NOTE PER LA LETTURA E LA PRONUNCIA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE PER LA LETTURA E LA PRONUNCIA"

Transcription

1 NOTE PER LA LETTURA E LA PRONUNCIA La pronuncia dell antico francese tra XII e XIII secolo non è facilmente riducibile a regole fisse; ciononostante, esistono delle tendenze generali che possono essere impiegate con una certa sicurezza. L antico francese, a differenza del francese moderno, ha una corrispondenza piuttosto regolare tra grafia e fonetica: in linea di massima, non esistono grafemi che non vengano pronunciati. Così, ad esempio, la desinenza -ent della III persona plurale dei verbi si legge [ənt], la r non ha il suono uvulare tipico del francese moderno (e pertanto va pronunciata come in italiano), e le vocali seguite da consonante nasale sono nasalizzate, ma si conserva la pronuncia della consonante nasale, anche se finale di parola: bon è [bõn] e non [bõ]. Vocali. L antico francese è ricco in suoni vocalici semplici, ma anche dittonghi, trittonghi e vocali nasali; tutti i suoni sono pronunciati e non ridotti a vocali miste, come in francese moderno, secondo il seguente schema: - i = come in italiano. - e = come in italiano, può essere aperta o chiusa; è probabilmente aperta la e derivante da A tonica latina in sillaba libera: MAREM > mer [mεr]; un ultima e è quella finale, che è pronunciata come muta o schwa [ə], come le vocali finali del napoletano, anche nella 3 a persona plurale dei verbi. - a = come in italiano. - o = come in italiano può essere aperta o chiusa; è aperta la o derivante da AU latino: CAUSA > chose, mentre la o chiusa derivante da Ō e Ŭ latine può anche essere chiusa fino a u come in francese moderno: AMOREM > amor / amur. - u = ha il suono [y] (anteriore arrotondato) come nel francese moderno. Le vocali atone seguono più o meno lo stesso schema: solo e atona interna è ridotta a uno schwa anche in posizione finale (e tonica in posizione finale è marcata da un accento acuto nei testi a stampa: chanté). Dittonghi. Sono numerosi, alcuni dei quali già in via di evoluzione. Sono formati con i [j] e u [w] semivocali e sono tutti discendenti (cioè accentati sul primo elemento), ma in evoluzione verso la forma ascendente (cioè accentati sul secondo elemento): - ai = precocemente già pronunciato come e aperta, come si capisce dalla grafia fet per fait in testi coevi a Chrétien. - ei = pronunciato e spesso scritto oi come boy inglese; il suono si evolve durante questo periodo in oe, pur essendo ancora scritto oi. - Ancora: ie, ue, oi, ui [yi], au, eu, ou, così come i trittonghi eau e ieu sono letti come sono scritti. Vocali (e dittonghi) nasali. La nasalizzazione, tipica del francese, coinvolge la maggior parte dei suoni vocalici, ed è un fenomeno in piena evoluzione nel XII secolo, a partire dalle vocali più aperte. Interessa i suoni ã (es. sanc); õ aperta (es. bon, bonne) e i dittonghi uē [yε] (es. buen) e ãi (es. pain). Semivocali. L antico francese possiede anche la semivocale (o semiconsonante) i, y (paien, payen) pronunciata come nell italiano noia. Consonanti. Si pronunciano tutti come in italiano, inclusa come si è detto la r. Vanno notati anche i seguenti casi, diversi dall italiano o dal francese moderno: - c = davanti a e e i si pronuncia ts come toscano (o napoletano) zucchero. - ch = come in italiano cera. - g = davanti a e e i come italiano gesto, giro. - j = davanti a qualsiasi vocale come italiano gesto, giro. - h = iniziale nei testi più antichi è ancora aspirata in parole di origine germanica. - qu = davanti a qualsiasi vocale come italiano cane, chi. - il, ill = dopo vocale (fille, vieil, vieille) rappresenta il suono palatale laterale come in italiano figlio. - gn, ngn = è la palatale nasale come italiano ragno. - s = iniziale e finale, come la s sorda; in posizione preconsonantale (esteile, estoit), tende a scomparire nella pronuncia. - s = intervocalica è sonora come italiano settentrionale rosa. - z = finale è una z sorda [ts] come toscano zucchero. - x = finale è il relitto di un segno abbreviativo: va letto -us. 1

2 GENERALITÀ GRAFICO-LINGUISTICHE DELLA SCRIPTA DI GUIOT Ci pare utile ricordare sommariamente alcune peculiarità linguistiche della varietà franciana con tratti champenois del francese antico di Guiot, copista di A, così come individuate da MICHA 1957 e HARF-LANCNER Il manoscritto presenta: a) l alternanza tra forme dittongate e monottongate degli esiti di e implicata tra un suono occlusivo e -us: es. quiex v / quex v. 661, tiex v. 740 / tex v b) l alternanza nell uso dei dittonghi: - ai / ei (a volte semplicemente e): es. faire v. 665 / feire v. 638 / fet v. 26; empleidier v ei / oi, con prevalenza del secondo esito sul primo: soloil v. 725 / soleil v. 6376; ma sempre consoil v. 642, mervoille v. 659, vermoille v. 737; i due dittonghi dovevano già essere pronunciati oi, come garantisce la rima oreille : esvoille, vv ue / oe: es. avuec v / avoec v. 6764; uevre v. 734 / oevre v. 2268; sempre con ue le forme cuer e duel, passim. c) Rilevante il trattamento delle vocali che precedono un suono nasale: - e passa generalmente ad a (an), salvo che in posizione iniziale di parola, dove si alterna ad en: anfermeté v. 635, anracinez v. 649, anseignier v. 681; ma antendre v. 657, Engelterre v. 16, enor v. 2288, entiers v. 3135, entremetez v. 3176; rilevante la rima atendre : prandre (vv ), che garantisce una forte nasalizzazione di e anche quando è conservata graficamente. - e si conserva anche dopo g [dʒ], per segnalare il valore palatale della consonante: argent v. 4775, sergent v alternanza tra ein e ain, a vantaggio del secondo esito, per influsso della nasale: es. ainz v. 11, mains v. 42, premerains v. 4753; ma regolarmente einçois v alternanza uen / oen: es. buen v / boen v. 668; sempre uen nei possessivi: tuen v. 1331, suen v d) Alcune particolarità riguardano le consonanti: - l, anziché evolvere in u, si conserva abbastanza regolarmente, dando luogo ad alternanze al / au sia in posizione iniziale di parola che interna: es. altres v. 40 / autres, 736; valt, in rima con chalt, vv ; aumaire v. 20, autresi v g si alterna a j per la palatale, che forse ha già iniziato diversamente da quanto detto nel paragrafo precedente il suo passaggio alla fricativa prepalatale [ʒ]: ge v. 625 / gié v / je v. 626, geus v. 674 / jeus v in controtendenza con l assetto francese antico, che normalmente non presenta vocali geminate, presentano il raddoppio (meramente grafico, il più delle volte), le consonanti l (traveilleroit v. 643, mervoille v. 659, failliz v. 747, bailliz v. 748); n (poinne v. 2271, plainne v. 2359, grainne v. 2360, certainne v. 3103, vileinne v. 3104); r (conquerre v. 15, porroit v. 655, verrine v. 723, voirre v. 731, girront v. 3185); s (rossignol v. 7, lesse v. 619, asseürer v. 2292, tressailli v. 2314). - i nessi s + consonante si conservano spesso in sede interna di parola: -sc- (richesce v. 2338, peresce v. 3106); -sf- (desfandre v. 4784, sosfrir v. 6007); -sl- (crosle v. 5977, hasle v. 6763, masle v. 6764, vaslet v. 9); -st- (chastie v. 680, Crestïens v. 23, estainte v. 44); -st- (estrez v. 22, nostre v. 30, mestre v. 682). - la n palatale è resa prevalentemente con il grafema -ign / -ingn: es. anseignier v. 681, Bretaigne v. 17, seignor v. 21; coveingne v. 4791, desdaingne v. 683, poingnant v. 4778, tesmoingne v la x finale, che si è già detto valere normalmente -us, in taluni casi è sostituita con la forma a piene lettere: Dex, Dio v. 36, ma sempre deus, due v. 753; tuttavia, sempre max v. 661, biax v. 4764, ostex v e) Dal punto di vista morfologico, Guiot rispetta regolarmente la declinazione bicasuale, secondo i consueti modelli: - nomi maschili parisillabi di I e II classe (da II e III decl. latina): singolare plurale cas sujet LOCUS > li leus LOCI > li leu cas régime LOCUM > le leu LOCOS > les leus - nomi maschili imparisillabi di III classe (da III decl. latina ad accento variabile): singolare plurale cas sujet IMPERATOR > li (l )emperere IMPERATORI > li empereor cas régime IMPERATOREM > le (l )empereor IMPERATORES > les empereors - nomi femminili di I classe (da I decl. latina): singolare plurale cas sujet ROSA > la rose ROSAE > les roses cas régime ROSAM > la rose ROSAS > les roses - nomi femminili di II classe (da III decl. latina): singolare plurale cas sujet *AMORIS > amors AMORES > amors cas régime AMOREM > amor AMORES > amors Per segnalazioni di fatti linguistici più specifici, si rinvia alle note di commento ai testi antologizzati. 2

3 1. Il prologo del romanzo (vv. 1-46) 1 Cil qui fist d Erec et d Enide, Et les comandemanz d Ovide Et l Art d amors an romans mist, Et le Mors de l espaule fist, 5 Del roi Marc et d Ysalt la Blonde, Et de la hupe et de l aronde Et del rossignol la muance, Un novel conte rancomance D un vaslet qui an Grece fu 10 Del linage le roi Artu. Mes ainz que de lui rien vos die, Orroiz de son pere la vie, Dom il fu, et de quel linage. Tant fu preuz et de fier corage 15 Que, por pris et por los conquerre, Ala de Grece an Engleterre, Qui lors estoit Bretaigne dite. Ceste estoire trovons escrite, Que conter vos vuel et retraire, 20 En un des livres de l aumaire Mon seignor saint Pere a Biauvez; De la fu li contes estrez Don cest romanz fist Crestïens. Li livres est molt ancïens 25 Qui tesmoigne l estoire a voire Por ce fet ele mialz a croire. Par les livres que nos avons Les fez des ancïens savons Et del siegle qui fu jadis. 30 Ce nos ont nostre livre apris Qu an Grece ot de chevalerie Le premier los et de clergie. Puis vint chevalerie a Rome Et de la clergie la some, 35 Qui or est an France venue. Dex doint qu ele i soit maintenue Et que li leus li abelisse Tant que ja mes de France n isse L enors qui s i est arestee. 40 Dex l avoit as altres prestee: Car des Grezois ne des Romains Ne dit an mes ne plus ne mains, D ax est la parole remese Et estainte la vive brese. 45 Crestïens comance son conte, Si con li livres nos reconte [. ] 2. Il dialogo interiore di Alessandro sulla natura d Amore (vv ) D Alixandre vos dirai primes 615 Comant il se plaint et demante. Amors celi li represante Por cui se sant si fort grevé, Que de son cuer l a ja vevé, Ne nel lesse an lit reposer: 620 Tant li delite a remanbrer La biauté et la contenance Celi; ou n a point d esperance Que ja biens l an doie venir. «Por fol, fet il, me puis tenir. 625 Por fol? Voiremant sui ge fos, Quant ce que je pans dire n os, Car tost me torneroit a pis. An folie ai mon panser mis; Donc ne le me vient mialz celer 630 Que fol me feïsse apeler? Ja n iert seü ce que je vuel? Tant celerai ce don me duel, Ne ne savrai de mes dolors Aïde querre ne secors? 635 Fos en qui sant anfermeté, Qui n an quiert aïde et santé, Se il la puet trover nul leu. Mes tex cuide feire son preu Et porquerre ce que il vialt, 640 Qui porchace dom il se dialt. Et qui ne le cuide trover, Por coi iroit consoil rover? Il se traveilleroit an vain. Je sant le mien mal si grevain, 645 Que ja n an avrai garison Par mecine, ne par poison, Ne par herbe ne par racine. A chascun mal n a pas mecine. Li miens est si anracinez, 650 Qu il ne puet estre mecinez. Ne puet? Je cuit que j ai manti. Des que primes cest mal santi, Se l osasse mostrer et dire, Poïssé je parler au mire, 655 Qui de tot me porroit aidier. Mes molt m est grief a empleidier, Espoir n i daigneroit antendre, Ne nul loier n an voldroit prandre. Donc n est mervoille se m esmai 660 Car molt ai mal et si ne sai 3

4 Quex max ce est qui me justise, Ne sai don la dolors m est prise. Nel sai? Si faz. Jel cuit savoir: cest mal me fet Amors avoir. 665 Comant? Set donc Amors mal faire? Don n est il dolz et debonaire? Je cuidoie que il eüst En Amor rien qui boen ne fust, Mes je l ai molt felon trové. 670 Nel set qui ne l a esprové, De quex jeus Amors s antremet. Fos est qui devers lui se met, Qu il vialt toz jorz grever les suens. Par foi, ses geus n est mie buens; 675 Malvés joer se fet a lui, Je cuit qu il me fera enui. Que ferai donc? Retrerai m an? Je cuit que je feroie san, Mes ne sai comant je le face. 680 S Amors me chastie et menace Por aprandre et por anseignier, Doi je mon mestre desdaignier? Fos est qui son mestre desdaingne; Ce qu Amors m aprant et ansaingne 685 Doi je garder et maintenir : Granz biens m an porroit avenir. Mes trop me bat, ice m esmaie. Ja n i pert il ne cop ne plaie. Et si te plaing? Don n as tu tort? 690 Nenil, qu il m a navré si fort, Que jusqu au cuer m a son dart trait, Mes ne l a pas a lui retrait. Comant le t a donc trait el cors, Quant la plaie ne pert de fors? 695 Ce me diras: savoir le vuel! Comant le t a il tret? Par l uel. Par l uel? Si ne le t a crevé? A l uel ne m a il rien grevé, Mes au cuer me grieve formant. 700 Or me di donc reison comant Li darz est par mi l uel passez, Qu il n an est bleciez ne quassez. Se li darz parmi l uel i antre, Li cuers por coi s an dialt el vantre, 705 Que li ialz ausi ne s an dialt, Qui le premier cop an requialt? De ce sai ge bien reison randre: Li ialz n a soin de rien antandre, Ne rien ne puet faire a nul fuer, 710 Mes c est li mereors au cuer, Et par ce mireor trespasse, Si qu il ne blesce ne ne quasse, Li sens don li cuers est espris. Donc est li cuers el vantre mis, 715 Ausi com la chandoile esprise est dedanz la lenterne mise. Se la chandoile an departez, Ja n en istra nule clartez; Mes tant con la chandoile dure, 720 Ne est pas la lanterne oscure, Et la flame qui dedanz luist Ne l anpire ne ne li nuist. Autresi est de la verrine: Ja n iert si forz ne anterine 725 Que li rais del soloil n i past, Sanz ce que de rien ne la quast; Ne ja li voirres si clers n iert, Se autre clartez ne s i fiert, Que par le suel voie l an mialz. 730 Ce meïsmes sachiez des ialz Con del voirre et de la lanterne: Car es ialz se fiert la luiserne Ou li cuers se remire, et voit L uevre de fors, quex qu ele soit; 735 Si voit maintes oevres diverses, Les unes verz, les autres perses, L une vermoille, et l autre bloe, L une blasme, et l autre loe, L une tient vil, et l autre chiere. 740 Mes tiex li mostre bele chiere El mireor, quant il l esgarde, Qui le traïst, s il ne s i garde. Moi ont li mien oeil deceü, Car an lui a mes cuers veü 745 Un rai don je suis anconbrez, Qui dedanz lui s est aombrez, Et por lui m est mes cuers failliz. De mon ami sui mal bailliz, Qui por mon anemi m oblie. 750 Reter le puis de felonie, Car il a molt vers moi mespris. Je cuidoie avoir trois amis, Mon cuer et mes deus ialz ansanble; Mes il me heent, ce me sanble. 755 Ha, Dex, ou sont mes mi ami, Quant cist troi sont mi anemi, Qui de moi sont et si m ocïent? Mi sergent an moi trop se fient, 4

5 Qui tote lor volanté font 760 Et de la moie point ne font. Or sai ge bien de verité Par cez qui m ont deserité Qu amors de boen seignor perist Par malvés sergent qu il norrist. 765 Qui malvés sergent aconpaigne Ne puet faillir qu il ne s an plaigne, Quanqu il aveigne, tost ou tart. 3. Matrimonio di Alessandro e Soredamor e nascita di Cligés (vv ) La reïne premiers comance, Qui n estoit de rien an dotance 2255 Qu il ne s antreamassent andui, Cil cele, et cele celui. Bien le cuide de fi savoir, Et bien set que ne puet avoir Soredamors meillor ami Antredeus fu assise en mi, Si lor comance une reison Qui vint an leu et an seison: «Alixandre, fet la reïne, Amors est pire que haïne, 2265 Qui son ami grieve et confont. Amant ne sevent que il font, Quant li uns de l autre se cuevre. En amors a molt greveuse oevre, Et molt torne a confondemant; 2270 Qui ne comance hardemant A poinne an puet venir a chief. L en dit que il n i a si grief Au trespasser come le suel. D Amors andoctriner vos vuel, 2275 Car bien voi qu Amors vos afole: Por ce vos vuel metre a escole, Et gardez ne m an celez rien, Qu aparceüe m an sui bien As contenances de chascun 2280 Que de deus cuers avez fet un. Ja vers moi ne vos an covrez! De ce trop folemant ovrez Que chascuns son panser ne dit, Qu au celer li uns l autre ocit: 2285 D Amors omecide serez. Or vos lo que ja ne querez Force ne volanté d amor: Par mariage et par enor Vos antraconpaigniez ansanble; Ensi porra, si com moi sanble, Vostre amors longuemant durer. Je vos os bien asseürer; Se vos en avez boen corage, J asanblerai le mariage.» 2295 Quant la reïne or dit son buen, Alixandres respont le suen: «Dame, fet il, je ne m escus De rien que vos me metez sus, Einz otroi bien ce que vos dites Ja d Amor ne quier estre quites, Que toz jorz n i aie m antante. Ce me plest molt et atalante, Vostre merci, que dit m avez. Quant vos ma volanté savez, 2305 Ne sai por coi le vos celasse. Molt a grant piece, se j osasse, Que l eüsse reconeü, Car molt m a li celers neü; Mes puet cel estre an nul androit 2310 Cele pucele ne voldroit Que je suens fusse n ele moie. S ele de li tien ne m otroie; Totevoies m otroi a li.» A cest mot cele tressailli, 2315 Qui cest presant pas ne refuse. Le voloir de son cuer ancuse, Et par parole et par sanblant Car a lui s otroie an tranblant, Si que ja n an metta defors 2320 Ne volanté, ne cuer ne cors Que tote ne soit anterine A la volanté la reïne, Et trestot son pleisir n an face. La reïne andeus les anbrace 2325 Et fet de l un a l autre don. An riant dit: «Je t abandon, Alixandre, le cors t amie; Bien sai qu au cuer ne fauz tu mie. Qui qu an face chiere ne groing, 2330 L un de vos deus a l autre doing. Tien tu le tuen et tu la toe.» Cele a le suen et cil la soe, Cil li tote, cele lui tot. A Guinesores sanz redot 2335 Firent au los et a l otroi Mon seignor Gauvain et le roi, Le jor firent lor esposailles. De la richesce et des vitailles

6 Et de la joie et del deduit 2340 Ne savroit nus dire, ce cuit : Tant qu as noces plus n en eüst. Por tant qu as plusors despleüst, Ne vuel parole user ne perdre, Qu a mialz dire me vuel aerdre A Guinesores en un jor Ot Alixandres tant d enor Et tant de joie con lui plot. Trois joies et trois enors ot: L une fu del chastel qu il prist, 2350 L autre de ce que li promist Li roi Artus qu il li donroit, Quant sa guerre finee avroit, Le meillor reaume de Gales; Le jor l en fist roi an ses sales La graindre joie fu la tierce, De ce que s amie fu fierce De l eschaquier don il fu rois. Einz que furent passé troi mois, Soredamors se trova plainne 2360 De semance d ome et de grainne; Si la porta jusqu a son terme: Tant fu la semance an son germe Que li fruiz vint an sa nature D anfant; plus bele criature 2365 Ne pot estre ne loing ne prés. L anfant apelerent Cligés. Ce est Cligés an cui mimoire Fu mise an romans ceste estoire Fenice confida a Tessala l amore per Cligés (vv ) Mes cele qui bien sot l afaire Li respont: «Ja ne dotez rien, 3090 De vostre mal vos dirai bien La nature et le non ansanble. Vos m avez dit, si com moi sanble, Que la dolors que vos santez Vos sanble estre joie et santez: 3095 De tel nature est max d amors, Qu il vient de joie et de dolçors. Donc amez vos, si le vos pruis, Car dolçor an nul mal ne truis S an amor non tant seulemant Tuit autre mal comunemant Sont toz jorz felon et orrible, Mes amors et dolce et peisible. Vos amez, tote an sui certainne, Ne vos an tieng pas a vileinne; 3105 Mes ce tandrai a vilenie, Se par peresce ou par folie Vostre corage me celez». «Mestre, por neant en parlez, Quant setai certainne et seüre 3110 Que vos ja par nule avanture N en parleroiz a rien vivant». «Dameisele, certes li vant An parleront einçois que gié, Se vos ne m an donez congié; 3115 Et ancor vos fiancerai Que je vos en avancerai Si que certainnemant savrez Que par moi vostre joie avrez». «Mestre, molt m avrïez garie, 3120 Mes l empereres me marie, Don je sui iriee et dolante, Por ce que cil qui m atalante Est niés celui que prendre doi. Et se cil a joie de moi, 3125 Donc ai ge la moie perdue, Ne je n i ai nule atandue. Mialz voldroie estre desmanbree Que de nos deus fust remanbree L amors d Ysolt et de Tristan, 3130 Don mainte folie dit an, Et honte en est a reconter. Ja ne m i porroie acorder A la vie qu Isolz mena. Amors en li trop vilena,

7 3135 Que ses cuers fu a un entiers, Et ses cors fu a deus rentiers. Ensi tote sa vie usa N onques les deus ne refusa. Ceste amors ne fu pas resnable, 3140 Mes la moie iert toz jorz estable, Car de mon cors et de mon cuer N iert ja fet partie a nul fuer. Ja mes cors n iert voir garçoniers, N il n i avra deus parçoniers Qui a le cuer, cil a le cors, Toz les autres an met defors. Mes ce ne puis je pas savoir Comant puisse le cors avoir Cil a cui mes cuers s abandone, 3150 Quant mes peres autrui me done, Ne je ne li os contredire. Et quant il est de mon cors sire, S il an fet chose que ne vuelle, N est pas droiz c un autre i acuelle Ne cil ne puet fame espouser Sanz sa fiance trespasser, Einz avra, s an ne li fet tort, Cligés l empire aprés sa mort. Mes se vos tant savïez d art 3160 Que ja cil an moi n eüst part Cui je sui donee et plevie, Molt m avrïez an gré servie. Mestre, car i metez antante Que cil sa fiance ne mante 3165 Qui au pere Clygés plevi, Si com il meïsme eschevi, Que ja n avroit fame esposee. Sa fiance en iert reüsee, Car adés m espousera il Mes je n ai pas Cligés si vil Que mialz ne vuelle estre anterree Que ja par moi perde danree De l enor qui soe doit estre. Ja de moi ne puisse anfés nestre 3175 Par cui il soit desheritez. Mestre, or vos an entremetez, Por ce que toz jorz vostre soie.» Lors li dit sa mestre et otroie Que tant fera conjuremanz, 3180 Et poisons et anchantemanz, Que ja de cest empereor Mar avra garde ne peor, Des qu il avra beü del boivre 7 Qu ele li donra a decoivre, 3185 Et si girront ansanble andui, Mes ja tant n iert ansanble o lui Qu ausi ne puisse estre a seür Con s antre aus deus avoit un mur; Mes seul itant ne li enuit 3190 Qu il a en dormant son deduit, Car quant il dormira formant De li avra joie a talant, Et cuidera tot antresait Que an veillant sa joie en ait, 3195 Et ja rien n en tenra a songe, A losange ne a mançonge. Einsi toz jorz de lui sera: An dormant joer cuidera. 5. Cligés, in incognito, sconfigge Lancilotto al torneo di Oxford (vv ) L andemain as armes revindrent Tuit sanz semonse et sanz proiere Por feire la joste premiere Est Lanceloz del Lac sailliz, Qui n est mie del cuer failliz. Lanceloz premerains atant: Et Cligés est venuz atant, 4755 Plus verz que n est erbe de pré, Sor un fauve destrier comé. La ou Cligés vint sor le fauve, N i ot chevelu ne chauve Qui a mervoilles ne l esgart, 4760 Et de l une et de l autre part Dïent: «Cist est an toz endroiz Plus genz assez et plus adroiz De celui d ier as noires armes, Tant con pins est plus biax que charmes 4765 Et li loriers plus del seü. Mes ancor n avons nos seü Qui cil d ier fu; mes de cestui Savromes nos qui il est hui. Qui le conoist, si le nos die.» 4770 Chascuns dit qu il nel conoist mie, N ainz mes nel vit au suen cuidier; Mes plus est biax de celui d ier, Et plus de Lancelot del Lac. Se cist estoit vestuz d un sac 4775 Et Lancelot d argent ou d or, Si seroit il plus biax ancor. Et trestuit a Cligés se tienent, Et cil dui poingnant s antrevienent,

8 Quanqu il porent esperoner Cligés li vet tel cop doner Sor l escu d or a lyon point Que jus de la sele l enpoint, Et vint sor lui por la foi prandre. Lanceloz ne se pot desfandre, 4785 Si li a prison fiancié. Ez vos le tornoi comancié, Et li bruiz et l escrois des lances. An Cligés ont tuit lor fiances Cil qui sont devers sa partie; 4790 Car cui il fiert par anhatie, Ja n iert tant forz ne li coveingne Que del destrier a terre veingne. Cligés cel jor si bien le fist, Et tant en a batié et prist 4795 Que deus tanz a aus suens pleü Et deus tanz i a pris eü Que l autre jor devant n i ot. A l avesprer, plus tost qu il pot, Est revenuz a son repeire, 4800 Et fet isnelemant fors treire L escu vermoil et l autre ator. Les armes qu il porta le jor Comanda que fussent repostes Repostes les a bien ses ostes Asez le ront cele nuit quis Li chevalier que il ot pris, Mes nule novele n en oent. As ostex le prisent et loent Li plusor qui parole an tienent. 6. I medici di Salerno e il supplizio di Fenice (vv ; ; ) Entre les lermes et les criz, Si con tesmoingne li escriz, Sont venu troi fisicïen 5800 De Salerne, molt ancïen Ou longuemant orent esté: Por de duel se sont aresté, Si demandent et si anquierent Don li cri et les lermes ierent, 5805 Por cui s afolent et confondent. [ ] Lors lor sovint de Salemon, Que sa fame tant le haï 5860 Que come morte le trahi. Espoir autel a ceste fet, Mes se il pueent par nul plet Feire tant que il la santissent, Il n est hom nez por qu an mantissent, 5865 Se barat i pueent veoir, Que il n en dïent tot le voir. [ ] Et li troi mire ont descosu Le suaire la dame a force, Onques n i ot costel ne force; Puis li dïent: «Dame, n aiez 5920 Peor ne ne vos esmaiez, Mes parlez tot seüremant! Nos savons bien certainnemant Que tote estes sainne et heitiee; Mes soiez sage et afeitiee, 5925 Ne de rien ne vos desperez; Car se consoil nos requerez, Tuit troi vos asseürerons Qu a noz pooirs vos eiderons: Ou soit de bien ou soit de mal, 5930 Molt an serons vers vos leal Et del celer et de l eidier. Ne nos faites longues pleidier Quant tos vos metons a devise Nostre pooir, nostre servise Nel devez mie refuser.» Ensi la cuident amuser Et descovrir mes ne lor valt, Qu el n en a soing ne li n an chalt Del servise qu il li prometent; 5940 De grant oiseuse s antremetent. Et quant li fisicïen voient Que vers li rien n esploiteroient Par losenge ne par proiere, Lors la gietent fors de la biere, 5945 Si la fierent et si la batent Mais de folie se debatent Car por ce parole n an traient. Lors la menacent et esmaient Et dïent, s ele ne parole, 5950 Qu el se tanra ancui por fole; Que il feront tele mervoille De li qu ainz ne fu la paroille De nul cors de fame cheitive. «Bien savons que vos estes vive, 5955 Ne parler a nos ne daigniez; Bien savons que vos vos faigniez, Si traïssiez l empereor. N aiez mie de nos peor. Mes se nus vos a correciee, 8

9 5960 Einçois que vos aïens bleciee, Vostre pleisir nos descovrez, Car trop vilenemant ovrez; Et nos vos serons en aïe, Ou de savoir ou de folie.» 5965 Ne puet estre, rien ne lor vialt. Lors li donerent un assalt Par mi le dos de lor corroies; S an perent contreval les roies, Et tant li batent sa char tendre 5970 Que il an font le sanc espendre. Quant des corroies l ont batue, Tant que la char li ont ronpue Et li sans contreval li cort Qui par mi les plaies li sort, 5975 N en porent il ancor rien faire, Ne sopir, ne parole traire, N ele ne se crosle ne muet. Lors dïent que il lor estuet Feu et plonc querre, qu il fondront, 5980 Qu es paumes gitier li voldront, Einçois que parler ne la facent. Feu et plonc quierent et porchacent, Le feu alument et plonc fondent. Ensi afolent et confondent 5985 La dame li felon ribaut, Qui le plonc tot boillant et chaut Si com il l ont del feu osté, Li ont anz es paumes colé. N encor ne lor est pas assez 5990 De ce que li plons est passez Par mi les paumes d outre en outre, Einz dïent li cuivert avoutre Que, s ele ne parole tost, Orendroit la metront an rost, 5995 Tant que ele iert tote greslie. Cele se test ne ne lor vie Sa char a batre n a malmetre. Ja la voloient el feu metre Por rostir et por graïllier, 6000 Quant des dames plus d un millier Des genz se partent et desvoient; A la porte vienent si voient Par un petit de roverture L angoisse et la malaventure 6005 Que cil feisoient a la dame; Qui au charbon et a la flame Li feisoient sosfrir martire. Por l uis brisier et desconfire 9 Aportent coigniees et mauz Granz fu la noise et li assauz A la porte brisier et fraindre. S or pueent les mires ataindre, Ja lor sera sanz atandue Tote lor desserte rendue Les dames antrent el paleis, Totes ansanble a un esleis, Et Tessala est an la presse, Qui de rien nule n est angresse Fors qu a sa dame soit venue Au feu la trueve tote nue, Molt anpiriee et molt malmise; Arriere an la biere l a mise Et desoz lo paile coverte. Et les dames vont lor desserte 6025 As trois mires doner et rendre; N i vostrent mander ne atendre N empereor ne seneschal; Par les fenestres contreval Les ont en mi la cort lanciez, 6030 Si que tuit troi ont peçoiez Cos et costez et braz et james. Einz mialz nel firent nules dames. Or ont eü molt malemant Li troi mire lor paiemant, 6035 Car les dames les ont paiez. 7. Il giardino e gli amanti scoperti addormentati (vv ; ) Tot cel an et de l autre assez, 6330 Trois mois, ce croi, et plus assez, A Fenice an la tor esté. Au renovelemant d esté, Que flors et fuelles d arbres issent Et cil oisel si s esjoïssent 6335 Qu il font lor joie an lor latin, Avint que Fenice un matin Oï chanter le rossignol. Le braz au flanc et l autre au col La tenoit Cligés dolcemant, 6340 Et ele lui tot maintenant; Si li a dit: «Biax amis chiers, Grant bien me feïst uns vergiers, Ou je me poïsse deduire. Ne vi lune ne soloil luire 6345 Plus a de quinze mois antiers. S estre poïst, molt volentiers M an istroie la fors au jor,

10 Qu anclose sui an ceste tor; Et se ci prés avoit vergier, 6350 Ou je m alasse esbanoier, Molt me feroit grant bien sovant.» [...] 6375 Quant Fenice vit l uis ovrir Et le soleil leanz ferir, Qu ele n avoit pieça veü, De joie a tot le san meü, Et dit c or ne quiert ele plus, 6380 Quant el puet issir de reclus, N aillors ne se quiert herbergier. Puis est antree an un vergier, Qui molt li plest et atalante. En mi le vergier ot une ante 6385 De flors chargiee et bien foillue, Et pair dedesoz estandue. Ensi estoient li rain duit Que par terre pandoient tuit Et prés de la terre baissoient, 6390 Fors la cime dom il nessoient. La cime aloit contre mont droite Fenice autre leu ne covoite, Et desoz l ante ert li praiax, Molt delitables et molt biax, 6395 Ne ja n iert tant li solauz chauz En esté, quant il est plus hauz, Que ja rais i puisse passer, Si le sot Jehanz conpasser Et les branches mener et duire La se va Fenice deduire, Si a fet soz l ante son lit: La sont a joie et a delit. Et li vergiers ert clos antor De haut mur qui tient a la tor, 6405 Si que riens nule n i montast, Se par la tor sus n i entrast. Or est Fenice molt a eise, N est rien nule qui li despleise, Quant sor les flors ne sor la fuelle 6410 Ne li faut riens que ele vuelle: Son ami li loist anbracier. El tans que l en vet an gibier De l esprevier et del brachet Qui quiert l aloe et le machet, 6415 Et la quaille et la perdriz trace, Avint c uns chevaliers de Trace Bachelers juenes, anvoisiez, De chevalerie prisiez, Fu un jor an gibiers alez 6420 Vers cele tor tot lez a lez. Bertranz ot non li chevaliers. Essorez fu ses espreviers, Qu a une aloete a failli. Or se tandra por malbailli 6425 Bertranz, s il pert son esprevier! Desoz la tor, anz el vergier Le vit descendre et aseoir, Et ce li plot molt a veoir Or ne le cuide mie perdre Tantost se vet au mur aerdre Et fet tant que oltre s an passe. Soz l ante vit dormir a masse Fenice et Cligés nu a nu. «Dex, fet il, que m est avenu? 6435 Quiex mervoille est ce que je voi? N est ce Cligés? Oïl, par foi. N est ce l empererriz ansanble? Nenil, mes ceste la resanble, Que riens autre si ne sanbla Tel nes, tel boche, tel front a Con l empererriz ma dame ot. Onques mes Nature ne sot Feire deus choses d un sanblant. An cesti ne voi je neant 6445 Que an ma dame ne veïsse. S ele fust vive, je deïsse Veraiemant que ce fust ele.» A tant une poire destele, Si chiet Fenice sor l oreille; 6450 Ele tressaut et si s esvoille, Et voit Bertran si crie fort: «Amis, amis, nos somes mort. Vez ci Bertran! S il nos eschape, Cheü somes an male trape: 6455 Il dira qu il nos a veüz.» Lors s est Bertranz aparceüz Que c est l empererriz sanz faille. Mestiers li est que il s an aille, Car Cligés avoit aportee 6460 El vergier avuec lui s espee, Si l avoit de devant aus mise. Il saut sus, s a l espee prise : Et Bertranz fuit isnelemant, Plus tost qu il pot au mur se prant, 6465 Et oltre estoit ja a bien prés, Quant Cligés li vint si de prés, Et maintenant hauce l espee, 10

11 Sel fiert si qu il li a colpee La janbe desor le genoil, 6470 Ausi com un raim de fenoil. Neporquant s an est eschapez Bertranz, malmis et esclopez; Quant les genz d autre part le voient, Par po que de duel ne desvoient, 6475 Quant si le voient afolé. Maintenant li ont demandé Qui est qui ce li avoit fet. «Ne me metez, fet il, an plet; Mes sor mon cheval me montez Ja cist afeires n iert contez Jusque devant l empereor. Ne doit pas estre sanz peor Qui ce m a fet; voir non est il, Car prés est de mortel peril.» 8. La conclusione del romanzo (vv ) Et Cligés se haste et atorne, Qu an Grece s en vialt retorner, N a cure de plus sejorner. Atornez s est, congié a pris 6730 Au roi et a toz ses amis; Fenice an mainne, si s en vont, Ne finent tant qu an Grece sont, Et a grant joie le reçurent, Si con lor seignor feire durent, 6735 Et s amie a fame li donent, Endeus ansanble les coronent. De s amie a feite sa dame, Car il l apele amie et dame, Et por ce ne pert ele mie 6740 Que il ne l aint come s amie, Et ele lui tot autresi Con l en doit amer son ami. Et chascun jor lor amors crut, Onques cil de li ne mescrut, 6745 Ne querela de nule chose; N onques ne fu tenue anclose, Si com ont puis esté tenues Celes qu aprés li sont venues; Einz puis n i ot empereor 6750 N eüst de sa fame peor Qu ele nel deüst decevoir, Se il oï ramantevoir Comant Fenice Alis deçut, Primes par la poison qu il but, 6755 Et puis par l autre traïson. Por ce einsi com an prison Est gardee an Costantinoble, Ja n iert tant haute ne tant noble, L empererriz, quex qu ele soit: 6760 L empereres point ne s i croit, Tant con de celi li remanbre Toz jorz la fet garder en chanbre Plus por peor que por le hasle, Ne ja avoec li n avra masle 6765 Qui ne soit chastrez en anfance. De ce n est crienme ne dotance Qu Amors les lit an son lïen. Ci fenist l uevre Crestïen. 11

Un manuscrit problématique d Erec et Enide : Paris, Bibliothèque nationale de France, f. fr. 1420 (E) Carleton W. Carroll, Oregon State University*

Un manuscrit problématique d Erec et Enide : Paris, Bibliothèque nationale de France, f. fr. 1420 (E) Carleton W. Carroll, Oregon State University* Un manuscrit problématique d Erec et Enide : Paris, Bibliothèque nationale de France, f. fr. 1420 (E) Carleton W. Carroll, Oregon State University* Ni Foerster ni Micha n avaient une très bonne opinion

Plus en détail

4. I dimostrativi. ce cet cette

4. I dimostrativi. ce cet cette A. L aggettivo dimostrativo 4. I dimostrativi L aggettivo dimostrativo è utilizzato per indicare la persona o la cosa di cui si parla. Poiché è un determinante precede sempre il sostantivo con il quale

Plus en détail

USO DEL PASSATO PROSSIMO

USO DEL PASSATO PROSSIMO USO DEL PASSATO PROSSIMO Il passato prossimo generalmente viene utilizzato nella seguenti circostanze: per esprimere un azione che è avvenuta in un passato recente; Esempio: Cet été nous avons fait un

Plus en détail

Informazioni su questo libro

Informazioni su questo libro Informazioni su questo libro Si tratta della copia digitale di un libro che per generazioni è stato conservata negli scaffali di una biblioteca prima di essere digitalizzato da Google nell ambito del progetto

Plus en détail

A propos de ce livre. Consignes d utilisation

A propos de ce livre. Consignes d utilisation A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

Arrivée en France de Chiara et Lucas

Arrivée en France de Chiara et Lucas Unité 1 Arrivée en France de Chiara et Lucas Bienvenue en France! 54 1 Leggi le frasi, continua a metterle in ordine e trascrivi il dialogo. Poi ascolta e controlla. F1 F Ayoub : Mais où est Victor? Père

Plus en détail

Registre cantonal tessinois des volontaires sains. Médecins et pharmaciens cantonaux Martigny, 25 mai 2000 G. M. Zanini

Registre cantonal tessinois des volontaires sains. Médecins et pharmaciens cantonaux Martigny, 25 mai 2000 G. M. Zanini Registre cantonal tessinois des volontaires sains Médecins et pharmaciens cantonaux Martigny, 25 mai 2000 G. M. Zanini 1.Pourquoi un registre au Tessin? 2.Quels sont les objectifs? 3.Sur quelle base le

Plus en détail

Activity Space: acrobatica a squadre

Activity Space: acrobatica a squadre Activity Space: acrobatica a squadre Nell activity show dell acrobatica a squadre potete costruire diverse forme. Provate a formare diverse figure. Potete anche creare delle nuove forme voi stessi. È importante

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

Le dialogue. 3 Rileggi il dialogo e completa le schede di Bjorn e Miguel. Bjorn. Prénom: Nom: Âge: Nationalité: Adresse: Caractéristiques:

Le dialogue. 3 Rileggi il dialogo e completa le schede di Bjorn e Miguel. Bjorn. Prénom: Nom: Âge: Nationalité: Adresse: Caractéristiques: UNE RENCONTRE INATTENDUE Compréhension orale 1 CD 1 T17 Ascolta il dialogo senza leggere il testo e rispondi. Quali numeri senti nel corso del dialogo? douze (12) treize (13) quinze (15) seize (16) Ecco

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

Important information. New SIMATIC HMI Panels. Migration made easy start now. SIMATIC HMI Panels. siemens.com/simatic-panels

Important information. New SIMATIC HMI Panels. Migration made easy start now. SIMATIC HMI Panels. siemens.com/simatic-panels Important information New SIMATIC HMI Panels Migration made easy start now SIMATIC HMI Panels siemens.com/simatic-panels Totally Integrated Automation Portal (TIA Portal) est l environnement d ingénierie

Plus en détail

LISTE DE CONNECTEURS LOGIQUES, DE MOTS, D'EXPRESSIONS UTILES POUR LE DELF Au début : all'inizio Au début de l'après-midi = en début d'après-midi :

LISTE DE CONNECTEURS LOGIQUES, DE MOTS, D'EXPRESSIONS UTILES POUR LE DELF Au début : all'inizio Au début de l'après-midi = en début d'après-midi : LISTE DE CONNECTEURS LOGIQUES, DE MOTS, D'EXPRESSIONS UTILES POUR LE DELF Au début : all'inizio Au début de l'après-midi = en début d'après-midi : all'inizio del pomeriggio Dès le début : fin dall'inizio

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

5 Completa inserendo c est o ce sont. 6 Abbina il nome all immagine e presenta.

5 Completa inserendo c est o ce sont. 6 Abbina il nome all immagine e presenta. 1 à propos... du français 1 - Unité 1 - ELI Les articles indéfinis 1 Completa con l articolo indeterminativo. 1 une fille 2 enfants 3 garçon 4 fleurs 5 gomme 6 exercice Les verbes être et avoir 2 Completa

Plus en détail

4 Unité. Bon anniversaire! 4A Parlare di compleanni. 1 Ascolta, osserva e rispondi. 2 Ascolta, leggi e numera in ordine corretto i nomi dei mesi.

4 Unité. Bon anniversaire! 4A Parlare di compleanni. 1 Ascolta, osserva e rispondi. 2 Ascolta, leggi e numera in ordine corretto i nomi dei mesi. 4 Unité Bon anniversaire! Attività integrative 4A Parlare di compleanni 1 Ascolta, osserva e rispondi. Ton anniversaire, c est quand? C est le 27 février. Mais c est aujourd hui! Bon anniversaire, alors!

Plus en détail

bab.la Phrases: Personnel Meilleurs Vœux français-italien

bab.la Phrases: Personnel Meilleurs Vœux français-italien Meilleurs Vœux : Mariage Félicitations. Nous vous souhaitons à tous les deux tout le bonheur du monde. Congratulazioni. I nostri migliori auguri e tanta felicità. Félicitations et meilleurs vœux à vous

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

style unique 27/02/2004 N. 46) ART. 1 COMM. 1 DCB AO SPED. A. P. D.L. 353/2003 (CONV. IN L. CONTIENE I.P. POSTE ITALIANE SPA

style unique 27/02/2004 N. 46) ART. 1 COMM. 1 DCB AO SPED. A. P. D.L. 353/2003 (CONV. IN L. CONTIENE I.P. POSTE ITALIANE SPA ANNO 16 N 31 ESTATE 2013 9,00 CONTIENE I.P. POSTE ITALIANE SPA SPED. A. P. D.L. 353/2003 (CONV. IN L. 27/02/2004 N. 46) ART. 1 COMM. 1 DCB AO style unique images 71 FASCINO DOLOMITICO 3 Le charme des Dolomites

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL Table des matières GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL... 3 Ce que nous vous offrons... 4 Amélioration de votre offre de reprise de bail... 5 Préparation du véhicule... 7 Démarches

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Carlo Raimondi - Catherine Joly. Passe-partout. Méthode de français pour les élèves italiens. Livre du professeur DVD.

Carlo Raimondi - Catherine Joly. Passe-partout. Méthode de français pour les élèves italiens. Livre du professeur DVD. Carlo Raimondi - Catherine Joly Passe-partout Méthode de français pour les élèves italiens Livre du professeur DVD Trevisini Editore La pubblicazione di un libro è un operazione complessa, che richiede

Plus en détail

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur Page 1 sur 8 À la claire fontaine À la claire fontaine, M en allant promener. J ai trouvé l eau si belle Que je m y suis baigné. Il

Plus en détail

Si la vie vous intéresse

Si la vie vous intéresse Si la ie ous intéresse paroles: J Pauze musique: J Pauze / M A Lépine ã 160 c c öguiõt aõcous fr ÛÛ ÛÛÛÛÛ ÛÛÛ ÛÛ ÛÛÛÛÛ ÛÛÛ öõbõasse G 3fr fr fr Û Û ÛÛÛ Û Û Û ( ) 3 ~~ ÿ % % J'ais dans ouer un la monde

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE QUOI HOMOPHONES QUE QUOIQUE 1 Homophones grammaticaux de même catégorie quoi que quoique quoi que : conjonction de subordination. Marqueur introduisant une subordonnée adjointe

Plus en détail

Session 2015 CAPES : CONCOURS EXTERNE Section : LANGUES VIVANTES ÉTRANGÈRES ITALIEN ÉPREUVE ORALE N 2 CONSIGNES

Session 2015 CAPES : CONCOURS EXTERNE Section : LANGUES VIVANTES ÉTRANGÈRES ITALIEN ÉPREUVE ORALE N 2 CONSIGNES Session 2015 CAPES : CONCOURS EXTERNE Section : LANGUES VIVANTES ÉTRANGÈRES ITALIEN ITA15S-XX ÉPREUVE ORALE N 2 Thématique du programme étudiée : L art de vivre ensemble I) Première partie de l épreuve

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Il sistema universitario francese : lo schema generale degli studi

Il sistema universitario francese : lo schema generale degli studi CampusFrance France-Italie Focus comparatif sur quelques filières attractives et prisées Sciences po, économie, droit et médecine Il sistema universitario francese : lo schema generale degli studi Un système

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

Votre nationalité? unité 3. Au foyer socio-sportif du lycée. 32 trente-deux. Communication. Lexique. Grammaire. Lycée MARCEL PROUST

Votre nationalité? unité 3. Au foyer socio-sportif du lycée. 32 trente-deux. Communication. Lexique. Grammaire. Lycée MARCEL PROUST unité Votre nationalité? Communication Chiedere e dare informazioni complete sull identità Chiedere di ripetere Chiedere e parlare di ciò che piace e di ciò che non piace Lexique Mestieri e professioni

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

Scènes de chasse au sanglier

Scènes de chasse au sanglier Scènes de chasse au sanglier un film de claudio pazienza / produit par komplot films etc & LESFILMSDUPRéSENT / En association avec ARTE La Lucarne / Durée : 46 min, coul. 2007. (Réf ARTE France : L7 027336

Plus en détail

Grammaire GRAMMATICA ED ESERCIZI DI FRANCESE

Grammaire GRAMMATICA ED ESERCIZI DI FRANCESE Grammaire GRAMMATICA ED ESERCIZI DI FRANCESE internet: wwwdifusioncom e-mail: editorial@difusioncom internet: wwwgarzantiscuolait e-mail: redazione@garzantiscuolait Coordinamento editoriale: Redazione:

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

DÉCLARATION COMMUNE ENTRE LE QUÉBEC L ITALIE PORTANT SUR UNE COLLABORATION DANS LE DOMAINE BIOALIMENTAIRE

DÉCLARATION COMMUNE ENTRE LE QUÉBEC L ITALIE PORTANT SUR UNE COLLABORATION DANS LE DOMAINE BIOALIMENTAIRE DÉCLARATION COMMUNE ENTRE LE QUÉBEC ET L ITALIE PORTANT SUR UNE COLLABORATION DANS LE DOMAINE BIOALIMENTAIRE Le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec,

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

SORPRESA. Dario Benvenuti Matrimonio a

SORPRESA. Dario Benvenuti Matrimonio a Dario Benvenuti Matrimonio a 92 SORPRESA Come tutti i bravi cortigiani anche i food designer sono chiamati all appello nella decorazione della tavola. Dario Benvenuti si è formato in questa professione

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Noël des enfants qui n'ont plus de maisons

Noël des enfants qui n'ont plus de maisons Chur SS Piano CLAUDE DEBUSSY Noël des enants qui n'ont lus de maisons (1915) Charton Mathias 2014 Publication Usage Pédagogique maitrisedeseinemaritimecom Yvetot France 2 Note de rogramme : Le Noël des

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2 Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Dans le bureau du docteur Lanquette Secrétaire: Secrétaire: Je voudrais un rendez-vous pour voir le docteur, s il vous plait. Vous avez une

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but DE MATÉRIEL CONSÉQUENCE POUR ET DE BUTALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but 1 LA SUBORDONNÉE CIRCONSTANCIELLE DE CAUSE La subordonnée circonstancielle

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE

HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE 02 OPERATIVE/DATTILO/SEDIE OPERATORS/T T ASK CHAIR/CHAIRS OPERATEUR/DACTYLO/SIEGES HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE 71 OPERATIVA Agile e snella, nelle linee

Plus en détail

Denise Morin 4 Utile à lire Les membres des forces de maintien de la paix de l Organisation des Nations Unies sont nommés les Casques bleus. Ils sont prêtés par leur pays d origine. Les Casques bleus canadiens

Plus en détail

MERCI DE NOUS RENVOYER VOTRE TEST A : info@soft-formation.com TEST ESPAGNOL NOM DU STAGIAIRE : PRENOM DU STAGIAIRE :

MERCI DE NOUS RENVOYER VOTRE TEST A : info@soft-formation.com TEST ESPAGNOL NOM DU STAGIAIRE : PRENOM DU STAGIAIRE : MERCI DE NOUS RENVOYER VOTRE TEST A : info@soft-formation.com SOCIETE : RESPONSABLE FORMATION : TEST ESPAGNOL TELEPHONE : FAX : NOM DU STAGIAIRE : PRENOM DU STAGIAIRE : TELEPHONE : FAX : DATE DU TEST ECRIT

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions 1 4 a Je mange b Je cours 2 5 c Je joue

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Plans et guide d accès du Palais du Parlement. Come entrare e orientarsi nel Palazzo del Parlamento a Berna

Plans et guide d accès du Palais du Parlement. Come entrare e orientarsi nel Palazzo del Parlamento a Berna Plans et guide d accès du Palais du Parlement Come entrare e orientarsi nel Palazzo del Parlamento a Berna Chers visiteurs, Gentili visitatori, Soyez les bienvenus au Palais du Parlement! Ce dépliant a

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Catalogue 2015. Equip piscine. L innovation pour les établissements aquatiques

Catalogue 2015. Equip piscine. L innovation pour les établissements aquatiques Catalogue 2015 Equip piscine L innovation pour les établissements aquatiques 1 Equip piscine conçoit des équipements innovants en plastique recyclé pour les établissement aquatiques. À ce jour, Equip piscine

Plus en détail

LE SERVICE DE L EMPLOI DE LA C.F.C.I.I.

LE SERVICE DE L EMPLOI DE LA C.F.C.I.I. LE SERVICE DE L EMPLOI DE LA C.F.C.I.I. Dans le cadre d une Convention pour l emploi des Français à Milan, le Comité Consulaire pour l Emploi et la Formation Professionnelle, service du Consulat général

Plus en détail

Sujet de rédaction. «Mon histoire»

Sujet de rédaction. «Mon histoire» Sujet de rédaction On t a demandé d écrire une histoire qui sera publiée dans un livre pour enfants. Cette histoire peut être réelle ou imaginaire. Ton histoire pourrait même devenir un film à succès l

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail

Avv. Maurizio Iorio. Avv. Maurizio Iorio Juin 2012

Avv. Maurizio Iorio. Avv. Maurizio Iorio Juin 2012 Sur l obligation ou non du vendeur à maintenir pour un certain laps de temps la disponibilité des pièces de rechange en respect de la législation italienne et des principaux pays européens Avv. Maurizio

Plus en détail

Retranscription des scénettes réalisées. Communauté de pratiques et de savoirs tenue le 20 février 2015

Retranscription des scénettes réalisées. Communauté de pratiques et de savoirs tenue le 20 février 2015 1 Retranscription des scénettes réalisées Communauté de pratiques et de savoirs tenue le 20 février 2015 Première scénette mettant en scène Pauline Marois, Raymond Villeneuve Raymond :Bonjour Madame Marois,

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

TECHNICAL MANUAL FT GEN 17

TECHNICAL MANUAL FT GEN 17 IT MANUALE TECNICO EN TECHNICAL MANUAL FR MANUEL TECHNIQUE FT GEN 7 3 4 5 6 Schede opzionali Art. 5733 e Art. 5734 per Monitor serie Bravo Optional cards Art. 5733 and Art. 5734 for Bravo series Monitor

Plus en détail

Direct and Indirect Object Pronouns

Direct and Indirect Object Pronouns Direct and Indirect Object Pronouns A. Complete the following sentences with the appropriate direct object pronoun. 1. Pierre regarde Marie. Pierre regarde. 2. André prend les photos. André prend. 3. La

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Hier, Mathilde rencontrer son professeur. A pu A pue. Les animaux.malades pendant une courte période. Sont été Ont été Sont étés

Hier, Mathilde rencontrer son professeur. A pu A pue. Les animaux.malades pendant une courte période. Sont été Ont été Sont étés Hier, Mathilde rencontrer son professeur. A pu A pue Les animaux.malades pendant une courte période. Sont été Ont été Sont étés Le facteur.le paquet à la vieille dame. Est monté A monté Marie 7 ans la

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen VL I, Vla, Vl II Cl, Fag, Tr, Vlc Thème de Carmen Cr, Tp, Arpa, Cb Moralès (imitant le jeune homme) n. 4, b. 71 Cigarières Vous trou ver i ci, quel bon heur! Dans l air nous sui vons des yeux la fu mé

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Les paroles des chansons du Carnaval de Québec

Les paroles des chansons du Carnaval de Québec Les paroles des chansons du Carnaval de Québec Le temps du Carnaval C est dans l temps du Carnaval Que tous les gens du monde viennent faire un tour de valse Dans la vieille Capitale Et la fête commence

Plus en détail

185/55R15 1,4i 16V (74 kw) OE: Schrader 3007 21-5-21A/KE-17. Interio: ASC / ASS / CUS / Huf 2.4 / Huf 3.4 / SEC / SES / TTS / TTC

185/55R15 1,4i 16V (74 kw) OE: Schrader 3007 21-5-21A/KE-17. Interio: ASC / ASS / CUS / Huf 2.4 / Huf 3.4 / SEC / SES / TTS / TTC 500 / 500C 09/07-312 FL 515009 500 / 500C CHF 104,00 ET 40 185/55R15 1,4i 16V (74 kw) 21-5-21A/KE-17 500 / 500C 312 Seismo SO 605 35 4 98 lichtsilber-lackiert Interio IN 605 35 4 98 lichtsilber-lackiert

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions Unité 1 Partie 1 e d a 1 f 4 a Je mange

Plus en détail

Celui qui me guérit Copyright 1995, Geneviève Lauzon-Falleur (My Healer) Ps. 30. Car Tu es Celui qui me guérit

Celui qui me guérit Copyright 1995, Geneviève Lauzon-Falleur (My Healer) Ps. 30. Car Tu es Celui qui me guérit elui qui me guérit opyright 1995, Geneviève Lauzon-alleur (My Healer) Ps. 30 B Seigneur mon ieu # B J ai crié à Toi B Seigneur mon ieu # B J ai crié à Toi B/# t Tu m as guérie # #/G G#m #/ Par la puissance

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Italiano - English - Français

Italiano - English - Français Italiano - English - Français Soluzioni di automazione flessibili al servizio della sezionatura Flexible automation for panel sizing Solutions d automatisation flexibles pour la sciage Cella di sezionatura

Plus en détail

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.»

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.» Compréhension de lecture Andrée Otte Le choix d un nouveau roi des animaux Fénelon Le lion étant mort, tous les animaux accoururent dans son antre pour consoler la lionne sa veuve, qui faisait retentir

Plus en détail

SALUER / dire «Bonjour»

SALUER / dire «Bonjour» SALUER / dire «Bonjour» A- Bonjour / Bonsoir (Madame / Mesdames / Mademoiselle / Mesdemoiselles / Monsieur / Messieurs / Jeune homme / Tout le monde [a tutti]) B- Bonjour! A- Comment allez-vous?/ Comment

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD é v a l u a t i o n Document de travail à conser ver au ser vice de garde P A R T I E A R E N S E I G N E M E N T S G É N É R A

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

CABINET MAURO MICHELINI 31/07/07

CABINET MAURO MICHELINI 31/07/07 LE TRAITEMENT FISCAL DES ASSURANCES VIE SOUSCRITES EN FRANCE DE LA PART DE NON RESIDENTS (ITALIENS) SUR LA BASE DU DROIT INTERNE ITALIE-FRANCE, DU REGIME CONVENTIONNEL ET DE LA DIRECTIVE EPARGNE LA DIRECTIVE

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

EVELYNE FASNACHT. Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur?

EVELYNE FASNACHT. Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur? EVELYNE FASNACHT Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur? Introduction - Il y a environ 5 mois, j ai reçu un coup de téléphone de M. Truffaut. Il m a demandé si j

Plus en détail

Il Consiglio di Stato

Il Consiglio di Stato numero 740 Bellinzona cl 1 25 febbraio 2015 Repubblica e Cantone Ticino Il Consiglio di Stato Conferenza dei Governi cantonali Casa dei Cantoni - cp 444 3000 Berna 7 e-mail: mail@cdc.ch Rapport de monitoring

Plus en détail

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois?

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? 1. Doc. 4 : Quelles régions de la Gaule romaine produit du vin au IIe siècle? Doc. 4. La production

Plus en détail