32014 édition française

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "32014 édition française"

Transcription

1 issn Vol. 2 Issue 3/ édition française Le magazine de formation continue dentaire roots Revascularisation pulpaire cosmetic ADSD Dentisterie esthétique assistée par ordinateur cad/cam CFAO dentaire au fauteuil avec scan d empreinte silicone implants Traitement implantaire de sites édentés laser Parodontite et traitement laser

2 Canalicules dentinaires propres et parfaitement intacts après traitement laser. L univers au bout de vos TIPS. La plateforme laser dentaire Erbium : YAG la plus évoluée du marché avec ou sans Nd : YAG + Le premier scanner de traitement dentaire au monde Résultats cliniques parfaits en : Traitements parodontiques TwinLight TM Traitements endodontiques TwinLight TM Chirurgie des tissus mous sans suture Blanchiment doux TouchWhite TM Dentisterie conservatrice adaptée aux patients Simplicité d utilisation sans égal : Préréglages pour plus de 40 applications Navigation intuitive pour l utilisateur Bras OPTOflex léger et équilibré Système de détection de pièce à main Nd:YAG Prêt à fonctionner avec un scanner Er:YAG Distributeur exclusif pour la France Les Compétences Associées Tél.: 33 (0) Mob : 33 (0) Un voyage dans une nouvelle expérience dentaire avec une rapidité et une précision extrêmes ainsi que des résultats exceptionnels. Rendez-vous sur le site dès aujourd hui!

3 éditorial _ DTSC Le magazine I Evidence Based Dentistry... _En odontologie, comme pour toute profession médicale, tous nos actes devraient être réalisés en accord avec une preuve et une évidence scientifique. Néanmoins, quelle spécialité odontologique peut se vanter de ne reposer que sur de l Evidence Based Dentistry? en tout cas, pas l endodontie que je connais bien. Cela veut-il dire que nous faisons au quotidien des actes qui ne sont pas valides et qui ne reposent sur aucune preuve scientifique? ceci n est pas pensable et notre conscience professionnelle nous empêcherait de prodiguer des traitements qui nous pourrions estimer dangereux. Dr Stéphane Simon Alors pourquoi l odontologie ne peut reposer uniquement sur l EBD? Une des explications est qu il existe très peu d études avec «des preuves de haut niveau» ; et ceci pour des raisons très pratiques. Quiconque a participé à un projet de recherche clinique est conscient de la difficulté à évaluer nos traitements ; multiplicités des facteurs investigués, rappels des patients à 12 ou 24 mois, lourdeurs administratives, difficultés de plus en plus inquiétantes pour obtenir des financements, absence de relativité dans la rédaction des protocoles entre une étude sur un ciment canalaire et un médicament anticancéreux, etc. Ces facteurs, entre autres, rendent quasiment impossible la recherche clinique telle que nous aimerions la faire, notamment avec des cohortes de grande envergure et sur le long terme. La parodontologie y parvient cependant, probablement parce que finalement l acte technique est moins prépondérant dans les facteurs investigués. Pour autant, doit-on rejeter tout traitement qui n est pas «Evidence Based». Certainement pas. Il y a quelques années, le concept de «Practive Based Dentistry» a été proposé, justement pour pallier les manques de preuves scientifiques. Il y a peu de journaux qui publient des «case reports» en langue française. Le magazine en fait partie. Les articles publiés dans ce nouveau numéro illustrent parfaitement une autre facette de l odontologie, celle qui si développe à partir des connaissances glanées dans les congrès et mises en application sur des patients avec un suivi intéressant. Notre profession doit cependant s auto réguler pour éviter de tomber dans l excès de zèle ou de confiance, et trouver une limite entre «innovation constructive» et «expérimentation non contrôlée». En effet, notre déontologie et notre conscience professionnelle nous obligent à un devoir de réserve, et doivent nous empêcher de nous hâter sur de nouvelles techniques non validées scientifiquement et qui pourraient donner de faux espoirs aux patients traités. Nous voyons donc qu il est difficile de localiser la frontière ; les articles publiés dans ce numéro sont très encourageants pour nos patients, et nous ouvrent de très beaux horizons professionnels. À nous de savoir les utiliser à bon escient. Enfin, l article des Drs Harichane, Le Khac et Ghighi nous démontre parfaitement que l excellence ne reste pas enfermée dans les beaux quartiers parisiens, mais qu elle s ouvre aussi à l humanitaire. Et ça, nous pouvons en être très fiers. Merci à eux. Bonne lecture. Dr Stéphane Simon MCU PH en sciences biologiques et endodontie (Université Paris Diderot, Paris 7) Responsable du Diplôme Universitaire Européen d Endodontologie (Université Paris Diderot, Paris 7) Laboratoire INSERM UMR 872, Equipe 5 Le magazine 3_2014 I 03

4 issn Vol. 2 Issue 3/2014 Revascularisation pulpaire ADSD Dentisterie esthétique assistée par ordinateur CFAO dentaire au fauteuil avec scan d empreinte silicone Traitement implantaire de sites édentés Parodontite et traitement laser I sommaire _ DTSC Le magazine page 10 page 12 page 22 I éditorial 03 Evidence Based Dentistry Dr Stéphane Simon I roots 06 Un suivi de huit ans d une réimplantation intentionnelle parfaitement réussie Dr Muhamad Abu-Hussein et al. 10 Le futur de l endodontie : la revascularisation pulpaire Dr Philippe Sleiman I cosmetic 12 ADSD : dentisterie esthétique assistée par ordinateur Partie I Dr Valerio Bini 22 Le trésor des Incas : le granit, l or et le coca Dr Yassine Harichane et al. 26 Futurabond M+ avec chaque goutte vous gagnez VOCO I CAD/CAM 28 Intégration de la CFAO Globale au quotidien Dr Amandine Para 34 La CFAO dentaire facile au fauteuil avec le scan d empreinte silicone Dr Olivier Landwerlin 40 codiagnostix La chirurgie prothétiquement guidée Euromax-Monaco 42 Nouveau! Zirkonzahn Prettau Anterior La zircone encore plus transparente Zirkonzahn I implants 44 Apport des technologies numériques et de la CFAO en prothèse implantaire vissée : deux cas cliniques Dr Richard Marcelat 52 Traitement implantaire de sites édentés Dr Peter Windisch et al. I laser 58 Soulagement de la douleur associée à la stomatite aphteuse récidivante Dr Maziar Mir et al. 62 Parodontite et traitement laser Dr Gérard Navarro 67 Delta Cube La solution laser dentaire à diodes au service de votre art ERMA ELECTRONIQUE I rencontres 68 Événements Internationaux I à propos de l éditeur 69 Directives de soumission 70 l ours 2014 édition française 3 Crédit photo de couverture : ERMA ELECTRONIQUE, roots cosmetic cad/cam implants laser Le magazine de formation continue dentaire page 34 page 52 page I Le magazine 3_2014

5 TRIOS - PLUS QU UNE EMPREINTE EMPREINTES NUMÉRIQUES AVEC COULEURS RÉALISTES DÉFINISSEZ LES TEINTES DES DENTS LORS DE LA NUMÉRISATION LIMITE CERVICALE D UNE PRÉCISION PARFAITE PAR PHOTOS HD A1 A2 A3 A3.5 A4 Color Digital Impressions Shade Measurement HD Photos Choisissez la solution TRIOS optimale pour votre cabinet Cart, Pod ou intégrée au fauteuil

6 I roots _ réimplantation intentionnelle Un suivi de huit ans d une réimplantation intentionnelle parfaitement réussie Auteurs_ Dr Muhamad Abu-Hussein, Dr Sarafianou Aspasia, Grèce ; Pr Watted Nezar & Dr Abdulgani Azzaldeen, Israël après le scellement des foramens apicaux». Toujours selon lui, c est «l acte qui consiste à extraire délibérément une dent, et après examen, diagnostic, manipulation endodontique et restauration, à réinsérer la dent dans son alvéole originale, afin de remédier à un échec endodontique clinique ou radiographique apparent». 4 S il réussit, ce traitement en un temps permettra de conserver l esthétique dentaire naturelle. 5 Fig. 1 Fig. 1_Diagnostic de l état pulpaire : nécrose, poche parodontale étroite d une profondeur de 10 mm, mobilité de degré 1+. _Résumé La réimplantation intentionnelle est pratiquée depuis de nombreuses années pour traiter des dents dépulpées. Bien que le taux de réussite d une réimplantation intentionnelle soit nettement inférieur à celui d un traitement endodontique classique ou chirurgical, cette technique devrait toujours être envisagée comme solution de remplacement d une extraction dentaire. Cet article présente un cas de traitement d une deuxième molaire inférieure, par réimplantation intentionnelle et obturation à rétro. Après huit ans, les radiographies prises lors de la visite de contrôle n ont indiqué aucun signe de modifications pathologiques. _Introduction La réimplantation intentionnelle (RI) consiste à extraire une dent pour réaliser un traitement extrabuccal du canal radiculaire, et un curetage si une lésion apicale est présente, puis à réinsérer la dent dans son alvéole. 1,2 En 1982, Grossman 3 a défini cette technique comme étant «l extraction intentionnelle d une dent et sa réinsertion dans l alvéole, presque immédiatement La méthode a été décrite pour la première fois il y a près de mille ans. Au onzième siècle après J.-C., Abulcasis a relaté une réimplantation et l utilisation de ligatures, pour assurer la contention de la dent réimplantée. 6 D autres comptes rendus ont suivis. Fauchard en 1712, 7 avec une RI réalisée 15 minutes après l extraction, Berdmore en 1768 avec une RI de dents matures et immatures, 8 Woofendale en 1783 avec une RI de dents compromises. 9 En 1778, Hunter pensait qu un ébouillantage de la dent extraite avant la réimplantation, pouvait contribuer à éliminer la pathologie de l élément. 10 En 1890, Scheff 11 s est intéressé au rôle du ligament alvéolo-dentaire (LAD) dans le pronostic d une ré - implantation dentaire. En 1955, Hammer 12 a décrit l importance de laisser un LAD intact, sur des dents intentionnellement réimplantées. Il pensait qu un LAD sain est indispensable pour le réattachement et la rétention des dents réimplantées. Selon ses déclarations «on pouvait s attendre à une durée de rétention moyenne de 10 ans, lorsque la réimplantation était réalisée dans des conditions techniquement irréprochables». En 1961, Loe et Waerhaug 13 ont tenté une réimplantation immédiate des dents, pour maintenir la vitalité du LAD. Une ankylose a ainsi été évitée ; par contre, toutes les dents ont présenté une résorption réparée par du cément. Ces résultats ont été confirmés par Deeb en et Edwards en En 1968, Sherman 16 a démontré que la vitalité du LAD normal pouvait être préservée. Une réimplantation intentionnelle est spécifiquement indiquée : 06 I Le magazine 3_2014

7 roots _ réimplantation intentionnelle I _lorsque tous les autres traitements endodontiques, chirurgicaux et non chirurgicaux, ont échoué ou sont jugés impossibles à réaliser ; _lorsque l incapacité du patient d ouvrir grand la bouche, ne permet pas la réalisation d un traitement endodontique non chirurgical ou d une chirurgie endodontique périradiculaire ; _dans le cas d obstructions des canaux radiculaires ; et _en présence de défauts radiculaires dus à une perforation ou une restauration dans des zones inaccessibles par le biais de l approche chirurgicale habituelle, sans perte excessive de la longueur radiculaire ou de l os alvéolaire. Les contre-indications peuvent être notamment : Fig. 2 Fig. 3 _la présence de racines longues et courbes ; _la présence de maladies parodontales avancées qui ont conduit à un support parodontal insuffisant et à une mobilité dentaire ; _la présence de dents pourvues de plusieurs racines divergentes qui excluent la possibilité d une extraction et d une réimplantation ; et _la présence de dents atteintes d une carie ne pouvant être restaurée. Afin d assurer le meilleur pronostic à long terme de la réimplantation intentionnelle d une dent, celle-ci doit demeurer hors de l alvéole le moins longtemps possible, et l extraction de la dent doit être atraumatique, pour minimiser une lésion du cément et du LAD. 1,7,8 Le LAD attaché à la surface radiculaire doit être maintenu humide dans une solution saline, le Viaspan, une solution saline équilibrée de Hanks, ou une solution de doxycycline durant tout le temps où la dent se trouve en dehors de l alvéole. Nous avons documenté trois cas cliniques qui exemplifient la possibilité d utiliser la réimplantation intentionnelle comme solution durable du traitement de cas endodontiques choisis. L objet de cet article est de décrire un cas de RI qui a permis d éviter efficacement l extraction dentaire ,17 _Étude de cas Une patiente âgée de 48 ans m a été adressée pour l évaluation et le traitement d une douleur localisée à la deuxième molaire inférieure gauche (dent 37). La patiente a expliqué avoir souffert récemment d une douleur extrêmement lancinante dans la région de cette molaire. La douleur irradiait jusqu à l oreille gauche et avait duré trois jours consécutifs. La patiente a également expliqué que son chirurgien-dentiste avait réalisé un traitement du canal radiculaire après une préparation cavitaire (Fig. 1), quelques mois avant de me consulter. L examen a révélé une sensibilité à la percussion et à la palpation, et une profondeur du sillon gingivo-dentaire autour de la dent 37 n excédant pas 3 mm. L examen radiographique a indiqué un échec endodontique, associé à une radioclarté périradiculaire (Fig. 2). La patiente a été anesthésiée et la dent 37 a été extraite et placée dans une éponge de gaze stérile, saturée d une solution saline. La plaie a été recouverte d une compresse de gaze stérile et il a été demandé à la patiente de serrer les dents, afin d immobiliser la compresse. Une résection des racines mésiales et distales a été réalisée, en biseautant l apex radiculaire avec une fraise 702, montée dans une pièce-à-main droite. La racine mésiale a été préparée à rétro, à l aide d une fraise boule 1/2 montée sur un contre-angle, en présence d une irrigation abondante. Les canaux radiculaires ont été obturés à rétro avec du MTA (Fig. 3). La procédure extrabuccale étant terminée, l alvéole a été délicatement irrigué avec une solution saline normale pour éliminer le caillot, et la dent a été réimplantée. Aucune contention n a été nécessaire. Six semaines plus tard, la patiente ne présentait plus aucun symptôme et la dent réimplantée était stable dans son alvéole. Nous avons dès lors recommandé à la patiente d entreprendre la restauration définitive de la molaire Fig. 2_Radiographie après six mois : même profondeur de poche, mobilité de degré 2, exsudat en abondance. Fig. 3_Dent extraite, apex obturé avec MTA ; aucun exsudat et mobilité de degré 1+ lors de la visite de contrôle à deux mois. Fig. 4_Radiographie après six semaines montrant la lésion périapicale en voie de cicatrisation. Fig. 5_Radiographie après six mois n indiquant aucune fracture ; aucun élargissement du LAD, mobilité de degré 1. Fig. 4 Fig. 5 Le magazine 3_2014 I 07

8 I roots _ réimplantation intentionnelle Fig. 6 réimplantée (Figs. 4 8). Après un an (Fig. 9), trois ans (Fig. 10), quatre ans (Fig. 11) et huit ans (Fig. 12), la patiente est revenue pour une évaluation et la dent a été radiographiée. Les clichés n ont indiqué aucun signe de résorption et la patiente était asymptomatique. _Discussion identifié 30 cas de résorption inflammatoire (18 transitoires et 12 progressifs) et 15 cas d ankylose avec résorption de remplacement par du tissu osseux. Aqrabawi 18 a évalué deux cas de RI et d obturation à rétro de deuxièmes molaires inférieures. Lors de la visite de contrôle à cinq ans, les radiographies n ont indiqué aucun signe de modifications pathologiques. Fig. 7 Fig. 8 Fig. 6_Photographie intrabuccale montrant la situation clinique. Fig. 7_Contacts interdentaires étroits. Fig. 8_Présence d une récession gingivale, profondeurs des poches parodontales de 2-3 mm autour de la dent. Présence d un léger saignement au sondage. Fig. 9_Radiographie de suivi après un an. Fig. 10_Radiographie de suivi après trois ans. La réimplantation intentionnelle (RI) est une procédure endodontique acceptable dans les cas où des traitements endodontiques chirurgicaux et intracanalaires ne sont pas recommandés. Quoique n étant pas une pratique courante, la RI est une possibilité de traitement que les chirurgiens-dentistes devraient envisager dans ces conditions. Le non-respect des protocoles standards pendant la RI peut mener à une résorption radiculaire dans l espace d un mois, et à une ankylose dans les deux premiers mois qui suivent le traitement. 17,18 La plupart des processus de résorption sont diagnostiqués au cours des deux ou trois premières années. Cependant, bien que rare, une nouvelle résorption est susceptible de se produire même après cinq ou dix ans. 17 Vu les taux de réussite variables rapportés par divers investigateurs, il est difficile de prédire le résultat d une RI. Bender et Rossman 19 ont évalué 31 cas dont le taux de réussite global s élevait à 80,6 % (six échecs enregistrés). Les dents réimplantées ont été conservées pour des durées allant de 1 jour à 22 ans. Une deuxième molaire inférieure, perdue après trois semaines, a été réimplantée efficacement une seconde fois, sans aucun signe d échec après 46 mois de suivi. Majorana et al. 20 ont suivi 45 cas de traumatisme dentaire pendant cinq ans, et ont consigné les com - plications ainsi que les réponses au traitement. Parmi ceux-ci, neuf étaient associés à une luxation (20 %) et 36 (80 %) à une avulsion. Les auteurs ont Selon Nuzzolese et al., 21 les données de la littérature indiquent des variations de 70 à 91 % dans les taux de réussite d une RI après cinq ans. Al-Hezaimi et al. 22 ont traité un sillon radiculaire qui compromettait gravement la santé parodontale d une jeune fille de 15 ans, par la combinaison d un traitement endodontique, d une RI et l utilisation d Emdogain (Straumann). Lors de la visite de suivi à un an, la patiente était dans un état satisfaisant et présentait une cicatrisation active évidente. Demiralp et al. 23 ont évalué les résultats cliniques et radiographiques de RI de dents dans un contexte de parodontopathie, après préparation des surfaces radi - culaires avec du chlorhydrate de tétracycline. Treize patients (sept femmes et six hommes ; tranche d âge : ans), présentant 15 dents compromises sur le plan parodontal, et non restaurables, ont été inclus dans cette étude. Pendant la procédure de réimplantation, les dents atteintes ont été délicatement extraites et les surfaces radiculaires débarrassées du tissu de granulation, du tartre, du ligament alvéolo-dentaire et du cément nécrosé. Du chlorhydrate de tétracycline, à une concentration de 100 mg/ml, a été appliqué sur les surfaces radiculaires pendant 5 minutes. Les dents ont ensuite été réinsérées dans leur alvéole respective et stabilisées par une con - tention. Après six mois, aucune résorption radiculaire ou ankylose n a été observée sur les radiographies. Bien que la période d évaluation ait été de courte durée, les auteurs suggèrent qu une RI peut être une solution de remplacement de l extraction dentaire, dans des cas dont la dégradation parodontale est avancée et la prise en charge par un autre traitement inenvisageable. Araujo et al. 24 ont démontré que la résorption ra - diculaire, l ankylose et la formation d une nouvelle attache, parmi d autres processus, caractérisaient la cicatrisation d une racine réimplantée extraite de son alvéole et privée de cémentoblastes vitaux. Il a également été prouvé qu un traitement par Emdogain, qui consiste à préparer la surface radiculaire détachée avec de l EDTA puis à y appliquer des protéines de matrice amélaire, ne perturbait pas le processus de cicatrisation. Fig. 9 Fig. 10 Peer 25 a examiné neuf cas de RI qui illustraient la faisabilité de la procédure dans de nombreuses indi - cations. Seul un cas de réimplantation a présenté des signes pathologiques, sous la forme d une résorption 08 I Le magazine 3_2014

9 roots _ réimplantation intentionnelle I radiculaire ou d une ankylose. Le rapport de Peer semble indiquer qu une RI est une procédure fiable et prévisible, et doit être envisagée plus souvent comme méthode de traitement, afin de conserver la denture naturelle. Yu et al. 26 ont rapporté un cas où une double lésion endodontique et parodontale d une première molaire inférieure a été traitée par RI et application d hydroxyapatite. La chirurgie a été suivie quatre mois plus tard par une restauration sous forme d une couronne de recouvrement total en céramo-métal. Lors de l examen de suivi à 15 mois, la dent était saine, tant sur le plan clinique que radiographique, et fonctionnait de manière tout à fait satisfaisante. Shintani et al. 27 ont réalisé une RI d une incisive inférieure immature qui présentait une lésion péri - apicale réfractaire. L incisive a été extraite et la lésion périapicale éliminée par curetage. Le canal radiculaire de la dent a ensuite été rapidement irrigué, puis a été obturé avec une pâte à base d hydroxyde de calcium et d iodoforme, après quoi la dent a été stabilisée au moyen d un arc métallique de contention. Cinq ans plus tard, aucune anomalie clinique ou radiographique n a été observée et l apex radiculaire avait été obturé par la formation d un pont apical. Kaufman 28 a rapporté des résultats très positifs du traitement d une molaire supérieure par RI, après une période de suivi de quatre ans. Une première molaire inférieure réimplantée par Czonstkowsky et Wallace 29 n a présenté aucun signe de résorption et d ankylose après six mois. 14 Plusieurs investigateurs ont signalé des taux de réussite variant de 52 à 95 % pour des dents supérieures, dans le cadre de suivis couvrant d une à 22 années. 2,15-17 Bender et Rossmann 19 ont rapporté un taux de réussite de 77,8 % pour des molaires. Sur 14 molaires inférieures, le taux de réussite s est élevé à 85,7 % pour les premières molaires et à 71,4 % pour les deuxièmes molaires. Parmi les quatre molaires supérieures, dont trois premières molaires et une deuxième molaire, une seule première molaire supérieure a mené à un échec, et par conséquent à un taux de réussite de 66,7 % pour le groupe des premières molaires. 2 Raghoebar et Vissink 30 ont réimplanté 29 dents, dont deux premières molaires inférieures, 17 deu - xièmes molaires inférieures, une troisième molaire inférieure et 9 deuxièmes molaires supérieures, et les ont suivies sur une durée moyenne de 62 mois. Le taux de réussite s est élevé à 72 % et 25 de ces dents sont toujours fonctionnelles. 18 _Conclusion Pour que l extraction et la réimplantation soient une réussite, il est nécessaire de réunir les critères qui suivent : _Le patient doit donner son consentement éclairé. _Toutes les racines doivent être de forme conique. _Les dents doivent être quelque peu mobiles. _Il est indispensable de posséder une bonne connaissance de la chirurgie buccale sur le plan des procédures d extraction. La réimplantation intentionnelle est une solution de traitement qu il convient de ne pas sous-estimer, surtout lorsqu une option chirurgicale ou endo - dontique conventionnelle n est pas réalisable. Elle représente un excellent traitement dont le résultat est prévisible. J ai réalisé environ 30 réimplantations et n ai perdu qu une seule dent jusqu à présent. S il veut parvenir à un résultat concluant d un traitement par extraction et réimplantation, le praticien doit avoir le patient idoine et les relations idoines avec ce patient. Le praticien doit également être en mesure d évaluer la dent et avoir l assurance qu elle peut être extraite sans fracture. Il doit en outre être en mesure de re - connaître les morphologies dentaires susceptibles de mener à des problèmes d extraction. C est là un savoirfaire qui se forge par l expérience. Une réimplantation est une méthode de traitement prévisible et acceptable dans mon cabinet, chez des patients dont les canaux radiculaires nécessitent un retraitement dû à un échec, ou des patients dont le traitement ne peut être réalisé en raison d un processus sclérosant des canaux._ Note de la rédaction : une liste complète des références est disponible auprès de l éditeur. _contact Dr Muhamad Abu-Hussein 123 Argus St Athènes, Grèce Fig. 11 Fig. 12 Le magazine Fig. 11_Radiographie de suivi après quatre ans. Fig. 12_Radiographie de suivi après huit ans. Le magazine 3_2014 I 09

10 I roots _ revascularisation pulpaire Le futur de l endodontie : la revascularisation pulpaire Auteur_Dr Philippe Sleiman, Liban Fig. 1 Fig. 2 _La manière conventionnelle de traiter les dents immatures avec des abcès péri-radiculaires, est de recourir à la méthode d apexification, avec laquelle l hydroxyde de calcium est employé comme médicament intracanalaire, après instrumentation des fines parois canalaires. L hydroxyde de calcium s est avéré être un mé - dicament efficace intracanalairement, car il crée un environnement propice à la formation d un pont de tissu dur à l apex. Cependant, il a un inconvénient majeur, dû à son ph élevé : il digérera des tissus en contact immédiat avec lui, et détruira de ce fait, des tissus avec le potentiel de se différencier en une nouvelle pulpe, ce qui a comme conséquence, des dents avec des racines minces et fragiles qui sont susceptibles de se casser. La régénération du tissu pulpaire a été identifiée comme étant une nouvelle méthode de traitement pour la pulpe irritée, enflammée ou nécrotique. Son principal avantage se situe dans la possibilité de développement ultérieur de la racine et du renforcement des parois canalaires par un dépôt du tissu dur, renforçant la racine contre la fracture. Cette méthode dépend principalement de la néoformation pulpaire au-dessus de la pulpe résiduelle. Elle est basée sur la présence de cellules mésenchymateuses indifférenciées dans la pulpe et dans la dentine, qui deviendront des cellules souches et se différencieront en odontoblastes qui seront plus tard, responsables de la formation des ponts de dentine. La nouveauté du cas clinique présenté ici, est qu il est un des rares cas publiés jusqu ici, démontrant l utilisation d une technologie duelle de pâte antibiotique et d instrumentation du tissu pour l apexification. _Cas clinique Une jeune patiente a été adressée au cabinet, souffrant d une molaire inférieure. La radio a indiqué une lésion sur les deux racines, avec les canaux mésiaux pas encore pleinement formés, en ce qui concerne la longueur et le diamètre (Fig. 1). Après discussion du cas avec les parents et l explication de la nouvelle technique, j ai ouvert la molaire en conditions très aseptiques. La racine distale a montré des signes de léger saignement, donc la pulpe était relativement vitale. Les racines mésiales n ont pas montré de signes de saignement, mais la pulpe résiduelle était clairement visible au microscope. Après irrigation copieuse à la chlorhexidine dans les racines mésiales et distales, une solution de SmearClear (SybronEndo) a été instillée, et une activation passive avec une lime K N 10 a été exé - cutée dans les canaux mésiaux, avec juste un peu de saignement. De l eau distillée a été employée pour rincer tous les produits chimiques et une pâte 10 I Le magazine 3_2014

11 roots _ revascularisation pulpaire I Fig. 3 Fig. 4 antibiotique duelle a été placée. Ensuite, un ionomère de verre a été placé en technique sandwich, sous un composite (Fig. 2). La patiente ne s est plainte d aucune douleur, juste un léger inconfort. J ai contacté les parents de la patiente, à plusieurs reprises, pour leur proposer un contrôle mais malheureusement, ils n ont pas répondu. Après 18 mois, j ai reçu un appel d eux, me disant que la patiente ressentait un certain désagrément. Je lui ai immédiatement donné un rendez-vous et je fus étonné de voir à la radio, une formation complète des racines mésiales et la fermeture de la racine distale (Fig. 3). La raison de la gêne était une fente coronale avec une perte d une partie du composite. La fuite coronale était donc le problème principal. Les racines étaient alors complètement matures et j ai donc effectué un traitement de canal radiculaire conventionnel, en utilisant les TF (Twisted Files : limes torsadées) pour un traitement crown-down, et un agrandissement apical jusqu à la taille 45 en mésial, et 50 en distal, avec des limes K3, de conicité.04. Les canaux radiculaires ont été scellés en utilisant le RealSeal (SybronEndo ; Fig. 4). La patiente a été envoyée chez son dentiste pour la restauration molaire. _Discussion Les tentatives de régénérer le tissu pulpaire dans des conditions inflammatoires ou de nécrose pulpaire, se sont avérées être infructueuses. En présence d une infection, les cellules souches de la pulpe semblent être incapables à la minéralisation et au dépôt du pont tertiaire en dentine. Il est donc nécessaire de désinfecter le canal radiculaire, d une façon qui n empêche pas la guérison et l intégration de la pulpe instrumentée avec les parois radiculaires. La désinfection du système radiculaire est réalisée par l irrigation abondante, suivie d application d un mélange d antibiotiques pendant plusieurs semaines. La pâte antibiotique doit être remplacée seulement quand les signes cliniques montrent douleur ou gêne, ce qui se produit généralement quelques semaines après le traitement. Afin de préserver le tissu conjonctif pulpaire, qui semble agir en tant qu échafaudage pour le développement ultérieur des cellules souches, le gluconate de chlorhexidine est employé pour l irrigation intracanalaire au lieu du NaOCl, parce que ce dernier est bien connu pour sa dissolution des tissus mous. L élimination de la boue dentinaire est essentielle pour le contact intime entre les cellules souches et les nutriments venant de l échafaudage. La mise en place d antibiotiques est nécessaire après un traitement particulier, et dans le cas présent, un mélange de deux antibiotiques (Augmentin, amoxicilline liée à de l acide clavulanique, et métronidazole) a été employé. L amoxicilline est un antibiotique à large spectre, avec une fonction bacté - ricide et qui est capable d empêcher la synthèse de la membrane cellulaire bactérienne pendant sa phase de croissance, due à l inhibition concurrentielle de la transpeptidase. L acide clavulanique a une activité antibactérienne faible, mais il se lie, irréversiblement, à la bêta-lactamase, empêchant la décomposition de l amoxicilline. La dent est scellée hermétiquement avec une restauration composite en technique sandwich, avec un ionomère en verre. l auteur Dr Philippe Sleiman Advanced American Dental Center Al Bateen Area, Abu Dhabi, et Dubai American Dental Center Jumeirah road, Dubai Émirats arabes unis Le magazine Le magazine 3_2014 I 11

12 I cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire Aesthetic Digital Smile Design ADSD : dentisterie esthétique assistée par ordinateur Partie I Auteur_Dr Valerio Bini, Italie Fig. 1 Fig. 1_Équipe médicale d esthétique faciale et vision interdisciplinaire. Fig. 2_ADSD et planification virtuelle. Fig. 3_Photos et plan esthétique. Fig. 3 _Introduction Fig. 2 Le concept de l esthétique a été évoqué par divers auteurs et débattu par les philosophes les plus éminents, et bien qu ils l abordent d une manière subjective, tous conviennent que le terme a une origine commune avec la nature. C est pourquoi je pense que la chirurgie dentaire esthétique joue un rôle prépondérant. Secondé par la technique et la perception visuelle de l équipe dentaire, l objectif ultime doit être d apporter notre précieuse contribution à la reproduction de la «nature humaine», qu il est si simple d observer et pourtant si difficile d imiter. Au regard particulièrement de la composante esthétique du tiers inférieur du visage, le chirurgien-dentiste a la possibilité de jouer son rôle d architecte et d artisan des tissus buccaux et péribuccaux et de modeler la physiologie du sourire. _Concepteur du sourire : un nouveau moyen de communication La profession dentaire est de plus en plus confrontée et contrainte de s intégrer à la réalité d une spécialité multidisciplinaire du visage et du sourire, dont la vision interdisciplinaire accorde à celui qui s occupe de la composante esthétique dentaire un rôle important, si pas déterminant. Le jeu de l équilibre entre les dents, les tissus intrabuccaux et péribuccaux, les visages, les sourires et les gens crée un idéal esthétique, autrement dit une synergie entre le sens artistique et le savoir-faire qui est essentielle pour percevoir dans un ensemble, l intégralité et l équilibre de la conception et la composition des éléments dentaires dans le contexte «facial». L esthétique actuelle est de plus en plus liée à la mesure, la proportion et la symétrie, trois constantes déjà con nues des civilisations anciennes mais que notre présente ère du numérique a parfaites. Les connaissances scien tifiques actuelles mettent à la disposition des pro fessionnels, diverses options thérapeutiques. La co - opération entre différents spécialistes (orthodontistes, implan tologues, parodontistes, prothésistes dentaires, chirurgiens maxillofaciaux, chirurgiens plasticiens et 12 I Le magazine 3_2014

13 cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire I Fig. 4a Fig. 4b Fig. 4c Fig. 4d esthétiques) et la vision interdisciplinaire dont il est question plus haut, permettent l élaboration de plans de traitement avec une précision plus grande que jamais (Fig. 1). Par ailleurs, la possibilité de visionner des images réalisées à des kilomètres de distance, grâce à des vidéoconférences sur des outils tels que Skype, confère au chirurgien-dentiste esthétique un rôle de chef d orchestre, et lui offre un nouveau moyen de collaborer avec d autres professionnels. Aujourd hui, l avènement de la dentisterie numérique ne permet plus de travailler de manière ergonomique et à un niveau élevé de qualité si l on ne respecte pas des protocoles précis, permettant de prévoir un résultat standard qui doit correspondre à l issue clinique idéale (planification virtuelle). L utilisation de logiciels 2D et 3D associée aux techniques de retouche photo et de transformation d images numériques (édition d images numériques), nous donne maintenant la possibilité de définir des données et des paramètres individualisés, pour chaque exigence esthétique clinique particulière du remodelage du sourire. L union de la technologie numérique Figs. 4a d_statut iconographique relatif au plan frontal, 45, 90. Fig. 5a_Support de transfert analogique facial. Fig. 5b_Transfert de mesures analogiques et jauge numérique. Fig. 5a Fig. 5b Le magazine 3_2014 I 13

14 I cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire Fig. 5c Fig. 6 Fig. 7 moderne, de l expérience et de la sensibilité du chirurgien-dentiste, essentielle pour une conception efficace du sourire, permet au patient de mieux prévoir les ré - sultats esthétiques finaux, et de décider du traitement d un commun accord avec le praticien. C est ainsi que le mariage de termes tels que chirurgie dentaire esthétique, vision interdisciplinaire, dentisterie numerique et prévisibilité, m a conduit à penser qu un nouveau profil professionnel pouvait être créé, celui du «concepteur du sourire», dont la qualité fondamentale est de pouvoir communiquer avec le patient, protagoniste incontestable de la chirurgie dentaire esthétique, ainsi qu avec l équipe esthétique, composante indispensable à l élaboration de la planification virtuelle. Mon idéal serait d avoir à ma disposition un instrument unique, dont l utilisation est totalement proportionnée au modus operandi du concepteur du sourire. Dans l espoir que ceci devienne une réalité, je me suis attelé depuis longtemps à utiliser divers logiciels, afin de créer un protocole de conception numérique esthétique du sourire (ADSD). Son seul but est de compléter les autres éléments diagnostiques importants et utiles pour l établissement d un diagnostic et d un pronostic, dont l enjeu est la santé et le bien-être du patient. Par ailleurs, dès lors qu il existe aussi une méthode de simulation pré - visible du plan de traitement esthétique, il est conseillé d ob tenir un consentement préalable du traitement esthétique envisagé. Seul l appui de vrais prototypes cliniques, tels qu un mock-up, conduiront à un véritable consentement éclairé et solide au plan thérapeutique prévu. Il est utile de rappeler ici que le code de dé - ontologie dentaire prévoit que le chirurgien-dentiste est tenu de respecter trois principes fondamentaux dans l exercice de sa profession : prudence, diligence et compétence technique. _ADSD : méthode et protocole En complément de ce qui a été dit précédemment, l ADSD doit être avant tout un outil permettant d amé - liorer la communication avec le patient. Au moyen des images élaborées, il sera possible de visualiser sur l écran numérique des représentations d avant et d après traitement, de présenter un indice de prévisibilité et des points de comparaison explicites au patient. Un autre fait marquant est l introduction de la planification esthétique clinique en dentisterie esthético-prothétique, au regard de l analyse et du plan de traitement odon - totechnique, qui peut notamment être intégrée au diagnostic et au plan chirurgical plastique et maxillo-facial (Fig. 2). Le protocole prévoit avant tout l acquisition d images vidéos et numériques plein cadre du patient, surtout des images vidéos qui permettent de capturer les phases dynamiques du sourire, par rapport à sa physiologie (mimiques, composante phonétique, relation dento-labiale). L importation de ces données cruciales dans le dossier clinique numérique du patient, terminera l anamnèse qui fait partie intégrante de l examen 14 I Le magazine 3_2014

15 cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire I objectif intra et extrabuccal, lequel fera ensuite l objet d une analyse esthétique selon les principes directeurs principaux. Nous pourrions donc définir cette partie comme le troisième volet de la méthodologie que nous dénommerons «élaboration analytique», pendant laquelle nous examinerons la composante esthétique du sourire, les traits morphologiquement déterminants du visage et du sourire et notamment les points de repères fondamentaux obtenus au moyen du logiciel Facemaker. La phase de création des données numériques suivantes est la planification virtuelle à l aide de l édition d images numériques, qui sera suivie de la maquette en cire diagnostique (wax-up) numérique et analogique, de la maquette de simulation (mock-up), du modèle esthétique provisoire et de la restauration définitive. La méthodologie numérique, assurée principalement par la retouche vidéo, est aussi très fiable en relation avec les images du cas clinique concerné, notamment en ce qui concerne les retouches fonctionnelles et les modifications morphologiques éventuelles, que les prothésistes dentaires du laboratoire comprendront beaucoup plus aisément si elles sont assorties de légendes explicatives et de commentaires verbaux. Il importe de pouvoir interagir avec d autres systèmes numériques, c est-à-dire de pouvoir implémenter l ADSD dans des simulations orthodontiques numériques, des modèles numériques, la CFAO, etc., ce qui confère ainsi un caractère multimédia à la méthodologie. Fig. 8 _Acquisition et importation d images numériques Si l on revient à la première phase de la conception numérique esthétique du sourire, qui porte sur l ac - quisition et l importation des photos du patient, il faut Fig. 9 Fig. 5c_Activation de mesures analogiques avec règle numérique. Fig. 6_Distance focale et analyse de la composante esthétique. Fig. 7_Analyse faciale. Fig. 10 Fig. 8_Analyse dentaire. Fig. 9_Analyse dento-labiale. Fig. 10_Analyse gingivale. Le magazine 3_2014 I 15

16 I cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire Fig. 11a Fig. 11b Fig. 12 Figs. 11a & b_modèle dentaire numérique contours. Fig. 12_Base de données personnelles constituée d une composition de dentures ou d une sélection d éléments unitaires. noter que ces photos devraient si possible être prises avec un appareil reflex numérique, doté de caractéristiques semi-professionnelles et d un système d éclairage satisfaisant (de nos jours, il est possible de suivre des cours simplifiés de photographie dentaire ou de se procurer des livres traitant de ce sujet si merveilleux et fascinant). Rappelons que dans la phase analytique, la photo est un élément de diagnostic clinique esthétique qui fera partie du bagage clinique du patient, et pourra être consultée ultérieurement par des spécialistes, dans le cadre de la vision interdisciplinaire. Eu égard à ceci, le chirurgien-dentiste/photographe doit prendre les photos en veillant à maintenir la tête du patient dans une position qui peut être reproduite par la suite, afin de vérifier la configuration au regard de la conception du sourire. La meilleure position pour photographier le visage du patient est celle du plan esthétique (Fig. 3), c est-à-dire perpendiculaire (plan frontal) au plan qui passe par le centre de l angle formé par les plans de Frankfort et de Camper. L image du patient dans la même position doit également être prise or - thogonalement à 45 et 90 (Figs. 4a d), car les photos de profil sont un élément capital, particulièrement de l analyse dento-faciale esthétique du profil par rapport aux classes occlusales, la relation entre les lèvres, les angles esthétiques, comme l ont indiqué les études menées en orthodontie, en chirurgie maxillo-faciale, mais également dans une large mesure, en chirurgie plastique esthétique. L ADSD prévoit l importation des mesures réelles de la personne photographiée, sous forme paramétrée et configurée à l échelle du pixel, qui est l unité ordinaire de mesure en photographie numérique. Pour y parvenir, il est possible d utiliser des instruments de mesure purement artisanaux tels que des équerres et des règles (si possible en métal, que l on peut facilement nettoyer et stériliser, ou en tout autre matériau similaire). J ai moi-même mis au point un instrument de mesure dénommé support de transfert analogique facial (Face Analogic Transfer Support FATS) (Fig. 5a), que le patient peut porter comme une paire de lunettes et qui comporte une échelle graduée millimétrique et centimétrique. Lorsqu il est en outre nécessaire de prendre de nouvelles photos pour la création de prototypes de mock-up, de prototypes en polyméthacrylate de méthyle (PMMA), etc., il est en outre utile d utiliser des dispositifs tels qu un craniostat, fixé au repose-tête intégré dans notre fauteuil dentaire. Si des mesures plus précises et détaillées des éléments dentaires et des paramètres gingivaux sont requises, il est possible d utiliser des jauges numériques, dont les extrémités sont placées sur la ligne du collet et le bord incisif (la longueur de l élément dentaire), ou sur les bords mésiaux et distaux, par rapport à l équateur de la dent (largeur de la dent) (Fig. 5b). Lorsqu elles sont transmises, ces mesures peuvent être surtout efficaces pour la communication entre les chirurgiensdentistes et les prothésistes dentaires, dont les com - pétences et le savoir-faire en matière de fabrication, représentent la contribution la plus importante au résultat final de cette méthode novatrice (Fig. 5c). Il est toutefois nécessaire de garder à l esprit que les mesures millimétriques présentées sur l image produite au cours de la phase d élaboration numérique, ainsi que les dessins des contours dentaires, ne sont que peu analysés par les patients, qui préfèrent une vision plus photographique de la simulation en phase initiale. Par contre, les mesures traduites en modèles en cire tridimensionnels et les maquettes de simulation résultantes, qui sont présentées et analysées directement dans la cavité buccale des patients, permettront d éclairer la délicate approche psycho-esthétique du cas clinique, de sa particularité, ou d améliorer l enjeu de l esthétique dentaire. 16 I Le magazine 3_2014

17 cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire I Fig. 13a Fig. 13b Fig. 13c Fig. 13d Fig. 13e Fig. 13f _Analyse esthétique du visage et du sourire En ce qui concerne la manière de réaliser une photo portrait du patient, on pourrait s en tenir à la composante esthétique du visage et du sourire. Pour permettre de la visualiser, l analyse esthétique objective est réa - lisée en modifiant en premier lieu la «distance focale» dès le premier instantané (Fig. 6). Au regard de ce type de paramètre, il est possible d utiliser les critères de classification suivants : _Macroesthétique (analyse extrabuccale du visage). _Miniesthétique (analyse extrabuccale de la bouche). _Microesthétique (analyse intrabuccale des dents et des gencives). Si l on considère l analyse esthétique du sourire, nous pouvons répartir en secteurs, les qualités spécifiques de notre examen objectif qui sont les plus pertinentes sur le plan odontologique, selon la subdivision ci-dessous, établie pas de nombreux auteurs faisant autorité. _Analyse faciale frontale/latérale, facteurs morpho - logiques déterminants, lignes de références horizontales/verticales, proportions faciales verticales/horizontales, proportions selon le nombre d or, dimensions horizontales/verticales, analyse du profil facial et analyse des lèvres, du nez, des yeux par rapport à leur position et dimension (Fig. 7). _Analyse dentaire composition, disposition et position, dimensions, proportions, formes, contours, limites marginales, texture, surfaces, inclinaison axiale, angles interincisifs, contacts interproximaux et couleur des dents (Fig. 8). _Analyse dento-labiale : dynamique labiale, ligne du sourire, largeur du sourire, corridors buccaux, plan occlusal et lignes médiane, interincisive et des commissures (Fig. 9). _Analyse phonétique elle complète l analyse dentolabiale et porte sur l enregistrement de la composante Figs. 13a f_modelage virtuel de formes dentaires avec la distorsion de l image dentaire numérique. Le magazine 3_2014 I 17

18 I cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire Fig. 14a Fig. 14b Fig. 14c Fig. 15a Fig. 15b Fig. 15c Figs. 14a c_déformation/distorsion numérique/distorsion de l image dentaire numérique déformation vectorielle de la longueur d éléments dentaires. Figs. 15a c_distorsion de l image dentaire numérique appliquée aux éléments 12, 11, 21, 22. phonétique, avec une attention particulière aux consonnes et à leurs combinaisons, étant donné le schéma mimétique des mouvements musculaires par rapport aux dents. Il convient de penser à l analyse des phonèmes «M» et «I» (parfois aussi le phonème «E» qui est un élément capital pour révéler et déterminer la position des lèvres et des incisives supérieures, selon l âge et le sexe du sujet analysé). Il importe en outre de garder à l esprit l importance des incisives centrales, qui sont la clé de toute l architecture du sourire. _Analyse gingivale architecture, forme, parallélisme, symétrie, zénith, papilles, biotype et couleur (Fig. 10). En général, nous pourrions affirmer que la prise en compte détaillée de toutes les valeurs et paramètres d importance, nécessite une évaluation détaillée et une compétence qui ne peuvent être décrites en quelques lignes, mais que certains auteurs sont parvenus à communiquer scientifiquement à chacun de nous, en rédigeant des livres et articles scientifiques de grande valeur culturelle. _Édition d images dentaires numériques L élaboration numérique d images peut être réalisée de diverses manières (Fig. 2) selon les exigences du concepteur du sourire, et avec divers progiciels que l on peut aisément obtenir sur internet, et dont les particularités sont directement proportionnelles à l expérience esthétique. Certains de ces programmes sont gratuits, d autres payants, et principalement utilisés pour l édition de photos et d images génériques, autant par les amateurs que par les graphistes professionnels. D autres sont des logiciels élaborés par des chirurgiensdentistes à partir des précédents. Une importante contribution à ces méthodes a été apportée par certains auteurs qui, en utilisant Keynote (une présentation développée par Apple pour Mac OS.X et ios), ont permis une exploitation aisée de la conception du sourire, assortie de résultats prévoyant un modèle dentaire schématisé, avec des contours vrais et appropriés. Outre le modèle dentaire numérique (Figs. 11a & b), l ADSD prédit d autres facteurs importants de l élabo - ration : l importation, l adaptation et l élaboration de formes dentaires et de types de denture, sous forme d images vraies et fidèles. Afin de réaliser ces fonctions importantes, il est nécessaire de créer une véritable bibliothèque dentaire, que nous pouvons dénommer Base de données de photos dentaires numériques (BDPDN) ; celle-ci pourrait comprendre : _Une bibliothèque de formes dentaires elle pourrait être la meilleure forme de base de données où pourraient être insérés 5 types de denture, en termes de 18 I Le magazine 3_2014

19 cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire I Figs. 16a & b_transposition dentaire numérique calibrée. Fig. 16a forme anatomique et de la possibilité de modifier simplement la couleur, selon la qualité et la quantité de lumière présente sur la photo observée par le praticien. Les photos des dents appartenant à cette bibliothèque doivent être prises selon une projection frontale, la - térale à 45 et latérale à 90, c est-à-dire de profil, de sorte qu elles puissent être intégrées dans le statut iconographique de l ADSD. Les dents regroupées dans la bibliothèque doivent correspondre à des formes naturelles, telles que triangulaires, ovales, rectangulaires, avec certaines variations, notamment carrées et trapézoïdales (Fig. 13f). _Des bibliothèques de dentures, de bouches complètes, alignées et esthétiquement idéales Il existe certaines bibliothèques, notamment digident.com, dans lesquelles les éléments dentaires sont déjà préformés, par rapport à la morphologie des bords incisifs (plate, carrée, arrondie). _Une base de données d études de cas individuels c est-à-dire l ensemble de nos cas cliniques impliquant la création de prothèse, la dentisterie esthétique et tous les wax-up, mock-up virtuels précédents et dentures saines de patients, qui nous ont autorisés à prendre une photo portrait à cette noble fin. Les prothésistes de nos laboratoires dentaires peuvent également interchanger ces données, grâce au zèle de collègues qui leur procurent des images. L idéal serait une «communauté d images ADSD». Cette bibliothèque devrait être constituée d images d arcades dentaires complètes et partielles (8 éléments antérieurs, 6 éléments antérieurs). Celles-ci pourraient être de simples arcades maxillaires, objet principal de la conception du sourire, ou des arcades présentant une situation de normocclusion détaillée des arcades maxillaire et mandibulaire (utile pour les patients présentant des édentements totaux ou partiels). Les images pourraient également comprendre une exposition des gencives selon les besoins pho to - graphiques. Elles pourraient en effet être insérées intégralement dans la cavité buccale virtuelle ou bien on pourrait sélectionner des éléments dentaires unitaires (Fig. 12), afin de pouvoir ensuite en adapter la forme, l aligne - ment, l émergence, la courbe idéale et le contact dans le respect de la composante esthétique. _Une bibliothèque de dents pré - formées pour prothèse amovible celles-ci sont disponibles sur internet auprès de sociétés de pointe dans ce secteur, notamment Ivoclar, Kulzer, Vitapan, Candulor, etc. Un autre facteur très important de cette méthode de conception du sourire est la déformation/distorsion numérique/distorsion de l image dentaire numérique (Figs. 13a-f) qui permet de modifier la morphologie dentaire des éléments à élaborer. Cette fonction est remarquablement utile pour la constitution des éléments de la BDPDN, elle ne doit pas être seulement vectorielle en longueur et en largeur (Figs. 14a-c), mais efficace dans chaque direction tant sur les contours que sur les surfaces dentaires, et surtout sur les lignes de transition. Cette élaboration est souvent très utile pour les lumières réfléchies sur les surfaces dentaires, caractérisées par des micro et ma - crotextures, et elle est efficace pour l analyse et le façonnage des points de contact interproximaux et des angles interincisifs. Elle est en outre efficace dans la classification morphologique des bords incisifs, des lignes de transition, etc., qui sont souvent des éléments de référence appropriés de l âge, du sexe et de la personnalité du patient (morphopsychologie). Fig. 16b Le magazine 3_2014 I 19

20 I cosmetic _ conception esthétique numérique du sourire Fig. 17a Figs. 17a d_mise en œuvre du protocole Clincheck Conception numérique esthétique du sourire. Selon moi, cette partie d édi - tion d images dentaires numériques est la plus importante car il est impossible «d imprimer» sur la bouche d un patient un sourire préfabriqué qui, pour autant qu il soit constitué d éléments eux-mêmes parfaits, nécessite de savoir comment modifier, modeler la forme, déformer, augmenter, diminuer ou éliminer tout ce qui est contraire à l harmonie des formes (Figs. 15a-c). Dans de nombreux cas cliniques esthétiques, il est utile de réaliser une transposition dentaire numérique calibrée, réelle et appropriée, une transposition des éléments dentaires nécessaires à la simulation de mouvements dentaires orthodontiques dont certains remontent à des périodes antérieures au traitement esthétique, au traitement prothétique, aux implants, etc. (Figs. 16a, b). La transposition doit être calibrée, c est-à-dire qu elle implique le déplacement des éléments dans la position souhaitée, tout en conservant les mesures/dimensions anatomiques inchangées. Ceci facilite l évaluation plus prévisible de la future composition dentaire, non seulement sur le plan esthétique mais également fonctionnel et l espacement relatif (mésialisation/distalisation) nécessaire à l insertion de l implant. Elle représente un important retour d informations pour l implantologue, le constructeur de la prothèse et l orthodontiste, tous étant des spécialistes avec qui il est nécessaire de coopérer par le biais d examens radiologiques (Dicom, Tac3D). Le dernier cité peut interagir multimédiatiquement avec l ADSD. Ce n est qu après avoir décidé de la position définitive des éléments dentaires que le concepteur du sourire peut s attacher davantage à l amélioration de l aspect esthétique, en modifiant de nouveau les images au moyen de la déformation/distorsion numérique/distorsion de l image dentaire numérique. C est également le cas pour l intégration des données orthodontiques de simulation issues d applications sophistiquées telles que, par exemple Clincheck produit par Invisalign (Align Tech), qui peut être implémenté pour la finalisation virtuelle d une solution prothétique et esthétique intégrée, d un problème orthodontique. (Figs. 17a-d)._ Dans le prochain numéro, nous explorerons la planification virtuelle et le wax-up numérique. _l auteur Le Dr Valerio Bini, docteur en chirurgie dentaire, est un chirurgien-dentiste spécialisé en esthétique dentaire. Il est membre de la Société européenne de la dentisterie esthétique (ESCD), membre de la SIED (Société de dentisterie esthétique italienne), membre de l Académie italienne de dentisterie esthétique (IAED), et est titulaire du certificat Align Technology Invisalign. Il a donné des conférences sur la scène internationale de la dentisterie et de la médecine esthétiques. Il est également l auteur de nombreux articles sur la dentisterie esthétique et numérique et a publié dans les revues nationales et internationales. Le magazine Fig. 17b Fig. 17c Fig. 17d 20 I Le magazine 3_2014

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents.

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Technique opératoire Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Table des matières Introduction Système d ancrage osseux orthodontique

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Mardi 24 janvier2012 au vendredi 27 janvier 2012 Informations générales Intervenants Dr

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire

Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire ADJOINTE CAD/CAM Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire 16 Tech. Dent. N 342-06/15 L ASIGA pro075 Une mini imprimante très précise L imprimante ASIGA pro075 utilisée dans notre centre est une machine

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT.

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT. VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT. itero distribution exclusive en Europe par La révolution numérique Un nouveau visage pour la dentisterie La technologie numérique assure dès le départ

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Frais admissibles DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Les frais admissibles sont les frais raisonnablement engagés, recommandés par une ou un dentiste et justifiés par la pratique courante

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un ARTICLE SPÉCIALISÉ : ELLE N A PLUS PEUR DE RIRE MARIA Saga Zirkonia - Des histoires du monde de «Zirkonzahn» 1 Luca Nelli Fig. 1 : Elle n a plus peur de rire Maria La première fois qu elle est venue au

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE!

PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE! PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE! SYSTÈME STRAUMANN CARES 7.0 * Pour le workflow validé uniquement. On entend par précision la correspondance d une restauration avec les données de conception fournies

Plus en détail

Centre desoins Dentaires 1/5

Centre desoins Dentaires 1/5 2.1.3. PRESTATIONS CENTRE DE SOINS DENTAIRES 2.1.3.1. PRESTATIONS ODONTOLOGIQUES (decision 02/05/12) - tarif 2013 *à chaque fois qu'il y aura métal précieux et/ou usinage, cela sera facturé en supplément

Plus en détail

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Implants dentaires Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Introduction La réussite d une thérapeutique implantaire

Plus en détail

Service de Médecine Dentaire Spécialisée

Service de Médecine Dentaire Spécialisée Clinique Saint-Jean ASBL Service de Médecine Dentaire Spécialisée a santé au cœur de Bruxelles Clinique Saint-Jean Bienvenue Le service de médecine dentaire spécialisée de la clinique Saint-Jean vous souhaite

Plus en détail

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire Scanner intra-oral Lava C.O.S. L empreinte numérique au cabinet dentaire Bienvenue dans le futur 3M ESPE : l expertise de l empreinte Si 3M ESPE est l un des fournisseurs favoris des chirurgiens dentistes

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO étude de cas _ L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO Auteur_ Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 Fig. 1_État initial. Fig. 2_Bridge Maryland prêt à la pose. Fig. 3_Extraction. Fig.

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Situation Agent Schéma posologique*

Situation Agent Schéma posologique* Le besoin d une antibioprophylaxie pour la prévention d une endocardite infectieuse et d une infection hématogène à la suite d une arthroplastie doit être envisagé sur une base individuelle et en collaboration

Plus en détail

Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation

Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation Auteurs_ Pr. Irina K. Lutskaya, Dr Natalia V. Novak & Valery P. Kavetsky, République de Biélorussie Fig. 1 Fig. 2 Fig. 1_Revêtements

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples La CCAM pour l activité bucco-dentaire Cahier d exercices au quotidien, quelques exemples Obturation 3 faces sur 46 NGAP Cavité composée, traitement global intéressant trois faces et plus SC 17 CCAM HBMD038

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 3 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,60 = = 37

Plus en détail

ZENOTEC Instructions de préparation

ZENOTEC Instructions de préparation ZENOTEC Instructions de préparation Matériau et indication Esthétique exceptionnelle grâce à l oxyde de zirconium de WIELAND L oxyde de zirconium a fait ses preuves depuis plus de dix ans comme matériau

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

3Shape TRIOS. Solution d'empreinte numérique. Faire avancer le monde dentaire

3Shape TRIOS. Solution d'empreinte numérique. Faire avancer le monde dentaire 3Shape TRIOS Solution d'empreinte numérique Faire avancer le monde dentaire Une technologie conçue pour vos méthodes de travail 3Shape TRIOS Une nouvelle génération d'empreintes numériques 3Shape, l'un

Plus en détail

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Université BADJI Mokhtar Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Faculté de Médecine Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Introduction : 1. Définitions 2. Objectifs 3. Classification

Plus en détail

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Évitez-vous de sourire parce qu'il vous manque une ou plusieurs dents? À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué

Plus en détail

Le PalaMeter Tout simplement astucieux.

Le PalaMeter Tout simplement astucieux. Le PalaMeter Tout simplement astucieux. Un instrument de mesure polyvalent pour la prothèse. La Prothèse de Qualité Le PalaMeter et ses fonctions Le PalaMeter d Heraeus est l instrument de mesure le plus

Plus en détail

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. UN AJUSTEMENT PARFAIT.

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. UN AJUSTEMENT PARFAIT. VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. UN AJUSTEMENT PARFAIT. LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE LE NOUVEAU VISAGE DE LA DENTISTERIE LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PERMET DE PRENDRE À TOUT COUP UNE EMPREINTE PLUS EXACTE, POUR

Plus en détail

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX Recommendations cliniques Édentement partiel Édentement total Easy ModelGuide Recommandations cliniques ModelGuide est une méthode permettant de créer des guides chirurgicaux

Plus en détail

Assurance de SOINS DENTAIRES

Assurance de SOINS DENTAIRES Assurance de SOINS DENTAIRES Comment adhérer au programme Le Processus est très simple 1. Remplissez la demande au verso. 2. Veuillez à bien la signer. 3. Joignez-y un chèque couvrant la prime annuelle,

Plus en détail

Optez pour une meilleure préparation canalaire avec la technologie Adaptive.

Optez pour une meilleure préparation canalaire avec la technologie Adaptive. Optez pour une meilleure préparation canalaire avec la technologie Adaptive. La préparation d un canal est souvent une opération complexe pour le dentiste. Le mouvement technologique Adaptive relève cependant

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

3Shape TRIOS. 3Shape TRIOS. Solution d empreinte numérique

3Shape TRIOS. 3Shape TRIOS. Solution d empreinte numérique 3Shape TRIOS 3Shape TRIOS Solution d empreinte numérique Une technologie conçue pour vos méthodes de travail 3Shape TRIOS Une nouvelle génération d empreintes numériques De plus en plus de dentistes utilisent

Plus en détail

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Des technologies novatrices parfaitement adaptées Zfx offre aux dentistes des technologies

Plus en détail

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents S M D Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents Préface Grâce à l amélioration constante du matériel implantaire et des procédures chirurgicales et prothétiques, les réhabilitations

Plus en détail

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS De véritables appareils tout en un Les appareils Planmeca ProMax 3D s et Planmeca ProMax 3D ont été conçus pour obtenir des informations complètes sur l

Plus en détail

QUELS SONT LES FRAIS COUVERTS?

QUELS SONT LES FRAIS COUVERTS? Vous avez demandé la couverture au titre de l assurance dentaire. Le Conseil de la rémunération et des nominations dans les collèges (le Conseil) peut modifier aux moments opportuns le régime d'assurance

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE Session 2014 EPREUVE E2 EPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-EPREUVE E21 TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE ET DESSIN MORPHOLOGIQUE Durée : 5 heures Coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire.

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. 16 avenue Alsace Lorraine 38000 Grenoble Tel : 04 76 46 61 28 E-mail : hbuatois@clinicimplant.fr Profil Né le 12 mai 1966 à Lyon. Exercice privé limité à l

Plus en détail

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS Programme Programme Nature 1-300-1-0 - Doctorat en médecine dentaire Obligatoire Date de création: 7/22/2015 Modification: 7/23/2015 Titre(s) Thématiques cliniques en médecine dentaire 2 Cycle: Premier

Plus en détail

Synthèse des formations et pratiques professionnelles en prothèse dentaire

Synthèse des formations et pratiques professionnelles en prothèse dentaire N Projet : 2011-1-FR1-LEO05-24448 Titre : Euro-DIM - Dispositif d Intégration de la Mobilité européenne pour les apprentis Ce document est le résultat du travail réalisé par les responsables pédagogiques

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,31 = = 37

Plus en détail

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE CONTROLE MEDICAL GUIDE D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE A L USAGE DES PROFESSIONNELS 2/15 Ce guide s adresse à la profession de chirurgie dentaire

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016)

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) 1 er Séminaire : UE 1 : Les maladies parodontales : étiopathogénie, diagnostic et plan de traitement. UE 2 : La phase étiologique de la thérapeutique

Plus en détail

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière L EsThéTiquE En implantologie sous la direction de anne BenHaMou Objectifs

Plus en détail

Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi

Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi Gepi Gepi 3w 2w 2 * 1 2 * 1 3 Lésions infra osseuses 1. Lésion infra osseuses à 3 et 2 parois. Stratégie de traitement Catherine Mattout Rubrique Gepi Une meilleure compréhension des mécanismes de la cicatrisation

Plus en détail

DESCRIPTION DES SOINS DENTAIRES ET OCULAIRES. assuré par. Contrat 5492 Participants actifs

DESCRIPTION DES SOINS DENTAIRES ET OCULAIRES. assuré par. Contrat 5492 Participants actifs DESCRIPTION DES SOINS DENTAIRES ET OCULAIRES assuré par Contrat 5492 Participants actifs En vigueur le 2 avril 2010 DESCRIPTION SOMMAIRE SOINS DENTAIRES Frais de prévention (ex. : examen, radiographie,

Plus en détail

CS 9300. La puissance de la flexibilité

CS 9300. La puissance de la flexibilité CS 9300 La puissance de la flexibilité Nouveau système d'imagerie numérique 3D CS 9300 de Carestream Dental L incertitude n est plus de mise. Le CS 9300 tout-en-un est le système d'imagerie le plus flexible

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire Votre sourire, c est votre carte de visite personnelle que vous adressez à tous

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le tourisme dentaire Des informations pratiques dont vous aurez besoin avant de partir vous faire soigner les dents en Hongrie E-BOOK GRATUIT 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Carnet de suivi bucco-dentaire

Carnet de suivi bucco-dentaire Carnet de suivi bucco-dentaire Les dents sont des organes vivants, destinés à nous accompagner tout au long de notre vie. Ce document a été réalisé par la Mutualité Fonction Publique et la Confédération

Plus en détail

Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif

Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif Un système simple et évolutif Scanner Ceph - Temps d'exposition : minimum 4 sec - Mode HD Fonction de prévisualisation Décidez ainsi immédiatement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Inscription de l activité : / Type d autorisation : Agrément délivré par la Direction des Services de Santé de la Wilaya

FICHE TECHNIQUE. Inscription de l activité : / Type d autorisation : Agrément délivré par la Direction des Services de Santé de la Wilaya FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Chirurgie Dentaire Codification NAA : NN8514 Codification ONS : 85.12 Codification Agriculture : / Codification Artisanat : / Codification CNRC : /

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis. Manuel prothétique

Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis. Manuel prothétique Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis Manuel prothétique Table des matières INTRODUCTION 2 Information sur la connexion 2 Identification des icônes 3 Diamètres des plate-formes 3 PLANIFICATION DU TRAITEMENT

Plus en détail

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Dr M.ZAGHEZ Polycopie de Parodontologie http://zaghez.net76.net/ 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE

Plus en détail

Liste nationale des codes de service de l ACHD

Liste nationale des codes de service de l ACHD Liste nationale des codes de service de l ACHD Préparée et publiée par L Association canadienne des hygiénistes dentaires Première édition 1998 Révisée 2012 La présente liste est destinée à l usage exclusif

Plus en détail

Veraviewepocs 3D. F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux. Thinking ahead. Focused on life.

Veraviewepocs 3D. F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux. Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3D F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3D R100 Une nouvelle dimension pour le radiodiagnostic Veraviewepocs 3D R100 est un système d

Plus en détail

ORTHOPHOS XG 3 DS. Systèmes de radiographie. ORTHOPHOS XG 3 l accès facile à la panoramique numérique.

ORTHOPHOS XG 3 DS. Systèmes de radiographie. ORTHOPHOS XG 3 l accès facile à la panoramique numérique. ORTHOPHOS XG 3 DS Systèmes de radiographie l accès facile à la panoramique numérique. Conception clichés panoramiques avec technologie XG. technique et design en harmonie. fiable économique 1 Profitez

Plus en détail

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis V S Ausgleichskasse des Kantons Bern Caisse de compensation du canton de Berne www.akbern.ch Chutzenstrasse 10 3007 Bern Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic,

Plus en détail

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques Dr. W. Jarrouche 1 - Dr. E. Daou 2 INTRODUCTION Les attachements apparus dès le début de ce siècle sont des dispositifs mécaniques

Plus en détail

Réhabilitation prothétique en cas d édentation partielle: fixe amovible combinée? Céramo-métallique tout céramique? Implants? Tout est possible!

Réhabilitation prothétique en cas d édentation partielle: fixe amovible combinée? Céramo-métallique tout céramique? Implants? Tout est possible! 162 RATIQUE QUOTIDIENNE ET FORMATION COMLÉMENTAIRE BIBLIOGRAHIE VOIR TEXTE ALLEMAND, AGE 154 Dagmar Schnabl Clinique universitaire de prothèse dentaire et de médecine dentaire conservatrice, Innsbruck

Plus en détail

Les prothèses gingivales sont généralement utilisées pour

Les prothèses gingivales sont généralement utilisées pour P R A T I Q U E C L I N I Q U E Les prothèses gingivales étude de cas Izchak Ba rz i l a y, DDS, Cert Prostho, MS Irene Ta m b l y n, RDT S o m m a i r e Le remplacement du tissu gingival fait souvent

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Programme de formation dentaire continue 2011-2012 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Dre Stéphane R. Schwartz ou Dr Duy-Dat Vu 1 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Introduction Tous les cours en dentisterie pédiatrique

Plus en détail

SCANNER INTRA-ORAL itero POUR LA PRISE D EMPREINTE NUMÉRIQUE VOTRE TALENT, NOTRE TECHNOLOGIE, L AJUSTEMENT PARFAIT

SCANNER INTRA-ORAL itero POUR LA PRISE D EMPREINTE NUMÉRIQUE VOTRE TALENT, NOTRE TECHNOLOGIE, L AJUSTEMENT PARFAIT SCANNER INTRA-ORAL itero POUR LA PRISE D EMPREINTE NUMÉRIQUE VOTRE TALENT, NOTRE TECHNOLOGIE, L AJUSTEMENT PARFAIT Straumann CARES Digital Solutions Entrez dans l ère du numérique avec Straumann CARES

Plus en détail

Informations patients: Implants céramiques. Plus qu'un implant de la couleur des dents. Naturellement esthétique et sans métal.

Informations patients: Implants céramiques. Plus qu'un implant de la couleur des dents. Naturellement esthétique et sans métal. Informations patients: Implants céramiques Plus qu'un implant de la couleur des dents. Naturellement esthétique et sans métal. Plus que la dernière technologie. La satisfaction à long terme. Les implants

Plus en détail