SMS Presque-accident

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SMS Presque-accident"

Transcription

1 SMS Presque-accident

2 Sommaire Un accident n est jamais une fatalité; Il y a toujours une cause à un accident. 1. Définition et exemple de presque-accidents 2. Pourquoi déclarer un presque-accident à son responsable d exploitation? 3. Comment déclarer un presque-accident par SMS? 4. Traitement du SMS presque-accident 5. Le mini guide utilisateur 6. Place au quizz 2

3 Définition du presque-accident Accident : Un accident est un évènement «inattendu et soudain» qui entraîne un dommage corporel et ou matériel. Presque-accident : événement professionnel lors duquel un préjudice personnel ou une atteinte à la santé aurait pu se produire. (OHSAS 18001) 3

4 Exemples réels de presque-accidents En revenant de la machine à café, je suis passé à côté d un technicien qui démontait une plaque de faux-plafond en acier. La plaque est tombé juste après mon passage. Je l ai échappé belle! Ce matin là, en descendant les escaliers d accès de la chaufferie, j ai glissé sur un nez de marche, j ai eu le bon reflexe en me rattrapant à la main courante, j ai eu de la chance. Pour aller dépanner la pompe de relevage dans le sous station de pompage, mon pied a butté sur un tôle d acier qui dépassait. J ai failli tomber. En démontant le presse-étoupe de la vanne de coupure vapeur de l échangeur, ma clef a ripé et j ai failli me taper fortement la main contre la canalisation. A la fin de la réunion en voulant sortir de la salle je me suis pris les pieds dans le câble d alimentation de l ordinateur du formateur, je me suis rattrapé de justesse 4

5 Pourquoi déclarer un presque-accident à son responsable d exploitation? Un peu d histoire : En 1969 aux Etats-Unis, Frank E. Bird a mené une étude pour la compagnie d assurance «North América». L étude a porté sur accidents déclarés par 297 entreprises employant personnes. M Bird Conclut que la probabilité qu un accident grave ou mortel survienne augmente avec le nombre de presque-accidents. Donc, si une entreprise réduit le nombre de presque-accidents, le nombre d accidents sera forcément réduit d autant. En résumé : traiter les presque-accidents, c est réduire le nombre d accidents. 5

6 Pourquoi déclarer un presque-accident à son responsable d exploitation? AT GRAVE OU MORTEL 3 JOURS < AT < 3 MOIS AT < 3 JOURS et ATSA Incident ou presque-at 6

7 Pourquoi déclarer un presque-accident à son responsable d exploitation? Organiser la remontée et l analyse des incidents / presque-accident Estimé à M=4 : 2028 ; R>12 : 2192 AT MORTEL AT > 3 MOIS 1 MOIS < AT < 3 MOIS 3 JOURS < AT < 1 MOIS AT < 3 JOURS et ATSA Presque-accident / incidents Situations dangereuses via ARS Données du périmètre DALKIA IDF 001 année

8 Pourquoi déclarer un presque-accident à son responsable d exploitation? C est donc réduire le nombre d accidents Déclarer un presque-accident c est agir sur la base de la pyramide en évitant que celui-ci se reproduise sur votre site ou ailleurs. 8

9 Comment déclarer un presque-accident par SMS? Enregistrez dans les contacts de votre portable le n de télé phone suivant sous le nom «presque accident» par exemple : Envoyez un SMS à ce numéro en répondant aux questions strictement, sans espace et selon la codification suivante : 1 Où le presque-accident s est-il produit? : Code D et code installation (ex : D02870H01) 2 Quel risque ai-je évité de justesse? : Par une seule lettre dans le tableau des risques 3 Cela va-t-il se reproduire?: 1 (oui), 2(fortes probabilités) ou 3 (très fortes probabilités) Exemple de SMS : D02870H01A1 9

10 Le guide utilisateur SMS presque-accident pour vous aider Un mini guide SMS presque-accident au format carte bleue que vous devez toujours garder sur vous. 10

11 Guide utilisateur En 5 secondes message d erreur lorsque code erroné Un mail d alerte est envoyé au CUE, copie DCO et QSE. Une fiche plan d action est automatiquement créée dans l outil de gestion des SMS. Saisie du SMS presque-accident en fonction de la codification Intégration des indicateurs SMS dans le benchmark région Le Responsable en charge du site (CDS, CEX..). ou le CUE gère le plan d actions des presque accidents sur : 11

12 Et si vous n avez pas de portable? 12

13 Place au quizz Ceci est-il un presque-accident? 1 Oui 2 Non 3 Cela dépend C est une situation dangereuse qui doit être notifiée dans l Analyse de risque sécurité du site 13

14 Place au quizz Ceci est-il un presque-accident? 1 Oui 2 Non 3 Cela dépend 14

15 Place au quizz Non Il y a peu de chance que la personne se rattrape à la rampe, il va tomber : c est un accident 15

16 Place au quizz Sur La sous-station GL4 LES BOULEAUX (D81831NHJ) Fabrice vient de trébucher sur la plaque d acier qui recouvre la fosse de relevage d un local technique. Il s est rattrapé de justesse. La plaque est à l entrée de ce local. Quel code doit-il composer? 1) D81831NHJB3 2) D81831NHJA3 3) D 81831NHJA2 4) D84539B01A3 16

17 Place au quizz A la suite de ce SMS presque-accident le responsable en charge du site recevra ce message par mail : 17

18 Place au quizz Sur le site de SANOFI AVENTIS à Gentilly (D31113D01), Lionel a vu Jérémy qui a manqué de tomber de l échelle à crinoline pour accéder à la terrasse du bâtiment. Il monte chaque semaine sur cette terrasse. Quel code doit-il composer? 1) D 31113D01C1 2) D31113D01C2 3) D31113D01B1 4) D31113D01R3 18

19 Place au quizz Statistiquement combien de presque-accidents faut-il pour qu un accident grave ou mortel survienne? 1) 200 2) 500 3) 600 4)

20 Quelques conseils Utilisez à bon escient cet outil. Un envoi SMS est directement redirigé sur la boite mail du chef d unité d exploitation pour action corrective. Chaque SMS est enregistré et suivi au niveau de la région N hésitez pas à utiliser cet outil qui démontrera l implication de chacun à la santé et à la sécurité au travail de tous. 20

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction L approche des risques Analyse, évaluation, suppressionréduction les phases de la démarche Étape 1 - analyse des risques définition des limites de la situation de travail identification des dangers Etape

Plus en détail

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Le contexte règlementaire L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

Mode d emploi : Module SMS

Mode d emploi : Module SMS Mode d emploi : Module SMS Vous avez maintenant la possibilité d envoyer des SMS à partir de divers endroits dans WHOMAN 2. Comment ça marche? Vous achetez des crédits SMS via Cellcom, notre fournisseur

Plus en détail

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Bilan annuel 2010-2011 Chiffres clés 2010 de Simafex Article D125-34 du Code de l Environnement : Le bilan annuel présenté par l exploitant comporte : Les actions

Plus en détail

N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013

N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013 N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 19 avril 2013 à 10:39 par Muriel Valin Est-ce bientôt la fin de l écriture à la main? LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE

Plus en détail

Formation analyse des accidents du travail avec l arbre des causes

Formation analyse des accidents du travail avec l arbre des causes Formation analyse des accidents du travail avec l arbre des causes Rappel: définitions Accident: - événement soudain Permet de distinguer l accident de la maladie, et en particulier de la maladie professionnelle

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

PETIT DEJEUNER DE LA PREVENTION. De l'organisation des secours à la prévention des risques professionnels

PETIT DEJEUNER DE LA PREVENTION. De l'organisation des secours à la prévention des risques professionnels PETIT DEJEUNER DE LA PREVENTION De l'organisation des secours à la prévention des risques professionnels De l organisation des secours à la prévention des risques professionnels La chaîne de survie : un

Plus en détail

LA FEUILLE DE MATCH ELECTRONIQUE(F.D.M.E)

LA FEUILLE DE MATCH ELECTRONIQUE(F.D.M.E) LA FEUILLE DE MATCH ELECTRONIQUE(F.D.M.E) Fiche à l usage des Clubs ------------ Date : 9 avril 2011 --------- Auteur : Fédération Française de Handball / M. Sounaleix (Limousin- Membre du G.U) --------

Plus en détail

emedia Card Designer Procédure de réinstallation

emedia Card Designer Procédure de réinstallation emedia Card Designer Procédure de réinstallation Introduction Ce document est fourni avec l outil de reinstallation, nommé Reinstall.exe, et les deux fichiers doivent être fournis ensemble. L outil de

Plus en détail

COMMENT EVALUER UN RISQUE

COMMENT EVALUER UN RISQUE COMMENT EVALUER UN RISQUE Rappel : danger et risque Le danger est la propriété ou capacité intrinsèque d un équipement, d une substance, d une méthode de travail, d un environnement à causer un dommage

Plus en détail

PORTAIL E-ENFANCE. Application périscolaire Guide utilisateur

PORTAIL E-ENFANCE. Application périscolaire Guide utilisateur PORTAIL E-ENFANCE Application périscolaire Guide utilisateur SOMMAIRE Comment vous connecter? Accéder à l application Page d accueil Périscolaire La page de vos enfants Gestion des ser vices liés à l un

Plus en détail

Utilisation du portail «Affidea» :

Utilisation du portail «Affidea» : Utilisation du portail «Affidea» : Ce guide se concentre sur la façon de faire pour partager une étude avec une autre personne autorisée à la consulter, qu elle soit déjà titulaire d un compte sur le portail

Plus en détail

CertiAWARE. «La Sensibilisation autrement!»

CertiAWARE. «La Sensibilisation autrement!» CertiAWARE «La Sensibilisation autrement!» 1 CertiAWARE «La Sensibilisation autrement!» Une campagne annuelle type? TEMPS FORT FORMATION SUR SITE FORMATIONS EN LIGNE 2 TEMPS FORT CRÉATION D UN TEMPS FORT

Plus en détail

LA FEUILLE DE MATCH ELECTRONIQUE(F.D.M.E)

LA FEUILLE DE MATCH ELECTRONIQUE(F.D.M.E) LA FEUILLE DE MATCH ELECTRONIQUE(F.D.M.E) Fiche à l usage des Clubs ------------- Date : 4 avril 2011 ---------- Auteur : Fédération Française de Handball / M. Sounaleix (Limousin- Membre du G.U) ---------

Plus en détail

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise CCI Moselle, le16 avril 2013 Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement Un atout pour l entreprise Intervention de Olivier Rousseaux, Auditeur QSE, Expert en organisation et management

Plus en détail

Analyse des accidents du travail et des maladies professionnelles

Analyse des accidents du travail et des maladies professionnelles Analyse des accidents du travail et des maladies professionnelles 65 rue Kepler BP 239 85006 La Roche-sur-Yon cedex Tél : 02 51 44 50 60 Fax : 02 51 37 00 66 www.cdg85.fr maison.des.communes@cdg85.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Code du travail, Directive machine, Norme Produit

Code du travail, Directive machine, Norme Produit Fermetures industrielles et équipements de quai Code du travail, Directive machine, Norme Produit Votre responsabilité est engagée! Norsud vous informe! Fermetures industrielles Équipements de quai Systèmes

Plus en détail

DOSSIER DE PSE. Aide à la rédaction. Le dossier de PSE comprendra différentes parties :

DOSSIER DE PSE. Aide à la rédaction. Le dossier de PSE comprendra différentes parties : DOSSIER DE PSE Aide à la rédaction PSE TBAC PRO Le dossier de PSE comprendra différentes parties : 1. Présenter l entreprise : (3 points) Identifier l entreprise : nom, localisation géographique (adresse

Plus en détail

Présentation du Registre Santé et Sécurité au travail Service

Présentation du Registre Santé et Sécurité au travail Service Présentation du Registre Santé et Sécurité au travail Service I. Introduction 2 II. Obligations réglementaires 2 III. Objectifs du registre santé et sécurité au travail 2 IV. Ce qui sera noté sur les fiches

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE DE L EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE

INTERROGATION ECRITE DE L EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE CENTRE D EDUCATION ET DE SECURITE ROUTIERE 0 Immeuble Santa Maria n 0 Avenue de la Libération Lupino 0 00 BASTIA. : 0..0.0. / 0..0.0. FAX : 0... Auto école du Fango Place de la Préfecture 0 00 BASTIA.

Plus en détail

GLPI. Gestion libre de parc informatique. Effectuer une demande à l assistance informatique

GLPI. Gestion libre de parc informatique. Effectuer une demande à l assistance informatique GLPI Gestion libre de parc informatique Effectuer une demande à l assistance informatique Assistance 04 57 42 13 13 help@univ-grenoble-alpes.fr 1 Table des matières Introduction... 3 I. Accès à GLPI...

Plus en détail

CARTE DE STATIONNEMENT pour personnes handicapées

CARTE DE STATIONNEMENT pour personnes handicapées CARTE DE STATIONNEMENT pour personnes handicapées Carte de stationnement pour personnes handicapées 2 1 Qu est-ce que c est? C est une carte qui vous donne certains avantages pour stationner : le véhicule

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION LES ETAPES DE LA CONSIGNATION 1) Consignation Consigner un ouvrage, c'est effectuer un ensemble d'opérations destinées à mettre et à maintenir hors tension, tout ou partie d'un ouvrage afin d'assurer la

Plus en détail

Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité

Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité Enquête Ipsos / pour Septembre 2012 Fiche technique Sondage effectué pour : Doing Good Doing Well Echantillon

Plus en détail

GUIDE VISUEL DE SOUTIEN À L UTILISATEUR PLATEFORME COLLABORATIVE DE LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE SUR LE SYNDROME DOULOUREUX RÉGIONAL COMPLEX

GUIDE VISUEL DE SOUTIEN À L UTILISATEUR PLATEFORME COLLABORATIVE DE LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE SUR LE SYNDROME DOULOUREUX RÉGIONAL COMPLEX GUIDE VISUEL DE SOUTIEN À L UTILISATEUR PLATEFORME COLLABORATIVE DE LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE SUR LE SYNDROME DOULOUREUX RÉGIONAL COMPLEX 1. Ouvrir une session et accéder au site p.2 2. Section «Documents»...

Plus en détail

A) Comment installer le wifi sur son ordinateur portable?

A) Comment installer le wifi sur son ordinateur portable? A) Comment installer le wifi sur son ordinateur portable? Si vous avez un abonnement internet chez vous, il est possible d installer la connexion wifi sur votre ordinateur portable pour naviguer sans fil.

Plus en détail

STAGES. Cursus eau chaude et vapeur process FORMATIONS INTER ENTREPRISES EC.2. EC.1 Information du Décideur et de l Utilisateur EC.4 EC.

STAGES. Cursus eau chaude et vapeur process FORMATIONS INTER ENTREPRISES EC.2. EC.1 Information du Décideur et de l Utilisateur EC.4 EC. STAGES Cursus eau chaude et vapeur process airprofil EC.1 Information du Décideur et de l Utilisateur EC.2 EC.3 EC.4 EC.5 Expert Energie Technicien d Exploitation Responsable d Exploitation Concepteur

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le présent dossier est à remplir par le demandeur. Il sera vérifié par le SPANC et permettra d établir le

Plus en détail

La demande de logement social en Ile de France. Le portail en ligne

La demande de logement social en Ile de France. Le portail en ligne PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne www.demande-logement-social.gouv.fr

Plus en détail

Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS

Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS Les nécessités d une bonne exploitation soucieuse de la Sécurité et de la Santé exigent d appliquer les règles légales avec une connaissance

Plus en détail

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Jeudi 21 avril : Arrivée à l aéroport de Tamatave vers 16h 28 Accueil et prise de contact avec : Jean Pierre, CCS Tamatave Alain Lefèvre,

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE SECOND DEGRE

DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE SECOND DEGRE Accident vie scolaire Accident E.P.S Pièces jointes : Certificat médical Témoignages DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE SECOND DEGRE A retourner à: NOM et Prénoms de la victime Classe de l élève : Nom et

Plus en détail

Comment change t-on la musique d attente sur l IPBX LKY SPA9000 Linksys? On charge de son PC une musique d attente au format MPEG3, WAV, Midi

Comment change t-on la musique d attente sur l IPBX LKY SPA9000 Linksys? On charge de son PC une musique d attente au format MPEG3, WAV, Midi Questions fréquentes F.A.Q Solutions Linksys F.A.Q mise à jour 21 mai 2007 SYSTEME IPBX : LKY SPA9000 Comment change t-on la musique d attente sur l IPBX LKY SPA9000 Linksys? On charge de son PC une musique

Plus en détail

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL Principe général : toute personne qui constate un danger pouvant affecter la santé, la sécurité et les conditions de travail doit le signaler sur le registre

Plus en détail

Manuel de l usager. Version 2013-001-F. 9125 rue Pascal Gagnon Suite 201 Montréal (Québec) H1P 1Z4 1

Manuel de l usager. Version 2013-001-F. 9125 rue Pascal Gagnon Suite 201 Montréal (Québec) H1P 1Z4 1 Manuel de l usager Version 2013-001-F 9125 rue Pascal Gagnon Suite 201 Montréal (Québec) H1P 1Z4 1 NOTICES Copyright 2013 Maitre Mobile Media. Tous droits réservés. Ce document est fourni pour une utilisation

Plus en détail

Récapitulatif du stage 2015 deuxième année BTS SIO.

Récapitulatif du stage 2015 deuxième année BTS SIO. Récapitulatif du stage 2015 deuxième année BTS SIO. Contenu Première semaine... 1 Deuxième semaine... 2 Troisième semaine... 3 Quatrième semaine... 4 Cinquième semaine... 5 Concision... 6 Première semaine

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Gestion de l accueil ENSEEIHT

Gestion de l accueil ENSEEIHT Gestion de l accueil ENSEEIHT Objet : cette procédure détaille les missions qui incombent au personnel du service gestion de site gérant l accueil de l ENSEEIHT. Domaine d application : Liste de diffusion

Plus en détail

La démarche globale d évaluation des risques professionnels

La démarche globale d évaluation des risques professionnels La démarche globale d évaluation des risques professionnels Journées Nationales de Prévention 2014 La démarche d évaluation des risques professionnels Méthodologie : 5 étapes 1 Définir les unités de travail

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT RAPPORT A REMPLIR PAR LA STRUCTURE (merci pour votre célérité) :

DECLARATION D ACCIDENT RAPPORT A REMPLIR PAR LA STRUCTURE (merci pour votre célérité) : Cabinet Plénita - Courtier expert Spécialiste français de l assurance de l aide, de l accompagnement, des soins et des services à domicile 11 rue de l Escaut 75019 PARIS 01.47.70.61.95 fax 01.47.70.04.02

Plus en détail

Oui, veuillez visiter notre page de récupération de clef de produit en cliquant ici.

Oui, veuillez visiter notre page de récupération de clef de produit en cliquant ici. 1. J'ai perdu ma clef de produit. Puis-je la récupérer? Oui, veuillez visiter notre page de récupération de clef de produit en cliquant ici. 2. Comment chargez-vous un fichier audio sur une touche ou éditez

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière Articles L1331-11-1 du code de la santé publique et L271-4 du code de la construction et de l habitation Date de la visite : 02/11/2015

Plus en détail

Tutoriel Atout Facture. 14/01/2015 Codelpi

Tutoriel Atout Facture. 14/01/2015 Codelpi Tutoriel Atout Facture 14/01/2015 Codelpi Sommaire Le menu... 3 Menu gauche... 3 Menu haut-droit... 4 Tableau de bord... 5 Les clients... 8 Créer un client... 8 Modifier un client... 9 Ses adresses...

Plus en détail

Guide pour la mise en place du. Registre Santé et Sécurité au Travail

Guide pour la mise en place du. Registre Santé et Sécurité au Travail Guide pour la mise en place du Registre Santé et Sécurité au Travail I. Introduction 2 II. Référent 2 III. Obligations réglementaires 2 IV. Objectifs du registre santé et sécurité au travail 3 V. Quatre

Plus en détail

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Septembre 2010 Sommaire Réalisé par : Les Médecins du Travail Et Les IPRP du SMTI Comprendre ce qu est la démarche de prévention ainsi que l évaluation

Plus en détail

votre sophrologue.fr Manuel de prise en main rapide Votresophrologue,fr- 2013- Copyright

votre sophrologue.fr Manuel de prise en main rapide Votresophrologue,fr- 2013- Copyright Manuel de prise en main rapide 1 votre sophrologue.fr Sommaire Créer son site Page 3 Tableau de bord Page 10 Changer de thème Page 11 Modifier la page d accueil Page 15 Créer une nouvelle page Page 18

Plus en détail

MT-Manager, MT-703, Installation, Configuration en mode SMS/GSM/Alarme

MT-Manager, MT-703, Installation, Configuration en mode SMS/GSM/Alarme MTManager, MT703, Installation, Configuration en mode SMS/GSM/Alarme Installation et Utilisation de MTManager, logiciel de configuration des modules inventia MT703, en mode SMS uniquement. (pas de GPRS

Plus en détail

How to be a good Big Brother Quelle surveillance des outils de communication? 2 juillet 2015

How to be a good Big Brother Quelle surveillance des outils de communication? 2 juillet 2015 How to be a good Big Brother Quelle surveillance des outils de communication? 2 juillet 2015 Deux sets de droits en présence a priori antagonistes et leur appréhension au niveau juridique Salarié 3 aspects

Plus en détail

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE Leçon 2 Technologie Page 1 LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE 1 - Faits divers parus dans la presse sur des accidents d origine électrique En jouant près de chez lui à Paris Un enfant est électrocuté par

Plus en détail

Contrat de maintenance Informatique

Contrat de maintenance Informatique Contrat de maintenance Informatique Réalisé par Info Tools Solutions : Etudes et conseils en informatique Contrat de maintenance informatique Entre les soussignées : Info Tools Solutions études et conseils

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SOCLE COMMUN STAGES 2011-12

MATHÉMATIQUES ET SOCLE COMMUN STAGES 2011-12 MATHÉMATIQUES ET SOCLE COMMUN STAGES 2011-12 Atelier 2 Faire évoluer des activités «traditionnelles» Ce document comporte trois parties : 1. Activités de formation (6 pages) 2. A : généralités (1 page)

Plus en détail

proposition d assurance RC professionnelle Agent Immobilier

proposition d assurance RC professionnelle Agent Immobilier RC professionnelle Agent Immobilier assurance de la responsabilité civile professionnelle agent immobilier Code service D07/448 FAX : 02/678.90.90 E-mail : professionalliability.production@axa.be 1. Intermédiaire

Plus en détail

Indiquez votre nom d utilisateur et votre mot de passe puis cliquez sur le bouton Se connecter

Indiquez votre nom d utilisateur et votre mot de passe puis cliquez sur le bouton Se connecter Se connecter Indiquez votre nom d utilisateur et votre mot de passe puis cliquez sur le bouton Se connecter Nouvelle Inscription (Uniquement visible si le club a décidé d activer cette option) Si le club

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

REGLEMENT DE LA RESTAURATION, DES ACCUEILS PERISCOLAIRES/EXTRASCOLAIRES ET DE L ETUDE SURVEILLEE. Date d application 1 er septembre 2015.

REGLEMENT DE LA RESTAURATION, DES ACCUEILS PERISCOLAIRES/EXTRASCOLAIRES ET DE L ETUDE SURVEILLEE. Date d application 1 er septembre 2015. REGLEMENT DE LA RESTAURATION, DES ACCUEILS PERISCOLAIRES/EXTRASCOLAIRES ET DE L ETUDE SURVEILLEE Date d application 1 er septembre 2015 Généralités Conditions d accès Pour bénéficier des services d accueils

Plus en détail

Demande d assistance en Protection Juridique Nouvelle déclaration

Demande d assistance en Protection Juridique Nouvelle déclaration Demande d assistance en Protection Juridique Nouvelle déclaration Intermédiaire: Numéro de contrat: Preneur d assurance Partie adverse N de plaque: N de compte bancaire: Déduction de la TVA? Oui Non Assuré

Plus en détail

Notice d emploi. Chaudière à condensation + eau chaude micro-accumulée F 25 F 30

Notice d emploi. Chaudière à condensation + eau chaude micro-accumulée F 25 F 30 Notice d emploi Chaudière à condensation + eau chaude micro-accumulée F 25 F 30 Table des matières LIRE ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION 1 Lisez-moi... 3 1.1 Bienvenue... 3 1.2 Guide rapide d utilisation...

Plus en détail

Manuel d'utilisation de Phone Link

Manuel d'utilisation de Phone Link Manuel d'utilisation de Phone Link Copyright 2003 Palm, Inc. Tous droits réservés. Le logo Palm et HotSync sont des marques déposées de Palm, Inc. Le logo HotSync et Palm sont des marques commerciales

Plus en détail

Guide Modifier les données de mon compte Version BE-Loginterne (domaine interne)

Guide Modifier les données de mon compte Version BE-Loginterne (domaine interne) Modifier les données de mon compte Version BE-Loginterne (domaine interne) Direction des finances du canton de Berne Introduction BE-Login est la plateforme électronique du canton de Berne. Après votre

Plus en détail

EpiFiles - Mode d emploi pour les utilisateurs

EpiFiles - Mode d emploi pour les utilisateurs EpiFiles - Mode d emploi pour les utilisateurs Le Concept d EpiFiles EpiFiles est basé sur le concept d entrepôt : Un entrepôt est divisé en plusieurs zones, les utilisateurs sont répartis dans ces zones

Plus en détail

(*) Codage : Jamais - Rarement (1/mois) - Souvent (>1/sem) - Toujours (=ou>1/j) 0 1 2 3 4 - F12/2 -

(*) Codage : Jamais - Rarement (<ou=1/mois) - Parfois (>1/mois) - Souvent (>1/sem) - Toujours (=ou>1/j) 0 1 2 3 4 - F12/2 - A.M.T.S.N COMITE DE PILOTAGE FACN F I C H E F A C N N 1 2 ROBINETTERIE PRIMAIRE FICHES ASSOCIEES : FAST : aucune FACN : n 11 - Ouverture - Fermeture de cuve. n 18 - Mise en service - Requalification entretien

Plus en détail

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord 13-14 - 15 novembre 2013 Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord L Association Syndicale Libre du Réseau de la Divette Objet : Gestion et entretien du réseau de chaleur Composition

Plus en détail

FAIRE UN PAIEMENT TIPI

FAIRE UN PAIEMENT TIPI FAIRE UN PAIEMENT TIPI I. Accès au site II. Je n ai pas de compte sur ce site 1. Indiquer une adresse email valide a. J ai une adresse email b. Je n ai pas d adresse email 2. Indiquer les informations

Plus en détail

Nom et prénom du maître de service :.. Fonction :.. Auprès de quelle compagnie?.. Moment (entrée, sortie, classe, récréation, trajet) :..

Nom et prénom du maître de service :.. Fonction :.. Auprès de quelle compagnie?.. Moment (entrée, sortie, classe, récréation, trajet) :.. Circonscription de :... RAPPORT D ACCIDENT SCOLAIRE Premier degré A remplir par le Directeur de l école : en un exemplaire original et un double certifié conforme à l original et adressé à l autorité hiérachique

Plus en détail

DIRECTION QUALITE & HSE CONSIGNE GENERALE DE SECURITE

DIRECTION QUALITE & HSE CONSIGNE GENERALE DE SECURITE DIRECTION QUALITE & HSE Sommaire 1. DISPOSITION GENERALES... 1 2. REGLES A OBSERVER :... 1 4. CONDUITE A TENIR SUR LES CHANTIERS OU LES INSTALLATIONS PETROLIERES.... 2 5. CONDUITE A TENIR POUR EVITER LA

Plus en détail

CARTE BANCAIRE RECHARGEABLE

CARTE BANCAIRE RECHARGEABLE Guide pratique CARTE BANCAIRE RECHARGEABLE La Carte Bancaire Rechargeable permet d apprendre à devenir progressivement autonome dans la gestion de l argent en toute sécurité. Dans ce guide, découvrez les

Plus en détail

Gestionnaire de Réservations Guide Utilisateur

Gestionnaire de Réservations Guide Utilisateur Gestionnaire de Réservations Guide Utilisateur Abritel SAS 2012 Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, distribution ou transmission sous quelque forme que ce soit (photocopie, enregistrement,

Plus en détail

25/11/2010. 1 re partie Comprendre l assurance

25/11/2010. 1 re partie Comprendre l assurance dans le secteur bénévole sans but lucratif 1 re partie Comprendre l assurance La nécessité d être assuré Les acteurs du secteur de l assurance Contracter de l assurance Compagnies d assurances Facteurs

Plus en détail

Instructions d installation 10/2015

Instructions d installation 10/2015 1 Instructions d installation 10/2015 SECURITE ET USAGE APPROPRIE Pour assurer la sécurité et la performance de ce produit, vous devez vous conformer strictement aux instructions incluses ciinclus. Le

Plus en détail

Brevet des collèges Polynésie septembre 2014

Brevet des collèges Polynésie septembre 2014 Brevet des collèges Polynésie septembre 2014 Durée : 2 heures Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si une indication contraire est donnée. Pour

Plus en détail

Guide d installation réseau. Epson Stylus NX510 Series

Guide d installation réseau. Epson Stylus NX510 Series Guide d installation réseau Epson Stylus NX510 Series Avant de commencer Assurez-vous d avoir installé les cartouches d encre et chargé du papier dans l imprimante tel que décrit sur la feuille Point de

Plus en détail

une frange une prise une tache des mèches un talon la lentille un blazer des chaussures une lampe l objectif

une frange une prise une tache des mèches un talon la lentille un blazer des chaussures une lampe l objectif PARTIE 2 Le français pratique A Activité 1 Les services Ajoutez, dans chaque série, les mots qui la complètent. une frange une prise une tache des mèches un talon la lentille un blazer des chaussures une

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal 1

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal 1 EN003598 RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Montréal 1 Accident mortel d un travailleur de l entreprise Av-Tech inc. le 4 novembre 2005 alors qu il exécutait des travaux électriques à Place Montréal

Plus en détail

Sommaire général détaillé

Sommaire général détaillé Sommaire général détaillé 1 - Les établissements accueillant des personnes âgées (MR.1) Chap. 1 Les maisons de retraite : une réalité complexe (MR.11)... 31 1/1 Généralités (MR.111)... 31 1/2 La typologie

Plus en détail

Sécurité des machines CE neuves è Grille de détection d anomalies

Sécurité des machines CE neuves è Grille de détection d anomalies Sécurité des machines CE neuves Grille de détection d anomalies ED 4450 Document uniquement téléchargeable sur www.inrs.fr Afin de ne pas exposer les opérateurs à des risques d accident ou de maladie professionnelle,

Plus en détail

Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau

Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau Pourquoi une assurance Protection juridique? LES QUESTIONS LES PLUS SOUVENT POSÉES 1. Que faire lorsque votre véhicule est déclaré en perte totale à

Plus en détail

INFORMATION AU PUBLIC

INFORMATION AU PUBLIC Ville de Versailles INFORMATION AU PUBLIC SECURITE CIVILE COMMUNALE LES GESTES ESSENTIELS EN CAS DE RISQUES LES ALERTES L ALERTE PAR LA SIRENE En cas de danger imminent, le signal national d alerte comporte

Plus en détail

TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur

TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur Tables des matières INSTALLATION Page d accueil...5 UTILISATION GÉNÉRALE Menu Catalogue...5 Recherche... 6 Commande... 8 Devis...12 Edition...13 Menu Conditions...14

Plus en détail

LA GESTION D ASTREINTE White Paper

LA GESTION D ASTREINTE White Paper LA GESTION D ASTREINTE White Paper GENERALITES SUR LA GESTION D ASTREINTE :... 2 POURQUOI METTRE EN PLACE UNE GESTION D ASTREINTE AUTOMATISEE?... 2 LA TRANSMISSION DE L INFORMATION, LE NERF DE LA GESTION

Plus en détail

PRECAUTIONS IMPORTANTES

PRECAUTIONS IMPORTANTES D90 Mode d emploi Ne mettez l appareil en marche qu après avoir pris connaissance de ce mode d emploi et des conseils de sécuritémentionnés en pages 3 et 4! PRECAUTIONS IMPORTANTES Lors de l utilisation

Plus en détail

RAPPORT D EXPERTISE. Mr Mme Holstein 15 bis rue Lucien Garnier 77650 Chalmaison

RAPPORT D EXPERTISE. Mr Mme Holstein 15 bis rue Lucien Garnier 77650 Chalmaison Cabinet Expertise et Conseils Automobile PRIEUR BP 146 89101 Sens Cedex Tél. : 03 86 65 15 13 Fax : 09 71 70 27 81 E-mail : ecap.sens@wanadoo.fr Mr Mme Holstein 15 bis rue Lucien Garnier 77650 Chalmaison

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges POLYNÉSIE Septembre 014 Durée : h00 Calculatrice autorisée Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si

Plus en détail

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES»

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» Episode 1 : Michel et Patrick bricolent ( 0 3 24 ) 1. Dans le 1 er épisode, décrivez ce qui arrive au père de Michel. Le père de Michel se fait arroser. 2. Les

Plus en détail

Créée le 30/10/2005 par Bilbo54000

Créée le 30/10/2005 par Bilbo54000 Créée le 30/10/2005 par Bilbo54000 www.coupe406.com Il est préférable de changer les amortisseurs au bout de 80000 kilomètres sur le coupé 406. On ne se rend pas vraiment compte à l usage mais les amortisseurs

Plus en détail

Communication-Négociation

Communication-Négociation Communication-Négociation Évaluation écrite n 1 Sujet : ULTRAFLUX Durée : 2 h L établissement de devis relevant dans votre entreprise d un système CRM, vous vous êtes engagé à l issue de votre entretien

Plus en détail

Guide Nokia 9300. Guide utilisateur ENTREPRISES. www.sfr.fr rubrique Entreprises

Guide Nokia 9300. Guide utilisateur ENTREPRISES. www.sfr.fr rubrique Entreprises Guide Nokia 9300 Guide utilisateur ENTREPRISES www.sfr.fr rubrique Entreprises Table des matières Prise en main 2 Démarrage Touches 3 Touches et navigation Appels vocaux 4/5 Effectuer et répondre à un

Plus en détail

Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile. François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE

Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile. François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE Source: www.link51.co.uk 2 Cherchez l erreur 3 4 5 Comment se produit un

Plus en détail

Veille technologique - BYOD

Veille technologique - BYOD Veille technologique - BYOD Présentation : L acronyme BYOD signifie Bring Your Own Device. En fait, ce principe récent est de partager vie privée et professionnelle sur un même appareil mobile (Smartphone,

Plus en détail

CARTE BANCAIRE RECHARGEABLE

CARTE BANCAIRE RECHARGEABLE Guide pratique CARTE BANCAIRE RECHARGEABLE La Carte Bancaire Rechargeable permet d apprendre à devenir progressivement autonome dans la gestion de l argent en toute sécurité. Dans ce guide, découvrez les

Plus en détail

EW1051 - Lecteur de cartes USB

EW1051 - Lecteur de cartes USB EW1051 - Lecteur de cartes USB 2 FRANÇAIS Lecteur de cartes USB EW1051 Avertissements et mises en garde Toute réparation sur le produit est à réaliser par une équipe qualifiée Ewent! Table des matières

Plus en détail

Notice Utilisateur Progilift Android

Notice Utilisateur Progilift Android Notice Utilisateur Progilift Android JMB INFORMATIQUE : 76 Route Nationale 69330 PUSIGNAN / Notice Progilift Android Page - 1 Table des matières I Préambule... 3 II Gestion des Pannes... 5 III Gestion

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS

ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS curité au Travail LP Etienne LENOIR J. MUZARD Bac Professionnel Restauration 1 sommaire 1. ES & ST titre 2. Sommaire 3. Pourquoi la prévention des risques?

Plus en détail

CYBERPLUS. partout avec vous! Cyberplus vous offre de nombreux services disponibles sur votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette.

CYBERPLUS. partout avec vous! Cyberplus vous offre de nombreux services disponibles sur votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette. CYBERPLUS Mémo CYBERPLUS partout avec vous! Cyberplus vous offre de nombreux services disponibles sur votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette. Consulter vos comptes Consultation de vos comptes

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER "BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS" (Article 7 du code des Assurances)

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS (Article 7 du code des Assurances) FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER "BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS" (Article 7 du code des Assurances) 1. Nom et nature du projet : 2. Parties contractantes : doit-il (elle)

Plus en détail

FR... Plate-forme élévatrice LP1. Vers. 4.00

FR... Plate-forme élévatrice LP1. Vers. 4.00 FR.... Plate-forme élévatrice LP1 Vers. 4.00 1 Plate-forme élévatrice LP1 Réf. des articles: 13015-xxx 1.00.... Application et utilisation.... 3 1.01...Fabricant...3 1.02...Application et utilisation...3

Plus en détail