Evolution de la dynamique. l Estuaire de la Vilaine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution de la dynamique. l Estuaire de la Vilaine"

Transcription

1 Evolution de la dynamique géomorphologique et sédimentaire i de l Estuaire de la Vilaine Christophe DANQUERQUE, Institution d Aménagement de la Vilaine Camille TRAINI, Université de Bretagne Sud

2 Composition & Missions de l IAV Historique de l envasement de l estuaire Contextes socio-économique et patrimonial Mise en place d outils de mesures et de suivi i

3 Historique de l envasement de l estuaire Composition et missions de l IAV 1961: Décision de l État de construire le barrage d Arzal Création de l Institution d Aménagement de la Vilaine pour construire puis exploiter le barrage Institution = EPTB (Réunion de 3 conseils généraux). 1970: Mise en service du barrage.

4 Composition et missions de l IAV Evolution des missions de l IAV 1961 à Construction du barrage Usine d eau potable Concession de la voie navigable Malon Interventions «environnementales»: SAGE Vilaine Protection des marais (Natura 2000) Franchissement par migrateurs Inondations Gestion de l estuaire

5 Le SAGE Vilaine Evolution des missions de l IAV Aménagements Gestion multi-usages usages des ouvrages Gestion globale de bassin versant Chef de file - SAGE

6 ¾Le SAGE

7 Composition & Missions de l IAV Historique de l envasement de l estuaire Contextes socio-économique et patrimonial Mise en place d outils de mesure et de suivi i

8 Historique de l envasement de l estuaire Historique de l envasement Le barrage d Arzal-Camoël 2000: élaboration SAGE Nouveau règlement d eau Rôle à l origine: Réduction des crues Mise en valeur agricole des marais Navigation commerciale Liaison routière Eau potable Rôle actuel: Objectifs prioritaires: Eau potable (1 million de personnes) Crues Objectifs secondaires: Navigation de plaisance Gestion écologique des marais Respect des équilibres estuariens Franchissement par les migrateurs

9 Eau potable Navigations plaisance + commerciale Navigations plaisance + commerciale Passe à poissons Pêche

10

11 Situation actuelle de l envasement de l estuaire Pourquoi un envasement? Car tout t estuaire s envase Pourquoi un surenvasement? Le volume oscillant de l estuaire a diminué de 70 à 80 % Hauteur Volume entrant Volume entrant Variation d eau Avant la Après la construction du construction du barrage barrage (m) (millions de m 3 ) (millions de m 3 ) (%) Vive Eau 5,45 41,5 12,4-70 moyenne (95) Marée moyenne(70) Morte eau moyenne (45) 4,80 33,5 7,6-77 4,15 23,5 4,8-80 Cl le Bacon, 2002 Suppression de l effet de chasse au jusant

12 Tréhiguier 1950 Tréhiguier 2004

13 Situation actuelle de l envasement de l estuaire Quels volumes de vase, selon quelle évolution? Zone Externe Zone Intermediaire N 6 millions Billiers 8 millions Zone Interne 8 millions Penestin quelle origine i? Tréhiguier Essentiellement marine: mouvements stock vase large 2 km Barrage d Arzal Million ns de m Estuaire de la Vilaine: Evolution des dépots Echanges Loire Vilaine Cl le Bacon, 2002 Zone interne Zone intermédiaire Zone externe

14 Situation actuelle de l envasement de l estuaire Quels volumes de vase, selon quelle évolution? Zone Externe Zone Intermediaire N Billiers Zone Interne Penestin Tréhiguier 2km Barrage d Arzal Cl le Bacon, 2002

15

16 Composition & Missions de l IAV Historique de l envasement de l estuaire Contextes socio-économique et patrimonial Mise en place d outils de mesure et de suivi i

17 Contextes socio-économique et patrimonial Estuaire Envasement Bouleversements induits par la construction du barrage milieu complexe, lieu de multiples usages et conflits d usages milieu naturel avec une forte valeur patrimoniale

18 Pêcherie de crevette rose & seiche 1 M Moules Pêcherie de crevette grise 0,1 M 5 M Huîtres Pêcherie de naissain de coques 0,5 M Pêcherie de civelle -> 3,4 M Syndicat conchylicole de Penerf t d huîtres 5 M Plaisance: /an Pêche: / an Commerce: 80 / an Tourisme Balnéaire? Syndicat conchylicole de Tréhiguier (Tréhiguier et Cromenac h) t de moules 4,5 M Syndicat des parqueurs de Pen Bé- Mesquer >> 144 t d huîtres, >> 150 t de moules CA? Syndicat des éleveurs de coquillages du Croisic & Syndicat des parqueurs du Croisic t de coques CA 3 M Sources : D.D. Equipement 35, 44 et 56, SMN Quartier Affaires Maritimes Vannes-Auray, Comité Local des Pêches Vannes-Auray, SRC Bretagne-Sud Enquêtes SAGE Vilaine Ecoles de voile (périmètre de navigation) i ) Ports et mouillages (nombre de bateaux) Estuaire Vilaine 10 M + Croisic 3 M

19 Composition & Missions de l IAV Historique de l envasement de l estuaire Contextes socio-économique et patrimonial Mise en place d outils de mesure et de suivi i

20 Dossiers Comité d Estuaire Compréhension des mécanismes sédimentaires majeurs et mise en place d outils de suivi : Compilation des campagnes bathymétriques Acquisition d une image LIDAR Mise en service d un rotodévaseur Nécessité é de suivi de l efficacité de la technique de rotodévasage

21 Cartes des sondes bathymétriques , 1989, 1995 ESTUAIRE DE LA VILAINE -

22

23

24

25 OBJECTIFS Suivi bathymétrique de l évolution des fonds à une échelle très fine (mesure 183 du SAGE Vilaine) Aide au dragage pour le Rochevilaine Mesure de l efficacité des campagnes de dragage du Mesure de l efficacité des campagnes de dragage du Rochevilaine

26 MOYENS Humain : Equipe de 2 personnes Matériel : Un sondeur monofaisceau bifréquence Un système de positionnement centimétrique Un logiciel d acquisition et de post traitement Un logiciel de modélisation 3D (MNT, volume, cubature, coupes, vues 3D, etc.)

27

28

29

30 MAILLAGE SERRE DE L ESTUAIRE (un passage tous les 40 m) ( p g ) ZONE DE BATHYMETRIE ETENDUE (estran, étiers)

31

32

Inventaires de cours d eau du SAGE Vilaine et le projet BD TOPAGE. CNIG 10 décembre 2015

Inventaires de cours d eau du SAGE Vilaine et le projet BD TOPAGE. CNIG 10 décembre 2015 Inventaires de cours d eau du SAGE Vilaine et le projet BD TOPAGE CNIG 10 décembre L EPTB Vilaine, son territoire Surface du bassin : 11 500 km² Réseau hydro : 12 600 km répartis sur 23 sous bassin 2 régions

Plus en détail

1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données

1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données PLAN 1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données 3. La composition de la base de données 4. Les utilisations de la base de donnée 5. L exploitation et les évolutions à venir 1.

Plus en détail

Avril 2002 : 1ère étape :Étude de faisabilité du Tableau de bord anguille sous maîtrise d ouvrage LOGRAMI.

Avril 2002 : 1ère étape :Étude de faisabilité du Tableau de bord anguille sous maîtrise d ouvrage LOGRAMI. 1. HISTORIQUE Prise de conscience que la diminution du stock d anguille est réelle Prise de conscience des intérêts socio-économiques de l espèce L Union Européenne recommande aux états membres de prendre

Plus en détail

Ressources pédagogiques sur les poissons migrateurs du bassin de la Vilaine. Propositions de visites de terrain

Ressources pédagogiques sur les poissons migrateurs du bassin de la Vilaine. Propositions de visites de terrain Ressources pédagogiques sur les poissons migrateurs du bassin de la Vilaine Propositions de visites de terrain Créé en complément du livret pédagogique, ce document propose des visites de terrain en lien

Plus en détail

2013-2018 POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME

2013-2018 POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME Version du 15 février 2013 Chef de projet : Bruno SAMZUN CG17/DDDM/Mission Mer DES ENJEUX MAJEURS.

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

ANALYSE MULTICRITERE PERMETTANT DE JUSTIFIER LE CHOIX DU SITE D IMMERSION A RETENIR. Réunion du 17 juin 2014

ANALYSE MULTICRITERE PERMETTANT DE JUSTIFIER LE CHOIX DU SITE D IMMERSION A RETENIR. Réunion du 17 juin 2014 ANALYSE MULTICRITERE PERMETTANT DE JUSTIFIER LE CHOIX DU SITE D IMMERSION A RETENIR Réunion du 17 juin 2014 SOMMAIRE 1- Les enjeux classiques des immersions de sédiments de dragage 2- L analyse des données

Plus en détail

INSTITUTION D AMENAGEMENT DE LA VILAINE

INSTITUTION D AMENAGEMENT DE LA VILAINE INSTITUTION D AMENAGEMENT DE LA VILAINE DRAGAGES DES PORTS DE LA VILAINE : Ecluse d Arzal, Veille Roche à Camoël, Port de Tréhiguier et Chenal de Billiers Moyens de surveillance et mesures de suivi Dossier

Plus en détail

Plan Loire Grandeur Nature

Plan Loire Grandeur Nature Plan Loire Grandeur Nature 2007/2013 Réunion des Plateformes «Patrimoine» et «Eau, espaces, espèces» éducation/sensibilisation à l environnement mercredi 09 décembre 2009 la Fédération, Élaboration du

Plus en détail

On distingue les métiers de : - l'aquaculture et des cultures marines

On distingue les métiers de : - l'aquaculture et des cultures marines Les professionnels de la mer exercent leur activité sur le littoral ou au large, embarqués à bord de navires professionnels ou travaillant à terre dans des ateliers, des zones portuaires, des fermes aquacoles.

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau

Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau Restaurer les milieux aquatiques Un enjeu prioritaire du SDAGE les problèmes de continuité et

Plus en détail

Dragage, expérience de la Charente Maritime : Plan de gestion opérationnel, Mutualisation et Politique environnementale. charente-maritime.

Dragage, expérience de la Charente Maritime : Plan de gestion opérationnel, Mutualisation et Politique environnementale. charente-maritime. Dragage, expérience de la Charente Maritime : Plan de gestion opérationnel, Mutualisation et Politique environnementale Quelques chiffres du dragage en Charente Maritime Culture importante du dragage

Plus en détail

Réunion animateurs SAGE Rhin - Meuse

Réunion animateurs SAGE Rhin - Meuse Réunion animateurs SAGE Rhin - Meuse Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux Haut Doubs / Haute Loue Déroulement de l intervention I Situation géographique et contexte économique II Un contexte favorable

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Contexte La Lagune de Bouin se trouve sur un polder créé à dans les années 1960. Il s'agit d'une propriété

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Estuaire du Lay / baie de l Aiguillon : Caractérisation du site et définition des modalités de gestion

Estuaire du Lay / baie de l Aiguillon : Caractérisation du site et définition des modalités de gestion Estuaire du Lay / baie de l Aiguillon : Caractérisation du site et définition des modalités de gestion Phase B : Étude de définition des modalités de gestion COTECH Jeudi 5 septembre 2013 DDTM de la Vendée

Plus en détail

Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine

Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine Contexte de la mission Connaissance, compréhension et anticipation des phénomènes d érosion et de submersion

Plus en détail

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Serre de la Fare Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Invités à la réunion Présidents des Commissions Prospective,

Plus en détail

Énergies marines renouvelables : enjeux, techniques et contraintes

Énergies marines renouvelables : enjeux, techniques et contraintes Énergies marines renouvelables : Page 1/34 PLAN DE L EXPOSÉ Le contexte français Les éoliennes Les hydroliennes Énergie des vagues Conclusions Page 2/34 PLAN DE L EXPOSÉ Le contexte français Les éoliennes

Plus en détail

Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques de catastrophe

Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques de catastrophe CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 48 e Réunion du Comité permanent Gland, Suisse, 26 30 janvier 2015 SC48 28 Projet de résolution sur les zones humides et la prévention des risques

Plus en détail

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l agriculture est des ressources hydrauliques Direction générale de l aménagement et de la conservation des terres EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

I. Point d intervention sur les délibérations de l EP Loire intéressant plus particulièrement le dispositif SAGE

I. Point d intervention sur les délibérations de l EP Loire intéressant plus particulièrement le dispositif SAGE Ordre du jour I. Point d intervention sur les délibérations de l EP Loire intéressant plus particulièrement le dispositif SAGE II. Présentation synthétique de l avancement des SAGE portés par l EP Loire

Plus en détail

L intercommunalité permet aux communes de gérer en commun des activités, des services publics ou de se regrouper autour d un projet pour :

L intercommunalité permet aux communes de gérer en commun des activités, des services publics ou de se regrouper autour d un projet pour : 1 L INTERCOMMUNALITÉ EN FRANCE L intercommunalité permet aux communes de gérer en commun des activités, des services publics ou de se regrouper autour d un projet pour : favoriser le développement local

Plus en détail

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme Mardi 17 septembre 2013 Le Syndicat mixte AMEVA, Etablissement public du bassin versant de la Somme Les Inondations de 2001

Plus en détail

LE CONTRAT DE BAIE DE LA RADE DE TOULON et DE SON BASSIN VERSANT

LE CONTRAT DE BAIE DE LA RADE DE TOULON et DE SON BASSIN VERSANT LE CONTRAT DE BAIE DE LA RADE DE TOULON et DE SON BASSIN VERSANT La rade de Toulon Toulon St Mandrier /Mer vue depuis le balcon La Seyne / naturel du mont Mer Faron. «Perle bleue méditerranéenne enchâssée

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Classe «Environnement et développement durable» - La Maison de l Estuaire - Arzal OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Classe «Environnement et développement durable» - La Maison de l Estuaire - Arzal OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Classe «Environnement et développement durable» - La Maison de l Estuaire - Arzal OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L organisation de séjour et la vie en collectivité qui en découle sont une occasion irremplacable

Plus en détail

2013-2018. Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle

2013-2018. Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle 2013-2018 Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle Des outils confortés, des partenariats renforcés 2013-2018 Les schémas d aménagement et de gestion des eaux (Sage)

Plus en détail

Prix moyen ( /Kg) Prix moyen ( /Kg)

Prix moyen ( /Kg) Prix moyen ( /Kg) 3, quai Ceineray-BP 94109 44 041 Nantes cedex 1 Tel : 33 (0) 2 40 62 80 40 Fax : 33 (0) 02 40 23 47 64 lapp@lapp44.fr Saeml au capital de 600.000 RCS Nantes 210 B 01733 Siret 52400775400012 TVA intra 49524007754

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn Présentation du Contrat de Rivière Tarn Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn

Plus en détail

Royaume du Maroc. Ahmed EL BOUARI Chef de la Division des Aménagements MAPM/DIAEA SOMMAIRE

Royaume du Maroc. Ahmed EL BOUARI Chef de la Division des Aménagements MAPM/DIAEA SOMMAIRE Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Royaume du Maroc DIRECTION DE L IRRIGATION ET DE L AMENAGEMENT DE L ESPACE AGRICOLE PLACE DE LA TOPOGRAPHIE DANS L AMENAGEMENT DE L ESPACE

Plus en détail

UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES

UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES AU PIED DU TGV UN QUARTIER D AFFAIRES UN QUARTIER À VIVRE Saint-Nazaire propose Villes Gare, le nouveau quartier

Plus en détail

ecartip INGENIERIE INFRASTRUCTURE TOPOGRAPHIE

ecartip INGENIERIE INFRASTRUCTURE TOPOGRAPHIE AMÉNAGEMENTS AÉROPORTUAIRES Aéroport de Nantes Atlantique Vinci Construction Terrassement Relevé Lidar et photos Aéroport de Paris - Roissy Charles de Gaulle ADP Contrôle topographique PISTE 4 Aéroport

Plus en détail

Journées Valor-IG 07 «La donnée dans tous ses états»

Journées Valor-IG 07 «La donnée dans tous ses états» Journées Valor-IG 07 «La donnée dans tous ses états» 28 Mars 2007 Incertitudes de mesures bathymétriques, évaluation, validation et application sur les levés bathymétriques de la Seudre, de la Charente

Plus en détail

Stockage souterrain de gaz naturel CLIC/CSS Lussagnet 25 novembre 2014

Stockage souterrain de gaz naturel CLIC/CSS Lussagnet 25 novembre 2014 Stockage souterrain de gaz naturel CLIC/CSS Lussagnet 25 novembre 2014 CLIC: Comité Local d Information et de Concertation CSS: Commission de Suivi de Site Sommaire Investissements liés à la prévention

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Association pour la Plaisance Eco Responsable APER

Association pour la Plaisance Eco Responsable APER Association pour la Plaisance Eco Responsable APER Pépinière nautique Norlanda 117 cours Caffarelli, 14000 Caen Tel : 02 31 35 82 31 Fax : 02 31 35 82 48 Naissance du programme BPHU Bateaux de Plaisance

Plus en détail

Evaluation des impacts hydrodynamiques de l amélioration des accès maritimes du port de Rouen

Evaluation des impacts hydrodynamiques de l amélioration des accès maritimes du port de Rouen PROGRAMME D AMELIORATION DES ACCES MARITIMES Evaluation des impacts hydrodynamiques de l amélioration des accès maritimes du port de Rouen GPMR/SCAN 2010 1 TABLE DES MATIERES 1 CADRE ET OBJET DE L ETUDE...

Plus en détail

Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières

Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières Jean-Luc PEIRY Professeur Univ. Blaise Pascal Séminaire technique Vierzon- 24 novembre 2011 «Le transport sédimentaire

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage»

Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage» Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage» zones de mouillage et d équipements légers (ZMEL) implantation de serres

Plus en détail

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Réunion du 02 juillet 2008 Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Cadre réglementaire et partenarial Par Mme Véronique LEBOULLEUX Conseil général du Finistère

Plus en détail

Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes

Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Michel CHARTIER, Président de la CLE,

Plus en détail

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat»

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX (du 6 au 8 octobre 2010 à Angerville l Orcher) «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» Intervenant : Katy Carville Animatrice du Contrat Global

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Sylvie VARRAY -Fédération des Conservatoires d espaces naturels Avec le soutien de : Séminaire du Centre de

Plus en détail

L utilisation des SIG pour aider à la. opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles

L utilisation des SIG pour aider à la. opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles L utilisation des SIG pour aider à la décision et gérer g les données opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles Vincent Gouriou Cedre (CEntre de Documentation de Recherche et d'experimentations

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Action 30 : Renforcer la politique d'achat durable de la commune et accompagner cette démarche dans les associations

Action 30 : Renforcer la politique d'achat durable de la commune et accompagner cette démarche dans les associations Objectif 5.1 Favoriser le développement d activités économiques impliquées dans une démarche de développement durable Pilote de l'action Direction des finances Direction des Affaires Culturelles (service

Plus en détail

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques -

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - www.seine-aval.fr Cédric Fisson cfisson@seine-aval.fr Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - 1 Séminaire Seine-Aval, Rouen 26-27 novembre

Plus en détail

Répertoire d archives détaillé : Administration centrale : fonctionnement du conseil national de la navigation de plaisance, 1950-1983

Répertoire d archives détaillé : Administration centrale : fonctionnement du conseil national de la navigation de plaisance, 1950-1983 Répertoire d archives détaillé : Administration centrale : fonctionnement du conseil national de la navigation de plaisance, 1950-1983 FONCTIONNEMENT DU CONSEIL NATIONAL DE LA NAVIGATION DE PLAISANCE (1950-1983)

Plus en détail

L académie de Rennes. Présentation pour les candidats à un poste d assistant

L académie de Rennes. Présentation pour les candidats à un poste d assistant L académie de Rennes Présentation pour les candidats à un poste d assistant SOMMAIRE Présentation générale de l académie L environnement (rural et urbain) Les attraits touristiques et culturels La situation

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 21 Janvier 2013 Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les étu environnementales

Plus en détail

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques 1 Les grands principes dans le cadre de contrats territoriaux privilégier les masses d eau dégradées (DCE) préserver les masses d eau bon état répondre aux enjeux du Grenelle : continuité et acquisition

Plus en détail

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PIÈCE 4.2 : ÉTUDE D IMPACT SOUS-SOL RÉSUMÉ NON TECHNIQUE NOVEMBRE 2014 2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 3 I. LE CONTEXTE DE LA NOTICE D IMPACT SOUS-SOL...

Plus en détail

Plan d aménagement des espaces marins Annexes Annexe 3

Plan d aménagement des espaces marins Annexes Annexe 3 1 Contenu 1 Introduction... 3 2. liées aux objectifs généraux... 3 3. liées aux objectifs environnementaux... 3 4. liées aux objectifs en matière de sécurité... 4 5. liées aux objectifs économiques...

Plus en détail

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN.

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. GESTION DES TECHNOLOGIES EMERGENTES Recommandations issues des projets sur les énergies marines renouvelables

Plus en détail

Localisation des sites Natura 2000 du lot 10

Localisation des sites Natura 2000 du lot 10 Localisation des sites Natura 2000 du lot 10 Techniques de prospection mises en œuvre Traitement des données existantes Géomatisation des cartographies existantes Traitement des données bathymétriques

Plus en détail

Code Ouvrage : VIEN001 Nom de l'ouvrage : Moulin de Boussignac

Code Ouvrage : VIEN001 Nom de l'ouvrage : Moulin de Boussignac Description générale Cours d'eau : r la vienne Code hydro : L0710061 Masse d'eau : FRGR0359b Coordonnées Lambert II : X : 493934,9455 Y : 2097714,1146 Commune(s) : 87140 SAINT-BRICE-SUR-VIENNE Gestionnaire/Propriétaire

Plus en détail

Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques

Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques Contrats d animation ARTICLE 6- ENGAGEMENT du Contractant avec l agence Le contractant est responsable

Plus en détail

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS 10 ème programme pluriannuel d intervention MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS Pour la période 2013 à 2018 Le conseil d administration de

Plus en détail

SAGE VILAINE. Règlement

SAGE VILAINE. Règlement SAGE VILAINE Règlement Projet pour la CLE du 29 mars 2013 1 Les Zones Humides Les zones humides jouent un rôle important dans la gestion quantitative et qualitative de l eau, en particulier sur les têtes

Plus en détail

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères CO.TE.CO du 09 juin 2015 Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères Institution interdépartementale des barrages-réservoirs du bassin de la Seine 8,

Plus en détail

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Code l orientation de Intitulé dans le Sdage 2010-2015 Intitulé dans le Sdage 2016-2021 10A Réduire significativement l eutrophisation des eaux côtières

Plus en détail

Les grandes entités Les paysagères en Vendée. Les marais

Les grandes entités Les paysagères en Vendée. Les marais Les grandes entités Les paysagères en Vendée Observatoire Départemental de l Environnement Les marais La Vendée compte plusieurs marais qui appartiennent à l ensemble des marais rétro-littoraux atlantiques

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

PROCÈS VERBAL n 007 SHOM/GCN/NP du. des travaux de la grande commission nautique tenue dans les locaux de la mairie de La Rochelle le 29 novembre 2006

PROCÈS VERBAL n 007 SHOM/GCN/NP du. des travaux de la grande commission nautique tenue dans les locaux de la mairie de La Rochelle le 29 novembre 2006 PROCÈS VERBAL n 007 SHOM/GCN/NP du 1 des travaux de la grande commission nautique tenue dans les locaux de la mairie de La Rochelle le 29 novembre 2006 REUNION DE LA GRANDE COMMISSION NAUTIQUE Conformément

Plus en détail

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête relative à la pêche de loisir (récréative et sportive) en mer 3 OBJECTIFS : Quantifier l impact sur la ressource halieutique Quantifier les retombées

Plus en détail

LE PORT DE DIEPPE Mutualisation réussie des activités dans la ville et à dimension régionale. Photo région Dieppe, Fécamp,

LE PORT DE DIEPPE Mutualisation réussie des activités dans la ville et à dimension régionale. Photo région Dieppe, Fécamp, LE PORT DE DIEPPE Mutualisation réussie des activités dans la ville et à dimension régionale Photo région Dieppe, Fécamp, Situation géographique LE PORT DE DIEPPE Port transféréde l Etat àla Région en

Plus en détail

Projet Barrage-Usine de

Projet Barrage-Usine de Maquette numérique 3D Projet Barrage-Usine de Conflan Partenaires du projet SOMMAIRE I- Contexte du projet 1/ Etude cartographique du site 2/ Enjeux du projet II- Acquisition et traitement des données

Plus en détail

Le développement durable au cœur du monde ferroviaire.

Le développement durable au cœur du monde ferroviaire. COMMUNIQUÉ N 1 Montpellier, le 1 er avril 2012 Le développement durable au cœur du monde ferroviaire. Entreprise au service de l intérêt général, Réseau Ferré de France a l ambition de faire de son infrastructure,

Plus en détail

Comité d Estuaire. Réunion du vendredi 10 juin 2011 à Billiers (56) Institution d Aménagement de la Vilaine 1/9

Comité d Estuaire. Réunion du vendredi 10 juin 2011 à Billiers (56) Institution d Aménagement de la Vilaine 1/9 Réunion du vendredi 10 juin 2011 à Billiers (56) Institution d Aménagement de la Vilaine 1/9 Réunion du vendredi 10 juin 2011 A Billiers (56) Ordre du jour : Sécheresse et gestion du barrage Information

Plus en détail

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur ACTIVITES ECONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Les Français et la mer : perceptions et attachements Analyse socio-économique générale A RETENIR Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur

Plus en détail

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 131 sur 138 Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 132 sur 138 Carte

Plus en détail

Pêche maritime et aquaculture

Pêche maritime et aquaculture En, les navires français métropolitains ont pêché près de 56 tonnes de poissons, crustacés, coquillages et autres produits de la mer. Les deux tiers des captures françaises ont été réalisés en Atlantique

Plus en détail

Qu est-ce qu un service rendu?

Qu est-ce qu un service rendu? Evaluation économique des services rendus par les écosystèmes Place des inondations Économie et politiques publiques Paris Yann Laurans info@ecowhat.fr Previrisq 2 Comment s évaluent économiquement les

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse

Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse Marie KIENTZ Chef du service gestion des ressources et milieux naturels DDT du Doubs Florence CARONE Chargée de missions

Plus en détail

Directeur / directrice ou officier de centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage

Directeur / directrice ou officier de centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Directeur / directrice ou officier de centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Code fiche mer001 Définition synthétique de l emploi-type Responsable/officier d un centre opérationnel

Plus en détail

Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval

Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval Journée technique d information et d échange de l ARRA Lyon, le 4/10/2013

Plus en détail

SAGE Marne Confluence. Bureau de la CLE. SAGE MC Bureau de la CLE 10/11/2011. Bureau 10 novembre 2011

SAGE Marne Confluence. Bureau de la CLE. SAGE MC Bureau de la CLE 10/11/2011. Bureau 10 novembre 2011 SAGE Marne Confluence Bureau de la CLE Bureau 10 novembre 2011 1 Visites de terrain : CT Aménagement (9/5/2011) CT Qualité (24/5/2011) CT Mlx naturels (9/6/2011) CLE du 30/06/2011 Recrutement du prestataire

Plus en détail

6.2 Le pôle du Nord-ouest

6.2 Le pôle du Nord-ouest LA STRATEGIE PORTUAIRE DU MAROC A L HORIZON 2030 6.2 Le pôle du Nord-ouest La valorisation des atouts de Tanger-Ville fait émerger de nouvelles vocations pour ce port plus en harmonie avec les qualités

Plus en détail

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées 1 Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées Rappel réglementaire Le décret 2007-1213 du 10 août 2007, relatif aux schémas d'aménagement et de

Plus en détail

PREFET DE LA REGION BRETAGNE ARRETE. Portant règlement local de la station de pilotage de Roscoff- Morlaix LE PREFET DE LA REGION BRETAGNE

PREFET DE LA REGION BRETAGNE ARRETE. Portant règlement local de la station de pilotage de Roscoff- Morlaix LE PREFET DE LA REGION BRETAGNE PREFET DE LA REGION BRETAGNE Direction interrégionale de la mer Nord Atlantique-Manche Ouest ARRETE Portant règlement local de la station de pilotage de Roscoff- Morlaix LE PREFET DE LA REGION BRETAGNE

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie DREAL de Haute-Normandie Service Risques février 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2015-424 du 15 avril 2015 portant création du parc naturel marin NOR : DEVL1133922D

Plus en détail

Groupe de travail «Distribution d énergies de réseau et transition énergétique. Contribution de la FNCCR. Réunion du 2 juillet 2013

Groupe de travail «Distribution d énergies de réseau et transition énergétique. Contribution de la FNCCR. Réunion du 2 juillet 2013 Groupe de travail «Distribution d énergies de réseau et transition Contribution de la FNCCR Réunion du 2 juillet 2013 I distinction structurelle entre les réseaux soumis à une obligation d universalité

Plus en détail

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations Exemple du développement d un mode de gestion des risques côtiers adaptés à Ouvéa, îles

Plus en détail

ACTIVITES DE TRANSPORT FLUVIAL

ACTIVITES DE TRANSPORT FLUVIAL SDAGE RMC Volume 2 ACTIVITÉS DE TRANSPORT FLUVIAL 1 Fiche thématique n 20 ACTIVITES DE TRANSPORT FLUVIAL I. Infrastructures I.1 Généralités : Loi sur l eau de 1964 Le Comité de Bassin est consulté sur

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques. des plaisanciers de la Lagune de Thau

Guide des bonnes pratiques. des plaisanciers de la Lagune de Thau Guide des bonnes pratiques des plaisanciers de la Lagune de Thau 2013 Vous entrez dans la Lagune de Thau... Respectez sa richesse Le territoire de Thau représente un patrimoine environnemental, un potentiel

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Gilles PINAY Président du CRESEB Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Retours d expériences Contact : Laurent Grimault laurent.grimault@region-bretagne.fr 02.22.93.98.04

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques

Guide des bonnes pratiques Bouzigues Sète Syndicat Mixte du Bassin de Thau Guide des bonnes pratiues des plaisanciers de la Lagune de Thau Flabeline Vous entrez dans la Lagune de Thau... Respectez sa richesse. La lagune de Thau

Plus en détail

Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine et de la Manche Superficie : 1130 km² Réseau

Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine et de la Manche Superficie : 1130 km² Réseau Colloque Têtes de bassin Comment concilier les enjeux sur ces territoires hors du commun? Paris, 4 mars 2015 Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine

Plus en détail

Révision du SCoT Diagnostic / Audit

Révision du SCoT Diagnostic / Audit Révision du SCoT Diagnostic / Audit Milieux littoraux et activités liées à la mer Ateliers thématiques du 13 décembre 2011 Rappel de la démarche SCoT CARA - Atelier Paysage, milieux naturels, agriculture

Plus en détail

La sensibilisation des pratiquants de sports et loisirs en mer et sur le littoral via les outils numériques

La sensibilisation des pratiquants de sports et loisirs en mer et sur le littoral via les outils numériques La sensibilisation des pratiquants de sports et loisirs en mer et sur le littoral via les outils numériques Phase test sur les sites Natura 2000 en Bretagne Les sports et loisirs de nature dans les sites

Plus en détail