Financial Facility for Remittances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Financial Facility for Remittances"

Transcription

1 Financial Facility for Remittances Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Promoting innovative remittance markets and Paris empowering 5-6 décembre migrant workers 2014 and their families

2 Le FIDA et les envois de fonds des migrants : Mission et objectifs Nos objectifs sont les suivants : Augmenter les revenus des récipiendaires des envois de fonds, en particulier en milieu rural. Maximiser l impact sur le développement des envois de fonds (une fois reçus), Apporter aux migrants et à leur familles des opportunités pour investir leur capital au sein de leur communauté d origine.

3 Remittance and migration

4 Le cycle des migrations et des envois de fonds Les revenus (transferts inclus) couvrent les dépenses courantes ; faible capacité d épargne et d investissement Manque d opportunités économiques Les cycles de la migration et de la dépendance s autoentretiennent Sans effet de levier Avec effet de levier Envois d argent Epargne, constitution d actifs grâce à l investissement - IMPACT - Effet au niveau local sur activités/emplois/revenus Cercle vertueux de la migration Migration

5 Enjeux sur le marché des envois de fonds ACCES : la faiblesse des réseaux de paiement en zones rurales rend le paiement au dernier km coûteux - COMPETITION ET INTERMEDIATION restent toujours limitées sur un marché dominé par une poignée de Sociétés de Transfert d Argent (STA) et marqué par une faible implication du secteur financier formel, - REGLEMENTATION : la conformité demeure un problème majeur pour de nombreux intervenants sur le marché et génèrent des coûts élevés, - LES TECHNOLOGIES, telles que le paiement par mobile sont en pleine expansion mais requièrent d importants investissement et une meilleure pénétration du marché des envois d argent internationaux. Aussi les COUTS déclinent lentement : bien que les coûts moyens aient baissé jusqu à 8%, de nombreux PED (et de façon plus marquée dans les zones rurales) supportent des coûts de 14% à 20% en moyenne.

6 Envois de Fonds et opportunitees De developement

7 Enois de fonds et opportunités de développement Consensus général pour les praticiens du développement Promouvoir une réglementation efficace et efficiente Renforcer les acteurs de marché et accroitre la compétition (IMF et réseaux postaux) Adopter de nouvelles technologies (Mobile, cartes, etc..) Améliorer l accès aux services financiers (en liant les envois de fonds à l épargne, le crédit, l assurance, etc..) Promouvoir des modèles d investissements viables pour les migrants et leur familles.

8 Envois de fonds et développement Opportunités pour le FIDA et objectifs stratégiques 1 2 Renforcer le marché des envois de fonds en zones rurales Promouvoir l inclusion financière en milieu rural 3 Créer un environnement favorable pour l investissement productif de l épargne et des envois de fonds des migrants en milieu rural

9 IFAD and Remittances: Our portfolio Almost US$40 million in pilot projects and US$40 in scaling-up projects Active in more than 40 countries 50 innovative projects Over 200 partners worldwide Sub-programmes on: Latin America and the Caribbean Bolivia Colombia Costa Rica Ecuador Haiti Jamaica Paraguay Peru Africa Benin Burkina Faso Cameroon Ethiopia Ghana Madagascar Malawi Mali Mauritania Niger Senegal Sierra Leone Somalia Uganda Europe Albania Kosovo Moldova Romania - Diaspora Investment in Agriculture - Postal Financial Services Near East and the Caucasus Georgia Asia and the Pacific Bangladesh Cambodia China India Indonesia Kazakhstan Kyrgyzstan Laos Malaysia Nepal Philippines Sri Lanka Tajikistan Uzbekistan Vietnam

10 Envois de fonds et opportunités de développement Une approche opérationnelle séquencée pour augmenter l impact - Partenariats PPP et avec la société civile -Investissement de la diaspora (PME, Agriculture, etc.) - Commerce éthnique/nostalgique -Titrisation/ Diasporas Bonds - Services financiers liés aux envois de fonds (épargne, crédit, assurance, fin. habitat) - Education financière des migrants/familles - Etendre les réseaux de paiement (IMF, Poste, Banques) - Innovation et technologie (Mobile, internet, carte..) - Recherche, données statistiques - Etudes de macrché - G20,Global Forum R. Investissement Inclusion financière Promouvoir la compétition et l intermédiation financière Développement de marché Promouvoir un environnement de marché favorable Plaidoyer et politique Promouvoir des opportunités et des mécanismes d investissement Etendre la diversité et l accès à des services financiers and Objectives

11 Mise à l échelle: l approche retenue au Sénégal Définition de modèles d intervention répondant aux défis du secteur, 1 2 Sur la base des projets du MFEF/FIDA au Sénégal, Sur la base d autres modèles / projets existants au Sénégal En composant avec d autres modèles existant ailleurs Identification des enseignements tirés des projets existants et des contraintes à lever pour une mise à l échelle Conception des interventions possibles pour augmenter l impact et l échelle 3 Pour le FIDA et le MFEF Pour d autres partenaires impliqués dans le secteur des envois de fonds 4 domaines d intervention i. IMF et envois d argent internationaux ii. Lier transferts domestiques et transferts internationaux iii. Investissement des migrants en zone rurale iv. Envoi de fonds et services financiers postaux

12 Investissement des migrants en zone rurale Des interventions qui peuvent s inscrire dans le prolongement des activités, des cibles et des partenaires du FIDA MPER, IMF, OP et acteurs des chaines de valeur agricoles sont des cibles et/ou partenaires du FIDA Mobilisation d appuis techniques, d infrastructure, de plateforme de concertation filières et de réseaux inter-professionnels. Connaissance des modèles d intervention en faveur de l investissement des migrants dans d autres pays à travers le MFEF. Besoin de construire une chaine d acteurs financiers et non financiers Basés au Sénégal et dans le(s) pays de destination Besoin d organismes «catalyseurs» au Sénégal et dans les pays de destination capables de mobiliser l ensemble des acteurs Atelier de Paris pour approfondir les interventions possibles pour le FIDA et le MFEF en partenariat avec les gouvernements du Sénégal et de la France regroupant différents acteurs financiers et non financiers impliqués dans le secteur

13 Launch of the first International Day of Family Remittances Remittance market, technology fair, and innovation awards Best practices on policies and regulations, private sector models Launch of the Remittances 2020 Process: Implementation Strategies for IFIs G20 agenda and GFMD special session (tbd) Civil society partnership development Over 400 participants for public and private sector and the civil society Four days of interactive and cross-cutting discussions Promoting innovative remittance markets and Public empowering Sector Day migrant - 16 June workers and their families Private Sector Day 17 June Civil Society and Development Organizations Day 18 June Special sessions and workshops 19 June

14 International Fund for Agricultural Development Merci Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families

Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families

Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families Mécanisme de financement pour l envoi de fonds (FFR) Marché des transferts de fonds au Sénégal Enseignements retirés

Plus en détail

Plan Belgique en bref

Plan Belgique en bref Plan Belgique en bref Plan Belgique 1 Qui sommes-nous? Plan Belgique est une organisation non gouvernementale indépendante, membre de la Coalition internationale Plan, active dans 69 pays dont 50 parmi

Plus en détail

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland,

Plus en détail

La stratégie de financement de la santé au Maroc

La stratégie de financement de la santé au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé La stratégie de financement de la santé au Maroc Tomas Lievens, Oxford Policy Management 1. Le droit à la santé: droit fundamental au Maroc Le Maroc s est engagé

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines R2DS Astréa Séminaire Alimentation et Changement Climatique Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines Benoit Daviron (Cirad, UMR-Moisa) Décembre 2014 Introduction : Sociétés organiques/sociétés

Plus en détail

COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES. Seizième session

COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES. Seizième session DISTRIB. RESTREINTE Original : anglais 18 mai 2015 COMITE PERMANENT DES PROGRAMMES ET DES FINANCES Seizième session FONDS DE L OIM POUR LE DEVELOPPEMENT (Rapport final pour la période du 1 er janvier au

Plus en détail

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures CENTRE POUR LE PARTENARIAT ET LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT PACODEL Directeur exécutif : P. DEGEE Fonds de mobilité de l ULg APPEL 2014 "BOURSES DE VOYAGE D ETUDE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT" «FIRST

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

BDO Secteur Public. Juin 2013

BDO Secteur Public. Juin 2013 BDO Secteur Public Juin 2013 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 8 3. Votre contact Page 14 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF)

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) 1. MISSION DE FEFISOL Appui financier et technique aux structures en développement ou en consolidation, en Afrique, et qui

Plus en détail

Projet BIT/CE Mesure et Suivi des Progrès en faveur du Travail Décent (MAP) Réunion du Projet MAP sur la mesure et le suivi du travail décent

Projet BIT/CE Mesure et Suivi des Progrès en faveur du Travail Décent (MAP) Réunion du Projet MAP sur la mesure et le suivi du travail décent Projet BIT/CE Mesure et Suivi des Progrès en faveur du Travail Décent (MAP) Réunion du Projet MAP sur la mesure et le suivi du travail décent Leçons tirées de l expérience des pays du projet MAP Genève,

Plus en détail

Redevabilité, la planification, et la budgétisation

Redevabilité, la planification, et la budgétisation Redevabilité, la planification, et la budgétisation Dr. Dheepa Rajan Dept. for Health Systems Governance and Financing World Health Organization, Geneva Plan de présentation Redevabilité - définitions

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) 25/06/2014 - SEMINAIRE PRAISE Ing. Marius Ndolimana Safety Advisor/Corporate QHSE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tractebel Engineering - Sécurité routière 25 Juin

Plus en détail

Migration Internationale et Développement. Moyen Orient et l Afrique du

Migration Internationale et Développement. Moyen Orient et l Afrique du Migration Internationale et Développement Le Programme de Recherches de la Banque Mondiale pour le Moyen Orient et l Afrique du Nord Plan de la présentation 1. Préambule sur la Recherche de la BM sur la

Plus en détail

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Pistes pour améliorer les résultats en matière de santé Résultats Résultats de santé Ménages et communautés Comportements

Plus en détail

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Luis Frota, Programme STEP Département de la Sécurité Sociale BIT Turin, 26 Novembre 2007 Campagne mondiale sur l extension de la sécurité

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

WAGRALIM, le 27 avril 2012

WAGRALIM, le 27 avril 2012 1 WAGRALIM, le 27 avril 2012 I. Introduction Actionnariat : 40% 20% 40% «Société wallonne de financement de l exportation et de l internationalisation des entreprises wallonnes» 2 Structure de la SOFINEX

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM

Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM Colloque «La micro-assurance agricole en Afrique de l Ouest : réalités et perspectives» Paris, 27 février 2014 Source «The emergence

Plus en détail

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST APPUI AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE BEI Bureau Régional Afrique de l Ouest Cotonou, 16 décembre 2014 1 1 La BEI Instruments et Conditions 2 Activité et portefeuille 3 Stratégie

Plus en détail

Canon Usage personnel

Canon Usage personnel Canon Usage personnel Grand public Appareils photo Imprimantes Caméscopes Autres produits Enregistrez votre produit Apprendre irista Venez, regardez Usage professionnel Pour les entreprises Mon entreprise

Plus en détail

PAYS MEMBRES DE LA MIGA au 30 juin 2002

PAYS MEMBRES DE LA MIGA au 30 juin 2002 00 Member Map Vertical tab Points saillants PAYS MEMBRES DE LA MIGA au 30 juin 2002 CATÉGORIE 1 (PAYS INDUSTRIALISÉS) 22 Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce,

Plus en détail

Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166 6 novembre 2014

Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166 6 novembre 2014 Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et l Information du public Aux Commissions nationales pour l UNESCO des Etats membres et membres associés concernés Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166

Plus en détail

Fonds de Certification pour les Producteurs

Fonds de Certification pour les Producteurs Fonds de Certification pour les Producteurs Directives 1. Votre participation est importante Nous voulons nous assurer que les petits producteurs défavorisés participent au commerce équitable. 2. Nous

Plus en détail

Conférence africaine sur les transferts de fonds et les réseaux postaux

Conférence africaine sur les transferts de fonds et les réseaux postaux UPU UNIVERSAL POSTAL UNION agenda Conférence africaine sur les transferts de fonds et les réseaux postaux 4-5 mars 2015 Le Cap, Afrique du Sud Africa UPU UNIVERSAL POSTAL UNION Conférence africaine sur

Plus en détail

FORMULAIRES DE STATISTIQUES ANNUELLES D'ADOPTION. établies par le Bureau Permanent

FORMULAIRES DE STATISTIQUES ANNUELLES D'ADOPTION. établies par le Bureau Permanent ADOPTION FORMULAIRES DE STATISTIQUES ANNUELLES D'ADOPTION établies par le Bureau Permanent Document préliminaire No 5 d avril 2010 à l intention de la Commission spéciale de juin 2010 sur le fonctionnement

Plus en détail

PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ

PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ UNICEF BUREAU RÉGIONAL DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Atelier régional HHA pour le renforcement des capacités de la société civile, des parlementaires

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Programme Hub & Spokes II

Programme Hub & Spokes II Programme Hub & Spokes II Renforcer le développement des capacités commerciales des régions d Afrique, des Caraïbes et du Pacifique Africa, Caribbean and Pacific Group Secretariat Commonwealth Secretariat

Plus en détail

QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION

QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION Original: anglais 15 octobre 2008 QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Page i TABLE DES MATIERES Page I. INTRODUCTION..... 1 II. PERSONNEL DE L OIM.... 1 II.1 Evolution

Plus en détail

Les Actions Marie Skłodowska-Curie

Les Actions Marie Skłodowska-Curie Les Actions Marie Skłodowska-Curie Soutien au développement de carrière et à la formation des chercheurs Focus sur les réseaux ITN Innovative Training Networks Intitulé de l appel: H2020-MSCA-ITN-2014

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux Blé de l ouest Canadien Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux 6ème édition des journées techniques bianuelles de l IFIM, Maroc Mai 2015 Dave Burrows, VP, Relations Clients Canadian

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

Rapport sur la Performance du Portefeuille

Rapport sur la Performance du Portefeuille 12 15 novembre 2012 Banjul, The Gambia 7ème Forum Régional des Projets financés par le FIDA Afrique de l Ouest et du Centre Rapport sur la Performance du Portefeuille Objectif à moyen terme du FIDA établi

Plus en détail

Le Micro Insurance Network

Le Micro Insurance Network Le Micro Insurance Network Seul réseau international pour la microassurance 70 membres institutionnels et 25 membres individuels dans plus de 40 pays Plusieurs Groupes de travail sur des thématiques importantes

Plus en détail

La Transparence dans la tarification en Microfinance

La Transparence dans la tarification en Microfinance Promoting Transparent Pricing in the Microfinance Industry La Transparence dans la tarification en Microfinance Casablanca, Maroc Chuck Waterfield Directeur Général MicroFinance Transparency Avril 2013

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS COMMERCIALES

PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS COMMERCIALES PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS COMMERCIALES PROGRAMME DE RENFORCEMENT (PRCC) HISTORIQUE La bonne insertion des pays en développement (PED) dans le commerce mondial constitue un puissant levier

Plus en détail

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001 Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 2 Agenda Présentation de la norme ISO/IEC 27001 Eléments clé de la mise en place d un SMSI Situation internationale 2

Plus en détail

Transferts de fonds et développement au Sénégal: quelles opportunités d intervention pour élargir l échelle et accroître l impact?

Transferts de fonds et développement au Sénégal: quelles opportunités d intervention pour élargir l échelle et accroître l impact? Transferts de fonds et développement au Sénégal: quelles opportunités d intervention pour élargir l échelle et accroître l impact? Synthèse de l atelier Dakar, 20-21 Mars 2014 Mécanisme de financement

Plus en détail

4 èmes Assises Mondiales du Financement Agricole et Rural Paris, 26 et 27 septembre 2013. Laura Viganò Université de Bergame Italie

4 èmes Assises Mondiales du Financement Agricole et Rural Paris, 26 et 27 septembre 2013. Laura Viganò Université de Bergame Italie 4 èmes Assises Mondiales du Financement Agricole et Rural Paris, 26 et 27 septembre 2013 4th World Congress on Agricultural and Rural Finance Paris, 26 and 27 September 2013 Laura Viganò Université de

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel

Assurance Récolte Sahel Assurance Récolte Sahel L ASSURANCE INDICIELLE EN AFRIQUE DE L OUEST EXPÉRIENCE DU BURKINA Conference FARM - Pluriagri 18 décembre 2012 Contents I. Contexte II. Eléments clés d ARS III. L Expérience au

Plus en détail

Programme de bourses de recherche UNESCO/Japon (Keizo Obuchi) pour les jeunes chercheurs-cycle 2015

Programme de bourses de recherche UNESCO/Japon (Keizo Obuchi) pour les jeunes chercheurs-cycle 2015 +ocouo0+ I :00HCA ~j&1i~1 olokhho A go*~: oco0001 A :?0C&++::ll: I ~0g+o~ ~WI~I;bGJ ~~I ~ du JltUvt

Plus en détail

Droits 'normaux' 12 419 34 20 485 Revenus modestes 0 350 24 0 374 Boursiers (8) 0 0 0 0 0

Droits 'normaux' 12 419 34 20 485 Revenus modestes 0 350 24 0 374 Boursiers (8) 0 0 0 0 0 R.E. 2014-2015 annexe 5 Droits d inscription ordinaires 2014-2015 Droits d'inscription 2014-2015 Rôle Cours Examens Divers (7) en Total 1. ETUDES DE 1er ET 2me CYCLES Inscription principale (2) Sans étalement

Plus en détail

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu Microfinance institutions linking remittances to development: les institutions de microfinance permettant aux transferts d être un levier de développement Présentation de l'umpamecas Date de création :

Plus en détail

(14-5839) Page: 1/17 ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS PAR LES MEMBRES JAPON. Addendum

(14-5839) Page: 1/17 ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS PAR LES MEMBRES JAPON. Addendum 14 octobre 2014 (14-5839) Page: 1/17 Conseil des aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce Original: anglais ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Original : anglais 1 er octobre 2014 CONSEIL Cent cinquième session RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Introduction 1. Le présent rapport

Plus en détail

IGF in Africa and in the world - participation - perspectives

IGF in Africa and in the world - participation - perspectives IGF in Africa and in the world - participation - perspectives Ken Lohento Former IGF UN MAG Member INET Africa, Nov 2009 - Senegal General structure The African participation in IGF so far Activities Statistics

Plus en détail

La politique et les agrégats monétaires dans les zones d émission africaines Les enjeux de l inclusion financière en Zone franc

La politique et les agrégats monétaires dans les zones d émission africaines Les enjeux de l inclusion financière en Zone franc Encadré 4 L inclusion financière fait référence au processus permettant aux individus et aux entreprises d accéder à des services financiers de base (dépôts et transferts d argent, paiements, épargne,

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST REGIONAL CAPACITY BUILDING WORKSHOP ENHANCING THE FUNCTIONING OF CEREALS MARKETS IN WEST AFRICA 9-11 December, 2010 Accra, Ghana EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT

Plus en détail

Sélection de données statistiques

Sélection de données statistiques Sélection de données statistiques Ce travail de représentation de données concernant l éducation en Asie a été réalisé à l occasion du colloque «L éducation en Asie en 2014 : quels enjeux mondiaux?» organisé

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

Séminaire International. «Rôles de la formation professionnelle agricole pour répondre aux défis des différentes formes d agricultures en Afrique»

Séminaire International. «Rôles de la formation professionnelle agricole pour répondre aux défis des différentes formes d agricultures en Afrique» Attention manque AFD et Comader Séminaire International «Rôles de la formation professionnelle agricole pour répondre aux défis des différentes formes d agricultures en Afrique» Enjeux et dispositifs d

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

RÉSUMÉ. La géographie de la pauvreté, des catastrophes et des conditions climatiques extrêmes en 2030. Les messages clefs.

RÉSUMÉ. La géographie de la pauvreté, des catastrophes et des conditions climatiques extrêmes en 2030. Les messages clefs. RÉSUMÉ La géographie de la pauvreté, des catastrophes et des conditions climatiques extrêmes en 2030 Andrew Shepherd (ODI) Tom Mitchell (ODI) Kirsty Lewis (UK Met Office) Amanda Lenhardt (ODI) Lindsey

Plus en détail

Credit mobility. A partir de 2016, pour les pays partenaires, des stages de 2 à 12 mois seront organisables. Date limite : 4 mars 2015 (midi)

Credit mobility. A partir de 2016, pour les pays partenaires, des stages de 2 à 12 mois seront organisables. Date limite : 4 mars 2015 (midi) Credit mobility Credit mobility Un projet «Credit mobility» est un projet de 16 à 24 mois pour des mobilités de 3 à 12 mois pour les étudiants et de 5 jours à 2 mois pour le staff. La mobilité des étudiants

Plus en détail

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Dr. El Hadji Guèye / Arianne Wessal Journées béninoises de l évaluation 2-4 Juillet 2012 Cotonou, Bénin Plan 1. Introduction de CLEAR

Plus en détail

C/106/17. Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL. Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE

C/106/17. Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL. Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE DU PROGRAMME ET BUDGET POUR 2015 TABLE DES MATIERES Introduction.... 1 Tableaux synoptiques...... 2 PARTIE I ADMINISTRATION..

Plus en détail

MC/INF/308. Original : anglais 19 octobre 2012 CENT UNIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

MC/INF/308. Original : anglais 19 octobre 2012 CENT UNIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Original : anglais 19 octobre 2012 INFORMATION INFORMACIÓN CENT UNIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Introduction 1. Le présent

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

CONCRETE AND CEMENT TECHNOLOGY

CONCRETE AND CEMENT TECHNOLOGY COMPANY PROFILE EUROMECC est une société italienne, active depuis plus de 40 ans dans le monde, leader dans le développement et la production de centrales et systèmes destinés a l industrie du béton et

Plus en détail

Le plan d'action pour cheminer vers la couverture universelle (CU)

Le plan d'action pour cheminer vers la couverture universelle (CU) Le plan d'action pour cheminer vers la couverture universelle (CU) David B Evans, Directeur Département Financement des Systèmes de Santé Rappel des concepts fondateurs Les 2 piliers de la couverture universelle

Plus en détail

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 177 5 août 211 Original : anglais F Étude Organisation internationale du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, RoyaumeUni Les effets des tarifs douaniers sur le commerce du café Contexte Dans

Plus en détail

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES 11 e SESSION DE LA CONFÉRENCE DES PARTIES Quito, Équateur, 4-9 novembre 2014 Point 14.1 de l ordre du jour Distribution: Générale CMS PNUE/CMS/COP11/Doc.14.1 22 août

Plus en détail

Systèmes alimentaires durables Synthèse de la réflexion stratégique DuAline. Nicolas Bricas, Cirad, UMR Moisa

Systèmes alimentaires durables Synthèse de la réflexion stratégique DuAline. Nicolas Bricas, Cirad, UMR Moisa Formations IPAD ISAM UE1 Séminaire Chaire Unesco AdM Systèmes alimentaires durables Synthèse de la réflexion stratégique DuAline Nicolas Bricas, Cirad, UMR Moisa DuAline DuAline aux nouveaux enjeux et

Plus en détail

NOMADÉIS. Pionnier du conseil durable E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE

NOMADÉIS. Pionnier du conseil durable E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE NOMADÉIS Pionnier du conseil durable 2 1 R U E G E O R G E S A N D 7 5 0 1 6 P A R I S, F R A N C E + 3 3 ( 0 ) 1 4 5 2 4

Plus en détail

Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl

Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl Mécanisme de financement pour l envoi de fonds Profil de pays Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl Première édition Renforcer l impact du programme pays du Fonds International de Développement

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Stratégie Nationale d Inclusion Financière (SNIF)

Stratégie Nationale d Inclusion Financière (SNIF) Banque de la République d Haïti Stratégie Nationale d Inclusion Financière (SNIF) Présenté Par : Antoine Grand Pierre Stratégie Élaborée avec la Collaboration de la Sommet International sur la Finance

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam MISSION DE L ADOPTION INTERNATIONALE - AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam Par Mélanie Biraghi Chargée de mission Adoption & Protection

Plus en détail

La jeunesse francophone s engage pour la planète

La jeunesse francophone s engage pour la planète Produit par la Direction de la communication et des partenariats (OIF). Conception : Agence Publics. Imprimé en France par STIPA. La jeunesse francophone s engage pour la planète La jeunesse francophone

Plus en détail

VERS UNE STRATÉGIE DE LA COMMERCE INTERNATIONAL. Washington DC, 25 avril 2010

VERS UNE STRATÉGIE DE LA COMMERCE INTERNATIONAL. Washington DC, 25 avril 2010 VERS UNE STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL Washington DC, 25 avril 2010 Sommaire 1 Contexte La Banque Mondiale et le Commerce International Leçons Retenues Approche Proposée

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

Le Bulletin du MFEF. Le Mécanisme de financement pour l envoi de fonds a cinq ans: rétrospective et perspective

Le Bulletin du MFEF. Le Mécanisme de financement pour l envoi de fonds a cinq ans: rétrospective et perspective Le Bulletin du MFEF Le Mécanisme de financement pour l envoi de fonds a cinq ans: rétrospective et perspective Promouvoir des marchés novateurs pour les envois de fonds et autonomiser les travailleurs

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc Tools and Financial products for the

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Commission 2.7 - Africa Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Professor M. Guelaya Sall World Conference on Early Childhood Care

Plus en détail

2. Enjeux et opportunités de l intégration régionale en Afrique

2. Enjeux et opportunités de l intégration régionale en Afrique NOTE DE SYNTHÈSE POUR LA CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE AFRICAINE 2013 L INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE 28-30 octobre 2013 JOHANNESBOURG, AFRIQUE DU SUD Groupe de la Banque africaine de développement Commission

Plus en détail

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 49 e Réunion du Comité permanent Punta del Este, Uruguay, 1 er juin 2015 SC49 03 Surplus de fonds administratifs 2014, état du financement des délégués

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 12 octobre 2015 Français Original: anglais Conférence générale Seizième session Vienne, 30 novembre-4 décembre 2015 Point

Plus en détail

GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM. NOTE D INFORMATION sur le GAFSP

GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM. NOTE D INFORMATION sur le GAFSP GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM NOTE D INFORMATION sur le GAFSP Présentée par Ndiogou Fall Comité de pilotage GAFSP Aout 2010 1 La crise alimentaire de 2008 a relancé le débat sur la situation

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

IBM Outsourcing Partenaire de la transformation de votre entreprise

IBM Outsourcing Partenaire de la transformation de votre entreprise IBM Outsourcing Partenaire de la transformation de votre entreprise Isabelle Duvernoy, Directeur Infogérance, IBM France Jérémie Caullet, Directeur Application Management Services, IBM France Agenda IBM

Plus en détail

FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT

FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT LEGENI, entreprise partenaire d I&P au Niger entre 2003 et 2012 QUI SOMMES NOUS? Notre Histoire Créé en 2002, Investisseurs & Partenaires

Plus en détail

Routes d Apprentissage

Routes d Apprentissage Renforcercement des capacités des pays SUN pour promouvoir la nutrition à travers des Routes d Apprentissage L expérience de la Route d apprentissage au Pérou et au Sénégal En tant que mouvement global,

Plus en détail

LES GUICHETS UNIQUES. «Un levier pour la facilitation des échanges dans la région U.EM.O.A»

LES GUICHETS UNIQUES. «Un levier pour la facilitation des échanges dans la région U.EM.O.A» LES GUICHETS UNIQUES «Un levier pour la facilitation des échanges dans la région U.EM.O.A» PREAMBULE LES DEFIS DE LA FACILITATION DES ECHANGES COORDINATION HARMONISATION INFRASTRUCTURES INFORMATIONS REGULATION

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

Réseau des points focaux SUN des gouvernements :

Réseau des points focaux SUN des gouvernements : Réseau des points focaux SUN des gouvernements : Rapport de la 16 e réunion, du 3 au 6 novembre 2014 La 16 e réunion du Réseau de points focaux SUN des gouvernements a eu lieu entre le 3 et le 6 novembre

Plus en détail

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail