Rencontre des Evêques Présidents des Conférences Episcopales et de Caritas en Afrique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rencontre des Evêques Présidents des Conférences Episcopales et de Caritas en Afrique"

Transcription

1 Caritas Africa Rencontre des Evêques Présidents des Conférences Episcopales et de Caritas en Afrique Kinshasa, République Démocratique du Congo novembre 2012 Par : INTEGRATION DES STRUCTURES DE LA PASTORALE SOCIALE (Caritas Zambie) Par: Mr. Samuel Mushala Mulafulafu Caritas Zambia Director 1

2 RENCONTRE DES EVEQUES PRÉSIDENTS DES CONFERENCES EPISCOPALES ET DES CARITAS D AFRIQUE Kinshasa, République Démocratique du Congo du 19 au 23 Novembre 2012 PARTAGE D EXPERIENCES (jeudi 22 novembre hrs à 11hrs) INTEGRATION DES STRUCTURES DE LA PASTORALE SOCIALE (Caritas Zambie) Introduction Dans la plupart des Conférences Episcopales, l'institution Caritas représente l'oeuvre caritative de l'église au niveau local, qui dans la plupart des cas, est lié à des structures sous-régionales et régionales de la Confédération Caritas. Toutefois, dans le cas de la Zambie, ce n'est que partiellement vrai que la Caritas Zambie a un double mandat d'animer le travail de deux commissions épiscopales, la Commission pour le Développement (ce qu'on appelle Caritas dans de nombreux pays) et la Commission Justice et Paix. Relevant de la Conférence Episcopale de la Zambie (CEZ), Caritas Zambie intègre le travail à la fois du développement et de Justice et Paix. Caritas Zambie facilite également la collaboration avec les structures de l'église sous- régionales, les structures tant régionales qu internationales de Caritas (Zone AMECEA, Caritas Afrique et Caritas Internationalis) et la Commission Justice et Paix (Justice et Paix AMECEA, Justice et Paix et Développement SECAM et le Conseil Pontifical Justice et Paix) CONTEXTE De 1998 à 1999, le Secrétariat catholique de la Conférence Episcopale de la Zambie (ZEC) a subi une étude suivi d'un processus de restructuration. Cette étude qui a été réalisée par CORAT Afrique, principalement était basée sur la pérennité de l'institution. Le Secrétariat catholique était alors composé de neuf (9) départements, à savoir: administration, finances, communication, éducation, biblique, pastorale d'immigration, Justice et Paix, Développement. Afin de rationaliser l'utilisation des ressources et de tirer meilleur profit de l'institution, l'une des principales mesures prises par la CEZ, après l'étude était de ré- aligner les départements. Dans les années qui ont suivi l'étude, certains ministères ont été fusionnés, d'autres supprimés et d autres encore créés. À ce jour (2012) le Secrétariat catholique compte sept (7) départements, à savoir : finances, administration, pastorales, Services des media catholiques, éducation, santé, société missionnaire pontificale (PMS) et la Caritas Zambie. Comme susmentionnée, le processus de réalignement des services a été principalement motivée par la nécessité de rationaliser l'utilisation des ressources (notamment financières) et améliorer la coordination. Toutefois, dans le document «Secrétariat catholique Cadre stratégique institutionnel (SFP)» élaboré en 2005 pour la période de 2006 à 2011, ces questions d une portée plus large ont 2 P a g e

3 été priorisés pour renforcer le Secrétariat catholique. Le cadre a été conçu pour aider le Secrétariat catholique à être plus coordonnée, efficace, parcourir une vision communément partagée, et d'atteindre une responsabilisation collective de la performance afin de conserver sa pertinence de contribuer à la mission de l'église. En outre, le document-cadre destiné à promouvoir l'appréciation et le respect mutuels entre les ministères et renforcer les efforts des secrétariats de la mobilisation des ressources pour sa durabilité. CARITAS ZAMBIE La restructuration de mentionnée ci-dessus a conduit à une décision de la Conférence Episcopale Zambienne à fusionner les deux départements du Secrétariat catholiques du développement, de Justice et Paix sous l'égide d'un Centre Pastoral Social appelé le Centre catholique pour la justice, le développement et la paix (CCJDP). Hormis les raisons évoquées ci-dessus qui ont poussé le Secrétariat catholique a rationaliser ses services, dans le cas de la mise en place des départements Justice, Paix et développement, d'autres raisons ont milité pour leur fusion notamment: la promotion du Ministère des affaires sociales de l'eglise consiste toujours en étroite collaboration avec l'etat laïque et non étatiques qui exige un style différent de l'opération pour laquelle l'eglise avait besoin d'être bien préparée dans le cadre de cette nouvelle structure. les programmes sociaux des départements ont exigé beaucoup de ressources, financières et matérielles et une plus grande capacité humaine. La fusion et l'autonomie a donc pour but de permettre au Centre de rationalisation ses structures et disposer de l'espace pour la mobilisation des ressources financières et humaines sans contraintes des politiques et des limites financières du Secrétariat principal catholique même si CCJDP était une institution subordonnée. Le Secrétaire général et le Secrétariat catholique de gestion ont été toujours prévus pour assurer la surveillance du Centre avec la compréhension de son mandat et du statut. PROCESSUS D INTEGRATION Dans la phase initiale de la fusion ( ) sous la CCJDP, Justice et Paix et le Développement ont été mis sous une Direction avec un service de soutien, Finances et Administration. Cependant, les deux ministères continuaient de mettre en œuvre des plans distincts, comme justice et paix et développement. Il y avait aussi deux présidents épiscopaux, responsables de la CCJDP, l un s occupait de la 3 P a g e

4 Commission Justice et Paix et l'autre de la Commission du développement. Le seul gain important à ce stade est la réduction des coûts des frais généraux et d'administration qui, avant la fusion étaient engagés par les différents départements. Lorsque les plans stratégiques séparés des deux départements ont pris fin en 2003, il a été décidé d'approfondir la fusion en intégrant les programmes à travers un plan stratégique commun. Cela pourrait être considéré comme la deuxième phase du processus de fusion avec un premier Plan stratégique intégré mis au point pour la période 2004 à Un effort a été consenti dans ce plan visant à créer des liens entre les programmes et la structure de CCJDP a été définie par les programmes en cours d'exécution. Dans les années suivantes, après la période de mise en œuvre du Plan stratégique, les programmes, les activités et les structures de Caritas Zambie se sont efforcés de promouvoir le développement intégral étant entendu que la justice et la paix et le développement ne sont pas indépendants, mais des processus interdépendants. Dans ce qui pourrait être considéré comme la troisième phase du processus de fusion, les évêques en 2007 ont rebaptisé CCJDP «Caritas Zambie» et ont demandé à tous les diocèses d'utiliser le nom de Caritas en se référant à la structure diocésaine qui anime l œuvre des Commissions Justice et Paix et développement. Caritas diocésaines et la Caritas Zambie ont aussi été chargées de continuer d'être au service des deux commissions, la Commission Justice et Paix et la Commission pour le développement. Les évêques ont également nommé un président épiscopal pour Caritas Zambie comme responsable des deux Commissions Justice et Paix et Développement (ici présent). Une nouvelle politique de Caritas Zambie qui harmonise le document de politique ancienne de la Commission du développement et de la Constitution Justice et Paix a été approuvé par les évêques en Janvier 2012 et a été lancé cette année en Novembre 2012, à la Caritas Zambie lors de l assemblée générale annuelle. Bien intégré dans la structure, Caritas Zambie dispose d'un cadre clair soutien aux deux Commissions et portant sur les structures sous-régionales, régionales et internationales des deux commissions. L actuel plan stratégique de la Caritas Zambie, , a quatre domaines thématiques, à savoir: Gouvernance et droits de l'homme, justice économique et environnementale, moyens de subsistance durables Développement Institutionnel Les quatre domaines thématiques constituent les quatre principaux programmes de l'organisation et chacun a plusieurs sousprogrammes. Les domaines thématiques sert aussi à définir la structure de Caritas Zambie comme détaillé ci-dessous dans la structure organisationnelle. 4 P a g e

5 Organigramme (structure) Caritas Zambia CEZ Secrétariat Général Directeur Exécutif (CSMT) Equipe de Gestion du Secrétariat Catholique Responsible de l Unité Development Responsable Unité Fin &Admin (FAD) Responsible Unité Paix Spécialiste du Programme de Moyens de Subsistance durable Sustainable Livelihood Spécialiste du Programme de Développement Institutionnel Comptable Comptable Assistant Spécialiste Programme Economique &Justice Environnementale Spécialiste Programme Gouvernance and Droits Humains SA S AL ERP S KM GHA F&T Assistant Administratif Opérateur Courrier/Ré ceptionniste P O NR P O SAC EJ P O F&T AJ S DG&PP DG &P OA DM DG 5 P a g e

6 Key S: Senior Programme Officer : Programme Officer AL: Alternative Livelihoods ERP: Emergency Response Preparedness KM: Knowledge Management F&T: Formation and Training NR: Natural Resources EJ: Economic Justice SAC: Social Accountability DG&PP: Democratic Governance and Public Participation AJ: Access to Justice GHA: Gender, HIV and AIDS OM: Office Manager OA: Office Assistant DM: Driver Mechanic DG: Driver/Gardener 1 CONCLUSION Le principal résultat de l intégration de la Caritas Zambie tant de la structure et que de programme est qu'il a aidé à promouvoir une approche plus holistique du développement et un changement de mentalité dans lequel les programmes sociaux de l Eglise sont désormais considérés comme des efforts interdépendants pour la promotion de la dignité humaine plutôt que des entités isolées, parfois concurrentes. Comme tout processus de changement, il y a eu des problèmes dans le processus d intégration, principalement à cause de l'incertitude de l'endroit où nous allions et la crainte de perte d'identité et peut-être même du pouvoir. Mais plusieurs années d'animation soutenue et le soutien de la Conférence épiscopale nous a conduit jusqu'ici. Je suis sûr qu'il ya encore beaucoup à apprendre pour améliorer notre structure Caritas. Executive Director, Caritas Zambia Samuel Mulafulafu 1 Caritas Zambia, Caritas Zambia Strategic Plan , P a g e

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu)

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu) Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de (nom de la paroisse + lieu) Toute désignation de personne ou de fonction dans les présents statuts vise indifféremment un homme ou une femme.

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA

STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA Remarque : Les termes désignant des personnes s appliquent indistinctement aux femmes et aux hommes. Art. 1 DENOMINATION ET SIEGE Sous la dénomination CARITAS JURA(ci-après

Plus en détail

STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE

STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE Article 1 1.1 Entre toutes les personnes physiques désignées dans les conditions prévues aux articles 6 et 7 des présents statuts il

Plus en détail

EVALUATION A MIS PARCOURS DE MISE EN ŒUVRE Termes de Référence

EVALUATION A MIS PARCOURS DE MISE EN ŒUVRE Termes de Référence page 1/6 Action de renforcement du système sanitaire par un financement basé sur la performance dans 7 pays (le Rwanda, la Zambie, le Burundi, la Tanzanie, la République Démocratique du Congo, le Cameroun

Plus en détail

Consortium pour la Recherche, l Innovation et la Formation pour le Développement en Afrique Centrale (CRIFDAC) Honoré TABUNA

Consortium pour la Recherche, l Innovation et la Formation pour le Développement en Afrique Centrale (CRIFDAC) Honoré TABUNA Communauté Économique des Etats de l Afrique Centrale CEEAC Economic community of Central Africa States ECCAS Communidad Economica de los Estados del Africa Central CEEAC Communidade Economica dos estados

Plus en détail

Conférence CID. La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie

Conférence CID. La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie Conférence CID La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie Objectif de la conférence Constat : le grand public a souvent une vision partielle des interventions des NU en Mauritanie.

Plus en détail

Statut CECOM. Art. 1 Forme juridique, objectif et tâches

Statut CECOM. Art. 1 Forme juridique, objectif et tâches Document Nr. 7 Statut CECOM Règlement d organisation du Centre de coordination pour la formation professionnelle modulaire dans le champ professionnel «Professions ecclésiales» (CECOM Profes-sions ecclésiales)

Plus en détail

Statuts «Néogia» Association LOI 1901

Statuts «Néogia» Association LOI 1901 Statuts «Néogia» Association LOI 1901 Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association régie par la loi 1901, ayant pour dénomination «Néogia».

Plus en détail

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali 1. Description de l organisation Créé en 1959, le SECAMA (Secours Catholique Malien) a été transformé en 1991/92

Plus en détail

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Ordonnance du 3 novembre 2015 Entrée en vigueur : immédiate sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Sur la proposition

Plus en détail

Résumé. Les incidences financières et administratives sont présentées au paragraphe 5.

Résumé. Les incidences financières et administratives sont présentées au paragraphe 5. Conseil exécutif Cent quatre-vingt-neuvième session 189 EX/23 PARIS, le 20 février 2012 Original anglais Point 23 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITION CONCERNANT LA CRÉATION, À SRI LANKA, D UN CENTRE

Plus en détail

FÉDÉRATION DES MALADES ET HANDICAPÉS -------

FÉDÉRATION DES MALADES ET HANDICAPÉS ------- FÉDÉRATION DES MALADES ET HANDICAPÉS ------- SIÈGE NATIONAL Téléphone : 01 39 82 45 73 17, boulevard du Général Leclerc 09 63 65 45 52 95100 ARGENTEUIL C.C.P. : PARIS 5 327 73 G CREDIT MUTUEL : 20245401

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC (SE), Expert-Responsable

Plus en détail

- La réglementation des Etablissements de..

- La réglementation des Etablissements de.. STATUTS PREAMBULE Le Forum des Jeunes Entreprises du Congo (FJEC) est une organisation non gouvernementale d appui aux initiatives socio-économiques. Pour réaliser son objectif, il s est doté d une structure

Plus en détail

A2P-DIRO News. www.a2pdiro.org

A2P-DIRO News. www.a2pdiro.org A2P-DIRO News www.a2pdiro.org N 003 Juillet 2015 Sommaire Dynamiser les sociétés civiles d'afrique francophone via le développement des associations Caritas PROGRAMME A2P-DIRO Virage «CHANGEMENT» du Programme

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

S T A T U T S (Association loi 1901)

S T A T U T S (Association loi 1901) CERCLE DAMIEN KONDOLO (La Fraternelle de la République Démocratique du Congo en Europe) S T A T U T S (Association loi 1901) Nous, membres de diverses institutions philanthropiques, réunis en Assemblée

Plus en détail

E 4251 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 4251 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 4251 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 3 février 2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 3 février 2009

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale)

Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale) Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale) Préambule A la fois conscientes et convaincues de

Plus en détail

Guide de gouvernance en matière de gestion financière 2013 III H 4. Guide de gouvernance en matière de gestion financière

Guide de gouvernance en matière de gestion financière 2013 III H 4. Guide de gouvernance en matière de gestion financière Guide de gouvernance en matière de gestion financière Soumis à l avis du CDAE du 22 octobre 2013 et à l approbation de l Archevêque de Lyon, le Cardinal Philippe BARBARIN, en date du 14 novembre 2013 Préambule

Plus en détail

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 1 Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 2 1. Fidèles aux principes de fraternité et de solidarité entre les peuples, tel que stipulés dans

Plus en détail

Entité B3 APPEL A CANDIDATURE. Pour le poste de secrétaire de l entité B3

Entité B3 APPEL A CANDIDATURE. Pour le poste de secrétaire de l entité B3 EB3 Entité B3 Madame D. Staquet Tel : 0479/ 33 08 15 Présidente d Entité Courriel : d.staquet@live.be APPEL A CANDIDATURE Pour le poste de secrétaire de l entité B3 Dans le cadre de la gestion du reliquat

Plus en détail

PRIORITES STRATEGIQUES 2013-2018

PRIORITES STRATEGIQUES 2013-2018 PRIORITES STRATEGIQUES 2013-2018 ADOPTEES PAR L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINARE BRUXELLES, 22 AVRIL 2012 1 0233-12FR-FINAL INTRODUCTION Une stratégie est une combinaison d'objectifs vers lesquels tend

Plus en détail

1 Informations générales

1 Informations générales PAMEC-CEEAC Programme d Appui aux Mécanismes de Coordination et au renforcement des capacités de la CEEAC pour la mise en œuvre et le suivi du PIR Communauté Economique des Etats de l Afrique Centrale

Plus en détail

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse Berne, novembre 2013 Version originale : allemand Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse (réseau.ch / ASPnet.ch*) SOMMAIRE 1. SITUATION... 2 2. ANALYSE... 3 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

. Syndicat National de l Entreprise Crédit Agricole (S.N.E.C.A. - C.G.C.) représenté par M.

. Syndicat National de l Entreprise Crédit Agricole (S.N.E.C.A. - C.G.C.) représenté par M. ACCORD NATIONAL DU 15 NOVEMBRE 2006 SUR LES ASPECTS SOCIAUX DES RESTRUCTURATIONS ET REGROUPEMENTS DE MOYENS DANS LES CAISSES REGIONALES DE CREDIT AGRICOLE ET LES ORGANISMES ADHERANT A LA CONVENTION COLLECTIVE

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Hassen Ammar, consultant formateur en management PLUS CONSEIL: www.plusconseil.net PLUS CONSEIL ISO 9000 Les 8 huit principes de management Principe 1 Orientation

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION Référence : 10.01 Validation : 02.07.2009 Version : 3 Fichiers : 10.01_statutsCVD Nous sommes solidaires. 2 STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS VAUD Art. 1 Dénomination Créée en 1942,

Plus en détail

Zambia Copper Investments Limited (Société immatriculée aux Bermudes) («ZCI»)

Zambia Copper Investments Limited (Société immatriculée aux Bermudes) («ZCI») Zambia Copper Investments Limited (Société immatriculée aux Bermudes) («ZCI») ZCI annonce un accord sur l avenir des Mines de Cuivre de Konkola («KCM») en Zambie ZCI avait annoncé le 24 janvier 2002 qu

Plus en détail

Charte de bonne conduite

Charte de bonne conduite PROGRAMME UMOJA 1 PRÉAMBULE Le programme UMOJA né en 2006 réunit douze (12) associations de services juridiques populaire d'afrique centrale (Burundi, Cameroun, République du Congo, République Démocratique

Plus en détail

Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement

Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement DOCUMENT DE TRAVAIL Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement Le présent document propose la mise en

Plus en détail

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Annexe - document CA 118/9 Termes de référence Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Index 1 Description de l organisation... 3 2 Contexte de la mission... 4 3 Objet de la mission... 4 3.1 Objectif

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

Rôle et importance de la caisse de retraite pour agents et fonctionnaires de l Etat

Rôle et importance de la caisse de retraite pour agents et fonctionnaires de l Etat FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU SUR LA REFORME ET MODERNISATION DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE CONGOLAISE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE SESSION VII INNOVATION STRATÉGIQUE EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE

Plus en détail

DU SYNDICAT DES PROFESSEUR-E-S DU COLLÈGE DU VIEUX MONTRÉAL

DU SYNDICAT DES PROFESSEUR-E-S DU COLLÈGE DU VIEUX MONTRÉAL STATUTS ET RÈGLEMENTS DU SYNDICAT DES PROFESSEUR-E-S DU COLLÈGE DU VIEUX MONTRÉAL À jour : novembre 2014 Statuts et règlements du SPCVM 2 STATUTS ET RÈGLEMENTS DU SYNDICAT DES PROFESSEURS DU COLLÈGE DU

Plus en détail

Statuts du Nouveau Mouvement Européen Suisse du 10 mai 2014

Statuts du Nouveau Mouvement Européen Suisse du 10 mai 2014 Statuts du Nouveau Mouvement Européen Suisse du 10 mai 2014 I. Nom, siège, but et activités Art. 1 Nom et siège 1 Le Nouveau Mouvement Européen Suisse (Nomes) est une association au sens des articles 60

Plus en détail

LES MUTUELLES DE SANTE DISTRICT SANITAIRE DE GAKOMA. Le 15/5/2003.

LES MUTUELLES DE SANTE DISTRICT SANITAIRE DE GAKOMA. Le 15/5/2003. 0 LES MUTUELLES DE SANTE DU DISTRICT SANITAIRE DE GAKOMA. Le 15/5/2003. 1 PRESENTATION DU DOCUMENT SUR LES MUTUELLES DE SANTE I. Introduction II. Historique des mutuelles III. Paramètres fondamentaux 1.

Plus en détail

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau et des lacs internationaux Groupe de travail de la gestion intégrée des ressources en eau Dixième réunion Genève, 24 et 25 juin 2015 Point

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC Lieu de travail :

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/3/L.8 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Distr. : limitée 17 janvier 2015 Français Original : anglais Plénière

Plus en détail

REGLEMENT. Comité pour les interventions caritatives en faveur du Tiers Monde CONFERENZA EPISCOPALE ITALIANA

REGLEMENT. Comité pour les interventions caritatives en faveur du Tiers Monde CONFERENZA EPISCOPALE ITALIANA Conférence Episcopale Italienne REGLEMENT Comité pour les interventions caritatives en faveur du Tiers Monde CONFERENZA EPISCOPALE ITALIANA Comitato per gli interventi caritativi a favore del Terzo Mondo

Plus en détail

1.4 - Durée du contrat: 3 mois. 1.5 - Date de début de publication de l avis d appel d offre : 01 février 2013

1.4 - Durée du contrat: 3 mois. 1.5 - Date de début de publication de l avis d appel d offre : 01 février 2013 Organisation pour l Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires Organization for the Harmonization of Business Law in Africa Organizacion parala Armonizacion en Africa de la Legislacion Empresarial

Plus en détail

Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN)

Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN) Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN) Dr. Giorgio Gualberti Banque Africaine de Développement CTCN Forum Régional pour les Entités Nationales Désignées 24-26 Juin

Plus en détail

Questionnaire relatif aux Objectifs du Développement Durable Introduction

Questionnaire relatif aux Objectifs du Développement Durable Introduction Questionnaire relatif aux Objectifs du Développement Durable Recueillir les réflexions des Gouvernement nationaux en préparation de la contribution du Secrétaire Général au groupe de travail ouvert sur

Plus en détail

ORIENTATIONS de la Tutelle congréganiste ou diocésaine. PROJET D EDUCATION de l établissement

ORIENTATIONS de la Tutelle congréganiste ou diocésaine. PROJET D EDUCATION de l établissement AUSERVICE D UN PROJET D ÉDUCATION ORIENTATIONS de la Tutelle congréganiste ou diocésaine PROJET D EDUCATION de l établissement Enseigner Eduquer Proposer un sens chrétien de l Homme et de la Vie LETTRE

Plus en détail

Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires

Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires 8 Assemblée des délégué e s des 6 et 7 novembre 2006 à Berne Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires Propositions L Assemblée des délégués: 1. prend connaissance du

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 5 mars 2012 Français Original: anglais ECE/CES/2012/14 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixantième

Plus en détail

DISTRICT 1700 DU ROTARY INTERNATIONAL

DISTRICT 1700 DU ROTARY INTERNATIONAL DISTRICT 1700 DU ROTARY INTERNATIONAL Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 déclarée à la Préfecture de la Haute Garonne Siège social Hôtel Mercure Saint-Georges, rue Saint Jérôme 31000 Toulouse.

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement

Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement Institut de la Sainte-Famille - Virton Projet d établissement Mai 2013 Qu est-ce qu un projet d établissement? Ce document exprime la volonté collective de réaliser pendant les années à venir les actions

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

Lettre de soutien. Paris, le 30 août 2012

Lettre de soutien. Paris, le 30 août 2012 Lettre de soutien Paris, le 30 août 2012 Secrétariat du Forum Mondial sur le Droit, la justice et le Développement c/o La Banque Mondiale Vice présidence juridique 1818 H Street N.W. Washington D.C. 20433

Plus en détail

CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE

CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE 1,._.1... _._~--~------ / Les Etats Africains Sahélo- sahariens soussignés, Burkina Faso; La République de Djibouti; L'Etat

Plus en détail

NeNewsletter. Programme SYGADE News. Meilleurs voeux de fin d année. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE.

NeNewsletter. Programme SYGADE News. Meilleurs voeux de fin d année. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE. NUMERO 10 g Programme SYGADE News NeNewsletter Décembre 2013 Dans ce numéro 1. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE Meilleurs voeux de fin d année 2. 9ème Groupe consultatif du Programme

Plus en détail

Stratégie suisse de cyberadministration («E-Government»)

Stratégie suisse de cyberadministration («E-Government») Stratégie suisse de cyberadministration («E-Government») Adoptée par le Conseil fédéral le 24 janvier 2007 Table des matières Préface... 2 1. Le potentiel de la cyberadministration... 4 1.1 La cyberadministration

Plus en détail

Diocèse de Sault-Ste-Marie

Diocèse de Sault-Ste-Marie Paroisse Code paroissial: Ville: Code postal: Curé: Vicaire: Conseil paroissial des finances Diocèse de Sault-Ste-Marie Centre diocésain 30, chemin Ste-Anne Sudbury, Ontario P3C 5E1 Tel: (705) 674-2727

Plus en détail

Propositions de suivi

Propositions de suivi Documents d information SG/Inf(2014)2 20 janvier 2014 Débat thématique : «Sécurité des journalistes Mesures à prendre pour améliorer la mise en œuvre des normes en matière de droits de l homme» Propositions

Plus en détail

«Avec l expression de nos hommages les plus déférents»

«Avec l expression de nos hommages les plus déférents» IN.A.M. / a.s.b.l. INITIATIVE POUR L AVENIR MEILLEUR Association de Promotion et de Défense des Droits Humains «Pour nous chacun compte dans la société» Bukavu / R.D.Congo E-mail : inamasbl@yahoo.fr Tél.

Plus en détail

E/ESCAP/PTA/IISG(1)/WP.1

E/ESCAP/PTA/IISG(1)/WP.1 DOCUMENT DE TRAVAIL E/ESCAP/PTA/IISG(1)/WP.1 Réservé aux Participants 19 janvier 2015 Français Original: Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Première réunion du Groupe

Plus en détail

Reforme Fiscale Environnementale

Reforme Fiscale Environnementale Reforme Fiscale Environnementale Une formation axée sur la pratique pour les décideurs politiques, responsables de l'administration, conseillers et représentants d ONG Page 1 Accreditation du Fonds Vert

Plus en détail

Accord entre l'organisation des Nations Unies et l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle [ * ] Préambule

Accord entre l'organisation des Nations Unies et l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle [ * ] Préambule Accord entre l'organisation des Nations Unies et l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle [ * ] Préambule En application des dispositions de l'article 57 de la Charte des Nations Unies et

Plus en détail

Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST)

Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel SST Version 1 - mai 2007 Etat de Fribourg Service du personnel et d'organisation rue Joseph-Piller 13 1700 Fribourg SUISSE

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Onzième session Genève, 25 28 juin 2007

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Onzième session Genève, 25 28 juin 2007 OMPI WO/PBC/11/11 ORIGINAL : anglais DATE : 11 juin 2007 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET Onzième session Genève, 25 28 juin 2007 PROPOSITION

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

FCCM. Personne morale sans but lucratif, constituée en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec. Statuts de la personne morale

FCCM. Personne morale sans but lucratif, constituée en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec. Statuts de la personne morale Forum des Compétences Canado-Marocaines FCCM Personne morale sans but lucratif, constituée en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec Statuts de la personne morale Charte proposée

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

Le nouveau site Internet du Pouvoir judiciaire est en ligne. Pour le consulter, voici sa nouvelle adresse http://www.ge.ch/justice

Le nouveau site Internet du Pouvoir judiciaire est en ligne. Pour le consulter, voici sa nouvelle adresse http://www.ge.ch/justice RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE POUVOIR JUDICIAIRE Secrétariat général Exposé des nouveautés Le nouveau site Internet du Pouvoir judiciaire est en ligne. Pour le consulter, voici sa nouvelle adresse http://www.ge.ch/justice

Plus en détail

Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise

Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise 1 Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise Introduction : La ROAM est un syndicat professionnel créé en 1855, qui a pour

Plus en détail

La table des structures est unique et toute application informatique utilisée dans la gestion de l UNIL ou d une de ses parties doit s y référer.

La table des structures est unique et toute application informatique utilisée dans la gestion de l UNIL ou d une de ses parties doit s y référer. Directives de la Direction Directive de la Direction 0.13 Modification de structure Préambule A l exception de la création ou de la suppression de facultés, qui relèvent du Conseil de l UNIL, la Direction

Plus en détail

Statut-cadre du travail médiatique de l Eglise catholique romaine en Suisse accompli à l échelon des régions linguistiques du 4 août 2014

Statut-cadre du travail médiatique de l Eglise catholique romaine en Suisse accompli à l échelon des régions linguistiques du 4 août 2014 Statut-cadre du travail médiatique de l Eglise catholique romaine en Suisse accompli à l échelon des régions linguistiques du 4 août 2014 Introduction Déclaration de la Conférence des évêques suisses sur

Plus en détail

LIVRET DES COMITÉS. Approuvé par le Conseil d'administration du 17 décembre 2013. La Santé de la Famille des chemins de fer français

LIVRET DES COMITÉS. Approuvé par le Conseil d'administration du 17 décembre 2013. La Santé de la Famille des chemins de fer français Approuvé par le Conseil d'administration du 17 décembre 2013 La Santé de la Famille des chemins de fer français Association reconnue d utilité publique en 1950 - SIREN 775 672 256 190, avenue de Clichy,

Plus en détail

STATUTS. Elle a son siège au Havre (76), 45 rue Lord Kitchener. Il pourra être transféré ailleurs par simple décision du Conseil d'administration.

STATUTS. Elle a son siège au Havre (76), 45 rue Lord Kitchener. Il pourra être transféré ailleurs par simple décision du Conseil d'administration. STATUTS I. Individualisation de l'association Article 1 : constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association, régie par la loi du 1er juillet 1901 modifiée

Plus en détail

de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 15 avril 2003

de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 15 avril 2003 Première partie 43 ème année n 8 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 046-A/003 du 8 mars 003 portant création, organisation et fonctionnement d

Plus en détail

Forum Panafricain de Haut niveau

Forum Panafricain de Haut niveau Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) EVALUATION DES REFORMES DES COURS ET INSTITUTIONS

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc Débat du Conseil de Sécurité Sur Le Maintien de la paix multidimensionnel Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki Ambassadeur Representant du Maroc New York, 21 Janvier 2013 Prière de vérifier à l audition

Plus en détail

Définition et exécution des mandats : analyse et recommandations aux fins de l examen des mandats

Définition et exécution des mandats : analyse et recommandations aux fins de l examen des mandats Définition et exécution des mandats : analyse et recommandations aux fins de l examen des mandats Rapport du Secrétaire général Résumé Lors du Sommet mondial de septembre 2005, les dirigeants des pays

Plus en détail

ANNONCE DE VACANCE DE POSTE. de la population hôte dans la Zone de Santé de PWETO (Katanga, RD Congo) Postes vacants

ANNONCE DE VACANCE DE POSTE. de la population hôte dans la Zone de Santé de PWETO (Katanga, RD Congo) Postes vacants ANNONCE DE VACANCE DE POSTE Page 1 Projet : Projet d appui d urgence à la lutte contre le choléra au sein des IDPs et de la population hôte dans la Zone de Santé de PWETO (Katanga, RD Congo) Postes vacants

Plus en détail

Guide de la Commission Hygiène et Assainissement pour l Assainissement en Milieu Rural Pour l Accès à l Assainissement

Guide de la Commission Hygiène et Assainissement pour l Assainissement en Milieu Rural Pour l Accès à l Assainissement Guide de la Commission Hygiène et Assainissement pour l Assainissement en Milieu Rural Pour l Accès à l Assainissement Communes de Ngogom et de Gainté Kaye 1 Plan du guide Page 02 Contexte Page 03 Mission

Plus en détail

Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015

Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015 Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015 Mme La Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Mr le secrétaire d état à l enseignement

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES CADRE DU MASTER OF BUSINESS ADMINISTRATION (MBA) FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT

REGLEMENT D ETUDES CADRE DU MASTER OF BUSINESS ADMINISTRATION (MBA) FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT REGLEMENT D ETUDES CADRE DU MASTER OF BUSINESS ADMINISTRATION (MBA) FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes que les hommes. Article

Plus en détail

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques «Les changements climatiques se constatent jour après jour partout dans le

Plus en détail

30 "Underlines the need to re-evaluate the functioning of the car service to Members so as to guarantee value for money;"

30 Underlines the need to re-evaluate the functioning of the car service to Members so as to guarantee value for money; ANNEX Resolution of 26 February 2004 30 "Underlines the need to re-evaluate the functioning of the car service to Members so as to guarantee value for money;" Resolution of 22 April 2004 32 "Notes that

Plus en détail

La Conférence régionale de la santé et de l autonomie CRSA

La Conférence régionale de la santé et de l autonomie CRSA La Conférence régionale de la santé et de l autonomie CRSA Rôle Fonctionnement - Installation Présentation : F. BAUDIER - 26/04/10 ARS et CRSA : articulation Rôle et missions de la CRSA (1) - La Conférence

Plus en détail

Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal MODULE 1. THIES 7 mai 2012

Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal MODULE 1. THIES 7 mai 2012 Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal www.coopami.org FINANCEMENT et GESTION des systèmes d assurance maladie MODULE 1 THIES 7 mai 2012

Plus en détail

RAPPORT DU PRÉSIDENT DE L ORGANISATION AFRICAINE DES INSTITUTIONS SUPÉRIEURES D AUDIT ANGLOPHONE (AFROSAI-E) À LA 11 ÈME

RAPPORT DU PRÉSIDENT DE L ORGANISATION AFRICAINE DES INSTITUTIONS SUPÉRIEURES D AUDIT ANGLOPHONE (AFROSAI-E) À LA 11 ÈME RAPPORT DU PRÉSIDENT DE L ORGANISATION AFRICAINE DES INSTITUTIONS SUPÉRIEURES D AUDIT ANGLOPHONE (AFROSAI-E) À LA 11 ÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L AFROSAI PrÉsentÉ PAR M. Junias Etuna Kandjeke, COMMISSAIRE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

Reseaux d Action Globaux (RAG)

Reseaux d Action Globaux (RAG) Reseaux d Action Globaux (RAG) créons notre avenir ensemble! Steve Waddell - PhD, MBA Principal NetworkingAction Boston, MA, USA swaddell@networkingaction.net Plusieurs dizaines de RAGs et de plus en plus

Plus en détail

Projet associatif d Action Contre la Faim

Projet associatif d Action Contre la Faim Projet associatif d Action Contre la Faim Adopté par l Assemblée Générale du 18 juin 2011 PREAMBULE Ce projet est un cadre de référence ordonnant nos valeurs et les principes directeurs de notre action,

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

Présentation de l'union panafricaine des avocats (l UPA)

Présentation de l'union panafricaine des avocats (l UPA) Présentation de l'union panafricaine des avocats (l UPA) L UPA est un forum associatif continental pour les avocats africains et les associations d'avocats. L UPA a été fondée en 2002, par des responsables

Plus en détail

MISSIONNAIRE MONDIALE

MISSIONNAIRE MONDIALE JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015 S informer Prier Partager Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC Va, Je t envoie! QUÊTE MONDIALE POUR LA MISSION DOSSIER 12, rue Sala 69287 Lyon cedex 02 Tél.

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 21 2. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La gestion des ressources humaines a pour objectif de mettre l institution en mesure de réaliser au mieux ses choix stratégiques dans un environnement en mutation.

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

modifiant la loi sur la gestion administrative et financière de l Etat (LGAF) (D 1 05)

modifiant la loi sur la gestion administrative et financière de l Etat (LGAF) (D 1 05) Secrétariat du Grand Conseil PL 11490 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 juin 2014 Projet de loi modifiant la loi sur la gestion administrative et financière de l Etat (LGAF) (D 1

Plus en détail

Une fonction ressources humaines performante?*

Une fonction ressources humaines performante?* Une fonction ressources humaines performante?* Depuis quelques années, les services du personnel ont pour la plupart été rebaptisés en départements Ressources humaines, sous l influence des tendances observées

Plus en détail