FEMMES ACTIVES en MILIEU RURAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FEMMES ACTIVES en MILIEU RURAL"

Transcription

1 Atelier de concertation du projet : FEMMES ACTIVES en MILIEU RURAL par Women in Europe for a Common Future et le réseau Savoie-Léman Solidaire le 24 juin 2011, à la Maison des Associations de la Roche sur Foron Compte Rendu Discerner les difficultés du quotidien Identifier les solutions mises en œuvre Élaborer des recommandations à la région Rhône-Alpes Liste des participantes Nom Prénom Fonction/Structure Histoire et transmission + gite rural en Heysch Caroline montagne Besson Mireille Présidente FDGEDA et agricultrice Baguet Claire Animatrice FDGEDA Aurouze Madeleine Agent de développement local Mangel Murielle Éleveuse de poules pondeuses Barre Anne présidente WECF Pellier Anne consultante Béchu Rosemary stagiaire A. Pellier Lourtis Mathilde stagiaire WECF

2 Introduction Le programme «Femmes Actives en Milieu Rural» est porté par Women in Europe for a Common Future, organisation internationale de femmes, en collaboration avec le réseau «Savoie Léman Solidaire», réseau des structures de l'économie sociale et solidaire en Savoie, Haute Savoie et bassin lémanique. Le projet a pour objectif d'élaborer des recommandations à la Région Rhône- Alpes pour améliorer la parité en milieu rural. Dans ce cadre, des ateliers de travail sont organisés dans différents départements de la Région Rhône-Alpes. Cet atelier s'adressait plus particulièrement aux femmes de Ain, de la Savoie et de la Haute Savoie. Neuf femmes de terrain ont pu y participer malgré leur emploi du temps chargé en cette période de l'année. Le projet, les partenaires de l'initiative et les participantes sont présentées en annexe 1. Le déroulement de l'atelier est axé sur une démarche de construction participative. Elle a permis l'identification des problématiques récurrentes que rencontrent les femmes dans l'espace rural ainsi que les solutions existantes pour y remédier. Par la suite, les participantes ont choisi de travailler spécifiquement sur quatre thématiques qui leur ont paru prioritaires: 1 Les réseaux agricoles : comment développer leur visibilité? Comment renforcer les réseaux féminins? Comment orienter les femmes vers les réseaux les mieux adaptés? 2 Comment promouvoir les initiatives réussies et portées par des femmes? 3 Comment améliorer la mutualisation des services? 4 Comment donner du sens à l'investissement collectif? Par ailleurs, des points clés sont ressortis dans les recommandations: * Les valeurs sociétales ont fait l'objet de plusieurs commentaires. Il a paru important pour les participantes de suivre leurs évolutions régulièrement dont celle du changement des mentalités vis à vis des femmes - afin de prendre en compte les adaptations des besoins féminins qui en découlent. Il a aussi été mentionné que la notion de bien-être est très importante en termes de réussite pour une femme. * Le besoin de redonner du sens à l'action collective a été évoqué, en mettant en valeur sa plusvalue et en aidant les individus à s'y insérer. Il semble que le lien social reste à renforcer pour les femmes de l'espace rural pour rompre l'isolement et développer des dynamiques locales. Les réseaux ont, entre autres, été identifiés comme une solution adéquate pour les femmes. * Enfin l'amélioration de la communication paraît être un facteur clé pour soutenir les femmes à relever les challenges dans l'espace rural aujourd'hui. L'atelier a ciblé la mise en valeur des plusvalues de l'apport féminin et de sa capitalisation en milieu rural ainsi que les services publics, privés et associatifs déjà disponibles dont certains réseaux liés à l'espace rural - et ce qu'ils offrent aux femmes. * Il est nécessaire de souligner le besoin d'une meilleure prise en compte des difficultés des femmes, et en particulier une considération des problématiques genre par les pouvoirs publics en adaptant des services spécifiques.

3 1. Difficultés et solutions des femmes en milieu rural 1.1. La méthode de travail : le Méta Plan Deux questions ont été posées aux femmes: Quelles sont les difficultés des femmes en milieu rural? Quelles sont les solutions que l'on peut mettre en place? Les participantes ont répondu sur des post it de couleurs qu'elles ont ensuite regroupé par thématiques. Cela a donné lieu à la constitution de 7 ensembles prioritaires sur l'emploi féminin en milieu rural 2.2. Les rés ulta ts L'é vol utio n des me ntal ités Les fem mes ont mis en évidence des difficultés dues à une mentalité masculine encore très machiste dans certaines zones rurales, et plus particulièrement dans le secteur agricole. Face à cela, les solutions proposées sont de s'imposer et de s'affirmer en tant que femme. Les difficultés évoquées : «Mentalité des hommes», «Liberté de mouvements», «Machisme et Autoritarisme masculin», «Le cloisonnement des genres de vie, d'activités : agricoles, culturelles, services, éducation, recherche» Les solutions mises en place : «Oser s'affirmer», «S'imposer» Les déterminations et les choix des femmes actives : Cet ensemble ne comprend que des solutions. Certaines sont radicales, changer de métier ou démissionner. D'autres consistent à montrer de quoi est capable une femme. Les solutions mises en place: «Démission», «Se tourner vers un autre secteur professionnel», «Prendre la pelle et suer», «Fréquenter les coopérations d'activité et s'associer au développement solidaire»

4 Le souci de la reconnaissance : Les femmes se sont toutes accordées pour dire qu'elles souffrent d un manque de reconnaissance de leurs compétences et/ou d un manque de crédibilité dans leurs activités. Selon elles, il est important de valoriser leur travail sans pour autant devoir faire leurs preuves à longueur de temps. Les difficultés évoquées : «Pas prise au sérieux», «Crédibilité création d'activité», «Reconnaissance compétences (X2)», «Quantifier et certifier ses expériences» Les solutions mises en place : «Faire la cruche ou faire ses preuves pas de simple milieu», «Valoriser des expériences associatives personnelles», «Échanges de compétences (autoformation)», «Refaire mon CV Affirmer mes idées et compétences» Les difficultés de déplacement en espace rural : L'éloignement des lieux d'activités ou d'accès aux services peuvent être pesants pour les femmes, notamment pour celles dont les enfants ont des activités à des endroits différents. Pour pallier à ces difficultés, une seule solution est apparue, le co-voiturage. Les difficultés évoquées: «Éloignement-déplacements», «Éloignement des lieux d'activité de chaque membre de la famille», «Emploi de proximité en concordance avec le rythme des enfants» Les solutions mises en place: «Co-voiturage» L'adaptation du travail à la condition féminine : outillage et temps partiel Les femmes travaillant dans le secteur agricole doivent très souvent faire face à des difficultés physiques. L'adaptation des outils à la morphologie des femmes leur permettrai de moins peiner dans certaines tâches. Les difficultés évoquées: «travail physique» Les solutions mises en place: «travail à temps partiel», «Adaptation des outils à la morphologie des femmes» Les difficultés récurrentes d'organisation : Apparaissent dans cet ensemble des difficultés liées principalement à l'organisation des femmes avec enfants, telles que le remplacement lors d'un congé maternité, l'accès à la garde d'enfants ou les relations avec le corps enseignant. Face aux problèmes de garde d'enfants, une association de parents a crée une garderie périscolaire. Les difficultés évoquées : «Problème remplacement congés maternité», «Accès garde d'enfants», «Adaptation nouveau rythme par employeur», «Relations avec corps enseignant (réunion à 17h)» Les solutions mises en place: «Promouvoir le salariat agricole», «Association de parents crée une garderie périscolaire» Le réseau comme solution à l'isolement : Les femmes en milieu rural doivent parfois faire face à des difficultés liées à l'isolement. L'exclusion du monde du travail lors d'une grossesse peut rapidement les renvoyer à l'image de «femme au foyer» qui est parfois difficilement vécu. Pour ces femmes, la mise en réseau est indispensable pour leur permettre d'échanger. Cela passe du réseau informel d'entraide entre les femmes rurales et/ou au sein de groupe d'agricultrices. Les difficultés évoquées : «Isolement», «Les étiquettes : difficulté qui découle de la «1ère femme

5 au foyer» ou active «du coin» ou transplanté...», «Exclusion : mise de côté de la vie active par des arrêts prolongés de travail» Les solutions mises en place : «La mise en réseau institutionnelle ne suffit pas. Tendre vers la recommandation mutuelle et les liens actifs. Solutions non garanties.» «Affiner les objectifs des associations vers plus d'échanges culturels (la diffusion du spectacle et loisir ne suffit pas)», «Rôle central des associations», «Échanger avec des personnes variées», «Me mettre en réseau, les utiliser», «Mise en réseaux», «Groupes agricultrices», «Réseau informel d'entraide entre femmes» 2.3. Ouverture sur des questions à résoudre Après une phase d observation du Méta Plan qu elles venaient de réaliser, les participantes réparties en deux groupes, ont établi une liste de questions découlant de celui ci (cf. annexe 2) et auxquelles elles souhaitaient répondre au cours de l'atelier. Les femmes ont sélectionné quatre questions qui leur semblaient prioritaires par un système de vote par gommettes. Elles ont retenu : 1/Comment mieux faire connaître les réseaux? Renforcer les réseaux féminins? Orienter les femmes vers les bons réseaux? (7 votes) 2/Comment mieux faire connaître les initiatives réussies et portées par des femmes? (7 votes) 3/Comment améliorer la mutualisation des services? (7 votes) 4/Comment donner du sens à l'investissement collectif? (5 votes) 3. L'élaboration de recommandations La méthode Dans cette dernière partie de l'atelier, les femmes ont travaillé à apporter une réponse aux quatre questions sélectionnées. Elles se sont scindées en deux groupes. Dans un premier temps, chacun a travaillé sur deux thématiques. Puis les travaux ont été échangés avec l'autre groupe afin de les enrichir et de les synthétiser. Toutes les participantes ont ainsi pu travailler sur les quatre questions retenues, en collaboration avec l'ensemble du groupe. Enfin, les participantes ont effectué une présentation des différents travaux.

6 Comment mieux faire connaître les réseaux? Renforcer les réseaux féminins? Orienter les femmes vers les bons réseaux? La synthèse exprime en premier lieu le besoin d'une reconnaissance officielle des problématiques liées au genre et de la plus-value de l'apport féminin. Une plate-forme permettrait d'acquérir une meilleure connaissance des thématiques et de légitimer l'apport sociétal et économique des femmes. Ainsi, mettre en place des Points Accueil Information permettrait aux femmes d'identifier les différents réseaux en place et de les faire bénéficier de leur expertise en fonction de leurs besoins. L'information doit être mise à jour de façon régulière afin de mutualiser au mieux et de développer des projets communs avec de nouveaux partenaires. Enfin, il semble important également de trouver une manière de cibler les financements pour accompagner les des différents publics et pour communiquer via différents supports. Comment mieux faire connaître les initiatives réussies portées par

7 des femmes? La synthèse de ces travaux a donné naissance à quatre moyens pour promouvoir les initiatives des femmes. Les réseaux doivent être un outil pour faire connaître les projets et capitaliser les expériences. Mais pour que ces réseaux fonctionnent, il faut motiver les femmes y à adhérer puis à y participer. Ensuite, il est important d'effectuer des actions sur les valeurs sociétales. La question d'employer le terme de projets «réussis» s'est posée. En effet, quels en sont les critères? Les femmes ont proposé de placer le bien-être avant des critères de réussite économiques (la notion du «bonheur brut» a été exprimée). Ces valeurs sociétales peuvent être diffusées par différents supports d'éducation populaire : évènements culturels, ateliers dans les écoles, concours de nouvelles littéraires et/ou artistique. Évidemment, tout cela est possible si une réelle prise de conscience politique de la dimension genre se met en place dans notre société.

8 Comment améliorer la mutualisation des services? La synthèse à cette question a été organisée en quatre pôles, dont le levier est la valorisation de la dynamique économique que créé le service. Un des objectifs majeur de réponse est de rendre visible et facile d'accès les services sur le territoire. Il s'agit d'évaluer et d'identifier ces besoins selon une clé territoriale. Puis des outils de communication performants sont à mettre en place pour faire connaître les dispositifs déjà existants. En effet, malgré les organisations en place, les femmes ne se sentent toujours pas «armées» : certaines femmes n'utilisent pas spontanément l'existant et elles ont besoin que l'on vienne à elles pour les aider à l'utiliser. Un travail de regroupement des informations serait également nécessaire. Une «banque d'échange» favoriserait la synergie entre besoins et services, toujours avec une clé territoriale. Ces lieux de mutualisation pourraient recréer du lien social dans certaines zones rurales. Enfin, l'implication des décideurs politiques est indispensable pour mettre en place les recommandations citées ci dessus.

9 Comment donner du sens à l'investissement collectif? Dans leur synthèse les participantes n'ont pas souhaité hiérarchiser les thématiques car elles sont interdépendantes. Le groupe a choisi de travailler sur une stratégie axée sur l'individu mais qui redonne du sens aux plus-values de l'investissement collectif. Ainsi, l'individu doit être (re)motivé pour aller vers les actions collectives de la solidarité. Les participantes ont insisté sur le besoin de rompre l'isolement qui dissuade les individus à intégrer une dynamique de groupe une dérive vers la précarité et la violence a été évoquée. Un travail à deux niveaux est donc nécessaire : le sens de l'action collective et la stimulation de chaque individu à rejoindre le groupe. Il est important d'accompagner et de soutenir les initiatives collectives en termes d'emploi pour les relier à des besoins en perpétuelle évolution. Il est nécessaire d'évaluer continuellement les moyens à mettre en œuvre en fonction de l'évolution de la société.

10 LISTE DES ANNEXES ANNEXE 1: Présentations Women in Europe for a Common Future Le réseau «Savoie-Léman Solidaire» Le programme «Femmes Actives en Milieu Rural» Les participantes à l'atelier ANNEXE 2: Les questions liées au genre à résoudre en espace rural

11 ANNEXE 1 : Présentations Présentation de WECF Women in Europe for a Common Future (WECF) est un réseau de 114 organisations féminines environnementales qui met en ouvre des projets à l échelle locale et plaide au niveau mondial afin de garantir un environnement sain à toutes et à tous. WECF est reconnue comme Organisation Non Gouvernementale par l'onu: elle est membre du forum ECOSOC et partenaire du Programme des Nations Unies pour l Environnement. WECF est animée par la conviction qu'il faut «deux yeux pour bien voir», c-à-d prendre en compte le point de vue des femmes à égalité avec celui des hommes pour bien agir. WECF s attache donc à promouvoir la participation pleine et entière des femmes à toutes les étapes des projets de développement durable menés avec ses partenaires locaux. WECF valorise des solutions écologiques, innovantes et abordables. Les domaines d'actions de WECF sont: l'énergie et le changement climatique l'eau et l'assainissement les produits chimiques et la santé la production agricole Présentation du réseau «Savoie-Leman Solidaire» animé par l'association «Et faits Planète...» Women in Europe for a Common Future et l'association «Et faits Planète...» sont entrées en collaboration grâce au réseau «Savoie-Leman Solidaires», réseau des structures d'économie sociale et solidaire (ESS) de Savoie, Haute-Savoie et bassin lémanique. Ce réseau permet des échanges fructueux et des collaborations entre partenaires du secteur. Il a pour vocation d'aider et de soutenir les structures de l'ess par la mutualisation des moyens et la facilitation de synergies. Il œuvre ainsi pour une meilleure connaissance et reconnaissance de l'économie sociale et solidaire sur son territoire. Le réseau «Savoie-Léman Solidaire» est coordonné par un Comité de Pilotage, animé par l'association «Et faits Planète». Le comité de pilotage reste ouvert à toute structure désireuse de s'y impliquer. Présentation du projet «Femmes Actives en Milieu Rural» Le projet «Femmes Actives en Milieu Rural» a été lancé en réponse à l'appel à projets de la Région Rhône-Alpes «Promouvoir l'égalité hommes femmes en agriculture et milieu rural». Ce projet répond à trois objectifs principaux : Créer un réseau actif d échange et d entraide entre femmes du milieu rural Capitaliser les expériences féminines et les valoriser Présenter des recommandations politiques à la Région Rhône-Alpes pour promouvoir la parité en milieu rural Le projet «Femmes Actives en Milieu Rural» est un projet participatif. Des ateliers de

12 concertation sur la parité en milieu rural visent à mener une réflexion collective sur les recommandations à adresser à la Région Rhône-Alpes. Une enquête est parallèlement menée auprès des femmes de terrain afin de recenser, non seulement leurs difficultés face à leur emploi en milieu rural, mais aussi les solutions qu'elles ont mises en place. Les femmes ont la possibilité également d'exprimer des recommandations à la Région par cette enquête. Un forum Internet WECF sera actif prochainement à l'adresse suivante permettant aux femmes d'échanger et d'ajouter des commentaires ou tout éléments pour nourrir la réflexion. Présentation des participantes Chacune des participantes s'est présentée en binôme puis les femmes se sont présentées mutuellement à l'ensemble du groupe. Cette méthode a permis de former une cohésion. Le nom des femmes n'est pas mentionné par mesure de confidentialité. La participante 1 est originaire de la Drôme. Elle travaille à la Chambre d'agriculture de l'ain sur la reconversion en agriculture biologique qu'elle connaît particulièrement bien par l'activité de son mari, installé en fruits rouges biologiques. Ses axes de travail sont l'agriculture biologique d'une part, et d'autre part elle anime un groupe de femmes qui échangent et communiquent sur leur métier d'agricultrice. La participante 2 est maman d'un garçon de 2 ans. Dès la fin de ses études, elle a été directrice d'une structure d'aide à l'installation des jeunes en milieu rural, l'association «Place aux jeunes». Par manque de financement, cette association a malheureusement été dissoute. Elle a donc retrouvé un travail à Avignon, où durant 3 ans, elle a été agent de développement dans l'eau et l'assainissement. Elle vit à présent dans le Chablais à Thonon-les-Bains où elle recherche un emploi. La participante 3 a 56 ans et est mère de deux enfants. Après avoir été conjointe collaboratrice, elle est devenue chef d'exploitation il y a quelques années. Elle produit des céréales et élève des taurillons. Elle fait partie de JDAF depuis Elle est également présidente de la fédération JEDA et fais partie du conseil d'administration de la FDGDA. Elle compte participer à la quinzaine de l'égalité en octobre prochain. La participante 4, stagiaire au WECF, a 23 ans. Elle est originaire de Bourg en Bresse dans l'ain et est petite fille d'exploitant agricole conventionnel. Elle est en stage dans une association dans le cadre de son cursus universitaire en Sciences Politiques à Lyon. Beaucoup de domaines l'intéressent et elle n'a pas décidé vers quoi s'orienter par la suite. La participante 5 est originaire de la région parisienne et est mariée, mère de trois enfants. Depuis 3 ans, elle vit en Savoie avec son mari et ses trois enfants. Femme au parcours atypique (spéléologue, licence de droit, professeur de musique en lycée..), elle a actuellement une activité à temps partiel dans une radio locale et consacre le reste de son temps à la création d'un atelier de poules pondeuses en bio. Ce projet a deux objectifs : répondre à la demande locale et exercer une activité proche de la terre. Cette création n'est pas sans obstacles mais l'aboutissement est de plus en

13 plus proche. Elle souhaite mettre toutes les chances de son côté en participant notamment à des ateliers d'échanges sur les pratiques d'agriculture durable. C'est par ce biais qu'elle a connu le projet «Femmes Actives en Milieu Rural». La participante 6, bretonne d'origine, est actuellement en stage avec Anne Pellier, consultante qui travaille sur l'animation du projet «Femmes Actives en Milieu Rural». Ce stage de 4 mois lui permet de se familiariser avec deux projets : un projet de développement rural à l'échelle de la région et un projet de développement durable au Pays du Mont-Blanc. Ce dernier s'inscrit dans le cadre de sa Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire. Après avoir rédigé et présenté son mémoire, Rosemary compte chercher un emploi de chargée de mission Tourisme Durable en Savoie. La participante 7, 43 ans est mariée et mère de quatre enfants. Elle est originaire de l'ain et a grandi en milieu rural. Elle est aujourd'hui présidente d une association. Après des études littéraires puis de management, elle a vécu à l'étranger plusieurs années. En Allemagne notamment elle a découvert un réseau d ONG féminines et environnementales et a choisi de s y investir, motivée par l innovation et la qualité des projets menés par ces femmes. Elle ouvre un bureau français en La participante 8, 51 ans est mère de 4 enfants et originaire du Limousin. Elle vit actuellement en Isère. Elle a un bagage académique universitaire dans le domaine de l'histoire. Sa vie est marquée par le voyage et le mouvement. Elle a réalisé plusieurs missions à l'étranger, notamment en Afrique, et a vécu en Gironde avant de venir s'installer dans le massif de Belledone. Elle y gère à présent un gite rural de tourisme vert. Elle y mène également une activité de transmission de l'histoire rurale en auto-entreprise. Elle s'est longtemps investit dans le milieu associatif et culturel et regrette de ne pas avoir eu la possibilité de mieux valoriser ces expériences. Elle a actuellement un projet de formation dans le domaine de l'économie Sociale et Solidaire. La participante 9 est consultante indépendante en montage de projet et développement de réseaux. Elle assure l'animation du projet «Femmes Actives en Milieu Rural». Elle a voyagé plusieurs années à l'étranger (Amérique du Sud et Canada). Ayant travaillé pour plusieurs structures publiques et privées, notamment sur des projets internationaux, elle a décidé de monter sa propre activité de consultance.

14 ANNEXE 2: Les questions liées au genre à résoudre en espace rural - Comment aider les femmes sur la gestion vie professionnelle et vie familiale? - Comment adapter le parcours à l'installation agricole ou les formations longues à la vie des femmes? - Comment éviter la discrimination? - Comment changer les mentalités? - Comment faire comprendre à la communauté les besoins des femmes et leurs apports spécifiques? - Comment améliorer l'organisation des déplacements? - Comment mieux faire connaître les réseaux? Renforcer les réseaux féminins? Orienter les femmes vers les bons réseaux? - Comment mieux faire connaître les initiatives réussies et portées par des femmes? - Comment donner envie aux femmes de coopérer entre elles? - Comment améliorer la mutualisation des services? - Comment faire connaître et valoriser nos compétences en milieu rural? - Comment faire évoluer les critères de sélection : salariés/créateurs? - Comment donner du sens à l'investissement collectif? - Comment pallier au «saucissonnage» des solutions d'organisation pratique?

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011

Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011 Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011 Le Mois de l'ess est coordonné et soutenu au niveau régional par : L'économie sociale et solidaire, des

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Attentes liées aux prestations

Attentes liées aux prestations Appel à propositions du 26/05/2014 "Diagnostics de Sécurisation des Parcours Professionnels" Attentes liées aux prestations Projet SECURI'PASS 2.0 Cette opération bénéficie du soutien financier de l'etat,

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L'EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUE

ACCORD RELATIF A L'EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUE PREAMBULE ACCORD RELATIF A L'EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUE Dans le prolongement de la loi du 9 mai 2001 relative à l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, de l'accord

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Promotion / Site : Clermont-Ferrand Objectif de cette licence professionnelle : Licence professionnelle Assistant juridique La licence professionnelle assistant juridique offre aux étudiants qui ont acquis

Plus en détail

eof CONVENTION DE PARTENARIAT UNION DEPARTEMENTALE DES CENTRES COMMUNAUX D'ACTION SOCIALE DE L'ISERE et ELECTRICITE DE FRANCE ANNEES 2012-2014 %

eof CONVENTION DE PARTENARIAT UNION DEPARTEMENTALE DES CENTRES COMMUNAUX D'ACTION SOCIALE DE L'ISERE et ELECTRICITE DE FRANCE ANNEES 2012-2014 % eof CONVENTION DE PARTENARIAT UNION DEPARTEMENTALE DES CENTRES COMMUNAUX D'ACTION SOCIALE DE L'ISERE et ELECTRICITE DE FRANCE ANNEES 2012-2014 % Entre L'UNION DEPARTEMENTALE DES CENTRES COMMUNAUX D'ACTION

Plus en détail

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit AMAP d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Article 1. Nom de l'association La dénomination est : Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Son sigle est : AMAP

Plus en détail

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment.

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment. L Y C E E 18 rue Delayant - BP 534-17022 La Rochelle Cedex 1-05 46 28 05 70-05 46 41 51 31 ce.0170028n@ac-poitiers.fr - http://hebergement.ac-poitiers.fr/l-jd-larochelle D A U T E T PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

Programme "Collège Numérique Rural"

Programme Collège Numérique Rural JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE Programme "Collège Numérique Rural" Stéphanie RENAUX Attachée de presse 04 71 46 22 78 srenaux@cg15.fr Sommaire CyberCantal Education : une implication historique du Département

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat BAC+3 Domaine : Droit, Economie, Gestion Dénomination nationale : Management des organisations Organisation : Ecole

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

Charte de tourisme solidaire. Palabres Sans Frontières

Charte de tourisme solidaire. Palabres Sans Frontières Charte de tourisme solidaire Palabres Sans Frontières Préambule L'association Palabres Sans Frontières se positionnant comme un acteur du tourisme solidaire et équitable, elle souhaite par la présente

Plus en détail

Tableau parcours. Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires

Tableau parcours. Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires Tableau parcours Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires 20.. / 20.. Légende : Diplôme(s) préparé(s) : marquer ici le(s) diplôme(s)

Plus en détail

Programme stratégique 2014-2015 Plan d'actions

Programme stratégique 2014-2015 Plan d'actions Programme stratégique 2014-2015 Plan d'actions Un plan d'actions stratégique, pour quoi faire? L'association des Anciens de Sciences Po Rennes, forte d'un réseau de 3300 anciens, compte environ 250 membres

Plus en détail

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION ISO/CEI/GEN 01:2001 DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION Avant-propos Parallèlement à l'essor rapide du commerce international des biens et services,

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

A. DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT

A. DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIÈRE D'AIDES D'ETAT DISPOSITIONS DES TRAITÉS EN MATIERE D'AIDES D'ETAT Tableau de correspondance entre l'ancienne et la nouvelle numérotation des articles suite à l'entrée

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

La Bourse aux Financements Solidaires (BFS)

La Bourse aux Financements Solidaires (BFS) La Bourse aux Financements Solidaires (BFS) 1/ Contexte Socio-économique global La BFS est née d'un double constat. D'une part, le parcours d'un créateur d'entreprise ou d'activité est difficile, particulièrement

Plus en détail

MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI

MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI Mention : Géographie, science de l'espace et du territoire Spécialité : Géographie skin.:program_main_bloc_presentation_label Le choix d'interaction

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Programme de la journée 10h30 10h50 11h30 12h00 12h30 Etat des lieux 2008 des centres de ressources en éducation

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

«ACML» ACML épanouissement professionnel de ses salariés

«ACML» ACML épanouissement professionnel de ses salariés «ACML» - Ossatures métalliques et tous les ouvrages architecturaux - Saumur Rejoindre ACML, c'est s'offrir la possibilité de réaliser un parcours professionnel de qualité et motivant. En effet, ACML porte

Plus en détail

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Activités de la Banque africaine de développement 2008-2009 Groupe de la Banque Africaine de Développement GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Strasbourg, 11.V.2000 Préambule Les Etats membres du Conseil de l'europe et les autres Etats Parties

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol

Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol Exemples de contrats d'assurance-vie solidaires labellisées Finansol Assurance-vie Entraid'Epargne Carac http://finansol.org/fr/quels-sont-les-produits-labellises/produit/assurance-vie-entraid-epargnecarac.html

Plus en détail

De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à l'environnement écologique, à la santé

De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à l'environnement écologique, à la santé Une réforme du BTS Assistant de Gestion PME -PMI a été mise en œuvre pour mieux répondre aux attentes des entreprises. De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute 1 sur 10 31/07/2015 13:57 Vous recevez cette Newsletter suite à votre inscription sur notre site acegaa.org, ou une publication au Journal Officiel. Plus intéressé? Désinscription instantanée. Dans cette

Plus en détail

Appel à projets. «Responsabilité Sociétale des Organisations»

Appel à projets. «Responsabilité Sociétale des Organisations» Appel à projets «Responsabilité Sociétale des Organisations» 1. CONTEXTE ET ENJEUX La responsabilité sociétale est la contribution des organisations - entreprises, collectivités, associations, syndicats

Plus en détail

Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire

Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire Ensemble, Entreprendre Autrement 1 1. Principes, périmètre et bonnes pratiques : ce que dit la loi Ensemble, Entreprendre Autrement 2 Des principes

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne?

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne? ANGERS Le 12 novembre 2009 L'économie et - le réseau des CIGALES - - à quoi sert mon épargne? - Aujourd'hui, est-ce que je sais à quoi sert mon épargne? Me produire des intérêts (réponse factuelle) Financer

Plus en détail

Écoles maternelles et élémentaires

Écoles maternelles et élémentaires Écoles maternelles et élémentaires Instruction pour la promotion de la généralisation des projets éducatifs territoriaux sur l'ensemble du territoire NOR : MENE1430176C circulaire n 2014-184 du 19-12-2014

Plus en détail

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO L'UNESCO s'appuie sur un éventail aussi large que diversifié de relations de collaboration et de partenariats dans toutes les régions du monde pour s acquitter

Plus en détail

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 19 novembre 2014 Conclusions du Conseil concernant le sixième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: investissement

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

BTS - Assistant de gestion PME-PMI

BTS - Assistant de gestion PME-PMI Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/10/2015. Fiche formation BTS - Assistant de gestion PME-PMI - N : 15854 - Mise à jour : 24/07/2015 BTS - Assistant de gestion PME-PMI

Plus en détail

LA VISIO : UN OUTIL AU SERVICE DE LA PARTICIPATION

LA VISIO : UN OUTIL AU SERVICE DE LA PARTICIPATION LA VISIO : UN OUTIL AU SERVICE DE LA PARTICIPATION dans le cadre des Etats généraux de l ESS en PACA Organisée par : Adrets et conseil régional PACA Date & Lieu : le 12 avril 2011 toute la journée en mulitplex

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.06.2004 COM(2004)415 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN Plan d'action européen en matière d'alimentation et

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24 Guide Utilisateur Titre du projet : Sig-Artisanat Type de document : Guide utilisateur Cadre : Constat : Les Chambres de Métiers doivent avoir une vision prospective de l'artisanat sur leur territoire.

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ----------------------

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- Direction de la Recherche et de la Statistique APPUIS

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Parcours Management de projet et innovation

Parcours Management de projet et innovation Promotion / Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Parcours Management de projet et innovation Ce parcours répond aux évolutions du fonctionnement des organisations actuelles au sein

Plus en détail

Paris, le - 6 ~IMS 2015

Paris, le - 6 ~IMS 2015 KCC A1501475 KZZ 06/03/2015 ~të~5t~é ~ud'df7ae,sli;.a/zf?aûfe Monsieur Didier MI GAUD Premier président Cour des comptes 13 rue Cambon 75001 PARIS Paris, le - 6 ~IMS 2015 Nos réf : TR/654/CMA Monsieur

Plus en détail

RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE

RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE Comité économique et social européen RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE Des représentants des acteurs économiques et sociaux de l'union

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

DES GOUVERNEMENTS DES ETATS MEMBRES Secrétariat CONF 3980/96

DES GOUVERNEMENTS DES ETATS MEMBRES Secrétariat CONF 3980/96 CONFERENCE DES REPRESENTANTS DES GOUVERNEMENTS DES ETATS MEMBRES Secrétariat CONF 3980/96 Bruxelles, l (OR.dk) LIMITE NOTE DE TRANSMISSION Objet : Protection des consommateurs Les délégations trouveront

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Parcours France 2014 Créer une entreprise en Vendômois

Parcours France 2014 Créer une entreprise en Vendômois Parcours France 2014 Créer une entreprise en Vendômois Vos contacts : Bienvenue à la BGE Loir-et-Cher ISMER Depuis 1993 nous vous accompagnons de l'idée au développement de votre entreprise. Les missions

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ Date d entrée en vigueur: Mai 2006 Remplace/amende: VRS-52/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-52 DÉFINITION Une substance biologique dangereuse se définit comme un organisme

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Trouver un emploi. dans l économie sociale et solidaire. Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes. 3é édition 2011-2012

Trouver un emploi. dans l économie sociale et solidaire. Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes. 3é édition 2011-2012 Trouver un emploi dans l économie sociale et solidaire 3é édition 2011-2012 Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes L économie sociale et solidaire, c est : 12 % des emplois dans l agglomération grenobloise

Plus en détail

Ciné-débat spécial public jeune dédié à la finance solidaire

Ciné-débat spécial public jeune dédié à la finance solidaire Festival du Cinéma solidaire dans l Ain Ciné-débat spécial public jeune dédié à la finance solidaire Mardi 29 novembre 2011 - MJC de Bourg en Bresse Dossier de présentation à l usage des chefs d établissement

Plus en détail

Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages

Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages Le cœur du projet associatif d AlterVie est d initier, d accompagner les pratiques alternatives développant le Lien social

Plus en détail

Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche

Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche Accès aux vacances, à la culture et aux loisirs pour tous Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche 20 et 21 juin 2015 ASSOCIATION POUR UNE MONTAGNE SOLIDAIRE 11 rue Auguste LACROIX 69003

Plus en détail

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer Trousse d information Novembre 2004 Des outils pour s informer Des outils pour s informer Ce cahier présente des outils qui permettent de pousser plus loin la recherche d'information. Une grande partie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Visite de presse mardi 14 avril 2015, restaurant scolaire de Saint-Pierre Dossier de presse - Projet

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Appel à projets logement innovant pour les jeunes

Appel à projets logement innovant pour les jeunes Annexe 2 Appel à projets logement innovant pour les jeunes 2015 Objectifs de l appel à projets Dans sa charte d'engagement pour les jeunes, la Région a fait des questions de logement des jeunes une des

Plus en détail

Quelques clés pour réussir une stratégie de la communication interne.

Quelques clés pour réussir une stratégie de la communication interne. www.sophte.com INGENIERIE DU MANAGEMENT - COMMUNICATION - MULTIMEDIA Quelques clés pour réussir une stratégie de la communication interne. 1 Situation actuelle De plus en plus, l'entreprise doit gérer

Plus en détail

Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables

Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables A - Compétences générales et transversales liées à l exercice des métiers

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012

Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012 Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012 La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE NON TITULAIRES Note d'information N 2012-32 du 18 juin 2012 AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des

Plus en détail

INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes

INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes CONCOURS INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes ************* REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000 POITIERS REMISE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE : le

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Une passerelle pour votre avenir

Une passerelle pour votre avenir Une passerelle pour votre avenir Livret d accueil Jeunes de 14 à 20 ans Plusieurs structures pour des parcours individualisés Des équipes pluridisciplinaires pour un service de qualité Enfance et Adolescence

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes Date limite de renvoi des dossiers complétés : 6 novembre 2013, par mail à l adresse contact@grandprix-distributionresponsable.com Nom de l initiative:

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

Contexte. Mesures de la DOK (resp. de la future faîtière IH) I. Principe

Contexte. Mesures de la DOK (resp. de la future faîtière IH) I. Principe Convention de l'onu relative aux droits des personnes handicapées Rôle et tâches de la DOK (resp. de la future faîtière IH) dans la promotion et la surveillance de la mise en œuvre de la CDPH Contexte

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail