Les publications en question seront proposées mais les étudiants concernés peuvent en choisir d autres de rechange après mon accord.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les publications en question seront proposées mais les étudiants concernés peuvent en choisir d autres de rechange après mon accord."

Transcription

1 Mastère de recherche Sciences et Techniques de l Informatique de Décision ( ) Parcours IGC Systèmes d information avancés Enseignant: Mohamed Louadi Le contrôle continu de ce cours se fait sous forme de présentations (et non d exposés) à faire en classe. Ces présentations se feront autour de publications scientifiques centrées autour des concepts centraux du cours. En fait, ce cours porte sur les systèmes d information, la business intelligence, l intelligence économique, la veille et les technologies de l information et de la communication. Il introduit plus spécialement la recherche dans le domaine des systèmes d information en général. Les publications en question seront proposées mais les étudiants concernés peuvent en choisir d autres de rechange après mon accord. A chaque séance, des étudiants ou groupes d étudiants (dépendant du nombre) présenteront une publication selon le planning arrêté en fonction du nombre de semaines et d étudiants inscrits. L ordre des étudiants (ou groups d étudiants) sera tel que déterminé par celui de la liste affichée sur le site dans l espace réservé à ce cours. Il m arrivera également de communiquer avec les étudiants via des réseaux sociaux, essentiellement Facebook. I. Les articles (Voir l annexe) II. Le planning des présentations Semaine du Etudiants 1 15-sep 2 22-sep 3 29-sep 4 06-oct 5 13-oct Amira Abdellaoui Meriam Ajjabi 6 20-oct Manel Ayadi Kaouther Ben Ali 7 27-oct Houssemeddine Ben Smida Fatma Bousnina 8 03-nov M. Walid Chaibi Ines Dabbebi 9 10-nov Marwa Dhahri Haithem Ghorbel nov M.Ismail Maiza Rania Othman nov Nouha Othman Abdelhamid Ouanes déc Marouane Sahar Rihab Selmi déc Manel Slokom Donia Souli déc Asma Trabelsi III. Les biens livrables Au début de chaque séance, les étudiants programmés ce jour-là devront me remettre deux pages tapées et sur CD résumant la publication, sachant que: 1. Aucun plagiat (voir définition ci-dessous) ne sera toléré. La note du plagiat est 0,99 en guise de note de contrôle continu. Les références, s il y a lieu, devront être écrites dans les règles de l art 1 sur 8

2 (voir ci-dessous). Les étudiants (ou groupes) coupables de plagiat sont pénalisés sur la base de preuves tangibles et leur traitement est donc sans appel. a. Le plagiat est le résultat de l acte de plagier. PLAGIER, c'est voler les mots (parlés ou écrits), les idées, les théories, les faits (qui ne sont pas considérés comme des connaissances générales), les statistiques, les œuvres d'art, etc. d'une autre personne en les faisant passer pour les vôtres. La traduction partielle ou totale des textes d'autrui constitue une forme de plagiat si la source n'est pas indiquée. b. L usage des citations directes (texte repris intégralement et mis entre guillemets) est totalement exclu. c. Les citations et les références sont faites dans un souci d'honnêteté intellectuelle et ne diminuent d'aucune façon la valeur du document dans lequel elles sont appliquées. Par contre, utiliser une référence et ne pas l'identifier explicitement relève du plagiat. 2. Les présentations seront faites oralement, c est-à-dire sans lecture de feuillet et sans parcœurisme. 3. Une présentation ratée ne sera pas reprogrammée. Ne m en parlez donc même pas. 4. La police (taille des caractères utilisés dans le texte tapé) à utiliser est de 11 points au maximum. 5. Le CD devra contenir le document remis sur papier ainsi que les références électroniques (copies des pages Web) utilisées, s il y a lieu. 6. Les fautes d orthographe, de formatage des documents, etc. sont à éviter très sérieusement. Faites attention aux noms propres, aux anglicismes (ex: en français on dit Etats-Unis et non USA), aux dates (les noms de mois ne prennent pas de majuscule s ils ne sont pas en début de phrase), aux monnaies étrangères (éviter de parler de «billions» et lui préférer «milliards»), aux mauvaises traductions, etc. JE M ATTENDS A CE QUE CHAQUE ETUDIANT OU GROUPE D ETUDIANTS FORMULE DANS SON RAPPORT UNE PROBLEMATIQUE OU UNE QUESTION DE RECHERCHE QUE SES LECTURES DE LA SEMAINE LUI/LEUR ONT INSPIRE. IV. La manière de citer et de référencer Avant tout considérez de vous inspirer du style de référencement utilisé dans la publication. Sinon, aidez-vous des recommandations suivantes : 1. Les citations dans le texte: Les citations dans le texte sont obligatoires et doivent éclairer le lecteur sur l'origine d'une affirmation. Par exemple, l'affirmation suivante est imputée à un auteur dont le nom est Flanagan et dont la source est une œuvre publiée en 1935 (la référence complète devra figurer dans une section intitulée Références à mettre à la fin du document): [ ] la personnalité est un exemple de concept multidimensionnel qui incorpore des traits de personnalité divers tels que l autosuffisance, l introversion et la tendance à la domination (Flanagan, 1935). Dans certains cas, il y a plusieurs auteurs à citer. Le format est comme suit: Plusieurs autres chercheurs en systèmes d information se sont inquiétés de la situation qui semble prévaloir dans le domaine de la recherche et surtout dans le courant du développement des mesures (Goodhue, 1988; Hamel, 1988; Kim, 1989; Klenke, 1992; Melone, 1990). Dans ce cas, vous noterez que les noms d'auteurs sont fournis dans l'ordre alphabétique. D'autres préfèrent que les citations soient faites dans l'ordre chronologique: 2 sur 8

3 Plusieurs autres chercheurs en systèmes d information se sont inquiétés de la situation qui semble prévaloir dans le domaine de la recherche et surtout dans le courant du développement des mesures (Goodhue, 1988; Hamel, 1988; Kim, 1989; Melone, 1990; Klenke, 1992). Dans le cas où le même auteur est cité pour plusieurs publications: Plusieurs autres chercheurs en systèmes d information se sont inquiétés de la situation qui semble prévaloir dans le domaine de la recherche et surtout dans le courant du développement des mesures (Goodhue, 1988a, 1988b, 1990). 2. La liste des références: La liste des références est à distinguer de la bibliographie. Une bibliographie liste les documents supports consultés et non cités dans le texte. La liste des références énumère les travaux consultés et utilisés dans le texte de l'article ou le document écrit. Seule la liste des références doit figurer à la fin du document. Les références doivent être classées par ordre alphabétique de leur nom et non pas de leur prénom. Pour des besoins de lisibilité, une ligne doit séparer une référence de la suivante. Pour un livre: Andrews, K. (1980). The concept of corporate strategy. Homewood, Illinois: Irwin. Pour une publication dans une revue scientifique: Blau, P. (1970). A formal theory of differentiation in organizations. American Sociological Review, Vol. 35, No. 1, pp Pour un article publié dans un recueil ou un livre: Hedberg, B. (1981). How organizations learn and unlearn. In P. Nystron & W. Starbuck (Eds.), Handbook of organizational design (pp. 3-27). Oxford, England: Oxford University Press. Pour un article publié dans une revue scientifique à deux auteurs: Lippman, S., & Rumelt, R. (1982). Uncertain imitability: An analysis of interfirm differences in efficiency under competition. Bell Journal of Economics, Vol. 13, No.2, pp Pour un article publié dans une revue scientifique à plusieurs auteurs: Inkson, J., Pugh, D., & Hickson, D. (1970). Organization, context, and structure: An abbreviated replication. Administrative Science Quarterly, Vol. 15, No. 2, pp Les citations du Web: LES CITATIONS DES SITES WEB DE L INTERNET DOIVENT COMPORTER L ADRESSE DE LADITE PAGE WEB (ET NON PAS L ADRESSE DU DOCUMENT SAUVEGARDE SUR DISQUE). DANS LES CAS OU DES PAGES WEB SONT UTILISEES, JE M ATTENDS A EN TROUVER UNE COPIE SUR LA DISQUETTE OU LE CD QUE VOUS ME REMETTREZ EN PLUS DE LEUR MENTION DANS LE DOCUMENT EN PAPIER QUI ME SERA REMIS. DES POINTS EN MOINS SONT PREVUS POUR TOUT MANQUEMENT A CETTE EXIGENCE. DE PLUS, UN SITE OU UNE PAGE WEB DONT NI LE TITRE NI L AUTEUR NE SONT CONNUS N EST PAS UNE REFERENCE VALABLE. EXEMPLE D UNE REFERENCE WEB CORRECTE: Willingham, D. B. (1995). The Death of Memory. PSYCHE, Vol.2, implicit-1-willingham.html, consulté le 5 novembre sur 8

4 V. Supports de cours: 1. Les diapos, dont l URL sera proposée sur le site dans l espace consacré à ce cours. Une copie sera également fournie au coordinateur du cours sous la forme de CD. 2. APA (1993). Publication Manual of the American Psychological Association, 3 ème édition, (disponible à la bibliothèque de l ISG sous le code 150A74P). Voir aussi le document consulté le 30 septembre VI. Références bibliographiques additionnelles 1. Ballard, C., White, C., McDonald, S., Myllymaki, J., McDowell,S. et Goerlich, O. (2005). Annie NerodIBM (2005). Business Performance Management... Meets Business Intelligence, Information Management Software, IBM, Performance-Management Meets-Business-Intelligence.pdf 2. Imhoff, C., Galemmo, N. et Geiger, J.G. (2003). Mastering Data Warehouse Design Relational and Dimensional Techniques, 3. US Army (2010). Intelligence, VII. Autres ressources: 1. Competitive Intelligence Magazine, SCIP.online, introductory resources, conference information, etc. 2. Society of Competitive Intelligence Professionals (SCIP) 3. The resource for business intelligence 4. SAS Business Intelligence 5. Microsoft Business Intelligence 6. Data warehouse information centre 7. Guide to Data Mining 8. BI service Adastra Canada 9. Dataset for data mining 10. Data Mining Book 11. Conferences / Workshops 12. XLMiner online help 4 sur 8

