QUELLE EST LA SITUATION ACTUELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUELLE EST LA SITUATION ACTUELLE"

Transcription

1 INTRODUCTION Etre à jour de ses vaccins et en gérer le suivi de manière permanente, voici une exigence vitale pour l hygiène des populations et une préoccupation majeure de santé publique en côte d Ivoire

2 CONTEXTE QUELLE EST LA SITUATION ACTUELLE? Le constat est sans appel. La négligence des usagers vis à vis des vaccins en vue de leur protection est récurrente. Toutes les classes sociales sont concernées. Que se soit par oubli, par refus ou pour une raison quelconque, les conséquences malheureuses qui en résulte sont, la mort et à tout le moins, des handicapes pathologique ou psychologique.

3 OBJECTIF GENERAL Quel est le but à atteindre? Exhorter les populations à cultiver l habitude de la mise à jour de tous leurs vaccins et réduire le taux d abandon de 50% d ici à l an 2017.

4 OBJECTIFS OPERATIONNELS Comment atteindre le but? Informer les usagers sur l importance de l hygiène sanitaire Rappeler les dates de vaccin aux populations via les sms Faciliter au public la délivrance du certificat Sauvegarder les données informatives des vaccins

5 MESSAGE Que veut-on transmettre au juste? Communiquer pour le Changement des Comportements : slogan : Etre à jour de ses vaccins c est protéger la vie!

6 AUDIENCE CIBLE Qui cherche-on à atteindre? Un public pluriel et large. C'est-à-dire l ensemble des couches sociales : hommes, femmes, enfants, riches, indigents, intellectuels ignorants...

7 Carnet électronique de Vaccination et de Santé Rappel de Vaccins Antécédents Medicaux d un patient Veille épidémiologique Promotion des Vaccins Données statistiques et Cartographique 7

8 PRESENTATION D ENSEMBLE SECTEUR D ACTIVITE : LES SERVICES BRANCHE D ACTIVITE : WEB SERVICE LIEU D IMPLANTATION : les centres de santé à Abidjan et à l intérieur du pays (Cote d Ivoire) et INHP LE BUT DU PROJET : Redynamiser les services de vaccination, création de base de données électronique clients. (Carnet électronique de vaccin et de Santé). NOMBRE D EMPLOIS CRÉÉS : 1500 Dont 50 emplois d encadrement Et 1450 chargés clientèles et agents de saisie 8

9 DESCRIPTON DU PROJET Le service OPISMS vaccin permet à tout adhérent de visualiser en ligne son carnet électronique de vaccination et de Santé aussi en cas de perte ou de contrôle à l Aéroport de justifier les vaccins effectués pour la délivrance d un duplicata. En cas d épidémie ou de vaccin des informations sont véhiculées par sms sur le portable ou par mail. 9

10 En cas de rappel de vaccin, le client est informé deux jours avant par sms. Cette plateforme est un moyen efficace de collecte des informations pour la réalisation de données statistiques, la création de carte thématiques et analytiques. 10

11 OPPORTUNITES Élaborées par nos ingénieurs ces différents services permettent à nos administrations publiques et privées nationales, de développer les nouvelles technologies de l information et de communication. 11

12 INTERET ECONOMIQUE ET SOCIAL Le Ministère de la Santé et du Sida, ayant pour rôle la garantie de la santé publique. Le web service OPISMS s engage à augmenter une parfaite couverture vaccinale (réduire le taux d abandon). 12

13 le service OPISMS reste rentable et permettra une optimisation de la fréquentation des centres de santé. 13

14 LIEU D IMPLANTATION Dans un premier temps dans les districts sanitaires du district d Abidjan dans les centres de santés: lieu des soins primaires et du PEV (programme élargi de vaccination) afin de toucher le cœur de cible que représentent les enfants et les femmes ainsi que, l ensemble des voyageurs des antennes INHP. 14

15 ANALYSE DE L OFFRE ET DE LA DEMANDE ANALYSE DE L OFFRE Marché très ouvert (offre inexistante actuellement en Côte d ivoire). Notre offre est un nouveau service qui s inspire du développement de l internet. Il vient combler un besoin d information du client et de création de base de données pour le Ministère de la santé. 15

16 Le Service OPISMS vaccin voit son utilité dans la prévention et la réduction de toutes nouvelles épidémies grâce à sa plateforme d information. 16

