ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars 2015"

Transcription

1 ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution des coûts et du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises en Belgique pour : - le transport national, divisé en transport général (chargements complets) et messagerie (ramassage et distribution) ; - le transport général international, qui présente des indices spécifiques pour le transport avec l Allemagne, la France, l Italie et l Espagne. L indice standard correspond à la moyenne des 4 indices précédents. Une note explicative détaillée est disponible sur notre site internet (ww.itlb.be) Sur base d un schéma de 38h de conduite par semaine, on obtient les résultats suivants au 1 er mars 2015 : Transport national Messagerie Général 1er mars 2015 Indices du prix de revient 137,69 137,60 Moyenne mobile sur 3 mois 136,80 136,44 Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard 1er mars 2015 Indices du prix de revient 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Moyenne mobile sur 3 mois 144,59 136,06 139,55 136,50 138,65 1/9

2 Ci-dessous, les indices du prix de revient ont été calculés pour d autres schémas que celui de 38h de conduite par semaine. Les calculs ont été faits pour 3 hypothèses différentes : une diminution du temps de conduite de 1, 2 et 3 heures par semaine. Indices du prix de revient du transport national en fonction des différentes hypothèses Nat. gén. Base = 38h de conduite 137,60 Suppression de 1h 139,33 Suppression de 2h 141,16 Suppression de 3h 143,30 Moyenne mobile sur 3 mois Nat. gén. Base = 38h de conduite 136,44 Suppression de 1h 138,22 Suppression de 2h 140,09 Suppression de 3h 142,28 Indices du prix de revient du transport international en fonction des différentes hypothèses Allemagne France Italie Espagne Standard Base = 38h de conduite 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Suppression de 1h 146,47 138,56 142,03 139,64 141,28 Suppression de 2h 149,14 141,13 143,55 142,08 143,47 Suppression de 3h 150,78 142,72 145,15 142,45 144,63 Moyenne mobile sur 3 mois Allemagne France Italie Espagne Standard Base = 38h de conduite 144,59 136,07 139,55 136,50 138,65 Suppression de 1h 146,09 137,53 141,04 138,85 140,44 Suppression de 2h 148,82 140,14 142,60 141,34 142,68 Suppression de 3h 150,51 141,79 144,25 141,77 143,90 2/9

3 Ci-dessous, les indices du prix de revient ont été calculés pour d autres vitesses moyennes que celles reprises dans le programme. Les calculs ont été faits pour 3 hypothèses différentes : une diminution de la vitesse moyenne de 1, de 2 et de 3 km/h. Indices du prix de revient du transport national en fonction des différentes hypothèses Nat. gén. Base = 45 km/h 137,60 Baisse de 1 km/h 139,81 Baisse de 2 km/h 142,11 Baisse de 3 km/h 144,74 Moyenne mobile sur 3 mois Nat. gén. Base = 45 km/h 136,44 Baisse de 1 km/h 138,68 Baisse de 2 km/h 141,03 Baisse de 3 km/h 143,70 Indices du prix de revient du transport international en fonction des différentes hypothèses Allemagne France Italie Espagne Standard Vitesse de base* 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Baisse de 1 km/h 146,50 138,57 141,54 138,74 140,80 Baisse de 2 km/h 148,03 140,03 142,52 140,18 142,11 Baisse de 3 km/h 149,61 141,55 143,51 141,67 143,45 Moyenne mobile sur 3 mois * 60 km/h pour l'allemagne et la France, 70 km/h pour l'italie et l'espagne. Allemagne France Italie Espagne Standard Vitesse de base* 144,59 136,07 139,55 136,50 138,65 Baisse de 1 km/h 146,10 137,52 140,53 137,93 139,94 Baisse de 2 km/h 147,67 139,01 141,52 139,39 141,28 Baisse de 3 km/h 149,28 140,56 142,55 140,91 142,65 * 60 km/h pour l'allemagne et la France, 70 km/h pour l'italie et l'espagne. 3/9

4 2. Structure du prix de revient PR au 1er mars 2015 A. Transport national Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport national Messagerie Général Carburant 173,86 173,86 Pneumatiques 146,00 144,40 Réparation, révision, entretien 147,48 148,27 Amortissement véhicule 129,16 128,86 Personnel roulant 132,96 132,80 Assurance véhicule 139,17 112,76 Assurance CMR/exploitation 112,64 106,57 Autres coûts directs véhicule 112,52 111,29 Financement 138,93 133,79 Frais généraux 127,97 127,97 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars2015 : Transport national Messagerie Général Carburant 15,43% 20,81% Pneumatiques 1,42% 3,01% Réparation, révision, entretien 3,15% 3,69% Amortissement véhicule 9,36% 10,88% Personnel roulant 50,00% 41,16% Assurance véhicule 4,59% 4,68% Assurance CMR/exploitation 0,52% 1,09% Autres coûts directs véhicule 1,22% 1,75% Financement 3,80% 4,56% Frais généraux 10,51% 8,38% 100% 100% Transport national général 4/9

5 Transport national : messagerie 5/9

6 B. Transport international général : PR au 1er mars 2015 Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard Carburant 166,16 167,42 172,17 162,75 166,92 Pneumatiques 144,40 144,40 144,40 144,40 144,40 Réparation, révision, entretien 148,27 148,27 148,27 148,27 148,28 Amortissement véhicule 136,37 130,52 129,79 129,79 131,03 Personnel roulant 132,74 132,74 132,73 132,73 132,74 Assurance véhicule 106,12 106,12 106,12 106,12 106,12 Assurance CMR/exploitation 107,39 107,39 107,39 107,39 107,39 Autres coûts directs véhicule 111,58 111,58 111,58 111,58 111,58 Financement 142,74 136,88 140,88 138,03 139,45 Frais généraux 129,99 127,97 127,97 127,97 128,31 Coûts spécifiques - 136,67 148,01 140,40 154,91 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard Carburant 20,64% 20,63% 19,45% 21,61% 20,58% Pneumatiques 3,04% 3,02% 2,83% 3,25% 3,04% Réparation, révision, entretien 3,83% 3,80% 3,57% 4,10% 3,83% Amortissement véhicule 12,79% 12,14% 9,93% 11,39% 11,24% Personnel roulant 34,20% 33,98% 28,20% 32,58% 31,59% Assurance véhicule 4,03% 4,00% 3,22% 3,70% 3,64% Assurance CMR/exploitation 0,69% 0,69% 0,55% 0,63% 0,62% Autres coûts directs véhicule 1,30% 1,29% 1,04% 1,19% 1,18% Financement 4,26% 4,11% 3,56% 3,89% 3,87% Frais généraux 10,53% 10,28% 8,28% 9,50% 9,38% Coûts spécifiques 4,67% 6,06% 19,36% 8,16% 11,02% 100% 100% 100% 100% 100% 6/9

7 Transport international général : Allemagne, France, Italie et Espagne Transport international général: standard 7/9

8 3. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 1er janvier 2014 Les indices reflètent l évolution des coûts et du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises en Belgique pour : - Le trajet Bruxelles-Dortmund ; - Le trajet Bruxelles-Mulhouse, effectué sur routes nationales en France. Au 1 er janvier 2014, les indices du prix de revient et de chaque rubrique valent donc 100 puisqu il s agit de la date à laquelle la base a été fixée. Sur base d un schéma de 38h de conduite par semaine, on obtient les résultats suivants au 1 er mars 2015 : 1er mars 2015 Transport international Dortmund Mulhouse Indices du prix de revient 96,35 98,37 Moyenne mobile sur 3 mois 96,07 97,55 Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international Dortmund Mulhouse Carburant 86,57 91,95 Pneumatiques 100,00 100,00 Réparation, révision, entretien 101,22 101,25 Amortissement véhicule 100,59 99,71 Personnel roulant 100,70 100,70 Assurance véhicule 99,87 99,88 Assurance CMR/exploitation 100,00 100,00 Autres coûts directs véhicule 100,00 100,00 Financement 99,26 99,34 Frais généraux 102,60 102,60 Coûts spécifiques 100,00 100,00 8/9

9 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international Dortmund Mulhouse Carburant 21,72% 22,15% Pneumatiques 3,20% 3,24% Réparation, révision, entretien 4,03% 4,08% Amortissement véhicule 13,45% 13,03% Personnel roulant 31,37% 35,18% Assurance véhicule 4,24% 4,29% Assurance CMR/exploitation 0,73% 0,74% Autres coûts directs véhicule 1,37% 1,39% Financement 4,41% 4,31% Frais généraux 11,08% 11,04% Coûts spécifiques 4,39% 0,55% 100% 100% 9/9

ITLB Indices du prix de revient au 1 er mai 2015

ITLB Indices du prix de revient au 1 er mai 2015 ITLB Indices du prix de revient au 1 er mai 2015 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015

ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015 ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012 CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012 I. Conditions d ouverture des droits (à partir du 01/01/2012) Votre Volkswagen doit avoir été achetée neuve après le 01/01/1992 et doit être immatriculée

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE DONNÉES

RÉCUPÉRATION DE DONNÉES Analyse de l information que nos clients valorisent le plus Juin 2011 1 INDICE 1. Introduction... 3 2. Classification des types de données... 4 3. Classification par zone géographique... 5 3.1. France...

Plus en détail

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU SÉCURITÉ EXPÉRIENCE DE CONDUITE EFFICACITÉ TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE Pirelli a toujours été réputé pour ses valeurs fondamentales en particulier ses performances et

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus 1 Sommaire Introduction Performances indiquées sur l étiquette Date d application de l étiquetage Rôle des différents acteurs 2 2012 une règlementation Européenne

Plus en détail

LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE?

LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE? LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE? novembre 2013 Introduction En période hivernale, difficile de savoir si l équipement en pneus neige des voitures est obligatoire dans le(s) pays

Plus en détail

PNEUS HIVER EN EUROPE

PNEUS HIVER EN EUROPE PNEUS HIVER EN EUROPE En période hivernale, difficile de savoir si l équipement en pneus neige des voitures est obligatoire dans le(s) pays européen(s) que vous allez traverser pendant vos vacances ou

Plus en détail

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Marathon LHS II + Marathon LHD II + Marathon LHT II Goodyear Marathon LHS II + Directeur Le Marathon LHS II + possède un mélange

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle.

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. CORRIGE EXAMEN D ATTESTATION DE CAPACITE VOYAGEURS SESSION DU 2.10.2013 Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. a)

Plus en détail

Guide Pratique. Guide Pratique. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance. www.peugeot.com. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance

Guide Pratique. Guide Pratique. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance. www.peugeot.com. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance - Automobiles Peugeot B 552 144 503 RCS Paris - 07/2005 www.peugeot.com PEUGEOT. POUR QUE L AUTOMOBILE SOIT TOUJOURS UN PLAISIR. Guide Pratique Guide Pratique Tout Peugeot dans un contrat de maintenance

Plus en détail

Découvrez Alphabet, le spécialiste de la Location Longue Durée multimarques.

Découvrez Alphabet, le spécialiste de la Location Longue Durée multimarques. N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A J K L M N O P Q R S T V W X Y Z A B C D L M N O P Q S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M

Plus en détail

la force d un réseau

la force d un réseau la force d un réseau Clovis Location est certifié ISO 9001 version 2008 pour «la conception et le développement de services de location et de gestion de véhicules utilitaires et industriels par l intermédiaire

Plus en détail

Etude Bosch 2006 sur la sécurité et l ESP : Les conducteurs connaissent-ils leur ange gardien?

Etude Bosch 2006 sur la sécurité et l ESP : Les conducteurs connaissent-ils leur ange gardien? Etude Bosch 2006 sur la sécurité et l ESP : Les conducteurs connaissent-ils leur ange gardien? P Préface lus de sécurité sur les routes! C est l affaire de tous et une priorité pour Bosch. En étroite collaboration

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES Pensezy pour rouler l esprit libre! Les Peugeot Contrats Privilèges : 3 Niveaux d offre 3 Solutions de tranquillité Extension de garantie La prise en charge, pièces et maind

Plus en détail

Mobilem auto & moto. Roulez!

Mobilem auto & moto. Roulez! Mobilem auto & moto Roulez! UNE ASSISTANCE VÉHICULE, POURQUOI? Vous vous déplacez avec votre véhicule dans votre vie quotidienne et lors de vos vacances, et pour vous une journée sans voiture devient problématique.

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

***AVIS IMPORTANT***

***AVIS IMPORTANT*** ***AVIS IMPORTANT*** Ce document contient des informations concernant la législation relative à la formation de conducteurs professionnels de poids lourds et d autobus/autocars. Les questions ayant trait

Plus en détail

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions.

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions. Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante Analyse comparative des deux solutions décembre 2010 Ordre du jour - Origine de la LGV Bordeaux-Toulouse - Comparaison

Plus en détail

prévoyez un set d ampoules Des ampoules de réserves sont toujours pratiques, et par ailleurs obligatoires en Espagne et aux Pays-Bas.

prévoyez un set d ampoules Des ampoules de réserves sont toujours pratiques, et par ailleurs obligatoires en Espagne et aux Pays-Bas. Les vacances d été 2012 en toute sécurité Beaucoup d entre vous profiteront des mois d été qui se profilent pour prendre quelques jours voire quelques semaines de repos bien mérité. Si vous envisagez de

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n CHAPITRE 11 PROPORTIONNALITE I. GENERALITES A. NOTION DE GRANDEURS PROPORTIONNELLES Deux grandeurs x et y sont proportionnelles si, lorsque l une varie, l autre varie dans les mêmes proportions : si x

Plus en détail

1. Exposants non entiers 16 2. Taux d évolution moyen et moyenne géométrique 18 3. Indice de base 100 20 4. Approximation d un taux d évolution 22

1. Exposants non entiers 16 2. Taux d évolution moyen et moyenne géométrique 18 3. Indice de base 100 20 4. Approximation d un taux d évolution 22 TAUX D ÉVOLUTION SÉQUENCES. Exposants non entiers 6 2. Taux d évolution moyen et moyenne géométrique 8 3. Indice de base 00 20 4. Approximation d un taux d évolution 22 EXERCICES Pour démarrer 27 Pour

Plus en détail

Où que vous soyez, nous y serons aussi.

Où que vous soyez, nous y serons aussi. Où que vous soyez, nous y serons aussi. ou le 00 33 426 298 770 depuis l étranger. L assistance Volkswagen Une double sécurité La confiance que nous accordons à la qualité de nos produits est telle que

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Utilisation des véhicules au passage des frontières. Informations douanières pour entreprises et particuliers

Utilisation des véhicules au passage des frontières. Informations douanières pour entreprises et particuliers Utilisation des véhicules au passage des frontières Informations douanières pour entreprises et particuliers Informations douanières pour entreprises et particuliers concernant les véhicules utilisés au

Plus en détail

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! POUR DE MEILLEURS PNEUS SUR LES ROUTES SUISSES S exprimer lors du choix des pneus? Donner son

Plus en détail

ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE

ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE ÉTUDE DES EXPORTATIONS - IMPORTATIONS D'ÉLECTRICITÉ ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE Dans son bilan annuel 2012 RTE dresse ce constat : RTE distingue deux modes d'échanges (source RTE 2011) : LES ECHANGES

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

UN CONDENSÉ DE PLAISIR

UN CONDENSÉ DE PLAISIR MÉGANE RENAULT SPORT, UN CONDENSÉ DE PLAISIR Mégane Renault Sport revendique l agilité, la vélocité et le plaisir de conduite d une sportive tout en préservant les qualités de confort et d insonorisation

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.citroen-europass.com EN CAS D URGENCE / 2015 CITROËN Euro Pass Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 49 93 73 74 Depuis l étranger : +33 1 49 93 73 74 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.peugeot-openeurope.com EN CAS D URGENCE / 2015 Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 47 89 24 24 Depuis l étranger : +33 1 47 89 24 24 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE PANNE, ACCIDENT,

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

Guide des pneumatiques

Guide des pneumatiques * Guide des pneumatiques Tous les conseils pour préserver votre sécurité * Donnez vie à vos rêves. Pourquoi ce Guide? NC700X Produit de haute technologie, le pneumatique est le seul point de contact entre

Plus en détail

La situation en France

La situation en France La situation en France Motocyclettes et cyclomoteurs = moins de 2% du trafic 26% des morts (chiffres 2010) 1/3 des morts en milieu urbain 2/3 en milieu rural 2/3 des blessés en milieu urbain 1/3 en milieu

Plus en détail

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE BAC PRO LOGISTIQUE: GESTION QUANTITATIVE DOSSIER N 4: LES COUTS IXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE Objectif : Calcul et appréciation des différents coûts logistiques.(rappels) Dans l optique de la réalisation

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Dessin technique 0 2 Electricité 1 Electricité électronique appliquée - laboratoire 15 Mécanique 1 Mécanique et mécanismes - applications 22,5 Technologie

Plus en détail

ExpressLiner M E S S A G E R I E D I S T R I B U T I O N L O T S G R A N D S V O L U M E S T A N D E M T R I D E M M E G A

ExpressLiner M E S S A G E R I E D I S T R I B U T I O N L O T S G R A N D S V O L U M E S T A N D E M T R I D E M M E G A ExpressLiner M E S S A G E R I E D I S T R I B U T I O N L O T S G R A N D S V O L U M E S T A N D E M T R I D E M M E G A Gamme ExpressLiner Le fourgon ExpressLiner est le véhicule parfaitement adapté

Plus en détail

Section Configuration

Section Configuration 8 Section Configuration MailCleaner s adapte aisément à vos besoins et à votre mode de travail. La section Configuration comporte six rubriques de base : Préférences d interface, Mode de filtrage, Page

Plus en détail

Épisode 6 : «Le pneu moto en 10 leçons»

Épisode 6 : «Le pneu moto en 10 leçons» Épisode 6 : «Le pneu moto en 10 leçons» Février 2013 Illustration : PHILIPPE GUREL http://turbofl at.blogspot.fr Texte : CHAMAREL Françoise Flavian Constantieux 01 55 74 04 32 fconstantieux@chamarel-rp.fr

Plus en détail

Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1

Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1 cambus.ch Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1 Aperçu L ordonnance sur l admission à la circulation des chauffeurs professionnels (OACP) entre en vigueur le 1er septembre

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

GeFA. Logiciel de Gestion de Flotte Automobile. ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais

GeFA. Logiciel de Gestion de Flotte Automobile. ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais GeFA Logiciel de Gestion de Flotte Automobile ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais Tel : +33 (0) 472 376 845 Fax : +33 (0) 472 759 512 atilog@atilog.com www.atilog.com GeFA Logiciel de GEstion

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service

BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service Contactez le BMW i Mobile Care Service via l Assistance dans le menu idrive 1) ou par téléphone : Belgique: 2) Luxembourg:

Plus en détail

FRAIS DE VEHICULE 2014

FRAIS DE VEHICULE 2014 ASSOCIATION AGREEE DES MEDECINS DU HAUT-RHIN - BAS-RHIN - MOSELLE 10, rue de Leicester - 67000 STRASBOURG Tél. : 03.88.61.87.54 - Fax 03.88.41.18.11 VOL XXXVII N 33 - REGISTRE DES ASSOCIATIONS AGREMENT

Plus en détail

Impôts 2015. Frais professionnels des salariés

Impôts 2015. Frais professionnels des salariés Impôts 2015 Frais professionnels des salariés Salariés Vos dépenses professionnelles sont prises en compte pour le calcul de votre impôt sur le revenu. Une déduction forfaitaire de 10 % est automatiquement

Plus en détail

Qu est-ce que VMIgreenlight? Solution de Gestion de Flotte facile et économique

Qu est-ce que VMIgreenlight? Solution de Gestion de Flotte facile et économique Qu est-ce que VMIgreenlight? Solution de Gestion de Flotte facile et économique Fonctions: Localisation et suivi d itinéraire en temps réel et différé; Gestion de l utilisation des véhicules (temps, distances

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION SFR NAVIGATION BY MAPPY (APPLICATION JAVA)

MANUEL D UTILISATION SFR NAVIGATION BY MAPPY (APPLICATION JAVA) (APPLICATION JAVA) SFR Navigation by Mappy - La navigation pour tous Bienvenue sur SFR Navigation by Mappy. Ce document est la description détaillée du logiciel édité par Mappy SA dans le cadre du service

Plus en détail

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005 MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 Septembre 2005 Question n 1 Les panneaux d entrée et de sortie d agglomération définissent les limites à l intérieur

Plus en détail

VOYAGER A L ETRANGER : QUELQUES CONSEILS!

VOYAGER A L ETRANGER : QUELQUES CONSEILS! VOYAGER A L ETRANGER : QUELQUES CONSEILS! Mon permis de conduire français me permet-il de conduire en Grande-Bretagne? Le gilet de sécurité est-il obligatoire en Espagne? Faut-il allumer ses feux le jour

Plus en détail

VOYAGER EN EUROPE: QUELQUES CONSEILS!

VOYAGER EN EUROPE: QUELQUES CONSEILS! VOYAGER EN EUROPE: QUELQUES CONSEILS! Mon permis de conduire français me permet-il de conduire en Grande-Bretagne? Le gilet de sécurité est-il obligatoire en Espagne? Faut-il allumer ses feux le jour en

Plus en détail

P H A E T O N A S S I S TA N C E, L A S É R É N I T É G A R A N T I E.

P H A E T O N A S S I S TA N C E, L A S É R É N I T É G A R A N T I E. Pou r join d re P haeton Assistance P H A E T O N A S S I S TA N C E, L A S É R É N I T É G A R A N T I E. Composez le 3220 et dites Phaeton PHAETON Groupe Volkswagen France s.a. Direction Pièces et Service

Plus en détail

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique L UNION FAIT LA FORCE Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique et/ou pour l installation d une borne de rechargement Revenus 2010 et 2011 (exercices d imposition 2011 et 2012) Mesures applicables

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

AEROPNEU. Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique. Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu.

AEROPNEU. Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique. Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu. AEROPNEU Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu.fr 01 85 52 00 02 Comment ça marche Produit innovant, respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Demande de Prestation de Compensation ou de renouvellement d Allocation Compensatrice

Demande de Prestation de Compensation ou de renouvellement d Allocation Compensatrice 12695*01 1 Renouvellement ou révision d Allocation Compensatrice pour Tierce Personne ACTP Renouvellement ou révision d Allocation Compensatrice pour Frais Professionnels ACFP Prestation de Compensation

Plus en détail

LE LIVRE BLANC. Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes)

LE LIVRE BLANC. Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes) Pour véhicules Légers (autos, motos et 4x4) et Utilitaires Légers (camionnettes) Edition 2012 Règlements HOMOLOGATION PAR TYPE (Critères de sécurité d utilisation du pneu) Directive 92/23/CEE (31/03/92)

Plus en détail

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 LES CONTRATS EN AVICULTURE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 CONTEXTE, OBJECTIFS ET MÉTHODE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 2 CONTEXTE Déficit de compétitivité français

Plus en détail

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES POUR VITESSE EXCESSIVE Chaque année, sur les routes du Québec, la vitesse tue environ 175 personnes et en blesse près de

Plus en détail

SUBVENTION A L ACHAT DE VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE Règlement et dossier de subvention

SUBVENTION A L ACHAT DE VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE Règlement et dossier de subvention SUBVENTION A L ACHAT DE VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE Règlement et dossier de subvention 1 REGLEMENT DE LA SUBVENTION Article 1 Bénéficiaires Peut être bénéficiaire de la subvention communautaire tout particulier

Plus en détail

EUR15-0902FRBE-11-01 11/06/2013 12:53 Page i. Eurocare

EUR15-0902FRBE-11-01 11/06/2013 12:53 Page i. Eurocare 11/06/2013 12:53 Page i Eurocare 11/06/2013 12:53 Page ii Un problème avec votre Toyota? Contactez Eurocare! Vous êtes en Belgique, formez le n gratuit 0800-12022 Vous êtes à l étranger*, formez le +32-2-773

Plus en détail

Vous, l assuré La personne physique définie à l article 1.1 en tant que conducteur habituel du véhicule assuré et les passagers.

Vous, l assuré La personne physique définie à l article 1.1 en tant que conducteur habituel du véhicule assuré et les passagers. Chapitre 5 Option Assistance aux véhicules assurés et aux passagers immobilisés en cas de panne, d accident ou vol de véhicule (option) La souscription de cette option doit être expressément mentionnée

Plus en détail

QUESTION N 2 Déterminez le nombre de rotations permettant d'atteindre le seuil de rentabilité sur cette prestation.

QUESTION N 2 Déterminez le nombre de rotations permettant d'atteindre le seuil de rentabilité sur cette prestation. POBLEME N 1 La société EXPESS FOID est une SAL créée par M. MOIN et son épouse il y a 6 ans. M. MOIN en est le gérant, titulaire de l'attestation de capacité à l'exercice de la profession de transporteur

Plus en détail

PTAC*? + PTAC*? > 4250 Kg

PTAC*? + PTAC*? > 4250 Kg TARIFS TTC 2014 Formation B96 PTAC*? + PTAC*? > 3500 Kg et (> 750 kg 3500 kg) 4250 Kg (Catégorie B) Permis B(e) PTAC*? + PTAC*? > 4250 Kg (Catégorie B) (> 750 kg 3500 kg) * Code F2 de la carte grise B96

Plus en détail

SOLUTION DE SUIVI ET GESTION DE FLOTTE

SOLUTION DE SUIVI ET GESTION DE FLOTTE SOLUTION DE SUIVI ET GESTION DE FLOTTE LA SOLUTION TRAGEO OKTALOGIC conçoit et produit : Un protocole de communication GPRS innovant et breveté, OKTANET, qui par sa souplesse et sa légèreté permet une

Plus en détail

ARCANELEC 7 rue Falande 95720 BOUQUEVAL Tel : 01 39 88 11 97 / Fax : 01 34 04 84 30/ Mail : GpsLog@arcanelec.com

ARCANELEC 7 rue Falande 95720 BOUQUEVAL Tel : 01 39 88 11 97 / Fax : 01 34 04 84 30/ Mail : GpsLog@arcanelec.com AL1000 Loggeur GPS Wifi Cartographie Rapport d'activité Avantage : Enregistre le temps de conduite et les heures de travail Surveille les heures supplémentaires / Diminue l'inactivité Evite les parcours

Plus en détail

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN 45 METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN Le Taux de Change Effectif Nominal (EN) d une monnaie se mesure généralement par l évolution moyenne pondérée des cours de

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

Gestion de Parc Véhicules

Gestion de Parc Véhicules 1/7 Base de données de l ensemble de votre parc et accessible à tout votre personnel On visualise toujours la société d affectation, le chauffeur et le dernier Kilomètre du véhicule. Prise en compte du

Plus en détail

EXPERT DE L ANALYSE COMPORTEMENTALE DU CONDUCTEUR

EXPERT DE L ANALYSE COMPORTEMENTALE DU CONDUCTEUR EXPERT DE L ANALYSE COMPORTEMENTALE DU CONDUCTEUR Economie de carburant Développement durable Productivité et performances Sécurité routière Performances du chauffeur, la clé du succès... Le carburant

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

Informations à valeur ajoutée sur les warrants pour les investisseurs online européens.

Informations à valeur ajoutée sur les warrants pour les investisseurs online européens. Bruxelles, le 23 novembre 2000 Informations à valeur ajoutée sur les warrants pour les investisseurs online européens. Citibank Warrants Belgium et VMS-Keytrade.com annoncent la signature d'un accord de

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

INTRODUCTION V CAR CLUB

INTRODUCTION V CAR CLUB INTRODUCTION V CAR CLUB Vous appréciez l automobile sportive d exception. Vous n avez que peu de temps pour un second, troisième véhicule de ce type et, au final, vous ne roulez que quelques jours par

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 20.5.2014 COM(2014) 277 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER en application de l'article 12 du règlement (UE) n 1210/2010 du Parlement européen

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

EM4587 Adaptateur USB sans fil double bande

EM4587 Adaptateur USB sans fil double bande EM4587 Adaptateur USB sans fil double bande 2 FRANÇAIS EM4587 Adaptateur USB sans fil double bande Table des matières 1.0 Introduction... 2 1.1 Contenu de la boîte... 2 2.0 Installation et connexion du

Plus en détail

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM PLAN DE FINANCEMENT ET D AFFECTATION Le schéma de réponse ci-après vous permettra de préciser dans la première partie, la nature et le montant de vos investissements. Dans

Plus en détail

LE PERMIS DE CONDUIRE «G»

LE PERMIS DE CONDUIRE «G» LE PERMIS DE CONDUIRE «G» 1. Le permis de conduire «G» Désormais, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles et forestiers et du matériel mobile agricole. Il s

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

LES IMPACTS DE LA REDUCTION DE LA VITESSE MAXIMALE DU PERIPHERIQUE PARISIEN. Rémy Prud homme 1. 7 Janvier 2014

LES IMPACTS DE LA REDUCTION DE LA VITESSE MAXIMALE DU PERIPHERIQUE PARISIEN. Rémy Prud homme 1. 7 Janvier 2014 LES IMPACTS DE LA REDUCTION DE LA VITESSE MAXIMALE DU PERIPHERIQUE PARISIEN Rémy Prud homme 1 7 Janvier 2014 Résumé Cette note évalue les impacts d une mesure de réduction (de 80 à 70 km/h) de la vitesse

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail