Disponible sur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Disponible sur http://portail.naftal.dz"

Transcription

1

2 Disponible sur

3 Sommaire 05. Editorial Les Informations de la Direction Générale 06. Naftal présente deux communications au 24ème congrès mondial du Gaz 09. Le Président Directeur Général inaugure le premier Data Center. 11. Le Président Directeur Général lance le nouveau système de Dispatching Carburants. La vie de l Entreprise 13. Convention Naftal/BEA pour la généralisation de l utilisation de la carte à puce 14. Le Directeur Central Systèmes d Information à Naftal News 16. Formation des gérants stations-service du réseau tiers 17. La nouvelle bouteille de gaz B6 dans les foyers des Ménages 18. Boite à idées : Exprimez-vous, vos suggestions nous éclairent 19. Bitumes- Naftal innove à Djendjen 21. Acquisition de 08 locotracteurs Rail- Route La Branche Carburants renforce ses moyens de logistique 22. Signature de contrat Naftal CAGEX 23. Journée d études sur la récupération des vapeurs 24. Le professeur Drouet invité au forum Naftal 26. Naftal participe à la réhabilitation des forêts calcinées. 28. La communication de crise, un outil incontournable de la gestion de crise 30. Cérémonie de remise de diplômes aux majors de la promotion 2009 à l API 31. L observatoire de l emploi féminin organise un Brainstorming 32. Retour d expérience sur la sécurité 34. Journée d études sur les aires d autoroute avec stations-service 36. La Direction Exécutive Ressources Humaines organise une conférence sur les conditions de travail des chauffeurs Naftal Dossier : Développement du réseau pipeline 38. Journée d études sur la gestion de l intégrité du pipeline Weather ford au service de Naftal 40. Signature de contrat de réalisation de pipelines Naftal/ENAC 42. Projet pipelines, un ambitieux plan de développement 44. Signature de convention pour la réalisation des études et actualisations des canalisations Naftal/ENAC. 3 Entretien 45. Le Secrétaire Général de la FNTPGC, monsieur Sid Ali Beldjerdi à Naftal News.

4 49. Portrait de la femme dispatcher Naftal dans la Société 50. Préservation de l environnement - NAFTAL au rendez-vous 52. Naftal partage la joie des élèves du CEM les Dunes lors de la cérémonie de fin d année scolaire Activités Sociales 53. Naftal organise des visites guidées au profit des enfants des travailleurs. Contribution 54. L assainissement des investissements : un des préalables au passage au système comptable et financier «SCF» Echos du Secteur de l Energie & des Mines Visite d inspection du Ministre de l Energie et des Mines de l avancement du projet de réaménagement du centre de distribution de Naftal -Bouira 56. Le secteur de l Energie et des Mines organise sa 1ère Conférence des cadres. 58. Le bureau Exécutif de l organisation internationale de l Energie et des Mines (OIEM) tient sa réunion à Alger. 60. Echos de la presse NAFTAL Spa. au Capital Social de DA Revue NAFTAL Numéro 11 / Mars 2010 Directeur de Publication : Said Akretche Responsable de la Coordination et de la Rédaction: Djamal Cherdoud Ont collaboré à ce numéro: Halim Lotfi Kebilène - Farah Amraoui - Mourad Remla - Fella Boulahlib. Photos: Samir Boulahlib Siège: Route des Dunes, Chéraga, B.P.73 Alger Tél : 213 (0) // Fax: 213 (0) // Site web: Conception et Réalisation : PCcom

5 Edito C est parce que les exigences croissantes de la qualité, de la sécurité, du respect de l environnement et de la compétitivité sont devenues un facteur déterminant pour mesurer à la fois l efficience, la performance et la rentabilité d une entreprise, que le management de Naftal a décidé d amorcer une nouvelle dynamique qui garantisse la satisfaction de toutes ces exigences. Cette dynamique qui représente indéniablement la clé de voûte du développement et de la pérennité de Naftal a été inscrite dans une stratégie claire, qui s articule autour de la modernisation de tous les paramètres, notamment de gestion, de commercialisation et des moyens de transport de l entreprise. C est ainsi qu une attention particulière a été consacrée au développement du transport par canalisations qui permet un maillage intelligent de tout le territoire national, de telle sorte à assurer dans les meilleures conditions de qualité et de sécurité, la couverture permanente des besoins La modernisation, clé de voûte nationaux en produits pétroliers, qui enregistrent d année en année une croissance substantielle, induite par les grands projets initiés par les pouvoirs publics. Cette modernisation a concerné également les systèmes d information de l entreprise, eu égard au rôle important que jouent de nos jours ces outils incontournables, particulièrement pour une entreprise comme Naftal, dont l étendue des installations à l échelle nationale militent pour la mise en place d un système d information intégré qui lui permette de remplir sa mission dans les meilleures conditions possibles. L acquisition du nouveau Data Center par l entreprise répond, à juste titre, à ce souci de partager les bienfaits des nouvelles technologies de l information et de la communication, en les mettant à la disposition de tout le collectif de Naftal, afin d offrir à notre clientèle des prestations de services de haute qualité. Dans un autre registre, le facteur humain n est pas en reste de cette belle modernisation, en raison qu il constitue le point nodal de toute cette dynamique qui n aura de sens que si l homme intervient comme un acteur actif et engagé. C est dans cet esprit qu un ambitieux programme de formation, certes diversifié, mais ciblé a été minutieusement arrêté pour garantir un perfectionnement certain des compétences et des qualifications de notre collectif, de telle manière à réussir le retour sur cet important investissement, tant sur le plan managérial que sur le plan de la productivité et de la rentabilité. Le collectif de Naftal est aujourd hui unanime sur la nécessité du recours à ce choix stratégique parce demain se construit aujourd hui. Nous en sommes tous conscients et nous y travaillons sérieusement pour réussir ce beau challenge. 5

6 Les Informations de la Direction Générale Naftal présente deux communications au 24 ème Congrès Mondial du Gaz naturel Mme Christina Fernandez, Présidente de l Argentine 6 La capitale d Argentine, Buenos Aires, a accueilli pour la première fois du 05 au 09 octobre 2009, le 24ème Congrès mondial du gaz naturel organisé tous les trois ans par l Union Internationale du Gaz (IGU) et auquel ont pris part différents acteurs énergétiques ainsi que des représentants de gouvernements et d organisations internationales (Scientifiques et professionnels de l industrie gazière) d environ 68 pays. Cet événement planétaire a connu une participation algérienne représentée par le Ministre de l Energie et des Mines, monsieur Chakib Khelil, des cadres supérieurs du Ministère et des différentes entreprises du secteur. Pour sa part, Naftal a été représentée par messieurs Said Akretche et Samir Houghlaouene respectivement Président Directeur Général et chef de département SPE (Stratégie, Planification et Etudes) qui ont présenté deux (02) communications portant sur «Role of LPG in satisfaction of energy needs in the Algerian domestic and transportation sector» et «Prospects for the Developpment of Natural Gas Vehicule (NGV) in Algeria». C est sous le thème «The Gobal Energy Challenge: Reviewwing the Strategies for Natural Gas» que le coup d envoi de cette manifestation a été donné par la Présidente de l Argentine, Mme Christina Fernandez de Kirchner qui a rappelé l importance du gaz naturel comme source d énergie pour le soutien de la croissance économique mondiale et aussi comme réponse aux problèmes climatiques. madame la Présidente a rappelé «qu il est vital de développer l industrie gazière mondiale par des efforts d investissements dans tous les maillons de la chaîne». Pour l Union Internationale du Gaz (IGU), l objectif recherché à travers cette rencontre est d établir un équilibre constructif entre la sécurité de l approvisionnement et la demande, soutenir l intégration d un marché régional du gaz, contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie, présenter des solutions pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, assurer des opérations sûres et responsables écologiquement et enfin, soutenir la recherche et le développement.

7 Les Informations de la Direction Générale Cette manifestation a connu plus de 500 participants et exposants qui ont à leur tour présenté leurs activités, leurs identités ainsi que leurs domaines d intervention. Cette édition, tournée vers un avenir en énergie propre, a traité des thèmes portant sur les défis auxquels l industrie gazière est confrontée et ce, à travers des Keynotes, des panels (sessions plénières), des sessions techniques (working committee «WOC», Program Committees «PGC» & Task Forces «TF») et enfin, une session spéciale dédiée au programme triennal de l IGU. Trois principaux thèmes ont marqué les travaux de ce congrès. Le premier est relatif au «Défi énergétique global avec l examen des stratégies pour le gaz naturel jusqu au 2030». Le deuxième a concerné «La contribution de l industrie du gaz naturel, en termes de sécurité d approvisionnement, sécurité et environnement». Le troisième a traité «L intégration au marché régional du gaz, en tant que moteur essentiel de la croissance économique durable». Ainsi, les intervenants ont présenté les meilleures pratiques en usage dans les domaines liés à l amont, à l aval, au GNL et aux aspects relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. Dans cette optique écologique, des avancées technologiques ont fait également l objet de ce congrès, parmi elles la récupération et le stockage de CO2, la technologie GNL et les techniques de gestion des réseaux intégrés du gaz naturel. Pour ce qui est de la participation algérienne, deux objectifs ont été fixés visant d une part, à montrer le rôle des GPL et du GNV dans la satisfaction des besoins énergétiques en Algérie et les efforts consentis dans ces domaines et d autre part, à se familiariser avec les expériences des autres pays dans le domaine du gaz en général et des GPL et du GNV en particulier. 7

8 Les Informations de la Direction Générale 8 Au cours de son intervention au panel 3, le Ministre de l Energie et des Mines, monsieur Chakib Khelil, a confirmé l engagement de l Algérie à approvisionner le marché mondial du gaz, si un système de prix rémunérateur est mis en place. Selon le premier responsable du secteur, cette visite a été aussi l occasion pour l Algérie de «promouvoir la participation des compagnies internationales et les acteurs de l industrie gazière à la 16ème Conférence Internationale du gaz naturel liquéfié (GNL16) qui aura lieu à Oran du 18 au 21 avril 2010». Par ailleurs, il a souligné le rôle du Forum des pays exportateurs de Gaz (GECF) dans la promotion du dialogue entre les pays producteurs et les pays consommateurs. C est dans ce contexte qu une communication intitulée «Sonatrach : Strategic Approach in LNG Global Market» a été présentée par le Vice-président Aval, monsieur A.Feghouli, dans laquelle il a rappelé les efforts consentis par Sonatrach dans ce domaine. Naftal a eu, pour sa part, une participation active dans le congrès à travers deux présentations assurées par son Président Directeur Général, Monsieur Saïd Akretche, et par Monsieur Samir Houghlaouene intitulée «Role of LPG in satisfaction of energy needs in the Algerian domestic and transportation sector». Cette communication a mis en relief l importance de l utilisation de toutes les ressources disponibles pour satisfaire la demande énergétique algérienne, dans une optique de rationalité et de protection de l environnement. La deuxième communication du premier responsable de l entreprise a porté sur un autre axe de la politique énergétique algérienne à savoir le développement du Gaz Naturel Véhicule (GNV) «Prospects for the Developpment of Natural Gas Vehicule (NGV) in Algeria». Monsieur Akretche a indiqué lors de son intervention que le programme permettra l émergence progressive du GNV dans le mix carburants en Algérie. Il est à rappeler enfin que le gaz naturel prend une part de plus en plus importante dans les bilans énergétiques, grâce à son utilisation dans la production de l électricité, d autant plus qu il est devenu aussi important que le pétrole, en plus du fait qu il soit actuellement l énergie la moins polluante des énergies fossiles représentant plus de 20% de la consommation mondiale en énergie, un taux qui peut doubler en H.L.Kebilène

9 Les Informations de la Direction Générale Le Président Directeur Général inaugure le premier Datacenter. Gestion de l information, un axe pivot Ce projet initié par Naftal et réalisé par la société CFAO Technologies Algérie, repose sur une conception moderne et évolutive capable d accompagner le programme de mise à niveau du système d information de Naftal. Dans le cadre de la mise en service d un nouveau centre de stockage et de traitement d information au niveau de la Direction Centrale des Systèmes d Information (DCSI), le Président Directeur Général de Naftal, monsieur Saïd Akretche a procédé, le mercredi 11 novembre 2009 au siège de l entreprise, à l inauguration du premier Datacenter de la société. Il est à noter que ce Datacenter a été conçu dans un délai de huit (08) mois avec une période de garantie de trois (03) années. La présentation de ce projet a été faite par monsieur Brahmi, Chef de Département Back-office à la DCSI, qui a exposé la fiche technique du Datacenter qui comprend les travaux d habillage et de mise à niveau des locaux (climatisation de précision, détection de fuite de liquide, détection et extinction incendie, solution d énergie modulaire et enfin une salle de supervision) ainsi que les équipements de traitement et de stockage (serveurs de nouvelles générations, espace de stockage centralisé, robot de sauvegarde, switchs de cœur du réseau). L ensemble de cette installation est géré avec des outils de supervision dont un système de contrôle d accès avec badge et code confidentiel. Au cours de cette présentation, il a été indiqué que ce Datacenter représente le noyau de l infrastructure informatique globale de la société avec les deux autres composantes, en l occurrence les projets d installation de réseaux locaux et l interconnexion des sites opérationnels. Le Président Directeur Général a, pour sa part, exprimé sa satisfaction de cette belle réalisation qui se veut un saut qualitatif vers la modernisation de l entreprise. 9

10 Les Informations de la Direction Générale 10 Enfin, le Premier responsable de l entreprise a tenu à féliciter toute l équipe de la DCSI, en soulignant que la concrétisation de ce projet est le fruit du travail et de l engagement de tout un chacun, partenaire social compris. Les services de contrôle et de supervision Les services hébergés dans le data center M.Remla Contrôle de l environnent du data-center Service D authentification Sécurité des postes de travail Service de Messagerie Supervision des services Bases de Données Applications Métiers Supervision des interconnexions Branches et districts Services web Intranet & Internet Equipements et Hardwares Serveurs de nouvelle génération Espace de stockage centralisé Robot de sauvegarde Switchs de cœur du réseau Aménagement de la salle data -center Climatisation de précision Détection de fuite de liquide Détection et extinction Incendie Solution d énergie modulaire Salle de supervision Salle data center

11 Les Informations de la Direction Générale Naftal lance le nouveau système de «Dispatching Carburants» AUTOP Naftal à l heure de la modernité Dans le cadre de sa politique de modernisation et de numérisation de ses installations et de ses activités, la Direction Centrale des Systèmes d Information (DCSI) et la Branche Commercialisation, ont lancé un nouveau logiciel de dispatching carburant baptisé «AUTOP». A cette occasion, le Président Directeur Général, monsieur Saïd Akretche accompagné des cadres dirigeants de l entreprise a effectué le mardi 17 novembre 2009 une visite de travail au centre carburant-caroubier, et ce, pour l inauguration de ce nouveau système de dispatching. Ce projet vient après une série de réalisations achevées durant l année 2009, telles que l opération de modernisation du pipe line Arzew-Sidi Bel Abbés, le système de gestion des immobilisations (Immosys) et enfin le Datacenter. Dans son allocution d ouverture, le Directeur de la Branche Commercialisation, monsieur Abdelhamid Mezidi, s est dit satisfait quant à l aboutissement de ce projet, considéré comme vecteur important pour la fiabilité des opérations de dispatching. La présentation de ce nouveau système a été assurée par monsieur Kaouane, chef de projet à la Direction Centrale des Systèmes d Information (DCSI), qui a souligné le caractère quotidien de l activité dispatching au niveau des centres de distribution de Naftal. Cette opération est considérée, selon lui, comme la phase finale du processus de distribution des produits pétroliers dont le but est de satisfaire les commandes passées par les clients. Ce nouveau logiciel «Dispatching Carburants» vise principalement deux objectifs à savoir l automatisation et l optimisation de la tâche «dispatching». 11

12 Les Informations de la Direction Générale 12 Il a pour avantage, entre autres, l assurance de l application des règles de gestion, l utilisation normalisée des moyens de distribution, facilitation de la tâche en termes d efforts et de temps, satisfaction maximale des clients, réduction des distances parcourues, minimisation des coûts de transport et enfin, augmentation des quantités transportées. Pour s assurer de la fiabilité de ce logiciel, les chefs de centres de distribution du Caroubier et d El Harrach ont indiqué dans leurs interventions que ce système a facilité pleinement le dispatching comparé au système manuel particulièrement en termes d efficacité et de performance. Au cours de son intervention, le premier responsable de l entreprise a estimé que le rendement de l opération dispatching sera dorénavant meilleur, car il permettra à l entreprise de s aligner aux standards et normes internationaux en matière de distribution numérique des carburants. Il a ajouté que cette nouvelle technologie de la numérisation présente des avantages énormes et vise à améliorer la modernisation des activités de Naftal.. Monsieur Akretche a appelé les travailleurs à ne pas baisser le rythme et faire preuve de rigueur pour mener à bien cette bataille qui tourne autour du développement et l édification d une entreprise compétitive et moderne. Au terme de son intervention, Monsieur Akretche a tenu à féliciter tous ceux qui ont contribué de prés ou de loin à la réussite de ce projet y compris le partenaire social. Il est à noter que ce système a été baptisé par le Président Directeur Général en concertation avec toute l équipe de la (DCSI) au nom de «AUTOP», qui signifie automatisation et optimisation progressives. M.Remla

13 La vie de l Entreprise «Convention Naftal/BEA pour la généralisation de l utilisation de la carte à puce» Naftal et la BEA ont procédé à la signature d une convention portant sur la généralisation de l utilisation de la carte à puce «Naftal card», en présence de leur deux Présidents Directeurs Généraux en l occurrence messieurs Saïd Akretche et Mohamed Loukal. Cette cérémonie était l occasion pour les deux partenaires de lancer officiellement cette carte à puce qui entre dans le cadre de la stratégie de Naftal relative à la modernisation et l amélioration des prestations de service. Il est à noter que «Naftal card» est considérée comme étant le fruit d un partenariat engagé depuis 2004 entre les deux entreprises et qui s inscrit dans le cadre de la réforme budgétaire enclenchée par le gouvernement et qui tend à moderniser tous les moyens de paiement. Cette carte vise à éliminer d une manière progressive, les bons d essence et le cash. La dématérialisation des «Tacs», donne de ce fait, la possibilité aux gestionnaires de flottes de véhicules un meilleur suivi de leur consommation de carburants et aux gérants des stations services une réduction des délais dans la gestion de leur station et ce, dans le but d offrir aux clients une traçabilité et une sécurisation des transactions de paiement. Tout détenteur de cette carte magnétique pourra l utiliser pour le paiement de sa consommation en carburants, lubrifiants, pneumatiques ainsi que les produits non fuel (produits d entretien, lavage, vidange..) au niveau des stations-service Naftal qui sont actuellement au nombre de 900 dotées de 2600 terminaux électroniques de paiement (TPE). L utilisation de cette carte s adressera dans une première phase aux clients Corporate (entreprises, administrations, collectivités locales ), puis sera généralisée au grand public dans sa seconde phase et enfin une troisième phase qui concernera l utilisation de cette solution par les détenteurs de cartes interbancaires (CIB). Par ailleurs, une présentation de ce projet a été assurée par le directeur commercial et réseau de Naftal, monsieur Mustapha Nouri, au cours de laquelle il a fourni des explications sur les différentes opérations effectuées tant au niveau du centre monétique de la BEA qu au niveau de la station-service Naftal. Trois types de cartes ont été présentées à savoir, la carte à crédit Gold, Silver et la carte prépayée à destination des clients Corporate. La carte Gold est proposée avec un plafond d argent périodique mensuel et sans seuil de paiement, alors que la Silver est fixée avec un plafond périodique et un seuil de paiement. Quant à la carte prépayée, elle est rechargeable au niveau des agences BEA et des districts Naftal. Les seuils et plafonds des cartes sont déterminés par Naftal en fonction du profil de chaque client. Au terme de cette présentation, les deux Présidents Directeurs Généraux de Naftal et de la BEA ont répondu aux questions des journalistes présents à cette cérémonie. H.L.Kebilène 13

14 La vie de l Entreprise Le Directeur Central des Systèmes d Information à Naftal News «La carte à puce comme levier de modernisation» Naftal News : Peut-on avoir un bref historique sur le projet du lancement de la carte de paiement électronique Naftal? M. Hacene Boukacem : Comme nous le savons tous, le monde des affaires évolue de nos jours à une vitesse vertigineuse faisant émerger les technologies de l information et de la communication et nous, en tant que société à caractère purement commercial, n avons plus le droit d être en retard dans ce domaine. Naftal, à l instar des autres sociétés, est entrain de se préparer pour faire face à ce nouvel environnement économique à travers ses différents projets qui vont lui permettre de conforter sa place de leader sur le marché national. 14 Le Directeur Central des Systèmes d information, monsieur Hacene Boukacem, a bien voulu nous accorder un entretien autour du projet «carte à puce». C est dans ce cadre que notre Direction en collaboration avec la Direction Exécutive Finances et la Branche Commercialisation s est engagée depuis 2004 dans le projet du lancement d une carte de paiement électronique appelée communément «carte à puce», en partenariat avec la Banque Extérieure d Algérie (BEA), qui est notre Banque primaire. Ce projet a été testé le 02 Mai 2005 au niveau de dix stations-service pilotes de la wilaya d Alger dans lesquelles les essais de démarrage, de rechargement de cartes de paiement électronique et de télécollecte en agence BEA se sont soldés par des résultats positifs permettant ainsi à cette opération un élargissement à d autres points de vente. Ce teste nous a permis d une part, de vérifier le bon fonctionnement de la carte à puce à tous les niveaux et d autres part, de procéder à des ajustements techniques. En parallèle, une formation du personnel chargé d assurer le bon fonctionnement de cet outil nouveau a été organisée pour éviter tout retard lors de son lancement sur le marché.

15 La vie de l Entreprise En Mai 2008, le déploiement de la solution de paiement électronique a été élargi à prés de 700 stations-service et les deux partenaires ont décidé de faire de ce produit qui était en usage pour le parc véhicule Naftal, un produit commercial en l intégrant dans la palette d offre de services. L effort déployé nous a permis d arriver à concrétiser ce projet et à le généraliser à travers la signature d un contrat entre les deux partenaires dans le but de vulgariser et d officialiser le lancement de ce produit à nos clients. N.N : Selon vous, quels sont les avantages qu offre cette carte électronique proposée aux clients? H.B : Il faut savoir que cette carte permet aux clients d éliminer toutes les contraintes liées aux bons de carburants (perte, faux bons). Elle permet aussi au gestionnaire de la flotte d avoir une traçabilité de toutes les opérations de gestion de la consommation du carburant. Et avec le lancement de cette solution, comme je l ai expliqué tout à l heure, les clients auront la possibilité aussi d acheter d autres produits tels que les lubrifiants, les pneumatiques, les produits d entretien, la vidange, le lavage etc. N.N : Peut-on savoir les cibles visées par ce nouveau mode de paiement? H.B : Cette carte sera destinée dans un premier temps aux clients Corporate (entreprises publiques ou privées, administrations, collectivités locales... etc.) puis elle sera généralisée au grand public dans une deuxième phase et enfin une troisième phase qui concernera l introduction du paiement électronique pour les détenteurs de cartes interbancaires (CIB). N.N : Depuis le lancement de cette opération, peuton connaître le nombre de cartes demandées par les clients de Naftal? Environ 8000 cartes ont été établies par la BEA pour le compte de nos clients, un nombre qui est actuellement en croissance depuis le lancement de cette opération sur le marché. N.N : Enfin, pour clôturer cette entrevue, qu est ce que vous pouvez nous dire sur l introduction des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC) dans notre société et à quel stade Naftal se situe-t-elle? H.B : Il est vrai que les NTIC sont considérées de nos jours comme un outil de gestion incontournable pour pour toute les entreprises parce qu elles permettent de mieux maîtriser l information en temps T. C est dans cette optique de développement et d amélioration continue que Naftal a engagé un programme important de modernisation de son système d information, en engageant dans une première phase des projets de mise à niveau de l infrastructure technique du Système Informatique (Data center, réseau informatique..). La réception de ces projets renforcera considérablement la capacité de la société à transférer, traiter et stocker l information qui aura un impact certain sur la qualité de sa gestion. Dans une seconde phase, cette infrastructure assurera progressivement la transition vers un système d information global et intégré qui contribuera au pilotage de l entreprise et à la prise de décision sur la base d une information fiable et disponible. Pour revenir à la carte a puce, objet de cet entretien, je pourrais dire que la naissance de cet outil de paiement est la conjugaison de plusieurs facteurs englobant le Benchmarking établi avec les entreprises concurrentes, ainsi que le souci permanent de moderniser et d améliorer. H.L.Kebilène 15

16 La vie de l Entreprise 16 Formation des gérants stations-service du réseau tiers Le premier atelier de formation des gérants des stations-service du réseau tiers consacré à l initiation au système de paiement électronique «carte à puce», a été organisé par la Branche Commercialisation au siège du District Commercialisation d Alger. Assurée par une équipe de jeunes cadres de l entreprise composée de Madame Aouatef Sadek (cadre technico- commercial) et de messieurs Yacine Kab (Analyste programmeur), Hassen Badreddine (cadre d études) et Med Saïd Si Larbi (chargé d études), cette formation s inscrit dans le cadre de la généralisation du système de paiement électronique permettant d une part, aux gestionnaires des stations service ainsi qu à leur personnel de maîtriser cet outil de travail à savoir, le terminal électronique (TPE) et d autre part, aux clients de pouvoir s approvisionner auprès de ces stations. Cette semaine de formation a permis aux responsables des stations-service de découvrir les techniques d utilisation de ce nouveau système de paiement et ce, à travers un programme axé essentiellement sur les opérations de paiement, la démonstration pratique sur TPE et enfin, le volet sécuritaire qui consiste à sensibiliser les participants aux différents aspects de la sécurité, particulièrement ceux liés au danger de l utilisation du téléphone portable par les clients sur les lieux d approvisionnement. Cette opération, première du genre, sera étendue à l ensemble du territoire national. Des échanges fructueux ont eu lieu entre les formateurs et les participants sur les aspects techniques de l utilisation de la carte à puce. Il est à rappeler que ce système offre à l entreprise des avantages certains en termes de limitation des fraudes, de traçabilité des opérations de paiement et enfin, de limitation de manipulation des espèces. M.Remla

17 La vie de l Entreprise Initiation au système de paiement électronique «carte à puce» La nouvelle Bouteille de gaz B6 dans les foyers des Ménages! La B6 est une bouteille de gaz (butane ou propane) compacte et pratique qui va vous simplifier la vie! Conjuguant confort et légèreté, elle s adapte à tous vos besoins quotidiens, de la cuisson au chauffage en passant par le bricolage. Qualifiée de polyvalente et pratique, cette nouvelle gamme de bouteilles de gaz offre des avantages telle que la facilité de son branchement et de son transport. Elle vient conforter la palette d offre des produits existant sur le marché notamment celle de la bouteille B13. Sa production a été lancée suite aux besoins exprimés par les consommateurs, particulièrement les ménagères, en vue de participer au confort de leurs quotidiens. H.L.Kebilène 17

18 La vie de l Entreprise 18 Boite à idées : Exprimez-vous, vos suggestions nous éclairent En quelques clics sur le portail Naftal, et voilà qu apparait un nouvel espace d échange d idées destiné à l ensemble des travailleurs de l entreprise appelé «Boite à idées». Cet outil de communication interne offre à tous les travailleurs la possibilité de proposer, d animer, d échanger et de développer des idées sur des thématiques relatives à la vie de l entreprise. Différentes questions ont été déjà évoquées par les travailleurs à savoir l accidentologie, la traçabilité de la bouteille de gaz, l économie d énergie, l école maternelle, la maîtrise des coûts et enfin la restructuration des centres de formation Naftal. Cette nouvelle rubrique créée par la Direction Centrale Communication et Relations Publiques en collaboration avec la Direction Centrale des Systèmes d Information, est, en réalité, un espace managérial consistant à mettre à la disposition des travailleurs un réceptacle, leur permettant d émettre des suggestions. Sur le plan managerial, l utilisation de la boite à idées vise souvent à augmenter l estime des intervenants au sein d une entreprise, faisant preuve d une capacité d écoute à l égard des travailleurs, car cette optique relève du management participatif qui défend le principe selon lequel la rentabilité est liée à l efficacité de la coopération entre dirigeants et collaborateurs, favorisant ainsi le model horizontal. Un modèle dans lequel chaque travailleur participe, de près ou de loin, à la prise de décision, car les idées des salariés peuvent être source d impulsion pour l entreprise. Cet outil de communication interne sera à l avenir un outil d écoute et un gisement d informations pour l entreprise à travers lesquels des prises de décision ou des actions seront établies afin de répondre aux attentes et aux aspirations du collectif. Cette initiative démontre, si besoin, est comment l entreprise peut s imprégner de son environnement et mettre en place des activités nouvelles et adaptées au contexte dans lequel elle évolue. H.L.Kebilène

19 Bitumes Naftal innove à DJEN DJEN Opération de transbordement et de chargement de bitumes au port de DJEN DJEN : UNE BELLE REUSSITE C est une première en Algérie! l expertise acquise dans le domaine des bitumes a permis à Naftal de réussir durant la période du 04 au 10 juin 2009, une opération jamais réalisée auparavant. Il s agit, en effet, d une opération complexe qui consiste à faire accoster au port de DJEN DJEN un navire de gros tonnage de TM de bitumes importé par SONATRACH pour le compte de Naftal, et qui sera utilisé comme stockage flottant à partir duquel seront expédiées par transbordement «Ship to Ship» des quantités de bitumes sur des navires de tonnages moyens de 4000 à 6000 TM à destination des autres ports algériens ou ils seront réceptionnés par les centres portuaires Naftal de Béjaia, Skikda, Alger et Oran. Cette opération délicate de transbordement sur plusieurs navires sera combinée avec des chargements de bitumes sur des camions citernes au moyen d un portique mobile spécialement conçu et construit en un temps record dans les ateliers du centre bitumes d El Eulma qui l a ensuite acheminé au port de DJEN DJEN où il a été monté. 19

20 La vie de l Entreprise Inscrite dans le cadre des engagements pris par le groupe SONATRACH pour renforcer les approvisionnements en bitumes de l autoroute Est-Ouest, cette opération d envergure exceptionnelle programmée en coordination avec SONATRACH et dont la mise en œuvre est pilotée par la Direction d Activité Bitumes a pu se concrétiser grâce aux équipes des centres Bitumes d El Eulma et de Skikda qui ont fait preuve d une volonté sans faille, d un dynamisme rarement égalé et surtout d un professionnalisme de niveau international. La programmation judicieuse combinée à l efficacité des équipes sur le terrain a permis d accomplir cette mission dans les délais prévus de 07 jours, en respectant le lay time du navire de manière à éviter les surestaries. 20 Une fois encore, avec les bitumes, la performance est au rendez-vous. H.L.Kebilène A.Ahmane Directeur Adjoint Bitumes - chargé de l activité Bitumes

Présentation de la Société NAFTAL

Présentation de la Société NAFTAL SOCIETE NATIONALE DE COMMERCIALISATION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS PETROLIERS Filiale de SONATRACH, spa au capital social de 15 650 000 000 DA Présentation de la Société NAFTAL Mai 2014 Historique &

Plus en détail

Newsletter presse n 27

Newsletter presse n 27 Direction des Relations avec les Médias N 26/DRM/2014 Newsletter presse n 27 Nos projets Leviers de développement économique Edition électronique Mars 2014 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 27 Mars 2014

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière.

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière. Mesdames et Messieurs, Je suis particulièrement heureux de prendre part à ce séminaire organisé, sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, par

Plus en détail

SOLUTIONS ENERGETIQUES. professionnelles

SOLUTIONS ENERGETIQUES. professionnelles SOLUTIONS ENERGETIQUES professionnelles Afriquia Gaz Sommaire L énergie d un leader 5 6 8 11 14 15 21 22 Afriquia Gaz, un leader gazier tourné vers l avenir Chiffres clés Une offre complète de produits

Plus en détail

École Supérieure Algérienne des Affaires 2ième Rencontres du Consortium ESAA-entreprises Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés ( 3 Juin 2015) La digitalisation

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. - Autorisation délivrée par le Wali ou le président de l APC pour l implantation des capacités de stockage GPL/C de la station.

FICHE TECHNIQUE. - Autorisation délivrée par le Wali ou le président de l APC pour l implantation des capacités de stockage GPL/C de la station. FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Station de Service Codification NAA : GG 52 49 Codification ONS : 52 48 Codification CNRC : 604 611 Inscription de l activité : CNRC Type d autorisation

Plus en détail

Le secteur «du transport et de la logistique et du transit» représentait une part de 30 à 35%

Le secteur «du transport et de la logistique et du transit» représentait une part de 30 à 35% Secteur Du Transport De la Logistique et Du Transit en ALGERIE Employant plus 24% de la population active, contribuant à 9.7% au PIB et avec un traitement de flux de marchandise entre l import et l export

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 Adresse : 65, Lot El Bina, Dély Ibrahim, Alger Algérie Tél : 021 910 77 E-mail : ifirstmag@gmail.com Fax: 021 910 768 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES

Plus en détail

Tunis, Rencontre sur la

Tunis, Rencontre sur la Tunis, Rencontre sur la carte bancaire au Maghreb Journées du 08 et 09 Février 2007 LE SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTE EN ALGERIE Newel Benkritly Directrice Générale Adjointe Newel.Benkritly@satim-dz.com

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006

LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006 LES AUTORITES INDEPENDANTES, NOUVEAU MODE DE GOUVERNANCE? Discours d André Merlin Forum d Iéna, Paris le 22 juin 2006 Débat présidé par M. André Merlin sur le thème : «Quelle articulation souhaitable avec

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière.

L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière. L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière. La construction de l informatisation de la Chine est une stratégie nationale qui est directement liée avec la vitesse et

Plus en détail

Sommaire. Allocutions. Naftal organise un séminaire international sur le GPL/c. Numéro spécial. Entretiens. Impressions.

Sommaire. Allocutions. Naftal organise un séminaire international sur le GPL/c. Numéro spécial. Entretiens. Impressions. Sommaire Allocutions Naftal organise un séminaire international sur le GPL/c Entretiens Impressions Numéro spécial Communications Reglementation. Marché des GPLc et perspectives. Enjeux écologiques du

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Formation Logistique Transport

Formation Logistique Transport CONSEIL ET FORMATION POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES Formation Logistique Transport Qualité Démarches de progrès Développement des compétences Sécurité des personnes Catalogue de Formations 2015

Plus en détail

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de Le secteur du Transport et de la Logistique Le secteur du transport et de la logistique Avec l avènement du commerce électronique et la prise en compte du développement durable, l univers du transport

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Monsieur le Premier Ministre ; Chers Collègues ; Mesdames et Messieurs.

Monsieur le Premier Ministre ; Chers Collègues ; Mesdames et Messieurs. COMMUNICATION DE MONSIEUR LE MINISTRE DU COMMERCE A L OCCASION DE LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA «CONFERENCE NATIONALE SUR LE COMMERCE EXTERIEUR» - Monsieur le Premier Ministre ; - Excellences

Plus en détail

Business Rules Solutions

Business Rules Solutions Business Rules Solutions - Présentation de la société Business Rules Solutions - www.brs.ma 70, Rue Libourne Résidence du Centre 4 ème étage appt. 14, Casablanca Téléphone : 00 212 537 85 33 95 Fax : 00

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Points d intérêt Marché du gaz naturel comme carburant Types de gaz naturel pour véhicules et approvisionnement Technologies éprouvées Cas types et

Plus en détail

CENTRE NATIONA L DU REGISTRE DU COMMERCE (CNRC)

CENTRE NATIONA L DU REGISTRE DU COMMERCE (CNRC) République Algérienne Démocratique & Populaire Ministère du Commerce CENTRE NATIONA L DU REGISTRE DU COMMERCE (CNRC) ENTRE TELEMATIQUE ET GESTION ELECTRONIQUE DES DOCUMENTS Présentée par madame ABDELLAOUI

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE DE L APPEL PUBLIC A L EPARGNE AVEC INTRODUCTION DE L ACTION A LA COTE OFFICIELLE DE LA BOURSE D ALGER Alger- le 31 octobre 2010. Le jeudi 28 Octobre, Alliance

Plus en détail

PROJET DE PARTENARIAT AVEC LA MDI BUSINESS SCHOOL D ALGER LE MASTER 2 ÈME ANNÉE MARKETING SPÉCIALITÉ MARKETING ET COMMERCE

PROJET DE PARTENARIAT AVEC LA MDI BUSINESS SCHOOL D ALGER LE MASTER 2 ÈME ANNÉE MARKETING SPÉCIALITÉ MARKETING ET COMMERCE PROJET DE PARTENARIAT AVEC LA MDI BUSINESS SCHOOL D ALGER LE MASTER 2 ÈME ANNÉE MARKETING SPÉCIALITÉ MARKETING ET COMMERCE I. Présentation générale de la formation Le Master 2 «Marketing et Commerce» est

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Recommandations pour appuyer la croissance et le développement de la production commerciale de biocarburants cellulosiques pour une économie

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain»

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Royal Dutch Shell externalise son infrastructure informatique et utilise avec succès les Dynamic Services de T-Systems

Royal Dutch Shell externalise son infrastructure informatique et utilise avec succès les Dynamic Services de T-Systems Royal Dutch Shell externalise son infrastructure informatique et utilise avec succès les Dynamic Services de T-Systems Quand il s agit de vitesse, Royal Dutch Shell s y connaît. Après tout, c est à cette

Plus en détail

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE ALLOCUTION DU DG DE LA POSTE DE COTE D IVOIRE Monsieur le 1 er Vice-Président, représentant Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM

4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM 4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM Excellence, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Plus en détail

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PETROLE AFRICAINS (APPA) 30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA CEREMONIE D OUVERTURE SOLENNELLE DES TRAVAUX Discours de Son excellence ETIENNE DIEUDONNE

Plus en détail

Management de la sécurité des technologies de l information

Management de la sécurité des technologies de l information Question 1 : Identifiez les causes d expansion de la cybercriminalité Internet est un facteur de performance pour le monde criminel. Par sa nature même et ses caractéristiques, le monde virtuel procure

Plus en détail

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Notre différence : concilier décisions stratégiques et réponses opérationnelles Pour planifier et exécuter votre Supply Chain avec la meilleure

Plus en détail

Éditorial. des ministres

Éditorial. des ministres PROJET STRATÉGIQUE Éditorial des ministres Nous avons souhaité fin 2012 que la douane établisse un projet stratégique à horizon 2018 afin qu elle poursuive son processus d évolution... Les principaux secteurs

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures. www.cryostar.com

Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures. www.cryostar.com Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures www.cryostar.com L esprit Cryostar Leader commercial et technologique Cryostar est à la pointe

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

INPED INFO. N 1 Mars Année 2009. Bulletin bimestriel d information et de communication (Short version) Editorial. Editorial

INPED INFO. N 1 Mars Année 2009. Bulletin bimestriel d information et de communication (Short version) Editorial. Editorial Editorial Les axes stratégiques de la transformation de l INPED en Grande Ecole de Management International Editorial Les axes stratégiques de la transformation de l INPED en Grande Ecole de Management

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? JEUNES DIPLÔMÉS Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr LIDL FRANCE 1988

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité PRÉAVIS MUNICIPAL N 16/2014 le 10 décembre 2014 Concerne : Demande de crédit de Fr. 550'000.-- pour le renouvellement et migration de l infrastructure

Plus en détail

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Communication Marketing Juin 2011 bgl.lu Sommaire BGL BNP Paribas au service des entreprises 5 Un interlocuteur dédié 6 Un interlocuteur

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 18 avril 2013 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 1 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie PARTIE I Un marché de gros du gaz

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Rapport de l étude sur le projet e-gouvernement. Azalaï Hôtel de la Plage Xwlacodji

Rapport de l étude sur le projet e-gouvernement. Azalaï Hôtel de la Plage Xwlacodji Rapport de l étude sur le projet e-gouvernement Azalaï Hôtel de la Plage Xwlacodji L an deux mil quatorze et les 29-30 juillet s est tenu à cotonou, Azalaï Hôtel de la Plage Xwlacodji, salle Gbehanzin,

Plus en détail

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Atelier TIC et Emploi en Mauritanie Centre de Formation et d Echange à Distance (CFED) de Nouakchott 28 avril 2014 Mohamed

Plus en détail

Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/4

Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/4 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/4 Section du programme, du budget et de l administration Segment du programme, du budget et de

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DU CONGO

BANQUE CENTRALE DU CONGO BANQUE CENTRALE DU CONGO Allocution prononcée par Monsieur J-C. MASANGU MULONGO Gouverneur de la Banque Centrale du Congo à l occasion du lancement officiel de la Journée Internationale de l Epargne en

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

CRM pour le Service clients et l Assistance technique

CRM pour le Service clients et l Assistance technique CRM pour le Service clients et l Assistance technique La satisfaction Maximizer. Inciter la fidélisation de la clientèle. Servir la clientèle efficacement est l élément clé d une croissance d affaires

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Plenary Session 3 Regional Network Integration and Management: Harmonisation of Regulation at National and Regional Level

Plenary Session 3 Regional Network Integration and Management: Harmonisation of Regulation at National and Regional Level Plenary Session 3 Regional Network Integration and Management: Harmonisation of Regulation at National and Regional Level ALGERIA AND REGIONAL ENERGY INTEGRATION IN THE MEDITERRANEAN BASIN Dr Chakib Khelil,

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines : - Directeur Gestion Personnel Siège - Directeur Médecine et Hygiène au Travail Direction Formation et Planification RH : - Chef de

Plus en détail

Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance. Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014

Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance. Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014 Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014 1 Ordre du jour HEURE SUJETS PRÉSENTATEURS 9 h à 9 h 10 Mot

Plus en détail

Excellence. Technicité. Sagesse

Excellence. Technicité. Sagesse 2014 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil ATHENA est un cabinet de services créé en 2007 et spécialisé dans les domaines de la sécurité informatique et la gouvernance. De part son expertise, ATHENA

Plus en détail

La gestion des performances en Europe. Panel d expériences européennes et possibles synergies

La gestion des performances en Europe. Panel d expériences européennes et possibles synergies La gestion des performances en Europe. Panel d expériences européennes et possibles synergies Atelier n 15 Organisateurs : Conseil de l Europe (Centre d expertise sur la réforme de l administration locale

Plus en détail

Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010. Septembre 2010

Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010. Septembre 2010 Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010 Septembre 2010 EPIC issu de la réforme du secteur des Postes et Télécommunications (loi 03-2000 du 05 août 2000) Algérie-Poste a été créé par décret 02/43 du

Plus en détail

L énergie, des enjeux pour tous

L énergie, des enjeux pour tous L énergie, des enjeux pour tous Transformer le Système d'information EURIWARE conçoit, développe et met en œuvre des systèmes d information métiers en réponse aux enjeux majeurs de performance et de transformation

Plus en détail

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité Sommaire Préambule I Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité II La stratégie : définition des messages et des cibles Professionnalisme

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie Système d accreditation des organismes de formation Origine, objectifs et méthodologie du système d accréditation Carlos Capela Coordinateur du projet INOFOR - Institut pour l innovation dans la formation

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES Organisateur Sous le parrainage de SE Monsieur le Premier Ministre, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Sous l égide du Ministère de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire PArtenaire

Plus en détail

METRO D ALGER : LIGNE 1

METRO D ALGER : LIGNE 1 INAUGURATION DE LA PREMIERE LIGNE DU METRO D ALGER Dossier de presse 31 octobre 2011 Sommaire 1/ RATP Dev met en service, via sa filiale RATP El Djazaïr, la première ligne du métro d Alger. 2/ Présentation

Plus en détail

Sommaire Les informations de la Direction Générale 6

Sommaire Les informations de la Direction Générale 6 Sommaire Revue éditée par n 05 Janvier 2005 Les informations de la Direction Générale 6 Naftal et la BEA signent une convention portant sur la solution privative de paiement électronique La Direction Générale

Plus en détail

SWIFT Newsletter for France

SWIFT Newsletter for France SWIFT Newsletter for France SWIFT NEWSLETTER FRANCE OCTOBRE 2010 t Edito par Arnaud Boulnois, Directeur SWIFT France Evénement Sibos 2010 et le Corporate Forum page 2 page 3 Dernières annonces SWIFT va

Plus en détail

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d admini istration Mai 2012 1 Le programme de maîtrise en administration des affaires, cheminement coopératif (MBA Coop) de la Faculté d administration

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013 L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement Dossier de presse - Juin 2013 Sommaire L hydrogène, Énergie propre de demain...3 Blue Hydrogen : l engagement d Air Liquide 4 Hydrogène

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX Monsieur AIT ABDERRAHMANE Abdelaziz Directeur Général de la Régulation et de l Organisation

Plus en détail

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM UNE PRÉSENCE GLOBALE, UNE EXPERTISE LOCALE EUROPE MEDITERRANEE MOYEN-ORIENT 83% d effectifs locaux AMERIQUES 89% d effectifs locaux ASIE 79% d effectifs

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Société d automatisation des transactions interbancaires et de monétique PAIEMENT ELECTRONIQUE DE PROXIMITE

Société d automatisation des transactions interbancaires et de monétique PAIEMENT ELECTRONIQUE DE PROXIMITE PAIEMENT ELECTRONIQUE DE PROXIMITE CONTENU DE LA PRESENTATION Faire connaissance avec la carte CIB Population de la carte CIB Moyens d acceptation de la carte CIB Pourquoi devenir acceptant de la carte

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

PASS_Compagnia. Dommages et Vie LE CHOIX DE L INNOVATION. Étude de cas HDI Assicurazioni

PASS_Compagnia. Dommages et Vie LE CHOIX DE L INNOVATION. Étude de cas HDI Assicurazioni PASS_Compagnia Dommages et Vie LE CHOIX DE L INNOVATION Étude de cas HDI Assicurazioni Index 1. PASS_COMPAGNIA DOMMAGES ET VIE... 3 1.1 Sommaire... 3 1.2 Le scénario... 4 1.3 La solution de RGI... 5 1.3.1

Plus en détail