FEMMES ACTIVES en MILIEU RURAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FEMMES ACTIVES en MILIEU RURAL"

Transcription

1 Atelier de concertation du projet : FEMMES ACTIVES en MILIEU RURAL par Women in Europe for a Common Future et le réseau Savoie-Léman Solidaire le 24 juin 2011, à la Maison des Associations de la Roche sur Foron Compte Rendu Discerner les difficultés du quotidien Identifier les solutions mises en œuvre Élaborer des recommandations à la région Rhône-Alpes Liste des participantes Nom Prénom Fonction/Structure Histoire et transmission + gite rural en Heysch Caroline montagne Besson Mireille Présidente FDGEDA et agricultrice Baguet Claire Animatrice FDGEDA Aurouze Madeleine Agent de développement local Mangel Murielle Éleveuse de poules pondeuses Barre Anne présidente WECF Pellier Anne consultante Béchu Rosemary stagiaire A. Pellier Lourtis Mathilde stagiaire WECF

2 Introduction Le programme «Femmes Actives en Milieu Rural» est porté par Women in Europe for a Common Future, organisation internationale de femmes, en collaboration avec le réseau «Savoie Léman Solidaire», réseau des structures de l'économie sociale et solidaire en Savoie, Haute Savoie et bassin lémanique. Le projet a pour objectif d'élaborer des recommandations à la Région Rhône- Alpes pour améliorer la parité en milieu rural. Dans ce cadre, des ateliers de travail sont organisés dans différents départements de la Région Rhône-Alpes. Cet atelier s'adressait plus particulièrement aux femmes de Ain, de la Savoie et de la Haute Savoie. Neuf femmes de terrain ont pu y participer malgré leur emploi du temps chargé en cette période de l'année. Le projet, les partenaires de l'initiative et les participantes sont présentées en annexe 1. Le déroulement de l'atelier est axé sur une démarche de construction participative. Elle a permis l'identification des problématiques récurrentes que rencontrent les femmes dans l'espace rural ainsi que les solutions existantes pour y remédier. Par la suite, les participantes ont choisi de travailler spécifiquement sur quatre thématiques qui leur ont paru prioritaires: 1 Les réseaux agricoles : comment développer leur visibilité? Comment renforcer les réseaux féminins? Comment orienter les femmes vers les réseaux les mieux adaptés? 2 Comment promouvoir les initiatives réussies et portées par des femmes? 3 Comment améliorer la mutualisation des services? 4 Comment donner du sens à l'investissement collectif? Par ailleurs, des points clés sont ressortis dans les recommandations: * Les valeurs sociétales ont fait l'objet de plusieurs commentaires. Il a paru important pour les participantes de suivre leurs évolutions régulièrement dont celle du changement des mentalités vis à vis des femmes - afin de prendre en compte les adaptations des besoins féminins qui en découlent. Il a aussi été mentionné que la notion de bien-être est très importante en termes de réussite pour une femme. * Le besoin de redonner du sens à l'action collective a été évoqué, en mettant en valeur sa plusvalue et en aidant les individus à s'y insérer. Il semble que le lien social reste à renforcer pour les femmes de l'espace rural pour rompre l'isolement et développer des dynamiques locales. Les réseaux ont, entre autres, été identifiés comme une solution adéquate pour les femmes. * Enfin l'amélioration de la communication paraît être un facteur clé pour soutenir les femmes à relever les challenges dans l'espace rural aujourd'hui. L'atelier a ciblé la mise en valeur des plusvalues de l'apport féminin et de sa capitalisation en milieu rural ainsi que les services publics, privés et associatifs déjà disponibles dont certains réseaux liés à l'espace rural - et ce qu'ils offrent aux femmes. * Il est nécessaire de souligner le besoin d'une meilleure prise en compte des difficultés des femmes, et en particulier une considération des problématiques genre par les pouvoirs publics en adaptant des services spécifiques.

3 1. Difficultés et solutions des femmes en milieu rural 1.1. La méthode de travail : le Méta Plan Deux questions ont été posées aux femmes: Quelles sont les difficultés des femmes en milieu rural? Quelles sont les solutions que l'on peut mettre en place? Les participantes ont répondu sur des post it de couleurs qu'elles ont ensuite regroupé par thématiques. Cela a donné lieu à la constitution de 7 ensembles prioritaires sur l'emploi féminin en milieu rural 2.2. Les rés ulta ts L'é vol utio n des me ntal ités Les fem mes ont mis en évidence des difficultés dues à une mentalité masculine encore très machiste dans certaines zones rurales, et plus particulièrement dans le secteur agricole. Face à cela, les solutions proposées sont de s'imposer et de s'affirmer en tant que femme. Les difficultés évoquées : «Mentalité des hommes», «Liberté de mouvements», «Machisme et Autoritarisme masculin», «Le cloisonnement des genres de vie, d'activités : agricoles, culturelles, services, éducation, recherche» Les solutions mises en place : «Oser s'affirmer», «S'imposer» Les déterminations et les choix des femmes actives : Cet ensemble ne comprend que des solutions. Certaines sont radicales, changer de métier ou démissionner. D'autres consistent à montrer de quoi est capable une femme. Les solutions mises en place: «Démission», «Se tourner vers un autre secteur professionnel», «Prendre la pelle et suer», «Fréquenter les coopérations d'activité et s'associer au développement solidaire»

4 Le souci de la reconnaissance : Les femmes se sont toutes accordées pour dire qu'elles souffrent d un manque de reconnaissance de leurs compétences et/ou d un manque de crédibilité dans leurs activités. Selon elles, il est important de valoriser leur travail sans pour autant devoir faire leurs preuves à longueur de temps. Les difficultés évoquées : «Pas prise au sérieux», «Crédibilité création d'activité», «Reconnaissance compétences (X2)», «Quantifier et certifier ses expériences» Les solutions mises en place : «Faire la cruche ou faire ses preuves pas de simple milieu», «Valoriser des expériences associatives personnelles», «Échanges de compétences (autoformation)», «Refaire mon CV Affirmer mes idées et compétences» Les difficultés de déplacement en espace rural : L'éloignement des lieux d'activités ou d'accès aux services peuvent être pesants pour les femmes, notamment pour celles dont les enfants ont des activités à des endroits différents. Pour pallier à ces difficultés, une seule solution est apparue, le co-voiturage. Les difficultés évoquées: «Éloignement-déplacements», «Éloignement des lieux d'activité de chaque membre de la famille», «Emploi de proximité en concordance avec le rythme des enfants» Les solutions mises en place: «Co-voiturage» L'adaptation du travail à la condition féminine : outillage et temps partiel Les femmes travaillant dans le secteur agricole doivent très souvent faire face à des difficultés physiques. L'adaptation des outils à la morphologie des femmes leur permettrai de moins peiner dans certaines tâches. Les difficultés évoquées: «travail physique» Les solutions mises en place: «travail à temps partiel», «Adaptation des outils à la morphologie des femmes» Les difficultés récurrentes d'organisation : Apparaissent dans cet ensemble des difficultés liées principalement à l'organisation des femmes avec enfants, telles que le remplacement lors d'un congé maternité, l'accès à la garde d'enfants ou les relations avec le corps enseignant. Face aux problèmes de garde d'enfants, une association de parents a crée une garderie périscolaire. Les difficultés évoquées : «Problème remplacement congés maternité», «Accès garde d'enfants», «Adaptation nouveau rythme par employeur», «Relations avec corps enseignant (réunion à 17h)» Les solutions mises en place: «Promouvoir le salariat agricole», «Association de parents crée une garderie périscolaire» Le réseau comme solution à l'isolement : Les femmes en milieu rural doivent parfois faire face à des difficultés liées à l'isolement. L'exclusion du monde du travail lors d'une grossesse peut rapidement les renvoyer à l'image de «femme au foyer» qui est parfois difficilement vécu. Pour ces femmes, la mise en réseau est indispensable pour leur permettre d'échanger. Cela passe du réseau informel d'entraide entre les femmes rurales et/ou au sein de groupe d'agricultrices. Les difficultés évoquées : «Isolement», «Les étiquettes : difficulté qui découle de la «1ère femme

5 au foyer» ou active «du coin» ou transplanté...», «Exclusion : mise de côté de la vie active par des arrêts prolongés de travail» Les solutions mises en place : «La mise en réseau institutionnelle ne suffit pas. Tendre vers la recommandation mutuelle et les liens actifs. Solutions non garanties.» «Affiner les objectifs des associations vers plus d'échanges culturels (la diffusion du spectacle et loisir ne suffit pas)», «Rôle central des associations», «Échanger avec des personnes variées», «Me mettre en réseau, les utiliser», «Mise en réseaux», «Groupes agricultrices», «Réseau informel d'entraide entre femmes» 2.3. Ouverture sur des questions à résoudre Après une phase d observation du Méta Plan qu elles venaient de réaliser, les participantes réparties en deux groupes, ont établi une liste de questions découlant de celui ci (cf. annexe 2) et auxquelles elles souhaitaient répondre au cours de l'atelier. Les femmes ont sélectionné quatre questions qui leur semblaient prioritaires par un système de vote par gommettes. Elles ont retenu : 1/Comment mieux faire connaître les réseaux? Renforcer les réseaux féminins? Orienter les femmes vers les bons réseaux? (7 votes) 2/Comment mieux faire connaître les initiatives réussies et portées par des femmes? (7 votes) 3/Comment améliorer la mutualisation des services? (7 votes) 4/Comment donner du sens à l'investissement collectif? (5 votes) 3. L'élaboration de recommandations La méthode Dans cette dernière partie de l'atelier, les femmes ont travaillé à apporter une réponse aux quatre questions sélectionnées. Elles se sont scindées en deux groupes. Dans un premier temps, chacun a travaillé sur deux thématiques. Puis les travaux ont été échangés avec l'autre groupe afin de les enrichir et de les synthétiser. Toutes les participantes ont ainsi pu travailler sur les quatre questions retenues, en collaboration avec l'ensemble du groupe. Enfin, les participantes ont effectué une présentation des différents travaux.

6 Comment mieux faire connaître les réseaux? Renforcer les réseaux féminins? Orienter les femmes vers les bons réseaux? La synthèse exprime en premier lieu le besoin d'une reconnaissance officielle des problématiques liées au genre et de la plus-value de l'apport féminin. Une plate-forme permettrait d'acquérir une meilleure connaissance des thématiques et de légitimer l'apport sociétal et économique des femmes. Ainsi, mettre en place des Points Accueil Information permettrait aux femmes d'identifier les différents réseaux en place et de les faire bénéficier de leur expertise en fonction de leurs besoins. L'information doit être mise à jour de façon régulière afin de mutualiser au mieux et de développer des projets communs avec de nouveaux partenaires. Enfin, il semble important également de trouver une manière de cibler les financements pour accompagner les des différents publics et pour communiquer via différents supports. Comment mieux faire connaître les initiatives réussies portées par

7 des femmes? La synthèse de ces travaux a donné naissance à quatre moyens pour promouvoir les initiatives des femmes. Les réseaux doivent être un outil pour faire connaître les projets et capitaliser les expériences. Mais pour que ces réseaux fonctionnent, il faut motiver les femmes y à adhérer puis à y participer. Ensuite, il est important d'effectuer des actions sur les valeurs sociétales. La question d'employer le terme de projets «réussis» s'est posée. En effet, quels en sont les critères? Les femmes ont proposé de placer le bien-être avant des critères de réussite économiques (la notion du «bonheur brut» a été exprimée). Ces valeurs sociétales peuvent être diffusées par différents supports d'éducation populaire : évènements culturels, ateliers dans les écoles, concours de nouvelles littéraires et/ou artistique. Évidemment, tout cela est possible si une réelle prise de conscience politique de la dimension genre se met en place dans notre société.

8 Comment améliorer la mutualisation des services? La synthèse à cette question a été organisée en quatre pôles, dont le levier est la valorisation de la dynamique économique que créé le service. Un des objectifs majeur de réponse est de rendre visible et facile d'accès les services sur le territoire. Il s'agit d'évaluer et d'identifier ces besoins selon une clé territoriale. Puis des outils de communication performants sont à mettre en place pour faire connaître les dispositifs déjà existants. En effet, malgré les organisations en place, les femmes ne se sentent toujours pas «armées» : certaines femmes n'utilisent pas spontanément l'existant et elles ont besoin que l'on vienne à elles pour les aider à l'utiliser. Un travail de regroupement des informations serait également nécessaire. Une «banque d'échange» favoriserait la synergie entre besoins et services, toujours avec une clé territoriale. Ces lieux de mutualisation pourraient recréer du lien social dans certaines zones rurales. Enfin, l'implication des décideurs politiques est indispensable pour mettre en place les recommandations citées ci dessus.

9 Comment donner du sens à l'investissement collectif? Dans leur synthèse les participantes n'ont pas souhaité hiérarchiser les thématiques car elles sont interdépendantes. Le groupe a choisi de travailler sur une stratégie axée sur l'individu mais qui redonne du sens aux plus-values de l'investissement collectif. Ainsi, l'individu doit être (re)motivé pour aller vers les actions collectives de la solidarité. Les participantes ont insisté sur le besoin de rompre l'isolement qui dissuade les individus à intégrer une dynamique de groupe une dérive vers la précarité et la violence a été évoquée. Un travail à deux niveaux est donc nécessaire : le sens de l'action collective et la stimulation de chaque individu à rejoindre le groupe. Il est important d'accompagner et de soutenir les initiatives collectives en termes d'emploi pour les relier à des besoins en perpétuelle évolution. Il est nécessaire d'évaluer continuellement les moyens à mettre en œuvre en fonction de l'évolution de la société.

10 LISTE DES ANNEXES ANNEXE 1: Présentations Women in Europe for a Common Future Le réseau «Savoie-Léman Solidaire» Le programme «Femmes Actives en Milieu Rural» Les participantes à l'atelier ANNEXE 2: Les questions liées au genre à résoudre en espace rural

11 ANNEXE 1 : Présentations Présentation de WECF Women in Europe for a Common Future (WECF) est un réseau de 114 organisations féminines environnementales qui met en ouvre des projets à l échelle locale et plaide au niveau mondial afin de garantir un environnement sain à toutes et à tous. WECF est reconnue comme Organisation Non Gouvernementale par l'onu: elle est membre du forum ECOSOC et partenaire du Programme des Nations Unies pour l Environnement. WECF est animée par la conviction qu'il faut «deux yeux pour bien voir», c-à-d prendre en compte le point de vue des femmes à égalité avec celui des hommes pour bien agir. WECF s attache donc à promouvoir la participation pleine et entière des femmes à toutes les étapes des projets de développement durable menés avec ses partenaires locaux. WECF valorise des solutions écologiques, innovantes et abordables. Les domaines d'actions de WECF sont: l'énergie et le changement climatique l'eau et l'assainissement les produits chimiques et la santé la production agricole Présentation du réseau «Savoie-Leman Solidaire» animé par l'association «Et faits Planète...» Women in Europe for a Common Future et l'association «Et faits Planète...» sont entrées en collaboration grâce au réseau «Savoie-Leman Solidaires», réseau des structures d'économie sociale et solidaire (ESS) de Savoie, Haute-Savoie et bassin lémanique. Ce réseau permet des échanges fructueux et des collaborations entre partenaires du secteur. Il a pour vocation d'aider et de soutenir les structures de l'ess par la mutualisation des moyens et la facilitation de synergies. Il œuvre ainsi pour une meilleure connaissance et reconnaissance de l'économie sociale et solidaire sur son territoire. Le réseau «Savoie-Léman Solidaire» est coordonné par un Comité de Pilotage, animé par l'association «Et faits Planète». Le comité de pilotage reste ouvert à toute structure désireuse de s'y impliquer. Présentation du projet «Femmes Actives en Milieu Rural» Le projet «Femmes Actives en Milieu Rural» a été lancé en réponse à l'appel à projets de la Région Rhône-Alpes «Promouvoir l'égalité hommes femmes en agriculture et milieu rural». Ce projet répond à trois objectifs principaux : Créer un réseau actif d échange et d entraide entre femmes du milieu rural Capitaliser les expériences féminines et les valoriser Présenter des recommandations politiques à la Région Rhône-Alpes pour promouvoir la parité en milieu rural Le projet «Femmes Actives en Milieu Rural» est un projet participatif. Des ateliers de

12 concertation sur la parité en milieu rural visent à mener une réflexion collective sur les recommandations à adresser à la Région Rhône-Alpes. Une enquête est parallèlement menée auprès des femmes de terrain afin de recenser, non seulement leurs difficultés face à leur emploi en milieu rural, mais aussi les solutions qu'elles ont mises en place. Les femmes ont la possibilité également d'exprimer des recommandations à la Région par cette enquête. Un forum Internet WECF sera actif prochainement à l'adresse suivante permettant aux femmes d'échanger et d'ajouter des commentaires ou tout éléments pour nourrir la réflexion. Présentation des participantes Chacune des participantes s'est présentée en binôme puis les femmes se sont présentées mutuellement à l'ensemble du groupe. Cette méthode a permis de former une cohésion. Le nom des femmes n'est pas mentionné par mesure de confidentialité. La participante 1 est originaire de la Drôme. Elle travaille à la Chambre d'agriculture de l'ain sur la reconversion en agriculture biologique qu'elle connaît particulièrement bien par l'activité de son mari, installé en fruits rouges biologiques. Ses axes de travail sont l'agriculture biologique d'une part, et d'autre part elle anime un groupe de femmes qui échangent et communiquent sur leur métier d'agricultrice. La participante 2 est maman d'un garçon de 2 ans. Dès la fin de ses études, elle a été directrice d'une structure d'aide à l'installation des jeunes en milieu rural, l'association «Place aux jeunes». Par manque de financement, cette association a malheureusement été dissoute. Elle a donc retrouvé un travail à Avignon, où durant 3 ans, elle a été agent de développement dans l'eau et l'assainissement. Elle vit à présent dans le Chablais à Thonon-les-Bains où elle recherche un emploi. La participante 3 a 56 ans et est mère de deux enfants. Après avoir été conjointe collaboratrice, elle est devenue chef d'exploitation il y a quelques années. Elle produit des céréales et élève des taurillons. Elle fait partie de JDAF depuis Elle est également présidente de la fédération JEDA et fais partie du conseil d'administration de la FDGDA. Elle compte participer à la quinzaine de l'égalité en octobre prochain. La participante 4, stagiaire au WECF, a 23 ans. Elle est originaire de Bourg en Bresse dans l'ain et est petite fille d'exploitant agricole conventionnel. Elle est en stage dans une association dans le cadre de son cursus universitaire en Sciences Politiques à Lyon. Beaucoup de domaines l'intéressent et elle n'a pas décidé vers quoi s'orienter par la suite. La participante 5 est originaire de la région parisienne et est mariée, mère de trois enfants. Depuis 3 ans, elle vit en Savoie avec son mari et ses trois enfants. Femme au parcours atypique (spéléologue, licence de droit, professeur de musique en lycée..), elle a actuellement une activité à temps partiel dans une radio locale et consacre le reste de son temps à la création d'un atelier de poules pondeuses en bio. Ce projet a deux objectifs : répondre à la demande locale et exercer une activité proche de la terre. Cette création n'est pas sans obstacles mais l'aboutissement est de plus en

13 plus proche. Elle souhaite mettre toutes les chances de son côté en participant notamment à des ateliers d'échanges sur les pratiques d'agriculture durable. C'est par ce biais qu'elle a connu le projet «Femmes Actives en Milieu Rural». La participante 6, bretonne d'origine, est actuellement en stage avec Anne Pellier, consultante qui travaille sur l'animation du projet «Femmes Actives en Milieu Rural». Ce stage de 4 mois lui permet de se familiariser avec deux projets : un projet de développement rural à l'échelle de la région et un projet de développement durable au Pays du Mont-Blanc. Ce dernier s'inscrit dans le cadre de sa Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire. Après avoir rédigé et présenté son mémoire, Rosemary compte chercher un emploi de chargée de mission Tourisme Durable en Savoie. La participante 7, 43 ans est mariée et mère de quatre enfants. Elle est originaire de l'ain et a grandi en milieu rural. Elle est aujourd'hui présidente d une association. Après des études littéraires puis de management, elle a vécu à l'étranger plusieurs années. En Allemagne notamment elle a découvert un réseau d ONG féminines et environnementales et a choisi de s y investir, motivée par l innovation et la qualité des projets menés par ces femmes. Elle ouvre un bureau français en La participante 8, 51 ans est mère de 4 enfants et originaire du Limousin. Elle vit actuellement en Isère. Elle a un bagage académique universitaire dans le domaine de l'histoire. Sa vie est marquée par le voyage et le mouvement. Elle a réalisé plusieurs missions à l'étranger, notamment en Afrique, et a vécu en Gironde avant de venir s'installer dans le massif de Belledone. Elle y gère à présent un gite rural de tourisme vert. Elle y mène également une activité de transmission de l'histoire rurale en auto-entreprise. Elle s'est longtemps investit dans le milieu associatif et culturel et regrette de ne pas avoir eu la possibilité de mieux valoriser ces expériences. Elle a actuellement un projet de formation dans le domaine de l'économie Sociale et Solidaire. La participante 9 est consultante indépendante en montage de projet et développement de réseaux. Elle assure l'animation du projet «Femmes Actives en Milieu Rural». Elle a voyagé plusieurs années à l'étranger (Amérique du Sud et Canada). Ayant travaillé pour plusieurs structures publiques et privées, notamment sur des projets internationaux, elle a décidé de monter sa propre activité de consultance.

14 ANNEXE 2: Les questions liées au genre à résoudre en espace rural - Comment aider les femmes sur la gestion vie professionnelle et vie familiale? - Comment adapter le parcours à l'installation agricole ou les formations longues à la vie des femmes? - Comment éviter la discrimination? - Comment changer les mentalités? - Comment faire comprendre à la communauté les besoins des femmes et leurs apports spécifiques? - Comment améliorer l'organisation des déplacements? - Comment mieux faire connaître les réseaux? Renforcer les réseaux féminins? Orienter les femmes vers les bons réseaux? - Comment mieux faire connaître les initiatives réussies et portées par des femmes? - Comment donner envie aux femmes de coopérer entre elles? - Comment améliorer la mutualisation des services? - Comment faire connaître et valoriser nos compétences en milieu rural? - Comment faire évoluer les critères de sélection : salariés/créateurs? - Comment donner du sens à l'investissement collectif? - Comment pallier au «saucissonnage» des solutions d'organisation pratique?

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ. Formation. éco-interprète. un métier. une formation. Dossier d'inscription. Avec le soutien de :

URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ. Formation. éco-interprète. un métier. une formation. Dossier d'inscription. Avec le soutien de : URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation éco-interprète un métier une formation Dossier d'inscription Avec le soutien de : OBJECTIFS La formation prépare des professionnels autonomes, chefs de projets à la fois

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

FARAH Compte-rendu de la rencontre du réseau transfrontalier France-Suisse

FARAH Compte-rendu de la rencontre du réseau transfrontalier France-Suisse FARAH Compte-rendu de la rencontre du réseau transfrontalier France-Suisse 27 septembre 2012 Pontarlier (France) Présentes : Cf. liste ci-jointe Document diffusé : B. BICHE - M. DE GOUVILLE - J. LE MONNIER

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation "COMPTABLE D'ENTREPRISE"

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation COMPTABLE D'ENTREPRISE PAGE 1/8 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation "COMPTABLE D'ENTREPRISE" Action collective au profit des entreprises adhérentes de plus de 10 salariés Formations organisées avec le

Plus en détail

Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011

Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011 Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011 Le Mois de l'ess est coordonné et soutenu au niveau régional par : L'économie sociale et solidaire, des

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES

CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES Entre : LE MINISTERE DE LA PARITE ET DE L'EGALITE PROFESSIONNELLE représenté par Nicole Ameline, Ministre de la Parité et de l'egalité professionnelle

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Accroître les usages des TIC dans des parcours de formation et d'éducation populaire

Accroître les usages des TIC dans des parcours de formation et d'éducation populaire Accroître les usages des TIC dans des parcours de formation et d'éducation populaire Plateforme de formation à distance de l Injep www.formation.injep.fr Contact : Dominique DIAMAND MARTIN (diamandmartin@injep.fr)

Plus en détail

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Vendredi 26 avril 2013 ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Sommaire ERDF accompagne l insertion sociale 3 La convention partenariale qui unit la Direction

Plus en détail

CREATION D'UNE ECOLE de l'economie Sociale et Solidaire (ESS) «hors les murs»

CREATION D'UNE ECOLE de l'economie Sociale et Solidaire (ESS) «hors les murs» APPEL A MANIFESTATION D'INTERÊT CREATION D'UNE ECOLE de l'economie Sociale et Solidaire (ESS) «hors les murs» * CAHIER DES CHARGES 2013 REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000 POITIERS

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite...

Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite... Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite... Éléments de contexte Cette intervention est le fruit d'un travail collectif porté par le Groupe de Travail Participation

Plus en détail

Plan de travail général 2010-2014 de la FSESP

Plan de travail général 2010-2014 de la FSESP Document adopté au Comité Exécutif de la FSESP 9 & 10 November 2009 Les résolutions adoptées pendant le Congrès du 8 au 11 juin 2009 et qui sont citées à la fin du document constituent la base du Plan

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Assistant administratif et comptable niveau 4

Assistant administratif et comptable niveau 4 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Assistant administratif et comptable niveau 4 EVALUATION GDI DU SALARIE Assistant administratif et comptable niveau 4 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents.

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents. PROSERVIA DOSSIER DE PRESSE MARS 2013 PRÉAMBULE Depuis sa création, Proservia démontre par ses actions que la mise en œuvre d une véritable gestion des Ressources Humaines au sein d une SSII est compatible

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences -> Synthèse des écrits des participants lors de l'animation d'accolades 3 questions : - Comment améliorer les pratiques

Plus en détail

«Faire de l égalité des chances une culture et une priorité académiques»

«Faire de l égalité des chances une culture et une priorité académiques» CONVENTION REGIONALE POUR LA PROMOTION DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE LES FILLES ET LES GARÇONS, LES HOMMES ET LES FEMMES DANS LE SYSTEME EDUCATIF Convention partenariale entre : - Le Préfet de la Région

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif et/ou socio-sportif de secteur ou de bassin d activité CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement Comité STRUCTURE

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

On ne nait pas entrepreneur-e, on le devient Ecole de l'entrepreneuriat, de la Coopération

On ne nait pas entrepreneur-e, on le devient Ecole de l'entrepreneuriat, de la Coopération Les Coopératives d'activités Présentation On ne nait pas entrepreneur-e, on le devient Ecole de l'entrepreneuriat, de la Coopération www.maison-initiative.org 05 34 63 81 10 secretariat@maisoninit.coop

Plus en détail

Une démarche participative PREAMBULE

Une démarche participative PREAMBULE PROJET ASSOCIATIF 2015-2020 PREAMBULE Edito En 2012, une nouvelle équipe d administrateurs-trices a souhaité redonner un nouveau souffle à l association, ce qui a conduit à mettre en place un Dispositif

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BPJEPS

PLAN DE FORMATION BPJEPS PLAN DE FORMATION BPJEPS Technique de l Information et de la Communication LE METIER L animateur réalise des prestations d animation, d initiation, d accompagnement ou de médiation. Pour cela, il s appuie

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé INFORMATIONS : Territoire concerné : Département de la Drôme L ACTION Descriptif Le projet «Cohabitons

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Réalité des installations en agriculture paysanne en France et besoins financiers

Réalité des installations en agriculture paysanne en France et besoins financiers Réalité des installations en agriculture paysanne en France et besoins financiers L'agriculture paysanne «L agriculture paysanne doit permettre à un maximum de paysans répartis sur tout le territoire de

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Document enseignant Magali Debono BP 2SPVL Lycée Les Palmiers Nice 2011/2012

Document enseignant Magali Debono BP 2SPVL Lycée Les Palmiers Nice 2011/2012 Projet d'échanges de pratiques entre les élèves de seconde SPVL du Lycée Les Palmiers et les élèves de 3ème SEGPA, section Vente-Distribution- Magasinage, du collège Port Lympia. Baccalauréat Professionnel

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle Centre de Formation du Théâtre en Miettes LA PRESENTATION DETAILLEE DE LA FORMATION LE PUBLIC Cette formation s'adresse à plusieurs types de candidats : - Des candidats actuellement employés sur des postes

Plus en détail

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par :

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par : Accord Cadre Entre L Etat, représenté par : La Délégation Générale à l'emploi et à la Formation Professionnelle ( DGEFP), 7 square Max Hymans - 75741 Paris cedex 15, représenté par Monsieur Jean Gaeremynck,

Plus en détail

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015 Séminaire 2015 - avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes Relevé de conclusions 6 février 2015 Sémaphore - Cébazat sommaire I. Continuité sur la construction du projet stratégique II. Echanges entre

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

MIJEC 44. Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009

MIJEC 44. Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009 MIJEC 44 Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009 Groupe de pilotage MIJEC 44 novembre 2008 Préambule : Depuis mars 2007, le groupe de pilotage MIJEC 44 a engagé une réflexion sur l opportunité

Plus en détail

Recommandations du séminaire

Recommandations du séminaire UNION DU MAGHREB ARABE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL RABAT Banque Africaine de Développement Le Secrétariat Général de l`uma, avec l`appui de la BAD, a organisé un Séminaire Maghrébin sur l adaptation de l Agriculture,

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION 3 ANNEXES A LA DELIBERATION 4 Annexe 1 : Organisation des Etats généraux Structuré par le dialogue entre les parties prenantes, le processus de concertation des Etats Généraux sera continu et se prolongera

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO L'UNESCO s'appuie sur un éventail aussi large que diversifié de relations de collaboration et de partenariats dans toutes les régions du monde pour s acquitter

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie.

Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie. Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie. Cette étude servira à la définition collective d une

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés

Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés Organisme de sécurité sociale chargé de la mission de service public d encaisser les cotisations et d assurer le service des prestations au regard de la

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Roselyne TABORISKY, chargée de formation au Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat BAC+3 Domaine : Droit, Economie, Gestion Dénomination nationale : Management des organisations Organisation : Ecole

Plus en détail

CNFPT. Délégation Rhône-Alpes Lyon. Accompagnement des parcours professionnels Agents. Catalogue de stages

CNFPT. Délégation Rhône-Alpes Lyon. Accompagnement des parcours professionnels Agents. Catalogue de stages CNFPT Délégation Rhône-Alpes Lyon Accompagnement des parcours professionnels Agents Catalogue de stages 25 septembre 2015 ATELIER DE CONSTRUCTION DE SON PROJET D'ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE 5 jours R008-21-22/01

Plus en détail

L'ESS en France : définition et panorama 2013

L'ESS en France : définition et panorama 2013 L'ESS en France : définition et panorama 2013 J'aborderai mon intervention à partir des deux thématiques demandés qui sont la définition de l'ess et son panorama, en développant, dans la seconde partie

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Adhérer à la Chambre Professionnelle du Conseil :

Adhérer à la Chambre Professionnelle du Conseil : Adhérer à la Chambre Professionnelle du Conseil : Partager / Mutualiser pour : - S enrichirdes échanges, benchmark, expériences et savoir-faire partagés, synergies commerciales, complémentarités de missions

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Comité de la Jeunesse au plein air des Landes Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Notre objectif : informer et sensibiliser les élus et les professionnels pour l'accueil d'un enfant

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr Accueillir et accompagner des jeunes en contrat d engagement de service civique Rhône-Alpes Alors que la jeunesse doit rester l âge des projets et des rêves, aujourd hui, dans notre région,

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG Le CNG contribue au développement professionnel des praticiens hospitaliers et des directeurs de la Fonction Publique Hospitalière dans un objectif

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Les sites de l Onisep

Les sites de l Onisep Les sites de l Onisep Toute l info sur les métiers et les formations au niveau national onisep.fr Choisir mes études : un mode d'emploi sur l'organisation des études au collège, au lycée et les poursuites

Plus en détail

Employé CSP compta fournisseurs

Employé CSP compta fournisseurs LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé CSP compta fournisseurs EVALUATION GDI DU SALARIE Employé CSP compta fournisseurs NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule

Plus en détail

Les grandes étapes de l orientation en France

Les grandes étapes de l orientation en France Septembre 2011 Lettre d Information sur l Orientation du Lycée Français du Caire N 1 Editorial Chers lecteurs, L orientation postbac se prépare sur le long terme en construisant son projet personnel pas

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

ACROJUMP Synthèse des recommandations issues du projet

ACROJUMP Synthèse des recommandations issues du projet ACROJUMP Synthèse des recommandations issues du projet Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n'engage que son auteur et la Commission n'est

Plus en détail

«Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie»

«Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie» «Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie» Quelle origine? Une action volontariste initiée en 1986 par le Conseil général Une orientation

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 25 juin 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON,

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 25 juin 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON, REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20121564 Réunion du 25 juin 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 11 Formation professionnelle Imputation Autorisation

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor Janvier 2013 Contexte et objectifs généraux Le Programme

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail