SYSTÈME DE DÉFIBRILLATION EVERA MRI SURESCAN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTÈME DE DÉFIBRILLATION EVERA MRI SURESCAN"

Transcription

1 SYSTÈME DE DÉFIBRILLATION EVERA MRI SURESCAN Informations relatives aux procédures d IRM pour défibrillateurs Evera MRI SureScan et sondes SureScan Manuel technique pour l'irm

2 La liste suivante inclut des marques commerciales ou des marques déposées de Medtronic aux États- Unis et eventuellement dans d'autres pays. Toutes les autres marques commerciales sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Capture Management, CareLink, Evera, Evera MRI, Medtronic, Medtronic CareLink, Quick Look, SureScan

3 Table des matières 1 Introduction 5 2 Conditions d utilisation de l IRM Exigences liées à la cardiologie Exigences liées à la radiologie Exigences de surveillance et de sauvetage du patient 6 3 Avertissements et précautions relatifs à l IRM 6 4 Événements indésirables potentiels 7 5 Exigences liées à la surveillance du patient 8 6 Considérations propres à la cardiologie 8 7 Considérations propres à la radiologie Considérations liées à l IRM 9 8 Opérations pré-examen IRM Identification des composants du système de défibrillation SureScan Soins requis du patient 10 9 Examen IRM Vérification de l intégrité du système de défibrillation SureScan Programmation d IRM SureScan sur Marche Considérations liées au dispositif Suite à l examen IRM Rétablissement du dispositif à la configuration pré-irm Informations de garantie de Medtronic Explication des symboles Service 16 3

4 4

5 1 Introduction Le système de défibrillation SureScan de Medtronic est compatible avec la RM sous conditions et, à ce titre, est conçu pour permettre aux patients de subir un examen IRM au moyen d un appareil d IRM en toute sécurité lorsque les conditions d utilisation en environnement IRM spécifiées sont respectées. Lorsqu elle est programmée sur Marche, la fonction IRM SureScan permet au patient de subir un examen IRM en toute sécurité alors que le dispositif continue à fournir la stimulation appropriée. Il est important de lire le présent manuel avant de réaliser un examen IRM sur un patient porteur d un système de défibrillation SureScan implanté. Contacter un représentant de Medtronic pour toute question complémentaire. Consulter le manuel du dispositif et les manuels de référence ou les manuels techniques des sondes de Medtronic appropriés pour connaître le mode d emploi non lié à l IRM. 2 Conditions d utilisation de l IRM Il est nécessaire d utiliser un système de défibrillation SureScan complet dans l environnement RM. Un système de défibrillation SureScan complet comprend un dispositif DAI DR Evera MRI SureScan équipé d une sonde de stimulation atriale droite SureScan et d une sonde de défibrillation SureScan, ou un dispositif DAI VR Evera MRI SureScan équipé d une sonde de défibrillation SureScan. Toute autre combinaison peut entraîner un risque pour le patient au cours d un examen IRM. Avertissement : Ne pas effectuer d examen IRM sur un patient sans avoir auparavant programmé IRM SureScan sur Marche. Tout examen IRM réalisé sur un patient sans avoir programmé IRM SureScan sur Marche peut blesser le patient ou endommager le système de défibrillation SureScan. Remarque : IRM SureScan ne peut pas être programmé sur Marche si le dispositif doit être remplacé. 2.1 Exigences liées à la cardiologie Les patients et leurs systèmes implantés doivent être évalués pour vérifier qu ils respectent les exigences suivantes : Aucune extension ou adaptateur de sonde implanté(e), ni aucune sonde abandonnée Les conditions d étiquetage RM s appliquant à tous les implants doivent être remplies pour les patients porteurs de plusieurs dispositifs compatibles avec la RM sous conditions Aucune sonde défaillante ou avec une connexion électrique intermittente (confirmation par analyse de suivi de l impédance de la sonde) Système de défibrillation SureScan implanté dans la région pectorale gauche ou droite Dispositif SureScan n ayant pas dépassé la durée de service prévue Valeurs de seuil d entraînement de stimulation de 2,0 volts (V) à une durée d impulsion de 0,4 millisecondes (ms) Aucune stimulation diaphragmatique à une sortie de stimulation de 5,0 V et à une durée d impulsion de 1,0 ms pour les patients dont le dispositif sera programmé en mode de stimulation asynchrone lorsque IRM SureScan sera programmé sur Marche Remarque : Les patients présentant une fibrillation atriale peuvent subir des examens IRM si toutes les autres exigences préalables à l examen sont remplies. 2.2 Exigences liées à la radiologie Il est acceptable de faire subir un examen IRM aux patients porteurs de plusieurs dispositifs compatibles avec la RM sous conditions lorsque les conditions d étiquetage RM s appliquant à tous les implants sont respectées. La sécurité et la fiabilité du système de défibrillation SureScan ont été évaluées pour les patients subissant un examen IRM au moyen d un équipement d IRM répondant aux caractéristiques de fonctionnement suivantes : 5

6 Type de scanner Caractéristiques du scanner Fonctionnement du scanner Champ horizontal, alésage cylindrique, système clinique Champ magnétique statique de 1,5 T à une fréquence de 64 MHz, gradient spatial maximum de 20 T/m (2000 gauss/ cm) Systèmes dont la pente des gradients par axe maximum est de 200 teslas par mètre par seconde (T/m/s) Puissance de radiofréquence (RF) de l IRM Mode de fonctionnement normal. Le taux d absorption spécifique (TAS) moyenné sur l ensemble du corps doit être de 2,0 watts par kilogramme (W/kg). Le TAS de la tête doit être de 3,2 W/kg. 2.3 Exigences de surveillance et de sauvetage du patient Il est nécessaire d instaurer une surveillance continue du patient lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche. Un défibrillateur externe doit être immédiatement disponible lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche. 3 Avertissements et précautions relatifs à l IRM Avertissements : Ne pas effectuer d examen IRM sur un patient sans avoir auparavant programmé IRM SureScan sur Marche. Tout examen IRM réalisé sur un patient sans avoir programmé IRM SureScan sur Marche peut blesser le patient ou endommager le système de défibrillation SureScan. Ne pas laisser le dispositif en mode IRM SureScan une fois l examen IRM terminé. Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, la détection des arythmies et les thérapies sont interrompues, et le patient court alors le risque de décéder des suites d une tachyarythmie spontanée non traitée. Le risque d arythmie peut en outre être accru si le dispositif est programmé sur un mode de stimulation asynchrone. Veiller à programmer IRM SureScan sur Arrêt dès la fin de l examen IRM. Ne pas effectuer d examen IRM sur des patients ne disposant pas d un système de défibrillation IRM SureScan complet, comprenant soit un dispositif DAI DR Evera MRI SureScan équipé d une sonde de stimulation atriale droite SureScan et d une sonde de défibrillation SureScan, soit d un dispositif DAI VR Evera MRI SureScan équipé d une sonde de défibrillation SureScan. Toute autre combinaison peut entraîner un risque pour le patient au cours d un examen IRM. Ne pas effectuer d examen IRM sur des patients possédant une sonde défaillante, abandonnée ou avec une connexion électrique intermittente. Les ruptures ou autres dommages subis par les sondes peuvent entraîner des modifications des propriétés électriques du système de défibrillation IRM SureScan et ainsi compromettre la sécurité du système pour un examen IRM. Les patients possédant des sondes endommagées risquent d être blessés si un examen IRM est réalisé. Ne pas faire subir d examen IRM à des patients disposant d un système de défibrillation IRM SureScan implanté dans des sites autres que la région pectorale gauche ou droite. La sécurité et l efficacité ont été évaluées uniquement pour les sites d implantation dans la région pectorale gauche ou droite. Tout examen IRM réalisé sur des patients porteurs de dispositifs implantés dans d autres sites pourrait augmenter le seuil d entraînement de stimulation ou provoquer un entraînement cardiaque non intentionnel. 6

7 Attention : Ne pas effectuer d examen IRM sur des patients présentant un TAS moyenné sur l ensemble du corps de > 2,0 W/kg. Un examen IRM au-dessus de 2,0 W/kg peut augmenter le risque de lésion du tissu myocardique en raison d une surchauffe de l extrémité de la sonde, ce qui provoquerait une augmentation du seuil d entraînement de stimulation. Ne pas réaliser un examen IRM sur des patients présentant des valeurs de seuil d entraînement de stimulation de > 2,0 V à une durée d impulsion de 0,4 ms. Le seuil d entraînement de stimulation maximum indique qu il pourrait y avoir un problème avec la sonde implantée. Ne pas effectuer d examen IRM sur des patients dont le dispositif sera programmé sur un mode de stimulation asynchrone lorsque IRM SureScan sera programmé sur Marche et ceux qui présentent une stimulation diaphragmatique à une sortie de stimulation de 5,0 V et à une durée d impulsion de 1,0 ms. Il peut être difficile pour le patient de rester immobile pour obtenir un examen IRM de qualité. Ne pas réaliser d examen IRM sur des patients possédant des extensions ou des adaptateurs de sondes. Les extensions et les adaptateurs de sondes peuvent augmenter le risque de lésion du tissu myocardique en raison d une surchauffe de l extrémité de la sonde et d autres risques liés à l IRM. Il n est pas recommandé de réaliser des examens IRM au cours de la période de maturation des sondes, car cet aspect n a pas fait l objet d une étude prospective par Medtronic. Il est acceptable de faire subir un examen IRM aux patients porteurs de plusieurs dispositifs compatibles avec la RM sous conditions tant que les conditions d étiquetage RM s appliquant à tous les implants peuvent être respectées. Ne pas faire pénétrer le programmateur Medtronic CareLink dans la salle d examen (salle magnétique). Il n est pas compatible avec la RM. Procéder avec prudence en cas d utilisation de la télémétrie sans fil alors que le patient se trouve dans la salle magnétique d IRM. La télémétrie sans fil peut entraîner une distorsion de l image. 4 Événements indésirables potentiels Le système de défibrillation SureScan a été conçu de manière à réduire au maximum les événements indésirables potentiels susceptibles de blesser le patient. Les événements indésirables potentiels suivants peuvent survenir dans l environnement de RM : Surchauffe des électrodes des sondes et lésion du tissu résultant en une perte de détection ou d entraînement, ou les deux Tachyarythmie spontanée survenant pendant l examen IRM et n étant pas détectée et traitée, la détection des tachyarythmies étant interrompue pendant qu IRM SureScan est programmé sur Marche Risque d induction de TV/FV lorsque le patient est programmé sur un mode de stimulation asynchrone pendant IRM SureScan Surchauffe du dispositif résultant en une lésion du tissu dans la loge d implantation ou une gêne du patient, ou les deux Stimulation induite par la RM sur les sondes résultant en un entraînement continu, une TV/FV, un collapsus hémodynamique, ou les trois Dommages causés au dispositif ou aux sondes empêchant le système de détecter ou de traiter les battements irréguliers du cœur ou de délivrer la thérapie appropriée à l état du patient Dommages liés à la fonctionnalité ou à l intégrité mécanique du dispositif résultant en l incapacité de celui-ci à communiquer avec le programmateur Mouvement ou vibration du dispositif ou des sondes provoquant leur détachement 7

8 5 Exigences liées à la surveillance du patient Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, la détection des tachyarythmies et la thérapie sont interrompues, et le patient court alors le risque de décéder des suites d une tachyarythmie spontanée non traitée. Au même moment, le risque d arythmie peut être accru pour les patients programmés sur un mode de stimulation asynchrone alors qu IRM SureScan est programmé sur Marche. Il est donc nécessaire d instaurer une surveillance appropriée du patient tout le temps qu IRM SureScan est programmé sur Marche. Il est nécessaire d instaurer une surveillance appropriée du patient, incluant les deux actions suivantes, tout le temps qu IRM SureScan est programmé sur Marche : Maintenir un contact visuel et verbal continu avec le patient Surveiller en continu la fréquence cardiaque du patient au moyen d instruments tels qu un oxymètre de pouls (pléthysmographe) ou un électrocardiographe Préparation du sauvetage du patient Au cas où le sauvetage du patient s avèrerait nécessaire, un défibrillateur externe doit être immédiatement disponible lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche. Remarque : Si la fonction hémodynamique du patient est compromise au cours de l examen IRM, interrompre l examen, sortir le patient de la salle magnétique, programmer IRM SureScan sur Arrêt et prendre les mesures appropriées pour rétablir la fonction hémodynamique du patient. 6 Considérations propres à la cardiologie Maturation des sondes Les examens IRM pendant la période de maturation des sondes n ont pas fait l objet d une étude prospective par Medtronic et ne sont pas recommandés. Tachyarythmie spontanée La détection des tachyarythmies et la thérapie sont interrompues pendant qu IRM SureScan est programmé sur Marche. Veiller à programmer IRM SureScan sur Arrêt dès la fin de l examen IRM. Induction de TV/FV Si un mode de stimulation IRM SureScan asynchrone est sélectionné pour un patient, noter que le patient peut être sensible aux arythmies cardiaques induites par la stimulation compétitive et d autres mécanismes. Pour éviter une induction de TV/FV, s assurer que le patient a besoin d une stimulation asynchrone, sélectionner une fréquence de stimulation évitant la stimulation compétitive et réduire au maximum la période pendant laquelle IRM SureScan est programmé sur Marche. Remarque : Si le patient n a pas besoin d une stimulation de soutien, sélectionner un mode sans stimulation (ODO ou OVO). Informations sur le système et dossiers Toutes les informations pertinentes relatives aux composants du système de défibrillation SureScan implanté, comme les noms et numéros de modèle et les numéros de série, doivent être consignées dans le dossier patient et sur l écran Info patient du programmateur. Ces informations faciliteront l identification du système à l avenir. Carte d identification du patient Les informations de référence, comme la carte d identification, doivent être remises à tous les patients porteurs d un système de défibrillation SureScan implanté. Ces informations de référence doivent indiquer que le patient est porteur d un dispositif de défibrillation SureScan et de sondes SureScan. Remarque : Veiller à conseiller au patient d indiquer au personnel médical qu il est porteur d un DAI avant de pénétrer dans l environnement de RM et de présenter sa carte d identification du patient. Dispositifs implantés multiples Il est acceptable de faire subir un examen IRM aux patients porteurs de plusieurs dispositifs compatibles avec la RM sous conditions lorsque les conditions d étiquetage RM s appliquant à tous les implants sont respectées. 8

9 7 Considérations propres à la radiologie 7.1 Considérations liées à l IRM Positionnement du patient Il n y a aucune restriction quant au positionnement du patient relativement au repère isocentrique de l IRM. Utilisation de bobines de transmission/réception et de réception seule Il n y a aucune restriction quant à l utilisation de bobines de transmission/réception locales pour l examen IRM de la tête ou des extrémités, ni de restriction quant à la mise en place de bobines de réception seule. Artéfacts et distorsion d images Les sondes SureScan ont démontré une distorsion minimale des images obtenues lors des examens IRM pour les zones voisines des sondes implantées lorsque le dispositif était hors du champ d examen. Une distorsion significative des images obtenues lors des examens IRM résultera de la présence du dispositif dans le champ d examen. Les artéfacts et la distorsion des images obtenues lors des examens IRM qui résultent de la présence du dispositif et des sondes dans le champ d examen doivent être pris en compte lors de la sélection des paramètres du champ d examen et d examen IRM. Ces facteurs doivent également être pris en compte lors de l interprétation des examens IRM. Dispositifs implantés multiples Il est acceptable de faire subir un examen IRM aux patients porteurs de plusieurs dispositifs compatibles avec la RM sous conditions lorsque les conditions d étiquetage RM s appliquant à tous les implants sont respectées. 8 Opérations pré-examen IRM Les étapes des sections suivantes sont indispensables avant de procéder à un examen IRM. 8.1 Identification des composants du système de défibrillation SureScan Utiliser les méthodes suivantes pour vérifier qu un patient est porteur d un système de défibrillation SureScan : Dossiers patient ou carte d identification du patient (le cas échéant) : Les dossiers patient et la carte d identification du patient, le cas échéant, constituent le dossier le plus fiable des dispositifs médicaux qui ont été implantés dans le corps du patient. Ces dossiers sont à la disposition des médecins autres que le médecin ayant implanté le dispositif et peuvent être consultés sans que le patient soit présent ou sans qu un programmateur soit utilisé. Ces dossiers doivent être complets et exacts s ils doivent servir à déterminer si le patient est porteur d un système de défibrillation SureScan. Informations du patient sur le programmateur : La fonction Info patient du programmateur est destinée à être utilisée par le médecin implanteur pour documenter les composants du système SureScan du patient et pour signaler la présence d éventuels dispositifs médicaux implantés supplémentaires. Si le médecin implanteur a saisi les informations requises de manière exhaustive et exacte, la fonction Info patient peut servir à déterminer si le patient est porteur d un système de défibrillation SureScan. Il est acceptable de faire subir un examen IRM aux patients porteurs de plusieurs dispositifs compatibles avec la RM sous conditions lorsque les conditions d étiquetage RM s appliquant à tous les implants sont respectées. 1. Cliquer sur l icône Patient sur la palette d outils pour ouvrir la fenêtre Info patient. 2. Dans la zone inférieure gauche de la fenêtre Info patient, sélectionner Système IRM SureScan/Autre matériel. 3. Consulter les champs Système IRM SureScan pour obtenir des informations sur les sondes du patient et savoir si elles sont ou non compatibles avec la RM sous conditions. 4. Consulter les champs Autre matériel pour obtenir des informations sur les autres extensions et adaptateurs de sondes, et sur les sondes abandonnées. Symboles radio-opaques : Un symbole IRM radio-opaque est présent sur le dispositif de défibrillation SureScan implanté. Grâce à une radiographie du système implanté, le médecin peut vérifier si le dispositif est bien doté de la technologie SureScan. 9

10 Comme indiqué dans la Figure 1 et la Figure 2, le symbole IRM radio-opaque du dispositif (une ligne ondulée) se situe sur la tête du boîtier avec le code d identification du dispositif et un symbole qui identifie Medtronic comme le fabricant. Figure 1. Symbole IRM radio-opaque et son emplacement sur les dispositifs DAI DR Evera MRI SureScan 1 Symbole IRM radio-opaque du dispositif 2 Symbole d identification de Medtronic 3 Code d identification du dispositif radio-opaque (rayons X) 4 Emplacement du symbole radio-opaque du dispositif Figure 2. Symbole IRM radio-opaque et son emplacement sur les dispositifs DAI VR Evera MRI SureScan 1 Symbole d identification de Medtronic 2 Code d identification du dispositif radio-opaque (rayons X) 3 Symbole IRM radio-opaque du dispositif 4 Emplacement du symbole radio-opaque du dispositif 8.2 Soins requis du patient Avant de programmer IRM SureScan sur Marche, effectuer les actions suivantes pour garantir la sécurité du patient : Vérifier que les valeurs du seuil d entraînement de stimulation sont de 2,0 V à une durée d impulsion de 0,4 ms avant de programmer IRM SureScan sur Marche. Si le seuil d entraînement atrial ou ventriculaire dépasse 2,0 V à une durée d impulsion de 0,4 ms, ne pas effectuer d examen IRM sur le patient. 10

11 Évaluer le patient pour déterminer si une stimulation de soutien est nécessaire ou pas lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche. Pour les patients qui nécessitent une stimulation de soutien, régler le mode de stimulation IRM SureScan sur DOO, AOO ou VOO lors de la programmation d IRM SureScan sur Marche. Pour les patients qui ne nécessitent pas une stimulation de soutien, régler le mode de stimulation IRM SureScan sur ODO (OVO pour les dispositifs simple chambre) lors de la programmation d IRM SureScan sur Marche. La stimulation asynchrone peut augmenter le risque d arythmie. Si le patient nécessite une stimulation de soutien, établir une fréquence de stimulation appropriée. Une fréquence de stimulation appropriée est une fréquence qui permet d éviter une stimulation compétitive alors qu IRM SureScan est programmé sur Marche. Préparer une surveillance appropriée du patient lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche. Une surveillance appropriée du patient comprend le maintien d un contact visuel et verbal continu avec le patient et une surveillance continue de la fréquence cardiaque du patient au moyen d instruments tels qu un oxymètre de pouls (pléthysmographe) ou un électrocardiographe. Préparer le sauvetage du patient. Au cas où le sauvetage du patient s avèrerait nécessaire, un défibrillateur externe doit être immédiatement disponible lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche. 9 Examen IRM Avertissement : Ne pas effectuer d examen IRM sur un patient sans avoir auparavant programmé IRM SureScan sur Marche. Tout examen IRM réalisé sur un patient sans avoir programmé IRM SureScan sur Marche peut blesser le patient ou endommager le système de défibrillation SureScan. Avertissement : Ne pas laisser le dispositif en mode IRM SureScan une fois l examen IRM terminé. Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, la détection des arythmies et les thérapies sont interrompues, et le patient court alors le risque de décéder des suites d une tachyarythmie spontanée non traitée. Le risque d arythmie peut en outre être accru si le dispositif est programmé sur un mode de stimulation asynchrone. Veiller à programmer IRM SureScan sur Arrêt dès la fin de l examen IRM. Remarque : Le système programme automatiquement IRM SureScan sur Arrêt 6 heures après que la fonction a été programmée sur Marche. Avant de programmer IRM SureScan sur Marche, s assurer que l examen IRM sera terminé avant ce délai d expiration de 6 heures. Consulter le rapport CareLink IRM SureScan ou le rapport Paramètres du programmateur CareLink pour des informations sur le moment où IRM SureScan a été programmé sur Marche. Attention : Ne pas faire pénétrer le programmateur Medtronic CareLink dans la salle d examen (salle magnétique). Il n est pas compatible avec la RM. Attention : Procéder avec prudence en cas d utilisation de la télémétrie sans fil alors que le patient se trouve dans la salle magnétique d IRM. La télémétrie sans fil peut entraîner une distorsion de l image. Lors de la programmation d IRM SureScan sur Marche, il convient de sélectionner les paramètres appropriés au patient. Le mode de stimulation et la fréquence (le cas échéant) doivent être programmés à la discrétion du médecin. En fonction de la nécessité pour le patient de recevoir une stimulation de soutien ou pas, un mode de stimulation asynchrone (DOO, AOO ou VOO) ou un mode de détection uniquement peut être programmé. Les événements détectés sont ignorés par le dispositif lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, indépendamment du mode programmé. Le dispositif conserve les paramètres sélectionnés jusqu à ce que IRM SureScan soit programmé sur Arrêt à la fin de l examen IRM. Une fois IRM SureScan programmé sur Arrêt, les paramètres permanents du dispositif sont rétablis. 11

12 9.1 Vérification de l intégrité du système de défibrillation SureScan Le système de défibrillation SureScan vérifie automatiquement l absence de problèmes de dispositif ou de sonde susceptibles de compromettre la sécurité du patient au cours de l examen IRM. Avant de permettre à l utilisateur de déclencher la fonction IRM SureScan, le logiciel du dispositif SureScan vérifie les situations suivantes : Impédance de sonde de stimulation anormale Si l impédance de stimulation bipolaire ou de l extrémité vers la bobine est anormale, le logiciel empêche le déclenchement de la fonction IRM SureScan. La plage d impédance de sonde de stimulation valide est comprise entre 200 Ω et 3000 Ω. Impédance de sonde de défibrillation anormale Si l impédance de défibrillation VD est anormale, le logiciel empêche le déclenchement de la fonction IRM SureScan. Si l impédance de défibrillation VCS est anormale, le logiciel affiche un message indiquant un problème potentiel au niveau de la VCS. Si cela se produit, suivre les étapes ci-dessous : 1. Vérifier qu il n y a aucune électrode de bobine VCS ou que, en présence d une électrode de bobine VCS, la sonde de défibrillation est intacte d un point de vue électrique. 2. En cas de problème éventuel au niveau de l électrode de bobine VCS, sélectionner [Annuler] et ne pas poursuivre l examen IRM. Sinon, effectuer les étapes suivantes. 3. Sélectionner [Accepter] dans la fenêtre de message. 4. Poursuivre la programmation d IRM SureScan. La plage d impédance de sonde de défibrillation valide est comprise entre 20 Ω et 200 Ω. Fonctionnement limité du dispositif Si le dispositif a atteint la date recommandée de remplacement (RRT) ou la fin de service (EOS), le logiciel empêche le déclenchement de la fonction IRM SureScan. 9.2 Programmation d IRM SureScan sur Marche Procéder comme suit pour programmer la fonction IRM SureScan sur Marche : 1. Cliquer sur l icône Param. sur la palette d outils pour ouvrir l écran Paramètres. Figure 3. Sélection du champ IRM SureScan 2. Cliquer sur le champ IRM SureScan en bas à gauche de l écran Paramètres pour afficher la checklist IRM SureScan. (Il est également possible de sélectionner IRM SureScan depuis la fenêtre Options supplémentaires. Sélectionner Param. > Stimulation > Options supplémentaires ) 12

13 Figure 4. Checklist IRM SureScan 3. Cocher la case en haut à gauche si tous les points de la checklist IRM SureScan sont respectés pour le patient. Remarque : Imprimer la checklist IRM SureScan si nécessaire. 4. Sélectionner [OK] pour ouvrir l écran IRM SureScan. 13

14 Figure 5. Sélection des réglages IRM SureScan 5. Programmer IRM SureScan sur Marche. 6. Sélectionner un mode et une fréquence de stimulation IRM SureScan appropriés. Pour les patients qui nécessitent une stimulation de soutien, programmer le dispositif sur un mode de stimulation asynchrone (DOO, AOO ou VOO). Remarque : Si un mode de stimulation asynchrone est sélectionné, il convient de sélectionner une fréquence de stimulation IRM SureScan appropriée pour éviter une stimulation compétitive alors qu IRM SureScan est programmé sur Marche. Pour les patients qui ne nécessitent pas une stimulation de soutien, programmer le dispositif sur un mode de non-stimulation (ODO pour les dispositifs DAI DR Evera MRI SureScan ou OVO pour les dispositifs DAI VR Evera MRI SureScan). Remarque : Si le dispositif du patient est programmé sur un mode sans stimulation (ODO ou OVO), la fréquence de stimulation IRM SureScan (Fréquence min.) ne peut pas être programmée. 7. Sélectionner [PROGRAMMER]. Le système est maintenant prêt pour l examen IRM. L état d IRM SureScan et les paramètres programmés peuvent être confirmés en imprimant l écran des paramètres IRM SureScan. Après que le dispositif a été programmé pour un examen IRM, les options disponibles sont [Imprimer ], [Fin session ] et [Urgence]. Le paramètre IRM SureScan peut également être programmé sur Arrêt. 9.3 Considérations liées au dispositif Interruption des données de diagnostic Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, toutes les mesures de diagnostic du dispositif et le recueil sont interrompus. Interruption de la détection des tachyarythmies et des thérapies Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, le dispositif ne détecte pas les tachyarythmies et ne délivre pas de thérapies antitachyarythmiques. Remarque : Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, le message Ts. Arrêt apparaît sur la ligne Etat dispositif pour indiquer que toutes les fonctions de détection et thérapeutiques sont interrompues. 14

15 Interruption de la détection des ESV Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, le dispositif ne détecte pas les ESV. Thérapie de stimulation antibradycardique asynchrone La thérapie de stimulation antibradycardique asynchrone est fournie lorsqu un mode de stimulation asynchrone est sélectionné pour la fonction IRM SureScan. Sélection automatique d un délai AV stimulé (DAV) pour le mode DOO Si le mode DOO est sélectionné lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, le dispositif règle automatiquement le délai AV stimulé sur le délai AV stimulé programmé de manière permanente ou sur 110 ms, selon la valeur la plus courte. Néanmoins, si le délai AV stimulé programmé de manière permanente est inférieur à 50 ms, le dispositif règle automatiquement le délai AV stimulé sur 50 ms lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche. Sélection automatique de l amplitude et de la durée d impulsion pour les modes de stimulation IRM SureScan Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche et que le mode de stimulation est DOO, VOO ou AOO, le dispositif peut automatiquement rétablir les valeurs d amplitude et de durée d impulsion. Si l amplitude A. ou VD programmée de manière permanente est inférieure à 5,0 V, l amplitude est rétablie à 5,0 V. Si la durée d impulsion A. ou VD programmée de manière permanente est inférieure à 1,0 ms, la durée d impulsion est rétablie à 1,0 ms. Annulation automatique d IRM SureScan avec la programmation d urgence Si une thérapie d urgence est délivrée lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, IRM SureScan est automatiquement programmé sur Arrêt. Après qu une fonction d urgence a été programmée, IRM SureScan doit à nouveau être programmé sur Marche pour que le patient puisse subir un examen IRM en toute sécurité. 10 Suite à l examen IRM Avertissement : Ne pas laisser le dispositif en mode SureScan une fois l examen IRM terminé. Lorsque IRM SureScan est programmé sur Marche, la détection des arythmies et les thérapies sont interrompues, et le patient court alors le risque de décéder des suites d une tachyarythmie spontanée non traitée. Le risque d arythmie peut en outre être accru si le dispositif est programmé sur un mode de stimulation asynchrone. Veiller à programmer IRM SureScan sur Arrêt dès la fin de l examen IRM. Période d expiration de six heures Le système programme automatiquement le paramètre IRM SureScan sur Arrêt 6 heures après qu il a été programmé sur Marche. Cette période d expiration de six heures protège le patient contre une exposition prolongée à une tachyarythmie spontanée et l induction de TV/FV. Vérifier le seuil d entraînement de stimulation Contrôler le seuil d entraînement de stimulation une fois l examen IRM terminé et s assurer que les paramètres de stimulation sont programmés de manière adéquate pour le patient en fonction du seuil. Il existe un très faible risque pour que l IRM provoque une surchauffe de l extrémité de la sonde qui entraînerait une augmentation du seuil d entraînement de stimulation et une perte d entraînement. Remarque : Le test du seuil de stimulation mesure les seuils d entraînement par incréments de 0,25 V. La modification réelle du seuil d entraînement associée à une modification de 0,25 V est comprise entre 0,0 V et 0,5 V. Par exemple, des seuils réels de 1,49 V et 1,51 V correspondent à des seuils mesurés de 1,5 V et 1,75 V, respectivement. Dans ce cas, une modification réelle de 0,02 V résulte en une modification mesurée de 0,25 V. De même, des seuils réels de 1,01 V et 2,00 V correspondent à des seuils mesurés de 1,25 V et 2,00 V. Dans ce cas, une modification réelle de 0,99 V résulte en une modification mesurée de 0,75 V. Le contrôle du seuil atrial et VD mesure les seuils d entraînement par incréments de 0,125 V Rétablissement du dispositif à la configuration pré-irm Une fois l examen IRM terminé, IRM SureScan doit être programmé sur Arrêt à l aide du programmateur Medtronic CareLink. La programmation d IRM SureScan sur Arrêt rétablit les valeurs de paramètres du dispositif à la configuration pré-irm SureScan. 15

16 Le dispositif conserve les paramètres qui étaient réglés lors du déclenchement d IRM SureScan jusqu à ce que le paramètre IRM SureScan soit programmé sur Arrêt après l examen IRM. Procéder comme suit pour programmer IRM SureScan sur Arrêt : 1. Dans le champ IRM SureScan de l écran IRM SureScan, sélectionner [Arrêt]. 2. Sélectionner [PROGRAMMER]. 3. Sélectionner [Fermer] pour retourner à la fenêtre Paramètres. Les valeurs de paramètres du dispositif sont maintenant rétablies à la configuration pré-irm SureScan. Remarque : Le dispositif est contrôlé, au cours de chaque interrogation, pour noter les risques éventuels d une réinitialisation électrique et les thérapies désactivées. Si une situation requérant de l attention est détectée, le programmateur affiche un avertissement d indicateur Etat dispositif dans une fenêtre contextuelle et sur l écran Aperçu rapide II. 11 Informations de garantie de Medtronic Prière de consulter la documentation accompagnant les produits pour les informations concernant la garantie du produit ou le déni de responsabilité le cas échéant. 12 Explication des symboles Les symboles suivants sont liés à l environnement de résonance magnétique (RM) et servent à indiquer la sécurité des dispositifs et des composants dans l environnement de RM. Symbole SureScan Symbole RM sous conditions. Le système de défibrillation SureScan de Medtronic est compatible avec la RM sous conditions et, à ce titre, est conçu pour permettre aux patients implantés de subir un examen IRM lorsque les conditions d utilisation en environnement IRM spécifiées sont respectées. Symbole Non compatible avec la RM. Un produit connu pour présenter des risques dans tous les environnements de RM. L assistant patient, le programmateur Medtronic CareLink et le moniteur patient Medtronic CareLink ne sont pas compatibles avec la RM. 13 Service Medtronic emploie des représentants et ingénieurs hautement expérimentés dans le monde entier afin de vous assister et, sur demande, de dispenser des cours de formation au personnel hospitalier utilisant les produits de Medtronic. Medtronic dispose de conseillers professionnels chargés de fournir une assistance technique aux utilisateurs de produits. Pour plus de renseignements, prendre contact avec un représentant local de Medtronic ou contacter Medtronic par téléphone ou par écrit. Les coordonnées figurent au dos du manuel. 16

17

18 Medtronic, Inc. 710 Medtronic Parkway Minneapolis, MN États-Unis Représentant agréé dans la Communauté Europénne Medtronic B.V. Earl Bakkenstraat PJ Heerlen Pays-Bas Australie Medtronic Australasia Pty Ltd 97 Waterloo Road North Ryde, NSW 2113 Australie Canada Medtronic of Canada Ltd 99 Hereford Street Brampton, Ontario L6Y 0R3 Canada Manuels techniques Europe/Afrique/Moyen-Orient Medtronic International Trading Sàrl Route du Molliau 31 Case Postale 84 CH-1131 Tolochenaz Suisse Medtronic, Inc M953366A003A *M953366A003*

SW012. Logiciel d installation de la fonction d alerte d intégrité de la sonde ventriculaire droite. Manuel de référence

SW012. Logiciel d installation de la fonction d alerte d intégrité de la sonde ventriculaire droite. Manuel de référence Logiciel d installation de la fonction d alerte d intégrité de la sonde ventriculaire droite Manuel de référence 0123 2008 Les dénominations suivantes sont des marques commerciales de Medtronic : CareAlert,

Plus en détail

AVIS DE LA CNEDiMTS 1er Juillet 2014 Complétant l avis du 9 avril 2013

AVIS DE LA CNEDiMTS 1er Juillet 2014 Complétant l avis du 9 avril 2013 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 1er Juillet 2014 Complétant l avis du 9 avril 2013 CONCLUSIONS CARELINK, système de télésurveillance

Plus en détail

IRM et stimulateurs ou défibrillateurs

IRM et stimulateurs ou défibrillateurs IRM et stimulateurs ou défibrillateurs S S Cas clinique S Recommandations actuelles S Problèmes théoriques S Procédure dans le service S Que faut-il retenir des constructeurs? S Recommandations actuelles

Plus en détail

Dispositifs électroniques cardiaques implantables magnéto-compatibles : Comment s organiser dans un service d imagerie?

Dispositifs électroniques cardiaques implantables magnéto-compatibles : Comment s organiser dans un service d imagerie? Dispositifs électroniques cardiaques implantables magnéto-compatibles : Comment s organiser dans un service d imagerie? Dr Paul ARDILOUZE - Radiologue Dr Julia RIPKE - Radiologue Dr David HIGUÉ - Radiologue

Plus en détail

IRM et dispositif électronique cardiaque implantable

IRM et dispositif électronique cardiaque implantable IRM et dispositif électronique cardiaque implantable Jean-Paul BEREGI, Radiologue Liliane METGE, Radiologue Cornelia FREITAG, Radiologue Xavier BRUNET, Cardiologue Pierre WINUM, Cardiologue Mathieu GRANIER,

Plus en détail

du 28 mai 2013 : 7 avril 2015 cardiaque. Demandeur Les modèles Indications retenues : (chirurgie ou angioplastie) ; échoué ; cardiaque, - 1 -

du 28 mai 2013 : 7 avril 2015 cardiaque. Demandeur Les modèles Indications retenues : (chirurgie ou angioplastie) ; échoué ; cardiaque, - 1 - COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DEE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 7 avril 2015 complétant l avis du 28 mai 20133 CONCLUSIONS HOME MONITORING, système de télésurveillance

Plus en détail

Les stimulateurs cardiaques et IRM que faire? Journée fribourgeoise de cardiologie 6 novembre 2014 Dr. V. Stolt Steiger

Les stimulateurs cardiaques et IRM que faire? Journée fribourgeoise de cardiologie 6 novembre 2014 Dr. V. Stolt Steiger Les stimulateurs cardiaques et IRM que faire? Journée fribourgeoise de cardiologie 6 novembre 2014 Dr. V. Stolt Steiger Quel est le problème? Les IRM étaient jusqu à récemment contre-indiquées chez les

Plus en détail

MR Conditional. Manuel MRI 10935 Rév. A FRE (10-2013) Page 1

MR Conditional. Manuel MRI 10935 Rév. A FRE (10-2013) Page 1 MR Conditional Directives d'utilisation de l'imagerie par résonance magnétique (MRI) de 1,5 tesla avec le système de neurostimulation médullaire Senza de Nevro Ce document est un supplément aux manuels

Plus en détail

IRM et Pacemaker. Prise en charge en accord avec les recommandations nationales

IRM et Pacemaker. Prise en charge en accord avec les recommandations nationales IRM et Pacemaker Prise en charge en accord avec les recommandations nationales Yohann Cruypeninck, Jean-Nicolas Dacher Radiologie Imagerie Résonnance Magnétique Hôpital Charles Nicolle - CHU de Rouen SFNR

Plus en détail

Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable. Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus

Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable. Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus Prise en charge du patient porteur d un dispositif implantable Dr Philippe Gilbert Cardiologue CHU pavillon Enfant-Jésus Objectifs Expliquer le fonctionnement des stimulateurs et défibrillateurs Identifier

Plus en détail

Surveillance à distance des patients porteurs de stimulateur ou de défibrillateur cardiaque implantable. Corinne HEBRARD Guy REBUFFAT

Surveillance à distance des patients porteurs de stimulateur ou de défibrillateur cardiaque implantable. Corinne HEBRARD Guy REBUFFAT Surveillance à distance des patients porteurs de stimulateur ou de défibrillateur cardiaque implantable Corinne HEBRARD Guy REBUFFAT Principes de fonctionnement Patient équipé au moyen: - d un stimulateur

Plus en détail

Reliaty Appareil de mesure pour l'analyse des fonctions de la sonde durant l'implantation d'un stimulateur cardiaque ou d'un DAI

Reliaty Appareil de mesure pour l'analyse des fonctions de la sonde durant l'implantation d'un stimulateur cardiaque ou d'un DAI Reliaty Appareil de mesure pour l'analyse des fonctions de la sonde durant l'implantation d'un stimulateur cardiaque ou d'un DAI Cardiac Rhythm Management Appareils externes Guide rapide Introduction À

Plus en détail

ENPULSE E2D 01/03 Stimulateur double chambre (DDD)

ENPULSE E2D 01/03 Stimulateur double chambre (DDD) ENPULSE E2D 01/03 Stimulateur double chambre (DDD) Manuel d implantation 2003 0123 Les dénominations suivantes sont des marques déposées de Medtronic : EnPulse, Intrinsic, Medtronic Table des matières

Plus en détail

Juliano KATRIB 1, Pierre SCHMITT 1, Patrice ROTH 1, Francine AUDRAN 2, Isabelle MAGNE 2, Mustapha NADI 1

Juliano KATRIB 1, Pierre SCHMITT 1, Patrice ROTH 1, Francine AUDRAN 2, Isabelle MAGNE 2, Mustapha NADI 1 Approches théorique et expérimentale en CEM des implants médicaux actifs dans la bande de fréquences 10 50 khz: cas des défibrillateurs cardiaques implantables Juliano KATRIB 1, Pierre SCHMITT 1, Patrice

Plus en détail

ENTRUST D154DRG. Défibrillateur automatique implantable double chambre avec thérapies ventriculaires et avec télémétrie RapidRead (VVE-DDDR)

ENTRUST D154DRG. Défibrillateur automatique implantable double chambre avec thérapies ventriculaires et avec télémétrie RapidRead (VVE-DDDR) ENTRUST D154DRG Défibrillateur automatique implantable double chambre avec thérapies ventriculaires et avec télémétrie RapidRead (VVE-DDDR) Manuel d implantation 0123 2005 Les dénominations suivantes sont

Plus en détail

VIRTUOSO VR D164VWC. Manuel d implantation

VIRTUOSO VR D164VWC. Manuel d implantation VIRTUOSO VR D164VWC Défibrillateur automatique implantable simple chambre avec thérapies ventriculaires, surveillance de la surcharge pulmonaire OptiVol et télémétrie Conexus (VVE-VVIR) Manuel d implantation

Plus en détail

PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI)

PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI) PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI) 2 Défibrillateur Automatique Implantable SOMMAIRE Introduction Indications Principe du DAI Historique Composants et structure

Plus en détail

Il existe 2 types de dispositifs électroniques cardiaques implantés (DECI) :

Il existe 2 types de dispositifs électroniques cardiaques implantés (DECI) : 1 Les dispositifs électroniques cardiaques implantés : une «injection de rappel». Christian Bauer Hôpital de la Croix-Rousse HCL Lyon Il existe 2 types de dispositifs électroniques cardiaques implantés

Plus en détail

Anesthésie et Stimulateur Cardiaque

Anesthésie et Stimulateur Cardiaque Anesthésie et Stimulateur Cardiaque Diapo 1 : Après de nombreuses recherches menées sur des stimulateurs externes au début du XXème siècle, c est en 1951 que fut inventé le premier stimulateur cardiaque

Plus en détail

Déclaration d intérêt obligatoire. je n ai aucune relation financière avec l industrie

Déclaration d intérêt obligatoire. je n ai aucune relation financière avec l industrie Déclaration d intérêt obligatoire je n ai aucune relation financière avec l industrie Comment utiliser un aimant aux urgences? Application à la stimulation cardiaque KérébelS. (1), KérébelD. (2), PauleP.

Plus en détail

IMPLANTS CARDIAQUES ET CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES : DES EXPERIENCES EUROPÉENNES COMPARAISON DE RESULTATS EXPERIMENTAUX EN FRANCE ET EN FINLANDE

IMPLANTS CARDIAQUES ET CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES : DES EXPERIENCES EUROPÉENNES COMPARAISON DE RESULTATS EXPERIMENTAUX EN FRANCE ET EN FINLANDE IMPLANTS CARDIAQUES ET CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES : DES EXPERIENCES EUROPÉENNES COMPARAISON DE RESULTATS EXPERIMENTAUX EN FRANCE ET EN FINLANDE Isabelle Magne 1, Martine Souques 2, Leena Korpinen 3 1 EDF

Plus en détail

Services Techniques de Boston Scientific - Tél. : 0 800 08 2000

Services Techniques de Boston Scientific - Tél. : 0 800 08 2000 Boston Scientific S.A.S 14, place Georges Pompidou BP 32 78184 Saint Quentin en Yvelines Cedex France Tel 33 (0)1 39 30 49 00 Fax 33 (0)1 39 30 49 01 www.bostonscientific.com Objet : Information sur les

Plus en détail

MAXIMO VR 7232Cx, 7232B, 7232E

MAXIMO VR 7232Cx, 7232B, 7232E MAXIMO VR 7232Cx, 7232B, 7232E Défibrillateur automatique implantable simple chambre (VVE-VVIR) Manuel d implantation 0123 2004 Les dénominations suivantes sont des marques commerciales de Medtronic :

Plus en détail

Les modes de stimulation bases de temps

Les modes de stimulation bases de temps Les modes de stimulation bases de temps Xavier Copie Centre Cardiologique du Nord Saint-Denis Les modes de stimulation bases de temps «Toute la compréhension de l électrocardiographie des stimulateurs

Plus en détail

Organisation de la Consultation et du Suivi

Organisation de la Consultation et du Suivi Organisation de la Consultation et du Suivi DIU de Stimulation Cardiaque 2006-2007 Dr Franck HALIMI C.M.C. de Parly II, Le Chesnay Franck HALIMI Fréquence des visites de suivi 1 à 3 mois après l implantation

Plus en détail

Neuro-MS/D Stimulateur magnétique transcranien

Neuro-MS/D Stimulateur magnétique transcranien Neuro-MS/D Stimulateur magnétique transcranien Stimulation 20 Hz à intensité de 100% Pic champ magnétique - jusqu à 4 T Refroidissement performant : jusqu à 10000 impulsions pendant 1 session Programme

Plus en détail

PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE D'UN PATIENT PORTEUR D'UN DEFIBRILLATEUR. Guillaume Quarck 10/10/ 2015

PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE D'UN PATIENT PORTEUR D'UN DEFIBRILLATEUR. Guillaume Quarck 10/10/ 2015 PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE D'UN PATIENT PORTEUR D'UN DEFIBRILLATEUR Guillaume Quarck 10/10/ 2015 PLAN 1/LE DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE Historique Principe Classification Indications Dysfonctions 2/ LES

Plus en détail

INTERACTIONS ENTRE DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES ACTIFS ET DISPOSITIFS MEDICAUX

INTERACTIONS ENTRE DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES ACTIFS ET DISPOSITIFS MEDICAUX INTERACTIONS ENTRE DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES ACTIFS ET DISPOSITIFS MEDICAUX (Février 2005) Evaluateur : Pascal Di Donato Direction de l Evaluation des Dispositifs Médicaux Département Surveillance

Plus en détail

Retour d expérience, Cas cliniques Téléc@rdiologie

Retour d expérience, Cas cliniques Téléc@rdiologie Retour d expérience, Cas cliniques Téléc@rdiologie Assises du CNCH 23 novembre 2013 Dr R Fouché, centre hospitalier Belfort-Montbéliard La télécardiologie en France en 2012 : où en est-on? Premières prothèses

Plus en détail

C. Vallin, M.-A. Lauvin, X. Cazals, F. Domengie, J.-P. Cottier

C. Vallin, M.-A. Lauvin, X. Cazals, F. Domengie, J.-P. Cottier Le point sur les contreindications à l IRM en 2013 C. Vallin, M.-A. Lauvin, X. Cazals, F. Domengie, J.-P. Cottier Introduction Dans l environnement IRM, le champ magnétique statique, les gradients de champ

Plus en détail

Suivi par télécardiologie d une série monocentrique de 670 patients consécutifs porteurs de pacemakers et défibrillateurs

Suivi par télécardiologie d une série monocentrique de 670 patients consécutifs porteurs de pacemakers et défibrillateurs Suivi par télécardiologie d une série monocentrique de 670 patients consécutifs porteurs de pacemakers et défibrillateurs X. Harlé Bayonne Dr X.Harlé; Ile de la Réunion; Oct 2014 Télécardiologie Déjà une

Plus en détail

IRM CARDIAQUE SYNCHRONISATION A L ECG. C.Varin - C.Virlouvet - JN. Dacher CHU Rouen Paris JFR octobre 2004

IRM CARDIAQUE SYNCHRONISATION A L ECG. C.Varin - C.Virlouvet - JN. Dacher CHU Rouen Paris JFR octobre 2004 IRM CARDIAQUE SYNCHRONISATION A L ECG C.Varin - C.Virlouvet - JN. Dacher CHU Rouen Paris JFR octobre 2004 MATERIEL UTILISE Siemens Symphony 1.5T Antenne corps en réseau phasé couplée à l antenne rachis

Plus en détail

03/02/2007 N 1 QUIZ ECG. Bernard DODINOT. Nancy DIU 2007. Bernard DODINOT DIU 2007 2007.0

03/02/2007 N 1 QUIZ ECG. Bernard DODINOT. Nancy DIU 2007. Bernard DODINOT DIU 2007 2007.0 N 1 QUIZ ECG Nancy N 2 Cadeau de Noël 2006 15 jours post-op Dysfonction sinusale «pure» Sorin Group Symphony DR sondes A bi et V uni «passives» N 3 Contrôle 15 jours post-op - AAIsafe R pour dysfonction

Plus en détail

Manuel d utilisation DeveryLoc

Manuel d utilisation DeveryLoc Manuel d utilisation DeveryLoc Page 1/37 Version Numéro de la version Date de modification Modification apporté Version v.1 Le 1 juillet 2004 Version v.2 Le 1 Juin 2006 Page 2/37 SOMMAIRE 1. SE CONNECTER

Plus en détail

Recommandations pour la gestion des patients. porteurs d une sonde Sprint Fidelis : Mise à jour Modèles 6949, 6948, 6931, 6930

Recommandations pour la gestion des patients. porteurs d une sonde Sprint Fidelis : Mise à jour Modèles 6949, 6948, 6931, 6930 Medtronic (Suisse) SA Talstrasse 9 Case postale 449 CH-3053 Münchenbuchsee Switzerland Tel. +41 31 868 01 00 Fax +41 31 868 01 99 swisscontact@medtronic.com www.medtronic.ch Recommandations pour la gestion

Plus en détail

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 Marie-Christine Delattre, Elodie Flahaut, Florence L Hostis Consultation de Rythmologie et Cardio A PrKacet Hôpital Cardiologique,

Plus en détail

STIMULATEURS CARDIAQUES / DAI ET INTERFERENCES ELECTROMAGNETIQUES. Michel CHAUVIN STRASBOURG

STIMULATEURS CARDIAQUES / DAI ET INTERFERENCES ELECTROMAGNETIQUES. Michel CHAUVIN STRASBOURG STIMULATEURS CARDIAQUES / DAI ET INTERFERENCES ELECTROMAGNETIQUES Michel CHAUVIN STRASBOURG INTERFÉRENCES ENDOGÈNES EXOGÈNES Myopotentiels Fonctionn. SC Courants continus Courants alternatifs Champs magnétiques

Plus en détail

PROTOCOLE INFIRMIER. Surveillance par télémétrie

PROTOCOLE INFIRMIER. Surveillance par télémétrie PROTOCOLE INFIRMIER TITRE Surveillance par télémétrie CODE VERSION DU 2013-10-3 PROCHAINE RÉVISION INTERVENANTS CONCERNÉS Infirmières ayant reçue une formation en arythmies qui assure la surveillance télémétrique

Plus en détail

Prise en charge des troubles du rythme. Michaël Peyrol, Service de cardiologie, C.H.U. Nord, Pr Paganelli

Prise en charge des troubles du rythme. Michaël Peyrol, Service de cardiologie, C.H.U. Nord, Pr Paganelli Prise en charge des troubles du rythme Michaël Peyrol, Service de cardiologie, C.H.U. Nord, Pr Paganelli Cas clinique Patient âgé de 65 ans Infarctus du myocarde ancien, FeVG = 30 % Traitement médical

Plus en détail

IRM chez un porteur de PM ou DAI

IRM chez un porteur de PM ou DAI 19 Assises du CNCH IRM chez un porteur de PM ou DAI Dr CART Philippe Chef de Service Imagerie Médicale Chef du pôle Médico-Technique Hôpital de Charleville-Mézières FRANCE 21 novembre 2013 Hôtel Pullman

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Ce guide présente certaines des fonctions de votre étiqueteuse DYMO LabelManager 500TS. Lisez les sections suivantes pour en savoir plus sur l utilisation de votre étiqueteuse.

Plus en détail

Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire

Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire Vieillissement de la population Augmentation du nombre de patients porteurs de stimulateurs cardiaques et défibrillateurs implantables Augmentation

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

Optimisez vos tâches. Système de surveillance Holter, version 2.9 DigiTrak XT

Optimisez vos tâches. Système de surveillance Holter, version 2.9 DigiTrak XT Optimisez vos tâches Système de surveillance Holter, version 2.9 DigiTrak XT Conçu pour répondre à tous vos besoins Le système de surveillance Holter de Philips est conçu pour vous simplifier la vie, ainsi

Plus en détail

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients Stimulation médullaire et douleur neuropathique Brochure d information destinée aux patients La douleur neuropathique et ses conséquences Cette brochure vous a été remise par votre médecin : Les différents

Plus en détail

ATELIER STIMULATION Congrès EURO-PHARMAT - Octobre 2014

ATELIER STIMULATION Congrès EURO-PHARMAT - Octobre 2014 ATELIER STIMULATION Congrès EURO-PHARMAT - Octobre 2014 Généralités sur la stimulation cardiaque SOMMAIRE 2 Historique Rappel anatomique Stimulateur cardiaque Composants et structure Nomenclature Fonctionnement

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie

Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie Le 19 novembre 2011 David HUCHETTE, Service de cardiologie et Soins Intensifs du CH de LENS INTRODUCTION La télémétrie

Plus en détail

Guide d utilisation rapide One Touch Y580

Guide d utilisation rapide One Touch Y580 Guide d utilisation rapide One Touch Y580 Précautions et consignes de sécurit curité... 2 1. Présentation sentation... 2 1.1 Contenu de l emballage... 3 1.2 Application... 3 1.3 Présentation de l appareil...

Plus en détail

REEDUCATION CARDIAQUE APRES POSE DE DAI ASSEMBLEE GENERALE APODEC 2011

REEDUCATION CARDIAQUE APRES POSE DE DAI ASSEMBLEE GENERALE APODEC 2011 REEDUCATION CARDIAQUE APRES POSE DE DAI ASSEMBLEE GENERALE APODEC 2011 cardiaque Ensemble des mesures permettant une approche GLOBALE du patient Processus personnalisé et coordonné Personne intégrée dans

Plus en détail

Cardioversion, défibrillation détection automatique des tachycardies, N Sadoul, CHU de Nancy

Cardioversion, défibrillation détection automatique des tachycardies, N Sadoul, CHU de Nancy Cardioversion, défibrillation détection automatique des tachycardies, N Sadoul, CHU de Nancy La défibrillation, la cardioversion Qu est ce qu il y a dans un DAI? Une source d'énergie : la (les) pile(s)

Plus en détail

- Patiente 80 ans, Atcd BAV3, appareillée depuis 10 ans en mode DDD. - Prise en charge aux urgences suite à une chute par maladresse.

- Patiente 80 ans, Atcd BAV3, appareillée depuis 10 ans en mode DDD. - Prise en charge aux urgences suite à une chute par maladresse. Dr Le Loup CAS 1 - Patiente 80 ans, Atcd BAV3, appareillée depuis 10 ans en mode DDD. - Prise en charge aux urgences suite à une chute par maladresse. Elle présente une plaie du coude gauche hémorragique.

Plus en détail

SharpdeskTM R3.1. Guide d installation Version 3.1.01

SharpdeskTM R3.1. Guide d installation Version 3.1.01 SharpdeskTM R3.1 Guide d installation Version 3.1.01 Copyright 2000-2004 par Sharp Corporation. Tous droits réservés. Toute reproduction, adaptation ou traduction sans autorisation écrite préalable est

Plus en détail

Printer Driver. Ce guide décrit l installation du pilote d imprimante pour Windows Vista et Windows XP.

Printer Driver. Ce guide décrit l installation du pilote d imprimante pour Windows Vista et Windows XP. 4-153-310-22(1) Printer Driver Guide d installation Ce guide décrit l installation du pilote d imprimante pour Windows Vista et Windows XP. Avant d utiliser ce logiciel Avant d utiliser le pilote d imprimante,

Plus en détail

Repères. Gestion des défibrillateurs automatisés externes

Repères. Gestion des défibrillateurs automatisés externes Repères Gestion des défibrillateurs automatisés externes Juin 2014 Défibrillateurs automatisés externes grand public : Recommandations à suivre Vous êtes une entreprise, une structure accueillant du public

Plus en détail

Anesthésie du patient porteur d un pace maker ou d un défibrillateur implantable

Anesthésie du patient porteur d un pace maker ou d un défibrillateur implantable Anesthésie du patient porteur d un pace maker ou d un défibrillateur implantable Pr Julien Amour Université Pierre & Marie Curie Anesthésie-Réanimation CHU Pitié-Salpêtrière - Paris Pr Hervé Dupont Amiens

Plus en détail

Electrophysiologie cardiaque

Electrophysiologie cardiaque Electrophysiologie cardiaque L électrophysiologie concerne autant les indications d implantation d un pacemaker que les thérapies de resynchronisation cardiaque et les implantations de défibrillateur.

Plus en détail

Guide de démarrage rapide de SystemTweaker

Guide de démarrage rapide de SystemTweaker Guide de démarrage rapide de SystemTweaker SystemTweaker est un outil fiable et convivial qui vous permet de personnaliser Windows selon vos préférences. Ce guide de démarrage rapide vous aide à installer

Plus en détail

R Series. Intervenez en toute confiance avec la technologie. Code Ready (Code Urgence)

R Series. Intervenez en toute confiance avec la technologie. Code Ready (Code Urgence) R Series Intervenez en toute confiance avec la technologie Code Ready (Code Urgence) Le premier et l unique défibrillateur Code-Ready Il n y a pas pire moment pour découvrir qu un défibrillateur n est

Plus en détail

ACCESSOIRES LIFEPAK DEFIBRILLATEUR. pour utilisation avec le. Accessoires Physio-Control

ACCESSOIRES LIFEPAK DEFIBRILLATEUR. pour utilisation avec le. Accessoires Physio-Control ACCESSOIRES pour utilisation avec le LIFEPAK DEFIBRILLATEUR 1000 Accessoires Physio-Control OPTIONS D ALIMENTATION / ACCESSOIRES DE SURVEILLANCE ECG Merci d avoir choisi Physio-Control comme partenaire

Plus en détail

A l attention des cardiologues ayant implanté ou contrôlant des patients porteurs de ces défibrillateurs

A l attention des cardiologues ayant implanté ou contrôlant des patients porteurs de ces défibrillateurs St. Jude Medical France SAS 73-77 rue de Sèvres 92514 Boulogne-Billancourt cedex France Tel +33 1 41 46 45 00 Fax +33 1 41 46 45 45 Boulogne Billancourt, le 20 août 2014 INFORMATION DE SÉCURITÉ Sur les

Plus en détail

F7495. Guide Windows 8 pour ordinateurs portables ASUS

F7495. Guide Windows 8 pour ordinateurs portables ASUS F7495 Guide Windows 8 pour ordinateurs portables ASUS Informations sur les droits d auteur Aucune partie du présent manuel, y compris les produits et logiciels qui y sont décrits, ne peut être reproduite,

Plus en détail

Guide d utilisation ScanGear Toolbox CS 2.0. pour les scanners d image couleur CanoScan FB320U et FB620U

Guide d utilisation ScanGear Toolbox CS 2.0. pour les scanners d image couleur CanoScan FB320U et FB620U Guide d utilisation ScanGear Toolbox CS 2.0 pour les scanners d image couleur CanoScan FB320U et FB620U 1 Comment utiliser ce manuel Manuel imprimé CanoScan FB320U/FB620U Prise en main Décrit l installation

Plus en détail

Guide d utilisation Hotspot 3G+

Guide d utilisation Hotspot 3G+ Guide d utilisation Hotspot 3G+ Sommaire 1. Introduction... p.4 1.1 Contenu de la boîte... p.4 1.2 Présentation des fonctionnalités du Hotspot 3G+... p.5 1.3 Description du Hotspot 3G+... p.6 1.4 Signification

Plus en détail

Service de réparation sur appel de produits matériels HP intervention le jour suivant États-unis et Canada

Service de réparation sur appel de produits matériels HP intervention le jour suivant États-unis et Canada Service de réparation sur appel de produits matériels HP intervention le jour suivant États-unis et Canada Services Care Pack HP Données techniques Le Service de réparation sur appel avec intervention

Plus en détail

La montre d appel d urgence Limmex Mode d emploi. Le lien direct.

La montre d appel d urgence Limmex Mode d emploi. Le lien direct. La montre d appel d urgence Limmex Mode d emploi Le lien direct. Chère cliente, cher client, En choisissant la montre d appel d urgence Limmex, vous avez acquis un produit suisse de qualité qui, en plus

Plus en détail

LE SCOPE 1 BUT 2 DOMAINE D APPLICATION

LE SCOPE 1 BUT 2 DOMAINE D APPLICATION Procédures en réanimation 29/10/2007 Page 1/7 Rédaction : IDE Séverine Marmilloud Vérification :IDE Thomé C. Chable J-B Approbation : Dr Sirodot Michel 1 BUT Moniteur permettant la surveillance continue

Plus en détail

IMPORTANT! Avant de commencer les travaux, le monteur doit lire, comprendre et observer les présentes instructions de montage et de service.

IMPORTANT! Avant de commencer les travaux, le monteur doit lire, comprendre et observer les présentes instructions de montage et de service. Module GSM (616401) IMPORTANT! Avant de commencer les travaux, le monteur doit lire, comprendre et observer les présentes instructions de montage et de service. Veuillez observer l'ensemble des instructions

Plus en détail

CM901 - Mode d emploi

CM901 - Mode d emploi Description Le CM901 de Honeywell est un thermostat d ambiance programmable conçu pour vous permettre de réguler de façon efficace votre chauffage, afin de vous offrir des températures confortables lorsque

Plus en détail

Radar à ondes guidées sans fil modèle 3308A de la série Rosemount 3308

Radar à ondes guidées sans fil modèle 3308A de la série Rosemount 3308 00825-0103-4308, rév. AD Radar à ondes guidées sans fil modèle 3308A de la série Rosemount 3308 Guide condensé, code d option WU AVERTISSEMENT Des explosions peuvent provoquer des blessures graves, voire

Plus en détail

Comment interpréter un holter chez un patient porteur d un stimulateur cardiaque?

Comment interpréter un holter chez un patient porteur d un stimulateur cardiaque? Comment interpréter un holter chez un patient porteur d un stimulateur cardiaque? How to read a Holter in patients implanted with pacemaker? V. Algalarrondo* * Unité Inserm U 769, signalisation et physiopathologie

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION ET INSTALLATION

MANUEL D'UTILISATION ET INSTALLATION Révision 1 - Octobre 2013 Manuel d'utilisation et d installation O-link Le fabricant OWANDY se réserve le droit de modifier ses produits ou leurs spécifications afin d'améliorer les performances, la qualité

Plus en détail

L exposition professionnelle aux champs électromagnétiques. 28/01/2011 Journée SMTA

L exposition professionnelle aux champs électromagnétiques. 28/01/2011 Journée SMTA L exposition professionnelle aux champs électromagnétiques 28/01/2011 Journée SMTA SOMMAIRE Présentation du Centre Interrégional de Mesures Physiques Les paramètres mesurés Les équipements de mesure Le

Plus en détail

Écran large multifonctions S érie E

Écran large multifonctions S érie E Écran large multifonctions S érie E Guide de érférence rapide Modèles E90W, E120W et E140W Consignes de sécurité Danger : Veillez à la sécurité de la navigation Ce produit a été exclusivement conçu comme

Plus en détail

Table des matières. janvier 2008 2

Table des matières. janvier 2008 2 Table des matières 1.0 Introduction... 3 Au sujet de la solution générique Saisie d une commande express Expédier au Canada... 3 Inscription à la solution générique Saisie d une commande express Expédier

Plus en détail

Guide d installation réseau. WorkForce 610 Series Artisan 710 Series

Guide d installation réseau. WorkForce 610 Series Artisan 710 Series Guide d installation réseau WorkForce 610 Series Artisan 710 Series Table des matières Avant de commencer....................................... 3 Choix d un type de connexion.................................

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

INSTALLATION AND REFERENCE GUIDE ECR8200S/8220SPROGRAMMING UTILITY. F Code: 578413

INSTALLATION AND REFERENCE GUIDE ECR8200S/8220SPROGRAMMING UTILITY. F Code: 578413 INSTALLATION AND REFERENCE GUIDE ECR8200S/8220SPROGRAMMING UTILITY F Code: 578413 PUBLIÉ PAR : Olivetti S.p.A. www.olivetti.com Copyright 2013, Olivetti Tous droits réservés Nous attirons votre attention

Plus en détail

Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir. Rubén Casado Arroyo

Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir. Rubén Casado Arroyo Le bon usage des stimulateurs et défibrillateurs cardiaques: ce que le médecin généraliste doit savoir Rubén Casado Arroyo LA STIMULATION CARDIAQUE Qu est-ce qu un stimulateur cardiaque? Quelles sont les

Plus en détail

Présentation de Giga Pocket

Présentation de Giga Pocket N Présentation de Présentation de est un logiciel Sony qui vous permet de regarder et d enregistrer vos programmes TV favoris sur votre ordinateur VAIO. Vous souhaitez enregistrer le film du dimanche soir

Plus en détail

Protège votre univers. Manuel abrégé de configuration et démarrage

Protège votre univers. Manuel abrégé de configuration et démarrage Protège votre univers Manuel abrégé de configuration et démarrage 1 Date de mise à jour : le 6 mars 2013 Dr.Web CureNet! est destiné à une analyse antivirus centralisée des ordinateurs réunis au sein d

Plus en détail

Dans ce manuel, deux types de notation sont utilisés pour les dimensions. Référez-vous à la version métrique pour cet appareil.

Dans ce manuel, deux types de notation sont utilisés pour les dimensions. Référez-vous à la version métrique pour cet appareil. Manuel réseau 1 2 3 4 5 6 7 Fonctions disponibles sur un réseau Connexion du câble réseau au réseau Configuration de l appareil en réseau Configuration sous Windows Utilisation de la fonction Imprimante

Plus en détail

Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8

Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8 Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8 Mise à jour : 2015 version 8 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant :

Plus en détail

Ministère de l Éducation Guide de l utilisateur de l Initiative pilote des écoles vertes

Ministère de l Éducation Guide de l utilisateur de l Initiative pilote des écoles vertes Ministère de l Éducation Guide de l utilisateur de l Initiative pilote des écoles vertes Version 1.0 Juin 2010 Table des matières Aperçu... 1 1.0 Accès au module IPÉV avec SIIS... 2 1.1 Page Web du SIIS...

Plus en détail

Plug-in Verizon Collaboration pour Microsoft Outlook Guide de l utilisateur

Plug-in Verizon Collaboration pour Microsoft Outlook Guide de l utilisateur Plug-in Verizon Collaboration pour Microsoft Outlook Guide de l utilisateur Version 4.11 Dernière mise à jour : Juillet 2011 2011 Verizon. Tous droits réservés. Les noms et logos Verizon et Verizon Business,

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

TD : modélisation AADL d un PACEMAKER

TD : modélisation AADL d un PACEMAKER TD : modélisation AADL d un PACEMAKER L objectif de ce TD est de se confronter à un problème de modélisation difficile, qui consiste à modéliser un système à partir d une spécification réelle. Le système

Plus en détail

30/04/2010 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE. Référence produit : 038.365.24

30/04/2010 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE. Référence produit : 038.365.24 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE Référence produit : 038.365.24 1 RESUME DES FONCTIONALITES Le défibrillateur externe automatique CardiAid est un dispositif facile à utiliser, spécialement

Plus en détail

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS Cette extension du programme «VisualQie Entreprise» vous permet des visualisations graphiques immédiates de la situation géographique de tous vos produits

Plus en détail

Gestion des doubles numéros de lot dans CHIMIO

Gestion des doubles numéros de lot dans CHIMIO Gestion des doubles numéros de lot dans Page 1 sur 14 REFERENCE Créée le : Par Visa TCG089 06/12/2011 TTTH VERSION Revue le Par Visa 1.0 VALIDATION Le Par Visa Suivi des modifications Version Date Par

Plus en détail

Journée d éducation thérapeutique des enfants implantés d un pacemaker (PM) et de leurs parents

Journée d éducation thérapeutique des enfants implantés d un pacemaker (PM) et de leurs parents Journée d éducation thérapeutique des enfants implantés d un pacemaker (PM) et de leurs parents OMS 1998 Programme de la journée Table ronde «cérébrale» Qualité de vie Consentement ETP «PM-DAI» Médecin

Plus en détail

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs AED Plus La meilleure assistance pour les sauveteurs RCP indispensable Les dernières recommandations publiées en 2010 par le conseil européen de réanimation (ERC, European Resuscitation Council) sont claires

Plus en détail

Ma maison Application téléphone mobile

Ma maison Application téléphone mobile Ma maison Application téléphone mobile Pour les transmetteurs et centrales transmetteurs GSM DELTA DORE Notice d installation et d utilisation Sommaire 1 - Présentation...............................................................

Plus en détail

Guide d installation réseau. Epson Stylus NX510 Series

Guide d installation réseau. Epson Stylus NX510 Series Guide d installation réseau Epson Stylus NX510 Series Avant de commencer Assurez-vous d avoir installé les cartouches d encre et chargé du papier dans l imprimante tel que décrit sur la feuille Point de

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

EMC Retrospect Express pour Windows Prise en main

EMC Retrospect Express pour Windows Prise en main EMC Retrospect Express pour Windows Prise en main BIENVENUE Bienvenue dans EMC Retrospect Express, un programme permettant la sauvegarde rapide et aisée pour CD/DVD, disques durs et disques amovibles.

Plus en détail

Adaptateur Série Professionnel USB RS-232

Adaptateur Série Professionnel USB RS-232 Adaptateur Série Professionnel USB RS-232 ICUSB2321X ICUSB2322X ICUSB2324X Déclaration de conformité FCC Cet équipement a été testé et déclaré conforme en tant que dispositif numérique de classe B, conformément

Plus en détail

LES PACE MAKERS Dr Patrick DASSIER HEGP 2011

LES PACE MAKERS Dr Patrick DASSIER HEGP 2011 LES PACE MAKERS Dr Patrick DASSIER HEGP 2011 INTRODUCTION Les stimulateurs cardiaques ou PM, ont pour fonction essentielle de prévenir les effets néfastes d une bradycardie, notamment lors de la survenue

Plus en détail

Recevoir l envoi «Traiter la réception» option «Mobile» Manuel

Recevoir l envoi «Traiter la réception» option «Mobile» Manuel Recevoir l envoi «Traiter la réception» option «Mobile» Manuel Version V01.03 Edition juin 2013 1 Sommaire 2 1 Introduction 4 2 Installation / Premier pas 5 2.1 Installation de l application sur un terminal

Plus en détail