Le stockage magnétique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le stockage magnétique"

Transcription

1 Le stockage magnétique Cedric Feretti Adrien Gausseran Yacine Rezgui Steven Siddi Institut Université de Technologie Nice Côte D Azur 41 Boulevard Napoléon III, Nice Cedex 3 Feretti, Gausseran, Rezgui, Siddi, RÉSUMÉ. Présentation des différentes formes de stockage magnétique, des principaux supports magnétique, du principe du magnétisme, de l écriture et de la lecture sur support magnétique, et explication des différentes limites de ces supports. ABSTRACT. Presentation of the different forms of magnetic storage, the principals magnetic supports, the magnetic principle, writing and reading on magnetic support and explanation about the limits of these supports. MOTS-CLÉS : Disque dur, disquette, bande magnétique, support magnétique, écriture magnétique, lecture magnétique. KEYWORDS: Hard drive, floppy disk, magnetic band, magnetic support, magnetic wrinting, magnetic reading.

2 Le stockage magnétique 2 1. Introduction Depuis toujours, l'homme cherche à stocker des informations, d'abord grâce à l'écrit, amélioré par l imprimerie, puis grâce au système de Vaucanson et aux cartes perforées qui permirent d animer des automates, et de programmer le fonctionnement de machines industrielles lors des prémices de l informatique. Avec la modernisation de l informatique, la mécanographie utilisa abondamment les cartes perforées pour ensuite utiliser le stockage magnétique, qui se démocratisa avec l informatique moderne et l invention du transistor. 2. Les principaux supports magnétiques 2.1. Le disque dur Le Disque dur est un support de stockage de masse utilisé dans de nombreux dispositifs informatiques modernes tel que les ordinateurs, les lecteurs DVD/Bluray, les console de jeux vidéo et qui conserve les données jusqu à leur suppression volontaire. Inventé en 1956 par IBM, il avait une capacité initiale ne dépassant pas les 5Mo pour atteindre aujourd hui plus de 2To et un encombrement initiale de 24 pouces pour être réduit à moins de 2 pouces de nos jours. Comme on peut le voir sur il est constitué d une coque hermétique (pour éviter les particules), dans laquelle sont présent plusieurs parties mécaniques mobiles dont les plus importantes sont: Un ensemble de plateau en aluminium, en verre, ou en différents alliages, tournant en permanence à vitesse constante (pouvant aller de 3600 tours/minutes à tours/minutes en 2010), solidaire d un axe fixe entraîne par un moteur électrique. Chaque plateau est constitué de plusieurs couches, dont une ferromagnétique pour inscrire des données. Les plateaux sont divisés en cercles concentriques qui sont appelés des pistes, qui comportent eux même un nombre généralement égaux de secteurs. Un ensemble de tête de lecture solidaire entre elles, et fixées sur des bras mobiles qui permettent de les faire pivoter en arc de cercle à la surface des plateaux. Les têtes de lecture se déplacent à environ 0,25 µm de la surface des plateaux grâce à l'accélération engendrée par la rotation très rapide des plateaux. Les tête de lecture sont constituées d un électroaimant qui va capter des champs électromagnétique (lors de la lecture) et emmètre des impulsions électriques (lors de l écriture). Le disque dur est aussi composer d un Servocommande ou contrôleur de disque qui est un ensemble électronique qui permet de contrôler la rotation des moteurs, le mouvement des têtes de lecture, l enregistrement, l interprétation et la conversion en

3 3 bits des signaux électriques reçus par la tête et de réaliser l opération inverse lors de l écriture. Enfin pour communiquer avec la carte mère, le disque dur est aussi constitué d une interface Figure I. Photographie d un disque dur 1.Plateau 2.Axe mobile 3.Tête de lecture/écriture 4.Bras mobile 5. Contrôleur de disque. 6. Interface 2.2. La disquettes La disquette est un ancien support de stockage de donnée utilisée de 1967 au début du 21ème siècle. Plusieurs types de disquettes ont existés : les disquettes de 8 pouces développés en 1967 pour permettre de charger des microcodes dans les nouvelles machines d IBM, les disquettes 5,25 pouces qui furent développer pour fonctionner avec des machine des machine de traitement de texte de bureau (ce furent les premières disquettes à stocker des informations sur leurs deux faces, et enfin il y eu les microdisquettes (de 3.5 à 2 pouces) développées dans les années 80 pour pallier aux limitations du format 5.25 pouces et s adapter sur les ordinateur de bureau. Les ont constituées pour la plupart d une coque en plastique, d un volet de protection amovible, d un disque magnétique, d un axe mobile et solidaire du disque magnétique, d un disque en papier, et d un bouton de protection contre l écriture. Comme nous l indique le disque magnétique est en fait un disque fin en plastique recouvert d un film magnétique. Le disque est, tout

4 Le stockage magnétique 4 comme les plateaux d un disque dur, découpé en piste, elles-mêmes divisées en un nombre généralement constant de secteur de taille égale. Sur les secteurs de la disquette sont stockés: les informations de la disquette sur le 1er secteur de la 1ère piste, l état de chaque secteur, les informations sur les données stockées et les données elles-mêmes. Ce format de stockage fut délaissé de plus en plus à cause de son faible espace de stockage et de sa faible fiabilité comparé aux CD qui se démocratisaient. Figure II. Schéma d une disquette 1.Secteur 2.Piste 2.3. Les bandes magnétiques La bande magnétique est un support de stockage de donnée développée en Allemagne à la fin des années vingt. Une bande magnétique est constituée d un film plastique recouvert d oxyde de fer. Elle est d'abord utilisée pour l enregistrement audio, puis pour les enregistrements vidéo, et enfin dans l enregistrement de données en tant que stockage de masse pour les ordinateurs dans les années 50. Les bandes magnétiques ont très vite été développées dans des formats portables tels que les cassettes audio ou vidéo. Les informations enregistrées sur une bande magnétique sont enregistrées sur des pistes soit parallèles à la bande, soit hélicoïdales. Les pistes sont coupées par des intervalles inter-enregistrements qui permettent au lecteur de bande de s'arrêter avant de reprendre une lecture ou une écriture.

5 5 Figure III. Schéma d une bande magnétique 2.Piste 1.Intervalle inter-enregistrement 3. Généralités sur le magnétisme Il existe trois catégories de matériaux : les matériaux non-magnétique qui ne sont pas influencés par les champs magnétiques, tel que le bois, le caoutchouc et les autres plastiques, les matériaux paramagnétique qui sont attirés par les champs magnétiques mais ne gardent pas de trace d'aimantation une fois le champ magnétique retiré, et enfin les matériaux ferromagnétiques qui, en plus d être attirés par les champs magnétiques, voient leur aimantation modifiée et conservent ce changement même si le champs magnétique qui a causé cette modification est retiré. Un matériau ferromagnétique non encore aimanté possède des domaines de Weiss, qui sont les zones aimantées de base du matériau et qui sont chacune de taille et d orientation magnétique totalement aléatoire. A l intérieur d un matériau ferromagnétique, une multitude domaine de Weiss différents peuvent coexister, et sont séparées par de fines zones appelées parois de Bloch. Lorsqu un champ magnétique assez puissant est appliqué à une partie du matériau par contact ou par proximité, tous les domaines de Weiss de cette zone vont s orienter dans le même sens que l orientation magnétique du champ. Figure IV. Evolution des domaines de Weiss d une zone d un matériau ferromagnétique subissant l action d un fort champ magnétique

6 Le stockage magnétique 6 Cette orientation ne peut être changée qu en cas de température critique forte (dépendant du type du matériau) ou d application d un champ magnétique inverse assez puissant. C est cette capacité à garder une aimantation orientée qui prédispose l utilisation de matériaux ferromagnétiques dans le stockage d informations. 4. Principe d écriture Les données sont écrites grâce à une tête de lecture, constituée généralement d'une bobine de cuivre entourant une partie d un dispositif en métal, et disposant de deux bouts, chacun étant magnétisé à un pôle (plus et moins). C est entre les deux bouts proches de la partie métallique du dispositif, que l on appelle l entrefer, que la tête de lecture va émettre le champ magnétique pour polariser localement dans un sens ou dans l autre la surface à polariser. Figure V. Schéma d une tête de lecture 1.Entrefer 2 Bobine 3.Support ferromagnétique 4.Champ magnétique 4.1. Principe d écriture sur disque dur et disquette Pour les disques dur et disquette, l information est écrite en binaire, et c est le sens du courant dans la bobine qui va permettre de choisir le sens d aimantation du matériau support. Selon le sens du courant dans la bobine, le champ magnétique sera

7 7 orienté dans ce sens et va modifier l orientation de l aimantation du matériau support. C est un enregistrement dit numérique. L enregistrement magnétique des disques dur est généralement longitudinal : c est à dire que la magnétisation des bits de données est alignée horizontalement, parallèlement au plateau qui tourne à l'intérieur du disque dur. Depuis quelques année, avec la demande croissante en plus grande capacité, une nouvelle technique d enregistrement à vu le jour : l enregistrement magnétique perpendiculaire. Dans cette méthode d enregistrement, la magnétisation des bits de données est alignée perpendiculairement au plateau. Cela a pour conséquence, lors du rétrécissement des bits de donnée, d annuler la perturbation magnétique liée à leur répulsion mutuelle : la magnétisation changeant de sens, les bits s attirent. Grâce à cette méthode d enregistrement, et comme nous pouvons le voir sur les fabricants ont pu augmenter la capacité de stockage des disques dur en passant le To, tout en conservant la fiabilité des données enregistrées. Dans le disque dur et les disquettes, un disque magnétique tourne grâce à un moteur, et une tête de lecture/écriture est en suspension (à quelques nanomètres du disque pour un disque dur). C est grâce à cette tête de lecture extrêmement proche du support que l on va écrire sur une minuscule partie du disque soit un 1 soit un 0, suivant le sens de polarité du champ magnétique Principe d écriture sur bande magnétique Pour les bandes magnétiques, tel que les cassettes audio ou vidéo, l image ou le son enregistré va moduler le courant passant dans l électro-aimant chargé de l écriture, et donc le champ magnétique qui dépend de l intensité du courant va être plus ou moins fort. La bande magnétique sera ainsi plus ou moins aimantée durant l écriture. On appelle cet enregistrement analogique car le matériau support de l information peut être plus ou moins aimanté. Pour plus de détails sur l écriture sur bande magnétique, vous pouvez consultez 5. Principe de lecture Lors de la lecture, et contrairement à l écriture, ce sont les particules de fers qui sont polarisée, et ce sont donc elles qui émettent un champ magnétique orienté. C est la tête de lecture qui, lors du passage du disque magnétique en dessous d elle, reçoit les variations du champ qui sont transmises dans la bobine et peut alors traduire ces données. La vitesse de restitution dépend donc de la vitesse de rotation

8 Le stockage magnétique 8 du disque magnétique elle est exprimée en Tours/Minute (de l ordre de 300 tours/minute pour la disquette et jusqu'à tours/minute pour le disque dur) Lecture sur disquette Pour les disquettes, les données lues sont traduites en binaire, grâce à un convertisseur analogique numérique, pour ensuite être lues par l ordinateur Lecture sur disque dur Comme on peut le lire sur /physique_pour_tous/article_de_revue/reflets%20nozieres%2018%20p_12-16.pdf, pour les disques durs, la tête de lecture peut être indépendante de la tête d écriture et est alors composé soit d une partie GMR (magnétorésistance Géante) soit d une partie TMR (magnétorésistance par tunnel) cette élément est placé de façon perpendiculaire à la surface du disque afin de récupérer les variations magnétiques émises par les particules, d un élément magnétorésistif placé entre deux écrans magnétiques permettant de séparer les flux des bits adjacents de ceux lus. Si la tête est composée d une partie GMR le courant passe dans le plan du capteur où des contacts sont pris sur les côtés de l élément isolé électriquement (particules de fer). Figure VI. Schéma d une tête de lecture GMR 1.Métal 2.Nano-aimant 3.GMR 4.Isolant 5.Ecrans 6.Courant de lecture 7.Barrière

9 9 Si la tête est composée d une partie TMR alors le courant passe perpendiculairement au plan du capteur. Figure VII. Schéma d une tête de lecture TMR 1.Métal 2.Nano-aimant 3.Barrière 4.TMR 4.Ecrans 5.Courant de lecture 5.3. Lecture sur bande magnétique Pour les bandes magnétiques le principe reste fondamentalement le même, elles produisent un champ magnétiques correspondant au signal électrique du son ou de la vidéo, mais ce n est pas forcément un convertisseur analogique numérique qui va traduire les données lus. En effet, les anciens lecteurs cassettes utilisent des systèmes de lecture du flux magnétique et des modulateurs-démodulateurs pour convertir les données et les rendre visible sur un écran ou au travers des enceintes. 6. Les limitations du stockage magnétique Malgré les nombreux avantages que propose le principe de stockage magnétique, il devient très difficile d en améliorer la capacité, on arrive ainsi actuellement aux limites de cette méthode Les limites magnétiques Dans un premier temps, il faut savoir que cette capacité est définit par des particules de fer microscopique répartit sur toute la surface d un plateau dont deux particules représentent un seul bit. Donc pour augmenter la capacité de stockage d une même surface il faudrait diviser les particules afin d en avoir plus sur un

10 Le stockage magnétique 10 même plateau. Le problème ne vient pas du fait de diviser encore et encore les particules mais de la taille de celles-ci. En effet plus la taille des particules devient petite plus les données sont sensibles aux perturbations de température et magnétiques qui existent entre les particules si bien qu en dessous de la taille minimale d un bit (de l ordre de 100 nanomètres) il est presque impossible conserver des données. Les perturbations magnétiques sont des fluctuations mesurées entre deux bits (quatre particules) créant des bruits magnétiques. Bien que ce problème est été partiellement corriger en créant une barrière de CoPtCr contenant du chrome et qui entoure ces particules magnétique, nous permettant donc une amélioration de la taille de stockage des disques durs et autres supports magnétiques, ce problème persiste au-delà d un certain niveau qui est de l ordre de 40 Gbits/inch² Les limites mécaniques Ces supports magnétiques ne sont pas seulement limités d un point de vue magnétique mais aussi d un point de vue mécanique. Ils sont plus fragiles que les supports flash du fait de leur constitution : si par exemple un disque dur magnétique reçoit un choc assez important, les données peuvent être perdues, en effet la coque extérieure protège les données de l air laissant l intérieur sous vide, et si celle-ci venait à subir une dégradation de son imperméabilité, les données du disque dur seraient alors perdues. La vitesse de rotation des disques durs magnétiques atteint elle aussi une limite, car elle ne peut pas être augmentée indéfiniment : plus cette vitesse augmente plus le moteur de rotation s use, plus l axe perd en équilibre, augmentant le nombre des différents points de frictions, l'usure du roulement, l'usure du moteur Conclusion Les espace de stockage magnétique ont révolutionnés les méthodes de stockage, en partant de quelque Kilo-octets avec les premières bandes magnétiques en passant par les deux Méga-octets des disquettes, pour arriver au disque dur de dernière génération qui permettent un stockage de plusieurs Terra-octets de donnée. Mais les systèmes de stockage magnétique, malgré leur énormes avancées, sont aujourd hui les composants informatiques les plus limitant dans une machine; on arrive à un point où la capacité de stockage n augmente plus, les vitesses de lecture et d écriture sont lentes par rapport aux autres composants, malgré l augmentation des de la vitesse des tours jusqu à tr/min.

11 11 Le stockage magnétique arrivant à son apogée, d autre systèmes de stockage sont développés, telle que les systèmes de stockage sur mémoire flash, comme le SSD, qui permettent une énorme capacité de stockage, avec une vitesse de lecture et d écriture bien supérieur au disque dur. Ces systèmes, encore coûteux et en développement aujourd hui seront sûrement les systèmes de stockage de demain. 8. Bibliographie Jourdan M., Nozières J-P., Reflets%20Nozieres%2018%20p_12-16.pdf.

Les méthodes de stockage magnétique:

Les méthodes de stockage magnétique: Les méthodes de stockage magnétique: Introduction: Les méthodes de stockage de données informatiques magnétiques apparaissent dans le début des années 50 avec le ruban magnétique qui est vite remplacé

Plus en détail

Lorsqu on parle de disque dur, on réfère à une technique de mémoire de masse.

Lorsqu on parle de disque dur, on réfère à une technique de mémoire de masse. Un peu d histoire... Lorsqu on parle de disque dur, on réfère à une technique de mémoire de masse. Plusieurs des technologies développées sont aujourd hui désuètes. Pensons aux cartes perforées, aux rubans

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur Le disque dur L un des organes centraux de l ordinateur est son disque dur, dont le rôle est de stocker les données et de les conserver une fois l alimentation coupée (on parle de mémoire morte, volatile

Plus en détail

LES DISQUES DURS. Catégorie. Fiche. technique N 8. Hardware. Tête de lecture et d écriture. Axe de rotation. Alimentation

LES DISQUES DURS. Catégorie. Fiche. technique N 8. Hardware. Tête de lecture et d écriture. Axe de rotation. Alimentation Plateau Tête de lecture et d écriture Axe de rotation Bras de lecture et d écriture Alimentation Jumpers Interface Connecteur IDE Alimentation IDE Alimentation SATA Connecteur SATA www.alphatic.be : fiches

Plus en détail

21/12/2012. Le Disque dur. Le Disque dur

21/12/2012. Le Disque dur. Le Disque dur Le disque dur abréger DD ou encore HDD pour 'Hard Disque Drive' est un organe de mémoire servant à conserver de manière permanente. Il existe 2 types de disque dur: Disque dur interne Disque dur externe

Plus en détail

Micro ordinateur & Périphériques Mémoire de masse Disque dur (SOLUTION)

Micro ordinateur & Périphériques Mémoire de masse Disque dur (SOLUTION) Ressources : www.sen-bretagne.net, rubrique VANNES/Télécom&Réseaux/CI4 Traitement num./ Table des matières 1.Introduction...1 2.Constitution...1 3.Lecture et enregistrement...2 3.1.Principe du stockage

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Carte mère. Ordi éclaté - Les Petits Débrouillards - Wikidebrouillards.org

Carte mère. Ordi éclaté - Les Petits Débrouillards - Wikidebrouillards.org Carte mère C est une carte électronique sur laquelle on fixe les autres éléments de l ordinateur. On peut y brancher les éléments internes ou externe. Elle est équipée du coeur de l ordinateur, un micro-processeur

Plus en détail

Les périphériques de stockage

Les périphériques de stockage Les périphériques de stockage Jean-Philippe PERNIN Université Stendhal Département Informatique Pédagogique Mél. : Jean-Philippe.Pernin@u-grenoble3.fr Copyright septembre 09 - Jean-Philippe Pernin - DIP

Plus en détail

3 Les périphériques: les disques

3 Les périphériques: les disques 3 Les périphériques: les disques Tu dois devenir capable de : Savoir 1. Comparer un disque d'ordinateur et une cassette audio ou vidéo en montrant les ressemblances et les différences ; 2. Expliquer ce

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

Architecture (5) - DISQUES DURS -

Architecture (5) - DISQUES DURS - 1/24 Introduction Structure des données Interfaces Architecture (5) - DISQUES DURS - Pierre Gançarski Université de Strasbourg IUT Robert Schuman DUT Informatique 2/24 Introduction Structure des données

Plus en détail

Disques durs et disques optiques

Disques durs et disques optiques Disques durs et disques optiques GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde (sculpture faite de vieux disques durs, source: http://www.wired.com/2009/12/hard-drives-sculpture/all/1)

Plus en détail

Parc informatique. Le moniteur. La souris. L unité centrale. Lecteur CD/ DVD. Le lecteur de disquette. Le clavier

Parc informatique. Le moniteur. La souris. L unité centrale. Lecteur CD/ DVD. Le lecteur de disquette. Le clavier Parc informatique Le moniteur La souris L unité centrale Le lecteur de disquette Lecteur CD/ DVD Le clavier L ordinateur enregistre des faits, appelés des données, qu il traite en suivant des instructions

Plus en détail

Tout savoir sur la clé USB.

Tout savoir sur la clé USB. Espaces multimédia Communauté de Communes Moyenne Vilaine et Semnon : Tout savoir sur la clé USB. Qu est ce qu une clé USB? Comment choisir une clé USB? Comment se servir de la clé USB? Comment renommer

Plus en détail

LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS

LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS Plan Introduction Périphérique o Définjtion Les périphériques d entrée I )Définition II )les périphériques d entrée les plus courants III )les autres périphériques d entrées

Plus en détail

Guénael Launay. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2

Guénael Launay. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2 Guénael Launay Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2 Convertisseur analogique numérique analogique. 3 Convertisseur analogique numérique 3 Convertisseur numérique analogique 3 Théorie

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur

Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur I. Introduction : Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur Activité 1 : Q : Comment on peut effectuer un traitement automatique? R : On doit utiliser une machine automatique c est l ordinateur. Q : Quelles

Plus en détail

Éléments d un ordinateur

Éléments d un ordinateur Page 1 sur 6 Éléments d un ordinateur Dans cet article l Unité système l Stockage l Souris l Clavier l Moniteur l Imprimante l Haut-parleurs l Modem Si vous utilisez un ordinateur de bureau, vous savez

Plus en détail

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne)

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne) Mémoire - espace destiné a recevoir, conserver et restituer des informations à traiter - tout composant électronique capable de stocker temporairement des données On distingue deux grandes catégories de

Plus en détail

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 TS Thème : Agir Activités Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 I. Transmission de l information 1. Procédés physique de transmission Une chaîne de transmission peut se schématiser

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

Qu est ce un Ordinateur?

Qu est ce un Ordinateur? GROUPE INFORMATIQUE DE RETRAITE ACTIVE Qu est ce un Ordinateur? Introduction à l Informatique Chassan 19/09/2011 Qu est-ce qu un ordinateur? Physiquement, on distingue encore aujourd hui unité centrale

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES

SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES SIGNAUX ANALOGIQUES ET NUMERIQUES 1. ANALOGIQUE OU NUMERIQUE? Un signal est la représentation physique d une information qui est transportée avec ou sans transformation, de la source jusqu au destinataire.

Plus en détail

1. La sauvegarde des données

1. La sauvegarde des données 1. La sauvegarde des données La sauvegarde des données Plan de la présentation: 1. Pourquoi sauvegarder? 2. Les supports de sauvegarde 3. Comment sauvegarder. 1. Pourquoi sauvegarder? Qu est-ce qu une

Plus en détail

Informatique Générale. Organisation de la mémoire et stockage. Jacques Farré (d'après Fabrice Huet, Wikipedia... et bien d'autres)

Informatique Générale. Organisation de la mémoire et stockage. Jacques Farré (d'après Fabrice Huet, Wikipedia... et bien d'autres) Université de Nice Sophia Antipolis Licence 1 Sciences & Technologies Informatique Générale Organisation de la mémoire et stockage Jacques Farré (d'après Fabrice Huet, Wikipedia... et bien d'autres) Jacques.Farre@unice.fr

Plus en détail

Sur un ordinateur portable ou un All-in-One tactile, la plupart des éléments mentionnés précédemment sont regroupés. 10) 11)

Sur un ordinateur portable ou un All-in-One tactile, la plupart des éléments mentionnés précédemment sont regroupés. 10) 11) 1/ Généralités : Un ordinateur est un ensemble non exhaustif d éléments qui sert à traiter des informations (documents de bureautique, méls, sons, vidéos, programmes ) sous forme numérique. Il est en général

Plus en détail

De la carte perforée à L atome...

De la carte perforée à L atome... bertrand kierren - LPM PSV LPS Orsay - 2006 http://www.lpm.u-nancy.fr/activite_surface/ De la carte perforée à L atome... CONQUETE À l échelle du nano Le nano monde 1 nm 1 μm 1 mm 1 m Les nano technologies

Plus en détail

Page2/12. Constructeurs historiques : L histoire du disque dur. Cornice Hitachi GST ExcelStor Fujitsu GS-Magic Seagate Western Digital Samsung Toshiba

Page2/12. Constructeurs historiques : L histoire du disque dur. Cornice Hitachi GST ExcelStor Fujitsu GS-Magic Seagate Western Digital Samsung Toshiba Page1/12-1 - Page2/12 L histoire du disque dur Le premier disque dur a été inventé au début en 1956, sur demande de l'us Air Force, par la firme IBM. Il s'agit du Ramac 305 (Random Access Method of Accounting

Plus en détail

Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel

Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel 1. Définition d un ordinateur Un micro-ordinateur est un appareil électronique. Il est constitué d une unité centrale dans lequel

Plus en détail

Formation Initiation à l informatique et à internet. Composants d un ordinateur

Formation Initiation à l informatique et à internet. Composants d un ordinateur Formation Initiation à l informatique et à internet Composants d un ordinateur ADECEC - Cervioni 2005 Différents composants d un ordinateur : - La carte mère - Le processeur - La mémoire vive - Le disque

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

Le stockage mécanique

Le stockage mécanique Le stockage mécanique 1 Disque Dur HDD : Hard Disk Drive Capacité en Go (Gigaoctets) ou To (Teraoctets). Technologie identique depuis les années 80, amélioration de la densité du stockage. 2 Fonctionnement

Plus en détail

Le Prix Nobel de Physique 2007

Le Prix Nobel de Physique 2007 I n f o r m a t i o n g r a n d p u b l i c Le Prix Nobel de Physique 2007 Le prix Nobel de physique 2007 est attribué conjointement à Albert Fert et Peter Grünberg pour leur découverte de la magnétorésistance

Plus en détail

L ordinateur et ses périphériques

L ordinateur et ses périphériques L ordinateur et ses périphériques Nom : Prénom : TP MPI n 1 Classe : Objectifs : Connaître l architecture d un ordinateur. Mettre en place le vocabulaire décrivant un ordinateur Introduction : Pour fonctionner,

Plus en détail

décimal binaire hexadécimal

décimal binaire hexadécimal Définition d'un ordinateur Un ordinateur est une machine capable d'effectuer toute sorte d'opération et de traitement tel que des calculs, maniement de textes et d'images par exemple. Fonctionnement interne

Plus en détail

Numérisation de l information

Numérisation de l information Numérisation de l Une est un élément de connaissance codé à l aide de règles communes à un ensemble d utilisateurs. Le langage, l écriture sont des exemples de ces règles. 1 Comment les s sont-elles transmises?

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 1. Activités. Poser des questions aux élèves. Aider les élèves à répondre aux questions.. Introduire le cours. Récapituler à la fin

FICHE TECHNIQUE N 1. Activités. Poser des questions aux élèves. Aider les élèves à répondre aux questions.. Introduire le cours. Récapituler à la fin FICHE TECHNIQUE N 1 Semestre : 1 (2009/2010) Niveau : 1ème année du siècle collégial Horaire : 4h Unité : Système informatique. Séquence : Environnement matériel d un système informatique. Objectif de

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono 1. Mots manquants a. scalaire b. aimants/courants c. aiguille aimantée d. électrostatique. e. uniforme/ parallèles. f. la verticale/la Terre g. gravitation/la

Plus en détail

Les périphériques de stockage

Les périphériques de stockage FASCICULE N 12 Les périphériques de stockage OBJECTIF DE FORMATION 1 A l issue de cet objectif pédagogique, l apprenant connaitra les périphériques de stockage. OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES OP1 : Le lecteur

Plus en détail

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur I. Introduction 1. Définition d'un ordinateur : C est une machine qui traite les informations d une manière automatique avec une très grande vitesse et sans

Plus en détail

Chapitre 14 L INGÉNIERIE ÉLECTRIQUE

Chapitre 14 L INGÉNIERIE ÉLECTRIQUE Chapitre 14 L INGÉNIERIE ÉLECTRIQUE Le premier ordinateur programmable pesait 300 tonnes, soit l équivalent de 40 éléphants. Il ne pouvait accomplir que des additions, à un rythme de 5000 à la seconde.

Plus en détail

Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD

Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD W H I T E P A P E R Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD Pendant des années, les progrès réalisés au niveau des performances des disques durs n ont pas pu suivre les demandes des applications

Plus en détail

CyberSoda 2005 - Interface3 / ADA - www.interface3.be - www.ada-online.be 1/8

CyberSoda 2005 - Interface3 / ADA - www.interface3.be - www.ada-online.be 1/8 CyberSoda 2005 - Interface3 / ADA - www.interface3.be - www.ada-online.be 1/8 1. L Ecran ou Moniteur L'écran est l'appareil qui sert à afficher le signal provenant de la carte vidéo de l'ordinateur. 2.

Plus en détail

Alain ROBERT. Vous avez dit «Numérique»?

Alain ROBERT. Vous avez dit «Numérique»? Alain ROBERT Vous avez dit «Numérique»? Attention : Ce document est déposé. Son usage est libre dans tous les établissements d'enseignement. Si vous souhaitez le dupliquer sur un site internet ou l incorporer

Plus en détail

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique 2 e BC 1 Champ magnétique 1 Electromagnétisme Le magnétisme se manifeste par exemple lorsqu un aimant attire un clou en fer. C est un phénomène distinct de la gravitation, laquelle est une interaction

Plus en détail

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 Table des matières. CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 QUE SONT LES DISQUES DE BASE ET LES DISQUES DYNAMIQUES? 6 FORMATAGE DES DISQUES ET

Plus en détail

Le circuit de charge

Le circuit de charge 1 1. Mise en situation : 2. Définition : comprend l intégralité des pièces permettant l alimentation électrique de l ensemble des consommateurs du véhicule et la charge de la batterie 3. Fonction globale

Plus en détail

Introduction à l informatique. INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet

Introduction à l informatique. INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet Introduction à l informatique INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet Informatique L'informatique est la science qui regroupe l ensemble des théories et techniques permettant de traiter de

Plus en détail

TD 6 Introduction à l Informatique

TD 6 Introduction à l Informatique TD 6 Introduction à l Informatique Disques durs Corrigé 1. Composants du disque dur Décrire chaque composant du disque dur représenté ci-dessous. Plateau Moteur rotatif Tête de lecture Bras électromagnétique

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France (BnF) La conservation du support numérique

Bibliothèque nationale de France (BnF) La conservation du support numérique Bibliothèque nationale de France (BnF) La conservation du support numérique 20/06/2013 Conservation du support numérique 1 Plan Familles de support Risques physiques encourus Démarche stratégique Exemples

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Les Aimants en cycle 2

Les Aimants en cycle 2 E Plé IUFM CA Centre de Troyes 1 Les Aimants en cycle 2 Représentations initiales des enfants Pour les enfants de cet âge, un aimant est un objet magique du fait de sa capacité à attirer les objets à distance

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Mémoires (II) Licence Informatique - Université de Provence. Jean-Marc Talbot

Architecture des ordinateurs. Mémoires (II) Licence Informatique - Université de Provence. Jean-Marc Talbot Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Mémoires jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture des ordinateurs 120

Plus en détail

Gravure et la Découpe Laser

Gravure et la Découpe Laser Manuel pour la Gravure et la Découpe Laser www.troteclaser.com Trucs et Astuces pour travailler avec une machine laser Trotec Table des matières 3 Introduction 3 Que peut faire un laser? 4 Les sources

Plus en détail

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).! " #*&.,!! *

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).!  #*&.,!! * " #$ "%& '# ( )*& + $ $,* &% ' - )-$ ). / $). " #*&., * &.0 "# NOTIONS ET CONTENUS Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans un fluide. Champ magnétique : sources

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS Objectifs : Connaître le système binaire, le bit et l'octet. Comprendre le codage des informations en informatique I LE SYSTEME BINAIRE ) Le binaire L informatique

Plus en détail

CPLN 20/08/2009 MBO Service ICT et Pédagogie

CPLN 20/08/2009 MBO Service ICT et Pédagogie La clé USB Présentation De première vue, une clé USB est un simple "morceau de plastique". Hors, elle est très utile et de plus en plus utilisée. Elle permet de stocker des fichiers (et dossiers) tout

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

Que faire avec un ordinateur?

Que faire avec un ordinateur? C H A P I T R E 5 Que faire avec un ordinateur? 1 L ordinateur et ses périphériques (pp. 80-81) doc 1 Les périphériques d un ordinateur (p. 80) 1. L écran et l imprimante permettent chacun de visualiser

Plus en détail

Architecture logicielle des ordinateurs

Architecture logicielle des ordinateurs Architecture logicielle des ordinateurs Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 des ordinateurs Objectifs du cours Notions générales sur le fonctionnement matériel (un peu) et logiciel

Plus en détail

Introduction au micro-ordinateur Table des matières

Introduction au micro-ordinateur Table des matières Table des matières Introduction au micro-ordinateur... 2 Différents médias de stockage de données... 3 Composantes et périphériques d un Micro ordinateur... 7 Différentes unités de calcul... 12 Introduction

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES CAPTEURS CAPACITIFS MINIATURES SILICON DESIGNS*

TECHNOLOGIE DES CAPTEURS CAPACITIFS MINIATURES SILICON DESIGNS* DES EXPERTS EN MESURES DYNAMIQUES TECHNOLOGIE DES CAPTEURS CAPACITIFS MINIATURES SILICON DESIGNS* RESUME SILICON DESIGNS a développé une technologie d accéléromètre miniature associant le microusinage

Plus en détail

MÉMORISATION DE DONNÉES NUMÉRIQUES

MÉMORISATION DE DONNÉES NUMÉRIQUES Page 1 MÉMORISATION DE DONNÉES NUMÉRIQUES I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Introduction Dans un dispositif de traitement de l'information, la fonction mémorisation joue un rôle essentiel. Elle permet : de garder temporairement

Plus en détail

Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation

Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation SOMMAIRE de la partie 1 : I. Structure générale de l ordinateur... 1. L Unité centrale... 2 2. Les différents périphériques... 5 II. Démarrer et arrêter

Plus en détail

Délégation de Khouribga Lycée Othmane Ben Affane Collégial. Matière. Informatique éducative. l information et de la communication dans

Délégation de Khouribga Lycée Othmane Ben Affane Collégial. Matière. Informatique éducative. l information et de la communication dans Généralisation de la technologie de l information et de la communication dans l enseignement Délégation de Khouribga Lycée Othmane Ben Affane Collégial Matière Informatique éducative Inspecteur pédagogique

Plus en détail

Périphériques de stockage

Périphériques de stockage 1. Ordinateur : 1-1 Définition : L ordinateur est un équipement électronique de traitement automatique de l information, comprenant les organes nécessaires à son fonctionnement autonome. 2. Schéma fonctionnel

Plus en détail

Guide d utilisation de la clé mémoire USB

Guide d utilisation de la clé mémoire USB Service des bibliothèques Guide d utilisation de la clé mémoire USB I- Préambule Politique de prêt : Le Service des bibliothèques vous permet de faire l emprunt d une clé mémoire pour une période de 48

Plus en détail

L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Page 1

L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Page 1 L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR Page 1 Page 2 SOMMAIRE I) Définition II) Boîtier a) Format b) Refroidissement III) Alimentation IV) Carte Mère V) Chipset VI)BIOS VII)Microprocesseur a)qu est ce que c est

Plus en détail

- JE DEBUTE - LES SUPPORTS AMOVIBLES 26 MARS 2014. Apprendre à manipuler, récupérer, des données à partir d un périphérique :

- JE DEBUTE - LES SUPPORTS AMOVIBLES 26 MARS 2014. Apprendre à manipuler, récupérer, des données à partir d un périphérique : - JE DEBUTE - LES SUPPORTS AMOVIBLES 26 MARS 2014 Apprendre à manipuler, récupérer, des données à partir d un périphérique : 1 1- DEFINITION A- Un support ou média amovible En informatique, un support

Plus en détail

Comment utiliser le lecteur MP3?

Comment utiliser le lecteur MP3? Comment utiliser le lecteur MP3? Comment utiliser le lecteur MP3? Pour des raisons de sécurité, certaines fonctions sont désactivées lors de la conduite. Bouton PWR Bouton (SOURCE) MENU Touches de changement

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

3 Charges électriques

3 Charges électriques 3 Charges électriques 3.1 Electrisation par frottement Expérience : Frottons un bâton d ébonite avec un morceau de peau de chat. Approchonsle de petits bouts de papier. On observe que les bouts de papier

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8

1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8 1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8 Fonctions La carte Mermoz est un système électronique qui se charge d enregistrer et de dater des mesures de tension. Elle peut être utilisée pour une large variété

Plus en détail

Comment lire ma musique dématérialisée? Partie 1

Comment lire ma musique dématérialisée? Partie 1 Comment lire ma musique dématérialisée? Partie 1 Maintenant que vous en savez plus sur les généralités de la musique dématérialisée (spécificités, stockage ), nous allons vous lister les différentes possibilités

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Supports de stockage P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 1 Techniques

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

Système d Entreposage de type Flow-Rail

Système d Entreposage de type Flow-Rail Système d Entreposage de type Flow-Rail Vidéos: http://www.espacemax.qc.ca/flowrailvideo.html Le Flow-Rail est un système de stockage haute-densité qui peut être utilisé avec des chariots élévateurs à

Plus en détail

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation.

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation. Le disque dur est l'élément permettant de stocker les données de votre ordinateur. Le système d'exploitation ainsi que vos jeux, programmes et documents seront donc stockés sur ce périphérique. Lors de

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience :

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience : Chapitre 5 : CHAMP MAGNETIQUE S 5 F 1) Mise en évidence : a) Expérience : Des petites aiguilles aimantées montées sur pivots sont disposées près d'un aimant droit. Chaque aiguille constitue un dipôle orienté.

Plus en détail

MANDRINS MAGNETIQUES TOURNAGE RECTIFICATION

MANDRINS MAGNETIQUES TOURNAGE RECTIFICATION MANDRINS MAGNETIQUES TOURNAGE RECTIFICATION MANDRINS MAGNETIQUES BRAILLON MAGNETICS a inventé et fabriqué le premier plateau magnétique Electro- Permanent (EP) en 1963. Depuis, la technologie EP a sans

Plus en détail

Enregistrement automatique. des données

Enregistrement automatique. des données Enregistrement automatique des données Chapitre: 6 Page No.: 1 Il n y a que quelques années que l enregistrement manuel de données géotechniques était de coutume. L introduction de l enregistrement automatique

Plus en détail

Bases de données. Cours 2 : Stockage

Bases de données. Cours 2 : Stockage Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn Plan 1 Rappels 2 Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau 2.3 Stockage pour les SGBD

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II CORRIGÉ OBJET D ETUDE 1 : L ARCHITECTURE FONCTIONNELLE DU PRODUIT QUESTION 01 : Intensité de la pluie ou intensité des précipitations ou quantité d eau

Plus en détail

Le meilleur des deux mondes

Le meilleur des deux mondes Livre blanc technique Le meilleur des deux mondes Support LTO-6 à particules métalliques et en ferrite de baryum HP Table des matières Particules métalliques... 2 Ferrite de baryum... 2 Densité surfacique

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables.

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables. Electromagnétisme Les champs magnétiques Les sources de champs magnétiques existent à l état naturel (Terre, aimant naturel) ou peuvent être crées artificiellement (aimant, électro-aimant). L unité du

Plus en détail

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF Pour Scooters, Motos, Quads électriques ou hybrides MAZZIOTTA MOTORS SAS 9A Boulevard de Strasbourg 83000 TOULON FRANCE Mail : commercial@mazziotta-motors.com Le freinage

Plus en détail

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse EX4C Systèmes d exploitation Séance 14 Structure des stockages de masse Sébastien Combéfis mardi 3 mars 2015 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution

Plus en détail

Périphériques externes Manuel de l'utilisateur

Périphériques externes Manuel de l'utilisateur Périphériques externes Manuel de l'utilisateur Copyright 2008 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. Les garanties relatives

Plus en détail