Coordinateur Prof. Jamel BOUAZIZ. Rapporteurs Mme Moufida BENCHROUDA Mme Dorra MAHFOUDH -1-

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coordinateur Prof. Jamel BOUAZIZ. Rapporteurs Mme Moufida BENCHROUDA Mme Dorra MAHFOUDH -1-"

Transcription

1 Coordinateur Prof. Jamel BOUAZIZ Rapporteurs Mme Moufida BENCHROUDA Mme Dorra MAHFOUDH -1-

2 Dans le cadre de notre politique d appui à la valorisation des résultats de la recherche, un groupe de travail s est constitué sous la Direction de l Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax. La mission de ce groupe a consisté à déterminer l état des lieux de la dynamique de valorisation des résultats de la recherche par secteur et de mesurer les performances de l ENIS dans ce domaine. Les résultats des travaux menés par le groupe concernaient trois axes principaux : - Le potentiel de recherche à l ENIS - La valorisation et le transfert de technologie - Les réseaux de partenaires Il se dégage de ce rapport que l Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax a globalement réussi à établir un cadre propice à la valorisation des résultats de la recherche dans l ensemble des secteurs. Des projets comme le «Centre d Innovation» et la «Plateforme de Développement Durable» permettront à l avenir de renforcer la position de l ENIS dans ce domaine et de centrer davantage les efforts de recherche sur les besoins des entreprises et du marché. Nous tenons à remercier les collègues Enseignants, Chercheurs, Directeurs de Laboratoires et Directeurs d Unités de Recherches pour leurs efforts et leur disponibilité. Nos remerciements s adressent aussi aux membres du comité de valorisation pour la qualité de ce rapport. Prof. Mohamed Adel ALIMI Directeur de l Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax -2-

3 Membres Mr. Jamel BOUAZIZ Professeur, Directeur de l Ecole Doctorale en Sciences et Technologies Mme Moufida BENCHROUDA Assistante à la Direction de l Ouverture sur l Environnement et des Relations avec l Industrie Mme Dorra MAHFOUDH Enseignante en Entrepreuneriat à l Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax Mme Ahlem KALLEL Enseignante en Droit à l Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax Mme Mouna ABDESSELEM Enseignante en Technique de communication à l Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax Nous tenons à exprimer notre gratitude à tous les Enseignants et Directeurs des Laboratoires et des Unités de Recherches qui nous ont bien accueillis et qui ont accepté de répondre à nos questions. Nous les remercions de leur confiance et de leur disponibilité. Le comité de valorisation -3-

4 500 Doctorants 100 Professeurs et Maîtres de Conférences 64 Maîtres Assistants et Assistants -4-

5 GENIE ENZYMATIQUE ET MICROBIOLOGIE BIOCHIMIE ET GENIE ENZYMATIQUE DES LIPASES ELECTRONIQUE ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EAU, ENERGIE & ENVIRONNEMENT SYSTEMES ELECTRO-MECANIQUES CHIMIE INDUSTRIELLE II LABORATOIRE RADIO ANALYSE &ENVIRONNEMENT COMPUTER EMBEDDED SYSTEMS COMMANDE AUTOMATIQUE ELECTRO CHIMIE ET ENVIRONNEMENT ANALYSES ALIMENTAIRES GEOTECHNIQUE ENVIRONNEMENT ET MATERIAUX CIVIL GROUPE DE RECHERCHE SUR LES MACHINES INTELLIGENTES ENZYMES ET BIOCONVERSION COMMANDE AVANCEE ET MANAGMENT DE L ENERGIE INTELLIGENT CONTROL OF COMPLEX SYSTEMS MECANIQUE DES FLUIDES APPLIQUEE ET MODELISATION CHIMIE INDUSTRIELLE ET MATERIAUX DYNAMIQUE SEDIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT COMMANDE DES MACHINES ELECTRIQUES ET RESEAUX DE PUISSANCE RENEWABLE ENERGIES AND ELECTRIC VEHICLES MECA NIQUE MODELISATION ET PRODUCTIQUE DYNAMIQUE DES FLUIDES NUMERIQUES ET PHENOMENE DE TRANSFERT COMMANDE DES PROCEDES INDUSTRIELS MICRO ELECTRO THERMAL SYSTEMS DYNAMIQUE DES SYSTEMES MECANIQUES GENIE DE PRODUCTION MECANIQUE ET MATERIAUX DEVELOPPEMENT ET CONTROLE D APPLICATIONS DISTRIBUEES -5-

6 ENTREPRISES PRIVES AMI ALPHA-ENGINEERING BRITISH GAZ CARTHAGO CERAMIC CAUROLANE CHAHIA CHO COMPANY COLOMBO COUSCOUSSERIE DU SUD DELICE DANONE FONTEC GRANUPHOS JASMINE CONSEIL KIF PÂTISSERIE MASMOUDI PHARMACIE MED DAMMAK QVEDIS ADVANCED MEASURING SOLUTIONS GMBH, GERMANY SIKA TUNISIENNE SIPA SITEX SKG SOCIETE SLAMA FRERES SOCEPA SOFAP SOPAL SOCIETE BOUJBEL SOCIETE MEDITERRANEENNE D'ENGINEERING (SME) SOCIETE DE SERVICE DES HUILERIES (SSH) SOCIETE TOUT VA MIEUX SPIGA STAS ST-MICROELECTRONIQUE TELNET VITALAIT ZINA ENTREPRISES PUBLIQUES CFTP GROUPE CHIMIQUE TUNISIEN SEREPT SNCPA SONEDE STEG SEEEP TAPARURA ETABLISSEMENTS PUBLICS ANCE ANPE BIBLIOTHEQUE NATIONALE CITET CRDA ONAS RTT (SFAX) STER -6-

