOD JO CYBERDROIT TELECOMS, INTERNET, CONTRATS DE E-COMMERCE. Une contribution au Droit congolais. Préface de Evariste BOSHAB NDUKUMA AD JAYIKOD JO CYBERDROIT TELECOMS, INTERNET, CONTRATS DE E-COMMERCE Une contribution au Droit congolais Préface de Evariste BOSHAB PRESSES UNIVERSITAIRES DU CONGO P.U.C. Kinshasa, 2009 359 Table

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

Patrice Laroche. Les relations sociales en entreprise

Patrice Laroche. Les relations sociales en entreprise Patrice Laroche Les relations sociales en entreprise Dunod, Paris, 2009 ISBN 978-2-10-054248-2 Sommaire Introduction 1 Chapitre 1 Le contexte et les principaux acteurs des relations sociales en France

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

Inégalités sociales et territoriales de santé

Inégalités sociales et territoriales de santé Inégalités sociales et territoriales de santé Quels enjeux de santé dans les quartiers prioritaires? Quels outils pour y répondre? 20 mars 2012 Une situation régionale préoccupante accrue dans les quartiers

Plus en détail

Formation Utilisateur grille de calcul : FU

Formation Utilisateur grille de calcul : FU Formation Utilisateur grille de calcul : FU Plan de Formation Introduction aux grilles de calcul Projet MaGrid & UNESCO HP FU5 : 20 et 21 Juin 2013 CNRST Rabat Nabil Talhaoui grid@magrid.ma Division TIC

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

Termes de référence stage

Termes de référence stage Termes de référence stage Soutien à la création de modules d animation pour les jeunes (Volet Interculturalité) Intitulé du stage Secteur d activité Nom de l association Représentant légal Référent pour

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20

Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20 Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20 Conférence introductive InEE CNRS Paris, 4 avril 2012 Laurence Tubiana Institut du Développement Durable et des Relations Internationales

Plus en détail

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève EXPERIENCE DU NIGER DANS L ORGANISATION DE LA CONFERENCE OILGASMINE M. Boubacar Nalado IDI Directeur de l étude et de l

Plus en détail