viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant"

Transcription

1 Une démarche en construction à la Ville de Nîmes : viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant Colloque 2014 de la Fondation Bâtiment Energie «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril 2014

2 Sommaire La démarche de la Ville de Nimes Application des 4 piliers de la GPE Modalités de fonctionnement de la garantie de performance Conclusion «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril 2014

3 Le parc immobilier de la Ville de Nîmes 450 bâtiments Extrême diversité : Surface : 100 à m2 Age : 2000 ans pour les Monuments Romains Fonction : écoles, musées, gymnases, Hôtel de Ville et bâtiments administratifs, stades Performance énergétique : faible (DPE moyen à 240 kwhep/m2, via peu ou pas d isolation) Externalisation forte en matière d exploitation : exploitants privés et Amo «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

4 Les projets de GPE passés et en cours PPP initié en 2009 pour 31 sites et abandonné en 2012 en raison de couts de fonctionnement trop élevés Leçons principales : concurrence insuffisante, situation dominante du privé, poids du juridique et de la banque Et aussi : expérience de Plan de Mesure et Vérification, test de la démarche globale avec audits et situation de référence par site CPE ( marché Crem ) sur 5 complexes culturels et sportifs : Carré d Art, stade des Costières, Centre Pablo Néruda, Parnasse, Musée des Beaux Arts CPE ( plutôt sous forme de marché Rem à l occasion du renouvellement des contrats d exploitation ) pour rénover une trentaine de sites pour moderniser les installations, mettre en place des équipements de GTB, réduire les consommations, recourir aux Energies renouvelables et engager des actions de partenariat avec les utilisateurs «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

5 Notre objectif : viser une garantie de performance réelle Un objectif théorique de performance énergétique est insuffisant car pour l intérêt général et l intérêt de la Collectivité, seule la réalité des consommations compte La démarche concerne le neuf comme la réhabilitation, elle tend à prendre en considération le maximum (tous) d usages L engagement dans la durée ne peut etre prise que par l exploitant Les spécificités induisent complexité et changement culturel 2 acteurs supplémentaires : l utilisateur et l exploitant Quitter le confort d une règlementation simplificatrice «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

6 Un changement d objectif pour la conduite des projets Situation actuelle : l objectif consiste à livrer des travaux dans le respect des objectifs initiaux. Ce sont aux acteurs de l utilisation et de la maintenance de s adapter Avec la GPE : il s agit d optimiser les conditions d utilisation et d exploitation maintenance pour «coller» au mieux aux usages, se prémunir de leurs évolutions et mieux garantir les performances Conséquence : les fonctions aval, dont les acteurs supportent les engagements, conquièrent une place prépondérante dans l évaluation. «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

7 Les 4 piliers de la GPE Le partenariat avec les utilisateurs Des interfaces métiers plus fluides Un contrôle de qualité renforcé au service de la phase de fonctionnement Une méthode rigoureuse de mesure de la performance et de sa comparaison avec les engagements pris «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

8 Le partenariat avec les utilisateurs Nécessité de bien connaitre les usages, les comportements, les situations d inconfort Eléments de méthode Définir les différents types d utilisateurs Connaitre leurs attentes (besoins de confort, de bien etre ), des usages et de leur évolution Démarrer très tôt l information, la sensibilisation, la concertation Abandon du «up-down» et démarche horizontale Mission spécifique pour associer les utilisateurs (ou leurs représentants) au projet, intégrant les acquis de la sociologie des organisations et de l énergie «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

9 Applications à Nîmes Contrats de Performance Energétique : mission de l AMO pour l accompagnement des utilisateurs, partenariat diffèrent suivant la typologie ( directeurs fonctionnels, responsables de sites, agents publics, usagers ) Construction d une nouvelle école : mission de «médiation» associant constructeurs, mainteneurs et utilisateurs (enseignants, parents, enfants, habitants) pour redéfinir les modalités de concertation. Basé sur des méthodes d intelligence collective «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

10 Des interfaces métiers plus fluides Constat de la situation actuelle : Utilisation Programme Conception Réalisation Exploitation Maintenance Perte d information entre acteurs, pas de contribution de la phase aval Objectif : réduire les «pertes d intelligence» Méthodes : Marchés globaux associant plusieurs métiers Révision du programme en phase APD Dialogue avec les candidats maitres d œuvre Dialogue compétitifs Variantes entreprises Tuilage des missions Développement de modes collaboratifs La maquette numérique «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

11 Applications à Nîmes Contrats de performance énergétique avec dialogue compétitif pour mieux gérer la transition programme et Crem d une part, conception et Rem d autre part Tuilage des missions réalisation exploitation avec rémunération pour Musée de la Romanité et écoles de Courbessac (2014) Mode collaboratif pour les concertations internes Réflexions en cours sur : le contenu et la valeur stratégique du programme partagés avec le «pole» utilisateur, sa mise à jour et son évaluation le dialogue en phase concours d architecte «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

12 Contrôle de qualité et commissionnement Constat : insuffisance de méthode de contrôle de qualité notamment pour la réception, manque de compétence de la maitrise d œuvre traditionnelle pour l ingénierie d exploitation Avantages du commissionnement : Apporte de la méthode Objectif affiché d optimiser les conditions d exploitation Communication et mobilisation des acteurs Terrain commun et concret pour les relations constructeurs exploitants «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

13 Applications à Nîmes Commissionnement pour : Les marchés CREM et REM les constructions neuves dont le musée de la Romanité Pilotage du commissionnement confié à l ingénierie d exploitation Renforcement de la mission de maitrise d œuvre pour le contrôle de qualité «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

14 Le Plan de Mesure et Vérification : applications à Nîmes Contrats de performance énergétique Constructions neuves avec nouveau contrat d exploitation ( Musée de la Romanité ) ou maintien du contrat d exploitation ( constructions de taille moyenne ) Contrats d exploitation : en 2016 dans le cadre du renouvellement des contrats existants «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

15 Qui garantit la performance? Contrats de performance énergétique : le gpt titulaire et au sein de celui ci l exploitant (avec pénalisation financière) Construction neuve (avec nouveau contrat d exploitation ou maintien du contrat existant) : Le concepteur L installateur s il est responsable de l optimisation l exploitant Dans ce cas, nécessité d une nouvelle phase entre travaux et exploitation pour optimiser les règlages et définir la cible de consommation pour le contrat d exploitation «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

16 Modalités à tester pour la garantie de performance en construction neuve Phase études : le concepteur estime les consommations réelles Phase travaux : l installateur valide cette estimation En fin de travaux : le concepteur ajuste (grace au PMV et au commissionnement ) l objectif de consommation réelle. L installateur le valide Phase optimisation : l installateur ( ou 1 exploitant ) assure le P2 et affine les règlages pour optimiser la performance. A l issue de cette phase : Vérification du respect des objectifs pour le concepteur et l installateur Définition de la cible de consommation réelle pour le contrat d exploitation Phase exploitation : après l optimisation énergétique

17 La phase d optimisation énergétique Phase essentielle à créer : de durée idéale couvrant à minima 1 hiver et 1 été ( 2 ans pour le Musée ) Objectif : optimiser la performance et définir le NB du contrat d exploitation Formaliser le contenu de cette phase et le rôle des acteurs (agir, observer, superviser, conseiller) Acteurs concernés : concepteur, installateur, ingénieur en exploitation, l exploitant, les utilisateurs, la maitre d ouvrage Suivi et documentation grace au commissionnement Responsabilité de la performance : installateur ou exploitant D un engagement moral à la pénalisation financière ( < CPE) «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

18 Impact de la GPE sur les métiers Plus d ingénierie : contrôle qualité, PMV, ingénierie de l exploitation ET Apports des sciences humaines : sociologie de l énergie, mode collaboratif Développement de relations horizontales pour faire travailler ensemble tous les acteurs en cherchant à fluidifier les interfaces métiers sans nuire aux responsabilités de chacun Apparition d une nouvelle phase : l optimisation énergétique «Fiabilité et massification des rénovations par la garantie de performance énergétique» - Mercredi 2 avril

Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace

Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace Premier Contrat de Partenariat de Performance Energétique en France. Philippe Gross, Ingénieur Etude, COFELY Services, Agence Alsace Karine Le Bourg,

Plus en détail

Energivie 2008. 22 Mai 2008. Un montage financier innovant pour la MDE. Le Contrat de Partenariat Energétique

Energivie 2008. 22 Mai 2008. Un montage financier innovant pour la MDE. Le Contrat de Partenariat Energétique Energivie 2008 Un montage financier innovant pour la MDE Le Contrat de Partenariat Energétique 22 Mai 2008 SOMMAIRE 1. La MDE : un sujet complexe 2. Une réponse appropriée : Le CPE 3. Savoir Faire et Retour

Plus en détail

Atelier ManagEnergy ARENE IDF

Atelier ManagEnergy ARENE IDF Atelier ManagEnergy ARENE IDF Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique Le Contrat de Performance Energétique - Retex Cadre de l intervention Intervenant : Laurent Dandrieux

Plus en détail

Fédération des Services Énergie Environnement. Les éléments essentiels DU CONTRAT de performance énergétique - CPE - appliqué aux bâtiments

Fédération des Services Énergie Environnement. Les éléments essentiels DU CONTRAT de performance énergétique - CPE - appliqué aux bâtiments Fédération des Services Énergie Environnement Les éléments essentiels DU CONTRAT de performance énergétique - CPE - appliqué aux bâtiments SOMMAIRE 1 2 3 4 Objet du CPE... 3 Eléments essentiels du CPE...

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

Bastia Lucciana / 9 12 octobre 2008 Samedi 11 Octobre 2008

Bastia Lucciana / 9 12 octobre 2008 Samedi 11 Octobre 2008 La conservation, la restauration et l étude du patrimoine en milieu isolé sous les aspects opérationnels dans le cadre d un projet de réalisation (constructions, rénovations, aménagements, équipements

Plus en détail

Réussir son projet de rénovation en copropriété. Association des Responsables de Copropriété

Réussir son projet de rénovation en copropriété. Association des Responsables de Copropriété Réussir son projet de rénovation en copropriété Association des Responsables de Copropriété L ARC, Association des Responsables de Copropriété 13 000 copropriétés Une association indépendante Association

Plus en détail

Etude de la couverture assurantielle d une opération côté maître d ouvrage et côté BE Energie

Etude de la couverture assurantielle d une opération côté maître d ouvrage et côté BE Energie Verspieren Courtier multi-spécialiste : expertises sectorielles CA 2013 : > 300 Millions d euros Effectif 2013 : 2000 personnes 150 collaborateurs dédiés à la construction et à l immobilier, 20 milliards

Plus en détail

Les Contrats de Performance Énergétique

Les Contrats de Performance Énergétique Les Contrats de Performance Énergétique Loi Grenelle I Article 5 de la loi n 2009-967 du 3 août 2009 «Le droit de la commande publique devra prendre en compte l'objectif de réduction des consommations

Plus en détail

Le marché français des services énergétiques. Etat des lieux et analyse

Le marché français des services énergétiques. Etat des lieux et analyse Le marché français des services énergétiques Etat des lieux et analyse SYNTHESE Etude réalisée pour l ADEME par CODA STRATEGIES Pilotage : Elodie TRAUCHESSEC Service Climat Juin 2014 1 Contexte, objectifs

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) ARS Pays de la Loire - Nantes - Le 26 octobre 2012

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) ARS Pays de la Loire - Nantes - Le 26 octobre 2012 Le Contrat de Performance Energétique (CPE) ARS Pays de la Loire - Nantes - Le 26 octobre 2012 1-4ème rencontre internationale des PPP - Table Ronde Contrat de Performance Energétique - 13 octobre 2010

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

SEMINAIRE IPEMED 11 avril 2012

SEMINAIRE IPEMED 11 avril 2012 SEMINAIRE IPEMED 11 avril 2012 Le financement des PPP Séminaire du 11 avril 2012 1 1. RAPPEL DES PRINCIPALES FORMES DE PPP EN FRANCE 2. LES STATISTIQUES EN FRANCE (source : MAPPP) 3. CAS CONCRET. LES PRE-REQUIS

Plus en détail

réhabilitation et aménagement durable

réhabilitation et aménagement durable LOGO - 8 JANVIER 2015 Couleur Rose Parme Quadri : C15/M50/Y15/B10 RVB : R184/V142/B161 Web : b88ea1 Pantone 514 C Couleur Grise Quadri : B60 RVB : R135/V135/B134 Web : 878786 Conseil en construction, Pantone

Plus en détail

LE CONTRAT DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

LE CONTRAT DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE LE CONTRAT DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE 1 INTRODUCTION Pascal ROGER Directeur de la Stratégie et des Partenariats, COFELY SERVICES Vice-président du SNEC 2 FEDENE EN CHIFFRES: 500 entreprises 70 000 salariés

Plus en détail

Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE

Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE En collaboration avec: Julien Caillet Mohamed Elmtiri, Raphael Salvazet!! Myriam Humbert, Didier Meaux!! Frédéric Gal!! Jean Dominique Lenard 1 Objectifs

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions

Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE Le Grenelle et la Copropriété en France : présentation - constats - propositions * «La Copropriété en Belgique en 2025» Colloque du Syndicat National des Propriétaires

Plus en détail

Société APILOG Automation Groupe

Société APILOG Automation Groupe titre C.C de la Caserne BONNE (38) Hôpital de La Croix Rousse (69) Immeuble Le Spallis (93) Société APILOG Automation Groupe Pôle régional de Gendarmerie (69) Stade Pablo Neruda (92) Centre Commercial

Plus en détail

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale www.cofely-gdfsuez.fr Le CPE un contrat de performance Qu'est-ce qu'un Contrat de Performance Energétique? Un contrat garantissant une amélioration

Plus en détail

Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com

Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com FINANCEMENT DES TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com SOMMAIRE Présentation SMALT énergie Compréhension du contexte actuel 3 9 SOMMAIRE Réponses aux besoins Assistance

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Schneider Electric et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie

Schneider Electric et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie Dossier de Presse octobre 2009 et son siège social, le HIVE, Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie Le Hall de l Innovation et Vitrine de l Energie en quelques chiffres... 80 kwh/m²/an La consommation

Plus en détail

Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon»

Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Céline VACHEY ADEME 1er décembre 2011 Quel bilan depuis 2007? 240 dossiers déposés 95 lauréats Tertiaire (36) Associations

Plus en détail

Trophées qualité gaz naturel en logement social

Trophées qualité gaz naturel en logement social Trophées qualité gaz naturel en logement social PREAMBULE : Un concours «les Trophées Qualité gaz naturel en logement social» est organisé conjointement par l USH et GrDF. S appuyant sur les atouts du

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème )

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) ATELIER TECHNIQUE DE L ALE Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) Source naturelle d aménagement Une dynamique commerciale sous le

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS Technicien principal territorial de 2 ème classe Examen professionnel de promotion interne Examen professionnel d avancement de grade

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Empower your business relationships

Empower your business relationships CONDUIRE ET CONSTRUIRE UN PPP : COMMENT AMÉLIORER L EXERCICE Regards croisés entre donneurs d ordre publics et acteurs privés Comment pouvoirs publics et entreprises privées peuvent-ils rendre leur montage

Plus en détail

SAUTER EY-modulo. Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale.

SAUTER EY-modulo. Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale. SAUTER EY-modulo Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale. La gestion technique du bâtiment par SAUTER la maîtrise de l automatisation pour

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

Présentation du programme de travail et méthode de travail

Présentation du programme de travail et méthode de travail Présentation du programme de travail et méthode de travail Pierre Nolay Alphéeis Rappel des objectifs Elaborer une méthodologie de Garantie de Performance Energétique De la caractérisation de l état initial

Plus en détail

Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes

Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes 1 Historique Octobre 2007 : vote du Plan Climat à l unanimité par le Conseil de Paris + signature d un partenariat entre

Plus en détail

Le bâtiment responsable 2020. Jeudi 6 février 2014

Le bâtiment responsable 2020. Jeudi 6 février 2014 Le bâtiment responsable 2020 Jeudi 6 février 2014 SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION Les «megatendances» pour la construction La Règlementation Bâtiment Responsable 2020 Ai Environnement ambitions 2020 des pôles

Plus en détail

RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE

RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE Vendredi 13 juin 2014 Le permis de conduire est un élément essentiel de l insertion sociale et professionnelle, en particulier pour les jeunes. Pour beaucoup

Plus en détail

Énergie blanche ou énergie grise? Retours d expérience sur l intégration de performance énergétique et énergie grise dans des projets immobiliers

Énergie blanche ou énergie grise? Retours d expérience sur l intégration de performance énergétique et énergie grise dans des projets immobiliers Énergie blanche ou énergie grise? Retours d expérience sur l intégration de performance énergétique et énergie grise dans des projets immobiliers 1 Les enjeux du patrimoine universitaire L importance du

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie Etude de faisabilité des approvisionnements en énergie dans le cadre de la mise en œuvre des critères d écoconditionalité des crédits territoriaux de la Région Avant propos Ce document est un outil de

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux

La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux La copropriété et les économies d'énergie : de l'audit aux travaux L Association des Responsables de Copropriété 14 000 copropriétés adhérentes Une association indépendante Une association représentative

Plus en détail

Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion

Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion 1 Mise en œuvre d un système GTB/GTC et télégestion 2 Ø Présentation Ville de Mordelles Ø Présentation CYRISEA Ø Définitions Ø Intégration d une GTB : Ville de Mordelles. Ø Quels sont les enjeux d un tel

Plus en détail

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux Matinée technique 24 novembre 2011 Régulation et Gestion Technique Bâtiment Gisements et Enjeux Gisements et Enjeux - constat Communes du Pays de Rennes adhérentes au Conseil en Energie Partagé soit 49

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

DREAL Provence Alpes Côte d Azur

DREAL Provence Alpes Côte d Azur Ce que fait l'etat sur son immobilier Ce que nous avons appris, les priorités d'une gestion patrimoniale durable Comment monter simplement un Contrat de performance énergétique Yves CHEDORGE Ministère

Plus en détail

EXTERIMMO. Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE)

EXTERIMMO. Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE) EXTERIMMO Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE) Une offre née dans un contexte d urgence Des exigences réglementaires nombreuses et ambitieuses,

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Gérer durablement son patrimoine: l exemple du Contrat de Performance Energétique (CPE) de la région Alsace. www.cofely-gdfsuez.fr

Gérer durablement son patrimoine: l exemple du Contrat de Performance Energétique (CPE) de la région Alsace. www.cofely-gdfsuez.fr Gérer durablement son patrimoine: l exemple du Contrat de Performance Energétique (CPE) de la région Alsace www.cofely-gdfsuez.fr Définition du marché de performance énergétique Une garantie de résultat

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers de groupes constitués devront être adressés au : Service Habitat Hôtel de Ville, place Augustin

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2015-2016. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2015-2016. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2015-2016 Règlement 1/10 En résumé, pour participer : Si vous avez un projet de développement d électricité

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I CONCEPTION ARCHITECTURALE 29/12/2010 SOMMAIRE I- Les acteurs de la conception II- Le cadre réglementaire III- Les calculs normalisés IV- Les autorisations

Plus en détail

Garantie de performance énergétique

Garantie de performance énergétique Fondation Bâtiment-Energie Garantie de performance énergétique Analyse des différents modèles de contrats ou de guides de recommandations existants Tâche n 8.1 Valentine AUDREN-DAURES BOUYGUES BATIMENT

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

PLAQUETTE DE PRÉSENTATION

PLAQUETTE DE PRÉSENTATION PLAQUETTE DE PRÉSENTATION CABINET AUBRY & GUIGUET PROGRAMMATION AUBRY & GUIGUET - PROGRAMMATION est un cabinet de conseils et d études spécialisé dans l assistance à la Maîtrise d Ouvrage pour la définition

Plus en détail

Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives. Antoine DESBARRIERES

Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives. Antoine DESBARRIERES Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives Antoine DESBARRIERES Champ couvert - Organismes Bâtiments Rénovés Bâtiments neufs Bâtiments en exploitation Aménageurs Etablissements de Santé Enseignement

Plus en détail

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine Contrat Climat Energie Plateformes Locales et Opérations Collectives de Rénovation Energétique de l Habitat AMI «Rénover BBC» SRCAE Objectifs

Plus en détail

Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils?

Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils? EFE Performance Energétique des Bâtiments Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils? Véronique Lagarde, avocat associé EFE Performance

Plus en détail

Cabinet du ministre NOUVEAU. ministère NOUVELLE ORGANISATION NOUVELLES AMBITIONS

Cabinet du ministre NOUVEAU. ministère NOUVELLE ORGANISATION NOUVELLES AMBITIONS Cabinet du ministre NOUVEAU ministère NOUVELLE ORGANISATION NOUVELLES AMBITIONS Balard 2o15 un projet porteur d avenir Le site de Balard, à Paris dans le 15 ème arrondissement, regroupera d ici fin 2014

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

Transition énergétique : une large palette de

Transition énergétique : une large palette de 1 sur 7 11/12/2015 09:51 Transition énergétique : une large palette de métiers LE MONDE 09.12.2015 à 15h02 Mis à jour le 10.12.2015 à 09h05 Par François Schott Emmanuel Kerner pour Le Monde. La palette

Plus en détail

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE

Sinteo // INGENIERIE // SERVICES IMMOBILIERS // DEVELOPPEMENT DURABLE Sinteo // à propos de Sinteo Sinteo est un acteur intégré de services et d ingénierie de la performance environnementale, destinés aux professionnels de l immobilier. Avec 140 clients propriétaires, utilisateurs

Plus en détail

Cahier des charges Projet CRM Po le Fibres/ Energivie

Cahier des charges Projet CRM Po le Fibres/ Energivie Cahier des charges Projet CRM Po le Fibres/ Energivie Philippe Jacglin Pôle Fibres/Energivie 03 mars 2015 Version V3 1. Présentation du pôle Fibres/Energivie Le Pôle de compétitivité Fibres-Energivie est

Plus en détail

Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013

Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013 Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013 Rapport moral présenté par Jean-Pascal CHIRAT Président de région Effectifs de l AICVF IDF par catégories Bilan des Réunions thématiques

Plus en détail

Mission d assistance à maîtrise d ouvrage dans le cadre d un projet de rénovation énergétique d une copropriété Année 2015 / 2016

Mission d assistance à maîtrise d ouvrage dans le cadre d un projet de rénovation énergétique d une copropriété Année 2015 / 2016 Mission d assistance à maîtrise d ouvrage dans le cadre d un projet de rénovation énergétique d une copropriété Année 2015 / 2016 CAHIER DES CHARGES 1 Sommaire 1. Objectifs de la mission d accompagnement...4

Plus en détail

RENOVATION ENERGETIQUE

RENOVATION ENERGETIQUE RENOVATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS DU TERTIAIRE : IL FAUT AGIR! Par le pôle Ecologie de Terra Nova Le 25 octobre 2013 La rénovation énergétique des bâtiments est une condition sine qua non de la réussite

Plus en détail

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs Paris, le 21 Mai 2013 Pour toute information complémentaire, contacter : Stéphane GRANDCHAMP 01.49.64.14.81 sgrandchamp@verspieren.com Introduction

Plus en détail

Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété

Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété Mener à bien son projet de rénovation thermique en copropriété 1 Actualités réglementaires et financières Rôle et positionnement de l'asder 1ères réflexions des copropriétaires Phase d'audit Phase d'etude

Plus en détail

GARANTIE DE PERFORMANCE ENERGETIQUE : QUELLE CONTRIBUTION A LA VALEUR DES ACTIFS? L OFFRE BNP Paribas Promotion Immobilier d Entreprise

GARANTIE DE PERFORMANCE ENERGETIQUE : QUELLE CONTRIBUTION A LA VALEUR DES ACTIFS? L OFFRE BNP Paribas Promotion Immobilier d Entreprise GARANTIE DE PERFORMANCE ENERGETIQUE : QUELLE CONTRIBUTION A LA VALEUR DES ACTIFS? L OFFRE BNP Paribas Promotion Immobilier d Entreprise Barbara Koreniouguine - Directeur Général Délégué, Promotion en Immobilier

Plus en détail

ATELIER 1. Quel partenariat pour l accueil et l intégration des futurs habitants dans une résidence neuve et dans leur quartier?

ATELIER 1. Quel partenariat pour l accueil et l intégration des futurs habitants dans une résidence neuve et dans leur quartier? ATELIER 1 Quel partenariat pour l accueil et l intégration des futurs habitants dans une résidence neuve et dans leur quartier? EFIDIS RENCONTRES PARTENAIRES DU 17 SEPTEMBRE 2013 2 «Avant l arrivée» Le

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE

LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE Daniel Cappe, Vice président de l ATEE Audit énergétique en entreprise, Pollutec, 05 décembre 2013 Audit énergétique en entreprise Pollutec - 5 décembre 2013

Plus en détail

Contrat de Performance Energétique : Une première dans le secteur hospitalier DEVELOPPEMENT DURABLE

Contrat de Performance Energétique : Une première dans le secteur hospitalier DEVELOPPEMENT DURABLE DEVELOPPEMENT DURABLE Contrat de Performance Energétique : Une première dans le secteur hospitalier Dans le cadre d une rationalisation de ses établissements de santé, l Association Hospitalière de Bretagne

Plus en détail

Bâtiments à haute performance énergétique :

Bâtiments à haute performance énergétique : Bâtiments à haute performance énergétique : Formalisation des questionnements concernant : (I) le processus de réalisation ; (II) la caractérisation de la performance énergétique et sa mesure. Rappel des

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

Économies d'énergie Comment agir

Économies d'énergie Comment agir Économies d'énergie Comment agir Impact des nouvelles règlementations thermiques sur les Établissements de Santé 31 mai 2012 Commissariat Général au Développement durable 1 Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

Les filières biosourcées et le marché de la rénovation énergétique du bâti. Démarches en région Lorraine

Les filières biosourcées et le marché de la rénovation énergétique du bâti. Démarches en région Lorraine Réunion technique de présentation des modalités d aides en faveur de la rénovation énergétique des logements sociaux 29 avril 2015 Les filières biosourcées et le marché de la rénovation énergétique du

Plus en détail

COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE. Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central

COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE. Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central AMO / 2013 / 201 COMPARATIF DES MODES DE CONSTRUCTION ET DE GESTION POUR UN ÉQUIPEMENT AQUATIQUE Syndicat Mixte pour le Pays du Doubs Central 04 Septembre 2014 MISSION H 2 O, 13 Rue Victor Hugo, 92240

Plus en détail

Pré-diagnostic Énergétique Communal. Ville de Isol s/ Meurthe

Pré-diagnostic Énergétique Communal. Ville de Isol s/ Meurthe Pré-diagnostic Énergétique Communal 1 ère partie Suivi Énergétique Ville de Isol s/ Meurthe Contact : Référent Nom Téléphone Mail Technique Administratif Chiffre clés pour l année 2013 6 500 25 15 20 19

Plus en détail

Opération Campus Lorrain

Opération Campus Lorrain Opération Campus Lorrain E P A T É D N A BIL CONSTRUCTION D UNE DANS LA» S U P M A C N O I G É «R Février 2014 OPÉRATION CAMPUS LORRAIN Initiée par l État, l Opération Campus vise à «requalifier et dynamiser

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Promouvoir, Organiser, Soutenir, Inventer la Transition en Ile de France La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Mme Hélène GASSIN, Vice-présidente

Plus en détail

Les éléments essentiels d un plan de mesure et vérification (pmv) de la performance énergétique selon l ipmvp

Les éléments essentiels d un plan de mesure et vérification (pmv) de la performance énergétique selon l ipmvp SYPIM Syndicat du Pilotage et de la Mesure de la performance énergétique Les éléments essentiels d un plan de mesure et vérification (pmv) de la performance énergétique selon l ipmvp Fédération des Services

Plus en détail

Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA

Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA Les missions du département d ingénierie opérationnelle du SNIA AMO conseil et assistance aux organismes locaux (services DGAC, DRSID, DDT, collectivités locales) : - Gestion technique du patrimoine DGAC

Plus en détail

LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE)

LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE) LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE) Le maître d oeuvre (ou maîtrise d oeuvre, notée MOE) est l entité chargée par le maître de l ouvrage (client) de concevoir le bâtiment à construire ou à rénover selon

Plus en détail

Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic

Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic Audit du projet de réouverture des lignes de Nantes à Saint- Gilles Croix de Vie et à Pornic Du 23 au 25 juin 2015 1 Les objectifs de l Audit La réouverture des lignes de Nantes à Saint Gilles Croix de

Plus en détail

La Garantie de Performance Energétique

La Garantie de Performance Energétique Plan Bâtiment Durable La Garantie de Performance Energétique Maître Michel Huet - Michel Jouvent 23 avril 2013 Lettre de mission de Philippe Pelletier en date du 19 novembre 2012 à Maître Michel Huet Michel

Plus en détail

CJConsultants S.A.S PRESENTATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISE CERTIFIEE ISO 9001. CJConsultants S.A.S. Partenaire de vos projets

CJConsultants S.A.S PRESENTATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISE CERTIFIEE ISO 9001. CJConsultants S.A.S. Partenaire de vos projets Partenaire de vos projets CJConsultants S.A.S Z.I du VAZZIO BP 506 20189 AJACCIO CEDEX 2 Téléphone : +33 (0)4 95 10 50 10 Télécopie : +33 (0)4 95 10 50 11 Courriel : contact@cjconsultants.com Site Internet

Plus en détail

- l Etat sera modernisé et allégé

- l Etat sera modernisé et allégé SYNTHESE SUR LA RGPP, LE LIVRE BLANC SUR L AVENIR DE LA FONCTION PUBLIQUE ET LE PROJET DE LOI RELATIF A LA MOBILITE ET AU PARCOURS PROFESSIONNEL DANS LA FONCTION PUBLIQUE La révision générale des politiques

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE Le Mouvement Hlm national s est engagé, dans le cadre de son projet adopté en 2008 puis

Plus en détail

Etat d avancement de l Opération campus

Etat d avancement de l Opération campus Etat d avancement de l Opération campus L appel à projet campus s est déroulé entre février 2008 et février 2009. Les projets ont été élaborés par des consortiums d établissement et validés par le comité

Plus en détail

Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé

Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé Les partenariats public-privé (PPP) au service du développement régional Cadre juridique des PPP Béatrice MAJZA Avocat associé 1 1. Qu est-ce qu un PPP? 2. Principaux montages en PPP en droit français.

Plus en détail

LICENCE PRO. IUT de Bordeaux. Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment

LICENCE PRO. IUT de Bordeaux. Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment LICENCE PRO IUT de Bordeaux Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment Qu est-ce que la maîtrise de l énergie et du confort? La maîtrise de l énergie et du confort est un enjeu majeur de tous les

Plus en détail

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER 10 e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER DE PRESSE MERCREDI 8 AVRIL 8H30 ASSEMBLÉE NATIONALE WWW.CENTRE-VILLE.ORG SOMMAIRE QUI SOMMES-NOUS? PAGE 1 LES 10e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE PAGE

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Concours Usages et Bâtiment Efficace Deuxième édition: préparez-vous, inscrivez-vous! Top départ au 1 er juillet 2015

Concours Usages et Bâtiment Efficace Deuxième édition: préparez-vous, inscrivez-vous! Top départ au 1 er juillet 2015 Concours Usages et Bâtiment Efficace Deuxième édition: préparez-vous, inscrivez-vous! Top départ au 1 er juillet 2015 Un concours Avec le haut patronage de Organisé par En partenariat avec Et les partenaires

Plus en détail