MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE BURKINA FASO Unité Progrès - Justice SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE PROCEDURES ADMINISTRATIVE, FINANCIERE ET COMPTABLE DU SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE (SP-CONEDD) Décembre 2012

2 SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 PARTIE I : organigramme et FICHES de poste DES AGENTS... 2 CHAPITRE I : ORGANIGRAMME ET FONCTIONNEMENTDU SP/CONEDD ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT LA CONFERENCE DU CONEDD LE SECRETARIAT PERMANENT LES COMMISSIONS SPECIALISEES ANALYSE DES POSTES... 5 PARTIE II : PROCEDURES OPERATIONNELLES OU ADMINISTRATIVES CHAPITRE I : GESTION DU PERSONNEL LE PERSONNEL DU SP-CONEDD Personnel affecté Personnel recruté La sélection du personnel La définition du profil L avis de recrutement La sélection proprement dite L embauche La Négociation et la signature du contrat L accueil du travailleur La création du dossier travailleur Collecte des documents Ouverture de la fiche individuelle La mise à jour du registre de l employeur LA GESTION COURANTE DU PERSONNEL La Paie Le Personnel de l Etat Personnel recruté Etablissement du bulletin de paie Tenue du livre de paie Règlement de la paie... 49

3 Gestion des comptes retraites-impôts CongéS Personnel de l Etat Personnel recruté Le congé annuel Les congés pour évènements familiaux Les congés maladies Le congé de maternité la Formation le Personnel de l Etat Personnel recruté Reclassement Détachement Disponibilité Retraite Personnel de l Etat Personnel recruté Motivations Personnel de l Etat Personnel recruté Sanctions Personnel de l Etat Personnel recruté LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL La démission Le licenciement Le décès du travailleur ANNEXES CHAPITRE II : GESTION DES IMMOBILISATIONS GENERALITES PROCEDURES DE GESTION DES BIENS Entrée des biens Gestion administrative des biens... 78

4 2.2.1 Création du dossier d immobilisation Registre des immobilisations Fiche d immobilisation UTILISATION DES BIENS Principes fondamentaux Gestion du parc automobile les déplacements hors du lieu de travail Responsabilité de la gestion du matériel de transport Utilisation du matériel et mobilier de bureau Utilisation du matériel informatique Equipement collectif Equipement individuel Utilisation des équipements communs ENTRETIEN DU PATRIMOINE L entretien périodique Le matériel de transport Le matériel informatique Les autres biens d équipements Les réparations Gestion Technique des biens La codification des immobilisations Le code INVENTAIRE DES BIENS Objet de l inventaire des immobilisations Procédure d inventaire SORTIE DES BIENS ANNEXES CHAPITRE III : GESTION DES STOCKS GENERALITES Définition Rôle de la gestion des stocks Catégories de stocks Gestion des fournitures... 95

5 Gestion du carburant LES SUPPORTS LES ENTREES EN STOCKS La procédure de réception Les mentions obligatoires du bon d entrée L entrée en stocks LES SORTIES DE STOCKS Les transferts des stocks Les autres sorties LES INVENTAIRES PHYSIQUES La périodicité des inventaires La préparation des inventaires Le décompte physique ANNEXES CHAPITRE IV : LES PROCEDURES DE GESTION DES MISSIONS CADRE DES MISSIONS MENTIONS DE L ORDRE DE MISSION SIGNATURE DE L ORDRE DE MISSION INDEMNITES DE MISSIONS Paiement des frais de missions Justification des avances de frais de mission Compte rendu de mission Procédures détaillées de la gestion des missions CHAPITRE V : PROCEDURES DE GESTION COURRIER SERVICE SECRETARIAT DE DIRECTION COURRIER «ARRIVEE» Apposition de cachet où sont indiqués : Enregistrement au registre d arrivée Fiche de transmission : LE COURRIER «DEPART» Courrier du Secrétaire Permanent Courrier des Services, Divisions et Projets du SP-CONEDD

6 3.3- Expédition Système d archivage COURRIER INTERNE AUTRES TACHES DE LA SECRETAIRE CHAPITREVI : PROCEDURES DU SUIVI EVALUATION LE SYSTEME DE SUIVI EVALUATION LE DISPOSITIF DE SUIVI-EVALUATION : ROLES ET RESPONSABILITES DES AUTEURS EN MATIERE DE COLLECTE, GESTION DE L INFORMATION LES OUTILS DE SUIVI EVALUATION : SYSTEME DE REPORTING : CONTENU ET PERIODICITE Etat d avancement trimestriel L état d avancement semestriel LE RAPPORT ANNUEL PRODUCTION DE TABLEAUX DE BORD LES DIFFERENTS TYPES DE TABLEAUX DE BORD A GENERER Tableau de réalisation technique chronogramme Situation du programme Etat d avancement Tableau de réalisation technique MISSION D EVALUATION (EXTERNE) PARTIE III : PROCEDURES FINANCIERES ET COMPTABLES Chapitre I : Les procédures de passation des marchés GENERALITES Cadre réglementaire (Directives et textes applicables) Cadre institutionnel Les principes de la commande publique La classification des contrats d achat public Les autorités d approbation des contrats PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES Formulation des besoins (Plan de passation des marchés) Le plan de passation des marchés

7 Avis général de passation de marchés Mécanismes de consultation des fournisseurs et prestataires L Appel d offres Appel d offres international (AOI) Appel d Offres National (AON) La demande de prix La demande de cotation La demande de propositions ou sélection de consultants La procédure de gré à gré Réception des biens, services ou travaux commandés Réception suite à l exécution de marchés ou lettres de commande Réception suite à l exécution de bon de commande Réception des prestations issues des contrats à ordres de commande Réception des prestations intellectuelles PRINCIPALES ETAPES DES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES Sélection des fournisseurs et prestataires de service Procédures de sélection des consultants Pré Sélection des consultants Sélection des consultants Procédures de sélection des individuels et des Maitrise d Ouvrage Déléguée(MOD) Sélection des consultants individuels Sélection des MOD DEROULEMENT DE LA PROCEDURE DE PASSATION DES MARCHES élaboration du plan de passation des marches (ppm) EXPRESSION DES BESOINS MISE EN ŒUVRE DES PROCEDURES CAS DES APPELS D OFFRES ET DES DEMANDES DE PRIX cas des demandes de cotations ANNEXES CHAPITRE II : PROCEDURES COMPTABLES INTRODUCTION SYSTEME COMPTABLE

8 1.1- Objectifs Selon les besoins d information du Gouvernement et des bailleurs de fonds, le système comptable applicable à la gestion des fonds du SP-CONEDD, doit permettre d obtenir : Les outils de gestion des fonds du SP-CONEDD Description du système comptable (SP-CONEDD) ORGANISATION COMPTABLE (SP-CONEDD) Supports comptables Aperçu Contenu le journal auxiliaire de banque le brouillard des comptes banque le journal de caisse menues dépense le brouillard de caisses menues dépenses le journal auxiliaire des opérations diverses le grand livre la balance générale Organisations des traitements comptables (SP-CONEDD) Traitement quotidiens Traitements mensuels et semestriels Traitements annuels Organisation matérielle (SP-CONEDD) Organisation matérielle des travaux Principes et méthodes comptables Répartition des tâches comptables Chef Services Administratif et Financier/gestionnaires Comptable Schémas d écriture Avance initiale Remboursement des DRF Paiements direct (DPD) DRF à établir (écriture de fin d exercice) Comptabilisation des fonds reçus Alimentation Caisse Menues Dépenses Les supports financiers

9 Contenu des rapports Les rapports financiers intermédiaires Les rapports financiers annuels Destinataires des rapports COMPTABILITE BUDGETAIRE Suivi budgétaire Contrôle budgétaire COMPTABILITE ANALYTIQUE CHAPITRE III : GESTION DE LA TRESORERIE GESTION DES CONVENTIONS DE FINANCEMENT Principes Informations relatives à la convention DOSSIERS APPROVISIONNEMENT DES COMPTES DES PROGRAMMES/PROJETS Approvisionnement des comptes Réapprovisionnement des comptes FONCTIONNEMENT DES COMPTES DU SP-CONEDD Définition Conditions d ouverture Fonctionnement des comptes du SP-CONEDD proprement- dit Alimentation des comptes Retrait des comptes Vérification des comptes bancaires GESTION DE LA CAISSE MENUES- DEPENSES Description des pièces justificatives Les recettes des Caisses Menues Dépenses Les dépenses des Caisses Menue Dépenses Principe de fonctionnement des caisses menues dépenses Règlement par les Caisses de menues dépenses Fonctionnement des Caisses de Menues Dépenses Contrôle des Caisses Menues Dépenses CLASSEMENT DES PIECES JUSTIFICATIVES AU NIVEAU DES STRUCTURES PARTENAIRES/PROGRAMMES

10 6.1. Procédures comptables Fonctionnement des comptes bancaires L ouverture du compte Décaissement sur le compte Etablissement des chèques ou des ordres de virement Enregistrement et classement des factures réglées Modalités de paiement du compte Chronologie de l exécution du travail comptable Chapitre VI : PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE DEFINITIONS LES PRINCIPES DU CONTROLE INTERNE le principe d organisation le principe d intégration le principe de permanence le principe d universalité le principe d indépendance le principe d information le principe d harmonie ou d adéquation le principe de prévision la qualité du personnel LES COMPOSANTES DU CONTROLE INTERNE OBJECTIFS DU CONTROLE INTERNE PROCEDURES Activités d appui Activités de contrôles RAPPORT

11 SIGLES ET ABREVIATIONS AGPM AN ANPE AOI AON AOO AOR ARMP CAM CARFO CMD CNSS CRD CSAF CV DAC DCIME DCMEF DD DDP DDPr DF DG DG-CMEF DGMP DMP/MEDD DP DPAO DPCIE DPD DPE DRF DRH Avis Général de Passation des Marchés Assemblée Nationale Agence Nationale pour la Promotion de l Emploi Appel d Offres International Appel d Offres National Appel d Offres Ouvert Appel d Offres Restreint Autorité de Régulation des Marchés Publics Commission d Attribution des Marchés Caisse Autonome de Retraite des Fonctionnaires Caisse de Menues Dépenses Caisse Nationale de Sécurité Sociale Comité de Règlement des Différends Chef du Service Administratif et Financier Curriculum Vitae Dossier d Appel à Concurrence Division de la Communication et du Monitoring de l Environnement Direction du Contrôle des Marchés Publics et des Engagements Financiers Demande de Déplacement Demande de Prix Demande de propositions Demande de Fonds Direction Générale Direction Générale du Contrôle des Marchés et des Engagements Financiers Direction Générale des Marchés Publics Direction des Marchés Publics du Ministère de l Environnement et du Développement Durable Demande de propositions Données Particulières de l Appel d Offres Division du Partenariat et de Coordination des Conventions Internationales en matière d Environnement Demande de Paiement Direct Division des Politiques Environnementale Demande de Remboursement de Fonds Direction des Ressources Humaines

12 EMOFA-B FCFA FDF FEM ITS IUTS MEDD MEF MOD NF NG NIC NT ONG PANA PNGIM PNUD PPM PTA PTF PV RAF REEB RIB SAF SCT SG SP SP-CONEDD SPM SYSCOA TDR TTC UEMOA Entité Nationale de Mise en Œuvre des Fonds d Adaptation du Burkina Faso Franc de la Communauté Financière Africaine Fiche de Demande de Fonds Fonds Mondial pour l Environnement Inspection Technique des Services Impôt Unique sur les Traitements et Salaires Ministère de l Environnement et du Développement Durable Ministère de l Economie et des Finances Maitrise d Ouvrage Déléguée Note Financière Note Globale Note d Information aux Consultants Note Technique Organisation Non Gouvernementale Programme d Action National d Adaptation à la variabilité et aux changements climatiques Programme National de Gestion de l Information sur le Milieu Programme des Nations Unies pour le Développement Plan de Passation des Marchés Programme de Travail Annuel Partenaires Techniques et Financiers Procès-verbal Responsable Administratif et Financier Rapport sur l Etat de l Environnement au Burkina Faso Relevé d Identité Bancaire Service Administratif et Financier Sous-commission Technique Secrétariat Général Secrétaire Permanent Secrétaire Permanent du Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable Spécialiste en Passation de Marchés Système Comptable Ouest Africain Termes de Références Toute Taxe Comprise Union Economique et Monétaire Ouest Africain

13 INTRODUCTION Le présent manuel de l organisation présente les procédures de gestion administrative, comptable et financière du Secrétariat Permanent du Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable. La mise en place des procédures formalisées répond aux objectifs ci-après : - fournir un cadre formel d exécution des opérations à caractère administratif et financier conforme : aux principes d organisation et de gestion généralement admis ; aux dispositions des conventions de financement ; à la législation en vigueur au Burkina Faso (décrets, loi, arrêtés etc.). - responsabiliser davantage le personnel dans l accomplissement des tâches respectives ; - rendre plus productif le personnel pour une efficacité accrue par l optimisation des circuits d information (circulation des documents). Le respect et l application effective de ces procédures conditionnent l efficacité du système de gestion qui doit se traduire pour le Secrétariat Permanent par des contrôles systématiques hiérarchiques d une part, et d autre part par des contrôles réguliers du service de contrôle interne et des audits externes pour minimiser les différents risques qui peuvent résulter d irrégularités ou de malversations, mais surtout de négligences, d erreurs d exécution, de jugement ou de compréhension. Le présent manuel consacre la séparation des fonctions d ordonnateurs et de comptables et s articule comme suit : - organigramme et analyse des postes ; - procédures opérationnelles ou administratives, - procédures comptables et financières. Le présent document sera progressivement révisé ou complété dans le cadre de l évolution de la structure. De façon générale, la comptabilité du SP-CONEDD et ses programmes est soumise à l application du plan comptable SYSCOA. Ce manuel de procédures administratives, comptables et financières n exclut pas l utilisation des manuels de gestion exigés par les partenaires techniques et financiers. En cas de contradiction entre les procédures, celles décrites dans le document de projet s appliquent prioritairement. 1

14 PARTIE I : ORGANIGRAMME ET FICHES DE POSTE DES AGENTS 2

15 CHAPITRE I : ORGANIGRAMME ET FONCTIONNEMENTDU SP/CONEDD 1- ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT Le Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable est constitué des organes ci-après : - La Conférence du CONEDD ; - Le Secrétariat Permanent ; - Les Commissions Spécialisées. 1.1-LA CONFERENCE DU CONEDD La Conférence est l organe suprême du CONEDD. Elle comprend un bureau et des membres. Le bureau de la Conférence est composé des membres ci-après : Président : Premier Ministre Premier vice-président : Ministre chargé de l Environnement Deuxième vice-président : Ministre chargé de l Economie Troisième vice- Président : Ministre chargé de la Recherche Scientifique Quatrième vice- Président : Ministre chargé de l Agriculture Cinquième vice- Président : Ministre chargé de l Industrie Secrétaire : Secrétaire Permanent du CONEDD Premier rapporteur : Directeur (trice) national (e) chargé (e) de la Décentralisation Deuxième rapporteur : Directeur (trice) national (e) chargé (e) de l Urbanisme Troisième rapporteur : Directeur (trice) national (e) chargé des aménagements pastoraux et du foncier Quatrième rapporteur : Directeur (trice) national (e) chargé (e) des Mines Cinquième rapporteur : Un (e) représentant (e) de la Société Civile. Les membres de la Conférence sont les représentants des structures ci-après : - les représentants des départements ministériels et des institutions publiques impliquées dans la gestion de l environnement et du développement durable ; - les représentants des élus locaux ; - les représentants du secteur privé ; - les représentants de la société civile notamment les ONG, les associations et organisations communautaires de base et les associations professionnelles de producteurs ruraux ; - les représentants des autorités religieuses et coutumières ; - toutes autres personnes désignées en fonction de leurs compétences. Les partenaires techniques et financiers participent aux sessions de la Conférence, à titre d observateurs. La Conférence se réunit en session ordinaire une fois tous les deux ans, sur convocation de son président. Elle peut également se réunir en session extraordinaire chaque fois que de besoin. 3

16 Le budget de la Conférence fait l objet d une inscription annuelle au Budget de l Etat. Les sessions de la Conférence sont placées sous la présidence effective du Premier Ministre. Au cours de sa session ordinaire, la Conférence : - examine l état de mise en œuvre des recommandations de la session précédente ; - examine le rapport et le programme d activités proposé par le Secrétaire Permanent ; - examine et adopte le Rapport sur l Etat de l Environnement du Burkina Faso (REEB) ; - apprécie et valide les orientations en matière de développement durable ; - délibère sur toutes autres questions jugées d intérêt majeur dans le domaine de l environnement et du développement durable LE SECRETARIAT PERMANENT Le Secrétariat Permanent est l organe d exécution et de mise en œuvre des missions du CONEDD. Il est chargé des attributions ci-après : - assurer le suivi de la mise en œuvre des décisions et directives de la Conférence ; - assurer le suivi de la mise en œuvre des engagements du Burkina en matière d environnement ; - conduire l élaboration périodique du Rapport sur l Etat de l Environnement ; - élaborer les outils nécessaires à la coordination et à l harmonisation des politiques sectorielles dans le domaine de l environnement ; - mettre en place les mécanismes d implication de la société civile, des collectivités et du secteur privé dans la définition et la mise en œuvre de la politique nationale en matière d environnement et la politique nationale de développement durable ; - assurer la collecte, la gestion, la circulation et la diffusion des informations relatives à l environnement et au développement durable et veiller à leur mise à jour régulière ; - appuyer les pouvoirs publics dans l orientation, le suivi et l évaluation des politiques, stratégies et législation en matière d environnement et de développement durable ; - contribuer au renforcement des capacités des acteurs en matière d environnement et de développement durable ; - assurer la coordination des travaux des commissions spécialisées et veiller à la valorisation des résultats de ces travaux. Le SP-CONEDD est une structure rattachée au Cabinet du Ministre de l Environnement et du Développement Durable. Il est dirigé par un Secrétaire Permanent nommé en Conseil des Ministres. Le Secrétaire Permanent a rang de Conseiller technique de département ministériel. 1.3-LES COMMISSIONS SPECIALISEES Les Commissions Spécialisées sont des organes consultatifs régulièrement mis à jour par les sessions de la Conférence. Elles sont créées à l initiative du président de 4

17 la Conférence sur proposition du Secrétaire Permanent ou des membres de la Conférence. Les Commissions Spécialisées ont pour mission globale de réfléchir sur les préoccupations majeures d environnement et de développement durable, y compris celles nécessitant des activités scientifiques et techniques et cela, sur leur propre initiative ou à la demande de la Conférence ou du Secrétaire Permanent. Les Commissions Spécialisées sont chargées notamment des tâches ci-après : - faire des réflexions sur les questions environnementales et de développement durable et soumettre les rapports au Secrétariat Permanent à l intention des autorités nationales ; - mener des réflexions prospectives sur les problèmes environnementaux et de développement durable et formuler des propositions de mesures politique ou législative. Les Commissions Spécialisées se réunissent en session ordinaire au moins deux fois par an et en session extraordinaire en cas de besoin. 2-ANALYSE DES POSTES Liste des fiches de postes : - Secrétaire Permanent, - Coordonnateur Technique des Programmes, - Secrétaire particulier du SP/CONEDD, - service courrier, - chef de service administratif et financier, - Directeur des Politiques Environnementales, - Chef de service élaboration et coordination des politiques environnementales, - Chef de service de suivi des politiques environnementales, - Directeur du Développement des Compétences, de l Information et du Monitoring en Environnement, - Chef de service éducation environnementale, - Chef de service information et monitoring en environnement, - Directeur du Partenariat et de la Coordination des Conventions Internationales en matière d Environnement, - Chef de service partenariat et mobilisation des ressources, - Chef de service coordination et suivi des conventions, - Chauffeur, - Gardien, - Reprographe/agent de liaison, - Chef de service contrôle interne, - Gestionnaire administratif et financier, - Spécialiste en passation des marchés, - Chef de service projets/programmes et suivi-évaluation, - Coordonnateur technique de l EMOFA-B, - Chargé de programme ou projet, - Comptable. 5

18 SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE FICHE DE POSTE SERVICE/PROGRAMME Intitulé du poste Classification Direction Supérieur hiérarchique Mission du poste DESCRIPTION DES TACHES SECRETARIAT PERMANENT SECRETAIRE PERMANENT Cadre de catégorie A ou assimilés Secrétariat permanent Ministre de l Environnement et du Développement Durable Assurer la coordination, le suivi de la planification, l exécution, la supervision générale de l ensemble des activités de la structure et de tous ses démembrements ACTIVITES, MISSIONS ET RESPONSABILITES Assurer la responsabilité de l administration de la gestion quotidienne et de l animation de l action du CONEDD ; Assurer la mise en œuvre des décisions et directives de la Conférence ; Assurer le suivi et la mise en œuvre des engagements du Burkina Faso en matière d environnement ; Conduire l élaboration périodique du Rapport sur l Etat de l Environnement ; Elaborer les outils nécessaires à la coordination et à l harmonisation des politiques sectorielles dans le domaine de l environnement ; Mettre en place les mécanismes d implication de la société civile et du secteur privé dans la définition et la mise en œuvre de la politique environnementale et de développement durable ; Assurer la collecte, la gestion, la circulation et la diffusion des informations relatives à l environnement et veiller à leur mise à jour régulière ; Identifier, initier et superviser les études en matière environnementale ; Appuyer les pouvoirs publics dans l orientation, le suivi et l évaluation des politiques, stratégies et législation en matière d environnement et de développement durable ; Assurer la coordination des travaux des 6

19 Moyens de contrôle commissions spécialisées et veiller à la valorisation des résultats de ces travaux ; Veiller à ce que les responsables des diverses structures impliquées assument efficacement leurs fonctions ; Superviser l activité de ses services ; Veiller à la régularité des procédures de passation des marchés ; Veiller à ce que le comptes soient tenus selon les règles et procédures comptables ; Cosigner les chèques ; Approuver les lettres de commande qui matérialisent les engagements de dépenses ; Cosigner les contrats ; Signer tout document sortant du SP- CONEDD. Contrôle direct : le bon fonctionnement du SP- CONEDD, le taux d exécution budgétaire Contrôle indirect : qualité et délais de production des différents rapports 7

20 SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE FICHE DE POSTE Titre : SERVICE/PROGRAMME Supérieur hiérarchique direct : Intitulé du poste Coordonnateur Technique des Programmes Classification Cadre de catégorie A ou assimilés Direction SECRETARIAT PERMANENT Supérieur hiérarchique Secrétaire Permanent Mission du poste Le Coordinateur Technique des Programmes a la responsabilité de la bonne gestion de l ensemble des programmes et entretient des relations fonctionnelles avec les Chefs de Divisions et des Projets et Programmes du SP- CONEDD Il assure l intérim du SP-CONEDD en cas d absence DESCRIPTION DES TACHES ACTIVITES, MISSIONS ET RESPONSABILITES Veiller à l élaboration et à l exécution des programmes d activités du Secrétariat Permanent, à l harmonie et à la synergie des activités des divisions et des programmes ; Approuver les propositions de mission à l intérieur du Burkina Faso ; Préparer les programmes et rapports d activités techniques ; Faire toute proposition ou suggestion visant l amélioration de l efficience de l exécution des activités ; Assurer l étude et la synthèse des dossiers. Moyens de contrôle Contrôle direct : le bon fonctionnement des Divisons et des Projets et Programmes du SP- CONEDD Contrôle indirect : qualité et délais de production des différents rapports 8

21 SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE FICHE DE POSTE SERVICE/PROGRAMME Intitulé du poste Classification/Niveau Direction Supérieur hiérarchique Mission du poste DESCRIPTION DES TACHES Moyens de contrôle SECRETARIAT PERMANENT Secrétaire Particulier du SP-CONEDD NIVEAU DE FORMATION : BAC+2 minimum dans les domaines suivants : administration, gestion des ressources humaines, secrétariat SECRETARIAT PERMANENT Secrétaire Permanent La secrétaire est responsable de la gestion du secrétariat du SP-CONEDD ACTIVITES, MISSIONS ET RESPONSABILITES Organiser et tenir le secrétariat de Direction ; Organiser les audiences du Secrétaire Permanent ; Assurer les services de secrétariat : traitement de textes, gestion du courrier, télécopie, classement des documents, la réception, le dépouillement et l expédition du courrier confidentiel et réservé au Secrétaire Permanent ; Archiver suivant des normes conventionnelles et performantes les documents ; Tenir le courrier confidentiel ; Tenir à jour les registres ; Préparer les réunions ; Exécuter toutes autres tâches de ses compétences confiées par le SP-CONEDD. Contrôle direct : rapidité dans le traitement du courrier, qualité et présentation des documents Contrôle indirect : qualité et délais de production des différents rapports de travail 9

22 SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE FICHE DE POSTE SERVICE/PROGRAMME Intitulé du poste Classification/Niveau Direction Supérieur hiérarchique Mission du poste DESCRIPTION DES TACHES Moyens de contrôle SECRETARIAT PERMANENT Service courrier du SP-CONEDD NIVEAU DE FORMATION : BEPC minimum Secrétariat permanent Secrétaire Particulier du SP-CONEDD Exécuter les travaux de traitement des correspondances ACTIVITES, MISSIONS ET RESPONSABILITES Assurer la réception, l enregistrement et l introduction du courrier arrivée; Préparer et expédier le courrier départ ; Assurer le classement des documents destinés à cet effet ; Assurer la saisie, la reprographie et la gestion des communications téléphoniques et électroniques ; Exécuter toutes autres taches de ses compétences confiées par ses supérieurs. Contrôle direct : rapidité dans le traitement du courrier, qualité et présentation des documents Contrôle indirect : qualité et délais de production des différents rapports de travail 10

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI ACECA INTERNATIONAL SARL SOCIETE D EXPERTISE COMPTABLE 1310 Avenue du Dr. KWAME N KRUMAH Sis Immeuble MABUCIG 01 BP 4318 Ouagadougou 01 Tél. : (226) 50-31-37-44 Fax : (226) 50-31-25-98 E-mail : aceca@fasonet.bf

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ------------- 01 BP 3771 Abidjan 01 Tel : 21 21 26 20 / 21 21 26 26 Fax : 21 21 26 36 / 37 AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT

Plus en détail

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC)

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) 1 Consultant chargé de la coordination technique et du suiviévaluation Mission : Sous la supervision

Plus en détail

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA Projet de Renforcement des Capacités du Ministère de la Santé et de la Lutte contre le VIH/Sida Accord de financement CDC No. 5U2GPS002717 AVIS DE VACANCE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004)

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) RÈGLEMENT FINANCIER (Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) Article 1 er Objet 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion comptable et financière de la Fédération. Il vise

Plus en détail

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ;

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ; REPUBLIQUE DU BENIN -------o------- MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -------o------- LE MINISTRE -------o------- A R R E T E ANNEE 2013 N /MAEP/DC/SGM/DRH/DIP/SA PORTANT ATTRIBUTIONS,

Plus en détail

MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE

MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE Royaume du Maroc Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation ***** N DE/SPC MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017. Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013

Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017. Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013 Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017 Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013 Article 1er Objet : 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2 333 Mars 2014 MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET MARCHES PUBLICS COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES RELATIVE A LA SITUATION DES OPERATIONS DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS A FIN

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et justification La République de Madagascar a bénéficié

Plus en détail

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Décret n 07-151 [NB - Décret n 07-151 de 2007 fixant certaines modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité Nations Unies ST/SGB/2003/16 Secrétariat 21 novembre 2003 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité En application de la

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE Agence de Régulation des Marchés Publics AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET L Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) du Niger a reçu un don (IDF) de

Plus en détail

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE

Plus en détail

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes.

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes. PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ----------- DECRET N DU PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L AGENCE NATIONALE POUR L INSERTION ET L EMPLOI DES JEUNES,

Plus en détail

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02 PROGRAMME PRINCIPAL 02 WO/PBC/4/2 page 33 Direction générale 02.1 Cabinet du directeur général 02.2 Conseiller spécial et commissions consultatives 02.3 Supervision interne Résumé 61. La propriété intellectuelle

Plus en détail

Terme de référence Spécialiste Gestion financière

Terme de référence Spécialiste Gestion financière Terme de référence Spécialiste Gestion financière Sous la supervision générale du Directeur Général de l A.N.P.I, Agence d Exécution du projet les consultants auront pour mission : 1. Le SGF sera responsable

Plus en détail

------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT

------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE GUINEE ------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT DECRET D/2012/ /PRG/SGG PORTANT ORGANISATION ET MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT:

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX

Plus en détail

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER FINANCE DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER cteur administratif et financier Autres primes Total fixe Vaiable Intéressement Participation Moyenne 45 11 22 116,3 4,4 116,9 23,4 24,2 137,8 6,2 9,1 144,2

Plus en détail

Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT,

Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, République du Cameroun Paix Travail - Patrie Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, Vu la Constitution

Plus en détail

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES CABINET DU MINISTRE ARRETE ANNEE2013w336 IMESFT~StDI%A

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Manuel des procédures organisationnelles, administratives et financières Publication UNGANA 1382 CIDR Tous droits de reproduction réservés Programme

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 008/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

POSTE CADRE SUPERIEUR

POSTE CADRE SUPERIEUR DIRECTION GENERALE DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES APPEL A CANDIDATURES POSTE CADRE SUPERIEUR N 11-2014 SKTM-CS/I Shariket Kahrab wa Taket Moutadjadida SKTM Le présent appel à candidatures vise à sélectionner

Plus en détail

1. Contexte et justification

1. Contexte et justification Termes de Référence pour l assistance technique à la Cellule de Gestion des Projets et des Marchés Publics du Ministère de la Santé Publique en République Démocratique du Congo 1. Contexte et justification

Plus en détail

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002)

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) portant organisation-type des départements ministériels. LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, Vu la Constitution

Plus en détail

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile - 1 - Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré et adopté Le Président

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23 Première partie 46 ème année n 23 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 05/176 du 24 novembre 2005 portant création du Programme National d Appui

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN COMPTABLE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN COMPTABLE MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE --------------------- UGP-FILETS SOCIAUX --------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1 Plan d action ITIEBF en conformité avec la Norme ITIE 1 Chaîne des valeurs Contrats et licences Objectifs Contexte Contraintes de capacité 1. Faire connaître les conventions minières et les licences aux

Plus en détail

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ; Décret 2014-582 PRES/PM/MEF du 10 juillet 2014 portant création, attributions, organisation, composition et fonctionnement du dispositif institutionnel de préparation du Projet pôle de croissance du Sahel.

Plus en détail

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 OBJECTIF 01. La Norme Comptable NC 01 - Norme Comptable Générale définit les règles relatives

Plus en détail

N 001/2015/DSAF/DRH. Poste à pourvoir. Deux (02) Professionnels Comptables, Deux (02) Professionnels Contrôleurs Financiers, Deux (02) Profe

N 001/2015/DSAF/DRH. Poste à pourvoir. Deux (02) Professionnels Comptables, Deux (02) Professionnels Contrôleurs Financiers, Deux (02) Profe La Commission de l UEMOA ayant son siège à Ouagadougou procèdera au recrutement de six (06) Professionnels pour les services de la Cours des Comptes et de la Cour de Justice de l UEMOA N 001/2015/DSAF/DRH

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI OMPI A/41/16 ORIGINAL : anglais DATE : 24 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI Quarante et unième série de réunions Genève, 26

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Spécialiste en gestion financière de projet

Spécialiste en gestion financière de projet Termes de référence Spécialiste en gestion financière de projet 1. Contexte du projet Le projet appuie la mise en œuvre du cadre de gouvernance prévue dans la nouvelle constitution marocaine, à travers

Plus en détail

Responsable en Passation de Marchés Page 1

Responsable en Passation de Marchés Page 1 Le Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l Efficacité Gouvernementale (PRCIEG) Titre : Termes de référence pour le recrutement d un Responsable de Passation de Marchés (RPM) 1. Contexte

Plus en détail

ATELIER PARIS21 STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS (Bamako, 7-9 février 2005)

ATELIER PARIS21 STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS (Bamako, 7-9 février 2005) ATELIER PARIS21 STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS (Bamako, 7-9 février 2005) ETAT DES LIEUX DE LA GESTION STRATEGIQUE DU SYSTEME STATISTIQUE NATIONAL DU MALI 1 1. Introduction

Plus en détail

DECRET D'ORGANISATION DGCPR

DECRET D'ORGANISATION DGCPR DECRET D'ORGANISATION DGCPR Texte d organisation de la direction générale de la comptabilité publique et du recouvrement de la Tunisie Décret n 2007-1198 du14 mai 2007, modifiant et complétant le décret

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE :

TERMES DE REFERENCE : MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ----------------------- Unité de Coordination des Programmes Emploi (UCP-Emploi) -----------------------

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3174 Conventions collectives nationales INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE IDCC : 716. Employés et ouvriers de

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC (SE), Expert-Responsable

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB

LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB Dans le cadre de l exécution de son budget, la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) est appelée à passer des s publics. La gestion de ces s est

Plus en détail

CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE

CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE Avril 2014 CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE EXERCICE 2013 RAPPORT DE CERTIFICATION La Cour des comptes a réalisé un audit en vue de la certification des comptes de l Assemblée nationale.

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali.

Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali. 1 Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali. Nom et Prénom Fonction Affectation Responsable hiérarchique (superviseur

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET PARAFE

TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET PARAFE TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET PARAFE 1 1. CONTEXTE Le Coordonnateur Régional du Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale d Afrique Centrale (RIFFEAC), l Ambassadeur de

Plus en détail

DU 18 AU 21 MARS 2014 A L HOTEL SISSILIS DE LEO

DU 18 AU 21 MARS 2014 A L HOTEL SISSILIS DE LEO au capital de 5 000 000 F CFA SEMINAIRE SUR «APPROCHE PARTICIPATVE DU SECTEUR PRIVE ET PUBLIC A LA PASSATION DES MARCHES PUBLICS» DU 18 AU 21 MARS 2014 A L HOTEL SISSILIS DE LEO I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Plus en détail

Fonds pour l adaptation

Fonds pour l adaptation Fonds pour l adaptation Conseil du Fonds pour l adaptation Deuxième réunion Bonn, 16-19 juin 2008 AFB/B.2/10 22 mai 2008 Point 6h) de l ordre du jour FONCTIONS ET ATTRIBUTIONS DE L ADMINISTRATEUR DU FONDS

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA)

MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA) MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA) LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT Vu la Constitution,

Plus en détail

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION STRATÉGIE GLOBALE DE FORMATION 1ère et Terminale Baccalauréat Professionnel SECRÉTARIAT LE PLAN DE FORMATION EST À LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE

Plus en détail

CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE

CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE Mai 2015 CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE EXERCICE 2014 RAPPORT DE CERTIFICATION La Cour des comptes a réalisé un audit en vue de la certification des comptes de l Assemblée nationale.

Plus en détail

AGENCE EMPLOI JEUNES

AGENCE EMPLOI JEUNES Avis de recrutement pour le poste d ADMINISTRATEUR Administrateur via cet appel à candidature. Assurer la planification, l organisation, la coordination, le contrôle et la mise en œuvre de l ensemble des

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de contrôle interne

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTES

AVIS DE VACANCE DE POSTES Communauté Economique des Etats de l Afrique Centrale ECOFAC V CEEAC -------------------- Programme Ecosystèmes Fragilisés d Afrique Centrale (ECOFAC V) -------------------------- Composante FLEGT Union

Plus en détail

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale Nations Unies A/C.5/56/29 Assemblée générale Distr. générale 12 décembre 2001 Français Original: anglais Cinquante-sixième session Cinquième Commission Points 106 b) et 123 de l ordre du jour Troisième

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES PREAMBULE Le règlement financier de la Fédération est un outil de gestion comptable et financière. Il vise à définir l organisation

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER FFCV- Règlement Financier validé à l assemblée générale du 12/12/04 page 1 sur 14

REGLEMENT FINANCIER FFCV- Règlement Financier validé à l assemblée générale du 12/12/04 page 1 sur 14 REGLEMENT FINANCIER page 1 sur 14 Article 1 - Objet Le Règlement Financier est établit conformément aux directives du Ministère chargé des Sports et à l article 107 du Règlement Intérieur de la FFCV En

Plus en détail

Décret exécutif n 04-103. Du 15 Safar 1425. Correspondant au 5 avril 2004. Portant création et fixant les statuts du. Fonds de Garantie Automobile.

Décret exécutif n 04-103. Du 15 Safar 1425. Correspondant au 5 avril 2004. Portant création et fixant les statuts du. Fonds de Garantie Automobile. JOURNAL OFFICIEL N 21 DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE Du 7 avril 2004 Décret exécutif n 04-103 Du 15 Safar 1425 Correspondant au 5 avril 2004 Portant création et fixant les statuts du Fonds de Garantie Automobile.

Plus en détail

Plan de classification (archives)

Plan de classification (archives) 1.00 Gestion du Centre 1.01 Réunions de direction 1.02 Comité de Régie interne 1.03 Normes et barèmes 1.04 Décision du Conseil des ministres 1.05 Règlement de régie interne 1.06 Plan de développement et

Plus en détail

INSTRUCTION N 007 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA GOUVERNANCE

INSTRUCTION N 007 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA GOUVERNANCE INSTRUCTION N 007 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA GOUVERNANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la Loi n 005/2002 du 07 mai 2002 relative à la constitution,

Plus en détail

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS ANNEXE AU RAPPORT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 AVRIL 2007 RELATIVE

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du fonds national de développement de l apprentissage et de

Plus en détail

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission.

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission. Décret n 92/088 du 4 mai 1992 portant organisation des Services du Premier Ministre Le Président de la République, Vu la constitution ; Vu le décret n 92/069 du 09 avril 1992 portant organi sation du Gouvernement

Plus en détail

PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS

PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS Présenté par Gualbert KOUDOGBO Ingénieur du génie civil Chef de la cellule de Passation des Marchés Publics PLAN DE LA COMMUNICATION RAPPEL DU CONTEXTE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 15 avril 2003

de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 15 avril 2003 Première partie 43 ème année n 8 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 046-A/003 du 8 mars 003 portant création, organisation et fonctionnement d

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adopté au conseil d administration du 10 juin 2004 Modifications

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration (le «conseil») rend compte à l actionnaire et relève du Parlement par l intermédiaire du ministre de l Industrie. Le conseil assume la responsabilité

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail