UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE"

Transcription

1 UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Dr M.ZAGHEZ Polycopie de Parodontologie 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE 1. INTRODUCTION 2. DEFINITION 3. PHYSIOPATHOLOGIE DE LA MOBILITE DENTAIRE 3.1 Phase initiale ou intra-alvéolaire: 3.2 Phase secondaire 4. FORMES CLINIQUES DE LA MOBILITE DENTAIRE 4.1 MOBILITES NORMALES Mobilités physiologiques Mobilités transitoires physiologiques Mobilités transitoires iatrogènes 4.2 MOBILITE ANORMALE OU PATHOLOGIQUE LES MOBILITES ACCRUES LES MOBILITES CROISSANTES OU EVOLUTIVES NON REVERSIBLES 5. EVALUATION CLINIQUE DE LA MOBILITE 6. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL 6.1 Anamnèse générale et locale 6.2 Examen des dents 6.3 Examen occlusal 6.4 Examen du parodonte superficiel 6.5 Examen du parodonte profond 6.6 Examen radiographique 7. CONDUITE A TENIR FACE A UNE MOBILITE DENTAIRE CONCLUSION ANNEE UNIVERSITAIRE

2 MOBILITE DENTAIRE 1. INTRODUCTION Un des signes qui amènent le plus fréquemment un patient atteint de parodontite à consulter est la mobilité dentaire, conséquence de la destruction des tissus de soutien de l'organe dentaire par la maladie parodontale. Les mobilités dentaires peuvent avoir des origines diverses et qu un certain nombre d entre-elles peuvent être éliminées grâce à une thérapeutique étiologique adaptée. Il est donc important, pour le praticien, de rechercher l existence et la ou les causes d éventuelles mobilités dentaires. 2. DEFINITION : La mobilité est le plus souvent définie comme une augmentation de l amplitude du déplacement de la couronne dentaire sous l effet d une force définie. 3. PHYSIOPATHOLOGIE DE LA MOBILITE DENTAIRE La diminution de hauteur de l os de soutien a pour conséquence d augmenter l action des forces de mastication. En effet, le bras de levier entre le point d application des forces au niveau coronaire et le centre de rotation de la dent est très augmenté. Ceci a pour conséquence d entraîner une action néfaste des forces physiologiques de mastication. La mobilité dentaire survient en deux phases : 3.1 Phase initiale ou intra-alvéolaire: Au cours de la quelle la dent bouge à l'intérieur des limites du desmodonte. Ceci est lié à la distorsion visco-élastique du desmodonte et à la redistribution des fluides parodontaux, du contenu situé entre faisceaux et les fibres. 3.2 Phase secondaire : Qui apparaît graduellement et entraine la déformation élastique de l os alvéolaire en réaction aux forces occlusales augmentées. La dent elle même et aussi déformée par l'impact d'une force appliquée sur le couronne mais à un degré qui n'est pas cliniquement important. Lorsqu'une force telle que celle qui est généralement appliquée sur les dents au cours de l'occlusion cesse, les dents reprennent leurs positions initiales en deux phases. La première est un recul élastique immédiat agissant comme un ressort. La seconde est un mouvement de rétablissement lent et asymptomatique. Le mouvement de rétablissement est pulsatile et apparemment associé à la pulsation normale des vaisseaux parodontaux qui sont synchronisé avec le rythme cardiaque. 2 Page

3 En fait, sous l effet de forces multidirectionnelles excessives, soit physiologiques sur un parodonte réduit, soit pathologiques, une résorption des parois alvéolaires apparaît au niveau des zones de pression. Cette résorption osseuse entraîne une augmentation de l espace ligamentaire, avec pour conséquence directe une augmentation du déplacement de la dent dans son alvéole (LINDHE 1982). Cette modification est réversible et ne provoque, en absence d inflammation, aucune perte d attache conjonctive. La résorption des parois alvéolaires peut être considérée comme une déminéralisation de l os et l arrêt des forces traumatiques permet une reminéralisation de celui-ci. Enfin, il faut noter que certaines pathologies générales comme la sclérodermie ou le diabète peuvent entraîner une augmentation de l espace desmodontal et, par conséquent, une mobilité accrue des organes dentaires. Ce type de pathologie ne peut être stabilisé par la seule action du chirurgien dentiste. 4. FORMES CLINIQUES DE LA MOBILITE DENTAIRE: 4.1 MOBILITES NORMALES Mobilités physiologiques Normalement les dents ont différents degrés de mobilité. Les dents monoradiculées sont plus mobiles que les dents multiradiculées, les incisives étant les plus mobiles. La mobilité et principalement horizontale, elle peut aussi être axiale, mais à un degré moindre Mobilités transitoires physiologiques. Dans certaines situations la mobilité dentaire peut augmenter transitoirement pour des raisons physiologiques. Le ligament parodontal, richement vascularisé, augmente de volume, entraînant une mobilisation de la dent dans son alvéole. Cette augmentation de volume peut être provoquée par une désocclusion prolongée, au cours du sommeil, par exemple, ou encore par une augmentation de la vascularisation sous l'effet d'hormones vaso-actives comme les hormones sexuelles au cours des périodes menstruelles ou de la grossesse. Cette mobilité dentaire physiologique varie en fonction des individus et d'une heure à l'autre chez un même individu. Elle est plus importante au réveil, probablement du fait de la légère extension en absence de fonction pendant la nuit, diminue devant le jour probablement du fait de l intrusion provoquées la mastication et la déglutition Mobilités transitoires iatrogènes La mobilité dentaire peut augmenter d une façon transitoire (ne dépassant pas le degré moyen) à la suite de pratiques odontologiques. Ainsi, les dents voisines d'un site d'extraction, les dents impliquées dans un acte de chirurgie parodontale (surfaçage sous lambeaux, élongation coronaire...), surtout s'il y a atteinte de l'os alvéolaire, ou de chirurgie périapicale, peuvent présenter une mobilité augmentée. De même, les traitements endodontiques peuvent être responsables, par l'inflammation du ligament parodontal qu'ils provoquent, d'une augmentation de la mobilité de la dent traitée. Des éléments prothétiques fixés de grande étendue sont souvent à l'origine, par effet 3 P age

4 scoliodontique au moment de la mise en place de la restauration, de la mobilisation temporaire des dents piliers. Enfin, les thérapeutiques orthodontiques, par leur but même, sont responsables de la mobilité des organes dentaires. Cette mobilité, provoquée par l'élargissement de l'espace desmodontal au détriment de l'os alvéolaire, persiste un certain temps après l'arrêt de la thérapeutique active; le temps que le ligament parodontal et l os alvéolaire se réorganisent. Toutefois, RAMFJORD et ASH, en 1981, précisent qu'en aucun cas, si ce n'est en présence de plaque dentaire, cette mobilité ne peut être associée à une perte d'attache. Toutes ces mobilités, provoquées par des actes odontologiques, sont totalement réversibles, sans traitement. La disparition de la cause, la cicatrisation des tissus, la réorganisation naturelle du parodonte superficiel et profond, suffisent à les faire disparaître en un temps relativement court. 4.2 MOBILITE ANORMALE OU PATHOLOGIQUE: La mobilité qui se produit au delà de l'inaptitude physiologique, est désignée sous le nom de mobilité anormale ou pathologique. Elle est le résultat de la diminution de hauteur du tissu de soutien et/ou de l augmentation de la largeur de l espace desmodontal. On peut rencontrer les formes cliniques suivantes : LES MOBILITES ACCRUES Ces mobilités, pathologiques, d'étiologies diverses, classées degré «moyen ou sévère» peuvent être traitées et sont réversibles. Cette mobilité, provoquée par un effet de va et vient exercé sur la dent, entraînant une augmentation de l'espace desmodontal, peut redevenir normale après élimination de la cause. Les origines possibles de cette mobilité accrue sont : Toute mauvaise réalisation prothétique provoque un effet scoliodontique de crochet ou d'attachement en prothèse adjointe partielle, des éléments fixés en extension, mal répartis, des appuis dento-muqueux insuffisants, avec des effets de rotation autour des dents résiduelles entraînent une mobilisation des dents au cours de la mastication et de tous les contacts dento-dentaires. Toute inflammation des tissus parodontaux, superficiels ou profonds, peut entraîner, en se propageant au desmodonte, une mobilité dentaire. Ainsi, l'accumulation de plaque dentaire, par l'inflammation qu'elle provoque, même sans résorption du support alvéolaire, est à l origine d une augmentation de la mobilité. De même, une inflammation pulpaire, aseptique ou non, peut aussi se propager dans l'espace desmodontal et entraîner une augmentation de la mobilité de la dent incriminée. 4 P age Par "mauvaise orientation" des forces : Les migrations dentaires, quelles qu'en soient les origines entraînent une modification de l'orientation du grand axe des dents par rapport aux axes d application des forces masticatoires. Ceci peut être observé communément lors de la mésio-version molaire après extraction non compensée, ou lors des vestibulo-versions du bloc incisivo-canin supérieur. Les forces occlusales sont alors exercées selon une orientation différente du grand axe de la

5 dent entraînant ainsi une augmentation de sa mobilité. Un traitement d'orthodontie rétablissant une fonction normale doit permettre de retrouver la stabilité des organes dentaires. Par déséquilibre occlusal : Il est reconnu par tous les auteurs, et depuis longtemps, que contact prématuré, interférences, surcharge occlusale ou bruxisme, plus souvent inclus sous le terme de traumatisme occlusal, sont souvent à l origine d une augmentation de l espace desmodontal, donc d une augmentation de la mobilité. Quoiqu il en soit, tant que le parodonte est exempt de dépôts bactériens, il ne peut apparaître de perte d attache. Dans tous ces cas, le traitement de ce traumatisme occlusal primaire, quelle qu en soit la technique, permet d obtenir un retour rapide et total à la normalité. Selon KARRING et Coll. (1982) et NYMAN et Coll. (1982). A noter également qu à l instar de l hyperfonction occlusale, la mobilité dentaire peut aussi augmenter par l'hypofonction occlusale LES MOBILITES CROISSANTES OU EVOLUTIVES NON REVERSIBLES La perte de support osseux, en augmentant le rapport racine clinique/couronne clinique, doit être considérée comme la seule et unique situation où la mobilité dentaire n est pas réversible. Les étiologies des mobilités croissantes sont : Lyse du support de la dent (lyse osseuse) : Le degré de mobilité dépend de l'importance et de la répartition de la lyse tissulaire sur chacune des faces de la racine, de la longueur et de la forme des racines, et de la taille de la racine par rapport à celle de la couronne. Une dent qui a des racines courtes et effilées et à même d'être plus mobile qu'une dent ayant des racines de taille normale ou bulbeuses avec le même degré de lyse osseuse. Trauma occlusal secondaire : Une lésion provoquée par des forces occlusales excessives ou contractée du fait d'habitudes occlusales anormales telles que le bruxisme et le grincement de dent, qui sont aggravés par une tension émotionnelle, est un facteur étiologique courant de la mobilité dentaire irréversible. La mobilité provoquée par un traumatisme occlusal secondaire, se produit initialement sur un parodonte malade de hauteur réduite provoque l hypermobilité dentaire qui aura pour conséquence la résorption de la corticale osseuse et l apparition des transformations dégénératives et un élargissement irréversible de l'espace desmodontal. 5. EVALUATION CLINIQUE DE LA MOBILITE La mobilité dentaire au-delà du degré physiologique (mobilité pathologique ou anormale) est augmentée en cas de maladie parodontale par suite de la perte des tissus de soutien, au cours de l'inflammation et du traumatisme occlusal, ainsi que dans d'autres conditions. La mobilité pathologique existe le plus souvent dans le sens vestibulo-lingual, elle est moins fréquente mésio-distalement, et la mobilité verticale ne survient que dans des cas extrêmes. 5 P age

6 Les mobilomètres et les parodontomètres sont des appareils mécaniques et électroniques pour mesurer la mobilité avec précision. Leur utilisation n'est pas très répandue bien qu'une standardisation de la mesure de la mobilité soit très utile pour le diagnostic de la maladie parodontale et pour évaluer les résultats du traitement. La mobilité est mesurée cliniquement par une méthode simple comme suit : La dent est tenue fermement entre les manches de deux instruments métalliques ou un instrument métallique et un doigt et on tente de la faire bouger dans toutes les directions. La mobilité est mesurée selon la facilité et l'étendue du mouvement de la dent, estimé par chaque praticien selon une des classifications suivantes : CLASSIFICATION DE MÜHLEMANN : ankylose 1 : mobilité physiologique perceptible entre deux doigts 2 : mobilité transversale visible à l œil nu inférieure à 1 mm 3 : mobilité transversale supérieure à 1 mm 4 : mobilité axiale CLASSIFICATION ADA (Association Dentaire Américaine) - Degré 0 : mobilité physiologique, dent ferme. - Degré 1 : mobilité augmentée mais le déplacement est inférieur à 1 mm dans le sens vestibulo-lingual. - Degré 2 : la dent peut être déplacée de plus de 1 mm dans le sens horizontal mais ne montre pas de mobilité en direction apicale. La fonction n'est pas altérée. - Degré 3 : la fonction est perturbée (dent inconfortable) et la dent se voit souvent aussi déplacée dans le sens vertical, CLASSIFICATION DE NYMAN 1975 : Degré 0 : Mobilité horizontale 0,2mm (mobilité physiologique) Degré 1 : Mobilité horizontale de 0,2-1 mm Degré 2 : Mobilité horizontale de 1à 2mm Degré 3 : mobilité horizontale > 2mm et mobilité verticale. La mobilité doit être aussi testée au cours de la mastication en appliquant délicatement un doigt sur la face vestibulaire d'une dent isolée, ou de deux dents voisines, l une tenant lieu de référence. La mobilité ne peut être diagnostiquée en tant que telle ; elle doit être associée à son étiologie, permettant de poser un diagnostic différentiel mais aussi un pronostic. 6. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL Les différents examens qui peuvent être pratiqués avant la réalisation du plan de traitement doivent permettre d'établir ce diagnostic différentiel. L'anamnèse locale et générale, l'examen clinique des dents, du parodonte superficiel et profond, l'examen occlusal et les examens radiographiques peuvent apporter les éléments nécessaires (fig.1). 6.1 Anamnèse générale et locale L'anamnèse générale permet de mettre en évidence un certain nombre de pathologies générales qui peuvent avoir pour conséquence la mobilité dentaire. Ainsi, on peut noter une augmentation de l'espace ligamentaire dans les sclérodermies; des alvéolyses dans la maladie de Recklinhausen ou l'hypophosphatasie. Il existe aussi une radiotransparence alvéolaire dans l'hyperparathyroïdie, l'ostéoporose ou l'ostéomalacie. Localement, un choc répété, un tic ou toute autre parafonction (fumeur de pipe, crayon, déglutition atypique, bruxisme etc...) peuvent être mis en évidence. Un 6 P age

7 interrogatoire bien mené doit conduire au dépistage de tels problèmes, étiologies éventuelles d une hypermobilité dentaire. 6.2 Examen des dents Le praticien doit s'attacher à vérifier l'intégrité coronaire, la présence de facettes d'usure, non fonctionnelles, de micro-fractures ou de fêlures qui peuvent être mises en relation avec un traumatisme. La vitalité pulpaire doit être vérifiée, ainsi que la présence d'atteintes carieuses. La qualité des restaurations, les fractures d'amalgames ou de prismes d'émail, la morphologie des prothèses fixées, la stabilité des prothèses adjointes sont autant de paramètres à relever. Tous ces éléments doivent amener le praticien à dépister l'existence d'un traumatisme occlusal ou de lésions "iatrogènes" à mettre en relation avec une mobilité dentaire anormale. 6.3 Examen occlusal Il consiste à rechercher tous les signes d'un traumatisme occlusal, quels qu'ils soient. Contacts prématurés, interférences travaillantes ou non travaillantes, surcharges occlusales, parafonctions doivent être mis en évidence et reliés aux mobilités dentaires éventuelles. 6.4 Examen du parodonte superficiel : Tout signe d'inflammation doit être noté ainsi que le rapport plaque / tartre / inflammation. Les récessions, signes d une perte d attache ou en rapport avec une malposition dentaire, doivent être prises en compte. Cet examen du parodonte superficiel doit être répété au cours des phases thérapeutiques afin de juger de l évolution de la mobilité en fonction de la régression de l inflammation. 6.5 Examen du parodonte profond : Les poches parodontales et surtout la perte d'attache sont souvent directement liées à la mobilité dentaire. La modification par perte de support osseux, du rapport couronne/racine ou plus précisément le rapport entre la partie radiculaire encore supportée par l'os alvéolaire et la partie non soutenue, prend une importance considérable. Ces conditions peuvent être considérées comme les seules responsables d'une mobilité irréversible. 6.6 Examen radiographique: Outre l appréciation de la lyse de l'os alvéolaire et l'état des corticales (lamina dura) qui signent la présence d'une parodontite, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. L'élargissement de l'espace desmodontal peut souvent être associé à mobilité dentaire réversible. Fêlures et fractures doivent être recherchées ainsi que tous les signes d'infection périapicale (kyste, granulome). Rhizalyse et hypercémentose peuvent signer aussi une souffrance radiculaire par surcharge occlusale. Enfin les rapports dents/sinus peuvent être importants dans l'aide au diagnostic. 7 P age

8 Figure1 : Diagnostic différentiel de la mobilité dentaire 7. CONDUITE A TENIR FACE A UNE MOBILITE DENTAIRE Les choix thérapeutiques découlent directement de la situation clinique, fonctionnelle et radiologique des dents mobiles. La première phase thérapeutique à réaliser est le traitement de toutes les mobilités qui peuvent l'être. Pour les mobilités réversibles, l'élimination de l'inflammation parodontale, la réalisation ou la reprise des traitements endodontiques des dents le nécessitant, l'équilibration de l'occlusion, la modification et la réhabilitation des prothèses déjà en place, la restauration des relations intermaxillaires et dento-dentaires fonctionnelles doivent être entrepris avant toute chose. Les traitements parodontaux, chirurgicaux ou non, par leur effet sur l inflammation, représentent un paramètre important dans la diminution de la mobilité dentaire réversible. Une fois toutes les mobilités "réversibles" ainsi traitées, le praticien pourra s'attacher à l évaluation des mobilités résiduelles non "réversibles". Il est nécessaire de déterminer si une mobilité résiduelle représente une gêne fonctionnelle ou un facteur de risque pour les restaurations, il est possible de préférer éliminer tout élément douteux. Dans ce cas, l'extraction des dents mobiles présentant un support parodontal trop réduit peut être envisagée (extraction parodontale).toutefois, il faut savoir qu'une mobilité résiduelle accrue sur une dent, due à une perte de support osseux, peut être acceptée tant que les fonctions ne sont pas perturbées. L'indispensable est alors de maintenir la santé parodontale. Il est indiscutable que la qualité du contrôle de plaque et de la maintenance est primordiale dans la stabilité de l'état parodontal donc de la mobilité dentaire résiduelle. Toutefois les forces masticatoires, même physiologiques, peuvent devenir, soit parce que le support osseux est affaibli et les dents mobiles, soit parce que le nombre de dents résiduelles est réduit, un facteur de risque. Il devient alors nécessaire de recourir à un traitement symptomatique et préventif : la contention. 8 P age

9 CONCLUSION L'évaluation de la mobilité des dents de la façon la plus objective possible est absolument nécessaire, à la fois pour juger des résultats après thérapeutique et pour surveiller l'évolution au cours de la maintenance. Il existe un certain nombre de cas où la mobilité dentaire est transitoire, parfois physiologique, parfois provoquée par des soins dentaires. Dans d'autres cas, la mobilité est d'origine occlusale ou traumatique et peut être traitée avec un retour rapide à la normalité. Seuls, dans des cas bien précis, où la mobilité dentaire est directement en rapport avec une augmentation de l'espace desmodontal ou une augmentation de la profondeur de poche et une diminution du support osseux. Il faut toutefois distinguer les mobilités dites "accrues", qui n évoluent pas avec le temps, toutefois, si cette mobilité peut être considérée comme réversible et ne doit pas s accroître, elle peut représenter une gêne fonctionnelle pour le patient et doit être stabilisée. Les mobilités croissantes ou évolutives qui présentent un pronostic défavorable (LINDHE 1982) sont dues à une perte de support osseux, la cause ne peut être traitée et une thérapeutique, cette fois symptomatique, peut être envisagée. 9 P age

5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE : 1H30) Nom (en caractères d'imprimerie):. Prénom:.

5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE : 1H30) Nom (en caractères d'imprimerie):. Prénom:. UNIVERSITE DE MONASTIR - FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE. MONASTIR ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014 SESSION PRINCIPALE- MARS- 2014 5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE

Plus en détail

SOLIDAIRE CÔTÉ social.

SOLIDAIRE CÔTÉ social. L e s G U I d e s P R É V e n t I O n PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. Il est actuellement admis que seules 3 % des personnes âgées conservent une denture saine. Il s agit d un véritable constat

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

une poche de 1-2 mm est considérée normale; une poche de 3 à 4 mm désigne une parodontite débutante;

une poche de 1-2 mm est considérée normale; une poche de 3 à 4 mm désigne une parodontite débutante; Parodontite La parodontite est une maladie inflammatoire qui affecte le parodonte, c'est-à-dire l'ensemble des tissus qui supportent et qui soutiennent les dents. Parmi ces tissus, le parodonte se compose

Plus en détail

F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE

F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE Résumé F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE F-Splint-Aid Slim est une bande en fibre de verre, pré-imprégnée d'un adhésif dentaire. La nouvelle

Plus en détail

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE Immediate removable partial denture: Preparation, rectification and installation Auteurs : E-M. Rahmani*, B. El Mohtarim**,

Plus en détail

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs.

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs. ODF 1) Embryologie dento faciale et croissance crânio faciale. 2) Rythme et direction de croissance. 3) Le modelage osseux. 4) Morphogenèse des arcades dentaires et établissement de l occlusion. 5) Notions

Plus en détail

Les maladies de la gencive

Les maladies de la gencive Les maladies de la gencive Comment savoir si je souffre d'une maladie de gencive? Les maladies de gencive peuvent se manifester à tout âge, mais elles se rencontrent le plus souvent chez les adultes. Si

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

Les Tissus Dentaires

Les Tissus Dentaires Les Tissus Dentaires L'émail L'émail, qui recouvre les couronnes dentaires, est le tissu le plus minéralisé de l'organisme. L'émail est essentiellement constitué de cristaux d'hydroxyapatite, et dans une

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE H.Guibert. Docteur en chirurgie dentaire (1) L.Bertaud. Docteur en chirurgie dentaire. Ancien Interne.(2) (1),(2) 28 rue Baudot.

Plus en détail

ORTHODONTIE VETERINAIRE

ORTHODONTIE VETERINAIRE ORTHODONTIE VETERINAIRE L orthodontie est la branche de la dentisterie qui étudie le diagnostic et les corrections des malpositions dentaires. Comme chez l homme, ces malpositions sont assez fréquentes

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence.

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. La sélection du cas en endodontie Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. 1a 1b Dr David C. BENSOUSSAN n Chirurgien dentiste n CES

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales SOCIÉTÉ ODONTOLOGIQUE DE PARIS Document réalisé pour la journée du jeudi 16 octobre 2008 Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales DOMINIQUE MARTIN Les premiers signes La démarche diagnostique

Plus en détail

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus)

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) RACINES (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) Les dents sont constituées, comme les plantes, de racines invisibles à l'œil

Plus en détail

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues.

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues. Les maladies parodontales sont la cause principale d'environ 70% des pertes de dents chez les adultes. Elles affectent trois personnes sur quatre à un moment donné de leur existence. Dans les premiers

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Relations PARODONTO-PROTHEQUES

Relations PARODONTO-PROTHEQUES UNIVERSITE BADJI Mokhtar - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Dr M.ZAGHEZ http://zaghez.net76.net/ Polycopie de Parodontologie 4 ème Année Relations

Plus en détail

L'Analyse Critique de Documentation Clinique

L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'analyse critique de la documentation clinique portera sur des patients que le candidat ou la candidate aura traités durant ou après ses études de cycles supérieurs.

Plus en détail

Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1)

Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1) Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1) Par ce qui suit la société suisse des médecins-dentistes (SSO) approuve l entrée en vigueur du programme révisé de formation postgraduée

Plus en détail

Syllabus de la médecine bucco-dentaire

Syllabus de la médecine bucco-dentaire Syllabus de la médecine bucco-dentaire 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Isabelle Hyon - PH Chirurgien-Dentiste Centre de Soins Dentaires - CHU hôtel-dieu de Nantes Un peu d histoire Homo habilis, il y a

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

1. INTRODUCTION... 1 2. MATÉRIEL ET MÉTHODES... 4 3. RÉSULTATS... 15

1. INTRODUCTION... 1 2. MATÉRIEL ET MÉTHODES... 4 3. RÉSULTATS... 15 Plan 1. INTRODUCTION... 1 2. MATÉRIEL ET MÉTHODES... 4 2.1. TYPE ET CADRE DE L ÉTUDE... 5 2.2. POPULATION ÉTUDIÉE... 5 2.3. RECUEIL DES DONNÉES... 5 2.4. CRITÈRES DE JUGEMENT... 9 2.5. CRITÈRES D INCLUSION...

Plus en détail

L Examen clinique. et radiographique en parodontie. Interrogatoire médical et interrogatoire spécifique. L examen péri buccal et buccal

L Examen clinique. et radiographique en parodontie. Interrogatoire médical et interrogatoire spécifique. L examen péri buccal et buccal clinic analyse L examen clinique et radiographique en parodontie Dr Joël ITIC L Examen clinique L examen clinique est un impératif avant tout traitement. Il a pour but de définir un diagnostic et un plan

Plus en détail

8 personnes sur 10 souffrent de parodontite!

8 personnes sur 10 souffrent de parodontite! 8 personnes sur 10 souffrent de parodontite! Nous avons la thérapie Votre cabinet se fait un plaisir de vous conseiller! Qu'est-ce que la parodontite? La parodontite est une maladie inflammatoire du parodonte,

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Conservez vos dents pour la vie

Conservez vos dents pour la vie Conservez vos dents pour la vie Les maladies de gencive sont évitables! A l heure actuelle la gingivite et le déchaussement dentaire peuvent être traités efficacement à condition d être diagnostiqués suffisamment

Plus en détail

PAR DEMBA GAYE Né le 21 Octobre 1975 à Touba Mboul (SENEGAL)

PAR DEMBA GAYE Né le 21 Octobre 1975 à Touba Mboul (SENEGAL) UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTOLOGIE ANNEE 2005 N 17 CONTRIBUTION A L ETUDE et au TRAITEMENT DE LA MOBILITE DENTAIRE EN PARODONTIE THESE POUR OBTENIR

Plus en détail

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016)

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) 1 er Séminaire : UE 1 : Les maladies parodontales : étiopathogénie, diagnostic et plan de traitement. UE 2 : La phase étiologique de la thérapeutique

Plus en détail

Radio Anatomie Dentaire Généralités

Radio Anatomie Dentaire Généralités BAC 3 Sémiologie & Pathologie Dentaire y compris la Radiologie Radio Anatomie Dentaire Généralités TP 1 Marc Hermans Maître de conférence ULB 1 Présenté le 18/09/14 2 Anatomie Radiographique Normale Basée

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 RECOMMANDATIONS INTRODUCTION Afin de limiter la

Plus en détail

République algérienne démocratique et populaire CLASSIFICATION DES BRIDGES ET PRINCIPES BIOMECANIQUES

République algérienne démocratique et populaire CLASSIFICATION DES BRIDGES ET PRINCIPES BIOMECANIQUES République algérienne démocratique et populaire Faculté de médecine ANNABA. Département de chirurgie dentaire Module de prothèse CLASSIFICATION DES BRIDGES ET PRINCIPES BIOMECANIQUES préparé par : DR HAMLAOUI

Plus en détail

7 AS ODONTOLOGIA. 7 AS Odontologia. Les crêtes hypertrophiques en prothèse complète amovible. Réunion du 2103/07

7 AS ODONTOLOGIA. 7 AS Odontologia. Les crêtes hypertrophiques en prothèse complète amovible. Réunion du 2103/07 7 AS ODONTOLOGIA La 5e réunion du 7AS s est déroulée le 21 Mars 2007 au club de Golf. Nouvelles conférences, nouveau thème. Cette fois-ci, c est la gestion des tissus mous. C est aussi un nouveau lieu,

Plus en détail

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Université BADJI Mokhtar Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Faculté de Médecine Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Introduction : 1. Définitions 2. Objectifs 3. Classification

Plus en détail

- TD de pathologie et chirurgie buccale -

- TD de pathologie et chirurgie buccale - - TD de pathologie et chirurgie buccale - Définitions : Radiographie: C est l image photographique d un objet obtenu par l emploi de rayon X. Elle donne des renseignements sur les structures internes «invisibles»

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Promoteurs Société Française de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Orale Société Médicale d Orthopédie

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite?

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite? Alain Villette*, Thierry Collier**, Thierry Delannoy*** *DSO **docteur en chirurgie dentaire ***docteur en chirurgie dentaire Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier

Plus en détail

CONE BEAM ET ENDODONTIE

CONE BEAM ET ENDODONTIE CONE BEAM ET ENDODONTIE L endodontie est le traitement et la prévention des parodontites apicales dans le but de la conservation de la dent. Ces dernières années, le cone beam (ou CBCT pour Cone Beam Computed

Plus en détail

Operating MANUEL D UTILISATION

Operating MANUEL D UTILISATION PERIOTEST M Operating MANUEL D UTILISATION Manual Mode d emploi du PERIOTEST M Le Periotest M est un appareil de mesure destiné à être utilisé au cours de pratiques dentaires suivantes : Evaluation de

Plus en détail

Les problèmes de gencive

Les problèmes de gencive Les problèmes de gencive La plaque dentaire et ses bactéries! La plaque dentaire est une accumulation de bactéries et de quelques débris alimentaires qui se forme sur la surface des dents. Si elle n'est

Plus en détail

Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions

Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions Utilisation de l arc droit pour le traitement des malocclusions de Classe III Traitemnent non-extractions Publié dans Le Journal du Dentiste, Janvier 2009 Dans le cadre d une pratique de dentisterie générale,

Plus en détail

Parodontologie - Implantologie - Prothèse. CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis

Parodontologie - Implantologie - Prothèse. CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis Docteurs Paul et Catherine MATTOUT Parodontologie - Implantologie - Prothèse CYCLE DE 4 SÉMINAIRES DE 2 JOURS Jeudis et Vendredis Séminaire I Les maladies parodontales Du contrôle de l infection à la reconstruction

Plus en détail

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes www.colgate.fr Mon carnet de santé dentaire Prendre soin de ses dents, c est préserver son capital dentaire le plus longtemps possible : nos dents sont

Plus en détail

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment?

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? Si la prophylaxie était auparavant vue comme des mesures de prévention locales, elle est aujourd hui devenue un facteur du style de vie de

Plus en détail

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS Programme Programme Nature 1-300-1-0 - Doctorat en médecine dentaire[bloc 80 C] Obligatoire Date de création: 3/21/1997 Modification: 6/19/2014 Titre(s) Parodontie théorique 1 Cycle: Premier cycle Matière:

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Dr Philippe POMMAREDE Chirurgien-dentiste conseil, MACSF Les 25 732 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF et du contrat groupe CNSD

Plus en détail

Pour toute ma famille En hommage à mon père En souvenir de sa destinée

Pour toute ma famille En hommage à mon père En souvenir de sa destinée 2 Pour toute ma famille En hommage à mon père En souvenir de sa destinée 1 Qu il me soit permis d exprimer ici aux Professeurs Pierre Baehni et Urs Belser, toute ma gratitude et ma profonde reconnaissance

Plus en détail

La posture, reflet des interférences d origine buccale

La posture, reflet des interférences d origine buccale Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 101 La posture, reflet des interférences d origine buccale Thierry SANDRETTO * HISTORIQUE Des exemples anciens venant de l antiquité nous interpellent sur l influence

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

Orthodontie et enfants malades

Orthodontie et enfants malades Orthodontie et enfants malades Atelier Presse du jeudi 25 septembre 2008 Avec la participation des docteurs Brigitte Vi-Fane et Jean-Baptiste Kerbrat Contact presse : BV CONSEiL Santé Alexandra Dufrien

Plus en détail

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :...

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :... DOSSIER PATIENT Simply with implants INFORMATIONS PATIENT Nom :... Prénom :... Adresse :.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES

LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES LA GARANTIE 1. ÉTENDUE DE LA GARANTIE COMMERCIALE Elle s applique à l ensemble des implants et pièces prothétiques euroteknika (hors ancillaires et trousses).

Plus en détail

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic.

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic. LE CONFLIT SOUS ACROMIAL a) Fonction Lors des mouvements du membre supérieur, les tendons de la coiffe des rotateurs passent sous un élément osseux et ligamentaire (arche) composé de la face inférieure

Plus en détail

LIFE Profitez De La Vie!

LIFE Profitez De La Vie! LIFE Profitez De La Vie! implants dentaires Sourire Vous évitez de rire? Vous avez du mal à mastiquer? Les implants dentaires sont la solution médicale et esthétique qu'il vous faut pour retrouver vos

Plus en détail

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel.

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. La beauté d un sourire en santé Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. Pourquoi se préoccuper de la perte de dents? Lorsqu on s imagine perdre nos dents, la

Plus en détail

Estimation de l âge. 2.3 A partir de phénomènes dégénératifs de certaines surfaces articulaires

Estimation de l âge. 2.3 A partir de phénomènes dégénératifs de certaines surfaces articulaires A. Lemonnier et S. de Reguardati, enseignantes Estimation de l âge Mise en garde préalable : Les différentes méthodes présentées ici ne constituent pas une liste exhaustive et sont parfois choisis pour

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE

Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE www.uemc.es Année universitaire 2016-2017 OBJECTIFS DE LA FORMATION Connaitre les disciplines théoriques et maîtriser

Plus en détail

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires.

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Fonctions de la colonne vertébrale Stabilité La colonne vertébrale humaine forme le squelette axial

Plus en détail

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Avec la mise au point des facettes composites préformées, le chirurgien-dentiste a à sa disposition

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Questions courantes à l orthodontiste?

Questions courantes à l orthodontiste? Questions courantes à l orthodontiste? Qu est ce que L orthodontie? L orthodontie désigne le réalignement de dents et le correction de l occlusion afin de rétablir l harmonie du visage et la fonction dentaire.

Plus en détail

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE ATTEINT D AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES À UNE MALADIE RARE ÉVALUATION DES ACTES ASSOCIÉS À LA CHIRURGIE PRÉIMPLANTAIRE, À LA POSE D IMPLANTS ET À LA POSE

Plus en détail

ORTHODONTIE SUR PARODONTE REDUIT

ORTHODONTIE SUR PARODONTE REDUIT UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE Année 2004-2005 Thèse n 12 ORTHODONTIE SUR PARODONTE REDUIT THESE POUR LE DIPLOME D ET AT DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE Présentée

Plus en détail

ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE

ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE ACADEMIE NATIONALE DE CHIRURGIE DENTAIRE RAPPORT SUR L'UTILISATION DES RECONSTITUTIONS CORONAIRES PREPROTHETIQUES A ANCRAGE RADICULAIRE Académie Nationale de Chirurgie Dentaire-22 rue Emile Ménier BP 2016-75761

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-21/2007. Document consultable dans Médi@m. Date : 04/05/2007 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les.

CIRCULAIRE CIR-21/2007. Document consultable dans Médi@m. Date : 04/05/2007 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. CIRCULAIRE CIR-21/2007 Document consultable dans Médi@m Date : 04/05/2007 Domaine(s) : Contentieux et affaires juridiques à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CPAM CRAM URCAM UGECAM

Plus en détail

Première partie. Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes. Classification

Première partie. Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes. Classification Robert Charland 1, Paule Salvail 2, Marie Champagne 3, Richard Mercier 4, Sylvain Gagnon 5, Élise Shoghikian 6, Pierre Mackay 7 et Normand Aubre 8 Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes

Plus en détail

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l SESSION 2005 I I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l I Code examen : / Sous épreuve U 11 : TECHNOLOGIE l Coefficient : 4 Feuille : 106 Ce sujet comprend 16 pages numérotées de 1 B 16.

Plus en détail

POSE D UNE PROTHESE AMOVIBLE DEFINITIVE

POSE D UNE PROTHESE AMOVIBLE DEFINITIVE POSE D UNE PROTHESE AMOVIBLE DEFINITIVE A CHASSIS METALLIQUE Classement CCAM : 07.02.03.03 Codes : HBLD026 HBLD027 HBLD029 Avril 2006 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires

Traumatismes alvéolo-dentaires Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d Odontologie, Université de Reims Champagne Ardenne Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive cément Pulpe Dentine

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans Atlas PEEK Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans IsoSS -Société Savante Internationale pour la Promotion des Connaissances des Matériaux Implantables Isoélastiques en Chirurgie Endo-OSSeuse CAS

Plus en détail

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. Polycopie de Parodontologie

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. Polycopie de Parodontologie UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Polycopie de Parodontologie LA CONTENTION Dr M.ZAGHEZ 1. INTRODUCTION 2. TERMINOLOGIE 3.

Plus en détail

Chirurgie extractive :

Chirurgie extractive : Chirurgie extractive : subtilités et avantages de la CCAM Pour éviter les erreurs et parfaitement comprendre la CCAM, notre spécialiste Me Rudyard Bessis a décortiqué toute la Classification commune médicaux.

Plus en détail

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE!

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... LA SUSCEPTIBILITÉ... LA MALADIE PARODONTALE... L ATTRITION DENTAIRE... L ÉROSION DENTAIRE... LA CARIE DENTAIRE... LE SOURIRE... STRUCTURE

Plus en détail

UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE. Année 2007 Thèse n 6

UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE. Année 2007 Thèse n 6 UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE Année 2007 Thèse n 6 TRAITEMENT D URGENCE EN ENDODONTIE : ELABORATION D UN OUTIL DECISIONNEL. THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Dents de sagesse : quand les enlever?

Dents de sagesse : quand les enlever? 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger

Plus en détail

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Agénésie Absence congénitale du germe d une dent. B Barre de stabilisation Il s'agit d'une barre vissée sur un minimum de 2 implants, dont le but est

Plus en détail

LESIONS des MENISQUES

LESIONS des MENISQUES LESIONS des MENISQUES Chaque genou comporte * des formations osseuses fémur, tibia et rotule, revêtues de cartilage, * des formations ligamentaires, ligaments latéraux et ligaments croisés, * des ménisques,

Plus en détail

Carnet de suivi bucco-dentaire

Carnet de suivi bucco-dentaire Carnet de suivi bucco-dentaire Les dents sont des organes vivants, destinés à nous accompagner tout au long de notre vie. Ce document a été réalisé par la Mutualité Fonction Publique et la Confédération

Plus en détail

LES DOULEURS ENDODONTIQUES: A PROPOS DE 200 CAS

LES DOULEURS ENDODONTIQUES: A PROPOS DE 200 CAS 8 ème Congrès National & 3 ème Congrès Pan arabe de lutte contre la douleur 3 & 5 Octobre 2012 Hôtel Sheraton - Alger LES DOULEURS ENDODONTIQUES: A PROPOS DE 200 CAS N. GHODBANE*, M. NEZZAL **, N. F. NAJAH

Plus en détail

RONEO DE PARODONTOLOGIE : LES PARODONTITES CHRONIQUES DEBUTANTES ET MODEREES

RONEO DE PARODONTOLOGIE : LES PARODONTITES CHRONIQUES DEBUTANTES ET MODEREES Etudiant : Bruno Abehassera (série 1) Mail : Bruno.Abehassera@gmail.com RONEO DE PARODONTOLOGIE : LES PARODONTITES CHRONIQUES DEBUTANTES ET MODEREES Date : 05/01/2012 Professeur : Dr. Stéphane Kerner Nombre

Plus en détail

Pathologies des personnes âgées

Pathologies des personnes âgées 7 ème Journée régionale de formation Hygiène et prévention des infections en EHPAD et EMS Amiens, 7 octobre 2014 Lʼhygiène bucco-dentaire: une mise en bouche de la prévention des infections Dr Clara Kouyoumdjian

Plus en détail

A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire

A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire Dr Amar Hubert - Paris Photo 1 Florence P se présente en consultation fin Novembre 2012 pour un kyste au niveau du menton complètement asymptomatique, découvert

Plus en détail

Le traitement prothétique du patient âgé : expérience en hôpital gériatrique

Le traitement prothétique du patient âgé : expérience en hôpital gériatrique Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2004, 47 33 Le traitement prothétique du patient âgé : expérience en hôpital gériatrique Danielle BUCH* L augmentation de l espérance de vie, les progrès de la médecine,

Plus en détail

Couronne dentaire. Une couronne ressemble donc à une dent réelle, par sa forme et sa couleur.

Couronne dentaire. Une couronne ressemble donc à une dent réelle, par sa forme et sa couleur. Couronne dentaire Une couronne dentaire est une reproduction d une dent, semblable à un chapeau de porcelaine. Elle est placée audessus d'une dent endommagée afin de recouvrir et protéger celle-ci en reconstituant

Plus en détail

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux Robert Charland 1, Marie Champagne 2, Paule Salvail 3, Normand Aubre 4, Richard Mercier 5, Sylvain Gagnon 6, Élise Shoghikian 7 et Pierre Mackay 8 Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement

Plus en détail

Santé buccodentaire et Santé mentale

Santé buccodentaire et Santé mentale Santé buccodentaire et Santé mentale Dr Sahar Moussa-Badran Chirurgien dentiste conseil MSA Picardie site 02 Chargée d enseignement en santé publique UFR d odontologie de Reims Praticien attaché service

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 Protocole d utilisation et de nettoyage de la buse AIR-N-GO PERIO SATELEC SOMMAIRE I - TABLEAU DE RESUME... 4 II - L UTILISATION

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter?

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Auteurs_ Dr Chonghwa Kim & Sangwoo Lee, Korea La préparation des piliers sur incisives mandi - bulaires

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail