PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT"

Transcription

1 Comité mixte franco-marocain inter universitaire Action Intégrée (MA/02/62) PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT (le cas du Maroc) Premières approches Robert CHARVIN Professeur à la Faculté de Droit, des Sciences Politiques, Economiques et de Gestion de Nice - Soplua Antipolis Mohammed HAMMOUDI Professeur à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Rabat Mohammed V 2003 L'HERMES 14 bis rue Cavenne LYON wvvw.l-hermes.fr

2 TABLE DES MATIERES A VANT-PROPOS: MISERE DU DROIT ET DROIT DE LA MISERE 3 LE JURISTE, LE POLITISTE ET LES PAUVRETES - Robert CHARVIN 11 I-L'indifférence juridique face aux pauvretés 17 II- Le droit-compassion 21 III - La pénalisation de la pauvreté 25 LEGITIMITE ET SOLIDARITE AU MAROC : LES ATTENTES DE DEVELOPPEMENT ET L'ENJEU DE RENOUVELLEMENT DE LA LEGITIMITE ROYALE - Mohamed ELGHALI 35 I - Les fondements de la légitimité en mutation ; réflexions autour des récents changements au Maroc 36 / - Légitimité et contraintes de la mondialisation Légitimité et émergence de nouveaux acteurs 38 II - Légitimité et solidarité ; les attentes de développement et l'enjeu de renouvellement de la légitimité royale Fondation Mohamed V pour la solidarité : une restructuration des actions sociales Légitimité, nouvelle tendance et difficile conciliation avec l'efficacité : 42 TRADITION CONTRE MODERNITE AU MAROC - Chakib BENNOUNA 47 La faute au colonialisme? 48 Lorsque la psychologie est manipulée par la politique! De quoi demain sera fait? 54

3 CORRUPTION ET DETOURNEMENT DES FONDS PUBLICS AU MAROC : LE CAS DES ETABLISSE- MENTS PUBLICS - Omar BENDOUROU 59 I - Responsabilité de la direction générale dans la gestion interne de l'établissement 62 A - La gestion administrative et du personnel 62 B - Négligence et non-respect de la légalité par la direction générale 63 II-Relations des établissements avec les tiers 63 A - Relations du CIH avec les emprunteurs 63 B - La gestion des cotisations des affiliés (CNSS) 68 III - Le système de contrôle des établissements publics : défaillance de l'etat 71 A - Le rôle du conseil d'administration 72 B -Les organes de contrôle étatique 72 Conclusion 73 PAUPERISATION ET DEGRADATION DES RESSOURCES NATURELLES AU MAROC Pascale STEICHEN 75 I - L'environnement, un besoin pour les pauvres? 79 A - La pauvreté au Maroc 79 B - La dégradation des ressources environnementales au Maroc 81 II - L'environnement, un droit pour les hommes? 87 A - Vers une démocratie participative environnementale? 88 B - Les nouveaux vecteurs des valeurs écologiques 90 EAU ET PAUVRETE AU MAROC - Nawal BENNACER Introduction 93 I - Un accès inégal aux infrastructures de distribution d'eau potable 96 A -Exclusion des quartiers informels 97 B Une politique sociale de l'eau piégée dans l'étau de la rentabilité 104

4 II - Une politique de l'eau soumise à des impératifs stratégiques internationaux 111 A - Une politique de gestion de l'eau soumise aux réformes institutionnelles et réglementaires 111 B - Des accords internationaux au service des objectifs stratégiques des multinationales 122 Conclusion 132 Bibliographie sommaire 133 LA PROTECTION SOCIALE GENERALISEE : LA CMU FRANÇAISE Isabelle LORENZ1 137 I - La couverture maladie universelle : un progrès social 144 A-La couverture maladie universelle vecteur d'amélioration des solidarités publiques 145 B - La couverture maladie : un droit compassion 150 II- La couverture maladie universelle : un bilan controversé 158 A - La couverture maladie universelle : le casse-tête du financement de la protection sociale 159 B - La couverture maladie universelle écueil de l'enfermement des mutuelles dans le champ de la complémentaire maladie 165 PAUVRETE ET SOINS MEDICAUX CAS DES SOINS DE CANCER AU MAROC - Mohammed HAMMOUDI et Hassan ERRIHAN1 173 Introduction 173 / - Les obstacles inhérents aux conditions socioéconomiques des malades 175 II - La nature défaillante de service public de la santé 176 III - Les conséquences sur le suivi médical 179 Conclusion 183 MIGRANTS PAUVRES EN MILIEU URBAIN MAROCAIN ET MAINTIEN DU LIEN AVEC LE MILIEU D'ORIGINE COMME STRATEGIE DE SURVIE - MounirZOUITEN 185

5 Introduction 185 I - Migration et identification des liens réciproques villecampagne 186 II - Liens familiaux à distance et intégration à la vie urbaine 192 Conclusion 195 Références bibliographiques 197 EPARGNE ET CAPITAL-DECES - EVALUATION SOCIALE DE L'IMMIGRE - Yassen CHAÏB 199 I - Vers un nouveau paradigme de l'économie migratoire : la théorie du cycle de la mort 203 II - La valeur intrinsèque de l'immigré :un dieu-marchandise 204 III - L'économie domestique migratoire:le corps marchandise 206 Bibliographie indicative 208 TABLE DES MATIÈRES 211 Achevé d'imprimer Sur les presses d'edit'lmprim LYON Septembre Code éditeur : 1455

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB)

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB) Laboratoire LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG laboratoires LM2CE et LAMSAD () (ESTB) Axes de Recherche 1. Quelles innovations financières au service de l innovation

Plus en détail

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Réunion d experts Renforcer les capacités pour une

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

Le rôle de la société civile

Le rôle de la société civile Le rôle de la société civile Bruxelles 15 décembre 2011 Les mutuelles de santé au Burkina Faso Inégalité d accès aux soins de santé au Burkina Faso La majorité de la population vit en dessous du seuil

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

FONDATION HASSAN II POUR LES MAROCAINS RESIDANT A L ETRANGER. Migration de retour et développement

FONDATION HASSAN II POUR LES MAROCAINS RESIDANT A L ETRANGER. Migration de retour et développement FONDATION HASSAN II POUR LES MAROCAINS RESIDANT A L ETRANGER Migration de retour et développement Abdesselam EL FTOUH Genève, le 8 juillet 2008 FONDATION HASSAN II POUR LES MAROCAINS RESIDANT A L ETRANGERL

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

pour une métropole solidaire et attractive

pour une métropole solidaire et attractive pour une métropole solidaire et attractive A l origine de Paris Métropole 5 décembre 2001 : premier débat à la Maison de la RATP o 400 acteurs publics du cœur de l agglomération o réunis pour envisager

Plus en détail

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours 1 Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours La réforme territoriale : quelle organisation, quelles compétences demain? Paris, 4 février 2010 1 2 Une longue

Plus en détail

Inégalités sociales de santé et accès aux soins. Inégalités sociales de santé et protection sociale 2006-07 Psychomot 1 UPMC/VHF

Inégalités sociales de santé et accès aux soins. Inégalités sociales de santé et protection sociale 2006-07 Psychomot 1 UPMC/VHF Inégalités sociales de santé et accès aux soins INEGALITES SOCIALES DE SANTE Définition : Inégalités/ sociales /de santé Inégalités face à la mort Comparaisons européennes Les maladies inégalitaires Inégalités

Plus en détail

n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy

n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy ÉNERGIE, EAU ENVIRONNEMENT Juin 2010 n 57-09

Plus en détail

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Direction Générale des Impôts Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Edition 2010 Direction Générale des Impôts Service de la Communication Rue Haj Ahmed Cherkaoui, Agdal, Rabat Tél. : 212 (0)

Plus en détail

La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité. mercredi 30 avril 2014 @ @ En partenariat avec :

La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité. mercredi 30 avril 2014 @ @ En partenariat avec : La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité mercredi 30 avril 2014 A @ @ @ En partenariat avec : Les entreprises familiales occupent une place prépondérante au sein

Plus en détail

LA SOLIDARITE INTERNATIONALE ET LES ENTREPRISES.

LA SOLIDARITE INTERNATIONALE ET LES ENTREPRISES. LA SOLIDARITE INTERNATIONALE ET LES ENTREPRISES. Une approche commune et des engagements des Associations de solidarité internationale et des Syndicats. 2010 Sommaire Préambule, p.2 Le contexte, p.3 Pourquoi

Plus en détail

Institut syndical européen. Une perspective européenne sur les questions stratégiques pour le mouvement syndical

Institut syndical européen. Une perspective européenne sur les questions stratégiques pour le mouvement syndical Institut syndical européen Une perspective européenne sur les questions stratégiques pour le mouvement syndical Le principal objectif de l Europe sociale doit être la création d une société plus égalitaire,

Plus en détail

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC ATELIER DE REFLEXION SUR LE PROGRAMME ECONOMIQUE REGIONAL DE LA CEMAC (2010-2025) Douala 7-9 Août 2013 CRISE EUROPEENNE QUEL IMPACT SUR LE

Plus en détail

Programme financé par l Union Européenne EuropeAid/127025/C/SER/MA)

Programme financé par l Union Européenne EuropeAid/127025/C/SER/MA) Programme financé par l Union Européenne EuropeAid/127025/C/SER/MA) Mixité des sources de financement, diversité des régimes de couverture maladie : l impératif de cohérence 2 ème Conférence nationale

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/5/7 REV. ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21 JUILLET 2010 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Cinquième session Genève, 26 30 avril 2010 PROJET RELATIF À LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

UNION EUROPÉENNE ET SÉCURITÉ : ASPECTS INTERNES ET EXTERNES

UNION EUROPÉENNE ET SÉCURITÉ : ASPECTS INTERNES ET EXTERNES COLLECTION RENCONTRES EUROPÉENNES UNION EUROPÉENNE ET SÉCURITÉ : ASPECTS INTERNES ET EXTERNES Éditeur : Catherine FLAESCH-MOUGIN 2 0 0 9 ISBN 978-2-8027-2696-8 D / 2009 / 0023 / 34 2009 Etablissements

Plus en détail

LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE

LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE Introduction L extension progressive de la protection sociale àtoute la population est un des axes majeurs de

Plus en détail

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'EAU Sous-Direction de l'action territoriale, De la directive cadre

Plus en détail

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000 CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER EXTRAIT DE LA NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 1 MILLIARD DE DIRHAMS Tranche A Cotée Tranche B Non cotée Tranche

Plus en détail

Petits Déjeuners de l Excellence d ALM Faouzi Chaâbi explique sa vision de la gouvernance locale

Petits Déjeuners de l Excellence d ALM Faouzi Chaâbi explique sa vision de la gouvernance locale Les Petits Déjeuners de l Excellence A.L.M A l occasion de la 9ème édition des «Petits Déjeuners de l Excellence» organisés par le quotidien Aujourd hui Le Maroc, Abdellatif OUAMMOU, est invité mercredi

Plus en détail

ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique

ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique NIAMEY 12 et 13 juillet 2012 Cellule

Plus en détail

Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté. Forces, limites et options stratégiques

Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté. Forces, limites et options stratégiques Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté Forces, limites et options stratégiques Lahcen ACHY Economiste Principal, Centre Carnegie du Moyen Orient Septembre 2010 Le Maroc a enregistré

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles. La perspective des Médecins. Professeur Robert NICODEME

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles. La perspective des Médecins. Professeur Robert NICODEME QUALIFICATION PROFESSIONNELLE Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles La perspective des Médecins Professeur Robert NICODEME 1 Conseil National de l Ordre des Médecins Le Conseil National

Plus en détail

Les Marocains résidants à l étranger, une mine d or pour Rabat

Les Marocains résidants à l étranger, une mine d or pour Rabat ANALYSE 2014 Les Marocains résidants à l étranger, une mine d or pour Rabat Publié avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pax Christi Wallonie-Bruxelles Les Marocains résidants à l étranger,

Plus en détail

De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à l'environnement écologique, à la santé

De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à l'environnement écologique, à la santé Une réforme du BTS Assistant de Gestion PME -PMI a été mise en œuvre pour mieux répondre aux attentes des entreprises. De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Plan d orientations stratégiques 2012-2016

Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Agence Française de Développement Établissement public, l Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser

Plus en détail

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique Audit et Conseil des opérations en Afrique 2 Le société OCA OCA est une société d'audit, de Conseil et d'expertise Comptable. Fondée en 1984 par Alain Ouaniche, OCA intervient à tous les stades de la vie

Plus en détail

Accès des populations rurales au capital en Agroland

Accès des populations rurales au capital en Agroland PROGRAMME DE FORMATION AUX POLITIQUES DE LA FAO Programme de renforcement des capacités sur les politiques et les stratégies relatives à l'agriculture et au développement rural Ressources en ligne pour

Plus en détail

LA MIGRATION DES FEMMES ET LES TRANSFERTS DE FONDS : CAS DU CAP VERT, DE LA CÔTE D IVOIRE, DU MAROC ET DU SENEGAL

LA MIGRATION DES FEMMES ET LES TRANSFERTS DE FONDS : CAS DU CAP VERT, DE LA CÔTE D IVOIRE, DU MAROC ET DU SENEGAL LA MIGRATION DES FEMMES ET LES TRANSFERTS DE FONDS : CAS DU CAP VERT, DE LA CÔTE D IVOIRE, DU MAROC ET DU SENEGAL 1. INTRODUCTION Depuis la nuit des temps, les peuples ont immigré d un espace vers un autre.

Plus en détail

L environnement juridique et fiscal

L environnement juridique et fiscal L assurance française en 2009 Rapport annuel 2009 65 L environnement juridique et fiscal Nombre de sujets de toute première importance, touchant à l organisation et à l environnement réglementaire du secteur

Plus en détail

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues Résumé Cette étude a été lancée par l Organisation Internationale pour les Migrations à la demande du Gouvernement du Tchad par le biais du Ministère des Affaires Etrangères et de l Intégration Africaine.

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne 1 GRANDE METROPOLE AFRICAINE Grands projets de développements Cité Financière Internationale. Hub Pour l Afrique 1 200 Km² avec 70 Km de littoral

Plus en détail

Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social»

Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social» Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social» Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

Plus en détail

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu id & Société L état des lieux d un pari Le Rapport Cordier 1 Biomarqueurs prédictifs 2 L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu & Société

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.277/ESP/4 (Add.1) 277 e session Conseil d administration Genève, mars 2000 Commission de l'emploi et de la politique sociale ESP QUATRIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE L ACCES AUX FINANCES RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LES POLITIQUES DE DEVELOPPEMENT Résumé Un nouveau rapport de la Banque mondiale sur

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

Loi provinciale n 15 du 19 mars 1991

Loi provinciale n 15 du 19 mars 1991 CRITÈRES DE FINANCEMENT DES INTERVENTIONS DIRECTES DE LA PROVINCE AUTONOME DE BOLZANO DANS LE CADRE DE LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT MAIS ÉGALEMENT À LA CULTURE DE LA PAIX ET DE LA SOLIDARITÉ Loi provinciale

Plus en détail

Projet financé par l'ue

Projet financé par l'ue Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat,(Maroc)31mars 1 er avril2011

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com

DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com - 1 - Lille/Paris, le 5 juin 2007 Sommaire La carte Flouss.com... p. 3 La première carte de transfert d argent depuis la France p. 5 Une carte aux couleurs de Banque

Plus en détail

La responsabilité sociétale de l entreprise numérique

La responsabilité sociétale de l entreprise numérique La responsabilité sociétale de l entreprise numérique Comme toute organisation, l entreprise numérique génère des attentes fortes en matière de responsabilité sociale, environnementale et de respect des

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET FICHIER CONTACTS STRUCTURES CONSEIL Agence Départementale d'information sur le Logement - ADIL 1, Ch de ronde du Fort Griffon - Entrée C La vocation de l ADIL est d offrir gratuitement aux habitants du

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

n 47-09 relative à l efficacité énergétique Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement

n 47-09 relative à l efficacité énergétique Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement n 47-09 relative à l efficacité énergétique énergie, eau et environnement PREAMBULE n 47-09 relative à l efficacité énergétique

Plus en détail

Table des matieres LARCIER

Table des matieres LARCIER Table des matieres Table des matieres 559 Pages Dédicace............................................................ 5 Remerciements... 7 Préface... 11 Principales abréviations... 15 Sommaire... 23 Introduction

Plus en détail

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat, (Maroc) 31 mars 1 er avril

Plus en détail

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal Abdelwaret KABBAJ Expert-comptable diplômé en France Fondateur du cabinet Kabbaj Erradi advisory firm: Conseil en fiscalité des entreprises et des individus Formations fiscales Marocaines et internationales

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

A. DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT

A. DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIERE D'AIDES D'ETAT Tableau de correspondance entre l'ancienne et la nouvelle numérotation des articles suite à l'entrée

Plus en détail

Coup de projecteur : Transferts d'argent des migrants et produits financiers associés

Coup de projecteur : Transferts d'argent des migrants et produits financiers associés Coup de projecteur : Transferts d'argent des migrants et produits financiers associés BIM n - 19 février 2008 Ce BIM est réalisé en partenariat avec le Portail francophone de la microfinance : www.lamicrofinance.org.

Plus en détail

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Auteurs : Jacques Potdevin : Président de la Fédération des Experts comptables Européens (FEE - Federation of European Accountants 2 ) de 2007 à 2008.

Plus en détail

TABLE DES MATIERES A. DISPOSITIONS LEGALES. 1. A.R. n 38 du 27 juillet 1967 organisant le statut social des travailleurs indépendants

TABLE DES MATIERES A. DISPOSITIONS LEGALES. 1. A.R. n 38 du 27 juillet 1967 organisant le statut social des travailleurs indépendants TABLE DES MATIERES A. DISPOSITIONS LEGALES 1. A.R. n 38 du 27 juillet 1967 organisant le statut social des travailleurs 2. Loi du 9 juin 1970 portant programmation sociale en faveur des travailleurs 3.

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Analyse et exploitation des données du rapport. du PNUD sur le développement humain

Analyse et exploitation des données du rapport. du PNUD sur le développement humain Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Analyse et exploitation des données du rapport du PNUD sur le développement humain Novembre 1995 Document de travail n 02 Analyse et

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Exposé au Comité spécial sur les coopératives de la Chambre des communes 7 août 2012

Exposé au Comité spécial sur les coopératives de la Chambre des communes 7 août 2012 Exposé au Comité spécial sur les coopératives de la Chambre des communes 7 août 2012 Introduction Le Groupe Co-operators limitée est détenu et dirigé par 45 membres-propriétaires de tout le Canada, issus

Plus en détail

Education en vue du développement durable : Une définition

Education en vue du développement durable : Une définition Education en vue du développement durable : Une définition Contenu : Le développement durable : Une définition 1. Historique et contexte Suisse 2. Le développement durable Le lien entre développement durable

Plus en détail

INNOVER SANS INVESTISSEMENT SPÉCIFIQUE : COMMENT METTRE EN PLACE UNE INNOVATION

INNOVER SANS INVESTISSEMENT SPÉCIFIQUE : COMMENT METTRE EN PLACE UNE INNOVATION SÉMINAIRE SUR: INNOVER SANS INVESTISSEMENT SPÉCIFIQUE : COMMENT METTRE EN PLACE UNE INNOVATION PARTICIPATIVE DANS UNE PME PMI? PAR: MONSIEUR JACQUES EMMANUEL OTTAVI EXPERT INTERNATIONAL PARIS - FRANCE

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

L INTÉGRATION RÉUSSIE À L ÉLITE MANAGÉRIALE. Thèse de doctorat en sociologie présentée par Florencia LUCI

L INTÉGRATION RÉUSSIE À L ÉLITE MANAGÉRIALE. Thèse de doctorat en sociologie présentée par Florencia LUCI École des Hautes Études en Sciences Sociales Universidad de Buenos Aires L INTÉGRATION RÉUSSIE À L ÉLITE MANAGÉRIALE LA CONSTITUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDES ENTREPRISES EN ARGENTINE Thèse de doctorat

Plus en détail

Écologie, démocratie et participation

Écologie, démocratie et participation Écologie, démocratie et participation citoyenne: une équation nécessaire Passeport pour l écocitoyenneté 9e colloque de Montréal en éducation relative à l environnement Novembre 2008 Anne Latendresse Département

Plus en détail

L'Afrique peut-elle devenir le nouvel atelier du monde à l'horizon 2050? Quelques conditions préalables

L'Afrique peut-elle devenir le nouvel atelier du monde à l'horizon 2050? Quelques conditions préalables La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvé dans le fichier. L'Afrique peut-elle devenir le nouvel atelier du monde à l'horizon 2050? Quelques conditions préalables Contribution

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

Participation et durabilité. Deux injonctions en tension?

Participation et durabilité. Deux injonctions en tension? Participation et durabilité. Deux injonctions en tension? Atelier développement durable et acceptabilité sociale, 26 mai 2015 Charlo

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

La mutuelle de santé, une alternative crédible de couverture du secteur informel?

La mutuelle de santé, une alternative crédible de couverture du secteur informel? Rencontre d échanges d expériences entre acteurs sociopolitiques sur les défis et la portée de la protection sociale dans un contexte de grande pauvreté : cas des pays en développement Bamako, 17 & 18/11/2011

Plus en détail

La décentralisation et la mise en œuvre de stratégies participatives de développement rural au Maroc

La décentralisation et la mise en œuvre de stratégies participatives de développement rural au Maroc Les notes d analyse du CIHEAM N 27 Novembre 2007 La décentralisation et la mise en œuvre de stratégies participatives de développement rural au Maroc Mohammed BAJEDDI Expert international en développement

Plus en détail

Le salon des métiers et des technologies du développement durable

Le salon des métiers et des technologies du développement durable Le salon des métiers et des technologies du développement durable PLUS QU UN EVENEMENT, UN MODE DE VIE! GREENDAYZ 11 greendayz.ehtp@gmail.com Sommaire Greendayz : Le pourquoi de l événement...03 Notre

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATION. L Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d Agadir,

APPEL A COMMUNICATION. L Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d Agadir, APPEL A COMMUNICATION L Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d Agadir, Le Laboratoire de Recherche en Entrepreneuriat, Finance et Audit (LaREFA) En collaboration avec Laboratoire Valeurs, Sociétés

Plus en détail

Manifeste. pour l éducation au développement. www.acodev.be. Pour une autre citoyenneté ouverte aux questions de solidarité internationale

Manifeste. pour l éducation au développement. www.acodev.be. Pour une autre citoyenneté ouverte aux questions de solidarité internationale Manifeste pour l éducation au développement Pour une autre citoyenneté ouverte aux questions de solidarité internationale Document réalisé par les ONG actives au sein du Groupe sectoriel Éducation au développement

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT

Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT Président de l Association Marocaine pour la logistique ( AMLOG) I- Le coût de la logistique au

Plus en détail

La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration?

La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration? La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration? www.itcilo.org 1 Définition de la sécurité sociale Adoption de mesures publiques afin d assurer la sécurité du revenu de

Plus en détail

DEVOIR N 1 économie générale

DEVOIR N 1 économie générale PROGRAMME : DEVOIR N 1 économie générale L économie et son domaine Le circuit économique comme méthode d'analyse La production marchande et non marchande Le travail Le capital et le progrès technique Le

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 Table des matières Sommaire... 5 Avant-propos... 7 Thierry Tanquerel Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 I. Introduction... 9 II. Le cadre juridique... 10 A. Le droit fédéral... 10

Plus en détail

Chapitre 1 Quelles sont les sources de la croissance?

Chapitre 1 Quelles sont les sources de la croissance? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 18 mars 2015 à 13:38 Chapitre 1 Quelles sont les sources de la croissance? Notions : PIB, IDH, investissement, progrès technique, croissance endogène, productivité

Plus en détail

Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR)

Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR) Fondation de Luxembourg Politique d Investissement Socialement Responsable (ISR) 1. Objet La Fondation de Luxembourg a reçu une dotation initiale de la part de l'etat et de l'oeuvre Nationale de Secours

Plus en détail

Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie

Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie Karim CHAYATA Maître-assistant Université de Sousse Introduction Cadre global des rapports entre l assurance maladie et l hôpital

Plus en détail

L'ETAT DU SYSTEME BANCAIRE AU BENIN ET SES VULNERABILITES A L'EGARD DES CRISES

L'ETAT DU SYSTEME BANCAIRE AU BENIN ET SES VULNERABILITES A L'EGARD DES CRISES SEMINAIRE REGIONAL SUR LE THEME «GESTION DES CRISES BANCAIRES ET POLITIQUES DE RESTRUCTURATION» SOMMAIRE INTRODUCTION I LES CRISES BANCAIRES AU BENIN II SITUATION ACTUELLE DU SYSTEME BANCAIRE BENINOIS

Plus en détail

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين األطر Royaume du Maroc Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres Personnel enseignant

Plus en détail

"Une complémentaire santé pour les populations en situation de précarité"

Une complémentaire santé pour les populations en situation de précarité "Une complémentaire santé pour les populations en situation de précarité" Département sante ATD - Quart Monde Congrès des Centres Sociaux, Lyon, le 21 juin Film 2. Entendre les usagers Constat / Urgence

Plus en détail