Conditions générales des crédits & financements page 1/8

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conditions générales des crédits & financements page 1/8"

Transcription

1 Chers partenaires-crédités, En acceptant un crédit de CREDAL SC, vous marquez votre acceptation sur les conditions précisées ci-après, qui tendent au respect d un équilibre entre les droits et les obligations de CREDAL SC et du crédité. Votre interlocuteur à CREDAL SC est à votre disposition pour vous fournir toute explication complémentaire si nécessaire. Conditions générales des crédits & financements I CREDAL SC, l argent solidaire Contexte : CREDAL SC est une société coopérative à finalité sociale. Ses coopérateurs-épargnants, composés de particuliers et d organisations, lui confient des fonds afin de financer des activités qui privilégient les intérêts de la personne humaine et la solidarité. L action de CREDAL SC se situe dans la perspective globale d une société plus juste, plus respectueuse des biens communs et plus soucieuse d un développement durable. CREDAL SC ne prête qu à ses coopérateurs, c est-à-dire aux organismes (asbl, société) qui adhèrent à ses objectifs et qui ont un droit de vote à l Assemblée Générale. Caractéristiques des crédits octroyés par CREDAL SC - Des taux stables et indépendants du risque du projet - Une connaissance approfondie du secteur - Des crédits sur mesure et assortis de conseils Les priorités de CREDAL SC en quelques mots clés : Emploi pour personnes peu qualifiées Formation Solidarité Démocratie Participation Innovation Alternatif Transparence Gestion saine et autonome Partenariat II Dispositions relatives au crédité II.1. Engagement du crédité sur la finalité Le crédité marque expressément son accord sur les valeurs reprises au point I. CREDAL SC sera en droit de mettre fin au crédit si le crédité devait agir en violation de ces valeurs ou si la finalité du crédit ne correspondait plus à celle déclarée lors de l octroi du crédit. Conditions générales des crédits & financements page 1/8

2 II.2. Engagement du crédité sur la tenue d une comptabilité régulière Le crédité s engage à tenir une comptabilité régulière, respectant les règles et les principes comptables et permettant de refléter de manière fidèle la situation patrimoniale et financière du projet. II.3. Devoir de collaboration Le crédité s engage à communiquer à CREDAL SC, à la première demande de sa part, tous les renseignements utiles pour apprécier que : le crédit est utilisé aux fins qui ont été convenues ; le projet général du crédité, les buts poursuivis et les modalités de mise en œuvre de ceux-ci par le crédité sont conformes à la finalité déclarée lors de l octroi du crédit ou restent conformes aux valeurs fondamentales reprises au point I. La relation de crédit repose sur une étroite collaboration entre CREDAL SC et le coopérateurcrédité : - Fluidité de l information en matière sociale et financière - Transparence des procédures crédits II.4. Devoir d information du crédité II.4.1. Principes CREDAL SC octroie des crédits sur base d une analyse sociale et financière. Tant la qualité de la gestion que la capacité de remboursement du crédit sont déterminantes dans la décision d octroi. Pour cette raison, CREDAL SC s informe de l évolution de la situation du crédité. Celui-ci devra communiquer à CREDAL SC tous les documents comptables et de manière générale toutes les informations utiles concernant sa gestion. Dans le même but, CREDAL SC pourra se rendre chez le crédité pour prendre connaissance des livres et journaux comptables. II.4.2. Informations à fournir Le crédité s engage à communiquer annuellement la comptabilité qu il tient dans le respect des lois comptables, son rapport d activités, une situation du personnel ainsi qu un rapport sur les évènements intervenus susceptibles d'avoir un impact sur sa gestion et ses résultats. Ces informations permettent à CREDAL SC de vérifier la continuité de l évolution du projet tel qu elle apparaissait au moment de l'octroi du crédit. II.4.3. Principe d'anticipation Lorsque le crédité rencontre des difficultés pour remplir les obligations qui lui incombent (notamment en matière de retard de remboursement), il s engage à en avertir au plus tôt CREDAL SC. Conditions générales des crédits & financements page 2/8

3 II.5. Données personnelles Le crédité autorise CREDAL SC à traiter à toutes fins légales toutes les données relatives à sa personne, ses produits, services et opérations dans tous les buts prévus par la loi et notamment, la gestion de clientèle, l octroi et la gestion de crédits, le marketing, les relations publiques. Le crédité dispose d un droit d accès aux données personnelles éventuellement enregistrées à son sujet ainsi qu un droit de rectification. II.6. Promotion du crédit alternatif Afin de favoriser le développement de formes alternatives de crédit et créer une dynamique pour un crédit plus solidaire, CREDAL SC est autorisée à faire état du crédit consenti au crédité, de ses objectifs et réalisations, à l occasion de ses communications aux tiers, dans ses rapports d activités, publicités, etc. Le crédité s engage à faire état de l'intervention de CREDAL SC dans ses rapports d activités et autres communications par une phrase du type "CREDAL SC, partenaire financier solidaire". Le logo de CREDAL SC peut être obtenu sur simple demande. CREDAL SC parle de ses clients et promeut leur action dans ses publications et réciproquement II.7. Changements d adresses II.7.1 Courrier papier Le crédité fait élection de domicile à l adresse reprise dans le contrat de crédit. S il change d adresse, il doit prévenir CRE- DAL SC. A défaut, toutes les communications de CREDAL SC seront valablement adressées à la dernière adresse communiquée. II.7.2. Courriel Le crédité communique à CREDAL SC une adresse courriel dont CREDAL SC pourra se servir pour lui envoyer toutes les communications qu elle jugera nécessaires. Seront notamment transmises via courriel les informations relatives aux éventuels subsides gagés ainsi que les avis d échéance trimestrielle des crédits d investissement et de fonds de roulement. Le crédité veillera à ce que l adresse courriel communiquée soit toujours effective et que le courriel envoyé soit régulièrement relevé. En cas de suppression ou de modification de l adresse courriel transmise, le crédité préviendra aussitôt CREDAL SC et l informera de la nouvelle adresse courriel à utiliser. III. Dispositions relatives à CREDAL SC III.1 Information et transparence III.1.1. CREDAL SC s engage à fournir au futur crédité le dossier de crédit qu'il a réalisé préalablement à sa présentation devant le comité de crédit. Il prend ainsi connaissance de la manière CREDAL SC, dans son fonctionnement, est attentif à rendre clairs et transparents : - ses critères - ses procédures - le calcul des intérêts Conditions générales des crédits & financements page 3/8

4 dont le projet est perçu au regard des critères et priorités de CREDAL SC et pourra y réagir en temps utile. III.1.2. CREDAL SC s engage à fournir au crédité, à sa demande, tant lors de la conclusion du contrat qu à l occasion de son exécution, toutes les informations nécessaires pour comprendre la portée de ses engagements, les calculs effectués, etc. III.2 Relations avec le crédité CREDAL SC s efforce de créer avec ses coopérateurs-crédités de véritables liens de partenariat. A ce titre, rappelons que tout coopérateur a une voix à l Assemblée Générale de CREDAL SC. Ceci implique que chaque partie prenne en considération les intérêts légitimes de l autre. CREDAL SC est disponible comme soutien auprès de ses clients rencontrant des difficultés CREDAL SC, si elle est informée à temps des difficultés rencontrées par le crédité, est toujours disposée à examiner la situation afin de dégager les solutions les plus adéquates et éviter de la sorte les décisions unilatérales. III.3 Changement d adresse CREDAL SC fait élection de domicile à l adresse reprise dans le contrat de crédit. Si elle change d adresse, elle doit prévenir le crédité. A défaut, toutes les communications du crédité seront valablement adressées à la dernière adresse communiquée. III.4 Les modifications du taux d intérêt CREDAL SC peut réviser le taux d intérêt des crédits en cours si le taux d inflation évolue de manière sensible. Le cas échéant, la possibilité est laissée au crédité soit de rembourser intégralement le crédit, soit de demander une prolongation de la durée du crédit de manière à conserver la même charge périodique de remboursement. IV. Dispositions relatives au crédit IV.1. Modalités de libération du crédit. Le montant du crédit est mis à disposition du crédité selon les modalités précisées dans le contrat de crédit. IV.2. Durée des crédits Les crédits sont toujours consentis à durée déterminée sauf précision contraire dans le contrat de crédit. Si aucune durée n est explicitement mentionnée, le crédit a une durée maximale de 1 an. A défaut de remboursement par le crédité au terme du crédit, le fait pour CREDAL SC de ne pas réclamer immédiatement les sommes dues ne pourra jamais être interprété comme une reconduction tacite de la durée du crédit. Conditions générales des crédits & financements page 4/8

5 IV.3. Coûts du crédit IV.3.1. Participation aux frais de dossier Tous les frais, de quelque nature que ce soit, dus en vertu du contrat de crédit et des présentes conditions générales sont à la charge du crédité. Ces frais comprennent entre autres tous les frais de dossier, les frais nécessaires au maintien et au renouvellement ou à la mainlevée des garanties, les frais de mise à disposition ou de modification en cours de contrat (prolongation de la durée, transformation du type de crédit, augmentation du montant accordé, constitution de nouvelles garanties, établissement d un nouveau tableau d amortissement, ). Cette énumération n est pas limitative. En outre, excepté pour les crédits de trésorerie court terme pour lesquels une commission en cas de faible utilisation du crédit est en principe prévue dans le contrat de crédit, si pour une quelconque raison, le crédit n a jamais été utilisé à l arrivée du terme défini dans le contrat, des frais équivalents à ceux dus lors de l octroi du crédit seront réclamés au crédité à titre d indemnité. IV.3.2. Intérêts Les intérêts des crédits sont calculés par CREDAL SC à terme échu, aux taux et rythme convenus dans le contrat de crédit. IV.3.3. Décompte CREDAL SC adressera au crédité le décompte des sommes dues (frais de dossier, intérêts échus et éventuellement capital) venues à échéance. IV.4. Contestations Le crédité qui conteste une somme réclamée par CREDAL SC doit le notifier à celle-ci dans un délai de six semaines. Passé ce délai, seules seront prises en compte les erreurs matérielles de calcul. Au-delà d une année, ni CREDAL SC ni le crédité, ne pourront réclamer remboursement d erreurs même purement matérielles, chaque partie étant considérée comme y ayant définitivement renoncé pour le passé. IV.5. Paiements par le crédité IV.5.1. Les sommes dues à CREDAL SC doivent être payées à son siège d exploitation ou sur son compte tels que renseignés dans le contrat de crédit ou dans la correspondance ultérieure. IV.5.2. Lorsque le contrat de crédit le prévoit, le crédité signera un ordre de domiciliation dès la conclusion du contrat de crédit. Le crédité s interdit par conséquent d y mettre un terme avant le remboursement intégral des sommes dues à CREDAL SC. Conditions générales des crédits & financements page 5/8

