Association pour la gestion. Rapport annuel. d une centrale d information de crédit

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association pour la gestion. Rapport annuel. d une centrale d information de crédit"

Transcription

1 2002 Association pour la gestion Rapport annuel d une centrale d information de crédit

2 Sommaire Premiers propos du Président Page 1 Organe de l association Page 2 Membres Pages 3 4 L organisation ZEK Page 5 Rapport annuel de l association Page 6 Banque de données ZEK, contenu et extension Page 8 Banque de données ZEK, crédits ouverts Page 9 Banque de données ZEK, nouveaux contrats Page 10 Banque de données ZEK, transactions et obligations multiples Page 11 Projet «ZEK 2001» Page 12 Fondation d un Centre de renseignement sur le crédit à la consommation Protection des données Page 12 Adresses de contact Page 13

3 Premiers propos du Président ZEK 2002 Deux priorités claires se sont imposées pour l Association pour la gestion d une centrale d information de crédit (ZEK) au cours du dernier exercice: la création en temps opportun d un «Centre de renseignement sur le crédit à la consommation» et le lancement du renouvellement fondamental de l application de la banque de données bientôt âgée de 30 ans. La base de la mise en route de la Centrale de renseignement sur le crédit à la consommation (Informationsstelle für Konsumkredit IKO) était donnée par la fondation le 30 mai 2002 d une association d intérêts communs. Entre-temps, bien au-delà de 100 bailleurs de crédits s y sont inscrits comme membres. L accent principal des travaux résidait dans le développement en temps opportun d une banque de données IKO, capable de prendre en charge les informations indépendamment de la ZEK et conformément aux exigences légales. Sa réalisation réussie à entière satisfaction est redevable à l engagement compétent et à la parfaite collaboration entre le comité directeur, le groupe de projet, la commission technique et la maison AC-Service (Schweiz) AG agissant à titre de fournisseur de services. Un grand merci est dû pour cette excellente performance. De plus amples informations se trouvent au site Web Un autre «chantier» a été ouvert par le lancement du projet «New ZEK». On savait que cette solution informatique datant des années 70 requérait un renouvellement. La mise en route de ce projet avait pourtant dû être remise à plus tard au profit du projet IKO. C est ici que se manifeste sensiblement la structure de l association à vrai dire de coûts avantageux, mais aussi limitée dans ses capacités. Au cours des années, ce projet a pourtant pris des formes et à l aide d un questionnaire, on a sondé les besoins fondamentaux des membres. La réalisation d exigences divergentes d un cercle de membres à vrai dire très hétérogène sera certainement l un des plus grands défis posés aux instances de la ZEK au cours des prochains temps. En plus des travaux consacrés aux projets, il s agissait aussi d assurer l exploitation normale de la centrale de gestion des risques. Notre banque de données a de nouveau été utilisée intensément par les membres. Un total de 2,5 millions de demandes signifie une augmentation de 10% par rapport à l année précédente. Deux nouveaux membres ont pu être reçu durant l année écoulée, tandis que 3 membres ont démissionné. Ce faisant, l effectif des membres est tombé à 82. Lors de l Assemblée générale du 30 mai 2002, nous avons dû prendre connaissance des démissions des membres du comité directeur MM. le Dr Linus Bertsch et Pascal Udry; Mme Christine Ruesch et MM. Beat Dräyer et Fredi Küng ont été élus comme successeurs. A côté d un agenda lourdement chargé, nous avons tiré profit de la chance de parvenir à bref délai et à des frais avantageux à notre propre site Internet dans le cadre d un travail de diplôme d un «Web-Publisher». Le résultat de ce travail se présentera dès avril 2003 sous le site Après 16 années d activité dans le Comité directeur, je me retirerai au second rang à l occasion de l Assemblée générale Il me tient à cœur de remercier cordialement des nombreuses années d excellente collaboration et de souhaiter beaucoup de succès à la nouvelle direction pour résoudre toutes les tâches futures qui l attendent. Hansruedi Hintermeister Président 1

4 Comité directeur Commission technique Organes de l Association Hansruedi Hintermeister Président Arnold Bohl Vice-président Beat Dräyer Fredi Küng Theodor Näscher Christine Ruesch Ewald Siegrist Werner Weibel Chef de la commission technique Werner Weibel Direction Hugo Müller Stefano Schmid Axel Hammann Représentants d AC-Service: Fritz Veitinger Thomas Widmer CS Group 8542 Wiesendangen Tél CREDIT SUISSE 8070 Zurich Banque Cantonale Neuchâteloise 2001 Neuchâtel UBS Card Center 8252 Glattbrugg Raiffeisen Leasing 9001 St-Gall Migrosbank 4002 Bâle MultiLease AG 8048 Zurich GE Capital Bank 5200 Brugg GE Capital Bank, 5200 Brugg CREDIT SUISSE, 8070 Zurich Cornèr Banca SA, 6901 Lugano Zürcher Kantonalbank, 8005 Zurich AC-Service (Schweiz) AG 5430 Wettingen Secrétariat Secrétariat ZEK Tél Dr. iur. Robert Simmen Fax Toblerstr. 97/Neuhausstr. 4, Case postale Zurich Centre de calcul AC-Service (Schweiz) AG 5430 Wettingen 2

5 Membres N = nouveau membre Aargauische Kantonalbank Alphabet Fuhrparkmanagement (Schweiz) AG N ALSA Auto Leasing Sixt AG Amag Leasing AG ARVAL PHH Schweiz Auto Interleasing AG Auto Kaiser AG Baloise Bank SOBA Banco Espirito Santo e Comercial de Lisboa SA Bank Coop Bank Linth Banque Cantonale de Fribourg Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale du Jura Banque Cantonale du Valais Banque Cantonale Neuchâteloise Banque Cantonale Vaudoise Basler Kantonalbank Berner Kantonalbank BMW (Schweiz) AG BMW Finanzdienstleistungen (Schweiz) AG BP (Switzerland) Brother (Schweiz) AG City Bank Clariden Bank Cornèr Banca SA CREDIT SUISSE CREDIT SUISSE Leasing DaimlerChrysler Services Leasing AG Diners Club Schweiz AG DMS Leasing AG Dr. J. A. Lengen Finanz AG Erb Finanz und Leasing AG Europay (Switzerland) SA FCE Bank plc Fiat Finance SA GE Capital Bank General Motors Acceptance Corp. Suisse SA Grenke Leasing AG Heller Global Vendor Finance Switzerland SA Interdiscount AG Interdur AG 5001 Aarau 8112 Otelfingen 4030 Bâle 5116 Schinznach-Bad 6300 Zoug 3063 Ittigen 6300 Zoug 4500 Soleure 1006 Lausanne 4002 Bâle 8730 Uznach 1701 Fribourg 1204 Genève 2900 Porrentruy 1951 Sion 2000 Neuchâtel 1003 Lausanne 4002 Bâle 3011 Berne 8157 Dielsdorf 8112 Otelfingen 6301 Zoug 5405 Dättwil 8021 Zurich 8022 Zurich 6901 Lugano 8070 Zurich 8021 Zurich 8952 Schlieren 8306 Brüttisellen 8620 Wetzikon 8027 Zurich 8406 Winterthur 8304 Wallisellen 8021 Zurich 8952 Schlieren 5200 Brugg 2557 Studen 4052 Bâle 8303 Bassersdorf 3303 Jegenstorf 9003 St-Gall 3

6 Membres Isbank GmbH 8023 Zurich IVECO FINANCE AG 8302 Kloten Jelmoli SA 8021 Zurich KBC Vendor Lease SA 1211 Genève Luzerner Kantonalbank 6002 Lucerne Magazine zum Globus 8045 Zurich Manor AG 4005 Bâle Migrol-Genossenschaft 8048 Zurich Migrosbank 8023 Zurich Möbel Pfister 5034 Suhr MultiLease AG 8048 Zurich N+C Leasing AG 6301 Zoug Neue Aargauer Bank 5001 Aarau Postfinance 3030 Bern PSA Finance (Suisse) SA 3072 Ostermundigen Raiffeisenbank Kölliken-Entfelden 5742 Kölliken Raiffeisenbank Seeland 3250 Lyss Raiffeisen-Leasing 9001 St-Gall Regiobank Solothurn 4500 Soleure Renault Crédit SA 8105 Regensdorf Revi Leasing & Finanz AG 4900 Langenthal Schweiz. Verband der Raiffeisenbanken 9001 St-Gall Schwyzer Kantonalbank 6431 Schwyz Shell (Switzerland) Card Systems 6340 Baar Sparcassa Wädenswil St. Gallische Kantonalbank 9001 St-Gall Swisscard AECS AG 8810 Horgen Swissquote Bank 1196 Gland TGVSN Treuhandgenossenschaft des Verbandes Schweiz. Nähmaschinenhändler 8570 Weinfelden N T-Systems CS AG 8306 Brüttisellen TopCard Service AG 8152 Glattbrugg UBS AG 8021 Zurich UBS Card Center AG 8152 Glattbrugg UBS Leasing AG 8040 Zurich Viseca Card Services SA 8152 Glattbrugg Volvo Finance (Suisse) SA 1211 Genève 3 WF Finanz und Leasing AG 5507 Mellingen Zahnärztekasse AG 8820 Wädenswil Zuger Kantonalbank 6300 Zoug Zürcher Kantonalbank 8010 Zurich 4

7 L organisation ZEK Buts et activités de l Association Membres de l Association Le but de l Association réside dans la gestion d une centrale d information sur les requérants de crédits, de leasing et de cartes de crédit, ainsi que sur les obligations et solvabilité de preneurs de crédits, de leasing et détenteurs de cartes de crédit. L Association est une «Non-profit Organisation». Peuvent être reçues membres de l Association les entreprises qui financent professionnellement des achats à crédit, qui accordent des crédits sous une forme quelconque, qui concluent des contrats de location et de leasing, qui avancent des fonds pour des biens mobiliers ou qui octroient des cartes de crédit et de paiement. Au cours de l année écoulée, 2 nouveaux membres ont pu être reçus. Pendant le même laps de temps, 3 membres ont démissionné. A la fin de l année 2002, l Association comptait 82 entreprises Structure des membres Sociétés de cartes de crédit 17% Sociétés de financement commercial 10% Banques de crédit 8% Banques générales 17% Sociétés de leasing 31% Banques cantonales 17% Grafic: Structure des membres selon l accent principal des activités 5

8 Rapport annuel 2002 Assemblée générale Activités du Comité directeur Activités de la Commission technique Stratégie et organisation Vingt-neuf entreprises membres ont participé à la 34 e Assemblée générale de l Association du 30 mai Les affaires ordinaires ont été approuvées sans restrictions. Les membres ont approuvé à l unanimité un nouveau règlement des taxes. Celui-ci contient nouvellement une composante des prix dépendante de la quantité. Pour les Messieurs Dr Linus Bertsch et Pascal Udry démissionnaires, l Assemblée a élu Madame Christine Ruesch et Messieurs Beat Dräyer et Fredi Küng. Le rapport consacré au projet «ZEK 2001» pour la réalisation d une Centrale de renseignements sur le crédit à la consommation dans le sens de la nouvelle LCC a été approuvé sans opposition. Le feu vert a aussi été donné pour le lancement du projet «New ZEK» dont le but réside dans le renouvellement de l application de la banque de données qui a atteint sa 30 e année de service. En plus de ses activités courantes, le Comité directeur et ses commissions affectées aux projets «ZEK 2001», «New ZEK» et «ZEK Homepage» ont traité les missions supplémentaires et stratégiques. La structure de l Association avec ses instances aux activités honorifiques impose constamment des limites à l avance rapide souhaitée des travaux. Au vu de la situation économique globale, il ne sera à l avenir guère plus facile aux entreprises membres de libérer suffisamment de capacités de travail et de compétences pour de telles missions communautaires. La Commission technique s est occupée avec une cadence élevée des séances de travail de la réalisation du projet «ZEK 2001». Ce faisant, elle a pu s appuyer sur le support actif des spécialistes d AC-Service. Grâce aux efforts communs, le lancement sans frottements de la banque de données IKO a pu être accompli de manière exemplaire en date du 1 er janvier Avec le lancement du projet «New ZEK», une époque de grands défis a commencé pour notre Association. Deux groupes de problèmes complexes doivent être traités et résolus: 1. Comment la plate-forme technique future de notre banque de données doit-elle se présenter? 2. Comment doit-on régler la forme juridique de notre Association communautaire pour répondre correctement aux exigences hétérogènes de nos membres? 6

9 Politique et législation A la suite de l entrée en vigueur de la nouvelle loi sur crédit à la consommation (LCC), la tranquillité s est de nouveau instaurée pour la ZEK au front législatif. Le prochain thème sera celui de la révision de la loi sur la protection des données, un thème qui concerne directement tant la ZEK que l IKO. Nous observons aussi activement la révision des directives de la CE concernant le crédit à la consommation, étant donné qu on y accorde une grande importance à l utilité de «centrales de risques». Protection des données L implémentation de la banque de données de l IKO a forcément provoqué des contacts plus fréquents de la ZEK avec les autorités fédérales de la protection des données. Les rapports bons et ouverts avec cet office nous ont bien profité. La ZEK jouit comme auparavant de la confiance du PFPD. 7

10 Volume total des enregistrements La banque de données ZEK Nombre dont au Personnes Enregistrements Demandes de crédit Engagements Informations Informations dans la BD en suspens refusées en cours liquidés pour cartes des autorités Données personnelles Contenu et extension de la banque de données ZEK Contenu/champs Nom, prénom, date de naissance, adresse, profession, état civil (facultatif) Types d affaires Secteur Crédits Contrats de location Cartes de crédit Information des autorités Catégories de données Crédits au comptant, à terme, ventes par acomptes comptes courants, crédits de salaire Locations/achats, leasings Perturbations de paiement, crédits sur cartes Faillites, tutelles Genres d activités Délais de conservation Secteur Catégories Données Demandes de financement Demandes en cours Date de la demande Demandes refusées Date et raison Examens de solvabilité Date de la demande Engagements Engagements en cours Montant et durée Statut de solvabilité Engagements liquidés Date et solvabilité Informations sur cartes Perturbations de paiement Date et raison Information des Communications Date et genre autorités des feuilles officielles Secteur Catégories Données Demandes de financement en cours 3 mois retirées 6 mois refusées 2 années Examens de solvabilité aucun Engagements soldés avec bonne solvabilité 3 années avec mauvaise solvabilité 3 5 années Informations sur cartes Blocages 1 5 années Mesures d encaissement 5 10 années Information des autorités Faillites 10 années Tutelles 30 années 8

11 Crédits ouverts Etant donné que la ZEK couvre pratiquement tout le marché des crédits au comptant, le volume des affaires enregistré en fin d année représente pratiquement en même temps l ensemble des crédits de cette catégorie. Egalement pour le marché du leasing des biens de consommation, les chiffres de la ZEK sont représentatifs dans une grande extension. Les nombres représentent tous les contrats communiqués comme étant non soldés par les membres. Le crédit restant est calculé théoriquement par le système ZEK sur la base des mensualités pas encore échues le jour de référence (nombre x montant des mensualités) Prêts au comptant Nombre Montant restant en CHF Ø-Crédit restant Ø-Durée Contrats de vente par acomptes Nombre Montant restant en CHF Ø-Crédit Ø-Durée Prêts à terme Nombre Montant en CHF Ø-Crédit restant Ø-Durée Total des crédits à la consommation Nombre Montant restant en CHF Ø-Crédit restant Ø-Durée Crédits en compte-courant Nombre Crédit restant en CHF Ø-Crédit restant Leasing Nombre Montant restant en CHF Ø-Obligation restante Ø-Durée

12 Nouveaux contrats par année Ce tableau contient tous les contrats nouvellement conclus durant l année correspondante et qui ont été communiqués au système ZEK. Le montant des crédits correspond au total des obligations contractuelles initiales Prêts au comptant Nombre Montant du crédit en CHF Ø-Montant du crédit Ø-Durée Contrats de vente par acomptes Nombre Montant du crédit en CHF Ø-Montant du crédit Ø-Durée Prêts à terme Nombre Montant du crédit en CHF Ø-Montant du crédit Ø-Durée Total des crédits à la consommation Nombre Crédit en CHF Ø-Montant du crédit Ø-Durée Crédits en compte-courant Nombre Montant en CHF Ø-Montant du crédit Leasing Nombre Montant en CHF Ø-Obligation Ø-Durée

13 Volume des transactions Le tableau ci-dessous fournit un aperçu de la quantité de transactions de données les plus importantes qui ont été effectuées par le système ZEK. Au cours de l année précédente, le système on-line a traité quotidiennement en moyenne environ demandes et presque autant de messages consécutifs d enregistrements de contrats, de liquidations, de refus de crédits, etc. Demandes Nouvelles transactions Contrats de solvabilité soumises refusées en % annoncés soldés , , , , , , , Obligations multiples La Banque de données ZEK peut renseigner si une personne est enregistrée avec plusieurs contrats ouverts. Y sont inclus tous les crédits à la consommation et tous les contrats de leasing. Ces valeurs ne se sont guère modifiées au cours des dernières années. A la fin 2002, la statistique se présente comme suit: Personnes avec 1 contrat en cours: 81,9 % Personnes avec 2 contrats en cours: 14,8 % Personnes avec plus de 2 contrats en cours: 3,3 % 11

14 Projet «ZEK 2001»/ Fondation d un centre de renseignement sur le crédit à la consommation; poursuite de l exploitation de la ZEK En observation de la nouvelle loi LCC qui est entrée en vigueur le 1 er janvier 2003, les donneurs de crédit concernés par la LCC ont fondé le Centre de renseignement sur le crédit à la consommation (IKO) sous forme d association indépendante. L IKO a lancé son exploitation le 2 janvier Les ensembles de données gérées par l IKO se restreignent strictement aux données à collecter selon la LCC. L accès à l IKO est réservé aux donneurs de crédits dans le sens de l art. 2 LCC et uniquement pour les applications qui relèvent de la LCC. En sa qualité de centrale d évidence indépendante, la ZEK collectionne, parallèlement à la nouvelle IKO, ses données dans l extension précédente et les met à la disposition de ses entreprises membres. Protection des données Comme au cours des années précédentes, l observation stricte des impératifs de la loi sur la protection des données constitue de nouveau un thème central de la ZEK. Toutes les données communiquées par les entreprises membres au sujet de clients, resp. de requérants de crédits, de leasings ou de cartes de crédit doivent être correctes. Selon les statuts et le règlement, les membres de la ZEK endossent l entière et seule responsabilité de la justesse des données communiquées, étant donné que compte tenu de la quantité existante des données, ces entreprises sont seules capables de vérifier et d assurer leur justesse. Dans le but d assurer le respect conséquent des obligations légales de la protection des données, le secrétariat de la ZEK a toujours fourni son appui pour accompagner des réclamations concernant des données éventuellement fausses, pour autant que les personnes concernées n aient pas réussi à liquider leurs doléances immédiatement et directement avec les entreprises responsables des données communiquées. Les entreprises membres sont aussi supportées par des lettres circulaires, par l organisation de cours de formation et par des conseils au sujet de cas concrets en relation avec la protection juridique des données. Selon les statuts et le règlement ZEK, il est strictement interdit d utiliser les données fournies par la ZEK au-delà des vérifications de crédit et l examen de demande et à des fins dépassant les buts de la ZEK par ex. à des fins de marketing ou de remettre les données de la ZEK à des tiers non autorisés. De tels abus seraient punis rigoureusement, mais ne se sont jamais présentés au cours de l année sous revue comme du reste durant toutes les années précédentes. 12

15 Adresses de contact IKO Association pour la gestion d un Centre de renseignement sur le crédit à la consommation Président: Secrétaire: Hugo Müller Dr iur. Robert Simmen CREDIT SUISSE Toblerstr. 97/Neuhausstr Zurich 8044 Zurich Tél ASBCEF Association Suisse des Banques de Crédit et Etablissements de Financement Président: Secrétaire: Luciano Passardi Dr iur. Robert Simmen GE Capital Bank Toblerstr. 97/Neuhausstr Brugg 8044 Zurich Tél Tél ASSL Association Suisse des Sociétés de Leasing Président: Secrétaire: Thomas Mühlethaler Dr Markus Hess GE Capital Bank Rämistr Brugg 8024 Zurich Tél Tél KARTAC Interessengemeinschaft der Zahlkartenindustrie Président: Secrétaire: Fredi Küng Christiane Goessler UBS Card Center AG Jelmoli AG 8152 Glattbrugg 8021 Zurich Tél Tél

16 Association pour la gestion d une centrale d information de crédit Secrétariat: Dr. iur. Robert Simmen Toblerstr. 97/Neuhausstr Zurich Tél Fax Membre de: Association of Consumer Credit Information Suppliers

Table des matières. Rapport annuel ASBCEF 2012

Table des matières. Rapport annuel ASBCEF 2012 2 Table des matières 1. L Association Page 3 1.1. Comité directeur de l ASBCEF Page 3 1.2. Membres de l ASBCEF Page 3 1.3. Secrétariat Page 3 1.4. Présentation d une branche économique Page 4 2. Rapport

Plus en détail

Liste des fournisseurs de produits reconnus en matière de prévoyance individuelle liée (3 ème pilier a), état au 31 décembre 2012

Liste des fournisseurs de produits reconnus en matière de prévoyance individuelle liée (3 ème pilier a), état au 31 décembre 2012 Département fédéral des finances DFF Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Berne, le 1 er mars 2013 DB-33.1.e-HEA Aux administrations

Plus en détail

S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO)

S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO) S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO) V2.2014-04-04 1 Nom, siège et but Art. 1 Sous le nom de Verein zur Führung

Plus en détail

Crédit. Crédit personnel Atteindre ses objectifs

Crédit. Crédit personnel Atteindre ses objectifs Crédit Crédit personnel Atteindre ses objectifs Nous avons tous des idées ou des projets que nous rêvons de réaliser. Et nous pouvons tous nous trouver confrontés à des défis exceptionnels ou des besoins

Plus en détail

Assurances. Assurance mensualités Assurer son avenir

Assurances. Assurance mensualités Assurer son avenir Assurances Assurance mensualités Assurer son avenir * En tant que fournisseur spécialisé, LIGHTHOUSE GENERAL INSURANCE est votre partenaire fiable et compétent lorsque vous devenez insolvable pour des

Plus en détail

221.214.11 Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation

221.214.11 Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation (OLCC) du 6 novembre 2002 (Etat le 1er mars 2006) Le Conseil fédéral, vu les art. 14, 23, al. 3, et 40, al. 3, de la loi fédérale du

Plus en détail

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive.

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive. 5101 VALID TRHU Même la meilleure performance peut toujours être améliorée La nouvelle Porsche Card exclusive. Porsche Card La carte de crédit exclusive aux prestations maximales! Votre Porsche vous a

Plus en détail

Banques actives au niveau suisse

Banques actives au niveau suisse La version allemande fait foi. ABS Alternative Bank Schweiz Lebergasse 17, 4601 Olten Tél. 062 206 16 16 www.abs.ch Chez ABS chaque crédit est un écocrédit (crédits d entreprise, d investissement et hypothèques).

Plus en détail

Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs

Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs Modifications du droit des sociétés et introduction d une surveillance de la révision Décembre 2005 Modifications du droit des sociétés En décembre

Plus en détail

Liste de contacts des réseaux de médecins affichant une collaboration contractuelle avec le Groupe Helsana

Liste de contacts des réseaux de médecins affichant une collaboration contractuelle avec le Groupe Helsana Liste de contacts des réseaux de médecins affichant une collaboration contractuelle avec le Groupe Helsana IfA Baden AG Baden IfA Baden occupe des médecins dans le cadre d un www.arbeitsmedizin.ch medix

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

Statuts de la Fédération Suisse des Avocats

Statuts de la Fédération Suisse des Avocats Statuts de la Fédération Suisse des Avocats I. But de la Fédération Art. 1 La Fédération Suisse des Avocats (ci-après dénommée Fédération) est une association au sens des articles 60 et ss du Code civil,

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2013 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

LA FONDATION BOURSES POLITIQUE ET SCIENCE

LA FONDATION BOURSES POLITIQUE ET SCIENCE LA FONDATION BOURSES POLITIQUE ET SCIENCE La Fondation Bourses politique et science permet à des diplômés des universités, EPF et hautes écoles spécialisés suisses de de vivre de près les processus politiques

Plus en détail

Crédit. Prêt personnel Plus Gagner en flexibilité

Crédit. Prêt personnel Plus Gagner en flexibilité Crédit Prêt personnel Plus Gagner en flexibilité Forgez-vous des plans particuliers que vous souhaitez réaliser dans un futur proche? Si vous avez besoin d une plus grande marge de manœuvre financière,

Plus en détail

Rapport semestriel (non révisé) au 30 septembre 2013

Rapport semestriel (non révisé) au 30 septembre 2013 2013 Rapport semestriel (non révisé) au 30 septembre 2013 FORTUNA INVEST Long Term Bond Fund CHF FORTUNA Investment AG, Adliswil Rapport semestriel non révisé au 30 septembre 2013 Table des matières Page

Plus en détail

www.akad.ch/banking+finance/fr

www.akad.ch/banking+finance/fr AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

Dispositions générales. Nom et siège. But

Dispositions générales. Nom et siège. But Statuts Schweizerische Vereinigung der Pflegedienstleiterinnen und -leiter Association Suisse des Directrices et Directeurs des Services Infirmiers Associazione Svizzera dei Capi Servizio Cure Infermieristiche

Plus en détail

Assurances. Assurance mensualités Plus Créer la sécurité

Assurances. Assurance mensualités Plus Créer la sécurité Assurances Assurance mensualités Plus Créer la sécurité * LIGHTHOUSE GENERAL INSURANCE est un fournisseur spécialisé et votre partenaire fiable et compétent si vous vous retrouvez dans l incapacité d honorer

Plus en détail

B. Quels sont les documents nécessaires pour la demande?

B. Quels sont les documents nécessaires pour la demande? NOTICE RELATIVE À L ADHÉSION À LA FSP Notice explicative concernant la demande d adhésion à la FSP Valable à partir du 1 er juillet 2015 Cette notice vous aide à formuler votre demande d adhésion à la

Plus en détail

Coordonnées du/des preneur/s

Coordonnées du/des preneur/s KFH Kreditanstalt für Hypotheken AG Case Postale 1816 8027 Zurich Tel. 044 562 10 88 Fax 044 562 10 89 Demande de prêt hypothécaire Coordonnées du/des preneur/s Demandeur A Demandeur B Nom / prénom Rue

Plus en détail

R È G L E M E N T. concernant le déroulement des affaires et des transactions avec. la centrale d information de crédit (ZEK) Agence

R È G L E M E N T. concernant le déroulement des affaires et des transactions avec. la centrale d information de crédit (ZEK) Agence R È G L E M E N T I concernant le déroulement des affaires et des transactions avec la centrale d information de crédit (ZEK) Agence ZEK Centrale d information de crédit Case postale 1108 8048 Zurich Tél.

Plus en détail

Voilà comment les entreprises suisses paient leurs factures

Voilà comment les entreprises suisses paient leurs factures Voilà comment les entreprises suisses paient leurs factures Près de la moitié de toutes les factures sont payées trop tard. «Röstigraben» aussi pour l argent: les Suisses romands font particulièrement

Plus en détail

C O N V E N T I O N. B. Autorégulation relative à la publicité pour les crédits à la consommation 1. Principes

C O N V E N T I O N. B. Autorégulation relative à la publicité pour les crédits à la consommation 1. Principes C O N V E N T I O N concernant les restrictions à la publicité et la prévention dans le domaine des crédits privés et des leasings de biens de consommation A. Préambule Les membres de l Association Suisse

Plus en détail

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard 2015 Impôts Suisse Personnes physiques Société Fiduciaire Suisse SA Comparaison fiscale intercantonale 2015 Chef-lieu du canton Impôt sur les successions Impôt sur les donations Revenu brut du

Plus en détail

Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178. en tant qu utilisateur ecode178

Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178. en tant qu utilisateur ecode178 Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178 en tant qu utilisateur ecode178 entre l Association pour la gestion d une centrale d information de crédit (ci-après:

Plus en détail

SATW Mobility 2030 MobilitySalon

SATW Mobility 2030 MobilitySalon SATW Mobility 2030 MobilitySalon Le développement de l offre ferroviaire à l horizon 2030 Vincent Ducrot CFF Voyageurs Responsable Trafic grandes Lignes CFF Trafic grandes Lignes SATW Mobility 2030 29.08.2008

Plus en détail

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

Les atouts de l ESBF du point de vue des anciens ÉlÈves

Les atouts de l ESBF du point de vue des anciens ÉlÈves BÂLE BERNE COIRE GENÈVE LAUSANNE LUCERNE LUGANO ST-GALL ZURICH AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération École SupÉrieure spécialisée en Banque

Plus en détail

Financer. Quels que soient vos projets et vos réalisations, votre banque vous offre une solution sur mesure

Financer. Quels que soient vos projets et vos réalisations, votre banque vous offre une solution sur mesure Quels que soient vos projets et vos réalisations, votre banque vous offre une solution sur mesure Financer Vous avez une dépense inattendue? Un achat important? Un projet qui vous tient à cœur? Vous voudriez

Plus en détail

La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO

La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO La fiscalité en Suisse, 2006 en 1000 EURO (1 Euro = 1,46 franc suisse) Sources Confédération Cantons s Total Impôts directs 14'428'989 22'827'092 15'125'492 52'381'573 Impôts sur la consommation 20'401'040

Plus en détail

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel.

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel. P 16 Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration Monika Ribar Andrea Hämmerle Andreas Hunziker Conrad Löffel Alexandra Post Quillet Peter Siegenthaler Hans-Jürg Spillmann Daniel Trolliet P 17 Conseil

Plus en détail

BS Amt für Sozialbeiträge Basel-Stadt Abteilung Prämienverbilligung Grenzacherstrasse 62 Postfach 4005 Basel

BS Amt für Sozialbeiträge Basel-Stadt Abteilung Prämienverbilligung Grenzacherstrasse 62 Postfach 4005 Basel Aperçu réduction des primes dans les cantons KT Service d information Paiement par AG Gemeindezweigstelle der SVA Aarau Ihrer Wohnsitzgemeinde ou SVA Aarau Kyburgerstr. 15 5001 Aarau Téléphone 062 836

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

Aperçu réduction des primes dans les cantons

Aperçu réduction des primes dans les cantons Aperçu réduction des primes dans les cantons KT Service d information Paiement par AG Gemeindezweigstelle der SVA Aarau Ihrer Wohnsitzgemeinde AI ou SVA Aarau Kyburgerstr. 15 5001 Aarau Téléphone 062 836

Plus en détail

Incompatibilités entre le mandat de conseiller national ou de conseiller aux Etats et d autres mandats ou fonctions

Incompatibilités entre le mandat de conseiller national ou de conseiller aux Etats et d autres mandats ou fonctions Incompatibilités entre le mandat de conseiller national ou de conseiller aux Etats et d autres mandats ou fonctions Principes interprétatifs édictés par le Bureau du Conseil national et le Bureau du Conseil

Plus en détail

Financement de véhicules. Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel

Financement de véhicules. Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel Financement de véhicules Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel Vous souhaitez conduire la voiture de vos rêves sans quitter la voie du confort financier? Cembra Money Bank vous ouvre la

Plus en détail

Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013. Statuts français

Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013. Statuts français Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013 Statuts français Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013 Table des matières I. DISPOSITIONS GENERALES 4 Art.

Plus en détail

Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs

Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs La banque en toute simplicité Pour que vous puissiez vous consacrer entièrement à vos tâches principales. Notre paquet

Plus en détail

Optimisation des flottes de véhicules utilitaires dans le cadre des émissions de CO2

Optimisation des flottes de véhicules utilitaires dans le cadre des émissions de CO2 Proposition de publication dans PME-Magazine Octobre, Novembre ou Décembre 2003 : Disposez-vous des véhicules utilitaires écologiques des types Euro 3 et Euro 4? Connaissez-vous la durée d'utilisation

Plus en détail

Offres et prestations 2015 Votre présence publicitaire entre en piste sous le chapiteau. publicitas.ch/magazines

Offres et prestations 2015 Votre présence publicitaire entre en piste sous le chapiteau. publicitas.ch/magazines Offres et prestations 2015 Votre présence publicitaire entre en piste sous le chapiteau publicitas.ch/magazines Le cirque KNIE Le cirque KNIE est synonyme de fascination, de suspense et de générations

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Demande d une carte de crédit ACS VISA.

Demande d une carte de crédit ACS VISA. Demande d une carte de crédit ACS VISA. Prière d écrire lisiblement et de compléter toutes les rubriques. Age minimal: 18 ans pour une carte principale, 16 ans pour une carte de partenaire. Emetteur de

Plus en détail

Le crédit à la consommation

Le crédit à la consommation Janvier 2016 Le crédit à la consommation Une information de l Association suisse des banquiers Le crédit à la consommation La présente information s adresse aux clientes et clients de banques qui souhaitent

Plus en détail

R È G L E M E N T I. Agence

R È G L E M E N T I. Agence R È G L E M E N T I Agence IKO Centre de renseignements sur le crédit à la consommation Badenerstrasse 701 Case postale 1108 8048 Zurich Tél. 043 311 77 31 Fax 043 311 77 33 E-mail: info@iko.ch www.iko-info.ch

Plus en détail

Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales. Le compte de libre passage

Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales. Le compte de libre passage Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales Le compte de libre passage 2 Sommaire La Fondation de libre passage Swisscanto 4 Pertinence d un compte de libre passage 5 L ouverture du compte

Plus en détail

Point de presse Swisscom IT Services. Zurich, le 2 décembre 2004

Point de presse Swisscom IT Services. Zurich, le 2 décembre 2004 Point de presse Swisscom IT Services Zurich, le 2 décembre 2004 Sommaire Swisscom IT Services Les défis de l externalisation Le marché de l informatique bancaire 2 Sommaire Swisscom IT Services Les défis

Plus en détail

Newsletter. Nr. 5/12. Date 30.08.2012 Embargo 30.08.2012, 11:00 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL 2. BREVES 3. MANIFESTATIONS/INFORMATIONS

Newsletter. Nr. 5/12. Date 30.08.2012 Embargo 30.08.2012, 11:00 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL 2. BREVES 3. MANIFESTATIONS/INFORMATIONS Département fédéral de l économie DFE Surveillance des prix SPR Newsletter Date 30.08.2012 Embargo 30.08.2012, 11:00 Nr. 5/12 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL Frais bancaires pour les suisses résidant à l

Plus en détail

Demande de carte. Nom. Prénom. Employeur. Prof./position. Branche. NPA/localité. Téléphone prof. Votre patrimoine en CHF. Banque/poste en Suisse

Demande de carte. Nom. Prénom. Employeur. Prof./position. Branche. NPA/localité. Téléphone prof. Votre patrimoine en CHF. Banque/poste en Suisse Demande de carte Issued by Credit Suisse AG Processed by Swisscard AECS GmbH 1 Produit et offre Oui, je demande la SUPERCARDplus: Pour le parrain d une SUPERCARDplus. I10197UR78 I10197UR77 MasterCard (avec

Plus en détail

Les naturalisations en Suisse: importantes disparités selon la nationalité d origine et entre les communes

Les naturalisations en Suisse: importantes disparités selon la nationalité d origine et entre les communes OFS BFS UST Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Service d information Informationsdienst Servizio informazioni Servetsch

Plus en détail

OFFRES LIMITES DEPOT MINIMAL FRAIS. Transparence fiscale

OFFRES LIMITES DEPOT MINIMAL FRAIS. Transparence fiscale BANQUES COMPTES POUR LES RÉSIDENTS À L ÉTRANGER OFFRES LIMITES DEPOT MINIMAL FRAIS Aargauische dans les pays limitrophes. (sans titres) Transparence fiscale Nouveaux clients résidant en dehors de ces pays

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Concept de stationnement Développement de l'armée

Concept de stationnement Développement de l'armée Concept de stationnement Développement de l'armée 26 novembre 2013 Conférence de presse Le chef du DDPS, Ueli Maurer Le concept de stationnement Introduction 2 Finances Exploitation Investissement Cantons

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION REMP

STATUTS DE L ASSOCIATION REMP STATUTS DE L ASSOCIATION REMP WEMF AG für Werbemedienforschung REMP Recherches et études des médias publicitaires Bachmattstrasse 53 CH-8048 Zurich Téléphone +41 43 311 76 76 Fax +41 43 311 76 77 remp@remp.ch

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Vous financez vos 4 ou 2 roues en toute flexibilité Financer

je connais mon banquier je connais mon banquier Vous financez vos 4 ou 2 roues en toute flexibilité Financer Vous financez vos 4 ou 2 roues en toute flexibilité Financer Vous souhaitez acquérir le véhicule de vos rêves sans entamer vos économies? Vous désirez financer vos quatre ou deux roues tout en préservant

Plus en détail

Financement de véhicules. Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel

Financement de véhicules. Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel Financement de véhicules Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel Vous souhaitez conduire la voiture de vos rêves sans quitter la voie du confort financier? Cembra Money Bank vous ouvre la

Plus en détail

Demande d admission en tant que membre associé

Demande d admission en tant que membre associé Demande d admission en tant que membre associé Nom de l entreprise (selon inscription au registre du commerce RC) ou département sécurité d une société La demande d admission en tant que membre associé

Plus en détail

Climate Credit Card. Voyages, shopping, quotidien et respect du climat. Optez pour la première carte de crédit de Suisse qui protège le climat.

Climate Credit Card. Voyages, shopping, quotidien et respect du climat. Optez pour la première carte de crédit de Suisse qui protège le climat. Climate Credit Card. Voyages, shopping, quotidien et respect du climat. Optez pour la première carte de crédit de Suisse qui protège le climat. Tout sur votre Climate Credit Card. Bénéfices avérés Climate

Plus en détail

Règlement concernant l assistance judiciaire professionnelle SEV

Règlement concernant l assistance judiciaire professionnelle SEV SEV Secrétariat central Case postale CH-3000 Berne 6 Règlement concernant l assistance judiciaire professionnelle SEV Article 1 Principes 1.1 Le SEV accorde l assistance judiciaire professionnelle à ses

Plus en détail

STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT

STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT Article 1er Sous la raison sociale Coopérative romande de cautionnement PME (ci-après : la CRC PME) est créée une société coopérative conformément au titre

Plus en détail

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013 membre de wohnbaugenossenschaften schweiz verband der gemeinnützigen wohnbauträger coopératives d habitation Suisse fédération des maîtres d ouvrage d utilité publique STATUTS Adoptés par l Assemblée générale

Plus en détail

Modification de l OLCC (adaptation du taux d intérêt maximum des crédits à la consommation) Rapport explicatif

Modification de l OLCC (adaptation du taux d intérêt maximum des crédits à la consommation) Rapport explicatif Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la justice Domaine de direction Droit privé Unité Droit civil et droit de la procédure civile Modification de l OLCC (adaptation du taux

Plus en détail

Cantons et villes dans le système statistique suisse

Cantons et villes dans le système statistique suisse Gian Antonio Paravicini Bagliani Président de la conférence des offices régionaux de statistique de la Suisse CORSTAT Cantons et villes dans le système statistique suisse La fonction statistique s'est

Plus en détail

érences e réf d liste

érences e réf d liste liste de références projets depuis 2000 santé publique 3 planification et conseil hospitaliers 6 2 santé publique Transformation et extension, Hôpital Meyriez GNS Gesundheitsnetz See, Murten Collaboration

Plus en détail

Statuts de la Caisse-maladie du personnel communal de la Ville de Neuchâtel

Statuts de la Caisse-maladie du personnel communal de la Ville de Neuchâtel Statuts de la Caisse-maladie du personnel communal de la Ville de Neuchâtel (Du 0 juin 1995) Raison sociale, nature juridique et siège Article premier.- 1 La Caisse-maladie du personnel communal de la

Plus en détail

Risques liés au rejet de la «Lex USA»

Risques liés au rejet de la «Lex USA» Risques liés au rejet de la «Lex USA» Une étude de PPCmetrics PPCmetrics SA Pascal Frei, Partner Dr. iur. Eliane Menghetti, Legal Consultant Nyon, 3 juillet 2013 Contexte Suite au rejet de la «Lex USA»,

Plus en détail

Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales dans les hôpitaux universitaires

Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales dans les hôpitaux universitaires Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Santé, éducation et sciences Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de Ford et de Ford Credit. Courtois. Compétent. Fiable.

Bienvenue dans l univers de Ford et de Ford Credit. Courtois. Compétent. Fiable. Bienvenue Bienvenue dans l univers de Ford et de Ford Credit Vous venez de faire un excellent choix que ce soit en optant pour la marque ou pour le financement de la voiture de vos rêves. Je suis heureux

Plus en détail

Rapport annuel 2002 du ressort Qualité

Rapport annuel 2002 du ressort Qualité Rapport annuel 2002 du ressort Qualité Cette année a été marquée par des changements dans les structures de gestion de la qualité, notamment au niveau de l organisation et du personnel. Il vaut donc la

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT UNIQUE EN SUISSE ROMANDE En partenariat avec : En collaboration avec : LE MOT DES DIRECTEURS LES VOIES DE L EXCELLENCE L envol : vers un titre

Plus en détail

Quelle est votre fréquence* d'utilisation? Fréquente Moyenne Occasionnelle Très fréquente. Fréquence* d'utilisation par sexe 37% 35%

Quelle est votre fréquence* d'utilisation? Fréquente Moyenne Occasionnelle Très fréquente. Fréquence* d'utilisation par sexe 37% 35% bonus.ch : les cartes de crédit sont de plus en plus populaires En Suisse les cartes de crédit deviennent de plus en plus populaires. 48% des utilisateurs se servent de leur carte au moins une fois par

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION No 26

CIRCULAIRE D INFORMATION No 26 15 mars 2001 Dr. Hermann Walser CIRCULAIRE D INFORMATION No 26 Mesures urgentes dans le domaine du droit de timbre de négociation : les institutions de prévoyance assimilées aux commerçants de titres 1.

Plus en détail

Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale

Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale Article 1 Nom et siège 1.1. Sous la dénomination "Conférence des Chefs de Département de l'economie publique

Plus en détail

Nom de l entreprise. Branche. Personne à contacter. N de téléphone. Adresse Internet. Banque / Poste IBAN. Mode du paiement

Nom de l entreprise. Branche. Personne à contacter. N de téléphone. Adresse Internet. Banque / Poste IBAN. Mode du paiement Données sur l examen du risque Assurance de la responsabilité civile professionnelle des conseillers, fiduciaires, fournisseurs de prestations en matière de révision et autres prestataires de services

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies en investigation financière [CAS IF] Certificate of Advanced Studies in Financial Investigation [CAS FI]

Certificate of Advanced Studies en investigation financière [CAS IF] Certificate of Advanced Studies in Financial Investigation [CAS FI] Certificate of Advanced Studies en investigation financière [CAS IF] Certificate of Advanced Studies in Financial Investigation [CAS FI] Les Hautes écoles spécialisées Les Hautes écoles spécialisées (HES),

Plus en détail

Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS

Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS Etat au 04-04-2008 - 2 - Article 1 : Constitution Il est constitué sous le nom d'«institut Romand de Formation en Assurances», ci-après IRFA, une association

Plus en détail

Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos

Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos Fédération Suisse des Casinos Tel. 031 332 40 22 Effingerstr. 1 info@switzerlandcasinos.ch Boîte postale 593 www.switzerlandcasinos.ch 3000 Berne 7 - 2-1.

Plus en détail

Dans ces statuts, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment l homme ou la femme.

Dans ces statuts, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment l homme ou la femme. STATUTS DE LA CROIX-ROUGE VALAIS Dans ces statuts, toute désignation de personne, de statut ou de fonction vise indifféremment l homme ou la femme. Constitution Art.1 Sous le nom «Croix-Rouge Valais»,

Plus en détail

Le factoring. Petit déjeuner du 24 juin 2005 Chambre de commerce de Genève

Le factoring. Petit déjeuner du 24 juin 2005 Chambre de commerce de Genève Le factoring Petit déjeuner du 24 juin 2005 Chambre de commerce de Genève Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées par une entreprise spécialisée

Plus en détail

Il est temps, d économiser des primes!

Il est temps, d économiser des primes! Il est temps, d économiser des primes! NOUVEAU: Profitez des conditions avantageuses pour les membres. Offert par le plus grand assureur direct de Suisse. Calculez maintenant votre prime et demandez une

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 Statuts FSEA FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 La FSEA en bref La FSEA est l organisation faîtière de la formation continue en Suisse. Ses membres sont des organisations

Plus en détail

Prestations pour les membres du SSM

Prestations pour les membres du SSM Prestations pour les membres du SSM Consultation et protection juridique Le SSM offre à ses membres un service de consultation juridique pour toutes les questions relevant des rapports de travail et une

Plus en détail

Votre décompte en quelques mots

Votre décompte en quelques mots Votre décompte 1 Votre décompte en quelques mots Platinum Card Relevé de compte Numéro de Carte Date Prochaine date de facturation ELIANE EXEMPLE 3758-XXXXXX-XXXXX 11/03/05 14/04/05 1 2 www.americanexpress.ch

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle

Obligation d être assuré 2 Le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle 6.06 Etat au 1 er janvier 2011 Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 1 Les employeurs occupant des salariés soumis à l assurance obligatoire doivent s affilier

Plus en détail

crédit privé Transparent et avantageux

crédit privé Transparent et avantageux crédit privé Transparent et avantageux La pièce d identité doit impérativement contenir les informations suivantes: nom et prénom date de naissance nationalité et lieu d origine photo nº de la pièce d

Plus en détail

Nouvelle étude : les avantages du contre-projet l emportent

Nouvelle étude : les avantages du contre-projet l emportent Communiqué de presse Mardi 11 décembre 2012 Nouvelle étude : les avantages du contre-projet l emportent Étude comparative du professeur Peter Nobel sur l initiative Minder et le contre-projet Le contre-projet

Plus en détail

Rämistrasse 5, Postfach, 8024 Zürich Tel: +4144 250 49 90 // Fax: +41 44 250 49 99 Info@leasingverband.ch www.leasingverband.ch

Rämistrasse 5, Postfach, 8024 Zürich Tel: +4144 250 49 90 // Fax: +41 44 250 49 99 Info@leasingverband.ch www.leasingverband.ch Rämistrasse 5, Postfach, 8024 Zürich Tel: +4144 250 49 90 // Fax: +41 44 250 49 99 Info@leasingverband.ch www.leasingverband.ch 1. RÉTROSPECTIVE ASSL... 4 1.1. Assemblée générale ordinaire 2008 de l ASSL...4

Plus en détail

Evaluations statistiques

Evaluations statistiques 1 / 20 Evaluations statistiques Statistiques annuelles 2013, analyse pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 15.01.2014 Centre national de

Plus en détail

Le vent souffle: Swiss Sailing et Cornèrcard s embarquent dans le même bateau.

Le vent souffle: Swiss Sailing et Cornèrcard s embarquent dans le même bateau. Le vent souffle: Swiss Sailing et Cornèrcard s embarquent dans le même bateau. - Carte de membre Swiss Sailing - Carte de crédit Visa utilisable dans le monde entier - Billet d entrée pour des événements

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons ZEWOinfo Conseils aux donatrices et aux donateurs Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité ZEWO peuvent être déduits de l impôt fédéral

Plus en détail

Article 2 Siège L ACS constitue une association au sens du Code civil suisse. Son domicile est au siège de l administration centrale à Berne.

Article 2 Siège L ACS constitue une association au sens du Code civil suisse. Son domicile est au siège de l administration centrale à Berne. I. BUT ET SIÈGE Article 1 But L Automobile Club de Suisse, ACS, Automobil Club der Schweiz, ACS, Automobile Club Svizzero, ACS, fondé à Genève le 6 décembre 1898, a pour but de grouper les automobilistes

Plus en détail

Banques de Placement 1/3

Banques de Placement 1/3 Banques de Placement acrevis Bank AG, St. Gallen AEK BANK 1826 Genossenschaft, Thun Alpha RHEINTAL Bank AG, Heerbrugg www.acrevis.ch» www.aekbank.ch» www.alpharheintalbank.ch» 1/3 Bank BSU Genossenschaft,

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS COMMERCIAUX

CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS COMMERCIAUX CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS COMMERCIAUX La banque de la clientèle privée et commerciale SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES 4 Frais de tenue de compte Taux d intérêt Frais de port Frais de tiers CARTES

Plus en détail