Défis de l interdisciplinarité. Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Défis de l interdisciplinarité. Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève"

Transcription

1 Défis de l interdisciplinarité Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève

2 Qu est l interdisciplinarité? Selon Jean Piaget, il y a trois modes : Echange et intégration d information Echange et intégration de concepts et méthodes Création de nouveaux concepts

3 Rappel : Interprétation interdisciplinaire du personne - milieu sociologie géographie psychologie groupes appartenance sociale espace, territoire lieu individus identité individuelle identité du lieu

4 La santé : analyse multidimensionnelle Carences matérielles et sociales: Quantitatives et qualitatives Politiques Qualités de nationales et l'environnement locales Hygiène du milieu Statut Culture Style de vie de Media Comportement Santé Education Services de soins au & Biographie de famille sein de la collectivité Emploi (disponibilité et Facteurs personnels prix abordable) (âge, ethnie etc..)

5 Exemple 1: INVESTIMMO

6 Organisation du projet Investimmo Work Package 1 Survey WP 0: C O O R D I N A T I O N Work Package 3 Rental housing and neighbourhood quality indicators Work Package 2 Predictive model for future deterioration Work Package 4 Environmental impact indicators Work Package 5 Financial effectiveness indicators Work Package 6 Building global value indicators Work Package 7 Multicriteria decision making tool for investment choices

7 Comment évaluer l adéquation entre l offre et la demande de l habitat? Demande? Offre Examen de quelques indicateurs clés : Loyer Surface habitable par habitant Taux de vacance Taux de rotation des locataires Satisfaction des locataires

8 HOUSING DEMAND HOUSING SUPPLY Residents Building users Building owners -Use & Values - Satisfaction - Lifestyle - Mobility - Objectives - Standards - Regulations - Anticipation Property owners Public authorities European standards GEOGRAPHICAL SCALES Housing Unit Building and Site Conditions Neighbourhood PHYSICAL FABRIC of HOUSING STOCK QUALITIES of HABITAT TEMPORAL PERSPECTIVE Past Present Future SOCIETAL FACTORS HOUSING MARKET SOCIAL GEO POLITICAL FACTORS ENLARGED KNOWLEDGE BASE

9 Classes de facteurs clés de demande de l habitat 1. Caractéristiques du logement 2. Caractéristiques du bâtiment 3. Caractéristiques du quartier 4. Efficacité de gestion et d entretien 5. Impact des coûts d entretien et de rénovation 6. Marché de l habitat. Mise en relation interdisciplinaire : ATTRACTIVITE DE L HABITAT

10 Exemple 2 : Observatoire cantonal du logement Communes genevoises Propriétaires Services de l état Plateforme Syndicats du bâtiment Locataires Scientifiques universitaires

11 Méthode d approche AVAILABILITY - Number of housing units - Number of households Locality access to employment, education and social services QUALITY - What is housing quality - How should it be explicitly related to housing and urban polices AFFORDABILITY - Cost of housing - Income of households

12 Classes de facteurs clés de demande de l habitat 1. Caractéristiques du logement 2. Caractéristiques du bâtiment 3. Caractéristiques du quartier 4. Efficacité de gestion et d entretien 5. Impact des coûts d entretien et de rénovation 6. Marché de l habitat. Mise en relation interdisciplinaire : ATTRACTIVITE DE L HABITAT

13 Défis de l interdisciplinarité REFERENCES R. Lawrence & C. Despres (eds.) (2004) Futures of Transdisciplinarity. Futures,vol.36, no.4;pp. J. Thompson Klein, et al. (eds) (2001) Transdisciplinarity: Joint problem solving among science, technology and society. Birkhauser Verlag, Basel, Boston, Berlin M. Somerville & D. Rapport (eds.) (2000) Transdisciplinarity: Recreating integrated knowldege. EOLSS Publishers, Oxford.

La grande question The big question. Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets?

La grande question The big question. Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets? La grande question The big question Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets? Les grandes sous-questions The big sub-questions Comment assurer que le développement

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

REGARD INTERNATIONAL : LES POLITIQUES DU LOGEMENT DANS LES PAYS DE L'OCDE

REGARD INTERNATIONAL : LES POLITIQUES DU LOGEMENT DANS LES PAYS DE L'OCDE REGARD INTERNATIONAL : LES POLITIQUES DU LOGEMENT DANS LES PAYS DE L'OCDE IGPDE - Rencontres économiques Paris, 18 Mars 2014 Antoine Goujard OCDE, Département des affaires économiques Politiques du logement,

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines

Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines Welcome to the Seminar on Urban Pavements Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines Association mondiale de la route World Road Association Seminar on Urban Pavements Séminaire sur les Chaussées

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Case management ou coordination des soins?

Case management ou coordination des soins? Pistes pour l intégration des soins pour les personnes âgées fragiles vivant au domicile Case management ou coordination des soins? THÉRÈSE VAN DURME JEAN MACQ INSTITUT DE RECHERCHE SANTÉ ET SOCIÉTÉ (IRSS

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

APPLIQUER LA TRANSDISCIPLINARITE AU DEVELOPPEMENT URBAIN

APPLIQUER LA TRANSDISCIPLINARITE AU DEVELOPPEMENT URBAIN APPLIQUER LA TRANSDISCIPLINARITE AU DEVELOPPEMENT URBAIN RODERICK J. LAWRENCE, UNIVERSITE DE GENEVE 1. INTRODUCTION La ville, un métabolisme complexe dans un contexte spécifique, est produite par une société

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M.

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M. PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN Prof. IGUE A. M. ETAT DES SOLS AU BENIN Dégradation physique des sols Erosion en nappe et en rigole avec enlèvement des particules de terre Erosion en

Plus en détail

Rôle des bases de données émergentes dans le renforcement des mesures du développement humain

Rôle des bases de données émergentes dans le renforcement des mesures du développement humain Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Rôle des bases de données émergentes dans le renforcement des mesures du développement humain Conférence internationale sur les méthodes de mesure de développement

Plus en détail

Portefeuille DaimlerChrysler

Portefeuille DaimlerChrysler Portefeuille DaimlerChrysler Un portefeuille d actifs bureaux en exploitation et de réserves foncières à développer à Munich, Hambourg, Francfort, Bad Homburg, Stuttgart, Berlin & Düsseldorf Montant total

Plus en détail

Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012

Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012 The Canadian Association of Immersion Teachers DELF Symposium Calgary, January 19, 2012 Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012 Round Table

Plus en détail

Authors strategies. market

Authors strategies. market Karine Caunes Researcher European University Institute Founding Mother European Journal of Legal Studies karine.caunes@eui.eu Stratégies des auteurs sur le marché de l information juridique européen Authors

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

Journée Technique Formation 2014. Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat (PREH)

Journée Technique Formation 2014. Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat (PREH) Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat en Midi-Pyrénées Journée Technique Formation 2014 du vendredi 31 janvier 2014 Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat (PREH) Plan Plan de de Rénovation

Plus en détail

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012 L ajustement du secteur immobilier espagnol Janvier 2012 Chiffres-clés du secteur immobilier espagnol La hausse des prix en Espagne 1996-2008: les fondamentaux Environnement macroéconomique favorable.

Plus en détail

Aides locatives Bâtiments

Aides locatives Bâtiments Aides locatives Bâtiments INFORMATIONS GÉNÉRALES Ce fichier reprend les données relatives aux bâtiments rénovés dans le cadre de l aide locative par le Fonds du Logement des Familles nombreuses de Wallonie

Plus en détail

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Frédéric Hervo Directeur des systèmes de paiement et des infrastructures de marché Séminaire EIFR 9 octobre 2013 Banque de France

Plus en détail

Les coûts totaux (les TCO) d une voiture électrique en IDF

Les coûts totaux (les TCO) d une voiture électrique en IDF Les coûts totaux (les TCO) d une voiture électrique en IDF Projet ETUVE - Economie du Transport Urbain et Véhicule Electrique Elisabeth Windisch, LVMT, elisabeth.windisch@enpc.fr Fabien Leurent, LVMT,

Plus en détail

Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants?

Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants? Concurrence Energie Econométrie Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants? Yannick Perez 1, Vincent Rious 2 1. Supélec &

Plus en détail

Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282

Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282 Automne 2015 Département des mathématiques et statistiques Université de Montréal Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282 1. Renseignements généraux: Horaire: Mardi 18h30-19h30 et Vendredi 11h30-13h30

Plus en détail

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Cote moyenne de l efficacité du travail de l équipe fondée sur les facteurs suivants : vision; participation ouverte; orientation

Plus en détail

La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard

La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard Alexis Roy 26 Novembre 2004 Business and Systems Aligned. Business Empowered. TM Agenda 1. Introduction La nécessité de gérer la

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

un Puissant Outil de Gestion

un Puissant Outil de Gestion 2009 - Fondation Sophia Antipolis - Droits réservés Evaluer, Mesurer, et Augmenter la Valeur Incorporelle d une Entreprise. un Puissant Outil de Gestion Présentation par Jean- Bertrand de Lartigue Le 12

Plus en détail

RENAISSANCE LYON WP Progress and Plans WP 1.4: Commercial and Fiscal Solutions

RENAISSANCE LYON WP Progress and Plans WP 1.4: Commercial and Fiscal Solutions RENAISSANCE LYON WP Progress and Plans WP 1.4: Commercial and Fiscal Solutions Maxime VALENTIN SPLA Lyon Confluence WP 1.4: Commercial and Fiscal Solutions State of progress year 4 : 6 last months Analysis

Plus en détail

Approche conséquentielle pour la modélisation des impacts environnementaux du recyclage

Approche conséquentielle pour la modélisation des impacts environnementaux du recyclage Approche conséquentielle pour la modélisation des impacts environnementaux du recyclage Bernard De Caevel, Elisabeth van Overbeke 33ème forum de discussion : le recyclage dans les écobilans Lausanne, le

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Déliverable 6.2 PPT Présentation RenoValue Encourager le changement: Renforcer le rôle des experts immobiliers dans la transition du marché

Déliverable 6.2 PPT Présentation RenoValue Encourager le changement: Renforcer le rôle des experts immobiliers dans la transition du marché Déliverable 6.2 PPT Présentation RenoValue Encourager le changement: Renforcer le rôle des experts immobiliers dans la transition du marché Titre original: Drivers for change: Strengthening the role of

Plus en détail

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF DÉCRYPTECO LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF Denis Childs Responsable du Financement à Impact Positif et du Conseil Environnemental & Social, Société Générale Corporate & Investment Banking SOMMAIRE LES

Plus en détail

Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain

Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain Future Cities Laboratory Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain Ian Smith Journée d information, Holcim, le 9 octobre 2013 Suisse - Singapour Similarités

Plus en détail

F-7a-v3 1 / 5. 7. Bourses de mobilité / Mobility Fellowships Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

F-7a-v3 1 / 5. 7. Bourses de mobilité / Mobility Fellowships Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-7a-v3 1 / 5 7. Bourses de mobilité / Mobility Fellowships Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français Family name of participant

Plus en détail

Substitution entre matériaux et comportement des consommateurs: une application au marché des fenêtres

Substitution entre matériaux et comportement des consommateurs: une application au marché des fenêtres Séminaire Recherches en économie forestière en France Perspectives pour les sciences économiques et sociales ECOFOR, Paris, 18 et 19 octobre 2006 Substitution entre matériaux et comportement des consommateurs:

Plus en détail

EESC - GROUP I. European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I. Comité économique et social européen Groupe des Employeurs

EESC - GROUP I. European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I. Comité économique et social européen Groupe des Employeurs EESC - GROUP I European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I Comité économique et social européen Groupe des Employeurs New work - 1-2014 Nouveaux travaux - 1-2014 1 - INT/729

Plus en détail

VITALE DESIGN WAYFINDING DESIGN

VITALE DESIGN WAYFINDING DESIGN WAYFINDING DESIGN THE FONDS BELVAL / CITY OF SCIENCES Concept for an urban signage for a new university district LE FONDS BELVAL / CITÉ DES SCIENCES Concept signalétique pour un nouveau quartier universitaire

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

Biographie. Activités

Biographie. Activités Véronique BESSIERE Courriel : veronique.bessiere@umontpellier.fr Fonction : Professeur des Universités Biographie Véronique Bessière est Professeur à l'université de Montpellier (IAE), où elle codirige

Plus en détail

Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT. Ilona Genevois & Khadim Sylla

Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT. Ilona Genevois & Khadim Sylla Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT Ilona Genevois & Khadim Sylla Summary of presentation I. Background of the project II. Implementation process of data

Plus en détail

PRE-CONFERENCE MEETING. Women in Local Authorities Leadership Positions: Approaches to Democracy, Participation, Local Development and Peace.

PRE-CONFERENCE MEETING. Women in Local Authorities Leadership Positions: Approaches to Democracy, Participation, Local Development and Peace. PRE-CONFERENCE MEETING Women in Local Authorities Leadership Positions: Approaches to Democracy, Participation, Local Development and Peace And SECOND CONFERENCE OF AFRICAN AND EUROPEAN REGIONAL AND LOCAL

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011 SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011 Agenda Eléa : qui sommes-nous? Les enjeux et défis de la Supply Chain Quelles compétences / savoirs sont-ils nécessaires? Questions - réponses Agenda Eléa :

Plus en détail

LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR. Jeudi 19 septembre 2013

LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR. Jeudi 19 septembre 2013 LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR Jeudi 19 septembre 2013 Le parc de bureau : un enjeu urbain Des défis à relever pour répondre au développement de l aire urbaine de Toulouse Évolution

Plus en détail

Participation à un projet européen de Smart Cities

Participation à un projet européen de Smart Cities Participation à un projet européen de Smart Cities DESTINATION Gaëtan Cherix Directeur Centre de Recherches Energétiques et Municipales, Martigny Georges Ohana Délégué à l énergie Services Industriels

Plus en détail

Nathalie Dumay Association Ports Locaux de la Manche

Nathalie Dumay Association Ports Locaux de la Manche Session 1: Local ports : decision making tools developed within the FLIP project A socio-economic study of the 14 ports of the APLM : aims and methodology Nathalie Dumay Association Ports Locaux de la

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

Copyright 2013, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved.

Copyright 2013, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved. 1 Les achats 2.0 Procurement Service Julien LAFORET Consultant Achats Gilles PATRIS DE BREUIL Consultant Achats François GENIN Directeur Solutions ERP EMEA 2 Safe Harbor Statement The following is intended

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

Funding Urban Infrastructure: Value Creation, Property Tax and Other Revenues Dominique Bureau

Funding Urban Infrastructure: Value Creation, Property Tax and Other Revenues Dominique Bureau Conseil économique pour le développement durable Funding Urban Infrastructure: Value Creation, Property Tax and Other Revenues Dominique Bureau Conseil économique pour le développement durable www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Vivre plus légèrement:

Vivre plus légèrement: Vivre plus légèrement: La société à 2000 watts Roland Stulz Forum International d'urbistique, Lausanne, 21.09.2006 1 Moyens dans le monde: 2000 watts / personne 2 Sur la voie de la société 2000 watts 3

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Après avoir atteint 2,38 % en novembre 2014, les taux de crédit poursuivent leur chute en décembre pour s'établir à 2,36 %, en moyenne.

Après avoir atteint 2,38 % en novembre 2014, les taux de crédit poursuivent leur chute en décembre pour s'établir à 2,36 %, en moyenne. EN BREF Après avoir atteint 2,38 % en novembre 2014, les taux de crédit poursuivent leur chute en décembre pour s'établir à 2,36 %, en moyenne. La prime d aide à la rénovation énergétique des logements

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012

Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012 Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012 Judith Gaudet, Ph.D., chercheuse Comsanté, UQAM Consultante en

Plus en détail

L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité

L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité Jean-François Conil-Lacoste, Président du Directoire Premier Cercle 2013 05 avril 2013, Paris Agenda 1. Fondamentaux

Plus en détail

Agir contre la précarité énergétique 8 janvier2013

Agir contre la précarité énergétique 8 janvier2013 Agir contre la précarité énergétique 8 janvier2013 Etat des connaissances Loïc AUBREE 1 Les dépenses d énergie des ménages en La précarité énergétique : aspects généraux La précarité énergétique en La

Plus en détail

Projet UZC Live TREE. Conférence de presse UCL 7/10/15. Benoît ROBYNS Vice Président Transition Energétique et Sociétale, Directeur Recherche HEI

Projet UZC Live TREE. Conférence de presse UCL 7/10/15. Benoît ROBYNS Vice Président Transition Energétique et Sociétale, Directeur Recherche HEI Projet UZC Live TREE Conférence de presse UCL 7/10/15 Benoît ROBYNS Vice Président Transition Energétique et Sociétale, Directeur Recherche HEI Benoit BOUREL Vice Recteur Responsabilité Sociétale d Université,

Plus en détail

Etat de la statistique officielle. Claude Lamboray STATEC

Etat de la statistique officielle. Claude Lamboray STATEC Etat de la statistique officielle Claude Lamboray STATEC Le secteur immobilier: Etat des lieux statistique et économique 30 juin 2009 1. Etat des lieux des statistiques produites par le STATEC dans le

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Appels à projets européens : Villes et Communautés intelligentes Séminaire d information Pôle Joubert 29 janvier 2015

Appels à projets européens : Villes et Communautés intelligentes Séminaire d information Pôle Joubert 29 janvier 2015 Appels à projets européens : Villes et Communautés intelligentes Séminaire d information Pôle Joubert 29 janvier 2015 Comment monter un projet européen Philippe FOURNAND pfo@algoe.fr Algoé Lyon. Siège

Plus en détail

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE MARSEILLE ECOLE DOCTORALE 355 - ESPACES, CULTURES, SOCIETES CIRTA CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHE SUR LES TERRITOIRES ET LEUR AMENAGEMENT LES NON-DITS

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

La Fondation Gold Standard: outils et gouvernance

La Fondation Gold Standard: outils et gouvernance La Fondation Gold Standard: outils et gouvernance Journée thématique: La finance carbone comme moyen d accès des plus pauvres à l énergie Jardin Tropical de Paris, 19 Octobre 2012 Contenu La Fondation

Plus en détail

DÉFIS D IMPLANTATION D DOSSIERS DE SANTÉ ÉLECTRONIQUES DSE. El Kebir Ghandour PhD Sylvie Jetté PhD Jean-Paul Fortin MD, MBA, MPH,FRCP

DÉFIS D IMPLANTATION D DOSSIERS DE SANTÉ ÉLECTRONIQUES DSE. El Kebir Ghandour PhD Sylvie Jetté PhD Jean-Paul Fortin MD, MBA, MPH,FRCP DÉFIS D IMPLANTATION D DES DOSSIERS DE SANTÉ ÉLECTRONIQUES DSE El Kebir Ghandour PhD Sylvie Jetté PhD Jean-Paul Fortin MD, MBA, MPH,FRCP Plan Déterminants des TIC DSE Définition, Avantages, Impacts du

Plus en détail

Préparer un état de l art

Préparer un état de l art Préparer un état de l art Khalil DRIRA LAAS-CNRS, Toulouse Unité de recherche ReDCAD École Nationale d ingénieurs de Sfax Étude de l état de l art? Une étude ciblée, approfondie et critique des travaux

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

Supply Chain: un regard vers le passé et un pas vers le futur

Supply Chain: un regard vers le passé et un pas vers le futur Supply Chain: un regard vers le passé et un pas vers le futur Valentina Carbone Professeur en Management de la Supply Chain et des Opérations ESCP Europe mailto: vcarbone@escpeurope.eu Agenda 1. Rôles

Plus en détail

Vincent van Steenberghe

Vincent van Steenberghe LES OUTILS D EVALUATION DES IMPACTS ECONOMIQUES DE LA TRANSITION BAS CARBONE: ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES Vincent van Steenberghe SPF Environnement- Service Changements Climatiques Congrès des Economistes

Plus en détail

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002 Département d économie politique DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS Semestre d hiver 2001-2002 Professeurs Marc Chesney et François Quittard-Pinon Séance

Plus en détail

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT SOCIETE GENERALE COMMUNICATION Entreprises & Médias COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT 28/11/2014 (SOCIAUX) 28/11/2014 P.2 QUELQUES CHIFFRES POUR COMMENCER Evolution comparée

Plus en détail

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments Brice Mallié L urgence à agir n est pas que climatique! Environnementale : 123 millions de tonnes de CO2 générées chaque année (25% du

Plus en détail

La ville et son double numérique. Gilles Gesquière. Liris/ Université Lyon 2 gilles.gesquiere@liris.cnrs.fr. http://imu.universite-lyon.

La ville et son double numérique. Gilles Gesquière. Liris/ Université Lyon 2 gilles.gesquiere@liris.cnrs.fr. http://imu.universite-lyon. La ville et son double numérique Gilles Gesquière Liris/ Université Lyon 2 gilles.gesquiere@liris.cnrs.fr Gilles Gesquière Professeur, Université Lumière Lyon 2, LIRIS Domaine de recherche Informatique

Plus en détail

BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE THERMOGRAPHIE DE VOTRE BÂTIMENT BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Les avantages de l éco-conseil Diagnostic de l efficacité énergétique de votre bâtiment Identification

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

LE LOGEMENT. Introduction

LE LOGEMENT. Introduction LE LOGEMENT Introduction Le logement est un facteur clé de la politique de lutte contre l exclusion. Aider les familles à bien vivre dans leur habitat (accès, maintien et amélioration du cadre de vie)

Plus en détail

Portrait des 15-24 ans. Les jeunes

Portrait des 15-24 ans. Les jeunes Portrait des 15-24 ans Les jeunes SOMMAIRE Introduction Un vaste champ d études 1 ère partie Portrait socio démographique 2 ème partie Portrait touristique 2 Un vaste champ d études Les 15-24 ans représentent

Plus en détail

Le marché de. l individuel. Le livre blanc. du foncier. Observatoire de l Habitat de l a-urba. atelier-débat

Le marché de. l individuel. Le livre blanc. du foncier. Observatoire de l Habitat de l a-urba. atelier-débat Le marché de Le livre blanc l individuel du foncier Observatoire de l Habitat de l a-urba atelier-débat 20 février 2013 Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs UNE ORGANISATION NATIONALE Le Syndicat

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

10301, rue Colbert, Anjou (Québec) H1J 2G5 Immeuble industriel idéal pour propriétaire occupant Industrial building ideal for owner occupant

10301, rue Colbert, Anjou (Québec) H1J 2G5 Immeuble industriel idéal pour propriétaire occupant Industrial building ideal for owner occupant 58 410 pi² ft² 10301, rue Colbert, Anjou (Québec) H1J 2G5 Immeuble industriel idéal pour propriétaire occupant Industrial building ideal for owner occupant Visite virtuelle de cette propriété : Virtual

Plus en détail

LES PRÉVISIONS SONT-ELLES UTILES/ NÉCESSAIRES À LA GESTION?

LES PRÉVISIONS SONT-ELLES UTILES/ NÉCESSAIRES À LA GESTION? www.cfamontreal.org LES PRÉVISIONS SONT-ELLES UTILES/ NÉCESSAIRES À LA GESTION? Jacques Lussier, M.Sc., Ph.D., CFA President and Chef des investissements, Chef de, Ph.D., CFA Mai 2015 QUATRE SOURCES DE

Plus en détail

ISM SCIENCES POLITIQUES Préparation aux Instituts d Etudes Politiques Ecoles de commerce Ecoles d ingénieur Université

ISM SCIENCES POLITIQUES Préparation aux Instituts d Etudes Politiques Ecoles de commerce Ecoles d ingénieur Université ISM SCIENCES POLITIQUES Préparation aux Instituts d Etudes Politiques Ecoles de commerce Ecoles d ingénieur Université SOMMAIRE Présentation Le cursus La classe de Première La classe de Terminale Modalités

Plus en détail

Veuillez communiquer avec / Please contact :

Veuillez communiquer avec / Please contact : 77 % bureau LEED 77 % office À VENDRE OU À LOUER / FOR SALE OR FOR LEASE Superficie de bureau (pi²) / Office area (ft²) 17 000 Superficie entrepôt RC (pi²) / Ground floor warehouse area (ft²) 5 039 Superficie

Plus en détail

Copyright in digital libraries. The exemple of Gallica

Copyright in digital libraries. The exemple of Gallica Copyright in digital libraries The exemple of Gallica Some principles of Copyright (in France and European Union) (1) What is protected : every intellectual and original creation Every reproduction or

Plus en détail

Bibliographie. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr

Bibliographie. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Bibliographie Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009), «Bibliographie»,

Plus en détail

SERVICES IMMOBILIERS TERREX INC. 6835, rue Bombardier Montréal (Québec) H1P 3A1 Tel: (514) 955-0000 / Fax: (514) 955-0028 www.terrex.

SERVICES IMMOBILIERS TERREX INC. 6835, rue Bombardier Montréal (Québec) H1P 3A1 Tel: (514) 955-0000 / Fax: (514) 955-0028 www.terrex. Sommaire - Summary Adresse: Address: 8875-8895 3e Croissant Quartier: District: Anjou Rue transversale: Crossroad: Ray-Lawson Superficie minimum: Minimum Area 29,520 pi² / ft² Superficie maximum: Maximum

Plus en détail

350, de la Cathédrale Rimouski (Québec)

350, de la Cathédrale Rimouski (Québec) IMMEUBLE COMMERCIAL COMMERCIAL PROPERTY 350, de la Cathédrale Rimouski (Québec) Gaston Dumont Re/Max Avant tout inc. Agent immobilier agréé Tél. : (418) 724-2002 Téléc: (418) 721-2242 CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Académie de Pharmacie 2 décembre 2015 Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Lucien Abenhaim Laser Analytica London School of Hygiene & Tropical Medicine 1 Questions Définitions

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Protection de la vie privée : les avantages de savoir versus les coûts découlant de la communication d information Juin 2009 Gayle Gorrill et

Protection de la vie privée : les avantages de savoir versus les coûts découlant de la communication d information Juin 2009 Gayle Gorrill et Protection de la vie privée : les avantages de savoir versus les coûts découlant de la communication d information Juin 2009 Gayle Gorrill et Elizabeth Denham Aperçu A) Aperçu de la protection de la vie

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Enjeux et logiques d'acteurs

Enjeux et logiques d'acteurs Direction territoriale Ouest Enjeux et logiques d'acteurs Journée Programmation urbaine Juliette MAITRE Les acteurs et leurs logiques 2 Utilisation Détention et gestion du bien Réalisation du projet Commercialisation

Plus en détail

Elaboration du PLH 2013-2019

Elaboration du PLH 2013-2019 Elaboration du PLH 2013-2019 Présentation du projet de PLH2 Communauté de Communes du Genevois Mars 2013 Programme Le PLH : qu est-ce que c est? Principales conclusions du diagnostic Objectifs quantitatifs

Plus en détail

Service Building Area. Fast food, Catering, Pastry shop Lot Size. 15 days PP/PR Accepted Lot Area Accepted Cadastre Zoning. Yes

Service Building Area. Fast food, Catering, Pastry shop Lot Size. 15 days PP/PR Accepted Lot Area Accepted Cadastre Zoning. Yes Sandra Lessard, Real Estate Broker CAPITAL RLH INC. Real Estate Agency 500, de la Montagne #806 Montréal (QC) H3C 4T6 http://www.capitalrlh.com 514-322-2146 / 514-607-3214 Fax : 514-322-2146 sandra.lessard@capitalrlh.com

Plus en détail

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE DE L OBSERVATOIRE DU SAN DE SENART VILLE AU CARRE 29 juin 2010 Présentation d une démarche d observation LA VEILLE SOCIALE ET L OBSERVATOIRE 2 Une contribution demandée aux

Plus en détail