Vous démarrez une activité comme. indépendant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vous démarrez une activité comme. indépendant"

Transcription

1 Vous démarrez une activité comme indépendant

2 SOMMAIRE Avant de commencer votre entreprise 4 Un plan d entreprise 5 Le choix de la forme juridique 5 Autorisations préalables 5 Ouvrir un compte en banque 10 Cotisations sociales 10 Calcul des cotisations sociales 11 Cotisations provisoires en période de début d activité 11 Régularisation des cotisations provisoires 12 Régime spécial du conjoint aidant d un indépendant Formalités pour devenir indépendant 6 Le guichet d entreprises FORMALIS 7 La banque carrefour des entreprises 7 Inscription à la caisse des indépendants 8 Inscription à la TVA 8 Cartes ambulants et forains 8 Carte professionnelle 8 L information 13 Réduction ou exonération possible des cotisations 13 Sociétés, attention! 13 Dispense 13 Modifications 14 Les assurances 14 En tant qu indépendant actif et dirigeant 15 En tant qu employeur 15 La mutuelle 9 La caisse d assurances sociales pour indépendants 9 Qui est concerné? 9 Délai d affiliation CHARTE L ENGAGEMENT DE SERVICE

3

4 AVANT DE COMMENCER VOTRE ENTREPRISE UN PLAN D ENTREPRISE Vous avez une idée ou un produit à vendre. Avant de passer à l action, réfléchissez bien. Quelle activité allez-vous exercer? Qui sont vos concurrents? Où sont-ils localisés? À quel prix vendent-ils le même produit que vous? Quelle marge bénéficiaire allez-vous prendre sur vos ventes? Quels seront vos couts de matériel, de loyer, de déplacements, de taxes, de cotisations? Comment allez-vous financer vos premiers investissements? Quelles sont les conditions que vous proposent différentes banques? Établir un business plan et un plan financier qui vous guideront durant les premières années, n est pas un luxe mais une nécessité pour réussir votre projet, quel qu il soit. Il est conseillé d écrire ces plans et de les adapter au fur et à mesure de l évolution des premières années de votre entreprise. Ils sont les outils d évaluation de la rentabilité de votre entreprise et des supports convaincants vis-à-vis de tiers (banques). Il en va de même pour les spécialistes qui vous encadreront. Vous entourer de personnes compétentes dans des domaines qui ne sont pas forcément les vôtres, peut vous faire gagner beaucoup d argent. Investir dans les services d un bon comptable, d un bon fiscaliste et d un bon groupe social vaut le coup de quelques heures de discussion. Dans le cas contraire, c est un peu comme partir en voyage sans bagages. 4 AVANT DE COMMENCER VOTRE ENTREPRISE

5 LE CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE Vous pouvez lancer votre entreprise sous votre nom propre ou créer une personne morale dont vous serez l organe de gestion (Gérant ou Administrateur délégué). Votre comptable ou votre fiscaliste vous guidera dans le choix d une de ces deux solutions car les implications fiscales sont différentes. Si vous optez pour la personne morale, un notaire de votre choix vous aidera à rédiger les statuts et s occupera de leur dépôt au Greffe du Tribunal de Commerce. Le greffe inscrira les données de la personne morale dans le Registre des Personnes Morales (RPM) et vous communiquera le numéro d entreprise. Indépendant ou personne morale, vous passerez ensuite au guichet d entreprises. AUTORISATIONS PRéALABLES Avant de vous inscrire à la Banque Carrefour des Entreprises, vous aurez besoin d autorisations si : votre profession concerne le commerce ambulant ou l exploitation foraine vous voulez devenir boucher-charcutier vous êtes ressortissant d un pays en dehors de l espace économique européen. Vous devez également être inscrit à une caisse d assurances sociales pour indépendants avant de débuter votre activité : le délai de 90 jours est abrogé. Si certaines professions requièrent une autorisation préalable, d autres, telles que la vente de denrées alimentaires ou d alcools, nécessitent de votre part une déclaration après être passé au Guichet d Entreprises. Le guichetier de FORMALIS vous renseignera volontiers. OUVRIR UN COMPTE EN BANQUE Tout indépendant doit, légalement, ouvrir un compte en banque qui servira à son activité professionelle. Attention! Votre compte en banque privé ne peut pas servir à votre activité professionnelle. AVANT DE COMMENCER VOTRE ENTREPRISE 5

6 FORMALITéS POUR DEVENIR INDéPENDANT LE GUICHET D ENTREPRISES FORMALIS «Toutes les entreprises commerciales et artisanales sont tenues, avant de démarrer leurs activités, de se faire inscrire dans cette qualité à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE) auprès du guichet d entreprises de leur choix.» (Loi du 16/1/2003) Les guichets d entreprises sont des institutions privées qui accomplissent des tâches pour le compte des pouvoirs publics et sont donc strictement tenus aux règles légales. À cette fin, GROUP S a créé leguichet d entreprises FORMALIS pour toutes les entreprises, qu elles soient affiliées ou non. Tout indépendant, entreprise commerciale ou entreprise non-commerciale de droit privé est tenue de s inscrire dans la BCE avant le début de son activité. Le guichet n inscrira la date de début d activité dans la BCE que s il a vérifié préalablement que l indépendant est inscrit auprès d une caisse sociale pour indépendants. L entreprise est tenue de faire inscrire la modification d une adresse d un siège d établissement ou d une activité qui y est exercée, ainsi que la cessation d une partie ou de l entièreté d une entreprise dans la BCE, endéans les 30 jours qui suivent son arrêt effectif. Depuis le 1er juillet 2009 les entreprises non-commerciales de droit privé (p.ex. les professions libérales) doivent également s inscrire dans la BCE au guichet d entreprises. Elles sont également tenues de faire inscrire les modifications et la cessation de leur profession. Depuis le 28 décembre 2009, les guichets d entreprises ont des missions dédicacées par la «Directive Services» Européenne. En tant que «Guichet Unique» (Point of Single Contact) par l intermédiaire duquel une entreprise peut accomplir toutes les procédures et formalités, il est le fournisseur des informations relatives aux procédures et formalités, aux coordonnées des autorités compétentes, aux conditions d accès aux bases de données et aux registres publics, ainsi qu aux informations concernant les voies de recours disponibles et aux coordonnées des associations et organisations auprès desquelles les prestataires ou les destinataires peuvent obtenir une assistance pratique. 6 FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS

7 LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES 1) L inscription des entreprises dans la Banque Carrefour des Entreprises (BCE) Toute PME qui démarre une entreprise commerciale doit prouver qu elle possède les connaissances de gestion de base requises : via un diplôme, via une expérience professionnelle comme salarié dirigeant ou via une expérience antérieure d indépendant. Pour les métiers règlementés, principalement dans le secteur des véhicules et de la construction, des soins corporels et de l horeca, une preuve de vos connaissances professionnelles est également requise selon les mêmes critères. Après cette vérification, le guichet complètera les données dans la BCE, tant pour les personnes physiques que pour les personnes morales et octroiera la qualité commerciale à l entreprise. Les entreprises non-commerciales, telles que les professions intellectuelles et libérales, obtiendront un statut d entreprise non-commerciale sans devoir prouver de capacités de gestion. 2) La modification des données d une entreprise commerciale ou d une profession libérale. FORMALIS vous accueillera à nouveau si vous décidez d ajouter des activités ou d en laisser tomber ou encore de changer d adresse d exploitation. 3) La radiation de l entreprise. Le jour où vous décidez d arrêter toute activité, n arrêtez pas seulement votre assujettissement à la TVA. Vous devez également radier votre inscription dans la BCE, c est une obligation! Les deux opérations peuvent se faire simultanément au guichet. N oubliez pas d apporter les documents nécessaires, car le guichet demandera copie de toutes les preuves telles que la carte d identité, les statuts de la société, les diplômes, etc. Attention! L inscription à la BCE de votre PME vous autorise à démarrer votre activité mais ne vous autorise pas forcément à l exercer immédiatement. Peut-être vous faut-il encore faire des déclarations supplémentaires telles que celles à l administration communale si vous vendez ou servez des boissons spiritueuses, ou à «l Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA)» si vous exercez une activité dans l alimentaire (vente ou emballage). Là aussi, le guichet FORMALIS vous aidera. INSCRIPTION à LA CAISSE DES INDéPENDANTS Avant de vous inscrire dans la BCE, le guichetier vérifiera si vous êtes déjà inscrit à la caisse des indépendants. Selon la loi, cette inscription est à présent obligatoire avant le début de votre activité. Que vous exerciez votre activité d indépendant à titre principal ou à titre complémentaire, gratuit ou rémunéré, les formalités administratives, décrites dans cette première partie, sont d application pour tout indépendant. La différence se situe uniquement au niveau du montant des cotisations. Dans un chapitre suivant, nous vous expliquerons le statut social. FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS 7

8 INSCRIPTION A LA T.V.A. Avec votre numéro d entreprise, vous devez maintenant demander votre identification à la TVA. Le guichet d entreprises peut exécuter rapidement cette inscription par voie électronique. Profitez de votre passage pour régler cette formalité et évitez les longues files d attente dans les bureaux de l administration. N hésitez pas à nous contacter pour une modification de vos données TVA ou à faire effectuer la radiation si vous arrêtez votre activité. CARTES AMBULANTS ET FORAINS Si vous faites les marchés ou si vous vendez vos marchandises de porte à porte ou sur la voie publique, vous devez être en possession d une carte de marchand ambulant. Le guichet d entreprises est le seul endroit habilité à délivrer cette carte. Si vous êtes forain, vous devez être en possession d une carte de forain. Vos salariés et préposés également. Demandez à FORMALIS de vous la délivrer.. CARTE PROFESSIONNELLE Vous êtes étranger, ressortissant d un pays qui n appartient pas à l espace économique européen? Pour exercer une activité d indépendant, vous devez être en possession d une carte professionnelle. Anciennement il fallait la demander à la commune. Maintenant vous l obtiendrez au guichet FORMALIS si vous êtes en possession d un permis de séjour valable. L INFORMATION Comme nous le signalions déjà, c est au guichet d entreprises que vous obtiendrez toutes les informations relatives aux procédures, formalités et conditions d accès auxquelles sont soumises les entreprises qui désirent exercer leurs activités en Belgique. N hésitez pas à nous contacter gratuitement. Consultez pour des informations plus détaillées. 8 FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS

9 La caisse d assurances sociales pour indépendants Qui est concerné? l indépendant à titre principal (seule activité) l indépendant à titre complémentaire (en plus d une activité salariée ou en plus d une activité dans le secteur public ou dans l enseignement ou une situation assimilée) le pensionné actif (pension + activité exercée dans les limites du travail autorisé des pensionnés) l aidant qui n est pas titulaire d un commerce propre mais qui aide un indépendant dans son commerce (le conjoint, les enfants ou autres). Délai d affiliation Depuis le 1er avril 2010, le délai d affiliation de 90 jours est supprimé. L indépendant débutant doit s affilier dès le début de son activité à une caisse d assurances sociales, sans quoi il risque une amende administrative de 500,00 à 2.000,00. L inscription dans la Banque Carrefour des entreprises est supposée être la date de début. Au-delà de cette date, l INASTI (l Institut National d Assurances Sociales pour Travailleurs Indépendants) peut procéder à une affiliation d office et vous réclamer des majorations. Le formulaire d affiliation est disponible dans les bureaux de Group S et à chaque Guichet d Entreprises FORMALIS. Vous trouvez également ce document en ligne sur notre site FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS 9

10 Cotisations sociales Tous les trois mois, Group S - Caisse d Assurances Sociales pour Indépendants vous envoie un avis d échéance pour le paiement de vos cotisations sociales. Pour l indépendant à titre principal, elles donnent droit à des prestations sociales: prestations familiales (allocation de naissance ou prime d adoption et allocations familiales) pension (de retraite ou de survie ou de conjoint divorcé) assurance maladie (remboursement des soins de santé & indemnités d incapacité de travail) assurance en cas de faillite prestations d aide à la maternité. prestations dans le cadre du Plan Familial Les cotisations doivent être présentes sur le compte de la Caisse, au plus tard le dernier jour du trimestre auquel elles se rapportent. N attendez pas la date limite pour payer, tenez compte des délais bancaires. L arrivée de votre paiement après ce délai provoque des majorations substantielles. Les cotisations sont trimestrielles et indivisibles. Tout trimestre entamé est dû dans son intégralité. D un point de vue fiscal, elles sont considérées comme étant des charges professionnelles et sont donc déductibles. Calcul des cotisations sociales Règle générale Les cotisations des indépendants sont calculées sur base du revenu professionnel net indexé, perçu trois ans auparavant (année civile complète de référence). À partir du trimestre qui suit celui de la cessation de l activité indépendante, vous n êtes plus redevable de cotisations. 10 FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS

11 Cotisations provisoires en période de début d activité Comme vous ne connaissez pas encore vos revenus lorsque vous débutez votre activité indépendante, la règle générale ne peut pas être appliquée. Pendant les 12 à 15 premiers trimestres civils, des cotisations forfaitaires et provisoires vous sont demandées. Exemple Début d activité au 01/04/2012 (année incomplète) La période de début d activité s étend du 01/04/2012 au 31/12/2015 (trois trimestres de trois années civiles complètes en 2013, 2014 & 2015) = 15 trimestres civils de début d activité. Régularisation des cotisations provisoires Vous connaissez votre revenu à la fin de la première année d activité, vous le déclarez au fisc durant la deuxième année et le fisc se réserve le droit de le vérifier durant la troisième année. Au début de la quatrième année, le SPF Finances communiquera ce revenu à votre caisse d assurances sociales pour indépendants qui devra alors ajuster les cotisations provisoires que vous avez payées. Elle vous enverra une régularisation du trop perçu ou du manque à percevoir. Exemple Début d activité au 01/04/2012 Période du 01/04/2012 au 31/12/2013 = prise en compte du revenu 2013 (première année civile complète, régularisée en 2016) et régularisation, dans le courant de 2017 ou de 2018, des cotisations payées pour 2014 et Afin d éviter une importante régularisation, nous vous conseillons de payer volontairement des cotisations provisoires plus élevées que le minimum légal et en adéquation avec votre revenu réel. L indépendant qui paie des cotisations provisoires supérieures au prescrit légal, avant la fin du deuxième trimestre qui suit l année de référence, obtiendra une bonification de 0,75% par trimestre, sur la différence entre la cotisation provisoire payée et la cotisation provisoire légalement due. Voyez une animation graphique sur - Starter\Mécanisme des cotisations sociales de démarrage - animation FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS 11

12 Régime spécial du conjoint aidant d un indépendant Mini statut (pour les personnes nées avant le 1er janvier 1956). Le conjoint aidant, ou le cohabitant légal qui n a pas de statut propre, est obligé de payer uniquement la cotisation pour l assurance contre la maladie et l invalidité, secteur des indemnités. Ces cotisations sont calculées sur base du revenu du travailleur indépendant. Le conjoint aidant ou le cohabitant légal peut cependant demander l obtention du maxi statut. Maxi statut (pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1956). Le conjoint aidant, qui n a pas de statut propre, est assujetti à l ensemble du statut social (à l exception de l assurance sociale en cas de faillite) en payant des cotisations sociales adaptées, sur la partie du revenu professionnel qui lui est attribuée par son conjoint indépendant (en principe, maximum 30 %). 12 FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS

13 Réduction ou exonération possible des cotisations Les personnes mariées ou veuves et les étudiant(e)s de moins de 25 ans qui bénéficient d allocations familiales et qui sont travailleurs indépendants à titre principal, peuvent demander leur assimilation aux personnes exerçant leur profession à titre complémentaire, s ils prouvent que leur revenu professionnel ne dépasse pas le montant prévu pour cette catégorie et si des droits à des prestations sociales sont garantis dans un autre régime obligatoire. Les indépendants qui exercent leur activité à titre complémentaire peuvent demander à être exonérés provisoirement du paiement des cotisations, s ils prouvent que leur revenu professionnel annuel de référence ne dépasse pas le montant minimum de cette catégorie (± 1400 EUR). Sociétés, attention! Toute société soumise à l impôt des sociétés ou des non-résidents doit s affilier à une Caisse d Assurances Sociales et payer la cotisation annuelle à charge des sociétés. Les dirigeants d entreprise (associés actifs, administrateurs ou gérants) sont solidairement responsables du paiement des cotisations, des majorations et des frais. Dispense Une société de personnes (S.P.R.L., S.C.R.L., S.C.R.I., ) peut demander une dispense temporaire de paiement, pendant les trois premières années, si le gérant ou les gérants et la majorité des associés actifs (non gérants) n ont pas été assujettis au statut social, pendant plus de trois ans, au cours des dix années précédant la création de la société. Modifications N oubliez pas, dans votre intérêt, d informer spontanément votre Caisse d Assurances Sociales, aussi rapidement que possible, de tout changement intervenant dans votre situation professionnelle ou familiale. En effet, certains changements peuvent avoir une incidence sur votre droit aux prestations sociales, comme : la fin de votre activité professionnelle l exercice d un mandat, d une autre activité professionnelle la modification de votre état civil la suppression de la charge d enfant C est pourquoi nous vous invitons, tous les six ou douze mois, à actualiser vos données personnelles. FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS 13

14 Les assurances Les assurances complémentaires permettent d investir personnellement dans votre sécurité sociale minimale et de préserver la pérennité financière de votre activité professionnelle. En tant qu indépendant actif et dirigeant Cette liste est non exhaustive. Ces assurances ne sont pas obligatoires : néanmoins, elles compensent largement l insuffisante de la protection sociale de l indépendant tout au long de sa carrière. Le contrat Pension Libre Complémentaire pour Indépendants ou P.L.C.I La PLCI est un contrat d assurance Vie-Décès pour la constitution d un capital complémentaire Retraite, réservé aux indépendants dans le cadre de leur activité professionnelle. Cette épargne constituée jusqu à l âge de 65 ans sera un complément de retraite nécessaire car elle compensera la perte de revenu de l indépendant pensionné. A qui s adresse-t-elle? À l indépendant à titre principal À l indépendant à titre complémentaire si revenu imposable est > à /an Au conjoint-aidant cotisant en maxi-statut Ses atouts : LIBRE! Libre dans le choix de faire cette épargne Libre dans la fixation du montant de la prime Libre dans la périodicité des versements Libre dans la continuité ou l arrêt temporaire de cette épargne Combinée avec un atout fiscal non négligeable et incontestable : déduction fiscale de cette prime assimilée à une charge professionnelle + réduction de la base imposable de vos cotisations sociales avec une diminution de vos cotisations sociales + quasi-totalité du capital pension exonérée d impôt au terme du contrat Les contrats Revenu garanti et Accidents 24h/24 Ces contrats compensent et maintiennent les revenus en cas d incapacité de travail suite à une maladie ou un accident de la vie professionnelle et/ou de la vie privée. A l inverse du travailleur salarié, l indépendant victime d un accident du travail ne reçoit aucune intervention spécifique, autre que celle de la mutuelle. Le contrat d assurance Soins de santé en cas d hospitalisation Ce contrat d assurance est un complément de remboursement de frais médicaux en cas d hospitalisation, après l intervention de la mutuelle. Il peut être souscrit via celle-ci ou une compagnie d assurance agréée. 14 FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS

15 Le contrat d assurance Responsabilité Civile Professionnelle Ce contrat d assurance est réservé aux professions libérales et réglementées par la loi en fonction d un secteur d activité spécifique. Pour les autres entreprises ce type d assurance RC Entreprise n est pas obligatoire, mais préconisée. EN TANT QU EMPLOYEUR L assurance Accident du travail Avant même d occuper son premier travailleur, tout employeur est tenu de souscrire une assurance contre les accidents du travail auprès d une entreprise d assurances autorisée. En cas de négligence ou de retard, l employeur s expose à une sanction. L assurance Responsabilité Civile Exploitation + garanties optionnelles : Pour indemniser la victime d un dommage matériel ou corporel causé lors de votre activité professionnelle. Les assurances à inclure dans un package salarial (l assurance de groupe ou l engagement collectif de pension, l assurance Salaire garanti, l assurance collective Soins de santé en cas d hospitalisation) : optimalisation des rémunérations, protection optimale et motivation de votre personnel. Pour toute information complémentaire, consultez notre site La mutuelle Avertissez votre mutuelle de votre statut d indépendant. La couverture des indépendants Le remboursement des soins de santé Depuis le 1er janvier 2008, tout indépendant qui est en règle de cotisations, est couvert tant pour les «petits risques» que pour les «gros risques» à travers son assurance obligatoire. Les cotisations sociales couvrent le tout. La réforme, entamée en 2006 pour les nouveaux indépendants, est maintenant appliquée à tous les indépendants. Que ce soit pour une consultation chez votre médecin de famille ou pour une hospitalisation, il suffit de faire parvenir les attestations de soins à votre mutuelle pour vous faire rembourser. Les indemnités d incapacité de travail L indépendant qui ne peut plus exercer son métier par suite d une maladie ou d un accident, n a plus de revenus pour subsister. La mutuelle n interviendra pas le premier mois (période de carence) mais paiera, après contrôle, une petite indemnité durant les 11 mois qui suivent. Ce système légal est financé par le paiement de vos cotisations sociales à la caisse des indépendants. Après cette période d incapacité (12 mois), le médecin de votre mutuelle présentera votre dossier à l INAMI, pour vous permettre de bénéficier d une indemnité d invalidité. Prévenez toujours votre caisse d assurances sociales de votre incapacité de travail. FORMALITES POUR DEVENIR INDEPENDANTS 15

16 charte L Engagement de service La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert avec l Administration à l application de la législation relative à la sécurité sociale des travailleurs indépendants. C est une association sans but lucratif remplissant une mission d ordre public, créée à l initiative d une organisation représentative de travailleurs indépendants, sous la tutelle de l Administration. En tant qu indépendant, vous bénéficiez d une protection sociale mais devez aussi répondre à certaines obligations, comme le paiement régulier de vos cotisations sociales. Dans ce cadre, GROUPE S - C.A.S.I. doit vous offrir les meilleurs services: ainsi que d une assistance efficace, tout en étant épargné des tracasseries administratives. 3) Accessibilité: GROUPE S - C.A.S.I. est accessible facilement (par téléphone, fax, courrier électronique, internet ou dans ses bureaux). 4) Fiabilité et expertise: Vous pouvez compter sur des conseils qualifiés pour trouver la meilleure solution par rapport à votre situation personnelle. 1) Un traitement rapide et professionnel de votre affiliation. 2) Toutes les informations correctes et personnelles relatives à votre protection sociale et à celle de votre famille, que ce soit en matière: > d allocations familiales; > d assurance maladie; > d assurance invalidité; > de protection de la maternité - titres-services; > d assurance en cas de faillite; > de pension; > les matières connexes telles que l allocation de handicapé, le revenu garanti pour personnes âgées, le revenu d intégration sociale; 3) Toutes les informations relatives au calcul de vos cotisations et, si nécessaire, celles relatives aux diverses possibilités vous permettant de faire face à d éventuelles difficultés de paiement. 4) Toutes les informations utiles relatives aux compléments en matière de protection sociale, ainsi qu à l accompagnement spécifique requis (par exemple, en ce qui concerne: les pensions complémentaires, l assurance hospitalisation complémentaire, les compléments aux indemnités d incapacité de travail ). GROUPE S - C.A.S.I. doit vous garantir des services qui répondent aux critères suivants: 1) Efficacité et rapidité: Toutes vos questions, requêtes et réclamations reçoivent une réponse rapide et efficace. Vos droits sont octroyés automatiquement dès que vous remplissez les conditions légales. Si cela ne se fait pas automatiquement, GROUPE S - C.A.S.I. vous contacte. 2) Bonne gestion: Vous bénéficiez d un service convivial et personnalisé, 5) Contact personnalisé: Vous pouvez toujours compter sur un interlocuteur qui connaît votre dossier et peut vous donner un conseil adapté à votre situation personnelle. Garantie absolue du respect de la vie privée: Toutes vos données et questions à caractère personnel restent strictement confidentielles et sont protégées par la loi relative à la vie privée. GROUPE S - C.A.S.I. s engage concrètement à fournir les services suivants, aux indépendants, aidants et sociétés affiliés 1. L information et l accompagnement quant à vos droits et obligations liés à votre statut social ou aux matières connexes Durant votre carrière, GROUPE S - C.A.S.I. vous informe et vous accompagne, que ce soit: > Lorsque vous débutez votre activité indépendante: GROUPE S - C.A.S.I. vous accompagne et vous offre une information claire, pratique et opportune: sur votre assujettissement au statut social des indépendants et sur les démarches relatives à cet assujettissement (notamment en ce qui concerne les catégories de cotisant, le statut du conjoint aidant, les obligations en société ainsi que les règles de solidarité entre le mandataire de sociétés et sa société et entre l indépendant et son aidant). en matière de cotisations sociales (notamment en ce qui concerne leur mode de calcul en début d activité, le système de bonifications et les conséquences du non-paiement des cotisations). 16 Charte L Engagement de service

17 sur les différentes prestations que vous offre votre statut. GROUPE S - C.A.S.I. vous remet des brochures sur le statut social des indépendants ainsi que le présent engagement de service. > Lorsque votre famille s agrandit: GROUPE S - C.A.S.I. vous accompagne et vous offre une information claire, pratique et opportune, notamment en matière de congé de maternité, d aide à la maternité (titres-services), de prime de naissance/d adoption et en matière d allocations familiales en général. GROUPE S - C.A.S.I. vous assure une information et une assistance proactives et opportunes pour les prestations qui ne vous sont pas octroyées automatiquement ou qui doivent faire l objet d une demande de votre part. Ainsi en est-il pour l allocation de naissance et les titres-services en cas de maternité. > Lorsque vous prenez votre pension ou que votre future pension vous pose question: GROUPE S - C.A.S.I. vous accompagne et vous offre une information claire, pratique et opportune, notamment sur la pension de retraite, la pension de survie, la pension de conjoint divorcé, la poursuite de votre activité après la prise de la pension et le bonus de pension. > Lorsque vous voulez compléter votre pension légale: GROUPE S - C.A.S.I. vous accompagne et vous offre une information claire, pratique et opportune, sur les différents aspects de la pension légale complémentaire ordinaire de ceux de la pension légale complémentaire sociale. GROUPE S - C.A.S.I. vous guide personnellement dans votre choix, ainsi que pendant toute la durée de votre contrat. > Lorsque vous ou votre famille êtes victime d ennuis de santé: GROUPE S - C.A.S.I. vous accompagne et vous offre une information claire, pratique et opportune, quant à vos droits en matière de soins de santé, d indemnités d incapacité de travail, d invalidité et d assimilation pour cause de maladie. > En cas de difficultés de paiement de vos cotisations ou de questions sur les montants réclamés: GROUPE S - C.A.S.I. vous accompagne et vous offre une information claire, pratique et opportune, notamment sur le calcul des cotisations, les conséquences du non-paiement des cotisations, les solutions possibles, telles que le plan d apurement, la dispense de cotisations, la demande d annulation des majorations. Elle vous informe également quant aux règles de solidarité (aidant ou société) et, le cas échéant, sur l évolution de la procédure judiciaire. > En cas de faillite ou de déconfiture: GROUPE S - C.A.S.I. vous accompagne et vous offre une information claire, pratique et opportune, notamment sur le montant des cotisations dû et la possibilité de bénéficier de l assurance sociale en cas de faillite (indemnités et maintien d une couverture sociale). > Lorsque vous cessez votre activité: GROUPE S - C.A.S.I. vous accompa-gne et vous offre une information claire, pratique et opportune, notamment sur les modalités de cessation, d assurance continuée, d assimilation pour cause de maladie ainsi qu en matière de pension. Ces informations sont mises à votre disposition via divers canaux et au moins: > via internet ; > via des brochures ; > via un bulletin d information. Les formulaires utiles à la gestion de votre dossier sont disponibles rapidement et facilement et sont complets. 2. La gestion de vos prestations (allocations familiales, aide à la maternité, assurance en cas de faillite, ) > Vos allocations sont calculées correctement (allocations familiales, allocation d assurance sociale en cas de faillite, titres-services, ). > GROUPE S - C.A.S.I. paye vos allocations de manière régulière, c est-à-dire: dans les délais prévus par le statut social; dans les délais prévus par la Charte de l assuré social. Dans ce cadre, elle veille à vous assister de manière proactive. > GROUPE S - C.A.S.I. vous octroie les allocations de manière automatique chaque fois que c est possible. Charte L Engagement de service 17

18 Cela concerne notamment: les suppléments d âge en matière d allocations familiales ; le supplément annuel d allocations familiales ; les allocations familiales majorées pour les indépendants. > La décision de refus d octroi d une allocation ou de réclamation d un indu est motivée clairement et contient les informations sur les possibilités d appel; > GROUPE S - C.A.S.I. veille à ce que vous puissiez faire valoir vos droits auprès des institutions compétentes. Elle assure notamment: la communication correcte et dans les délais des brevets d allocations familiales ; la communication correcte et dans les délais de la demande d octroi des titres-services ; la communication, par voie électronique, correcte et dans les délais des données de payement aux mutualités ; la transmission des attestations dans le cadre d une demande pour une indemnité d incapacité de travail (mutualité) ; la transmission des demandes d assimilation pour cause de maladie et d assurance continuée ; la communication correcte et dans les délais à l INASTI des éléments de la carrière professionnelle indispensable pour le calcul de votre pension; la communication correcte et dans les temps des attestations nécessaires à votre déclaration fiscale ; son accompagnement pour compléter les formulaires de demande de pension de retraite ; son aide afin de vous orienter vers l institution compétente au sein et en dehors du secteur du statut social (Charte de l assuré social). 4. Le recouvrement des cotisations sociales impayées et le remboursement des prestations indues > En cas de non-paiement de tout ou partie de vos cotisations dans les délais, GROUPE S - C.A.S.I. vous avertit, avant toute démarche de recouvrement judiciaire, par la voie de rappels, de relevés de compte et de mises en demeure. Elle se tient à votre disposition pour rechercher avec vous les solutions raisonnables les plus adaptées. En outre, GROUPE S - C.A.S.I. assure d initiative une prise de contact personnalisée avant le tout premier recouvrement judiciaire (démarche proactive). > GROUPE S - C.A.S.I. vous communique régulièrement l état des montants dont vous lui êtes redevable. > GROUPE S - C.A.S.I. met en œuvre tous les outils de recouvrement et les procédures les plus appropriées et adaptées à vos intérêts et à ceux du régime de sécurité sociale des indépendants. > GROUPE S - C.A.S.I. assure un suivi des procédures judiciaires en cours, tant auprès de leurs avocats qu auprès de leurs huissiers de justice et curateurs. 5. L information et l affiliation des sociétés et le recouvrement de la cotisation annuelle des sociétés > Les engagements de GROUPE S - C.A.S.I. sont analogues pour les droits et obligations des sociétés. > Les avis d échéance de la cotisation annuelle, ainsi que les rappels et mises en demeure sont corrects, clairs et envoyés dans les temps. 3. Le calcul et l encaissement efficace et correct de vos cotisations > Les avis d échéance des cotisations sociales et des régularisations sont corrects, clairs et vous sont envoyés dans les temps. > GROUPE S - C.A.S.I. vous conseille adéquatement et vous propose les solutions les plus appropriées à votre situation personnelle notamment en cas de difficultés de paiement (plan d apurement, demande de dispense, demande de réduction ou d exonération de cotisations ). 6. La communication d informations (statistiques, ) demandées par les autorités GROUPE S - C.A.S.I. répond de façon correcte, complète et dans les temps aux demandes de statistiques et d informations qui sont émises par l INASTI ou le SPF Sécurité sociale. GROUPE S - C.A.S.I. veille à disposer de bases de données adéquates et performantes dans le cadre de l ensemble de ses missions. 18 Charte L Engagement de service

19 Gestion des ressources humaines --Sélection, Recrutement, Évaluation --Centre de formation et école de management --Intermédiation en intérim --Interim management --Gestion de l absentéisme --Contrôle d absences --Outplacement --Outsourcing Défense et protection de l employeur --Assistance sociojuridique et défense en justice --Audit social, négociation collective et gestion des conflits Statut indépendant Secrétariat Social en Belgique et France Allocations Familiales Salaire Garanti (secteur construction) Protection et motivation du personnel --Service de prévention et de gestion des risques --Intermédiation en assurances --Employee benefits Outils informatiques Guichet d Entreprises FORMALIS 19

20 Réf F-0011 (février 2012) Editeur Responsable: G. Stubbe - Groupe S - CASI ASBL avenue Fonsny Bruxelles RPM : Avenue Fonsny Bruxelles Tél Fax Aalst Antwerpen Arlon Bastogne Braine-l Alleud Bruxelles Charleroi Gent Hasselt Kortrijk La Louvière Leuven Libramont Liège Mons Namur Neerpelt Oostende opglabbeek Oudenaarde Roeselare Sint-Niklaas Tournai Turnhout Wavre Zaventem Paris (France)

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

Notre engagement de service

Notre engagement de service Heures d ouverture Lundi 8.30-12h 13-16h Mardi 8.30-12h 13-16h Mercredi 8.30-12h Jeudi 8.30-12h 13-16h Vendredi 8.30-12h Ou sur rendez-vous en dehors des heures d ouverture Notre engagement de service

Plus en détail

VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT

VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT Gestion des ressources humaines --Sélection, recrutement et évaluation --Centre de formation --Intermédiation en intérim --Interim management --Gestion de l

Plus en détail

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée INDEPENDANT Table des matières 1. Principe de base 2 2. Adaptation des cotisations sociales 2 3. Régularisation 4 4. Calcul au prorata pour

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/15/029 DÉLIBÉRATION N 15/011 DU 3 MARS 2015 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR SIGEDIS

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable :

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable : Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Tél. : Fax : E-mail : Siège(s) d exploitation : Activité : Agence Securex : Bureau comptable : Se lancer Procuration Securex guichet d entreprises

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/15/152 DÉLIBÉRATION N 15/011 DU 3 MARS 2015, MODIFIÉE LE 1 ER SEPTEMBRE 2015, RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

INASTI. Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée)

INASTI. Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée) INASTI Visite par une délégation du Selfemployed Scheme and Workfare (Corée) INASTI A. Les services opérationnels B. Dépistage des travailleurs indépendants C. Perception des cotisations A. Les services

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? 1.2 LOGO & CATÉGORIES

STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? 1.2 LOGO & CATÉGORIES 1.2 LOGO & CATÉGORIES STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? COMPASS Le logo «Partena Professional Compass» sera utilisé pour les documents et supports de communication qui concernent les solutions

Plus en détail

La demande de dispense de cotisations sociales

La demande de dispense de cotisations sociales La demande de dispense de cotisations sociales 012 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement

Plus en détail

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter!

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter! Nos solutions pour indépendants Constituez votre capital retraite et assurez la continuité de vos revenus En qualité d entrepreneur indépendant, vous vous engagez jour après jour pour garantir la croissance

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

A R R E T E LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

A R R E T E LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE MINISTÈRE DU TRAVAIL ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE BURKINA FASO UNITÉ - PROGRÈS - JUSTICE Arrêté n 2008-008/MTSS/SG/DGPS relatif à l affiliation, à l immatriculation des travailleurs et autres assurés au régime

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants SPF Sécurité Sociale DG Indépendants NOTE CONCERNANT LE NOUVEAU STATUT DES CONJOINTS AIDANTS Depuis le 1er juillet 2005 les conjoints aidants doivent s'affilier au statut social complet (maxi-statut).

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

À conserver Réforme des cotisations sociales à partir de 2015

À conserver Réforme des cotisations sociales à partir de 2015 À conserver Réforme des cotisations sociales à partir de 2015 Quel en sera l impact pour vous? 2 Table des matières En résumé 3 Sur quels revenus payez-vous des cotisations provisoires? 4 Quels choix s

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail L assurance belge contre les maladies professionnelles et les accidents du travail occupe une place particulière dans

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Titel. Subtitel + auteur

Titel. Subtitel + auteur Titel Subtitel + auteur 1 Devenir Indépendant Jean Vercruysse Directeur Caisse d Assurances Sociales pour Indépendants Guichet d Entreprises Group S - FORMALIS Jean.vercruysse@formalis.be 2 Penser d abord

Plus en détail

Outre-Mer. Atout Prévoyance Nouvelle-Calédonie. Construisez la prévoyance de votre entreprise à la carte

Outre-Mer. Atout Prévoyance Nouvelle-Calédonie. Construisez la prévoyance de votre entreprise à la carte Outre-Mer Atout Prévoyance Nouvelle-Calédonie Construisez la prévoyance de votre entreprise à la carte Atout Prévoyance Nouvelle-Calédonie Vos garanties Décès et Perte Totale et Irréversible d Autonomie

Plus en détail

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG 2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2016 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE PRET

DOSSIER DE DEMANDE DE PRET DOSSIER DE DEMANDE DE PRET Organisme d où est issue la demande : Nom et coordonnées de la personne de contact : Date de la demande : Objet de la demande : Micro-crédit (P.P. 15.000 ) Fonds d amorçage (P.M.

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/12/273 DÉLIBÉRATION N 09/054 DU 1 ER SEPTEMBRE 2009, MODIFIÉE LE 3 NOVEMBRE 2009, LE 7 SEPTEMBRE 2010 ET LE 4 SEPTEMBRE

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

MODUVÉO PRO. Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS

MODUVÉO PRO. Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS Indépendant et prévoyant > DES GARANTIES POUR SÉCURISER VOS REVENUS ET CEUX DE VOTRE FAMILLE EN CAS DE COUPS DURS Lorsqu une maladie ou un accident survient, ce que vous avez construit peut être mis en

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

infirmier kinésithérapeute AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS avocat La protection de votre revenu, à la carte

infirmier kinésithérapeute AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS avocat La protection de votre revenu, à la carte 2015 INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Professions Libérales Artisans & Commerçants La mutuelle des professions libérales et indépendantes AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS médecin La protection de votre revenu,

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités «Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités Version du 11/06/2015 Plan I. Règles de base Droit aux indemnités Déclaration de l incapacité de

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux

L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes AMMA ASSURANCES a.m. Banque 550-3117000-92 Page 1 of 8 Qu est-ce que l INAMI? L Institut

Plus en détail

Chap 4 : Les éléments de la paie. I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie

Chap 4 : Les éléments de la paie. I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie Chap 4 : Les éléments de la paie I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie La procédure de paie décrit toutes les étapes qui conduisent au paiement effectif du salaire à l employé et à l

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR 2010 Vous avez choisi d adhérer au régime de l auto-entrepreneur, institué par la Loi de Modernisation

Plus en détail

Votre transfert. Comment se passe votre transfert? Quels sont les documents indispensables? Un stage d attente est-il à prévoir?

Votre transfert. Comment se passe votre transfert? Quels sont les documents indispensables? Un stage d attente est-il à prévoir? La Mutualité Libérale Hainaut-Namur Votre transfert Comment se passe votre transfert? Aucune démarche n est nécessaire par rapport à votre mutualité actuelle. Nous prenons en charge l ensemble des procédures

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale Office des régimes particuliers de sécurité sociale (ORPSS) + Statut social des accueillant(e)s d enfants Dernière mise à jour : 22/04/2015 (version 2015.2) GÉNÉRALITÉS... 3 CHAMP D APPLICATION... 3 LE

Plus en détail

CSSS/04/49. Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour du 17 mars 2004; Vu le rapport de Monsieur Michel Parisse. A. OBJET DE LA DEMANDE

CSSS/04/49. Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour du 17 mars 2004; Vu le rapport de Monsieur Michel Parisse. A. OBJET DE LA DEMANDE CSSS/04/49 DÉLIBERATION N 04/009 DU 6 AVRIL 2004 RELATIVE A UN ECHANGE DE DONNEES SOCIALES À CARACTÈRE PERSONNEL ENTRE LE FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET LES ORGANISMES ASSUREURS EN VUE DE L EXÉCUTION

Plus en détail

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales?

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? Avril 2015 - n 82 Bulletin d Information pour Indépendants Contenu p 1-2 Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? p 2 Cotisations provisoires légales: brève présentation p 3 Demande de dispense pour

Plus en détail

Chiffres clés pour 2013

Chiffres clés pour 2013 Chiffres clés pour 2013 Certains produits d investissement et d épargne peuvent vous procurer un bel avantage fiscal. Que ce soit l épargne-pension, votre compte d épargne, retrouvez un tableau récapitulatif

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne Professions indépendantes Votre carte Vitale et votre carte Européenne Edition 2014 AIDE VOTRE POUR CARTE VITALE UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL La carte Vitale est une carte à puce dont

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES MISSIO NS COMPTAB L ES M IS S IO N S F IS C ALE S Dans un environnement de plus en plus complexe, Aliantis répond à vos inquiétudes et limite vos risques. Vous préférez être accompagné, plutôt que suivi

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises

Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises Garde d enfant Procédure destinées aux entreprises I. La prime garde des enfants a. Origine 1) Conformément à l accord sectoriel 2013-2014, le Fonds social de chacune des commissions paritaires 202, 311

Plus en détail

Partie I - Le deuxième pilier

Partie I - Le deuxième pilier Table des matières Préambule 1. Introduction... 3 2. Les quatre piliers de pension... 4 3. Comment déterminer le revenu mensuel nécessaire à la retraite?.... 5 4. Comment déterminer votre capital pension

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE

MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE Les mesures mises en place visent à accompagner les collaborateurs porteurs d un projet professionnel en dehors du groupe CA sa et

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL)

Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL) Office national de sécurité sociale des administrations provinciales et locales (ONSSAPL) Statut social des gardien(ne)s d enfants 01 01 2009 Contenu A. Généralités... 1 B. Champs d application... 1 C.

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

es dirigeants arantie chômage Une solution simple et complète pour s assurer le maintien d un revenu fixe en cas de perte d emploi

es dirigeants arantie chômage Une solution simple et complète pour s assurer le maintien d un revenu fixe en cas de perte d emploi arantie chômage es dirigeants Une solution simple et complète pour s assurer le maintien d un revenu fixe en cas de perte d emploi L assurance n est plus ce qu elle était. la meilleure protection en cas

Plus en détail

Réponses aux questions fréquemment posées

Réponses aux questions fréquemment posées Le 6 avril 2012 Contribution pour frais de contrôle due par les courtiers en assurance ou réassurance et les intermédiaires en opérations de banque et en services de paiement au titre de l année 2012 Réponses

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE Page 3 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE 60+ Page 4 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE DE PLACEMENT À TERME Page 5 LA PRÉVOYANCE AVEC

Plus en détail

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs L UNION FAIT LA FORCE Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs www.systemedecaisseenregistreuse.be - 2014 - Service Public

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

Assurances sociales pour indépendants. Guide Starter Edition 2012. www.partena.be

Assurances sociales pour indépendants. Guide Starter Edition 2012. www.partena.be Assurances sociales pour indépendants Guide Starter Edition 2012 www.partena.be S installer comme indépendant 1 2 Vous êtes candidat indépendant et vous avez généralement plus d une raison de vouloir vous

Plus en détail

CAPELO - Compléments au dossier de carrière

CAPELO - Compléments au dossier de carrière CAPELO - Compléments au dossier de carrière Instructions administratives aux employeurs 01/01/2013 Tour du Midi / Zuidertoren Bruxelles1060 Brussel T +32 (0)2 791 50 00 F +32 (0)2 791 50 99 www.capelo.be

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

AMMA vous épaule en toutes circonstances.

AMMA vous épaule en toutes circonstances. L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. A L L O C A T I O N I N A M I Qu est-ce

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 2 - L'assurabilité. Plan A INSCRIPTION 1. Qui peut-être inscrit comme titulaire? 2. Qui peut être inscrit comme

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail