Jean GALLAIS (1967), Le delta intérieur du Niger, étude de géographie régionale, IFAN-Dakar, 2 tomes, 621 pages. SOMMAIRE Pages AVANT-PROPOS...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jean GALLAIS (1967), Le delta intérieur du Niger, étude de géographie régionale, IFAN-Dakar, 2 tomes, 621 pages. SOMMAIRE Pages AVANT-PROPOS..."

Transcription

1 Jean GALLAIS (1967), Le delta intérieur du Niger, étude de géographie régionale, IFAN-Dakar, 2 tomes, 621 pages. SOMMAIRE Pages AVANT-PROPOS...1 INTRODUCTION PAYSAGE ET RÉGION GÉOGRAPHIQUE DANS LE DELTA INTÉRIEUR A. Le paysage naturel, ses éléments Le règne de l'eau et de l'herbe La plaine La transfiguration saisonnière...10 B. La région naturelle Un delta? Les limites...13 C. L'homme dans le paysage Infimité, précarité, mobilité Dénombrements des populations et densité Identification ethnique des habitants...21 D. Le delta intérieur, région géographique?...24 PREMIÈRE PARTIE LES BASES DE L'ORGANISATION RÉGIONALE Chapitre I. - PLATITUDE SANS MONOTONIE...29 LA MORPHOLOGIE D'UN DELTA INTÉRIEUR...29 A. Les conditions structurales...29 B. Le relief alluvial, les deltas...32 C. Les plaines dunaires de l'ouest...38 D. Les aspects morphologiques du piémont oriental...39 E. Bilan régional et sous-régions morphologiques...41 Chapitre II. - LES RYTHMES SAISONNIERS...45 A. Les faits climatiques Les températures Les vents L'humidité relative Les pluies...51 B. La crue Les fleuves adducteurs L'hydrologie du Delta Le mouvement des eaux à travers les deltas...60 C. Le paysage végétal Le Delta et la végétation soudano-sahélienne La végétation les bordures exondées La savane inondée...71 D. Les saisons du Delta La saison des pluies La saison des eaux La saison froide La décrue...75

2 5. La saison chaude...76 Chapitre III. - L'ÉTABLISSEMENT DES PEUPLES ET LEUR ORGANISATION POLITIQUE...77 A. L'époque pré-islamique Bozo, Nono...78 B. L'organisation du Delta par le Mali...82 C. La prospérité djennenké...84 D. Les «Barbares» dans le Delta...86 E. Du «Peul rouge» au «Peul noir»...91 F. La Dina, G. Les ravages de l'ère toucouleur, Conclusion. - Pouvoir d'attraction et inorganisation paysanne du Delta...99 DEUXIÈME PARTIE LES INTERPRÉTATIONS HUMAINES Chapitre I. - ETHNIE ET MILIEU NATUREL SPÉCIFIQUE A. Les Bozo, pêcheurs palustres et riverains B. Les Somono, bateliers du Meuve C. Marka et Nono D. Les Bambara et les sols sableux E. Les Peul et le bourgou F. L'importance du lien, ethnie, milieu spécifique Chapitre II. - LES PEUL ET L'ORGANISATION DE L'ESPACE A. La vie sociale peul Clans, tribus et groupes historiques Le Peul dans sa famille Les catégories sociales La vache dans la société peul B. L'unité territoriale peul, le leydi Le village, ouro et saré Le bourgou Nature du leydi C. Leydi et groupes peul Identification des leydè La trilogie socio-économique caractéristique du leydi Classification des leydè et des groupes peul D. Leydi Macina et Delta intérieur Articulation du Leydi Macina Inachèvement du Leydi Macina Chapitre III. - LA DÉMOGRAPHIE RÉGIONALE A. L'évolution démographique Les faits de fécondité, natalité Les faits de mortalité Le bilan démographique régional B. La répartition des hommes Inventaire statistique, les types de densité Densité et types de milieux Les clefs de la distribution des densités C. Les noyaux de fort peuplement dans le Delta Les noyaux peul...185

3 2. Les dougou bambara d'entre Bani-Niger, le Sarro Concentration et diffusion...94 TROISIEME PARTIE LES PAYSANS DU DELTA Chapitre I. - LES RIZICULTEURS DU DELTA A. Les travaux et Les jours de Mama Traoré, riziculteur du Macina Le village de Daga a vie quotidienne chez Mama Traoré en B. Caractères économiques de l'activité de Mama Traoré L'emploi Le budget familial (1958) C. Une riziculture archaïque Des riz à demi-sauvages Des façons peu intensives Impuissance devant les déprédateurs Adaptation insuffisante à l'irrégularité des conditions naturelles Bilan, une riziculture mal assurée et itinérante Chapitre II. - L'AMÉLIORATION DE LA RIZICULTURE DELTAIQUE A. Des améliorations élémentaires Sélection variétale Conditionnement à des fins commerciales Le problème du labour B. La complexité des faits, l'exemple de Séveri Une riziculture errante dans un finage imprécis Une riziculture de variétés tardives Restriction des rizières et culture attelée Conséquences économiques et sociales de la culture attelée Les enseignements de Séveri C. Les aménagements hydro-agricoles D. Bilan et perspectives Insuffisance dans la vue à long terme Défaut de préoccupation géographique Ignorance de la paysannerie Quoi faire? Chapitre III. - CAMPAGNES ET PAYSANS SOUDANIENS DES BORDURES A. La vie quotidienne d'un cultivateur de mil B. Les paysages agraires, la campagne du nord-kounari Un village à parc limité, Sougui Un village à parc distendu, Niacongo C. Les paysages agraires, la campagne bwa Les terroirs auréolaires des Bwa Le développement des jardins d'oignons Localisation des arbres utiles dans le terroir D. Les paysages agraires, entre Bani-Niger E. Le sens de la diversité des paysages agraires Chapitre IV. - LA VIE VILLAGEOISE DES PAYSANS BAMBARA A. Un schéma d'organisation villageoise traditionnelle, Souleï...287

4 1. Le noyau socio-villageois L'anneau extérieur socio-villageois L'unité familialefonctionnelle Régime foncier et modes d'exploitation B. Des pionniers bambara, Somadougou Le. village Les villageois Le finage Régime d'exploitation des terres Le terroir Bilan économique Répartition des ressources C. Des Bambara bloqués dans le Delta, Soala Les données humaines Les difficultés de l'agriculture traditionnelle des mils Les annexions culturales Bilan du système de production Répartition des ressources agricoles D. La dualité interne du village bambara Chapitre V. - LA VIE AGRICOLE SUR LA BORDURE SUD-SAHÉLIENNE A. Originalités sud-sahéliennes La combinaison agricole sud-sahélienne, les trois systèmes de culture Les cultures pluvio-fluviales Adaptation et instabilité B. Un paysan, llamani Katilé C. Les terroirs Sobé, un terroir bien organisé Ngorodian, les déficiences d'un terroir QUATRIÈME PARTIE LES RYTHMES HUMAINS PASTEURS ET PÊCHEURS DANS LE DELTA Chapitre 1. - LES RYTHMES PASTORAUX A. La révolution pastorale de Cheikou-Ahmadou Les types de troupeaux Pistes et groupes de transhumance B. La transhumance extérieure Vers le nord-ouest, Sahel et Méma Vers le nord-est, Gourma Les flux pastoraux mineurs Tradition et évolution C. Transhumance et nomadisme dans le Delta La rencontre des Ouronké et de leurs animaux La dispersion organisée du diyélol L'étalement de mars Les confluences de saison chaude D. Rythmes pastoraux et géographie régionale du Delta Chapitre II. - L'ÉCONOMIE PASTORALE A. Les troupeaux du Delta Effectifs...391

5 2. Evolution Le troupeau de moutons B. Eguilibre pastoral du Delta C. L'économie familiale des éleveurs L'économie «évoluée» d'une petite famille Peul Une grande famille Peul traditionnelle D. De la boomanie au capital-cheptel Origine technique de la boomanie La «révolution pastorale» contemporaine Chapitre III. - PECHEURS ET RYTHMES DE PECHE A. Les rythmes biologiques et l'organisation spatiale des eaux B. Caractères des techniques de pêche C. Le système de pêche, les Sorogo du Djenné D. Le système de pêche, les Fuôno-Sorogo du Kotia E. Le système de pêche, les Tié de Nouh L'histoire du Nouh Les pêcheries de Nouh : Les pêches traditionnelles des Tié Migrations anciennes et rythmes actuels F. Le système de pêche, les Somono d'omboloré G. Techniques, nomadisme et vie villageoise chez les pêcheurs Bozo et Somono Chapitre IV. - LE DELTA, RÉGION DE PECHE A. L'animation saisonnière des pêcheries La pêche au tineni des Tié de Dia Les pêches yaya Les pêcheries des lacs Migration des pêcheurs et géographie régionale Le daga, nature, évolution B. L'économie régionale de la pêche La production des eaux du Delta L'économie des pêcheurs L'augmentation du nombre (les pêcheurs dans le Delta Equilibre actuel et avenir de la pèche deltaïque CINQUIEME PARTIE LA VIE COMMERCIALE ET URBAINE DANS LE DELTA INTERIEUR Chapitre 1. - LA TRADITION COMMERCIALE DU DELTA A. Dia et ses colporteurs B. Djenné, d'une métropole soudanienne «un centre régional Enrichissement (les fonctions commerciales Le développement d'un artisanat de luxe Structures spatiales de l'organisation des Dioula Le réseau géographique du commerce djennenké C. L'ère commerciale des marchés de bordure Le démantellement du grand commerce djennenké Les ports du Fakala Les marchés du Guimbala Les marchés du centre D. Mopti et le commerce de traite, Mopti, village du fleuve...488

6 2.Valorisation de la situation de Mopti Les débuts du commerce européen La crise et la reprise de la deuxième guerre mondiale Le réseau de traite de Mopti dans le Delta Chapitre Il. - MOPTI, MÉTROPOLE COMMERCIALE DU MOYEN-NIGER A. Les conditions nouvelles, Du commerce de traite au commerce de clientèle La multiplication et l'animation des marchés de brousse B. La rupture de charge fleuve-route à Mopti Le port fluvial : la navigation lourde la navigation légère Le trafic routier C. La trilogie commerciale, boutiques et entrepôts, le quartier dit «commerce» Situation avant l'indépendance Bouleversements de l'organisation commerciale Marchands et marchandises D. La trilogie commerciale, le commerce du poisson L'arrivée du poisson Les commerçants en poisson Les faiblesses locales de l'économie du poisson L'écoulement commercial E. La trilogie commerciale, le marché hebdomadaire Les deux flux d'arrivée Les marchés Caractères géographiques de ce marché Conclusion F. Les relais commerciaux de Mopti dans le cadre régional Les divers types de marchés La distribution régionale des foires hebdomadaires Les marchés du Macina Les marchés de la bordure orientale Les marchés du Haut-Delta Le marché du Bas-Delta, Omboloré Le partage commercial du Delta Les aires commerciales des marchés Delta et région commerciale de Mopti Chapitre III. - L'ORGANISATION URBAINE DU DELTA A. Les prototypes urbains, Dia et Djenné Dia Djenné Le paysage urbain djeilnenhé La composition professionnelle de la population urbaine Les petits centres urbains B. Mopti, la construction d'un site urbain C. Mopti, les populations urbaines Structures professionnelles Les ethnies La société urbaine Le milieu commerçant Le milieu artisanal Les cultivateurs urbains...575

7 Les pêcheurs Les fonctionnaires La population flottante Les colonies marchandes saisonnières Le séjour des nomades Les migrants ruraux : «occasionnels» et «saisonniers > Les nouveaux citadins Une démographie urbaine Conclusion, l'ordre urbain D. Les quartiers de Mopti Le«Commerce» Komoguel et Gangal Les quartiers récents Les citadins dans leur ville Les densités d'occupation L'insertion des nouveaux citadins dans les divers quartiers Quartiers et société urbaine, les deux «côtés» de la ville CONCLUSION GENERALE BIBLIOGRAPHIE INDEX DES TERMES VERNACULAIRES...619

* Extraits d'un entretien effectué dans le Karyassa 'supres de membres d'un clan Tamashek, les Kel Taddak. Document présenté par Etienne Le Roy.

* Extraits d'un entretien effectué dans le Karyassa 'supres de membres d'un clan Tamashek, les Kel Taddak. Document présenté par Etienne Le Roy. (< Le chez soi pour nous, c'est l'eau 11 Cet entretien a été réalisé chez les Tamashek par J.-M. Yung le 30 novembre 1988, et traduit U au pied de la dune n. Il nous a impressionné. Le choix des extraits

Plus en détail

C est dans ce contexte que le CIRDES organise une formation régionale sur le thème cité en titre.

C est dans ce contexte que le CIRDES organise une formation régionale sur le thème cité en titre. TERMES DE REFERENCES Cours régional de formation sur la gestion des risques dans les systèmes de production de polycultures-élevage en Afrique sub-saharienne du 12 au 22 mai 2014 1. CONTEXTE L une des

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE CYCLE

RAPPORT DE FIN DE CYCLE 1 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENTS SUPERIEUR MALI ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Foi REPUBLIQUE DU Un Peuple - Un But - Une ----------- ----------- Direction Nationale de l'enseignement Supérieur et de la

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

Annexe 2: Région des Savanes Caractéristiques et bas fonds identifiés

Annexe 2: Région des Savanes Caractéristiques et bas fonds identifiés Annexe 2: Région des Savanes Caractéristiques et bas fonds identifiés La mise en valeur des bas fonds en saison des pluies est intense et est l œuvre des femmes qui y pratiquent essentiellement la culture

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve

Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve Assistance Alimentaire

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Construction d un centre de formation professionnelle

Construction d un centre de formation professionnelle Projet d appui au développement de la communauté locale Construction d un centre de formation professionnelle Ile Sainte Marie, Madagascar (2015 2017) Contexte Situé dans l'océan Indien, Madagascar est

Plus en détail

PROJET NIGER-LOIRE : «Culture et Gouvernance»

PROJET NIGER-LOIRE : «Culture et Gouvernance» PROJET NIGER-LOIRE : «Culture et Gouvernance» Composante 4 : «Actions pilotes» Commune Urbaine de MOPTI PORT de MOPTI : Réhabilitation du port de pêche ; Travaux de restauration des quais maçonnés RAPPORT

Plus en détail

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Marcel MAZOYER professeur à La Paz juillet 2 007 Contenu 1. Une situation agricole et alimentaire mondiale inacceptable 2. Développement

Plus en détail

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN ATELIER REGIONAL AFRIQUE SUR LE FONDS POUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION DES COMMUNAUTES VULNERABLES BÉNIN ATLANTIQUE BEACH HÔTEL, COTONOU, 29 ET 30 AVRIL 2012

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

Le pastoralisme au Sahel : Module d animation et de formation de l IIED-ARED. Note d information générale

Le pastoralisme au Sahel : Module d animation et de formation de l IIED-ARED. Note d information générale Le pastoralisme au Sahel : Module d animation et de formation de l IIED-ARED Note d information générale Contacts Ced Hesse et Su Fei Tan (IIED) : ced.hesse@iied.org; sufei.tan@iied.org Sonja Fagerberg-Diallo

Plus en détail

EVALUATION DE LA SITUATION HUMANITAIRE SUR L AXE KONNA-DOUENTZA 7 au 10 FEVRIER 2013

EVALUATION DE LA SITUATION HUMANITAIRE SUR L AXE KONNA-DOUENTZA 7 au 10 FEVRIER 2013 EVALUATION DE LA SITUATION HUMANITAIRE SUR L AXE KONNA-DOUENTZA 7 au 10 FEVRIER 2013 Contexte et Objectifs de l évaluation rapide Le cercle de Douentza, se situe dans la région de Mopti et a été depuis

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Atelier de participation à la lecture de notre cadre de vie et de ses mutations. à destination des membres des CCATM et des CLDR

Atelier de participation à la lecture de notre cadre de vie et de ses mutations. à destination des membres des CCATM et des CLDR Atelier de participation à la lecture de notre cadre de vie et de ses mutations à destination des membres des CCATM et des CLDR Le cadre de vie, C est quoi au juste? Environnement incorporant la dimension

Plus en détail

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2 Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 juin 2013 Français Original: anglais A/HRC/WG.15/1/2 Conseil des droits de l homme Première session 15-19 juillet 2013 Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, SOCIAL ET CULTUREL (PDESC) 2011-2015

PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, SOCIAL ET CULTUREL (PDESC) 2011-2015 REGION DE MOPTI --------------- CONSEIL REGIONAL REPUBLIQUE DU MALI --------------- Un Peuple Un But Une Foi PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, SOCIAL ET CULTUREL (PDESC) 2011-2015 Novembre 2012 Programme

Plus en détail

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces Banque de terres Simon Ouellet Agent de développement rural Un outil pour le développement territorial CLD des Collines-de-l Outaouais Emmanuel Roy Agent de développement écologique Cadre légal des CLD

Plus en détail

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1 PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1. LE RENFORCEMENT DE LA COMPLEMENTARITE DES ACTIVITES AGRICOLES ET D'ELEVAGE, UN LEVIER VITAL POUR

Plus en détail

Résultats définitifs détaillés, RGPH4-novembre 2010 32

Résultats définitifs détaillés, RGPH4-novembre 2010 32 Tableau 1.5 : Répartition de la population résidente âgée de 12 ans ou plus selon la situation matrimoniale, le groupe d'âges et le milieu de résidence Résultats définitifs détaillés, RGPH4-novembre 2010

Plus en détail

N1302 - Direction de site logistique

N1302 - Direction de site logistique Appellations Coordinateur / Coordinatrice de site logistique Directeur / Directrice de site logistique Directeur / Directrice de site(s) d'entreposage Directeur / Directrice d'exploitation de site logistique

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

Sur la base du développement précédent, on peut alors s interroger sur la manière dont les Fulbe parviennent à maintenir et à développer leur

Sur la base du développement précédent, on peut alors s interroger sur la manière dont les Fulbe parviennent à maintenir et à développer leur Résumé Au Bénin, les Fulbe sont considérés comme des pastoralistes parce que l élevage de bétail généralement alimenté par le pâturage naturel représente la principale activité dont ils tirent l essentiel

Plus en détail

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues Résumé Cette étude a été lancée par l Organisation Internationale pour les Migrations à la demande du Gouvernement du Tchad par le biais du Ministère des Affaires Etrangères et de l Intégration Africaine.

Plus en détail

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI -------- UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ----------- GOUVERNEMENT ----------------

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI -------- UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ----------- GOUVERNEMENT ---------------- P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI -------- UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ----------- GOUVERNEMENT ---------------- COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 10 SEPTEMBRE

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

PROJET DE DISPENSAIRE à HEREMAKONO (MALI) avec APROSAR (Association pour la Promotion de la Santé en milieu Rural)

PROJET DE DISPENSAIRE à HEREMAKONO (MALI) avec APROSAR (Association pour la Promotion de la Santé en milieu Rural) Réf.RB31aMALI2004 PROJET DE DISPENSAIRE à HEREMAKONO (MALI) avec APROSAR (Association pour la Promotion de la Santé en milieu Rural) CADRE GENERAL HEREMAKONO Le Mali est au plein coeur de l'afrique de

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

d Assurance Agricole du

d Assurance Agricole du Compagnie Nationale d Assurance Agricole du Sénégalé www.cnaas.sn cnaas@cnaas.sn NOTRE STATUT Fruit d un Partenariat Public Privé, la CNAAS est une société anonyme avec Conseil d Administration dadministration

Plus en détail

Action de renforcement des capacités de prospective participative en réforme foncière Cadre de recherche et d action sur le foncier au Sénégal

Action de renforcement des capacités de prospective participative en réforme foncière Cadre de recherche et d action sur le foncier au Sénégal Comité technique RAPPORT SYNTHÉTIQUE FINAL Cirad septembre 2014 Action de renforcement des capacités de prospective participative en réforme foncière Cadre de recherche et d action sur le foncier au Sénégal

Plus en détail

Séance 3 : Modèles de gestion dans les pays de l UE. Expérience nationale dans les assurances et la gestion de risques - Allemagne

Séance 3 : Modèles de gestion dans les pays de l UE. Expérience nationale dans les assurances et la gestion de risques - Allemagne Conférence Internationale : «La gestion de risques et de crises dans l assurance agraire» Séance 3 : Modèles de gestion dans les pays de l UE Expérience nationale dans les assurances et la gestion de risques

Plus en détail

Rapport d activités 2012

Rapport d activités 2012 République de Guinée-Bissau MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Projet d Appui à la Sécurité Alimentaire (PASA) Composant II : Aménagements hydroagricoles (CAHA) Rapport d activités 2012 Élaboré

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Les usages et les potentialités d'application des SIG sont diverses et variés. Citons quelques exemples (liste non-exhaustive):

Les usages et les potentialités d'application des SIG sont diverses et variés. Citons quelques exemples (liste non-exhaustive): Un SIG, outil de production cartographique et de gestion de données Les Systèmes d'information Géographique sont des systèmes d'information qui vont vous permettre d'acquérir, de traiter, d'organiser et

Plus en détail

références ilex [paysageurbanisme]

références ilex [paysageurbanisme] références ilex [paysageurbanisme] Prospective territoriale, urbanisme et renouvellement urbain >> MONTBELIARD [25] Restructuration des espaces publics du quartier de la Petite hollande Ce projet

Plus en détail

La loi NRE. Article 116

La loi NRE. Article 116 La loi NRE La loi sur les nouvelles régulations économiques fixe (art.116) l'obligation pour les sociétés française cotées sur un marché réglementé l'obligation de rendre compte dans leur rapport annuel

Plus en détail

ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE

ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE 1. Les investissements doivent contribuer à et être compatibles avec la réalisation progressive du droit à une alimentation suffisante et nutritive

Plus en détail

Construction modulaire pour la Faculté des sciences

Construction modulaire pour la Faculté des sciences Construction modulaire pour la Faculté des sciences Résultat de l'évaluation Outil mis à disposition par l'unité de développement durable du Département des infrastructures de l'état de Vaud. Données concernant

Plus en détail

Typologie à dire d expert des systèmes de production agricole du district de Cho Don, province de Bac Kan

Typologie à dire d expert des systèmes de production agricole du district de Cho Don, province de Bac Kan Typologie à dire d expert des systèmes de production agricole du district de Cho Don, province de Bac Kan Jean-Christophe Castella Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et International Rice

Plus en détail

Document de présentation

Document de présentation Document de présentation Le pont de Kazungula Botswana-Zambie Réunion de l ICA - Financer le transport pour stimuler la croissance en Afrique 3-4 décembre 2007 TABLE DES MATIERES 1. Résumé 2. Le projet

Plus en détail

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Notre projet en 2009 Prendre soin des orphelins, des nouveaux-nés, des femmes ayant des problèmes d allaitement, des prématurés et des enfants malnutris

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

Expertise immobilière

Expertise immobilière Bernard de Polignac Jean-Pierre Monceau Expertise immobilière Guide pratique Deuxième édition 2002 ISBN : 2-212-11158-4 SOMMAIRE Partie 1 1 L expert et la valeur 1 RÉFLEXIONS SUR LA VALEUR DES BIENS...

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC 1. INTRODUCTION 2. ETAT DES LIEUX PLAN 3. PROBLEMATIQUE DE LA DEGRADATION DES TERRES ET DE LA

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Transformation agraire sous le radar : Acquisitions foncières par investisseurs nationaux en Afrique de l Ouest

Transformation agraire sous le radar : Acquisitions foncières par investisseurs nationaux en Afrique de l Ouest Transformation agraire sous le radar : Acquisitions foncières par investisseurs nationaux en Afrique de l Ouest Etude au Bénin, Burkina, Mali et Niger Avril 2011 Présentation à Nyeleni, Mali, novembre

Plus en détail

LES EFFETS GÉOGRAPHIQUES DE L AC- CROISSEMENT DE LA POPULATION EN MILIEU RURAL AFRICAIN : l exemple du sud-ouest du Burkina Faso

LES EFFETS GÉOGRAPHIQUES DE L AC- CROISSEMENT DE LA POPULATION EN MILIEU RURAL AFRICAIN : l exemple du sud-ouest du Burkina Faso LES EFFETS GÉOGRAPHIQUES DE L AC- CROISSEMENT DE LA POPULATION EN MILIEU RURAL AFRICAIN : l exemple du sud-ouest du Burkina Faso par Luc Cambrézy Géographe, Directeur de Recherche IRD-CEPED UMR 196 CEPED,

Plus en détail

Situation de la campagne agropastorale au 30 juin 2015

Situation de la campagne agropastorale au 30 juin 2015 Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sècheresse dans le Sahel Permanent Inter-State Committee For Drought Control in the Sahel Centre Régional AGRHYMET Bulletin DE SUIVI DE LA CAMPAGNE AGROPASTORALE

Plus en détail

ExPost. Aménagements de bas-fonds. septembre 2007. Division Évaluation et capitalisation Série Note de Synthèse

ExPost. Aménagements de bas-fonds. septembre 2007. Division Évaluation et capitalisation Série Note de Synthèse Division Évaluation et capitalisation Série Note de Synthèse n 02 septembre 2007 expost ExPost Aménagements de bas-fonds en Guinée forestière ExPost est une note de synthèse qui présente sur un thème ou

Plus en détail

LA LETTRE DE "SOLIDAIRES SANS FRONTIERES"

LA LETTRE DE SOLIDAIRES SANS FRONTIERES LA LETTRE DE Décembre 2014 N 102 "SOLIDAIRES SANS FRONTIERES" Crédits photos : M. Vermeulen Association Loi 1901 11, allée des narcisses 91280 Saint Pierre du Perray 06 74 67 58 90 www.solidaires-sans-frontieres.org

Plus en détail

Objet : Voyage de Randonnée pédestre et de Découverte dans l est du Sénégal (du 1er au 8 février 2014)

Objet : Voyage de Randonnée pédestre et de Découverte dans l est du Sénégal (du 1er au 8 février 2014) G.I.E. des Guides du NIOKOLO BP 362, Tambacounda, Sénégal inscrit au régistre de commerce du Tribunal Régional de Tambcounda le 24 avril 2003 sous le numéro SN-TBC-2003-C-350 http://www.niokolo-safari.com

Plus en détail

L observatoire de l habitat et de l urbanisme

L observatoire de l habitat et de l urbanisme L observatoire de l habitat et de l urbanisme numéro 3 - juin 2009 Edito Sommaire Depuis 2004, le Pays Noyonnais mène progressivement sa politique de l'habitat au travers la mise en place de son programme

Plus en détail

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Septembre 2012 Importations nettes de céréales au Mali malgré les excédents annoncés

Plus en détail

RESUME. Mme SIDIBE Aminata S. SIDIBE Agro-économiste ; Hamady DJOUARA Agro-économiste ; Dr Zana Jean Luc SANOGO Agronome.

RESUME. Mme SIDIBE Aminata S. SIDIBE Agro-économiste ; Hamady DJOUARA Agro-économiste ; Dr Zana Jean Luc SANOGO Agronome. Impact de la riziculture de bas-fonds sur la réduction de la pauvreté des femmes rurales de la région de Sikasso : cas des villages de Sola (Cercle de Bougouni) et de Ouatialy (Cercle de Kadiolo) Mme SIDIBE

Plus en détail

D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L

D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L O P P O R T U N I T É S D I N V E S T I S S E M E N T D A N S L E S E C T E U R A G R I C O L E D U S É N É G A L 1. Contexte Sommaire 2. Présentation du secteur agricole sénégalais 3. Potentiel naturel

Plus en détail

CONCLUSION PARTIELLE... 126

CONCLUSION PARTIELLE... 126 CARE International au Mali Unité de Conception Suivi et Evaluation ANALYSE DE LA VULNERABILITE ET DES SYSTEMES DE VIE DES MENAGES EN MILIEU RURAL DE LA REGION DE SEGOU CAS DES CERCLES DE SEGOU ET NIONO

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS Introduction 4 Collecte des données 5 Méthodologie 5 Principaux problèmes

Plus en détail

2-1 ére partie : Les Deux Vallées : leur histoire et environnement proche et lointain

2-1 ére partie : Les Deux Vallées : leur histoire et environnement proche et lointain un 2-1 ére partie : Les Deux Vallées : leur histoire et proche et lointain 2.1 Les Deux Vallées : une histoire 2.2 Les Deux Vallées : un Schéma de Cohérence Territoriale des Deux Vallées Rapport de présentation

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités SAGE DVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités BOCAGE RIVIERE ZONES HUMIDES TRAIT DE CÔTE D66 Réaliser des diagnostics partagés du fonctionnement hydraulique D67 Mettre

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

Planification urbaine et Grand Paris

Planification urbaine et Grand Paris Planification urbaine et Grand Paris François Bertrand DRIEA/UT92-29 novembre 2012 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement Ile-de-France

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

Le contexte global. La ressource. I.1 Particularités de la ressource en eau. Superficie : 41 526Km 2

Le contexte global. La ressource. I.1 Particularités de la ressource en eau. Superficie : 41 526Km 2 Le contexte global Superficie : 41 526Km 2 Population: 16,34M.(89,6% urbaine: / 10,4% rurale:) 2006 PIB/hab 2007: 35 576 USD Divisions administratives: 12 provinces et 467 communes en nombre variable Régime:

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

Welcome to AGRHYMET. Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger a.ali@grhymet.ne

Welcome to AGRHYMET. Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger a.ali@grhymet.ne L information hydroclimatique en Afrique de l Ouest, base de la maîtrise de l eau pour la Sécurité alimentaire Welcome to AGRHYMET Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger

Plus en détail

GUIDE D ELABORATION DES PROJETS

GUIDE D ELABORATION DES PROJETS GUIDE D ELABORATION DES PROJETS TITRE DU PROJET : A.FICHE D IDENTIFICATION DE PROJET ZONE D EXECUTION TYPE DE RECHERCHE (stratégique ou recherche dite à la demande) : THEMES PRIORITAIRES CIBLES ET ACTIVITES

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

La cohabitation des races ovines Ouled Jellal (OJ) et Beni Guil (BG) et développement de l'élevage ovin dans le système pastoral du Maroc Oriental

La cohabitation des races ovines Ouled Jellal (OJ) et Beni Guil (BG) et développement de l'élevage ovin dans le système pastoral du Maroc Oriental Mediterranean biodiversity as a tool for the sustainable development of the small ruminant sector: From traditional knowledge to innovation Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II Rabat, 16 décembre

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS)

Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS) Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS) Création et maintenance du portail Web (Service de consultants) Contexte Termes de référence

Plus en détail

CTA Note politique. Protéger et promouvoir le pastoralisme en Afrique. dans les services essentiels aux pasteurs.

CTA Note politique. Protéger et promouvoir le pastoralisme en Afrique. dans les services essentiels aux pasteurs. N o 6 : juin 2012 6 options politiques Protéger les droits d accès à la terre et à l eau des pasteurs. Renforcer les économies pastorales et encourager la valeur ajoutée et la diversification. Donner la

Plus en détail

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Pêche sportive et chasse Juin 2009 * Veuillez considérer la présente directive

Plus en détail

3 Cartographie participative du terroir de chasse

3 Cartographie participative du terroir de chasse 3 Cartographie participative du terroir de chasse 3.1 Principe général de la méthode La cartographie participative est un moyen d associer la population d un village (ou un groupe au sein de cette population)

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

BASE DE DONNEES ET PLAN D ACTIONS POUR UNE GESTION DURABLE DES RESSOURCES EN EAU DES REGIONS DE MONTAGNE, MADAGASCAR

BASE DE DONNEES ET PLAN D ACTIONS POUR UNE GESTION DURABLE DES RESSOURCES EN EAU DES REGIONS DE MONTAGNE, MADAGASCAR BASE DE DONNEES ET PLAN D ACTIONS POUR UNE GESTION DURABLE DES RESSOURCES EN EAU DES REGIONS DE MONTAGNE, MADAGASCAR E602 :Data Base and action plan for a Sustainable Management of Water Resources in Malagasy

Plus en détail

Des territoires laitiers contrastés

Des territoires laitiers contrastés Agreste Primeur 308 Numéro 308 - décembre 203 Les exploitations laitières bovines en France métropolitaine Télécharger les données au format tableur Des territoires laitiers contrastés 77 000 exploitations

Plus en détail

«Enquête sur la valorisation des bas-fonds au Bénin

«Enquête sur la valorisation des bas-fonds au Bénin INSTITUT DE HAUTES ETUDES INTERNATIONALES ET DU DEVELOPPEMENT «Enquête sur la valorisation des bas-fonds au Bénin Etude de cas sur les logiques paysannes et les dynamiques locales dans la commune de Djidja»

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Dynamiques paysannes 36

Dynamiques paysannes 36 paysannes 36 Les défis des éleveurs : le cas du Bénin en Afrique de l Ouest Le contexte général de l élevage en Afrique de l Ouest I Le cas du Bénin un état des lieux I Et l avenir dans ces conditions?

Plus en détail

Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire

Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire 1. LA PRESENTATION DU CNC Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire Le C.N.C.,, est l organisme représentatif des producteurs, distributeurs et transformateurs des coquillages

Plus en détail

Evolution de la pauvreté au

Evolution de la pauvreté au Evolution de la pauvreté au Vietnam : quelques réflexions Mai Lan Phuong 1, Philippe Lebailly², Nguyen MauDung 1 (1) L Université d Agronomie de Hanoi (2) L université de Liège, Agro Biotech GemBloux Introduction

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Définition de l'activité réglementée

Définition de l'activité réglementée ANNEXE LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES n 97-40 du 18 /01/1997, modifié et complété relatif aux critères de détermination et d'encadrement des activités et professions réglementées soumises à inscription

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

ARIMNet. pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne PREMIERE ANNONCE

ARIMNet. pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne PREMIERE ANNONCE Première annonce Coordination of the Agricultural Research In the Mediterranean Area ARIMNet Appel d offre ARIMNet pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

On estime que 15 à 25 % de la population

On estime que 15 à 25 % de la population 4 DOSSIER Développement d un indicateur du changement climatique sur la biodiversité : exemple des pollens MICHEL THIBAUDON, SAMUEL MONNIER Réseau National de Surveillance Aérobiologique On estime que

Plus en détail

Thématique: sécurité humaine et Développement en Afrique

Thématique: sécurité humaine et Développement en Afrique Sujet: «Santé et sécurité humaine en milieu rural: stratégie de prise en charge des problèmes d accessibilité aux soins de santé des populations dans la zone du Ferlo au Sénégal» Thématique: sécurité humaine

Plus en détail

RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE

RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE Comité économique et social européen RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE Des représentants des acteurs économiques et sociaux de l'union

Plus en détail