La maquette numérique surfe sur le «cloud»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La maquette numérique surfe sur le «cloud»"

Transcription

1 Technique & Chantier ENQUÊTE MODÉLISATION La maquette numérique surfe sur le «cloud» On croyait la maquette numérique (BIM) et ses avantages réservés aux majors du BTP ou aux grandes agences d architecture. Avec l informatique dématérialisée (cloud computing), on entrevoit un BIM accessible à tous et pour tous types de projets de construction. Vous avez aimé la CAO? Alors vous adorerez le BIM (building information modeling), alias maquette numérique du bâtiment. Et d autant plus avec le cloud computing, anglicisme que l on pourrait traduire par informatique mutualisée en ligne. «Mais attention, le BIM n est pas une simple maquette tridimensionnelle», insiste Régis Lecussan, administrateur de l organisme Mediaconstruct et dirigeant de l éditeur informatique Raycreatis. De fait, elle est aussi une base de données enrichie et partagée par l ensemble des acteurs d un projet qui l utilisent pour alimenter les différents logiciels métiers (structure, thermique, etc.). Et elle est enfin une organisation, une façon nouvelle de conduire les opérations. Chez Autodesk, l un des poids lourds du BIM avec Bentley, Graphisoft et autres Nemetschek, Sébastien Pouget, responsable des ventes ingénierie, identifie d ailleurs trois niveaux d appropriation successifs du BIM par les utilisateurs : «La première étape est la modélisation 3 D paramé- l l l 46 LE MONITEUR _ 14 décembre 2012

2 Au Moyen-Orient, l utilisation du BIM devient systématique pour les projets d envergure, à l instar de la clinique Cleveland d Abu Dhabi ( m²), construite par Six Construct et Samsung. Fluides, façades, salles d opérations, etc., tout a été modélisé en BIM avec un rendu réaliste et des possibilités de visites virtuelles qui s avèrent déterminants pour les échanges avec le corps médical notamment. DOCS : OGER INTERNATIONAL VINCENT PANCOL/LE MONITEUR L INGÉNIERISTE «Des objets plus réalistes pour traquer les défauts» JEAN-CHARLES BANGRATZ, directeur innovation et systèmes d informations chez Oger International. «Autour de moi j entends parler de crise. Je parlerai plutôt de nécessité d entreprendre des mutations, technologiques entre autres, comme le montre l adoption massive du BIM dans les pays où l activité BTP reste élevée, comme le Moyen-Orient. Pour un ingénieriste tel qu Oger International, soucieux de dématérialiser les processus, ce n est pas un hasard si la direction de l innovation et celle des systèmes d informations appartiennent à la même entité. Après la CAO dans les années 1980, le BIM est l outil qui nous fait avancer aujourd hui, et marquer des points auprès des clients. La prochaine étape sera sa connexion avec les outils de PLM (Product lifecycle management), comme cela s est déjà fait dans l industrie. En attendant, même en France, pour un gros projet qui démarre et peut durer dix ans, un hôpital, par exemple, il est inconcevable de ne pas démarrer en BIM compte tenu des bénéfices qu il apporte déjà. Plutôt que de réaliser un témoin de salle d opération très coûteux, on peut organiser des visites virtuelles très réalistes pour les chirurgiens. S il y a des remontrances, elles seront elles aussi virtuelles puisqu il sera temps de corriger les erreurs. Du côté des équipements, nous avons également la possibilité de faire fonctionner la gestion technique du bâtiment (GTB) dans la maquette pour déceler les problèmes. Reste que la rémunération insuffisante de la maîtrise d œuvre en France constitue un obstacle à la généralisation du BIM. En effet, la maquette numérique ne supporte pas l à-peu-près et exige un travail de conception supplémentaire, dont profite surtout l entreprise. Le modèle économique est à revoir.» 14 décembre 2012 _ LE MONITEUR 47

3 3 Modélisation La maquette numérique surfe sur le «cloud» l l l trique, la deuxième la mise en place du travail collaboratif, et la troisième l interopérabilité des données et la gestion du cycle de vie du projet.» Dans cette logique, le passage du BIM dans le cloud, qui démarre chez les éditeurs, constitue en quelque sorte l étape ultime du processus puisqu il s agit ni plus Pour 61 % des utilisateurs (Europe occidentale), la réduction du nombre d erreurs et d omissions est l un des points forts du BIM. (Source : McGraw-Hill) ni moins de confier sa maquette à des serveurs accessibles en libreservice depuis n importe où dans le monde, moyennant un paiement des applications non plus forfaitaire (de type licence) mais à l usage. Délocalisation des données Cette évolution intéresse l ingénieur-conseil Kléber Daudin, mais l inquiète aussi par certains côtés. «La puissance de calcul ne sera plus vraiment un problème. Mais quid de la localisation et de la sécurité de mes données? Et en cas de difficultés de trésorerie, aurai-je encore les moyens d accéder à ma maquette?», se demande-t-il, tout en reconnaissant s engager dans cette voie. Aucun doute en revanche pour Jean-Charles Bangratz, directeur Innovation et systèmes d information chez Oger International : «Les risques de vol d informations ne sont pas plus grands avec le cloud qu avec de simples plans. En revanche, en limitant les investissements matériels et en rendant les évolutions logicielles transparentes pour l utilisateur, cette technologie et son nouveau modèle économique vendre moins cher à plus de monde vont démocratiser le BIM.» Et ce dernier en a bien besoin, du moins en France. Aujourd hui, tout le monde ou presque reconnaît les avantages du BIM en conception : actualisation en temps réel des données, concomitance des tâches (jusqu à 400 personnes connectées dans le cas de la fondation Louis-Vuitton) l l l YVES DENOYELLE/LE MONITEUR Installé dans un immeuble parisien de m 2 construit en 1863, le futur siège européen de Google sera le premier bâtiment haussmannien rénové à viser la certification environnementale Leed Gold. L ARCHITECTE «La maquette numérique impose le métier de BIM manager» RYAD SBARTAÏ, architecte et «BIM manager» chez Studios Architecture. «Le bureau parisien de Studios Architecture, créé il y a vingt ans, compte 48 collaborateurs. Tous utilisent aujourd hui les outils BIM Revit d Autodesk, mis en place dès Et il n y a plus un seul projet de Studios qui ne fasse appel à une maquette numérique 3 D. Pour le siège européen de Google, nous avons une mission d architecture intérieure en rénovation mais appliquée à un bâtiment très vaste et complexe. La modélisation sur Revit a été réalisée à partir d un relevé de géomètre classique fourni au format.dwg. Concrètement, ce travail préparatoire a mobilisé une personne à temps complet pendant quatre semaines. Mais il permet, en contrepartie, de mieux comprendre le bâtiment pour la suite du projet et, en définitive, de gagner du temps. En effet, le BIM ne se réduit pas à une modélisation 3 D. C est aussi une nouvelle façon de travailler au moyen d un outil qui s enrichit d informations tout au long du cycle de vie du bâtiment. D où la nécessité d avoir, dans une agence comme la nôtre, un «BIM manager» qui mette en place l environnement technologique nécessaire et qui soit capable d accompagner l architecte dans la gestion de sa maquette numérique et dans les échanges avec les différents intervenants. Il s agit d un métier neuf qui réclame une double compétence : en informatique et en construction. Ceci dit, le BIM manager n est pas forcément intégré à une agence, il peut aussi être indépendant, voire mandaté directement par le maître d ouvrage, comme cela se fait beaucoup outre-atlantique.» DOCS : HENLEY-PRICE 48 LE MONITEUR _ 14 décembre 2012

4 LE BUREAU D ÉTUDES «Les BET ne peuvent pas passer à côté de la révolution du BIM» ELISABETH ROSSOLIN/LE MONITEUR KLÉBER DAUDIN, ingénieur-conseil (génie climatique, structure et calcul réglementaire RT 2012). «J ai 53 ans et malgré la petite taille de mon entreprise (quatre personnes), mon grand regret est de ne pas avoir pratiqué la maquette numérique plus tôt. Dans le cas de la restauration de la fondation Vasarely, où nous intervenons en tant que BET (thermique, fluides, SSI), tout a commencé lorsque le cabinet de géomètres CITS nous a confié les relevés 3 D au standard IFC réalisés il y a plusieurs années en vue d une éventuelle rénovation. Il a fallu retravailler et compléter cette maquette, mais cela nous a fait gagner du temps et nous permet maintenant d accélérer les études. Le calcul des charges thermiques par zones devient simple et je vois aussi tout de suite où se situent les conflits potentiels lorsque l architecte modifie un élément. Dans tous les cas, je peux argumenter, faire des présentations claires aux entreprises, mieux respecter les délais! En ce sens, la maquette numérique renforce le métier d ingénieur, et d autant plus avec la RT 2012, qui rend les projets encore plus complexes. Un autre avantage est le fait de ne plus devoir ressaisir sans cesse les données. Là aussi, un gros gain de temps et de confort. Désormais, on dessine et les calculs suivent sans erreur! Pour les petits bureaux d études, la maquette numérique pose certes un problème de financement, mais ce serait une erreur, à mon avis fatale, de passer à côté de cette révolution dont nous devons, au contraire, être les acteurs.» Conçue par le plasticien Victor Vasarely, avec Jean Sonnier et Dominique Ronsseray (ACMH), la fondation Vasarely (Aix-en-Provence), inaugurée en 1976, est constituée de seize hexagones de béton supportant m² de verrières. L ouvrage va bénéficier d une restauration menée par les architectes Briolle-Marro-Repiquet (mandataires), Pierre-Antoine Gatier (ACMH) et Marc Barani (cotraitant). MICHEL DENANCE/ARTEDIA/LEEMAGE DOCS : KLÉBER DAUDIN 14 décembre 2012 _ LE MONITEUR 49

5 3 Modélisation La maquette numérique surfe sur le «cloud» l l l (voir ci-contre), vérification automatique de la cohérence et, au final, réduction des délais. De même, nombreux sont ceux qui vantent ses mérites au stade des travaux : optimisation du phasage et de la logistique de chantier (traçage possible de chaque élément), amélioration de la qualité, réduction des coûts L Europe occidentale représente en % du marché mondial du BIM, derrière l Amérique du Nord (39 %), mais devant l Asie-Pacifique (17 %). (Source : PikeResearch) XAVIER LAMBOURS/FONDATION LOUIS-VUITTON LE MAÎTRE D OUVRAGE «Un outil indispensable pour les ouvrages les plus complexes» «Franck Gehry n est probablement jamais allé aussi loin dans la complexité des formes que pour la fondation Louis-Vuitton pour la création. S il est parti d une maquette physique traditionnelle qu il a scannée et retravaillée, la maquette numérique 3 D n était, en l occurrence, pas une option mais une nécessité. En tant que maître d ouvrage, nous avons fait en sorte que le projet se passe ensuite le mieux possible, en mettant en place un plateau-projet du même type que ceux existants dans l aéronautique. Digital Project, l outil informatique de Gehry Technologies, est d ailleurs dérivé de Catia, un logiciel de Dassault Systèmes, développé pour ce NICOLAS PASCHAL, directeur de projet pour la fondation Louis-Vuitton. secteur industriel. Pour assurer la formation de la maîtrise d œuvre et assurer la cohérence du modèle, nous avons fait appel à du personnel de l éditeur. J ai moi-même été formé à Digital Project, mais uniquement pour la visualisation. Sans ce logiciel, dont l utilisation a été généralisée à tous les corps d état ce qui est une première pour ce qui me concerne, nous n aurions par exemple pas pu industrialiser la fabrication des pièces de verre et de béton dessinées par l architecte. Cela aurait évidemment eu des conséquences sur le coût. Ceci dit, un logiciel aussi puissant serait sans doute une source de complication inutile pour 99 % des bâtiments en France. La réalité du terrain, pour l instant, c est encore la 2 D.» Interopérabilité insuffisante Tout cela sans parler de l exploitation des bâtiments, alors qu on évoque de plus en plus la possibilité de connecter des capteurs physiques à la maquette, afin de mieux visualiser le fonctionnement courant des ouvrages. Et malgré tout, force est de constater que l usage du BIM est encore peu fréquent. «En cause, des formations professionnelles inadaptées», souligne Régis Lecussan. Mais également la faible motivation de la maîtrise d ouvrage. «Le BIM et la 3 D conviennent surtout aux projets exceptionnels comme le nôtre et pourraient, à l inverse, bénéficier aux séries quasi industrielles de type maisons individuelles», relativise ainsi Nicolas Paschal, directeur de projet pour la fondation Louis-Vuitton. En cause aussi, d un point de vue purement technique, une interopérabilité insuffisante entre les outils de dessin et de calcul. «Le standard de communication IFC (Industry foundation classes) était censé résoudre ce problème, mais il y a trop de pertes de données (10 à 15 %) lors des échanges pour qu il soit réellement efficace», déplore Ryad Sbartaï, BIM manager chez Studios Architecture. L émergence d un acteur industriel suffisamment innovant et puissant pourrait-elle finalement mettre tout le monde d accord sans obligatoirement passer par la case IFC? Si le scénario n est pas d actualité, il a ses partisans. n Jean-Charles Guézel DOCS : FONDATION LOUIS-VUITTON POUR LA CRÉATION En chantier dans le bois de Boulogne, à Paris, la fondation Louis-Vuitton pour la création (illustrations : modèles d exécution de Vinci) a fait l objet d une maquette réalisée avec Digital Project. Ce logiciel a été développé par les équipes de Frank Gehry, l architecte du projet, sur la base du logiciel Catia de Dassault Systèmes. 50 LE MONITEUR _ 14 décembre 2012

6 BRIGITTE CAVANAGH/LE MONITEUR ENTREPRISES DE GÉNIE CIVIL «Nos spécificités sont encore peu prises en compte» PIERRE BENNING, directeur adjoint informatique technique chez Bouygues Travaux publics, responsable du projet maquette numérique TP. «Les spécificités des entreprises de génie civil et de travaux publics sont encore peu prises en compte par les solutions logicielles du marché. Celles-ci, bien que très perfectionnées, restent encore largement axées sur des modèles géométriques, alors que nous aurions besoin de modèles de conception plus analytiques, qui permettraient d aborder des projets très complexes par leur technicité une centrale nucléaire ou par leurs dimensions une LGV ou une autoroute. Pour que cette situation évolue, nous exerçons un lobbying régulier auprès des éditeurs! Parallèlement, nous participons à une initiative internationale, baptisée OpenINFRA, qui vise à écrire un dictionnaire et une grammaire propres aux objets du génie civil (comment définir les objets composant un pont ou une route, par exemple, et les contraintes qui les relient), afin de définir un format neutre d échange standard (type IFC), préalables incontournables à l interopérabilité que suppose la maquette numérique. Ce projet devrait se nourrir des données issues du projet national de recherche MIN n D, classé comme stratégique et prioritaire par le ministère de l Ecologie, et qui pourrait démarrer mi MIN n D, qui rassemblera une quarantaine Bouygues Travaux publics a utilisé la maquette numérique en phase d exécution, notamment pour modéliser le batardeau (ci-dessus) et le coffrage des piles (ci-contre) du barrage de Chatou (architecte Luc Weizmann), qui sera mis en service en juin de partenaires, permettra de récolter les demandes et besoins de tous les acteurs impliqués dans les projets d infrastructures (maîtres d ouvrage, sociétés d ingénierie, entreprises de génie civil, éditeurs de logiciels, administrations ). Ces projets au long cours porteront leurs fruits dans dix à quinze ans. C est alors que nous verrons des chantiers d infrastructures de grande ampleur entièrement réalisés grâce à la maquette numérique.» n Propos recueillis par Olivier Baumann DOCS : BOUYGUES TRAVAUX PUBLICS RÉGIONS FRANCE 3 14 décembre 2012 _ LE MONITEUR 51

«Vous accompagner de l idée à la réalisation»

«Vous accompagner de l idée à la réalisation» Plan Climat des Alpes-Maritimes K. Daudin 15 Novembre 2013 «Vous accompagner de l idée à la réalisation» SOMMAIRE 1 Qu est-ce que le BIM? 2 Son concept 3 Son usage 4 Quelles sont les attentes? 5 Les enjeux

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT EGF.BTP SUR LA NUMERISATION DE LA FILIERE BATIMENT

NOTE DE POSITIONNEMENT EGF.BTP SUR LA NUMERISATION DE LA FILIERE BATIMENT NOTE DE POSITIONNEMENT EGF.BTP SUR LA NUMERISATION DE LA FILIERE BATIMENT 1 ) Expérience et perception de la numérisation Les entreprises générales de BTP sont familiarisées avec la numérisation du bâtiment

Plus en détail

Le logiciel d aide à la conception des bâtiments bioclimatiques dès l esquisse

Le logiciel d aide à la conception des bâtiments bioclimatiques dès l esquisse Le logiciel d aide à la conception des bâtiments bioclimatiques dès l esquisse Un pont entre l architecte et le thermicien Régis LECUSSAN Directeur Général 2012 1 I. La société HPC-SA: les technologies

Plus en détail

T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36. 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France. 49 rue de la République 69002 Lyon France

T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36. 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France. 49 rue de la République 69002 Lyon France 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France 49 rue de la République 69002 Lyon France T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36 T. +33 (0)4 78 59 78 22 F. +33 (0)4 76 12 90 36 contact@amplitude-architectes.com

Plus en détail

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces La gestion des Surfaces, des infrastructures/cvse devient : pratique, simple et abordable avec les nouveaux logiciels de CAO AutoCAD Revit

Plus en détail

Département Innovation et Systèmes d Information. Une vision innovante des systèmes d information

Département Innovation et Systèmes d Information. Une vision innovante des systèmes d information Département Innovation et Systèmes d Information Une vision innovante des systèmes d information NOS EXPERTISES AU SERVICE DU CLIENT OGER INTERNATIONAL L ingénierie de la construction OGER INTERNATIONAL

Plus en détail

État de l art de la maquette numérique dans le domaine de la construction usages et enjeux contractuels. Michel Kahan

État de l art de la maquette numérique dans le domaine de la construction usages et enjeux contractuels. Michel Kahan État de l art de la maquette numérique dans le domaine de la construction usages et enjeux contractuels Michel Kahan 25 mars 2015 Le groupe setec Ingénierie pluridisciplinaire 266 M de CA en 2013 2 400

Plus en détail

Mastères Spécialisés. L ESTP Paris, L école des Grands Projets. Construire son avenir dans la construction et dans l immobilier

Mastères Spécialisés. L ESTP Paris, L école des Grands Projets. Construire son avenir dans la construction et dans l immobilier Mastères Spécialisés L ESTP Paris, L école des Grands Projets Parmi les 40.000 ingénieurs formés à l ESTP Paris depuis sa fondation en 1891, la majorité a participé aux plus grands projets de construction

Plus en détail

EXPERT1 BIM MAQUETTE NUMÉRIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE

EXPERT1 BIM MAQUETTE NUMÉRIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE EXPERT1 BIM MAQUETTE NUMÉRIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE FILIÈRE PORTEUR Thématique(s) Equipe BÂTIMENT MEDIACONSRUCT Co-design PLM SCM Traçabilité Dématérialisation Partage de données techniques à travers la

Plus en détail

bim france bim france 0 http://www.bim-france.fr tel : +33 (0)6 79 91 07 38

bim france bim france 0 http://www.bim-france.fr tel : +33 (0)6 79 91 07 38 bim bim 0 http://www.bim-.fr tel : +33 (0)6 79 91 07 38 IMMOBILIER Jacques LEVY-BENCHETON président BIM FRANCE, pilote CONCEPTION architecte, CAD-BIM manageur BRUNET SAUNIER Eric MALENFER vice-président

Plus en détail

Building on BIM. Comment les maîtres d'oeuvre améliorent la rentabilité en passant à la vitesse supérieure avec le BIM

Building on BIM. Comment les maîtres d'oeuvre améliorent la rentabilité en passant à la vitesse supérieure avec le BIM Building on BIM Comment les maîtres d'oeuvre améliorent la rentabilité en passant à la vitesse supérieure avec le BIM Productivité de la construction Le secteur de la construction vient de traverser une

Plus en détail

LE BIM Présenté par : Gilbert MILARD Ingénieur d applications et avant-vente AEC Building. 2011 Autodesk

LE BIM Présenté par : Gilbert MILARD Ingénieur d applications et avant-vente AEC Building. 2011 Autodesk LE BIM Présenté par : Gilbert MILARD Ingénieur d applications et avant-vente AEC Building Sommaire Le BIM, une philosophie pensée pour les performances du Bâtiment La 3D, un outil pour la conception, visualisation

Plus en détail

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118 CADCAMation SA Shaping a sustainable world... CADCAMation SA 0227922118 NGUYEN Van Khai CADCAMation SA Located in Onex/Genève-Switzerland Founded in 1993 : Fidia KMR SA CAD/CAM competence centre of FIDIA

Plus en détail

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin Cloud Computing La révolution industrielle informatique 0 2015 - Alexis Savin Qui je suis Alexis Savin (asavin@integra.fr) Formation : Diplômé Ingénieur de l EPITA Spécialités : Architecture Réseau / Sécurité

Plus en détail

PRESCRIPTION LA PRODUCTION D OBJETS BIM

PRESCRIPTION LA PRODUCTION D OBJETS BIM PRESCRIPTION Photo BIM9 LA PRODUCTION D OBJETS BIM Plusieurs entreprises se sont lancées dans la fabrication d objets BIM. Il s agit de vrais produits dessinés à partir des catalogues des fabricants, enrichis

Plus en détail

Le programme. @Reseau3D #Colloque3D

Le programme. @Reseau3D #Colloque3D Le programme @Reseau3D #Colloque3D 1 Les parcours thématiques A Les données et leurs utilisations avancées Partant d une base existante, les données se construisent ou s obtiennent auprès de ceux qui les

Plus en détail

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix?

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix? Comment faire son choix? Document conçu et rédigé par le cabinet de conseil et d études Pierre Audoin Consultants Mars 2014 www.pac-online.com blog.pac-online.com Sommaire Un nouveau paradigme... 3 L'hébergement

Plus en détail

Prenez le PLM express

Prenez le PLM express BTS CIM (1) Prenez le PLM express BENOîT DONY [1] Les logiciels de PLM (Product Lifecycle Management) permettent la gestion des données techniques d un produit tout au long de son cycle de vie. Autrefois

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

e pertise Mediaconstruct, sponsor officiel du BIM e ploration la lettre de Mediaconstruct édito Développement durable et maquette numérique.

e pertise Mediaconstruct, sponsor officiel du BIM e ploration la lettre de Mediaconstruct édito Développement durable et maquette numérique. e pertise édito Développement durable et maquette numérique. Du 1 er au 7 avril se tiendra à Clermont-Ferrand la 10 e semaine du développement durable. Au cours de l inauguration seront présentées deux

Plus en détail

Pour votre projet de rénovation, BatiMAILAN France Partage avec vous ses

Pour votre projet de rénovation, BatiMAILAN France Partage avec vous ses Tél : 06.20.63.65.35 Pour votre projet de rénovation, BatiMAILAN France Partage avec vous ses 1 10 conseils de pros pour la bonne préparation de votre chantier 1- La première chose à faire est une étude

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d'affaires en contrôle des bâtiments de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs UTC A2006 1. Introduction 1.1 Présentation de l'uv Objectifs Bases de l infographie et Images de synthèse savoir se repérer dans l espace, comprendre les principaux algorithmes d infographie (leur puissance

Plus en détail

exploitant l altitude.

exploitant l altitude. SIG La 3D et les SIG : Etat de l'art et perspectives Une réalité de moins en moins virtuelle! Même si, à l origine, quelques systèmes de gestion de bases de données cartographiques permettaient de gérer

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Plus qu une planification et une construction virtuelles Notre compétence au service de votre succès.

Plus en détail

Naturellement SaaS. trésorier du futur. Livre blanc. Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS?

Naturellement SaaS. trésorier du futur. Livre blanc. Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? trésorier du futur Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? Sommaire 1 Le SaaS : du service avant

Plus en détail

Ambassade de France en Afghanistan World Bank Ministry of Public Health. Hospital Management Training. Maintenance et logistique hospitalière

Ambassade de France en Afghanistan World Bank Ministry of Public Health. Hospital Management Training. Maintenance et logistique hospitalière Ambassade de France en Afghanistan World Bank Ministry of Public Health Hospital Management Training Maintenance et logistique hospitalière Olivier Vilain Assistance Publique Hôpitaux de Paris Janvier

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

Mastère Spécialisé Espaces Virtuels Avancés (EVA) option Architecture, Ingénierie, Construction

Mastère Spécialisé Espaces Virtuels Avancés (EVA) option Architecture, Ingénierie, Construction Mastère Spécialisé Espaces Virtuels Avancés (EVA) option Architecture, Ingénierie, Construction Une véritable demande nationale et internationale, existe pour recruter des experts en nouvelles technologies

Plus en détail

Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation. Octobre 2012

Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation. Octobre 2012 Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation Octobre 2012 Messages clés Ciblage et diagnostic Incitations, aides, financement Organisation des filières Maîtrise

Plus en détail

SIG EIFFAGE N O U V E L L E S O F F R E S I N T E R N E S

SIG EIFFAGE N O U V E L L E S O F F R E S I N T E R N E S Les informations contenues dans ce document sont la propriété exclusive du Groupe Eiffage. Elles ne doivent pas être divulguées sans l'accord écrit d Eiffage. Journée SIG BTP organisée par ESRI France

Plus en détail

Les enjeux stratégiques et économiques du Cloud Computing pour les collectivités territoriales

Les enjeux stratégiques et économiques du Cloud Computing pour les collectivités territoriales Les enjeux stratégiques et économiques du Cloud Computing pour les collectivités territoriales Paris, 20 septembre 2011 1 50 Jean-Charles BOSSARD, Président de localeo : état des lieux Olivier MIDIERE,

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

FORMATION INTER-ENTREPRISE. Editeur - Intégrateur de solutions de gestion

FORMATION INTER-ENTREPRISE. Editeur - Intégrateur de solutions de gestion FORMATION INTER-ENTREPRISE 2015 Editeur - Intégrateur de solutions de gestion LA FORMATION INTER-ENTREPRISE Les stages inter-entreprises sont planifiés à dates fixes. Ils réunissent des participants issus

Plus en détail

conférences parcours visites les vous des caue 93 caue 94 JANVIER 2014 MARS FÉVRIER

conférences parcours visites les vous des caue 93 caue 94 JANVIER 2014 MARS FÉVRIER conférences parcours visites les vous des caue 93 caue 94 JANVIER FÉVRIER 2014 MARS V isites de réalisations architecturales, urbaines, paysagères ou de chantiers, rencontres avec des professionnels, conférences-débats,

Plus en détail

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC INTRODUCTION La mise en œuvre d un projet de rénovation urbaine suppose un pilotage opérationnel fort, s appuyant

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois

Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Bref rapport de la Haute école spécialisée bernoise, Institut de la construction bois, des structures et de l architecture Projet

Plus en détail

viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant

viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant Une démarche en construction à la Ville de Nîmes : viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant Colloque 2014 de la Fondation Bâtiment Energie «Fiabilité et massification des

Plus en détail

Questions et réponses

Questions et réponses Autodesk Simulation 360 11 septembre 2012 Questions et réponses Autodesk Simulation 360 propose un accès souple et puissant aux logiciels de simulation dans un cloud sécurisé. Sommaire 1. Informations

Plus en détail

Assemblée Constitutive MIN n D Programme de recherche

Assemblée Constitutive MIN n D Programme de recherche Assemblée Constitutive MIN n D Programme de recherche Pierre BENNING Christophe CASTAING 24/03/2014 Assemblée Constitutive MIN n D, FNTP LES DÉMARCHES D INNOVATION Le BIM : Building Information Modeling

Plus en détail

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D INGÉNIEUR EN CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D - PAR LA VOIE DE L APPRENTISSAGE - INFORMATIQUE & RÉALITÉ VIRTUELLE MAQUETTE NUMÉRIQUE INGÉNIERIE CONCOURANTE SIMULATION Édition du 20/01/10 Le profil du candidat en

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

En route vers la troisième révolution industrielle!

En route vers la troisième révolution industrielle! En route vers la troisième révolution industrielle! Transition énergétique, Smart Home, Smart Buildings, Smart Cities Quelle place, quel positionnement, quel avenir pour votre entreprise?... Les Spécialistes

Plus en détail

L activité Datacenter de Cap Ingelec

L activité Datacenter de Cap Ingelec D O S S I E R D E P R E S S E L activité Datacenter de Cap Ingelec SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation de l entreprise et chiffres clés... 2/3 L ACTIVITÉ Datacenter Des missions d audit... 4/5 La réhabilitation

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

NavisWorks. Quand les cahiers des charges changent de dimension

NavisWorks. Quand les cahiers des charges changent de dimension 4 projects Quand les cahiers des charges changent de dimension NavisWorks En décembre dernier, les collaborateurs de D-LS et de D-LE participaient à une présentation du logiciel NavisWorks 1. Le présent

Plus en détail

LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS

LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS Le Livre blanc du Relevé de Bâtiments Edition 2014 1 Sommaire Présentation... 3 Pourquoi des Relevés de Bâtiments?... 3 Les différentes missions de relevé de bâtiment...

Plus en détail

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES L Entreprise générale dans le bâtiment : un chef d orchestre aux multiples facettes L Entreprise générale n a pas de définition légale ou réglementaire ; elle est seulement identifiée dans un certain nombre

Plus en détail

COMMUNIC. D - Rapport scientifique D3 - Mémoire. Version du 10/12/2010

COMMUNIC. D - Rapport scientifique D3 - Mémoire. Version du 10/12/2010 PROJET ANR-06-RGCU-002 COMMUNIC D - Rapport scientifique D3 - Mémoire Version du 10/12/2010 COllaboration par la Maquette Multi-Usage Numérique et l Ingénierie Concourante Présentation du mémoire Présentation

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

Rapport de vérification

Rapport de vérification Phase conception Provisoire phase chantier Définitif phase chantier Certification NF HQE TM Bâtiments Tertiaires Label HPE Construction neuve Rénovation OPERATION Opération Bâtiment RESTRUCTURATION D'UN

Plus en détail

COMMUNIC. Livrables L2 : Recommandations de mise en œuvre de la maquette numérique. Version du 10/12/2010

COMMUNIC. Livrables L2 : Recommandations de mise en œuvre de la maquette numérique. Version du 10/12/2010 PROJET ANR-06-RGCU-002 COMMUNIC Livrables L2 : Recommandations de mise en œuvre de la maquette numérique Version du 10/12/2010 COllaboration par la Maquette Multi-Usage Numérique et l Ingénierie Concourante

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ D é v e l o p p e m e n t P o u r beaucoup d entreprises, il n est pas possible de faire tourner toutes leurs

Plus en détail

Logistique Direction des Moyens. Organisation

Logistique Direction des Moyens. Organisation Logistique Direction des Moyens Organisation Co-Animation Date et horaires : Jeudi 19 Juin de 17 h 30 à 18 h 15 Samedi 21 Juin de 10 h 30 à 11 h 15 Lieu: Salle n Halle de la manifestation Le Port Objectif

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Concilier la performance économique et la performance d usage du bâtiment L équation économique de vos projets doit être optimisée sur la

Plus en détail

De l usage au Design DOSSIER DE PRESSE. OctObRE 2013

De l usage au Design DOSSIER DE PRESSE. OctObRE 2013 De l usage au Design DOSSIER DE PRESSE OctObRE 2013 SOMMAIRE 1. StUDIOS PARIS : SIEGE EUROPEEN D UN cabinet INtERNAtIONAL 2. PRESENtAtIONS DES PARtNERS 3. UNE DOUbLE competence Et UNE VISION GLObALE 4.

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T.

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T. [IMMOBILIER D ENTREPRISE] LYON - 50 allée des Cyprès BP 34 69579 Limonest Cedex PARIS - 37-39 avenue Ledru Rollin 75012 Paris www.archigroup.fr Grâce à l expérience et l expertise de notre équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 35, rue des Jeûneurs, 75002 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

La voie rapide vers le cpdm

La voie rapide vers le cpdm teamcenter express brochure FR W33.qxd:tc express brochure FR A4 12.07.09 23:53 Page 1 Teamcenter Express La voie rapide vers le cpdm Siemens PLM Software www.siemens.com/velocity Les PME font face à des

Plus en détail

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 Construire le meilleur, C est avant tout une histoire d hommes Depuis 1973, nous, Maisons Levoye sommes spécialistes de la construction individuelle de standing et de l extension

Plus en détail

possibilités et limites des logiciels existants

possibilités et limites des logiciels existants possibilités et limites des logiciels existants Dominique Groleau CERMA, UMR CNRS 1563, Ecole d Architecture de Nantes Journée thématique SFT- IBPSA, Outils de simulation thermo-aéraulique du bâtiment.

Plus en détail

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Résidence pour Etudiants R+7, Maison de l Inde à la CIUP F. Lipsky-Rollet, O. Gaujard 1 Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Faites-vous votre propre opinion. Revit. Architecture 2009

Faites-vous votre propre opinion. Revit. Architecture 2009 Faites-vous votre propre opinion. Revit Architecture 2009 Tout simplement la meilleure façon de travailler Revit Architecture fonctionne à l image de votre pensée. Ce système innovant de conception et

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

DÉPLOIEMENT D UN ERP. Cours dispensé pour les L3 MSI Elaboré par : Mehdi M tir 2013/2014 Chapitre 3 : Modélisation des besoins

DÉPLOIEMENT D UN ERP. Cours dispensé pour les L3 MSI Elaboré par : Mehdi M tir 2013/2014 Chapitre 3 : Modélisation des besoins 1 DÉPLOIEMENT D UN ERP Cours dispensé pour les L3 MSI Elaboré par : Mehdi M tir 2013/2014 Chapitre 3 : Modélisation des besoins LA CONDUITE D UN PROJET ERP La conduite d un projet d ERP est différente

Plus en détail

Product Life-Cycle Management

Product Life-Cycle Management Offre de prestations en Product Life-Cycle Management Contact : Pascal MORENTON CentraleSupélec 1, campus de Chatenay-Malabry 06 13 71 18 51 pascal.morenton@centralesupelec.fr http://plm.ecp.fr Nos formations

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Les technologies BIM pour optimiser la performance énergétique des bâtiments

Les technologies BIM pour optimiser la performance énergétique des bâtiments Les technologies BIM pour optimiser la performance énergétique des bâtiments Association québécoise pour la maîtrise de l'énergie 3 mai 2012 Marie-Pierre Lebel, ing. Spécialiste d applications Sénior Coordonatrice

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Advance Béton. modélisez facilement vos ouvrages et produisez automatiquement vos plans de coffrage et de ferraillage. www.graitec.

Advance Béton. modélisez facilement vos ouvrages et produisez automatiquement vos plans de coffrage et de ferraillage. www.graitec. Technologie AutoCAD ADAGP Franck Hammoutène Architecte / photo : Luc Boegly Advance Béton modélisez facilement vos ouvrages et produisez automatiquement vos plans de coffrage et de ferraillage www.graitec.com

Plus en détail

Responsabilité civile entreprise et décennale architectes et maîtres d œuvre BET et ingénieurs conseils. Renseignements généraux

Responsabilité civile entreprise et décennale architectes et maîtres d œuvre BET et ingénieurs conseils. Renseignements généraux Responsabilité civile entreprise et décennale architectes et maîtres d œuvre BET et ingénieurs conseils Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Date d effet souhaitée Raison

Plus en détail

Un grand groupe diversifié. Bouygues. Construction. Trois métiers, une même énergie. Bouygues Construction. Abrégé 2008

Un grand groupe diversifié. Bouygues. Construction. Trois métiers, une même énergie. Bouygues Construction. Abrégé 2008 Énergie - Transport (Participation : 30 %) Télécommunications Télévision Routes Immobilier Pôle Entreprises spécialisées TP www.bouygues-construction.com 53 700 9,5 308 4,1 297 3% 4% 12 % 17 % 16 % collaborateurs

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

creo elements/pro creo elements/direct creo elements/view

creo elements/pro creo elements/direct creo elements/view creo elements/pro SERVICES & SUPPORT PROCESSUS & INITIATIVES creo elements/direct creo elements/view SOLUTIONS MÉTIER creo elements/pro 5.0 PRODUITS LOGICIELS creo elements/direct 17.0 creo elements/view

Plus en détail

Le bâtiment dans la ville : nouveaux standards et pratiques émergentes pour faciliter la coopération avec les architectes.

Le bâtiment dans la ville : nouveaux standards et pratiques émergentes pour faciliter la coopération avec les architectes. Le bâtiment dans la ville : nouveaux standards et pratiques émergentes pour faciliter la coopération avec les architectes ᆲ Bernard FERRIES Enseignant à l'ecole Nationale Supérieure d'architecture de Toulouse

Plus en détail

Didier Gauducheau. Double cursus architecte ingénieur. partenariat avec le CNAM

Didier Gauducheau. Double cursus architecte ingénieur. partenariat avec le CNAM Didier Gauducheau 2014 2015 Double cursus architecte ingénieur partenariat avec le CNAM Sommaire Introduction 1 Programme du cursus CNAM en Licence à l Ecole 5 Programme de l option Construction... 5 Condition

Plus en détail

Collège international Noisy Le Grand. Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes

Collège international Noisy Le Grand. Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes Collège international Noisy Le Grand Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes Bilan année 1 2012-2013 Avec la classe de 6 ème de Mme Canale 1. 20 déc. 12 Phasage

Plus en détail

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire Pierre Jacquet Pierre Jacquet est chef économiste de l Agence Française de Développement (AFD). Il est membre du Conseil économique pour le développement durable (CEDD). Définir le collectif : retour d

Plus en détail

Réunion du 6 octobre 2014

Réunion du 6 octobre 2014 Réunion du 6 octobre 2014 Présent(e)s: Pascale Catoire Vincent Lebois Yann Mercier-Brunel Emmanuel Gagnepain (visio) Excusé(e)s: Christophe Beaubras Olivier Carrillo Sylvie Dardaillon Mathieu Kessler Mounib

Plus en détail

Garage de GE à Paris

Garage de GE à Paris Garage de GE à Paris 26 6 Novembre 2015 Espace Commines 17 Rue Commines 75003 Paris France 26 10h 17h 26 19h 22h Garage de GE Venez participer aux portes ouvertes du Garage de GE. Au Garage, vous pourrez

Plus en détail

Recovery as a Service

Recovery as a Service Recovery as a Service Quand le Cloud Computing vole au secours des entreprises Membres du groupe : KIRCHHOFER Nicolas BUISSON Marc DJIBRINE Rayanatou DUVAL Fabien JOUBERT Yohan PAQUET Jérôme 1 Coachés

Plus en détail

Aujourd hui, nous pouvons intervenir auprès de vous :

Aujourd hui, nous pouvons intervenir auprès de vous : Maîtres d Ouvrages ou Architectes, Vous cherchez un Bureau d Études tous fluides qui puisse vous accompagner dans la conception et la réalisation des projets que vous menez, que ce soit dans le secteur

Plus en détail

NE PAS EXTERNALISER SA RESPONSABILITÉ

NE PAS EXTERNALISER SA RESPONSABILITÉ NE PAS EXTERNALISER SA RESPONSABILITÉ OUTSOURCING IT Le succès d une opération d outsourcing se mesure au degré de préparation et d implication des parties concernées. Mieux vaut donc faire preuve de pragmatisme

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Présentation de la gestion de patrimoine au conseil régional de Bourgogne. Pourquoi une gestion de patrimoine?

Présentation de la gestion de patrimoine au conseil régional de Bourgogne. Pourquoi une gestion de patrimoine? Pourquoi une gestion de patrimoine? L interopérabilité dans un projet, à quoi cela sert-il? au CRB Maîtres d œuvre Pour récupérer des données automa=sées Maque2e numérique interopérable Pour le CRB, un

Plus en détail

de la DSI aujourd hui

de la DSI aujourd hui de la DSI aujourd hui Partout, l industrialisation de l IT est en cours. ITS Group accompagne ce mouvement avec une palette de compétences exhaustives permettant de répondre aux principaux challenges que

Plus en détail

Concrétiser votre projet...

Concrétiser votre projet... CONSTRUIRE AU CONGO (De PONTON à BRAZZA) Concrétiser votre projet... IL arrive dans l existence des événements tellement forts qu ils déterminent à eux seuls l avenir, la réussite, l épanouissement de

Plus en détail

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED ImmoBiens 1 - Description du projet de l entreprise ImmoBiens est une société gestionnaire de biens immobiliers (location et entretien)

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes :

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014 I PRESENTATION DU CABINET 1.1. - Description des entités CAC L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : - La Société FIDECOMPTA

Plus en détail

BIM (BUILDING INFORMATION MODELING) Cahier pratique LE POINT. INGRÉDIENTS LOD,.interopérabilité,.formats. d échange Page 19

BIM (BUILDING INFORMATION MODELING) Cahier pratique LE POINT. INGRÉDIENTS LOD,.interopérabilité,.formats. d échange Page 19 Cahier pratique BIM (BUILDING INFORMATION MODELING) POTENTIEL Collaboration,.visualisation,. anticipation,.gestion Page 8 INGRÉDIENTS LOD,.interopérabilité,.formats. d échange Page 19 MISE EN PLACE Motivation,.stratégie,.formation

Plus en détail