INASTI. Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INASTI. Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée)"

Transcription

1 INASTI Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée)

2 INASTI A. Les services opérationnels B. Dépistage des travailleurs indépendants C. Perception des cotisations

3 A. Les services opérationnels 1. Obligations (VOB) 2. Inspection (INS) 3. Caisse nationale auxiliaire (CNH) 4. Pensions (PEN) 5. Sociétés (SOV)

4 A. Les services opérationnels Institut national d assurances sociales pour travailleurs indépendants = Organisme public fédéral qui supervise la sécurité sociale des travailleurs indépendants. Nous sommes une institution publique de sécurité sociale qui veille aux intérêts des travailleurs indépendants et qui se charge de leur statut social. L INASTI comprend différents services : Services opérationnels : Obligations, Inspection, Pensions, Caisse nationale auxiliaire, Sociétés Services de support : Service juridique, Répertoire (Gestion des données), Ressources humaines, Logistique, IT, Communication, Service de traduction,

5 1. Obligations Déterminer l obligation d assurance (assujettissement) Voir plus loin dans la présentation Assimiler certaines périodes de non-activité à des périodes d activité Quelles périodes? Maladies, Études, Service militaire, assurance continuée Remettre les majorations et intérêts en cas de retard de paiement Quand? Cas dignes d intérêt, de bonne foi, force majeure Également: obligation d information, lutte contre la fraude sociale, affaires internationales

6 2. Inspection Examine les éléments et rassemble les informations pour l INASTI et les caisses d assurances sociales (privées) Lutte contre la fraude sociale Obligation d information Travaille principalement pour notre service Obligations

7 3. Caisse nationale auxiliaire Gestion du compte du travailleur indépendant Calcule les cotisations Perçoit les cotisations (volontaires ou obligatoires) afin de s assurer que le travailleur indépendant a une couverture sociale Informe le travailleur indépendant de ses droits Allocations sociales Allocations familiales Allocations de maternité/d adoption Assurance maladie Assurance faillite Obligation d information

8 4. Pensions Examen de la pension Pension de retraite Pension de survie Pension de conjoint divorcé Pension inconditionnelle Notification de la décision Obligation d information

9 5. Sociétés Si vous travaillez pour une société, cette dernière sera également soumise à un certain nombre d obligations au niveau de la sécurité sociale. Elle doit s affilier à une caisse d assurances sociales et doit verser une cotisation à charge des sociétés (cotisation de solidarité dans le système de sécurité sociale des travailleurs indépendants). Le service Sociétés dépiste les sociétés qui ne sont pas affiliées et perçoit les cotisations. L administrateur d une société est considéré comme un travailleur indépendant. Par conséquent, il est également tenu de payer des cotisations. Lorsqu une société participe à la gestion en tant qu entité juridique, un représentant (personne physique) de cette entité juridique doit être désigné comme représentant du mandat de gestion.

10 B. Dépistage des travailleurs indépendants Qui? Droits et devoirs Source Moyens Workflow

11 Qui? Un travailleur indépendant est une personne physique qui exerce une activité profesionnelle sans être liée par un contrat d emploi ou par un statut (critère social) Un travailleur indépendant est une personne physique qui perçoit des revenus indépendants (critère revenu réfutable)

12 Qui? 3 types spéciaux de travailleurs indépendants : Aidant indépendant : aide ou remplace un travailleur indépendant (sans contrat d emploi) Conjoint aidant d un travailleur indépendant Directeur ou chef d entreprise ou administrateur d une société. Il n y a aucune cotisation spécifique aux directeurs/chefs d entreprise/administrateurs. Les cotisations sont fixées de la même manière que celles d un travailleur indépendant ordinaire. La société et les responsables mandatés sont solidairement responsables.

13 Qui? Statut spécifique : Activité indépendante principale / activité indépendante complémentaire Cela dépend : si le travailleur indépendant exerce une autre activité principale (en tant que salarié ou fonctionnaire) et si cette activité est exercée, au moins, à temps partiel (ou 60% pour fonctionnaire)

14 Droits et devoirs Devoirs Affiliation à une caisse d assurances sociales (privée ou publique) Affiliation à une mutualité Payer des cotisations Droits Allocations familiales Allocations de maternité/d adoption Assurance maladie Assurance faillite

15 Source Durant une enquête en cours, l INASTI découvre des éléments indiquant qu une personne exerce une activité indépendante L INASTI reçoit une preuve ou, du moins, des éléments (autres institutions publiques, personnes privées, ) faisant apparaître qu une personne exerce une activité indépendante L INASTI reçoit principalement des données de l organisme public des finances Critère revenu. Ces données contiennent tous les revenus indépendants.

16 Source Ces revenus sont répartis, sous forme électronique, entre : les personnes affiliées à une caisse d assurances sociales (leur devoir est rempli). Les revenus sont distribués (automatiquement) aux caisses d assurances sociales (privées ou Caisse nationale auxiliaire) où les cotisations sont calculées. les personnes non affiliées à une caisse d assurances sociales (leur devoir n est pas rempli). On lance automatiquement une mission.

17 Moyens Dossier électronique provenant du SPF Finances et contenant tous les éléments requis (qui, numéro d identification, montant, type de revenu, ) Notre logiciel partage les revenus (voir pièce jointe Workflow) Les revenus sans affiliation sont traités. Certains revenus reçoivent automatiquement une décision Pas obligatoire d être assuré (par exemple administrativement non assujetti ). Les autres reçoivent une mission dans notre e-dossier

18 Workflow Déterminer un collaborateur Le collaborateur vérifie nos bases de données électroniques À ce stade, le collaborateur décide si nous disposons d assez d éléments pour arriver à cette décision Pas obligatoire d être assuré Dans le cas contraire, le collaborateur entame une communication avec la personne même, d autres institutions publiques, d autres sociétés privées,... Dans ce cadre, le collaborateur peut faire appel à notre Inspection. Il recevra soit une communication soit des résultats de l inspection. À ce stade, le collaborateur décide si nous disposons d assez d éléments pour arriver à cette décision Pas obligatoire d être assuré. La personne en question peut également décider de s affilier volontairement.

19 Workflow Si ce n est pas le cas, le collaborateur envoie une sommation. Une réponse peut donner lieu à une nouvelle enquête, ou à une affiliation volontaire. S il n y a aucune réponse dans les 30 jours, le collaborateur envoie la mise en demeure. Une réponse peut donner lieu à une nouvelle enquête, ou à une affiliation volontaire. S il n y a aucune réponse dans les 30 jours, la personne en question doit s affilier (obligatoirement) à la Caisse nationale auxiliaire qui aura le rôle de caisse d assurances sociales.

20 Workflow Conclusion: La mission du service Obligations s arrête ici. Important: le critère sociologique prévaut toujours sur le critère du revenu. Bien que le critère du revenu soit notre source ultime, le travailleur indépendant peut prouver, par le biais du workflow, que le critère sociologique ne peut être appliqué.

21 Extra: Aspects internationaux Législation européenne : activité exercée dans 2 pays payer cotisations dans 1 pays En dehors de l EU, possibilité d un accord bilatéral, par exemple Inde/Corée du Sud Aucun accord: activité dans 2 pays payer cotisations dans 2 pays

22 C. Perception des cotisations Membres de la Caisse nationale auxiliaire Calcul des cotisations Catégories Paiements Aucun paiement Allocations sociales

23 Membres de la Caisse nationale auxiliaire Lorsque le travailleur indépendant doit s affilier à la Caisse nationale auxiliaire, le service VOB (Obligations) nous envoie le dossier ainsi qu un résumé des principaux éléments. Personnes qui réagissent à la sommation et qui souhaitent s affilier volontairement à notre caisse. Personnes qui se lancent en tant que travailleur indépendant et qui choisissent immédiatement notre caisse. Ils ont l obligation légale de signaler, volontairement et dès que possible, tous les changements de statut profesionnel ou familial et le devoir de signer un transfert d actifs de l entreprise.

24 Calcul des cotisations Décision prise par le SPF Sécurité Sociale au début de chaque année. Grâce au premier avis d échéance, chaque membre reçoit le détail du calcul. Basées sur les revenus indépendants 3 premières années civiles complètes d affiliation: calculées sur les revenus des mêmes années commençant par des cotisations provisoires qui sont régularisées lorsque l administration fiscale nous envoie les revenus exacts. À partir de la 4ème année: calculées sur les revenus d il y a trois ans (réévaluation de l index). De plus : frais administratifs.

25 Catégories 22% Min si < si < = complémentaire si < Activité principale versus activité complémentaire Activité principale: seulement les revenus indépendants Activité complémentaire: employé pour au moins 50% ou 60% en tant que professeur Catégories spéciales Art 37: être travailleur indépendant à titre principal mais payer des cotisations pour une activité complémentaire Pensionnés Avant 65 ans avec une pension normale Avant 65 ans avec une pension de survie Après 65 ans avec une pension Après 65 ans sans pension Conjoints aidants Max Max Max 0 si < % de l activité principale

26 Paiements Chaque trimestre un avis d échéance. Aucun paiement avant la fin de chaque trimestre : Intérêts de 3% chaque trimestre et un intérêt annuel de 7% (une seule fois). Les rappels seront envoyés au trimestre suivant. Ils sont envoyés, une fois par an, par lettre recommandée pour interrompre le délai de prescription. Lorsqu une année civile entière est payée, nous envoyons une attestation fiscale au travailleur indépendant pour la déduire de ses contributions fiscales.

27 Aucun paiement Enquête sur la situation financière du travailleur indépendant par nos inspecteurs, plusieurs bases de données, contacts avec d autres institutions/ la personne même, Propose: Art 48: ne pas payer les intérêts (remise) La Commission: ne pas payer toutes les cotisations d une année entière (aucun droit à pension) (dispense) Plan comprenant des paiements mensuels Prime de crise Assurance faillite S il n a pas une bonne situation financière (de nombreuses dettes, âgé, faillite, sans travail, ), nous pouvons envisager de déclarer la dette irrécouvrable.

28 Aucun paiement S il n a pas une mauvaise situation financière, mais qu il refuse de payer ou ne veut pas payer : aller devant les tribunaux ou contacter la société en cas de cotisation obligatoire. S il n a jamais donné de réponse : notification signifiée par l huissier et ce dernier récoltera l argent, lui-même, par tous les moyens (contrainte). S il proteste : citation à comparaître et l avocat s en chargera au tribunal, pour obtenir une décision. Si le travailleur indépendant fait fi du jugement, nous demandons à l huissier de se charger de l affaire et de récolter l argent, en utilisant même la saisie sur salaire, les hypothèques judiciaires, l immobilier, (base de données de la notification sociale par huissiers et notaires qui ont le devoir, entre autres, de signer la vente d immobilier). Si le travailleur indépendant est l administrateur d une société ou un chef d entreprise, nous pouvons demander, légalement, à la société de payer les dettes (dues à plusieurs passifs) de son gérant.

29 Allocations sociales Assurance maladie : les cotisations que nous demandons servent, en partie, à payer l assurance maladie à la mutualité pour la consultation d un docteur et les soins médicaux lors d un séjour à l hôpital. Incapacité/invalidité : assimilation d une période de maladie (permanente) à une période d activité. Assurance faillite : 12 mois après la date de la faillite, une allocation de ± 1000 par mois.

30 Allocations sociales Prestations familiales Allocations de maternité: Une allocation de maternité versée par la mutualité pendant 8 semaines. Une allocation de maternité pour le nouveau-né. Titres services papier gratuits : une personne aide le travailleur indépendant à trouver un meilleur équilibre entre sa vie profesionnelle et sa vie privée pendant 8 mois. Allocations familiales (jusque 18/25 ans): Allocations familiales ordinaires. Allocations familiales majorées: enfants handicapés ou enfants de travailleurs indépendants handicapés, parents isolés. Supplément d âge (à 6, 12, et 18 ans). Complément annuel aux allocations familiales (prime scolaire). Allocations d adoption

31 Allocations sociales Assurance continuée : mettre fin à l activité de travailleur indépendant mais continuer à payer des cotisations pendant une période limitée. Congés payés pour aider un membre de la famille malade (± 2000 au total). Pension : elle peut provenir en partie du régime des travailleurs indépendants et en partie du régime des travailleurs salariés. Pension de retraite. Pension de survie. Pension du conjoint divorcé.

32 Contacts Hubert De Clercq téléphone: Marina Geeraert téléphone: Kathleen De Geyter téléphone:

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

Notre engagement de service

Notre engagement de service Heures d ouverture Lundi 8.30-12h 13-16h Mardi 8.30-12h 13-16h Mercredi 8.30-12h Jeudi 8.30-12h 13-16h Vendredi 8.30-12h Ou sur rendez-vous en dehors des heures d ouverture Notre engagement de service

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/15/152 DÉLIBÉRATION N 15/011 DU 3 MARS 2015, MODIFIÉE LE 1 ER SEPTEMBRE 2015, RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/13/128 DÉLIBÉRATION N 13/058 DU 4 JUIN 2013 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL ENTRE L INSTITUT

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/15/029 DÉLIBÉRATION N 15/011 DU 3 MARS 2015 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR SIGEDIS

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/118 DÉLIBÉRATION N 14/063 DU 2 SEPTEMBRE 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L

Plus en détail

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée INDEPENDANT Table des matières 1. Principe de base 2 2. Adaptation des cotisations sociales 2 3. Régularisation 4 4. Calcul au prorata pour

Plus en détail

Information sur le conjoint(e) aidant(e)

Information sur le conjoint(e) aidant(e) Information sur le conjoint(e) aidant(e) DEPUIS LE 1 JUILLET 2005 TOUT(E)S LES CONJOINT(E)S AIDANTE(S) DOIVENT OBLIGATOIREMENT ETRE ASSUJETTIS AU 'MAXI-STATUT' DU STATUT SOCIAL DES INDEPENDANTS. ILS CREENT

Plus en détail

La demande de dispense de cotisations sociales

La demande de dispense de cotisations sociales La demande de dispense de cotisations sociales 012 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement

Plus en détail

27/02/2013. de l indépendant STATUT SOCIAL CONTENU CONTENU

27/02/2013. de l indépendant STATUT SOCIAL CONTENU CONTENU STATUT SOCIAL de l indépendant 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Obligation d affiliation Payer des cotisations sociales Activité indépendante en Belgique Activité professionnelle à l étranger Activité complémentaire

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants SPF Sécurité Sociale DG Indépendants NOTE CONCERNANT LE NOUVEAU STATUT DES CONJOINTS AIDANTS Depuis le 1er juillet 2005 les conjoints aidants doivent s'affilier au statut social complet (maxi-statut).

Plus en détail

IndependentActivity (mutations des travailleurs indépendants) Table des matières

IndependentActivity (mutations des travailleurs indépendants) Table des matières IndependentActivity (mutations des travailleurs indépendants) Table des matières 1) Introduction... 2 2) Législation... 2 3) Historique... 2 4) Qui utilise le service? Pour qui et vers qui? Et dans quel

Plus en détail

SOUTIEN À LA BONNE GOUVERNANCE

SOUTIEN À LA BONNE GOUVERNANCE O1 SOUTIEN À LA BONNE GOUVERNANCE 1.1. Les Institutions publiques de la Sécurité sociale IPSS ORGANISMES PAYEURS/ASSUREURS 1.1.1. Brève présentation du rôle des IPSS La gestion de la sécurité sociale belge

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Recettes de capital 0 0 0 0 3.232

Recettes de capital 0 0 0 0 3.232 1. Commentaire La période 2002-2006 A. Evolution du résultat budgétaire (en milliers d'euros) 2002 2003 2004 2005 2006 Recettes courantes de l'inasti - Gestion globale (1) 3.498.890 3.550.777 3.712.353

Plus en détail

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS I MAJ.1.04 S O M M A I R E A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS C AGIRC - RÉGIME DES CADRES ET ASSIMILÉS D ACCORDS ET RÈGLES COMMUNES

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Emmanuelle DUPEUX LOTTERI Consultant Droit social Infodoc experts Sommaire Les différents statuts Statut du dirigeant et droit du travail Statut du dirigeant et protection

Plus en détail

Charte du cotisant. contrôlé

Charte du cotisant. contrôlé Charte du cotisant contrôlé Le mot du directeur Vous avez été informé de la visite de l un de nos inspecteurs dans le cadre d un contrôle. La CRPCEN s engage, par la présente charte, à vous informer sur

Plus en détail

À conserver Réforme des cotisations sociales à partir de 2015

À conserver Réforme des cotisations sociales à partir de 2015 À conserver Réforme des cotisations sociales à partir de 2015 Quel en sera l impact pour vous? 2 Table des matières En résumé 3 Sur quels revenus payez-vous des cotisations provisoires? 4 Quels choix s

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCES SOCIALES POUR TRAVAILLEURS INDEPENDANTS place Jean Jacobs 6-1000 BRUXELLES COTISATIONS POUR L ANNEE 2015

INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCES SOCIALES POUR TRAVAILLEURS INDEPENDANTS place Jean Jacobs 6-1000 BRUXELLES COTISATIONS POUR L ANNEE 2015 INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCES SOCIALES POUR TRAVAILLEURS INDEPENDANTS place Jean Jacobs 6-1 BRUXELLES COTISATIONS POUR L ANNEE 215 PRINCIPALES CATEGORIES D ASSUJETTIS Année de référence 212 - Coefficient

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités «Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités Version du 11/06/2015 Plan I. Règles de base Droit aux indemnités Déclaration de l incapacité de

Plus en détail

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia. Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.be Demander un supplément PROVISOIRE aux allocations familiales Ce formulaire

Plus en détail

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Flash du RSI Bretagne aux experts comptables Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 15 décembre 2014 l

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

Conseils & Accompagnement

Conseils & Accompagnement Conseils & Accompagnement Se lancer comme indépendant en personne physique ou en société? Aidez-vous de notre tableau comparatif pour prendre votre décision. N'hésitez pas à contacter nos conseillers pour

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite Important : ce formulaire est réservé aux personnels

Plus en détail

LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS.

LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS. LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS. Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale

Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale La sécurité sociale en Belgique et l assurabilité Version du 28/04/2015 Version du 28/04/2015 1 PARTIE 1 : La sécurité sociale en Belgique

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19. Introduction... 15

Sommaire. 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19. Introduction... 15 Sommaire Introduction... 15 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19 Chapitre 1 : Qu est-ce qu un travailleur non salarié?... 21 Les différentes catégories de travailleurs indépendants...

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE Introduction L assurance obligatoire soins de santé et indemnités est une branche de la sécurité sociale à côté des branches relatives aux: - accidents de travail et

Plus en détail

Les pensions du secteur public en perspective. Que nous apporte le futur?

Les pensions du secteur public en perspective. Que nous apporte le futur? Les pensions du secteur public en perspective Que nous apporte le futur? LA RÉFORME DES PENSIONS En quoi est-ce que la réforme des pensions a complexifié l attribution, le calcul et la gestion des pensions?

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 2 - L'assurabilité. Plan A INSCRIPTION 1. Qui peut-être inscrit comme titulaire? 2. Qui peut être inscrit comme

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un Madame, Monsieur, Ce formulaire vous permet, si vous habitez avec votre famille en Belgique, de demander un PROVISOIRE aux allocations familiales en tant que : - Chômeur de longue durée (minimum 6 mois)

Plus en détail

LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX. Luigi Mendola

LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX. Luigi Mendola LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX Luigi Mendola TABLE DES MATIÈRES BIOGRAPHIE DE L AUTEUR 3 PARTIE 1. Le traitement des mandataires locaux 9 1. Les mandataires communaux 9 1.1. Les conseillers communaux

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

Vous démarrez une activité comme. indépendant

Vous démarrez une activité comme. indépendant Vous démarrez une activité comme indépendant 4 9 12 SOMMAIRE Avant de commencer votre entreprise 4 Un plan d entreprise 5 Le choix de la forme juridique 5 Autorisations préalables 5 Ouvrir un compte en

Plus en détail

Analyse sur le statut social des travailleurs indépendants

Analyse sur le statut social des travailleurs indépendants Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse sur le statut social des travailleurs indépendants Octobre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin

Plus en détail

Titre II. Le régime des travailleurs indépendants

Titre II. Le régime des travailleurs indépendants Titre II. Le régime des travailleurs indépendants I. Champ d application Dans ce domaine (1), il y a lieu de faire la distinction entre les personnes qui sont assujetties aux quatre secteurs, celles qui

Plus en détail

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG 2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2016 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Ce document vous est offert par la Banque Carrefour de la sécurité sociale. Il peut être diffusé librement, à condition de mentionner la source et l URL Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée

Plus en détail

DROITS ET MES OBLIGATIONS?

DROITS ET MES OBLIGATIONS? JE PARS À LA RETRAITE QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? PRÉSENTATION DE L AVS 1er pilier du système de sécurité sociale suisse sse Obligatoire Couvre les besoins vitaux Principe de la solidarité

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION COMME MOYEN DE RÉMUNÉRATION ALTERNATIF DEVAUX & ASSOCIATES FINANCIAL PLANNING BERTRAND ROLAND, ASSOCIÉ LE 5 NOVEMBRE 2013 www.dra- group.be 1 TABLE DES MATIÈRES 1. DéfiniPons

Plus en détail

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise Caisse cantonale genevoise de compensation Assurance-maternité cantonale genevoise Etat au 1 er juillet 2001 Introduction L'assurance-maternité est une assurance perte de gain obligatoire dans le Canton

Plus en détail

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012.

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012. Informations aux experts-comptables Envoi de l échéancier de cotisations Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent en décembre 2011 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent à partir du 17 décembre 2012 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

Renvoyer tous les documents dûment complétés et signés à : Acerta Caisse d Allocations Familiales asbl, BP 24000, B-1000 Bruxelles (Centre de Monnaie)

Renvoyer tous les documents dûment complétés et signés à : Acerta Caisse d Allocations Familiales asbl, BP 24000, B-1000 Bruxelles (Centre de Monnaie) MODELE S Renvoyer tous les documents dûment complétés et signés à : Acerta Caisse d Allocations Familiales asbl, BP 24000, B-1000 Bruxelles (Centre de Monnaie) Les renseignements que vous fournissez dans

Plus en détail

ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS

ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS ÉTRANGER FRANCE et MONACO ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS I. MEMBRES PARTICIPANTS CATÉGORIES ASSIETTE DE LA COTISATION DE BASE TAUX

Plus en détail

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant, NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties décès Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

Plus en détail

Caisse d allocations familiales PROMEA. Règlement

Caisse d allocations familiales PROMEA. Règlement Caisse d allocations familiales PROMEA Ifangstrasse 8, Postfach, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, Fax 044 738 54 73 info@promea.ch, www.promea.ch Caisse d allocations familiales PROMEA Règlement valable

Plus en détail

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES N 50894#03 DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES salariés agricoles Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Réf. : 6387-2014 - PAO/CCMSA Vous désirez des informations

Plus en détail

Législation et jurisprudence 2014

Législation et jurisprudence 2014 Législation et jurisprudence 2014 Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Législation 2 Assujettissement 2 Cotisations sociales 3 Conjoints aidants 4 Cotisation à charge des sociétés

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

Papiers et factures. Combien de temps faut-t-il les conserver?

Papiers et factures. Combien de temps faut-t-il les conserver? Papiers et factures Combien de temps faut-t-il les conserver? Assurances Contrat d assurance habitation Indéfiniment En cas d aggravation, la victime peut dans certains cas se retourner contre le responsable

Plus en détail

ANNEXES. Annexe 1: Catégorie de cotisation et l'impact sur le droit aux allocations familiales

ANNEXES. Annexe 1: Catégorie de cotisation et l'impact sur le droit aux allocations familiales ANNEXES Annexe 1: Catégorie de cotisation et l'impact sur le droit aux familiales Dans le cadre de la Loi générale relative aux familiales, FAMIFED a fait un tableau reprenant l'impact des différents catégories

Plus en détail

Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses

Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Table des matières 1. FORMALITÉS ADMINISTRATIVES... 2 1.1 QUELLE SONT LES SEULES FORMALITÉS QUE LE VDI DOIT ACCOMPLIR AVANT DE DÉBUTER SON ACTIVITÉ?...

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Vos droits et vos obligations

Le statut social des travailleurs indépendants Vos droits et vos obligations Le statut social des travailleurs indépendants Vos droits et vos obligations Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Quels sont les avantages du statut social? 3 Qui peut en bénéficier?

Plus en détail

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales?

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? Avril 2015 - n 82 Bulletin d Information pour Indépendants Contenu p 1-2 Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? p 2 Cotisations provisoires légales: brève présentation p 3 Demande de dispense pour

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier Nouvel achat Résumé Table des matières - Pour se qualifier - Confirmation des revenus - Salariés - Travailleurs autonomes - Travailleurs à commissions - Travailleurs saisonniers - Autres revenus - Familles

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/166 DÉLIBÉRATION N 07/062 DU 6 NOVEMBRE 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DU CADASTRE

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail

Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail INTRODUCTION : I Généralité 1 2 3 4 5 Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail Le traitement

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Indemnités Journalières de Sécurité Sociale ( IJSS )

Indemnités Journalières de Sécurité Sociale ( IJSS ) AFIPaie Version 3-4-19 Page : 1/ 10 Indemnités Journalières de Sécurité Sociale ( IJSS ) AFIPaie Version 3-4-19 Page : 2/ 10 1. Définition Définition de la Subrogation En cas d arrêt de travail, les indemnités

Plus en détail

ESPAGNE. 1. Principes généraux.

ESPAGNE. 1. Principes généraux. ESPAGNE Les dépenses de protection sociale en Espagne représentent 21,6%PIB. Le système espagnol est devenu récemment plus beveridgien. Ce système est relativement récent, le service national de santé

Plus en détail

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5 SOMMAIRE! Souhaitez-vous des conseils?... 3! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5! Quelles modifications peuvent intervenir dans le paiement de ma pension?... 8! Quels sont

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

Germain Dulac Ph.D. N 2. Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec

Germain Dulac Ph.D. N 2. Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Ph.D. N 2 Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Montréal, 1er mai 2008 Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Page 2 Table des matières LA LOI ET LA PERCEPTION DES

Plus en détail

Hanoï 6 novembre 2012. par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets

Hanoï 6 novembre 2012. par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets Hanoï 6 novembre 2012 par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets STRUCTURE de l exposé INTRODUCTION 1.Le fonctionnement du système 2.Le financement du système 3.La gestion du système QUESTIONS

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux Les éléments principaux 1 En France, la LOI fixe le montant du salaire minimal que tout employeur doit verser au salarié pour chaque heure de travail réalisée. 2 Ce salaire s appelle le (Salaire Minimum

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

GRÈCE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR).

GRÈCE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR). GRÈCE Nomenclature IKA LAEK OAED OGA TEAM TEBE Organisme d assurance sociale Fonds pour l'emploi et la formation professionnelle Agence pour l emploi et la main-d œuvre Organisme d assurance de l agriculture

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES N 50895#04 DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES non-salariés agricoles Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Réf. : 2411-2014 - PAO/CCMSA Vous désirez des informations

Plus en détail