7 AIEA de Vienne ARS : Autonomous Robotic Systems Laboratory CENT - Centre Nationale d études de télécommunication de Bagneux France Centre d Etudes Environnementales et Maritime de l Université d Aveiro CESAM Portugal (Contact Dr Ruth Pereira) Centre de Recherche en Automatique de Nancy (CRAN) Université de Nancy I France Centre de recherche en Sciences et Technologies de l Information et de Communication (CRESTIC) Centre de Recherche en Sciences et Technologies de l Information et de la Communication (CReSTIC) Université de Reims Champagne Ardenne France Centre de recherche sur les macromolécules végétales CERMAV-Grenoble Centre de Robotique, d Electrotechnique et d Automatique (CREA) Université de Picardie Jules Vierne Amiens France Centre des Matériaux de ENSMP (Pr. G. Cailletaud, L. Lairanindrasana), CERENE - Centre d'étude et de Recherche en Économie et Gestion Logistique, Département de Biochimie, Physiologie et Microbiologie, Université Ghent - Belgique. Département de Génie Biochimique et Alimentaire NSA Toulouse Département EPH, INT de Paris Sud FRANCE Department of Mechanical and industrial engineering (Pr. G. Petropoulos), University of Thessaly, Volos, GREECE ENS de Cachan (France) Equipe «Software Technology Group» à l université technique de Darmstadt - Allemagne Equipe «Algorithmique distribuée» laboratoire LABRI Bordeaux Equipe «Outils et logiciels de communication» au laboratoire LAAS- Toulouse Equipe Automatique GREYC Université de Caen France ESIP Poitiers France Faculté de pharmacie de Montpellier-France Faculté des Sciences et Techniques d Errachidia et l Ecole Nationale Supérieure d Arts et Métiers de Meknès Faculté universitaire des sciences agronomiques de Jembloux Belgique GEC ALSTOM Transport (France) Groupe Constrained and Robust Regulation Université de Marrakech Maroc Groupe de recherche Sistemasy Automática SA, FAC. CIENCIAS Université de Valladolid Espagne IFN : Institut fur nachrichtenchnik INRIA de Lille Europe, FRANCE Institut de Recherche en Informatique de Toulouse, FRANCE Institut des sciences de Matériaux (NCSR DEMOKRITOS) - Grèce Institut National des Sciences Appliquées de Rennes, France INES IPP-HURRAY Research Group, Al-Imam Mohamed Ibn Saud University L2EP - Ecole Centrale de Lille -7-

8 Laboratoire Automatique Informatique Industrielle (LAII), Université de Poitiers, France Laboratoire d Analyse et d Architecture des Systèmes Toulouse (LAAS) Université de Toulouse France Laboratoire d Automatique et d Informatique Industrielle (LAII) Laboratoire d Electronique et d Informatique de l Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées ENSTA avec L Institut National des Sciences Appliquées de Rennes Laboratoire d Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis (I3S) Université de Nice France Laboratoire d'automatique, de Mécanique, et d'informatique industrielles et Humaines, FRANCE Laboratoire de CO2 Supercritique - Ecole Nationale Supérieure des Techniques Industrielles et des Mines d Albi-Carmaux, France Laboratoire de Fiabilité Mécanique, Université Paul Verlaine, Metz, France Laboratoire de Physiologie et Ecologie Laboratoire de Recherche et Développement (LRD) Ecole Centrale Marseille France Laboratoire de Recherche Opérationnelle à Montréal, Ecole Polytechnique à Montréal, CANADA Laboratoire de Synthèse Organique et Environnement à l Université de Dunkerque en France Laboratoire de Vision et de Robotique, Université d Orléans, France Laboratoire d'électronique, d'antennes et Télécommunication (LEAT), FRANCE Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes (LSIS) Université de Marseille Université de Toulon et du Var, France Laboratoire des Technologies Innovantes (LTI) Université de Picardie Jules Vierne Amiens France Laboratoire ETIS - ENSEA, Université de Cergy-Pontoise - France Laboratoire IM2NP : Marseille - France Laboratoire L2EP de l Ecole Centrale de Lille Laboratoire Lab-STICC, France Laboratoire MIS (Modélisation, Information et Systèmes) université de Picardie, Amiens, France. Laboratoire TIMA, Grenoble, France LAMCOS de l INSA de Lyon LGP ENI Tarbes LMSP de l ENSAM de Paris LPMI de l ENSAM d Angers LRI : Laboratoire de Recherche en Informatique Maroc, F S de Venise Méca. Surf. ENSAM Aix en Provence Microbienne (LPEM) de I'Université Libre de Bruxelles - Belgique MS/MECA High Speed Machining,Toulon- Var University North Carolina State University PAMI : Pattern Analysis and Machine Intelligence Laboratory PSI : Laboratoire Perception, systèmes, Information, Université de Rouen, France Sadat Academy for Management Sciences - Egypte SCI2S : Soft Computing and Intelligent Information Systems, Université de Granada - Espagne SDITSC : Information Technology Unit, Service d électronique et de microélectronique, Faculté Polytechnique de Mons, BELGIQUE Technical University Braunschweig-Allemagne -8-

9 Université AVIGNON Université d'annaba, Algérie Université de Barcelone Université de Clermont Ferrand Université de Genova Université de Grenoble Université de Kassel, Allemagne Université de Liège Université de Limoges Université de Marrakech Université de New Castle Université de Oujda Université de Padova (Italie) Université de PICARDIE Jules-Verne -France Université de Reims Champagne-Ardenne Université de Valladolid, Espagne : Université des Sciences et Technologie d'oran, Algérie Université du Havre, France Université Laval Université ORSAY Université Technologique de Compiègne (France) University of Applied Science, Weingarten Allemagne University of Waterloo, Canada -9-

10 Génie Biologique Unité de Recherche Mécanique des Fluides Appliquée et Modélisation Groupe de Génie des Procédés Agro-alimentaires Unité de Recherche Unité Enzymes et Bioconversion (UEB). Unité de Recherche Analyses Alimentaires Laboratoire de Recherche Laboratoire de Génie Enzymatique et de Microbiologie Laboratoire de Recherche Laboratoire de Biochimie et de Génie Enzymatique des Lipases (LBGEL) -10-

11 Unité de Recherche Mécanique des Fluides Appliquée et Modélisation Groupe de Génie des Procédés Agro-alimentaires M. Nabil KECHAOU Professeur à I'ENIS, Responsable du Groupe de Recherche de Génie des Procédés Agro-alimentaires Tél. : Le principal thème de recherche consiste à valoriser quelques matières végétales issues de notre patrimoine agricole à savoir les feuilles d olivier. En effet, ces co-produits de l industrie oléicole peuvent constituer une matière première pour l industrie pharmaceutique et cosmétique à travers la récupération de composants antioxydants à haute valeur ajoutée tels que les composés phénoliques. Ceci nous a amené à incorporer les extraits de feuilles d olivier dans la formulation d une crème anti-âge et antivieillissement ayant des vertus régénérantes et adoucissantes de la peau. Partenaires industriels existants ou potentiels Pharmacie Mohamed DAMMAK (Route El Aïn, Sfax) Partenaires universitaires étrangers Laboratoire de CO2 Supercritique à l Ecole Nationale Supérieure des Techniques Industrielles et des Mines d Albi-Carmaux, France -11-

12 Unité de Recherche Unité Enzymes et Bioconversion (UEB) Mme Semia ELLOUZ CHAABOUNI. Professeur à I'ENIS, Directrice de I'UEB. Tél. : l) Technologie des enzymes et la bioconversion Production d enzymes type carbohydrates hydrolases (Hémicellulases; cellulases; Amylases pectinase ect...) et étude des propriétés biochimiques - Clonage de gènes en vue de sur-exprimer les enzymes - Application des enzymes produites dans le domaine agroalimentaire: * Amylases et hémicellulases: en panification * Pectinases et laccases: dans la clarification et la stabilisation des jus de fruits 2) Valorisation des sous produits agroalimentaires en collaboration avec les Sociétés de Couscouserie Diari et SPIGA *Extraction des protéines (le gluten) à partir des déchets de pâtes alimentaires humides (couscous et pâtes) pour les réincorporer dans des farines à faible valeur boulangère afin d'améliorer leur qualité. Ces protéines traitées par des endopeptidases servent également à produire des peptides à haute valeur ajoutée tels que des antioxydants, *Extraction des fibres alimentaires (xylane et b-glucane) à partir des sous produits meunières Son d orge et hydrolyse enzymatique en vue de produire des prébiotiques *Extraction des pectines à partir des pulpes d orange et de galactoglucomananes à partir des graines de tomates 3) Formulation et innovation de nouveaux produits céréaliers,en collaboration avec les sociétés SIPA et KIF - Formulation de nouveaux améliorants de panification (à partir des produits extraits et des enzymes produites au laboratoire) -Formulation de nouveaux biscuits enrichis en fibres alimentaires Partenaires industriels existants ou potentiels - Société Couscouserie du Sud - Société Spiga - Société KIF - société SIPA Partenaires universitaires étrangers - Centre de recherche sur les macromolécules végétales CERMAV, Grenoble - Département de Génie Biochimique et Alimentaire INSA Toulouse. - Département de Biochimie, Physiologie et Microbiologie, Université Ghent, Belgique. - Laboratoire de Physiologie et d Ecologie Microbienne (LPEM) de I'Université Libre de Bruxelles. -12-

13 Unité de Recherche Analyses alimentaires M. Hamadi ATTIA Professeur à l ENIS Tél.: VALORISATION DES PRODUITS TYPIQUES DU PAYS : - FIGUES DE BARBARIE : pulpe, fleur, graines, huile, écorce - DATTES : écarts de triages, pulpes, noyau - GRENADE : écorce, pulpe, graines - GRAINES OLEAGINEUSES : huile à vertus médicinales - LAIT DE DROMADAIRE : vertus médicinales - PRODUITS DE LA MER : allongement de la DLC - PATISSERIES TRADITIONNELLES : Sans sucre ajouté - FIBRES ALIMENTAIRES : intégration dans des produits carnés - FIGUES : conservation par séchage Partenaires industriels existants ou potentiels Société Boujbel Société Chahia Pâtisserie Masmoudi Société Zina Couscousserie du Sud Délice Danone Vita lait Slama Fréres CHO Company Société Caurolane Partenaires universitaires étrangers - Faculté universitaire des sciences agronomiques de Jembloux - Belgique - Faculté de pharmacie de Montpellier - France -13-

14 Laboratoire de Recherche Laboratoire de Génie Enzymatique et de Microbiologie M. Moncef NASRI Professeur Tél. : Protéases détergentes : Le secteur des détergents est l industrie qui manipule les plus gros volumes d enzymes. Aujourd hui, 80 à 85 % des poudres lessivielles en Europe contiennent des enzymes. Les protéases alcalines (enzymes actives et stables à des ph alcalins) sont les plus largement utilisées dans l industrie des détergents. Elles éliminent les tâches dues aux protéines, telles que l herbe, le sang, l œuf et la sueur humaine. Elles représentent à elles seules près de 30% du marché mondial des enzymes. D où l intérêt de développer une recherche associée à l obtention de nouvelles protéases. Objectifs : Développement de nouvelles protéases plus efficaces et mieux adaptées aux conditions de lavage : actives et stables en solutions alcalines et stables vis-à-vis des tensioactifs et des agents oxydants. Le groupe dispose déjà de plusieurs protéases qui possèdent les qualités des protéases détergentes. Le projet prévoit aussi la formulation d un détergent biologique à base d enzymes protéolytiques isolées au laboratoire. Un projet «Valorisation des Résultats de la Recherche» sera déposé très bientôt en vue d étudier la possibilité de mener des travaux de production, de stabilisation, de formulation et d évaluation avec des industriels. Cette application est toutefois tributaire de l acquisition d un fermenteur pour la production de nos enzymes à grande échelle et d un atomiseur pour la stabilisation et le conditionnement des préparations enzymatiques. Partenaires industriels existants ou potentiels SODET : Société de Détergents de Tunisie Route de Gabès Km 5.5, B.P Sfax, Tunisie -14-

15 Laboratoire de Recherche Laboratoire de Biochimie et de Génie Enzymatique des Lipases (LBGEL) Prof. Youssef GARGOURI M. Nabil MILED Maître de conférences Tél.: Nos thèmes de recherche valorisables que nous sommes entrain de développer dans notre laboratoire s inscrivent dans le domaine de synthèse enzymatique des molécules à hautes valeurs ajoutées par le biais de la Lipase : Synthèse des arômes Synthèse des molécules antioxydants Synthèse des esters de cire Valorisation des sous-produits et des huiles végétaux bon marché Synthèse des agents émulsifiants et des tensioactifs Synthèse de biodiesel -15-

16 Génie Electrique Unité de Recherche Unité de Commande des Procédés Industriels (UCPI) Unité de Recherche Micro Electro Thermal Systems (METS) Laboratoire de Recherche LETI Unité de Recherche Commande des Machines Electriques et Réseau de Puissance (CMERP) Unité de Recherche Advanced Control and Energy Management (ACEM) Unité de Recherche Intelligent Control, design, Optimization of complex Systems (ICOS) Groupe de Recherche Power Electronic Group (PEG) Unité de Recherche Unité de Commande Automatique -16-

17 Unité de Recherche Unité de Commande des Procédés Industriels (UCPI) M. Ahmed TOUMI Responsable de l UCPI Tél. : Mr. Mohamed KAMEL Assistant technologue Tél. : Serre Agricole La serre est un système physique où règne un microclimat permettant d'assurer une production agricole. Elle est composée essentiellement par la paroi séparant l air extérieur de l'air intérieur et de la culture. La nature de la couverture de la serre a une grande importance dans son environnement. La paroi de la serre détermine la transmission du rayonnement solaire à l'intérieur, ainsi que l'échange de température entre les environnements intérieur et extérieur. La serre est conditionnée par les données météorologiques extérieures, et permet de maintenir un microclimat adapté à une culture donnée. En effet, elle est appelée à garantir des conditions stables des paramètres de culture. Parmi ces paramètres, nous citons : la température et l humidité. Une élévation soit dans la température intérieure soit dans le taux de l'humidité, présente des effets néfastes sur la culture. Donc, afin de minimiser ces facteurs limitant la production, nous devons conditionner le microclimat de la serre en fonction des contraintes extérieures; ceci revient à introduire dans la serre des équipements : d'ombrage, de brumisation permettant le rafraîchissement de l'air et la diminution de sa température. de chauffage pour chauffer l'air intérieur de la serre. d aération permettant aussi le rafraîchissement de l'air intérieur de la serre. La gestion de ces équipements et par suite le contrôle du climat de la serre, nécessite une bonne modélisation de ce climat, et ceci, en formulant théoriquement les phénomènes physiques intervenant dans la constitution de son climat interne. Observateurs à entrées inconnues Un processus physique est souvent soumis à des perturbations provenant de bruits dus à son environnement, aux incertitudes de mesures, aux défauts de sondes, etc Ces perturbations ont souvent des effets néfastes sur le comportement du processus, leur estimation permet la synthèse de lois de commande capables de réduire leurs effets. Ces -17-

18 perturbations sont appelées entrées inconnues, puisqu elles affectent l'entrée effective du processus. D où l utilité des capteurs logiciels pour la commande des procédés industriels est de nos jours indéniable. En présence des systèmes non linéaires à entrées inconnues et à cause du manque de capteurs fiables ou de la difficulté de mesure en ligne de certaines variables indisponibles pour le contrôle, les approches disponibles pour les systèmes linéaires deviennent insuffisantes et peuvent conduire à des résultats peu satisfaisants. Ainsi, le recourt à des approches non linéaires qui peuvent s adapter aux différents types des non linéarités présents dans le système s avère nécessaire. Dans ce cadre, Nous avons développés des algorithmes permettant l estimation conjointe des variables d état et des entrées inconnues à partir des entrées-sorties disponibles pour certaines classes de systèmes non linéaires. Ces algorithmes sont basés sur la méthode du grand gain, l approche LMI et éventuellement l approche multi-modèles. Pour illustrer les performances de ces approches, une application à un procédé biotechnologique de fermentation type fed-batch a été réalisée. Cette validation permet l estimation conjointe de la concentration du substrat d alimentation à l entrée (considérée comme entrée inconnue) et de la concentration du substrat à la sortie du procédé. Diagnostic de pannes La complexité et la productivité croissantes des machines et installations modernes (les usines de produits chimiques, les réacteurs nucléaires, les systèmes de transport à grande vitesse, les systèmes aéronautiques, etc.) font croître la possibilité d'apparition de pannes, qui sont caractérisées par des changements plus ou moins critiques et imprévus dans le comportement des systèmes. La surveillance des ces procédés constitue un moyen privilégié pour assurer la sûreté et la fiabilité de ces processus. Les méthodes de surveillance de systèmes dynamiques peuvent être classées en deux catégories : celles du domaine de l'intelligence artificielle et celles basées sur les méthodes analytiques de l'automatique, du traitement du signal et de la statistique où dite aussi méthode basée sur des modèles, car elle nécessite un modèle mathématique du système surveillé. La plupart des méthodes de surveillance se décomposent en deux étapes : génération et évaluation de résidus. La première étape est une phase de détection qui consiste à prendre une décision binaire : soit le système fonctionne correctement, soit une panne s est produite. Tandis que la deuxième est une phase de localisation qui consiste à déterminer le composant défectueux. Dans nos travaux, nous nous attachons plus particulièrement à l approche de détection et d isolation de défaut basée sur le modèle. Dans ce cadre, nous avons proposé deux approches. Les performances de ces dernières sont testées sur un banc de cuves. Cette validation permet la détection et la localisation des défauts actionneurs. Partenaires universitaires étrangers Laboratoire MIS (Modélisation, Information et Systèmes), Université de Picardie, Amiens, France. -18-

19 Unité de Recherche Micro Electro Thermal Systems (METS) M. Hatem Trabelsi Technologue à l'iset de Sfax Tél. : Thème de recherche valorisable Conception et validation d'un émetteur-récepteur radiofréquence dédié pour un réseau de capteurs sans fil. La solution développée est capable de maximiser l autonomie des capteurs radiofréquences dans un réseau, fonctionnant dans la nouvelle bande ISM (Industrial Scientific and Medical) européenne Mhz et dédiée à une gamme d applications couvrant les systèmes d alarmes et de surveillance, la commande et le contrôle industriels, les mesures automatiques et l automatisation domestique. L émetteur-récepteur utilise l architecture à conversion directe et la technique d étalement de spectre par saut de fréquence (FHSS : frequency-hopped spreadspectrum). II est conçu pour la modulation BFSK (binary frequency-shift keying), communiquant un débit maximum de 20 Kb/s, à une puissance transmise nominale de 0dBm. Pour un BER de 10-3, le système a besoin seulement de 10.5dB d'eb/no Partenaires industriels existants ou potentiels Qvedis Advanced Measuring Solutions GmbH, Germany Partenaire universitaire étranger Laboratoire IM2NP : Marseille France -19-

20 M. Brahim MEZGHANI Maître Assistant Tél. : Thème de recherche valorisable Conception, modélisation et caractérisation de nouvelles structures de Microsystèmes. L évolution de la nouvelle génération de capteurs intégrés de hautes performances basés sur le micro-usinage sur silicium a focalisé, jusqu'à maintenant, sur le besoin d avoir une intégration monolithique du capteur avec l électronique de traitement en utilisant la technologie de fabrication des Circuits Intégrés (CI) CMOS la plus utilisée, donc la moins chère. Le faible coût s'ajoute au savoir-faire qui est assez avancé dans le cas des techniques de fabrication des CI CMOS. L application utilisée consiste à concevoir une nouvelle structure de microphone intégré CMOS micro-usinée sur silicium. Le principe de détection de l onde acoustique repose sur la variation de la mutuelle inductance entre deux bobines. La première bobine se trouvant à extérieur est fixe, l autre bobine à intérieur est mobile. Cette intégration permettra de miniaturiser le système, d améliorer ses performances, et d'augmenter la sensibilité et en particulier la diminution du bruit, grâce à la réduction des capacités parasites dues aux interconnexions. Partenaire universitaire étranger Laboratoire TIMA, Grenoble, France Mr. Chokri ABDELMOULA Ingénieur Tél : / La robotique mobile : Conception et implémentation d algorithmes. Conception de robots mobiles adaptés à des applications universelles et didactiques. Intégration de fonctionnalités pour augmenter la vocation universelle comme la vision artificielle. Conception de contrôleurs hybrides qui servent à l implémentation d algorithmes intelligents. Partenaire universitaire étranger Partenariat envisagé avec des universités étrangères comme l Université de Waterloo - CANADA. -20-

21 Laboratoire de Recherche LETI M. Lotfi KAMOUN Directeur du Laboratoire LETI Tél. : Véhicule Electrique Prothèse cochléaire Codeur Vidéo H

22 Unité de Recherche Commande des Machines Electriques et Réseau de Puissance (CMERP) M. M.B.A KAMMOUN Professeur Tél. : Modélisation, identification des paramètres et commande robuste de la machine synchrone couplée au réseau électrique de puissance infinie. - Etude des panneaux photovoltaïques et leurs exploitations pour les applications des véhicules électriques. Partenaires industriels existants ou potentiels Partenaire potentiel : Société d Electricité et de Gaz Tunisienne (STEG) Partenaire universitaire étranger Université de PICARDIE Jules-Verne France -22-

23 Unité de Recherche Advanced Control and Energy Management (ACEM) M. Abderrazak OUALI Professeur à l ENIS Tél. : Energies renouvelables «Contrôle des puissances active et réactive d un aérogénérateur à vitesse variable». L objectif est la contribution à l intégration d un aérogénérateur au réseau d énergie électrique par le contrôle des puissances active et réactive. La puissance active développée par l éolienne est contrôlée par orientation des pales de la turbine «pitch control». Les puissances active et réactive de référence doivent être calculées en se basant sur une courbe de charge définissant les puissances active et réactive demandées et sur la courb0e de prévision de la vitesse du vent. Dans une seconde étape, nous nous sommes intéressés à l étude d une ferme éolienne alimentant une charge isolée. Ceci nous a permis à contribuer à La participation de la gestion de l énergie éolienne produite pour satisfaire les contraintes énergétiques de la charge. Partenaire universitaire étranger laboratoire L2EP de l Ecole Centrale de Lille - France. -23-

24 Unité de Recherche Intelligent Control, design, Optimization of complex Systems (ICOS) M. Mohamed Chtourou Responsable de l unité (ICOS) Tél. : Modélisation et identification de systèmes complexes (serres agricoles, machines électriques, réseau d énergie électrique), réduction de modèles et systèmes chaotiques. Techniques de commande moderne de systèmes complexes (commande adaptative, commande optimale, commande par réseaux de neurones et logique floue) et implémentation d algorithmes de commande numérique. Implémentation d algorithmes de commande numérique, navigation et évitement d obstacles pour des robots mobiles et planification et optimisation de trajectoires. Implémentation de réseaux de neurones impulsionnels et applications (reconnaissance de formes et imagerie), traitement d images et applications (médicales, biométrie) et implémentation de circuits RF (filtres, oscillateurs). Partenaires industriels existants ou potentiels La Compagnie de Phosphate de Gafsa la Société Tunisienne d Electricité et de Régulation (STER) l Institut Pasteur de Tunis. Partenaire universitaire étranger Le Laboratoire d Electronique et d Informatique de l Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées ENSTA avec L Institut National des Sciences Appliquées de Rennes. Le Laboratoire de Vision et de Robotique, Université d Orléans, France. Université de Kassel, Allemagne. Projets de recherche : 1. Projet de recherche (CMCU) tuniso-français (Projet d Action Intégrée, code : 07G 1120) dont les partenaires sont : l Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax et l Université d Orléans. Ce projet est intitulé : Commande de Robots Mobiles. 2. Projet de recherche (DGRST/INRIA) tuniso-français (code : 07/I 11) dont les partenaires sont : l Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax et l INRIA. Ce projet est intitulé : Analyse et Stabilisation des Systèmes Non Réguliers Sous Actionnés. 3. Projet de recherche tunisien-espagnol (code : A/016961/08). Ce projet est intitulé : Low Power Electronic Interfaces for Solar Supplies. 4. Projet de recherche (CMPTM) tuniso-marocain (code : 08/TM 60). Ce projet est intitulé : Stratégie de commande non linéaire d un aérogénérateur électrique. -24-

25 Groupe de Recherche Power Electronic Group (PEG) M. Anis AMMOUS Professeur à l ENIS Tél. : Projet Véhicule Electrique : Dans le cadre de ce projet un prototype a été réalisé en utilisant une carcasse d une Renault 4. Nous avons remplacé le moteur thermique par une motorisation électrique et plusieurs autres transformations mécaniques et systèmes électroniques ont été introduits dans ce véhicule (en 2004). Ce projet été la première expérience à l ENIS et a permis essentiellement d appliquer des résultats de la recherche et de montrer le savoir faire et la capacité du chercheur Tunisien à concevoir et réaliser ce genre d équipements. Aujourd hui, avec cette expérience et la maturité acquise, il est devenu plus facile pour nous d effectuer des améliorations sur le système et de proposer notre savoir faire aux éventuels industriels locaux qui souhaitent s élancer dans ce genre de projet. Equipements Electroniques pour Systèmes Solaires Photovoltaïques et Hybrides. Des systèmes électroniques de conversion d énergie sont conçus pour l adaptation des panneaux solaire PV aux accumulateurs, aux charges fonctionnant au courant continu, pour des éventuels connexions des panneaux solaires au réseau électrique standard (220V/50Hz de la STEG) et même pour des générations indépendantes de la tension alternative (production décentralisée d électricité). Les convertisseurs proposés sont utilisés aussi dans les applications de génération hybride de l énergie électrique et ceci à partir d éoliennes, de panneaux solaires et d autres sources d énergie propres en proposant aussi des architectures utilisant des éléments de stockage. Dans le cadre de ce genre de projet deux brevets ont été effectués. Partenaires industriels existants ou potentiels INES GRANUPHOS SEEEP GCT -25-

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille UNIF

PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille UNIF No ÉCOLES HABILITÉES À DÉLIVRER UN TITRE D'INGÉNIEUR DIPLÔMÉ PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille 2 Ingénieur diplômé de l'école polytechnique universitaire

Plus en détail

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

Optimisation de la production de l électricité renouvelable

Optimisation de la production de l électricité renouvelable Optimisation de la production de l électricité renouvelable Efficacité énergétique Frédéric Nollet IUT de TROYES - Département GEII 9 rue de Québec - BP 396-10026 TROYES Tel : 0325427124 - Email : frederic.nollet@univ-reims.fr

Plus en détail

29 écoles d Ingénieurs publiques post bac

29 écoles d Ingénieurs publiques post bac acoustique aéronautique agroalimentaire Terminales S devenez Ingénieur automobile biologie électronique énergie environnement finance génie civil informatique 29 écoles d Ingénieurs publiques post bac

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable et Supporté par: Laboratoire d Electrotechnique et d Electronique de Puissance de Lille Cohabilité avec 23/04/2010 D 2 Présentation

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Energies Renouvelables: un moteur principal du développement durable en Algérie

Energies Renouvelables: un moteur principal du développement durable en Algérie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique Centre de Développement des Energies Renouvelables

Plus en détail

[Présentation] Juillet 2005

[Présentation] Juillet 2005 [Présentation] Juillet 2005 Présentation générale Histoire Création en 1765 Situation Étudiants Personnels 6 Composantes Au centre de la Corse En 2005 : 4111 Population de 260.000 personnes 230 enseignants

Plus en détail

PRESENTATION PRODUITS

PRESENTATION PRODUITS CONNAISSANCES FORMATION SÉCURITÉ PRESENTATION PRODUITS ÉVALUATION DES CONDITIONS COLLABORATION COMITÉS ANALYSE TECHNOLOGIE NORMALISATION La connaissance, instantanément Des solutions modernes, basées sur

Plus en détail

Environmental Research and Innovation ( ERIN )

Environmental Research and Innovation ( ERIN ) DÉpartEment RDI Environmental Research and Innovation ( ERIN ) Le département «Environmental Research and Innovation» (ERIN) du LIST élabore des stratégies, des technologies et des outils visant à mieux

Plus en détail

Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique

Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique Economies d'énergies dans les procédés agro-alimentaires : l'optimisation coût/qualité, un équilibre pas si facile à maîtriser Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique

Plus en détail

Stages - le calendrier

Stages - le calendrier Stages - le calendrier BIOCHIMIE ET BIOTECHNOLOGIES Ingénieurs pluridisciplinaires formés en chimie, biochimie analytique et fonctionnelle, biologie cellulaire et moléculaire, microbiologie, physiologie

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

AF 2014-2015. Secteur. Titre. Comité. multimédia et récepteurs. Luminaires. nucléaires. Aspects systèmes Réseaux industriels

AF 2014-2015. Secteur. Titre. Comité. multimédia et récepteurs. Luminaires. nucléaires. Aspects systèmes Réseaux industriels Demandes approuvées au regard du CAN-P-2018 AF 2014-2015 Comité CEI/CISPR/A CEI/CISPR/I CEI/SC17A CEI/SC31G CEI/SC31J CEI/SC34D CEI/SC45A CEI/SC45B CEI/SC62A Titre Mesures des perturbations radioélectriques

Plus en détail

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015 REPUBLIQUE IENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE CENTRE DE DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES AVANCEES CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015

Plus en détail

Automatisation de la Mesure sur un Stand d Essai pour les Chauffe - Eau Solaires

Automatisation de la Mesure sur un Stand d Essai pour les Chauffe - Eau Solaires Rev. Energ. Ren. : Journées de Thermique (2001) 47-52 Automatisation de la Mesure sur un Stand d Essai pour les Chauffe - Eau Solaires C. Bouden et N. Ghrab-Morcos Laboratoire d Energie Solaire, Ecole

Plus en détail

DATE DU CONCOURS: SAMEDI 18 OCTOBRE

DATE DU CONCOURS: SAMEDI 18 OCTOBRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université des Sciences et de la Technologie d Oran BOUDIAF Vice-Rectorat chargé de

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES STRUCTURES DE RECHERCHE EN STIC

CARTOGRAPHIE DES STRUCTURES DE RECHERCHE EN STIC Vendredi 1 er & Samedi 2 Octobre 2010 Hôtel Ramada Plaza Gammarth, Tunisie CARTOGRAPHIE DES STRUCTES DE RECHERCHE EN STIC Farouk Kamoun Professeur Emérite, membre du Laboratoire CRISTAL, ENSI Directeur

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

Droit fondamental et appliqué et droit de l'entreprise (DEG)

Droit fondamental et appliqué et droit de l'entreprise (DEG) Annexe n 1 : Offre de formation de l Université Paris-Sud 11 Diplômes de Masters demandés en habilitation ou cohabilitation pour le contrat quadriennal 2010-2013. Deux domaines (DEG = Droit Economie Gestion,

Plus en détail

Présentation du projet de ressourcement DEAR. Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr

Présentation du projet de ressourcement DEAR. Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr www.ics star.fr Présentation du projet de ressourcement DEAR Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr www.ics star.fr Quelques mots sur l Institut Carnot STAR Institut Carnot STAR Périmètre scientifique

Plus en détail

CED-ST 2013-2014 Liste des Sujets de Recherche Formation Doctorale : STIC Responsable de la Formation : Pr. L. OMARI (lahcen.omari@usmba.ac.

CED-ST 2013-2014 Liste des Sujets de Recherche Formation Doctorale : STIC Responsable de la Formation : Pr. L. OMARI (lahcen.omari@usmba.ac. CED-ST 2013-2014 Liste des Sujets de Recherche Formation Doctorale : STIC Responsable de la Formation : Pr. L. OMARI (lahcen.omari@usmba.ac.ma) N.B. : Les étudiants qui ont déposé leurs demandes d'inscription

Plus en détail

Spécialisation 3A AgroSup Dijon IAA Microbiologie Industrielle et Biotechnologie (MIB)

Spécialisation 3A AgroSup Dijon IAA Microbiologie Industrielle et Biotechnologie (MIB) Spécialisation 3A AgroSup Dijon IAA Microbiologie Industrielle et Biotechnologie (MIB) Responsable : Jean-François Cavin (Pr. Microbiologie Biotechnologie) Tel 03 80 77 40 72, Fax 03 80 77 23 84 jf.cavin@agrosupdijon.fr

Plus en détail

LISTE DES ECOLES PERMETTANT UN RECLASSEMENT DANS LE 3 ème GRADE D INGENIEUR DE LA FILIERE TECHNIQUE

LISTE DES ECOLES PERMETTANT UN RECLASSEMENT DANS LE 3 ème GRADE D INGENIEUR DE LA FILIERE TECHNIQUE Direction générale des services ----- Nouméa, le 22 octobre 2009 Direction des ressources humaines et de la fonction publique de Nouvelle-Calédonie ----- Service des affaires juridiques, des études et

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Robert Guichet. Conférence DERBI Juin 2008

Robert Guichet. Conférence DERBI Juin 2008 Robert Guichet Conférence DERBI Juin 2008 Plan de l exposé 1) Introduction le bâtiment et l énergie les enjeux 2) Le projet Monitoring THPE les partenaires la réglementation l indicateur de performance

Plus en détail

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 39-44 La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS D.K. Mohamed, A. Midoun et F. Safia Département

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

Un système universel, économique, automatique et autonome

Un système universel, économique, automatique et autonome Un système universel, économique, automatique et autonome Principe de fonctionnement 1 Une ou plusieurs AGRIBASES sont installées dans les parcelles. Les capteurs y sont branchés 2 3 Les AGRIBASES communiquent,

Plus en détail

Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE

Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE 1998-2002 - DOCTORAT en Génie, Montréal Québec «Analyse aérodynamique des parcs éoliens immergés

Plus en détail

Conception des Systèmes Numériques et Mixtes

Conception des Systèmes Numériques et Mixtes Conception des Systèmes Numériques et Mixtes Daniela Dragomirescu 1,2, Michael Kraemer 1,2, Marie-Line Boy 3, Philippe Bourdeau d Aguerre 3 1 - Université de Toulouse : INSA Toulouse, 135 Av. de Rangueil

Plus en détail

MASTER RECHERCHE EN ENERGIES RENOUVELABLES

MASTER RECHERCHE EN ENERGIES RENOUVELABLES UNIVERSITÉ LIBANAISE UNIVERSITÉ SAINT-JOSEPH MASTER RECHERCHE EN ENERGIES RENOUVELABLES En collaboration avec des Établissements Français et Canadiens Renseignements et Retrait des dossiers: http://ulfg.ul.edu.lb/master2/master6.aspx

Plus en détail

Une expérience, un diplôme, un métier

Une expérience, un diplôme, un métier Une expérience, un diplôme, un métier SOMMAIRE 4 agroalimentaire, viticulture 5 AMéNAGEMENT, ENVIRONNEMENT, qualité, risques 7 hôtellerie, tourisme 7 art, culture, communication 9 commerce, marketing 10

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012 FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012 Organisme gestionnaire : UNIVERSITE LILLE 1 59655 Villeneuve d'ascq Cedex Siret : 19593559800019 Les DUT,

Plus en détail

Les mécanismes de financement de l innovation

Les mécanismes de financement de l innovation REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE L ENERGIE ET DES MINES Les mécanismes de financement de l innovation Amira Ben Mohamed Direction Générale de l Innovation et du Développement Technologique

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE Fabien Ferrero (1), Cyril Luxey (2), Gregory Sauder (1), Philippe Lorenzini (1), Gilles Jacquemod (1) (1) Ecole Polytechnique Universitaire l Université

Plus en détail

Pour chaque projet est indiqué son titre, le ou les laboratoires participants ainsi que le coordinateur

Pour chaque projet est indiqué son titre, le ou les laboratoires participants ainsi que le coordinateur Pour chaque projet est indiqué son titre, le ou les laboratoires participants ainsi que le coordinateur ARROWS Structures de données avec pointeurs sûres : une approche déclarative de leur spécification

Plus en détail

Conception et Intégration de Systèmes Critiques

Conception et Intégration de Systèmes Critiques Conception et Intégration de Systèmes Critiques 15 12 18 Non 50 et S initier aux méthodes le développement de projet (plan de développement, intégration, gestion de configuration, agilité) Criticité temporelle

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Résolvez vos problèmes d énergie dédiée à l informatique

Résolvez vos problèmes d énergie dédiée à l informatique Résolvez vos problèmes d énergie dédiée à l informatique GRÂCE À UNE SOLUTION ENERGY SMART DE DELL Surmonter les défis énergétiques des datacenters Les responsables informatiques ont un problème urgent

Plus en détail

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01)

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Dans le cadre des activités aéronautiques d Akka Research, vous interviendrez

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

Chamtor. La gamme CHAMTOR

Chamtor. La gamme CHAMTOR Chamtor La gamme CHAMTOR GLUCOR, H-MALTOR et FRUCTOR Les sirops de glucose sont obtenus par hydrolyse de l'amidon, polymère de D-glucose (ou dextrose) qui constitue la molécule de réserve des végétaux

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Communiqué de presse Paris, le 20 juin 2012 Investissements d Avenir LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Lancé à

Plus en détail

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Séminaire mi parcours Stock-e 2010 CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Iyad Balloul Renault Trucks - iyad.balloul@volvo.com Eric Bideaux INSA Lyon - eric.bideaux@insa-lyon.fr Marc Michard LMFA - Marc.Michard@ec-lyon.fr

Plus en détail

LODZ UNIVERSITY OF TECHNOLOGY UNIVERSITÉ POLYTECHNIQUE DE LODZ

LODZ UNIVERSITY OF TECHNOLOGY UNIVERSITÉ POLYTECHNIQUE DE LODZ Lodz University of Technology www.p.lodz.pl LODZ UNIVERSITY OF TECHNOLOGY UNIVERSITÉ POLYTECHNIQUE DE LODZ www.p.lodz.pl 10 facultés 70 départements 130 programmes 20 000 étudiants 3 000 employés INTERNATIONAL

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES QUATRIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT CODE DES DIPLOMES JUILLET 1998 Introduction: Le présent document

Plus en détail

VERTELIS SUITE Suite logicielle pour optimiser votre performance énergétique

VERTELIS SUITE Suite logicielle pour optimiser votre performance énergétique VERTELIS SUITE Suite logicielle pour optimiser votre performance énergétique Accompagnez votre démarche de performance énergétique Que vous soyez gestionnaire d énergie d un site industriel ou exploitant

Plus en détail

/LFHQFH3URIHVVLRQQHOOH 0DLQWHQDQFH,QGXVWULHOOHHQ*pQLH(OHFWULTXHª 0DVWHU*HVWLRQGHV5HVVRXUFHVHQ(QHUJLH(OHFWULTXH. 'RFWRUDWGH*pQLH(OHFWULTXH

/LFHQFH3URIHVVLRQQHOOH 0DLQWHQDQFH,QGXVWULHOOHHQ*pQLH(OHFWULTXHª 0DVWHU*HVWLRQGHV5HVVRXUFHVHQ(QHUJLH(OHFWULTXH. 'RFWRUDWGH*pQLH(OHFWULTXH bac+3 : /LFHQFH,QJpQLHULH(OHFWULTXH /LFHQFH3URIHVVLRQQHOOH 0DLQWHQDQFH,QGXVWULHOOHHQ*pQLH(OHFWULTXHª bac+5 : 0DVWHU*HVWLRQGHV5HVVRXUFHVHQ(QHUJLH(OHFWULTXH 0DVWHU,QJpQLHULHGHV6\VWqPHV(OHFWULTXHV,83 bac+8

Plus en détail

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation r.briand@estia.fr Octobre 2012 ASPROM ESTIA-Recherche Enseignant-Chercheur à l ESTIA Ecole Supérieure

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l'enis & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax)

Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l'enis & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax) Responsables Pédagogiques du mastère professionnel SSI Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l' & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax) MOTIVATION

Plus en détail

Présentation de la plateforme Diagnostic RFID

Présentation de la plateforme Diagnostic RFID Présentation de la plateforme Diagnostic RFID Responsables Philippe Pannier, professeur, Université de Provence Fabien Pellet, Ingénieur, ISEN Toulon Personnels impliqués Equipe Projet RFID Capteurs Ingénieurs

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse Présentation du MSE Fouad.Rahali@heig-vd.ch Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse 1 Bachelors et Masters HES professionnalisant + de responsabilités Master HES-SO Bachelor HES-SO Compétences

Plus en détail

HPT High Power Technology

HPT High Power Technology HPT High Power Technology High Power Technology MM-0008 pour une efficacité optimale Quand la puissance rime avec finesse Jamais les défis dans un monde en évolution permanente comme la microélectronique

Plus en détail

Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac

Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac ETABLISSEMENTS, TYPES DE FORMATION ET FILIERES CEFORP Populations et Dynamique Urbaines CEFRI Technologie de l'information pour la

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie

Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie Pour quel métier vous êtes fait? Des doutes sur ta formation actuelle : faut-il poursuivre? Vous avez une idée de métier mais est-ce

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015 FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015 Organisme gestionnaire : UNIVERSITE LILLE 1 59655 Villeneuve d'ascq Cedex Siret : 19593559800019 Tél 03 20

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

University of AbouBakr Belkaid Tlemcen Program Title Type Level Program Web site Perturbations moyennisations et application aux biomathématiques

University of AbouBakr Belkaid Tlemcen Program Title Type Level Program Web site Perturbations moyennisations et application aux biomathématiques University of AbouBakr Belkaid Tlemcen Program Title Type Level Program Web site Perturbations moyennisations et application aux biomathématiques Exchange Master www.univ-tlemcen.dz Chimie bio organique

Plus en détail

possibilités et limites des logiciels existants

possibilités et limites des logiciels existants possibilités et limites des logiciels existants Dominique Groleau CERMA, UMR CNRS 1563, Ecole d Architecture de Nantes Journée thématique SFT- IBPSA, Outils de simulation thermo-aéraulique du bâtiment.

Plus en détail

Chokri BEN AMAR, Maître de conférences (Ecole Nationale d'ingénieurs de Sfax TUNISIE) & Mehdi ELLOUZE, Technologue (ISET de Sfax)

Chokri BEN AMAR, Maître de conférences (Ecole Nationale d'ingénieurs de Sfax TUNISIE) & Mehdi ELLOUZE, Technologue (ISET de Sfax) Les Responsables pédagogiques du mastère professionnel LL Chokri BEN AMAR, Maître de conférences (Ecole Nationale d'ingénieurs de Sfax TUNISIE) & Mehdi ELLOUZE, Technologue (ISET de Sfax) MOTIVATION ET

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 6 4 5 Guide visite du département Génie Industriel et Maintenance 1 Salles Informatiques Utilisation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. NOUVEAUX MASTERES SPECIALISES (MS) et MSc accrédités pour 2011-2012

COMMUNIQUE DE PRESSE. NOUVEAUX MASTERES SPECIALISES (MS) et MSc accrédités pour 2011-2012 COMMUNIQUE DE PRESSE 26 mai 2011 NOUVEAUX MASTERES SPECIALISES (MS) et MSc accrédités pour 2011-2012 La commission Accréditation de la CGE a accrédité 23 MS et 9 MSc pour l année 2011-2012. Signalons que,

Plus en détail

Sujet de thèse «Mise au point d une Méthodologie efficace de

Sujet de thèse «Mise au point d une Méthodologie efficace de Sujet de thèse «Mise au point d une Méthodologie efficace de modélisation des effets parasites jusqu en onde millimétrique au sein d une carte de tests de circuits larges bandes Application à des circuits

Plus en détail

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Synthèse OBJECTIF DE L ÉTUDE

Synthèse OBJECTIF DE L ÉTUDE "Bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du gaz naturel et du mazout comme combustible pour le chauffage domestique" Synthèse I.1. OBJECTIF DE L ÉTUDE Il

Plus en détail

Propriétés thermodynamiques du mélange. Eau-Ammoniac-Hélium

Propriétés thermodynamiques du mélange. Eau-Ammoniac-Hélium International Renewable Energy Congress November 5-7, 2010 Sousse, Tunisia Propriétés thermodynamiques du mélange Eau-Ammoniac-Hélium Chatti Monia 1, Bellagi Ahmed 2 1,2 U.R. Thermique et Thermodynamique

Plus en détail

Majeures et mineures

Majeures et mineures Majeures et mineures Bologne @ Europe une année académique = 60 crédits ECTS European Credit Transfer System Bachelier en sc.de l ingénieur ing.civil [arch.] 3 ans = 180 crédits ECTS Master ingénieur civil

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable

Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable cofelyineo-gdfsuez.com Désormais au cœur des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, les transports

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS

MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : CHIMIE Spécialité : INGENIERIE

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Secteur Viticole et Distillerie

Secteur Viticole et Distillerie Information generale Notre entreprise se consacre à la conception et construction d équipements de procédé de production et de tout type de dépôts d acier inoxydable, pouvant être de procédé de production

Plus en détail

LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES. (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006)

LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES. (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006) LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006) Présidence de la République - Société des Services Nationaux

Plus en détail

VAlorisation et Stockage du CO 2. Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire

VAlorisation et Stockage du CO 2. Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire VAlorisation et Stockage du CO 2 Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire Gilles Munier Directeur Général gmu@geogreen.fr Projet cofinancé par:

Plus en détail

Guide de l étudiant 2014-2015

Guide de l étudiant 2014-2015 Guide de l étudiant 2014-2015 Université Hassan II Casablanca www.univcasa.ma Sommaire Offre de formation. Dates importantes. Modalités d inscription.. Cycle Licence : nouvelle approche. Cycle Licence

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Catalogue des Sujets de PFE 2015

Catalogue des Sujets de PFE 2015 Catalogue des Sujets de PFE 2015 P é p i n i è r e d e n t r e p r i s e S o f t T e c h T e c h n o p o l e d e S o u s s e R o u t e d e l a C e i n t u r e, B P : 2 4 S o u s s e 4 0 5 9 - T u n i s

Plus en détail