JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010"

Transcription

1 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE SEPTEMBRE, 1 ER ET 2 OCTOBRE DIJON PALAIS DES CONGRÈS THÈME COMMUN BÂTIR ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT RÉUSSI SALON PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT CAPEB 2010 PROGRAMME COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE Confédération de l Artisanat et des Petites du Bâtiment

2 L ISOLANT TOUT TERRAIN DES TOITURES INCLINEES Retrouvez-nous sur notre stand 96, 97, 106, 107 λ RECTICEL SAS RCS Nanterre B

3 Éditorial du Président confédéral Patrick Liébus Mes chers collègues, L artisanat du bâtiment un acteur incontournable de notre économie. Il représente 62 % du chiffre d affaires du bâtiment. La politique professionnelle est déterminante pour élaborer et consolider la politique générale de notre organisation et de notre secteur. C est pourquoi nos Journées Nationales d Etude figurent parmi les événements majeurs organisés par la CAPEB. Comme vous le savez, je suis profondément attaché aux professions en tant qu artisan d abord et en tant qu élu défendant nos métiers et nos valeurs aussi. Notre socle professionnel s est construit depuis toujours en liant les aspects métiers aux aspects économiques. Dans une période tourmentée comme celle que nous vivons actuellement, ce constat prend tout son sens. Les Journées Nationales d Etude sont un moment privilégié pour s approprier les sujets professionnels nationaux et faire remonter les préoccupations départementales. C est un rendez-vous d échange fondamental dans la vie syndicale. En 2011, nous vivrons un autre grand moment : les Journées de la Construction à Lyon les 6, 7 et 8 avril. Je compte d ores et déjà sur vous pour noter ce rendez-vous. La mobilisation de tous sera une des clés de la réussite de cet événement national où la profession et ses enjeux occuperont une place considérable. Je vous souhaite à tous de bonnes Journées Nationales d Étude, riches en échanges et en travail. Éditorial du Président d UNA Maurice Di Giusto Cher(e)s collègues, Ces premières Journées Nationales d Etude en tant que Président de l UNA me réjouissent autant pour la richesse des contacts que pour la qualité des échanges qui sont attendus tout au long de ces trois jours. Dans cette période de crise, notre profession reste plus que jamais confrontée à de nombreuses évolutions : techniques, réglementaires, économiques Il est de notre responsabilité syndicale de mettre en œuvre les outils adaptés pour permettre aux artisans de relever ces challenges et de conforter leur place d interlocuteurs privilégiés auprès de leurs clients. Le programme, concocté par toute l équipe des conseillers professionnels, vise à faciliter le positionnement des entreprises artisanales sur les marchés relevant de leurs compétences : le chauffage au bois, l intégration des systèmes solaires en toiture, la récupération des eaux de pluie, l accessibilité des salles de bains, etc Bien entendu, la nécessaire complémentarité de nos métiers fera aussi partie de nos discussions, notamment grâce à ECO Artisan. J attends de vous une participation à nos débats à la hauteur des enjeux pour nos entreprises. Que ce temps fort soit également l occasion d envisager avec nos fidèles partenaires des actions concertées pour accompagner et dynamiser certains marchés. Nos collègues de la Côte-d Or ont redoublé d efforts pour nous offrir, ainsi qu à nos partenaires, un cadre de travail agréable : que les élus et les administratifs concernés soient remerciés pour leur accueil chaleureux. Syndicalement vôtre. JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 SOMMAIRE Les Unions Nationales Artisanales p. 4 L UNA Couverture- Plomberie-Chauffage Présentation p. 5 Chiffres clés p. 5 Grands Dossiers de l UNA p. 6 Les Journées Nationales d Etude CAPEB p. 9 Programme p. 10 Liste des exposants p. 12 Plan de l exposition p. 13 La Côte-d Or Editorial du Maire p. 16 Editorial du Président du Conseil Général p. 16 La CAPEB Côte-d Or Editorial du Président p. 17 Chiffres clés p. 17 Coordonnées p. 17 La CAPEB Nationale Présentation p. 19 La CNFA p. 21 Chiffres clés p. 22 COMITÉ DE PILOTAGE DES JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE : Direction : Henry Halna du Fretay Conférences : Gabriel Bajeux Communication et Relations Presse : Isabelle Planchais Organisation Générale : Marie-Noëlle Jouannet Commercialisation, publicité, exposition : Philippe Hyerlé Comptabilité : Cécile Debas CAPEB 2, rue Béranger, Paris cedex 03 Tél. : Fax : Conception graphique et réalisation : Paragramme Photos couverture : Philippe Castaño

4 4 Les Unions Nationales Artisanales La CAPEB regroupe en son sein 8 Unions Nationales Artisanales qui défendent et représentent les métiers de l artisanat du bâtiment. 8UNIONS NATIONALES ARTISANALES COUVERTURE-PLOMBERIE-CHAUFFAGE ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE MAÇONNERIE-CARRELAGE CHARPENTE-MENUISERIE-AGENCEMENT PEINTURE-VITRERIE-REVÊTEMENTS MÉTIERS ET TECHNIQUES DU PLÂTRE ET DE L ISOLATION SERRURERIE-MÉTALLERIE MÉTIERS DE LA PIERRE Au sein de chaque Union Nationale Artisanale, le Président élu et ses conseillers professionnels élaborent, sur la base des propositions faites par les CAPEB départementales et leurs sections professionnelles, la politique de leur profession lors de conseils et de réunions de concertations. Les sections départementales constituent le premier échelon de la politique professionnelle. Elles détectent les besoins des artisans et les font remonter à la CAPEB Nationale sous forme de préconisations. Les domaines de compétences des UNA sont : l élaboration et la mise en œuvre d une politique professionnelle au sein de la filière la promotion et la représentation des métiers l anticipation des évolutions des métiers la prospective professionnelle et la conquête des marchés Plusieurs fois par an, les présidents d UNA se réunissent au sein du Conseil des Professions, présidé par le Président de la CAPEB, afin d examiner les actions et les projets communs aux différentes professions. Une politique cohérente est ainsi définie et mise en application. MAURICE DI GIUSTO UNA Couverture- Plomberie- Chauffage JOSÉ PEREIRA UNA Équipement Électrique et Électronique DOMINIQUE MÉTAYER UNA Maçonnerie- Carrelage JEAN-MARC DESMEDT UNA Charpente- Menuiserie- Agencement JEAN- JACQUES CHÂTELAIN UNA Peinture- Vitrerie- Revêtements DAVID MORALES UNA Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation ALAIN ROCHE UNA Serrurerie- Métallerie CHRISTIAN SCHIEBER UNA Métiers de la Pierre

5 UNA Couverture Plomberie Chauffage 5 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 Éditorial des présidents de section Jean-Claude Legrand, Responsable Couverture Christian De Benedittis, Responsable Plomberie Chauffage C est avec grand plaisir que nous vous accueillons en Côte-d Or pour ces Journées Nationales d Étude qui rassemblent quatre UNA dont la nôtre. Ces Journées Nationales d Étude Couverture-Plomberie-Chauffage, organisées avec les UNA Charpente-Menuiserie-Agencement, Serrurerie- Métallerie et Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation vont nous permettre d échanger nos différents points de vue sur l avenir de nos métiers qui sont en pleine évolution. L effet Grenelle de l environnement est aujourd hui bien présent ; la grande révolution de nos métiers est maintenant lancée. La règlementation pousse à la mise aux normes, à la généralisation des bâtiments à énergie positive et bien sûr à l amélioration thermique dans l ancien. Ceci légitime totalement la démarche ECO Artisan qui va bien au-delà des seules économies d énergie pour proposer une approche globale du logement. Dans ce paysage en pleine transformation, les ECO Artisans ont toute leur place à prendre. Ce rassemblement va nous permettre d échanger et de travailler d avantage en étroite collaboration avec tous les corps d état pour une meilleure cohérence de nos métiers. Ces Journées Nationales d Étude sont aussi l occasion de vous faire découvrir Dijon, ancienne capitale des ducs de bourgogne, au centre ville chargé de culture et d histoire. Nous avons tout mis en œuvre pour que ces Journées Nationales d Étude soient réussies, et nous souhaitons que vous passiez un agréable moment en Côte-d Or. RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES DES ENTREPRISES DE MOINS DE 20 SALARIÉS COUVERTURE-PLOMBERIE-CHAUFFAGE (source : EAE 2007) ACTIVITÉS MARCHÉS CLIENTS Entretien 62 % Neuf 38 % Particuliers 58 % privées 29 % Ouvrages de TP 1 % Maisons individuelles 57 % Bâtiments non résidentiels 24 % publiques 13 % Logements collectifs 18 % 43.91B, 43.99A 43.22A, 43.22B CODE APE ENTREPRISES CPC SALARIÉS CPC

6 6 Les grands dossiers de l UNA MAÎTRISER LE DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES La CAPEB, fidèle à son engagement d accompagnement des artisans du bâtiment dans la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement, œuvre depuis 2006 à une meilleure reconnaissance des compétences des entreprises engagées dans l installation de systèmes énergies renouvelables. Au sein de l association Qualit EnR, dont elle fait partie des membres fondateurs, la CAPEB demeure attentive à l évolution des appellations Qualisol, Qualibois, QualiPV et QualiPAC, en cohérence avec les besoins des artisans. C est dans ce contexte que la CAPEB a proposé en 2010 la mise en œuvre de certains aménagements visant à améliorer le fonctionnement de ces appellations. Parmi ceux-ci, l adaptation de l organisation des Comités Régionaux Consultatifs (CRC) est d ores et déjà envisagée afin d en consacrer une partie aux organisations professionnelles d installateurs pour mieux prendre en compte des problématiques locales. L amélioration de l organisation des audits sur le terrain, l adaptation des critères de renouvellement de certaines appellations en fonction de l évolution des marchés correspondants ou encore la maîtrise des coûts pour les entreprises sont autant de nouveautés qui seront proposées par Qualit EnR, à l initiative de la CAPEB, à l ensemble des entreprises pour les millésimes LES OUTILS MIS À DISPOSITION PAR LA CAPEB Afin de répondre aux nombreuses demandes des artisans du bâtiment et dans le but de les accompagner dans leurs démarches de fidélisation et de services apportés aux clients, l UNA a développé plusieurs outils. Ainsi, les contrats d entretien de chaudières domestiques utilisant le fioul et le gaz vont désormais intégrer les attestations d entretien de chaudières. Ces dernières ont été dernièrement rendues d utilisation obligatoire par les professionnels, conformément à l arrêté du 15 septembre Dans le même temps, les carnets d attestation d entretien de chaudières (gaz, fioul et bois), édités par la CAPEB et dissociés des contrats d entretien, demeureront disponibles. D autres ouvrages, tel le contrat d entretien de couverture ou encore celui des pompes à chaleur et des systèmes de climatisation, ont été diffusés cette année, tandis que le contrat d entretien des systèmes solaires thermiques (CESI et SSC) sera finalisé d ici la fin de l année. Il est déjà programmé pour 2011 de mettre en œuvre des contrats d entretien portant sur les systèmes photovoltaïques et les installations de VMC (individuelle et collective). Tous les outils mis à disposition par la CAPEB sont présentés à l occasion de ces Journées Nationales d Etude. LA RÉCUPÉRATION ET L UTILISATION DES EAUX DE PLUIE L un des objectifs du Grenelle Environnement est de développer la récupération et l utilisation de l eau de pluie afin de préserver les ressources naturelles. Néanmoins, la coexistence dans les bâtiments d un réseau d eau de pluie avec celui véhiculant de l eau potable, prescrit par l arrêté du 21 août 2008, peut constituer un risque sanitaire. C est pourquoi les Pouvoirs Publics ont associé l UNA à la rédaction d un ouvrage dont le but est d accompagner les professionnels visés par la mise en œuvre et l entretien de ces nouvelles installations. Les métiers concernés, à savoir les couvreurs pour l «acheminement» de l eau collectée et les plombiers pour la «distribution» de l eau dans le bâtiment, trouvent dans ce guide les informations nécessaires à la bonne exécution des travaux dans le respect des exigences réglementaires. Depuis plusieurs mois, les syndicats départementaux ont la possibilité de commander ce guide auprès de la CAPEB. LES DOSSIERS DE LA COUVERTURE Les couvreurs de l UNA participent activement aux travaux de révision des normes et DTU, qu ils soient européens ou nationaux. Ces travaux, ainsi que les demandes croissantes de création d outils pratiques, aboutissent à la rédaction de guides techniques, calepins de chantiers, dépliants spécifiques... Dans la continuité du travail entrepris par les couvreurs, de nombreuses actions de sensibilisation ont également été engagées. La CAPEB propose, par exemple, d accompagner toute réfection de toiture d une proposition de création ou de renforcement de l isolation de celle-ci. Avec la multiplication des projets qui mettent en avant l importance de la performance énergétique (ex : «Equal» dans la restauration du patrimoine) et le développement des ECO Artisans, les compétences des couvreurs s enrichissent. Au cours de nombreuses réunions de travail, les couvreurs de l UNA ont eu l occasion d approfondir cette définition des compétences pour renforcer notamment l attractivité de leur métier.

7 Etre à vos côtés 24h/24, 365 jours par an, ça, c est professionnel! Activité professionnelle Véhicules Santé, Prévoyance Retraite Pour vous, nous pensons à tout. Vous aussi, faites équipe avec MAAF Contactez votre Conseiller MAAF Pro au (0.12 TTC/min depuis un poste fixe + surcoût selon opérateurs) RCS NIORT B

8

9 Les Journées Nationales d Etude CAPEB 9 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 Les Journées Nationales d Etude allient pendant trois jours des conférences thématiques et un salon professionnel Formule originale, organisées tous les ans dans une ville différente, elles sont un des principaux moyens d actions des UNA (Unions Nationales Artisanales) pour définir et mettre en application la politique professionnelle des différentes professions du bâtiment. Venus de toute la France, les délégués départementaux ont un double rôle de représentation de leur syndicat départemental et de prescription auprès de leurs confrères. Le salon professionnel est accessible à tous les artisans départementaux et régionaux. LES CONFÉRENCES Les Journées Nationales d Etude sont le moment d échange entre les professionnels départementaux et nationaux. Des intervenants extérieurs viennent compléter les débats en apportant leur expertise sur un domaine particulier. Les Journées Nationales d Etude favorisent l émergence des sujets qui permettent à la profession de s adapter aux évolutions des marchés, à savoir : anticipation des nouvelles tendances et besoins de la clientèle apparition de nouveaux matériaux et équipements développement de nouvelles techniques évolution en matière d accès à l information Les Journées Nationales d Etude sont l occasion d approfondir les sujets d ordre général qui auront, a plus ou moins long terme, un impact sur la profession. Les enjeux de la politique industrielle, ainsi que la réglementation européenne et française ainsi que leurs conséquences, font également l objet de débats. LE SALON PROFESSIONNEL Les Journées Nationales d Etude inscrivent dans leur cadre un véritable salon professionnel qui regroupe les principaux acteurs du marché de chaque profession. Industriels, négociants et institutionnels sont présents pour apporter leur savoir-faire et faire connaître leurs innovations techniques aux artisans de la CAPEB. Des démonstrations techniques peuvent être organisées par les industriels afin de présenter aux délégués départementaux la mise en œuvre de leurs produits et leurs techniques.

10 10 Jeudi 30 septembre AMPHITHÉÂTRE ROMANÉE CONTI 10H30 12H15 12H15 12H30 PARTIE «PLOMBERIE CHAUFFAGE» SALLE DE BAIN ET ACCESSIBILITÉ L adaptation ou la mise en accessibilité d un logement constitue des marchés de travaux pour les artisans plombiers chauffagistes. Parmi les dispositifs d aménagement susceptibles d être mis en œuvre, ceux touchant la salle de bain demeurent primordiaux pour permettre à toute personne à mobilité réduite de conserver son autonomie. Quelles sont les contraintes techniques réglementaires existantes? Quelles sont les offres de produits adaptés? Quelles formations ont été développées pour répondre à ce marché? CONCOURS «CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ» Afin de favoriser l accès des femmes aux métiers du bâtiment, la CAPEB organise un concours national visant à récompenser une étude, une enquête ou encore un travail sur l emploi des femmes dans nos professions. Ce concours récompense des élèves de classe de troisième dans le cadre de la découverte professionnelle ou de la séquence d observation. SALLE GIVRY-SAVIGNY A partir de 9h00 9h30 10h00 10h00 11h00 11h00 11h30 11h30 12h30 PARTIE «COUVERTURE» ACCUEIL DES DÉLÉGUÉS COUVREURS par les conseillers professionnels couvreurs de l UNA Couverture Plomberie Chauffage RAPPORT D ACTIVITÉ Présentation du programme des Journées Nationales d Etude 2010 et point sur l avancement des différents dossiers concernant les couvreurs. DÉBAT LIBRE (HUIS CLOS) Chaque délégué est invité à débattre. Ce temps, imparti à la discussion est l occasion d échanger, de donner son point de vue, de poser des questions. Une priorité sera donnée aux questions envoyées à la confédération suite à la circulaire CU755 datée du 18 juin PAUSE DANS L EXPOSITION NOUVEAUX OUTILS CAPEB DESTINÉS AUX COUVREURS Les conseillers professionnels couvreurs présenteront les nouveaux guides (Guide de sécurité pour les travaux de couverture, dépannage urgent sur toiture), contrat d entretien et dépliant «toitures végétalisées» diffusés dernièrement. Chaque nouveauté fera l objet d une présentation détaillée. 12H30 14H00 14H00 14H30 DÉJEUNER CAFÉ DANS L EXPOSITION

11 Jeudi 30 septembre 11 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE H30 15H00 OUVERTURE OFFICIELLE des Journées Nationales d Etude de l UNA Couverture-Plomberie-Chauffage AMPHITHÉÂTRE ROMANÉE CONTI 15H00 16H30 PARTIE «PLOMBERIE CHAUFFAGE» LES DÉMARCHES QUALITÉ ÉNERGÉTIQUES (HUIS CLOS) Cette première partie est consacrée à une description de l évolution des appellations gérées par la profession : les dispositifs qualité liés aux énergies renouvelables (Qualisol, Qualibois, QualiPV, QualiPAC), la démarche qualité relative à la sécurité des installations intérieures domestiques gaz (PG). De nombreux échanges avec les délégués viennent compléter cette présentation. 15H00 19H00 PARTIE «COUVERTURE» VISITE DU VIEUX DIJON Un guide mènera les délégués au cœur de Dijon. Centre historique qui s inscrit sur 97 hectares de secteur sauvegardé : du Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne au quartier du Parlement, en passant par celui de Notre-Dame et les rues médiévales Les délégués pourront apprécier les richesses et l élégance du patrimoine architectural de Dijon. Visite pédestre sur inscription. 16H30 17H15 PAUSE DANS L EXPOSITION 17H30 18H30 LES DOSSIERS D ACTUALITÉ DE L UNA Cette seconde partie permet de présenter une sélection de sujets sur lesquels l UNA a travaillé tout au long de l année écoulée : la reprise des formations attachées à Quali Eau, la réglementation relative à l inspection périodique des systèmes de climatisation ou encore l actualité touchant à la formation des plombiers chauffagistes 18H30 19H00 19H00 20H00 A partir de 20H00 REMISE DES TROPHÉES DES ECO PARTENAIRES INAUGURATION DE L EXPOSITION BUFFET DÎNATOIRE DANS L EXPOSITION

12 12 Le salon professionnel Accès Conférences Entrée Restaurant Accueil Conférence Produits I Conférence Produits II CPC CMA MTPI SM Espace Démo

13 Liste au 1 er septembre 2010 RECTICEL 96/97/106/107 Fabricant d isolation thermique pour le bâtiment ROTO FRANK SAS 116/119 Fenêtres de Toit et Energies Solaires RSI Partenaire Régime Social des Indépendants SALMSON 132/133/142/143 Fabricant de pompes SEFAC - THERMOROSSI 125 Distributeur SFERACO 104/105 Robinetterie - Raccords SOCIETE SIDER 112 Plomberie Chauffage STIEBEL ELTRON 170/171 Chauffage 13 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 ALDES 129/146 Ventilation - Températion ALPHA TECHNOLOGIES GMBH 174 Photovoltaique - onduleurs ALTERGAZ 128/147 Fournisseur gaz naturel ANTARGAZ 117/118 Energie GPL ATLANTIC Partenaire Fabricant d appareils de chauffage et de chauffe-eau électriques CSTB 35 Centre Scientifique et Technique du Bâtiment COPROTEC 124 Assistance Technique ECOM 156 Analyseurs de combustion EDF 98/99 Energie ELM LEBLANC 135/140 Fabricant chauffage BANIDES & DEBEAURAIN 153 Robinetterie et connexions gaz FIDUCIAL 121 Services aux BANQUE POPULAIRE Partenaire BGGE FCHE COMTÉ Banque BANQUE SOLFEA 101/102 Banque BAR GHERARDI Vins de Bourgogne BUTAGAZ 134/141 Energie CAPEB COTE-D OR 28/29 France GEOTHERMIE 127 Géothermie FSG France 115 Distribution de gaz GDF SUEZ 83/88 Energeticien GEBERIT SARL 114 Fabricant produits sanitaires GRDF 113 Distributeur gaz naturel CAPEB NATIONALE-BIBLIOTHEQUE 34 TECHNIQUE Ouvrages professionnels CARDONNEL INGENIERIE 120 Thermique et fluides CHAFFOTEAUX 132/133/142/143 Chauffage CHAUFFAGE FIOUL 158/159/164/165 Energie CHENE VERT 132/133/142/143 Fabricant industriel de mobiliers de salle de bains HARGASSNER France Extérieur NORD EST Distributeur de chaudières automatiques au bois granulés et mixtes HS France 122 Achat, vente, importation, exportation chaudières HYDROTIS 132/133/142/143 Association d industriels IDHRA 100 Sanitaires pour personnes handicapées ITGA 41 Energie KIMO INSTRUMENTS 152 Fabricant français d appareils de pesée KME France 94 Tubes cuivre LAYHER 58/59 Echafaudage LE BATIMENT ARTISANAL 150/151/172/173 Organe de presse officiel de la CAPEB LORANS 109 Distributeur MAAF 67/72 Assurances MNRA 84/87 Mutuelle des Artisans OKOFEN France 123 Fabricant chaudière à granulés de bois PERIMETRE 110 Produits techniques du bâtiment PERMO (BWT France) 154/155 Traitement des eaux POUJOULAT 132/133/142/143 Conduites de cheminées PRIMAGAZ 95/108 Energeticien PRO BTP 166/167 Groupe de protection sociale des professionnels du Bâtiment et des Travaux publics QUALIGAZ 111 Organisme de contrôle QUALIT ENR 145 Association Qualité Energies Renouvelables TERREAL 168/169 Tuile Terre Cuite TESTO 132/133/142/143 Appareils de mesure TOTAL 157 Distributeur Energie UMICORE 144 Couverture - Façade - EEP - Ornements zinc VELUX France 131 Fenêtres de toits VIESSMANN France SAS 130 Chauffage WD-40 COMPANY Partenaire Lubrifiants WILO 103 Pompes et systèmes LISTE DES EXPOSANTS

14 14 Vendredi 1 er octobre AMPHITHÉÂTRE ROMANÉE CONTI 9H00 10H30 PARTIE «PLOMBERIE CHAUFFAGE» LE CHAUFFAGE AU BOIS : LA QUALITÉ DE LA RESSOURCE Cette présentation vise à découvrir le mode de gestion du secteur forestier en France et d estimer le potentiel de production au sein de la filière bois énergie. La qualité du combustible (origine, humidité, ) et ses incidences sur le fonctionnement des équipements de chauffage domestiques sont également décrits par des acteurs reconnus. Quelles sont les réponses de la filière à ces préoccupations? SALLE GIVRY SAVIGNY 9H00 9H45 09H45 10H15 PARTIE «COUVERTURE» NOUVEAUTÉ : GUIDE COMMUN COUVREURS / UNA MÉTIERS DE LA PIERRE Présentation du guide commun Couvreurs/ Métiers de la Pierre sur la compatibilité électrochimique des matériaux, les usages de la chaux, les principaux points du DTU zinc, les fixations dans la pierre, les dilatations. Les aspects esthétiques et astuces seront également abordés. Ce guide, très concret, est agrémenté de nombreuses photos en couleurs et de nombreux schémas. PAUSE DANS L EXPOSITION AMPHITHÉÂTRE ROMANÉE CONTI 10H30 11H15 11H15 12H30 PAUSE DANS L EXPOSITION LE CHAUFFAGE AU BOIS : L EFFICACITÉ DES SYSTÈMES Afin d accompagner le développement du marché bois énergie en France, les fabricants commercialisent aujourd hui des équipements aussi performants et fiables que faciles d utilisation. Les appareils proposés permettent aussi de trouver des solutions adaptées à la plupart des situations (chauffage d appoint, central, production d eau chaude sanitaire, combinaison avec d autres énergies renouvelables). Cette présentation s achève avec la description des opérations d entretien liées à l utilisation de ces générateurs de chauffage. Les conduits de fumée seront également abordés. SALLE GIVRY SAVIGNY 10H15 11H15 11H15 12H00 FORMATION Les métiers évoluent et la formation accompagne les entreprises jusqu au perfectionnement des compagnons et des conjointes. Quelles sont les évolutions actuelles qui concernent les couvreurs? GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Les conseillers couvreurs de l UNA CPC ont travaillé en 2009 et 2010 à l approfondissement du référentiel couvreur en professionnalisation durable. Ce travail sur le devenir du métier est intégré dans la démarche Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences de la CAPEB. Un Portail Compétences comprenant un Diagnostic court et un Diagnostic Expert est mis à la disposition des entreprises avec un accompagnement par un agent local de la CAPEB. 12H15 12H30 CONCOURS «CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ» Afin de favoriser l accès des femmes aux métiers du bâtiment, la CAPEB organise un concours national visant à récompenser une étude, une enquête ou encore un travail sur l emploi des femmes dans nos professions. Ce concours récompense des élèves de classe de troisième dans le cadre de la découverte professionnelle ou de la séquence d observation. 12H30 14H30 DÉJEUNER ET CAFÉ DANS L EXPOSITION

15 AMPHITHÉÂTRE ROMANÉE CONTI 14H30 15H30 15H30 17H00 LA RÉCUPÉRATION ET L UTILISATION DES EAUX DE PLUIE La CAPEB a participé à l élaboration d un ouvrage destiné aux professionnels concernés par la conception, la mise en œuvre et l entretien des systèmes de récupération et d utilisation de l eau de pluie dans le bâtiment. Initié suite à la publication d une réglementation spécifique relative à l eau de pluie récupérée en aval des toitures inaccessibles au public, ce guide de sensibilisation a pour vocation de s inscrire dans les objectifs du Grenelle de l Environnement. LE SOLAIRE EN TOITURE Le Grenelle de l Environnement a défini, pour la France, des objectifs ambitieux, tout particulièrement pour les énergies solaires thermiques et photovoltaïques. Deux filières professionnelles de mise en œuvre se sont organisées rapidement pour répondre à une demande croissante d installation de systèmes solaires en maisons individuelles. Aujourd hui, quelles sont les perspectives liées à ces marchés? Face au manque de maturité des marchés solaires, comment se positionne la filière industrielle pour proposer des produits fiables et référencés? Par ailleurs, quels sont les principaux enseignements des audits réalisés sur les installations solaires? 15 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE H00 17H45 PAUSE DANS L EXPOSITION AMPHITHÉÂTRE ROMANÉE CONTI 17H45 19H00 GRDF : QUEL PARTENARIAT POUR LE DÉVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL? La CAPEB s est inscrite depuis plus d un an dans un partenariat avec GrDF en faveur du développement durable du gaz naturel : quels en sont les impacts pour les professionnels? Dans un contexte énergétique évolutif, quels atouts demeurent valorisables pour le gaz naturel? Cette présentation s achève avec un échange avec les délégués. SALLE GIVRY SAVIGNY 17H45 19H00 MONTAGE EN SÉCURITÉ Informations sur les montages d échafaudages en sécurité, présentation pratique du logiciel «Windec3D». Ce logiciel en 3D couleurs permet de réaliser des échafaudages de façades, de tours et de plateformes. Il est également possible d imprimer les plans correspondants à l échelle, de déterminer automatiquement la liste précise des pièces nécessaires à la réalisation de vos chantiers. 19H00 20H00 À partir de 20H00 PAUSE DANS L EXPOSITION SOIRÉE CONVIVIALE Samedi 2 octobre AMPHITHÉÂTRE ROMANÉE CONTI 9H00 9H30 9H30 11H00 11H00 11H30 11H30 12H30 12H30 CAFÉ DANS L EXPOSITION DES MÉTIERS COMPLÉMENTAIRES POUR UNE AMBITION UNIQUE : BÂTIR ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT RÉUSSI Les évolutions rapides de la demande, des politiques et des techniques conduisent inéluctablement les professions à se remettre en question. Etendre le champ de ses compétences et travailler ensemble deviennent des conditions obligatoires pour pérenniser l activité des entreprises artisanales du bâtiment. Saurons-nous relever le défi? PAUSE DANS L EXPOSITION INTERVENTION DU PRÉSIDENT CONFÉDÉRAL, PATRICK LIÉBUS CLÔTURE DES JOURNÉES NATIONALES D ETUDE DÉJEUNER

16 16 La Côte-d Or Editorial du Maire Président du Grand Dijon Sénateur de la Côte-d Or François Rebsamen Je me réjouis que votre organisation professionnelle, la CAPEB, ait choisi la ville de Dijon comme lieu de rassemblement de vos Journées Nationales d Etude qui témoignent du dynamisme de votre profession et de sa vitalité. Je tiens à féliciter toutes celles et tous ceux qui ont travaillé à leur organisation. Je sais que le président de la CAPEB Côte-d Or, Monsieur Christian Durupt, avec l aide d une équipe soudée et active, n a pas ménagé sa peine, pour que vous gardiez de la capitale des Ducs de Bourgogne, ville d Art et d Histoire, le meilleur des souvenirs. Je voudrais souhaiter la bienvenue à l ensemble de vos adhérents venus de toute la France. Leur sens de la solidarité et leur amour du métier les placent au cœur des mutations économiques et sociales de notre pays. Le contexte actuel empreint d incertitudes est source de beaucoup d inquiétudes. Je sais l engagement, l investissement personnel et familial qu il y a dans chacune de vos entreprises. Et je sais ce que vos entreprises représentent pour l emploi, pour l équilibre des territoires et pour la formation des jeunes dans notre pays. Vous trouverez toujours auprès de moi une détermination, un appui et un total soutien. J espère que notre cité sera digne de l accueil que vous méritez. Sachez que, dans le Grand Dijon comme à la Ville, nous sommes pleinement mobilisés pour soutenir l activité des artisans du bâtiment car nous partageons finalement les mêmes objectifs : offrir à tous nos concitoyens des conditions de logement et de vie toujours meilleures. Éditorial du Président du Conseil Général de la Côte-d Or Député de la Côte-d Or François Sauvadet La Confédération de l Artisanat et des Petites du Bâtiment (CAPEB) de Côte-d Or est volontaire et dynamique car elle a notamment su anticiper et accompagner les artisans vers les nouveaux métiers liés à la maîtrise de l énergie en particulier. Elle s investit sans relâche au service des entreprises locales et des quelques salariés du bâtiment et déploie son énergie pour sensibiliser les jeunes aux métiers du bâtiment, un secteur d activité toujours en mouvement. C est pour cette raison que la Côte-d Or est fière de ses artisans, fière de la diversité des métiers représentés par la CAPEB, fière enfin d être associée aux Journées Nationales d Etude qui ont lieu du 30 septembre au 2 octobre à Dijon. Cet événement de la rentrée vient nous rappeler, à juste titre, que l artisanat du bâtiment est la première entreprise de France, et que le Conseil Général de la Côte-d Or a soutenu son activité à travers son plan de soutien à l économie et à l investissement. Le Conseil Général s est également engagé à favoriser l accès des Petites et Moyennes, générateurs d activités et d emplois, à la commande publique grâce au PAC PME. Réduire le formalisme, procéder à l allotissement, dématérialiser les procédures, tous les moyens sont bons pour maintenir l emploi en Côte-d Or et soutenir l activité des artisans locaux. C est pour cette même raison que notre département n a pas désarmé sur l aide aux communes. 27 millions d euros en 2009, 30 millions en 2010, notre effort en direction des territoires, soit autant pour nos entreprises côte-d oriennes, est un levier pour l emploi et le développement économique en Côte-d Or. C est donc l occasion pour moi de vous remercier ainsi que votre Président Monsieur Christian DURUPT, pour votre engagement au service de tous les professionnels du bâtiment. Entre tradition et modernité, grâce à votre talent, vos techniques et votre amour du travail bien fait, vous participez à la préservation et à l entretien de notre patrimoine.

17 La CAPEB Côte-d Or 17 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 Éditorial du Président Christian Durupt Chers collègues, La CAPEB Côte-d Or vous accueille à Dijon, Capitale de la Bourgogne, pour ces Journées Nationales d Étude ; je vous souhaite à toutes et à tous la bienvenue. Les membres du conseil d administration et les collaborateurs de la CAPEB Côte-d Or qui ont travaillés à l organisation de ces Journées Nationales d Etude et moi-même, sommes heureux de vous accueillir pour les travaux des 4 UNA. Héritière d un riche patrimoine historique et architectural, ancienne capitale du duché de Bourgogne aux XIV e et XV e siècle, Dijon est une ville touristique dont l attrait est renforcé par sa réputation gastronomique et son vin. J espère que vous prendrez le temps de découvrir le centre historique de notre ville, son charme, ses nombreuses maisons anciennes, ses hôtels parlementaires et ses maisons bourgeoises dont certaines datent du moyen âge. Dans cette ville d art, de culture, d histoire et de bâtisseurs, l artisanat du bâtiment entretient ce magnifique patrimoine et construit celui de demain que nous voulons durable. Je ne doute pas que ces journées soient l occasion de démontrer une nouvelle fois que l artisanat du bâtiment est source de réflexion et force de proposition en prenant en compte les préoccupations légitimes et citoyennes du développement durable. L importance de nos travaux conforte notre volonté d un syndicalisme artisanal fort pour défendre, représenter, faire évoluer nos professions, à l image de notre devise : «Plus forts. Ensemble». Bon travail à tous. COORDONNÉES CAPEB Côte-d Or 11, rue Marcel Sembat DIJON Tel : Fax : Secrétaire Générale : Catherine Labbé CHIFFRES CLÉS CAPEB CÔTE D OR 26 élus et 7 collaborateurs 800 adhérents dont 500 adhérents employeurs représentant salariés

18 30 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2010 DIJON PALAIS DES CONGRÈS Couverture - Plomberie - Chauffage Charpente - Menuiserie - Agencement Métiers Techniques du Plâtre et de l Isolation Serrurerie Métallerie POUR TOUS RENSEIGNEMENTS Tél : CABINE / JOUR à gagner les 30 septembre, 1 er et 2 octobre 2010 Tirage au sort sur l expo une Croisière de Rêve pour 2 personnes d une valeur de en Méditerranée 5 jours / 4 nuits Italie/Espagne/Corse du 29 avril au 3 Mai 2011 Non modifiable, non échangeable avec Bonne chance à tous! Jeu gratuit sans obligation d'achat POUR JOUER Venez déposer votre bulletin jeu sur le stand «LE BATIMENT ARTSANAL» Règlement déposé chez Maître Thierry SALMON, Huissier de Justice à Montlhéry (91), et disponible sur simple demande écrite faite à CAPEB, 2 rue Béranger, PARIS (remboursement du timbre au tarif lent en vigueur sur simple demande expresse)

19 La CAPEB Nationale 19 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 La CAPEB, Confédération de l Artisanat et des Petites du Bâtiment, est l organisation représentative des entreprises du secteur regroupant l ensemble des professions du bâtiment. LA CAPEB : Défend les intérêts matériels et moraux de toutes les entreprises artisanales du bâtiment, Conseille et accompagne les artisans du bâtiment sur les plans professionnels, technique, économique et social, Favorise le développement des entreprises par la formation et le partenariat, Prévient et informe les artisans sur l évolution de leur environnement juridique, économique et social avec un mensuel, «Le Bâtiment Artisanal» (Tirage OJD ex). Conduit des actions de sensibilisation auprès des jeunes (Ateliers du Mercredi et Chantiers de Vie) et des femmes (Concours «Conjuguez les métiers du bâtiment au féminin» Développe la marque ECO Artisan depuis 2008 pour distinguer et valoriser les artisans du bâtiment engagés dans l amélioration des performances énergétiques des logements. DES ARTISANS REPRÉSENTÉS PAR DES ARTISANS La CAPEB est dirigée par des artisans élus par leurs pairs. Le Conseil d Administration est composé de 28 membres et le bureau de 8 membres. PATRICK LIÉBUS Président Confédéral JEAN-MARIE CARTON 1 er vice-président ANDRÉ COTTENCEAU Vice-Président ALBERT QUENET Vice-président DANIEL PARENT Secrétaire JEAN-JACQUES CHÂTELAIN Secrétaire adjoint DOMINIQUE METAYER Trésorier SABINE BASILI Trésorière adjointe SON RÉSEAU 103 CAPEB départementales 21 CAPEB régionales 1 CAPEB nationale 4000 artisans élus par leurs pairs 1500 collaborateurs administratifs 28 administrateurs nationaux

20

JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010

JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 30 SEPTEMBRE, 1 ER ET 2 OCTOBRE DIJON PALAIS DES CONGRÈS THÈME COMMUN BÂTIR ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT RÉUSSI SALON PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT CAPEB 2010 PROGRAMME MÉTIERS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010

JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDE 2010 24, 25 & 26 JUIN 2010 LE PORT MARLY VERSAILLES LES PYRAMIDES THÈME COMMUN BÂTIR ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT RÉUSSI SALON PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT CAPEB 2010 PROGRAMME

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe Bulletin d adhésion aux services sud-devis.fr (à retourner par mail à contact@sud-devis.fr ou par courrier : 18 chemin du Puits de Carrère 47310 Estillac) Nom de l Entreprise : Siret : Responsable : Fonction

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Les Formations et Qualifications Solaire thermique Collectif pour les entreprises d installation. Monsieur Autric Thierry Qualit EnR

Les Formations et Qualifications Solaire thermique Collectif pour les entreprises d installation. Monsieur Autric Thierry Qualit EnR Les Formations et Qualifications Solaire thermique Collectif pour les entreprises d installation Monsieur Autric Thierry Qualit EnR 5 mai 2015 Qualit EnR, l association pour la qualité des installations

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance bâtiment écoconstruction stages de perfectionnement développement des compétences et alternance L AFPA au service de l intérêt général Pierre Boissier Directeur Général Depuis 60 ans, l AFPA a pour mission

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

FORMATI NS. CAPEB Haute Garonne. JANVIER à MARS 2014 SÉCURITÉ & RÉGLEMENTATION ÉCONOMIE & MAÎTRISE ÉNERGIE TOUS CORPS D ÉTAT MÉTIERS

FORMATI NS. CAPEB Haute Garonne. JANVIER à MARS 2014 SÉCURITÉ & RÉGLEMENTATION ÉCONOMIE & MAÎTRISE ÉNERGIE TOUS CORPS D ÉTAT MÉTIERS FORMATI NS JANVIER à MARS 2014 CAPEB aute Garonne SÉCURITÉ & RÉGLEMENTATION ÉCONOMIE & MAÎTRISE ÉNERGIE MÉTIERS TOUS CORPS D ÉTAT CAPEB 31- Service Conseil Compétences 56, rue Benjamin Baillaud - BP85852-31506

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants

FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants construction renouvelables construction construction construction renouvelables construction construction renouvelables renouvelables DES S DE FORMATIONs PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014. En collaboration avec leurs partenaires

CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014. En collaboration avec leurs partenaires CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014 En collaboration avec leurs partenaires MARCHÉS TERTIAIRES TRAVAUX DE RÉNOVATION MARCHÉS RÉSIDENTIELS CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION - Janvier

Plus en détail

AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ

AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ PLAN RÉNOVATION CONFORT EN BEAUVAISIS «Bien chez soi» Règlement des actions communautaires Période 2015-2016 La communauté d agglomération du Beauvaisis met en

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat ALLONNES 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie Architecte : SELARL Laze & Petolat Pose de première pierre Lundi 19 octobre 2009 à 16 h 1 Sommaire Qui est Sarthe Habitat?

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

Jeudi 5 avril 2007. Les métiers du sanitaire et du génie climatique : Quelle compétence, quelle formation pour appréhender l énergie demain?

Jeudi 5 avril 2007. Les métiers du sanitaire et du génie climatique : Quelle compétence, quelle formation pour appréhender l énergie demain? Les métiers du sanitaire et du génie climatique : Quelle compétence, quelle formation pour appréhender l énergie demain? Palais des Congrès de Paris Jeudi 5 avril 2007 Manifestation soutenue par l'ademe

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009)

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Marché de l entretien-amélioration des bâtiments en 2007 Commissariat général au développement durable - Service

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL n 1138/2008 concernant. Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux,

PREAVIS MUNICIPAL n 1138/2008 concernant. Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux, PREAVIS MUNICIPAL n 1138/2008 concernant les travaux généraux de réfection des chambres d hôtes de l Hôtel du Rivage et la création d un accès facilité aux personnes handicapées et à mobilité réduite Au

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement.

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. PRESENTATION GENERALE DE L OPERATION Construction d un centre

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Communiqué de presse 3 décembre 2014 Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Répondant aux enjeux de la transition énergétique,

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Installation des ambassadeurs des marchés publics. Limoges, le 19 février 2015. www.haute-vienne.gouv.fr. @prefet87

Installation des ambassadeurs des marchés publics. Limoges, le 19 février 2015. www.haute-vienne.gouv.fr. @prefet87 Installation des ambassadeurs des marchés publics Limoges, le 19 février 2015 www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87 Paris, le 19 février 2015 Le Médiateur national des Marchés publics Chère Ambassadrice,

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS TVA à 5.5% : PRÉCISIONS L Administration vient de commenter l article 9 de la loi de finances pour 2014 qui abaisse le taux de TVA à 5,5 % pour les travaux d amélioration de la qualité énergétique portant

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 La 11 ème édition des «Coulisses du Bâtiment» se déroulera les 10, 11 et 12 octobre prochain. Une nouvelle

Plus en détail

accompagner la nouvelle croissance et servir ses entreprises

accompagner la nouvelle croissance et servir ses entreprises accompagner la nouvelle croissance et servir ses entreprises Les acteurs de l'avenir énergétique Le Syndicat des énergies renouvelables accompagne les entreprises de toute taille et les représente auprès

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA NOUVELLE CROISSANCE et servir ses entreprises

ACCOMPAGNER LA NOUVELLE CROISSANCE et servir ses entreprises ACCOMPAGNER LA NOUVELLE CROISSANCE et servir ses entreprises Les acteurs de l'avenir énergétique Le Syndicat des énergies renouvelables accompagne les entreprises de toute taille et les représente auprès

Plus en détail

63 ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA CAPEB 16 et 17 Avril 2009 Palais des Congrès de Paris. DOSSIER DE PRESSE La marque ECO Artisan

63 ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA CAPEB 16 et 17 Avril 2009 Palais des Congrès de Paris. DOSSIER DE PRESSE La marque ECO Artisan 63 ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA CAPEB 16 et 17 Avril 2009 Palais des Congrès de Paris DOSSIER DE PRESSE La marque ECO Artisan 1 Dossier de presse La marque ECO Artisan : pourquoi et comment L artisanat

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel

Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel (Jeudi 4 avril 2013 15h) Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel Monsieur le Préfet, Monsieur le Député, cher Franck, Monsieur le Député et Président du Conseil général, Messieurs les sénateurs,

Plus en détail

LA MAT a élu. son nouveau PRÉSIDENT. Retrouvez-nous. Nouvelles GARANTIES, DÉCOUVREZ les!

LA MAT a élu. son nouveau PRÉSIDENT. Retrouvez-nous. Nouvelles GARANTIES, DÉCOUVREZ les! ensemble LA MAT a élu son nouveau PRÉSIDENT Retrouvez-nous au SALON des TAXIS 2007 Nouvelles GARANTIES, nouveau SITE DÉCOUVREZ les! sommaire 4 62 ÈME CONGRÈS FNAT au Havre. Un nouveau Président pour la

Plus en détail