6 IV.6. Imputation des paiements Pendant toute la durée du crédit, les paiements du crédité seront imputés par priorité sur les frais, les intérêts puis sur le capital. En cas de dénonciation et sauf mauvaise foi du crédité, l imputation des paiements se fera, par dérogation aux règles du Code civil, sur le capital avant les intérêts et les frais. Si plusieurs dettes sont exigibles en même temps, l imputation se fera d abord sur la dette la plus onéreuse. IV.7. Compensation En cas de dénonciation, CREDAL SC pourra compenser les sommes qui seraient dues par elle au crédité avec les sommes que ce dernier resterait lui devoir. Si le crédit est ouvert sous codébition solidaire de plusieurs crédités, CREDAL SC pourra dans les mêmes conditions compenser sa créance avec une dette qu elle détiendrait à l égard de l un des codébiteurs. IV.8. Retard de remboursement Toute somme que le crédité resterait en défaut de payer à l échéance convenue portera intérêt au plus élevé des deux taux suivants : le taux annuel fixé pour le contrat de crédit octroyé (variable en fonction du type de crédit) majoré de 2% ou le taux d intérêt légal (tel que publié au moniteur belge). Ces intérêts seront calculés sur le capital échu et impayé. V Fin du contrat de crédit V.1. Par remboursement anticipé pour les crédits d investissement et de fonds de roulement Que l utilisation du crédit soit convenue avec ou sans terme, le crédité pourra toujours y mettre fin par remboursement anticipé en capital et intérêts. En ce qui concerne les remboursements anticipés partiels, ceux-ci ne sont admis que s ils portent sur une somme correspondant au minimum à 30% du solde restant dû et toujours supérieure ou égale à Une indemnité de 3 mois d intérêt calculée sur le capital remboursé anticipativement sera due dans les 2 cas énoncés ci-dessus. V.2. Avec préavis Chacune des parties peut y mettre un terme moyennant un préavis de trois mois, notifié par l envoi d une lettre recommandée. V.3. Dénonciation du crédit pour faute ou circonstance assimilée CREDAL SC pourra dénoncer le crédit avec effet immédiat, même si l utilisation est convenue avec un terme déterminé, dans les circonstances suivantes : V.3.1. Lorsque le crédité agit en violation des valeurs reprises au point I ou si la finalité du crédit ne correspondait plus à celle qui a été décrite dans le dossier ; Conditions générales des crédits & financements page 6/8

7 V.3.2. Dans tous les cas d exigibilité avant terme prévus par la loi ; V.3.3. En cas de difficultés financières importantes du crédité résultant par exemple de chèques sans provision, de sommations de payer, de mise en liquidation, de déclaration de faillite, de requête en réorganisation judiciaire, en cas de perte de plus de la moitié de son capital ou de son avoir social, ou pour toutes autres procédures d'effets équivalents ; V.3.4. Lorsque la gestion est gravement perturbée, notamment en raison de dissensions persistantes entre des gestionnaires ; V.3.5. En cas d altération sensible de la valeur des garanties données par le crédité ou par des tiers et si, après invitation qui lui aura été adressée à cet effet, le crédité ne peut offrir de garanties de valeur équivalente à celles qui avaient été initialement convenues ; V.3.6. En cas de violation d un engagement quelconque du crédité, subsistant 15 jours après l envoi d une mise en demeure ; V.3.7. Si le crédité reste en défaut de rembourser à CREDAL SC une somme échue après l envoi d un rappel suivi d une mise en demeure recommandée ; V.3.8. Si des irrégularités graves venaient à être constatées dans la gestion ou dans les activités. V.4. Calcul du solde restant dû Le solde restant dû par le crédité en cas de dénonciation du contrat de crédit ou à défaut de remboursement au terme du contrat, sera établi par le décompte en capital, intérêts et frais éventuels qui sera dressé par CREDAL SC et communiqué au crédité en même temps que la mise en demeure. Les intérêts sur ce solde seront comptés au plus élevé des deux taux suivants : le taux annuel fixé pour le contrat de crédit octroyé (variable en fonction du type de crédit) majoré de 2% ou le taux d intérêt légal (tel que publié au moniteur belge), calculés sur la seule partie en capital. En cas de dénonciation du contrat de crédit, une indemnité forfaitaire équivalente à 3 mois d intérêts calculée sur le solde restant dû par le crédité sera due, à titre de dédommagement pour les frais encourus par Crédal pour recouvrer sa créance. Conditions générales des crédits & financements page 7/8

8 VI. Dispositions diverses VI.1. Tribunal compétent En cas de litige, les tribunaux de Nivelles seront compétents et la loi belge applicable pour trancher le différend entre CREDAL SC, le crédité et les éventuels garants. VI.2. Modifications des présentes conditions CREDAL SC a arrêté les présentes conditions en considération du cadre légal tel qu il existe au 01/02/2011. Si une modification des conditions est requise, CREDAL SC en informera les crédités avec un préavis de trois mois. Le crédité qui entend refuser les nouvelles conditions générales pourra mettre fin aux relations contractuelles et rembourser anticipativement le crédit. En pareil cas, les conditions générales convenues à la conclusion du contrat de crédit seront seules applicables. Conditions générales des crédits & financements page 8/8

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES ETABLISSEMENTS DE CREDIT Garantie d un crédit acheteur - DGP 507 A - SOMMAIRE Article 1 Prise d effet de la garantie 5 Article

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014) pour les prêts chirographaires Du 0 mars 04 (état au mars 04) du 0.0.04 (état au.0.04) TABLE DES MATIERES Article Principes généraux Article Décision d octroi ou de refus du prêt Article Documents à signer

Plus en détail

Conditions générales de vente et de mise en service

Conditions générales de vente et de mise en service Conditions générales de vente et de mise en service Article 1: Applicabilité des conditions générales - Etendue des obligations 1.1 Le simple fait de confier à KSB une commande, un travail ou un service,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES 1. Sauf stipulation contraire écrite, toutes offres et toutes conventions (même celles à venir) sont régies par les présentes conditions, lesquelles en font partie intégrante et priment

Plus en détail

10.- Tous frais relatifs aux traites, chèques impayés, frais de recouvrement (en ce compris les frais d avocat) seront supportés par l acheteur.

10.- Tous frais relatifs aux traites, chèques impayés, frais de recouvrement (en ce compris les frais d avocat) seront supportés par l acheteur. CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1.- Les présentes conditions générales (ci-après «les CGV») régissent tous les contrats conclu par PASCAL KOCH avec quelque client que cela soit, belge ou étranger, et quel

Plus en détail

CONTRAT DE PRET N [ ]

CONTRAT DE PRET N [ ] CONTRAT DE PRET N [ ] REGI PAR LES DISPOSITIONS DE L ORDONNANCE N 2014-559 DU 30 MAI 2014 RELATIVE AU FINANCEMENT PARTICIPATIF AINSI QUE CELLES CONTENUES DANS LE DECRET N 2014-1053 DU 16 SEPTEMBRE 2014

Plus en détail

Par MARKEL INTERNATIONAL LTD

Par MARKEL INTERNATIONAL LTD Par MARKEL INTERNATIONAL LTD Conditions Générales N GF AI 2005-1 EN AUCUN CAS LE PRESENT DOCUMENT NE VAUT ATTESTATION DE GARANTIE Le contrat est régi par les dispositions du Code des Assurances. Il est

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs GIE. Luxembourg CREDIT «FACILE»?

Centre Européen des Consommateurs GIE. Luxembourg CREDIT «FACILE»? Centre Européen des Consommateurs Luxembourg CREDIT «FACILE»? GIE 2009 CREDIT «FACILE»? Cette brochure vise à informer le consommateur, au moyen de conseils et informations pratiques, sur les droits et

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES SIAPV Service Image Aérienne Photos Vidéos AUBERTIN Christophe 11, rue du Milieu 55230 ARRANCY-SUR-CRUSNE Tél. : +33(0)630204998 Email : contact@siapv.fr Site internet : www.siapv.fr SIREN : 532 843 653

Plus en détail

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY 1. Définitions Dans ces Conditions, les notions suivantes ont la signification qui suit: Demandeur de crédit : la personne (personne physique) qui présente une Demande de

Plus en détail

Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement

Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement ANNEXE FSL N 1 : Convention de la gestion du fonds à la CAF des Vosges Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement Entre d une part,

Plus en détail

Les titres de mainlevée. Conférence du 6 novembre 2008 Par Roger Vergère juriste

Les titres de mainlevée. Conférence du 6 novembre 2008 Par Roger Vergère juriste Les titres de mainlevée Conférence du 6 novembre 2008 Par Roger Vergère juriste No 1 - Poursuite ordinaire par voie de saisie ou de faillite Le créancier adresse à l OP compétent la réquisition de poursuite

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES à durée déterminée et taux d intérêt fixe Edition Septembre 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz Directives pour les hypothèques fixes 2 TABLE DES MATIERES Art. 1 Champ

Plus en détail

DES MEUBLES INCORPORELS

DES MEUBLES INCORPORELS de meubles incorporels (aussi appelée saisie-arrêt) est une procédure au moyen de laquelle il est possible pour un créancier d appréhender les biens dématérialisés constituant le patrimoine de son débiteur

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE COM ET UNE IMAGE 27 Boulevard Albert Einstein 21000 DIJON N RCS : 481781102 CONDITIONS GENERALES DE VENTE Article 1 Objet et champ d application Toute commande de produits à notre société implique l acceptation

Plus en détail

0.975.254.9 Accord entre la Confédération suisse et le Royaume du Maroc concernant la promotion et la protection réciproques des investissements

0.975.254.9 Accord entre la Confédération suisse et le Royaume du Maroc concernant la promotion et la protection réciproques des investissements Texte original 0.975.254.9 Accord entre la Confédération suisse et le Royaume du Maroc concernant la promotion et la protection réciproques des investissements Conclu le 17 décembre 1985 Entré en vigueur

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES CAE GROUPE 2014

CONDITIONS GENERALES DE VENTES CAE GROUPE 2014 CONDITIONS GENERALES DE VENTES CAE GROUPE 2014 Les présentes conditions générales de vente s appliquent à toutes les ventes de produits, matériels et équipements commercialisés auprès de professionnels

Plus en détail

Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB

Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB Entre : La S.A. WINBOOKS dont le siège est sis fond Jean Pâques, 6C à 1348 Ottignies Louvain-la-Neuve, inscrite à la BCE sous le n 0455.575.742 Et

Plus en détail

Contrat d hébergement et de référencement d un site web

Contrat d hébergement et de référencement d un site web Contrat d hébergement et de référencement d un site web Entre : n d entreprise. valablement représenté(e) par : en sa qualité de ciaprès désigné(e) «le prestataire» d une part, Et n d entreprise.. valablement

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÈCAIRES

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÈCAIRES DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÈCAIRES à durée déterminée et taux d intérêt fixe Edition 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz TABLE DES MATIERES Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 Art. 5 Art. 6 Art. 7 Art. 8 Art.

