TO BE RENAMED BEFORE PRINTING

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TO BE RENAMED BEFORE PRINTING"

Transcription

1 [Projet final, version 2] Directive relative à l utilisation du système d accès aux dossiers entre le portail OPD (Open Portal Dossier) et le système WIPO CASE, applicable dans le cadre d un projet pilote (établie le 1 er avril 2014) 1. Introduction La présente directive, définie d un commun accord par les offices participant au portail OPD et les offices participant au système WIPO CASE, régit l échange d informations contenues dans les dossiers par l intermédiaire du système d accès aux dossiers utilisé entre le portail OPD et le système WIPO CASE (ci-après dénommé système de liaison ). Cette directive s appliquera durant un projet pilote d une durée de 12 mois qui débutera le 1 er avril À la fin du projet pilote, le système de liaison et le cadre de gouvernance seront réexaminés. L échange d informations contenues dans les dossiers entre offices participant au portail OPD ou entre offices participant au système WIPO CASE au sein de chaque système est exclu du champ d application de cette directive. Par conséquent, lorsqu un office participant au portail OPD utilise le portail OPD, il doit se conformer aux arrangements prévus par les offices participant au portail OPD (politique en matière de gouvernance du portail OPD, etc.), et lorsqu un office participant au système WIPO CASE utilise le système WIPO CASE, il doit se conformer aux arrangements prévus par les offices participant au système WIPO CASE (dispositions-cadres pour le système WIPO CASE). 2. Définition des termes 2.1 Portail OPD et système WIPO CASE On entend par portail OPD le système d accès aux dossiers élaboré par l Office coréen de la propriété intellectuelle (KIPO), l Office des brevets du Japon (JPO), l Office des brevets et des marques des États-Unis d Amérique (USPTO), l Office d État de la propriété intellectuelle de la République populaire de Chine (SIPO) et l Office européen des brevets (OEB). On entend par système WIPO CASE le système d accès aux dossiers élaboré par le Bureau international de l OMPI. wipogvafs01 redirected$ christiansson documents temp wipo_case_guidelines_opd_36298_fr.docx (MP/JCH/mhf/ko/8-janv.-15/3:24) TO BE RENAMED BEFORE PRINTING

2 2.2 Office participant au portail OPD et office participant au système WIPO CASE On entend par offices participant au portail OPD les offices qui échangent des informations contenues dans les dossiers par l intermédiaire du portail OPD, à savoir : OEB, JPO, KIPO, SIPO et USPTO. On entend par offices participant au système WIPO CASE les offices qui échangent des informations contenues dans les dossiers par l intermédiaire du système WIPO CASE, à savoir : IP Australia (IPA), Office de la propriété intellectuelle du Canada (OPIC), Office de la propriété intellectuelle du Royaume-Uni (UKIPO) et d autres offices de propriété intellectuelle. Sauf indication contraire, le Bureau international de l OMPI fait partie des offices participant au système WIPO CASE. 2.3 Informations contenues dans les dossiers On entend par informations contenues dans les dossiers les documents soumis par les déposants, tels que les descriptions, les modifications et les opinions écrites relatives à une demande; les documents émis par un office, tels que les décisions de l office, y compris les notifications de motifs de refus et les décisions relatives à l octroi d un brevet; les documents soumis par des tiers, tels que les observations émanant de tiers; et les citations découvertes durant les recherches et reprises dans une décision d un office. 2.4 Office ayant accès On entend par office ayant accès l office participant au portail OPD ou l office participant au système WIPO CASE qui utilise le système de liaison pour obtenir des informations contenues dans les dossiers auprès d autres offices et qui autorise ses utilisateurs finaux à les consulter. 2.5 Office fournisseur On entend par office fournisseur l office participant au portail OPD ou l office participant au système WIPO CASE qui utilise le système de liaison et qui autorise que ses propres informations contenues dans les dossiers soient mises à la disposition d un office ayant accès par l intermédiaire du système de liaison en réponse à une demande d accès de ce dernier. Sont également compris les offices fournisseurs qui mettent indirectement à disposition des informations

3 contenues dans les dossiers par l intermédiaire d un autre office ou d une autre organisation (p. ex. le Bureau international de l OMPI). 3. Principes régissant l utilisation du système de liaison 3.1 Principe de réciprocité Tous les offices participants acceptent de devenir des offices fournisseurs s ils en ont les capacités juridiques, opérationnelles et techniques. 3.2 Champ d application L utilisation d informations contenues dans les dossiers mises à disposition par des offices fournisseurs par l intermédiaire du système de liaison est réservée aux examinateurs et aux fonctionnaires des offices ayant accès. Lorsque des informations contenues dans les dossiers sont échangées par l intermédiaire du système de liaison, l identité de l office accédant est communiquée à l office fournisseur au moment de la demande. Les informations obtenues auprès d un office fournisseur, qui sont stockées par l office ayant accès, sont soumises à la règle décrite ci-dessus, à savoir que leur utilisation est réservée aux examinateurs et aux fonctionnaires de l office ayant accès (voir la section 3.4, intitulée Autre utilisation des informations contenues dans les dossiers ). 3.3 Étendue des données communiquées Après confirmation du lien entre un office fournisseur et un office ayant accès, chaque office fournisseur met à la disposition de l office ayant accès des informations équivalentes, sans distinction de traitement entre les offices ayant accès. Toutefois, cette règle ne s applique pas s il est difficile de fournir des informations équivalentes, du fait des différences techniques entre le portail OPD et le système WIPO CASE. Les informations contenues dans les dossiers que l office fournisseur met à disposition se limitent aux informations concernant les demandes déjà publiées qui peuvent être mises par l office fournisseur à la disposition de tous les offices ayant accès.

4 3.4 Réutilisation des informations contenues dans les dossiers Les offices ayant accès n autorisent personne, à l exception des examinateurs et des fonctionnaires de l office concerné, à utiliser tout ou partie des informations contenues dans les dossiers obtenues auprès de l office fournisseur. Les offices participant au portail OPD ne doivent pas fournir aux offices participant au système WIPO CASE, par l intermédiaire du système de liaison, des informations contenues dans les dossiers obtenues par l intermédiaire du portail OPD auprès d un autre office participant au portail OPD. 3.5 Indépendance d utilisation de chaque système Si les conditions d utilisation des systèmes (portail OPD ou système WIPO CASE) sont modifiées, ces modifications s appliquent uniquement aux offices participants et aux documents échangés au sein du système concerné. Les conditions d utilisation des documents échangés conformément à la présente directive ne peuvent être modifiées que dans le cadre d une révision de la présente directive, conformément aux dispositions de la section 5 (Révision de la directive). 3.6 Traduction Chaque office fournisseur s efforce de faire traduire en anglais (y compris par traduction automatique) les informations contenues dans les dossiers établies dans une langue autre que l anglais et de fournir la traduction aux offices ayant accès, en complément des données dans la langue originale. 3.7 Utilisation abusive L accès par l intermédiaire du système de liaison à des informations contenues dans les dossiers conservés dans d autres offices est limité à un accès en temps réel sur demande. En conséquence, les tentatives d accès en masse ou abusives sont interdites. Cette règle vise à prévenir les incidents, tels que des temps d attente excessifs pour les utilisateurs d autres offices ou encore des défaillances du système, en raison d une surcharge des communications.

5 4. Installation et fonctionnement du système de liaison Le système de liaison sera créé à partir du portail OPD et du système WIPO CASE, entre lesquels sera mise en place une liaison. L objectif est de mettre en place cette liaison à moindre frais. 4.1 Perfectionnement et maintenance du système de liaison Les offices utilisent le système de liaison conformément aux spécifications techniques admises du système de liaison. Le Bureau international de l OMPI se charge de développer et d entretenir la passerelle qui relie le portail OPD et le système WIPO CASE dans le système de liaison. Le système de liaison est équipé de fonctions de sécurité (cryptage, contrôle des accès, etc.) équivalentes à celles décrites dans la spécification technique du portail OPD. Les services proposés par les offices fournisseurs sont accessibles dès que le système de liaison est disponible. 4.2 Coût d installation du système de liaison Les frais liés à l installation du système de liaison dans un office et à l entretien du système sont à la charge de cet office. Si des dépenses sont nécessaires pour l installation et l entretien du matériel utilisé en commun, celles-ci doivent être déterminées d un commun accord par tous les offices utilisant le système de liaison. 5. Révision de la directive La présente directive peut être révisée si tous les offices utilisant le système de liaison conformément à cette directive donnent leur consentement. 6. Procédures que doivent suivre les offices pour participer au système de liaison 1) Procédure de demande d utilisation du système de liaison Un office participant au portail OPD ou au système WIPO CASE (ci-après dénommé nouvel office participant ) qui souhaite utiliser le système de liaison conformément à la présente directive une fois établie doit notifier à l Office des brevets du Japon ou au Bureau international de l OMPI son intention de participer au système de liaison, ainsi que la date à laquelle il entend acquérir le statut d office fournisseur (voir la section 3.1). Les informations concernant les

6 nouveaux offices participants seront disponibles sur les sites Web de l Office des brevets du Japon et de l OMPI dans le format présenté à l annexe. 2) Confirmation par les offices fournisseurs Tout nouvel office participant doit recevoir l agrément exprès de l office fournisseur concerné avant de pouvoir accéder aux informations contenues dans les dossiers de l office fournisseur par l intermédiaire du système de liaison. Cette étape est coordonnée par l Office des brevets du Japon (pour les offices participant au portail OPD) et par le Bureau international de l OMPI (pour les offices participant au système WIPO CASE). 2-1) Nouvel office participant au portail OPD Tout nouvel office participant doit confirmer l intention de chaque office fournisseur participant au système WIPO CASE qui utilise déjà le système de liaison sous la coordination de l Office des brevets du Japon de partager des informations contenues dans les dossiers avec lui. 2-2) Nouvel office participant au système WIPO CASE Tout nouvel office participant doit confirmer l intention de chaque office fournisseur participant au portail OPD qui utilise déjà le système de liaison sous la coordination du Bureau international de l OMPI de partager des informations contenues dans les dossiers avec lui. 2-3) Consignation et partage d informations Les informations concernant les offices participants et les liens confirmés entre les offices fournisseurs et les offices ayant accès sont enregistrées par le Bureau international et par l Office des brevets du Japon et publiées sur les sites Web de l OMPI et de l Office des brevets du Japon dans le format présenté à l annexe. Les offices s échangent les informations nécessaires au bon fonctionnement du système de liaison, notamment en ce qui concerne les horaires de service, les coordonnées des correspondants et les modalités de gestion des incidents. 3) Préparatifs en vue de l utilisation du système de liaison Lorsque les offices susmentionnés acceptent mutuellement de partager des informations contenues dans les dossiers entre eux, le Bureau international de l OMPI prend les dispositions techniques nécessaires pour mettre en place la passerelle permettant d utiliser le système de liaison dans les plus brefs délais.

7 7. Autre procédure L office fournisseur peut refuser l accès aux informations contenues dans les dossiers pour toute raison qu il juge acceptable, p. ex. en cas d utilisation abusive (délibérée ou non) d un système d accès, de non-respect par un office ayant accès du principe de réciprocité mentionné à la section 3.1, etc. Les deux offices concernés devraient se consulter par la suite pour déterminer pourquoi l accès a été refusé. 8. Règlement des litiges Tout litige entre des offices résultant de l utilisation du système de liaison ou relatif à cette utilisation doit être réglé à l amiable par voie de négociations entre les participants concernés.

8 (Annexe) 1) Les offices suivants utiliseront le système de liaison en qualité d office fournisseur après la date indiquée ci-après. - CIPO : après mm/aaaa - IPA : après mm/aaaa - JPO : après mm/aaaa - UKIPO : après mm/aaaa 2) Liste des offices utilisant le système de liaison conformément à la présente directive. Offices participant au portail OPD JPO CIPO mm/aaaa Offices IPA mm/aaaa participant UKIPO mm/aaaa au système WIPO CASE [Note : le mois et l année doivent être indiqués dans chacune des cellules pour que deux offices puissent commencer à partager des informations contenues dans les dossiers.]

DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SYSTÈME D ACCÈS CENTRALISÉ AUX RESULTATS DE LA RECHERCHE ET DE L EXAMEN (CASE)

DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SYSTÈME D ACCÈS CENTRALISÉ AUX RESULTATS DE LA RECHERCHE ET DE L EXAMEN (CASE) DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SYSTÈME D ACCÈS CENTRALISÉ AUX RESULTATS DE LA RECHERCHE ET DE L EXAMEN (CASE) établies le 1 er mars 2013 Système d accès centralisé aux résultats de la recherche et de l examen

Plus en détail

DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SERVICE D ACCÈS NUMÉRIQUE AUX DOCUMENTS DE PRIORITÉ 1

DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SERVICE D ACCÈS NUMÉRIQUE AUX DOCUMENTS DE PRIORITÉ 1 ANNEXE II PROJET MODIFIÉ DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SERVICE D ACCÈS NUMÉRIQUE AUX DOCUMENTS DE PRIORITÉ 1 établies le 31 mars 2009 et modifiées le [ ] Service d accès numérique 1. Les présentes dispositions

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F OMPI MM/A/42/3 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION PARTICULIÈRE POUR L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES (UNION DE MADRID)

Plus en détail

Union particulière pour l enregistrement international des marques (Union de Madrid)

Union particulière pour l enregistrement international des marques (Union de Madrid) F MM/A/49/2 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 7 JUILLET 2015 Union particulière pour l enregistrement international des marques (Union de Madrid) Assemblée Quarante-neuvième session (21 e session ordinaire) Genève,

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI OMPI A/41/16 ORIGINAL : anglais DATE : 24 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI Quarante et unième série de réunions Genève, 26

Plus en détail

Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année.

Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année. CONDITIONS GENERALES DE VENTES CAMPING-CAR PARK Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année. PRÉAMBULE

Plus en détail

Assemblée générale de l OMPI

Assemblée générale de l OMPI F WO/GA/40/10 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21JUIN 2011 Assemblée générale de l OMPI Quarantième session (20 e session ordinaire) Genève, 26 septembre 5 octobre 2011 COOPÉRATION DANS LE CADRE DES DÉCLARATIONS

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F OMPI SCT/S1/2 ORIGINAL : anglais DATE : 26 octobre 2001 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODÈLES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) OMPI PCT/CAL/VI/2 ORIGINAL : anglais DATE : 29 mars 1996 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) COMITÉ DES

Plus en détail

APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE I. Introduction 1. En substance, le transfert de technologie est le processus par lequel une technologie, des compétences, un savoir-faire ou

Plus en détail

Convention relative aux transactions électroniques Terravis egvt (instituts de crédit)

Convention relative aux transactions électroniques Terravis egvt (instituts de crédit) Convention relative aux transactions électroniques Terravis egvt (instituts de crédit) entre SIX Terravis SA, Brandschenkestrasse 47, case postale 1758, 8021 Zurich (ci-après SIX Terravis) et Institut

Plus en détail

(d) Personnel désigne:

(d) Personnel désigne: (Note japonaise) Excellence, J ai l honneur de me référer aux discussions récentes qui ont eu lieu entre les représentants du Gouvernement du Japon et ceux du Gouvernement de la République de Djibouti

Plus en détail

OFFICE EUROPÉEN DES BREVETS (OEB)

OFFICE EUROPÉEN DES BREVETS (OEB) PCT Guide du déposant Phase nationale Chapitre national Page 1 OFFICE EUROPÉEN DES BREVETS (OEB) EN TANT QU OFFICE DÉSIGNÉ (OU ÉLU) TABLE DES MATIÈRES L OUVERTURE DE LA PHASE NATIONALE RÉSUMÉ LA PROCÉDURE

Plus en détail

Description des prestations

Description des prestations 1. Dispositions générales La présente description de prestations a pour objet les services (ciaprès dénommés les «services») de Swisscom (Suisse) SA (ci-après dénommée «Swisscom»). Elle complète les dispositions

Plus en détail

Accord. (texte en vigueur à partir du 1 er mars 2014)*

Accord. (texte en vigueur à partir du 1 er mars 2014)* Accord entre l Institut national de la propriété industrielle du Brésil et le Bureau international de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle concernant les fonctions de l Institut national

Plus en détail

Emblème seul. 7. L emblème en association est représenté ci-dessous :

Emblème seul. 7. L emblème en association est représenté ci-dessous : Directives opérationnelles régissant l utilisation de l emblème de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles I. Considérations générales 1. Afin d augmenter

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/8/6 ORIGINAL : anglais DATE : 27 janvier 2004 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION COMITÉ PLÉNIER Huitième session Genève,

Plus en détail

Contrat de facturation électronique

Contrat de facturation électronique Contrat de facturation électronique ARTICLE 1 Objet 1.1 Le présent Contrat (ci-après dénommé le «Contrat») a pour objet de définir la nouvelle Procédure de Facturation applicable à l ensemble des relations

Plus en détail

Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB

Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB Entre : La S.A. WINBOOKS dont le siège est sis fond Jean Pâques, 6C à 1348 Ottignies Louvain-la-Neuve, inscrite à la BCE sous le n 0455.575.742 Et

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/13/INF/8 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER MAI 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Treizième session Genève, 19 23 mai 2014 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LE RÔLE DES BREVETS

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI F OMPI A/46/11 ORIGINAL : anglais DATE : 26 novembre 2008 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI Quarante-sixième série de réunions Genève, 12

Plus en détail

BENEO-ORAFTI S.A. Conditions générales d achat

BENEO-ORAFTI S.A. Conditions générales d achat Conditions générales d achat 1. Généralités Ces Conditions générales d achat s appliquent à toutes nos commandes. Des conditions générales de vente divergentes du fournisseur (ci-dessous ainsi dénommé,

Plus en détail

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS V L es conflits d intérêts Il y a «conflit d intérêts» lorsque vos intérêts personnels nuisent de quelque façon que soit aux intérêts de la Société. Une situation peut être conflictuelle lorsque vous prenez

Plus en détail

Les conditions générales de vente du logiciel ZADS

Les conditions générales de vente du logiciel ZADS Les conditions générales de vente du logiciel ZADS Nom du Partenaire Commercial / Client : Adresse du Partenaire Commercial / Client : Domaine(s) du Client Final Qui utilisera le Logiciel ZADS. Signature

Plus en détail

Convention pour l utilisation par des opérateurs de service des données de trafic routier produites par la Communauté Urbaine de Bordeaux

Convention pour l utilisation par des opérateurs de service des données de trafic routier produites par la Communauté Urbaine de Bordeaux CARTE BLANCHE CONSEIL COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX Convention pour l utilisation par des opérateurs de service des données de trafic routier produites par la Communauté Urbaine de Bordeaux - 1 - ENTRE

Plus en détail

LICENCE SNCF OPEN DATA

LICENCE SNCF OPEN DATA LICENCE SNCF OPEN DATA PREAMBULE Dans l intérêt de ses utilisateurs, la SNCF a décidé de s engager dans une démarche de partage de certaines informations liées à son activité, permettant ainsi aux personnes

Plus en détail

ACCORD GROUPE FRANCE. Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK)

ACCORD GROUPE FRANCE. Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK) ACCORD GROUPE FRANCE Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK) Entre: Monsieur Yves BAROU, Directeur des Ressources Humaines

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS INTRODUCTION Chez Produits forestiers Résolu Inc. («Résolu»), nous attachons beaucoup d importance à nos relations avec nos clients, nos fournisseurs,

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEE GENERALE DE L OMPI QUESTIONS CONCERNANT LES NOMSDE DOMAINE DE L INT ERNET

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEE GENERALE DE L OMPI QUESTIONS CONCERNANT LES NOMSDE DOMAINE DE L INT ERNET OMPI WO/GA/32/3 ORIGINAL : anglais DATE : 20 juillet 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F ASSEMBLEE GENERALE DE L OMPI Trente- deuxième session (17 e session ordinaire) Genève,

Plus en détail

ORIENTATION DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

ORIENTATION DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE 5.4.2013 Journal officiel de l Union européenne L 95/23 ORIENTATIONS ORIENTATION DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 20 mars 2013 relative à des mesures temporaires supplémentaires concernant les opérations

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE OMPI PCT/A/32/7 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE Trente-deuxième

Plus en détail

Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques

Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques F SCT/30/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 12 AOUT 2013 Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques Trentième session Genève, 4 8 novembre 2013

Plus en détail

Département du Doubs PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE AMI

Département du Doubs PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE AMI Département du Doubs APPEL A MANIFESTATION D INTERET POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN CPOM MANDATEMENT POUR LES SERVICES D AIDE ET D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DU DOUBS PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES F UPOV/INF/8 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE ACCORD entre l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et l Union internationale pour la protection des

Plus en détail

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE 77 PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Les lois fédérales sur les brevets, le droit d auteur et les marques de commerce assurent la protection de la propriété intellectuelle au Canada. Le Canada a signé l Accord

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT)

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) F OMPI PCT/R/2/4 ORIGINAL : anglais DATE : 31 mai 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) COMITÉ SUR LA

Plus en détail

Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007

Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007 Instruction administrative ICC/AI/2007/005 Date: 19/06/2007 SÉCURITÉ DES INFORMATIONS DANS LE CADRE DE L EXÉCUTION DE CONTRATS CONCLUS AVEC DES TIERCES PARTIES En application de la directive de la Présidence

Plus en détail

La loi n 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales a :

La loi n 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales a : Logo «Orange» Logo Département CONVENTION relative à la contribution financière d Orange au Fonds de Solidarité pour le Logement prise en charge des dettes des services Fixe, Internet et Mobile Entre :

Plus en détail

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets du 24 mars 1971, modifié le 28 septembre 1979 Les Parties Contractantes, Considérant que l adoption, sur le plan mondial,

Plus en détail

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO Adoptée à la séance du 21 janvier 2013 par la résolution G2013-00-18 TABLE DES MATIÈRES Page 1. INTRODUCTION... 3 2. CADRE JURIDIQUE... 3 3.

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION

DÉCISION DE LA COMMISSION L 15/12 Journal officiel de l Union européenne 20.1.2011 DÉCISIONS DÉCISION DE LA COMMISSION du 19 janvier 2011 relative à l équivalence des d enquête et de sanctions auxquels sont soumis les contrôleurs

Plus en détail

Réutilisation d informations publiques provenant des Archives départementales de Saône-et-Loire

Réutilisation d informations publiques provenant des Archives départementales de Saône-et-Loire Réutilisation d informations publiques provenant des Archives départementales de Saône-et-Loire Contrat de licence de type ODbL (Open Database Licence) n.. Entre : Le Département de Saône-et-Loire, représenté

Plus en détail

Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international

Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international Traduction 1 Nouveaux accords d emprunt du Fonds monétaire international Conclus à Washington le 27 janvier 1997 Approuvés par l Assemblée fédérale le 18 décembre 1997 2 Adhésion de la Suisse notifiée

Plus en détail

Options relatives à la recherche et l examen en matière de brevets. Guide sur les politiques

Options relatives à la recherche et l examen en matière de brevets. Guide sur les politiques Options relatives à la recherche et l examen en matière de brevets Guide sur les politiques 2014 Guide sur les politiques Options relatives à la recherche et l examen en matière de brevets L une des tâches

Plus en détail

Conditions générales Set de données STIB données statiques STIB

Conditions générales Set de données STIB données statiques STIB Set de données STIB données statiques STIB 1. Définitions 1.1. STIB : désigne la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles, dont le siège social est établi à 1000 - BRUXELLES, 76, Rue Royale,

Plus en détail

Comité permanent du droit des brevets

Comité permanent du droit des brevets F SCP/20/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 9 OCTOBRE 2013 Comité permanent du droit des brevets Vingtième session Genève, 27 31 janvier 2014 EXCEPTIONS ET LIMITATIONS RELATIVES AUX DROITS DE BREVET : PRÉPARATION

Plus en détail

Conditions Generales de Vente

Conditions Generales de Vente Article 1er - Champ d application Les présentes conditions générales de vente constituent, conformément à l article L.441-6 du Code de commerce, le socle unique de la relation commerciale entre les Parties.

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/WG/1/6 ORIGINAL : anglais DATE : 1 er octobre 1998 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPES DE TRAVAIL Première session

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/55/INF/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 4 AOÛT 2015 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante-cinquième série de réunions Genève, 5 14 octobre 2015 STRATÉGIE DE GESTION DES CONNAISSANCES DE L ORGANISATION

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 26 octobre 2010 relatif au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux

Plus en détail

ANNEXE. à la. proposition de décision du Conseil

ANNEXE. à la. proposition de décision du Conseil COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 15.12.2015 COM(2015) 643 final ANNEX 1 ANNEXE à la proposition de décision du Conseil concernant la conclusion de l'accord entre l Union européenne et la République

Plus en détail

Jeu Bosch RÈGLEMENT COMPLET

Jeu Bosch RÈGLEMENT COMPLET Jeu Bosch RÈGLEMENT COMPLET ARTICLE 1 - Organisation L Agence Ledouze, société à responsabilité limitée au capital de 100.000 euros, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 489 893 024 et dont le siège

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD libéral.fr»

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD libéral.fr» 1- CGV logiciel RD Libéral.fr CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD libéral.fr» ARTICLE 1 CLAUSE GÉNÉRALE «RD libéral.fr» est un progiciel de tenue de comptabilité en ligne destiné exclusivement

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE TRAITÉ DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (PCT)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE TRAITÉ DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (PCT) OMPI PCT/AI/1 Add.3 Prov. ORIGINAL : anglais DATE : 9 juin 2000 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F TRAITÉ DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (PCT) INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES

Plus en détail

et souhaitant intensifier l assistance mutuelle, conviennent d instaurer entre elles des dispositions en matière :

et souhaitant intensifier l assistance mutuelle, conviennent d instaurer entre elles des dispositions en matière : ARRANGEMENT ENTRE L INSPECTION FISCALE D ETAT DU MINISTERE DES FINANCES DE LA REPUBLIQUE DE LITUANIE ET L ADMINISTRATION DES AFFAIRES FISCALES DU SERVICE PUBIC FEDERAL FINANCES DU ROYAUME DE BELGIQUE RELATIF

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION F OMPI SCIT/WG/1/3 ORIGINAL : anglais DATE : 9 novembre 1998 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPES DE TRAVAIL Première session

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE APPLICABLE AUX ACTEURS DES MARCHÉS PUBLICS ET DES CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC PRÉAMBULE

CHARTE D ÉTHIQUE APPLICABLE AUX ACTEURS DES MARCHÉS PUBLICS ET DES CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC PRÉAMBULE CHARTE D ÉTHIQUE APPLICABLE AUX ACTEURS DES MARCHÉS PUBLICS ET DES CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC La présente Charte d Ethique est établie : PRÉAMBULE Pour moraliser le processus

Plus en détail

Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK)

Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK) Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK) I. Introduction Le dialogue social dans le Groupe Thales, tant au niveau des

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE OMPI PCT/A/34/4 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE Trente-

Plus en détail

Charte de bonnes pratiques des prestataires TIC

Charte de bonnes pratiques des prestataires TIC Charte de bonnes pratiques des prestataires TIC Sommaire Editorial 3 Introduction 4 Propriété 4 Principe 4 Engagement 4 Déontologie : règles générales 5 Le respect des personnes 5 L attitude face aux clients

Plus en détail

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Votre accès au site web www.drogistenverband.ch et à ses pages signifie que vous avez compris et accepté les conditions d utilisation

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F OMPI SCT/S2/6 ORIGINAL : anglais DATE : 17 mai 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODÈLES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org

Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org Stipulations liminaires La licence ODbL (Open Database License) est un contrat de licence ayant pour objet d autoriser les utilisateurs à partager,

Plus en détail

Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels

Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels F H/LD/WG/5/3 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 7 OCTOBRE 2015 Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce.

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce. CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce. Elles se conforment aux obligations faites par la Loi du 4 août 2008 sur

Plus en détail

Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers

Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers Préambule : La lecture et l acceptation des présentes conditions d utilisation, ci-après les «Conditions d Utilisation», sont requises avant toute

Plus en détail

BlackBerry Travel Guide de l'utilisateur

BlackBerry Travel Guide de l'utilisateur BlackBerry Travel Guide de l'utilisateur Version: 2.5 SWD-2005926-0418040813-002 Table des matières Mise en route... 2 À propos de BlackBerry Travel... 2 Désactiver la synchronisation automatique des voyages...

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE RÉUNION DE CONSULTATION SUR LA SANCTION DES DROITS. Genève, 11 13 septembre 2002

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE RÉUNION DE CONSULTATION SUR LA SANCTION DES DROITS. Genève, 11 13 septembre 2002 OMPI WIPO/CME/INF/1 ORIGINAL : anglais DATE : 5 juillet 2002 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE RÉUNION DE CONSULTATION SUR LA SANCTION DES DROITS Genève, 11 13 septembre 2002

Plus en détail

FONDS DOM - COMPARTIMENT SAINT-BARTHELEMY

FONDS DOM - COMPARTIMENT SAINT-BARTHELEMY FONDS DOM - COMPARTIMENT SAINT-BARTHELEMY CONVENTION-CADRE Portant attribution d aide publique Avril 2011 1 ENTRE La Collectivité d Outre-mer de Saint-Barthélemy (ci-après la «COM de Saint-Barthélemy»),

Plus en détail

Comité de coordination de l OMPI

Comité de coordination de l OMPI F WO/CC/70/3 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 22 JUILLET 2014 Comité de coordination de l OMPI Soixante-dixième session (45 e session ordinaire) Genève, 22 30 septembre 2014 STATUT ET RÈGLEMENT DU PERSONNEL :

Plus en détail

MENTIONS LEGALES : Directeur de la publication Antoine Serniclay

MENTIONS LEGALES : Directeur de la publication Antoine Serniclay MENTIONS LEGALES : Editeur du Site : Société ONYME 163 bis avenue de Bretagne à LILLE (59000) au capital social de 80 000 Immatriculée au RCS de Lille Sous le numéro 451 252 258 Tèl : 03 20 42 88 32 Fax

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLÉE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLÉE OMPI PCT/A/36/9 ORIGINAL : anglais DATE : 17 août 2007 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLÉE Trente-sixième

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE

CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE Article 1 : Objet et champ d application Sauf accord particulier dûment négocié entre les parties sous quelque forme que ce soit, ces présentes conditions générales

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE MARITIME DES CORPS DE NAVIRES DE MER CONTRE LES RISQUES DE GUERRE, DE PIRATERIE, DE TERRORISME

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE MARITIME DES CORPS DE NAVIRES DE MER CONTRE LES RISQUES DE GUERRE, DE PIRATERIE, DE TERRORISME Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10.12.2013 COM(2013) 877 final 2013/0427 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion de l arrangement avec le Royaume de Norvège sur les modalités

Plus en détail

MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE. Modèle de mémorandum d accord de coopération. entre

MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE. Modèle de mémorandum d accord de coopération. entre MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE Modèle de mémorandum d accord de coopération entre l Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et

Plus en détail

Entremise: Cigna International Health Services BVBA - Plantin en Moretuslei 299 B 2140 Anvers POLICE D ASSURANCE COLLECTIVE N BCVR 8673

Entremise: Cigna International Health Services BVBA - Plantin en Moretuslei 299 B 2140 Anvers POLICE D ASSURANCE COLLECTIVE N BCVR 8673 Entremise: Cigna International Health Services BVBA - Plantin en Moretuslei 299 B 2140 Anvers POLICE D ASSURANCE COLLECTIVE N BCVR 8673 Contrat MALADIE COMPLEMENTAIRE - GROS RISQUES conclu entre L ASSOCIATION

Plus en détail

A/42/10 ANNEXE III METHODE DE CALCUL DU COUT UNITAIRE DU TRAITEMENT DES DEMANDES SELON LE PCT

A/42/10 ANNEXE III METHODE DE CALCUL DU COUT UNITAIRE DU TRAITEMENT DES DEMANDES SELON LE PCT ANNEXE III METHODE DE CALCUL DU COUT UNITAIRE DU TRAITEMENT DES DEMANDES SELON LE PCT Résumé 1. Le présent document expose une méthode de calcul du coût unitaire des publications du PCT. La recommandation

Plus en détail

Groupe de travail sur le développement juridique du système de Madrid concernant l enregistrement international des marques

Groupe de travail sur le développement juridique du système de Madrid concernant l enregistrement international des marques F MM/LD/WG/13/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER SEPTEMBRE 2015 Groupe de travail sur le développement juridique du système de Madrid concernant l enregistrement international des marques Treizième session

Plus en détail

Feuille de route Qualité : rapport sur l'état d'avancement et prévisions. Le Président de l'office européen des brevets

Feuille de route Qualité : rapport sur l'état d'avancement et prévisions. Le Président de l'office européen des brevets CA/27/14 Orig. : en Munich, le 16.04.2014 OBJET : SOUMIS PAR : DESTINATAIRES : Feuille de route Qualité : rapport sur l'état d'avancement et prévisions Le Président de l'office européen des brevets 1.

Plus en détail

Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES. Note du Bureau international

Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES. Note du Bureau international Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES Note du Bureau international Le Comité des normes de l OMPI (CWS) a adopté les nouveaux textes

Plus en détail

Données : désigne tout ou partie des données contenues dans le Système d Information dont les

Données : désigne tout ou partie des données contenues dans le Système d Information dont les Conditions générales d utilisation du Système d Information (SI) et des données du SOERE-ACBB, Système d Observation et d Expérimentation de long terme Agroécosystèmes, Cycles Biogéochimiques et Biodiversité

Plus en détail

E/ESCAP/PTA/IISG(1)/WP.1

E/ESCAP/PTA/IISG(1)/WP.1 DOCUMENT DE TRAVAIL E/ESCAP/PTA/IISG(1)/WP.1 Réservé aux Participants 19 janvier 2015 Français Original: Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Première réunion du Groupe

Plus en détail

RÈGLEMENT FINANCIER DU SECRÉTARIAT DU TRAITÉ SUR L ANTARCTIQUE. Règlement financier

RÈGLEMENT FINANCIER DU SECRÉTARIAT DU TRAITÉ SUR L ANTARCTIQUE. Règlement financier RÈGLEMENT FINANCIER DU SECRÉTARIAT DU TRAITÉ SUR L ANTARCTIQUE Règlement financier Article 1 Champ d application 1. Le présent règlement régit la gestion financière du secrétariat du Traité sur l Antarctique

Plus en détail

Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire

Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire Jeudi 19 novembre 2015, 10h30 (Ouverture des portes à 9h00) BERNEXPO, Halle 4 Mingerstrasse 6, 3014 Berne Ces

Plus en détail

LICENCE SNCF OPEN DATA

LICENCE SNCF OPEN DATA LICENCE SNCF OPEN DATA Préambule Dans l intérêt de ses utilisateurs, SNCF a décidé de s engager dans une démarche «OPEN DATA», de partage de certaines informations liées à son activité, par la mise à disposition

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral»

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» 1 CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» ARTICLE 1 CLAUSE GÉNÉRALE «RD Libéral» est un progiciel de tenue de comptabilité en ligne destiné exclusivement aux professions libérales. L utilisation

Plus en détail

Rapport de suivi relatif à l examen de l utilisation des cartes d achat 2005-2006

Rapport de suivi relatif à l examen de l utilisation des cartes d achat 2005-2006 Rapport de suivi relatif à l examen de l utilisation des cartes d achat 2005-2006 Commission canadienne des grains Service de la vérification et de l évaluation Rapport final Mai 2011 Commission canadienne

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du service Livebox phone

Conditions générales d utilisation du service Livebox phone Conditions générales d utilisation du service Livebox phone Les présentes Conditions générales d utilisation relèvent, pour les clients d une offre Orange internet, des conditions générales et des conditions

Plus en détail

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets Texte original Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets 0.232.143.1 Conclu à Strasbourg le 24 mars 1971 Approuvé par l Assemblée fédérale le 3 octobre 1972 1 Instrument

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1 GUIDE DES POINTS FOCAUX NATIONAUX RSI Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1. Introduction Le Règlement sanitaire international (2005) (RSI(2005)) définit un point focal national

Plus en détail

Groupe Banque européenne d investissement. Politique de vidéosurveillance

Groupe Banque européenne d investissement. Politique de vidéosurveillance Groupe Banque européenne d investissement TABLE DES MATIERES 1. Objet et champ d application de la politique de vidéosurveillance... 2 2. Respect de la vie privée, protection des données et conformité

Plus en détail

Article 1 Définitions 1.1 Action : le jeu de hasard promotionnel, tel que décrit à l article 3.1 ci-après.

Article 1 Définitions 1.1 Action : le jeu de hasard promotionnel, tel que décrit à l article 3.1 ci-après. CONDITIONS DU CONCOURS Bobbejaanland The Forbidden Night Article 1 Définitions 1.1 Action : le jeu de hasard promotionnel, tel que décrit à l article 3.1 ci-après. 1.2 Période de l action : la période

Plus en détail