5 Annexe NOTA : A l exception des liens URL, les articles suivants ont été remis sur un CD avec des répertoires numérotés en fonction des semaines. Ceux qui ne sont pas dans le CD sont accessibles directement sur le Web. 1-Business Intelligence / Competitive Intelligence Abdellaoui 1. Sagasti, F.R. (1983).Techno-economic Intelligence for Development, International Foundation for Development Alternatives (IFDA) Dossier No. 35, Mai/juin, pp (voir CD, 2 Technoeconomic intelligence for development.pdf) 2. Babu, R. (non daté). Promise and Peril in the Age of Networked Intelligence. By Don Tapscott, Reviewed by Rupali Babu, sprott.carleton.ca/~aramirez/5401/bookreviews/babu.pdf 3. Jordan, J. et Finkelstein, S. (2005). The Ethics of Competitive Intelligence, Tuck School of Business at Dartmouth, Business Case , Ajjabi 4. Goria, S. (non daté). Knowledge Management et Intelligence Economique, deux notions aux passés proches et aux futurs complémentaires, 5. Furnham, A. et Chamorro-Premuzic, T. (2006). Personality, Intelligence and General Knowledge, Learning and Individual Differences, Vol. 16, pp (voir CD, science.pdf) 2-Modèles et cadres de références 1. Venkatadri, M., Sastry, H.G.et Manjunath. G. (2010). A Novel Business Intelligence System Framework, Universal Journal of Computer Science and Engineering Technology, Vol.1, No.2, pp , Novembre, 20Framework.pdf. Ayadi 2. Min-Hooi Chuah, M-H. et Wong, K-L. (2011). A Review of Business Intelligence and its Maturity Models, African Journal of Business Management Vol. 5, No. 9, pp , 4 mai (voir CD, Chuah and Wong.pdf) 3. Gordon, J.R.M., Lee, P-M. et Lucas Jr., H.C. (2005). A Resource-based View of Competitive Advantage at the Port of Singapore, Journal of Strategic Information Systems, Vol. 4, pp , 3-Le processus de l intelligence objectifs, fonctions, applications Ben Ali 1. Elbashir, M.Z., Collier, P.A. et Sutton, S.G. (2011). The Role of Organizational Absorptive Capacity in Strategic Use of Business Intelligence to Support Integrated Management Control Systems, The Accounting Review, Vol. 86, No. 1, pp (voir CD). Ben Smida 2. Kaplan, R.S. et Norton, D.P. (1992). The Balanced Scorecard - Measures That Drive Performance, Harvard Business Review, 3. Milton, N. (2007). Filtering an Organization s Critical Knowledge, Knowledge Management Review, Mars/Avril, Vol. 10, No. 1, pp (voir CD). 4. Olson, E.M. et Slater, S.F. (2002). The balanced scorecard, competitive strategy, and performance, Business Horizons, Mai-juin, pp , 4-L intelligence compétitive et les TIC Bousnina 1. Zadeh, L.A. (2004). A Note on Web Intelligence, World Knowledge and Fuzzy Logic, Data & Knowledge Engineering, Vol. 50, pp (voir CD, science (1).pdf) 2. Singh, S., Sayal, R. et Rao, P.V. (2011). Analysis and Usage of Fuzzy Logic for Optimized Evaluation of Database Queries, International Journal of Computer Applications, Vol. 16, No.3, Février, pp (voir CD). 5 sur 8

6 Chaibi 3. Chowdhury, S. (2011). A Soft Computing Environment for Data Mining, The Business Review, Vol. 18, No. 1, pp (voir CD) 4. Brewer, P. C., Gation, A.W. et Reeve, J.M. (1993).. Managing Uncertainty, Management Accounting, Octobre, Vol. 75, No. 4, pp (voir CD) 5. Hejazi, S., Yazdanpanah, S. et Hadi-Vencheh, A. (2011). Critical Success and Failure Factors Analysis in Management Information System Utilization Using Fuzzy Approach (Case Study: Islamic Azad University, Khorasgan Branch), Interdisciplinary Journal Of Contemporary Research In Business, Vol 3, No. 3, juillet, pp (voir CD) Dabbebi 6. Stasieńko, J. (non daté).business Intelligence as a Decision Support System, Methods and Instruments of Artificial Intelligence, pp , 7. Borthick, A.F., Bowen, P.L. et Gerard, G.J. (2008). Modeling a Business Process and Querying the Resulting Database: Analyzing RFID Data to Develop Business Intelligence, Journal of Information Systems, Vol. 22, No. 2, pp , Dhahri 8. Pacifici, S. I. et Cavallini, D. (2005). Competitive Intelligence: A Selective Resource Guide, LLRX.com, 20 novembre (mis à jour le 25 juin 2007), 9. Zhang, L., Currim, S. et Currim, F. (2011). Competitive Intelligence Task Analysis And Retrieval: An End- User Approach, Review of Business Information Systems,Vol. 15, No. 2, Ghorbel 10. Goel, S. (2008). Cyberwarfare: Connecting the Dots in Cyber Intelligence, Communications of the ACM, Vol. 54, No. 8, août, pp (voir CD). 11. Rhee, C., Sanders, G. L. et Simpson, N.C. (2010). I, Myself and e-myself, Communications of the ACM, juin, Vol. 53, No. 6, pp (voir CD) 12. Vaughan, L. et You, J. (2011).Exploring Web Data for Competitive Intelligence: The Case of the Femtocell Sector, Advances in Competitiveness Research, Vol.19, Nos. 1&2, pp (voir CD). 5-Intelligence et analyse 1. Davenport, T. (2006). Competing on Analytics, Harvard Business Review, (voir CD, Competing on Analytics.pdf) 2. MIT (2010). Are You Ready to Reengineer Your Decision Making? Interview with Thomas H. Davenport, MIT Sloan Management Review, juillet 2010, Reprint Number (voir CD). Maizaé 3. Svobodová, A. et Koudelková, P. (2011). Collective Intelligence and Knowledge Management as a Tool for Innovations, Economics and Management, pdf 4. Gregg, D.G. (2010). Designing for Collective Intelligence, Communications of the ACM, Vol. 53, No. 4, avril, pp (voir CD). 6 sur 8

7 6-Le knowledge management dans l intelligence R. Othman N. Othman 1. Fibuch, E. et Van Way, III, C.W. (2011). What Is a Knowledge Management System and Why Should I Care? Septembre-octobre, Physician Exec, Vol. 37, No. 5, pp , (voir CD, What Is a Knowledge Management.pdf) 2. Gray, P. (2008).It Is 11 O clock. Do You Know What Your Competitor Is Doing? Book Review, Information Systems Management, pp (voir CD, pdf) 3. Price, D.A. (2006). The Dawn of a New ERA: What's Next in Business Intelligence? DM Review, 4. Tosey, P., Visser, M. et Saunders, M. NK. (2012). The origins and conceptualizations of 'triple-loop' learning: A critical review, Management Learning, Vol. 43, No. 3, pp , 5. Aron, L. J. (2000). Managing to Learn: How Companies Can Turn Knowledge into Action, Working Knowledge: A Report on Research at Harvard Business School, Vol. IV, No. 1, 13 novembre, 6. Harris, P.R. (2005). Comparative Review: Knowledge Management, European Business Review, Vol. 17, No. 5, pp (voir CD, COMPARATIVE REVIEW.pdf) 7. Seidl, D. (2007). The Dark Side of Knowledge, E:CO Issue, Vol. 9, No. 3, pp (voir CD, pdf) Ouanes 8. Liebowitz, J. (2001). Knowledge Management and its Link to Artificial Intelligence, Expert Systems with Applications, Vol. 20, pp. 1-6 (voir CD, Science.pdf) 9. Seeley, C.P. et Davenport, T.H. (2006). KM Meets Business Intelligence, KM Review, Vol. 8, No. 6, pp (voir CD KM Meets Business Intelligence.pdf) 10. Paik, Y. et Choi, D.Y. (2005). The Shortcomings of a Standardized Global Knowledge Management System: The Case Study of Accenture, Academy of Management Executive, Vol. 19, Iss. 2, pp (Voir CD pdf) 11. Hoeschl, H.C., Barcellos, V., 2006, in TFTP International Federation for Information Processing, Volume 217, Artificial Intelligence in Theory and Practice, ed. M. Bramer, (Boston; Springer), pp , c2.pdf?sgwid= p Sahar 12. The BI Software at SYSCO case (Harvard Case: ) 13. McAfee, A. et Wagonfeld, A.B. (2004). Business Intelligence Software at SYSCO, Harvard Business School, Harvard Case , pp. 1-19, 14. Bologa, A-R. et Bologa, R. (2011). Business Intelligence using Software Agents, Database Systems Journal, Vol. II, No. 4, pp , NB.: D autres articles et références sont à trouver. 7-L implémentation 1. Olszak, C.M. et Ziemba, E. (2007). Approach to Building and Implementing Business Intelligence Systems, Interdisciplinary Journal of Information, Knowledge, and Management, Vol. 2, Selmi 2. Azita, S.S. (2011). An Approach to Building and Implementation of Business Intelligence System in Exchange Stock Companies, Australian Journal of Basic and Applied Sciences, Vol. 5, No. 6, pp , 3. Vahid Farrokhi, V. et Pokorádi, L. (2012). The necessities for building a model to evaluate Business Intelligence projects- Literature Review, International Journal of Computer Science & Engineering Survey (IJCSES), Vol.3, No.2, Avril, pp. 1-10, 7 sur 8

8 8-Les réseaux sociaux Slokom 1. Jones, G.T. (2008). Heterogeneity of Degree and the Emergence of Cooperation in Complex Social Networks, Emergence: Complexity and Organization, Vol. 10, No. 4, pp (voir CD) 2. Hassan, N.R. (2009).Using Social Network Analysis to Measure IT-Enabled Business Process Performance, Information Systems Management, Vol. 26, pp (voir CD) Souli 3. Trevinyo-Rodriguez, R.N. et Bontis, N. (2010). Family Ties and Emotions: A Missing Piece in the Knowledge Transfer Puzzle, Journal of Small Business and Enterprise Development, Vol. 17, No. 3, pp (voir CD) 4. Moreno, M.A., Jelenchick, L.A., Egan, K.G., Cox, E., Young, H., Gannon, K.E., et Becker, T. (2011). Feeling Bad on Facebook: Depression Disclosures by College Students on a Social Networking Site, Depression and Anxiety, Vol.28, Pp , Trabelsi 5. Xu, J. et Chen, D. (2008). The Topology of Dark Networks, Communications of the ACM, Vol. 51, No. 10, octobre, pp , 6. Kobti, Z., Reynolds, R.G. et Kohler, T.A. (2006). The Emergence of Social Network Hierarchy Using Cultural Algorithms, International Journal on Artificial Intelligence Tools (IJAIT), Vol. 15, Issue 6, pp (voir CD) 8 sur 8

Citer, pas plagier! Quelques pistes pour respecter la propriété intellectuelle

Citer, pas plagier! Quelques pistes pour respecter la propriété intellectuelle Citer, pas plagier! Quelques pistes pour respecter la propriété intellectuelle Préparé par Ingrid Lecours, bibliothécaire Qu entend-t-on par «plagiat»? La reprise, à son propre compte, de toute information

Plus en détail

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie Courriel : Fonction : Professeur Associé Marc ROBERT Biographie Marc ROBERT, docteur en Economie, est professeur assistant au Groupe Sup de Co Montpellier Business School où il est responsable du département

Plus en détail

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES 1.1 Méthodologie Ce mémoire contient deux méthodologies différentes. La première correspond à la revue de la littérature et a pour objectif la documentation dans des sources

Plus en détail

Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium

Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium Presented by Pierre Rochon Senior Advisor for Executives APEX Objectifs de la séance 1. Comprendre en quoi consiste la saturation

Plus en détail

INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin Tardif

INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin Tardif Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin

Plus en détail

Viser une démarche de recherche organisée

Viser une démarche de recherche organisée Etat de l art sur les travaux portant sur les audits en Management des connaissances Ecole Centrale Paris Le 2 décembre 2009 Audit KM - Rapport intermédaire d'avancement 1 Viser une démarche de recherche

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS

CALENDRIER DES FORMATIONS N Enregistrement TFP 12/207/04 Microsoft Gold Certified Partner for Learning Solutions CALENDRIER DES FORMATIONS 1er Semestre 2013 RESEAUX ET SYSTEMES M10224 Installation et configuration du client Windows

Plus en détail

Associate Professor in Quantitative Methods. University of Jendouba / University of Tunis TUNISIA. Saoussen.krichen@isg.rnu.tn

Associate Professor in Quantitative Methods. University of Jendouba / University of Tunis TUNISIA. Saoussen.krichen@isg.rnu.tn Saoussen KRICHEN Associate Professor in Quantitative Methods University of Jendouba / University of Tunis TUNISIA Saoussen.krichen@isg.rnu.tn 1Concours de Maîtrise de Conférences en Informatique de Gestion

Plus en détail

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université de Tunis Institut Supérieur de Gestion La Direction des Stages www.isg.rnu.tn GUIDE DU STAGIAIRE Téléchargeable sur le site

Plus en détail

Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT. Ilona Genevois & Khadim Sylla

Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT. Ilona Genevois & Khadim Sylla Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT Ilona Genevois & Khadim Sylla Summary of presentation I. Background of the project II. Implementation process of data

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets en vue de l'exemplarisation automatique

Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets en vue de l'exemplarisation automatique Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets de ressources électroniques Ressources Fournisseurs Type Bouquets Code attribué ACM DIGITAL LIBRARY ACM - ASSOCIATION FOR COMPUTING MACHINERY / TSP

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS N Enregistrement TFP 12/207/04 Microsoft Gold Certified Partner for Learning Solutions CATALOGUE DE FORMATIONS 2ème Semestre 2013 Réseaux, Formation et Conseil, Immeuble Saadi Tour C-D 4 ème Etage El Menzah

Plus en détail

Laboratoire 4 Développement d un système intelligent

Laboratoire 4 Développement d un système intelligent DÉPARTEMENT DE GÉNIE LOGICIEL ET DES TI LOG770 - SYSTÈMES INTELLIGENTS ÉTÉ 2012 Laboratoire 4 Développement d un système intelligent 1 Introduction Ce quatrième et dernier laboratoire porte sur le développement

Plus en détail

Les publications en question seront proposées mais les étudiants concernés peuvent en choisir d autres de rechange après mon accord.

Les publications en question seront proposées mais les étudiants concernés peuvent en choisir d autres de rechange après mon accord. Mastère de recherche Sciences et Techniques de l Informatique de Décision (2015-2016) Parcours IGC Systèmes d information avancés Enseignant: Mohamed Louadi (mlouadi@louadi.com) Comme en M1, le contrôle

Plus en détail

Activité 3. Bâtir une base de données de références bibliographiques BibTeX

Activité 3. Bâtir une base de données de références bibliographiques BibTeX Manque des informations dans le style Alpha INF7000 HIV2011 Identifier les situations de plagiat Gestion des références bibliographiques Activité 1 Situation OUI NON Peut-on reproduire mot à mot quelques

Plus en détail

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences UE 13 Contrôle de gestion Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences www.crefige.dauphine.fr polycopié de TD Ouvrage de référence : Henri BOUQUIN, Comptabilité

Plus en détail

European Union Erasmus+ programme. The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 2015. Bad Iburg, Osnabruck Germany 1-5 June 2015

European Union Erasmus+ programme. The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 2015. Bad Iburg, Osnabruck Germany 1-5 June 2015 The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 205 Bad Iburg, Osnabruck Germany - 5 June 205 Université d été 202 - Strasbourg Université d été 203 Selinunte Université d été 204 Santiago Université

Plus en détail

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Developpement & Formation Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Building capability «BP Strategy, Safety People Performance» Tony Hayward, CEO BP Octobre 2007 Human resources are the most invaluable

Plus en détail

ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET

ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET ADM-9934 THÉORIES ET RECHERCHE EN GESTION DE PROJET Session d hiver 2013 Professeur : Brian Hobbs hobbs.brian@uqam.ca LA RECHERCHE EN GESTION DE PROJET : La gestion de projet est un champs multidisciplinaire

Plus en détail

Anne-Sophie FERNANDEZ

Anne-Sophie FERNANDEZ Anne-Sophie FERNANDEZ Courriel : Anne-sophie.fernandez@umontpellier.fr Fonction : Maître de conférences Biographie Anne-Sophie FERNANDEZ est Maître de Conférences au sein de l Université de Montpellier.

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

Doctorat en administration des affaires février 2015 Concentration comptabilité Université Laval, Québec, Canada

Doctorat en administration des affaires février 2015 Concentration comptabilité Université Laval, Québec, Canada CLAIRE-FRANCE PICARD, PH.D., CPA, CA Professeure adjointe, École de comptabilité Faculté des sciences de l administration, Université Laval 2325 de la Terrasse, Québec G1V 0A6 claire-france.picard@fsa.ulaval.ca

Plus en détail

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA C URRICULUM V ITAE M A R C J O U R N E A U L T, C M A, M B A École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4

Plus en détail

Plan de cours. À la fin de ce cours, l étudiant doit atteindre les objectifs généraux suivants :

Plan de cours. À la fin de ce cours, l étudiant doit atteindre les objectifs généraux suivants : École de technologie supérieure Département de génie logiciel et des TI Maîtrise en génie, concentration technologie d information Trimestre : Hiver 2012 Professeur : Christian Desrosiers Responsables

Plus en détail

Alan Melnyk Président du Programme technique

Alan Melnyk Président du Programme technique INSTRUCTIONS DE FORMATAGE MÉMOIRES COMPLETS POUR LES ACTES DE LA CONFÉRENCE SUR LA GESTION DES DÉCHETS, LE DÉCLASSEMENT ET LA RESTAURATION DE L ENVIRONNEMENT DANS LE SECTEUR NUCLÉAIRE AU CANADA (24 novembre

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Veille documentaire du service documentation du LEST

Veille documentaire du service documentation du LEST Laboratoire d'economie et de Sociologie du Travail Veille documentaire du service documentation du LEST Appel à contributions Ouvert 26/06/2015 Liberté et tolérance dans le monde du travail http://www.rimhe.com/evenement-89-date-limite-appel-sur-liberte-et-tolerance-dans-le-monde-du-travail.html

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Le transfert des connaissances le point de vue de la gestion des connaissances

Le transfert des connaissances le point de vue de la gestion des connaissances Institut d administration publique de Québec Conférence Le transfert des connaissances le point de vue de la gestion des connaissances Réal Jacob, professeur titulaire, HEC Montréal Directeur scientifique

Plus en détail

Plan de cours ADM 992C Page 1. École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal

Plan de cours ADM 992C Page 1. École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal Plan de cours ADM 992C Page 1 École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal ADM-992C LES TECHNOLOGIES D'AIDE À LA PRISE DE DÉCISION DANS LES

Plus en détail

Web search. Course Organization. 4 July 2011. 1 / 7 Pierre Senellart Licence de droits d usage

Web search. Course Organization. 4 July 2011. 1 / 7 Pierre Senellart Licence de droits d usage Web search Course Organization 1 / 7 Pierre Senellart Course scope Introduction to the technologies of Web search engines Prerequisites: basic math and computer science Labs prerequisites: Java programming

Plus en détail

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie.

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie. 09/09/2015 08:30-10:30 Analyse Financière Auditing Comparative Management System Economie Bancaire Financial Analysis Macro-économie Approfondie Marketing Direct Méthodologie de Contrôle Accounting II

Plus en détail

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 2006 IBM Corporation Didier ROCHE Directeur BT&IT France, NWA 07 Février 2008 La feuille de route de la Business Transformation chez IBM Supporter la

Plus en détail

1. Mise en contexte. 2. Descripteur du cours. Cours : INF 727 Analyse des besoins en TI Trimestre : Hivers 2014 Enseignant : Michel Céré

1. Mise en contexte. 2. Descripteur du cours. Cours : INF 727 Analyse des besoins en TI Trimestre : Hivers 2014 Enseignant : Michel Céré Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 727 Analyse des besoins en TI Trimestre : Hivers 2014 Enseignant : Michel Céré 1. Mise en contexte Les activités d

Plus en détail

Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services

Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services Nous verrons dans cet article comment exploiter simplement les données de Log de SQL Server 2008 R2 Reporting Services

Plus en détail

Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation

Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation Système de formation fédérant trois projets du logiciel libre (Moodle, OpenGLM

Plus en détail

Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management?

Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management? Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management? Cycle Innovation & Connaissance 56 petit déjeuner Mélanie CIUSSI Pr. SKEMA BS 14 mars 8h30-10h SKEMA Animatrice :

Plus en détail

SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009

SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009 SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009 Industrial and Logistics Systems Machines, Mechanisms and Systems Materials and Structures Course unit Code ECTS Number of hours Organisation and management

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager.

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. IBM Tivoli Key Lifecycle Manager Version 2.0.1 Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. National Language Version: To obtain the Quick

Plus en détail

Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales

Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales 1. Les articles devront être inédits et rédigés en français, en portugais ou en anglais. 2. Le titre, le résumé et les mots-clés

Plus en détail

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer Véronique Leclair Candidate à la maitrise en psychoéducation Dirigée par Annick St-Amand Codirigée par Ève-Line Bussières

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

SHAREPOINT PORTAL SERVER 2013

SHAREPOINT PORTAL SERVER 2013 Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) SHAREPOINT PORTAL SERVER 2013 Sharepoint portal server 2013 DEVELOPING MICROSOFT SHAREPOINT SERVER 2013 CORE SOLUTIONS Réf: MS20488 Durée : 5 jours (7 heures) OBJECTIFS

Plus en détail

1101-1100 10 Résumé: Mots clé مدقملا

1101-1100 10  Résumé: Mots clé مدقملا 1101-1100 10 Résumé: Cette étude vise à souligner l'importance de l'intégration entre les outils de contrôle de gestion traditionnel et moderne à la lumière des changements importants qui ont lieu dans

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

25/11/2011. 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc

25/11/2011. 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc 25/11/2011 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc Quel type de fonctions recherchez vous? Rouen Business School vous propose des Mastères Spécialisés et Master of Science dans les domaines suivants

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

Chercheur au centre de recherche CEDAG EA 1516, Université Paris Descartes

Chercheur au centre de recherche CEDAG EA 1516, Université Paris Descartes Madame Hajer KEFI Maître de Conférences en sciences de gestion Habilitée à diriger des recherches Université Paris Descartes Chercheur au centre de recherche CEDAG EA 1516, Université Paris Descartes 143,

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61 Notice biographique Repères biographiques communs Nom : BOTTA Prénom : VALERIE Section : 61 Corps : Professeur Grade : 1ere classe Equipe de recherche DISP, EA 4570 Ecole doctorale InfoMaths, EA 512 Directeur

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Procédure Les articles seront soumis à un comité de lecture pour une évaluation en double aveugle. A la suite des recommandations, si l article est accepté,

Plus en détail

Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi. rgascon@cscree.qc.ca

Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi. rgascon@cscree.qc.ca Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi rgascon@cscree.qc.ca Présentation Centre régional de formation professionnelle de Waswanipi Offre de services 2014-2015 au CFP de Waswanipi Programmes en foresterie

Plus en détail

Course List for Exchange Students PGE Program 2014-2015

Course List for Exchange Students PGE Program 2014-2015 Course List for Exchange Students PGE Program 2014-2015 Course code Course title Semester Credit Language EM145M42 Advance Seminar of Cases in Finance 1 3 en EM1F4M52B1 Basics in Financial Analysis 1 3

Plus en détail

Jean Sykes Nereus, la collaboration européenne, et le libre accès

Jean Sykes Nereus, la collaboration européenne, et le libre accès Jean Sykes Nereus, la collaboration européenne, et le libre accès Keynote Item Original citation: Originally presented at UNESCO DKN project steering group meeting, 29 June 2006, Paris, France [Name of

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl Bienvenue au Pôle Méditerranéen en de l Innovationl de l ENSAMl 2007 Le réseau r ENSAM Design Prototypage rapide Réalité virtuelle Laval Qualité Hygiène Sécurité, Environnement Innovation Mimet La CPA

Plus en détail

Guide d'utilisation www.thecochranelibrary.com

Guide d'utilisation www.thecochranelibrary.com La Bibliothèque Cochrane sur Wiley InterScience Guide d'utilisation www.thecochranelibrary.com La Bibliothèque Cochrane sur Wiley InterScience Guide d'utilisation Les Revues Critiques Cochrane évaluent

Plus en détail

Authors strategies. market

Authors strategies. market Karine Caunes Researcher European University Institute Founding Mother European Journal of Legal Studies karine.caunes@eui.eu Stratégies des auteurs sur le marché de l information juridique européen Authors

Plus en détail

L animation de la performance d une Supply Chain

L animation de la performance d une Supply Chain L animation de la performance d une Supply Chain Pré-soutenance de Mémoire Thématique Master Recherche OSIL Ecole Centrale Paris Etudiante : Samira Jaï Encadrant : Alain Chapdaniel Plan de la présentation

Plus en détail

2008 Ph.D. University of Bordeaux 4, with Highest Honors. 2003 M. Phil. in Management Sciences, University of Bordeaux 4, with Honors.

2008 Ph.D. University of Bordeaux 4, with Highest Honors. 2003 M. Phil. in Management Sciences, University of Bordeaux 4, with Honors. Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Associate Professor KEDGE Business School hubert.tchakoute@kedgebs.com PROFESSIONAL: +33 556 84 55 67 EDUCATION 2015 Qualification to Supervise Ph.D. (HDR: Habilitation à Diriger

Plus en détail

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah Forum AMOA ADN Ouest Présentation du BABOK 31 Mars 2013 Nadia Nadah Ce qu est le BABOK Ce que n est pas le BABOK Définition de la BA - BABOK version 2 Le processus de Business Analysis La structure du

Plus en détail

Le futur des logiciels de gestion bibliographique

Le futur des logiciels de gestion bibliographique Le futur des logiciels de gestion bibliographique Frédéric Clavert LabEx Écrire une Histoire Nouvelle de l Europe / Paris 4 @inactinique / frederic@clavert.net http://histnum.hypotheses.org / http:// zotero.hypotheses.org/

Plus en détail

Comment citer les sources pour éviter le plagiat?

Comment citer les sources pour éviter le plagiat? Comment citer les sources pour éviter le plagiat? Un document utile à l intention des étudiants du M1 d économie Frédéric Peltrault Bureau P107 01 44 05 47 10 frederic.peltrault@dauphine.fr Comment citer

Plus en détail

Chapitre 8Innovation technologique et dynamique des industries

Chapitre 8Innovation technologique et dynamique des industries Chapitre 8 Innovation technologique et dynamique des industries Niveau méso-économique : Approche évolutionniste innovations technologiques comme source principale de la dynamique industrielle Vision riche,

Plus en détail

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL AN-Conf/12-WP/77 10/10/12 DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 Point 6 : Direction future 6.1 : Plans

Plus en détail

Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management?

Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management? Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management? Cycle Innovation & Connaissance 56 petit déjeuner Mélanie CIUSSI, Pr. SKEMA BS 14 mars 8h30-10h SKEMA Animatrice :

Plus en détail

Gestion des données des occupations et compositions des trains au sein de la SNCB Mobility.

Gestion des données des occupations et compositions des trains au sein de la SNCB Mobility. Mohammed Yousfi Gestion des données des occupations et compositions des trains au sein de la SNCB Mobility. Destination mieux NOTRE ENTREPRISE La SNCB (exploitant du trafic ferroviaire) fait partie du

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

UNILINK ENTERPRISE PARTNERSHIP SCHEME IN TUNISIA

UNILINK ENTERPRISE PARTNERSHIP SCHEME IN TUNISIA UNILINK TOWARDS A SUSTAINABLE UNIVERSITY- ENTERPRISE PARTNERSHIP SCHEME IN TUNISIA VERS UN PLAN DURABLE DE PARTENARIAT UNIVERSITÉ-ENTREPRISE EN TUNISIE VISITE D ÉTUDES LE 20 AU 22 MAI 2009 Mercredi, le

Plus en détail

Rapport annuel. Chaire de recherche du Canada en Administration publique et en gouvernance 2010-2011

Rapport annuel. Chaire de recherche du Canada en Administration publique et en gouvernance 2010-2011 Rapport annuel Chaire de recherche du Canada en Administration publique et en gouvernance 2010-2011 Bilan a) Objectifs fixés en 2010-2011 et résultats obtenus J'ai complété mon manuscrit : Power : Where

Plus en détail

DUETI R&T 2015 2016. Fiches de formation

DUETI R&T 2015 2016. Fiches de formation DUETI R&T 2015 2016 Fiches de formation CE DOCUMENT N EST PAS CONTRACTUEL Les conditions (financières notamment, mais aussi les conditions d inscription) ainsi que les programmes sont donnés à titre indicatif

Plus en détail

Diplôme universitaire. French StudieS

Diplôme universitaire. French StudieS Diplôme universitaire French StudieS «être français, c est justement prendre en considération autre chose que la france Journal, 1957-1960, Denoël, 1976, p. 25» le mot de la directrice «Vous êtes : French

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management l education de management 2010-1-PL1-LEO01-11462 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2010 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Transfert des expérimentales et innovantes

Plus en détail

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Note : Ce programme est enseigné exclusivement en anglais. 1) Structure générale MA1 : - Au premier quadrimestre, 6

Plus en détail

Biographie. Activités

Biographie. Activités Julien GRANATA Courriel : j.granata@supco-montpellier.fr Fonction : Professeur adjoint Biographie Julien GRANATA est professeur adjoint de stratégie et de gestion à Montpellier Business School. Il a reçu

Plus en détail

PLAN DE COURS GES850 Choix tactiques et opérationnels Lundi 18 h 00 à 21 h 30

PLAN DE COURS GES850 Choix tactiques et opérationnels Lundi 18 h 00 à 21 h 30 Programmes de maîtrise Enseignant : Luc E. Morisset, ing., M.Sc.A. Responsable : Mickaël Gardoni, ing., Ph.D. Session: Hiver 2014 Groupe : 01 PLAN DE COURS GES850 Choix tactiques et opérationnels Lundi

Plus en détail

Le management public

Le management public DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE HIVER 2012 UNIVERSITÉ LAVAL Le management public POL-7025A Professeur : Thierry RODON Bureau : DKN 4433 Téléphone : 656 2131 poste 5244 Courriel : thierry.rodon@pol.ulaval.ca

Plus en détail

Plan de cours. Cours du programme préalables au cours INF-764: «Gestion de projet» - INF-754

Plan de cours. Cours du programme préalables au cours INF-764: «Gestion de projet» - INF-754 Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Plan de cours Cours : INF 764 Gestion de projet avancé en TI Trimestre : Hiver 2015 Professeur : Martin Raymond 1. Mise en contexte

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA PRÉPARATION D UN MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES

PETIT GUIDE POUR LA PRÉPARATION D UN MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES PETIT GUIDE POUR LA PRÉPARATION D UN MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES Le mémoire de fin d études est une étape très importante dans la voie des études universitaires, car sans elle, l'étudiant ne peut pas acquérir

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Règlement pour le Travail d initiation à la recherche du 1 er master en Sciences psychologiques, en Sciences de l éducation et en Logopédie

Règlement pour le Travail d initiation à la recherche du 1 er master en Sciences psychologiques, en Sciences de l éducation et en Logopédie Règlement pour le Travail d initiation à la du 1 er master en Sciences psychologiques, en Sciences de l éducation et en Logopédie 1. Principes et objectifs l éducation et du master en logopédie l étudiant

Plus en détail

Page 1 Quelques méthodes et outils de la qualité

Page 1 Quelques méthodes et outils de la qualité Page 1 Quelques méthodes et outils de la qualité Page 2 Classement des méthodes de la qualité (d après E. Le Coz, 2001) Quelques outils d amélioration de la qualité (d après Y. Mougin, 2004) http://www.eyrolles.com/chapitres/9782708130227/outils_methodes_mougin.pdf

Plus en détail

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF - Are you searching for Cest Maintenant Books? Now, you will be happy that at this time Cest Maintenant PDF is available at our

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Prof. PhD Mathias J. Rossi

Prof. PhD Mathias J. Rossi Prof. PhD Mathias J. Rossi Contact Professor, PhD Firstname Mathias Jacques Family Name Rossi Adresse School of Business Administration Fribourg Ch. du Musée 4 City 1700 Fribourg Country Switzerland Phone

Plus en détail

2ème FORUM. PROJECT MANAGEMENT PMI Sud

2ème FORUM. PROJECT MANAGEMENT PMI Sud 2ème FORUM PROJECT MANAGEMENT PMI Sud Martine Savalle, PMP, IBM Savalle@fr.ibm.com PMI_SUD@hotmail.com MMS 1999/11 1 LA GESTION DES RISQUES MMS 1999/11 2 BIENVENUE Alain CHAVE Directeur de l ESINSA MMS

Plus en détail

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT ECTS CM TD Volume horaire Semester 1 30 161 109 288 UE1 Economics 9 48 32 80 Microeconomics 1: Central/Essential/Major Principles 24 16 40 Macroeconomics 1:

Plus en détail

L UNAM Service Europe et recherche

L UNAM Service Europe et recherche L UNAM Service Europe et recherche Conseils au montage : écriture d une proposition de bourse Marie Curie Julien Van Simaeys Chargé de projets de recherche européens julien.vansimaeys@lunam.fr 02.41.96.22.58

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

Sawsen Lakhal. Ce que représente PeDTICE pour moi

Sawsen Lakhal. Ce que représente PeDTICE pour moi Sawsen Lakhal Ce que représente PeDTICE pour moi En tant que nouvelle professeure, PeDTICE représente pour moi des occasions de rencontres très enrichissantes. Ces rencontres permettent un codéveloppement

Plus en détail

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 Troubleshooting 6 Version 06.08.2011 16. Select Install the software automatically

Plus en détail

Raphaël DORNIER Professor

Raphaël DORNIER Professor Raphaël DORNIER Professor Teaching Area/s: Marketing, Strategy, Theory of Organizations, Tourism Strategy Year hired at ISC Paris: 2009 Full-Time Participating Grande Ecole Education: Degree Institution

Plus en détail