Plus en détail

Contrat d entretien Elaborate

Contrat d entretien Elaborate Contrat d entretien Elaborate Une entreprise, petite ou grande, doit prendre soin de vérifier et d entretenir son matériel informatique. C'est le gage d'un service optimal. Ce service étant différent d'une

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES À RECEVOIR SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL

POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES À RECEVOIR SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES À RECEVOIR SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL Décembre 2013 Adoptée : Rés. CA 2013-36 TABLE DE MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 4 2. OBJECTIFS... 4 3. PROCÉDURE

Plus en détail

«Cahier des charges» signifie la liste des caractéristiques que le Service devra contenir.

«Cahier des charges» signifie la liste des caractéristiques que le Service devra contenir. PAGE 1/ Conditions générales 1. Objet du contrat Les présentes Conditions générales définissent les conditions applicables à la relation contractuelle entre les parties au contrat pour les services définis

Plus en détail

Conditions générales de vente (version 2014.01)

Conditions générales de vente (version 2014.01) Conditions générales de vente (version 2014.01) 1. Champ d application 1.1. Les conditions suivantes (dénommées ci-après Conditions Générales ) s appliquent tant aux contrats de vente qu aux contrats d

Plus en détail

CONTRAT DE SERVICE & CONDITIONS GÉNÉRALES D ABONNEMENT

CONTRAT DE SERVICE & CONDITIONS GÉNÉRALES D ABONNEMENT CONTRAT DE SERVICE & CONDITIONS GÉNÉRALES D ABONNEMENT Veuillez lire attentivement ce contrat de service qui prévoit les modalités et les conditions générales suivant lesquelles CCAP vous fournira les

Plus en détail

Contrat de création d un site web

Contrat de création d un site web http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de création d un site web Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Préambule : La Société «Les Evasions de Jade» ci-après désignée sous le vocable «le Prestataire» EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité limitée), dont le siège social

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance

Conditions générales Prévoyance Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Convention collective nationale des entreprises d architecture Garanties de prévoyance conventionnel Garantie maintien de salaire Référencées CG-architectes-maintien

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Préambule Les présentes Conditions Générales de Vente (CGV) sont systématiquement adressées à chaque Client. Elles s appliquent à toutes les commandes d œuvre de production

Plus en détail

Règles de Gestion financière

Règles de Gestion financière ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CINQUANTE-QUATRIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A54/34 Point 15 de l ordre du jour provisoire 23 mars 2001 Règles de Gestion financière Conformément au paragraphe 16.3

Plus en détail

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car (Succursale de Mercedes-Benz Belgium Luxembourg SA, avenue du Péage 68, 1200 Bruxelles, RPM Conditions générales de vente web shop Nearly New Car 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les présentes conditions

Plus en détail

CIRCULAIRE N 19 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES CREANCES ET A LEUR COUVERTURE PAR LES PROVISIONS

CIRCULAIRE N 19 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES CREANCES ET A LEUR COUVERTURE PAR LES PROVISIONS 1 sur 9 30/05/2007 09:42 BANK AL-MAGHRIB -------------------- LE GOUVERNEUR Circulaire n 19/G/2002 Rabat, le 18 Chaoual 1423 23 Décembre 2002 CIRCULAIRE N 19 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES CREANCES ET

Plus en détail

Directive relative aux cautionnements

Directive relative aux cautionnements Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV Division Climat 01.09.2014 Directive relative aux cautionnements

Plus en détail

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de DELEGATION DE CREANCE D UN CONTRAT D ASSURANCE VIE RACHETABLE Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Ci-après dénommé «le Délégant», Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de Ci-après

Plus en détail

Département du Doubs PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE AMI

Département du Doubs PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE AMI Département du Doubs APPEL A MANIFESTATION D INTERET POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN CPOM MANDATEMENT POUR LES SERVICES D AIDE ET D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DU DOUBS PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014) Conditions générales pour les prêts hypothécaires Article 1 Qualité de l emprunteur 1 L emprunteur doit être un membre de la Caisse de prévoyance de l Etat de Genève (ci-après, «la Caisse»). S il perd

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

CAUTIONNEMENT ET SUBORDINATION DE CRÉANCES. (Prêts aux particuliers)

CAUTIONNEMENT ET SUBORDINATION DE CRÉANCES. (Prêts aux particuliers) CAUTIONNEMENT ET SUBORDINATION DE CRÉANCES DEST. : BANQUE ROYALE DU CANADA DÉFINITIONS (Prêts aux particuliers) Les mots dont les définitions apparaissent ci-dessous sont utilisés tout au long de ce document.

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

Règlement pour l octroi de prêts complémentaires sous seing privé en vue de la rénovation d habitations

Règlement pour l octroi de prêts complémentaires sous seing privé en vue de la rénovation d habitations p1 Article 1 Règlement pour l octroi de prêts complémentaires sous seing privé en vue de la rénovation d habitations Dans les limites des crédits budgétaires dûment approuvés, un prêt sous seing privé

Plus en détail

Conditions générales pour la fourniture de Gaz naturel aux Clients Domestiques et Non Domestiques

Conditions générales pour la fourniture de Gaz naturel aux Clients Domestiques et Non Domestiques Conditions générales pour la fourniture de Gaz naturel aux Clients Domestiques et Non Domestiques Article 1 : Définitions : Client: chaque personne physique ou personne juridique achetant de l énergie

Plus en détail

LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES

LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES Introduction Dans les présentes conditions, l'on entend par : - Abonné : toute personne physique ou morale qui utilise un service

Plus en détail

Règlement pour l octroi de prêts complémentaires sous seing privé en vue de l achat ou la construction d habitations

Règlement pour l octroi de prêts complémentaires sous seing privé en vue de l achat ou la construction d habitations p1 Règlement pour l octroi de prêts complémentaires sous seing privé en vue de l achat ou la construction d habitations Article 1 1. Dans les limites des crédits budgétaires dûment approuvés, un prêt sous

Plus en détail

Conditions générales vente en ligne

Conditions générales vente en ligne Page 1 de 6 Conditions générales vente en ligne Article 1 Introduction 1.1. D une part, les présentes conditions générales règlent l utilisation du site de vente ayant pour url www.jungheinrich.be/webshop

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES. de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable)

DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES. de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable) DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable) Édition Septembre 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz Directives pour les hypothèques à taux variable 2 Sommaire

Plus en détail

BELGIUM TERMS AND CONDITIONS CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET DE LIVRAISON SAMSUNG ELECTRONICS BENELUX B.V.

BELGIUM TERMS AND CONDITIONS CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET DE LIVRAISON SAMSUNG ELECTRONICS BENELUX B.V. CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET DE LIVRAISON SAMSUNG ELECTRONICS BENELUX B.V. Article 1 er Définitions 1. Les définitions suivantes sont d application dans les présentes conditions générales de vente

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

FICHE D OUVERTURE DE CLIENT PARTICULIER

FICHE D OUVERTURE DE CLIENT PARTICULIER FICHE D OUVERTURE DE CLIENT PARTICULIER AGENCE Nº CLIENT/COMPTE TITULARITÉ Personnel: Indivis: Joint: Mixte: CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT ENTITE TYPE DE PIECE D IDENTITÉ Nº PIÉCE D IDENTITÉ DATE DE NAISSANCE

Plus en détail

Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation

Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation Entre les soussignés: Ageas France, Société Anonyme au capital de 118 950 045,33 Euros, Entreprise régie par le Code des assurances dont le siège social

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. Objet Champ d application Hungry Minds Un pas plus loin SA offre à ses clients un éventail complet de services en matière de communication (stratégie conseil création production).

Plus en détail

S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO)

S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO) S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO) V2.2014-04-04 1 Nom, siège et but Art. 1 Sous le nom de Verein zur Führung

Plus en détail

Conditions d ouverture de crédit lombard

Conditions d ouverture de crédit lombard Conditions d ouverture de crédit lombard Article 1. Objet des présentes conditions 1.1 Les présentes conditions régissent les ouvertures de crédit lombard qui sont octroyées par Keytrade Bank Luxembourg

Plus en détail

Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année.

Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année. CONDITIONS GENERALES DE VENTES CAMPING-CAR PARK Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année. PRÉAMBULE

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES CREDITS (Edition 2012)

REGLEMENT GENERAL DES CREDITS (Edition 2012) Article 1 Champ d application Ce Règlement régit, sauf dérogations écrites, les relations d affaires en matière de crédit entre: ING Belgique SA ( la Banque ) ou tout ayant droit de celle-ci; le(s) bénéficiaire(s)

Plus en détail

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010)

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Frais excessifs, tarification difficilement compréhensible, les litiges entre les banques et leurs clients sont nombreux. Des

Plus en détail

COCITER : CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FOURNITURE D ÉLECTRICITÉ AUX CLIENTS RÉSIDENTIELS

COCITER : CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FOURNITURE D ÉLECTRICITÉ AUX CLIENTS RÉSIDENTIELS COCITER : CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FOURNITURE D ÉLECTRICITÉ AUX CLIENTS RÉSIDENTIELS A) DÉFINITIONS Dans les conditions générales ou dans le contrat, il convient d entendre par : Point de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 26 octobre 2010 relatif au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux

Plus en détail

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location.

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Article 1. Généralité. 1.1. Sauf dérogation expresse écrite convenue entre parties, les relations entre la Sprl SON EXCENTRIQUE,

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum)

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) En cas de litige découlant de l'interprétation des présentes

Plus en détail

ACCORD DE GARANTIE N / du. entre

ACCORD DE GARANTIE N / du. entre ACCORD DE GARANTIE N / du entre Compagnie Française d Assurance pour le Commerce Extérieur agissant pour le compte et avec la garantie de l Etat français ci-après «Coface» et ci-après le «Refinanceur»

Plus en détail

1. Le lieu d exécution pour toutes les obligations nées du contrat de livraison est le lieu de l établissement commercial du vendeur.

1. Le lieu d exécution pour toutes les obligations nées du contrat de livraison est le lieu de l établissement commercial du vendeur. Conditions Générales Unifiées de l Industrie Textile Allemande Version du 01.01.2002 Les Conditions Générales Unifiées ne sont applicables qu entre commerçants Art. 1er Lieu d exécution, livraison et acceptation

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

Conditions générales de vente Leeuwenburgh Fineer B.V.

Conditions générales de vente Leeuwenburgh Fineer B.V. Conditions générales de vente Leeuwenburgh Fineer B.V. Conditions générales Leeuwenburgh Fineer B.V, sise Raamsdonksveer, Bliek 9-13 (4941 SG) et enregistrée à la Chambre de commerce et d industrie sous

Plus en détail

Conditions générales. Article 1: Dispositions générales

Conditions générales. Article 1: Dispositions générales Conditions générales Article 1: Dispositions générales 1.1. Tous les rapports de droit entre la SA IPP et son cocontractant sont exclusivement régis par les présentes conditions. Toute dérogation doit

Plus en détail

Conditions générales de vente de AlphaBest

Conditions générales de vente de AlphaBest Conditions générales de vente de AlphaBest 1. Applicabilité des conditions générales 1.1. Sauf convention contraire et expresse, les présentes conditions générales sont applicables à toutes les offres,

Plus en détail

Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES

Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES 1. GÉNÉRALITÉS Les présentes Règles constituent les lignes directrices générales et la procédure

Plus en détail

Code de droit économique. Livre X

Code de droit économique. Livre X Code de droit économique Livre X Table des matières LIVRE X. - Contrats d agence commerciale, contrats de coopération commerciale et concessions de vente... 3 TITRE 1er. - Contrats d agence commerciale...

Plus en détail

Comores. Réglementation des warrants agricoles

Comores. Réglementation des warrants agricoles Réglementation des warrants agricoles Décret du 10 mai 1932 [NB - Décret du 10 mai 1932, réglementant les warrants agricoles Modifié par le décret du 19 mars 1937] Art.1.- Tout agriculteur peut emprunter

Plus en détail

BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005. Conditions particulières

BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005. Conditions particulières ENTRE LES SOUSSIGNEES : BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005 Conditions particulières Association pour l accueil et l hébergement Des élèves de TELECOM-Lille

Plus en détail

Conditions générales de la banque

Conditions générales de la banque Conditions générales de la banque Les conditions générales de la banque règlent la relation entre le/les client/s ci-après nommé/s «client» et la VZ Banque de Dépôt SA (ci-après nommée «banque»). 1. Trafic

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES ASSURANCE PROSPECTION GARANTIE DU REMBOURSEMENT DES CRÉDITS DE FINANCEMENT ASSURANCE PROSPECTION CONDITIONS GÉNÉRALES RÉFÉRENCE : FAP - 01 SOMMAIRE Préambule 5 Article 1 Objet de la garantie 6 Article

Plus en détail

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012 Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer Edition Avril 2012 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire A Information aux clients 3 1 Partenaires

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES DE L APPEL D OFFRES N 02/13 RELATIF A LA COUVERTURE DE L EACCE EN MATIERE D ASSURANCES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES DE L APPEL D OFFRES N 02/13 RELATIF A LA COUVERTURE DE L EACCE EN MATIERE D ASSURANCES - CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES DE L APPEL D OFFRES N 02/13 RELATIF A LA COUVERTURE DE L EACCE EN MATIERE D ASSURANCES ARTICLE 1 : OBJET Le présent appel d offres a pour objet la couverture de l EACCE

Plus en détail

Société [Raison SOCIALE] [Adresse], [CP Ville] Objet : Contrat pour la fourniture de services de recouvrement de créances à l'amiable

Société [Raison SOCIALE] [Adresse], [CP Ville] Objet : Contrat pour la fourniture de services de recouvrement de créances à l'amiable Lyon, le Société [Raison SOCIALE] [Adresse], [CP Ville] Objet : Contrat pour la fourniture de services de recouvrement de créances à l'amiable, dont le siège social situé au 11 rue Guilloud, 69003 LYON,

Plus en détail

221.214.11 Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation

221.214.11 Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation (OLCC) du 6 novembre 2002 (Etat le 1er mars 2006) Le Conseil fédéral, vu les art. 14, 23, al. 3, et 40, al. 3, de la loi fédérale du

Plus en détail

Conditions générales de vente VELDA CABLE TECHNICS SA

Conditions générales de vente VELDA CABLE TECHNICS SA 1. Conditions d application Conditions générales de vente VELDA CABLE TECHNICS SA Les conditions générales de vente concernent le vendeur, étant Velda Cable Technics SA, avec siège social en Belgique,

Plus en détail

Conditions générales de vente, de location et de prestation de services de la société Géné-Electra sprl

Conditions générales de vente, de location et de prestation de services de la société Géné-Electra sprl Conditions générales de vente, de location et de prestation de services de la société Géné-Electra sprl Art.1 : Application 1.1 Seules les présentes conditions générales sont d application entre Géné-Electra

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

Code de conduite dans le cadre de la Loi du.. relative à diverses dispositions concernant le financement des petites et moyennes entreprises

Code de conduite dans le cadre de la Loi du.. relative à diverses dispositions concernant le financement des petites et moyennes entreprises Code de conduite dans le cadre de la Loi du.. relative à diverses dispositions concernant le financement des petites et moyennes entreprises 1 Préambule La Loi du relative à diverses dispositions concernant

Plus en détail

ASSURANCE GARANTIE LOCATIVE CONDITIONS GENERALES

ASSURANCE GARANTIE LOCATIVE CONDITIONS GENERALES ASSURANCE GARANTIE LOCATIVE CONDITIONS GENERALES L U X E M B O U R G VOTRE ASSURANCE GARANTIE LOCATIVE CONDITIONS GENERALES Sommaire 1 La vie du contrat 3 1.1 DEFINITIONS 3 1.1.1 LE PRENEUR D ASSURANCE

Plus en détail

Conditions générales d adhésion et d utilisation

Conditions générales d adhésion et d utilisation Conditions générales d adhésion et d utilisation "PASS LIBERTE " PRA LOUP SYNDICAT MIXTE AMENAGEMENT REGIE PRA LOUP UBAYE 04 Immeuble Le génépi 04400 Pra Loup Tél : 33 (0)4 92 84 11 54 Fax : 33(0)4 92

Plus en détail

Droit du crédit. Vu le décret n 94-121/PRES du 20 mars 1994, portant nomination du Premier Ministre ;

Droit du crédit. Vu le décret n 94-121/PRES du 20 mars 1994, portant nomination du Premier Ministre ; Droit du crédit DECRET N 94-270/MEFP DU 8 JUILLET 1994 PORTANT MODALITES DE CALCUL DU TAUX EFFECTIF GLOBAL LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES Vu la Constitution ; Vu le décret n 94-121/PRES

Plus en détail

OTRT : Office Tchadien de Régulation des Télécommunications. Contrat de Bureau d enregistrement

OTRT : Office Tchadien de Régulation des Télécommunications. Contrat de Bureau d enregistrement REPUBLIQUE DU TCHAD Unité - Travail - Progrès REPUBLIQUE DU TCHAD Unité - Travail - Progrès OTRT : Office Tchadien de Régulation des Télécommunications Contrat de Bureau d enregistrement Contrat de Bureau

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE SERVICE (CGS)

CONDITIONS GENERALES DE SERVICE (CGS) CONDITIONS GENERALES DE SERVICE (CGS) Les présentes Conditions Générales de Service sont conclues entre : La société MEETOBIZ, Société par actions simplifiée au capital de vingt mille (20.000) euros, immatriculée

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES MODÈLE DE CONTRAT PR LES INTERMÉDIAIRES (mars 2014) 1 LE PRÉSENT CONTRAT est conclu ENTRE : La Cour pénale internationale, organisation internationale permanente ayant son siège à l adresse suivante :

Plus en détail

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Note d information Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Face à l augmentation des difficultés que rencontraient les emprunteurs dans le remboursement de leurs

Plus en détail

PolyReg Association Générale d Autorégulation. Règlement de contrôle et de sanction des règles de déontologie

PolyReg Association Générale d Autorégulation. Règlement de contrôle et de sanction des règles de déontologie PolyReg Association Générale d Autorégulation Règlement de contrôle et de sanction des règles de déontologie < 1 But du Règlement A. Dispositions générales 1 Le présent règlement fixe les dispositions

Plus en détail

Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking

Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking Article 1. Stipulation générale Les Conditions Générales Bancaires de bpost banque régissent le Service PCbanking. Les présentes Conditions

Plus en détail

Convention de Designer

Convention de Designer http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Convention de Designer Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de

Plus en détail

Contrat pour la fourniture d électricité et/ou de gaz 0800 40 123 ou inscription via www.lampiris.be

Contrat pour la fourniture d électricité et/ou de gaz 0800 40 123 ou inscription via www.lampiris.be Contrat pour la fourniture d électricité et/ou de gaz 0800 40 123 ou inscription via www.lampiris.be Lampiris SA/NV Rue Saint-Laurent, 54-4000 Liège/Luik - Tel: 078 790 790 - Fax: 04 340 63 99 www.lampiris.be

Plus en détail

Entreprendre ensemble Avec votre spécialiste PME

Entreprendre ensemble Avec votre spécialiste PME Avec votre spécialiste PME Les matinales de l IGRETEC La gestion proactive de la trésorerie Une présentation de Sébastien Bosio Le 6 octobre 2009 2009 Deloitte Belgium Agenda Introduction Rappel de quelques

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

du 23 mars 2001 (Etat le 10 décembre 2002)

du 23 mars 2001 (Etat le 10 décembre 2002) Loi fédérale sur le crédit à la consommation (LCC) 221.214.1 du 23 mars 2001 (Etat le 10 décembre 2002) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 97 et 122 de la Constitution 1, vu le

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :...

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :... CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil BOX AUTOMOBILE N.. / NIVEAU.. Entre les soussignés : Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et : IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT : Dénommé ci-après,

Plus en détail

23. L utilisateur et Plus Uitzendkrachten s engagent à ne rien faire qui puisse entraîner des comportements discriminatoires.

23. L utilisateur et Plus Uitzendkrachten s engagent à ne rien faire qui puisse entraîner des comportements discriminatoires. CONDITIONS GENERALES 1. Les présentes conditions générales sont établies d après la loi du 24-07-1987 sur le travail temporaire, le travail intérimaire et la mise de travailleurs à la disposition d'utilisateurs,

Plus en détail

Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international

Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international Traduction 1 Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international Conclus à Washington le 27 janvier 1997 Approuvés par l Assemblée fédérale le 18 décembre 1997 2 Adhésion de la Suisse notifiée

Plus en détail