Financial Facility for Remittances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Financial Facility for Remittances"

Transcription

1 Financial Facility for Remittances Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Promoting innovative remittance markets and Paris empowering 5-6 décembre migrant workers 2014 and their families

2 Le FIDA et les envois de fonds des migrants : Mission et objectifs Nos objectifs sont les suivants : Augmenter les revenus des récipiendaires des envois de fonds, en particulier en milieu rural. Maximiser l impact sur le développement des envois de fonds (une fois reçus), Apporter aux migrants et à leur familles des opportunités pour investir leur capital au sein de leur communauté d origine.

3 Remittance and migration

4 Le cycle des migrations et des envois de fonds Les revenus (transferts inclus) couvrent les dépenses courantes ; faible capacité d épargne et d investissement Manque d opportunités économiques Les cycles de la migration et de la dépendance s autoentretiennent Sans effet de levier Avec effet de levier Envois d argent Epargne, constitution d actifs grâce à l investissement - IMPACT - Effet au niveau local sur activités/emplois/revenus Cercle vertueux de la migration Migration

5 Enjeux sur le marché des envois de fonds ACCES : la faiblesse des réseaux de paiement en zones rurales rend le paiement au dernier km coûteux - COMPETITION ET INTERMEDIATION restent toujours limitées sur un marché dominé par une poignée de Sociétés de Transfert d Argent (STA) et marqué par une faible implication du secteur financier formel, - REGLEMENTATION : la conformité demeure un problème majeur pour de nombreux intervenants sur le marché et génèrent des coûts élevés, - LES TECHNOLOGIES, telles que le paiement par mobile sont en pleine expansion mais requièrent d importants investissement et une meilleure pénétration du marché des envois d argent internationaux. Aussi les COUTS déclinent lentement : bien que les coûts moyens aient baissé jusqu à 8%, de nombreux PED (et de façon plus marquée dans les zones rurales) supportent des coûts de 14% à 20% en moyenne.

6 Envois de Fonds et opportunitees De developement

7 Enois de fonds et opportunités de développement Consensus général pour les praticiens du développement Promouvoir une réglementation efficace et efficiente Renforcer les acteurs de marché et accroitre la compétition (IMF et réseaux postaux) Adopter de nouvelles technologies (Mobile, cartes, etc..) Améliorer l accès aux services financiers (en liant les envois de fonds à l épargne, le crédit, l assurance, etc..) Promouvoir des modèles d investissements viables pour les migrants et leur familles.

8 Envois de fonds et développement Opportunités pour le FIDA et objectifs stratégiques 1 2 Renforcer le marché des envois de fonds en zones rurales Promouvoir l inclusion financière en milieu rural 3 Créer un environnement favorable pour l investissement productif de l épargne et des envois de fonds des migrants en milieu rural

9 IFAD and Remittances: Our portfolio Almost US$40 million in pilot projects and US$40 in scaling-up projects Active in more than 40 countries 50 innovative projects Over 200 partners worldwide Sub-programmes on: Latin America and the Caribbean Bolivia Colombia Costa Rica Ecuador Haiti Jamaica Paraguay Peru Africa Benin Burkina Faso Cameroon Ethiopia Ghana Madagascar Malawi Mali Mauritania Niger Senegal Sierra Leone Somalia Uganda Europe Albania Kosovo Moldova Romania - Diaspora Investment in Agriculture - Postal Financial Services Near East and the Caucasus Georgia Asia and the Pacific Bangladesh Cambodia China India Indonesia Kazakhstan Kyrgyzstan Laos Malaysia Nepal Philippines Sri Lanka Tajikistan Uzbekistan Vietnam

10 Envois de fonds et opportunités de développement Une approche opérationnelle séquencée pour augmenter l impact - Partenariats PPP et avec la société civile -Investissement de la diaspora (PME, Agriculture, etc.) - Commerce éthnique/nostalgique -Titrisation/ Diasporas Bonds - Services financiers liés aux envois de fonds (épargne, crédit, assurance, fin. habitat) - Education financière des migrants/familles - Etendre les réseaux de paiement (IMF, Poste, Banques) - Innovation et technologie (Mobile, internet, carte..) - Recherche, données statistiques - Etudes de macrché - G20,Global Forum R. Investissement Inclusion financière Promouvoir la compétition et l intermédiation financière Développement de marché Promouvoir un environnement de marché favorable Plaidoyer et politique Promouvoir des opportunités et des mécanismes d investissement Etendre la diversité et l accès à des services financiers and Objectives

11 Mise à l échelle: l approche retenue au Sénégal Définition de modèles d intervention répondant aux défis du secteur, 1 2 Sur la base des projets du MFEF/FIDA au Sénégal, Sur la base d autres modèles / projets existants au Sénégal En composant avec d autres modèles existant ailleurs Identification des enseignements tirés des projets existants et des contraintes à lever pour une mise à l échelle Conception des interventions possibles pour augmenter l impact et l échelle 3 Pour le FIDA et le MFEF Pour d autres partenaires impliqués dans le secteur des envois de fonds 4 domaines d intervention i. IMF et envois d argent internationaux ii. Lier transferts domestiques et transferts internationaux iii. Investissement des migrants en zone rurale iv. Envoi de fonds et services financiers postaux

12 Investissement des migrants en zone rurale Des interventions qui peuvent s inscrire dans le prolongement des activités, des cibles et des partenaires du FIDA MPER, IMF, OP et acteurs des chaines de valeur agricoles sont des cibles et/ou partenaires du FIDA Mobilisation d appuis techniques, d infrastructure, de plateforme de concertation filières et de réseaux inter-professionnels. Connaissance des modèles d intervention en faveur de l investissement des migrants dans d autres pays à travers le MFEF. Besoin de construire une chaine d acteurs financiers et non financiers Basés au Sénégal et dans le(s) pays de destination Besoin d organismes «catalyseurs» au Sénégal et dans les pays de destination capables de mobiliser l ensemble des acteurs Atelier de Paris pour approfondir les interventions possibles pour le FIDA et le MFEF en partenariat avec les gouvernements du Sénégal et de la France regroupant différents acteurs financiers et non financiers impliqués dans le secteur

13 Launch of the first International Day of Family Remittances Remittance market, technology fair, and innovation awards Best practices on policies and regulations, private sector models Launch of the Remittances 2020 Process: Implementation Strategies for IFIs G20 agenda and GFMD special session (tbd) Civil society partnership development Over 400 participants for public and private sector and the civil society Four days of interactive and cross-cutting discussions Promoting innovative remittance markets and Public empowering Sector Day migrant - 16 June workers and their families Private Sector Day 17 June Civil Society and Development Organizations Day 18 June Special sessions and workshops 19 June

14 International Fund for Agricultural Development Merci Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland,

Plus en détail

COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES. Seizième session

COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES. Seizième session DISTRIB. RESTREINTE Original : anglais 18 mai 2015 COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES Seizième session FONDS DE L OIM POUR LE DEVELOPPEMENT (Rapport final pour la période du 1 er janvier au

Plus en détail

Redevabilité, la planification, et la budgétisation

Redevabilité, la planification, et la budgétisation Redevabilité, la planification, et la budgétisation Dr. Dheepa Rajan Dept. for Health Systems Governance and Financing World Health Organization, Geneva Plan de présentation Redevabilité - définitions

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF)

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) 1. MISSION DE FEFISOL Appui financier et technique aux structures en développement ou en consolidation, en Afrique, et qui

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) 25/06/2014 - SEMINAIRE PRAISE Ing. Marius Ndolimana Safety Advisor/Corporate QHSE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tractebel Engineering - Sécurité routière 25 Juin

Plus en détail

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Luis Frota, Programme STEP Département de la Sécurité Sociale BIT Turin, 26 Novembre 2007 Campagne mondiale sur l extension de la sécurité

Plus en détail

Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166 6 novembre 2014

Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166 6 novembre 2014 Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et l Information du public Aux Commissions nationales pour l UNESCO des Etats membres et membres associés concernés Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166

Plus en détail

Canon Usage personnel

Canon Usage personnel Canon Usage personnel Grand public Appareils photo Imprimantes Caméscopes Autres produits Enregistrez votre produit Apprendre irista Venez, regardez Usage professionnel Pour les entreprises Mon entreprise

Plus en détail

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST APPUI AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE BEI Bureau Régional Afrique de l Ouest Cotonou, 16 décembre 2014 1 1 La BEI Instruments et Conditions 2 Activité et portefeuille 3 Stratégie

Plus en détail

WAGRALIM, le 27 avril 2012

WAGRALIM, le 27 avril 2012 1 WAGRALIM, le 27 avril 2012 I. Introduction Actionnariat : 40% 20% 40% «Société wallonne de financement de l exportation et de l internationalisation des entreprises wallonnes» 2 Structure de la SOFINEX

Plus en détail

Fonds de Certification pour les Producteurs

Fonds de Certification pour les Producteurs Fonds de Certification pour les Producteurs Directives 1. Votre participation est importante Nous voulons nous assurer que les petits producteurs défavorisés participent au commerce équitable. 2. Nous

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001 Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 2 Agenda Présentation de la norme ISO/IEC 27001 Eléments clé de la mise en place d un SMSI Situation internationale 2

Plus en détail

PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ

PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ UNICEF BUREAU RÉGIONAL DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Atelier régional HHA pour le renforcement des capacités de la société civile, des parlementaires

Plus en détail

Credit mobility. A partir de 2016, pour les pays partenaires, des stages de 2 à 12 mois seront organisables. Date limite : 4 mars 2015 (midi)

Credit mobility. A partir de 2016, pour les pays partenaires, des stages de 2 à 12 mois seront organisables. Date limite : 4 mars 2015 (midi) Credit mobility Credit mobility Un projet «Credit mobility» est un projet de 16 à 24 mois pour des mobilités de 3 à 12 mois pour les étudiants et de 5 jours à 2 mois pour le staff. La mobilité des étudiants

Plus en détail

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux Blé de l ouest Canadien Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux 6ème édition des journées techniques bianuelles de l IFIM, Maroc Mai 2015 Dave Burrows, VP, Relations Clients Canadian

Plus en détail

Le Micro Insurance Network

Le Micro Insurance Network Le Micro Insurance Network Seul réseau international pour la microassurance 70 membres institutionnels et 25 membres individuels dans plus de 40 pays Plusieurs Groupes de travail sur des thématiques importantes

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

(14-5839) Page: 1/17 ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS PAR LES MEMBRES JAPON. Addendum

(14-5839) Page: 1/17 ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS PAR LES MEMBRES JAPON. Addendum 14 octobre 2014 (14-5839) Page: 1/17 Conseil des aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce Original: anglais ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS

Plus en détail

Rapport sur la Performance du Portefeuille

Rapport sur la Performance du Portefeuille 12 15 novembre 2012 Banjul, The Gambia 7ème Forum Régional des Projets financés par le FIDA Afrique de l Ouest et du Centre Rapport sur la Performance du Portefeuille Objectif à moyen terme du FIDA établi

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 177 5 août 211 Original : anglais F Étude Organisation internationale du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, RoyaumeUni Les effets des tarifs douaniers sur le commerce du café Contexte Dans

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

IGF in Africa and in the world - participation - perspectives

IGF in Africa and in the world - participation - perspectives IGF in Africa and in the world - participation - perspectives Ken Lohento Former IGF UN MAG Member INET Africa, Nov 2009 - Senegal General structure The African participation in IGF so far Activities Statistics

Plus en détail

Consolidated Post Adjustment Circular

Consolidated Post Adjustment Circular INTERNATIONAL CIVIL SERVICE COMMISSION Consolidated Post Adjustment Circular ICSC/CIRC/PAC/488 Approved by: Kingston P. Rhodes Chairman Date: 1 August 2015 Copyright United Nations 2015 CONTENTS I. Introduction

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel

Assurance Récolte Sahel Assurance Récolte Sahel L ASSURANCE INDICIELLE EN AFRIQUE DE L OUEST EXPÉRIENCE DU BURKINA Conference FARM - Pluriagri 18 décembre 2012 Contents I. Contexte II. Eléments clés d ARS III. L Expérience au

Plus en détail

Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl

Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl Mécanisme de financement pour l envoi de fonds Profil de pays Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl Première édition Renforcer l impact du programme pays du Fonds International de Développement

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu Microfinance institutions linking remittances to development: les institutions de microfinance permettant aux transferts d être un levier de développement Présentation de l'umpamecas Date de création :

Plus en détail

Mobile technologies for teachers development and support. David Atchoarena, Mobile Learning Week, Policy Forum, 20 February 2014, UNESCO Paris

Mobile technologies for teachers development and support. David Atchoarena, Mobile Learning Week, Policy Forum, 20 February 2014, UNESCO Paris Mobile technologies for teachers development and support David Atchoarena, Mobile Learning Week, Policy Forum, 20 February 2014, UNESCO Paris D ici à 2015, de nombreux pays n auront toujours pas atteint

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique

La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique JEN 2015 Sommaire Transformation digitale, un cap incontournable Le potentiel et l éveil de l Afrique Pourquoi accélérer la mutation digitale? Deloitte,

Plus en détail

L Audit selon la norme ISO27001

L Audit selon la norme ISO27001 L Audit selon la norme ISO27001 5 ème Rencontre des Experts Auditeurs ANSI Anissa Masmoudi Sommaire 1. La norme ISO27001 2. La situation internationale 3. L audit selon la norme ISO27001 4. Audit 27001

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

Point No. 3 de l ordre du jour : Information sur l évolution de la Charte des contributions d UNIDROIT

Point No. 3 de l ordre du jour : Information sur l évolution de la Charte des contributions d UNIDROIT COMMISSION DES FINANCES UNIDROIT 2010 67 ème session F.C. (67) 3 Rome, 25 mars 2010 Original: anglais Mars 2010 FR Point No. 3 de l ordre du jour : Information sur l évolution de la Charte des contributions

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

LES TRANSFERTS D ARGENT EN AFRIQUE PROBLEMATIQUES, ENJEUX, DEFIS ET PERSPECTIVES

LES TRANSFERTS D ARGENT EN AFRIQUE PROBLEMATIQUES, ENJEUX, DEFIS ET PERSPECTIVES Acteur de la transformation des économies africaines LES TRANSFERTS D ARGENT EN AFRIQUE PROBLEMATIQUES, ENJEUX, DEFIS ET PERSPECTIVES Publication PMC Juin 2010 Performances Management Consulting est une

Plus en détail

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project)

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Dr. Sabin Guendehou, Regional Project Coordinator Cluster Francophone

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Curriculum Vitae Prénom : Fatou Nom de Jeune Fille : Gueye Nom du Mari : LEFEVRE Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996 Email : lahe2003@yahoo.fr / toufa2003@gmail.com

Plus en détail

Country or area 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Pays ou zone. Money market... 2.50 5.65... 2.01 0.20 Marché monétaire

Country or area 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Pays ou zone. Money market... 2.50 5.65... 2.01 0.20 Marché monétaire Short-term interest rates d intérêt à court terme Afghanistan Afghanistan Money market......... 2.50 5.65...... 2.01 0.20 Marché monétaire Albania Albanie Treasury bill 8.81 6.79 5.52 5.49 5.93 6.24 6.27

Plus en détail

Atelier Transferts de fonds et développement au Sénégal Dakar, 20-21 Mars 2014

Atelier Transferts de fonds et développement au Sénégal Dakar, 20-21 Mars 2014 Atelier Transferts de fonds et développement au Sénégal Dakar, 20-21 Mars 2014 Synthèse pays Mécanisme de financement pour l envoi de fonds La présente publication peut être reproduite en tout ou en partie

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton

Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton Michaela Dodini, Délégation UE Plan de la Présentation I. Brefs rappels sur

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne RÉSUMÉ DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 9 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne Liang Zhi You Juin 28 Ce rapport a été produit

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

CROISSANCE VERTE ET INCLUSIVE

CROISSANCE VERTE ET INCLUSIVE CROISSANCE VERTE ET INCLUSIVE Vers un développement durable Marianne Fay, Banque mondiale, avril 2014, Kinshasa La croissance verte une croissance économique respectueuse de l environnement. Pas un nouveau

Plus en détail

Formation des enseignants pour l éducation non-formelle

Formation des enseignants pour l éducation non-formelle Formation des enseignants pour l éducation non-formelle Atelier d échanges d expériences sur les politiques des enseignants Bamako, Mali, 8 10 juillet 2013 Bureau de l UNESCO - Contexte et cadres internationaux

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008)

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Excellences, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Quelles méthodes, quels instruments pour

Plus en détail

Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015

Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015 Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015 La 17 e réunion du Réseau des points focaux nationaux du Mouvement SUN s'est tenue du 26 janvier au 2 février

Plus en détail

LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES. Novembre 2012

LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES. Novembre 2012 LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES Novembre 2012 QUI SOMMES-NOUS? Une famille de véhicules financiers appartenant à l impact investment Nous attachons une importance particulière

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Africa GIS & SIGAFRIQUE network

Africa GIS & SIGAFRIQUE network Africa GIS & SIGAFRIQUE network Final meeting of the pilot phase (2003-2005): 2005): main results SIG Afrique & Réseau SIGAfrique Réunion finale de la phase pilote (2003-2005): 2005): principaux résultats

Plus en détail

Commission des finances

Commission des finances Autorité internationale des fonds marins ISBA/21/FC/5 Commission des finances Distr. limitée 4 juin 2015 Français Original : anglais Vingt et unième session Kingston (Jamaïque) 13-24 juillet 2015 État

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde.

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde. SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde Septembre 2015 SNTL Groupe Positionnement stratégique sur le marché Supply Chain

Plus en détail

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S G R O U P E M E N T S D E P R O D U C T R I C E S D E S P R O D U I T S D U K A R I

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

Mouvements de capitaux, régimes de change, et libéralisation financière

Mouvements de capitaux, régimes de change, et libéralisation financière Colloque de l IFID Tunis, 10-11 Octobre 2001 Mouvements de capitaux, régimes de change, et libéralisation financière Pierre-Richard Agénor Banque Mondiale Les mouvements internationaux de capitaux : évolution

Plus en détail

Mobilisation des ressources intérieures

Mobilisation des ressources intérieures Neuvième Forum pour le développement de l'afrique Mobilisation des ressources intérieures Document de travail Neuvième Forum pour le développement de l'afrique Des finan cements innovants pour l a transformation

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2015 Français Original : anglais Troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe

Plus en détail

La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration?

La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration? La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration? www.itcilo.org 1 Définition de la sécurité sociale Adoption de mesures publiques afin d assurer la sécurité du revenu de

Plus en détail

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS ADA / Guy Wolff LA ERASMUS MICROFINANCE LIONS CLUB 29 AVRIL 2008 : LUTTER LUXEXPO AUTREMENT CONTRE LA PAUVRETÉ MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS LA MICROFINANCE : LUTTER

Plus en détail

PRESENTATION DU SISDAK / SISDAK PRESENTATION

PRESENTATION DU SISDAK / SISDAK PRESENTATION I ORGANISATEUR : Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal en partenariat avec : Convergence Santé pour le Développement (CSD), Institut Santé et Développement ISED de l Université Cheikh Anta

Plus en détail

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie René AZOKLY/ Président du Fonds International de Garantie Les Fonds de Garantie en Afrique de l'ouest: Particularités,

Plus en détail

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Par Carlos Rojas-Arbulu, Délégué Commercial Principal (Afrique de l`ouest), Service de Délégués Commerciaux du Canada, Ambassade du Canada, Senegal

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

En collaboration avec

En collaboration avec En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles.

Plus en détail

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT La mobilisation de l'épargne solidaire au Nord pour l offre de services financiers de proximité au Sud Anne-sophie Bougouin - Chargée

Plus en détail

QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION

QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION Original: anglais 10 octobre 2007 QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES A L'OIM Page i TABLE DES MATIERES Page I. INTRODUCTION. 1 II. RELATIONS AVEC LE PERSONNEL.

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST

INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST 4 INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST Cette partie du rapport procède à une brève analyse d'une autre opportunité manquée d'accroître la base fiscale dans l'espace CEDEAO : les avantages fiscaux.

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA Plan Le Projet MISTOWA Activités et Outils Quelques résultats Leçons et recommandations MISTOWA En Bref

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI

Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI Pays Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI Les pays ouverts à l adoption internationale En Bleu : les pays signataires de La Convention de La Haye En rouge : obligation de passer par

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES. Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES. Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir Annexe 1 SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir Garantie 1 L'assureur garantit la couverture des valeurs mentionnées au point 3 du Cahier des charges dans les

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/ MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds d assurance Conrad Leblanc Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance Chaire RBC en innovations financières Département de finance et assurance

Plus en détail

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1 APREF juin 2011 1 Pourquoi la micro-assurance? Lien fort et évident entre pauvreté et vulnérabilité Si quelqu un est protégé contre les risques de base pour lui et sa famille, il est plus enclin à prendre

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

10 ans de télécoms en Afrique

10 ans de télécoms en Afrique Conférence African Business Club 10 ans de télécoms en Afrique J-Ch SAUNIERE Associé PwC 28 Janvier 2013 Introduction PwC 1 Section 1 Introduction Notre présence en Afrique (anglophone + francophone) C

Plus en détail

les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange?

les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange? les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange? Colidre, mars 2012 Marc Rennard Directeur Exécutif Afrique, Moyen Orient et Asie marc.rennard@orange.com 1 sommaire introduction

Plus en détail