Question de point de vue Fatalité ou résurrection?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Question de point de vue Fatalité ou résurrection?"

Transcription

1 Equipes Populaires CharleroiThuin Sommaire : Des fêtes patronales, des lumières, des mots plein de sens si nous les exprimons avec notre cœur. P 2-3 : Edito P 4-5 : Joyeux Noël P 5-6 : Nouvelles des équipes p 7-8 : Mea culpa p 8-11 : Visite Cinergie p : Qui nous gouverne? p 14-17: Billet humeur p 17-19: Que de diplômes p 20 : Agenda Joyeux Noël et Bonne année. Banal, me direz-vous. vous. C est le temps de faire des choix, solidarité ou individualisme. Bonnes fêtes à toutes et tous. La fédé 1 A vec le soutien de la Av Editeur resp. : GOFFINET Isabelle Bd Tirou, Charleroi CHARLEROI 1 P

2 Question de point de vue Fatalité ou résurrection? Par quel bout de la lorgnette faut-il prendre cette fin d année? Comment comprendre que dans le milieu populaire on puisse comprendre et admettre les politiques gouvernementales de droite? N avez-vous pas entendu des réflexions du style «il y a des profiteurs sociaux», «en plus c est normal de travailler jusque 67 ans?», «combien aujourd hui à l âge de la pension continue leur métier?». Nous sommes-nous posé la question du pourquoi? Continuons notre chemin sur l étranger, le différent, la flexibilité pour la rentabilité. Nous sommes-nous posé la question «quelle vie de famille aurais-je encore? Que faire devant cette montagne de fausses bonnes idées? Si nous avons lu La Fourmilière page 16 de septembre-octobre, nous avons vu les nuages qui s amoncellent. N est-il pas temps de nous poser la question : quelle société aurons-nous encore? Que restera-t-il de nos aïeux? En partant de la dette de l Etat, que n aurions-nous pas à dire. Quelle politique fiscale, et le sauvetage des banques, et la fraude «soit disant légale», plus on en découvre, plus il s en crée. Est-ce encore tenable? Posons-nous la question du rôle des politiques, de l économique et des lobbies, «un Contrastes nous a monté leur ampleur autour de l Union européenne». Vous avez certainement vos idées mais à voir la cacophonie du gouvernement, les portes sont ouvertes à l arbitraire et pendant ce temps la NVA se balade, fait passer ses idées, un peu comme 2

3 Eden Hazard le fait dans la défense du Pays de Galle. Hélas, pour nous, sans résultat, c est ici que s arrête la comparaison ; il avance. Et pour nous, EP, une fin d année qui s achève. Elle fut riche de projets et de volonté de se frayer un chemin pour aller plus loin, partir du vécu des groupes, des constats, créer du nouveau, autrement, sans perdre de vue que l on avance ensemble pour le bien commun. Il y a eu un Congrès, cinq jours de formation, et aussi beaucoup de projets, de débat sur des sujets variés, dans nos groupes locaux. Quel bonheur de vivre l éducation permanente qui est la nôtre. Nous voulons construire la réflexion et l action pour un changement de société solidaire et égalitaire : ce n est pas des mots, car nous voulons être acteur de changements. Mais ce n est pas possible me direz-vous? Alors, comment interpréter l histoire de notre fédération, son cheminement depuis sa création en 1947, monde ouvrier, découvrir ce qui nous torture l esprit et nos corps au travers des injustices de la société. Que de chemin parcouru par ses militants, ses groupes locaux, la fédé, le mouvement. Ces rapports que nous avons difficile à faire sont très précieux, archivés et ressortent aujourd hui et nous montrent la vitalité de nos militants, leur créativité et leur savoir, et sont dignes d entrer dans les archives historiques du mouvement ouvrier à Charleroi. Demandez à Nathalie combien de fardes elle a encore transporté dans les archives. Ensemble, continuons, sans cesse, remettons le métier en mouvement, osons dire notre volonté d une fédération où les équipiers et équipières sont des moteurs pour un mieux être. 3

4 Abordons cette nouvelle année avec la même ardeur. Je vous souhaite à vous toutes et tous de joyeuses fêtes, pleine d amitié, qu une lueur anime nos dirigeants politiques, l austérité nuit et empêche la créativité. L incertitude du lendemain va amener des conflits, des tensions dans les familles et entre nos amis. Faut-il se taire pour autant? Joyeuses fêtes en toute amitié, Georges L histoire de notre fédération fait l objet d un mémoire (TFE) d une bachelière bibliothécaire documentaliste, c est pourquoi nos écrits sont importants. Joyeux Noël Noël dans nos chaumières comme il y a plus de 2000 ans, des parents seront là en attente de solidarité et d espérance pour accueillir leur progéniture. Il n y avait pas de place pour celui qui était attendu par un peuple, livré tantôt à la barbarie ou à la sagesse. Espoir de justice de paix, en cette nuit de Noël. Il n y a pas de place aujourd hui pour des jeunes, des parents qui n ont pas d autres ressources que de crier leur désarroi devant ce monde qui renforce le riche, le possédant celui pour qui, dès le matin, ses jours sont ensoleillés. 4

5 Il était venu pour accueillir tous les hommes de bonne volonté, ceux qui cherchaient le bonheur pour le distribuer à leurs semblables. Trop de pays aujourd hui en lutte, en guerre, se revendiquant du monde de Noël ont oublié les mots en paix, dialogue, création, savoir, richesse partagée. La lumière qui égaie nos cœurs qui embellit nos vies, qui rassure, qui ouvre des perspectives de bonheur, de joie et d espérance. C est celle-là que nous voulons redécouvrir au travers de petits gestes et de rencontres et de petites actions qui rassurent. Or combien de choses à travers le monde sont faites pour l autre, le démunir, le plus petit. Partager le bonheur et la joie de nos semblables en ce jour de Noël ne serait-ce qu un rêve? Partager un moment avec nos parents, nos enfants et petitsenfants, redécouvrir le sens du mot famille, celle qui unit au-delà des aléas de la vie. Redécouvrir en ce moment de Noël le sens de nos actions, le sens des mots. Exprimons en cette nuit de Noël l amour partagé pour l humanité et tous nos semblables. Joyeux Noël, Georges Nouvelles des équipes Wanfercée-Baulet : Conte original lu et discussion. Il est bien des temps modernes que nous rappelle l usine Cinergie. Une belle aventure, ou recherche du profit? Des perspectives avec plusieurs projets de films à voir : «Moi, Michel G, milliardaire» et «Les nouveaux chiens de garde» ; mais aussi «La publicité, arnaque, pression, défense». A Pâques, les EP parlent aux paroisses de l entité. De beaux projets. 5

6 Beaumont et Leernes : les deux groupes ont reçu avec plaisir José Vermandere du CIEP - MOC pour creuser avec lui le sujet du fameux Traité Transatlantique et ses conséquences possibles. Deux soirées riches en questions et en débats. Cependant, la suite diffèrera quelque peu puisque les Equipiers de Beaumont ont décidé de poursuivre leur réflexion sur le sujet de la dette publique alors que ceux de Leernes se pencheront en décembre sur le géant Monsanto, une multinationale tentaculaire dont les pratiques en scandaliseront plus d'un. Braijocepoc: comme à l'accoutumée, les militants du groupe Braijocepoc font preuve d'une énergie peu commune et développent de nombreux projets! Après un ciné-débat sur la commune Espagnole de Marinaleda qui est un remarquable exemple de démocratie directe, d'autogestion et de plein emploi, le groupe nous mijote encore pour décembre un après-midi ludique, la préparation du prochain ciné-débat en parallèle avec la mise en route d'un sous-groupe désirant poursuivre la réflexion sur les idées mises en pratique en Espagne afin de mener chez nous aussi des actions percutantes et radicales. Bref, pas le temps de s'ennuyer... Momignies: On a beaucoup discuté sur la détérioration des conditions de travail ainsi que sur les mesures futures de notre gouvernement. Le domaine des fins de carrière et des pensions nous a aussi interpellés. Beaucoup de réflexion à propos de l orientation politique de notre nouvelle équipe au pouvoir. Jumet/Wanfercée-Baulet : Convivialité lors de la visite de Cinergie à Fleurus. Partir de déchets de l agriculture, des herbes de l ICDI et en faire du gaz pour produire de l électricité, chauffer l eau pour le chauffage d une école, du Château de la Paix (Napoléon) et de riverains. C est comme un estomac qui digère. Cela semble beau. Energie d avenir? Une visite chaleureuse et intéressante au milieu de la boue : demandez-le à la station de lavage. Merci pour cette visite. Gozée : C est aussi les mesures d austérité du gouvernement qui ont préoccupés les militants du groupe et même une inquiétude pour la pérennité de notre mouvement. On a également parlé de la journée sans crédit et parcouru les recommandations de la campagne «Ne signez pas n importe quoi». 6

7 Mea Culpa! En novembre, un article intitulé «Nouvelles mesures ou nouveau piège?» voulait nous montrer le chemin auquel seront soumis les jeunes de Bruxelles afin de leur redonner l espoir d un emploi avec des mesures et des moyens intitulés «garantie jeune et contrat d insertion.» Ce contrat a pour but d offrir une première expérience professionnelle de qualité aux demandeurs d emploi de moins de 25 ans au chômage depuis 18 mois et qui n ont rien trouvé. Ces emplois ont été créés mais à quelles conditions? Et chez nous, n y a-t-il rien de pareil? Qui perd, qui gagne? Alain, 19 ans, décroche un emploi de caissier chez Carrefour Express. Paul, 19 ans, décroche un emploi de caissier dans le même magasin qu Alain. Mais lui est placé par Actiris dans un stage de transition. À 200 euros par mois, le coût patronal total pour le stagiaire de transition. C est un prix imbattable : à ce prix tous les patrons sont demandeurs, car Paul coûte huit fois moins cher à son employeur qu Alain. En outre, Paul gagne pour le même travail 997 euros net de moins qu Alain. Consultez le tableau des pertes et des gains de l employeur, de l employé, de la sécurité sociale et de l Etat. 7

8 STAGES DE TRANSITION : QUI PERD ET QUI GAGNE 1. «Paul» : Mis à l emploi dans le cadre du stage transition «garantie emploi jeune» à temps plein durant un mois. Employeur : euros Employé net : euros Sécurité sociale : euros Etat (IPP) : 0 euro 2. «Alain» : Mis à l emploi selon le barème à temps plein dans le secteur du commerce de détail alimentaire (CP202) durant un mois (jeune de 19 ans ancienneté 0). Employeur : euros Employé net : euros Sécurité sociale : euros Etat (IPP) : euros 3. Bilan Comparaison de «Paul» avec «Alain» Employeur : gain de euros Employé : perte de 397 euros Sécurité sociale : perte de 960 euros Etat : perte de 218 euros J espère que cet ajout vous permettra de mieux comprendre l article du mois de novembre. Ce n est pas toujours facile d extraire des éléments de plusieurs pages à lire, mais il me semblait important de vous livrer ce constat. Les jeunes ne sont pas près d en sortir et la sécurité sociale non plus. Et dire que tout cela a un coût pour les derniers publics. Nouvelles mesures de l Etat mais à quel prix? Avec toutes mes excuses, Georges Visite de l usine Cinergie de biométhanisation du 3 novembre 2014 C est à l initiative du groupe local de Jumet que cette visite a été organisée. D emblée, le groupe local a voulu l ouvrir à d autres militants et c est finalement 26 personnes qui étaient présentes, 8

9 venant aussi du groupe local de Wanfercée Baulet (tout proche de l usine) mais aussi des militantes de Vie Féminine. Pourquoi cette visite? Les militants s intéressent depuis longtemps aux énergies renouvelables ; ils trouvaient utile et instructif de découvrir ce qu est la bio-méthanisation. Eric Pierard, agriculteur mais aussi fondateur de la société coopérative nous a accueillis dans un hangar. La bio-méthanisation, c est la production de gaz à partir de matières biodégradables comme les déchets de légumes, les tontes de pelouses (venant d indépendants et des parcs à conteneur), des déchets de confiture venant de l usine Materne, un peu de lisier et surtout de la fiente de poules. Au moment de la visite, c était justement la pleine période de l interculture (période entre deux cultures où il faut planter autre chose comme par exemple du tournesol après des petit pois). L usine récupère également la surproduction de 2000 tonnes de pommes de terre mais aussi des pelures d oignons. Elle ne prend que du végétal. Certaines matières produisent plus de gaz que d autres. La fiente de poule est la plus rentable avec un rendement de 30%. Toutes ces matières vont dans un DIGESTEUR que l on peut comparer à un gros estomac. En effet, il fonctionne un peu comme l estomac d une vache c est-à-dire qu il doit recevoir des rations équilibrées. Grâce à cela, on atteint le maximum de rentabilité. On alimente le digesteur tous les ¼ d heure à raison de 200 tonnes par jour. 9

10 La grande cuve est hermétiquement fermée (anaérobie) contrairement au compostage qui doit se faire à l extérieur. La cuve est mélangée continuellement. Les matières restent pendant 60 à 90 jours mais c est dans les premiers jours que l on produit le plus de gaz. La cuve mesure 6 mètres de haut pour un diamètre de 32 mètres. Il y a au total 4 digesteurs qui sont enterrés. Le gaz est envoyé dans un sac à gaz de 3 m3. Ce gaz alimente des moteurs qui font tourner une génératrice qui renvoie vers le réseau ORES à volts. C est également de la cogénération puisque la chaleur récupérée chauffe de l eau qui maintient la température des digesteurs. Il y a surtout un réseau de chaleur qui part de l usine vers le «château de la Paix (qui est la maison communale de Fleurus) mais aussi vers l école Notre Dame (école primaire, secondaire mais aussi supérieure). Le réseau est équivalent à 40 chaudières individuelles. Il y a également une série de maisons proche de l usine qui sont raccordé directement. Contrairement au chauffage central classique, c est ici un échange eau-eau et pas eau-air. La différence de température entre les deux circuits est de maximum 15 c. En été, l usine fait fonctionner un séchoir pour les pulpes. Le produit qui reste ensuite s appelle le DIGESTA. Il y a également de l engrais liquide qui est bien meilleur que les engrais chimiques tout en étant purement naturel car il contient beaucoup d azote. Autre avantage ; le digesta est désodorisé à 90%. L usine fonctionne 24h sur 24, 365 jours sur 365. La puissance est de 1,5 megawatt par heure. Cela équivaut à la consommation de tous les ménages de la ville de Fleurus soit personnes. 10

11 Tour des questions -Pouvez-vous utiliser des branchages même broyés? Non même les pommes de terre doivent être passées au broyeur avant. -Quel est le prix de l énergie pour les familles qui sont raccordés au réseau? Ils payent 50% du prix du mazout mais les autres avantages sont qu ils n ont plus besoin de cuves à mazout (gain de place), plus d entretien, plus besoin de ramoner les cheminées. Ils ne payent que ce qu ils consomment. Il y a une chaudière de secours alimentée par des plaquettes de bois. -Combien de personnes travaillent? 3 personnes sont rémunérées en dehors de l administrateur délégué mais il y a aussi de l emploi indirect. Le travail est assez saisonnier. -Qui a eut l idée de départ? Mon fils Ludovic m en avait parlé à la fin de ses études mais je ne l avais pas écouté à l époque (trop compliqué). Ce n est que 10 ans plus tard qu un professeur de l école Notre Dame, bio-chimiste, monsieur Frans Smets voulait faire une étude sur la bio-méthanisation. On s est donc associé. Nous avons visité une installation en Allemagne (il y en a beaucoup là bas). Comme je suis éleveur de poulet( ) j avais un problème avec la fiente de poule puisque j en produis 16 tonnes par jour. -Est-ce rentable? Oui grâce aux certificats verts. La visite s est terminée par le passage dans la salle des machines où le bruit était assourdissant. Ensuite, nous somme sortis à l extérieur pour apercevoir via une lucarne un des «digesta» en action ; on voit une énorme masse brunâtre qui tourne. Nous avons ensuite pris un café ensemble et puis nous avons remercié notre hôte d avoir pris le temps de nous expliquer tout ça. Il faut signaler que Monsieur Pierard accueille volontiers des groupes de citoyens que cela intéressent. Pourquoi ce genre d usine n existe pas en plus grand nombre en Belgique? 11

12 Bienvenue à notre nouveau stagiaire! Je m'appelle Pascal, j'ai 25 ans et j'habite Charleroi. Après un parcours professionnel de 5 ans comme agent de gardiennage, j'ai décidé en septembre 2013 de prendre mon destin en mains. J'ai donc décidé de tenter ma chance en haute école et j'ai entamé un baccalauréat afin de devenir assistant social. Je suis actuellement en deuxième année et compte bien continuer sur ma lancée afin de réaliser mes ambitions. Je suis quelqu'un d'assez discret, qui aime observer avant d'intervenir. Parfois trop observateur, je dois travailler sur moi afin d'oser plus facilement. Assez ouvert en petit groupe, je m'efface parfois trop en groupe plus important. Je pense que mon stage aux Equipes Populaires va me permettre de travailler ces défauts et va me permettre de rencontrer un public large et ainsi me plonger au cœur d'un travail social différent des standards. Qui nous gouverne? Un ouvrage assez interpellant est sorti récemment, son titre «Les usurpateurs»! Il est écrit par Susan George, présidente d honneur d Attac-France (mouvement alter-mondialiste). Elle nous annonce qu un gouvernement mondial des entreprises se met en place. Sans entrer dans les détails, cette gouvernance rassemble les grands PDG des multinationales, les banquiers et une armada de lobbyistes (décidemment une profession très demandée). Ce qui vise cette gouvernance : dépouiller l Etat de leur souveraineté, ceci avec la complicité des gouvernements du monde capitaliste! 12

13 Que devons-nous en tirer comme conséquences, nous qui militons pour une société plus juste, plus solidaire où l on rêve d une économie au service de l homme et non l inverse! Hélas, la première idée qui me vient est la confirmation d une méfiance de plus en plus grande envers nos élus politiques qui, en lieu et place de se dresser sur la route de cette énorme machine à broyer le peuple qui s est mise en place, déroulent le tapis rouge et mobilisent les «forces de l ordre» quand des citoyens clament leur ras-le-bol. Dans les prochains bulletins de liaison, je vous en dirai un peu plus long sur ce que Susan Georges a écrit sur «les usurpateurs». Ce terme «usurpateurs» me fait penser à conspirateurs, c est presque poétique, puisque cela rime! Aujourd hui, je vous donne le premier commandement du parfait «lobbyiste». 1. De l ombre ton royaume tu feras! En clair, moins le citoyen vous remarque et ignore vos activités, plus vous réussissez à satisfaire vos clients... Cela me fait penser au TTIP, on en discute depuis longtemps, mais il a fallu des indiscrétions et le talent «fouille-merde» de quelques journalistes pour enfin découvrir ce traité qualifié de Dracula contre les peuples par le Groupe de Résistance au Marché Transatlantique! A propos, savez-vous que la première société secrète de gouvernance mondiale a été créée en 1947! C est sous la férule d Hayek (économiste ultralibéral d origine autrichienne) et avec la participation de nombreux autres élèves en économie (dont le fameux Milton Friedman) et de philosophes matérialistes qu a été établie la société du Mont Pèlerin, en Suisse. 13

14 Ce n est pas par hasard que c est à Davos (en Suisse) que se voient régulièrement les gouvernants des pays riches! En toute lumière, Bernard Billet d humeur En guise d apéro et de mise en bouche le dimanche midi, on a le choix : Mise au point (RTBF), On refait le monde et Controverses (RTL)! Beaucoup de blabla... A-t-on le temps de discuter d un sujet de société? Images chocs, interviews bâclées, invectives, pas mal de mauvaise foi et, pour parfaire le plat, méconnaissance des dossiers! Vraiment j en ai marre de ce bain médiatique où l on plonge le citoyen et dans l eau duquel on verse du parfum et des huiles pour mieux nous endormir. Je reviens sur les paroles de notre animateur José Vermandere lors de la réunion récente du Gal de Momignies : «J ai un peu peur de cette excitation (que je comprends et partage aussi) face aux décisions futures de la nouvelle coalition fédérale. D autant que je n entends pas beaucoup de choses émanant des majorités régionale et communautaire, côté francophone! Je crains que pas mal de mesures de rigueur pourront passer sans grande réaction!» Oui, ami José, tu as parfaitement analysé le contexte social actuel et je suis du même avis. Depuis lors, on sait que la mobilisation syndicale a été importante le 6 novembre. A titre personnel, j aimerais que l ensemble de la classe populaire puisse faire entendre ce que nous avons appelé les cris et chuchotements... car à côté de ceux qui défendent leur pouvoir 14

15 d achat, il y a aussi ceux qui n ont plus que les miettes du gâteau des riches à ramasser! Je lisais dans un des derniers numéros de l hebdo «Marianne» les propos désabusés d un lecteur : «Je m appelle Alain, j ai 61 ans, et j en ai marre de voir ces carriéristes politiquement asexués cérébraux et qui disposent de pouvoirs et dont l incompétence nous a menés à la ruine». Je complète son propos en remarquant que ce sont les citoyens qui ont choisi leurs représentants politiques. Quand on sait que notre dette publique est passée de 48,5 milliards d euros en 1980 à 362,3 milliards en 2011 et que l Etat a déboursé 470,5 milliards d euros en trente ans d intérêts sur cette dette, on ne peut qu être d accord avec Alain sur l incompétence de nos élus. Notre lecteur fait encore une autre intervention, qui elle est plus ciblée sur la gauche : «J en ai marre de ces élus qui n ont de commun avec la gauche que le fait d avoir eu des parents et des grands-parents qui, eux, l étaient vraiment, de gauche, à une époque lointaine.» Un vieux militant carolo m a dit, il n y a pas très longtemps : «le socialisme est devenu l apanage d une classe presque aussi bourgeoise que celle qui vote à droite... les ouvriers sont presque des laissés pour compte et les allocataires sociaux des clients qui continuent à voter pour le Ps parce qu ils ont peur de basculer encore un peu plus bas... mais qui voteraient pour n importe quel parti qui s occupe d eux...» Comment interpréter ce constat? C est exact que le PS a souvent participé au pouvoir entre 1980 et 2010 et peut-être a-t-il sous-estimé la toute puissance de la finance, qui, elle a reçu un soutien massif des partis à droite (surtout les libéraux). 15

16 Il faut rappeler qu entre 1982 et 1986, le gouvernement Maertens- Gol a obtenu des pouvoirs spéciaux et, que, avec Philippe Maystadt comme Ministre des Finances, toute une série de mesures fiscales très favorables aux grandes entreprises et assez défavorables aux particuliers a déferlé. A ce moment, le PS étant dans l opposition. On a ensuite attendu les années 1998 à 2010 et l avènement de Didier Reynders aux Finances pour donner le coup de grâce à la fiscalité : le passage aux intérêts notionnels. C est ainsi que les recettes de l Etat fédéral ont fondu comme neige au soleil, car, en même temps le chômage explosait et amenait moins de rentrées fiscales (certains experts estiment le manque à gagner à plus ou moins 10 milliards d euros de 1981 à 2010). De là à rendre le PS responsable de tous les maux, en Wallonie notamment (ce que prétend le MR), il y a de la marge, évidemment. Peut-être que les élus PS n ont pas été assez proches des milieux populaires et ont vraiment mal appréhendé la souffrance qui frappait l ensemble des allocataires sociaux. Néanmoins, il reste qu objectivement, la présence du PS dans les majorités composées a permis d éviter un des plus grand choc social. Il faut que l ensemble des élus PS prennent conscience de ce fait et fasse le pas qui va permettre le rapprochement : il y va de la survie de notre sécurité sociale! Où en sont la plupart des médias? Les acteurs du monde médiatique pensent surtout à garder leur place au sein de cette mascarade avec la bienveillance des politiciens. Que peut encore espérer le citoyen soucieux de l avenir des générations qui nous suivent? Que pèse le milieu populaire face à l audimat? Lors du «Midi Contrastes» du 23 octobre, j ai eu la chance de parler quelques minutes avec Felipe Vankeirsbilck, de la CNE, lequel m avouait être très sceptique quant à la réussite de la stratégie des syndicats face à la toute puissance du monde financier et surtout il se demande comment conscientiser 16

17 l ensemble des acteurs sur le terrain social d un rapport de force tellement inégalitaire! Il m a avoué que même chez certains syndicalistes, on trouve des adhérents d une politique de droite libérale et on préfère défendre une situation encore privilégiée. Voilà encore bien des sujets à discuter entre nous, militants des équipes, et je ne peux que vous encourager, toutes et tous à rester éveillés et à aider d autres à se remettre en marche face à un phénomène terriblement inquiétant : l endormissement du monde populaire. Ecoutons Paul Jorion* (économiste altermondialiste) : «On est plus proche de la chute de l Empire romain que de 1789 : on est entré en esclavagisme de la dette...» J en déduis que les puissants de notre société s évertuent à garder (et accroitre) leurs privilèges et nous accordent encore de quoi acheter du pain et des jeux... sachons de quel côté est notre adversaire! Amitiés, Bernard * Voir feuille de liaison d octobre Que de diplômes Wépion... les fraises, mais aussi «La Marlagne»! C est ce samedi 15 novembre que la plupart des militants s y sont retrouvés pour la dernière séance de formation de ce cycle entamé en février à Namur (que le temps passe vite). 17

18 Difficile de résumer ce qui s y est déroulé, tant ce fut intense, et plein de perspectives quant à la motivation des militants. Les quatre groupes (Tournai, Charleroi, Namur, Liège) étaient bien représentés. Après une petite matinée studieuse et un temps de midi partagé entre les besoins du corps et l envie de discuter entre nous, les artistes sont entrés en action. Pas de grandes conférences, mais plutôt une série de saynètes, entrecoupées de prestations éblouissantes de Brigitte et Jean- Marie, nos amis tournaisiens, qui nous ont entraîné dans un karaoké d enfer (on a terminé sur la «Salsa du démon»). Entre chaque groupe, les militants ont reçu leur diplôme. Jugez plutôt : Liège a réussi à nous convaincre que les EP devraient adopter un tire-bouchon comme nouveau logo. Les carolos ont fait un micro-trottoir avec prolongement dans un bistrot et ont présenté «Acrostiche» où plusieurs mots ont permis aux participants de découvrir le mot-clé «cohésion» dont Jenny nous avait tellement bien parlé lors du micro-trottoir! Les namurois, entraînés par le carolo Robert Maes, nous ont concocté un jeu «Questions pour des militants» calqué sur Questions pour un champion! Evidemment, ce sont les Equipes Populaires qui ont gagné! Quant à Tournai, ils ont enchaîné une séance de coiffure, où une candidate à un logement devait «changer sa présentation» avec un face-à-face Albert Frère et sa servante. Tout un programme qui a permis de démasquer l injustice sociale! En bref, un samedi plein de grisaille le matin et une multitude de faces rayonnantes en fin d après-midi et surtout des motivations gonflées à bloc! 18

19 Un seul mot à dire et redire : merci à celles et ceux qui ont mis en œuvre ce cycle de formation, c était super! Bernard 19

20 MERCREDI 3 DECEMBREEMBRE : - 13h30 : BRAIJOCEPOC : suite du ciné-débat «Marina Leda»à la Braise - 18h : Atelier Novlangue à Taboo, rue Basslé à Charleroi VENDREDI 5 DECEMBREEMBRE : - 13h30 : BRAIJOCEPOC dans nos locaux LUNDI 8 DECEMBRE: - 9h30 : groupe local de Jumet - 19h : Projet Oxfam sur la souveraineté alimentairesalle A dans nos locaux - 19h30 : groupe local de Leernes MARDI 9 DECEMBRE EMBRE : - 14h : groupe local de Momignies chez Freddy MERCREDI 10 DECEMBRE : - 14h : Après-midi jeux de société BRAIJOCEPOC - 15h : groupe local de Gozée chez Paul Croquet JEUDI 11 DECEMBRE - 9h30 : Equipe Fédérale chez Arlette VENDREDI 12 DECEMBRE : - Après-midi Novlangue à Bouge - Souper à Notre Maison (infos : 071/ ) LUNDI 15 DECEMBRE : Grève générale MARDI 16 DECEMBRE : - 9h30 : plateforme Carologement chez Vie Féminine -19h : groupe local de Baulet -19h30 : groupe local de Beaumont MERCREDI 17 DECEMBRE : -18h ; dernière séance du cycle Novlangue VENDREDI 19 DECEMBRE -7h : Encerclement pacifique du sommet européen ; Pour une Europe sociale, écologique et démocratique! BONNES FÊTES DE FIN D ANNEE A TOUTES ET TOUS! 20

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Lire et Ecrire a changé toute ma vie

Lire et Ecrire a changé toute ma vie Lire et Ecrire a changé toute ma vie Fabienne VANDERMIÈGE Responsable de l association L illettrisme Osons en parler Agente de sensibilisation à Lire et Ecrire Verviers Avant de venir t inscrire à Lire

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

PV réunion du 05-08-2015

PV réunion du 05-08-2015 PV réunion du 05-08-2015 Accueil de nouvelles personnes : tour de table et petit rappel de ce qu est TTAC. Suggestion aux nouveaux de consulter le site internet afin d avoir des infos plus complètes. Mise

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Fiche pédagogique

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

David et Goliath Pour parler de Dieu avec notre enfant

David et Goliath Pour parler de Dieu avec notre enfant 1 Les étiquettes On fait souvent des murs avec des mots, alors qu on devrait faire des ponts. Chacun, c est pas bête, fait des étiquettes, qu il colle à la tête de ses voisins. Ainsi, c est la pratique,

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Les documents d évaluation

Les documents d évaluation Les documents d évaluation Ils sont une aide pour les équipes pédagogiques dans leur volonté d évaluer leurs actions. Ils pourront être complétés et adaptés selon les besoins. Les documents à remplir par

Plus en détail

Animations /Formations

Animations /Formations Animations /Formations DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. Démocratie? La sécu? Institutions? Énergie? Communes? DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. MOC-CIEP Liège -Huy-Waremme

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

L histoire dont vous êtes le héros

L histoire dont vous êtes le héros L histoire dont vous êtes le héros Ce jeu peut être fait en intérieur ou en extérieur par des enfants sachant impérativement lire. Principe du jeu : A la manière des livres «L histoire dont vous êtes le

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Chapitre 3: Qui tient les ficelles en Europe?

Chapitre 3: Qui tient les ficelles en Europe? Chapitre : Qui tient les ficelles en Europe?. Qui est qui? Tout comme une commune, une province ou un pays, l Union européenne est gouvernée par des politiciens. Ceux-ci travaillent au sein de différentes

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30)

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30) DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004 ÉPREUVE ORALE (0h30) EXERCICE 1 - IDENTIFICATION D ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS LIÉS À LA PRONONCIATION, À L INTONATION OU À L USAGE DES REGISTRES DE

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION Des outils pour la réflexion INTRODUCTION Les politiques d austérité du gouvernement ont des effets importants sur les groupes et sur les gens avec qui nous travaillons.

Plus en détail

Trousse d information. sur les élections

Trousse d information. sur les élections Trousse d information sur les élections Introduction Les élections sont un défi pour tous les électeurs. Elles apportent des mots et des idées nouvelles. Elles sont donc une excellente occasion d améliorer

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

France 3 Midi-Pyrénées

France 3 Midi-Pyrénées Collège Montesquieu. Cugnaux. A Monsieur MARANT. RAPPORT DE STAGE EN ENTREPRISE Q M 3 4 France 3 Midi-Pyrénées Je remercie tout d abord Monsieur VALETTE, journaliste, sans qui je n aurais pas pu faire

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale)

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) Pouvez-vous vous présenter? Je suis Philip English, économiste en chef pour 5 pays, notamment le Sénégal, la Gambie, la Mauritanie,

Plus en détail

Oral de motivation ESC Brest

Oral de motivation ESC Brest Oral de motivation ESC Brest 30 minutes avant le début de l entretien, j ai été accompagné dans une pièce pour remplir mon portrait chinois dont les questions changent tous les jours. Le jour où je suis

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1. magazine. Pleins feux. sur le Théâtre des 2. Rives

Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1. magazine. Pleins feux. sur le Théâtre des 2. Rives Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1 CharentonN 83-Novembre magazine 2002 Pleins feux 2 sur le Théâtre des 2 Rives Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 2 DOSSIER Théâtre des 2 Rives Lever

Plus en détail

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL:

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: Le mot "Avent" signifie la "venue". Le temps de l'avent désigne les semaines qui précèdent Noël: du premier dimanche de l'avent (fin novembre ou début

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11 Depuis 1993, le Professeur André Ouezzin Coulibaly, célèbre chirurgien cardiologue et fils de feu Daniel Ouezzin Coulibaly, a élaboré le projet du Centre international de soins de Sya (CISSYA), baptisé

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner.

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. Chapitre un 15 janvier Objet :Résiliation J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. 18 jours plus tard Objet :Résiliation Je veux résilier mon abonnement.

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe :

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe : STAGE DE DECOUVERTE 3 ème 9 rue Bara 08700 NOUZONVILLE Collège Jean Rogissart - Nouzonville STAGIAIRE Nom : Prénom : Classe : ENTREPRISE NOM de L ENTREPRISE : ADRESSE : Dates du stage : du.. au. OBJECTIFS

Plus en détail

Sous la direction de Mme Herrero

Sous la direction de Mme Herrero RAPPORT DE STAGE CABINET D AVOCATS MAITRE RODOLPHE Sous la direction de Mme Herrero Nora Allioui Janvier 2015 RAPPORT DE STAGE CABINET D AVOCATS MAITRE RODOLPHE http://www.rodolpheavocats.fr/ Je tiens

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

Elevés aux spots de pub au moins autant qu au Banania,

Elevés aux spots de pub au moins autant qu au Banania, Êtes-vous fait pour la pub? Elevés aux spots de pub au moins autant qu au Banania, nous sommes tous des enfants de la pub pour qui un ami au petit déjeuner s appelle forcément Ricoré et le paradis a un

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DEFINITION Le Conseil Municipal des Jeunes est un dispositif de participation à la vie locale

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

«Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention, chaque situation est particulière, il y a un calcul à faire qui est différent pour chacun

«Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention, chaque situation est particulière, il y a un calcul à faire qui est différent pour chacun A toutes personnes au chômage, exclues ou pas du chômage, dois-je aller, puis-je aller au CPAS? OUI Ne vous laissez par gagner par des rumeurs du genre : «Je suis cohabitant, je n ai droit à rien» Attention,

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment?

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment? Contre la pauvreté j agis un peu beaucoup à la folie Pourquoi? Comment? Objectif de l animation Echanger sur nos engagements dans la lutte contre la pauvreté : contre la pauvreté, pour la justice sociale

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

N 1 1 er trimestre 2011

N 1 1 er trimestre 2011 SUPPORT DU DÉBAT L article du débat «En 2013, ton emploi du temps risque de changer!» En 2013, ta semaine d école passera peut-être de quatre jours à quatre jours et demi, et tes vacances d été seront

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : IC ontact icontactiut@yahoo.fr. IC ontact Rassurer, Eclairer, Guider

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : IC ontact icontactiut@yahoo.fr. IC ontact Rassurer, Eclairer, Guider DOSSIER DE PRESSE Contact presse : IC ontact icontactiut@yahoo.fr IC ontact Rassurer, Eclairer, Guider Sommaire Edito...3 Communiqué de presse...4 A l intention du public interne à l IUT. IC ontact : 1er

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre DERNIÈRES CONSIGNES AVANT DÉPART EN PÉRIODE DE FORMATION EN milieu professionnel DATES DES PFMP ANNEE 2014/2015 Semaine d immersion : du lundi 24 novembre

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Lettre d info n 11 page 2

Lettre d info n 11 page 2 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De Septembre à Décembre 2011 Editorial: Edition N 11 Chers amis 2011 s est éteinte dans la nuit du 31 décembre, 2012 lui succède

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Répondez aux questions en cochant ( ) la bonne réponse, ou en écrivant l information demandée. EXERCICE 1 8 points

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé Page 1 Corrigé Vous travaillez actuellement dans un grand magasin comme vendeur au rayon électroménager. On vient d ouvrir une nouvelle partie dans le magasin. Elle est consacrée à la vente de produits

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 )

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 ) VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS ( Octobre 2001 ) Introduction Si votre enfant a réussi les activités des deux volumes précédents, vous serez peut-être surpris, mais le plus difficile est fait. Son succès

Plus en détail

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX «Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX Le stagiaire : Le maître de stage : Le correspondant Ressources Humaines : Dates du stage : Inclure ici le logo de Sommaire -

Plus en détail

LE CPAS ET L ÉTAT SOCIAL ACTIF

LE CPAS ET L ÉTAT SOCIAL ACTIF LE CPAS ET L ÉTAT SOCIAL ACTIF Journée de formation FEBISP juin 2001 Intervention de Monsieur Michel COLSON Président de la Section CPAS de l Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 D'après le travail réalisé en 1996 pour son mémoire professionnel par Fabienne MARILL, professeur d'école. 1 Interview du chercheur par les C.E. 2 de

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS SOMMAIRE PROGRAMME GUIDE DE PRÉPARATION AUX RENCONTRES AVEC LES PROFESSIONNELS

Plus en détail

A propos des conclusions de l Informateur Didier Reynders, à Sa Majesté le Roi Albert II

A propos des conclusions de l Informateur Didier Reynders, à Sa Majesté le Roi Albert II A propos des conclusions de l Informateur Didier Reynders, à Sa Majesté le Roi Albert II Bruxelles, le 1 er mars 2011 A propos des conclusions définitives de la mission d information de Didier REYNDERS

Plus en détail

Rapport de stage au Sénégal. Par. Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à. Réjean Tessier. Dans le cadre du cours

Rapport de stage au Sénégal. Par. Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à. Réjean Tessier. Dans le cadre du cours Rapport de stage au Sénégal Par Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à Réjean Tessier Dans le cadre du cours GPL-3153 : Stage de sensibilisation interculturelle en psychologie I École de Psychologie

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail