AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES..."

Transcription

1 AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES... Tellement à la mode depuis quelques années, le mot de créativité est peut-être déjà démodé. La publicité, la médiatisation, le tintamarre des symposiums, des rencontres, des séminaires l'ont déjà usé au point qu'il n'y a rien de moins créatif aujourd'hui que de parler de créativité! Cependant, sous les flottements du vocable se loge l'une des questions les plus pressantes de notre temps: les sociétés, les groupes sociaux, les individus sont-ils capables d'émergences inattendues, de nouveautés insoupçonnées, d'initiatives totalement originales? Ces questions ont tout d'abord touché le monde de l'entreprise qui voyait, dans des stratégies de mise provisoire en chaos, la possibilité d'inventer de nouvelles cultures et de nouveaux savoirs. Puis ces questions se sont diffusées, généralisées et ont, en Occident, surtout touché le terrain particulier de l'exclusion. En effet, que restait-il aux exclus si ce n'est la créativité avant la misère totale ou l'assistance? A l'origine si sélectif et si élitaire, ce concept s'est, comme on le voit, extraordinairement démocratisé. Cet élargissement mérite pourtant que l'on s'interroge davantage et que l'on pose le problème du lien entre toute culture passée ou présente avec la créativité. Celle-ci ne seraitelle pas tout simplement liée à la culture et susceptible de se révéler dans des événements que l'on peut repérer en elle? C'est 11

2 dans cette perspective qu'il est intéressant d'interroger les cultures autres et comment elles expriment la créativité, particulièrement autour de la problématique du développement. En effet au moment où le développement peut être mis en question, les gens sur le terrain créent parce qu'il y va de la qualité de leur vie, de leur survie et du sens de leur existence. Pour repenser le monde traditionnel, pour se réapproprier une mémoire, pour innover dans le présent, pour trouver d'autres formes d'inventions, le Tiers Monde offre un terrain exceptionnel à la créativité. Là-bas, loin des conflits d'école, la créativité va permettre de mélanger, de métisser, de bricoler, de juxtaposer, de coopérer en créant des univers économiques, sociaux, culturels inattendus et nouveaux. Et comme toujours, parce qu'elles sont dominées, les femmes savent tisser ces possibles liens originaux avec la créativité. Aborder le thème de "Créativité et Développement" par le biais de l'analyse de genre (gender analysis), c'est à dire à travers d'autres rapports entre hommes et femmes, c'est tenter de sortir de l'impasse de ces stéréotypes "hommes et femmes, chacun à sa place" et prendre acte de savoirs nouveaux, de dynamiques novatrices, de pratiques quotidiennes inattendues qui pourraient nous surprendre et dont l'impact, même infime irait dans le sens de changer les visions du monde, d'améliorer la qualité de vie et de survie des hommes et des femmes. Il n'est pas question ici de débattre du volontariat, de la complémentarité, du "don féminin" qu'on attribue un peu vite aux fondements biologiques, d'isoler une spécificité féminine qu'on dit "naturelle" ou une fonction affective mais bien de débusquer les modèles inédits qui peuvent surgir de l'inspiration ou de la nécessité qu'elles soient économiques, politiques, culturelles ou sociales, au Sud, comme au Nord. En croisant la créativité et le développement avec l'analyse des rapports sociaux de genre, faisons-nous acte d'innovation 12

3 aussi? En effet, peut-on espérer lier ces différents éléments en une seule problématique autour d'un développement partagé? Il faut admettre, une fois encore, que l'inégalité persiste entre hommes et femmes dans leur accès au pouvoir et aux décisions. Pourtant, à partir de ces permanences, les femmes agissent sur le développement par leurs urgences créatives et à son tour la créativité, dans ses nombreuses facettes, façonne de nouveaux comportements face aux dominations diverses des institutions et des hommes. Cet effet de miroir participe sans doute à "l'empowerment" que toutes les institutions internationales soutiennent aujourd'hui pour les projets de développement. Même si l'accent est mis sur l'ensemble des relations sociales, il est pourtant nécessaire d'intervenir sur les structures de subordination et d'inégalité d'abord pour que les femmes n'aient pas à subir les double ou triple charges (domestiques, productives, communautaires) que leur confère l'intégration à tous les processus de développement. Seuls le partenariat à l'égal des hommes, la liberté de choix pour leurs rôles dans la production et la reproduction et la mise en perspective d'innovations dans la qualité de vie de tous, leur donnera la parole dans les processus participatifs et démocratiques qui fondent des relations de pouvoir plus égalitaires. Portant notre réflexion autour des thèmes centraux que sont l'identité, le mieux-vivre, la survie souvent, les crises et le pouvoir, les rapports entre hommes et femmes, au Nord comme au Sud, nous nous sommes interrogés sur la pertinence de la parole donnée aux femmes. Pour ce faire, nous avons posé quelques questions générales: - puisqu'elles sont au coeur de la transmission des savoirs, - savoir historique, familial, social, contes et légendes-, les femmes ont-elles le pouvoir de transformer leur histoire? Autour de l'identité et de la mémoire, quelles sont les idées nouvelles qui créent ou renforcent l'identité des groupes 13

4 sociaux à travers les pratiques quotidiennes telles la cuisine, la mode, l'habitat, les jeux, les mouvements associatifs, etc..? - lorsqu'on parle de créativité et de prise de conscience, par quelles pratiques affrontent-elles l'inégalité et comment instaurent-elles de nouvelles formes de pouvoir. - qu'est ce qui change lorsque les femmes sont au pouvoir. Y a- t-il du neuf? Peut-on concrètement dire que c'est différent? Estce qu'en changeant les choses, elles se transforment ellesmêmes? - quelles sont les formes novatrices pour améliorer l'environnement immédiat? Les femmes peuvent-elles "penser" le développement durable autrement que les hommes et sous quelles formes nouvelles? - est-ce possible de passer de la créativité à la gestion? En d'autres termes, la créativité est-elle faite pour durer, pour être enseignée? Est-elle contagieuse? Peut-on la gérer ou la commercialiser? - y a-t-il davantage d'audace dans les entreprises créées par les femmes? Comment gèrent-elles dans ce secteur leurs relations avec les hommes, comment innovent-elles? La diversité des réponses, des constats et des pistes de recherche est surprenante. La créativité plus riche encore. Chartes internationales pour les droits égaux; actions des femmes dans la révolution; réflexion politique; urgence de la gestion des nécessités immédiates et élémentaires; comparaisons entre paysages socio-économiques des pays riches et pauvres; formes nouvelles d'affirmation de l'identité; voiles et modernité... Tels sont les regards croisés que nous propose cet ouvrage. Il remet inévitablement le travail sur le métier pour que se poursuivent, sans faillir, nos interrogations sur l'état de la question. A y prêter attention, une cohérence s'en 14

5 dégage d'elle-même: repenser les rapports sociaux entre hommes et femmes, imaginer d'autres manières de vivre et de ne pas subir, gagner tous pour perdre moins, nous obligent à faire échec, ensemble pour demain, aux exclusions et aux inégalités flagrantes au Sud mais aussi au Nord, entre les riches et les pauvres, entre les hommes et les femmes. La grande ambition de ce modeste propos rappelle que, tous, nous avons de l'imagination et de la créativité. Encore faut-il se donner les moyens d'imposer le changement. Y penser en est le premier pas. Yvonne PREISWERK Institut universitaire d'études du développement Commission nationale suisse pour l'unesco 15

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie pour mieux vivre Eclairage public : garantir une mobilité et une sécurité optimales pour les piétons et les usagers de la route. Eclairage des voies publiques et signalisation routière. Lieux publics :

Plus en détail

Formations pour les élus :

Formations pour les élus : Formations pour les élus : Renforcer l'équipe d'élus Faire vivre le projet L'élu et les tiers Contact KIPP 3 place Monthioux 23500 Felletin 09 84 31 44 88 www.les kipp.fr Aurélie Martin 06 84 49 60 43

Plus en détail

La face cachée de la signature électronique

La face cachée de la signature électronique La face cachée de la signature électronique Analyse effectuée par Lucien PAULIAC Président de l'association Preuve & Archivage La signature électronique 1 fut intégrée dans le droit français le 13 mars

Plus en détail

Observatoire de l'éco-responsabilité du tertiaire

Observatoire de l'éco-responsabilité du tertiaire Observatoire de l'éco-responsabilité du tertiaire Riposte Verte publie les résultats de sa seconde enquête : «Quelles écopratiques dans le secteur tertiaire?». Alors que la première enquête portait sur

Plus en détail

RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE

RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 14 AOÛT 2015 RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE Pauline Collet 06 88 27 92 59 pcollet@unef.fr presse@unef.fr 2 Enquête sur le coût de la vie étudiante

Plus en détail

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Economie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH)

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

ENTREPRISES. Offres de services de formation et d accompagnement

ENTREPRISES. Offres de services de formation et d accompagnement ENTREPRISES Offres de services de formation et d accompagnement spécialisé en relations et ressources humaines www.executive-ressource.com RELIER PERFORMANCE ET MIEUX ÊTRE LES FORMATIONS PERSONNALISÉES

Plus en détail

Enseignement de Management des organisations. Repères pour la formation

Enseignement de Management des organisations. Repères pour la formation Enseignement de Management des organisations Repères pour la formation Séminaire national STMG des 24 et 25 janvier 2012 1 Thème 1 Le rôle du management dans la gestion des organisations 2 1.1 Qu est ce

Plus en détail

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC DGEMC, c'est quoi? DGEMC peut-il être choisi en Première? Si je choisis DGEMC en Terminale, est-ce que je suis obligé(e) d'abandonner ma spécialité de Première? Est-ce que

Plus en détail

Tableau synthèse de la situation d apprentissage et d évaluation

Tableau synthèse de la situation d apprentissage et d évaluation Tableau synthèse de la situation d apprentissage et d évaluation Comment l action humaine est essentielle à la reconnaissance et à la garantie des droits et libertés aujourd hui comme à l époque de la

Plus en détail

Comment organiser efficacement son concours photo

Comment organiser efficacement son concours photo Livre blanc Comment organiser efficacement son concours photo Juillet 2014 www.kontestapp.com Introduction Que vous soyez un Community Manager soucieux de l activité de votre page fan Facebook ou bien

Plus en détail

Étude 2014 sur la motivation dans les organisations en France

Étude 2014 sur la motivation dans les organisations en France Étude 2014 sur la motivation dans les organisations en France Synthèse questionnaire : Ce questionnaire a été administré au deuxième trimestre 2014 auprès d'un échantillon représentatif de 110 personnes

Plus en détail

2 événements qui ont guidé sa réflexion et qui sont au coeur de la vie culturelle :

2 événements qui ont guidé sa réflexion et qui sont au coeur de la vie culturelle : Conférence consultative régionale de la culture Vendredi 17 décembre 2010 ECONOMIE CULTURELLE ET EMPLOI Jean Louis Sagot Duvauroux : activité de réflexion et activité artistique (Bamako, Mali). Sollicité

Plus en détail

GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES

GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES Année scolaire 2013-2014 Sommaire Sommaire p. 3 Présentation générale des APC p. 5 Conception et mise en œuvre des APC p. 6 Annexe 1 : questions/réponses

Plus en détail

Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000)

Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000) Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000) Depuis Septembre 1997, un groupe composé de patients et de soignants

Plus en détail

LA CONSTRUCTION DES PUITS EN AFRIQUE TROPICALE

LA CONSTRUCTION DES PUITS EN AFRIQUE TROPICALE LA CONSTRUCTION DES PUITS EN AFRIQUE TROPICALE BURGÉAP EAU-SOL-ENVIRONNEMENT LA CONSTRUCTION DES PUITS EN AFRIQUE TROPICALE Collection Techniques rurales en Afrique MINISTÈRE DE LA COOPÉRATION ET DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Forum sur l intégration de l éthique dans les organisations. publiques ... Guide de participation. Séminaire en gestion publique 2007.

Forum sur l intégration de l éthique dans les organisations. publiques ... Guide de participation. Séminaire en gestion publique 2007. Séminaire en gestion publique 2007 Université de Moncton : Département d administration publique Institut canadien de recherche en politiques et administration publiques Institut d administration publique

Plus en détail

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix»

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Prévention des crises et consolidation de la paix : les défis Quelque 1,5 milliard

Plus en détail

Education en vue du développement durable : Une définition

Education en vue du développement durable : Une définition Education en vue du développement durable : Une définition Contenu : Le développement durable : Une définition 1. Historique et contexte Suisse 2. Le développement durable Le lien entre développement durable

Plus en détail

Le Projet Pédagogique

Le Projet Pédagogique Le Projet Pédagogique La Fédération et les Coordinations régionales ont rédigé un canevas comprenant les différents items qui doivent figurer dans un projet pédagogique en vue de permettre, aux différents

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail

Sortir du despotisme de l'ignorance économique

Sortir du despotisme de l'ignorance économique Gilles Le Bohec Sortir du despotisme de l'ignorance économique Essai sur la solidarité inhérente à toute croissante économique Connaissances et Savoirs 516 Sortir du despotisme de l'ignorance économique

Plus en détail

Publié par Les Contrôleurs du train de 13h37 http://letrainde13h37.fr

Publié par Les Contrôleurs du train de 13h37 http://letrainde13h37.fr Publié par Les Contrôleurs du train de 13h37 http://letrainde13h37.fr ISBN : 979-10-91997-02-7 Wagon 42 SAS 25 Impasse Ernest Feuillet Avignon, France http://wagon42.fr Première édition, octobre 2012 Le

Plus en détail

«SERVIR» PROPOSITION DE MECENAT

«SERVIR» PROPOSITION DE MECENAT «SERVIR» PROPOSITION DE MECENAT Comité Départemental des Yvelines SOMMAIRE La Fédération Croix Blanche.. 3 La Croix Blanche 78... 4 Nos Valeurs... 5 Nos Projets... 5 Votre Engagement... 6 Concrètement...

Plus en détail

DEVELOPPER VOTRE POTENTIEL CREATIF

DEVELOPPER VOTRE POTENTIEL CREATIF DEVELOPPER VOTRE POTENTIEL CREATIF Découvrir son profil créatif et s'en servir pour incarner une posture créative. Lever les freins à la créativité et penser différemment. Acquérir le processus de créativité.

Plus en détail

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني A L L O C U T I O N de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

Quel B2i pour le lycée professionnel?

Quel B2i pour le lycée professionnel? Quel B2i pour le lycée professionnel? Validation de l'item L.36 en classe de CAP François MOUSSAVOU Groupe Lycée Professionnel IREM d'aix-marseille. Ce texte propose une réflexion sur la mise en œuvre

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Quelques constats et remarques formulés à partir de l examen de trois rapports d activités (juin 2008, avril et juin 2009)

Plus en détail

Avis Publicité et stéréotypes sexuels, sexistes et sexués.

Avis Publicité et stéréotypes sexuels, sexistes et sexués. Avis Publicité et stéréotypes sexuels, sexistes et sexués. La réflexion du CPP sur la sexualisation précoce des enfants dans la publicité, qui a fait l'objet d'un Avis publié le 16 avril 2013, s est prolongée

Plus en détail

EDD et Coins nature. Textes officiels. - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5

EDD et Coins nature. Textes officiels. - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5 EDD et Coins nature Textes officiels - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5 => B.O. n 6 du 5 février 2015 http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=31763 Instruction relative au déploiement

Plus en détail

La dissémination interne des innovations de terrain

La dissémination interne des innovations de terrain La dissémination interne des innovations de terrain Par Isabelle Jacob, 2002. Contrairement à ce que l'on croit au premier abord, l'un des aspects les plus difficiles dans le Management de l'innovation,

Plus en détail

Médias et francophonie État des lieux

Médias et francophonie État des lieux Médias et francophonie État des lieux Le monde des médias ne change pas. Il a déjà changé! De toutes les industries culturelles, celles des médias est peut-être celle qui connaît les plus grands bouleversements.

Plus en détail

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain Dossier de presse Construire la puissance publique de demain Jeudi 11 décembre 2014 0 Sommaire Avant-propos... 2 L État analyse ses missions : une démarche inédite... 3 Une réflexion globale et ouverte...

Plus en détail

Jean-Paul Bouchet. Le rôle du manager La finalité de l entreprise en question

Jean-Paul Bouchet. Le rôle du manager La finalité de l entreprise en question Jean-Paul Bouchet Le rôle du manager La finalité de l entreprise en question Le cadre juridique ne peut pas tout régler. Pour permettre aux managers de tenir leur rôle, il faut s interroger sur la finalité

Plus en détail

ogiciel Véronique Messager

ogiciel Véronique Messager énie ogiciel Véronique Messager Préface de Bernadette Lecerf-Thomas Postface de Françoise Engrand Coacher une équipe agile Guide à l usage des ScrumMasters, chefs de projets, managers et de leurs équipes!

Plus en détail

Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique

Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique Faut-il reculer l âge de la retraite? Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique Entretien avec

Plus en détail

A quoi sert un brevet?

A quoi sert un brevet? A quoi sert un brevet? C'est une bonne question à se poser lorsque l'on a l'impression que l'on est en face d'une innovation qui mérite d'être protégée. Cette question revient souvent car la protection

Plus en détail

La formation itinérante : une pédagogie active de l enseignement du russe pour les adultes en Europe

La formation itinérante : une pédagogie active de l enseignement du russe pour les adultes en Europe Revue Européenne de Psychologie et de Droit www.psyetdroit.eu La formation itinérante : une pédagogie active de l enseignement du russe pour les adultes en Europe Introduction : 1 Antonina Zhukovskaïa

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Internet et vie privée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Internet et vie privée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Internet et vie privée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain,

Plus en détail

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté?

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Introduction Dans un monde où chacun perçoit l autre comme une menace dès lors qu il transgresse les codes et rites sociaux, où il est difficile

Plus en détail

Dale Carnegie Livre blanc

Dale Carnegie Livre blanc Dale Carnegie Livre blanc Copyright 2012 Dale Carnegie & Associates, Inc. Tous droits réservés. Enhance_engagement_031814_wp_fr RENFORCER L'ENGAGEMENT DES EMPLOYÉS : LE RÔLE DU SUPÉRIEUR DIRECT L'engagement,

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION ÉPREUVE de Droit et d'économie Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 Indications de correction La commission de choix de sujets a rédigé

Plus en détail

Le capital au 21 e siècle Thomas Piketty Editions du Seuil - Septembre 2013 Sommaire

Le capital au 21 e siècle Thomas Piketty Editions du Seuil - Septembre 2013 Sommaire Le capital au 21 e siècle Thomas Piketty Editions du Seuil - Septembre 2013 Sommaire Remerciements Introduction Première partie. Revenu et capital Chapitre 1. Revenu et production Chapitre 2. La croissance:

Plus en détail

ANNEXE I CONDUITE D UN PROJET : CADRE THEORIQUE ET OUTILS PRATIQUES

ANNEXE I CONDUITE D UN PROJET : CADRE THEORIQUE ET OUTILS PRATIQUES ANNEXE I CONDUITE D UN PROJET : CADRE THEORIQUE ET OUTILS PRATIQUES Mener à bien un projet en prévention/éducation pour la santé nécessite d identifier et d ordonnancer un certain nombre d étapes. Avec

Plus en détail

L'approche-programme, c'est quoi?

L'approche-programme, c'est quoi? Cégep de Rivière-du-Loup DEMI-JOURNÉE PÉDAGOGIQUE 16 OCTOBRE 2002 MOT DE BIENVENUE L'approche-programme, c'est quoi? L'objectif de cette demi-journée pédagogique vous a été présenté dans la lettre d'invitation

Plus en détail

destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître

destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître DOCTORIALES franco-belges 20112 QUESTIONNAIRE DE PRE-EVALUATION destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître L accès au questionnaire se fera en vous identifiant sur le site

Plus en détail

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser 2 PLAN : 1 ère Partie : L information : un outil de gestion stratégique

Plus en détail

_Application pratique / analyse forces-faiblesses-risques-opportunités (SWOT) partant d'emballages du marché.

_Application pratique / analyse forces-faiblesses-risques-opportunités (SWOT) partant d'emballages du marché. ECO-CONCEPTION & DEVELOPPEMENT DURABLE DÉROULEMENT DU COURS François Jégou 1. PRESENTATION DU COURS & PROGRESSION DE LA DÉMARCHE _Le cours a pour objectifs de sensibiliser les étudiants à l'éco-conception

Plus en détail

Livre blanc de l'analyse Stratégique SWOT

Livre blanc de l'analyse Stratégique SWOT Vuillod interne et confidentiel 1 Livre blanc de l'analyse Stratégique SWOT SWOT, une méthode au service des décideurs, managers, commerciaux et consultants Livre blanc réalisé par Frédéric Vuillod et

Plus en détail

Où est passé Proudhon?

Où est passé Proudhon? Où est passé Proudhon? d Anne Argouse et Hugues Peyret Une coproduction : Antoine Martin Productions Vie des Hauts Production Images Plus Epinal DVD, 15 Où est passé Proudhon? Un film d Anne Argouse et

Plus en détail

Les entreprises ne veulent plus acheter leur site internet

Les entreprises ne veulent plus acheter leur site internet Les entreprises ne veulent plus acheter leur site internet Aujourd'hui lorsqu'on démarre un projet, personnel ou professionnel, les prises de risques sont tellement élevées que l'on ne souhaite pas mobiliser

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours 1 Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours La réforme territoriale : quelle organisation, quelles compétences demain? Paris, 4 février 2010 1 2 Une longue

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

THÉORIE DU CHANGEMENT, THÉORIE DE LA MESURE

THÉORIE DU CHANGEMENT, THÉORIE DE LA MESURE Atelier ivoirien sur l évaluation d impact pour la prise de décision dans les secteurs sociaux THÉORIE DU CHANGEMENT, THÉORIE DE LA MESURE Marianne Bertrand Université de Chicago / J-PAL 22-26 juin 2015

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE Août 2003 80, rue Paradis 13006 Marseille 04 91 33 39 86 : 04 91 54 15 09 v.c.m@wanadoo.fr CONTEXTE DU DEBAT En premier lieu, il faut procéder à un certain nombres de rappels

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE - ÉDITION 2009

GUIDE PRATIQUE - ÉDITION 2009 coopératives agricoles : les associés coopérateurs, un capital à cultiver GUIDE PRATIQUE - ÉDITION 2009 document réalisé avec la participation financière du Ministère de l Alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

Mélanges Piotet. La Notion d'invention dépendante en droit des brevets. par François Dessemontet, professeur aux Universités de Lausanne et Fribourg

Mélanges Piotet. La Notion d'invention dépendante en droit des brevets. par François Dessemontet, professeur aux Universités de Lausanne et Fribourg Mélanges Piotet La Notion d'invention dépendante en droit des brevets par François Dessemontet, professeur aux Universités de Lausanne et Fribourg INTRODUCTION La notion d'invention dépendante est l'une

Plus en détail

Université d été du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) Paris, France 4 septembre 2009 Maurice Lévy, Président du Directoire, Publicis Groupe

Université d été du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) Paris, France 4 septembre 2009 Maurice Lévy, Président du Directoire, Publicis Groupe Université d été du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) Paris, France 4 septembre 2009 Maurice Lévy, Président du Directoire, Publicis Groupe Je vous remercie de me permettre de m exprimer sur

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

l'association féminine d'éducation et d'action sociale (AFEAS)

l'association féminine d'éducation et d'action sociale (AFEAS) ÛFEflS Présentation de l'association féminine d'éducation et d'action sociale (AFEAS) aux Consultations particulières et aux Auditions publiques sur le projet ôe loi no 144, Loi sur [es prestations familiales

Plus en détail

La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre entreprise? Oui c est possible

La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre entreprise? Oui c est possible Appel à candidature Dans le cercle vertueux de l innovation, vecteur de compétitivité et de pérennité de nos PME La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre

Plus en détail

Communication DPJJ / ODAS à partir d un séminaire organisé sur la complémentarité des rôles.

Communication DPJJ / ODAS à partir d un séminaire organisé sur la complémentarité des rôles. 4 ème assises de la protection de l enfance 28 et 29 juin 2010 Version définitive du 25 juin 2010 Communication DPJJ / ODAS à partir d un séminaire organisé sur la complémentarité des rôles. Damien Mulliez,

Plus en détail

Perpignan, le 13 novembre 2013. Le Conseil Général donne la parole aux jeunes!

Perpignan, le 13 novembre 2013. Le Conseil Général donne la parole aux jeunes! Perpignan, le 13 novembre 2013 Le Conseil Général donne la parole aux jeunes! Les Rencontres Territoriales de la Jeunesse Trois demi-journées, trois lieux, trois thèmes : après le succès des Assises de

Plus en détail

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire «Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire Laurent Dubois Chargé d'enseignement à l'université de Genève Faculté de

Plus en détail

Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels,

Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un

Plus en détail

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach LEARNING FOR THE PLANET Liste des sujets Vous cherchez une inspiration pour votre sujet Vous pouvez lire la liste ci-dessous et voir quel thème éveille votre intérêt. Examinez les questions correspondantes.

Plus en détail

Les effets constatés. Pour l équipe pédagogique :

Les effets constatés. Pour l équipe pédagogique : Dans notre quatrième Newsletter nous vous présentons l évaluation intermédiaire réalisée par l évaluatrice externe du projet Mélanie Latiers de l organisation Orchis. Pour rappel en mai 2014 se sont déroulées

Plus en détail

INFORMATION DE BASE PILIER 1 DÉVELOPPER ET METTRE EN OEUVRE UN SYSTÈME DE GESTION DE LA SÉCURITÉ (SGS)

INFORMATION DE BASE PILIER 1 DÉVELOPPER ET METTRE EN OEUVRE UN SYSTÈME DE GESTION DE LA SÉCURITÉ (SGS) INFORMATION DE BASE PILIER 1 DÉVELOPPER ET METTRE EN OEUVRE UN SYSTÈME DE GESTION DE LA SÉCURITÉ (SGS) 1. QU ENTEND-T- ON PAR GESTION DE LA SECURITE ET SYSTEME DE GESTION DE LA SECURITE? La gestion de

Plus en détail

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Académie Ibn Sina Au fil du temps Date : 12/12/2013 Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Table des matières De 1905 à 1960... 1 Le changement... 1 Les causes de ce changement... 1 Les conséquences de ce

Plus en détail

C Créatif m p. Créativité & Moi 1. NOTRE MISSION

C Créatif m p. Créativité & Moi 1. NOTRE MISSION 1. NOTRE MISSION 2. NOTRE OBJECTIF Réveiller le POTENTIEL CRÉATIF des managers et leurs équipes, et améliorer la capacité des entreprises à INNOVER et résoudre les problèmes AUTREMENT. Faire la diversité

Plus en détail

Sous là direction,de- Sylvie Mayer & Jean-Pierfë Càldier

Sous là direction,de- Sylvie Mayer & Jean-Pierfë Càldier Gommerceéûuïtable Nord Sud /Nord Nord, GSbpératives / Mutuelles /Associations Economie sociale et solidaire v ;: Çrànde distribution, %^ ^èk Altërmondialisation /""'- Sous là direction,de- Sylvie Mayer

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ PROGRAMME D'ÉTUDES 015-01 (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques Première partie (0 crédits)

Plus en détail

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe 2009 SUJET 1 Le rôle de l information dans le fonctionnement

Plus en détail

Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice

Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice http://gfen.langues.free.fr Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice Maria-Alice Médioni Le projet, autrefois combattu, est aujourd hui à la mode. Il apparaît même incontournable dans la mesure où il

Plus en détail

LA RÉUSSITE SCOLAIRE EN MILIEUX POPULAIRES OU LES CONDITIONS SOCIALES D UNE SCHIZOPHRÉNIE HEUREUSE

LA RÉUSSITE SCOLAIRE EN MILIEUX POPULAIRES OU LES CONDITIONS SOCIALES D UNE SCHIZOPHRÉNIE HEUREUSE Ville-Ecole-Intégration, n 114, septembre 1998 LA RÉUSSITE SCOLAIRE EN MILIEUX POPULAIRES OU LES CONDITIONS SOCIALES D UNE SCHIZOPHRÉNIE HEUREUSE Bernard LAHIRE (*) L enfant de milieu populaire en difficulté

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

1. Classes de filles / Classes de garçons

1. Classes de filles / Classes de garçons 1. Classes de filles / Classes de garçons e e - - - - - é Les inégalités dans la société. - La société française est régie par des lois justes, parce qu elle est une société démocratique. - Tous les français

Plus en détail

La Business Intelligence, un projet stratégique

La Business Intelligence, un projet stratégique La Business Intelligence, un projet stratégique Le projet décisionnel est étroitement lié au déploiement de la stratégie Lors de la réalisation du projet d informatique décisionnelle, les préoccupations

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

La femme dans la société française. A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales?

La femme dans la société française. A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales? A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales? PB : Quelle est la situation globale des femmes en France au début de la Ve République? Question 1 : Décrivez cette affiche. Quelle vision

Plus en détail

Base de données documentaires [financement ACSE]

Base de données documentaires [financement ACSE] Réseau Ressources pour l Égalité des Chances et l Intégration (RECI) Rapport d activité 2010 Le programme de travail 2010 s est décliné autour de quatre types d actions : des outils, de la production de

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Economie zoom économie l Prix du vin, spéculation foncière, tourisme... Bourgogne : Le classement de la côte viticole, un placement qui rapporte! par Benjamin Hutter dijonscope lun 29 aoû 11 08:12 Le prix

Plus en détail

Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action

Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action Enjeux Fiche 1 À partir du 1 er janvier 2010, les entreprises et les établissements employant au moins 50 salariés risquent

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

Interne Forces Faiblesses Externe Opportunités Menaces

Interne Forces Faiblesses Externe Opportunités Menaces L ANALYSE SWOT 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L'analyse SWOT (Strengths Weaknesses Opportunities Threats) ou AFOM (Atouts Faibses Opportunités Menaces) est un outil d'analyse stratégique.

Plus en détail

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations?

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations? APPEL A COMMUNICATIONS 7 ème édition Rencontres territoriales de la santé publique CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles

Plus en détail

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement INTRODUCTION : Le constat Le principe d une école destinée à former tous les magistrats

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

Futur des Energies Energies du Futur

Futur des Energies Energies du Futur SYMPOSIUM UVSS 2011 Samedi 12 novembre Amphithéâtre du Biophore, Université Lausanne - Dorigny (Métro Ouest TSOL, arrêt "UNIL-Sorge") Futur des Energies Energies du Futur D é f i s e t I m p a c t s Résumés

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 8827 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 27 septembre 2002 Messagerie Projet de loi ouvrant un crédit de fonctionnement au titre de subvention cantonale

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

Entreprises et ménages

Entreprises et ménages Entreprises et ménages Producteurs et consommateurs Les agents économiques sont classés dans les comptes nationaux en fonction de leur rôle dans le processus de création, de répartition et de destruction

Plus en détail

Comment... Mettre à profit toute l expertise d un Manager de Transition

Comment... Mettre à profit toute l expertise d un Manager de Transition Comment... Mettre à profit toute l expertise d un Manager de Transition À Propos De Management Resources 2 Definir Vos Besoins 4 Tirer Profit Du Potentiel D un Manager De Transition 5 Une Relation Réussie

Plus en détail

Comprendre l'économie sociale

Comprendre l'économie sociale Comprendre l'économie sociale Fondements et enjeux Jean-François Draperi DUNOD Table des matières Introduction. Comprendre et entreprendre PREMIÈRE PARTIE POURQUOI L'ÉCONOMIE SOCIALE? 1. L'économie sociale

Plus en détail