Septembre ACTU ISR n 7

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Septembre 2009. ACTU ISR n 7"

Transcription

1 Septembre 2009 ACTU ISR n 7

2 SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTU ISR Septembre 2009 Les faits marquants Les news extra-financières ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 2

3 LES FAITS MARQUANTS ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 3

4 1. LES FAITS MARQUANTS Les bonus au centre des attentions (1) C est une bonne nouvelle : plusieurs personnalités ont récemment confirmé leur volonté de combattre les rémunérations excessives dans le secteur financier, afin d éviter un retour au «business as usual». Pour beaucoup, les modèles de rémunération ont encouragé la prise de risques considérables et ont trop valorisé la recherche de profits à court terme, au détriment de la stabilité du système financier. Concernant les responsables politiques (Nicolas Sarkozy, Angela Merkel, Alistair Darling, etc.), on peut voir dans leur attitude une réponse à la pression de l opinion publique, régulièrement choquée par les annonces des banques à l instar du milliard d euros provisionné par BNP Paribas au premier semestre, moins d un an après la chute de Lehman Brothers. Mais l appel à davantage de régulation vient aussi du monde de la finance. Lord Turner, président de la Financial Services Authority équivalent britannique de l Autorité des Marchés Financiers a évoqué l idée d une taxation des transactions (taxe Tobin). Il faut rappeler que c était le cheval de bataille de l association altermondialiste ATTAC. Les banques françaises via la Fédération Bancaire Française ont déjà accepté de se conformer à deux textes de recommandations en Les régulateurs suisses FINMA et anglais ont également publié des recommandations à l attention de leurs banques, respectivement en juin et en août. Aux Etats-Unis, Barack Obama a nommé un comité ad-hoc dirigé par Kenneth Feinberg chargé de contrôler et valider les 100 plus grosses rémunérations dans toutes les entreprises étant encore aidées par l Etat (principalement banques et constructeurs automobiles). Michel Camdessus vient de recevoir une mission similaire en France. ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 4

5 1. LES FAITS MARQUANTS Les bonus : les questions en suspens (2) Zone : Monde Enjeu : Gouvernance > Rémunérations Secteur concerné : Banque Entreprises potentiellement impactées : Le secteur financier continue de «payer» sa responsabilité dans la crise. Les banques semblent freiner chaque initiative de régulation. Elles se doivent pourtant d être exemplaires pour regagner la confiance des clients et des investisseurs. Y-aura-t-il une régulation internationale? Et si oui, laquelle? Les banques évoquent le risque de fuite des cerveaux si les mesures prises ne sont pas les mêmes sur l ensemble des places financières. L argument est contesté. Faut-il renoncer à changer les choses et ne rien faire? La prochaine réunion du G20 à Pittsburgh (24 et 25 septembre) suscite de sérieux espoirs d un engagement global. L'Europe y travaille en amont. Qui s assurera du respect des recommandations par les banques? Sans loi, l'etat n'aura a priori pas de fondement pour contrôler les pratiques des banques. Propositions : donner plus de pouvoir aux autres parties prenantes Le contrôle ne pourrait-il pas être effectué par les actionnaires, lors d'un vote en assemblée générale sur le système de rémunération? Cela obligerait également les banques à une plus grande transparence. UBS et Crédit Suisse ont montré la voie au printemps. Un projet de réglementation est en réflexion aux Etats-Unis. Une plus grande consultation du Comité d'entreprise La majorité des employés peut être excédée en connaissant les salaires de certains de leurs collègues, comme l ont montré certaines réactions à la Société Générale ou à BNP Paribas. Les très hauts salaires menacent sans doute quelque part l'affectio societatis. Davantage de courage des administrateurs pour faire respecter une certaine modération. L AMF a publié un rapport sur la conformité des entreprises françaises aux recommandations Afep-MEDEF au mois d août, preuve qu elle est disposée à prendre en charge le sujet. ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 5

6 1. LES FAITS MARQUANTS La taxe carbone sera bien là en 2010! (jusqu à nouvel ordre) (1) Le gouvernement a annoncé que la taxe carbone, ou «contribution climat énergie» dans le discours politiquement correct, s appliquerait bien à partir de Le débat est pourtant loin d être clos pour un sujet qui agite aussi bien la droite que la gauche. Retour sur un agenda complexe : Mai 2009 : le président français déclare sa volonté que l UE mette en place une taxe carbone Juin 2009 : création d une commission d Etat chargée de réfléchir à la mise en place d une taxe verte en France, présidée par Michel Rocard Juillet 2009 : A l issue des travaux de la conférence d experts, le rapport final est remis par Michel Rocard au gouvernement La taxe carbone, quels objectifs? La mise en place d une telle taxe a de nombreux avantages, notamment : réduire l'usage des énergies fossiles, promouvoir les technologies propres, se mettre en conformité avec les objectifs nationaux et européens pris par la France, concourir à la sécurité d approvisionnement de la France, établir un signal-prix carbone et mobiliser les gisements d abattements et enfin inciter à la modification des comportements les plus énergivores et à l innovation ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 6

7 1. LES FAITS MARQUANTS La taxe carbone sera bien là en 2010! (jusqu à nouvel ordre) (2) Zone : France Enjeu : Environnement- Changement Climatique Secteur concerné : Pétrole et Utilities (gaz) Entreprises potentiellement impactées : Contrairement aux premières prévisions, seules les hydrocarbures seront taxées. L industrie gazière (GDF-Suez ) et les pétroliers (ENI, BP ) devraient donc être impactés de manière marginale dans un premier temps (un signal prix de 14 /t de carbone est extrêmement faible) Le débat a été extrêmement complexe et de nombreuses propositions ont été faites (sur le prix, sa date d application, son périmètre, la redistribution des sommes collectées ). La dernière version de son application : Elle sera appliquée à partir de 2010 (un certain temps, 2011 était envisagé) Son prix sera celui fourni par le marché carbone, soit 14 /tonne de carbone (soit une hausse du prix du litre d essence de l ordre de 3 centimes) L électricité ne sera pas incluse dans la taxe, elle s attaquera en premier lieu à l essence, au gaz et au diesel. De nombreux points restent cependant à éclaircir : Le gouvernement laisse ouverte la porte à une augmentation progressive du prix de référence, convergeant par exemple vers les 100 en 2030 suggérés par la Commission Rocard Les modalités de la restitution du produit de la taxe demeurent totalement floues La pénalisation du pouvoir d achat, notamment pour les ménages les plus démunis, les ruraux et les inactifs : le dispositif prévoira bien des mesures financières d accompagnement, mais lesquelles? La finalisation aura lieu cet automne, puisque la taxe sera incluse dans le projet de loi de Finances 2010 que débattra le Parlement en octobre. ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 7

8 LES NEWS EXTRA-FINANCIERES ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 8

9 2. LES NEWS EXTRA- FINANCIERES L actualité des entreprises présentes dans nos fonds ISR (1) Le positionnement santé reconnu Danone (Agro-alimentaire) L autorité européenne de sécurité alimentaire a validé durant l été l allégation santé utilisée par Danone pour son yaourt anti-cholestérol Danacol. L EFSA a conclu que les termes utilisés reflétaient les preuves scientifiques disponibles, à savoir, d une part que les phytostérols ont un effet démontré pour abaisser le taux de cholestérol, et d autre part, que le cholestérol est un facteur de risque pour le développement des maladies coronariennes. L autorisation de l allégation de Danacol est donc un signe encourageant pour le groupe, qui place l apport santé par l alimentation au cœur de sa mission. France Telecom prend des dispositions contre le stress France Telecom (Télécommunications) Suite aux cas de suicide et aux dénonciations récentes des syndicats du groupe, la direction de France Telecom s est engagée à ouvrir rapidement une négociation sur le stress. Elle portera sur «la déclinaison de l accord interprofessionnel sur le stress», conclu en juillet Plusieurs mesures sont évoquées dans le communiqué du groupe : renforcement des équipes de médecine au travail et amélioration du réseau des assistantes sociales, renforcement des équipes de ressources humaines de proximité, et réaffirmation de la possibilité de négociations locales sur les mesures d accompagnement liées à des projets d évolution d organisation. La prochaine réunion du CHSCT (Comité d Hygiène, Santé, Conditions de Travail) du groupe est prévue pour le 10 septembre. Côté syndicats, ce sont l organisation du travail, le modèle de management et le lien entre restructurations et souffrance au travail qui sont mis en cause. ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 9

10 2. LES NEWS EXTRA- FINANCIERES L actualité des entreprises présentes dans nos fonds ISR (2) Un bel avenir pour les «réseaux électriques intelligents» Siemens (Equipements industriels - Allemagne) Siemens IT Solutions and Services devrait acquérir au 1 er octobre 60% du capital d Energy4U afin de développer son portefeuille dans le «smart grid» avec la fourniture de compteurs et systèmes de facturation intelligents aux utilities. Basée en Allemagne, Energy4U (90 employés, principaux clients en Allemagne, Autriche, Suisse et Croatie) est spécialisée dans la mise en œuvre de systèmes SAP de facturation et de données clients dans le secteur de l énergie. Présent sur l ensemble de la chaîne de valeur des utilities (génération, transport, distribution, mesure), Siemens veut développer sa franchise dans le «smart grid». Son «portefeuille environnement» est évalué à 19 milliards d de ventes en 2008, soit environ 25% du chiffre d affaires total du groupe. Fortum (Utilities - Finlande) Fortum investira 170 millions d sur 9 ans dans le «smart grid». Pendant la première phase ( ), clients finlandais seront équipés de nouveaux compteurs assurant un monitoring en temps réel des consommations individuelles pour une facturation fondée sur des niveaux réels de consommation (et non plus estimés), une meilleure gestion des capacités de réseau ainsi que des économies d énergie. Ces compteurs seront en outre capables de communiquer par liaison sans fil avec les appareils électriques du foyer. Suite à cette période d installation, le système sera totalement déployé et la société espagnole Telvent sera chargée de sa maintenance pour les six années suivantes. Sur la période , Fortum avait équipé l ensemble de ses clients suédois d un système automatisé de compteurs. Le «smart grid» peut permettre une amélioration du service clients. ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 10

11 2. LES NEWS EXTRA- FINANCIERES L actualité des entreprises présentes dans nos fonds ISR (3) Renault et Nissan préparent la route au véhicule électrique Renault (Automobiles) A l occasion de la signature d un accord préliminaire afin «d identifier des domaines potentiels de coopération» dans le véhicule électrique avec l Etat de Victoria (sud-est de l Australie), l alliance Renault-Nissan précise que près de 30 accords ont déjà été signés avec différentes autorités, villes ou organisations à travers le monde, notamment aux Etats-Unis et en Europe. Le constructeur cherche ainsi à assurer des débouchés aux véhicules électriques de grande série dont la sortie est prévue en EDF Energies Nouvelles signe un partenariat privilégié dans l énergie marine EDF Energies Nouvelles (Utilities) L énergéticien français et DCNS (héritière de la direction des chantiers navals) viennent de signer un partenariat dans l énergie marine, dans les domaines spécifiques de l énergie des vagues et des courants marins, et de l énergie thermique des mers. L un apportera son expertise en matière d énergies renouvelables, l autre en matière de conception et entretien de systèmes navals complexes. Les deux groupes précisent que les premiers projets pourraient être réalisés dans les DOM-TOM. Ils s inséreraient ainsi dans le Grenelle de la mer (juillet 2009), qui a fixé un objectif de MW d énergie marine à horizon 2020, avec en priorité le développement de projets sur les territoires d outre-mer. Axa Private Equity (PE) rachète un portefeuille éolien Axa (Assurance) La filiale de l assureur AXA a acquis pour un montant non dévoilé des actifs éoliens de Babcock & Brown. Le fonds australien, en liquidation, possédait l'une des plus importantes plates-formes éoliennes en France, composée de 15 fermes situées dans le nord-ouest de la France, d'une capacité totale de 163 MW. Axa PE a déjà investi une centaine de millions d'euros dans le secteur des énergies renouvelables. Le fonds avait déjà créé en février 2009 une joint-venture (TRE & Partners) avec le groupe italien Tozzi, dédié aux investissements dans le secteur des énergies renouvelables en Italie. ACTU ISR N 6 AOUT 2009 Page 11

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique Agir, une nécessité et une responsabilité Le Grenelle de l Environnement a conduit à un constat partagé par tous :

Plus en détail

Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale

Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale Communiqué de presse - Mardi 28 juillet 2009 Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale A la suite de la conférence d experts sur la Contribution Climat Energie, Michel

Plus en détail

Octobre 2009. ACTU ISR n 8

Octobre 2009. ACTU ISR n 8 Octobre 2009 ACTU ISR n 8 SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTU ISR Septembre 2009 Les faits marquants Les news extra-financières ACTU ISR N 8 OCTOBRE 2009 Page 2 LES FAITS MARQUANTS ACTU ISR N 8 OCTOBRE 2009 Page 3 1.

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

STRATEGIE DE LA FRANCE DANS LA LUTTE CONTRE LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE. Déplacement dans l Ain. Jeudi 10 septembre 2009 DOSSIER DE PRESSE

STRATEGIE DE LA FRANCE DANS LA LUTTE CONTRE LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE. Déplacement dans l Ain. Jeudi 10 septembre 2009 DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE STRATEGIE DE LA FRANCE DANS LA LUTTE CONTRE LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Déplacement dans l Ain Jeudi 10 septembre 2009 DOSSIER DE PRESSE TIENT COMPTE DU DISCOURS PRONONCE DISCOURS

Plus en détail

Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre

Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre 5 février 2010 Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre L évolution du bouquet énergétique français vers une économie faiblement carbonée

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

L'ouverture à la concurrence

L'ouverture à la concurrence [Extrait] CONSOMMATION ET CONCURRENCE RÉGLEMENTATION Services en réseaux L'ouverture à la concurrence Article du bureau Économie des réseaux, de la direction de la Prévision et de l analyse économique.

Plus en détail

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien Le plan stratégique de développement durable de

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Aux Etats-Unis, la crise des Subprime engendrée par la mévente ou, au mieux, par la cession, à de faibles prix, de millions d habitations

Plus en détail

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA CEO Update 29 janvier 2009 1 Avertissement Cette présentation inclut des déclarations et données prospectives qui ne constituent pas des garanties de performance future. Ces déclarations et données sont

Plus en détail

Fonds SRI. Pour quelle performance financière et extra-financière?

Fonds SRI. Pour quelle performance financière et extra-financière? Comité économique et social européen 11 mars 2010, Madrid Fonds SRI Pour quelle performance financière et extra-financière? Ethos Investir - Voter Dialoguer Jean Laville, Directeur-adjoint 1 Ethos, Fondation

Plus en détail

Les profits des entreprises du

Les profits des entreprises du Les profits des entreprises du CAC 40 Des hausses de profits déconnectées de la réalité économique David Meyer collaborateur de la Direction Fédérale sur les questions économiques 1 Méthodologie Les données

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE SUPERETHANOL E85 EN FRANCE

CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE SUPERETHANOL E85 EN FRANCE CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE SUPERETHANOL E85 EN FRANCE ASSOCIANT : La Fédération nationale des syndicats d exploitants agricoles (FNSEA), Les Jeunes agriculteurs (JA), L Association générale

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Federal finance Gestion a exercé son droit de vote à 99 assemblées générales.

RAPPORT ANNUEL. Federal finance Gestion a exercé son droit de vote à 99 assemblées générales. BILAN DE VOTE 2014 En conformité avec l article 314-101 du règlement général de l Autorité des Marchés Financiers (AMF), Federal Finance Gestion (FFG) rend compte des conditions dans lesquelles elle a

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Lundi 16 juin 2008

COMMUNIQUE DE PRESSE Lundi 16 juin 2008 COMMUNIQUE DE PRESSE Lundi 16 juin 2008 SUEZ ENVIRONNEMENT 1, rue d Astorg - 75008 PARIS - FRANCE Tél. : +33 (0)1 58 18 52 27 - Fax : +33 (0)1 58 18 51 68 www.suez-environnement.com SUEZ ENVIRONNEMENT

Plus en détail

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance Epargne Pension AEP - Assurance Epargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

LES LBO. Une technique particulière de financement des entreprises

LES LBO. Une technique particulière de financement des entreprises LES LBO Une technique particulière de financement des entreprises Les LBO («leverage buy-out») font aujourd hui la une de l actualité financière et économique. Plus de 5000 entreprises françaises seraient

Plus en détail

Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint. Actes du Colloque Xerfi

Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint. Actes du Colloque Xerfi Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint Finance emploi relocalisations Actes du Colloque Xerfi Michel Aglietta Eric Bourdais de Charbonnière Jérôme Cazes Louis

Plus en détail

En 2003, la Fédération française des sociétés d assurance et la

En 2003, la Fédération française des sociétés d assurance et la L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE : LE POINT DE VUE D UNE MUTUELLE SPÉCIALISTE EN ASSURANCE VIE L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE : LE POINT DE VUE D UNE MUTUELLE SPÉCIALISTE EN ASSURANCE

Plus en détail

Rapport de la commission sur l organisation du marché de l électricité présidée par Paul Champsaur Observations de la FNCCR

Rapport de la commission sur l organisation du marché de l électricité présidée par Paul Champsaur Observations de la FNCCR Rapport de la commission sur l organisation du marché de l électricité présidée par Paul Champsaur Observations de la FNCCR Le rapport de la commission Champsaur préconise le maintien, à l aval du système

Plus en détail

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC. www.siem.ma

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC. www.siem.ma INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC www.siem.ma «Compte tenu du développement considérable que ces nouveaux gisements énergétiques seront appelés à connaître, ils doivent être dès aujourd

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas u Luxembourg, le 4 avril 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas Des résultats opérationnels solides hors éléments exceptionnels Des résultats commerciaux

Plus en détail

Projet de loi de finances 2016 : Les propositions d Europe Ecologie Les Verts

Projet de loi de finances 2016 : Les propositions d Europe Ecologie Les Verts Projet de loi de finances 2016 : Les propositions d Europe Ecologie Les Verts En affectant les ressources et les charges de l Etat, le projet de loi de finances 2016 permet la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques 2012 Stabilisation de l activité 2013 Perspectives de reprise Enjeux énergétiques Paris, le 21 mars 2013 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49

Plus en détail

Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France

Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France Réunion physique - 16/09/2010 de 9h00 à 10h00 Présents: ARNOULD Emmanuel (Innovafonds), BALLY Jean-Marc (Aster Capital),

Plus en détail

Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3% et du résultat d exploitation courant de +13,2%

Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3% et du résultat d exploitation courant de +13,2% Communiqué de presse le 24 juillet 2014 Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3 et du résultat d exploitation courant de +13,2 Une progression soutenue des résultats

Plus en détail

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ACTIONNAIRE RENAULT ÉDITION AVRIL 2015 GROUPE RENAULT

GUIDE PRATIQUE DE L ACTIONNAIRE RENAULT ÉDITION AVRIL 2015 GROUPE RENAULT GUIDE PRATIQUE DE L ACTIONNAIRE RENAULT ÉDITION AVRIL 2015 GROUPE RENAULT GROUPE RENAULT GUIDE PRATIQUE DE L ACTIONNAIRE RENAULT 2 / 3 LE MOT DU PRÉSIDENT SOMMAIRE 03 LE MOT DU PRÉSIDENT 04 LES 3 FORMES

Plus en détail

Baromètre d opinion «World Leaders» Vague 6 Avril 2010

Baromètre d opinion «World Leaders» Vague 6 Avril 2010 Paris, le 23 avril 2010 Baromètre d opinion «World Leaders» Vague 6 Avril 2010 Barack Obama et le Dalaï Lama au sommet Angela Merkel en baisse mais toujours leader parmi les Européens Benoît XVI rechute

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Digitally Enabled Grid. Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique

Digitally Enabled Grid. Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique Digitally Enabled Grid Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique Moins de pannes et de pertes non techniques, plus de services, une économie potentielle annuelle pouvant aller jusqu à 40

Plus en détail

LE RAFP. Un investisseur de long terme,

LE RAFP. Un investisseur de long terme, LE RAFP Un investisseur de long terme, SOMMAIRE 04_ L investissement socialement responsable 06_ Une politique ISR au cœur du développement du Régime 08_ Une politique d investissement de long terme 09_

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

Réunion Actionnaires. Nantes 14 septembre 2009. Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris

Réunion Actionnaires. Nantes 14 septembre 2009. Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris Réunion Actionnaires Nantes 14 septembre 2009 1 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services t Puteaux, le 28 juin 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE La naissance de BNP Paribas Rental Solutions renforce l offre de location longue durée avec services de BNP Paribas La location avec service d équipements

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 Croissance des résultats opérationnels Produit Net Bancaire : 2 929 millions d euros (+ 2.9

Plus en détail

Charte Investissement Responsable des acteurs de la Place de Paris: Actions menées par les signataires pour répondre à leurs engagements

Charte Investissement Responsable des acteurs de la Place de Paris: Actions menées par les signataires pour répondre à leurs engagements Charte Investissement Responsable des acteurs de la Place de Paris: Actions menées par les signataires pour répondre à leurs engagements Bilan 2009-2011 Mars 2012 1 Les signataires Depuis juillet 2009

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Toulouse 8 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4 L OFFRE DE FORMATION carbone 4 Changement climatique, raréfaction des ressources énergétiques la contrainte carbone s intensifie et les acteurs publics et privés doivent s adapter rapidement. Or, la meilleure

Plus en détail

CES DOCUMENT DE RÉFLEXION SUR LA CRISE 2010/2 BANQUES, SAUVETAGES ET PRIMES

CES DOCUMENT DE RÉFLEXION SUR LA CRISE 2010/2 BANQUES, SAUVETAGES ET PRIMES CES DOCUMENT DE RÉFLEXION SUR LA CRISE 2010/2 BANQUES, SAUVETAGES ET PRIMES Qu en est-il de la valeur de certains titres? Les titres adossées à des créances sont aujourd hui considérés comme des «actifs

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Puissance Euro 6. Eligibilité : assurance vie et compte titres Code ISIN : FR0010987701

Puissance Euro 6. Eligibilité : assurance vie et compte titres Code ISIN : FR0010987701 Puissance Euro 6 PA R I S LO N D R E S B R U X E L L E S F R A N C F O R T G E N È V E M A D R I D M I L A N S TO C K H O L M Z U R I C H N E W Y O R K S I N G A P O U R Durée d investissement conseillée

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

Assemblée générale ordinaire des Actionnaires. 26 septembre 2012

Assemblée générale ordinaire des Actionnaires. 26 septembre 2012 Assemblée générale ordinaire des Actionnaires Assemblée générale ordinaire du 26/09/12 > Ordre du jour A. Rapport du Directoire B. Rapport du Conseil de surveillance C. Rapport du président du Conseil

Plus en détail

«La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine

«La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine «La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités» Agir sur son patrimoine Jérôme Gatier, directeur Plan Bâtiment Grenelle Plan Bâtiment Grenelle 1 Sommaire

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES

NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES NOTRE OFFRE DE SERVICES ÉNERGÉTIQUES SOMMAIRE BHC ENERGY, c est... Présentation de la société Des solutions adaptées à vos besoins Pourquoi structurer sa démarche d efficacité énergétique? Nos prestations

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN Découvrez toutes les publications d EDF Collectivités sur : www.edfcollectivites.fr Origine 2009 de l électricité fournie par EDF 82,1 % nucléaire - 9,5 % renouvelables (dont 7,1 % hydraulique) 3,5 % charbon

Plus en détail

QUELS INDICATEURS POUR MESURER LA PERFORMANCE ESG DES INVESTISSEMENTS?

QUELS INDICATEURS POUR MESURER LA PERFORMANCE ESG DES INVESTISSEMENTS? QUELS INDICATEURS POUR MESURER LA PERFORMANCE ESG DES INVESTISSEMENTS? Synthèse de l étude réalisée par Dominique Blanc, Aela Cozic et Aurélie de Barochez, Centre de recherche ISR - Janvier 2013 Mesurer

Plus en détail

Enerfip. La plate-forme de financement participatif dediée a la Transition Energétique

Enerfip. La plate-forme de financement participatif dediée a la Transition Energétique Enerfip La plate-forme de financement participatif dediée a la Transition Energétique enerfip en bref Objectif Permettre le financement d une partie des projets d énergie renouvelables par les citoyens

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Réguler équitablement les émissions GES du fret maritime pour financer la lutte contre le changement climatique

Réguler équitablement les émissions GES du fret maritime pour financer la lutte contre le changement climatique Réguler équitablement les émissions GES du fret maritime pour financer la lutte contre le changement climatique En bref. Il s agit de créer un mécanisme de marché sous la forme d une taxe sur les soutes

Plus en détail

expertiz8xpertiz8 Brochure

expertiz8xpertiz8 Brochure e-cie vie, Société Anonyme au capital de 69 119 530 euros Entreprise régie par le Code des assurances - 440 315 612 RCS Paris Siège Social : 7/9 boulevard Haussmann - 75009 Paris Société appartenant au

Plus en détail

LES GRANDES PROBLEMATIQUES D UNE SOCIETE DE DISTRIBUTION

LES GRANDES PROBLEMATIQUES D UNE SOCIETE DE DISTRIBUTION LES GRANDES PROBLEMATIQUES D UNE SOCIETE DE DISTRIBUTION Patrice CAILLAUD 9 septembre 2014 LE RÉSEAU ÉLECTRIQUE AU CŒUR DES DÉBATS DANS DE NOMBREUX PAYS LA PRESSE EN PARLE» Le paradoxe Africain Jeune Afrique

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie

Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie Résumé: - Les Fonds en Euros des compagnies d assurance assurent un couple sécurité / rendement optimal notamment dans l optique d une épargne en vue de

Plus en détail

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE 1. Exposé des motifs - Problématique Dans le contexte de crise économique et de profondes

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX. Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX. Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées 1 Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT Rassemble, Informe et Propose des mesures et techniques pour faire progresser

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

Nouvelle disposition constitutionnelle concernant un système incitatif en matière climatique et énergétique - procédure de consultation

Nouvelle disposition constitutionnelle concernant un système incitatif en matière climatique et énergétique - procédure de consultation Administration fédérale des finances AFF Bundesgasse 3 3003 Berne kels@efv.admin.ch Par courriel Zurich, le 14 avril 2015 mas / mr / sim dokument1 Nouvelle disposition constitutionnelle concernant un système

Plus en détail

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 29 JUIN 2012

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 29 JUIN 2012 LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 29 JUIN 2012 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance Epargne Pension AEP - Assurance Epargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Ne pas diffuser, publier ou distribuer, directement ou indirectement, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Solairedirect enregistre son document de

Plus en détail

Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants

Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants Cédric Tille Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement, and Center for Economic Policy Research (CEPR)

Plus en détail

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 VERBATIM Présentation à l IGNES 27 Juin 2013 Une proposition d étude du cabinet CODA Strategies Octobre 2012 CODA STRATEGIES - 4 rue Galvani

Plus en détail

Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers. Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services

Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers. Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services 08/01/2014 Dépositaire de fonds immobilier : une solide

Plus en détail

ANROC - Journées des élus

ANROC - Journées des élus Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï ANROC - Journées des élus Quel avenir

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 A la découverte de Solucom Réunion investisseurs - 3 juin 2015 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

SMART HOME Quel prix d appel pour les nouveaux services?

SMART HOME Quel prix d appel pour les nouveaux services? SMART HOME Quel prix d appel pour les nouveaux services? COLOMBUS INSIGHT SMART HOME, UN MARCHÉ PROMETTEUR QUI PEINE ENCORE À ATTIRER LES Le marché des services énergétiques pour les particuliers est encore

Plus en détail

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques QBE France Votre partenaire en gestion de risques QBE, un savoir-faire reconnu et des équipes professionnelles à l écoute des entreprises et des courtiers QBE, un leader mondial de l assurance et de la

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts 24 janvier 2014 Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la La place sa priorité stratégique «Transition Énergétique

Plus en détail

Energie : Economie et Politique(s)

Energie : Economie et Politique(s) Energie : Economie et Politique(s) Jean-Pierre Hansen 1 1. À propos de l énergie en général Energie et Environnement Le couple qui influencera le plus nos situations individuelles et collectives dans les

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Investissement socialement responsable... Quand durable rime avec rentable Peu connus du grand public il y a encore quelques années, les fonds

Plus en détail

é p a r g n e r é t h i q u e

é p a r g n e r é t h i q u e Introduction «Ne choisissez pas les placements éthiques pour l éthique. Il faut en attendre des performances similaires aux placements classiques, auxquelles nous ajoutons gratuitement un supplément éthique.»

Plus en détail

Les instruments de la politique énergétique suisse pour réduire la consommation de pétrole

Les instruments de la politique énergétique suisse pour réduire la consommation de pétrole Les instruments de la politique énergétique suisse pour réduire la consommation de pétrole La consommation de pétrole par habitant est supérieure dans notre pays à la moyenne de l UE, entre autres parce

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité Pistes d évolution pour le financement de la précarité énergétique

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité Pistes d évolution pour le financement de la précarité énergétique Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel

Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel Avril 2012 Briefing Carburants à faible intensité carbone: coûts administratifs modestes, bénéfices significatifs Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel Dans le cadre de l article

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le lundi 20 avril 2015 500 territoires à énergie positive pour la croissance verte et pour le climat

Plus en détail

3. La comptabilitéuniverselle

3. La comptabilitéuniverselle McDonald s France Indicateurs Développement Durable Comité21 20 Octobre 2011 1 SOMMAIRE 1. Le projet global 2. Bilan des 3 études 3. La comptabilitéuniverselle Page 2 2 1. LE PROJET GLOBAL 3 Point de départ

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES

Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Membre inscrit I. Définitions Loi du 11 mai 2007 relative

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC

L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC Dans le cadre du séminaire «Stratégies d internationalisation» animé par Mr SAADI Rapport de synthèse au sujet de L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC Réalisée par : Houda EL HOUARI 1 Samia HAFSI Participantes

Plus en détail

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CONSEIL STRATEGIQUE & ACCOMPAGNEMENT OPERATIONNEL 2, Rue de la Claire - 69009 Lyon-France Tél. : +33 (0)4.78.83.40.40 - Fax : +33 (0)4.78.64.02.23

Plus en détail

RENOVATION ENERGETIQUE

RENOVATION ENERGETIQUE RENOVATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS DU TERTIAIRE : IL FAUT AGIR! Par le pôle Ecologie de Terra Nova Le 25 octobre 2013 La rénovation énergétique des bâtiments est une condition sine qua non de la réussite

Plus en détail