JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010"

Transcription

1 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE SEPTEMBRE, 1 ER ET 2 OCTOBRE DIJON PALAIS DES CONGRÈS THÈME COMMUN BÂTIR ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT RÉUSSI SALON PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT CAPEB 2010 PROGRAMME MÉTIERS ET TECHNIQUES DU PLÂTRE ET DE L ISOLATION Confédération de l Artisanat et des Petites du Bâtiment

2 2 Etre à vos côtés 24h/24, 365 jours par an, ça, c est professionnel! Activité professionnelle Véhicules Santé, Prévoyance Retraite Pour vous, nous pensons à tout. Vous aussi, faites équipe avec MAAF Contactez votre Conseiller MAAF Pro au (0.12 TTC/min depuis un poste fixe + surcoût selon opérateurs) RCS NIORT B

3 Éditorial du Président confédéral Patrick Liébus Mes chers collègues, L artisanat du bâtiment un acteur incontournable de notre économie. Il représente 62 % du chiffre d affaires du bâtiment. La politique professionnelle est déterminante pour élaborer et consolider la politique générale de notre organisation et de notre secteur. C est pourquoi nos Journées Nationales d Etude figurent parmi les événements majeurs organisés par la CAPEB. Comme vous le savez, je suis profondément attaché aux professions en tant qu artisan d abord et en tant qu élu défendant nos métiers et nos valeurs aussi. Notre socle professionnel s est construit depuis toujours en liant les aspects métiers aux aspects économiques. Dans une période tourmentée comme celle que nous vivons actuellement, ce constat prend tout son sens. Les Journées Nationales d Etude sont un moment privilégié pour s approprier les sujets professionnels nationaux et faire remonter les préoccupations départementales. C est un rendez-vous d échange fondamental dans la vie syndicale. En 2011, nous vivrons un autre grand moment : les Journées de la Construction à Lyon les 6, 7 et 8 avril. Je compte d ores et déjà sur vous pour noter ce rendez-vous. La mobilisation de tous sera une des clés de la réussite de cet événement national où la profession et ses enjeux occuperont une place considérable. Je vous souhaite à tous de bonnes Journées Nationales d Étude, riches en échanges et en travail. Éditorial du Président d UNA David Morales Cher(e)s collègues, Avant de nous retrouver tous pour l événement que seront les «Journées de la Construction» en 2011 à Lyon, l équipe de l UNA vous invite à partager à Dijon en ce début d automne trois journées de travaux et de réflexions sur la vie de nos métiers, sur la vie de nos entreprises, sur l année syndicale que nous venons de passer, et sur les projections à court et à long terme des professions du plâtre et de l isolation. Cette année, nous partagerons ces journées avec nos amis artisans des UNA Couverture-Plomberie-Chauffage, Charpente-Menuiserie-Agencement et Serrurerie-Métallerie et nous évoquerons avec eux les sujets transversaux, les réflexions et les combats menés pour la défense de l artisanat du bâtiment, et ceux de la politique menée par la CAPEB, notre organisation professionnelle. Avec l équipe de l UNA, nous vous rendrons compte de nos activités au cours de cette année où la reprise a du mal à se profiler. Nous vous invitons à débattre, à nous apporter vos témoignages, vos idées, vos propositions afin que nous définissions ensemble les grandes lignes de notre politique. Vous êtes au cœur des préoccupations de l équipe de l UNA, vous et les futurs artisans des métiers du plâtre et de l isolation. Nos objectifs à tous, c est notre adaptation à la société dans laquelle nous vivons ; la pérennisation de notre métier, des plâtriers, des plaquistes, des staffeurs, tous unis, force de proposition et acteurs de notre avenir... plus forts ensemble. JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 SOMMAIRE Les Unions Nationales Artisanales p. 4 L UNA Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation Présentation p. 5 Chiffres clés p. 5 Dossiers en cours p. 6 Les Journées Nationales d Étude CAPEB p. 7 Programme p. 8 Plan de l exposition p. 10 Liste des exposants p. 11 La Côte-d Or Editorial du Maire p. 14 Editorial du Président du Conseil Général p. 14 La CAPEB Côte-d Or Editorial du Président p. 15 Chiffres clés départementaux p. 15 Coordonnées p. 15 La CAPEB Nationale Présentation de la CAPEB p. 16 CNFA p. 17 Chiffres clés p. 18 COMITÉ DE PILOTAGE DES JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE : Direction : Henry Halna du Fretay Conférences : Gabriel Bajeux Communication et Relations Presse : Isabelle Planchais Organisation Générale : Marie-Noëlle Jouannet Commercialisation, publicité, exposition : Philippe Hyerlé Comptabilité : Cécile Debas CAPEB 2, rue Béranger, Paris cedex 03 Tél. : Fax : Conception graphique et réalisation : Paragramme Photos couverture et page 5 : Philippe Castaño

4 4 Les Unions Nationales Artisanales La CAPEB regroupe en son sein 8 Unions Nationales Artisanales qui défendent et représentent les métiers de l artisanat du bâtiment. 8UNIONS NATIONALES ARTISANALES COUVERTURE-PLOMBERIE-CHAUFFAGE ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE MAÇONNERIE-CARRELAGE CHARPENTE-MENUISERIE-AGENCEMENT PEINTURE-VITRERIE-REVÊTEMENTS MÉTIERS ET TECHNIQUES DU PLÂTRE ET DE L ISOLATION SERRURERIE-MÉTALLERIE MÉTIERS DE LA PIERRE Au sein de chaque Union Nationale Artisanale, le Président élu et ses conseillers professionnels élaborent, sur la base des propositions faites par les CAPEB départementales et leurs sections professionnelles, la politique de leur profession lors de conseils et de réunions de concertations. Les sections départementales constituent le premier échelon de la politique professionnelle. Elles détectent les besoins des artisans et les font remonter à la CAPEB Nationale sous forme de préconisations. Les domaines de compétences des UNA sont : l élaboration et la mise en œuvre d une politique professionnelle au sein de la filière la promotion et la représentation des métiers l anticipation des évolutions des métiers la prospective professionnelle et la conquête des marchés Plusieurs fois par an, les présidents d UNA se réunissent au sein du Conseil des Professions, présidé par le Président de la CAPEB, afin d examiner les actions et les projets communs aux différentes professions. Une politique cohérente est ainsi définie et mise en application. MAURICE DI GIUSTO UNA Couverture- Plomberie- Chauffage JOSÉ PEREIRA UNA Équipement Électrique et Électronique DOMINIQUE MÉTAYER UNA Maçonnerie- Carrelage JEAN-MARC DESMEDT UNA Charpente- Menuiserie- Agencement JEAN- JACQUES CHÂTELAIN UNA Peinture- Vitrerie- Revêtements DAVID MORALES UNA Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation ALAIN ROCHE UNA Serrurerie- Métallerie CHRISTIAN SCHIEBER UNA Métiers de la Pierre

5 UNA Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation 5 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES DES ENTREPRISES DE MOINS DE 20 SALARIÉS MÉTIERS ET TECHNIQUES DU PLÂTRE ET DE L ISOLATION (source : EAE 2007) ACTIVITÉS MARCHÉS CLIENTS Entretien 41 % Particuliers 35 % privées 50 % Bâtiments non résidentiels 37 % Maisons individuelles 48 % Neuf 59 % publiques 15 % Logements collectifs 15 % 43.29A 43.31Z CODE APE ENTREPRISES MTPI SALARIÉS MTPI

6 6 Les grands dossiers de l UNA LA RÉGLEMENTATION L UNA des Métiers et Techniques du Plâtre et de l isolation est partie prenante dans l élaboration des textes réglementaires pour la profession. Cette année a été l occasion d être force de proposition dans les instances réglementaires. Ainsi, l UNA a siégé dans les commissions des DTU 25-1 («enduits intérieurs plâtre») et («Mise en œuvre des ouvrages en staff traditionnel»), tous deux en attente de publication par l AFNOR. Les travaux de révision des DTU («ouvrages en plaques de plâtre») et («Ouvrages de doublage et habillage en complexes et sandwiches - plaques de parement en plâtreisolant») sont en cours, et votre UNA MTPI participe pleinement aux évolutions de ces textes. L UNA MTPI est activement présente dans les groupes spécialisés (GS) n 9 («plaques») et n 20 («procédés spéciaux d isolation») du CSTB, qui délivrent les avis techniques de nombreux produits de la construction qui concernent nos métiers. Votre UNA a de plus participé cette année aux groupes de travail «NF plaques de plâtre», «NF ossatures» et «étanchéité à l air» du CSTB. Le contexte réglementaire risquant de devenir de plus en plus exigeant, votre UNA des Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation est particulièrement vigilante quant à l évolution prévue des grandes réglementations de la construction. Dans les années qui viennent, les réglementations thermique, sismique ainsi que la réglementation sur l accessibilité vont aller vers plus d exigence. La Réglementation Thermique 2012 va nous demander des performances thermiques encore meilleures, et même apporter une culture de l obligation de résultat (en ce qui concerne l étanchéité à l air, par exemple). L UNA des Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation encourage donc dès maintenant les professionnels à aller vers de l autocontrôle, et de la formation afin d être en phase avec les défis de la réglementation. C est à ce titre qu elle suit avec une attention particulière l évolution de la démarche ECO-Artisan. L ISOLATION Ces exigences réglementaires croissantes, votre UNA les suit d autant plus qu elle s attelle désormais pleinement aux dossiers de l Isolation. Il y a plus d un an, l UNA changeait de nom en devenant «L UNA des Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation» pour souligner cette prise en compte. En plus de la présence dans les groupes spécialisés du CSTB, l UNA a obtenu cette année un siège dans le collège utilisateur de l ACERMI. C est là un levier très important pour représenter la profession dans une instance qui constitue une référence reconnue pour la certification des isolants. L UNA des Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation entretient des relations privilégiées avec l ensemble des partenaires de la filière de l isolation (institutionnels et industriels). Cette année, De nouveaux contacts de filière ont été noués dans ce domaine avec la nouvelle ASIV (Association Syndicale des Industriels de l Isolation Végétale). L AVENIR DE LA PROFESSION L avenir de la profession, c est bien sûr la formation. L UNA des Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation est vigilante sur le fait que cette formation doit être la plus complète possible, afin de préparer les jeunes à l ensemble du métier sous tous ses aspects. Promouvoir nos métiers, c est une des clés pour continuer à attirer les jeunes vers la profession. C est là l objet de l APMP, qui regroupe l ensemble des partenaires de la filière dans ce sens. Les «Challenges» de cette année ont été une réussite, notamment grâce à l implication des artisans CAPEB au côté des centres de formation. D ores et déjà l équipe de l APMP se prépare à l édition L UNA termine cette année sa présidence de l APMP, présidence qui a été caractérisée, en parallèle à l organisation des challenges, par une ouverture des actions de l association et des échanges renforcés entre partenaires de filière.

7 Les Journées Nationales d Étude 7 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 CAPEB Les Journées Nationales d Étude allient pendant trois jours des conférences thématiques et un salon professionnel Formule originale, organisées tous les ans dans une ville différente, elles sont un des principaux moyens d actions des UNA (Unions Nationales Artisanales) pour définir et mettre en application la politique professionnelle des différentes professions du bâtiment. Venus de toute la France, les délégués départementaux ont un double rôle de représentation de leur syndicat départemental et de prescription auprès de leurs confrères. Le salon professionnel est accessible à tous les artisans départementaux et régionaux. LES CONFÉRENCES Les Journées Nationales d Étude sont le moment d échange entre les professionnels départementaux et nationaux. Des intervenants extérieurs viennent compléter les débats en apportant leur expertise sur un domaine particulier. Les Journées Nationales d Étude favorisent l émergence des sujets qui permettent à la profession de s adapter aux évolutions des marchés, à savoir : anticipation des nouvelles tendances et besoins de la clientèle apparition de nouveaux matériaux et équipements développement de nouvelles techniques évolution en matière d accès à l information Les Journées Nationales d Étude sont l occasion d approfondir les sujets d ordre général qui auront, à plus ou moins long terme, un impact sur la profession. Les enjeux de la politique industrielle, ainsi que la réglementation européenne et française ainsi que leurs conséquences, font également l objet de débats. LE SALON PROFESSIONNEL Les Journées Nationales d Étude inscrivent dans leur cadre un véritable salon professionnel qui regroupe les principaux acteurs du marché de chaque profession. Industriels, négociants et institutionnels sont présents pour apporter leur savoir-faire et faire connaître leurs innovations techniques aux artisans de la CAPEB. Des démonstrations techniques peuvent être organisées par les industriels afin de présenter aux délégués départementaux la mise en œuvre de leurs produits et leurs techniques.

8 8 Jeudi 30 septembre SALLE MOREY SAINT-DENIS 12H30 14H00 14H00 14H30 14H30 15H00 15H00 16H00 16H00 16H45 16H45 17H30 17H30 18H15 DÉJEUNER CAFÉ DANS L EXPOSITION OUVERTURE DES TRAVAUX, COMPTE-RENDU D ACTIVITÉ THÈME FORMATION Un retour sur la contribution de l UNA MTPI à l étude commandée par l Education Nationale qui vise à mesurer l impact du Grenelle de l environnement sur l Emploi dans le bâtiment. Le suivi des ressources humaines n est pas l apanage des seules grandes entreprises, et nous, TPE, sommes aussi pleinement concernées par ce sujet. C est pourquoi le thème formation sera ensuite l occasion de parler de la GPEC, un dossier suivi dans le réseau CAPEB : comment mettre en œuvre les bons outils (entretiens professionnels, plan de formation, DIF...) pour gérer les ressources humaines (particulièrement les seniors et nouveaux arrivants...) dans son entreprise? Ce thème sera illustré par une présentation de l outil GPEC en finalisation, et sera l occasion d échanger à ce sujet. ESCALIERS SUR VOÛTES SARRASINES Les escaliers sur voûtes sarrasine mettent en lumière toute la technicité et l expérience de nos métiers du plâtre. Méthode rapide et efficace, la voûte sarrasine nous permet de proposer aux clients des escaliers d une rare élégance. Un thème technique sur la mise en œuvre des escaliers sur voûtes sarrasines, de la conception à la finition. EXPO DEMO PAUSE ET VISITE DE L EXPOSITION ACTUALITÉ RÉGLEMENTAIRE La réglementation est un enjeu majeur pour nos métiers. Votre UNA MTPI est présente et vous représente dans les instances de la réglementation afin d y défendre les intérêts de la profession. lle y est partie prenante de l élaboration et de la modification des textes réglementaires pour la profession. L actualité de cette année, c est entre autres la nouvelle RT 2012 qui imposera demain des exigences accrues en termes de performance et de résultat. Ce sont aussi les DTU en cours de révision, l action des GS

9 9 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 Vendredi 1 er octobre SALLE MOREY SAINT-DENIS SALLE MOREY SAINT-DENIS SALLE MOREY SAINT-DENIS 9H45 10H30 10H30 11H15 11H15 12H30 12H30 14H00 14H00 14H30 14H30 16H00 16H00 16H45 16H45 17H45 17H45 18H30 18H30 L APMP Cette année encore, le Challenge a permis à de nombreux jeunes de découvrir les métiers du plâtre. Un point sur le palmarès de cette année et sur les perspectives de l APMP. PAUSE ET VISITE DE L EXPOSITION THÈME INCENDIE Le plâtre a eu un rôle à jouer tout au long de l histoire dans la protection au feu du bâti. La réglementation incendie concerne aujourd hui une partie importante de nos marchés. Elle peut s avérer très technique et peu aisée à appréhender. Un thème pour faire le point sur la sécurité incendie, ses enjeux et les moyens pour nos entreprises de répondre à ses exigences. DÉJEUNER CAFÉ DANS L EXPOSITION DÉMONSTRATIONS TECHNIQUES PAUSE ET VISITE DE L EXPOSITION EXPO DEMO THÈME ENDUISAGE TOTAL L enduisage total des ouvrages en plaques de plâtre semble se développer. Sera-t-il amené à devenir une technique de plus pour nos métiers? Largement utilisée en Europe, la technique dite du «skimming» est peut-être un enjeu pour l avenir de la profession, qui pourrait faire évoluer notre manière de travailler. Quelles sont les spécificités de cette technique? Quelles conséquences possibles pour le quotidien de nos chantiers? Où en est la réglementation à ce sujet? Un thème qui concerne l avenir de la profession et de la filière. Est-il temps de se lancer? QUALITÉ DES OUVRAGES Et si nous tendions vers le «zéro sinistre»? Un point sur différents sinistres rencontrés sur nos ouvrages : quels enjeux? Quelles responsabilités? Quelles solutions techniques? Autant d angles d approche pour l important sujet de la qualité des ouvrages. DÉBAT LIBRE, CLÔTURE DES TRAVAUX DE L UNA MTPI

10 10 Le salon professionnel Accès Conférences Entrée Restaurant Accueil Conférence Produits I Conférence Produits II CPC CMA MTPI SM Espace Démo

11 Liste au 1 er septembre 2010 ROCKWOOL France 90 Fabricants d isolants en laines minérales RSI Partenaire Régime Social des Indépendants 11 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 AFIPEB Partenaire Association pour la promotion du Polystyrène Expansé BAR GHERARDI Vins de Bourgogne BOUYER LEROUX 82/89 Fabricant de produit terre cuite CAPEB COTE-D OR 28/29 FILMM Partenaire Syndicat isolation FLIR COMMERCIAL SYSTEMS BV 42/43 Thermal Imaging Cameras IMERYS TERRE CUITE 56/57 Briques terre cuite INDUSTRIE DU PLATRE Partenaire Syndicat national des industries du plâtre CAPEB NATIONALE-BIBLIOTHEQUE 34 TECHNIQUE Ouvrages professionnels CSTB 35 Centre Scientifique et Technique du Bâtiment FFTB Partenaire Fédération Française de Tuiles et Briques KNAUF 44/45/54/55 Plâtre et isolation KNAUF INSULATION 91 Fabricants d isolants en laines minérales LAFARGE PLATRES 66/73 COMMERCIALISATION Matériaux de construction LAYHER 58/59 Echafaudage LE BATIMENT ARTISANAL 150/151/172/173 Organe de presse officiel de la CAPEB MAAF Partenaire Assurances MNRA 84/87 Mutuelle des Artisans PLACOPLATRE 65/74 Industrie PERIMETRE 110 Produits techniques du bâtiment PRO BTP 166/167 Groupe de protection sociale des professionnels du Bâtiment et des Travaux publics SAINT-GOBAIN ISOVER 81 Fabricants d isolants en laines minérales SOFOP TALIAPLAST 46/47/52/53 Fabricant outillage TERREAL 168/169 Tuile Terre Cuite URSA France 80 Fabricants d isolants en laines minérales WD-40 COMPANY Partenaire Lubrifiants LISTE DES EXPOSANTS

12 12 Samedi 2 octobre AMPHITHÉÂTRE ROMANÉE CONTI 9H00 9H30 9H30 11H00 11H00 11H30 11H30 12H30 12H30 14H30 CAFÉ DANS L EXPOSITION DES MÉTIERS COMPLÉMENTAIRES POUR UNE AMBITION UNIQUE : BÂTIR ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT RÉUSSI Les évolutions rapides de la demande, des politiques et des techniques conduisent inéluctablement les professions à se remettre en question. Etendre le champ de ses compétences et travailler ensemble deviennent des conditions obligatoires pour pérenniser l activité des entreprises artisanales du bâtiment. Saurons-nous relever le défi? PAUSE DANS L EXPOSITION INTERVENTION DU PRÉSIDENT CONFÉDÉRAL, PATRICK LIÉBUS CLÔTURE DES JOURNÉES NATIONALES D ETUDE DÉJEUNER

13 30 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2010 DIJON PALAIS DES CONGRÈS Couverture - Plomberie - Chauffage Charpente - Menuiserie - Agencement Métiers Techniques du Plâtre et de l Isolation Serrurerie Métallerie POUR TOUS RENSEIGNEMENTS Tél : CABINE / JOUR à gagner les 30 septembre, 1 er et 2 octobre 2010 Tirage au sort sur l expo une Croisière de Rêve pour 2 personnes d une valeur de en Méditerranée 5 jours / 4 nuits Italie/Espagne/Corse du 29 avril au 3 Mai 2011 Non modifiable, non échangeable avec Bonne chance à tous! Jeu gratuit sans obligation d'achat POUR JOUER Venez déposer votre bulletin jeu sur le stand «LE BATIMENT ARTSANAL» Règlement déposé chez Maître Thierry SALMON, Huissier de Justice à Montlhéry (91), et disponible sur simple demande écrite faite à CAPEB, 2 rue Béranger, PARIS (remboursement du timbre au tarif lent en vigueur sur simple demande expresse)

14 14 La Côte-d Or Editorial du Maire Président du Grand Dijon Sénateur de la Côte-d Or François Rebsamen Je me réjouis que votre organisation professionnelle, la CAPEB, ait choisi la ville de Dijon comme lieu de rassemblement de vos Journées Nationales d Etude qui témoignent du dynamisme de votre profession et de sa vitalité. Je tiens à féliciter toutes celles et tous ceux qui ont travaillé à leur organisation. Je sais que le président de la CAPEB Côte-d Or, Monsieur Christian Durupt, avec l aide d une équipe soudée et active, n a pas ménagé sa peine, pour que vous gardiez de la capitale des Ducs de Bourgogne, ville d Art et d Histoire, le meilleur des souvenirs. Je voudrais souhaiter la bienvenue à l ensemble de vos adhérents venus de toute la France. Leur sens de la solidarité et leur amour du métier les placent au cœur des mutations économiques et sociales de notre pays. Le contexte actuel empreint d incertitudes est source de beaucoup d inquiétudes. Je sais l engagement, l investissement personnel et familial qu il y a dans chacune de vos entreprises. Et je sais ce que vos entreprises représentent pour l emploi, pour l équilibre des territoires et pour la formation des jeunes dans notre pays. Vous trouverez toujours auprès de moi une détermination, un appui et un total soutien. J espère que notre cité sera digne de l accueil que vous méritez. Sachez que, dans le Grand Dijon comme à la Ville, nous sommes pleinement mobilisés pour soutenir l activité des artisans du bâtiment car nous partageons finalement les mêmes objectifs : offrir à tous nos concitoyens des conditions de logement et de vie toujours meilleures. Éditorial du Président du Conseil Général de la Côte-d Or Député de la Côte-d Or François Sauvadet La Confédération de l Artisanat et des Petites du Bâtiment (CAPEB) de Côte-d Or est volontaire et dynamique car elle a notamment su anticiper et accompagner les artisans vers les nouveaux métiers liés à la maîtrise de l énergie en particulier. Elle s investit sans relâche au service des entreprises locales et des quelques salariés du bâtiment et déploie son énergie pour sensibiliser les jeunes aux métiers du bâtiment, un secteur d activité toujours en mouvement. C est pour cette raison que la Côte-d Or est fière de ses artisans, fière de la diversité des métiers représentés par la CAPEB, fière enfin d être associée aux Journées Nationales d Etude qui ont lieu du 30 septembre au 2 octobre à Dijon. Cet événement de la rentrée vient nous rappeler, à juste titre, que l artisanat du bâtiment est la première entreprise de France, et que le Conseil Général de la Côte-d Or a soutenu son activité à travers son plan de soutien à l économie et à l investissement. Le Conseil Général s est également engagé à favoriser l accès des Petites et Moyennes, générateurs d activités et d emplois, à la commande publique grâce au PAC PME. Réduire le formalisme, procéder à l allotissement, dématérialiser les procédures, tous les moyens sont bons pour maintenir l emploi en Côte-d Or et soutenir l activité des artisans locaux. C est pour cette même raison que notre département n a pas désarmé sur l aide aux communes. 27 millions d euros en 2009, 30 millions en 2010, notre effort en direction des territoires, soit autant pour nos entreprises côte-d oriennes, est un levier pour l emploi et le développement économique en Côte-d Or. C est donc l occasion pour moi de vous remercier ainsi que votre Président Monsieur Christian DURUPT, pour votre engagement au service de tous les professionnels du bâtiment. Entre tradition et modernité, grâce à votre talent, vos techniques et votre amour du travail bien fait, vous participez à la préservation et à l entretien de notre patrimoine.

15 La CAPEB Côte-d Or 15 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 Éditorial du Président Christian Durupt Chers collègues, La CAPEB Côte-d Or vous accueille à Dijon, Capitale de la Bourgogne, pour ces Journées Nationales d Étude ; je vous souhaite à toutes et à tous la bienvenue. Les membres du conseil d administration et les collaborateurs de la CAPEB Côte-d Or qui ont travaillés à l organisation de ces Journées Nationales d Etude et moi-même, sommes heureux de vous accueillir pour les travaux des 4 UNA. Héritière d un riche patrimoine historique et architectural, ancienne capitale du duché de Bourgogne aux XIV e et XV e siècle, Dijon est une ville touristique dont l attrait est renforcé par sa réputation gastronomique et son vin. J espère que vous prendrez le temps de découvrir le centre historique de notre ville, son charme, ses nombreuses maisons anciennes, ses hôtels parlementaires et ses maisons bourgeoises dont certaines datent du moyen âge. Dans cette ville d art, de culture, d histoire et de bâtisseurs, l artisanat du bâtiment entretient ce magnifique patrimoine et construit celui de demain que nous voulons durable. Je ne doute pas que ces journées soient l occasion de démontrer une nouvelle fois que l artisanat du bâtiment est source de réflexion et force de proposition en prenant en compte les préoccupations légitimes et citoyennes du développement durable. L importance de nos travaux conforte notre volonté d un syndicalisme artisanal fort pour défendre, représenter, faire évoluer nos professions, à l image de notre devise : «Plus forts. Ensemble». Bon travail à tous. COORDONNÉES CAPEB Côte-d Or 11, rue Marcel Sembat DIJON Tel : Fax : Secrétaire Générale : Catherine Labbé CHIFFRES CLÉS CAPEB CÔTE D OR 26 élus et 7 collaborateurs 800 adhérents dont 500 adhérents employeurs représentant salariés

16 16 La CAPEB Nationale La CAPEB, Confédération de l Artisanat et des Petites du Bâtiment, est l organisation représentative des entreprises du secteur regroupant l ensemble des professions du bâtiment. LA CAPEB : Défend les intérêts matériels et moraux de toutes les entreprises artisanales du bâtiment, Conseille et accompagne les artisans du bâtiment sur les plans professionnel, technique, économique et social, Favorise le développement des entreprises par la formation et le partenariat, Prévient et informe les artisans sur l évolution de leur environnement juridique, économique et social avec un mensuel, «Le Bâtiment Artisanal» (Tirage OJD ex). Conduit des actions de sensibilisation auprès des jeunes (Ateliers du Mercredi et Chantiers de Vie) et des femmes (Concours «Conjuguez les métiers du bâtiment au féminin» Développe la marque ECO Artisan depuis 2008 pour distinguer et valoriser les artisans du bâtiment engagés dans l amélioration des performances énergétiques des logements. DES ARTISANS REPRÉSENTÉS PAR DES ARTISANS La CAPEB est dirigée par des artisans élus par leurs pairs. Le Conseil d Administration est composé de 28 membres et le bureau de 8 membres. PATRICK LIÉBUS Président Confédéral JEAN-MARIE CARTON 1 er vice-président ANDRÉ COTTENCEAU Vice-Président ALBERT QUENET Vice-président DANIEL PARENT Secrétaire JEAN-JACQUES CHÂTELAIN Secrétaire adjoint DOMINIQUE METAYER Trésorier SABINE BASILI Trésorière adjointe SON RÉSEAU 103 CAPEB départementales 21 CAPEB régionales 1 CAPEB nationale 4000 artisans élus par leurs pairs 1500 collaborateurs administratifs 28 administrateurs nationaux

17 La Commission Nationale des Femmes d Artisan (CNFA) 17 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 La CNFA est une des quatre commissions nationales de la CAPEB. Sa Présidente, Catherine Foucher, élue, est membre du Conseil d Administration Confédéral. Cela montre toute l importance que la CAPEB accorde au rôle des conjoints dans les entreprises artisanales du bâtiment. La proximité de la vie professionnelle et de la vie familiale entraîne, en effet, une position originale du conjoint au sein de l entreprise artisanale. Les activités exercées par les conjoints, leur polyvalence ainsi que la multiplicité des compétences qu ils maîtrisent, en font de véritables gestionnaires aux côtés du chef d entreprise, participant ainsi pleinement au développement économique et au devenir de l entreprise artisanale. La CNFA peut intervenir sur des dossiers transversaux, à savoir : l amélioration des statuts des conjoints, la formation, l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes La CNFA est organisée au niveau national et départemental (CDFA) avec un objectif de recenser les besoins, informer, coordonner et mettre en œuvre les actions nécessaires. Les sujets issus de la Commission Nationale sont relayés par un groupe d animation qui détermine les axes prioritaires à mener. Ce groupe est composé de six conseillères et de la présidente de la CNFA. Invités aux Journées Nationales d Étude par le président d UNA, la présidente de la CNFA et les conjoints se retrouvent dans le cadre de réunions de travail sur les sujets d actualité. Catherine Foucher, Présidente de la Commission Nationale des Femmes d Artisan CONJOINTS TRAVAILLENT DANS L ENTREPRISE* *sur entreprises

18 18 CHIFFRES CLÉS L artisanat du Bâtiment, 1 re entreprise de France L artisanat du bâtiment, c est : ENTREPRISES ARTISANALES, soit 98 % des entreprises du bâtiment 79 MILLIARDS D EUROS de chiffre d affaires, soit 62 % du CA du bâtiment Autres entreprises 2 % de plus de 250 salariés 11 % de 0 à 20 salariés 62 % de 51 à 250 salariés 11 % artisanales 98 % de 21 à 50 salariés 16 % APPRENTIS, soit 81 % des apprentis du bâtiment ACTIFS (salariés et non-salariés), soit 67 % des actifs du bâtiment de 21 salariés et plus (19 000) 19 % de 10 à 20 salariés (14 000) 14 % de 10 à 19 salariés ( ) 16 % de 0 à 9 salariés (67 000) 67 % de 20 salariés et plus ( ) 33 % de 0 à 9 salariés ( ) 51 % 42,6 MILLIARDS D EUROS DE VALEUR AJOUTÉE, soit 57 % de la valeur ajoutée du bâtiment. 1,63 MILLIARD D EUROS D INVESTISSEMENTS, soit 61 % des investissements du bâtiment.

19 MENSUEL OFFICIEL DE LA CAPEB ex. OJD PARUTION LE 5 DE CHAQUE MOIS Service publicité 2, rue Béranger Paris cedex 03 Tél. : Fax

20

JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010

JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 30 SEPTEMBRE, 1 ER ET 2 OCTOBRE DIJON PALAIS DES CONGRÈS THÈME COMMUN BÂTIR ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT RÉUSSI SALON PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT CAPEB 2010 PROGRAMME COUVERTURE

Plus en détail

JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010

JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 24, 25 & 26 JUIN 2010 LE PORT MARLY VERSAILLES LES PYRAMIDES THÈME COMMUN BÂTIR ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT RÉUSSI SALON PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT CAPEB 2010 PROGRAMME

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

2 ème COLLOQUE DE LA CARROSSERIE EN AQUITAINE

2 ème COLLOQUE DE LA CARROSSERIE EN AQUITAINE DOSSIER DE PRESSE 2 ème COLLOQUE DE LA LIBRE CHOIX DE SON REPARATEUR, REGROUPEMENT DES COMPAGNIES D ASSURANCES, REGLEMENT DIRECT DES REPARATIONS AUX CARROSSIERS CONSOMMATEURS, CARROSSIERS : LA LIBERTE

Plus en détail

Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel

Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel (Jeudi 4 avril 2013 15h) Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel Monsieur le Préfet, Monsieur le Député, cher Franck, Monsieur le Député et Président du Conseil général, Messieurs les sénateurs,

Plus en détail

5 e rencontre nationale Centre de conférences Pierre Mendès-France, Paris-Bercy

5 e rencontre nationale Centre de conférences Pierre Mendès-France, Paris-Bercy 5 e rencontre nationale Centre de conférences Pierre Mendès-France, Paris-Bercy ARTISANAT ET PETITES ENTREPRISES, Transformer les attentes environnementales, sociales et de consommation en leviers de développement

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

LES FORUMS Sur le risque professionnel

LES FORUMS Sur le risque professionnel LES FORUMS Sur le risque professionnel Organisés par la Mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales (MNFCT) «DIALOGUE SOCIAL ET SANTE AU TRAVAIL» Vendredi 30 octobre 2015 PARIS

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE. WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc SYNDICAT

VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE. WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc SYNDICAT SYNDICAT SANTÉ SOCIAUX Pour améliorer la vie, défendons la vôtre VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE 2014 WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc formation syndicale

Plus en détail

L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE

L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE Association française de l isolation en polystyrène expansé dans le bâtiment dossier de presse - 2014 L

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

POISSY et ANDRESY. Syndic de Copropriétés. Vente Location - Gestion ESTION MMOBILIERE ODERNE. Notre savoir-faire. Votre confiance

POISSY et ANDRESY. Syndic de Copropriétés. Vente Location - Gestion ESTION MMOBILIERE ODERNE. Notre savoir-faire. Votre confiance POISSY et ANDRESY G I M ESTION MMOBILIERE ODERNE 17 rue de la Gare 78300 POISSY Tél. : 01 30 65 96 00 unia@gim-immo.fr Notre savoir-faire + Votre confiance = 39 rue du Maréchal Foch 78570 ANDRESY Tél.

Plus en détail

63 ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA CAPEB 16 et 17 Avril 2009 Palais des Congrès de Paris. DOSSIER DE PRESSE La marque ECO Artisan

63 ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA CAPEB 16 et 17 Avril 2009 Palais des Congrès de Paris. DOSSIER DE PRESSE La marque ECO Artisan 63 ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA CAPEB 16 et 17 Avril 2009 Palais des Congrès de Paris DOSSIER DE PRESSE La marque ECO Artisan 1 Dossier de presse La marque ECO Artisan : pourquoi et comment L artisanat

Plus en détail

Installation des ambassadeurs des marchés publics. Limoges, le 19 février 2015. www.haute-vienne.gouv.fr. @prefet87

Installation des ambassadeurs des marchés publics. Limoges, le 19 février 2015. www.haute-vienne.gouv.fr. @prefet87 Installation des ambassadeurs des marchés publics Limoges, le 19 février 2015 www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87 Paris, le 19 février 2015 Le Médiateur national des Marchés publics Chère Ambassadrice,

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 La 11 ème édition des «Coulisses du Bâtiment» se déroulera les 10, 11 et 12 octobre prochain. Une nouvelle

Plus en détail

Les producteurs des végétaux d'ornement

Les producteurs des végétaux d'ornement 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23/24 juin 2011 Le VÉGÉT L en CAPIT LE Dossier congressiste en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Paris C est

Plus en détail

Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM

Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM Luigny, 22 Mars 2013 Inauguration du Centre d ARCHIV SYSTEM à Luigny 22 Mars 2013 Page 2 Discours d Alain TAIEB, Président du Groupe Mobilitas

Plus en détail

Jeudi 5 avril 2007. Les métiers du sanitaire et du génie climatique : Quelle compétence, quelle formation pour appréhender l énergie demain?

Jeudi 5 avril 2007. Les métiers du sanitaire et du génie climatique : Quelle compétence, quelle formation pour appréhender l énergie demain? Les métiers du sanitaire et du génie climatique : Quelle compétence, quelle formation pour appréhender l énergie demain? Palais des Congrès de Paris Jeudi 5 avril 2007 Manifestation soutenue par l'ademe

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme COMMUNIQUE DE PRESSE Dijon, le 8 novembre 2012 FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme En présence de Monsieur Pierre Moscovici,

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Les Etats Généraux du Logement en VAUCLUSE

Les Etats Généraux du Logement en VAUCLUSE Les Etats Généraux du Logement en VAUCLUSE 3 novembre 2011 Avignon DOSSIER de PRESSE SOMMAIRE Pourquoi des États Généraux du Logement en Vaucluse?... 3 Programme du 3 novembre 2011... 4 Les ateliers travaillés

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Association pour la Promotion de l Assurance Collective Clauses de désignation et de migration

Association pour la Promotion de l Assurance Collective Clauses de désignation et de migration Association pour la Promotion de l Assurance Collective Clauses de désignation et de migration 1 1/ Qu est ce qu un accord de branche? Un accord de branche est un acte juridique issu d'une négociation

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat «Comprendre et qualifier la situation et l évolution du marché dans toutes ses compoanah N 5 Septembre 2015 Observatoire

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Les 12 mesures concrètes et immédiates pour relancer l activité du bâtiment

Les 12 mesures concrètes et immédiates pour relancer l activité du bâtiment Maj : 13 novembre 2012 Les 12 mesures concrètes et immédiates pour relancer l activité du bâtiment L artisanat du bâtiment enregistre pour le second trimestre consécutif une baisse de son activité. Les

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Contact presse Pierre Bareille Directeur Nièvre Numérique - p.bareille@niverlan.fr - 03 86 61 82 61

Contact presse Pierre Bareille Directeur Nièvre Numérique - p.bareille@niverlan.fr - 03 86 61 82 61 Salon Nivernais Morvan TIC à Chitry-les-Mines le 15 avril 2013 Communiqué de presse Première édition du salon Nivernais Morvan TIC le 15 avril prochain : une journée entièrement dédiée au numérique sur

Plus en détail

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE Parler devant des micros ou face à une caméra, se retrouver sous les projecteurs d un plateau de télévision représentent des situations peu ordinaires. Surtout,

Plus en détail

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales Parc des Expositions de la Nordev Saint Denis Mercredi 13 novembre 2013 Monsieur le Président

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat ALLONNES 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie Architecte : SELARL Laze & Petolat Pose de première pierre Lundi 19 octobre 2009 à 16 h 1 Sommaire Qui est Sarthe Habitat?

Plus en détail

PEGC Académie de Rennes

PEGC Académie de Rennes Septembre 2014 SNUipp-FSU CONTACTS Sections départementales SNUipp Côtes d'armor snu22@snuipp.fr Tél : 02 96 61 88 24 Finistère snu29@snuipp.fr Tél : 02 98 53 76 77 Ille et Vilaine snu35@snuipp.fr Tél

Plus en détail

Santé Travail Lille 2014

Santé Travail Lille 2014 Santé Travail Lille 2014 Premier carrefour d échanges entre les professionnels de santé au travail et le monde des entreprises Du 3 au 6 juin 2014 Lille Grand Palais Lille Grand Palais -1 Bd des Cités

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau Présentation de l association, son action, ses travaux Catherine Bonduau Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Dynamiser la performance thermique du bâtiment Dès 2005 un groupe de travail prépare

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Janv. 2007 code : F 3943 Répondre à la sécurité incendie? RÉPOND AUX EXIGENCES DE L ARRÊTÉ 1510 Mégaplac 25 La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Solution Placoplatre pour murs extérieurs et

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh?

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? 1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? «Le social et la RH, vont encore me compliquer la vie» «On ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus, il y a toujours quelque chose que

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème

p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème w w w. p f a - a u t o. f r «Venez prendre votre place dans la PFA!» edito

Plus en détail

AFTES 15, rue de la Fontaine au Roi 75011 PARIS France. http://www.aftes.asso.fr

AFTES 15, rue de la Fontaine au Roi 75011 PARIS France. http://www.aftes.asso.fr AFTES 15, rue de la Fontaine au Roi 75011 PARIS France http://www.aftes.asso.fr 1 1. Présentation générale de l association AFTES : Association Française des Tunnels et de l Espace Souterrain 2 UNE IMPLICATION

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Communiqué de presse 3 décembre 2014 Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Répondant aux enjeux de la transition énergétique,

Plus en détail

Service de presse R P O P C RÉPERTOIRE PERMANENT OUVRAGES-PRODUITS DE CONSTRUCTION. accessible sur www.qualiteconstruction.com

Service de presse R P O P C RÉPERTOIRE PERMANENT OUVRAGES-PRODUITS DE CONSTRUCTION. accessible sur www.qualiteconstruction.com Service de presse R P O P C RÉPERTOIRE PERMANENT OUVRAGES-PRODUITS DE CONSTRUCTION accessible sur www.qualiteconstruction.com La multiplication des textes de références, l introduction du marquage CE,

Plus en détail

LE COURTAGE D ASSURANCE

LE COURTAGE D ASSURANCE Programme 1ère conférence : l éthique du courtier 2ème conférence : la profession du courtier Courtage et environnement concurrentiel Le cadre de l activité L activité La responsabilité des courtiers d

Plus en détail

LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE

LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE En 2012, toutes les universités françaises seront autonomes ; elles le seront dans un contexte mondial où leur rôle est à la fois fortement réaffirmé et sujet à de profondes

Plus en détail

Les 5 lauréats du Palmarès 2014

Les 5 lauréats du Palmarès 2014 Dossier de presse Juillet 2014 20 Challenge Découvrir les Métiers du Plâtre et de l Isolation Les 5 lauréats du Palmarès 2014 Grand Prix : Le CFA de Périgueux Le jury récompense 5 évènements remarquables

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences NORDBAT 2012 Qu est ce qu un groupement permanent d entreprises d offre globale? - Notion de groupement permanent Un certain nombre d entreprises

Plus en détail

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise»

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise» Plan d actions «Gérer la crise C est anticiper la reprise» 1 Préambule La décélération de l activité économique observée en 2008 s est approfondie en 2009, les principaux indicateurs sont au rouge. Chômage

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE

L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ENTREPRISES De l idée simple de mettre en relation les différents acteurs du progrès est née une plateforme de travail collaboratif proche du métier

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 Construire le meilleur, C est avant tout une histoire d hommes Depuis 1973, nous, Maisons Levoye sommes spécialistes de la construction individuelle de standing et de l extension

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015

Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015 Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015 Monsieur le Commissaire européen, Monsieur le Premier ministre Jomaa, Mesdames, Messieurs, Chers

Plus en détail