Viser une démarche de recherche organisée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Viser une démarche de recherche organisée"

Transcription

1 Etat de l art sur les travaux portant sur les audits en Management des connaissances Ecole Centrale Paris Le 2 décembre 2009 Audit KM - Rapport intermédaire d'avancement 1

2 Viser une démarche de recherche organisée Aborder les éléments clés via un corpus d article (donnés). Identifier les dernières publications sur la thématique. Utiliser les bibliographies d articles pour remonter les courants de pensées et les sources. 9 articles lus à date 30 articles identifiés comme articles potentiels 10 articles prioritaires identifiés d'avancement 2

3 Comment caractériser un audit? Maturity Assessment Quality of Knowledge End-Users Requirement Performance Assessment Alignment with strategy Assessment Finalité Hard Thinking Perspective and Knowledge Engineering Soft Thinking Perspective and qualitative modeling Socio-Engineering Approach Ressource-based View Approach Process View (cause or process) Integration model Direct or indirect effects Méthodologie Périmètre Why do a Knowledge Audit?», Frappaolo, Koulopoulos(2000) The Information Audit : Roleand Scope, Buchanan & Gibb(2007) The Information Audit : Methodology Selection, Buchanan & Gibb(2008) The Knowledge Audit» Liebowitz, Rubenstein-Montano, McCaw, Buchwalter, Browning (2000) Firm Department (Vertically) Sector (Horizontally) Knowledge management Processes KMS / IT Tools Key success factors Robustesse General definition of what should be done Framework Tools Build on example but not use Applied on case Standards Lectures complémentaires d'avancement 3

4 Quels éléments du KM considérer pour un Audit? Long term advantage 1 st generation 2 nd generation 3 rd generation Joshi, Sarker& Sarker, 2007, Liebowitz, Ayyavoo, Nguyen, Carran& Simien, 2007] Tuomi, 2002 Finalité démarche KM KMS KSF démarche KM Organizational Culture Organization and strategy Alignment with information needed Lee & Choi, 2003 Levy et Al, 2008 Liebowitzet Al, 2000 Purpose / Strategy Organization and Tools Items Scope Evolution Alavi& Leidner, 2001 Dudezert, 2003 Hsieh, Lin & Lin, 2009 Quel Audit KM: Finalité, Périmètre, Méthodologie? d'avancement 4

5 Une typologie d audit KM basée sur la finalité comme première approche Typologie d Audit Performance Assessment Model End-User s requirement model Maturity Assessment Model Key Success Factor Model -Définir un cadre à l analyse de la performance du KM - Des approches théoriques et empiriques -Une distinction entre cadre d analyse / définition, méthode de mesure continue (tableau de bord) et méthode d audit - ICStatement, MAGIC, NIMMeasure, -Analyser les démarche KM du point de vue de l utilisateur final et de ses besoin en fonction des processus -Une approche Hard Thinking, et KnowledgeEngineering (MIKE, CommonKads, PROTEGE) - Une approche Soft Thinking(ETHIC, SSM ou Multiview) - Approche SEKAM (Socio Engineering) -Positionner la démarche KM sur une échelle de maturité, afin d anticiper les développements nécessaires -Knowledge Management Framework Assessment: Knowledge Journey - Siemens KMMM - KM Navigator Model -Analyser et déterminer la performance de l organisation relativement à l un des facteurs clé de succès -Culture : Identifier les freins au KM au sein de la culture -Qualité : Définir les bases de la qualité pour les systèmes KM, mais pas encore une méthode d audit - Dudezert& Lancini -Aviv, Levy et Hadar - Checklandet al, 1999, -Schreiber et Al, KPMG, Siemens, Hsieh, Lin & Lin, Levy, Hadar, Greenspan & Hadar, Rao & Osey- Bryson, 2007 d'avancement 5

6 Les développements à considérer Renforcer la démarche et les conclusions : La structuration proposée fait-elle sens, et semble-t-elle pertinente? La finalité des méthodologies citées a-t-elle été correctement appréhendée? Quelle est le degré d utilisation de ces méthodes? Quels sont les supports attenants? Moyens à mettre en œuvre : Identifier d autres méthodologies d audit Gagner en connaissance/maitrise des différentes méthodes citées (exemple d application), pour appréhender concrètement la démarche et les outputs. Etablir une grille de lecture plus fine, afin de valider la classification comparaison des approches. Une approche terrain, autour des méthodes utilisées par les Knowledge Manager. d'avancement 6

7 Annexes articles lus Lila Rao & Kweku-MuataOsei-Bryson(2007). Towardsdefiningdimensions of knowledgesystemsquality. Expert Systems with Applications, 33, Ping Jung Hsieh, BinshanLin & ChinhoLin (2009). The construction and application of knowledgenavigatormodel (KNM TM ): An evaluationof knowledgemanagement maturity. Expert Systems withapplications, 36, A n n e x e s IIkka Tuomi(2002). The Future of Knowledge Management. Lifelong Learning in Europe (LLinE), 7, Thomas H. Davenport, David W. De Long & Michael C. Beers(1997). Building SuccessfulKnowledgeManagement Projects. Center for Business Innovation, Ernst & Young Aurélie Dudezert& Agnès Lancini. Performance et gestion des connaissances: contribution à la construction d un cadre d analyse. Itzhak Aviv, MeiraLevy & IritHadar. Socio-Engineering KnowledgeAudit Methodology(SEKAM) for AnalysingEnd-User Requirements Meira Levy, Irit Hadar, Steven Greenspan & Ethan Hadar(2008). Knowledge Management Culture Audit: Capturing Tacit Perceptions and Barriers. Proceedingsof the FourteenthAmericasConferenceon Informations Systems, Toronto, ON, Canada, August 14 th -17 th 2008 Maryam Alavi& Dorothy E. Leidner(2001). Review: Knowledge and Knowledge Management systems: Conceptual Foundations and Research Issues. MIS Quaterly, 25, Jan Mouritsen, Heine ThorsgaardLarsen (2005). The 2 nd waveof knowledgemanagement: The management control of knowledgeresourcesthroughintellectualcapital information.management AccountingResearch, 16, d'avancement 7

8 Annexes prochaine lecture identifiée Ahn& Chang (2003), Assessing the contribution of Knowledge to Business Performance : The KP3 Methodology, Decision Support Systems, 36, Biloslavo(2007), KM Audit in a highereducationalinstitution : A case study, Knowledgeand ProcessManagement, 14, A n n e x e s Burnett, Illinggworth, Webster (2003), Knowledge Auditing and Mapping: A pragmatic Approach, Knowledge and Process Management, 11, Chen, Chen (2005), KM Performance evaluation: a decadereviewfrom1995 to 2004, JIS, 32, Hylton (2002), Measuringand valuingknowledge: roleof the knowledgeaudit, KnowledgeAudit Publication Lei & Choi (2003), KM enablers, processes, and organizational performance : an integrative view and empirical examination, JMIS, 20, Ngai, Chan (2005), Evaluation of KM Tools using AHP, Expert Systems with Applications, 29, Shin (2004). A framework for evaluating economics of KMS. Information & Management,14, Lei & Choi (2003). KM enablers, processes, and organizational performance: an integrative view and empirical examination. JMIS, 20, Liebowitz, Rubenstein-Montano, McCaw, Buchwalter, Browning (2000). The Knowledge Audit Frappaolo, Koulopoulos(2000). Why do a Knowledge Audit? d'avancement 8

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP

Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP LLP-LDV-TOI-2011-LT-0087 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2011 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Amélioration et réinstauration

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISSIONERS CONFERENCE

ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISSIONERS CONFERENCE 29e CONFÉRE INTERNATIONALE DES COMMISSAIRES À LA PROTECTION DES DONNÉES ET DE LA VIE PRIV ES ET DE LA VIE PRIVÉE E 29 th INTERNATIONAL DATA PROTECTION AND PRIVACY COMMISSIONERS CONFERE Saying what you

Plus en détail

Conditions de l'examen

Conditions de l'examen Conditions de l'examen Gestion des selon la norme ISO/CEI 20000 Consultant/Manager (IS20CM.FR) Date de publication 01-07-2010 Date de parution 01-07-2010 Résumé Groupe cible Le qualification Consultant/Manager

Plus en détail

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie Courriel : Fonction : Professeur Associé Marc ROBERT Biographie Marc ROBERT, docteur en Economie, est professeur assistant au Groupe Sup de Co Montpellier Business School où il est responsable du département

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011 SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 27 janvier 2011 Agenda Eléa : qui sommes-nous? Les enjeux et défis de la Supply Chain Quelles compétences / savoirs sont-ils nécessaires? Questions - réponses Agenda Eléa :

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de Keynote lecture, 3 rd International Seminar on Social LCA 6 th May 2013 Professor Roland Clift

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Le Bâtiment Net Zéro. Michel Tardif ing. Chef d équipe intérimaire Bâtiments. Carrefour Plein-Sud: Le retour du gros bons sen$ dans l'énergie

Le Bâtiment Net Zéro. Michel Tardif ing. Chef d équipe intérimaire Bâtiments. Carrefour Plein-Sud: Le retour du gros bons sen$ dans l'énergie Le Bâtiment Net Zéro Michel Tardif ing. Chef d équipe intérimaire Bâtiments Carrefour Plein-Sud: Le retour du gros bons sen$ dans l'énergie La vision développée à CanmetÉNERGIE Le bâtiment net-zéro au

Plus en détail

Performance et Gestion des Connaissances: Contribution à la construction d un cadre d analyse,

Performance et Gestion des Connaissances: Contribution à la construction d un cadre d analyse, Performance et Gestion des Connaissances: Contribution à la construction d un cadre d analyse, Aurélie Dudezert, Agnès Lancini To cite this version: Aurélie Dudezert, Agnès Lancini. Performance et Gestion

Plus en détail

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK ArchiMate et l architecture d entreprise Par Julien Allaire Ordre du jour Présentation du langage ArchiMate - Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK Présentation du modèle

Plus en détail

La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique

La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique La stratégie des PME influence-t-elle leur adoption des outils ERP? Une analyse empirique Résumé : L offre de logiciels intégrés auprès des petites entreprises s accroit. Cependant, l acquisition d un

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA C URRICULUM V ITAE M A R C J O U R N E A U L T, C M A, M B A École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4

Plus en détail

Daniel Henry et Marc Taillefer Québec, 2005-10-26

Daniel Henry et Marc Taillefer Québec, 2005-10-26 Daniel Henry et Marc Taillefer Québec, 2005-10-26 CMMI, Capability Maturity Model, Carnegie Mellon sont enregistrés auprès du U.S. Patent and Trademark Office par Carnegie Mellon University sm CMM Integration,

Plus en détail

Ingénierie et gestion des connaissances

Ingénierie et gestion des connaissances Master Web Intelligence ICM Option Informatique Ingénierie et gestion des connaissances Philippe BEAUNE Philippe.Beaune@emse.fr 18 novembre 2008 Passer en revue quelques idées fondatrices de l ingénierie

Plus en détail

Pourquoi? Dire quoi, à qui? Comment? Quelques exemples Un Cartoon!

Pourquoi? Dire quoi, à qui? Comment? Quelques exemples Un Cartoon! 28 Mai 2010 midis Training personnels Education étudiants Dialogue public www.nanosmile.org Yves SICARD Conseiller scientifique CEA LITEN DTNM Laboratoire de Chimie et Sécurité des Nanotechnologies Maitre

Plus en détail

Toward an eco-conceived. the case of Pat-DD

Toward an eco-conceived. the case of Pat-DD UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE Toward an eco-conceived COMPIÈGNE COSTECH socio-technical Connaissance, organisation innovation et systèmes techniques : SIC01 Emergence des acteurs innovants dans l entreprise

Plus en détail

GOUVERNANCE DES SERVICES

GOUVERNANCE DES SERVICES Depuis quelques années, le secteur financier est en pleine mutation pour créer des niches d excellence alliant meilleure performance des processus et assurance de résultat de ces même processus, et ceci

Plus en détail

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile RÉSUMÉ DE THÈSE L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile avec des estimations de deux projets sur trois peinent à donner un résultat satisfaisant (Nelson,

Plus en détail

La méthodologie DEEP CITY ou comment le souterrain peut rendre service à la ville

La méthodologie DEEP CITY ou comment le souterrain peut rendre service à la ville Association Ecoparc La méthodologie DEEP CITY ou comment le souterrain peut rendre service à la ville Prof. Aurèle Parriaux Directeur du projet DEEP CITY EPFL - École polytechnique fédérale de Lausanne

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2008-2009 ULB 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003

Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003 Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003 Les membres fondateurs du Groupe de recherche sur la rétention et la fidélisation des ressources humaines dans l industrie des services

Plus en détail

Demand2Plan en un coup d œil Demand2Plan produit une epertise en génie industriel et gestion des affaires avec une spécialisation sur la gestion de la demande et la planification d entreprise Notre offre

Plus en détail

Programme Bachelor Semestre d automne 2015

Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Catalogue de cours Droit International p. 2 International Marketing p. 3 Business Development Strategy p. 4 Analyse & Gestion Financière p. 5 Business Games I

Plus en détail

Projet. Présentation du projet. Performance in Relationships Adapted to extended Innovation with Suppliers. Coordinateur du Projet

Projet. Présentation du projet. Performance in Relationships Adapted to extended Innovation with Suppliers. Coordinateur du Projet Projet Performance in Relationships Adapted to extended Innovation with Suppliers Praxis (nf, d'origine grec), signifiant action, désigne l'ensemble des activités humaines susceptibles de transformer le

Plus en détail

Academic Publications

Academic Publications Education Laurent Bourgeon Teaching Associate Professor, Department Academic Director : " Operational Program" and " International Operational Program" (Executive Education) Doctorat en Sciences de Gestion

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

SEMINAIRE DE L IFE. Un système de management environnemental basé sur ISO 14001. Presenté par Manoj Vaghjee

SEMINAIRE DE L IFE. Un système de management environnemental basé sur ISO 14001. Presenté par Manoj Vaghjee SEMINAIRE DE L IFE Un système de management environnemental basé sur ISO 14001 Presenté par Manoj Vaghjee Qu est-ce que l Environnement? INTRODUCTION - ISO 14001 Pourquoi le management environnemental?

Plus en détail

A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM

A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM A GLOBAL VISION OF INFORMATION SYSTEM Camille ROSENTHAL-SABROUX Professor University Paris Dauphine Tél. : 01 44 05 47 24 Fax : 01 44 05 40 91 sabroux@lamsade.dauphine.fr http://www.lamsade.dauphine.fr

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

Une approche dirigée par les modèles pour le Management de la Continuité d Activité pour la Prise en Charge à Domicile

Une approche dirigée par les modèles pour le Management de la Continuité d Activité pour la Prise en Charge à Domicile 29-30 Mars 2012 16 es Journées STP -Session EASYDIM Ecole des mines d Albi Une approche dirigée par les modèles pour le Management de la Continuité d Activité pour la Prise en Charge à Domicile Olfa Rejeb

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 30 mars 2011

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 30 mars 2011 SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Eléa 30 mars 2011 Agenda Généralités sur les systèmes d information logistique Les opérations logistiques Les SI logistiques, du pilotage (long terme) à l informatique industrielle

Plus en détail

Noa Aharony, Ph.D. Department of Information Science Bar-Ilan University Ramat Gan, Israel E-mail: Noa.Aharony[at]biu.ac.il

Noa Aharony, Ph.D. Department of Information Science Bar-Ilan University Ramat Gan, Israel E-mail: Noa.Aharony[at]biu.ac.il http://conference.ifla.org/ifla78 Date submitted: 4 September 2012 L attitude des bibliothécaires envers les services mobiles Noa Aharony, Ph.D. Department of Information Science Bar-Ilan University Ramat

Plus en détail

Gouvernance IT : par où commencer? Hubert Lalanne DE, Chief Architect for Industries IBM Software France

Gouvernance IT : par où commencer? Hubert Lalanne DE, Chief Architect for Industries IBM Software France Conférence IDC Gouvernance IT - Paris 6 Avril 2011 Gouvernance IT : par où commencer? Hubert Lalanne DE, Chief Architect for Industries IBM Software France 2011 IBM Corporation Quels sont les ingrédients

Plus en détail

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin 1 ENQUETE ENTREPRISES ET TIC 2008 : TIC ET INNOVATION : LE CAS DES PME BRETONNES Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin Ces dix dernières années, la majorité des entreprises a massivement investi

Plus en détail

La mise en œuvre d un programme de conformité

La mise en œuvre d un programme de conformité La mise en œuvre d un programme de conformité culture française vs culture allemande? Amrei Chaussat-Augustin Group Deputy General Counsel Compliance Legal & General Matters 13/03/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 Pourquoi sommes- nous ici? Étudiantes au doctorat, bourse

Plus en détail

CASTOR. CO 2, from Capture to Storage. An Integrated Project

CASTOR. CO 2, from Capture to Storage. An Integrated Project CASTOR CO 2, from Capture to Storage An Integrated Project Permettre la capture et le stockage géologique de 10% des émissions européennes de CO 2 (30% des émissions des grosses installations industrielles

Plus en détail

Performance Management Systems

Performance Management Systems Master en ingénieur de gestion Performance Management Systems Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion Introduction La finalité spécialisée Performance Management Systems intéressera en

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail

CV FORMAT AACSB. Romain GANDIA. Assistant Professor INSEEC Alpes-Savoie Savoie Technolac 12 avenue du lac d Annecy F - 73381 Le Bourget du lac Cedex

CV FORMAT AACSB. Romain GANDIA. Assistant Professor INSEEC Alpes-Savoie Savoie Technolac 12 avenue du lac d Annecy F - 73381 Le Bourget du lac Cedex CV FORMAT AACSB Romain GANDIA Assistant Professor INSEEC Alpes-Savoie Savoie Technolac 12 avenue du lac d Annecy F - 73381 Le Bourget du lac Cedex +33 4 79 25 37 07 rgandia@inseec.com Romain GANDIA is

Plus en détail

Parcours MEM à l international

Parcours MEM à l international Parcours MEM à l international Réunion d information du 27 janvier 2015 http://www.mastermanagement.dauphine.fr/ Les parcours MEM Cours de tronc commun au premier semestre Gestion d équipes et leadership

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015 Introduction talk Philippe Gradt Grenoble, March 6th 2015 Introduction Invention Innovation Market validation is key. 1 Introduction Invention Innovation Market validation is key How to turn a product

Plus en détail

Cycle de vie d une méthode analytique

Cycle de vie d une méthode analytique 44 ème Congrès International SFSTP 6 et 7 juin 2012 LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE LA QUALITE PRODUIT Apports du «Quality by Design» et retours d expériences Cycle de vie d une méthode analytique

Plus en détail

Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012

Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012 The Canadian Association of Immersion Teachers DELF Symposium Calgary, January 19, 2012 Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012 Round Table

Plus en détail

CLUVA WORKSHOP ON ECOLOGICAL ASSESSMENT OF UMT s 21 st -28 th April in Freising-Munich

CLUVA WORKSHOP ON ECOLOGICAL ASSESSMENT OF UMT s 21 st -28 th April in Freising-Munich PROGRAMME Saturday 21 st April - Arrival Sunday 22 nd City excursion, including of Munich s Urban Morphology Types Monday 23 rd April Introduction and update on Task 2.2 work to date on characterizing

Plus en détail

Présentation du 8 octobre 2010 Wagralim

Présentation du 8 octobre 2010 Wagralim Présentation du 8 octobre 2010 Wagralim Structure InnovaTech pour Innovation Technologique ASBL créée en 2001 Active de 2002 à 2008 sur le Hainaut (CeRDT) Active depuis 2008 sur toute la Wallonie Financée

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Program Vision sûreté

Program Vision sûreté Program Vision sûreté Security innovation for passenger screening French Civil aviation authority (DGAC) Air Transport Directorate Security and Defence subdirectorate (SRD) François Dubuisson Civil aviation

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Table of Contents. Patent ambush in the US and the EU : How wide is the gap?

Table of Contents. Patent ambush in the US and the EU : How wide is the gap? Table of Contents PART I Patent ambush in the US and the EU : How wide is the gap? I the economics of patent ambush... 13 I. Introduction... 13 II. The U.S. patent system and its flaws... 14 III. Competition

Plus en détail

Cyber Security An Insurer Perspective. Québec, April 29, 2015

Cyber Security An Insurer Perspective. Québec, April 29, 2015 Cyber Security An Insurer Perspective Québec, April 29, 2015 About me Kevvie Fowler, GCFA Gold, CISSP Partner, Advisory Services KPMG Canada Bay Adelaide Centre 333 Bay Street Suite 4600 Toronto, ON SANS

Plus en détail

Ce que la recherche nous apprend sur les bureaux de projet (BdP)

Ce que la recherche nous apprend sur les bureaux de projet (BdP) Ce que la recherche nous apprend sur les bureaux de projet (BdP) Monique Aubry et Brian Hobbs Conférence de la Chaire Le 23 avril 2009 Agenda 2 Introduction 1. Les caractéristiques d un Bureau de projet

Plus en détail

Évaluation des réseaux: réflexion sur certains enjeux et certaines pratiques

Évaluation des réseaux: réflexion sur certains enjeux et certaines pratiques Évaluation des réseaux: réflexion sur certains enjeux et certaines pratiques Mathieu Ouimet Département de science politique Université Laval & Centre de recherche du CHUQ & Application des connaissances

Plus en détail

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Colloque 2005 de la Sécurité des Systèmes d Information Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Mercredi 7 décembre 2005 Du contrôle

Plus en détail

Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI

Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI 1. Mise en contexte

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

La croissance des entreprises : nouvel enjeu pour le management?

La croissance des entreprises : nouvel enjeu pour le management? APPEL À CONTRIBUTIONS REVUE INTERNATIONALE PME La croissance des entreprises : nouvel enjeu pour le management? Rédacteurs invités Karim Messeghem, Professeur, Université Montpellier 1 Didier Chabaud,

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

GEIDE MSS /IGSS. The electronic document management system shared by the Luxembourg

GEIDE MSS /IGSS. The electronic document management system shared by the Luxembourg GEIDE MSS /IGSS The electronic document management system shared by the Luxembourg Social Security Ministry and IGSS Introduction: The administrative context IGSS missions Legal and international affairs

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

ASIQ Le développement d applications d affaires sécuritaires: mission possible

ASIQ Le développement d applications d affaires sécuritaires: mission possible ASIQ Le développement d applications d affaires sécuritaires: mission possible Québec, 16 novembre 2011 Par: Alain Levesque Objectifs de la présentation À la fin de la présentation, concernant le développement

Plus en détail

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Évaluation du Risque d Inondation dans la Démarcation Hydrographique de Congrès SHF, Evénements extrêmes fluviaux et maritimes, Paris, 1-2 février

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

2008 Ph.D. University of Bordeaux 4, with Highest Honors. 2003 M. Phil. in Management Sciences, University of Bordeaux 4, with Honors.

2008 Ph.D. University of Bordeaux 4, with Highest Honors. 2003 M. Phil. in Management Sciences, University of Bordeaux 4, with Honors. Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Associate Professor KEDGE Business School hubert.tchakoute@kedgebs.com PROFESSIONAL: +33 556 84 55 67 EDUCATION 2015 Qualification to Supervise Ph.D. (HDR: Habilitation à Diriger

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

L outsourcing des RH, opportunité ou menace?

L outsourcing des RH, opportunité ou menace? L outsourcing des RH, opportunité ou menace? Prof. Dr.Luc Sels Full Professor Research Centre for Organization Studies Vice-doyen de la Faculté des Sciences Economiques et des Sciences Economiques Appliquées

Plus en détail

SIO-66085 Stratégies d affaires électroniques. Section à distance via Internet (Z1) Syllabus du cours. Hiver 2006

SIO-66085 Stratégies d affaires électroniques. Section à distance via Internet (Z1) Syllabus du cours. Hiver 2006 SIO-66085 Stratégies d affaires électroniques Section à distance via Internet (Z1) Syllabus du cours Hiver 2006 François Bergeron, 2005 1 Sommaire Objectif général du cours 3 Objectifs spécifiques 3 Pédagogie

Plus en détail

Quelle approche pour évaluer les résultats d'un projet d enseignement à distance?

Quelle approche pour évaluer les résultats d'un projet d enseignement à distance? Quelle approche pour évaluer les résultats d'un projet d enseignement à distance? Jean-Marie Dujardin Séverine Maron HEC - Ecole de Gestion de l Université de Liège Rue Louvrex 14 B-4000 LIEGE Belgique

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Doctorat en administration des affaires février 2015 Concentration comptabilité Université Laval, Québec, Canada

Doctorat en administration des affaires février 2015 Concentration comptabilité Université Laval, Québec, Canada CLAIRE-FRANCE PICARD, PH.D., CPA, CA Professeure adjointe, École de comptabilité Faculté des sciences de l administration, Université Laval 2325 de la Terrasse, Québec G1V 0A6 claire-france.picard@fsa.ulaval.ca

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium

Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium Change Saturation: Have You Reached It and How to Manage It APEX Symposium Presented by Pierre Rochon Senior Advisor for Executives APEX Objectifs de la séance 1. Comprendre en quoi consiste la saturation

Plus en détail

Le projet SOX chez Alcatel

Le projet SOX chez Alcatel Le projet SO chez Alcatel Forum CERT-IST, 08/06/2006 Présentation SO Page 2 Qu est-ce que SO? Le projet SO Le champ d application L organisation Le déroulement La vie après SO La Loi Sarbanes-Oxley Page

Plus en détail

and Evaluation Fred Dervin / Eija Suomela-Salmi (eds./éds.) Assessing Language and (Inter-)Cultural Competences

and Evaluation Fred Dervin / Eija Suomela-Salmi (eds./éds.) Assessing Language and (Inter-)Cultural Competences LTE 19 L évaluation est un phénomène multiforme et omniprésent dans l enseignement supérieur. Ce volume collectif propose un large éventail d articles, qui passent en revue les pratiques d évaluation en

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Innovateur avec succès - des affaires prospères - Pratiques d'innovation efficace pour les PME du secteur moderne PME sector

Innovateur avec succès - des affaires prospères - Pratiques d'innovation efficace pour les PME du secteur moderne PME sector Innovateur avec succès - des affaires prospères - Pratiques d'innovation efficace pour les PME du secteur moderne PME sector 2010-1-SK1-LEO05-01564 1 01564) Information sur le projet Titre: Code Projet:

Plus en détail

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah Forum AMOA ADN Ouest Présentation du BABOK 31 Mars 2013 Nadia Nadah Ce qu est le BABOK Ce que n est pas le BABOK Définition de la BA - BABOK version 2 Le processus de Business Analysis La structure du

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Programme de travail européen CEN BT WG 215 BIM / CEN TC BIM Claude Dumoulin Commission AFNOR PPBIM, Bouygues Travaux Publics CEN BT WG 215 BIM

Programme de travail européen CEN BT WG 215 BIM / CEN TC BIM Claude Dumoulin Commission AFNOR PPBIM, Bouygues Travaux Publics CEN BT WG 215 BIM Programme de travail européen / CEN TC BIM Claude Dumoulin Commission AFNOR PPBIM, Bouygues Travaux Publics 1 CEN Le Comité Européen de Normalisation(CEN) : réunit les Organisations Nationales de Normalisation

Plus en détail

Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100

Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100 EUROPEAN COMMISSION Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100 MEDA - ISIIMM Institutional and Social innovations in Irrigation Mediterranean Management (Innovations

Plus en détail

MSF OCB PÔLE URGENCE CONGO

MSF OCB PÔLE URGENCE CONGO MSF OCB PÔLE URGENCE CONGO How to link medical data management to geographic Information System? Comment lier la gestion des données médicales à un système d information géographique? The mission of PUC

Plus en détail

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Macroscope et l'analyse d'affaires Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Avis Avis d intention Ce document a pour but de partager des éléments de vision et d intentions de Fujitsu quant

Plus en détail

Comment (dé)montrer la valeur ajoutée des formations en leadership et aptitudes commerciales?

Comment (dé)montrer la valeur ajoutée des formations en leadership et aptitudes commerciales? Chaire laborh en Management Humain et Transformations du Travail Rapport de recherche, vol.4 (4) Comment (dé)montrer la valeur ajoutée des formations en leadership et aptitudes commerciales? Rapport empirique

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Cote moyenne de l efficacité du travail de l équipe fondée sur les facteurs suivants : vision; participation ouverte; orientation

Plus en détail

Anne-Sophie FERNANDEZ

Anne-Sophie FERNANDEZ Anne-Sophie FERNANDEZ Courriel : Anne-sophie.fernandez@umontpellier.fr Fonction : Maître de conférences Biographie Anne-Sophie FERNANDEZ est Maître de Conférences au sein de l Université de Montpellier.

Plus en détail

La méthode Praxeme : une nouvelle approche de l Architecture d Entreprise

La méthode Praxeme : une nouvelle approche de l Architecture d Entreprise La méthode Praxeme : une nouvelle approche de l Architecture d Entreprise De la persistance des règles métier et des indicateurs de performance à travers la transformation des modèles Thierry Biard 1,

Plus en détail