GUIDE PRATIQUE DU PROFESSEUR DU SECOND DEGRÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE PRATIQUE DU PROFESSEUR DU SECOND DEGRÉ"

Transcription

1 GUIDE PRATIQUE DU PROFESSEUR DU SECOND DEGRÉ MIS À JOUR LE 6 SEPTEMBRE 2013

2 SOMMAIRE FICHE 1 : SITUATION ADMISTRATIVE FICHE 2 : CONCOURS EXTERNES FICHE 3 : OBLIGATIONS DE SERVICE FICHE 4 : AVANCEMENT FICHE 5 : SALAIRE FICHE 5 BIS : SALAIRE : GRILLES INDICIAIRES ET HEURES SUPPLÉMENTAIRES FICHE 6 : COMPRENDRE LE BULLETIN DE PAYE FICHE 7 : PROMOTIONS FICHE 8 : MUTATIONS FICHE 9 : LA RETRAITE FICHE 10 : PROTECTION SOCIALE FICHE 11 : CONGÉS FICHE 12 : DROIT SYNDICAL, DROIT DE GRÈVE, SERVICES SOCIAUX FICHE 13 : LE DELEGUE-AUXILIAIRE FICHE 14 : CONTRACTUALISATION DES D.A. BULLETIN D ADHESION N hésitez pas à contacter les élus à la CCMA qui peuvent vous renseigner. Les permanences ont lieu pendant les périodes scolaires : - Le mercredi de 14h à 17h au ou sur place au 7 rue Euryale Dehaynin PARIS métro Laumière Adrel :

3 FICHE 2 : CONCOURS EXTERNES En tant qu enseignant dans un établissement d enseignement privé sous contrat d association vous êtes employé par l Etat pour enseigner dans cet établissement après accord du chef d établissement. Votre salaire est versé par la Trésorerie Générale, sur ordre du Rectorat. Pour devenir enseignant dans un établissement privé sous contrat il faut : Soit avoir un contrat, vous êtes alors maître contractuel. soit avoir une A.T.E. (Autorisation Temporaire d Emploi), vous êtes alors D.A. (Délégué Auxiliaire) pour une année scolaire complète ou pour une suppléance de quelques semaines ou quelques mois. Voir fiche 13 Pour obtenir un contrat il faut : Soit passer (et réussir) un concours : - externe : - CAFEP (équivalent à des CAPES ou CAPET EXTERNES dans le public). Voir fiche 2. - interne : - CAER (équivalent aux CAPES ou CAPET INTERNES dans le public). Voir fiche 7. - TROISIEME CONCOURS si vous avez exercé des activités professionnelles en éducation ou formation (voir fiche 2) Soit passer par des mesures permettant de «résorber l emploi précaire» (voir fiche 14). Vous n avez pas pu, jusque là, obtenir de contrat pour différentes raisons : Soit votre poste ne donne pas droit à ouverture d un contrat (ex : remplacement d un maître en congé maladie ) ; par concours vous aurez une priorité pour être nommé sur un poste et vous pourrez donc avoir votre contrat définitif après validation du concours. Soit vous n avez pas les diplômes requis pour passer le concours : il faut absolument obtenir ces diplômes si vous voulez rester enseignant (pensez à la validation des acquis de l expérience V.A.E.) ATTENTION : sans contrat votre situation est particulièrement fragile, il vous faut tout faire pour obtenir ce contrat. SITUATION PARTICULIÈRE DU TRAVAIL À TEMPS PARTIEL : Si vous avez exercé plus d un an à temps complet et de façon continue, vous pouvez demander à bénéficier d un «temps partiel autorisé». La demande est à faire normalement en mars. Par sécurité, contactez les élus C.C.M.A. de votre académie pour connaître les dates et modalités. Vous pouvez également bénéficier d un mi-temps de droit pour raisons familiales, pour élever un enfant ou pour donner des soins au conjoint, à un enfant ou à un ascendant. NB : il ne faut pas confondre temps partiel autorisé et temps incomplet. Le CAFEP est un «concours externe d entrée» dans l'enseignement privé sous contrat. Les épreuves sont identiques à celles des CAPES, CAPET et CAPLP externes de l'enseignement public. Il permet d obtenir un contrat définitif. Les conditions d inscription : - être titulaire d'un master 2, ou d'un titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études postsecondaires d'au moins cinq années, acquis en France ou dans un autre Etat, ou d'un diplôme conférant le grade de master, conformément aux dispositions de l'article 2 du décret du 30 août 1999 (exemples : DESS, D.E.A., diplôme d'ingénieur...) ou d'un titre ou diplôme classé au niveau I du répertoire national des certifications professionnelles, ou d'une inscription, à la rentrée universitaire 2012, en dernière année d'étude en vue de l'obtention d'un master 2 ou d'un titre ou diplôme équivalent. Vous êtes reconnu justifier de la condition de titre ou de diplôme pour vous inscrire au concours, si vous avez ou avez eu la qualité d'enseignant titulaire. Vous êtes dispensé de diplôme, si vous êtes mère ou père d'au moins trois enfants, ou sportif de haut niveau. - Vous devez demander le pré-accord collégial : il consiste à passer des tests puis un entretien devant le CAAC composé de chefs d'établissements privés. Les tests sont passés à l'aide des services de la formation initiale de FORMIRIS. L'entretien a pour but de connaître votre motivation pour l'enseignement et plus particulièrement pour l'enseignement catholique. Ce pré-accord vous permettra ensuite de postuler dans tous les établissements du réseau de l'enseignement privé catholique. Une fois le CAFEP passé et réussi : Votre pré-accord se transforme en principe en accord collégial, vous entrez dans votre année de stage dans un premier établissement privé, à condition que vous ayez votre MASTER 2. Ce n est qu après une inspection pédagogique favorable que votre concours sera définitivement validé. LE TROISIÈME CONCOURS : (Concours d accès à une liste d aptitude aux fonctions de maître ou documentaliste). Les conditions d inscription : - Aucune condition de titre ou de diplôme n'est exigée des candidats. - Vous devez justifier d'une ou de plusieurs activités professionnelles accomplies dans le cadre d'un contrat de droit privé. La durée des activités professionnelles doit être de cinq ans au moins, appréciée à la date de publication des résultats d'admissibilité. Toute activité professionnelle rémunérée peut être prise en compte dès lors qu'elle a été accomplie sous un régime de droit privé. LE CONCOURS RESERVE concerne les DA qui justifient de 6 ans d exercice. (voir fiche 14) Consultez la rubrique «concours» du site du Ministère de l Education Nationale :

4 Les obligations de services sont de plusieurs ordres : Le temps devant élèves Le temps sans élèves LE TEMPS DEVANT ÉLÈVES : FICHE 3 : OBLIGATIONS DE SERVICE Le temps devant élèves dépend de votre échelle de rémunération et de votre matière. ECHELLE / MATIERE Cas général E.P.S. Sciences Physiques ou Sciences Naturelles Langue vivante Non agrégé Agrégé Majoration 1 de service 1 heure si plus de 8 dans des classes de moins de 20 élèves 1 heure si plus de 10 dans des classes de moins de 20 élèves Minoration 1 de service - 1 heure pour 8 dans des classes de 36 à 40 élèves. - 2 pour 8 dans les classes de plus de 40 élèves. - 1 heure pour 6 en 1 ère ou en Terminale (sauf s il y a 2 divisions d une même classe), en classe préparatoire ou en BTS. - 1 heure pour 10 dans des classes de plus de 35 élèves. - 1 heure pour au moins 8 d enseignement si aucun personnel n est attaché au laboratoire. - 1 heure pour la responsabilité d un laboratoire d au moins 6 cabines. N.B. : Les minorations de service ne se cumulent pas. L encadrement des activités des associations sportives par les professeurs d EPS est inclus dans l horaire d enseignement. À défaut, elles sont remplacées par des d enseignement. LE TEMPS SANS ÉLÈVES : - Réunions : C est le directeur de l établissement qui décide des réunions internes à caractère pédagogique dans son établissement. Il peut déclarer un enseignant absent (ayant ou non à assurer des cours pendant la journée) ; s il le fait l enseignant peut se voir retirer une journée de salaire (1/30 ème du salaire mensuel). - Suivi des élèves : Le suivi des élèves correspond à une part supplémentaire de notre salaire : l Indemnité de Suivi et d Orientation (ISO), qui inclut la participation aux conseils de classe (voir fiche 5 pour son montant). ATTENTION : il n existe aucun texte limitant le nombre de conseils de classe auquel vous devez assister. Par contre si une déclaration d absence est faite, elle ne devrait toucher qu une journée de prime ISO, c est à dire 1/270 ème de la prime annuelle. Technologie heure pour le professeur responsable d un laboratoire utilisé par au moins six divisions. 1 : une majoration de service correspond à un temps d enseignement à ajouter aux dues normalement ; une minoration correspond à un temps d enseignement à enlever aux dues.

5 FICHE 4 : AVANCEMENT FICHE 5 : SALAIRE Lorsque vous avez obtenu un contrat, vous êtes classé sur une échelle de rémunération (MA, AE, CERTIFIÉ, etc.) dont vous pouvez gravir les échelons. Pour changer d'échelon, il faut avoir passé dans chacun des échelons le temps prévu par la grille indiciaire (voir fiche 5 bis ). Ce temps varie selon que l on est promu au CHOIX (petit ou grand) ou à l ANCIENNETÉ. Bases : L année scolaire va du 1 er septembre au 31 août, donc, pour cette année scolaire, les dates d avancement et de promotion éventuelle se situent entre le 1 er septembre 2013 et le 31 août Les promotions seront décidées par la CCMA qui se réunira en avril La notation (sur 100) est composée de deux éléments : - La note administrative sur 40 qui est donnée par le chef d établissement chaque année (vous la signez). - La note pédagogique sur 60 (obtenue dans le cadre d une inspection). Avancement en CCMA : 1) Enseignants se trouvant dans une échelle de «titulaires» (agrégés, biadmissibles, certifiés, PLP, PEPS, AE, CE EPS, PEGC) : Exemple : un certifié au 7 ème échelon depuis le 1 er mars Voici les possibilités de promotion à la CCMA d avril 2013 : Grand choix Petit choix Ancienneté Proportion 30% 5/7ème Temps dans l échelon 2 ans et 6 mois 3 ans 3ans et 6 mois Date de promotion possible 01/09/ /03/ /09/2014 Cet enseignant est promouvable au 8 ème échelon : - soit au grand choix au 1 er septembre 2013 avec effet rétroactif, - soit au petit choix le 1 er mars 2014 avec effet rétroactif, - soit à l ancienneté au 1 er septembre C est la note globale sur 100 qui détermine le choix de la CCMA ; plus elle est élevée, plus l enseignant a de chances d être promu au grand choix. 2) Enseignants se trouvant dans une échelle de Maître auxiliaire : La promotion ne peut se faire que «au choix» ou «à l ancienneté». Le choix, pour chaque échelon, concerne 20% des promouvables. Un MA ne peut pas obtenir un avancement un autre jour que le 1 er du mois. Cela peut engendrer un reliquat (inférieur à 30 jours) qui est conservé et qui est utilisé en cas d accès à une échelle de titulaire lors d un reclassement. 3) Enseignants se trouvant dans une échelle de hors-classe : A part les agrégés de chaire supérieure, les avancements d échelon se font tous «à l ancienneté». Les tableaux de la fiche 5 bis donnent, pour chaque catégorie, le temps requis par échelon, l indice de traitement et le traitement mensuel brut. S ajoute également au salaire l indemnité de résidence, égale à 1% ou 3% du salaire brut suivant le lieu d implantation de l établissement, (dans certaines grandes villes ou banlieues) et l ISO (Indemnité de Suivi et d Orientation), versée à tous les enseignants pour les conseils de classe (depuis le 1/07/2010 : 1 199,16 euros par an). N.B. 1 : les salaires sont donnés avec la valeur du point de la fonction publique en vigueur depuis le 1 er juillet 2010 soit 55,5635 euros. N.B. 2 : l ISO est versée mensuellement : 99,93 euros depuis le 1/07/2010. L indemnité pour les fonctions de professeur principal (ISO part modulable) est versée mensuellement d octobre à juin ; elle varie en fonction du niveau d enseignement. Montant annuel brut depuis le 1 er juillet 2010 : (BOEN du 2/09/2010) - Classes de 6 ème, 5 ème et 4 ème des collèges et lycées professionnels : 1 230,96 euros - Classes de 3 ème des collèges et lycées professionnels : 1 408,92 euros - Classes de 1 ère année de BEP-CAP des lycées professionnels : 1 408,92 euros - Classes de Seconde des lycées d enseignement général et technique : 1 408,92 euros - Classes de 1 ère et Terminale des lycées d enseignement général et technique et autres classes des lycées professionnels : 895,44 euros - Classes de seconde, 1 ère et Terminale de Bac pro en 3 ans : 1 408,92 euros - Indemnité de professeur principal des professeurs agrégés : 1 609,44 euros - Indemnité de suivi des apprentis : 1 199,16 euros Les supplémentaires (HSA) sont payées mensuellement d octobre à juin. Le montant varie en fonction de l échelle de rémunération. Les tableaux de la fiche 5 bis donnent leur montant. La 1 ère HSA est majorée. Mais parfois, le rectorat prend du retard. Vous aurez donc un rappel (année courante pour l année civile en cours, année antérieure si le paiement se fait à partir de janvier pour les supplémentaires du premier trimestre). Les HSE sont des supplémentaires qui ne sont pas faites toute l année (vous avez encadré des TPE : vous percevrez des HSE. Vous avez remplacé un collègue absent quelques jours, vous percevrez des HSE). Voir fiche 5 bis. N.B. 3 : Si vous avez au moins deux enfants, vous touchez, en plus, le supplément familial (il faut remplir un formulaire en début d année).

6 FICHE 5 BIS : SALAIRE GRILLES INDICIAIRES ET HEURES SUPPLÉMENTAIRES Le montant indiqué est le salaire mensuel brut arrondi à l euro inférieur (il faut retrancher environ 20 % de cotisations pour avoir une approximation du salaire net). Voir le détail de ces cotisations Fiche 6. MAÎTRES AUXILIAIRES Echelon Choix Ancienneté Indice Indice Indice Indice Salaire* Salaire* Salaire* 20% MA1 MA2 MA3 MA4 Salaire* 1 2 ans 6 mois 3 ans ans 6 mois 3 ans ans 6 mois 3 ans ans 4 ans ans 4 ans ans 4 ans ans 4 ans Jusqu à la fin AUTRES CONTRACTUELS Temps dans l échelon Indice Echelon Grand choix Choix Ancienneté 30% 5/7ème AECE Salaire CE/EPS Salaire PEGC Salaire PLP1 Salaire 1 1 an* 1 an* 1 an an 1 an 6 mois* 1 an 6 mois an 1 an 6 mois* 1 an 6 mois ans 2 ans 6 mois* 2 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 6 mois 4 ans ans 6 mois 3 ans 6 mois 4 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 6 mois 4 ans 6 mois Jusqu à la fin * Pour les AECE et les CE d'eps, cet avancement n'existe pas. PEGC : Professeur d'enseignement Général des Collèges. PLP : Professeurs de Lycée Professionnel. CERTIFIÉS, PLP2, CERTIFIÉS EPS Echelon Temps dans l échelon Grand choix Choix Ancienneté Indice Salaire* 30% 5/7ème 1 3 mois mois * 1 an mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 4 ans 4 ans 6 mois ans 4 ans 5 ans ans 4 ans 6 mois 5 ans 6 mois Jusqu à la fin AGRÉGÉS, BI-ADMISSIBLES Temps dans l échelon Agrégés Bi-admissibles Echelon Grand choix Choix Ancienneté Indice Salaire* Indice Salaire* 30% 5/7ème 1 3 mois mois * 1 an ans 2 ans 6 mois 2 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois ans 6 mois 4 ans 4 ans 6 mois ans 4 ans 5 ans ans 4 ans 6 mois 5 ans 6 mois Jusqu à la fin

7 *L'entrée dans la carrière des lauréats des concours externes se fait directement au 3ème échelon depuis le 1/02/2012. Les MA qui sont reclassés dans l'échelle des certifiés le sont à l'indice le plus proche de celui auquel ils étaient payés dans l'échelle des MA Le reclassement des lauréats des concours internes se fait en tenant compte de leur ancienneté Les enseignants néo-titulaires touchent une prime d installation de euros. HORS CLASSE DES CERTIFIÉS, PLP, P. EPS, PLP2, AGRÉGÉS Agrégés Certifiés, PLP, P. EPS, PLP2 Echelon Temps dans Echelon Temps dans Indice Salaire* l échelon l échelon Indice Salaire* 1 2 ans 6 mois ans 6 mois ans 6 mois ans 6 mois ans 6 mois ans 6 mois ans 6 mois ans 6 mois ans ans an/chevron* du groupe A ans Jusqu à la fin * Agrégés : Le groupe A comprend 3 chevrons : A1, A2, A3. Echelon AGRÉGÉS DE CHAIRE SUPERIEURE Choix 20% Ancienneté Indice Salaire 1 1 an 3 mois 2 ans an 3 mois 2 ans an 3 mois 2 ans an 3 mois 2 ans ans 6 mois 6 ans an/ chevron du groupe A HEURES SUPPLÉMENTAIRES (Montant au 1/07/2010) Echelle de rémunération HSA HSA par Majoration Taux horaire Taux horaire ANNUELLE mois 1ère HSA HSE (1) HSE (2) Agrégé (15 ) 1538,69 170, ,19 49,10 53,43 Agrégé EPS (17 ) 1357,66 150, ,17 43,37 47,14 Agrégé hors classe (15 ) 1692,55 188, ,61 54,07 58,76 Bi admissible (18 ) 1126,22 125, ,02 35,98 39,10 Bi admissible (20 ) 1013,61 112, ,53 32,38 35,19 Certifié, PLP (18 ) 1076,00 119, ,91 34,37 37,36 Certifié, PLP Hors classe (18 ) 1183,61 131, ,30 37,81 41,09 Professeur EPS (20 ) 968,41 107, ,52 30,93 33,63 Professeur EPS Hors classe (20 ) 1065,25 118, ,67 34,03 36,98 AE, PEGC (18 ) 920,01 102, ,54 29,40 31,95 AE EPS (20 ) 828,00 92, ,39 26,45 28,75 CE (18 ), CE EPS (20 ) 804,92 89, ,88 25,72 27,95 CE EPS classe exceptionnelle et HC (20 h) 885,42 98, ,68 28,28 30,74 MA1 (18 ) 914,66 101, ,32 29,23 31,76 MA1 (19 ) 866,52 96, ,26 27,68 30,09 MA2 (18 ) 820,63 91, ,23 26,25 28,49 MA2 (19 ) 777,44 86, ,28 24,83 26,99 MA2 d'eps (20 ) 738,56 82, ,41 23,60 25,65 MA3 (18 ) 719,12 79, ,98 22,97 24,96 MA3 (19 ) 681,27 75, ,15 21,76 23,66 MA3 d'eps (20 ) 647,21 71, ,38 19,41 21,08 MA4 d'eps (20 ) 610,67 67, ,57 18,28 19,88 HSE 1 : Heure supplémentaire effective (exemple TPE) HSE 2 : Heure supplémentaire effective effectuée dans le cadre d'un remplacement de courte durée.

8 FICHE 6 : BULLETIN DE PAYE 1 : N ordre donné par le service gestionnaire. 2 : Temps de travail. 3 : Affectation : n de gestion. Code (902 collège, 903 lycée) et n du département. N du poste : département puis n d établissement à 4 chiffres. 4 : SIRET : n de sécurité sociale de l employeur. 5 : Identification. 3 nombres : Education nationale (206) plus n INSEE personnel de l enseignant plus code clé. 6 : Grade. Echelle de rémunération. 7 : ECH. Echelon dans le grade. 8 : Indice. Indice correspondant au grade et à l échelon. 9 : Taux horaire ou NBI. Nouvelle bonification indiciaire. Certains enseignants la perçoivent. 10 : Temps partiel. Si vous travaillez à temps partiel, c est la fraction de votre temps de travail. 11 : Eléments du salaire : - traitement brut (indice x valeur du point) 12 - Indemnité de résidence, variable suivant les régions - ISOE part fixe (indemnité de suivi et d orientation) et éventuellement : - Supplément familial, si vous avez des enfants à charge. - HSA ( supplémentaires année) - HSE ( supplémentaires effectives) - ISOE part modulable (indemnité de professeur principal) - Indemnités pour activités péri-éducatives (versées semestriellement). 12 : Retenues à la charge du salarié : Détails des cotisations sociales obligatoires : - Cotisation ouvrière vieillesse plafonnée (6,75% de la rémunération brute) - CSG (contribution sociale généralisée) 7,5% dont 5,1% déductible du revenu et 2,4% non déductible. - CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) 0,5% du traitement brut. - Cotisation ouvrière vieillesse déplafonnée, 0,1% sur la totalité de la rémunération. - URCREP : organisme qui recouvre les cotisations versées par l Etat pour la retraite complémentaire et qui seront reversées à l ARCCO et l AGIRC. Elles apparaissent sur plusieurs lignes : - cotisation ouvrière tranche A ; 4% dans la limite du plafond de la sécurité sociale ; - cotisation ouvrière tranche B ; cotisation AGIRC : 7,7% ; - cotisation ouvrière GMP (instituée en faveur des cadres dont le salaire est inférieur ou à peine supérieur au plafond de la sécurité sociale pour qu ils puissent bénéficier d une retraite cadre) ; - cotisation ouvrière CET : contribution exceptionnelle et temporaire ; elle ne génère pas de droit à la retraite ; 0,13% de la rémunération brute; - cotisation ouvrière RAEP : régime additionnel de retraite pour l enseignement privé créé par la loi CENSI ; 0,13% de la rémunération brute ; - cotisation ouvrière assurance prévoyance : précompte sur les salaires de la part de la cotisation prévoyance de maîtres ; 0,2% de la rémunération brute; - contribution solidarité : 1% du salaire net : au salaire total, on retire les cotisations du régime vieillesse. 13 : Cotisations patronales qui vous sont indiquées, pour information, dans une colonne distincte, après chaque ligne de cotisations du salarié. 14 : Totaux du mois. Base du mois pour le calcul des cotisations salariés et employeurs. 15 : Montant imposable pour l année : addition des salaires nets perçus depuis le début de l année plus la CSG non déductible et la RDS. 16 : Net à payer : la somme virée sur votre compte bancaire (salaire brut moins les cotisations).

9 FICHE 7 : PROMOTIONS FICHE 8 : MUTATIONS CONCOURS INTERNE : Le CAER PC (Concours d'accès à l Echelle de Rémunération des professeurs certifiés pour l'enseignement privé sous contrat) est ouvert aux maîtres contractuels ou aux D.A. qui enseignent depuis au moins 3 ans : - diplômes requis : - Candidats recrutés avant le 30 juillet 2009 (date d'entrée en vigueur des nouvelles dispositions) : A titre transitoire et jusqu'à la session 2015 incluse, vous pouvez vous présenter au concours si vous justifiez, au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité, des conditions de diplôme en vigueur à la session 2009 : - licence, ou titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études postsecondaires d'au moins trois années, acquis en France ou dans un autre Etat, et attesté par l'autorité compétente de l'etat considéré. - Candidats recrutés à partir du 30 juillet 2009 (date d'entrée en vigueur des nouvelles dispositions): Vous devez justifier à la date de publication des résultats d'admissibilité : - d'un master 2 ou d'un titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études post-secondaires d'au moins cinq années, acquis en France ou dans un autre Etat, et attesté par l'autorité compétente de l'etat considéré. Consulter la page «concours» du site du ministère ATTENTION : pour les DA, il est important de savoir qu'il ne s'agit pas d'un concours de recrutement. Suite à la loi CENSI, il est possible de valider le concours sur un service protégé. Après validation définitive, il vous faudra de plus postuler sur un service vacant d au moins un mi-temps donnant droit à un contrat définitif. Le CAER PA (Concours d'accès à l Echelle de Rémunération des professeurs agrégés pour l'enseignement privé sous contrat) est ouvert aux maîtres contractuels qui enseignent depuis au moins 5 ans : - diplômes requis : - Candidats recrutés avant le 30 juillet 2009 (date d'entrée en vigueur des nouvelles dispositions): A titre transitoire et jusqu'à la session 2015 incluse, vous pouvez vous présenter au concours si vous justifiez, au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité, des conditions de diplôme en vigueur à la session 2009 : - maîtrise (M1), ou titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études postsecondaires d'au moins quatre années, acquis en France ou dans un autre Etat, et attesté par l'autorité compétente de l'etat considéré, ou CAPES obtenu avant Candidats recrutés à partir du 30 juillet 2009 (date d'entrée en vigueur des nouvelles dispositions) : Vous devez justifier à la date de publication des résultats d'admissibilité : - d'un master 2 ou d'un titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études postsecondaires d'au moins cinq années, acquis en France ou dans un autre Etat, et attesté par l'autorité compétente de l'etat considéré, N.B. : Vous êtes reconnu justifier de la condition de titre ou de diplôme pour vous inscrire au concours, si vous avez ou avez eu la qualité de maître contractuel des établissements d'enseignement privés sous contrat admis définitivement à l'échelle de rémunération des professeurs certifiés, des professeurs d'eps, des professeurs de lycée professionnel ou des professeurs des écoles. LISTES D'APTITUDE : L'inscription sur une liste d'aptitude permet, dans des proportions budgétairement limitées, d'accéder à une autre échelle de rémunération, l'inspection étant, dans certains cas, obligatoire. On distingue plusieurs types de listes : - Au niveau national : tour extérieur, hors classe agrégé - Au niveau académique : liste d'intégration, classes exceptionnelles, hors classe. Les documents pour s inscrire à une demande de promotion sur liste d aptitude sont affichés par le chef d établissement en salle des professeurs. Vérifiez si vous remplissez les critères et inscrivez-vous. N.B. : il y a très peu de postes par matière chaque année pour ce type de promotion Si vous souhaitez changer d'établissement, il faut d'abord déclarer votre intention de demander une mutation auprès du chef de l établissement que vous voulez quitter, du Rectorat et de la Commission Académique de l'emploi (C.A.E.) et formuler votre candidature sur un emploi vacant (dans le cas d un poste dont on est sûr qu il sera libre l année suivante) ou susceptible d'être vacant (dans le cas d un poste qui sera peut être libéré l année suivante). La liste des postes vacants et susceptibles d être vacants est consultable au plus tard à la mi-avril sur internet. Demander une mutation ne correspond jamais à une démission. Si votre mutation ne peut aboutir, vous restez sur votre poste qui cesse d être alors déclaré susceptible d être vacant. Le Rectorat est chargé d organiser le mouvement : dates de déclaration des services vacants, dates pour postuler, dates des réunions CCMA, etc. Dans le cadre des commissions internes à l enseignement privé, la C.A.E. se réunit pour préparer le mouvement en veillant au respect des règles définies dans les textes réglementaires et l'accord national sur l'emploi des enseignants du second degré. NB : la circulaire sur l emploi du 24/11/2005 prévoit les priorités suivantes : 1. maîtres titulaires d un contrat définitif dont le service a été réduit ou supprimé ; 2. maîtres titulaires d un contrat définitif candidats à une mutation ; 3. lauréats des concours externes ayant validé leur année de formation ; 4. lauréats des concours internes ayant validé leur année de stage ; 5. bénéficiaires d une mesure de résorption de l emploi précaire ayant validé leur année de stage ; 6. lauréats de concours et bénéficiaires d une mesure de résorption de l emploi précaire devant effectuer leur année de formation ou de stage. La décision de proposer quelqu'un sur un poste revient au recteur après avis de la C.C.M.A. Il faut, de plus, que la personne obtienne l aval du chef d établissement. NB : Depuis 2006, un refus d un chef d établissement doit obligatoirement être motivé, le motif étant apprécié par l administration. En cas de litige suite à la décision de l administration, il appartiendra au tribunal administratif de statuer. En contrepartie, un enseignant qui refusera un service sur lequel il aura postulé, devra lui aussi présenter un motif légitime pour ce refus.

10 FICHE 9 : LA RETRAITE. FICHE 10 : PROTECTION SOCIALE Le régime de retraite s appliquant aux enseignants sous contrat est le régime du privé. Nous sommes des agents de l Etat, mais pas des «fonctionnaires» Il est constitué de plusieurs «étages» : Le régime général de la sécurité sociale (RGSS) Le régime ARRCO (retraite complémentaire) * Le régime ARGIC (retraite complémentaire des cadres) ** Le total de ces trois étages ne nous assurant pas une retraite du même niveau que les enseignants du public, un quatrième étage «retraite additionnelle» vient s ajouter pour les départs en retraite depuis le 1 er septembre 2005 grâce à la loi CENSI. Le décret du 18/02/2013 a modifié les conditions d attribution et de calcul de cette retraite additionnelle : Pour les maîtres admis à la retraite ou au bénéfice des avantages temporaires de retraite servis par l'etat après la date d'entrée en vigueur du décret n du 18 février 2013, le montant correspond au résultat de l'addition des deux fractions suivantes : a) 8 % pondéré d'un coefficient correspondant au rapport entre la durée des services effectués après le 31 août 2005 et la durée totale des services ; b) 2 % pondéré d'un coefficient correspondant au rapport entre la durée des services effectués avant le 1 er septembre 2005 et la durée totale des services. NB 1 : la cotisation sur nos fiches de paie correspondant à cette partie de la retraite va progressivement augmenter pour passer de 0,75% (actuel) à 1% en NB 2 : la pension de ce régime additionnel est quérable c est-à-dire que vous ne la percevrez que si vous en faites la demande. NB 3 : Pension du RGSS = SAM x Taux x nombre de trimestres obtenus (cotisés + assimilés) Nombre de trimestres exigés NB 4 : La réforme des retraites votée en 2010 s applique aux salariés nés après le 1 er juillet Consultez le site pour vérifier votre relevé de carrière du régime général Consultez le site pour votre retraite complémentaire * Valeur du point ARRCO : 1,2513 au 1/04/2013 ** Valeur du point AGIRC : 0,4352 au 1/04/2013 Régime santé Depuis le 1 er septembre 2005, les maîtres contractuels et agréés des établissements sous contrat sont passés au régime des fonctionnaires pour les risques : maladies, maternité, invalidité et décès. NB : les suppléants et les délégués auxiliaires (DA) ne sont pas concernés et demeurent au régime général de la sécurité sociale. La conséquence principale est que le traitement est maintenu (avec 1 jour de carence) en cas d arrêt de travail pour maladie, la Sécurité Sociale ne verse plus d indemnités journalières. Les documents d arrêt de travail sont les mêmes et sont envoyés, par l intermédiaire de l établissement, directement au rectorat. Les feuilles de remboursement de soins sont envoyées aux mêmes organismes que précédemment. Prévoyance (Voir BOEN du 24/09/2009) La prévoyance est prise en charge par l établissement à hauteur de 1,05% et par le maître à hauteur de 0,2%. NB : cette cotisation est précomptée sur le salaire par l Education Nationale, l établissement ne doit rien réclamer au maître. Cette cotisation obligatoire doit garantir : Le versement d'une indemnité assurant pratiquement le salaire net, - en cas de maladie ou accident du travail ou de la vie privée, - en cas d'invalidité permanente totale ou partielle Le versement d'un capital décès aux ayants droit. Les négociations suite à la loi CENSI ont permis d aboutir à un accord national qui est entré en vigueur le 1 er janvier Les principales garanties sont les suivantes : allocations d incapacité et d invalidité à hauteur de 92% du salaire net, obligation de revalorisation en fonction de la valeur du point d indice et du changement d échelon à l ancienneté, capital décès avec majoration pour enfant à charge ou rente éducation, des prestations calculées sur la rémunération à temps plein pour les temps partiels autorisés. Chômage Tous les enseignants perdant involontairement leur emploi, y compris ceux dont le contrat est résilié par l'administration et les agents en suppléance, ont droit à des indemnités versées par l'etat. Il est à noter que le chef d'établissement ne dispose d'aucun pouvoir en matière de licenciement : seul le Recteur (après consultation de la CCMA) peut mettre fin à votre contrat. Quelles que soient les pressions, ne démissionnez jamais, vous renonceriez à vos droits. Mesures sociales Si vous avez des enfants à charge, vous pouvez recevoir des aides pour : garde d'enfants, séjour en classe transplantée, séjours en centre de vacances, séjours de vacances familiales... Sous condition de ressources, vous pouvez bénéficier de chèques-vacances pour vous-même et votre famille. Consulter le site de l académie rubrique «Personnels de l académie», puis rubrique «Social» où vous trouverez toutes les informations utiles et les dossiers à télécharger.

GUIDE PROFESSIONNEL DU MAÎTRE DELEGUE EN SECOND DEGRE

GUIDE PROFESSIONNEL DU MAÎTRE DELEGUE EN SECOND DEGRE Syndicat Départemental de la Formation et de l'enseignement Privés 8, rue de la Garrigole Boîte postale 146 66001 Perpignan Cedex 04 68 50 77 50 pyrenees.orientales@fep.cfdt.fr GUIDE PROFESSIONNEL DU MAÎTRE

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES Sommaire Fiche n 1 : Les textes de référence Fiche n 2 : Les bénéficiaires Fiche n 3 : Les périodes d études concernées Fiche n 4 : Les modalités du rachat Fiche n 5

Plus en détail

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ Circulaire n 24/2006 Cl. C 477 Colmar, le 29 juin 2006 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

Plus en détail

Rémunérations Indemnités

Rémunérations Indemnités Guide pratique Édition 2014-2015 Rémunérations Indemnités Syndicat Général de l'éducation Nationale et de la Recherche Publique-CFDT 47-49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris cedex 19 tél : 01 56 41 51 00

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Administrative B Concours Rédacteur Principal 2 ème classe Mise à jour : juillet 2014 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

Les MA sont des personnels non-titulaires, recrutés, à titre essentiellement précaire, par les recteurs,

Les MA sont des personnels non-titulaires, recrutés, à titre essentiellement précaire, par les recteurs, www.snalc.fr Sommaire Guide des Maîtres Auxiliaires SYNDICAT NATIONAL des LYCÉES et COLLÈGES Décembre 2007-6 ème édition 1 > Textes fondamentaux 1 > Rôle des M.A. 2 > Classement des M.A. 2 > Notation administrative

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)?

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)? SYNEP Le syndical SYNDICAT NATIONAL DE L ENSEIGNEMENT PRIVE Maison de la CFE-CGC 63 rue du Rocher 75008 PARIS tél. : 01 55 30 13 19 Fax : 01 55 30 13 20 Email : synep@synep.org Recrutement d enseignants

Plus en détail

Mémo. Assistant d Education. SE-UNSA 974 section de la Réunion

Mémo. Assistant d Education. SE-UNSA 974 section de la Réunion Mémo Assistant d Education SE-UNSA 974 section de la Réunion Sommaire 1. RAPPEL DES TEXTES EN VIGUEUR page 3 2. LE RECRUTEMENT page 4 - Les conditions à remplir pour être recruté - La candidature sur internet

Plus en détail

La rémunération. Échelonnement indiciaire de 1 re classe

La rémunération. Échelonnement indiciaire de 1 re classe Bernard LEPREUX La rémunération Cet article contient de nombreuses références à des numéros de Direction plus anciens. Si vous n avez pas (ou plus) ces numéros, ils sont tous consultables et téléchargeables

Plus en détail

HEURES D'INTERROGATION DANS LES CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES

HEURES D'INTERROGATION DANS LES CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES HEURES D'INTERROGATION DANS LES CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES (CPGE) Extraits du "VADEMECUM des Indemnités de Responsabilité Etablissement» - Bénéficiaires : Les personnels enseignants du second

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE TERRITORIAL

CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE TERRITORIAL FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE TERRITORIAL CENTRE DE GESTION DU JURA 5 avenue de la République BP 86 39303 CHAMPAGNOLE CEDEX Tél : 03 84 53 06 39 Fax : 03

Plus en détail

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003.

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. La loi n 2003-775 constitue une réforme importante pour la retraite des professeurs agrégés. Certains points restent imprécis

Plus en détail

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein Enseignants associés Référence : décret n 85-733 du 17 juillet 1985 modifié décret n 2007-772 du 10 mai 2007 et arrêté du 10 mai 2007 Le régime de l association régi par le décret n 85-733 du 17 juillet

Plus en détail

Division des Etablissements d Enseignement Privé

Division des Etablissements d Enseignement Privé Division des Etablissements d Enseignement Privé DEEP/14-654-323 du 15/12/2014 RETRAITE ANNEE 2015 ET REGIME ADDITIONNEL DE RETRAITE PERSONNELS ENSEIGNANTS DU SECOND DEGRE DES ETABLISSEMENTS PRIVES SOUS

Plus en détail

Comment lire sa fiche de paie?

Comment lire sa fiche de paie? Sommaire : Comment lire sa fiche de paie? 1. Désignation de votre service gestionnaire 1.1. Libellé des élements de votre feuille 2. Identification personnelle à rappeler dans toute correspondance avec

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

Le recteur. Mesdames les Directrices Messieurs les Directeurs d établissements d enseignement privés du second degré sous contrat d association

Le recteur. Mesdames les Directrices Messieurs les Directeurs d établissements d enseignement privés du second degré sous contrat d association Le recteur à Rectorat Service Division De l Enseignement Privé Mesdames les Directrices Messieurs les Directeurs d établissements d enseignement privés du second degré sous contrat d association Rennes,

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen.

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen. QUESTIONS/REPONSES SUR LES CONCOURS DE RECRUTEMENT 1. Diplômes requis pour les concours de recrutement 2012? Au moment de l inscription aux concours de recrutement : M1 acquis et inscription en M2 ou possession

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (version initiale du 22 juin 2009, version modifiée par les Commissions Permanentes

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié International Le Pack Expat CFE Bulletin d adhésion individuelle Salarié À remplir et à retourner à : Humanis - Direction des activités internationales 93 rue Marceau - 93187 Montreuil cedex Identification

Plus en détail

S agissant des personnels enseignants du 1 er degré, la présente circulaire rappelle les règles de mobilisation et d attribution du D.I.F.

S agissant des personnels enseignants du 1 er degré, la présente circulaire rappelle les règles de mobilisation et d attribution du D.I.F. Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale à Mesdames et messieurs les maîtres contractuels, les maîtres agréés et maîtres délégués du 1 er degré. Division des personnels

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS STATUT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Références : Décret 2004-878 du 26 août 2004, modifié par le décret 2010-531 du 20 mai 2010 ; Circulaire ministérielle N10-007135-D du 31 mai 2010 (annexe 1). Les règles

Plus en détail

Services susceptibles d être retenus pour le classement :

Services susceptibles d être retenus pour le classement : NOTICE relative à la constitution des DOSSIERS de CLASSEMENT (Décret n 51-1423 du 05/12/51 modifié) Division des Personnels Enseignants Services susceptibles d être retenus pour le classement : - tous

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE SDFSS BUREAU DE LA LEGISLATION FINANCIERE (5B)

DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE SDFSS BUREAU DE LA LEGISLATION FINANCIERE (5B) Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Document de travail 29 mars 2006 DIRECTION DE LA SECURITE

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ NOTE TECHNIQUE RELATIVE À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ ordonnance n 82-297 du 31 mars 1982 (modifiée notamment par la loi n 2003-775 du 21 Août 2003 portant réforme des retraites article 73 et le

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

1 -Formations éligibles au DIF pour ces personnels.

1 -Formations éligibles au DIF pour ces personnels. Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale des Bouches-du-Rhône à Mesdames et messieurs les instituteurs et professeurs des écoles Division des personnels DIF Public Téléphone

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1213 Date: 12 juillet 2004

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1213 Date: 12 juillet 2004 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction générale de l administration Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

REGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS

REGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS Comité Technique Paritaire Réunion du 28 septembre 2010 Annexe 1 REGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS Règles d ouverture, de fonctionnement, de gestion et de fermeture du Compte Epargne-Temps (art 10 du décret

Plus en détail

Versailles, le. Le Recteur de l'académie de Versailles Chancelier des Universités. Affaire suivie par : Christiane LESIRE

Versailles, le. Le Recteur de l'académie de Versailles Chancelier des Universités. Affaire suivie par : Christiane LESIRE Versailles, le Le Recteur de l'académie de Versailles Chancelier des Universités COORDINATION ACADEMIQUE PAYE CAP/CL/08-39 Affaire suivie par : Christiane LESIRE 01 30 83 40 32 01 30 83 51 80 mél : paye@ac-versailles.fr

Plus en détail

Guide pratique de l épargnant

Guide pratique de l épargnant Guide pratique de l épargnant Article 83 euro rendre votre contrat / Effectuer des versements individuels facultatifs / La vie de votre contrat en 8 questions / C otre complément de revenu / Consulter

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

Division Financière L AIDE A L INSTALLATION : LE PRET MOBILITE

Division Financière L AIDE A L INSTALLATION : LE PRET MOBILITE Division Financière DIFIN07-397-426 du 10//09/07 L AIDE A L INSTALLATION : LE PRET MOBILITE Références : - Circulaires du ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique du 5 et 24

Plus en détail

III. Le temps de travail :

III. Le temps de travail : III. Le temps de travail : III.1. L Organisation, l Aménagement et la Réduction du Temps de Travail (OARTT). Un accord national (l OARTT «national») est négocié entre la Direction Générale et les Organisations

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Humanis - Délégation internationale 93 rue Marceau - 93187 Montreuil Cedex M me M lle M. Nom... Nom de naissance...

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

La retraite du fonctionnaire

La retraite du fonctionnaire La retraite du fonctionnaire Réglementation en vigueur au 1 er mai 2012 Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE. Réforme des retraites. La validation des services des non titulaires

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE. Réforme des retraites. La validation des services des non titulaires MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Réforme des retraites La validation des services des non titulaires LA VALIDATION DES SERVICES DE NON TITULAIRES DGAFP 21 avril 2005 1 SOMMAIRE LES TEXTES 3 LES PERSONNELS

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Un nouveau régime de frais de soins de santé et un nouveau régime de prévoyance communs à l ensemble des agents de Pôle emploi seront mis en

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION À LA RETRAITE

DEMANDE D'ADMISSION À LA RETRAITE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE RECTORAT 20, boulevard d'alsace-lorraine 80063 AMIENS CEDEX 9 DIVISION DES PERSONNELS D ADMINISTRATION ET D ENCADREMENT Bureaux DPAE2 DPAE3 DPAE4 - DPAID5 DIVISION DE

Plus en détail

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Groupe Professionnel de Secteur CPE Colmar Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

Section 1. Modalités d ouverture et d alimentation du compte épargnetemps

Section 1. Modalités d ouverture et d alimentation du compte épargnetemps section temps de travail LES CONGES ET TITRE I : LES TITULAIRES DEUXIEME PARTIE : LES CONGES ET CHAPITRE 2 : LE COMPTE EPARGNE-TEMPS (CET) Dernière mise à jour : Avril 2012 TEXTES APPLICABLES - Décret

Plus en détail

Édition 2013. Guide de l alternance dans les IEG. Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org

Édition 2013. Guide de l alternance dans les IEG. Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org Édition 2013 Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org Laurine Eugénie Secrétaire Fédérale L objectif est double : FO Énergie et Mines vous souhaite la bienvenue dans les entreprises des Industries

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau Marseille, le 05 juillet 2013 - Aux Syndicats Bonjour, L AFETE lance un stage sur le thème : Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau en direction des membres nouvellement élus

Plus en détail

CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010

CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010 CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010 LE COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) Textes de référence : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe Mise à jour : 16 janvier 2015 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS ET PRINCIPALES FONCTIONS

Plus en détail

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

Grenoble, le 16 janvier 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités. Mesdames et messieurs les chefs d établissement

Grenoble, le 16 janvier 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités. Mesdames et messieurs les chefs d établissement Grenoble, le 16 janvier 2015 Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités à Rectorat Division des personnels enseignants DIPER E DIR Réf N 15-002 Affaire suivie par : Franck Lenoir Téléphone

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

Guide du futur retraité

Guide du futur retraité Guide du futur retraité 2013 Sommaire L âge de la retraite page 04 Le droit à pension page 09 Les avantages liés aux enfants et les bonifications page 10 Le calcul de la pension page 12 Les prélèvements

Plus en détail

Ce document à été créé par la direction de la communication de l Université Catholique de l Ouest à Angers, en collaboration avec les SAAR et les

Ce document à été créé par la direction de la communication de l Université Catholique de l Ouest à Angers, en collaboration avec les SAAR et les . Ce document à été créé par la direction de la communication de l Université Catholique de l Ouest à Angers, en collaboration avec les SAAR et les ISFEC de l Ouest, et validé par le SGEC. 2 QUESTIONS/RéPONSES

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE L E S S E N T I E L La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

MERE DE 3 ENFANTS estimation de votre pension (second degré)

MERE DE 3 ENFANTS estimation de votre pension (second degré) MERE DE 3 ENFANTS estimation de votre pension (second degré) Les fonctionnaires, mères de trois enfants bénéficient du départ anticipé (possibilité de partir quand elles le veulent). Pour le calcul de

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 comporte différentes mesures visant notamment à développer

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS BUREAU SYNDICAL du 20 juin 2014

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS BUREAU SYNDICAL du 20 juin 2014 SMIRTOM du SAINT-AMANDOIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS BUREAU SYNDICAL du 20 juin 2014 L an deux mil quatorze, le 20 juin à neuf heures trente, le bureau syndical du SMIRTOM du Saint-Amandois

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT

LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL SOMMAIRE LES EMPLOIS CONCERNÉS... 4 LA PROCÉDURE...

Plus en détail

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C Avant les démarches administratives - pour tout contrat, qu il soit du secteur privé ou du secteur

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre prévoyance Incapacité et invalidité Décès Notice d information Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre SOMMAIRE Présentation 5 Tableau récapitulatif

Plus en détail

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Unité Retraites CDG76 Janvier 2012 La CNRACL Les principaux textes 1 1945 : ordonnance 45-993 du 17 mai 1947 : décret 47-1846 du 19 septembre 1949 : décret 49-1416

Plus en détail

Le Président du Centre de gestion

Le Président du Centre de gestion Circulaire du 1 er juin 2010 Dernière mise à jour en janvier 2011 MODALITES D UTILISATION DU COMPTE EPARGNE-TEMPS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Réf. - Décret 2004-878 du 26 août 2004 relatif au

Plus en détail

JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE...

JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE... Institution de Prévoyance ocirp SIEGE SOCIAL : 12, RUE MASSUE - 94684 VINCENNES CEDEX ADHESION AU REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE... Institution de Prévoyance

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Les étapes des élections des délégués du personnel

Les étapes des élections des délégués du personnel C est à l employeur qu il appartient, lorsque le seuil d effectif est dépassé puis une fois tous les 4 ans, d organiser les élections des délégués du personnel. Il doit alors préparer les élections en

Plus en détail