ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars 2015"

Transcription

1 ITLB Indices du prix de revient au 1 er mars Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution des coûts et du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises en Belgique pour : - le transport national, divisé en transport général (chargements complets) et messagerie (ramassage et distribution) ; - le transport général international, qui présente des indices spécifiques pour le transport avec l Allemagne, la France, l Italie et l Espagne. L indice standard correspond à la moyenne des 4 indices précédents. Une note explicative détaillée est disponible sur notre site internet (ww.itlb.be) Sur base d un schéma de 38h de conduite par semaine, on obtient les résultats suivants au 1 er mars 2015 : Transport national Messagerie Général 1er mars 2015 Indices du prix de revient 137,69 137,60 Moyenne mobile sur 3 mois 136,80 136,44 Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard 1er mars 2015 Indices du prix de revient 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Moyenne mobile sur 3 mois 144,59 136,06 139,55 136,50 138,65 1/9

2 Ci-dessous, les indices du prix de revient ont été calculés pour d autres schémas que celui de 38h de conduite par semaine. Les calculs ont été faits pour 3 hypothèses différentes : une diminution du temps de conduite de 1, 2 et 3 heures par semaine. Indices du prix de revient du transport national en fonction des différentes hypothèses Nat. gén. Base = 38h de conduite 137,60 Suppression de 1h 139,33 Suppression de 2h 141,16 Suppression de 3h 143,30 Moyenne mobile sur 3 mois Nat. gén. Base = 38h de conduite 136,44 Suppression de 1h 138,22 Suppression de 2h 140,09 Suppression de 3h 142,28 Indices du prix de revient du transport international en fonction des différentes hypothèses Allemagne France Italie Espagne Standard Base = 38h de conduite 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Suppression de 1h 146,47 138,56 142,03 139,64 141,28 Suppression de 2h 149,14 141,13 143,55 142,08 143,47 Suppression de 3h 150,78 142,72 145,15 142,45 144,63 Moyenne mobile sur 3 mois Allemagne France Italie Espagne Standard Base = 38h de conduite 144,59 136,07 139,55 136,50 138,65 Suppression de 1h 146,09 137,53 141,04 138,85 140,44 Suppression de 2h 148,82 140,14 142,60 141,34 142,68 Suppression de 3h 150,51 141,79 144,25 141,77 143,90 2/9

3 Ci-dessous, les indices du prix de revient ont été calculés pour d autres vitesses moyennes que celles reprises dans le programme. Les calculs ont été faits pour 3 hypothèses différentes : une diminution de la vitesse moyenne de 1, de 2 et de 3 km/h. Indices du prix de revient du transport national en fonction des différentes hypothèses Nat. gén. Base = 45 km/h 137,60 Baisse de 1 km/h 139,81 Baisse de 2 km/h 142,11 Baisse de 3 km/h 144,74 Moyenne mobile sur 3 mois Nat. gén. Base = 45 km/h 136,44 Baisse de 1 km/h 138,68 Baisse de 2 km/h 141,03 Baisse de 3 km/h 143,70 Indices du prix de revient du transport international en fonction des différentes hypothèses Allemagne France Italie Espagne Standard Vitesse de base* 145,01 137,15 140,60 137,34 139,54 Baisse de 1 km/h 146,50 138,57 141,54 138,74 140,80 Baisse de 2 km/h 148,03 140,03 142,52 140,18 142,11 Baisse de 3 km/h 149,61 141,55 143,51 141,67 143,45 Moyenne mobile sur 3 mois * 60 km/h pour l'allemagne et la France, 70 km/h pour l'italie et l'espagne. Allemagne France Italie Espagne Standard Vitesse de base* 144,59 136,07 139,55 136,50 138,65 Baisse de 1 km/h 146,10 137,52 140,53 137,93 139,94 Baisse de 2 km/h 147,67 139,01 141,52 139,39 141,28 Baisse de 3 km/h 149,28 140,56 142,55 140,91 142,65 * 60 km/h pour l'allemagne et la France, 70 km/h pour l'italie et l'espagne. 3/9

4 2. Structure du prix de revient PR au 1er mars 2015 A. Transport national Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport national Messagerie Général Carburant 173,86 173,86 Pneumatiques 146,00 144,40 Réparation, révision, entretien 147,48 148,27 Amortissement véhicule 129,16 128,86 Personnel roulant 132,96 132,80 Assurance véhicule 139,17 112,76 Assurance CMR/exploitation 112,64 106,57 Autres coûts directs véhicule 112,52 111,29 Financement 138,93 133,79 Frais généraux 127,97 127,97 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars2015 : Transport national Messagerie Général Carburant 15,43% 20,81% Pneumatiques 1,42% 3,01% Réparation, révision, entretien 3,15% 3,69% Amortissement véhicule 9,36% 10,88% Personnel roulant 50,00% 41,16% Assurance véhicule 4,59% 4,68% Assurance CMR/exploitation 0,52% 1,09% Autres coûts directs véhicule 1,22% 1,75% Financement 3,80% 4,56% Frais généraux 10,51% 8,38% 100% 100% Transport national général 4/9

5 Transport national : messagerie 5/9

6 B. Transport international général : PR au 1er mars 2015 Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard Carburant 166,16 167,42 172,17 162,75 166,92 Pneumatiques 144,40 144,40 144,40 144,40 144,40 Réparation, révision, entretien 148,27 148,27 148,27 148,27 148,28 Amortissement véhicule 136,37 130,52 129,79 129,79 131,03 Personnel roulant 132,74 132,74 132,73 132,73 132,74 Assurance véhicule 106,12 106,12 106,12 106,12 106,12 Assurance CMR/exploitation 107,39 107,39 107,39 107,39 107,39 Autres coûts directs véhicule 111,58 111,58 111,58 111,58 111,58 Financement 142,74 136,88 140,88 138,03 139,45 Frais généraux 129,99 127,97 127,97 127,97 128,31 Coûts spécifiques - 136,67 148,01 140,40 154,91 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international général Belgique-Allemagne Belgique-France Belgique-Italie Belgique-Espagne Standard Carburant 20,64% 20,63% 19,45% 21,61% 20,58% Pneumatiques 3,04% 3,02% 2,83% 3,25% 3,04% Réparation, révision, entretien 3,83% 3,80% 3,57% 4,10% 3,83% Amortissement véhicule 12,79% 12,14% 9,93% 11,39% 11,24% Personnel roulant 34,20% 33,98% 28,20% 32,58% 31,59% Assurance véhicule 4,03% 4,00% 3,22% 3,70% 3,64% Assurance CMR/exploitation 0,69% 0,69% 0,55% 0,63% 0,62% Autres coûts directs véhicule 1,30% 1,29% 1,04% 1,19% 1,18% Financement 4,26% 4,11% 3,56% 3,89% 3,87% Frais généraux 10,53% 10,28% 8,28% 9,50% 9,38% Coûts spécifiques 4,67% 6,06% 19,36% 8,16% 11,02% 100% 100% 100% 100% 100% 6/9

7 Transport international général : Allemagne, France, Italie et Espagne Transport international général: standard 7/9

8 3. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 1er janvier 2014 Les indices reflètent l évolution des coûts et du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises en Belgique pour : - Le trajet Bruxelles-Dortmund ; - Le trajet Bruxelles-Mulhouse, effectué sur routes nationales en France. Au 1 er janvier 2014, les indices du prix de revient et de chaque rubrique valent donc 100 puisqu il s agit de la date à laquelle la base a été fixée. Sur base d un schéma de 38h de conduite par semaine, on obtient les résultats suivants au 1 er mars 2015 : 1er mars 2015 Transport international Dortmund Mulhouse Indices du prix de revient 96,35 98,37 Moyenne mobile sur 3 mois 96,07 97,55 Indices des différentes rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international Dortmund Mulhouse Carburant 86,57 91,95 Pneumatiques 100,00 100,00 Réparation, révision, entretien 101,22 101,25 Amortissement véhicule 100,59 99,71 Personnel roulant 100,70 100,70 Assurance véhicule 99,87 99,88 Assurance CMR/exploitation 100,00 100,00 Autres coûts directs véhicule 100,00 100,00 Financement 99,26 99,34 Frais généraux 102,60 102,60 Coûts spécifiques 100,00 100,00 8/9

9 Part relative des rubriques du prix de revient au 1 er mars 2015 : Transport international Dortmund Mulhouse Carburant 21,72% 22,15% Pneumatiques 3,20% 3,24% Réparation, révision, entretien 4,03% 4,08% Amortissement véhicule 13,45% 13,03% Personnel roulant 31,37% 35,18% Assurance véhicule 4,24% 4,29% Assurance CMR/exploitation 0,73% 0,74% Autres coûts directs véhicule 1,37% 1,39% Financement 4,41% 4,31% Frais généraux 11,08% 11,04% Coûts spécifiques 4,39% 0,55% 100% 100% 9/9

ITLB Indices du prix de revient au 1 er mai 2015

ITLB Indices du prix de revient au 1 er mai 2015 ITLB Indices du prix de revient au 1 er mai 2015 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

ITLB Indices du prix de revient au 1 er janvier 2015

ITLB Indices du prix de revient au 1 er janvier 2015 ITLB Indices du prix de revient au 1 er janvier 2015 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

ITLB Indices du prix de revient au 31 décembre 2014

ITLB Indices du prix de revient au 31 décembre 2014 ITLB Indices du prix de revient au 31 décembre 2014 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

ITLB Indices du prix de revient au 1 er juillet 2015

ITLB Indices du prix de revient au 1 er juillet 2015 ITLB Indices du prix de revient au 1 er juillet 2015 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015

ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015 ITLB Indices du prix de revient au 1 er avril 2015 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

ITLB Indices du prix de revient au 1 er janvier 2016

ITLB Indices du prix de revient au 1 er janvier 2016 ITLB Indices du prix de revient au 1 er janvier 2016 1. Indices du prix de revient du transport routier professionnel de marchandises : Base 100 fixée au 31 décembre 2003 Les indices reflètent l évolution

Plus en détail

Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005

Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005 Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005 Les coûts du transport routier international en Pologne en 2005 Après une première phase de travaux centrée sur nos principaux compétiteurs au sein de

Plus en détail

QUESTIONS REDIGEES. Elle effectuera pour BILTOP une liaison hebdomadaire entre Bordeaux et Paris au moyen de ce véhicule.

QUESTIONS REDIGEES. Elle effectuera pour BILTOP une liaison hebdomadaire entre Bordeaux et Paris au moyen de ce véhicule. QUESTIONS REDIGEES Examen du 04-10-2006 PREMIER PROBLEME La société de transport TRANS EXPRESS, dont le siège est à Libourne (33), est inscrite au registre des transporteurs publics routiers de marchandises

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012 CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012 I. Conditions d ouverture des droits (à partir du 01/01/2012) Votre Volkswagen doit avoir été achetée neuve après le 01/01/1992 et doit être immatriculée

Plus en détail

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n CHAPITRE 11 PROPORTIONNALITE I. GENERALITES A. NOTION DE GRANDEURS PROPORTIONNELLES Deux grandeurs x et y sont proportionnelles si, lorsque l une varie, l autre varie dans les mêmes proportions : si x

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE

PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE PROGRAMME REGIONAL DE MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL REGIONAL DE LA MARTINIQUE AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE Délégation Régionale de Martinique ETUDE DE FAISABILITE DES VEHICULES

Plus en détail

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM PLAN DE FINANCEMENT ET D AFFECTATION Le schéma de réponse ci-après vous permettra de préciser dans la première partie, la nature et le montant de vos investissements. Dans

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

ViaMichelin. Lancement du nouveau DOSSIER DE PRESSE 15 OCTOBRE 2015. ViaMichelin, acteur européen // Au cœur de la mobilité

ViaMichelin. Lancement du nouveau DOSSIER DE PRESSE 15 OCTOBRE 2015. ViaMichelin, acteur européen // Au cœur de la mobilité DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau ViaMichelin 15 OCTOBRE 2015 ViaMichelin, acteur européen // Au cœur de la mobilité Service de Presse du Groupe MICHELIN julia.andre@fr.michelin.com - 01 45 66 22

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Cette note présente la méthode utilisée pour le calcul des émissions de CO 2 du comparateur de Viacombi.fr, ainsi que des temps de trajet. METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Calcul pour le

Plus en détail

Approche du coût de revient

Approche du coût de revient Approche du coût de revient dans le transport routier de marchandises, pour une part transposable dans d autres activités. Le coût de revient d une prestation est la somme des dépenses engagées et des

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle.

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. CORRIGE EXAMEN D ATTESTATION DE CAPACITE VOYAGEURS SESSION DU 2.10.2013 Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. a)

Plus en détail

TRANSPORT SCOLAIRE ET PERISCOLAIRE

TRANSPORT SCOLAIRE ET PERISCOLAIRE MARCHE PUBLIC DE SERVICE TRANSPORT SCOLAIRE ET PERISCOLAIRE ANNEXES TECHNIQUES ET FINANCIERES AU CCTP A REMPLIR PAR LE CANDIDAT LOT 1 : TRANSPORTS SCOLAIRES Appel d offre ouvert 73 rue d Aunay - 14500

Plus en détail

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Conférence de presse Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 28 janvier 2008 Bonus CAR-e 750 Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Règlement grand-ducal du 5 décembre 2007 concernant

Plus en détail

Le coût de la mobilité

Le coût de la mobilité Le coût de la mobilité Les informations concernant les déplacements sont présentes partout dans l entreprise et relèvent le plus souvent de différents services. Il est par conséquent très difficile d appréhender

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE 53 3.1 APPROCHE GLOBALE 3.2 AGRICULTURE 3.3 RÉSIDENTIEL 3.5 TERTIAIRE 3.6 DÉCHETS 3.7

Plus en détail

Comment puis-je convertir mon rêve en chiffres? Rédiger un plan financier

Comment puis-je convertir mon rêve en chiffres? Rédiger un plan financier 4 Comment puis-je convertir mon rêve en chiffres? Rédiger un plan financier 191 Eercice Remplissez les coûts dans le tableau ci-dessous. Calculez le total. Certaines rubriques ont déjà été remplies. Conneion

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ Les règles d or pour rédiger un contrat de transport Frédéric LETACQ Rédiger son contrat de transport Contrat de transport : contrat consensuel et non solennel Accord sur le prix et la nature de la prestation

Plus en détail

LES SYSTEMES COOPERATIFS AU SERVICE DE L EFFICACITE ENERGETIQUE. Février 2010. Congrès ATEC ITS France 2011

LES SYSTEMES COOPERATIFS AU SERVICE DE L EFFICACITE ENERGETIQUE. Février 2010. Congrès ATEC ITS France 2011 LES SYSTEMES COOPERATIFS AU SERVICE DE L EFFICACITE ENERGETIQUE Février 2010 Congrès ATEC ITS France 2011 ASF, COFIROUTE, ESCOTA : LE RÉSEAU FRANCAIS DE VINCI AUTOROUTES ASF est une société de VINCI Autoroutes,

Plus en détail

LE COUT REEL DE LA VOITURE

LE COUT REEL DE LA VOITURE LE COUT REEL DE LA VOITURE Dernière mise à jour : 5 juillet 2012 Nota : une version plus courte de cet article (3 pages) peut être téléchargée sur www.adetecdeplacements.com/cout_reel_voiture_3p.pdf Quel

Plus en détail

MICHELIN FLEET SOLUTIONS. L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports

MICHELIN FLEET SOLUTIONS. L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports MICHELIN FLEET SOLUTIONS L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports MICHELIN Fleet Solutions Comment augmenter son chiffre d affaires en vendant moins de pneus? En remplaçant

Plus en détail

Pneus hiver et équipements spéciaux

Pneus hiver et équipements spéciaux Pneus hiver et équipements spéciaux L hiver est synonyme de froid, de pluie, de neige et de verglas. Ils rendent la route glissante et votre véhicule est mis à rude épreuve. Pour entretenir votre voiture

Plus en détail

Les contrats types de transport et de location

Les contrats types de transport et de location Chapitre 19 Chapitre 19 Les contrats types de transport et de location Tout en lisant ce chapitre cherchez les réponses aux questions suivantes : 1) Existe-t-il un contrat type pour chaque catégorie de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE SEAT AU 1 er SEPTEMBRE 2013

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE SEAT AU 1 er SEPTEMBRE 2013 CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE SEAT AU 1 er SEPTEMBRE 2013 SEAT Assistance, c est la garantie de bénéficier d une assistance gratuite 24h/24, 7 jours/7 et dans plus de 35 pays d Europe (1) en cas de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3316 Convention collective nationale IDCC : 2372. DISTRIBUTION DIRECTE AVENANT N O 12

Plus en détail

Campagne 2013-14 Bilan du commerce extérieur

Campagne 2013-14 Bilan du commerce extérieur Campagne 2013-14 Bilan du commerce extérieur Source : Douanes françaises Commerce extérieur français des pommes de terre de conservation Une campagne dans la moyenne 1,76 million de pommes de terre françaises

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La comptabilité par activité 1

FICHE TECHNIQUE. La comptabilité par activité 1 FICHE TECHNIQUE La comptabilité par activité 1 La comptabilité par activité (CPA) est une méthode comptable popularisée particulièrement par les travaux de Kaplan, Cooper et Turney à la fin des années

Plus en détail

PNEUS HIVER EN EUROPE

PNEUS HIVER EN EUROPE PNEUS HIVER EN EUROPE En période hivernale, difficile de savoir si l équipement en pneus neige des voitures est obligatoire dans le(s) pays européen(s) que vous allez traverser pendant vos vacances ou

Plus en détail

QUESTION REDIGEE. L entreprise est une entreprise individuelle. Le véhicule articulé est conduit par le chef d entreprise, le porteur par un salarié.

QUESTION REDIGEE. L entreprise est une entreprise individuelle. Le véhicule articulé est conduit par le chef d entreprise, le porteur par un salarié. QUESTION REDIGEE PROBLEME N 1 L entreprise DAROIS dont le siège social est situé au domicile de Monsieur DAROIS exploite deux véhicules dont les caractéristiques sont les suivantes : - Un véhicule porteur

Plus en détail

Evolution du prix du gazole et incidence sur le prix de revient situation au 31 janvier 2012

Evolution du prix du gazole et incidence sur le prix de revient situation au 31 janvier 2012 Evolution du prix du gazole et incince sur le prix revient situation au 31 janvier 2012 (Données disponibles au 2 février 2012) SOMMAIRE 1. Indicateurs d évolution du prix du gazole.. Page 2 2. Parts relatives

Plus en détail

Les coûts du TRM Quelles perspectives pour 2013?

Les coûts du TRM Quelles perspectives pour 2013? Synthèse Les coûts du TRM Quelles perspectives pour 2013? OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM Pour les transporteurs, la fin de l année est la période traditionnelle de révision des offres tarifaires. Sans

Plus en détail

La société BREVE Transports a été créée en 1980 par Monsieur DUBOIS sous forme de société anonyme.

La société BREVE Transports a été créée en 1980 par Monsieur DUBOIS sous forme de société anonyme. Voici le sujet "marchandises" 2002...bon courage Premier problème (50 points) : Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points La société BREVE Transports a été créée en 1980 par Monsieur DUBOIS sous forme

Plus en détail

Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : La nouvelle offre mobile de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies

Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : La nouvelle offre mobile de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : avec avec tablette SANS SANS tablette La nouvelle offre de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies avec Offre Mobile avec

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

Quelle route choisir?

Quelle route choisir? Quelle route choisir? Situation : Je n'ai plus de carburant diesel dans mon véhicule de location. Et il ne me reste que 15 pour revenir de Marina à Los Angeles. J'hésite entre les deux itinéraires proposés

Plus en détail

GeFA. Logiciel de Gestion de Flotte Automobile. ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais

GeFA. Logiciel de Gestion de Flotte Automobile. ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais GeFA Logiciel de Gestion de Flotte Automobile ATILOG 440 rue Barthélémy Thimonnier 69530 Brignais Tel : +33 (0) 472 376 845 Fax : +33 (0) 472 759 512 atilog@atilog.com www.atilog.com GeFA Logiciel de GEstion

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

Vitesse et distance d arrêt

Vitesse et distance d arrêt Vitesse et distance d arrêt Ce que l élève doit retenir La distance d arrêt d un véhicule est la somme de la distance parcourue pendant le temps de réaction du conducteur et de la distance de freinage.

Plus en détail

mécatronicien d automobiles

mécatronicien d automobiles Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Calcul de la marge brute de la culture du miscanthus

Calcul de la marge brute de la culture du miscanthus Calcul de la marge brute de la culture du miscanthus Table des matières Table des matières... 1 Table des figures... 1 1. Introduction... 2 1.1. Actualisation des données... 2 1.2. Calcul de la marge brute

Plus en détail

ETNA European Tracking Network Association ETNA FOUNDERS. www.traqueur.fr. Paris, France October 2012

ETNA European Tracking Network Association ETNA FOUNDERS. www.traqueur.fr. Paris, France October 2012 POUR REPONDRE A LA MONTEE EN PUISSANCE DES VOLS DE VEHICULES, LE GROUPE TRAQUEUR ANNONCE LE LANCEMENT D UNE NOUVELLE ASSOCIATION EUROPÉENNE DE RÉCUPÉRATION DE VÉHICULES VOLÉS Paris, France ETNA European

Plus en détail

DÉCOUVREZ LA SOLUTION FINANCIÈRE QUI VOUS CORRESPOND!

DÉCOUVREZ LA SOLUTION FINANCIÈRE QUI VOUS CORRESPOND! DÉCOUVREZ LA SOLUTION FINANCIÈRE QUI VOUS CORRESPOND! Cher client, Vous avez en main la brochure de présentation de la gamme des produits financiers exclusivement distribués par le réseau officiel Peugeot

Plus en détail

L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie.

L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie. L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie. Le code de la route et l examen du permis prennent aujourd hui en compte une conduite sûre, économique et

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

MÉCANIQUE : (4,5 points)

MÉCANIQUE : (4,5 points) La plupart des voitures de demain devront respecter certaines caractéristiques, si l on veut réduire l impact environnemental et ainsi préserver la planète. MÉCANIQUE : (4,5 points) Partie 1 : Étude du

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail

Taxe kilométrique belge 19 juin 2015

Taxe kilométrique belge 19 juin 2015 Member of 1 19 juin 2015 2 1 Partie I. Le système de perception : - OBU - Modes de paiement - Contrôles Viapass / Satellic 3 Partie I. L impact pour les transporteurs : - Historique - Taxe vs. redevance

Plus en détail

VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL I. ACQUISITION D UN VEHICULE PAR L ENTREPRISE II. UTILISATION D UN VEHICULE PERSONNEL

VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL I. ACQUISITION D UN VEHICULE PAR L ENTREPRISE II. UTILISATION D UN VEHICULE PERSONNEL VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL Lorsque vous créez ou gérez une entreprise, vaut-il mieux mettre son véhicule personnel à disposition de son entreprise ou faire acquérir un véhicule par l entreprise?

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies

Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 13 juillet 2012 Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies Que contient le nouveau paquet «contrôle technique»?

Plus en détail

BAREME TARIFAIRE DU CONSEIL GENERAL DES VOSGES RELATIF A LA VOIRIE DEPARTEMENTALE

BAREME TARIFAIRE DU CONSEIL GENERAL DES VOSGES RELATIF A LA VOIRIE DEPARTEMENTALE BAREME TARIFAIRE DU CONSEIL GENERAL DES VOSGES RELATIF A LA VOIRIE DEPARTEMENTALE 2013 1. INTERVENTION DES PERSONNELS D EXPLOITATION Le coût horaire indiqué correspond au coût moyen de chaque cadre d emplois

Plus en détail

Frais professionnels : barèmes fiscaux des indemnités kilométriques 2015

Frais professionnels : barèmes fiscaux des indemnités kilométriques 2015 les infos DAS - n 046 17 mars 2015 Frais professionnels : barèmes fiscaux des indemnités kilométriques 2015 L arrêté du 26 février 2015 (JO du 28 février 2015) fixe les barèmes fiscaux des indemnités kilométriques

Plus en détail

PLAN D EVALUATION ET D ACTION DES RISQUES ROUTIERS

PLAN D EVALUATION ET D ACTION DES RISQUES ROUTIERS IMPLICATION - PARTICIPATION CONCERTATION IMPLICATION DU CHEF D ENTREPRISE Enquête de perception du risque auprès des salariés Intégration du risque trajet dans un engagement signé par la direction (affiché

Plus en détail

Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4

Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4 Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4 Question Une : Frik & Flooze SA est une entreprise dont l activité est d acheter et vendre des smartphones. L entreprise a été fondée

Plus en détail

Cabotage routier de marchandises :

Cabotage routier de marchandises : Cabotage routier de marchandises : la réglementation en france Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le

Plus en détail

Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises

Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises Publication Asterès 29 janvier 15 Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises Description de la note : Au premier semestre 13, le cabinet d

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE COMPTABILITÉ GÉNÉRALE VOLUME 1 Michel Calderara LIVRE DU MAÎTRE Mise en pages : Macgraph, Yves Gabioud, Puidoux Mise à jour des solutions : Frédéric Baechler Edition 2014 LEP Loisirs et Pédagogie SA, 2014

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

Votre Opel? Louez-la chez Opel Lease.

Votre Opel? Louez-la chez Opel Lease. Votre Opel? Louez-la chez Opel Lease. L E A S E OPEL LEASE EST PARTICULIÈREMENT INTÉRESSANT POUR : Les indépendants Les titulaires d une profession libérale Les entreprises OPEL LEASE : AU TRAVAIL SANS

Plus en détail

La galerie de pointe pour toutes les missions possibles et imaginables.

La galerie de pointe pour toutes les missions possibles et imaginables. La galerie de pointe pour toutes les missions possibles et imaginables. 2 www.primedesigneurope.eu 1 2 3 4 5 6 7 8 Demandez des informations détaillées sur nos produits primés à vos spécialistes Prime

Plus en détail

Chiffres clés de l'économie

Chiffres clés de l'économie Chiffres clés de l'économie Tous les chiffres présentés ici ont été calculés à partir des données d'eurostat telles qu'elles sont disponibles sur son site : http://ec.europa.eu/eurostat/fr Toutefois, seules

Plus en détail

NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC

NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC Débat public sur la ligne nouvelle Languedoc Roussillon LA PROBLEMATIQUE DES GARES NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC Gabriel JOURDAN Maître de conférences en urbanisme / urbaniste qualifié OPQU gabriel.jourdan@upmf-grenoble.fr

Plus en détail

La gestion financière des chantiers dans les petites entreprises

La gestion financière des chantiers dans les petites entreprises La gestion financière des chantiers dans les petites entreprises 1 Introduction L étude de cas (fondation d un mur antibruit) retenue pour développer la gestion financière est caractérisée par : Durée

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.citroen-europass.com EN CAS D URGENCE / 2015 CITROËN Euro Pass Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 49 93 73 74 Depuis l étranger : +33 1 49 93 73 74 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE

Plus en détail

CORRECTION. QUESTION 1 Région - Porteur Allemagne - Articulé charges fixes véhicules

CORRECTION. QUESTION 1 Région - Porteur Allemagne - Articulé charges fixes véhicules Problème N 1 CORRECTION Charges Région - Porteur Allemagne - Articulé Charges charges Charges Charges variable fixes de variables s véhicules structur charges fixes véhicules charges de structure e Carburants

Plus en détail

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus 1 Sommaire Introduction Performances indiquées sur l étiquette Date d application de l étiquetage Rôle des différents acteurs 2 2012 une règlementation Européenne

Plus en détail

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES Pensezy pour rouler l esprit libre! Les Peugeot Contrats Privilèges : 3 Niveaux d offre 3 Solutions de tranquillité Extension de garantie La prise en charge, pièces et maind

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.peugeot-openeurope.com EN CAS D URGENCE / 2015 Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 47 89 24 24 Depuis l étranger : +33 1 47 89 24 24 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE PANNE, ACCIDENT,

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

Le transport routier. de marchandises en Europe. 3 èmes. du transport routier en Basse-Normandie. le 9 novembre 2006. èmes rencontres régionales

Le transport routier. de marchandises en Europe. 3 èmes. du transport routier en Basse-Normandie. le 9 novembre 2006. èmes rencontres régionales 3 èmes èmes rencontres régionales du transport routier en Basse-Normandie Le transport routier Sources statistiques : DRE BN - ORT DAEI SES de marchandises en Europe Service Prospective Aménagement Déplacements

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 1. Définitions Les ventes des articles présentés sur notre site Web www.prada.com (ci-après «le Site») sont régies par les Conditions Générales de Vente suivantes (ci-après

Plus en détail

La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. TRANSPORTS

La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. TRANSPORTS La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. TRANSPORTS TRANSPORTS PETITJEAN Eric Direction Tel: 06 38 83 02 22 Eric.copel@orange.fr ADAM Nelly Responsable Administrative Tel:

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE ŠKODA AU 1 er MARS 2012

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE ŠKODA AU 1 er MARS 2012 CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE ŠKODA AU 1 er MARS 2012 I. Conditions d ouverture des droits (à partir du 01/03/2012) Véhicule acheté neuf à partir du 01/06/2009 (assistance de 7 ans) : votre Škoda doit

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Marchandises. Examen du 5 Octobre 2011. Questionnaire à choix multiples

Marchandises. Examen du 5 Octobre 2011. Questionnaire à choix multiples Annales de l examen Examen du 5 Octobre 2011 Questionnaire à choix multiples Cochez la bonne réponse Temps conseillé - 1h30 - Noté sur 100 points. Une note inférieure à 50 dans cette épreuve est éliminatoire.

Plus en détail

Prix du gaz et de l'électricité en Europe

Prix du gaz et de l'électricité en Europe FR0005114 MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE SECRÉTARIAT D'ÉTAT À L'INDUSTRIE Prix du gaz et de l'électricité en Europe Direction Générale de l'énergie et des Matières Premières Observatoire

Plus en détail

Mobilem auto & moto. Roulez!

Mobilem auto & moto. Roulez! Mobilem auto & moto Roulez! UNE ASSISTANCE VÉHICULE, POURQUOI? Vous vous déplacez avec votre véhicule dans votre vie quotidienne et lors de vos vacances, et pour vous une journée sans voiture devient problématique.

Plus en détail

Evolution du prix du gazole et incidence sur le prix de revient situation au 30 novembre 2015

Evolution du prix du gazole et incidence sur le prix de revient situation au 30 novembre 2015 Evolution du prix du gazole et incince sur le prix revient situation au 30 novembre 2015 SOMMAIRE 1. Indicateurs d évolution du prix du gazole.. Page 2 2. Parts relatives du gazole retenues dans les indices

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature 1 - Le candidat NOM - Prénom : Adresse CP Ville Tél. domicile Tél. portable Tél. bureau E-mail Date de naissance Situation professionnelle Salarié(e) Demandeur d emploi Etudiant(e)

Plus en détail

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes aux Messieurs les Ministres:

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes aux Messieurs les Ministres: groupe d el '. parlementaire greng 1 Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg fehai\jis're: P~$ or;putes Entrée le: fi E 2 11 /lbltl Luxembourg, le 1 septembre 2011 Monsieur

Plus en détail

Echange de permis de conduire étranger

Echange de permis de conduire étranger Echange de permis de conduire étranger 1. Documents exigés 1.1 Formulaire «demande d un permis de conduire sur la base d un permis de conduire étranger» ; 1.2 attestation d un opticien agréé ou d un médecin

Plus en détail

Laure va au cinéma. La séance commence à 14 h 15. Le film dure 2 h 05. A quelle heure Laure sortira-t-elle?

Laure va au cinéma. La séance commence à 14 h 15. Le film dure 2 h 05. A quelle heure Laure sortira-t-elle? PROBLEMES SUR LES HEURES Laure va au cinéma. La séance commence à 14 h 15. Le film dure 2 h 05. A quelle heure Laure sortira-t-elle? Laure sortira à : 2. Grégory met 12 minutes pour aller à l école. A

Plus en détail

TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE

TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE Université de Metz Année Universitaire 2010/2011 UFR Droit - AES TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES Cours de Mme Corinne BOISMAIN TD de Maître Romain LANCIA TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

VENTES AUX TRANSPORTEURS ROUTIERS INTERTERRITORIAUX

VENTES AUX TRANSPORTEURS ROUTIERS INTERTERRITORIAUX BULLETIN N O 046 Publié en février 2001 Révisé en novembre 2014 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL VENTES AUX TRANSPORTEURS ROUTIERS INTERTERRITORIAUX Le présent bulletin s adresse aux qui vendent

Plus en détail

Description: lentilles de contact pays nations football

Description: lentilles de contact pays nations football Listing de produits pour la Catégorie: lentilles de contact pays foot: lentilles de contact pays nations football Description: lentilles de contact pays nations football sport supporter / euro 2016» lentilles

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions.

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions. Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante Analyse comparative des deux solutions décembre 2010 Ordre du jour - Origine de la LGV Bordeaux-Toulouse - Comparaison

Plus en détail

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Marathon LHS II + Marathon LHD II + Marathon LHT II Goodyear Marathon LHS II + Directeur Le Marathon LHS II + possède un mélange

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Les Journées Régionales de la Création et de la Reprise d Entreprise 11 et 12 octobre 2007 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Philippe

Plus en détail

kodaassistance Assistance Nous veillons sur vous où que vous soyez.

kodaassistance Assistance Nous veillons sur vous où que vous soyez. Assistance Nous veillons sur vous où que vous soyez. Prenez la route l esprit tranquille L'assistance, en toute simplicité Le choix de la sérénité L'entretien programmé En choisissant une koda, vous avez

Plus en détail