URGENCE HUMANITAIRE LES 10 COMMANDEMENTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "URGENCE HUMANITAIRE LES 10 COMMANDEMENTS"

Transcription

1 1. EVALUATION 2. VACCINATION ROUGEOLE 3. EAU & SANITATION 4. ALIMENTATION & NUTRITION 5. ABRIS & CAMPS 6. SOINS DE SANTE 7. MALADIES TRANSMISSIBLES 8. SANTE PUBLIQUE 9. RESSOURCES HUMAINES 10. COORDINATION 1

2 1 EVALUATION RECOLTE RAPIDE DE DONNEES EN QUELQUES JOURS AVANT TOUTE ACTION DONNEES QUANTITATIVES & QUALITATIVES HISTOIRE CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION EVALUATION SANITAIRE ESTIMATION DES BESOINS EVALUATION DES PRIORITES ESTIMATION DES MOYENS HUMAINS MATERIELS STRATEGIES & OBJECTIFS & RE-EVALUATIONS REGULIERES + ACTIONS "BASIQUES" 2

3 2 VACCINATION ROUGEOLE ROUGEOLE = RISQUE EPIDEMIQUE N 1 PROMISCUITE MALNUTRITION PEV INEXISTANT VACCINATION SYSTEMATIQUE 1 ERE(S) SEMAINE D'INTERVENTION TOUS LES 6 MOIS - 15 ANS + SUPPLEMENTATION VITAMINE A ENSUITE POUR LES NOUVEAUX ARRIVANTS INTERVENTION CURATIVE SI NECESSAIRE 3

4 3 EAU & SANITATION EAU BUT 1 ERE SEMAINE : DES QUE POSSIBLE : 5 LITRES / PERSONNE / J 20 LITRES / PERSONNE / J EXCRETA 1 ERE SEMAINE : 1 LATRINE OU TRANCHEE / 50 à 100 PERSONNES DES QUE POSSIBLE : 1 LATRINE OU TRANCHEE / 20 PERSONNES IDEALEMENT : 1 LATRINE / FAMILLE 4

5 4 ALIMENTATION NUTRITION BUT : 2100 Kcal/PERSONNE/JOUR DES LA PREMIERE SEMAINE DISTRIBUTION ALIMENTAIRE GENERALE INITIALE EVALUATION DE LA NUTRITION MUAC SCREENING ENQUETE NUTRITIONNELLE (P/T) PROGRAMMES SPECIFIQUES CENTRE NUTRITIONNEL THERAPEUTIQUE CENTRE NUTRITIONNEL SUPPLEMENTAIRE CUISINES POPULAIRES 5

6 5 ABRIS & CAMPS PLUTOT DES PETITS CAMPS SELON LES ELEMENTS DE SECURITE ABRIS & ESPACE ABRI : SURFACE DU CAMPS : 3.5 M² / PERSONNE 30 M² / PERSONNE CARTOGRAPHIE DU CAMP PREVENTION DES INCENDIES PREVENTION DES INFECTIONS GESTION DES DECHETS 6

7 6 SOINS DE SANTE STRUCTURES DE SOINS DE SANTE 1 DISPENSAIRE / PERSONNES 1 CENTRE DE SANTE / PERSONNES 1 HOPITAL / PERSONNES PERSONNEL SANITAIRE, DONT RECRUTEMENT D'ASC 1 ASC / PERSONNES FORMATION DES ASC PROCEDURES & PROTOCOLES FORMATION & INFORMATION ALGORITMES ADAPTES PROCEDURES DE REFERENCE INDICATEURS & SUIVI 7

8 7 MALADIES TRANSMISES CONTRÔLE DES EPIDEMIES ROUGEOLE CHOLERA & DYSENTERIE MENINGITE TYPHUS CONTRÔLE DES PRINCIPALES MALADIES DIARRHEES INFECTIONS RESPIRATOIRES AIGUES MALARIA PROCEDURES & PROTOCOLES 8

9 8 SANTE PUBLIQUE INDICATEURS DE MORTALITE PROSPECTIVEMENT CRUDE MORTALITY RATE (CMR) UNDER 5 YEAR MORTALITY RATE (U5MR) INDICATEURS DE MORBIDITE ENREGISTREMENT DES CONSULTATIONS ENQUETES ACTIVES PROCEDURES & PROTOCOLES MONITORING DES AUTRES BESOINS EAU & SANITATION NUTRITION 9

10 9 RESSOURCES HUMAINES RECRUTEMENT DU PERSONNEL DISCIPLINES MULTIPLES RECRUTEMENT LOCAL +++ RESPECT DES GROUPES, STRUCTURES, SEXES, CULTURES, FORMATION PROCEDURES & PROTOCOLES ALGORITMES ADAPTES FORMATION & INFORMATION INDICATEURS & SUIVI 10

11 10 COORDINATION CONTACTS ENTRE INTERVENANTS HCR CLASSIQUEMENT COORDINATEUR AUTORITES LOCALES REFUGIES ONG AGENCES AGENDA & CALENDRIER 11

Catastrophes naturelles et risques sanitaires. IFMT-MS-Santé publique-2007 1

Catastrophes naturelles et risques sanitaires. IFMT-MS-Santé publique-2007 1 Catastrophes naturelles et risques sanitaires IFMT-MS-Santé publique-2007 1 Quelles catastrophes en Asie du SE? Nom Typhon Inondations Éruption volcanique Tremblement de terre Tsunami Glissement de terrain

Plus en détail

Activités sanitaires- région de Kidal

Activités sanitaires- région de Kidal Mission Mali 1 Activités sanitaires- région de Kidal 1 S1 à S20 Année 2013 Médecins du Monde - Belgique 2 Plan de l exposé» Contexte» Réponse à l Urgence Sanitaire» Etat des lieux» Paquet d activités mené

Plus en détail

MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF

MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF LE DEFI SOLIDAIRE MSF > Informations essentielles > Le défi solidaire MSF > Comment agir? > Boîte à outils INFORMATION

Plus en détail

Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés

Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Système d Information Sanitaire (SIS) Formation de Formateurs Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Ordre du jour de l atelier Jour 1 Introduction Démographique Mortalité Jour 2 Morbidité

Plus en détail

Survivre en fuite. Un camp de réfugiés à visiter. www.msf.lu. MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg. Contact :

Survivre en fuite. Un camp de réfugiés à visiter. www.msf.lu. MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg. Contact : MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg Tel: +352 33.25.15 Fax: +352 33 51 33 Survivre en fuite Un camp de réfugiés à visiter www.msf.lu Contact : Anthony Jacopucci Tel: 33.25.15-13 anthony.jacopucci@msf.org

Plus en détail

MALADIES TRANSMISSIBLES 1

MALADIES TRANSMISSIBLES 1 NETWORK OF HUMANITARIAN ASSISTANCE SANTE DANS LES OPERATIONS DE SECOURS SOS - HUMA 3880 MALADIES TRANSMISSIBLES 1 Ph. MEERT & M. VANHERP UCL SOS NOHA MALADIES TRANSMISSIBLES/OUTILS Ph. MEERT & M. VANHERP

Plus en détail

ARRET SUR IMAGES Région du Kanem, Tchad Mission au cœur d une crise nutritionnelle

ARRET SUR IMAGES Région du Kanem, Tchad Mission au cœur d une crise nutritionnelle ARRET SUR IMAGES Région du Kanem, Tchad Mission au cœur d une crise nutritionnelle Cela fait maintenant une journée que je suis dans le Kanem. Je suis en mission dans cette partie Nord du pays pour quelques

Plus en détail

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix 1999 pédiatrie

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION ( MSPP ) MINISTRE DIRECTEUR GENERAL DIRECTIONS DECONCENTREES OU DEPARTEMENTALES

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION ( MSPP ) MINISTRE DIRECTEUR GENERAL DIRECTIONS DECONCENTREES OU DEPARTEMENTALES MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION ( MSPP ) MINISTRE CABINET SECRETARIAT DIRECTEUR GENERAL SECRETARIAT UNITE D APPUI A LA DECENTRALISATION SANITAIRE [ UADS ] UNITE JURIDIQUE [ UJ ] UNITE

Plus en détail

Décembre 2012. Résumé exécutif Enquête Multisectorielle Nutrition, Sécurité Alimentaire et Eau Hygiène et Assainissement Zone de Santé de Nyunzu

Décembre 2012. Résumé exécutif Enquête Multisectorielle Nutrition, Sécurité Alimentaire et Eau Hygiène et Assainissement Zone de Santé de Nyunzu Décembre 2012 Résumé exécutif Enquête Multisectorielle Nutrition, Sécurité Alimentaire et Eau Hygiène et Assainissement Zone de Santé de Nyunzu Province du Katanga République Démocratique du Congo Financé

Plus en détail

RAPPORT INTER AGENCES RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités

RAPPORT INTER AGENCES RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités DONNEES CLEES 49 813 Réfugiés recensés par les autorités CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS 19-25 Janvier 2015 39 716 Réfugiés vérifiés et préenregistrés

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités DONNEES CLEES 49 813 Réfugiés recensés par les autorités 36 383 Réfugiés vérifiés et préenregistrés par le HCR depuis Mai 2013 CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS 29

Plus en détail

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Norme INEE #1 sur la Participation communautaire : la participation Les membres des communautés

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. DONNEES CLEES 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. 63 645 Réfugiés vivent dans les sites. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS 11 24 Mai 2015 70 323

Plus en détail

CONSOLIDATED RESULTS REPORT. Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014

CONSOLIDATED RESULTS REPORT. Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014 CONSOLIDATED RESULTS REPORT Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014 1. Key Results Expected (restate, 1.1 Réduction du taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans de 71 à 40 pour 1 000 (conformément

Plus en détail

La prise en charge du diabète au Mali. David Beran

La prise en charge du diabète au Mali. David Beran La prise en charge du diabète au Mali David Beran Le diabète dans les pays en voie de développement Le nombres de cas du diabète est estimé à 150 millions Pour 1 personne diagnostiquée il y a 8 non-diagnostiquées.

Plus en détail

Plan stratégique de l UNHCR pour la nutrition et la sécurité alimentaire 2008-2012

Plan stratégique de l UNHCR pour la nutrition et la sécurité alimentaire 2008-2012 Plan stratégique de l UNHCR pour la nutrition et la sécurité alimentaire 2008-2012 PLAN STRATÉGIQUE DE L UNHCR POUR LA NUTRITION ET LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2008-2012 Table of contents Résumé d orientation...iv

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE MEDECINS DU MONDE - BELGIQUE

RAPPORT D ACTIVITE MEDECINS DU MONDE - BELGIQUE Allemagne Argentine Belgique Canada Espagne Grèce Italie Japon Pays-Bas Portugal Royaume-Uni Suède Suisse France RAPPORT D ACTIVITE DE LA RIPOSTE A L EPIDEMIE DE ROUGEOLE MENEE DU 11 AU 15 DECEMBRE 2012

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION PRESENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION DES ACTEURS MEDICAUX HUMANITAIRES DE LA VIM S CHARGES DES INTERVENTIONS D ASSISTANCES HUMANITAIRE DANS LES SITUATIONS DES URGENCES EPIDEMIOLOGIQUES, DES CATASTROPHES

Plus en détail

Ressources humaines mobilisées :

Ressources humaines mobilisées : SRI LANKA L intervention de Handicap International remonte au début des années 1990, avec le formation de kinésithérapeutes à Jaffna et d orthoprothésistes à Colombo. Interrompue en 1993 pour des raisons

Plus en détail

Présentation du manuel

Présentation du manuel Présentation du manuel > COMMENT UTILISER LE MANUEL Le manuel est divisé en trois chapitres : Chapitre 1 : Introduction Le chapitre présente le SIS. Il indique l'objectif de la collecte de données, le

Plus en détail

Que fait MSF? Evaluation de la situation. Evaluation de la situation

Que fait MSF? Evaluation de la situation. Evaluation de la situation Que fait MSF? La malnutrition Lorsqu une population se trouve confrontée à une crise alimentaire ou à une famine¹, il est primordial pour les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) d agir vite et bien.

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD. 81 693 Personnes Déplacées Internes.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD. 81 693 Personnes Déplacées Internes. DONNEES CLEES 81 693 Personnes Déplacées Internes. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD (7 27 SEPT. 2015) 58 638* Réfugiés vérifiés et préenregistrés par le HCR depuis Mai

Plus en détail

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE 1. CONTEXTE Le Sénégal, vu sa position géographique de pays sahélien, est chroniquement exposé à l insécurité

Plus en détail

LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD

LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD Quiz ARLIN Aquitaine Réseau des Ides et cadres hygiénistes d Aquitaine 18 juin 2015 Reco de 2006 en cours d actualisation par groupe de travail : SF2H,

Plus en détail

PLAN D ACTION QUADRIENNAL Première année 2004 2005

PLAN D ACTION QUADRIENNAL Première année 2004 2005 Objectif global : Appropriation et mise en œuvre de la stratégie d ARCHI 2010 au niveau national. Objectif du projet : Renforcement des activités de santé à base communautaire du CRM. Indicateurs Sources

Plus en détail

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Commission 2.7 - Africa Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Professor M. Guelaya Sall World Conference on Early Childhood Care

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso

Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso Plan de présentation. Contexte du plan. Rôle du CONASUR But du plan. Objectifs du plan. Méthodologie

Plus en détail

GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE

GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE Il faut rappeler que pour toute personne malade (par exemple présentant de la fièvre, vomissements ou diarrhée)

Plus en détail

Retour d expérience. Visite de certification V2010

Retour d expérience. Visite de certification V2010 Retour d expérience Visite de certification V2010 www.clinique-lorient.fr PLAN DE L INTERVENTION Organisation de l auto-évaluation Préparation de la visite de certification Programme d action du CLIN répondant

Plus en détail

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA Qu est-ce la boite à images? Cette boite à images est un appui visuel pour les relais communautaires, agents de santé,

Plus en détail

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains Carlo Diederich Directeur Santé Cures thermales Cures thermales pour rhumatismes avec rééducation (94% des cures) des voies respiratoires inférieures des voies

Plus en détail

Rapport d Enquête Nutritionnelle Anthropométrique. Zone de Santé de Sandoa. Province du Katanga. République Démocratique Du Congo.

Rapport d Enquête Nutritionnelle Anthropométrique. Zone de Santé de Sandoa. Province du Katanga. République Démocratique Du Congo. Rapport d Enquête Nutritionnelle Anthropométrique Zone de Santé de Sandoa Province du Katanga République Démocratique Du Congo Juillet 2008 Financée par : SOMMAIRE REMERCIEMENTS... 3 RESUME... 4 INTRODUCTION...

Plus en détail

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali)

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) Diabète Au Mali présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) La situation du diabète au Mali - épidémiologie Le diabète est déjà un problème de santé publique au Mali Prévalence

Plus en détail

Réponse Rapide aux Mouvements de Population (RRMP) Rapport d Evaluation Santé/Nutrition KIPFURO

Réponse Rapide aux Mouvements de Population (RRMP) Rapport d Evaluation Santé/Nutrition KIPFURO Réponse Rapide aux Mouvements de Population (RRMP) Rapport d Evaluation Santé/Nutrition KIPFURO Pour plus d information, Contactez : Boubacar Ibrahima Diallo Boubacar.Diallo@savethechildren.org ou consultez

Plus en détail

Compte rendu PRI EMS OI 2014

Compte rendu PRI EMS OI 2014 Compte rendu PRI EMS OI 2014 Rédacteur(s) : MLC/LL/MA/JBV Objet : Lieu : ½ Journée de formation continue Le Nautile - La Saline les Bains Accueil L ouverture de cette journée a été faite par la responsable

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FAVORABLE

ENVIRONNEMENT FAVORABLE Feuille de route pour la mise à l échelle de la PCIMA au Tchad. Atelier pour la revue nationale de la PCIMA. Ndjamena, novembre 2015 ENVIRONNEMENT FAVORABLE LEADERSHIP INSTITUTIONNEL 1 r avec le processus

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays.

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays. x de x de x de x de x de 1 - Maladies transmissibles 1.1. VIH/SIDA Pacifique occidental Siège x de 1.1.1 Mise en œuvre et suivi de la Stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida 2011-2015

Plus en détail

Gestion des épidémies en FAM et MAS. 2 ère réunion annuelle FAM/MAS 20 mars 2015

Gestion des épidémies en FAM et MAS. 2 ère réunion annuelle FAM/MAS 20 mars 2015 Gestion des épidémies en FAM et MAS 2 ère réunion annuelle FAM/MAS 20 mars 2015 Rappels En EMS, le risque infectieux est présent, avec cumul des différents aspects de ce risque: Infections communautaires:

Plus en détail

LE DARI, EN EHPAD, MAS, FAM

LE DARI, EN EHPAD, MAS, FAM 5 ème session de formation de référents hygiène dans les établissements médico-sociaux de Picardie 15, 16 et 17 Mai 2015 LE DARI, EN EHPAD, MAS, FAM (Document d Analyse du Risque Infectieux) Annie BRENET

Plus en détail

BULLETIN DU CLUSTER SANTE

BULLETIN DU CLUSTER SANTE 1 BULLETIN DU CLUSTER SANTE SITUATION SANITAIRE SUITE AU CONFLIT ARME AU NORD MALI 11 AVRIL 2013 N 2 Points Clefs Situation sécuritaire toujours imprévisible dans les régions du nord notamment à Kidal

Plus en détail

RAPPORT ANTHROPOMETRIQUE

RAPPORT ANTHROPOMETRIQUE REPUBLIQUE DU CONGO Unité* Travail* Progrès ------------------------- RAPPORT ANTHROPOMETRIQUE (Projet) Rédigé par GNIMI Christophe, Nutritionniste Et KIBANGOU Hugues Saturnin, Statisticien Table des matières

Plus en détail

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme Coordination de la Gestion des risques Bilan - Programme La démarche Mise en place en 2007 Regroupe l ensemble des Vigilances Sanitaire. Associe le programme CLIN Associe les risques liés aux vigilances

Plus en détail

AUDIT DU GREPHH: AU FIL DES ÉVALUATIONS. Journée de Prévention du Risque Infectieux Rhône-Alpes en FAM MAS IME. Jeudi 1er Octobre 2015

AUDIT DU GREPHH: AU FIL DES ÉVALUATIONS. Journée de Prévention du Risque Infectieux Rhône-Alpes en FAM MAS IME. Jeudi 1er Octobre 2015 AUDIT DU GREPHH: AU FIL DES ÉVALUATIONS Journée de Prévention du Risque Infectieux Rhône-Alpes en FAM MAS IME Jeudi 1er Octobre 2015 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT PRÉSENTATION DE MA FONCTION Chef de

Plus en détail

GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE

GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE Le Puy-en-Velay, le 22 Septembre 2006 Il faut rappeler que pour toute personne malade (par exemple présentant

Plus en détail

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de

Plus en détail

Evaluation rapide de l'état de santé d'une population déplacée ou réfugiée (MSF, 1996, 63 p.)

Evaluation rapide de l'état de santé d'une population déplacée ou réfugiée (MSF, 1996, 63 p.) Page 1 of 52 Evaluation rapide de l'état de santé d'une population déplacée ou réfugiée (MSF, 1996, 63 p.) (introduction...) Préface 1. Cadre des évaluations sanitaires rapides 2. Objet de l'évaluation

Plus en détail

Bulletin Hebdomadaire de Morbidité et de Mortalité

Bulletin Hebdomadaire de Morbidité et de Mortalité Bulletin Hebdomadaire de Morbidité et de Mortalité DRS Ouaddaï et Wadi Fira, DS de Bahaï, Est du Tchad Système d Alerte Précoce pour les Maladies à potentiel épidémique Semaine Epidémiologique N 20 : du

Plus en détail

Le Ministre du Commerce, de la Promotion de l Entreprise et de l Artisanat, Le Ministre des Finances et du Budget

Le Ministre du Commerce, de la Promotion de l Entreprise et de l Artisanat, Le Ministre des Finances et du Budget BURKINA FASO Unité Progrès- Justice ARRETE INTERMINISTERIEL N 2006-111 /MS/MCPEA/MFB portant définition, classification et nomenclature des établissements sanitaires privés Le Ministre de la Santé, Le

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Vue d ensemble de la prise en charge à base communautaire de la malnutrition aiguë (PCMA)

Vue d ensemble de la prise en charge à base communautaire de la malnutrition aiguë (PCMA) Vue d ensemble de la prise en charge à base communautaire de la malnutrition aiguë (PCMA) 1 Module 1. Objectifs d apprentissage Discuter de la malnutrition aiguë et des mesures à prendre en réponse Identifier

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

PLAN D ACTION D URGENCE NUTRITIONNELLE JANVIER DECEMBRE 2012.

PLAN D ACTION D URGENCE NUTRITIONNELLE JANVIER DECEMBRE 2012. MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DU MALI *********** Un Peuple Un But Une Foi *********** DIRECTION NATIONALE DE LA SANTE *********** DIVISION NUTRITION *********** DNS-N Tominkorobougou BP 233 Tel : 20-22-64-97

Plus en détail

PRESTATIONS SANTE B.4 ORGANISATION / CHAMPS D ACTION STATISTIQUES. ETAT DU VALAIS Service de l Action Sociale Office de l Aide Sociale

PRESTATIONS SANTE B.4 ORGANISATION / CHAMPS D ACTION STATISTIQUES. ETAT DU VALAIS Service de l Action Sociale Office de l Aide Sociale B.4 B.4.1 ORGANISATION / CHAMPS D ACTION B.4.2 B.4.3 B.4.4 Organisation / Champs d action B.4.1 Les RA/AP sont assurés contre les conséquences de la maladie et de l accident, dans le cadre de l assurance

Plus en détail

La santé des voyageurs à l'aspc : Programme de vaccination contre la fièvre jaune

La santé des voyageurs à l'aspc : Programme de vaccination contre la fièvre jaune La santé des voyageurs à l'aspc : Programme de vaccination contre la fièvre jaune France Huneault Gestionnaire, Planification stratégique et gestion de programme Division santé voyage Direction générale

Plus en détail

Cluster Nutrition. UNICEF/Mali 12 mars 2015

Cluster Nutrition. UNICEF/Mali 12 mars 2015 Cluster Nutrition UNICEF/Mali 12 mars 2015 1 1 LA COUVERTURE DANS LES PROGRAMMES PCIMA 2 IMPACT DU PROGRAMME PCIMA, MALI IMPACT = couverture x efficacité Lien entre l efficacité et la couverture : un cercle

Plus en détail

La prévention des chutes: du domicile à l hébergement

La prévention des chutes: du domicile à l hébergement La prévention des chutes: du domicile à l hébergement CSSS de la Vieille-Capitale 8 centres d hébergement (1315 lits) 5 cliniques réseaux 4 unités de médecine familiale Serv. gériatriques spécialisés (SGS):

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE NATIONALE DE SANTÉ

PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE NATIONALE DE SANTÉ PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE NATIONALE DE SANTÉ Par: Dr Gabriel THIMOTHÉ Directeur Général du MSPP Mars 2008 1. Contexte Le MSPP commeautoriténationalede la Santéjouele rôlede : REGULATEUR COORDONATEUR

Plus en détail

1 - CENTRE MEDICAL PEDIATRIQUE SANS BUT LUCRATIF CENTRE PERSIS

1 - CENTRE MEDICAL PEDIATRIQUE SANS BUT LUCRATIF CENTRE PERSIS 1 - CENTRE MEDICAL PEDIATRIQUE SANS BUT LUCRATIF CENTRE PERSIS Introduction: Médecin chef du service de pédiatrie depuis 1987 après des études de médecine et de pédiatrie à la faculté de médecine de Reims,

Plus en détail

PLAN D ACTION TRIMESTRIEL DU CENTRE DE SANTE POUR LA PERIODE ALLANT DE

PLAN D ACTION TRIMESTRIEL DU CENTRE DE SANTE POUR LA PERIODE ALLANT DE 120 Annexe 12 : Plan d action Trimestriel d un Centre de Santé REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE PROVINCE DE DISTRICT DE.. NOM DU CDS PLAN D ACTION TRIMESTRIEL DU CENTRE DE SANTE POUR

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 Septembre 2013 REMERCIEMENTS Le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Plus en détail

Les enfants syriens, une génération perdue? unissons-nous pour les enfants. Rapport sur la crise en Syrie, mars 2011 mars 2013.

Les enfants syriens, une génération perdue? unissons-nous pour les enfants. Rapport sur la crise en Syrie, mars 2011 mars 2013. UNICEF/NYHQ2012-0206/ROMENZI December 2012 Les enfants syriens, une génération perdue? Rapport sur la crise en Syrie, mars 2011 mars 2013 unissons-nous pour les enfants Turquie Liban Syrie Irak Jordanie

Plus en détail

Recommandations en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Recommandations en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes Recommandations en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes Pourquoi les EHPAD? Image : Le Figaro 2 Dépendance = Chantier Prioritaire 3 Lutte contre les IAS Soins de Ville Et. de de

Plus en détail

Organisation de la prévention et la maitrise du risque infectieux dans les établissements médico-sociaux en Franche-Comté

Organisation de la prévention et la maitrise du risque infectieux dans les établissements médico-sociaux en Franche-Comté Organisation de la prévention et la maitrise du risue infectieux dans les établissements médico-sociaux en Franche-Comté Contexte (1) Démographie : Espérance de vie augmente chaue année : En 213 Nombre

Plus en détail

Médecin Coordonnateur. Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005

Médecin Coordonnateur. Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005 Médecin Coordonnateur Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005 1976 Médecins de SCM 1999 2001 2003 2005 Arrêté du 26 avril 1999: cahier des charges CT (nouveau métier, profil médical gériatrique,

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD. 92 658 Personnes Déplacées Internes.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD. 92 658 Personnes Déplacées Internes. DONNEES CLEES 92 658 Personnes Déplacées Internes. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD (9 30 NOV. 2015) 65 820* Réfugiés vérifiés et préenregistrés par le HCR depuis Mai

Plus en détail

Madagascar : Mise à jour humanitaire nr. 14 sur les tempêtes tropicales Chedza et Fundi ainsi que la situation de sècheresse dans le Grand Sud

Madagascar : Mise à jour humanitaire nr. 14 sur les tempêtes tropicales Chedza et Fundi ainsi que la situation de sècheresse dans le Grand Sud Madagascar : Mise à jour humanitaire nr. 14 sur les tempêtes tropicales Chedza et Fundi ainsi que la situation de sècheresse dans le Grand Sud Jeudi, 12 février 2015 Points saillants Apres le passage de

Plus en détail

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 On sait avec certitude que des dizaines de milliers de familles vivant dans la partie ouest du Sahel sont en situation d extrême détresse à cause

Plus en détail

MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD

MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD 29 Avril- 07 Mai 2015 Débarquement des réfugiés Nigériens en provenance de Kaiga Kindiria. Mai 2015, Photo /UNHCR DERNIERS DEVELOPPEMENTS Suite à l information

Plus en détail

Cahier d exercices. Prise en charge intégrée des maladies de l enfant au niveau communautaire

Cahier d exercices. Prise en charge intégrée des maladies de l enfant au niveau communautaire 1 République du Niger Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre les Endémies Direction Générale de la Santé Publique Direction de la Santé de la Reproduction Bureau PCIME Prise en charge intégrée

Plus en détail

Prévention des infections associées aux soins en EHPAD

Prévention des infections associées aux soins en EHPAD Plan stratégique national de prévention des infections associées aux soins 2009-2013 2013 Prévention des infections associées aux soins en EHPAD Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD PARIS

Plus en détail

Ordre du jour provisoire

Ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/1 Cent trente-huitième session 16 octobre 2015 Genève, 25-30 janvier 2016 Ordre du jour provisoire 1. Ouverture de la session et adoption de l ordre du jour Documents EB138/1 et

Plus en détail

Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD ROUEN 17/11/2011

Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD ROUEN 17/11/2011 Prévention des infections associées aux soins en EHPAD Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD ROUEN 17/11/2011 Plan stratégique national de prévention des infections associées aux soins 2009-2013

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE RESEAU LINUT

CONVENTION CONSTITUTIVE RESEAU LINUT CONVENTION CONSTITUTIVE RESEAU LINUT 1-OBJET DU RESEAU ET OBJECTIFS POURSUIVIS : 1-1.Objet du : Pourquoi? Afin de réaliser une évaluation nutritionnelle des personnes âgées vivant en institutions et à

Plus en détail

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 12 aout 2015

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 12 aout 2015 Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 12 aout 2015 Participants : Liste scannée annexée 2015 Lieu : HCR, Goma le 12 aout Le présent compte rendu reprend les recommandations et

Plus en détail

Mise en place d un dispositif de community management sur la rougeole par l Inpes

Mise en place d un dispositif de community management sur la rougeole par l Inpes Vaccination : état des lieux et initiatives locales Mise en place d un dispositif de community management sur la rougeole par l Inpes Elodie AÏNA Chargée d expertise, Urgences sanitaires et maladies infectieuses

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Quand l infectieux fait la une de l actualité dans Nord Pas-de-Calais

Quand l infectieux fait la une de l actualité dans Nord Pas-de-Calais 4 ème Journée de Formation et d Information Prévention du risque infectieux en EHPAD Actualités s régionalesr Pr François PUISIEUX Hôpital gériatrique les Bateliers CHRU de LILLE Université de LILLE 2

Plus en détail

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH Dr Ruréma Déo-Guide Chef de Cabinet Adjoint à la 2 ème

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

42 MILLIONS DE PERSONNES EN FUITE. Un camp de réfugiés à l'école

42 MILLIONS DE PERSONNES EN FUITE. Un camp de réfugiés à l'école 42 MILLIONS DE PERSONNES EN FUITE Un camp de réfugiés à l'école TABLE DES MATIÈRES 4 En quête de sécurité 6 42 millions de personnes en fuite 8 Où vais-je vivre? 10 Qu est-ce qu un réfugié? 11 Qu est-ce

Plus en détail

Rapport de Réunion. Cluster Santé Mali. Du 13 Novembre 2013 à la. Direction Nationale de la Santé. Mercredi, 13 novembre 2013 DATE HORAIRE 14H30 17H45

Rapport de Réunion. Cluster Santé Mali. Du 13 Novembre 2013 à la. Direction Nationale de la Santé. Mercredi, 13 novembre 2013 DATE HORAIRE 14H30 17H45 Cluster Santé Mali Rapport de Réunion Du 13 Novembre 2013 à la Direction Nationale de la Santé DATE Mercredi, 13 novembre 2013 HORAIRE 14H30 17H45 LIEU Direction Nationale de la Santé (DNS) Salle de réunion

Plus en détail

(Démarche et méthode)

(Démarche et méthode) Altaïr Conseil Transformation Gouvernance - Risques Elaborer la cartographie des risques (Démarche et méthode) 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr contact@altairconseil.fr

Plus en détail

Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents.

Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents. Qualité et sécurité en santé Sécurisation de la prise en charge des résidents. Journée de Prévention du risque infectieux en Rhône-Alpes en FAM MAS et IME LYON 17/10/2013 Plan de la présentation Présentation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. République du Burundi DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL. Unité - Travail - Progrès

TERMES DE REFERENCE. République du Burundi DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL. Unité - Travail - Progrès MINISTERE DU DÉVELOPPEMENT COMMUNAL République du Burundi Unité - Travail - Progrès ======== DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ======== PROGRAMME MULTI- ACTEURS

Plus en détail

Cent trente-sixième session 4 mars 2015. Liste des documents. Proposition d inscription d un point supplémentaire à l ordre du jour

Cent trente-sixième session 4 mars 2015. Liste des documents. Proposition d inscription d un point supplémentaire à l ordre du jour CONSEIL EXÉCUTIF EB136/DIV./4 Cent trente-sixième session 4 mars 2015 Liste des documents EB136/1 Rev.1 EB136/1(annoté) EB136/1 Add.1 EB136/2 EB136/3 EB136/4 EB136/5 EB136/6 EB136/7 EB136/8 EB136/9 EB136/10

Plus en détail

BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN

BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN Sommaire: 1. Epidémie de choléra dans les régions de l Extrême-Nord et du Nord Cameroun 2. Epidémie de diarrhée aigüe

Plus en détail

Les Cellules de l InVS en région (CIRE)

Les Cellules de l InVS en région (CIRE) Les Cellules de l InVS en région (CIRE) L Institut ARS de et Veille CIRESanitaire InVS : Etablissement public de l Etat, sous tutelle du ministère de la santé MISSIONS : Loi SP de 2004 la surveillance

Plus en détail

«Pas de nourriture, pas de médicaments jusqu à la mort» MSF dévoile une urgence nutritionnelle et médicale dans des prisons guinéennes

«Pas de nourriture, pas de médicaments jusqu à la mort» MSF dévoile une urgence nutritionnelle et médicale dans des prisons guinéennes «Pas de nourriture, pas de médicaments jusqu à la mort» MSF dévoile une urgence nutritionnelle et médicale dans des prisons guinéennes Février 2009 Introduction: Conditions inacceptables dans les prisons

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. DONNEES CLES 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. 71 647 Réfugiés vivent dans les sites. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS 1 31 Octobre 2015 69 002

Plus en détail

Bulletin d information sur la situation des réfugiés maliens en Mauritanie Juin 2013

Bulletin d information sur la situation des réfugiés maliens en Mauritanie Juin 2013 5 Bulletin d information sur la situation des réfugiés maliens en Mauritanie Juin 2013 I. DEVELOPPEMENTS MAJEURS 1. Visite de l Ambassadeur du Japon dans le camp de Mbera Camp de Mbera Mauritanie, 10 juin

Plus en détail

Brochure d information à destination des candidats à l expatriation. Klavs Bo Christensen. S engager chez Médecins Sans Frontières?

Brochure d information à destination des candidats à l expatriation. Klavs Bo Christensen. S engager chez Médecins Sans Frontières? Brochure d information à destination des candidats à l expatriation S engager chez Médecins Sans Frontières? Présentation S engager chez Médecins Sans Frontières? Naissance de MSF Médecins Sans Frontières

Plus en détail

ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS LIEES AUX SOINS ROLE ET MISSION DES CORRESPONDANTS

ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS LIEES AUX SOINS ROLE ET MISSION DES CORRESPONDANTS ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS LIEES AUX SOINS ROLE ET MISSION DES CORRESPONDANTS Corinne FREMOND-LEJEUNE Resclin-Champagne-Ardenne resclin@chu-reims.fr Les ateliers du Resclin 2008/2009

Plus en détail

Appendice: Comparatif des indicateurs

Appendice: Comparatif des indicateurs Santé publique et VIH Principes directeurs et Plans stratégiques VIH et Sida Lutte contre le paludisme Nutrition et sécurité alimentaire Santé reproductive Eau et assainissement Appendice: Comparatif des

Plus en détail

CAMP DE JOUR (OTJ HAM-NORD) FICHE D'INSCRIPTION

CAMP DE JOUR (OTJ HAM-NORD) FICHE D'INSCRIPTION CAMP DE JOUR (OTJ HAM-NORD) FICHE D'INSCRIPTION 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR L ENFANT Nom de famille : Sexe : M F Prénom : Date de naissance : / / Adresse : Âge au 30 septembre : Dernière année d études

Plus en détail

RÉUNION DE COORDINATION SUR L OPÉRATION DES RÉFUGIÉS MALIENS AU BURKINA FASO

RÉUNION DE COORDINATION SUR L OPÉRATION DES RÉFUGIÉS MALIENS AU BURKINA FASO Ancienne école - 3 classes Nouvelle école - 24 classes Ecole de Goudébou de 3 classes à 24 classes RÉUNION DE COORDINATION SUR L OPÉRATION DES RÉFUGIÉS MALIENS AU BURKINA FASO VENDREDI 01 MARS 2013 Chef

Plus en détail