LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC"

Transcription

1 LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC

2 L ONEE BRANCHE ELECTRICITE EN CHIFFRES 2012 Collaborateurs Clients 4,7 millions Chiffre d affaire 24 milliards DH Investissements 4,6 milliards DH Puissance installée 6910 MW

3 OBJECTIFS FONDAMENTAUX 1 Sécurité d'approvisionnement 2 Accès généralisé à l'électricité à prix raisonnables 3 Maîtrise de la demande 4 Préservation de l'environnement

4 ORIENTATIONS STRATEGIQUES 1 Diversification et optimisation du Mix par choix de technologies fiables et compétitives 2 Mobilisation des ressources nationales par la montée en puissance des énergies renouvelables 3 Faire de l Efficacité énerg. une priorité nationale 4 Promotion de l intégration régionale

5 PUISSANCE INSTALLEE (MW) 2012 Thermique vapeur charbon Thermique vapeur fioul 600 Centrale thermique de Mohammedia Cycles combinés gaz naturel (Tahaddart & ABM) 830 Centrale thermosolaire CSP (ABM) 20 Turbines à Gaz Parc éolien de Tanger Groupes Diesel 202 Hydraulique Éolien 487 Centrale thermosolaire ABM STEP (Afourer) 464 TOTAL 6910

6 REPARTITION PRODUCTION PAR SOURCE D ENERGIE 2012

7 BILAN OFFRE / DEMANDE 2012 Production ONEE Production IPP Interconnexions Tiers nationaux - Capacité : MW - Production : GWh (41%) - Capacité : MW - Production : GWh (41%) Solde : 5660 GWh (18%) 139 GWh (<1%) ONEE Acheteur unique Energie appelée : 31,1 TWh ONEE (59%) Régies & Gest. délégués (41%) Distribution MT & BT (41%) GWh Clients GC THT/HT (18%) GWh Clients MT & BT GWh

8 EVOLUTION DE LA DEMANDE (GWH) Accroissement moyen de la demande d environ 7,2%, induit par une croissance économique et sociale soutenue : o Généralisation de l accès à l électricité (PERG) o Développement des grands projets structurants o Amélioration du niveau de vie de la population...

9 PROGRAMME D ELECTRIFICATION RURALE GLOBAL 2012 Le Programme PERG, lancé en 1995, a permis: - Augmenter le taux d électrification de 18 à 98% en 17 ans - Electrifier villages par réseau et par kits PV «12 millions de marocains» - Créer de plus de emplois

10 RESEAU DE TRANSPORT Lignes 400 KV (en Km) Lignes 225 KV (en Km) Longueur totale en 2012 : km kv km kv km - 60 kv km

11 LES INTERCONNEXIONS Interconnexion Maroc-Espagne 1 re intercon. 400kV 1997 (700MW) 2 me intercon. 400kV 2006 (700MW) Capacité d échange 1400 MW Capacité importée 750 MW NB : ONEE est le 4 me opérateur sur le marché espagnol depuis 1999 Interconnexion Maroc-Algérie 1 re intercon. 225kV 1988 (200MW) 2 me intercon. 225kV 1992 (200MW) 3 me intercon. 2*400kV 2009 (2000MW) Capacité d échange 2400 MW Echanges de secours Plateforme régionale pour les échanges d électricité entre l Europe et le Maghreb

12 BILAN DES ECHANGES SUR LES INTERCONNEXIONS (GWH) Maroc - Espagne Maroc - Algérie Import o ONEE dispose du statut d agent du marché espagnol o Operations effectuées essentiellement sur le marché spot Export o Echanges effectués dans le cadre d un contrat de secours signé avec SONELGAZ

13 DEVELOPPEMENT DU RESEAU DE TRANSPORT (1/2) Les infrastructures de renforcement du réseau de Transport, en cours de développement et/ou de réalisation, nécessiteront un investissement de 12 milliards de DH à l horizon Réseau 400kV et interconnexions o Le raccordement des nouvelles unités de Production Tranches 5 et 6 de la centrale de Jorf Lasfar Centrale thermique à charbon de Safi La nouvelle tranche de 350MW à Jerrada o Le renforcement des interconnexions o L extension du réseau 400kV Ces projets s inscrivent dans le cadre de la politique de l ONEE visant le développement des échanges régionaux d énergie électrique, le renforcement de la sécurité d alimentation du pays en électricité et son intégration dans le marché euromaghrébin. Ils nécessitent la réalisation de : km de lignes 400kV 39 travées départ MVA de puissance de transformation 400/225kV

14 DEVELOPPEMENT DU RESEAU DE TRANSPORT (2/2) Réseau 225kV o Le raccordement des nouvelles unités de Production les parcs éoliens de Jbel Khalladi, Akhfennir, Foum El Oued, Tarfaya, Taza, Koudia Al Baida, Midelt et Tanger II les usines hydrauliques de M dez et El Menzel la centrale solaire d Ouarzazate o Poursuite de l extension du réseau 225kV au reste du territoire national km de lignes 225kV 98 travées départ 225kV 5 000MVA de puissance de transformation 225/60kV et 225/22kV Réseau 60kV km de lignes 60kV 90 travées départ 60kV

15 EVOLUTION DU SECTEUR D ELECTRICITÉ

16 RAPPEL DES PRINCIPAUX FAITS MARQUANTS DU SECTEUR Décret-loi sur la production privée d électricité IPP Privatisation de la Distribution Loi sur l autoproduction (Passage de 10 à 50 MW) Réforme tarifaire Lancement du PERG Adhésion de l ONEE au marché OMEL Promulgation de la Loi relative aux ER > Ouverture de la production ER à la concurrence > Accès au réseau électrique > Exportation d électricité verte > Construction de ligne directe pour l export

17 RESTRUCTURATION DU SECTEUR Objectifs o o o o o Faciliter la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale Renforcer la confiance des bailleurs Augmenter l attractivité auprès des producteurs privés et des clients industriels Améliorer les performances techniques et financières du secteur Favoriser l intégration du Maroc dans le marché euro-méditerran. de l électricité 1 re étape de restructuration Création d une autorité de régulation Missions de l ANRE o o o Accompagner les opérateurs du marché dans leur mutation Définir les normes et les règlements régissant le secteur de l électricité Valider les indicateurs de qualité du Gestionnaire du Réseau

18 DEFIS DU SECTEUR Demande en croissance soutenue - Doublement en 2020 et quadruplement en 2030 Forte dépendance de l étranger - Importation de plus de 97% des besoins énerg. Trend haussier et accentuation de la volatilité des cours mondiaux des combustibles Impératifs de protection de l environnement Préservation du pouvoir d achat du citoyen Renforcement de la compétitivité des opérateurs économiques nationaux

19 PLACE DE CHOIX DES ER DANS LE BOUQUET ELECTRIQUE NATIONAL Pour relever les défis précités, un nouveau plan d équipement a été élaboré Les énergies renouvelables occupent une place de choix dans ce plan En 2020, la part de la puissance installée en ER s établira à 42% Solaire 14% Eolien 14% Gaz 23% Hydraulique 14% Fioul 9% Charbon 27% 2000 MW Eolien 2000 MW Hydraulique 2000 MW Solaire

20 POTENTIELS TECHNIQUES EN ÉNERGIES RENOUVELABLES EOLIEN : MW SOLAIRE : MW HYDRAULIQUE : MW * > 6 m/s 5 6 m/s 4 5 m/s 3 4 m/s < 3 m/s > 5,5 kwh/m² 5,3 à 5,5 kwh/m² 5,0 à 5,3 kwh/m² 4,7 à 5,0 kwh/m² < 4,5 kwh/m² * Sites en exploitation et identifiés à l horizon 2030

21 PROGRAMME EOLIEN INTEGRE

22 CARACTÉRISTIQUES DU PROGRAMME ÉOLIEN INTEGRE Puissance totale Production annuelle Investissement Economie ann. de combustible Emissions de CO 2 ann. évitées 2000 MW 6600 GWh 3,5 Milliards US$ 1,5 million TEP 5,6 millions T Achèvement du programme 2020

23 PARCS EOLIENS EXISTANTS SITES DE PARCS EOLIENS Tanger : 140 MW A. Torres : 50 MW Lafarge : 32 MW Essaouira : 60 MW Akhfénir : 100 MW CIMAR : 5 MW Foum Al Wad : 50 MW

24 PROJETS EOLIENS EN DEVELOPPEMENT SITES DE PARCS Tanger II EOLIENS : 100 MW Khalladi 120 MW Koudia Baida : 300 MW Taza : 150 MW Midelt : 150 MW Jbel Al Hadid : 200 MW Tarfaya : 300 MW Tiskrad : 300 MW Boujdour: 100 MW

25 DECLINAISON DU PROGRAMME EOLIEN INTEGRE PROGRAMME EOLIEN INTEGRE (PEI) PARTIE 1 PEI PARTIE 2 PARCS EXISTANTS 487 MW EN COURS DE CONST. / DÉVEL. 720 MW PEI COMPLEMENTAIRE 1000 MW A. Torres 50 MW Tarfaya 300 MW Taza 150 MW Amougdoul 60 MW Repower. A. Torres 100 MW Tanger MW Tanger MW Khalladi 120 MW Jbel Hdid 200 MW Lafarge 32 MW Koudia Baida 200 MW Tiskrad 300 MW CIMAR 5 MW Boujdour 100 MW Akhfennir 100 MW Midelt 150 MW Laâyoune 50 MW Haouma 50 MW PEI Partie 1 : Parc éolien de Taza «MES courant 2015» PEI Partie 2 : 850 MW + pour la fourniture des équipements du parc de koudia Baida

26 PROJETS SOLAIRES

27 PROJET SOLAIRE 2000MW Capacité installée en 2020 Lancement Fin MW Pilotage MASEN 500MW Capacité installée en MW 500MW 500MW La 1 ère tranche du projet de Ouarzazate Nour I (centrale CSP de 160MW) est en cours de construction. AOs préqualification de Nour II (CSP) et Nour III (Tour), totalisant 300MW, ont été lancés en janvier Le lancement de Nour IV (PV) est prévu pour début Production électrique Investissement Economie annuelle 4500 GWh/an 9 Milliards $ 1 million TEP 100MW Emissions de CO 2 évitées 3,7 millions Tonnes

28 PROJET SOLAIRE PHOTOVOLATAIQUE DE TAFILALT Capacité installée en L ONEE 2020 a lancé, en avril 2013, le projet solaire de TAFILALT à développer en EPC. Missour Ce projet sera constitué de 3 centrales PV d une puissance unitaire allant de 10 à 25MW. Les sites devant abriter les 3 centrales sont localisés dans les régions de ARFOUD, ZAGORA et MISSOUR. Arfoud La MES de la totalité du projet est prévue courant Zagora

29 PROJETS HYDROELECTRIQUES

30 PROJETS HYDROELECTRIQUES USINES EN SERVICE L hydraulique est à l origine de la production électrique au Maroc Renforcement du parc hydroélectrique dans le cadre de la politique des grands barrages lancée depuis les années 1960 Introduction des STEP pour la régulation du fonctionnement du parc de production, notamment à base d ER Regain d intérêt de l hydraulique avec la nouvelle stratégie énergétique, notamment les microcentrales hydrauliques MW Bine el Ouidane 135 Afourer 94 Tanafnit El Borj 40 Al wahda 240 Allal el Fassi 240 Al Massira 128 Ahmed El Hansali 92 STEP Afourer 464 Diverses usines 337 Total 1770 PROJETS PROGRAMMES MW GWh Mdez-El Menzel STEP Abdelmoumen Autres projets * Total Projets totalisant 580 MW à développer en Contrats EPC Objectif 2020 : Puissance Installée: 2280 MW Part ~ 14% * principalement des microcentrales hydrauliques

31 LOCALISATIONS PROJETS HYDROELECTRIQUES EXISTANTS / EN LANC. TANGER MER MÉDITERRANÉE Tarfaya Boujdour ouira STEP Projets en cours de MES Centrales hydrauliques classiques Projets en cours de lancement

32 PROJETS HYDROÉLECTRIQUES LOI Projet Région/Oued MW Asfalou Taounate 10 Ouljet Essoltane Khémisset/Beht 12 Flilou Midelt 1,5 Sidi Said Midelt 3 Meknès Meknès 0,5 Hassan II Midelt 11,7 Oued Za Taourirt 6,7 Sidi Driss Kélaâ / Lakhdar 3,15 Boutferda Azilal 12 Zelloul Séfrou / Sebou 8 Tilougguit I Azilal 12 Tilougguit II Azilal 12 TOTAL 92,55 12 centrales hydroélectriques, cumulant une puissance d environ 92 MW, sont prévues d être mis en service à l horizon 2016.

33 PROJETS DE BIOELECTRICITE

34 BIOELECTRICITE AU MAROC Usine bioélectrique existante o Lieu décharge contrôlée de la ville de Oujda o Cadre de développement autoprodution d électricité o Date mise en service 15 mai 2012 o Quantité de déchets ann T o Puissance actuelle 850 kw o Constructeur Jenbacher Gas Engines o Carburant utilisé Bio méthane «extrait des déchets solides» o Production depuis MES 2552 MWh o Tension d évacuation 22 kv o Extensions prévues kw sur les 4 prochaines années Usine bioélectrique en développement o Lieu décharge contrôlée de la ville de Fès o Cadre de développement Loi o Quantité de déchets ann T o Puissance prévue 2MW o Carburant utilisé Bio méthane o Production ann. prév. 15 GWh o Tension d évacuation 22 kv o Mise en service prév. Courant 2014

35 ACCOMPAGNEMENT DE L ONEE AUX PROJETS DES ENERGIES RENOUVELABLES

36 ACCOMPAGNEMENT DE L ONEE AUX PROJETS ER (1/2) Au niveau de la production Développement d un parc de production adapté à l intermittence des ER : STEP Abdelmoumen (350 MW M$) et prospection de sites pour d autres STEP Centrales thermiques en semi-base : cycles combinés au gaz naturel Veille sur le choix de technologies éoliennes et solaires éprouvées Prise en considération de la protection de l environnement dans les projets de production (études d impacts, suivi des recommandations, ) Au niveau du transport Extension et renforcement du réseau du transport : Investissements de 12 milliards de DH à l horizon 2017 Lancement d une étude du schéma directeur Production-transport (horizon 2025) : l objectif est de déterminer, notamment, les capacités d accueil du réseau en énergies renouvelables à l horizon 2025 Adaptation de la structure du réseau pour assurer l évacuation de la production d ER

37 ACCOMPAGNEMENT DE L ONEE AUX PROJETS ER (2/2) Au niveau de la formation Partie prenante dans la mise en place d Instituts de Formation aux Métiers des Energies Renouvelables, notamment, l éolien et de l Efficacité Energétique (IFMEREE) Contribution aux études de faisabilité pour la création desdits Instituts Dispense de thèmes de formation spécifiques en éolien Encadrement de stagiaires pour des projets de fin d études ou de thèses de doctorats Organisation de stages au profit des étudiants en éolien dans nos installations techniques Au niveau de la R & D Participation aux activités de l Institut de Recherche en Energie Solaire et Energie Nouvelles (IRESEN) qui a été créé pour accompagner la stratégie du Royaume du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables et des nouvelles formes de l énergie, notamment, l éolien.

38 LOI SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES

39 LOI GENERALITES La loi est entrée en vigueur en mars Promotion de la production, commercialisation et exportation de l électricité verte par des entités publiques ou privées Soumission des installations de production de l électricité verte «réalisation, exploitation, extension et modification de la capacité» à : o Régime d autorisation : puissance installée 2 MW o Régime de déclaration préalable : Production d énergie électrique : 20 kw puissance installée 2 MW Production d énergie thermique : puissance installée 8 MW th Permettre à l exploitant de produire de l électricité verte pour le compte d un consommateur ou un groupement de consommateurs raccordés au réseau MT, HT et THT NB : l accès des clients MT au réseau n est pas encore opérationnel (non repris par le décret)

40 DEMARCHE DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS LOI (1/2) 1. L exploitant dépose le dossier de demande d autorisation provisoire, pour la réalisation d une installation, auprès du Ministre de l'energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement MEMEE 2. Le MEMEE transmet (15 j) ce dossier, pour avis technique (1 mois),à l ONEE Branche Electricité 3. Le MEMEE notifie (3 mois), au demandeur, l autorisation provisoire en considération de la qualité des équipements et matériels, ainsi que des qualifications du personnel, après avis de l ONEE 4. Si l installation n est pas réalisée dans un délai de 3 ans, qui suit la notification de l autorisation provisoire, cette dernière devient caduque. Toutefois, lorsque la réalisation de l installation n est pas achevée dans le délai sus visé, le MEMEE peut, à la demande dûment justifiée de l Exploitant, lui accorder une seule fois un délai supplémentaire maximum de 2 ans 5. Après obtention de l'autorisation provisoire, l Exploitant conclue avec l ONEE les contrats suivants : o Convention d accès : définit les modalités relatives à l accès au réseau et au transport de l électricité o Convention de raccordement : définit modalités techn., finan. et jur. de la réalisation du raccordement o Contrat de fourniture de l énergie électrique à l Exploitant o Contrat d achat de l excédent par l ONEE

41 ETAPES DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS LOI (2/2) 6. L Exploitant doit formuler, au plus tard 2 mois après achèvement des travaux de réalisation, une demande d autorisation définitive pour la mise en service de l installation concernée. A cet effet, le MEMEE s assure de la conformité de l installation réalisée au projet objet de l autorisation provisoire et en établit rapport 7. L autorisation définitive d exploitation de l installation est délivrée par le MEMEE au vu de : Autorisation provisoire Rapport favorable de conformité de l installation aux conditions en vigueur Avis technique favorable de l ONEE concernant le raccordement Cahier des charges établi par le MEMEE 8. L autorisation définitive devient caduque lorsque : Installation n est pas mise en service dans l année qui suit la délivrance Exploitant a suspendu ses activités d exploitation pour une période qui excède 2 années consécutives, sans raisons justifiées et sans en avoir informé, au préalable, le MEMEE 9. L autorisation définitive est valable pour une durée maximum de 25 ans, courant à compter de la date de sa délivrance, prorogeable une fois pour la même durée 10. A l expiration de la durée de validité de l autorisation définitive, l installation et le site de production deviennent propriété de l Etat, libre et franche de toutes charges

42 RÔLE DE L ONEE DANS LE CADRE DE LA LOI Avis technique sur le raccordement des centrales ER au réseau électrique national Conclusion avec les investisseurs de conventions de raccordement et d accès au réseau Transport de l électricité verte vers les clients en contrepartie d un timbre de transport Fournisseur de dernier recours aux clients des investisseurs en cas de déficit de production verte Achat de l excédent en cas de surplus de production verte; même si non prévu dans la loi L ONEE consent à la vente d électricité par les investisseurs à ses meilleurs clients GC (HT-THT) NB : l accès des clients MT au réseau n est pas encore opérationnel (non repris par le décret) bien que prévu par la loi

43 Merci de votre attention

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Office National de l Electricité et de l Eau Potable (ONEE) Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Novembre 2014 PARC DE PRODUCTION DIVERSIFIE Tiers nationaux

Plus en détail

ACTIVITE INDUSTRIELLE

ACTIVITE INDUSTRIELLE ACTIVITE INDUSTRIELLE 28 ENERGIE ELECTRIQUE APPELEE L énergie électrique nette appelée au cours de l année 2002 a atteint 15 539.6 GWh, en progression de 5 % par rapport à l année 2001. ENERGIE APPELEE

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes.

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes. Totalement propre et indéfiniment renouvelable, l'énergie éolienne constitue aujourd hui une importante source de production d'électricité permettant de concilier croissance économique et respect de l

Plus en détail

Energies renouvelables : le Maroc lance de grandioses projets pour un environnement propre

Energies renouvelables : le Maroc lance de grandioses projets pour un environnement propre Energies renouvelables : le Maroc lance de grandioses projets pour un environnement propre Rabat 19 nov. 2012 (MAP) - Un grand engouement pour les énergies renouvelables se fait sentir au Maroc, notamment

Plus en détail

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC Energie MAROC Note sectorielle L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC 1/ Présentation générale du secteur Le secteur de l'électricité au Maroc est caractérisé par une très forte dépendance aux énergies

Plus en détail

Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social»

Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social» Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social» Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

Plus en détail

RENEWABLE ENERGY IN MOROCCO:LARGE SCALE DEPLOYMENT

RENEWABLE ENERGY IN MOROCCO:LARGE SCALE DEPLOYMENT KINGDOM OF MOROCCO RENEWABLE ENERGY IN MOROCCO:LARGE SCALE DEPLOYMENT ZOHRA ETTAIK HEAD OF RENEWABLE ENERGY AND ENERGY EFFICIENCY DIVISION MINISTRY OF ENERGY MINES WATER AND ENVIRONMENT Casablanca,25 Juin

Plus en détail

n 13-09 relative aux énergies renouvelables Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement

n 13-09 relative aux énergies renouvelables Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement n 13-09 relative aux énergies renouvelables énergie, eau et environnement Juin 2010 Loi n 13-09 relative aux énergies

Plus en détail

Alstom au Maroc. Alstom partenaire de longue date des projets d infrastructures au Maroc. Présence d Alstom. Chiffres clés: (April 2014)

Alstom au Maroc. Alstom partenaire de longue date des projets d infrastructures au Maroc. Présence d Alstom. Chiffres clés: (April 2014) Présence d Alstom Rabat Bureau et dépôt Tramway Mohammedia Atelier de maintenance Roches Noires atelier de maintenance locomotive ONCF - Alstom Casablanca Siège Alstom Maroc Ain Sebaa Plate Forme Logistique

Plus en détail

Royaume du Maroc. RAPPORT D ACTIVITés. n n n L Energie au rendez-vous du développement

Royaume du Maroc. RAPPORT D ACTIVITés. n n n L Energie au rendez-vous du développement Royaume du Maroc RAPPORT D ACTIVITés 2007 n n n L Energie au rendez-vous du développement Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu le glorifie Rapport d activités 2007 - Office National de l Electricité

Plus en détail

L énergie au. Augmentation de la production d énergie de 185 % en 15 ans. Stratégie énergétique et développements récents.

L énergie au. Augmentation de la production d énergie de 185 % en 15 ans. Stratégie énergétique et développements récents. Mars 2013 L énergie au Royaume du Maroc Stratégie énergétique et développements récents Auteurs: Bertrand Andriani, Paul Lignières, Mark Barges, Amine Bennis, Ghalia Mokhtari Sommaire Une législation modernisée

Plus en détail

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC. www.siem.ma

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC. www.siem.ma INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC www.siem.ma «Compte tenu du développement considérable que ces nouveaux gisements énergétiques seront appelés à connaître, ils doivent être dès aujourd

Plus en détail

8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014

8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014 8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Discours 8 ème Forum germano-africain

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Sommaire I. Présentation de la société CEEG. Spa II. Présentation des Projets EnR réalisés 2/25 I. Présentation de la société

Plus en détail

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC Energie MAROC Note sectorielle L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC 1/ Présentation générale du secteur Le secteur de l'électricité au Maroc est caractérisé par une très forte dépendance aux énergies

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen Les Enjeux énergétiques en méditerranée (2 ème séance Panel 3) Rôle de l interconnexion Tuniso-Italienne dans le développement des échanges de l énergie électrique en Méditerranée Présenté par Ameur Bchir

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Royaume du Maroc. Rapport d Activités. L'énergie au rendez-vous du développement

Royaume du Maroc. Rapport d Activités. L'énergie au rendez-vous du développement Royaume du Maroc Rapport d Activités 2006 L'énergie au rendez-vous du développement Sommaire Mot du DG Structures de l Office Chiffres clés Faits marquants Activités commerciales Electrification rurale

Plus en détail

Skhirat, 23-24 Mai 2008

Skhirat, 23-24 Mai 2008 LA VOCATION EURO AFRICAINE DU MAGHREB LE SECTEUR ELECTRIQUE COMME MODELE D INTEGRATION REGIONALE Skhirat, 23-24 Mai 2008 www.one.org.ma OPPORTUNITES REGIONALES LE MAROC : CARREFOUR REGIONAL DE L ENERGIE

Plus en détail

ATTRACTIVITÉ DU MAROC :

ATTRACTIVITÉ DU MAROC : ATTRACTIVITÉ DU MAROC : À LA DÉCOUVERTE DES OCCASIONS D AFFAIRES DANS LES SECTEURS PORTEURS DE CE PAYS Une présentation de : Mohcine Chougrad, spécialiste de l'information d affaires Mai 2015 Qui sommes-nous?

Plus en détail

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire GNIGBOGNIMA Siriki N CHO Pâcome Chargés d études à la Direction Générale de l Energie Dakar, 18-21 octobre

Plus en détail

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013 Point de situation ti Libéralisation des marchés électricité et gaz Ecube -6 décembre 2013, Auberge communale de Puidoux Xavier Righetti responsable de l unité étude énergétiques SILCom - Direction des

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE MINISTERE DE L ENERGIE ET REPUBLIQUE DU MALI DE L HYDRAULIQUE Un Peuple Un But Une Foi ***** ***** DIRECTION NATIONALE DE L ENERGIE ***** PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Forum d EL MOUDJAHID. Mr Ali Hached. Conseiller du Ministre

Forum d EL MOUDJAHID. Mr Ali Hached. Conseiller du Ministre Forum d EL MOUDJAHID Intervention du Ministère de l Energie et des Mines présentée par Mr Ali Hached Conseiller du Ministre 26 août 2012 Monsieur le Directeur Général, Je vous remercie pour l invitation

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L'ELECTRICITE ONE

OFFICE NATIONAL DE L'ELECTRICITE ONE OFFICE NATIONAL DE L'ELECTRICITE ONE DOSSIER D INFORMATIONS PROGRAMME D'ÉMISSION 2002 DE BILLETS DE TRÉSORERIE PLAFOND : 1.000.000.000 DH VALEUR NOMINALE : 100.000 DH ORGANISMES CHARGÉS DU PLACEMENT CAISSE

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Partenariat Public-Privé Privé pour le développement du secteur énergétique en Afrique Vendredi 30 avril 2004 - Marrakech La gestion déléguée de la distribution de l'électricité

Plus en détail

Etude sur le cadre organisationnel, institutionnel et législatif pour la promotion des Énergies Renouvelables

Etude sur le cadre organisationnel, institutionnel et législatif pour la promotion des Énergies Renouvelables Etude sur le cadre organisationnel, institutionnel et législatif pour la promotion des Énergies Renouvelables Rapport préfinal Version longue Juillet/Décembre 2007 Reference no.: 81087707 Project no.:

Plus en détail

Copyright & responsabilités

Copyright & responsabilités 1 Table des matières 1. Aperçu du contexte méditerranéen...p.5 Renforcer les partenariats euro-méditerranéens Auteurs Ce guide d affaires est destiné aux clusters, PME et entrepreneurs qui souhaitent

Plus en détail

janvier 2004- janvier 2006 335 millions Euro (Prêt BAD : 215 millions Euros ; Don CE : 120 millions Euros)

janvier 2004- janvier 2006 335 millions Euro (Prêt BAD : 215 millions Euros ; Don CE : 120 millions Euros) Portefeuille de projet MAROC I. PROJETS RÉCEMMENT ACHEVÉS Prêt de Politique de Développement du secteur de l eau Banque Mondiale Mai 2007 décembre 2007 Assistance technique au Projet d Amélioration de

Plus en détail

Notre ambition. Rapport d activités 2007 - Office National de l Electricité. n Accompagnement de nos clients. n Meilleure gestion de la demande

Notre ambition. Rapport d activités 2007 - Office National de l Electricité. n Accompagnement de nos clients. n Meilleure gestion de la demande Notre Notre ambition ambition n Accompagnement de nos clients n Meilleure gestion de la demande n Développement durable n Développement des compétences et évolution des métiers n Respect des engagements

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Energies renouvelables et développement durable

Energies renouvelables et développement durable Energies renouvelables et développement durable Christian de Gromard AFD/TED, Transport et Energie Durable «Les Energies Renouvelables au service de l humanité» 40 ème anniversaire du congrès international

Plus en détail

Chapitre II LA FUTURE CENTRALE DIESEL DANS LE CONTEXTE ENERGETIQUE CORSE ************* JUSTIFICATION DU PROJET

Chapitre II LA FUTURE CENTRALE DIESEL DANS LE CONTEXTE ENERGETIQUE CORSE ************* JUSTIFICATION DU PROJET 19 Chapitre II LA FUTURE CENTRALE DIESEL DANS LE CONTEXTE ENERGETIQUE CORSE ************* JUSTIFICATION DU PROJET II A Historique - Constats - Perspectives Avant de parler du site d implantation de la

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Tout savoir sur le marché de l énergie

Tout savoir sur le marché de l énergie Tout savoir sur le marché de l énergie Sommaire Fiche 1 Que signifie l ouverture du marché de l énergie pour vous? Les acteurs du marché Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Le marché de l énergie, les réponses à toutes

Plus en détail

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11 Le marché de l énergie en 2010 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 Bruxelles N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be tél. 02 277 51

Plus en détail

Etablissements Adresse Spécialité

Etablissements Adresse Spécialité Université Ibn Zohr Agadir- Faculté Polydisciplinaire -Ouarzazate- B.P: 32/S 80000 -Agadir- Informatique Faculté Polydisciplinaire -Taroudant- B.P: 32/S 80000 -Agadir- Génie industriel Faculté des Lettres

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU-

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- Office National de l Electricité et de l Eau potable -Direction Assainissement et Environnement- PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- 21 Mai 2013 1 Plan Cadre

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

NOUVELLE VERSION DU PLAN SOLAIRE TUNISIEN. Programmation, conditions et moyens de la mise en œuvre

NOUVELLE VERSION DU PLAN SOLAIRE TUNISIEN. Programmation, conditions et moyens de la mise en œuvre NOUVELLE VERSION DU PLAN SOLAIRE TUNISIEN Programmation, conditions et moyens de la mise en œuvre Avril 2012 Table des matières AVANT-PROPOS... 4 1. INTRODUCTION... 6 2. LE PST, COMPOSANTE MAJEURE DE LA

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN)

Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN) Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN) Pépinière A Ligne de base et données concernant les CPDN Intervention d un pays: Cas de la CPDN du Maroc Abdelkarim

Plus en détail

BILAN DE LA POLITIQUE DE L EAU AU MAROC EL GHOMARI KHALID

BILAN DE LA POLITIQUE DE L EAU AU MAROC EL GHOMARI KHALID BILAN DE LA POLITIQUE DE L EAU AU MAROC EL GHOMARI KHALID Plan Bilan des réalisations de la politique des Barrages Projets en cours: Réalisations & Études Plan d action 2015 2 QUELQUES DONNEES GENERALES

Plus en détail

n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy

n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy ÉNERGIE, EAU ENVIRONNEMENT Juin 2010 n 57-09

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

Qu est-ce que l ADUR?

Qu est-ce que l ADUR? Qu est-ce que l ADUR? L ADUR est une association professionnelle qui regroupe : Les exploitants de petites centrales de Suisse romande Des fournisseurs d équipements de ces installations Des représentants

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional Avril 2013 En 2011, pour la première fois, la Commission européenne parle d une

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz

SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz SOMMAIRE Introduction Technologies Potentiels Projets Programmes, Moyens Financiers, Incitations Capacités Industrielles Ressources Humaines INTRODUCTION Par Secteur

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

Ordonnance pour la rétribution de l'utilisation du réseau électrique

Ordonnance pour la rétribution de l'utilisation du réseau électrique Ordonnance pour la rétribution de l'utilisation du réseau électrique du 31 décembre 2012 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil municipal, sur la base du droit supérieur (Ordonnance sur l approvisionnement

Plus en détail

Newsletter presse n 27

Newsletter presse n 27 Direction des Relations avec les Médias N 26/DRM/2014 Newsletter presse n 27 Nos projets Leviers de développement économique Edition électronique Mars 2014 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 27 Mars 2014

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

Opportunités d investissement au Maroc. M. Mohammed AMRABT Directeur du bureau de Paris de l Agence Marocaine de Développement des Investissements

Opportunités d investissement au Maroc. M. Mohammed AMRABT Directeur du bureau de Paris de l Agence Marocaine de Développement des Investissements Opportunités d investissement au Maroc M. Mohammed AMRABT Directeur du bureau de Paris de l Agence Marocaine de Développement des Investissements 2012 Le Maroc en bref Capitale Système institutionnel Superficie

Plus en détail

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois La question des charges récupérables et non récupérables dans les logements collectifs CIBE Commission

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS.

Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS. Conséquences macroéconomiques de la «sortie du nucléaire» : Evaluation des scénarios de l UFE à l aide du modèle NEMESIS. Baptiste Boitier 1, Lionel Lemiale 2, Arnaud Fougeyrollas 3, Pierre Le Mouël 4

Plus en détail

REFERENCES. ES Assainissement & AEP

REFERENCES. ES Assainissement & AEP REFERENCES ES Assainissement & AEP Votre partenaire polyvalent EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT Projet Gazoduc Etudes de tracé, étude topographique et étude du sol pour la réalisation d une bretelle de gaz

Plus en détail

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud»

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Votre contact UBIFRANCE : Davide Goruppi Infrastructures

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Notion d électricité

Notion d électricité Notion d électricité Tension: volts U en v; kv (équivalent pression) ex: alimentation de transformateur en 20000v =20kv Tension de référence distribuée 230v/ 400V (+6%-10%) ex en monophasé 207v mini à

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Mini réseau hybride en Afrique Central. Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I

Mini réseau hybride en Afrique Central. Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I Mini réseau hybride en Afrique Central Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I SOMMAIRE DONNEES SUR L AFRIQUE CENTRALE ENERGIE RENOUVELABLE EN AFRIQUE CENTRALE ETUDE

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Mission prospective au Maroc

Mission prospective au Maroc 1 Mission prospective au Maroc Casablanca 19-22 Novembre 2012 2 Programme Lundi 19 novembre 2012 (Aller): 15:15 Rendez- vous à Bruxelles National 16:40 Départ de l aéroport de Bruxelles (Royal Air Maroc)

Plus en détail

La technologie qui fait avancer le monde

La technologie qui fait avancer le monde La technologie qui fait avancer le monde Édition 2014 Groupe Efacec Structure Actionnaire Groupe José de Mello Têxtil Manuel Gonçalves Toujours en mouvement, le Groupe José de Mello développe une stratégie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité République du Sénégal Un peuple Un but Une foi - - - - - - - - - - - Ministère de l Energie ENERGIE par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité Dakar, le 10 mars 2014 CONTEXTE Important retard d

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail