TRADUCTION. C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) Cuirs Bentley Inc.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRADUCTION. C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) Cuirs Bentley Inc."

Transcription

1 TRADUCTION RSM Richter Inc. 2, Place Alexis Nihon Montréal (Québec) H3Z 3C2 Téléphone / Telephone : Télécopieur / Facsimile : C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC N o DE DIVISION : 01 - MONTRÉAL N o DE COUR : N o DE DOSSIER : C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) Cuirs Bentley Inc. personne morale légalement constituée, dont le siège social et le principal établissement sont situés au : 3700, rue Griffith Bureau 200 Saint-Laurent (Québec) H4T 2B3 Débitrice RAPPORT DU SYNDIC SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA DÉBITRICE ET SUR LA PROPOSITION (Articles 50(10) b) et 50(5) de la Loi sur la faillite et l insolvabilité) L objet de la première assemblée des créanciers est d examiner la proposition déposée le 28 mars 2008 (ci-après désignée «Proposition») par Cuirs Bentley Inc. (ci-après désignée «Débitrice» ou «Bentley»). Conformément aux articles 50(10) b) et 50(5) de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité (ci-après désignée «Loi» ou «LFI») et afin d'aider les créanciers à examiner la Proposition, le Syndic soumet son rapport sur la situation financière de la Débitrice et sur la Proposition. Nous tenons à avertir le lecteur que nous n'avons procédé ni à une vérification ni à un examen des livres et registres de la Débitrice. Par conséquent, nous ne pouvons exprimer une opinion quant à l'exactitude des renseignements qui y sont contenus. Les renseignements dont il est question aux présentes sont tirés des livres et registres de la Débitrice ainsi que des entretiens que nous avons eus avec la direction de la Débitrice..

2 - 2 - I. INTRODUCTION Le 18 janvier 2008, Bentley a déposé un avis d intention de faire une proposition (ci-après désigné «Avis d intention») à ses créanciers, et RSM Richter Inc. (ci-après désigné «Richter») a été nommé Syndic. Le 24 janvier 2008, à la suite d une requête présentée par la Débitrice, Richter a été nommé Séquestre intérimaire et, depuis cette date, Richter contrôle les recettes et les débours de la Débitrice. Le 28 mars 2008, la Débitrice a déposé une Proposition s adressant à ses créanciers. Nous avons joint aux présentes la Proposition faite par la Débitrice à ses créanciers, un formulaire de preuve de réclamation, un formulaire de votation, une procuration ainsi qu un avis indiquant l heure et l endroit où sera tenue la première assemblée des créanciers pour traiter de la Proposition. Voici un résumé des renseignements pertinents et des éléments clés qui pourront aider les créanciers dans l'évaluation des affaires de la Débitrice et de la Proposition. II. HISTORIQUE La Débitrice est une société fermée contrôlée par M. Andrew Chelminski par l entremise de diverses sociétés de portefeuille, tel qu illustré ci-après : Andy Chelminski 100 % Canada Inc. 100 % Canada Inc. 100 % Cuirs Bentley Inc. 100 % 100 % 100 % Bentley Travel Inc. Bentley International Inc. Unique Corp. Gifts Inc.

3 - 3 - Bentley, qui a été constituée en 1987, exploite des magasins de détail dans tout le Canada. Elle se spécialise dans les valises, porte-monnaie, sacs à mains, sacs à dos et accessoires. Les magasins sont exploités sous diverses bannières, dont Bentley, Access, Xcetera et Unic. Au moment du dépôt, Bentley comptait approximativement employés dans ses magasins, ses entrepôts et son siège social. Au début d avril 2008, le nombre d employés a été réduit à environ en raison de la réduction du nombre d employés saisonniers, de la fermeture de certains magasins et d autres coupures de postes. Le siège social de la Débitrice est situé à Montréal, au Québec, et ses entrepôts sont situés à Hawkesbury, en Ontario. III. CAUSES DE L INSOLVABILITÉ ET MESURES CORRECTIVES Bentley attribue ses difficultés financières à ce qui suit : La division des accessoires (Xcetera) n a jamais été rentable depuis sa création en 2004; Au cours des exercices 2007 et 2008 (terminés en janvier 2007 et 2008), 133 magasins ont été ouverts, déplacés ou redimensionnés (y compris des magasins Xcetera) et bon nombre d entre eux n ont pas obtenu le rendement escompté. Durant cette période, Bentley a engagé des dépenses en immobilisations de 11,5 millions de dollars relativement à l ouverture de nouveaux magasins de toutes les bannières et à la rénovation de magasins existants; La mauvaise performance des kiosques temporaires ouverts pour la saison d hiver enregistrée durant les exercices 2007 et 2008 a contribué à un niveau de ventes inférieur aux prévisions pour la période des fêtes; Le niveau de ventes inférieur aux prévisions enregistré durant la période des fêtes des exercices 2007 et 2008 a entraîné une accumulation de stocks; La Débitrice a subi des pertes par suite de l échec de son expansion aux États-Unis. Au cours des exercices 2007 et 2008, Bentley a fermé les six magasins qu elle avait ouverts et a comptabilisé une radiation de 2 millions de dollars.

4 - 4 - Depuis le dépôt de l Avis d intention, Bentley a entrepris la mise en œuvre de diverses mesures correctives pour réduire ses frais indirects et fermer ses magasins non rentables. De façon préliminaire, Bentley a identifié des économies nettes représentant 4,9 millions de dollars annuellement, notamment grâce aux mesures suivantes : La fermeture, la vente ou la renégociation des baux d environ 140 magasins non rentables, dont la fermeture de la bannière Xcetera; La fermeture de tous les kiosques et autre établissements temporaires; Le regroupement des entrepôts, qui a donné lieu à une réduction de la moitié de la superficie de l entrepôt principal d Hawkesbury (avec prise d effet en septembre 2008), la fermeture de l entrepôt de Brampton, en Ontario, des ententes concernant le loyer de l entrepôt secondaire d Hawkesbury et la réduction du nombre total d employés affectés aux entrepôts; Le retranchement d environ 48 employés au siège social en mars et en avril 2008; La réduction de la superficie du siège social; La négociation à la baisse des taux de commission payés à un agent étranger sur les importations; La fermeture du bureau de Shangai en Chine; La réduction des dépenses de publicité. Dans le cadre de sa restructuration, Bentley prévoit liquider plus de 12 millions de dollars de stocks au moyen de soldes de liquidation dans les magasins devant être fermés et dans les autres magasins du Canada, soldes qui ont débuté en mars Bentley envisage par ailleurs l embauche d un chef des finances afin d améliorer la gestion financière globale de l entreprise et de continuer d identifier les opportunités de réduction additionnelle des coûts. IV. INFORMATION FINANCIÈRE Les données financières qui suivent ont été soit extraites du bilan statutaire déposé le 28 mars 2008 au bureau du Séquestre officiel, des livres et registres de la Débitrice ou des états financiers vérifiés, soit obtenues lors

5 - 5 - d entretiens que nous avons eus avec la direction. Cette information est fournie seulement afin d aider le lecteur dans l'évaluation de la situation financière actuelle de la Débitrice. Le Syndic ne fait aucune déclaration et ne peut assurer que cette information financière est exacte. A) État non consolidé des résultats et des bénéfices non répartis Cuirs Bentley Inc. État des résultats et des bénéfices non répartis E2008 E2007 E2006 (en millions de dollars) Non vérifié Vérifié Vérifié Produits Coût des marchandises vendues Dévaluation des stocks Bénéfice brut % 54% 53% Charges d'exploitation Intérêts et frais bancaires Amortissement Autres Impôts sur les bénéfices (4.4) 0.1 (1.4) Bénéfice net (perte nette) (7.8) (1.1) 5.6 Bénéfices non répartis - début Dividendes versés 3 (0.2) (0.5) - Bénéfices non répartis - fin Les charges d'exploitation de l'exercice 2008 comprennent une dévaluation d'immobilisations corporelles de 3,6 millions de dollars découlant de la fermeture de magasins. Le poste «Autres» consiste en pertes résultant de la radiation de montants dus par des filiales et en pertes résultant de la liquidation de filiales. Durant les exercices 2007 et 2008, la Débitrice a versé des dividendes totalisant $ à Andrew Chelminski, à titre de rémunération. y

6 - 6 - B) Bilan non consolidé 1 2 (en millions de dollars) Actif Cuirs Bentley Inc. Bilan non consolidé E2008 Non vérifié Débiteurs 1.9 Impôts sur les bénéfices à recevoir 0.1 Stocks 40.4 Prêts 1.4 Impôts sur les bénéfices reportés 4.1 Charges payées d'avance et actifs divers Participations dans des filiales en propriété exclusive 0.2 Immobilisations (à la valeur comptable nette) Passif Dette bancaire Créditeurs Dette à long terme 11.3 Créditeurs antérieurs au dépôt 26.6 Charge à payer au titre des vacances 1.5 Emprunt (A. Chelminski) Produits reportés Capitaux propres Capital-actions 0.3 Bénéfices non répartis La dette bancaire est présentée déduction faite des dépôts en transit au 26 janvier 2008 de 1,3 million de dollars. La Proposition prévoit la subordination de la créance de M. Chelminski (voir la section V(F)).

7 - 7 - Actif i) Débiteurs Une tranche d environ 1,5 million de dollars se compose de montants dus par des sociétés de cartes de crédit, qui sont perçus dans le cours normal des activités. Le solde comprend des montants dus par divers clients, qui, selon ce qui est à prévoir, ne seront pas perçus. ii) Stocks Les stocks de 40,4 millions de dollars comprennent les stocks qui se trouvent dans les magasins de la Débitrice et dans ses entrepôts, déduction faite i) d une provision pour dévaluation des stocks de 6,6 millions de dollars comptabilisée durant l exercice 2008 relativement à la réduction de la valeur prévue des stocks en raison de la liquidation des magasins en cours de fermeture et du surplus de stocks et ii) d une provision de 2,6 millions de dollars relativement à la freinte et à la désuétude prévues de stocks. iii) Prêts Comprennent les prêts suivants consentis à des apparentés : (en milliers de dollars) Prêts Cuirs Bentley Inc. Au 26 janvier 2008 Montant Canada Inc. 647 Inglot Canada Inc. 570 Bentley Travel 218 Unique Corporate Gifts 95 Continental Salvage (214) Autres 40 1,356

8 - 8 - Voici nos commentaires : Canada Inc. appartient en propriété exclusive à Andrew Chelminski. Le solde du prêt consenti à Canada Inc. est demeuré inchangé depuis la fin de l exercice Comme il est mentionné plus loin, M. Chelminski est un créancier garanti de Bentley pour un montant d environ $, qui compense amplement le montant dû par Canada Inc.; Inglot Canada Inc. («Inglot») exploite une chaîne de 13 magasins de vente de cosmétiques au détail. M. Chelminski détient une participation de 24 % dans Inglot et la différence est détenue par Cindy Norman. Durant l exercice 2008, le prêt consenti à Inglot est passé de $ à $ en raison d avances additionnelles accordées jusqu en juin Aucune avance n a été accordée après cette date. La direction a indiqué que, à l heure actuelle, Inglot est incapable de rembourser le solde de ce prêt; Bentley Travel Inc. («Travel») est une filiale en propriété exclusive de Bentley, située à Hawkesbury, en Ontario, qui a été constituée durant l exercice 2008 à titre d agence de voyages sur Internet, afin de tirer le meilleur parti possible de la clientèle des magasins du Groupe Bentley. Le prêt consiste en montants investis durant l exercice 2008 relativement au lancement de cette entreprise. La direction nous a informés que, compte tenu des circonstances actuelles, elle a fermé cette société en date du 28 mars 2008 afin de se concentrer sur la restructuration de Bentley. Le prêt consenti à Travel sera radié; Unique Corporate Gifts Inc. («Unique») est une filiale en propriété exclusive de Bentley se spécialisant dans la vente d articles promotionnels à des entreprises. À l heure actuelle, selon nos informations, Unique n a pas la capacité de rembourser ce prêt; Continental Salvage («Continental») est une société de liquidation détenue à 66,7 % par Andy Chelminski et à 33,3 % par Leonard Gucciardi (employé de Bentley). Avant le dépôt de l Avis d intention, Continental déposait le produit de ses ventes dans les comptes bancaires de Bentley. De plus, Continental vendait souvent des marchandises à Bentley. À la fin de l exercice, les registres de Bentley indiquaient un montant de $ à payer à Continental. Nous constatons que ce montant ne tient pas compte des frais engagés par Bentley durant l exercice 2008, au nom de Continental, qui compensent les $ à payer;

9 - 9 - i) Participation dans des filiales Les $ représentent la participation de 100 % de Bentley dans Unique, que Bentley a acquise durant l exercice ii) Immobilisations Les immobilisations comprennent les agencements fixes des magasins à la valeur comptable nette, les améliorations locatives, le matériel de point de vente ainsi que les coûts capitalisés du matériel informatique et des logiciels d environ 400 magasins. Ce montant est net d une radiation de 3,6 millions de dollars effectuée durant l exercice 2008 relativement à la fermeture de magasins. Passif La Débitrice nous a fourni une liste de ses créanciers. Des avis ont été expédiés aux créanciers connus et, à ce jour, nous ne sommes pas en mesure de déterminer si les registres de la Débitrice concordent avec ceux de ses créanciers. Au fur et à mesure que des preuves de réclamation seront reçues, nous inscrirons les montants précis réclamés par les créanciers et, avant le paiement de tout dividende, nous effectuerons une analyse des écarts.

10 Le passif indiqué ci-après est fondé sur les livres et registres de la Débitrice et sur des déclarations faites par la direction et il est estimé de la manière suivante : i) Créanciers garantis Tous les actifs de la Débitrice sont grevés en faveur de divers créanciers garantis. Le Syndic a retenu les services d un avocat pour obtenir, avant l assemblée des créanciers, un avis juridique indépendant afin de confirmer la validité de la garantie de la Banque Nationale du Canada, d Alterinvest Fund L.P., d Andrew Chelminski et de la Banque de Nouvelle-Écosse. Selon les livres et registres de la Débitrice, les créances garanties de 28,3 millions de dollars au 26 janvier 2008 peuvent se résumer comme suit : Cuirs Bentley Inc. Créanciers garantis Au 26 janvier 2008 (en milliers de dollars) Montant Banque Nationale du Canada 1 14,362 Alterinvest Fund L.P. (BDC) 6,750 Andrew Chelminski 2,487 Banque de Nouvelle-Écosse 2,387 Services financiers Dell Canada 1,313 CIT Financial Limited 751 Wendy Redfern 100 IBM 67 CIBC Equipment Finance Ltd. 4 28,221 1 La dette bancaire est présentée déduction faite des dépôts en transit au 26 janvier 2008 de 1,3 million de dollars. La Proposition n a pas d incidence sur les créances garanties, à l exception de la créance de M. Chelminski (définie ci-dessous) qui, en supposant que la Proposition soit acceptée, sera subordonnée jusqu à ce que la Proposition soit payée au complet.

11 ii) Créanciers non garantis Selon les livres et registres non vérifiés de la Débitrice, au 26 janvier 2008, les registres de la Débitrice comprennent des créditeurs, postérieurs au dépôt, de 2,6 millions de dollars, qui se composent de salaires, de taxes de vente et de comptes fournisseurs à payer. Les autres passifs comprennent des charges à payer au titre des vacances de 1,5 million de dollars. Le montant total des créances non garantis antérieures au dépôt est estimé à 26,6 millions de dollars. Nous mettons en garde le lecteur du fait que ces montants peuvent changer au fur et à mesure que les preuves de réclamation seront reçues, surtout en ce qui concerne les créances de locateur relatives aux baux résiliés (voir la section V(C) pour d autres détails). V. PROPOSITION A) Sommaire Conformément à la Proposition, de septembre 2008 à février 2011, la Débitrice remettra au Syndic la somme de 9 millions de dollars aux fins de distribution aux créanciers chirographaires non garantis, montant qui sera financé au moyen des flux de trésorerie liés aux activités d exploitation. De plus, la Proposition prévoit la possibilité d un dividende supplémentaire dans le cas de la vente d une majeure partie des actifs ou des actions de Bentley survenant avant janvier 2011, tel qu il est indiqué plus en détail ci-dessous. Il est à noter que le texte qui suit constitue uniquement un sommaire des modalités de la Proposition et il est conseillé aux créanciers de lire le texte de la Proposition pour obtenir tous les détails relatifs aux modalités de celle-ci. B) Montants à payer en priorité Conformément aux modalités de la Proposition, les montants suivants doivent être payés en priorité. Toutes les créances garanties autres que la créance de M. Chelminski seront payées conformément aux ententes existantes ou suivant les autres dispositions qui peuvent être prises avec chacun des créanciers garantis. Pour plus de certitude, la Débitrice reconnaît que la Proposition ne s adresse pas aux détenteurs de réclamations garanties et n aura aucune incidence sur les droits de ceux-ci.

12 Toutes les créances de la Couronne (tel que prévu à l article 60(1.1) de la Loi), dans la mesure où elles n ont pas déjà été payées par la Débitrice dans le cours normal de ses activités, seront acquittées intégralement dans les 6 mois suivant l approbation de la Proposition ou selon d autres dispositions qui peuvent être prises avec la Couronne. Les créances d employés concernant des employés qui demeurent en poste auprès de la Débitrice seront payées dans le cours normal des activités. Les montants dus aux employés qui ne sont pas présentement au service de la Débitrice, et que ces employés auraient eu le droit de toucher en vertu de l alinéa 136(1)d) de la Loi si l employeur avait été mis en faillite à la date de l approbation de la Proposition, seront payés intégralement à la plus tardive des dates suivantes, soit : cinq jours après l acceptation d une preuve de réclamation valable de ce créancieremployé ou la décision définitive de la Cour établissant que cette preuve de réclamation est valable; à la date de l approbation de la Proposition par les créanciers et la Cour; à la date de réception des attestations pertinentes requises en vertu de l article 46 de la Loi sur l assurance-emploi du Canada. Les frais de la Proposition seront payés en priorité sur toutes les créances prioritaires et les créances chirographaires; Les créances prioritaires, sans intérêt ni pénalité, seront payées intégralement en priorité sur les créances chirographaires, dans les soixante (60) jours de la date de l approbation de la Proposition; Les obligations postérieures au dépôt seront payées intégralement dans le cours normal des activités et conformément aux conditions commerciales usuelles ou conformément aux conventions conclues entre la Débitrice et les fournisseurs.

13 C) Créances de locateur à l égard des baux résiliés La Proposition prévoit la détermination du montant des créances que chaque locateur aura le droit de déposer aux termes des baux résiliés, à savoir : les pertes réelles (en ce qui concerne les locateurs figurant à l Annexe A de la Proposition) ou le calcul présenté à l alinéa 65.2(4) de la LFI. D) Montants à payer aux créanciers chirographaires La Proposition prévoit que la Débitrice remette au Syndic la somme de 9 millions de dollars aux fins de distribution aux créanciers chirographaires en paiement intégral et final de leur créance chirographaire, sans intérêt ni pénalité, de la façon suivante : Au plus tard le 30 septembre 2008 : 1,5 million de dollars; Au plus tard le 31 janvier 2009 : 1,5 million de dollars; Au plus tard le 31 janvier 2010 : 3 millions de dollars; Au plus tard le 10 février 2011 : 3 millions de dollars. La Proposition prévoit qu à tout moment avant le 31 août 2008, un créancier chirographaire peut choisir de recevoir le moindre d entre $ ou le montant de sa créance chirographaire et que toute créance chirographaire excédant $ est réputée avoir été réduite à $, irrévocablement et inconditionnellement (défini comme le créancier électif). Les créanciers électifs recevront un paiement unique, jusqu à concurrence de $, à même les fonds qui doivent être versés par Bentley au Syndic au plus tard le 30 septembre Par la suite, les créanciers électifs ne recevront plus d autres dividendes.

14 E) Dividende supplémentaire aux créanciers chirographaires La Proposition prévoit que, en plus du montant de 9 millions de dollars à verser aux créanciers chirographaires, dans le cas d une vente de plus de 51 % des actions ordinaires en circulation ou de 51 % des biens de la Débitrice, la Débitrice doit payer au Syndic en vue de sa distribution aux créanciers chirographaires (autres que les créanciers électifs) ce qui suit : Si une vente survient au plus tard le 31 décembre 2008, un montant correspondant à 50 % du produit de vente net (le produit de vente net s entend de la contrepartie en espèces reçue, déduction faite des taxes et des charges connexes à l opération); Si une vente survient au plus tard le 31 décembre 2009, un montant correspondant à 20 % du produit de vente net; F) Divers Si une vente survient au plus tard le 31 décembre 2010, un montant correspondant à 10 % du produit de vente net. La Proposition prévoit que les dispositions prévues aux articles 91 à 101 de la Loi, ainsi que les dispositions similaires du Code civil du Québec, ne s appliqueront pas, tel qu il est autorisé conformément à l article de la Loi. La Proposition constituera une transaction sur toutes les créances contre des administrateurs et constituera une quittance pleine et entière en faveur de ces administrateurs à l égard de ces obligations. En acceptant la Proposition, Andrew Chelminski convient de ce qui suit à l égard des fonds qui lui sont dus («créance de M. Chelminski»); La créance de M. Chelminski sera subordonnée et ne donnera droit à aucun paiement de la Débitrice en capital ou en intérêts tant que tous les dividendes et tout dividende supplémentaire (le cas échéant) n ont pas été payés intégralement aux créanciers chirographaires de la manière indiquée dans la Proposition;

15 Andrew Chelminski renonce à tout droit de prouver la totalité ou toute partie de la créance de M. Chelminski comme créance chirographaire aux termes de la Proposition. G) Comité des créanciers La Débitrice consent à la formation d un comité, composé d un maximum de cinq (5) personnes («Comité») désignées par les créanciers au cours de l assemblée portant sur la Proposition. Le Comité disposera des pouvoirs suivants : conseiller le Syndic relativement aux mesures prises par le Syndic aux termes de la Proposition, conseiller le Syndic au sujet de tout différend qui peut survenir quant à la validité ou à l évaluation de toutes preuves de réclamation aux termes de la Proposition; recevoir des rapports concernant l exploitation de la Débitrice, à la demande du Syndic et uniquement par son intermédiaire; convenir du montant ou du calcul de tout dividende supplémentaire (le cas échéant); autoriser le report de tout versement de l un des dividendes aux créanciers chirographaires prévus dans la Proposition. VI. VOTE SUR LA PROPOSITION La Proposition est réputée acceptée des créanciers, seulement si les créanciers chirographaires votent en faveur de son acceptation par une majorité en nombre et une majorité des deux tiers en valeur des créanciers chirographaires présents personnellement ou représentés par fondé de pouvoir à l assemblée et votant sur la résolution. VII. ESTIMATION DE LA DISTRIBUTION AUX CRÉANCIERS Advenant le refus de la Proposition par les créanciers, la Débitrice sera automatiquement en faillite et le produit net de la vente des actifs, après le paiement des honoraires et débours du Syndic, sera distribué aux

16 créanciers selon l ordre qui est prévu par la Loi. L information qui suit vise à informer les créanciers sur l estimation de distribution aux créanciers dans le cadre de la Proposition par opposition à la distribution estimée dans le cadre d une faillite. A) Proposition Nous avons estimé que la distribution aux créanciers chirographaires non garantis identifiés au bilan statutaire de la Débitrice pourrait correspondre à ce qui suit : Cuirs Bentley Inc. Proposition Distribution estimée Au 28 mars 2008 (en milliers de dollars) Montant 1 2 Produits 30 septembre , janvier , janvier , février ,000 Total des dividendes à payer 9,000 Montant de la créance 1 Distribution Créances garanties 29,321 N/A Créances privilégiées Créances chirographaires 3 30,427 9,000 30% 9,000 Le montant des créances est tel que déclaré au bilan statutaire déposé le 28 mars Au moment de l'établissement du présent rapport, aucune créance privilégiée n'existait, puisque tous les salaires et les charges à payer au titre des vacances avaient été réglés par la Débitrice dans le cours normal des activités depuis le dépôt de l'avis d'intention. La direction de Bentley n'a pas connaissance de créances privilégiées ni n'en prévoit. 3 Comprend des comptes fournisseurs de 26,2 millions de dollars et des réclamations en dommages-intérêts de locateur estimée à 4,2 millions de dollars en raison de la résiliation de baux, tel que présenté au bilan statutaire déposé le 28 mars 2008.

17 L analyse présentée ci-dessus ne tient pas compte du montant potentiel qui pourrait être distribué aux créanciers chirographaires à l égard de tout dividende supplémentaire. La direction a préparé des projections pour les exercices 2009 à 2011 qui intègrent les différentes mesures de restructuration dont il a été question plus haut dans le présent rapport, ainsi que des hypothèses sur les activités et les flux de trésorerie futurs, y compris de nouveaux arrangements conclus avec certains de ses prêteurs garantis. La Débitrice est actuellement en voie de conclure ces arrangements. Il est à noter que le succès de la présente Proposition dépend de la capacité de la Débitrice de réaliser ses projections financières.

18 B) Scénario de faillite Dans un scénario de faillite, en nous fondant sur la valeur des actifs et des passifs inscrits au bilan statutaire daté du 28 mars 2008, nous estimons que la distribution serait comme suit : Cuirs Bentley Inc. Faillite Distribution estimée Au 28 mars 2008 Valeur Valeur (en milliers de dollars) comptable estimative 1 Fonds en banque 2 4,149 - Débiteurs 1,461 1,025 Débiteurs intersociétés 65 - Prêts 1,356 - Stocks 35,724 17,800 Immobilisations 13,817 Inconnue Participations dans des filiales ,784 18,825 Honoraires professionnels et coûts de réalisation (500) Produit net estimatif disponible aux fins de distribution 18, Créances garanties 3 29,321 Déficit prévu 4 (10,996) Les valeurs estimatives sont conformes au bilan statutaire déposé le 28 mars 2008 ainsi qu'à notre analyse de la valeur de ces actifs décrite à la section IV du présent rapport. Les fonds en banque sont présumés requis pour le paiement des obligations postérieures au dépôt relativement aux lettres de garantie émises par le Séquestre intérimaire ainsi qu'aux obligations postérieures au dépôt. 3 Conformément au bilan statutaire déposé le 28 mars Avant le paiement des montants aux créanciers chirographaires, les créances privilégiées (salaires et charges au titre de vacances) estimées à 2,5 millions de dollars devraient également être payées.

19 L analyse qui précède ne tient pas compte des éléments suivants : La valeur de réalisation des immobilisations, y compris la valeur des baux des magasins restants de la Débitrice; Advenant une faillite, les réclamations en dommages-intérêts de locateur seraient susceptibles d être beaucoup plus élevées que l estimation actuelle de 4,2 millions de dollars dont il est question dans la Proposition. Autres considérations Il existe des éléments supplémentaires à considérer dans l éventualité d une faillite tel que discuté ci-après : i) Inopposabilité de certaines transactions Par l approbation de la Proposition, tous les créanciers renoncent aux recours prévus aux articles 91 à 101 de la Loi. Ces recours visent le recouvrement de certaines sommes dans le cadre de transactions révisables, traitements préférentiels et dispositions d actif. Comme ces recours seraient disponibles dans le cadre d une faillite de la Débitrice, nous avons procédé à une analyse sommaire de diverses transactions auxquelles la Débitrice ainsi que des tiers non apparentés et des parties apparentées ont pris part au cours des trois mois et douze mois, respectivement, avant le dépôt de l Avis d intention. a) Tiers non apparentés Du 1 er octobre 2007 au 18 janvier 2008, un montant d environ 26 millions de dollars a été versé à des fournisseurs de marchandises de la Débitrice. Selon notre analyse, il semble que les fournisseurs de marchandises recevaient des paiements dans le cours normal des activités du mois d octobre à décembre La Débitrice avise que, en raison de contraintes financières, en janvier 2008, elle n était pas en mesure de faire les paiements à tous les fournisseurs de marchandises conformément aux pratiques commerciales antérieures. Quant aux paiements qui ont été effectués, nous constatons qu un créancier a reçu des paiements en janvier 2008 non conformes aux modalités normales.

20 Ces paiements ont été effectués à l avance pour permettre la livraison de marchandises, mais selon les modalités de l entente conclue entre Bentley et le créancier, on pourrait soutenir que les paiements de 1,2 million de dollars étaient préférentiels. Cependant, nous croyons que les paiements ont été faits pour des motifs commerciaux qui semblent raisonnables et, par ailleurs, une valeur a été reçue puisque des marchandises ont été reçues après que les paiements aient été faits. b) Parties apparentées Nous nous reportons à la Partie IV pour une description des opérations conclues avec diverses parties apparentées dans les 12 mois précédant le 18 janvier Nous constatons que, bien que certaines opérations puissent être caractérisées de préférentielles, les parties apparentées ne semblent pas avoir la capacité de rembourser les montants reçus de la Débitrice et, par conséquent, aucune réalisation n est prévue. c) Analyse À première vue, les opérations présentées ci-dessus ne semblent pas être assujetties aux recours en vertu des articles 91 à 101 de la Loi. ii) Activités courantes L acceptation de la Proposition fera éviter une faillite et sera avantageuse aux parties concernées suivantes : Plus de employés auront un emploi continu dans environ 400 magasins ainsi qu au siège social et à l entrepôt; Les fournisseurs de marchandises et les prestataires de services pourront continuer de faire affaire avec une entreprise en exploitation; Les locateurs de quelque 400 magasins continueront d avoir des locataires.

Syndic. (articles 50 (10) et 50 (5) de la Loi sur la faillite et l insolvabilité)

Syndic. (articles 50 (10) et 50 (5) de la Loi sur la faillite et l insolvabilité) CANADA C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DU QUEBEC «En matière de faillite et d'insolvabilité» N O DIVISION : 07-CHICOUTIMI N O COUR : 150-11-003991-130 N O DOSSIER : 43-1768047 N O BUREAU : 205793-002

Plus en détail

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 Table des matières 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 A- La Loi sur la faillite et l insolvabilité... 10 B- La Loi sur les arrangements avec les créanciers...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 65 TITRE III- LA FAILLITE... 109

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 65 TITRE III- LA FAILLITE... 109 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 65 TITRE III- LA FAILLITE............................................

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES Volume I Introduction................................................................... iii Remerciements................................................................ v TABLES Table de la jurisprudence........................................................

Plus en détail

District de Montréal «Chambre commerciale» N o Division : 01-Montréal. - et -

District de Montréal «Chambre commerciale» N o Division : 01-Montréal. - et - Province de QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE District de Montréal «Chambre commerciale» N o Division : 01-Montréal N o Cour : 500-11-045663-131 DANS L AFFAIRE DE LA FAILLITE DE: N o Dossier : 41-1811636 8100896

Plus en détail

HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS

HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS de l exercice terminé le 31 mars 2002 19 TABLE DES MATIÈRES Rapport de la direction 21 Rapport du vérificateur 22 États financiers Résultats 23 Excédent 23 Bilan 24 Flux de

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

FAILLITE ET RESTRUCTURATION

FAILLITE ET RESTRUCTURATION 139 FAILLITE ET RESTRUCTURATION Selon la législation constitutionnelle canadienne, le gouvernement fédéral exerce un contrôle législatif exclusif sur les faillites et l insolvabilité. Au Canada, les procédures

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

FAILLITE ET RESTRUCTURATION

FAILLITE ET RESTRUCTURATION Loi sur la faillite et l insolvabilité (LFI) 177 Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) 181 Par James Gage Faillite et restructuration 177 Selon la législation constitutionnelle

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

RAPPORT DU SYNDIC AUX CRÉANCIERS SUR L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE

RAPPORT DU SYNDIC AUX CRÉANCIERS SUR L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 www.deloitte.ca CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC DIVISION

Plus en détail

Rapport de la direction. Rapport des vérificateurs

Rapport de la direction. Rapport des vérificateurs États financiers consolidés au 30 novembre Rapport de la direction Relativement aux états financiers consolidés Les états financiers consolidés de Quincaillerie Richelieu Ltée (la «Société») ainsi que

Plus en détail

Faillite et insolvabilité. Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes :

Faillite et insolvabilité. Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes : Avril 2007 Bulletin fiscal Faillite et insolvabilité Les renseignements donnés dans le présent bulletin vous seront utiles si vous êtes : un syndic de faillite un contrôleur un séquestre un créancier garanti

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 États financiers du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (613) 212-KPMG (5764) Bureau 1800 Télécopieur (613) 212-2896 150, rue Elgin Internet www.kpmg.ca

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme consiste à améliorer la pertinence, la fiabilité et la comparabilité de l information

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2013 ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT 3 et 4 ÉTATS FINANCIERS État de la situation financière 5 État des résultats 6 État de la variation

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés États financiers consolidés Pour l exercice terminé le 28 décembre 2013 Responsabilité de la direction à l égard des états financiers Pour les exercices terminés le 28 décembre 2013 et le 29 décembre 2012

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

Dans les faits, Mabe a déclaré elle-même la faillite, sans qu un ou plusieurs créanciers l aient forcé à le faire.

Dans les faits, Mabe a déclaré elle-même la faillite, sans qu un ou plusieurs créanciers l aient forcé à le faire. COMMUNIQUÉ Mercredi 8 octobre 2014 À tous les ex-employés de Mabe Canada Voici un résumé de l assemblée qui s est tenue le 25 septembre dernier. D abord, nous tenons à souligner la forte participation

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

COUR SUPERIEURE (En matiere de faillite et d'insolvabili#e) SOUS LA PRESIDENCE DE L'HONORABLE JUGE CAROLE HALLEE. Debitrice-Requerante

COUR SUPERIEURE (En matiere de faillite et d'insolvabili#e) SOUS LA PRESIDENCE DE L'HONORABLE JUGE CAROLE HALLEE. Debitrice-Requerante COUR SUPERIEURE (En matiere de faillite et d'insolvabili#e) CANADA PROVINCE DE QUEBEC DISTRICT DE TERREBONNE N : 700-11-012530-111 DATE : 8 mars 2011 SOUS LA PRESIDENCE DE L'HONORABLE JUGE CAROLE HALLEE

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août Table des matières Bilans consolidés résumés... 1 États consolidés résumés du résultat net... 2 États consolidés résumés du résultat global...

Plus en détail

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

Le présent chapitre se divise en deux parties. Dans la première (A), nous nous intéresserons

Le présent chapitre se divise en deux parties. Dans la première (A), nous nous intéresserons Chapitre 14 A. Réévaluation intégrale des actifs et des passifs B. Faillite et mise sous séquestre Objectifs d apprentissage Après avoir étudié ce chapitre, l étudiant devrait pouvoir : décrire les conditions

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE

MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE États financiers de MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone 604-691-3000 Comptables agréés Télécopieur 604-691-3031 B.P. 10426 777 Dunsmuir Street Internet www.kpmg.ca Vancouver

Plus en détail

FAIRFAX INDIA HOLDINGS CORPORATION

FAIRFAX INDIA HOLDINGS CORPORATION États financiers consolidés Pour la période close le 31 décembre 2014 1 Le 25 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au conseil d administration de Fairfax India Holdings Corporation Nous avons effectué

Plus en détail

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 COMMUNIQUÉ QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 TSX-SMF PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 Montréal, Québec, le 21 avril 2004 SEMAFO (TSX SMF)

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

Dictionnaire des termes financiers

Dictionnaire des termes financiers Dictionnaire des termes financiers TABLE DES MATIÈRES Achats (des matières)... 4 Actif... 4 Actif à court terme... 4 Améliorations locatives... 4 Amortissement... 4 Analyse au moyen de ratios... 4 Ancienneté

Plus en détail

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition RÉSUMÉ DU MODULE 4 La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition Le module 4 porte sur l utilisation de la méthode de l acquisition pour comptabiliser et présenter les filiales entièrement

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Août 2012 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale)

C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL C O U R S U P É R I E U R E (Chambre commerciale) N o : 500-11-026909-057 DANS L AFFAIRE DE LA LIQUIDATION DES BIENS DE : FONDS NORBOURG PLACEMENTS ÉQUILIBRÉS,

Plus en détail

Rapport trimestriel Pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2002

Rapport trimestriel Pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2002 Rapport trimestriel Pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2002 Bourse Toronto : MB Actions en circulation (au 9 mai 2002) 26 808 361 actions ordinaires Faits saillants financiers (tous les montants

Plus en détail

FORMULAIRE DE GESTION DES CRÉANCES (le «Formulaire»)

FORMULAIRE DE GESTION DES CRÉANCES (le «Formulaire») FORMULAIRE DE GESTION DES CRÉANCES (le «Formulaire») Mesure(s) visée(s) (cocher toutes les cases pertinentes) : Signaler une créance de 15 000 CAD/USD ou plus (remplir la Partie A) Présenter une demande

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010 BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2011 et 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant à la situation financière,

Plus en détail

État des résultats prospectif (non audité) 2015-2016

État des résultats prospectif (non audité) 2015-2016 État des résultats prospectif (non audité) 2015-2016 1. Mandat et objectifs La Commission canadienne des grains a été créée en 1912. Elle est l organisme fédéral qui administre les dispositions de la Loi

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

Problèmes pratiques insolvabilité des consommateurs

Problèmes pratiques insolvabilité des consommateurs Problèmes pratiques insolvabilité des consommateurs Par : Nathalie Brault et Virginie Comtois 25 mai 2015 Sujets abordés Le décès d un débiteur Annulation de proposition de consommateur Remises volontaires

Plus en détail

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AUX 31 OCTOBRE 2012 ET 2011 ET AU 1 ER NOVEMBRE 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant

Plus en détail

Document d information

Document d information Document d information Direction des finances municipales Janvier 2008 ISBN 978-2-550-51851-8 (PDF seulement) (3 e édition) ISBN 978-2-550-49637-3 (PDF seulement) (1 re édition) La consolidation des états

Plus en détail

Carrier Enterprise Canada, L.P.

Carrier Enterprise Canada, L.P. Date : DEMANDE DE CRÉDIT Nom du demandeur (Si le demandeur est une société par actions ou une S.A.R.L., inscrire la dénomination indiquée dans les STATUTS CONSTITUTIFS) Énumérer toutes les appellations

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS L AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTRE MENTS INTERNET

ÉTATS FINANCIERS L AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTRE MENTS INTERNET ÉTATS FINANCIERS L AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTRE MENTS INTERNET Exercices clos les 31 mars 2014 et 2013 États financiers Page Rapport des auditeurs indépendants 1-2 État de la situation financière

Plus en détail

CORPORATIONS ASSOCIÉES

CORPORATIONS ASSOCIÉES BULLETIN N o HE 003 Publié en avril 2001 Révisé en janvier 2008 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE CORPORATIONS ASSOCIÉES Le but de ce bulletin est d aider

Plus en détail

I. Résumé des changements apportés à la Loi sur la faillite et à la LACC

I. Résumé des changements apportés à la Loi sur la faillite et à la LACC Dispositions de la Loi sur la faillite et l insolvabilité et de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies qui entrent en vigueur le 18 septembre 2009 Le 14 septembre 2009 Le texte

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014

POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014 VERSION OFFICIELLE POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Adoptée le 3 juin 2014 Par la résolution no C-163-06-14 Service des ressources financières www.csp.qc.ca TABLE DES MATIÈRES 1. But de

Plus en détail

Le Groupe Luxorama Ltée

Le Groupe Luxorama Ltée TRANSACTIONS ET RESTRUCTURATION Le Groupe Luxorama Ltée Le 14 novembre 2012 APPEL D OFFRES SOUS SEING PUBLIC Mémo d informations kpmg.ca KPMG inc. Tour KPMG Bureau 1500 600, boul. de Maisonneuve Ouest

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA Les présentes conditions s appliquent au programme de Récompenses MasterCard de La Banque Wal-Mart du Canada

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52

Plus en détail

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001 1. SOMMAIRE DES CONVENTIONS COMPTABLES IMPORTANTES La société est une entreprise de services publics à taux de rendement réglementé qui assure la distribution de gaz naturel à une clientèle formée de clients

Plus en détail

DISTRIBUTION INTERDITE AUX AGENCES DE DIFFUSION DES ÉTATS-UNIS ET DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS

DISTRIBUTION INTERDITE AUX AGENCES DE DIFFUSION DES ÉTATS-UNIS ET DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS DISTRIBUTION INTERDITE AUX AGENCES DE DIFFUSION DES ÉTATS-UNIS ET DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS MEGA BRANDS ENTAME UNE OPÉRATION DE RESTRUCTURATION DU CAPITAL Montréal, le 14 janvier 2010 MEGA Brands

Plus en détail

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet TERMES ET CONDITIONS OUVERTURE DE COMPTE-CLIENT PRÉVOYANT L UTILISATION D UN TRANSPONDEUR, DESTINÉ AU PÉAGE DU PONT SERGE-MARCIL, VÉHICULES DE CATÉGORIE 1 ET 2 Mise en contexte Ces modalités contractuelles

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts RELEVÉ DES MODIFICATIONS Risque de taux d'intérêt et de concordance des échéances Numéro de la modification Date d établissement

Plus en détail

MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55

MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55 MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55 INTRODUCTION En juin 2005, le gouvernement fédéral déposait un projet de loi sur la refonte des règles sur l insolvabilité afin

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS D UNE SOCIÉTÉ PAR ACTIONS DU QUÉBEC CAPITAL-ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ Le capital-actions autorisé de la société se compose de quatre catégories d actions. Les droits et restrictions

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec)

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) États financiers Au 31 décembre 2014 Accompagnés du rapport de l'auditeur indépendant Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Opérations entre apparentés

Opérations entre apparentés exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Opérations entre apparentés Septembre 2012 DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES COMMENTAIRES : LE 21 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RECOURS COLLECTIF IMPLIQUANT CORPORATION FINANCIÈRE CANADA-VIE ET GREAT-WEST LIFECO INC Foire aux Questions

RÈGLEMENT DU RECOURS COLLECTIF IMPLIQUANT CORPORATION FINANCIÈRE CANADA-VIE ET GREAT-WEST LIFECO INC Foire aux Questions RÈGLEMENT DU RECOURS COLLECTIF IMPLIQUANT CORPORATION FINANCIÈRE CANADA-VIE ET GREAT-WEST LIFECO INC Foire aux Questions 1. Sur quoi le recours collectif porte-t-il?...3 2. Qu est-ce qu un recours collectif?...4

Plus en détail

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013 États financiers consolidés Pour l exercice 2013 COMPTES CONSOLIDÉS DE RÉSULTAT (en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Pour les exercices clos les 31 décembre 2013 2012 Produits

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52 et 53)

Plus en détail

L entente de Représentation

L entente de Représentation L entente de Représentation FedEx Trade Networks Transport et Courtage (Canada), Inc. 7075 Ordan Drive Mississauga, ON L5T 1K6 Directives Pour Remplir L entente de Représentation Signez trois copies de

Plus en détail

Projet de loi n o 24. Présentation. Présenté par M. Jean-Marc Fournier Ministre de la Justice

Projet de loi n o 24. Présentation. Présenté par M. Jean-Marc Fournier Ministre de la Justice DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 24 Loi visant principalement à lutter contre le surendettement des consommateurs et à moderniser les règles relatives au crédit à la consommation

Plus en détail

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013 États financiers de La Fondation canadienne du rein Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4 État de la situation financière... 5 État

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011)

FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011) FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011) I. QUESTIONS D ORDRE GÉNÉRAL 1. Quand le plan de réorganisation a-t-il été confirmé? Le

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE Banque du Canada MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA 1. Par les présentes, le ministre des Finances donne avis que

Plus en détail

FINANCIERS CONSOLIDÉS

FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ET NOTES ANNEXES RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DE LA PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE 102 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 103 Comptes consolidés de résultat 103 États consolidés

Plus en détail

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE Les pages suivantes contiennent des renseignements importants au sujet de votre compte UV DIRECT dont vous devez prendre connaissance. Si vous avez des questions, nous serons

Plus en détail