LES FIRMES TRANSNATIONALES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES FIRMES TRANSNATIONALES"

Transcription

1 Introduction LES FIRMES TRANSNATIONALES Coca-Cola, Nike ou Renault sont des marques connues mondialement. Derrière ces noms se trouvent de grandes entreprises qui développent leurs stratégies et leurs activités à l échelle mondiale : ce sont des firmes transnationales. Par leur organisation, ces firmes structurent et influencent la mondialisation de l échelle globale à l échelle locale. Coca-Cola à Tbilissi (Géorgie) GÉORGIE Tbilissi p Qu'est-ce qu'une entreprise transnationale? Quelles sont les conséquences des stratégies de ces firmes sur l'espace, à différentes échelles? Le «monde de Coca-Cola» de Las Vegas (États-Unis) ÉTATS-UNIS Las Vegas 3 Le pavillon Coca-Cola à l'exposition universelle de Shanghai (Chine) en 00 Shanghai Océan Indien 4 Ce magasin, situé sur une des avenues les plus célèbres de Las Vegas, vend exclusivement des produits de la marque. Questions q ) Doc. : Quels sont les éléments qui font que la marque Coca-Cola est immédiatement reconnaissable? q ) Doc., et 3 : Comparez les trois photographies. Quels sont les éléments identiques sur toutes les photographies? Quels sont ceux qui sont différents? Comment expliquez-vous ces différences d'une photographie à l'autre? q 3) Doc. 3 : De quel événement s'agit-il? Pourquoi Coca-Cola participe-t-il à ce genre d'événement? 4 Le pavillon Coca-Cola a été érigé pour l'exposition universelle de Shanghai en 00. Ces expositions, créées au milieu du sont des vitrines internationales pour les États comme pour les grandes entreprises. 48 XIXe siècle, 49

2 Étude de cas Étude de cas MICHELIN, UNE FIRME TRANSNATIONALE FRANÇAISE Une usine au cœur de la ville de Clermont-Ferrand 3 L'usine Michelin de Campo Grande (Brésil) Michelin est une entreprise française, créée en 889 à Clermont-Ferrand par les frères Michelin. C'est alors une petite entreprise familiale de pneumatiques. En un siècle, Michelin est devenu le no mondial du pneu. C'est aujourd hui une firme transnationale qui emploie plus de personnes dans pays du monde. Elle vend ses pneus, cartes, guides dans plus de 70 pays et génère un chiffre d'affaires de près de 5 milliards d euros par an. p Comment une entreprise familiale devient-elle une firme transnationale? Quelles sont les stratégies de développement de la firme, à toutes les échelles? Le système Michelin dans le monde 4 Michelin dans l'industrie automobile : une firme intégrée L intégration du groupe Michelin dans la filière industrielle automobile en amont et en aval de la production CANADA ÉTATS UNIS AMONT MATIÈRES PREMIÈRES Plantation d hévéas pour obtenir le caoutchouc nécessaire à la fabrication des pneus MEXIQUE PHILIPPINES BANQUES Capitaux 4 Créée en 79, l'usine Michelin de Campo Grande s'est progressivement agrandie jusqu'à devenir aujourd'hui un des plus grands sites de la firme à travers le monde, employant près de personnes à des salaires inférieurs à ceux pratiqués en France. 5 Michelin, no mondial du pneu MICHELIN 7, % RECHERCHE-DÉVELOPPEMENT Centre de technologie en Asie, en Europe, en Amérique du Nord BRIDGESTONE 6,9 % GOODYEAR 4,9 % THAÏLANDE PAYS BAS Clermont-Ferrand COLOMBIE SUÈDE FINLANDE PRODUCTION 68 sites de production de pneus dans pays ROYAUME UNI POLOGNE PAYS BAS BRÉSIL NIGERIA ESPAGNE Michelin : un système mondial hiérarchisé Clermont-Ferrand: siège social et recherche -développement Centres de recherche, essais et développement à l étranger Plantation d hévéa pour le caoutchouc Répartition des 000 employés à travers les 0 pays dans lesquels sont implantées les 79 usines Michelin Décennies Décennies Décennies PIRELLI 4,5 % Vocabulaire HONGRIE Le déploiement mondial de Michelin dans temps CONTINENTAL 5,9 % SUMIMOTO 3, % INDUSTRIE AUTOMOBILE Pneus pour équiper voitures et camions 50 AUTRES 37,5 % (- de 3 % pour chacun) GROUPE MICHELIN Siège social à Clermont-Ferrand ESPAGNE AVAL RÉSEAU DE DISTRIBUTION Pour les professionnels comme les particuliers INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE Pneus pour équiper tous les types d avions Firme transnationale : grande entreprise qui déploie son activité à l échelle mondiale, en étant présente dans plusieurs États (au minimum cinq) en plus de celui dont elle est originaire. Analyse / q ) Doc. : Quels sont les continents sur lesquels la firme Michelin est très présente? Quels sont ceux sur lesquels la firme est peu présente, voire absente? q ) Doc. et 3 : Quel type d activités trouve-t-on dans les pays en développement? Dans les pays développés? Comment peut-on expliquer cette répartition spatiale des activités? q 3) Doc. : Quelle est l influence de l entreprise sur la ville de Clermont-Ferrand, hier et aujourd hui? Que signifie Forces et faiblesses de Michelin dans le monde Europe et Amérique du Nord: Michelin domine le marché Le Sud en crise: difficultés ou retrait Le pari asiatique et chinois le fait que le siège social de l entreprise soit toujours à Clermont-Ferrand? q 4) Doc. 3 : L usine peut-elle encore s étendre? Pour quelles raisons Michelin s est-il notamment installé au Brésil? q 5) Doc. 4 : À quels autres secteurs d activités Michelin doit-il faire appel pour pouvoir fonctionner? Quels sont les différents clients auxquels Michelin vend ses produits? q 6) Doc. 5 : L écart est-il important entre Michelin et ses concurrents? 5

3 6 Étude de cas 8 Michelin à la conquête du monde Michel Rollier, patron du géant du pneu, investit à l étranger, tout en pariant sur l amélioration de la productivité des sites français. Nous y employons plus de personnes, et 70 % des pneus fabriqués en France sont exportés. Des trois grands industriels français de l automobile, Michelin est le plus engagé dans la mondialisation Où se trouvent désormais les opportunités de croissance? L internationalisation est une tradition qui remonte à 05. Nous étions déjà présents aux États-Unis avant 9, et nous y sommes retournés il y a plus de trente ans. À titre d exemple, nous sommes le leader dans les pneus de remplacement pour voitures de tourisme en Chine. Nous allons lancer en novembre au Brésil une usine de pneus pour engins de génie civil. Comment se situe la France au sein de l entreprise globale Michelin? Le marché français pèse moins de 5 % de nos ventes mondiales, en croissance de à % par an. Mais, d un point de vue industriel, c est un maillon important de notre dispositif. 7 La naissance d une marque Bibendum, l image de Michelin à travers le monde 9 La plus forte croissance se trouve à l Est, en Asie et en Europe de l Est. [ ] En valeur absolue, nos principaux marchés sont toujours en Europe de l Ouest et en Amérique du Nord, où se situent nos grands centres de production. Où se situent les sites français sur l échelle de la productivité du groupe? Nos usines françaises ne sont pas dans le peloton de tête de nos sites les plus performants, qui se trouvent en Amérique du Nord, en Allemagne et en Espagne, trois pays où la maind œuvre est coûteuse. Michelin a besoin de gens qualifiés. [ ] Mais il y a des limites. Si la main-d œuvre représente 40 % des coûts de production, il n y a qu une solution : la délocalisation. Si elle n en représente que 5 %, alors il est possible de rester très compétitif face aux pays émergents, à condition de prendre en compte le coût et la complexité du transport. [ ] Nous ne quitterons jamais la France. Nos effectifs vont probablement diminuer, et nous n y ouvrirons sans doute plus d usines. Mais nous voulons continuer d y fabriquer plus de pneus. [ ] Le cœur de notre recherche et de notre savoir-faire est à Clermont-Ferrand. Et cela ne peut être déplacé. Jean-Luc Barberi, «Le cœur du savoir-faire de Michelin restera ici», L Expansion, er septembre Bibendum est l image de Michelin partout dans le monde, à l exemple de cette publicité lancée en 009 : «Le bon pneu change tout». Analyse / 4 Le personnage de Bibendum, plus communément appelé bonhomme Michelin, a été créé en 898 à l occasion de la première campagne de publicité de la marque. 5 q 7) Doc. 6, 9 et 0 : Quelles stratégies la firme doitelle adopter pour faire face à la concurrence? q 8) Doc. 7 et 8 : Décrivez le bonhomme Michelin. Comment le personnage de Bibendum a-t-il évolué entre 898 et 009? q 9) Doc. 7 et 8 : En quelles langues sont ces deux publicités? Qu est-ce que cela nous apprend sur l évolution de l entreprise depuis sa fondation? q 0) Doc. 9 : À partir du texte, expliquez ce qu est une délocalisation. Selon les dirigeants de la firme, pourquoi Michelin ouvre-t-il une usine en Inde? q ) Doc. 6 et 9 : Quelles autres raisons peuvent expliquer ce choix de délocaliser la production? Quels problèmes les délocalisations posent-elles? q ) Doc. 8 : À quels problèmes Michelin doit-il faire face en matière d environnement? Quelles solutions propose-t-il? q 3) Doc. 0 : Pourquoi cet engagement environnemental de Michelin peut-il apparaître contradictoire avec la nature même de sa production? Michelin et les délocalisations : la firme face aux contestations sociales Le groupe de pneumatique Michelin pourrait investir environ milliard d euros en 0 ans en Inde, rapporte jeudi 8 juin le journal indien The Economic Times. Or, cette information est publiée au lendemain de l annonce de la suppression de 093 postes dès 00 en France, de la fermeture de l usine de Noyelles-lès-Seclin, et d un plan de départs volontaires dans toute la France sur trois ans (00-0) pour 800 salariés. Joint par nouvelobs.com, le groupe, qui voit là une «malheureuse coïncidence sans lien de cause à effet», a confirmé qu il avait entamé des négociations toujours en cours avec l État indien du Tamil Nadu pour acquérir un terrain [ ]. «C est fin 008 que nous avons annoncé notre décision d implanter une usine de production de pneus en Inde», précise le groupe, en expliquant sa stratégie : «Jusqu à présent, on exportait nos pneus sur cet immense marché d milliard d habitants, on veut désormais répondre à sa demande en étant présent sur place.» [ ] «C est ce qu on appelle une délocalisation», a estimé pour sa part Michel Chevallier, délégué CGT. «Ils ont déjà fait ça en Pologne, ils s installent en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie Ils préparent progressivement la fermeture des sites français», dénonce-t-il. À terme, jusqu à 000 emplois pourraient ainsi être créés en Inde par Michelin. «Michelin pourrait investir milliard d euros en Inde», rédaction, 00, Nouvelobs.com 0 L environnement, un nouveau défi pour Michelin Près de 800 millions de véhicules dans le monde aujourd hui, et ce chiffre pourrait doubler à l horizon 030! Augmenter la durée de vie des pneumatiques, réduire la consommation de carburant pour alléger l impact sur l environnement, trouver de nouveaux matériaux : ces défis sont pour Michelin autant d opportunités de valoriser son avance technologique et les progrès apportés par ses solutions. Le pneu vert, dont Michelin est l inventeur et le premier producteur mondial, a permis de réduire à la fois la facture énergétique des conducteurs et les rejets de gaz toxiques. Le renchérissement des matières premières, à commencer par le caoutchouc naturel, incite à la performance des processus de production, à une maîtrise toujours plus poussée de la qualité des produits qui, elle-même, contribue à satisfaire et fidéliser les clients. «Faire bon du premier coup», ce mot d ordre de toujours chez Michelin est plus que jamais d actualité. Le Groupe cherche aussi à préserver l environnement tout au long du cycle de vie des pneus en augmentant leur longévité, en développant le rechapage qui économise d autant les matières premières et l énergie entrant dans leur fabrication.. Le rechapage est une technique qui permet de réparer un pneu sans avoir à le changer. D après le site 53

4 Changeons d échelle Changeons d'échelle PE EU RO Je fais le bilan de l étude de cas AL À partir de l étude de cas, réalisez un croquis présentant la stratégie de la firme Michelin à l échelle mondiale. IE EN AS A E ) Définition des éléments à représenter en fonction du sujet Comment une entreprise nationale est-elle devenue une firme transnationale? 6 Retrouvez les étapes de l expansion de la firme à l échelle mondiale. Où la firme est-elle historiquement implantée? Sur quels continents s est-elle ensuite déployé? Quelles sont les stratégies de la firme, à l échelle mondiale? 6 Listez les activités de la firme dans les pays développés et dans les pays en développement. INDIEN ) Organisation de la légende BRÉSIL Organisez la légende du croquis en deux parties. Placez l ensemble des éléments listés dans ces deux parties. 3) Choix des figurés AT L A N T I Q U E À l aide de la fiche méthode p. 386, définissez les différents figurés adaptés pour représenter ces informations (forme, couleur). AUSTRALIE AFRIQUE DU SUD 4) Réalisation du croquis Reportez les différents éléments sur le croquis fourni (téléchargez le fond de carte vierge sur Légende États en marge des échanges (stock inférieur à 0 milliards de dollars) Régions du monde qui concentrent l essentiel des IDE (stock d IDE en milliards de dollars) Les investissements directs à l étranger (IDE) dans le monde : une géographie sélective. RUSSIE CANADA ÉTATS UNIS GRÈCE TURQUIE ISRAËL TAÏWAN INDE MEXIQUE ARABIE SAOUDITE HONG KONG DANEMARK ROYAUME UNI IRLANDE SINGAPOUR NORVÈGE RÉPUBLIQUE TCHÈQUE AUTRICHE AT L A N T I Q U E ARGENTINE SUISSE Valeur marchande totale des FTN en 00 par pays d origine Je généralise à l échelle mondiale (en milliards de dollars) ) Quelles sont les grandes régions du monde dans lesquelles il y a beaucoup, modérément, peu voire pas d IDE? Comment peut-on qualifier cette répartition des IDE à l échelle du monde? ) De quelles régions du monde les plus importantes firmes transnationales sont-elles principalement originaires? Quelles sont les régions qui ont peu ou pas de firmes transnationales? Comment peut-on qualifier cette répartition à l échelle du monde? 54 INDIEN BRÉSIL ESPAGNE E THAÏLANDE ÉMIRATS ARABES UNIS FINLANDE PAYS BAS CORÉE DU SUD AUSTRALIE AFRIQUE DU SUD Nombre de FTN du pays parmi les 500 premières dans le monde Les 500 premières firmes transnationales (FTN) dans le monde : quelques nationalités à l assaut du monde. 55

5 Les firmes transnationales Leçon L e ç o n LES FIRMES TRANSNATIONALES (FTN), DES ACTEURS DE LA MONDIALISATION A Q u e s t- ce q u u n e fi r m e t r a n s n at i o n ale? 6 Une firme transnationale est une grande entreprise q u i déploie ses activités à l échelle mondiale, en étant présente dans plusieurs États (au minimum cinq) en plus de celui dont elle est originaire. Ce terme est aujourd hui préféré à celui de firme multi nationale, pour souligner le fait que ces firmes sont issues d un seul pays (é t u d e d e c a s). 6L a p u i s s a n c e é c o n o m i q u e d e s f i r m e s t r a n s n a t i o n a l e s e s t aujourd hui telle que ce sont des acteurs à part entière de la mondialisation (doc. ). B Les firmes transnationales, des acteurs a u c œ u r d e l a m o n d iali s at i o n 6 Les firmes transnationales sont le reflet des inégalités mondiales : elles sont principalement originaires des pays développés (changeons d échelle), même si de plus en plus de firmes transnationales apparaissent dans les pays émergents ou en développement (doc. ). 6Ces firmes participent au maintien, voire à l augmentation des inégalités mondiales. Elles sont confrontées à l existence d inégalités de développement qu elles intègrent dans leurs politiques afin de mener à bien leurs activités : conception et recherche dans les pays développés, production dans les pays émergents ou en développement où la main-d œuvre est moins chère (é t u d e de cas). Par une géographie sélective de leurs investissements directs à l étranger (changeons d échelle), les firmes transnationales intègrent certains espaces à la mondialisation. C Les firmes transnationales, des acteurs globaux à l échelle locale 6 Même si les firmes transnationales fonctionnent à l échelle mondiale, elles sont implantées localement. Elles s'adaptent aux territoires dans lesquels elles s'implantent. Leurs stratégies ont des répercussions locales : création ou perte d emplois lors de délocalisations, pollution environnementale, etc. 6L e s p o p u l at i o n s (doc. 3) comme les États se mobilisent en vue d influencer les stratégies de ces firmes. Les FTN, des puissances mondiales qui concurrencent les États Richesse des États et des entreprises, 009 (PIB pour les États, et chiffre d affaire pour les entreprises, en milliards de dollars) Wal-Mart Suède Norvège Autriche Taïwan Arabie saoudite Venezuela Grèce Iran Argentine Danemark Afrique du Sud 87 Royal Dutch Shell 85 Exxon Mobil Thaïlande BP Finlande 38 8 Émirats arabes unis 9 97 Colombie Portugal Irlande 7 78 Toyota Motor États FTN Vocabulaire Délocalisation : action de déplacer une activité d un endroit à un autre. Entreprise : organisation qui vise à produire et à vendre des biens ou des services. Firme transnationale : voir la définition p. 5. Investissements directs à l étranger (IDE) : action qui consiste à acheter tout ou une partie d une entreprise étrangère La montée des firmes transnationales des pays émergents Rachat d'arcelor (France) par l'indien Mittal, de Marionnaud (France) par le hong-kongais AS Watson, Les firmes des pays émergents s'internationalisent et commencent même depuis 5 ans à s'implanter en Europe. Un mouvement encore à ses débuts, mais qui pourrait avoir, à terme, un impact majeur sur l'économie mondiale. Un quart des firmes multinationales sont aujourd'hui originaires de ces pays. En tête de liste : les firmes asiatiques, et surtout les chinoises. Et ces sociétés font bien autre chose que de la confection ou des jouets en plastique. On y trouve des géants des matières premières ou des industries de base ; des spécialistes des services de réseaux, des télécommunications à la gestion portuaire ; des sociétés actives dans les biens de consommation, l'automobile ou la pharmacie ; enfin des entreprises engagées dans les technologies de l'information ou les logiciels. Ces firmes investissent volontiers dans les autres pays du sud de la planète, dans une logique de proximité ou à la recherche de matières premières. Elles sont également de plus en plus nombreuses à s'intéresser aux économies développées, pour leurs marchés et leurs technologies. Litiges entre une usine Coca-Cola et des travailleurs indiens Questions D après Fabrice Hatem, Le Nouvel Économiste, n o 366, 6 novembre 006 Bienvenue à Plachimada, petit hameau du sud de l'inde, où une poignée de paysans lutte avec acharnement contre la plus connue des multinationales, accusée de piller les eaux souterraines en fabriquant ses célèbres boissons gazeuses. La haute cour de la région a ordonné à Coca, en décembre, de limiter sa consommation d'eau au minimum. Car, dans cette région, l'eau manque cruellement. Devenue un symbole de la lutte contre l'exploitation commerciale de l'eau, cette bataille dure depuis deux ans. Coca- Cola affirme n'être pour rien dans l'épuisement des nappes phréatiques, rejetant la faute sur la sécheresse. En vertu de l'accord signé avec les autorités locales lors de l'ouverture de l'usine, en 000, Coca-Cola a le droit de pomper litres q) Doc. : Comparez le poids économique des premières firmes transnationales à celui des États indiqués dans le tableau. Que peut-on en déduire sur l'influence des plus grandes firmes transnationales dans le monde? q) Doc. : De quels pays les entreprises dont il est ici question sont-elles originaires? Pourquoi est-ce un p h é n o m è n e n o u v e a u? q3) Doc. : Où s'implantent de préférence ces firmes? P o u r q u o i? q4) Doc. 3 : Quelles sont les conséquences de la Mobilisation d'employés contre les délocalisations 4 Campagne de boycott organisée en France en 007 par les employés de Reynolds pour dénoncer la fermeture de leur usine, suite à la délocalisation d'une partie de la production du groupe Reynolds en Chine. par jour. La compagnie affirme être en dessous de ce seuil. Catastrophique pour l'image du géant mondial des boissons gazeuses, cette polémique a été aggravée, l'an dernier, par la découverte de métaux lourds dans les déchets de l'usine, que la direction distribuait gratuitement comme engrais aux paysans. Résultat : des taux élevés de plomb et de cadmium dans les puits, dans les champs, et donc dans la chaîne alimentaire, avec des conséquences inconnues sur la santé. À sa décharge, Coca a immédiatement rapatrié les «engrais» non utilisés, mais maintient pour autant que ceux-ci sont inoffensifs. Réfutant toutes les accusations, Coca se dit victime de «règlements de comptes politiques et d antiaméricanisme». Pierre Prakash, «En Inde, le Coca donne soif aux paysans», Libération, avril 004 délocalisation pour les employés français de Reynolds? Quel est le moyen d'action utilisé par ces employés pour s'opposer à cette délocalisation? q5) Doc. 4 : De quoi est accusée Coca-Cola par les populations locales? Quels moyens utilisent ces populat i o n s p o u r l u t t e r c o n t r e C o c a - C o l a? q6) Doc. 4 : Comment cette polémique peut-elle nuire à l'entreprise? Selon l article, pourquoi Coca-Cola est-elle plus prise à partie que les autres entreprises dans ce d é b a t?

6 Les firmes transnationales Exercices Exercice Je révise Exercice 3 Je réalise un croquis Exercice Je sais expliquer En vous aidant du cours, répondez en quelques lignes aux questions suivantes. ) De quels pays sont majoritairement originaires les firmes transnationales? ) Comment les firmes transnationales exploitent-elles les écarts de développement à l'échelle mondiale? 3) Citez trois firmes transnationales de trois nationalités différentes. 4) Quelles conséquences la stratégie d'une firme transnationale peut-elle avoir sur un territoire? Je maîtrise les notions Donnez la définition des mots suivants : entreprise, délocalisation, firme transnationale, investissement direct à l'étranger. Je sais lire des graphiques Bi Réalisez un audio-reportage sur le thème suivant : «Michelin et les Français». Les entreprises transnationales, acteurs de la mondialisation ) En fonction des titres de parties de légende indiqués, sélectionnez les informations à cartographier dans chaque partie en vue de construire les sous-parties de la légende. ) À l'aide de la fiche méthode p. 386, choisissez les figurés et les couleurs appropriés pour les éléments que vous allez représenter sur la carte. 3) Réalisez à présent le croquis. Les firmes transnationales par pays en 009 Répartition par pays des 5 premières FTN mondiales (en nombre d entreprises). 9 6 États-Unis 9 Wal-Mart Exxon Mobil Chevron General Electric Bank of America Corp Conoco Phillips AT&T Ford Motor JPMorgan Chase France 4 AXA Total BNP Paribas Groupe Carrefour Chine 3 Sinopec State Grid Corporation China National Petroleum Corporation Japon Toyota Motor Japan Post Holdings Pays-Bas Royal Dutch Shell ING Allemagne Volkswagen Allianz Italie Generali Group ENI Royaume-Uni BP 6 Wal-Mart 6 Exxon Mobil 6 Chevron 6 General Electric 6 Bank of America Corp 6 Conoco Phillips 6 AT&T 6 Ford Motor 6 JP Morgan Chase 6 AXA 6 Total 3 6 BNP Paribas 6 Sinopec 6 Groupe Carrefour ÉTATS-UNIS 6 State Grid Corporation 6 China National Petroleum Corporation 6 Toyota Motor 6 Japan Post Holdings 6 Royal 6 Volkswagen 6 Generali Dutch Shell 6 Allianz 6 ING Group 6 ENI 6 BP PAYS-BAS 6 Volkswagen 6 Allianz PAYS-BAS 6 Royal Dutch Shell 6 ING 6 Generali Group 6 ENI 6 Toyota Motor 6 Japan Post Holdings ROYAUME-UNI 6 Sinopec 6 State Grid Corporation 6 China National 6 Petroleum Corporation ROYAUME-UNI 6 BP ÉTATS-UNIS 6 Wal-Mart 6 Exxon Mobil 6 Chevron 6 General Electric 6 Bank of America Corp 6 Conoco Phillips 6 AT&T 6 Ford Motor 6 JP Morgan Chase 6 AXA 6 Total 6 BNP Paribas 6 Groupe Carrefour ) À l'aide de la fiche méthode p. 389, nommez les différents graphiques. Quelle est la donnée représentée sur chacun de ces graphiques? E s t- e l l e d i f fé r e n t e à c h a q u e f o i s? ) Comparez le tableau, le diagramme en bâton et le diagramme circulaire. Le tableau vous permet-il de saisir aussi rapidement que sur les autres graphiques les nationalités les plus représentées parmi les 5 premières fi r m e s t r a n s nat i o nale s? Po u rq u oi? 3) Toutes les nationalités de toutes les firmes transnationales au monde sont-elles représentées sur le diagramme circulaire? Quelle erreur de lecture peut alors induire c e t y p e d e r e p r é s e n t a t i o n g r a p h i q u e? Téléchargez le fond de carte vierge sur Exercice 4 J'analyse un texte Une entreprise arabe dans la mondialisation L'entreprise a été fondée en 90 par un Libanais diplômé d'une école d'ingénieurs de Lausanne. Le fils cadet de l'émir des Émirats arabes unis a soutenu le projet dès le départ : il a fourni le terrain et 5 % du capital. L'usine de Ras el Khaima qui produisait m de carrelage par jour en 9 en produit en 006. La matière première est locale, les pigments sont importés d'espagne, les machines sont italiennes. L'équipe de direction se compose de Libanais, de Français, de Suisses et d'allemands. Des cadres indiens dirigent les services financiers et informatiques. Les ouvriers viennent du souscontinent indien, d'indonésie, des Philippines et de Chine. L'entreprise, qui a des clients dans 8 pays, a un marché local (0 % des ventes), régional (50 % des exportations sont ) Q u e p r o d u i t l a s o c i é t é R A K C e r a m i c s? P a r q u i e t o ù a -t- e l l e é t é f o n d é e? ) Identifiez chacun des acteurs de la firme, puis recopiez et complétez le tableau suivant, à l'aide du texte : Acteur Rôle dans l entreprise Nationalité d origine 3 Légende : I. La forte concentration des entreprises transnationales ; II. Les entreprises transnationales, des centres de la mondialisation interconnectés ; III. Des espaces délaissés par les entreprises transnationales : des marges de la mondialisation. à destination des pays du Golfe) et mondial. RAK Ceramics a ouvert des unités de production au Bengladesh, en Inde, au Soudan, en Chine et en Iran. Des implantations sont prévues prochainement en Géorgie et au Pakistan. RAK Ceramics, cotée en Bourse à Abou Dhabi, prépare son introduction à la Bourse de Londres en 007. L'entreprise a un volet Recherche et Développement et ses chimistes ont mis au point des carrelages phosphorescents qui rencontrent un grand succès auprès des architectes d'intérieur des hôtels internationaux. Brigitte Dumortier, sous la direction de Philippe Cadène, La Mondialisation, l intégration des pays en développement, Sedes, 007 3) S u r q u e l s m a r c h é s R A K C e r a m i c s e s t- e l l e i m p l a n t é e? 4) Synthèse : Rédigez un paragraphe montrant que l'entreprise RAK Ceramics est pleinement intégrée dans la mondialisation. Vous insisterez sur les différents acteurs de l'entreprise, ainsi que sur ses activités.

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile TNS Automotive PRINCIPAUX RESULTATS Contacts TNS Sofres: Muriel GOFFARD 01 40 92 27 47 muriel.goffard@tns-sofres.com Définir la

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance Bien que les difficultés relatives à la conformité puissent souvent être résolues au niveau local, la ligne d assistance de RPM International

Plus en détail

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Épreuve composée Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Marché et prix-1 corrigé 1 Qu est-ce qu un marché? Qui sont les offreurs? Qui sont les demandeurs? Durée 1h00

Marché et prix-1 corrigé 1 Qu est-ce qu un marché? Qui sont les offreurs? Qui sont les demandeurs? Durée 1h00 1 Qu est-ce qu un marché? Qui sont les offreurs? Qui sont les demandeurs? Durée 1h00 Le marché du dimanche 1. Sur les deux photographies suivantes, à quel marché a-t-on à faire? Ce sont des marchés comme

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques

E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques E-T-A PowerPlex La technologie E-T-A PowerPlex commande multi - plexée et protection de réseau électrique de bord pour applications nautiques.

Plus en détail

Statistique de l hébergement (HESTA) Instructions de remplissage du formulaire

Statistique de l hébergement (HESTA) Instructions de remplissage du formulaire Statistique de l hébergement (HESTA) Instructions de remplissage du formulaire Généralités Quelles sont les personnes à prendre en compte dans la statistique du tourisme? L ensemble des hôtes qui achètent

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Table des matières Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell...

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 18 juin 2008 Session ministérielle OCDE 2008 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 5 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge?

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Le Tour du Monde en 8 heures Poitiers, le 21 juin 2011 Agenda

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé?

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé? Trading our health away Prêts à échanger votre santé? Plan I. Est-ce grave docteur? 1. Tensiomètre : définir les concepts 2. Documentaire : une pêche d'enfer 3. Quiz : les raisons du libre-échange 4. Photo-langage

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS

L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS L ATTRACTIVITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR FRANÇAIS 1/ Un enseignement très ouvert aux étudiants étrangers En raison de l importance des partenariats développés par des universités et grandes écoles françaises

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité?

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Rhena TIC DAYS Mulhouse 2011 Le défi numérique : Le développement des téléphones mobiles, d Internet et des technologies

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps T/L-1a Généralités Les plages de tarifs (si pas indiqué autrement) Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

NERIM VoIP Centrex Avril 2011

NERIM VoIP Centrex Avril 2011 NERIM VoIP Centrex Avril 2011 :// Sommaire Caractéristiques de la solution Destinations internationales incluses Fonctionnement Téléphones IP Informations à fournir Tarification Modalités contractuelles

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Evolution du chiffre d affaires en ligne Chiffre d'affaires publié: 2 064 millions d euros, à taux de change constants;-1,8% Ratio prises de commandes sur chiffre

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Un bon début d année en ligne avec les objectifs 2015 Chiffre d'affaires: 2 427 millions d euros +17,6% par rapport au premier trimestre 2014 Prises de

Plus en détail

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne En 1999, à l occasion de son congrès de Pékin, l UIA adoptait un accord international pour la recommandation

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques

Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques Services Care Pack HP Données techniques Le Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PRODUCTIVITÉ RESPONSABLE ENVIRONNEMENT AUTOMOBILES SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PAR MARK CARDWELL PHOTOS ATLAS COPCO/ISTOCKPHOTO/GEELY Àl heure où les économies mondiales se relèvent de la

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

Le quartier des affaires à Chicago

Le quartier des affaires à Chicago Programme de géographie (partie III) : La puissance des États-Unis (Introduction : l organisation du territoire américain) Le quartier des affaires à Chicago Thématique : Arts, espace, temps. Objectifs

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

HSBC Receivables Finance

HSBC Receivables Finance HSBC Receivables Finance A strength for a Global & Sustainable Business Lionel CHOURAKI Directeur Commercial Adjoint STRATEGIE DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES AFFACTURAGE: LEVER DU CASH EN TOUTE SIMPLICITE

Plus en détail

Relocaliser la production industrielle, est-ce possible? Le retour du Made In France

Relocaliser la production industrielle, est-ce possible? Le retour du Made In France Relocaliser la production industrielle, est-ce possible? Le retour du Made In France Cycle Innovation & Connaissance 54 petit déjeuner Pr. Jacques COLIN 22 janvier 8h30-10h Grasse Animatrice : Valérie

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail