INTERVENTIONS D AIDE ALIMENTAIRE (IAAs)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTERVENTIONS D AIDE ALIMENTAIRE (IAAs)"

Transcription

1 INTERVENTIONS D AIDE ALIMENTAIRE (IAAs) I. PRESENTATION GENERALE I.1. Définition Les interventions d aide alimentaire (IAAs) apportent les denrées alimentaires nécessaires aux gens affectés par une crise de malnutrition aigüe. La mise en place des IAAs consiste en la distribution de denrées alimentaires adéquates (ou de coupons). Différents types d activités peuvent être entreprises et varient en fonction du contexte : distribution générale ou ciblée (DGC), nourriture contre travail (NCT), distribution de drap ou de couverture pour l allaitement des enfants de moins de 5 ans, distribution protégée de rations de graines, distribution de rations familiales ou de wet feeding/canteens. Un suivi approfondi et une vérification systématique au cours de la durée de l intervention sont nécessaires afin de s assurer que des progrès significatifs soient effectués. Les éléments clés de la réussite de ce type d intervention comprennent a) l établissement de standards alimentaires de qualité, b) des rations appropriées, et c) dépend également de l impact et de l organisation de la distribution. I.2. Objectifs et impacts Les IAAs ont pour but de: -garantir la survie de la population, -rendre la nourriture disponible et accessible, et ce en quantité et qualité nécessaire, -prévenir contre la malnutrition et les maladies, -prévenir l apparition de comportements de survie néfastes (activités économiques non durables, endettement, décapitalisation d outils productifs, etc.). Ce type de programme répond à un manque de disponibilité de la nourriture, qui peut parfois en fait être la conséquence d un problème d accès à la nourriture causé par une hausse des prix des denrées alimentaires survenant pendant ou à la suite d une crise. Les IAAs peuvent avoir un impact sur: -l économie locale et les conditions de vie des populations (les denrées sont vendues pour couvrir les dépenses nécessaires) ; -la politique internationale et le commerce (les IAAs sont basées sur les prix des marchés internationaux plutôt que sur les besoins de la population) ; -la situation politique et les relations sociales au sein d un groupe (les IAAs peuvent être détournées par les dirigeants politiques ou peuvent influencer les relations internes au sein d un groupe) ; -la sécurité de la population (les IAAs peuvent attirer l attention de groupes armés, de la mafia, etc.) ; -l organisation économique de la zone (les IAAs entrent de facto en compétition avec la production locale) ; -les mouvements de populations (la présence d une IAA peut stabiliser une population dans une zone ou attirer de nouvelles populations) ; -la perpétuation d une situation de crise (la présence d une IAA peut décourager les volontés d un retour vers les voies de l indépendance, une IAA peut devenir une source d approvisionnement pour des groupes armés) ; -la santé de la population (quand les rations distribuées ne sont pas complémentées en micronutriments) ; -l environnement écologique (pour leur préparation, certaines denrées nécessitent l utilisation de beaucoup plus d énergie que d autres, engendrant la déforestation ; certaines denrées contiennent des OGM et risquent d être ensuite replantées). ACF-IN FSL FAIs Page 1 of 7

2 D. Sauveur / Vu -Afghanistan ACF-IN FSL FAIs Page 2 of 7

3 I.3. Conditions and limitations Contexte Situation du marché alimentaire Population Logistique / Sécurité - Urgence à grande échelle - Catastrophe naturelle soudaine - Déplacements de population significatifs - Taux de malnutrition anormalement élevés ou augmentant de façon importante - Cessation des systèmes de production ou d approvisionnement des marchés - Anormalement faible disponibilité/ absence de staple foods - Hausse des prix des denrées alimentaires importante/rapide (pas forcement systématique) - Camps de refugiés ou de déplacés - Accès limité aux moyens de production, à la terre, à la foret ou à la mer - Possession en outils limitée - L accès aux populations est facile (géographiquement et sécuritairement) - Disponibilité des sites de distribution dont l accès est facile, sécurisé et d envergure adaptée. I.4. Les compétences d ACF-IN en IAAs ACF-IN a implémenté différents types d IAAs et ce, dans différents contextes (voir le rapport A Descriptive Overview of ACF Food Aid Programmes in 10 countries pour obtenir plus d informations concernant les précédentes interventions d aide alimentaire). Des distributions générales ou ciblées ont été organisées dans des camps ou dans des zones spécifiques identifiées comme étant très vulnérables (accès limité à la nourriture, zone isolée et directement ou indirectement affectée par un conflit, faible pouvoir d achat, etc.). ACF-IN est intervenu par exemple en 2006 avec la mise en place d une DGC dans le Darfour, au sud ( bénéficiaires) et au nord ( bénéficiaires); en 2007 en Afghanistan ( bénéficiaires dans la province du Day Kundi) et en Tchétchénie (8 000 bénéficiaires en région montagneuse). ACF-IN a de l expérience dans d autres types de distributions: rations familiales, couvertures, nourriture contre travail, graines et cantines. Par exemple en 2006, ACF-IN a distribué de la nourriture aux familles composées d enfants de moins de 5 ans, aux femmes enceintes ou en période d allaitement en Birmanie, dans la région du nord de l état Rakhine, couvrant ainsi environ bénéficiaires. La même année, un programme d urgence de distribution de nourriture riche en protéines a été implémenté pour enfants âgés de moins de 5 ans en Somalie, dans le district de Wajis, pour faire face à une situation de malnutrition critique. ACF-IN a aussi organisé des programmes Nourriture contre Travail (NCT) notamment au Laos où travailleurs issus de villages risquaient d être déplacés, ciblant une pénurie aigüe de nourriture, construisant des routes et des systèmes d irrigation. ACF-IN a également implémenté des cantines, surtout en zones urbaines, notamment en Mongolie et en Haïti, ciblant les enfants ; mais aussi en Côte d Ivoire et au Sierra Leone où cette fois l ensemble de la population était ciblée. Des distributions protégées de graines ont été mises en place par ACF-IN quand il existait un risque que les bénéficiaires consomment les graines plutôt que de les planter, comportement résultant d un manque d accès à la nourriture. Des distributions de nourriture ont accompagné les distributions de graines par exemple au Darfour et en République Centrale Africaine durant ces dernières années. I.5. Donneurs potentiels Les interventions d aide alimentaire sont principalement financées par ECHO et le World Food Program (WFP), et d autres donneurs contribuent sporadiquement, comme par exemple, le DFID, Dutch funds et l Union des Banques Suisses (UBS). Les formes d acheminement de la nourriture varient. La nourriture peut être directement achetée par ACF et/ou être donnée par le WFP. L UNICEF peut aussi fournir de la nourriture dans certains contextes (ainsi que des couvertures d allaitement, ou des cantines). L acheminement local et la mise en place de systèmes d utilisation de coupons sont encouragés lorsque les conditions le permettent (viabilité des systèmes mis en place). ACF-IN FSL FAIs Page 3 of 7

4 II. TYPOLOGIE OF POSSIBLE INTERVENTIONS 1 Intervention aide alimentaire Distribution générale de nourriture Distribution ciblée de nourriture Nourriture contre travail Rations familiales Spécifications Descriptif : distribution de nourriture à tous les gens d une région donnée. Contexte/zone d implémentation : urgence à grande échelle, ou crise prolongée avec une importante décapitalisation et la destruction des moyens de subsistance, affectant la totalité d une population relativement homogène ; camps de déplacés et/ou de refugiés, zones sinistrées. Descriptif : distribution de nourriture à certains groupes de populations situés dans une région donnée. Contexte/zone d implémentation: urgence ou crise affectant différentes zones, différents groupes de populations, dont certains se montrent plus résilients que d autres ; crises prolongées où certains groupes ont tout de même retrouvé des moyens de subsistance fonctionnels ; crise prolongée où certains groupes sont particulièrement vulnérables (minorités ethniques marginalisées, démunis, amoindris, personnes âgées, femmes enceintes) pouvant être ciblés sans risques de créer des conflits ; dans les camps, les villages et les zones sinistrées. Descriptif : distribution de nourriture en échange de travail Contexte/zone d implémentation: mise en place lorsque a) un besoin en nourriture existe ; b) un travail utile est à effectuer (ex. réhabilitation d axes routiers et d infrastructures, travaux anti-érosion, de nettoyage etc.) ; c) main d œuvre physiquement capable et disponible, sans autres taches non déterminées (ex. travaux d agriculture). L intervention nourriture contre travail peut aussi être utilisée comme self-targeting criteria lorsque les conditions décrites ci-dessus sont remplies ; dans les camps, les villages et les zones sinistrées. Descriptif : distribution de nourriture aux familles des bénéficiaires de programmes nutritionnels (pour le traitement de la malnutrition aigüe et sévère). Contexte/zone d implémentation : mis en place dans les zones où la situation alimentaire est critique, la nourriture peu abondante, et lorsque le traitement thérapeutique ou les rations supplémentaires distribués, sont partagés entre habitants, affectant l efficacité du traitement nutritionnel. Cantine Descriptif : distribution de wet food prête à être consommée sur place. Contexte/zone d implémentation: souvent mis en place dans les zones à forte densité de population, où les bénéficiaires n ont ni la possibilité de faire du stockage (ex. risques sécuritaires ou de pillage), ni de cuisiner (ex. destruction des services de cantines lors d un tremblement de terre) ; ou bien lorsque il est évident que la nourriture distribuée est effectivement consommée par les bénéficiaires ciblés (souvent les enfants). Couverture pour moins de 5 ans Protection des graines Descriptif : distributions ciblant les enfants de moins de 5 ans Contexte/zone d implémentation: mis en place dans les zones d urgence nutritionnelle présentant une prévalence élevée de malnutrition et/ou une importante proportion d enfants à risque. Cette aide peut être apportée individuellement ou en complément d autres opérations d aide alimentaire, et peut aussi constituer la première réponse en cas de crise (plus rapide qu une distribution de nourriture a grande échelle) ou les plus vulnérables seront ciblés (enfants en plein croissance, femmes enceintes ou en période d allaitement). Descriptif : distribution d aide alimentaire ainsi que de graines, afin de promouvoir la restauration de l agriculture. Contexte/zone d implémentation: dans les villages ruraux (ou les camps) pratiquant une 1 See the ACF-IN FSL Activity Profile for each activity cited in this part ACF-IN FSL FAIs Page 4 of 7

5 activité de culture, pendant les périodes où la nourriture est rare et lorsque les graines risquent d être consommées à cause d un manque d accès a la nourriture. ACF-IN FSL FAIs Page 5 of 7

6 III. LES POINTS CLES DU CONCEPT Objectifs and résultats attendus Indicateurs objectifs vérifiables Sources de vérification Les populations ciblées reçoivent des paniers repas Disponibilité de la nourriture est améliorée au sein des ménages L accès à la nourriture est amélioré La décapitalisation des biens productifs est réduite L accessibilité de la zone est améliorée (grâce à un projet de rénovation) Les graines ne sont pas consommées (grâce à la distribution de paniers repas) * Cycles de distributions entrepris * Nombre de bénéficiaires servis * Nombre de bénéficiaires enregistrés * Quantité de nourriture distribuée * Nombre de paniers repas distribués * % de bénéficiaires ayant reçus une ration définie complète * % de bénéficiaires qui sont satisfaits par la qualité des rations fournies * Utilisation des paniers repas * Durée du panier repas * Qualité de l alimentation * % des besoins nutritionnels couverts par le panier repas * Utilisation des paniers repas * Structure des dépenses des ménages * Qualité de l alimentation * Evolution du coût de la nourriture staple * Transformation de la vente des biens en revenu général * Evolution de la taille des troupeaux * Coûts de transport et des produits * Evolution du nombre de marchants * Zones de terre sowed * Niveaux des récoltes > Rapports d activités > Rapport de distribution > Liste d enregistrement > Rapport de distribution et de stock > Rapport de distribution > FBM 2 and PDM 3 > Enquête de marché, enquête sécurité alimentaire, enquête sécurité alimentaire > enquête sécurité alimentaire et groupe de discussion > Enquête de pré-récolte > Enquête en post-récolte 2 FBM : Food Basket Monitoring = vérification de la quantité de nourriture pour chaque ration effectuée à la sortie du site de distribution 3 PDM : Post Distribution Monitoring = suivi après la distribution grâce à un échantillonnage des bénéficiaires de la distribution ACF-IN FSL FAIs Page 6 of 7

7 IV. BIBLIOGRAPHIE Position papers ACF-IN - Policy on Food Aid (practical) ACF-IN - Policy on Political Aspects of Food Aid ACF-IN - Policy on Food Product Quality ACF-IN - Policy on Cash based Interventions ACF-IN - Policy on Genetically Modified Organisms Outils et guides techniques ACF-IN - Cash based interventions guideline with annexes ACF-IN - Cash or food decision tree ACF-IN - Descriptive overview of ACF Food aid programmes in 10 countries ACF-IN - Food aid by grouping method field guideline with annexes ACF-IN - Food aid guideline (draft) ACF-IN - Nutrition and food aid Blanket under five distributions ACF-IN - Quality control Grille de specifications alimentaires (draft) (French only) Documents de capitalisation ACF Afghanistan - Food aid multi-department capitalisation ACF Burma - NRS Family ration capitalisation with annexes ACF Central African Republic - Food aid capitalisation (French only) ACF Sudan - North Darfur Blanket under 5 Methodology ACF Somalia - Blanket under 5- Lessons learnt ACF Somalia - Blanket under 5 Methodology Exemplesde PDM Burma NRS Family ration PDM, 2007 Darfur General food distribution (GFD) and Cash based intervention (CBI) PDM, 2008 Ethiopia Food for Work (FFW) PDM, 2007 ACF-IN FSL FAIs Page 7 of 7

Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince. Enjeux, enseignements et perspectives

Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince. Enjeux, enseignements et perspectives Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince et Gonaïves Enjeux, enseignements et perspectives PROGRAMME SECURITE ALIMENTAIRE Atelier Coupons Alimentaires

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

COTE D IVOIRE. FICHE TECHNIQUE Ouest Côte d Ivoire. Monitoring d un projet cash : étapes, enjeux. Introduction. Les fondamentaux du monitoring

COTE D IVOIRE. FICHE TECHNIQUE Ouest Côte d Ivoire. Monitoring d un projet cash : étapes, enjeux. Introduction. Les fondamentaux du monitoring FICHE TECHNIQUE Ouest Côte d Ivoire Monitoring d un projet cash : étapes, enjeux Cadre de travail Avec le soutien d ECHO, ACF a publié au second semestre 2012 une série de fiches techniques pour aider

Plus en détail

Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN)

Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN) 1 TERMS OF REFERENCE Pour l Evaluations Externe d ACF Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN) Programme Financé par PAM Référence du Contrat CI D4C 20 septembre

Plus en détail

L utilité des Banques Céréalières

L utilité des Banques Céréalières L utilité des Banques Céréalières Au Sahel Octobre 2011 2 Les Banques Céréalières Suite à la sécheresse et la grande crise de 1973, les BC se sont développées dans les pays du Sahel. Au Burkina, en 2002

Plus en détail

RAPPORT EVALUATION RAPIDE : Beni Centre, Territoire de Beni, NK

RAPPORT EVALUATION RAPIDE : Beni Centre, Territoire de Beni, NK 1 f o r m a t d u r a p p o r t d é v a l u a t i o n S E C A L DATE : 26 mai 2015 DATE DE L EVALUATION : 22-23 mai 2015 RAPPORT EVALUATION RAPIDE : Beni Centre, Territoire de Beni, NK 1. METHODOLOGIES

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

ATELIER DE COUPON DE NOURRITURE GRAND ANSE RELIEF AND RECOVERY PROGRAM GRRP (PROGRAMME DE SECOURS ET DE RELÈVEMENT DANS LA GRAND ANSE)

ATELIER DE COUPON DE NOURRITURE GRAND ANSE RELIEF AND RECOVERY PROGRAM GRRP (PROGRAMME DE SECOURS ET DE RELÈVEMENT DANS LA GRAND ANSE) ATELIER DE COUPON DE NOURRITURE GRAND ANSE RELIEF AND RECOVERY PROGRAM GRRP (PROGRAMME DE SECOURS ET DE RELÈVEMENT DANS LA GRAND ANSE) Place Charmant: 11-13 Septembre2012 Table des Matières Contexte Aperçu

Plus en détail

Note d information sur les transferts en espèces pour lutter contre la malnutrition

Note d information sur les transferts en espèces pour lutter contre la malnutrition Note d Information 3 République Islamique de Mauritanie Cas d investissement sur la nutrition en Mauritanie Note d information sur les transferts en espèces pour lutter contre la malnutrition Produit par

Plus en détail

Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments

Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments Karen Rideout, M.Sc. Centre de collaboration nationale en santé environnementale Centre de contrôle des maladies de la

Plus en détail

Le programme-cadre de développement des SADA

Le programme-cadre de développement des SADA 4 Le programme-cadre de développement SADA L étude de cas ne saurait être complète sans présenter une méthode d élaboration programmes de développement SADA. Les sections suivantes montrent les étapes

Plus en détail

Conférence «Food and development» «Vers un nouveau paradigme de la sécurité alimentaire mondiale, garantie du développement individuel et collectif»

Conférence «Food and development» «Vers un nouveau paradigme de la sécurité alimentaire mondiale, garantie du développement individuel et collectif» Conférence «Food and development» «Vers un nouveau paradigme de la sécurité alimentaire mondiale, garantie du développement individuel et collectif» Benoit Miribel, Président ACF-France Gulbenkian Foundation

Plus en détail

«Cette femme réduit le grain en farine grâce à une pierre à moudre (metate) et un broyeur cylindrique (mano)». 1 LA PROBLEMATIQUE

«Cette femme réduit le grain en farine grâce à une pierre à moudre (metate) et un broyeur cylindrique (mano)». 1 LA PROBLEMATIQUE Proposition de réglementation spécifique de la production et de la commercialisation de produits agricoles et alimentaires traditionnels en Amérique latine ( ) - Propositions «Metate» - Marlen LEON GUZMAN

Plus en détail

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation?

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation? Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre Cette activité pédagogique offre aux élèves un aperçu des 3 pays touchés par des crises alimentaires majeures de cette année : Le Pakistan, Haïti et le

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE. Mission de vérification des conditions préalables en vue de la mise en place d une mutuelle de santé à Mengong

RAPPORT D ETUDE. Mission de vérification des conditions préalables en vue de la mise en place d une mutuelle de santé à Mengong PROGRAMME GERMANO-CAMEROUNAIS DE SANTE / SIDA (PGCSS) VOLET MICRO ASSURANCE / MUTUELLES DE SANTE ET PVVS B.P. 7814 / YAOUNDE / CAMEROUN TEL. ( 00237 ) 2221 18 17 FAX ( 00237 ) 2221 91 18 Email komi.ahawo@gtz.de

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Lieu Durée Bureau Unicef/Goma De 11h00 à 13h00 Date 28.08.2015 Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Facilitation Unicef Secrétariat Unicef Agenda 1. Suivi des recommandations

Plus en détail

Mur des préjugés. Idée reçue Réalité Argumentation

Mur des préjugés. Idée reçue Réalité Argumentation Mur des préjugés Idée reçue Réalité Argumentation 1 Une idée reçue très courante consiste à croire que les gens souffrent de la faim seulement en situation de famine ; or derrière le mot faim se cache

Plus en détail

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Norme INEE #1 sur la Participation communautaire : la participation Les membres des communautés

Plus en détail

Cartographie des moyens d existence dans les zones rurales. Cartographie de la pauvreté, de l eau et de l agriculture en Afrique subsaharienne

Cartographie des moyens d existence dans les zones rurales. Cartographie de la pauvreté, de l eau et de l agriculture en Afrique subsaharienne Figure 5 Répartition de la pauvreté rurale en Afrique subsaharienne Pauvreté rurale personnes/km 2 aucune donnée < 5 5-10 10-25 25-50 50-75 > 75 Frontières nationales Rivières Formations aquatiques Cartographie

Plus en détail

Formation à la gestion des banques céréalières

Formation à la gestion des banques céréalières Formation à la gestion des banques céréalières Organisation interne - PROGRAMME ~CSOQ~~ Appui associatif et coopératif aux initiatives de développement à la base Bureau international du Travail or,.lliutltlll

Plus en détail

INTERVENTIONS DE TRANSFERT DE CASH (ITCs)

INTERVENTIONS DE TRANSFERT DE CASH (ITCs) INTERVENTIONS DE TRANSFERT DE CASH (ITCs) I. PRESENTATION GENERALE I.1. Definition Les interventions de transfert de cash (ITCs) sont des actions impliquant la distribution directe d argent (ou cash),

Plus en détail

PROGRAMMES DE SECURITE ALIMENTAIRE

PROGRAMMES DE SECURITE ALIMENTAIRE PROGRAMMES DE SECURITE ALIMENTAIRE Rencontre des experts : Protection sociale à Madagascar : Cadre international et Politique nationale Hotel Colbert. Antananarivo, Madagascar. 18 19 Aout 2015. Stephen

Plus en détail

Rapport d Evaluation

Rapport d Evaluation Rapport d Evaluation Rapid Response Mechanism RRM Badounabi Kendo, Prefecture du Mbomou 20 27 Février, 2014 Photo de maison détruite à Banoudabi Kendo, Mbomou. Présenté par l équipe RRM ACTED République

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Résultats préliminaires Etude des marchés en relation avec la sécurité alimentaire, les achats locaux et les programmes de transferts

Résultats préliminaires Etude des marchés en relation avec la sécurité alimentaire, les achats locaux et les programmes de transferts Résultats préliminaires Etude des marchés en relation avec la sécurité alimentaire, les achats locaux et les programmes de transferts monétaires/coupons au Tchad N'Djamena, 3 février 2014 105 marchés couverts

Plus en détail

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires Géographie Chapitre n.. La question des ressources alimentaires I) La situation alimentaire aux Etats-Unis et au Soudan Problématique : Quelles sont les différences entre la situation alimentaire aux Etats-Unis

Plus en détail

Prendre en compte la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les projets de développement (Étude Visa)

Prendre en compte la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les projets de développement (Étude Visa) Prendre en compte la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les projets de développement (Étude Visa) Nicolas Bricas et Cécilia Aspe Cirad, UMR Moisa Étude Visa Étude Visa (pour évaluation de l Impact

Plus en détail

Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones. Bertrand Guibert (IRAM)

Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones. Bertrand Guibert (IRAM) Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones fragiles en temps de crise Bertrand Guibert (IRAM) Contexte du Pastoralisme Le pastoralisme : un mode de vie et de production Phénomène mondial et sahélien

Plus en détail

La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger

La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger Saint Brieuc le mercredi 17 avril 2013 Ir. Ludovic Andres Sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger 1. Le GRAP 3A 2. La sécurité alimentaire nutritionnelle

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013 EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna Informations générales : Date à laquelle le rapport d évaluation rapide est rédigé. Noms (en entier) et désignation du responsable

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard pour le café Fairtrade. Amélioration de la productivité et/ou de la qualité Publication Janvier 2012

Document d orientation sur le Standard pour le café Fairtrade. Amélioration de la productivité et/ou de la qualité Publication Janvier 2012 Document d orientation sur le Standard pour le café Fairtrade Amélioration de la productivité et/ou de la qualité Publication Sommaire : Introduction... 1 Contexte... 2 Définition... 2 Les types d investissements...

Plus en détail

Comment gérer l instabilité des prix des céréales? Enjeux et controverses

Comment gérer l instabilité des prix des céréales? Enjeux et controverses Les Rencontres de l Inra au Salon de l agriculture Le métaprogramme GloFoods : La sécurité alimentaire, un enjeu global. Comment gérer l instabilité des prix des céréales? Enjeux et controverses Franck

Plus en détail

La politique alimentaire populaire

La politique alimentaire populaire La politique alimentaire populaire Diana Bronson Sécurité alimentaire Canada Grand Rassemblement Québec en forme Le 19 mars 2013 Sécurité alimentaire Canada Sécurité Alimentaire Canada est une alliance

Plus en détail

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Numéro WHH du projet: AF 1519 / COD 1063-07 Numéro KfW du projet : KfW 2007 65 537

Plus en détail

FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES

FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES Améliorer la nutrition grâce aux jardins potagers 45 FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES OBJECTIF A la fin de cette session, les agents de terrain devront être

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

PRESENTATION CELLULE FILETS SOCIAUX

PRESENTATION CELLULE FILETS SOCIAUX PRESENTATION CELLULE FILETS SOCIAUX Nom du projet: PROJET FILETS SOCIAUX Secteur: Rural Autorité de Tutelle: Cabinet du Premier Ministre PRINCIPES DE BASE DE LA PROTECTION SOCIALE : Définitions et concepts

Plus en détail

Contexte. Préparation des ventes groupées Conduite des ventes groupées Mesure de l'effet / impact des ventes groupées. Pourquoi les ventes groupées?

Contexte. Préparation des ventes groupées Conduite des ventes groupées Mesure de l'effet / impact des ventes groupées. Pourquoi les ventes groupées? Contexte Les Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) sont généralement collectés dans la forêt communautaire (FC) de manière non destructive. Ils constituent une source durable de revenus pour les communautés

Plus en détail

Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc

Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc 12 décembre 2012 Conjoncture de la consommation alimentaire Evolutions économiques

Plus en détail

EVALUATION DE BASE POUR LE PROJET DE SOUTIEN AUX GROUPEMENTS FEMININS AUTOUR DES CANTINES SCOLAIRES DANS LA REGION DU BOUNKANI

EVALUATION DE BASE POUR LE PROJET DE SOUTIEN AUX GROUPEMENTS FEMININS AUTOUR DES CANTINES SCOLAIRES DANS LA REGION DU BOUNKANI EVALUATION DE BASE POUR LE PROJET DE SOUTIEN AUX GROUPEMENTS FEMININS AUTOUR DES CANTINES SCOLAIRES DANS LA REGION DU BOUNKANI RAPPORT JUILLET 2013 Données collectées du 15 au 29 mai 2013 1 SOMMAIRE I.

Plus en détail

Décision d'aide humanitaire d urgence F9 (FED9) Intitulé : Aide humanitaire en faveur des populations maliennes affectées par la crise nutritionnelle

Décision d'aide humanitaire d urgence F9 (FED9) Intitulé : Aide humanitaire en faveur des populations maliennes affectées par la crise nutritionnelle EUROPEAN COMMISSION DIRECTION GENERALE DE L'AIDE HUMANITAIRE - ECHO Décision d'aide humanitaire d urgence F9 (FED9) Intitulé : Aide humanitaire en faveur des populations maliennes affectées par la crise

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

Tenue dans le centre de conference de la CUA le Mercredi 30 Avril 2014, Addis-Abeba, Ethiopie.

Tenue dans le centre de conference de la CUA le Mercredi 30 Avril 2014, Addis-Abeba, Ethiopie. Communiqué de la conference continentale conjointes des Acteurs Non-Etatiques et de la Commission de l Union Africaine sur la sécurité alimentaire et l agriculture, faisant partie des discussions de la

Plus en détail

PLAIDOYER EN FAVEUR DES TRANSFERTS MONÉTAIRES

PLAIDOYER EN FAVEUR DES TRANSFERTS MONÉTAIRES PLAIDOYER EN FAVEUR DES TRANSFERTS MONÉTAIRES GUIDE PRATIQUE DU PLAIDOYER POUR LES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONÉTAIRES THE CASH LEARNING PARTNERSHIP www.cashlearning.org AU SOMMAIRE DE CE GUIDE : PLAIDOYER

Plus en détail

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 On sait avec certitude que des dizaines de milliers de familles vivant dans la partie ouest du Sahel sont en situation d extrême détresse à cause

Plus en détail

Pourquoi la durabilité et l équité?

Pourquoi la durabilité et l équité? Comment peut-on : Pourquoi la durabilité et l équité? Poursuivre le progrès de manières équitables qui ne nuisent pas à l environnement? Répondre aux aspirations de développement des pauvres dans le monde

Plus en détail

Rapport Financier 2010

Rapport Financier 2010 Rapport Financier 2010 1 Sommaire 1. Avant propos... 3 2. Eléments principaux et significatifs 2010... 4 3. Analyse du résultat... 6 4. Emplois : Missions Sociales, Frais de siège et frais liés à la recherche

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Fonds pour l Environnement Mondial. Décembre 2014 1 1.

Plus en détail

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL AVIS À MANIFESTATION D INTÉRÊT (SERVICES DE CONSULTANT) BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Département

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Le PNUD en tant que Récipiendaire Principal (RP) du Fond

Plus en détail

AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RAPPORT 2014 RÉSUMÉ

AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RAPPORT 2014 RÉSUMÉ Pauvreté AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RAPPORT 2014 RÉSUMÉ Ressources nationales Aide humanitaire Sécurité Résilience Secours Information Conflit s des risques Réduction développement Aide au alimentaire

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de

Plus en détail

Eléments indicatifs pour un modèle de gestion et de suivi de la vulnérabilité du secteur de l électricité aux risques de catastrophes au Burkina Faso

Eléments indicatifs pour un modèle de gestion et de suivi de la vulnérabilité du secteur de l électricité aux risques de catastrophes au Burkina Faso Cahier Institut d'application et de vulgarisation en sciences de l'eau et 1444444444444 2444444444444 3 Email: iavsmail@gmail.com; Edition,N 1,Octobre2013 Site web: l'energie http://www.iavs-bf.org Eléments

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results)

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Comments for IT : 1. Text of predefined indicators cannot be changed by partners. Thus no variables in the predefined text. The only variables

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA INTITULE DU PROJET : PROJET DE PROMOTION DE L INITIATIVE LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT D AGUIE 1 Intitulé du Projet : Projet de Promotion de l Initiative Locale pour le

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

Photo : ONU FEMMES. Préparé par ONU femmes/mali

Photo : ONU FEMMES. Préparé par ONU femmes/mali Photo : ONU FEMMES Préparé par ONU femmes/mali Contexte Propos des femmes Constats Principales réalisations Leçons apprises Domaines de changement Présence effective des femmes dans toutes les activités

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE DE L ENQUETE POST DISTRIBUTION MONITORING PDM 2013. Premier passage

RAPPORT D ANALYSE DE L ENQUETE POST DISTRIBUTION MONITORING PDM 2013. Premier passage RAPPORT D ANALYSE DE L ENQUETE POST DISTRIBUTION MONITORING PDM 2013 Premier passage Novembre 2013 Sommaire LISTE DES TABLEAUX... 3 LISTE DES GRAPHIQUES... 4 INTRODUCTION... 5 OBJECTIFS, RESULTATS ATTENDUS

Plus en détail

Partie IV ANALYSE DES DONNÉES

Partie IV ANALYSE DES DONNÉES Partie IV ANALYSE DES DONNÉES D UNE EFSA WFP / Name and Surname Table des matières de la Partie IV 1 Introduction 166 2 Méthodes et concepts essentiels 168 2.1 Groupes vulnérables, y compris les groupes

Plus en détail

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POURQUOI S ENGAGER POUR RÉPONDRE AUX NOUVEAUX BESOINS DES CONSOMMATEURS POUR

Plus en détail

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal Plus de 500 délégués venant de 44 pays africains et

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

Pratiques de ciblage au Burundi

Pratiques de ciblage au Burundi Insérez une photo de votre projet/programme Pratiques de ciblage au Burundi Souraya HASSAN, Spécialiste des Politiques sociales UNICEF Financé par : Gouvernement du Burundi La Revue des Filets Sociaux,

Plus en détail

La question sociale et le genre dans l Approche de la Santé Humaine

La question sociale et le genre dans l Approche de la Santé Humaine La question sociale et le genre dans l Approche Écosystémique de la Santé Humaine Bamako, Juin 2006 CRDI Jean-Michel LABATUT Facteurs qui influencent la santé Contacts populations humaines - vecteurs Biologiques

Plus en détail

Les principaux types de malnutrition et les déficiences en micronutriments. Direction de la Nutrition

Les principaux types de malnutrition et les déficiences en micronutriments. Direction de la Nutrition Les principaux types de malnutrition et les déficiences en micronutriments Direction de la Nutrition PLAN Les causes de la malnutrition Les différents types de malnutrition Les déficiences en micronutriments

Plus en détail

LIBERIA RENFORCEMENT DU SYSTÈME INTÉGRÉ DE GESTION ET DE PRÉVENTION DE LA MALNUTRITION DANS LE GRAND MONROVIA

LIBERIA RENFORCEMENT DU SYSTÈME INTÉGRÉ DE GESTION ET DE PRÉVENTION DE LA MALNUTRITION DANS LE GRAND MONROVIA LIBERIA RENFORCEMENT DU SYSTÈME INTÉGRÉ DE GESTION ET DE PRÉVENTION DE LA MALNUTRITION DANS LE GRAND MONROVIA Compte tenu des niveaux élevés de sous-nutrition infantile (aiguë et chronique) et d insécurité

Plus en détail

Sommaire Nord-est. Déc. 05 - Jan. 06 Issue 1. Système d Alerte Précoce sur la Sécurité Alimentaire PAM Programme Alimentaire Mondial.

Sommaire Nord-est. Déc. 05 - Jan. 06 Issue 1. Système d Alerte Précoce sur la Sécurité Alimentaire PAM Programme Alimentaire Mondial. Déc. - Jan. 6 Issue SAPSAP Nord-est Nouvelles: C est le premier bulletin du SAPSAP! La collecte des données vient juste de commencer dans quelques sites sentinelles. La première enquête des ménages du

Plus en détail

Note de synthèse. Faits saillants du FSMS de juillet 2012

Note de synthèse. Faits saillants du FSMS de juillet 2012 Note de synthèse Mauritanie : Sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages suite à la sécheresse et la hausse des prix des produits alimentaires Juillet 2012 Faits saillants du FSMS de juillet 2012

Plus en détail

SA curité Alimentaire en Haiti

SA curité Alimentaire en Haiti Insécurit SA curité Alimentaire en Haiti État des Lieux et propositions de solutions Contenu Situation insécurité alimentaire en 2009 Le bilan alimentaire global La vulnérabilité a l insécurité alimentaire

Plus en détail

UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL

UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL ------------------------------------------------------------------------------------------ Titre: CONSULTANT(E) CHARGE(E) DE L APPUI A LA REVUE ET

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique des personnes déplacées

Plus en détail

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE Message de Rajkala.P Le 30 Décembre un cyclone s est abattu sur la côte de Pondichéry et du Tamil Nadu. Des vents d une force impressionnante ont dévasté la ville de Pondichéry

Plus en détail

LES TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR L INTERMÉDIAIRE DE COMMERÇANTS

LES TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR L INTERMÉDIAIRE DE COMMERÇANTS LES TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR L INTERMÉDIAIRE DE COMMERÇANTS GUIDE PRATIQUE DES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONÉTAIRES EN SITUATIONS D URGENCE THE CASH LEARNING PARTNERSHIP www.cashlearning.org AU SOMMAIRE

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE EN MATIÈRE DE TRAVAIL ET DE PROTECTION SOCIALE

STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE EN MATIÈRE DE TRAVAIL ET DE PROTECTION SOCIALE STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE EN MATIÈRE DE TRAVAIL ET DE PROTECTION SOCIALE 2012 2022 Résilience, équité et opportunités Nous vivons aujourd hui dans un monde fait de risques et d opportunités. Le risque

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

Des conditions de travail décentes

Des conditions de travail décentes LISTE D IDEÉS POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT FAIRTRADE POUR LES ORGANISATIONS DE PETITS PRODUCTEURS Toutes les organisations sont différentes et auront des priorités ainsi que des stratégies de développement

Plus en détail

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR Rencontre des experts en protection sociale à Madagascar 18 et 19 Août 2015 Hôtel COLBERT Antaninarenina

Plus en détail

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables Session 1 La vision chinoise Approche du problème : une approche holistique pour résoudre la question multidimensionnelle que pose l association du développement durable et des concepts de chaînes d approvisionnement

Plus en détail

ABA GRANGOU. 7 Mois après le lancement du 24 Janvier 2012

ABA GRANGOU. 7 Mois après le lancement du 24 Janvier 2012 ABA GRANGOU La Vision du Président, partagée par la Première Dame, est de voir que chaque Haïtien arrive enfin à s'alimenter sainement trois fois par jour 7 Mois après le lancement du 24 Janvier 2012 Préparé

Plus en détail

Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses

Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses 1 Question Qu est-ce que l évaluation des habiletés de base (ÉHB)? Réponse L ÉHB est

Plus en détail

Liste des indicateurs SENS

Liste des indicateurs SENS Liste des indicateurs SENS Enfants de 6 Malnutrition aiguë (Standards de croissance OMS 2006) Malnutrition aiguë globale (MAG) Malnutrition aiguë modérée (MAM) Malnutrition aiguë sévère (MAS) Œdèmes Nombre

Plus en détail

Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action. Les concepts et les cadres de la sécurité alimentaire

Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action. Les concepts et les cadres de la sécurité alimentaire Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action Formation à distance pour renforcer les compétences et répondre aux exigences de formation des réseaux et des systèmes d information

Plus en détail

Livestock Emergency Guidelines and Standards [LEGS] NORMES MINIMALES CONCERNANT LES SERVICES VETERINAIRES

Livestock Emergency Guidelines and Standards [LEGS] NORMES MINIMALES CONCERNANT LES SERVICES VETERINAIRES Livestock Emergency Guidelines and Standards [LEGS] NORMES MINIMALES CONCERNANT LES SERVICES VETERINAIRES Norme générale 1 Evaluation initiale et planification Services vétérinaire cliniques primaires

Plus en détail

de la production agricole Groupe 2

de la production agricole Groupe 2 Appui à l amélioration de la production agricole Groupe 2 Plan de présentation Introduction Objectifs Méthodologie Description de la zone d étude Les grandes périodes de changement Les Changements dans

Plus en détail

Point 9 de l'ordre du jour

Point 9 de l'ordre du jour Session annuelle du Conseil d administration Rome, 25 28 mai 2015 PROJETS SOUMIS AU CONSEIL D'ADMINISTRATION POUR APPROBATION Point 9 de l'ordre du jour AUGMENTATIONS BUDGÉTAIRES POUR DES ACTIVITÉS DE

Plus en détail

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE Dans le contexte actuel de croissance des difficultés économiques, financières et sociales des plus pauvres, les collectivités

Plus en détail

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO 13 et 18 Avril 2015 Face à certains défis auxquels la communauté

Plus en détail

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI Objectif de la discussion : Quel bilan tirer du résultat

Plus en détail

Présentation du Cadre Harmonisé

Présentation du Cadre Harmonisé Intégration des programmes de Nutrition et de Sécurité Alimentaire en situation d urgence et pour le renforcement de la résilience au Sahel Atelier Régional de Formation & de Formation des Formateurs 9

Plus en détail

Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires. Synthèse

Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires. Synthèse Consultation du HLPE sur l instabilité des prix alimentaires A propos de ce document Ce document résume les résultats d une discussion en ligne organisé sur le Forum Global sur la Sécurité alimentaire

Plus en détail

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

Discours sur la sécurité alimentaire

Discours sur la sécurité alimentaire Discours sur la sécurité alimentaire L alimentation est le besoin le plus fondamental de l homme. Elle est essentielle à la vie et au développement. Le droit à l alimentation est donc la base de tous les

Plus en détail