n le magazine des Electrocracks start me up! une initiative de

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "n 3 2012 le magazine des Electrocracks start me up! une initiative de"

Transcription

1 n le magazine des Electrocracks start me up! une initiative de

2 sommaire n 4 l école ICET Bastogne 8 Les installations résidentielles : aujourd'hui et demain En viste chez Ovelec 11 le métier Installateur électricien résidentiel 7 Avis de recherche Wanted: Mort ou vif! 2

3 SOMMAIRE Colophon WATT s UP est une publication de Restez branchés, une campagne menée par Formelec en vue d attirer les jeunes vers les formations et les métiers de l électricité. 15 métier en pénurie Les études en électricité, c est TOP! 16 Au travail De l'école au monde du travail Restez branchés Formelec asbl Avenue du Marly 15/8 boîte Bruxelles Tél Fax Restez branchés est une campagne menée par Formelec à l initiative de ses partenaires sociaux, à savoir les organisations syndicales CSC-ACV METEA, MWB-FGTB et ABVV-Metaal et les organisations patronales ANPEB, FEDELEC, FEE et NELECTRA. La campagne vise à augmenter l afflux d ouvriers dans le secteur des électriciens et s adresse non seulement aux jeunes et à leurs parents, mais aussi aux employeurs, aux écoles et aux centres de formation. 18 electrochallenge La finale 21 EuroSkills 2012 The final countdown Editeur responsable: Hilde De Wandeler Concept et réalisation: Link Inc (www.linkinc.be) Rédaction: Link Inc Lay-out: Zeppo (www.zeppo.be) Photos: Studio Dann, Johan Martens, Sven Van Baarle remue-meninges Party on fire news Vous avez un projet intéressant? Parlez-nous-en sur 3

4 À presque 21 ans, Kevin Delperdange est électricien chez Kauffman & Biesen. Tout a commencé par un job de vacances dans cette entreprise luxembourgeoise d électricité générale. Trois années de suite, avec une promesse d engagement du patron s il réussissait sa 6e qualification en électricité. Et ce n est pas tombé dans l oreille d un sourd. Car, même si Kevin n aimait pas trop l école, il a tout fait pour décrocher son diplôme à l ICET Bastogne (juin 2011). Moins d un mois plus tard, il signait son contrat. 4

5 L'école «Quand on sort de l école, on a déjà un métier en main!» «Je suis un manuel et j aspirais à travailler», dit Kevin. «L entrée dans la vie professionnelle s est faite sans surprise. Avec les stages et les jobs de vacances, je savais à quoi m attendre.» La plupart du temps, il fait deux ou trois chantiers par jour, pour de petites interventions. Mais il lui arrive aussi de travailler deux semaines de suite sur un chantier de construction d une maison. Rainurer les murs, vider les saignées, nettoyer, tirer les câbles, fixer les gaines au sol, ouvrir les boîtiers une fois les chapes sèches et finalement raccorder «Au Luxembourg, c est très rare d avoir un plan technique. Le patron passe au début du chantier nous expliquer ce qu on doit faire et puis c est à nous de jouer. Au début c est perturbant, il faut bien réfléchir, être logique et surtout savoir s adapter.» Chez Kauffman & Biesen, les électriciens travaillent par équipes des deux. Kevin n hésite jamais à poser une question à son collègue, plus expérimenté que lui. «Je ne peux pas me permettre de faire une bêtise. Mon collègue m apprend beaucoup. En plus, il habite près de chez moi, on fait même du covoiturage.» 5 L école offre une excellente base théorique, mais pas assez de pratique selon Kevin. Pourtant, il n hésite pas à dire que quand il est sorti de l ICET Bastogne, il avait déjà un métier en main. Mais il a aussi beaucoup appris sur le tas : brancher des caméras, des parlophones, des alarmes Un conseil à donner à ceux qui sortent de l école et vont entamer leur premier job? «Deux conseils même Primo, montrer au patron qu on est motivé et qu on a envie de s investir. Deuxio, ne pas avoir peur de dire ce qui ne va pas aux collègues, même s ils sont plus âgés. Chez nous, il n y a pas de chef d équipe, tout le monde est sur un pied d égalité. Ce n est pas parce qu on est jeune qu on n a pas notre mot à dire.» La journée-type de Kevin 7h00 Kevin quitte son domicile de Bertogne, à côté de Bastogne 7h30 Arrivée à l atelier de Kauffman & Biesen au Luxembourg, où le patron donne les directives pour la journée 7h45 Départ pour le premier chantier : remplacement d un chauffe-eau 11h30 Coup de fil du patron pour dire où Kevin doit se rendre l après-midi 12h00 Casse-croûte bien mérité 12h30 Départ pour le deuxième chantier : tirer des câbles et installer des luminaires 16h30 Retour à l atelier pour compléter une fiche détaillant ce qu il a fait aujourd hui 17h15 Arrivée à la maison

6 L'école L ICET Bastogne, une école proche des entreprises Consultez «Discipline et rigueur. Ce sont nos maîtres-mots et cela nous attire un large public, bien plus vaste que le territoire couvert par l école. Il s agit même d une des rares écoles techniques à avoir un nombre d élèves en augmentation», nous confie André Detaille, chef d atelier à l ICET Bastogne. Et le succès est au rendez-vous : plus de la moitié des élèves décident de poursuivre leurs études une fois leur diplôme en poche, tandis que les autres trouvent très rapidement du travail. Le Grand-duché de Luxembourg, à quelques kilomètres, constitue d ailleurs une importante source d emploi. «La proximité de la frontière luxembourgeoise est un atout de taille. Beaucoup de parents d élèves la traversent chaque jour pour aller travailler. Une synergie s installe : récupération de matériaux pour l école, visites d entreprises, places de stages, jobs de vacances, etc.» Même s ils ne sont pas très longs en qualification, les stages en entreprise sont incontournables et confrontent les élèves aux exigences de la vie en entreprise. Pour garder ce contact avec la réalité, la majorité des élèves de 6e choisissent un projet de fin d année en dehors de l école. «Nous recevons même des demandes d'automation de processus d'entreprises de la région.» Quelques exemples en : automatisation d'une scie à ruban horizontale dans une scierie à Teneville, automatisation d'une mini-centrale à béton à Givry Bertogne ou encore automatisation de la vidange d'une cuve d'acide chez Circuit Foil à Wiltz, une entreprise luxembourgeoise spécialisée dans la production de feuilles de cuivre. 6

7 de school Avis de recherche Wanted! Mort ou vif Récompense: le RESPECT! WATT S Up? passe à la vitesse supérieure et ouvre portes et fenêtres. Nous faisons appel à ton aide et nous ouvrons les colonnes de notre magazine à toutes tes idées. Il y a dans ton école un prof qui crépite d étincelles électriques et que tu veux mettre à l honneur? Tu travailles avec ton titulaire à un nouvel outil didactique dans le domaine de l électricité? Tu as un super projet en vue? Un TFE top cool? Tu as découvert un site captivant sur le Net? (Non non, pas un site réservé aux adultes, mon vieux.) Un site sur l électricité ou l électrotechnique, merci! Tu as visité un musée intéressant pendant tes vacances? En Belgique ou à l étranger? Tu as peut-être même pris des photos? Quels sont vos projets, à l école, cette année? Vous allez visiter une entreprise? Où vas-tu faire ton stage? Quand sont prévues les journées portes ouvertes? Dis-nous tout et nous reprendrons peut-être ton témoignage dans notre magazine et sur notre site web. Et qui sait, nous viendrons peut-être même faire un reportage dans ton école?! A la clé? La gloire éternelle et le RESPECT pour toi, pour ton école et pour ta classe. Allez, on n attend plus que toi! Envoie-nous un mail à: 7

8 Les installations résidentielles : aujourd'hui et demain Le monde des installations résidentielles est en perpétuel mouvement. L'époque où une installation domestique se composait uniquement d'interrupteurs est révolue depuis belle lurette. Quiconque souhaite devenir installateur résidentiel devra suivre de près les dernières avancées technologiques. 8

9 De quoi sera fait l avenir? WATT s Up? a visité l'entreprise Ovelec à Visé. Créée en 2006 par Vital Scohier et Olivier Dufrasne, deux amis d enfance, elle compte aujourd hui une dizaine de collaborateurs. Vital Scohier, le dirigeant de l'entreprise, nous parle du profil du jeune installateur résidentiel et de l'avenir du métier. «Au début, je me basais sur l expérience des candidats. Aujourd hui, je recherche davantage des travailleurs sérieux, volontaires et motivés. Quand un jeune arrive chez nous, il maîtrise généralement la théorie, mais le manque de pratique est flagrant : ils n ont quasi jamais rainuré, ne savent pas mettre du plâtre pour fixer un blochet et ont parfois du mal à se débrouiller avec une foreuse. Mais tout cela s acquiert petit à petit. Et puis surtout, il faut faire preuve de patience et leur donner leur chance! Quand on voit à quelle allure un jeune raccorde une prise, on en ferait dix sur ce temps-là, mais il faut se souvenir qu on est tous passés par là! Au niveau de la téléphonie et de la parlophonie, le manque d expérience est également total.» Sous le soleil exactement Une journée de juillet particulièrement chaude (si, si ) en province de Liège. Le soleil de plomb montre ce dont il est sera capable d ici quelques jours : faire tourner à plein régime l installation photovoltaïque fraîchement installée dans cette maison de Richelle. Bandana sur la tête, David, Jonathan et Michael de l équipe «Photovoltaïque» d Ovelec s affairent sur le toit, sur l échelle, et dans la cave pour raccorder l onduleur. Sous le regard confiant des propriétaires. Dans l équipe, le parcours est propre à chacun, mais une chose est sûre, chez Ovelec, c est l esprit humain, le sens pratique et la motivation qui priment avant l expérience et même parfois, la formation. Des panneaux belges! 99 % des installations photovoltaïques d Ovelec sont réalisées avec les panneaux photovoltaïques wallons ISSOL, fabriqués à Dison (Liège). Présents sur le marché depuis 2006, ces panneaux proposent le même niveau de qualité et de prix que les panneaux allemands et ont la particularité d être garantis pendant 10 ans par Ethias. Quelques échanges avec l équipe apprendre le métier un peu plus chaque jour «J ai suivi une formation en électricité générale du bâtiment chez CREASOL et après trois stages, j ai été engagé chez Ovelec. En électricité, tout me plaît. Ce qui me motive, c est d apprendre le métier un peu plus chaque jour. En plus, le chef d équipe nous épaule bien, et il y a un partage des connaissances, ce qui est très important. Ma vision de l avenir? Trouver la sécurité d emploi, évoluer dans mon métier et être autonome dans mes gestes et dans mon travail.» Jonathan Stutz, 32 ans, ouvrier Ce qui me plaît le moins c est la météo! «Chez Ovelec, j ai tout appris sur le tas en plus des formations organisées par les fabricants de panneaux photovoltaïques et d onduleurs. Ce qui me plaît le plus dans le métier, c est la diversité des tâches et l aspect humain, la présence des clients sur place lors des installations. Le moins? La météo!» Michael Alexis, 35 ans, chef d équipe 9

10 De quoi sera fait l avenir? De quoi sera fait l avenir? Domotique Vital Scohier: «La domotique n est intéressante que si elle permet de combiner plusieurs technologies, comme la gestion du chauffage, de la ventilation, des volets, de l éclairage. Dans ce cas, elle représente un véritable outil d économie d énergie. En Belgique, la majorité des installations domotiques ne sont utilisées qu à un faible pourcentage de leur capacité, pour allumer ou éteindre les lumières, ou gérer les volets. Or, ces fonctionnalités peuvent très bien être réalisées à partir de systèmes de câblage simplifiés qui gèrent l éclairage et les volets, par exemple. La domotique peut également s avérer utile lorsque, couplée à une alarme, elle permet de créer des simulations de présence, en déclenchant l une ou l autre lumière en cas d absence. Les installations domotiques, tout comme les onduleurs des installations photovoltaïques peuvent également être reliés à une adresse IP, qui permet de contrôler à distance la production photovoltaïque ou la consommation réelle de l installation domotique.» Alarmes Vital Scohier: «Au niveau des particuliers, les innovations se situent du côté de la transmission téléphonique. Aujourd hui, la plupart des transmissions téléphoniques dépendent d un boîtier de l opérateur, relié au 230V. En cas de panne de courant, l alarme fonctionnera mais ne transmettra pas d informations à la centrale d alarme. Nous faisons donc de plus en plus appel à des transmetteurs GSM. C est depuis plus longtemps le cas dans l industrie, qui dispose d un back-up GSM si la ligne venait à tomber en panne. Une autre innovation consiste à brancher et débrancher le système d alarme par un système d empreintes digitales, même si aujourd hui, cela relève encore du gadget. C est également plus lourd au moment de la mise en service de l alarme, car tous les membres de la famille doivent être présents en même temps. Au niveau des entreprises et des magasins, les transmissions d informations vers les sociétés de gardiennage s effectuent de plus en plus via réseau informatique. L alarme envoie un signal informatique plutôt que téléphonique. Il existe également des systèmes de vidéosurveillance équipés d un enregistreur numérique, qui permet de visualiser les images des caméras de surveillance à distance, par le biais de son ordinateur ou de son smartphone. Prenons par exemple le cas de l alarme d un magasin qui se déclencherait. Le gérant aurait la possibilité de procéder à ce que l on appelle une «levée de doute» en visualisant à distance ce qui se passe dans son magasin.» 10

11 le métier Mohamed Ajouaou AGM Technical Solutions sprl Installateur électricien résidentiel Saisis ta chance! 11

12 Installateur électricien résidentiel Parmi les 4300 sociétés actives dans le secteur des électriciens, on estime que 38% travaillent dans l électricité résidentielle. Après tes études, tu as donc de très grandes chances de devenir installateur électricien résidentiel. Et Mohamed Ajouaou t accueillera à bras ouverts! Mohamed est gérant de la sprl AGM Technical Solutions, une société jeune et dynamique qu il a lancée en A ce jour, l équipe se compose de huit personnes. De quel type de projets t occupes-tu, Mohamed? Mohamed: C est très varié. Cela va des nouvelles installations aux entretiens et aux réparations. Principalement chez des particuliers. Parfois dans de petites maisons, parfois dans d'immense villas. Mais nous réalisons aussi régulièrement des projets de taille moyenne: des appartements ou des magasins, par exemple. Qu est-ce qui marque le début d un projet? Mohamed: Tout commence chez le client qui est intéressé et qui demande un devis. Le plus souvent, nous allons jeter un coup d œil sur place, nous examinons les plans de l architecte et nous commençons à compter: les interrupteurs, les prises, les fils, les heures de travail Ensuite, nous envoyons le devis au client et il ne nous reste plus qu à attendre. Et une fois que le client donne son feu vert? Mohamed: Dans ce cas, nous étudions attentivement les plans d exécution et nous déterminons le calendrier des travaux avec l architecte et l entrepreneur. Quand nous attendent-ils sur le chantier? Risque-til d y avoir du retard? Lorsque nous pouvons enfin intégrer le chantier, nous commençons par tracer les repères sur les murs. Ainsi, nous pouvons commencer à forer et à rainurer l esprit tranquille. L étape suivante consiste à encastrer les boîtiers et à placer les canalisations et les câbles pour les différents circuits. Bien sûr, nous n oublions pas la mise à la terre. Après cela, nous attendons généralement quelques semaines, ou quelques mois, jusqu à ce que les plâtrages soient finis. 12

13 le métier Et puis vous y retournez pour finir le travail? Mohamed: En effet. Nous commençons le montage des prises, des interrupteurs, des tableaux et du compteur. Puis nous demandons à la société d électricité de brancher le courant pour faire tous les tests. Pour terminer, nous dessinons un schéma unifilaire clair pour le client. Et voilà, l installation est prête pour réception. Combien de temps dure un tel projet? Mohamed: Cela dépend naturellement de la taille du bâtiment. Dans un bloc d appartements, par exemple, on arrive vite à cinq jours de travail par appartement. Pour une équipe de trois électriciens. Ce n est pas rien! Comment faites-vous pour suivre toutes les nouvelles évolutions dans le secteur? Mohamed: Nous recevons beaucoup de mailings de fabricants. Ils nous envoient des infos sur leurs nouveaux produits et nous invitent à des sessions d infos et des formations. Nous sélectionnons ce qui nous paraît intéressant et nous essayons d y aller. Mais nous devons nous limiter, bien sûr, car nous devons aussi travailler! En dix ans, notre travail a beaucoup évolué. Nous faisons de plus en plus d installations de domotique, car les clients sont de plus en plus nombreux à en demander. Les systèmes d alarme et de détection incendie sont aussi très prisés, surtout par les entreprises. De temps en temps, nous réalisons même des installations complètes, avec contrôle d accès, caméras de surveillance, téléphonie, trafic de données, etc. Comment vois-tu l avenir de ton entreprise? Mohamed: Je suis très optimiste. Nous avons déjà des chantiers programmés jusqu en été 2013! Je ne vais donc sûrement pas me plaindre. En fait, ma société pourrait facilement prendre plus d envergure, mais le gros problème est de trouver du personnel qualifié. Il n y a pas assez de candidats. Pourtant, on ne peut pas dire que je sois trop exigeant. Je suis tout à fait prêt à former des jeunes sans expérience. Je respecte toutes les lois et je paie bien, avec les frais de déplacement en plus. Malgré tout, je ne trouve pas de bons ouvriers. Je lance donc un appel aux lecteurs de WATT s UP?: l électricité est un secteur passionnant et plein de possibilités. Saisissez votre chance: il y a un super job et un bel avenir à la clé! 13

14 Installateur électricien résidentiel Envie de voir Mohamed en action? Regarde la vidéo sur LES CONSEILS DU PRO Il y a plus de installateurs électriciens résidentiels actifs dans les entreprises du secteur. Le travail d un bon électricien se caractérise par les traits suivants: précision Le client compte sur une installation électrique fiable et sûre à 100%. travail d équipe Ton patron attend de toi que tu sois autonome dans ton travail, mais le plus souvent, un projet est le travail d une équipe soudée. sécurité Respecte toujours les instructions du fabricant et les consignes de sécurité du chantier. Les accidents sont encore trop nombreux. respect de l environnement Essaie de limiter les déchets et les résidus, et trie le tout conformément aux prescriptions légales. ergonomie Tu dois aussi penser à toi. Fais attention à ton dos quand tu soulèves quelque chose ou quand tu travailles dans une position inconfortable. Tout le monde veut que tu profites longtemps de ton job. Envie de découvrir d autres métiers? Surfe sur et visionne les vidéos sur les métiers! 14

15 métier en pénurie la gazette du pays Les études en électricité, c est TOP! Commençons par la mauvaise nouvelle Depuis plusieurs années déjà, le métier d électricien fait partie du top 10 des métiers en pénurie. Cela signifie qu il y a plus d emplois que de candidats qualifiés. Il reste donc des postes d électriciens qui ne sont pas occupés. Pourtant, le nombre d élèves qui s inscrivent dans une formation en électricité n arrête pas de baisser. Car, malheureusement, l enseignement technique souffre toujours d une mauvaise image de marque. Actuellement, celui qui cherche un électricien pour une petite réparation doit parfois attendre bien longtemps. Une récente enquête a révélé que le temps d attente pour les urgences atteint jusqu à 2 jours en moyenne (alors qu une aide serait souhaitée dans les 3 heures). Or, le problème ne fera que s aggraver au fil du temps, car l automatisation occupe de plus en plus de place dans nos maisons. Et qui appelle-ton à la rescousse en cas de panne du système d automatisation? puis venons-en à la bonne nouvelle Mais ne jouons surtout pas les rabat-joie, car qu est-ce que cela signifie concrètement pour toi? Aujourd hui, il y a trop peu d électriciens dans notre pays. La bonne nouvelle est donc que tu trouveras très facilement du boulot après ta formation. En effet, les jobs ne manquent pas: les techniciens qualifiés sont très demandés. Malgré la crise et le chômage galopant que nous connaissons depuis plusieurs mois, l électricien reste très prisé sur le marché du travail. Tu as donc pris la bonne décision en choisissant une formation en électricité. Les chiffres Si les petits travaux urgents doivent déjà attendre autant de temps, imaginez un peu les délais catastrophiques sur les plus gros chantiers, comme les nouvelles constructions. On arrivera bien vite à deux ans d attente, prévoit Hilde De Wandeler, directeur du centre de formation Formelec. Selon les chiffres de l ONEM, du Forem et du VDAB (l équivalent flamand du Forem), le nombre d offres d emploi d électricien n arrête pas d augmenter. Il y a cette année 31,3% d offres en plus qu en Les électriciens qualifiés restent donc très recherchés sur le marché de l emploi. Mais ce n est pas tout. Un bon électricien gagne au moins autant d argent qu un employé moyen. En plus, les électriciens aiment leur travail plus que la moyenne. La moitié des électriciens, environ, conseillent le métier à leurs connaissances et amis. L an dernier, Randstad a dressé une liste des métiers les plus attrayants. Et qui retrouve-t-on à nouveau dans le top 20? L électricien! Liste des fonctions critiques en Wallonie Libellé de fonctions Opportunités d emploi Employée de ménage à domicile Télévendeur / télévendeuse Electricien(ne) du bâtiment et des 2365 travaux publics 4. Infirmier / infirmière généraliste Mécanicien(ne) de véhicules 2096 particuliers et industriels 6. Serveur / serveuse de restauration Mécanicien(ne) de maintenance Informaticien(ne) d étude Electricien(ne) de maintenance Représentant(e) à domicile 1370 Source Forem juin

16 Un nouveau départ Une nouvelle année scolaire vient de commencer. Début septembre, certains élèves sont entrés en dernière année. Ils s apprêtent donc à vivre quelques mois importants. Car bientôt, ils devront se mettre à la recherche d un emploi. Nous sommes allés faire un tour à l institut technique kosh Scheppersstraat, à Herentals. Jerryt Verlinden vient d y terminer son cursus. Pour le moment, il ne sait pas encore s il va chercher du travail ou continuer sa formation. Il hésite. Jetons un coup d œil sur le passé et le futur. Qu attend-il de l avenir? Une chose est sûre: à la fin des études, il y a beaucoup de décisions importantes à prendre. Le job de ses rêves Jerryt: «J ai commencé l électronique en troisième année, mais ce n était pas vraiment mon truc. J ai dû attendre les deux dernières années pour trouver ce qui me plaisait, dans la section Installateur électricien, où les cours étaient beaucoup plus orientés sur la pratique. J ai toujours pensé que je commencerais ma carrière comme indépendant, en tant qu installateur résidentiel ou tertiaire, pour travailler dans les hôpitaux et les immeubles de bureaux, par exemple. Mais aujourd hui, je me dis qu il vaut peutêtre mieux débuter par quelques années dans une entreprise pour acquérir de l expérience dans les installations industrielles, car tout évolue très vite dans ce secteur, il y a donc encore beaucoup de choses à apprendre. Et après, dans une dizaine d années, je pourrai toujours m installer à mon compte. Après tout, ma formation était surtout destinée à me préparer à la vraie vie. Il y avait bien sûr des manuels et des livres, mais notre titulaire donnait clairement priorité à la pratique.» Comment trouver son premier job? «Il n est pas toujours facile de trouver son premier boulot, mais les électriciens restent très recherchés sur le marché du travail. En dernière année, nous avons fait deux semaines de stage. C était une expérience fantastique. Pendant ces stages, il faut vraiment donner le meilleur de soi-même. On peut toujours poser des questions, mais il faut travailler sérieusement. Comme mes stages se sont très bien passés, je postulerais d abord dans ces deux entreprises. Sinon, j ai aussi quelques contacts par le travail de mon père. C est une autre piste intéressante.» Et si Jerryt pouvait revenir six années en arrière? «Je choisirais les mêmes études et je conseillerais à tout le monde de suivre une formation en électricité. On trouve du boulot facilement et rapidement, c est quand même un énorme atout, surtout en ces temps de crise. Bon, on ne trouve peutêtre pas toujours tout de suite le job de ses rêves, mais toutes les portes restent ouvertes pour la suite. Sans oublier que les applications électrotechniques prennent de plus en plus d importance dans notre société. Enfin, les études sont aussi remplies de défis et on apprend tout le temps des choses sur des sujets dont on ne savait absolument rien.» 16

17 Au travail Pour Jerryt, qu est-ce qui est important dans son futur job? travailler au sein d une petite équipe enthousiaste bien s entendre avec ses collègues apprendre beaucoup de nouvelles choses sur le terrain aimer son travail: un job est bien plus qu une simple façon de gagner sa vie peter van hove: nos élèves sont très concernés par leur formation «Nos élèves sont très concernés par leur formation, nous le remarquons année après année. Nous savons aussi que nous devons mettre l accent sur la pratique. Cela se voit d ailleurs à nos classes, qui sont aménagées de manière à reproduire des situations réelles le plus fidèlement possible.» Corps et âme «Les enseignants et les élèves travaillent tout le temps à la création de nouveaux matériels didactiques. Pour l instant, par exemple, nous développons un module pour la recherche de défauts. Avant cela, nous avons fait la maquette d une installation haute tension. Ces projets prennent beaucoup de temps et d énergie, mais nos profs et nos élèves s y donnent corps et âme, et sans compter leurs heures.» Journées d orientation «Nous impliquons aussi nos élèves dans nos journées d orientation. Chaque année, l école accueille un millier d élèves des écoles primaires de la région d Herentals. Pendant quatre jours, ils ont alors l occasion de découvrir les différentes sections d études grâce à une vingtaine d ateliers.» Envie d en savoir plus sur l institut kosh? Rendez-vous sur 17

18 2012 une finale sous haute tension Trente finalistes motivés, leurs professeurs emplis de fierté, deux épreuves riches en défis, un jury impitoyable, de chouettes prix et une agréable réception Tels étaient les ingrédients de la finale passionnante du 6e Electro Challenge, actuellement le dernier de la série, car sera une année sans Electro Challenge. Marijn Tyberghien Pim Opheij C est à Bruxelles qu une mission palpitante attendait les finalistes. Pour l épreuve d électricité résidentielle, il fallait effectuer un circuit d'éclairage comptant trois lampes. La commande de cet éclairage devait être réalisée par l'intermédiaire d'un relais multifonction.les finalistes en électricité industrielle étaient confrontés à un défi complexe : réaliser la commande d'un moteur à deux sens de marche, doublement sécurisée grâce à un arrêt d'urgence et un relais de sécurité. Marijn Tyberghien et Pim Opheij sont les meilleurs jeunes électriciens Marijn Tyberghien du VTI de Dixmude a remporté l épreuve résidentielle, tandis que l épreuve industrielle s en est allée à Pim Opheij, de l Institut Technique Sint-Jansberg de Maaseik. Les gagnants sont rentrés chez eux avec un joli trophée et un laptop. Leur école a remporté un trophée ainsi qu un chèque d une valeur de 1500 euros pour acheter du matériel électrique. Les autres participants et leurs écoles sont eux aussi repartis avec des prix intéressants. Niels Willems et Jeroen Torfs travaillent en tout sécurité Lors de la finale, Vinçotte a également décerné un Electro Safety Award aux deux finalistes qui ont travaillé le mieux en sécurité. Niels Willems du Damiaaninstituut (Aarschot) a remporté le prix dans la catégorie résidentielle, tandis que Jeroen Torfs du Sint-Lambertusinstituut (Heist-op-den-Berg) a raflé la palme dans la catégorie industrielle. Tous deux ont reçu un diplôme, un petit RGIE, un chèque-cadeau d une valeur de 250 euros et un chèque formation pour la Vinçotte Academy. 18

19 Electro Challenge Christophe Pierard, 19 ans Institut Saint-Joseph Libramont École Technique Bertrix, Finaliste en électricité industrielle «Suivre le modèle de son grand-père, lui-même électricien Tel a toujours été le souhait de Christophe. Une motivation de plus, pour lui, de participer à l Electro Challenge. L épreuve ne lui a pas paru très compliquée, la plupart des branchements avaient déjà été vus à l école. Sauf le système d arrêt d urgence, mais cela ne s est pas révélé un problème, car les plans étaient clairs. Et savoir lire et comprendre des plans, c est important dans le métier!!» Julian Leclercq, 21 ans Communauté scolaire libre Georges Cousot, Dinant Finaliste en électricité industrielle «Ce n était pas vraiment compliqué, c était surtout du câblage. Cette année, à l école, on se concentre essentiellement sur la programmation, le câblage on l a déjà vu les années précédentes. Ce qui m a vraiment surpris, ici, c est l organisation. Je tire mon chapeau à Formelec!» Lenny Catselloes, 19 ans Centre de formation IFAPME de Libramont Finaliste en électricité résidentielle «Au début, j ai vraiment été surpris par tout ce qu il y avait à faire, mais j ai fini par trouver mon rythme.» Compliquée, l épreuve? Pas vraiment, même s il y avait une partie qu il maîtrisait moins bien. «Les plans de montage étaient clairs, ça m a permis de comprendre.» Quentin Eymard, 19 ans Communauté scolaire libre Georges Cousot, Dinant Finaliste en électricité industrielle «Le stress Quentin l a senti monter graduellement tout au long de la finale. «Le matin, ça allait, j étais en avance sur le fil rouge, mais après le repas, j avais vraiment peur de ne pas terminer à temps. Heureusement, j y suis arrivé!» Maxime Dubé, 20 ans Institut Don Bosco, Tournai Finaliste en électricité résidentielle «J ai choisi ces études, car j étais sûr de trouver un bon boulot et je savais qu il y avait beaucoup d offres d emploi dans ce domaine.» Il avait raison, car l entreprise dans laquelle il fait ses stages, une importante société d intégration et d'engineering, lui a déjà promis de l engager!» «L Electro Challenge, ça nous booste!» Christophe Pierard 19

20 electro challenge L avis du jury «Le manque de connaissances théoriques générales est frappant. Il y a du pain sur la planche, même dans l application de la théorie, par exemple la lecture d un schéma ou la recherche de défauts.» Waouw, on se croirait à Hollywood! À quoi dois-tu faire plus attention pendant les cours? le fonctionnement et le raccordement du télérupteur et de la minuterie d escalier la mise à la terre et la liaison équipotentielle les connaissances élémentaires sur le moteur et les circuits moteurs la pose de câbles et de canalisations industrielles Conseils de pros : fais en sorte que ton poste de travail et ton coffre à outils soient en ordre travaille de manière structurée et suis le plan Walk of Fame 2012 Marijn Tyberghien (VTI, Diksmuide) Pim Opheij (TI Sint-Jansberg, Maaseik) 2011 Jason Hayette (Institut Technique Saint-Gabriel, Braine-le-Comte) Michael Baeke (VTI, Lokeren) 2010 Daniel Zimmermann (ZAWM, Eupen) Marijn De Brabander (TI Sint-Laurens, Zelzate) 2009 Dave Franken (TI Sint-Michiel, Bree) Hannes Lootens (KTA GITO, Merelbeke) 2008 Sébastien Andrien (CEFA de l'institut Sacré-Coeur et Saint-Joseph, Visé) Nicolas Verbruggen (KA, Geraardsbergen) 2007 Koen Weyne (VTI, Ieper) Vinçotte Safety Awards Mais non, le jury ne mord pas 2012 Niels Willems (Damiaaninstituut, Aarschot) Jeroen Torfs (Lambertusinstituut, Heist-op-den-Berg) 2011 Jonathan Missotten (Collège Saint-François d'assise, Tubize) Kristof Bilcke (VTI, Roeselare) 2010 Ben Borra (VTI, Tielt) Axel Guldentops (VTI, Lier) 2009 Johnny Kovalski (Athénée Royal Jourdan, Fleurus) Tim Claesen (TIHH, Hasselt) 2008 Joeri Vansteenhuyse (VTI Sint-Aloysius, Torhout) Sébastien Andrien (CEFA de l'institut Sacré-Coeur et Saint-Joseph, Visé) 20

le materiel Tu vois ici une série d objets qui ont un rapport avec l électricité dans les maisons. A toi d associer chaque objet à son nom.

le materiel Tu vois ici une série d objets qui ont un rapport avec l électricité dans les maisons. A toi d associer chaque objet à son nom. SOLUTIONS Bienvenue dans notre club house. Tu pourras y apprendre des tas de choses intéressantes sur l électricité, faire de chouettes expériences et découvrir quelques-unes des dernières nouveautés du

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle. Augmente. tes chances de réussite!

La réforme de la formation professionnelle. Augmente. tes chances de réussite! La réforme de la formation professionnelle Augmente tes chances de réussite! Tu ne le sais peut-être pas encore : la formation professionnelle dans les lycées luxembourgeois a commencé à changer. Elle

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Installateur/trice-Electricien/ne CFC

Installateur/trice-Electricien/ne CFC elektriker.ch elettricista.ch electriciens.ch Installateur/trice-Electricien/ne CFC Sens de la communication Bonnes aptitudes techniques Précision et fiabilité Habileté manuelle Ton avenir en tant qu installateur-électricien/ne

Plus en détail

Des idées qui inspirent Par et pour les professeurs et formateurs des sections électricité

Des idées qui inspirent Par et pour les professeurs et formateurs des sections électricité Des idées qui inspirent Par et pour les professeurs et formateurs des sections électricité Les présélections de l Ele tro Challenge ont été organisées à différents endroits du pays entre janvier et avril

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC NATALYA

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC NATALYA INTERVIEW : RENCONTRE AVEC NATALYA Eskimon, Natalya 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Natalya Bonjour Natalya et bienvenue à mon micro! C est pour moi un

Plus en détail

Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON DOSSIER DE PRESSE. (où que vous soyez!)

Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON DOSSIER DE PRESSE. (où que vous soyez!) Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON (où que vous soyez!) DOSSIER DE PRESSE IL N EN FAUT PAS PLUS POUR RENDRE LA MAISON CONNECTÉE La Blyssbox C EST NOUVEAU ET ÇA VA TOUT CHANGER! Une innovation exclusive

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

LA SÉCURITE ÉLECTRIQUE

LA SÉCURITE ÉLECTRIQUE LA SÉCURITE ÉLECTRIQUE La Sécurité Électrique : Perception Différentiel pour gros appareils Eau + Prises Plomb + appareils Four + prise spécifique Eteindre les lumières Ampoules basse consommation Minuterie

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A2 Une semaine en Roumanie Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle Barrière,

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm!

Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm! Envie d un métier qui bouge, besoin d autonomie et d être utile? Toujours prêt à satisfaire les clients? Partant pour évoluer dans ta carrière? Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm!

Plus en détail

L électricité intelligente, c est maintenant.

L électricité intelligente, c est maintenant. L électricité intelligente, c est maintenant. ONE Smart Control transforme comme par magie votre électricité en un réseau puissant et intelligent. Profitez dès maintenant d une plus grande polyvalence

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance.

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. www.myesmart.com Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. «Facile la vie à la maison!» Pour un habitat durable et connecté Et si votre habitat

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Ma tablette et moi. Guide à l usage des élèves et des parents

Ma tablette et moi. Guide à l usage des élèves et des parents Ma tablette et moi Guide à l usage des élèves et des parents Tu viens de recevoir une tablette tactile pour travailler dans ton établissement scolaire et à la maison... La question de la sécurité est très

Plus en détail

www.professions-construction.ch

www.professions-construction.ch Journal de stage en entreprise En suivant un stage en entreprise, tu pourras t informer en toute simplicité sur une profession de la construction en vivant la pratique au quotidien. Tu poses des questions,

Plus en détail

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT Activités éducatives pour les 15 à 17 ans PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT VOTRE ENFANT APPREND À : ESTIMER LES COÛTS DE LA VIE EN APPARTEMENT ÉVALUER SA CAPACITÉ FINANCIÈRE DRESSER UN BUDGET DÉTAILLÉ FAIRE

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé à titre indicatif. 1 ère PARTIE

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé à titre indicatif. 1 ère PARTIE Page 1 1 ère PARTIE Vous avez vu une annonce pour une location d une semaine à la plage hors saison. Le mois d avril vous intéresse car vous avez 2 semaines de congé. Loc. vacances bon prix mars à mai.

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique)

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Enseignement professionnel 2 ème degré Electricité Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Electricité Grille Horaire ELEC 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE Religion 2 Français

Plus en détail

Electricien/ne de montage CFC

Electricien/ne de montage CFC elektriker.ch elettricista.ch electriciens.ch Electricien/ne de montage CFC Esprit d'équipe Intérêt pour la technique Habileté manuelle Dynamisme Ton avenir en tant qu'électricien/ne de montage est prometteur!

Plus en détail

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard:

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: 1. Déroulement du stage Rapport de stage Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: Tableau 1. Périodes de stage lieu date bilan Edition l amiénois du

Plus en détail

Smart Home. HDTV Haut-débit TV IP. Fibre optique Sécurité. Multimédia. Le réseau à domicile

Smart Home. HDTV Haut-débit TV IP. Fibre optique Sécurité. Multimédia. Le réseau à domicile TV Internet Smart Home HDTV Haut-débit TV IP Fibre optique Sécurité Multimédia Le réseau à domicile Le réseau à domicile - haut débit à la maison Prise encastrée convertisseur de média avec avec commutateur

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans J ai obtenu ma licence en Sciences Commerciales, option Management, en juin 2007 aux Hautes

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Nous : Quel parcours universitaire avez-vous mené pour en arriver là?

Nous : Quel parcours universitaire avez-vous mené pour en arriver là? Dans le cadre de notre projet professionnel personnalisé, nous avons interviewer ce mercredi 17 novembre pendant 45 minutes, Médéric Michaud, 24 ans, co-dirigeant de l agence événementielle SEVENT basée

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

L électricité solaire jour et nuit. Avec la solution intelligente de stockage BPT-S 5 Hybrid

L électricité solaire jour et nuit. Avec la solution intelligente de stockage BPT-S 5 Hybrid L électricité solaire jour et nuit Avec la solution intelligente de stockage BPT-S 5 Hybrid Mon électricité, je peux bien l utiliser moi-même, non? Le jour se termine. La lumière reste. Et si je pouvais

Plus en détail

électricité 1. Fabriquer de l él 2. Le transport de l él www.promethee-energie.org energie.org

électricité 1. Fabriquer de l él 2. Le transport de l él www.promethee-energie.org energie.org La fée f électricité 1. Fabriquer de l él électricité 2. Le transport de l él électricité www.promethee-energie.org energie.org Pourquoi l électricité fait elle marcher de nombreux appareils dans la maison?

Plus en détail

Les solutions. Domotique. par votre

Les solutions. Domotique. par votre Les solutions Domotique par votre Sécurité Protéger sa maison Garder un œil sur son domicile Je sécurise mon habitation contre les intrusions avec les capteurs d ouverture, les détecteurs de mouvement

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin»

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Texte : Leona Frommelt Rédaktion : Maja Dreyer Traduction: Julien Méchaussie Introduction : Bonjour et bienvenue

Plus en détail

Fini les études? JE PLANIFIE MON AVENIR TESTS LA RECHERCHE D UN EMPLOI MA FARDE PRÉPAREZ ENTRETIEN!... PRÊT À PARTIR OÙ J EN SUIS RECHERCHE D EMPLOI?

Fini les études? JE PLANIFIE MON AVENIR TESTS LA RECHERCHE D UN EMPLOI MA FARDE PRÉPAREZ ENTRETIEN!... PRÊT À PARTIR OÙ J EN SUIS RECHERCHE D EMPLOI? Fini les études? JE PLANIFIE MON AVENIR TESTS TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LA RECHERCHE D UN EMPLOI PRÉPAREZ VOTRE ENTRETIEN!... PRÊT À PARTIR À L ÉTRANGER?... OÙ J EN SUIS DANS MA RECHERCHE

Plus en détail

VP 1000. INTERPHONE VIDEO 4 fils. Manuel d utilisation. Document référence : VN849100/01/0410

VP 1000. INTERPHONE VIDEO 4 fils. Manuel d utilisation. Document référence : VN849100/01/0410 VP 1000 INTERPHONE VIDEO 4 fils Manuel d utilisation Document référence : VN849100/01/0410 Sommaire Recommandations de sécurité...................................4 INTRODUCTION................................................5

Plus en détail

Le système de détection d intrusion

Le système de détection d intrusion .com Le système de détection d intrusion Protégez vos proches Sécurisez vos biens Gardez un oeil sur votre habitation La solution de sécurisation... pour votre habitat Une installation réalisée par un

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique L installation électrique comme un pro! Thierry GALLAUZIAUX & David FEDULLO Troisième édition 2009 55 87,5 120 150 165 1 2 Sommaire Révisez vos connaissances Guide UTE C 90-483 Câblage résidentiel des

Plus en détail

Voyage d étude en Europe Dossier de candidature

Voyage d étude en Europe Dossier de candidature Voyage d étude en Europe Dossier de candidature Voici le «dossier de candidature type» à rendre dûment complété à la date indiquée (aucun retard ne sera toléré, un retard engendre la perte de la bourse).

Plus en détail

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S Q ui était... Textes : Élise Bouthillier et Sylvain Croteau Illustrations : Gabrielle Pleau Gilles Villeneuve CHAPITRE 1 L ENFANCE

Plus en détail

Pénurie d électricité? RESA répond à vos questions

Pénurie d électricité? RESA répond à vos questions Pénurie d électricité? RESA répond à vos questions Questions et réponses relatives à la pénurie d électricité 1. DÉFINITIONS PÉNURIE D ÉLECTRICITÉ Une pénurie d électricité intervient quand la production

Plus en détail

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point!

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Mes bonnes résolutions pour réussir en Vente Directe - L engagement o Engagement avec soi : Je vais réussir La Vente directe est comme une

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

www.domestia.be Guide Domotique

www.domestia.be Guide Domotique www.domestia.be Guide Domotique But de ce guide de développement domotique Un système domotique offre d innombrables possibilités. Mais cet atout présente en même temps une difficulté. Quelles sont toutes

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Les Activités Les Futures Forêts

Les Activités Les Futures Forêts Les Activités Les Futures Forêts MODULE A POURQUOI LES FORÊTS ET LES ARBRES SONT IMPORTANTS Ce module aidera vos jeunes à apprendre pourquoi les arbres et les forêts sont importants pour eux. Il contient

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE!

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE! NOM DE L ÉLÈVE NIVEAU: NOM DU TITULAIRE DE CLASE Message destiné aux élèves et à leurs parents Dans le cadre du thème du projet-école, Sauver la terre j apprends à le faire, nous vous invitons, tes parents

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

1.1 Qui vibrera, verra

1.1 Qui vibrera, verra 1.1 Qui vibrera, verra Commençons par une petite application du montage en série ou en parallèle. Le schéma électrique ci-dessous se compose d une batterie de voiture, de quelques lampes, d un vibreur

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

AC 5108 TESTEUR DE CONTINUITE

AC 5108 TESTEUR DE CONTINUITE AC 5108 TESTEUR DE CONTINUITE Merci d avoir acheté un produit CLAS et de la confiance que vous nous témoignez Veuillez lire attentivement les instructions de ce manuel avant toute utilisation de l appareil.

Plus en détail

L immeuble. Chapitre 5 Correspondances

L immeuble. Chapitre 5 Correspondances L immeuble Chapitre 5 Correspondances Après s être rencontrés, des habitants de l immeuble s écrivent L immeuble de Georges Perec et nos immeubles. Le plan des interractions dans l immeuble de Georges

Plus en détail

RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur

RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur Clémentine Séverin RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

Top Habitation. Assurances

Top Habitation. Assurances Top Habitation Assurances Top Habitation, plus qu une simple assurance incendie Top Habitation Votre habitation est plus qu un toit qui vous protège des intempéries. En plus de la garantie de base, des

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Qu est-ce qu une audition d enfant? Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

L histoire dont vous êtes le héros

L histoire dont vous êtes le héros L histoire dont vous êtes le héros Ce jeu peut être fait en intérieur ou en extérieur par des enfants sachant impérativement lire. Principe du jeu : A la manière des livres «L histoire dont vous êtes le

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Guide : Comment utiliser le pack 2 Discussions Authentiques Cher(e) ami(e), Merci d avoir acheté le pack 2 Discussions Authentiques. C est une bonne décision et vous ne le regretterez pas. Je mets à votre

Plus en détail

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole.

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole. Bravo! Tu as ouvert les volets au lieu d allumer les lumières. Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de Bravo! Tu as appuyé sur le bouton OFF de la

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE (Voir article 270-271-272-275) Un dossier est l'ensemble des documents se rapportant à une même installation. Le dossier doit être établi en double exemplaire au

Plus en détail