17 ANALYSE DE LA DEMANDE Le marché de la demande est en expansion. L information étant l élément cruciale dans le diagnostic et la prévention de toute nouvelle épidémie tant pour les centres de santé que pour les patients. Les nouvelles technologies de l information sont aujourd hui un outil important pour la diffusion en masse de l information 17

18 CONCURRENCE Notre pays compte un nombre important de structures informatique, spécialisées en réseau, maintenance et développement de systèmes et logiciels. Cependant, le web services est une nouvelle approche que notre groupe avec ses partenaires extérieurs maitrisent parfaitement. 18

19 OBJECTIF L objectif majeur étant de couvrir les grandes villes de la Cote d Ivoire dans le long terme. Dans le court terme notre objectif est de couvrir l ensemble du district d Abidjan. Améliorer la diffusion de l information par la création à terme d une base de données vaccinale (patients, numéro de téléphone, localisation, adresse) pour le ministère de la santé. 19

20 CONDITIONS FINANCIERES FCFA par personne pour une période de 1an 20

21 PROJET PILOTE INHP Dans le cadre d un partenariat PUBLIQUE-PRIVE, L INSTITUT NATIONAL D HYGIENE PUBLIQUE(INHP) et le GROUPE IVOCARTE ABYSHOP SARL ont signé une convention de mise en œuvre du projet qui a démarré officiellement en Décembre Le projet marche bien, les clients sont satisfaits ainsi que la Direction Générale de L INHP. Le projet est dans sa phase de déploiement dans les Antennes INHP d Abidjan, dans les centres de santé et très bientôt de l intérieur du pays. 21

22 PRESENTATION D ECRANS CHOIX DU CENTRE D ACCEUIL

23 LA SAISIE DES CLIENTS PRESENTATION D ECRANS

24 PRESENTATION D ECRANS VISUALISATION DES VACCINATIONS D UN CLIENT

25 PRESENTATION D ECRANS VISUALISATION DU CARNET ELECTRONIQUE D UN CLIENT

26 PRESENTATION D ECRANS VISUALISATION DU CARNET ELECTRONIQUE D UN CLIENT

27 FLUX D INFORMATIONS Institut National Hygiène Public Centre de santé Officine Privée Souscription Déplacement SMS d activation Mise à jour du carnet SMS de rappel vaccin Système d information (SI) OPISMS-VACCIN Visualisation du carnet électronique sur internet Interroger le serveur pour son prochain vaccin

28 PROCEDURE DE SUIVI DES CLIENTS Prochain rendez-vous 1 ER SMS Envoyé OUI Le Client se présente dans le délai NON Mise à Jour du Système d information OUI Le 2 ème SMS a été envoyé? NON Situation référée au SCOM Attente 7 jours après le délai OUI Le Client se présente NON 2 ème SMS envoyé

29 CONCLUSION Le projet OPISMS VACCIN est un projet d envergure à la fois utile et novateur pour redynamiser les services administratifs tels que INHP et les Centres de santé. Il est créateur d emplois et de ressources financières additionnelles non négligeables. Nous encourageons les autorités sanitaires à s en approprier et à aider à son développement. Nous profitons de cette occasion pour remercier très sincèrement le Directeur Général de l INHP et l ensemble du personnel qui ont compris la portée d une telle action en nous autorisant à la mettre en œuvre. 29

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait

La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait Offre de formation OF4 La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait 1 OF4-1 Assurer la gestion financière analytique ModuleOF3-3 obtenu et validé pour participer au module OF4-1

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Le système d information en vaccinologie de MesVaccins.net : perspectives pour les pays en développement

Le système d information en vaccinologie de MesVaccins.net : perspectives pour les pays en développement Le système d information en vaccinologie de MesVaccins.net : perspectives pour les pays en développement Défis actuels de la vaccination 1. Application des recommandations vaccinales 2. Perception de la

Plus en détail

Sports et loisirs. Votre guide SMS

Sports et loisirs. Votre guide SMS Votre guide SMS Composez des messages personnalisés Le SMS est un outil de communication fréquemment utilisé dans le secteur des sports et des loisirs, tels que les clubs de sports, agences de tourisme

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Le secteur de la santé. Votre guide SMS

Le secteur de la santé. Votre guide SMS Le secteur de la santé Votre guide SMS Pourquoi utiliser le SMS? Le secteur médical est un milieu où l information doit circuler très rapidement et où les rapports entre médecins et patients sont primordiaux.

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM Outil pour la gestion des dossiers médicaux des étudiants dans les services universitaires de médecine préventive Table des matières CALCIUM... 0 I. L INFORMATION GÉRÉE PAR

Plus en détail

Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj

Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj Eunice PEDRO FANOU Chef Service Informatique Juillet 2012 1 Plan Contexte Quels types d informations Où en sommes nous? Difficultés

Plus en détail

Axe International Offre Produits & Services. Paris, le 11 juin 2012

Axe International Offre Produits & Services. Paris, le 11 juin 2012 Axe International Offre Produits & Services Paris, le 11 juin 2012 Axe International En bref Spécialiste des technologies VoIP Indépendant des constructeurs et éditeurs, Environnement Open Source, R&D

Plus en détail

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard Washington Contenu du STS dossier Iris Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard/Washington

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc»

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» SYSTÈME D INFORMATIOND DE L ONEPL PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ONEP SIONEP PÉRIMÈTRE FONCTIONNEL

Plus en détail

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS GUIDE DE L UTILISATEUR (SIGNATURE ÉLECTRONIQUE DE L ENTENTE) AOÛT 2015 TABLE DES MATIÈRES Choses importantes à retenir... 3 A. DÉLAI D INACTIVITÉ... 3

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE Janvier 2014 N 002 Sommaire Editorial - Editorial.1 - Les échos de la démarche Qualité 2 - Focus..4 - Champagne : Exemple à Suivre.6 Production : Sous-direction de la Qualité

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE ALLOCUTION DU DG DE LA POSTE DE COTE D IVOIRE Monsieur le 1 er Vice-Président, représentant Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

La demande de logement social en Ile de France. Le portail en ligne

La demande de logement social en Ile de France. Le portail en ligne PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne www.demande-logement-social.gouv.fr

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

PRESENTATION DU SITE WEB www.ivoirebiomedicale.com Site web d information Biomédicale en Côte d Ivoire

PRESENTATION DU SITE WEB www.ivoirebiomedicale.com Site web d information Biomédicale en Côte d Ivoire Ingénierie Biomédicale Ingénierie Electronique Formation Edition PRESENTATION DU SITE WEB www.ivoirebiomedicale.com Site web d information Biomédicale site web: www.ivoirebiomedicale.com Une production

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

accompagner, renforcer, faciliter, faire connaître

accompagner, renforcer, faciliter, faire connaître WWW.ANFH.FR accompagner, renforcer, faciliter, faire connaître Les ateliers de Roquefeuil 11 avenue de la Grande Ourse 97434 SAINT GILLES LES BAINS Tél : 02 62 90 10 20 Fax : 02 62 90 10 21 oceanindien@anhf.fr

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

= Meilleure coordination des soins

= Meilleure coordination des soins Intérêts pour l Assurance Maladie Rationalisation des soins Maitrise des dépenses de santé Intérêts pour le corps médical Meilleur suivi du patient Connaissance des antécédents du patient Connaissance

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE SYSTÈME D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : OUTIL D ANALYSE & DE REPRESENTATION STATISTIQUE Présentation lors des portes ouvertes du 21-22-23 Octobre 2015 «MEILLEURES STATISTIQUES

Plus en détail

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Agence nationale des services à la personne Colloque régional DIRECCTE Alsace Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Strasbourg, 22 novembre 2010 La politique

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE!

WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE! Communiqué de Presse WIIIIN MONACO, LE PREMIER PROGRAMME DE FIDELITE MULTI COMMERCES EN PRINCIPAUTE ET BIEN PLUS ENCORE! Découvrez une application gagnante! Bien plus qu une simple application mobile,

Plus en détail

La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne Renouvellement de la demande - V3

La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne Renouvellement de la demande - V3 PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne Renouvellement de la demande

Plus en détail

Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer

Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer Académie WAEON : Monrovia, Liberia 23 27 avril 2012 Présenté par Michael McNulty, NDI 1 Vue d ensemble La stratégie

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Carniel, centre de contacts basé en plein centre de Marseille, dispose de 100 positions et s organise suivant 3 entités :

Carniel, centre de contacts basé en plein centre de Marseille, dispose de 100 positions et s organise suivant 3 entités : Prestations Carniel Qui sommes-nous? Carniel, centre de contacts basé en plein centre de Marseille, dispose de 100 positions et s organise suivant 3 entités : Activateur de Relation Client Pour des actions

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 MAIRIE DE BAZINCOURT/THIERCEVILLE RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 Mairie de BAZINCOURT sur EPTE et THIERCEVILLE 6, rue de la Mairie 27140 Bazincourt sur

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE AU CeDReS Dr EMIEME A.

DEMARCHE QUALITE AU CeDReS Dr EMIEME A. DEMARCHE QUALITE AU CeDReS Dr EMIEME A. 1 Abidjan, Septembre 2008 Engagement initial à la Démarche Qualité en 2002 Redynamisation des activités en 2005 avec la nouvelle direction Participation au prix

Plus en détail

La Situation du point focal de l Aéroport International FHB d Abidjan dans le plan national de lutte contre les pandémies

La Situation du point focal de l Aéroport International FHB d Abidjan dans le plan national de lutte contre les pandémies L Autorité Nationale de l Aviation Civile de Côte d Ivoire vous présente Les défis de la mise en œuvre des Normes et Pratiques recommandées de l OACI (SARP) portant sur les questions de la Santé Publique.

Plus en détail

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre Le Bureau international du Travail est la seule agence des Nations unies ayant un mandat clair

Plus en détail

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience B. Gauthier SELAS BIO86 Laboratoire Gauthier Souchaud Polyclinique de Poitiers 86 000 POITIERS bgauthier@bio86.fr

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi. Monrovia, 22 juillet 2015

Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi. Monrovia, 22 juillet 2015 Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi Monrovia, 22 juillet 2015 Principaux messages résumés Les participants ont reconnu que, pour les trois pays, la réunion

Plus en détail

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Nadège Caillere, Cire Océan Indien Dr Joao Simoes, Cellule de veille, d alerte et de gestion

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali Journal d apprentissage Union Technique du Mali Projet Kénéya Sabatili «Assurer la santé» Contentus Le Projet... 1 Que quoi le projet traite t-il?... 1 Résumé du projet... 2 Faits Marquants... 3 Quelques

Plus en détail

Projet de remboursement via SMS. Caisse Nationale d Assurance Maladie Mauritanie

Projet de remboursement via SMS. Caisse Nationale d Assurance Maladie Mauritanie Projet de remboursement via SMS Caisse Nationale d Assurance Maladie Mauritanie Plan Un mot sur le système d information Exemple d application i Le projet SMS Le problème posé Idée du projet Objectifs

Plus en détail

Le gestionnaire de SMS

Le gestionnaire de SMS Le gestionnaire de SMS Pour rester en contact Message de rappel à un patient de son prochain rendez-vous Message de rappel à un patient de la prise d une prescription avant son rendez-vous Message à un

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

PLAN D ACTION QUADRIENNAL Première année 2004 2005

PLAN D ACTION QUADRIENNAL Première année 2004 2005 Objectif global : Appropriation et mise en œuvre de la stratégie d ARCHI 2010 au niveau national. Objectif du projet : Renforcement des activités de santé à base communautaire du CRM. Indicateurs Sources

Plus en détail

La triple certification QSE à l ENSCBP-IPB : des outils pour mieux travailler. Jean-Marc HEINTZ

La triple certification QSE à l ENSCBP-IPB : des outils pour mieux travailler. Jean-Marc HEINTZ La triple certification QSE à l ENSCBP-IPB : des outils pour mieux travailler Jean-Marc HEINTZ 0 Présentation de l ENSCBP l enjeu de la qualité La qualité, les certifications QSE des outils pour travailler

Plus en détail

EMARSYS SMS INTÉGREZ LE SMS À VOTRE STRATÉGIE MULTICANAL. SANS EFFORT.

EMARSYS SMS INTÉGREZ LE SMS À VOTRE STRATÉGIE MULTICANAL. SANS EFFORT. EMARSYS SMS INTÉGREZ LE SMS À VOTRE STRATÉGIE MULTICANAL. SANS EFFORT. EMARSYS SMS Ajoutez SMS Text Marketing à votre stratégie multicanal. Emarsys SMS: Ajoutez SMS Text Marketing à votre stratégie multicanal.

Plus en détail

SEPTEMBRE 2014. PREVENTION / CONSEILS - Les bons réflexes pour éviter les accidents de la circulation piéton/voiture

SEPTEMBRE 2014. PREVENTION / CONSEILS - Les bons réflexes pour éviter les accidents de la circulation piéton/voiture SEPTEMBRE 2014 INFORMATIONS GENERALES - Programme des formations APAC/LIGAP 2014/2015 - Habilitation IARD - Mise à jour statutaire - Demandes d attestations d assurance - Bordereau A.C.T. (Activités Cyclistes

Plus en détail

Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle

Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle Présentation du Projet aux Partenaires Cotonou, Bénin 26 Mars 2015 Plan de présentation Contexte Démarche et orientation stratégique Mise en œuvre

Plus en détail

Forum THNS 2012 Shanghai

Forum THNS 2012 Shanghai Forum THNS 2012 Shanghai Études sur les éléments et l aménagement d un hub de transports intégré Yang Lixin, Troisième Institut d inspection et de design du Groupe des chemins de fer Co., Ltd, Université

Plus en détail

S approprier les TICE 1 dans sa pratique pédagogique

S approprier les TICE 1 dans sa pratique pédagogique S approprier les TICE 1 dans sa pratique pédagogique Présentation du réseau pédagogique Le réseau du lycée Jean Moulin - Pézenas Les utilisateurs La structure des partages Le répertoire Personnel Le répertoire

Plus en détail

Tous les outils de prospection disponibles avec le logiciel PIKADELLI MARKETING

Tous les outils de prospection disponibles avec le logiciel PIKADELLI MARKETING Le nouveau concept pour vos E-Mailings et vos Fax-Mailings La réussite pour toute votre prospection La gestion de vos NewsLetters L analyse complète avec l @udimat de vos campagnes Présentation du Logiciel

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Introduction Définition Globalement un plan de communication, c est : «Un outil qui

Plus en détail

La coopérative de solidarité

La coopérative de solidarité La coopérative de solidarité Une coopérative est une entreprise regroupant des personnes qui ont des besoins économiques et sociaux communs et qui, en vue de les satisfaire, s associent pour exploiter

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste. Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste Dossier de recevabilité VAE Candidat

Plus en détail

Services de SMS professionnels

Services de SMS professionnels Services de SMS professionnels Bénéficiez de notre expertise du SMS professionnel Le SMS est un outil idéal pour communiquer avec vos clients et vos équipes. C est pourquoi depuis 2001 Esendex développe

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

SERVICE : NEWSLETTER

SERVICE : NEWSLETTER SERVICE : NEWSLETTER Table des matières 1 LE SERVICE EN BREF 3 2 AVANTAGES 3 3 CONTEXTE 3 4 CLIENTS ACTUELS ET CIBLES 3 4.1 CLIENTS ACTUELS 3 4.2 CLIENTS CIBLES 3 5 DESCRIPTION DU SERVICE 4 5.1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Manuel de formation de base. FP Solutions

Manuel de formation de base. FP Solutions Manuel de formation de base FP Solutions Manuel de formation de base FP Solutions Soutien technique 1 800 263-4983 soutientechnique@cch.ca Formation 1 800 363-8304, poste 242 formation@cch.ca www.cch.ca

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

INVESTISSEMENTS D AVENIR

INVESTISSEMENTS D AVENIR INVESTISSEMENTS D AVENIR COHORTES SUIVI 2013 Compte rendu scientifique Relevé de dépenses Indicateurs juin 2014 SYNTHESE DU SUIVI D ACTION COHORTES (Année 2013) INTRODUCTION L action «cohortes» vise à

Plus en détail

Automatiser sa veille sur Internet

Automatiser sa veille sur Internet Par Julien Flandrois, Directeur Commercial chez KB CRAWL SAS, éditeur français d outils de veille et d intelligence économique sur Internet depuis 1995. Pourquoi automatiser sa veille sur Internet? La

Plus en détail

Améliorer la Gestion des Ressources Humaines des Caisses de Sécurité Sociale (CNAS/CASNOS) en ALGERIE

Améliorer la Gestion des Ressources Humaines des Caisses de Sécurité Sociale (CNAS/CASNOS) en ALGERIE Formation Coopami 2013 "Gestion de la Sécurité Sociale" Orientation Santé Belgique du 05/09/2013 au 03/10/2013 PROJET DE FIN DE STAGE Améliorer la Gestion des Ressources Humaines des Caisses de Sécurité

Plus en détail

MesFrais. MesFrais est un programme qui va vous permettre :

MesFrais. MesFrais est un programme qui va vous permettre : MesFrais MesFrais est un programme qui va vous permettre : - de gérer vos Notes de Frais - de les prendre en Photos, - de gérer vos Frais kilométriques - de tout envoyer par email (photos incluses) - de

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

DPS 14 septembre 06. Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen

DPS 14 septembre 06. Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen DPS 14 septembre 06 Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen Composition du comité de pilotage, constitué en Janvier 2006 Composition du comité de pilotage de l AIPST / Groupe régional - 2

Plus en détail

ETAPES ET OUTILS DANS LE CADRE DU 7 PCRDT

ETAPES ET OUTILS DANS LE CADRE DU 7 PCRDT ETAPES ET OUTILS D INGENIERIE DE PROJET DANS LE CADRE DU 7 PCRDT OPPORTUNITE EMERGENCE Veille et diffusion de l informatio n Veille de l information Diffusion de l information Lobbying (rôle actif dans

Plus en détail

Système intelligent du BRT de Urumqi

Système intelligent du BRT de Urumqi Système intelligent du BRT de Urumqi SUN Lian, Centre de recherche des projets de trafic de la municipalité d Ürümqi Le système de BRT à Ürümqi Ürümqi est situé au nord de la région autonome Ouïgoure du

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

Document d introduction au PMP

Document d introduction au PMP PORTAIL MAJEURS PROTEGES (PMP) Document d introduction au PMP dédié aux de logiciels de gestion de mesures de majeurs protégés Attention : Remarque importante : Le Portail Majeurs Protégés est actuellement

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

Conduire une opération de changement de statut. 29/03/2009 Jean BRETIN 1

Conduire une opération de changement de statut. 29/03/2009 Jean BRETIN 1 Conduire une opération de changement de statut 29/03/2009 Jean BRETIN 1 Préambule Changer, c est mourir un peu Pour certaines cultures d entreprise, c est mourir beaucoup! Le but de ce document est de

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU «1 CITOYEN - 1 ORDINATEUR + 1 CONNEXION INTERNET»

REGLEMENT DU JEU «1 CITOYEN - 1 ORDINATEUR + 1 CONNEXION INTERNET» REGLEMENT DU JEU «1 CITOYEN - 1 ORDINATEUR + 1 CONNEXION INTERNET» L Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications/TIC (ANSUT), Société d État régie par la loi n 97-519 du 4 septembre 1997

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

Avaya IP Office Centre de contacts

Avaya IP Office Centre de contacts Avaya IP Office Centre de contacts Un centre de contacts multicanal simple et fiable pour IP Office Le centre de contacts Avaya IP Office déploie l innovation Avaya dans les centres de contacts pour les

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

Fabien Pinckaers Geoff Gardiner. OpenERP. Tiny. Pour une. gestion d entreprise efficace et intégrée. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9

Fabien Pinckaers Geoff Gardiner. OpenERP. Tiny. Pour une. gestion d entreprise efficace et intégrée. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9 Fabien Pinckaers Geoff Gardiner OpenERP Tiny Pour une gestion d entreprise efficace et intégrée, ISBN : 978-2-212-12261-9 Conclusion Parmi les géants comme SAP, Microsoft, et les petits éditeurs pullulant

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications E1C23 Systèmes informatiques, réseaux et télécommunications - IR Le chef de projet ou l expert systèmes informatiques, réseaux

Plus en détail

PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «PRÉPARATION DES HORAIRES, GÉNÉRATION ET APPROBATION DES FEUILLES DE TEMPS»

PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «PRÉPARATION DES HORAIRES, GÉNÉRATION ET APPROBATION DES FEUILLES DE TEMPS» PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «PRÉPARATION DES HORAIRES, GÉNÉRATION ET APPROBATION DES FEUILLES DE TEMPS» Introduction : Le pas-à-pas «Préparation des horaires et génération des feuilles de temps»

Plus en détail

Mode d emploi swiss-archives.ch

Mode d emploi swiss-archives.ch Département fédéral de l intérieur DFI Archives fédérales suisses AFS Mode d emploi swiss-archives.ch Base de données des fonds des Archives fédérales suisses Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Fonctions...

Plus en détail