FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants"

Transcription

1 construction renouvelables construction construction construction renouvelables construction construction renouvelables renouvelables DES S DE FORMATIONs PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment renouvelables renouvelables construction renouvelables FRANCHE-COMTÉ bâtiments performants renouvelables DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

2 DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment FRANCHE-COMTÉ Le programme PRAXIBAT a pour objectif de développer des plateformes pédagogiques d apprentissage par le geste, sur les thèmes de la maîtrise de l énergie et des renouvelables. PRAXIBAT est destiné tant aux élèves des filières techniques qu aux professionnels du bâtiment. La Région Franche-Comté, en partenariat avec l ADEME, l Académie de Besançon et le, développe ces plateformes pédagogiques dans les lycées. L innovation est de mettre très fortement l accent sur les travaux pratiques afin que les stagiaires acquièrent les gestes indispensables aux exigences de l efficacité énergétique. Cet engagement a une résonnance particulière en Franche-Comté, région pionnière en matière de rénovation énergétique performante première signataire d un Plan bâtiment régional avec l Etat. PRAXIBAT Franche-Comté donne rendez-vous aux élèves et aux professionnels du bâtiment sur les plateformes de sept technologies innovantes : isolation des parois opaques, ventilation, éclairage performant, bois énergie, solaire photovoltaïque, solaire thermique et pompe à chaleur. Avec PRAXIBAT, devenez acteurs de la rénovation énergétique performante et de la construction de bâtiments neufs à énergie positive. PRAXIBAT est un programme de l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (ADEME). ÉCLAIRAGE PERFORMANT PHOTOVOLTAÏQUE PAROIS OPAQUES BOIS ÉNERGIE VENTILATION POMPE À CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE DES PLATeFORMES DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

3 LES S en franche-comté à venir disponible en 2014 POMPE À CHALEUR Lycée Louis Aragon Héricourt Lycée Luxembourg ÉCLAIRAGE PERFORMANT Vesoul onstruction Lycée Denis Diderot Bavilliers PHOTOVOLTAÏQUE es Lycée d Audincourt ruction struction Audincourt Bavilliers Héricourt Vesoul Lycée Jacques Duhamel Dole PAROIS OPAQUES Audincourt Lycée Pierre-Adrien Pâris à venir disponible en 2014 PAROIS OPAQUES (orientation bois) Lycée du bois Mouchard Besançon Besançon Dole VENTILATION Mouchard Lons-le-Saunier Lycée Pierre-Adrien Pâris Besançon BOIS ÉNERGIE à venir Lycée Le Corbusier disponible en 2014 Lons-le-Saunier SOLAIRE THERMIQUE Lycée Montjoux Besançon Lycée Le Corbusier Lons-le-Saunier DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

4 PHOTOVOLTAÏQUE Lycée d Audincourt 6 rue René Girardot Audincourt Contact Tél Dole Audincourt autre plateforme Lycée Jacques Duhamel Dole voir fiche correspondante Contexte Alors que nous tendons vers une obligation de recours aux renouvelables dans la réglementation thermique RT 2012, le solaire photovoltaïque deviendra incontournable dans la future réglementation 2020 (Réglementation Bâtiment Responsable) visant des bâtiments à énergie positive. En effet, il sera pris en compte dans le calcul de la performance énergétique finale du bâtiment. Il est donc indispensable que les professionnels connaissent et intègrent les différents paramètres d installation et de mise en service des équipements photovoltaïques, afin de garantir leur fonctionnement optimal, préserver les rendements de production électrique et ainsi consolider l image de qualité du photovoltaïque auprès du grand public. La conditionnalité des aides rend obligatoire la labellisation Quali PV pour l installation de panneaux photovoltaïques. Publics concernés Professionnels des renouvelables et artisans électriciens. Objectifs de formation - Savoir dimensionner une installation photovoltaïque. - Maîtriser l installation de différents types de panneaux solaires photovoltaïques. - Savoir raccorder une installation. - Savoir faire le suivi de la production. - Savoir dépanner une installation. DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

5 en chiffres 120 m² : surface du plateau technique qui héberge la plateforme. 5 : nombre de kits panneaux solaires différents pour apprendre les bons gestes. nstruction truction s Formations > Quali PV module Elec Équipements et moyens disponibles - Différents kits de panneaux solaires avec raccordement aux onduleurs et au réseau électrique favorisent la compréhension du fonctionnement des panneaux, de chaque équipement spécifique et l apprentissage du suivi des installations. - Différents supports de toitures, représentatives des toitures locales (tuiles, toit terrasse ), permettent aux professionnels d être confrontés à la réalité lors de la pose des panneaux. - Différents types de poses (intégration, superposition) sont diponibles pour l apprentissage des bons gestes de pose. - La présence de chalets extérieurs favorise la pose de panneaux en conditions réelles et le raccordement avec prise en compte de l étanchéité à l air. - Le logiciel PVsyst permet de calculer le dimensionnement des différents types d installation. Les équipements spécifiques à l apprentissage du solaire photovoltaïque présents sur la plateforme proviennent des sociétés Voltec, Dimos et PVsyst. Consultez le site Internet du Pôle énergie Franche-Comté pour connaître le détail des formations PRAXIBAT. Mise à jour : décembre 2013 DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

6 ÉCLAIRAGE PERFORMANT Lycée Denis Diderot Rue Rond d Alembert Bavilliers Bavilliers Contact Tél Contexte Eclairons juste Enjeu majeur de nos bâtiments à basse consommation d énergie, l éclairage est un poste de dépense qui prend de l importance et pèse de plus en plus sur les factures des maîtres d ouvrage. On notera d ailleurs que la méthode de calcul de la RT 2012 prend déjà en compte l éclairage dans le résultat final de la consommation énergétique du bâtiment. Nous connaissons aujourd hui de nombreuses technologies d éclairage aux contraintes et performances diverses. La plateforme «Éclairage performant», où tous les tests sont permis, permet aux entreprises de maîtriser l ensemble de ces technologies et de proposer à leurs clients un éclairage optimal, en termes de consommation, de coût et de confort. Publics concernés Artisans, électriciens, installateurs, bureaux d études et architectes. Objectifs de formation - Connaître les technologies existantes. - Connaître la réglementation et les normes relatives à la qualité de l éclairage et à la sobriété énergétique. - Maîtriser la méthodologie de diagnostic. - Maîtriser les paramètres clés d une installation performante. - Savoir poser et mettre en œuvre les équipements d éclairage en s assurant du maintien de l étanchéité à l air. - Savoir établir les bilans énergétiques et mesurer la performance énergétique d un système. - Savoir évaluer le coût d une installation d éclairage. - Connaître les systèmes de gestion de l éclairage dans les bâtiments. DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

7 en chiffres 7 : nombre d appareils de mesure disponibles sur la plateforme. 5 : box de démonstration d éclairages. nstruction truction s Formations Mise à jour : décembre 2013 > Concevoir et installer un éclairage performant (labellisation PRAXIBAT ) > Éclairage performant : maîtriser les paramètres clés d une installation performante > Éclairage performant et gestion d éclairage Consultez le site Internet du Pôle énergie Franche-Comté pour connaître le détail des formations PRAXIBAT. Équipements et moyens disponibles - Une salle noire de 30 m² permet, à travers différents tests, d apprécier les effets de la luminance. - Les espaces de démonstration représentent les différentes pièces d un bâtiment (salle de bain, bureau, salon). Ils ont pour objectif d identifier le rendu des couleurs en fonction de différents types d éclairage. - Des appareils de mesure, tels que luminance-mètre, luxmètre, radiomètre, wattmètre et énergie-mètre sont disponibles sur la plateforme afin de se sensibiliser à leur utilisation et comprendre leur mode de fonctionnement. - Une gamme étendue de lampes de diverses puissances ainsi que divers luminaires favorisent la démonstration et la compréhension du matériel existant sur le marché. - Un dispositif de simulation permet d initier aux systèmes de gestion de l éclairage. Les équipements spécifiques à l éclairage performant présents sur la plateforme proviennent des sociétés Rubin & Lacaque et Speec SA. DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

8 VENTILATION Lycée Pierre-Adrien Pâris 8 rue Mercator Besançon Besançon Contact Tél Contexte Un bâtiment performant respire efficacement La ventilation permet d assurer une bonne qualité de l air intérieur des bâtiments. Elle permet de préserver la santé des utilisateurs, la performance énergétique et la structure des bâtiments. Aujourd hui, la ventilation doit se faire avec un minimum de pertes d énergie. À cet effet, des équipements très performants permettent de récupérer plus de 90 % des calories liées au renouvellement de l air intérieur. Cependant, une mauvaise installation peut diviser par plus de deux l efficacité du système de récupération de chaleur. La plateforme ventilation aidera les professionnels à garantir un niveau de performance élevé de ces équipements et à conseiller les maîtres d ouvrage. Publics concernés Artisans, installateurs, architectes et bureaux d études. Objectifs de formation - Comprendre les enjeux d une ventilation performante et son fonctionnement. - Connaître les points clés de la mise en œuvre. - Mettre en avant les bonnes pratiques de montage. - Acquérir les gestes techniques de la mise en œuvre. - Connaître les outils de contrôle et d autocontrôle. DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

9 en chiffres 5 : nombre de modules double flux et simple flux disponibles pour l apprentissage. 1 : kit didactique pour comprendre le fonctionnement de la ventilation simple flux et double flux. Équipements et moyens disponibles nstruction truction s - Un bâtiment laboratoire dédié à la ventilation permet de comprendre les enjeux de la VMC et de réaliser des exercices pratiques grâce à des mises en situations. - Les kits VMC simple flux et double flux permettent d acquérir les gestes pour le montage des VMC. - L association de la plateforme ventilation performante à la plateforme parois opaques permet d intégrer les enjeux liés à l étanchéité à l air dans le poste de la VMC. Les équipements spécifiques de ventilation présents sur la plateforme proviennent des sociétés Atlantic, Zehnder et Aldes. Formations Mise à jour : décembre 2013 > PRAXIBAT Ventilation performante Consultez le site Internet du Pôle énergie Franche-Comté pour connaître le détail des formations PRAXIBAT. DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

10 PHOTOVOLTAÏQUE Lycée Jacques Duhamel 26 av. Charles Laurent Thouverey Dole Contact Tél Dole Audincourt autre plateforme Lycée d Audincourt Audincourt voir fiche correspondante Contexte Alors que nous tendons vers une obligation de recours aux renouvelables dans la réglementation thermique RT 2012, le solaire photovoltaïque deviendra incontournable dans la future réglementation 2020 (Réglementation Bâtiment Responsable) visant des bâtiments à énergie positive. En effet, il sera pris en compte dans le calcul de la performance énergétique finale du bâtiment. Il est donc indispensable que les professionnels connaissent et intègrent les différents paramètres d installation et de mise en service des équipements photovoltaïques, afin de garantir leur fonctionnement optimal, préserver les rendements de production électrique et ainsi consolider l image de qualité du photovoltaïque auprès du grand public. La conditionnalité des aides rend obligatoire la labellisation Quali PV pour l installation de panneaux photovoltaïques. Publics concernés Electriciens, installateurs, couvreurs, charpentiers et zingueurs. Objectifs de formation - Savoir dimensionner une installation photovoltaïque. - Maîtriser l installation de différents types de panneaux solaires photovoltaïques. - Savoir raccorder une installation. - Savoir faire le suivi de la production. - Savoir dépanner une installation. Lycée Duhamel DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

11 en chiffres 400 m² : surface du plateau technique qui héberge la plateforme. 14 : nombre de panneaux photovoltaïques disponibles pour apprendre les bons gestes. Équipements et moyens disponibles nstruction Lycée Duhamel truction s - Deux structures bois, une à deux pans et une monopente, permettent l apprentissage de la pose de différents types de panneaux photovoltaïques et leur raccordement. - Quatre panneaux sont installés sur le toit du bâtiment pour réaliser la mise en service d une installation (câblage de l onduleur et des coffrets de protection), les mesures et la télésurveillance. - Une structure mobile didactique équipée de six panneaux photovoltaïques orientables permet la production et l utilisation de l énergie en site isolé ou l injection de cette énergie sur le réseau (module Habi photovoltaïque). - Une salle multimédia complète la plateforme pour l étude, le dimensionnement et le contrôle d installations photovoltaïques. Formations > Quali PV module Elec > Quali PV module Bât Mise à jour : décembre 2013 Consultez le site Internet du Pôle énergie Franche-Comté pour connaître le détail des formations PRAXIBAT. Lycée Duhamel DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

12 BOIS ÉNERGIE Lycée Le Corbusier 255 rue Charles Ragmey Lons-le-Saunier Contact Tél Lons-le-Saunier Contexte La plus vieille énergie des hommes optimisée pour économiser Le bois énergie reste de loin l énergie la moins chère. Pour être efficace, une chaudière dont le rendement est proche de 95 % doit être justement dimensionnée et installée. Pour permettre aux maîtres d ouvrage de réaliser des économies s et garanties, il est primordial de savoir dimensionner correctement les installations de chauffage au bois et de maîtriser les nouvelles technologies de fonctionnement des chaudières automatiques au bois. N oublions pas que la RT 2012 impose le recours aux renouvelables. Publics concernés Installateurs, chauffagistes, fabricants, poseurs, techniciens d entreprises de génie climatique et bureaux d études. Objectifs de formation - Connaître les différents combustibles bois et leurs caractéristiques. - Maîtriser le fonctionnement d une chaudière automatique à bois ainsi que les différents modes d approvisionnement. - Savoir installer une chaudière bois et effectuer les raccordements. - Identifier les différentes opérations de maintenance pour assurer un fonctionnement optimal. DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

13 en chiffres 6 : nombre de chaudières, de technologies et de puissances différentes, disponibles pour apprendre les bons gestes. 7 : nombre d appareils de mesure proposés sur la plateforme. nstruction truction s Formations > Quali Bois module Eau équipements et moyens disponibles - Différents types de chaudières, de 9 à 30 kw, permettent de maîtriser le fonctionnement, l installation et la maintenance de plusieurs types de matériel. - La plateforme se compose d une chaudière bois à plaquettes KWB de 30 kw, d une chaudière bois bûches Fröling de 25 kw, d une chaudière granulés Hargassner de 15 kw et d une chaudière granulés à condensation Ökofen de 15 kw. - Des outils de mesure tels que des analyseurs de combustion, analyseurs d humidité et hygromètres permettent d apprendre à effectuer le suivi des installations. - Des compteurs d énergie permettent de suivre l évolution des puissances fournies. - Cette plateforme a également pour vocation de réaliser le raccordement hydraulique d une chaudière jusqu au collecteur général avec la mise en place de tous les composants nécessaires. Les équipements spécifiques au chauffage au bois présents sur la plateforme proviennent des sociétés Fröling, Ökofen, Hargassner, KWB et Ravelli. Mise à jour : décembre 2013 Consultez le site Internet du Pôle énergie Franche-Comté pour connaître le détail des formations PRAXIBAT. DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

14 PAROIS OPAQUES Lycée Pierre-Adrien Pâris 8 rue Mercator Besançon Contact Tél Mouchard Besançon autre plateforme PAROIS OPAQUES (orientation bois) Lycée du bois Mouchard disponible en 2014 Contexte Un bâtiment qui fuit, c est aussi la fuite des économies La maîtrise des fuites d air est devenue essentielle dans les bâtiments d aujourd hui. Elle permet aux bâtiments d atteindre une performance énergétique globale élevée, tout en assurant la pérennité de la structure sur le long terme. En effet, les fuites d air peuvent être à l origine de points de condensation avec des conséquences graves (moisissures, dégradation des enduits, des matériaux bois ) De plus, la RT 2012 demande des obligations de résultats, notamment sur l étanchéité à l air et dans tous les types de bâtiments. Que vous soyez électricien, plâtrier, plombier ou chauffagiste, tous les corps de métiers sont concernés par ce sujet. Il est donc essentiel aujourd hui, que tous les professionnels du bâtiment sachent réaliser une étanchéité à l air de qualité. La plateforme parois opaques permettra aux professionnels de détecter les fuites d air potentielles Publics concernés Artisans, maîtres d œuvre, architectes et bureaux d études. Objectifs de formation - Maîtriser les principes de l étanchéité à l air d un bâtiment. - Connaître les points clés de la mise en œuvre. - Acquérir les gestes techniques de la mise en œuvre. - Connaître les outils de contrôle et d autocontrôle. - Savoir mesurer la qualité de la mise en œuvre en réalisant un autocontrôle. ADEME DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

15 en chiffres 280 m² : surface de l atelier accueillant la plateforme. 10 : nombre de totems disponibles pour apprendre les bons gestes. nstruction truction s Formations > PRAXIBAT Parois opaques Équipements et moyens disponibles - Des totems pédagogiques, composés de deux faces et d un emplacement pour la menuiserie, permettent l apprentissage du geste pour la pose du pare-vapeur et la pose des menuiseries. - Un bâtiment école de 40 m², composé d une toiture inclinée et de lucarnes, permet de traiter les points singuliers et de contrôler le travail réalisé. Une face du bâtiment est composée de différents types de matériaux afin que chaque stagiaire se familiarise avec l ensemble des structures présentes sur le marché. - Une porte soufflante disponible sur la plateforme permet l autocontrôle du travail réalisé tout au long de la formation. - Un ensemble thermographique permet l apprentissage des bonnes pratiques et le maniement de la caméra thermique. - Des matériaux isolants permettent d acquérir les bons gestes pour la mise en œuvre de l isolation thermique. L ensemble des structures bois, mises à disposition sur la plateforme, ont été fabriquées par le lycée Toussaint Louverture à Pontarlier et le CFA Vauban du Bâtiment de Franche-Comté à Besançon. Mise à jour : décembre 2013 Consultez le site Internet du Pôle énergie Franche-Comté pour connaître le détail des formations PRAXIBAT. L ensemble du matériel présent est mis à disposition par les sociétés Siga, Proclima, Isover et Fluke. DES S DE FORMATIONS PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable N 70 - Novembre 2013 Repères C est le moment d agir 07 > 500000 logements rénovés par an d ici à 2017 selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

Efficacité énergétique : les emplois de demain. ÉTUDE PROSPECTIVE SUR LES BESOINS EN COMPéTENCES et formations DANS LE DOMAINE

Efficacité énergétique : les emplois de demain. ÉTUDE PROSPECTIVE SUR LES BESOINS EN COMPéTENCES et formations DANS LE DOMAINE LA FRANCHE-COMTÉ, UNE RÉGION GRANDE PAR SES TALENTS Mobiliser et accompagner les acteurs du bâtiment www.pole-energie-franche-comte.fr Efficacité énergétique : les emplois de demain ÉTUDE PROSPECTIVE SUR

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

Plateforme Photovoltaïque innovante

Plateforme Photovoltaïque innovante Plateforme Photovoltaïque innovante Dr. Nadine ADRA Transénergie : Identité et activités Fiche d identité Date de création : Janvier 1992 Forme/Capital : S.A. / 76 224 Activité : bureau d études EnR et

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Annexe 4 : Déroulé pédagogique «Systèmes photovoltaïques raccordés au réseau compétence bâti»

Annexe 4 : Déroulé pédagogique «Systèmes photovoltaïques raccordés au réseau compétence bâti» Annexe 4 : Déroulé pédagogique «Systèmes photovoltaïques raccordés au réseau Page 1 Objectifs pédagogiques Acquérir les connaissances théoriques et pratiques nécessaires au montage en toiture d un système

Plus en détail

la formation e-learning, la formation à distance

la formation e-learning, la formation à distance la formation La réussite des entreprises est généralement dépendante des solutions techniques retenues et de leur mise en œuvre, donc de la capacité qu ont les équipes à les déployer et à en gérer les

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie. Année 2012. Ministère de l Intérieur

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie. Année 2012. Ministère de l Intérieur Bilan des émissions de Gaz à effet de serre - des préfectures et des sous-préfectures de Basse-Normandie Année 2012 Ministère de l Intérieur 1 Sommaire Sommaire...2 Cadre général...3 1/ Description de

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions ULC Artikel März 2015 A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions 1. Modification règlementaires À partir du 1 janvier 2015 les nouvelles constructions se rapprocheront

Plus en détail

Bâtiments économes en énergie

Bâtiments économes en énergie Bâtiments économes en énergie > Construction neuve et rénovation ECONOMIES D ÉNERGIE CONFORT ET QUALITÉ DE VIE DURABILITÉ DU BÂTI PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Les bâtiments économes en énergie ou «basse

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables.

EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables. Nos moyens humains et techniques Nos moyens humains : EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables. Notre équipe multi-technique et

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Fiche d aide à la pose SD POWER +

Fiche d aide à la pose SD POWER + Vérifier les points suivants : S assurer que le couvreur a pris connaissance de la partie «Réalisation» du dossier technique S assurer que la pose de l écran de sous toiture est planifiée. S assurer que

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles

CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles Lors de la réalisation d une installation de production d électricité par la pose de générateur photovoltaïques

Plus en détail

La formation en solaire photovoltaïque

La formation en solaire photovoltaïque La formation en solaire photovoltaïque Le plan Solwatt en pratique Moulins de Beez, 27 février 2008 G. Debroux Historique de la formation solaire PV Centre de compétence FOREM Formation Environnement :

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Architecture et énergies renouvelables

Architecture et énergies renouvelables Architecture et énergies renouvelables - Conférence DERBI - 6 juin 2008 Un contexte régional marqué par une forte croissance du solaire Solaire photovoltaïque: une croissance de 165 % de le filière entre

Plus en détail

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance bâtiment écoconstruction stages de perfectionnement développement des compétences et alternance L AFPA au service de l intérêt général Pierre Boissier Directeur Général Depuis 60 ans, l AFPA a pour mission

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne Chauffage et PEB en Région wallonne Exigences, enjeux, solutions techniques ir. Nicolas SPIES Conseiller énergie à la CCW Le 13 mai 2009 Sommaire 1. La conjoncture énergétique 2. Nouvelle réglementation

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Cure de Puy Sanières. Puy Sanières (05) HC-R - Phase Réalisation Niveau OR (86pts)

Cure de Puy Sanières. Puy Sanières (05) HC-R - Phase Réalisation Niveau OR (86pts) Mur mitoyen église - BA13 - ITE laine de verre (ép. 10cm) - Mur en pierre ép60cm Toit - BA13 - Laine de verre (ép. 24cm) - OSB+lame d air -Couverture en ardoise Mur MOB - OSB - Fibre de bois HD (ép. 12cm)

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

L Energie Positive. -Mai 2013- DOSSIER DE PRESSE

L Energie Positive. -Mai 2013- DOSSIER DE PRESSE L Energie Positive -Mai 2013- DOSSIER DE PRESSE Sommaire Edito 3 I- La nouvelle mobilité 4 II- O SiToiT, bouquet de solutions à Energie Positive 7 III - La Cité de l Energie Positive, l école des bons

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS TVA à 5.5% : PRÉCISIONS L Administration vient de commenter l article 9 de la loi de finances pour 2014 qui abaisse le taux de TVA à 5,5 % pour les travaux d amélioration de la qualité énergétique portant

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des couts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016)

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) Programme d Intérêt Général Communauté de communes du pays de Bourgueil «Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) PRESENTATION DU DISPOSITIF:

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Intervention du 25 Juin 2015 Dans le cadre des «soirées du Bâtiment» de l Action Construction Durable Couserans Laurelyne MEUNIER,

Plus en détail

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009)

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Marché de l entretien-amélioration des bâtiments en 2007 Commissariat général au développement durable - Service

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Comment choisir un isolant pour les murs Avec16% des déperditions de chaleur qui passent par les murs l isolation des murs est la deuxième priorité en rénovation après l isolation de la toiture. Les caractéristiques

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91)

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Fiche chantier RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Adresse : 7 clos Fraisiers / 91190 GIF SUR YVETTE Nature du chantier : rénovation de l ensemble

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES TOITS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Les clés d une rénovation de qualité

Les clés d une rénovation de qualité Rénover son habitation Amélioration énergétique AQC Pour une habitation économe en énergie : Les clés d une rénovation de qualité Cette plaquette vous guidera pendant les principales étapes concernant

Plus en détail

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012)

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Sommaire 1 Un engagement fort du Grenelle de l environnement 1 Calendrier et champ d application 2 Les nouveautés 3 Les exigences 9 Les quatre niveaux

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase, 19.01.2012 UNE HISTOIRE ORDINAIRE Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Chauffage bois et conduits de fumées en maison individuelle

Chauffage bois et conduits de fumées en maison individuelle SAVOIR FAIRE Vu sur: http://conseils.xpair.com/ Chauffage bois et conduits de fumées en maison individuelle XPair.com - Page 1 / 25 SOMMAIRE 1 - APPROCHE TECHNIQUE... 2 1. Le chauffage au bois est une

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer RT 2012 Bien comprendre pour mieux s y préparer RT2012 Préambule La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) vise, comme les précédentes RT, à limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

Crédit d impôt et Livret de Développement Durable. Deux outils pour financer les projets d amélioration de la performance énergétique des logements

Crédit d impôt et Livret de Développement Durable. Deux outils pour financer les projets d amélioration de la performance énergétique des logements Crédit d impôt et Livret de Développement Durable Deux outils pour financer les projets d amélioration de la performance énergétique des logements Logique des dispositifs Résultats du crédit d impôt Mise

Plus en détail

Dossier de presse - Avril 2011. Les énergies renouvelables s ouvrent au grand. à Aix-en-Provence

Dossier de presse - Avril 2011. Les énergies renouvelables s ouvrent au grand. à Aix-en-Provence Dossier de presse - Avril 2011 Adoptez les énergies d une vie durable Electricité Eau chaude Chauffage Produits solaires Votre agence Grand-Epagny Tél : 04 50 240 240 - www.wattethome.com Offre spéciale

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : Les aides pour les propriétaires au 1 er janvier 2014 De très nombreuses aides peuvent financer jusqu à 95% des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics,

Plus en détail

Rapport d'expertise Thermographie infrarouge en bâtiment.

Rapport d'expertise Thermographie infrarouge en bâtiment. Rapport d'expertise Thermographie infrarouge en bâtiment. Expert Thermographe: Mme Sylvie Petit Préparé pour : : xxxxxxx xxxxxxx Adresse : xxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxx xxx Téléphone: xxx-xxx-xxxx extérieure

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements environnement prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager RENOV LR, le prêt bonifié

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

La rénovation énergétique du parc social

La rénovation énergétique du parc social La rénovation énergétique du parc social Vers la transition énergétique La coopération entre les acteurs du logement et la DDT 1 Des objectifs renforcés du Grenelle de l environnement et de la stratégie

Plus en détail

Dimensionnement du chauffage central au bois

Dimensionnement du chauffage central au bois Office fédéral de l'énergie Dimensionnement du chauffage central au bois 1 1 Introduction Correctement dimensionné, le chauffage central au bois permet un fonctionnement avantageux de l installation de

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover son bâtiment Genève février 2014 Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover programme Enjeux énergétiques à venir Bien comprendre sa consommation d énergie Comment

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Assurer une bonne étanchéité à l air de l enveloppe dans les bâtiments neufs et en rénovation Aline Branders PLATE-FORME MAISON PASSIVE asbl

Plus en détail

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw COMMERCIALISATION 2 ÈME TRIMESTRE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E PAC & CHAUDIÈRE GAZ AQUACIAT2 HYBRID Puissances frigorifiques et calorifiques de

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail