teknika FORMATIONS 2015 // 2016

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "teknika FORMATIONS 2015 // 2016"

Transcription

1 teknika FORMATIONS 2015 // 2016

2 CYCLES COMPLETS CYCLE COMPLET D'IMPLANTOLOGIE OBJECTIFS Délivrer l ensemble des bases et clés de réussite du traitement implantaire au travers d une formation très complète, à la fois théorique et pratique, validée par un diplôme. Les cours ont lieu les vendredis et samedis. Ils peuvent être suivis par un accompagnement clinique pour la réalisation de vos premiers cas avec un tuteur teknikatraining. 1 re SESSION 9 et 10 octobre 2015 à Sallanches (Haute-Savoie) Insertion des implants dans le plan de traitement Les indications et contre-indications implantaires De l accueil du patient à la pose des implants : les différentes étapes d un cas simple L ostéointégration : les caractéristiques d un implant moderne Préparation parodontale aux implants Le guide radiographique, le guide chirurgical Les systèmes implantaires non enfouis : - Avantages, inconvénients et indications - Insertion chirurgicale d un implant non enfoui : le temps par temps - Spécifi cités prothétiques des implants non enfouis La prise d empreinte en implantologie 2 e SESSION Sur pièces anatomiques Théorie - Anatomie du maxillaire et de la mandibule - Risques vasculaires en implantologie orale - Les sites de prélèvement osseux intra-oraux Pratique - Incisions et sutures - Mise en place d implants, extraction / implantation - Régénération osseuse du secteur antérieur - Techniques d expansion osseuse - Particularité de la région du foramen mentonnier Techniques de greffes osseuses - Prélèvements osseux à partir de la symphyse et du ramus - Élévation du plancher sinusien par voie latérale - Élévation du plancher sinusien par voie crestale Dissection anatomique 20 et 21 novembre 2015 à l'université des St Pères - Paris - Dissection des plans superfi ciels de la face - Rapports de l artère faciale et de sa collatérale avec les zones implantaires - Innervation et vascularisation du palais et de la région tubérositaire - Anatomie de la cavité buccale et risques anatomiques majeurs - Trajet et rapport du nerf lingual - Artère sublinguale 3 e SESSION 22 et 23 janvier 2016 à Paris Les systèmes implantaires enfouis - Avantages, inconvénients et indications - Insertion chirurgicale d un implant enfoui : le temps par temps - Spécifi cités prothétiques des implants non enfouis Les échecs et les complications chirurgicales et prothétiques immédiates et à long terme Recul et suivi à long terme des cas cliniques Extraction et implantation immédiate ou différée, avec ou sans apport Implants et PAT : critères de choix thérapeutiques La maintenance Les volumes osseux réduits Les problèmes médicaux-légaux Préparation à la chirurgie : l asepsie, le plateau technique, l anesthésie, incisions et sutures PAP et implants Édentés complets : prothèse sur pilotis Anatomie chirurgicale Immersion dans les cabinets de nos formateurs

3 4 e SESSION 18 et 19 mars 2016 à Sallanches (Haute-Savoie) Édentements postérieurs libres : choix chirurgicaux et prothétiques Occlusion et implants Révision des différents types d empreintes La solidarisation Les comblements : biomatériaux et substituts de greffe L aménagement gingival péri-implantaire Aspects économiques : devis type et facturation Chirurgie en direct 5 e SESSION 27 et 28 mai 2016 à Paris Le secteur antérieur : - Aménagement tissulaire pré et per implantaire - Extractions et implants dans la zone antérieure - Les spécifi cités prothétiques - Mise en charge immédiate Chirurgie plastique parodontale et péri-implantaire : les bases biologiques et techniques Concept de réhabilitation progressive et notions de temporisation Soulevé de sinus par voie crestale et latérale TRAVAUX PRATIQUES À CHAQUE SESSION Poses d'implants sur modèles pédagogiques et mandibules animales Prises d'empreinte et manipulation prothétique Analyse de scanner Analyse de cas cliniques apportés par les participants Chirurgies en direct Tarif : les 5 sessions Équipe pédagogique Directeur scientifique : Pr Jean-Pierre OUHAYOUN Dr Philippe MONSÉNÉGO Docteur en chirurgie dentaire et en sciences odontologiques Vice Doyen de la Faculté de Garancière - Paris 7 Expert près la cour d'appel de Paris Maître de conférences des universités Directeur du CES de prothèse fi xée de Paris 7 - Garancière Praticien hospitalier Membre de l académie nationale de chirurgie dentaire Dr Pierre POKOIK CES odontologie chirurgicale - CES parodontologie - Paris 7 Attaché-consultant en parodontie et implantologie de 1984 à 2004 à la faculté de chirurgie dentaire Paris 7 Pratique exclusive en parodontie et implantologie depuis 1984 Dr Joël ITIC Docteur en chirurgie dentaire Docteur d université en odontologie CES de biologie buccale et parodontologie D.U. de parodontologie Paris 7 D.U. d implantologie chirurgicale et prothétique Paris 7 Ancien assistant hospitalo-universitaire Paris 7 Attaché à l hôpital Rothschild Dr Salvatore GABRIELE Diplômé de l université Paris VII avec mention Perfectionnement en implantologie à la clinique Bränemark (Suède) et à l UCLA (Californie - États-Unis) Postgraduate en implantologie et parodontologie (New-York University) Ancien chef du département d implantologie orale (Hôpital R. DUBOS) D.U. d anatomie cranio-cervico-faciale, Université Paris-Descartes Président de la société d anatomie chirurgicale odontostomatologique Maître de conférences à l université de Bari (Italie)

4 CYCLES COMPLETS CYCLE COMPLET DE PARODONTOLOGIE OBJECTIFS Vous permettre d aborder progressivement des cas de plus en plus complexes : de la parodontite superficielle traitée en non chirurgical à la parodontite avancée et agressive traitée en utilisant tout l arsenal thérapeutique chirurgical au service du parodontiste ; Évaluer la complexité d un cas grâce à un indice de difficulté clinique ; Réaliser progressivement les différentes techniques chirurgicales parodontales : lambeau d assainissement, comblement des lésions osseuses, résections radiculaires, élongation coronaire ; Réaliser progressivement les différentes techniques de chirurgie plastique parodontale et implantaire : traitement des dénudations radiculaires, passage d un biotype fin à un biotype épais en parodontologie et implantologie, aménagement tissulaire des secteurs antérieurs ; Réaliser des contentions non invasives ; Préparer le patient atteint de parodontite à recevoir des implants : prévention des échecs à court et long terme ; Diagnostiquer précocement les péri-implantites, savoir les prévenir et les traiter ; Prendre la décision de conserver ou d extraire pour implanter. 1 re SESSION 2 et 3 octobre 2015 à Sallanches (Haute-Savoie) La pathogénie : de la gingivite à la parodontite Biofi lm et bactériologie en parodontologie et implantologie Les facteurs de risque : diabète, tabac, occlusion Diagnostic et classifi cation des maladies parodontales L examen clinique : - le dossier patient, la fi che de sondage (parodontogramme), - l analyse microbienne. Examen clinique, sondage - - cas simples - cas complexes : indice de diffi culté clinique. radiographie L examen radiologique Le plan de traitement L urgence en parodontologie : - abcès parodontal - les lésions endo-parodontales - la gingivite et la parodontite ulcéro-nécrotiques Les thérapeutiques non chirurgicales : - détartrage surfaçage manuel et ultrasonique : Résolution de l inflammation après détartrage et hygiène - matériel et technique Traitements antibiotique et antiseptique La place des nouveaux adjuvants : quel bénéfi ce? Le matériel et les techniques d hygiène Comment aborder le problème parodontal chez un patient ignorant tout de sa parodontite Travaux pratiques Travaux pratiques sur mâchoires animales Examens de cas cliniques, diagnostic, plan de traitement Détartrage manuel : les curettes, technique, affutage Les ultrasons : le matériel, la technique 2 e SESSION Les critères de choix thérapeutiques La réévaluation et la décision chirurgicale La préparation du plateau technique et l instrumentation Le questionnaire médical et la prémédication Anatomie chirurgicale Les objectifs du traitement chirurgical de la poche Le lambeau d accès : technique et instrumentation Les lésions inter-radiculaires : étiologie et diagnostic - les traitements non chirurgicaux et chirurgicaux Les complications Les indications et techniques de contention 13 et 14 novembre 2015 à Paris Résection radiculaire Travaux pratiques sur mâchoires animales Incisions et sutures Le lambeau d assainissement Les résections radiculaires sur dents extraites Contention non invasive Lambeau d assainissement

5 3 e SESSION Les lésions intra-osseuses parodontales : les greffes osseuses et les substituts osseux Les techniques de chirurgie de comblement - la régénération tissulaire guidée (RTG) qu en reste-t-il? L élongation coronaire La préservation alvéolaire après extraction Les facteurs de risque en implantologie liés aux antécédents de parodontite La péri-implantite : diagnostic, prévalence, prévention, thérapeutique 15 et 16 janvier 2016 à Paris Lambeau d accès, visualisation du défaut intra osseux Travaux pratiques sur mâchoires animales Ostéoplastie et comblement des lésions infra osseuses Élongation coronaire Extraction et préservation alvéolaire Traitement d un défaut intra osseux par substitut osseux re entrée à un an 4 e SESSION Les bases biologiques de la chirurgie plastique parodontale Création et augmentation d une gencive kératinisée : - la greffe épithélio-conjonctive - les lambeaux latéralisés et bipapillaires Les dénudations radiculaires - classifi cation, potentiel de réparation - le conjonctif enfoui : les techniques de Raetzke et de Langer, et leurs variantes, la tunnelisation - le lambeau tracté coronairement Implants et chirurgie plastique - la santé gingivale et le biotype gingival le maintien et la préservation de la gencive marginale et des papilles l os crestal et les caractéristiques implantaires - la greffe épithélio conjonctive péri-implantaire : indications et technique chirurgicale - le conjonctif enfoui, applications spécifi ques aux implants : technique chirurgicale 11 et 12 mars 2016 à Paris Conjonctif enfoui ad modum Langer - Résultat à 15 ans Travaux pratiques sur mâchoires animales La greffe épithélio-conjonctive, les lambeaux latéralisés au niveau des dents et des implants Recouvrement radiculaire : - conjonctif enfoui (technique Raetzke, Langer et tunnelisation), lambeau latéralisé - le lambeau tracté coronairement Outils pédagogiques Polycopiés des cours complets détaillés et illustrés Vidéos Travaux pratiques sur mâchoires animales : 8 séances de 2h30 = 20 heures au total Tarif : les 4 sessions Intervenant Pr Jean-Pierre Ouhayoun Le Professeur Jean-Pierre Ouhayoun est diplômé de l université de Toulouse et post-graduate en Parodontologie de l université TUFTS de Boston. Il est titulaire d un doctorat en Sciences Odontologiques et d un doctorat d État de l Université D. Diderot. Il a exercé à temps complet en tant que professeur d université praticien hospitalier (PU PH) et comme chef du département de Parodontologie de 1986 à 2003 à l Université Paris Diderot (Garancière Paris 7). Il a exercé les fonctions de chef du service d Odontologie Hôtel Dieu Garancière de 1997 à Le professeur Ouhayoun a également dirigé une équipe de recherche en odontologie au sein du laboratoire «Biomécanique, Biomatériaux Ostéoarticulaires» du CNRS et est l auteur et coauteur de nombreuses publications scientifi ques et didactiques dans les domaines dentaire, médical et biologique. Il publie un ouvrage : «La Parodontie en Omnipratique» paru chez Quintessence International. Il a exercé la Parodontologie et l Implantologie en pratique libérale jusque juin 2012, et se consacre actuellement à la formation post universitaire en France et à l étranger.

6 FORMATIONS THÉMATIQUES Maîtrisez l'occlusodontie Cours théorique et travaux pratiques OBJECTIFS - Savoir faire un diagnostic occlusal rapide ; - Corriger l occlusion pour redonner un confort fonctionne ; - Équilibrer une gouttière occlusale ; - Dépister et traiter les anomalies occlusales pour éviter des fractures prothétiques et des pertes implantaires liées à des contacts occlusaux inadéquats. Cette formation est principalement axée sur la pratique. Chaque participant doit apporter sa propre gouttière montée sur articulateur. À l issue de ce cours, vous serez à même d équilibrer vos bridges implanto-portés et vos gouttières. PROGRAMME Les trois classes de contact Les examens statiques : face, profi l, arcades séparées Les examens dynamiques : l OIM, latéralités, protrusions, rétrusions L examen musculaire L examen articulaire Comment déterminer la DV et savoir si celle-ci est modifi able Comment équilibrer une gouttière Guidage latéral, recouvrement et courbes occlusales Équilibrer une gouttière occlusale (exposé et TP des participants entre eux) Équilibrer une coiffe ou un bridge implanto-porté Dr Jean- François Michel Jeudi 17 septembre 2015 à Sallanches (74) la journée La gestion des complications en implantologie Cours théorique et travaux pratiques OBJECTIFS Évaluer et comprendre les risques d échec et les complications en implantologie à court, moyen et long terme. Connaître les moyens de résoudre ces complications et savoir les appliquer. Le praticien doit savoir, à l issue de ce module : - Prévenir les complications implantaires possibles - Traiter les complications infectieuses - Traiter les complications mécaniques et biomécaniques Des exemples de cas traités (diapositives, vidéos) illustreront cette journée pour une approche concrète permettant une application immédiate au retour au cabinet. Des travaux pratiques permettront de traiter plusieurs des situations présentées. PROGRAMME Matin 1/ Complications immédiates lors de la mise en place des implants Stabilité primaire Sinus et implants Porte-implants Exposition de spires 2/ Complications infectieuses Peu après la chirurgie Pendant la phase d intégration À long terme 3/ Complications lors de la mise en fonction Perte d intégration Défaut de gencive adhérente Problème esthétique Après-midi 4/ Complications biomécaniques Perte d intégration liée à l occlusion Gestion des péri-implantites - Approche non-chirurgicale - Approche chirurgicale Dépose des implants Esthétique 5/ Complications mécaniques Dévissage Usure de l hexagone externe Fracture de vis Fracture de col implantaire Point fi nancier : combien coûte l échec Point juridique : comment éviter un recours contentieux Discussion Conclusions Quid, questions réponses Dr Jean- François Michel Fracture d une barre et d une vis d implant Usure d un hexagone suite à un dévissage non pris en charge Vendredi 18 septembre 2015 à Paris la journée Exposition d une tête implantaire

7 La gestion esthétique du secteur antérieur Cours théorique et travaux pratiques VOUS ÊTES CONCERNÉ Cette formation s'adresse aussi bien à l implantologiste confirmé qu'à l'omnipraticien souhaitant intégrer l'implantologie dans ses plans de traitements globaux esthétiques sans avoir à déléguer la phase chirurgicale. PROGRAMME En 2015, l'intégration esthétique des reconstructions implantaires est devenue indispensable, nos patients recherchant la perfection esthétique et non plus uniquement la fonction masticatoire. Pour y parvenir, il est indispensable de respecter plusieurs critères fondamentaux : Le positionnement de l'implant différent de l'axe radiculaire original ; L extraction implantation et la mise en esthétique immédiate ; La préservation et la réparation de la table osseuse vestibulaire ; L aménagement des tissus mous péri-implantaires (greffe de tissu conjonctif ou non, intérêt du PRF) ; Le choix de l'implant idéal (diamètre, connexion conique et platform switching) ; La temporisation (amovible, collée ou mise en esthétique immédiate) ; Le choix des matériaux prothétiques en fonction de l'épaisseur des tissus mous (zircone ou titane). Il apparaît également indispensable de savoir réaliser et coller des facettes céramiques sur les dents collatérales à l'édentement lors de reconstructions esthétiques globales, que beaucoup de patients recherchent aujourd hui. Les cours seront illustrés par de nombreux cas cliniques complets ainsi que par des travaux pratiques grâce auxquels vous pourrez vous familiariser avec la pose d'implants dans le secteur antérieur. Dr Alain Carré Vendredi 6 novembre 2015 à Sallanches (74) la journée Réhabilitation d une arcade complète avec 4 ou 6 implants et mise en charge immédiate Cours théorique, chirurgie en direct et travaux pratiques VOUS ÊTES CONCERNÉ Praticien souhaitant élargir son activité à des cas plus complexes. PROGRAMME Dr Patrick Belmon La chirurgie All On Four mandibulaire Historique de l évolution de la mise en charge immédiate chez l édenté complet Préceptes de Paulo Malo Biomécanique, Biologie ou mécanique Pourquoi incliner les implants distaux Pourquoi quatre implants et non cinq Distribution des forces sur les implants droits et inclinés Indications Contre-indications Examens complémentaires Chronologie du traitement Développement de la technique chirurgicale Problèmes rencontrés et leurs solutions Statistiques La prothèse Technique prothétique provisoire Solutions et techniques prothétiques défi nitives Intervention du prothésiste avec description des étapes labo pour les deux types de prothèses (provisoires et défi nitives) Chirurgie en direct Chirurgie en direct et débriefi ng de l intervention Pose de la prothèse provisoire Jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2015 à Sallanches (74) les 2 jours

8 FORMATIONS THÉMATIQUES Le rôle de l assistante dentaire en implantologie NIVEAU BASIQUE Programme Anatomie et régénération osseuse Pose des implants et protocoles Hygiène et asepsie en bloc opératoire et au cabinet Les chirurgies pré-implantaires Les pièces prothétiques et protocoles Le plan de traitement Travaux pratiques La mise en place du bloc, depuis le lavage des mains jusqu à la préparation du plateau d instruments Prise d empreintes pick-up et pop-in NIVEAU AVANCÉ (les chirurgies avancées) Programme Les particularités morphologiques : les secteurs antérieurs et postérieurs Les traitements implantaires substitutifs aux chirurgies avancées : utilisation des implants courts, l implantologie orientée Les dérives osseuses pré-implantaires (voie crestale) : les différentes techniques, l aide opératoire dans la technique de Summers Hygiène et asepsie : la décontamination, l environnement de travail, les DASRI, matériels et trousses Travaux pratiques : ergonomie des plateaux et trousses chirurgicales Le plan de traitement Les chirurgies auxiliaires : - Le soulevé de sinus par voie latérale - Les comblements et régénération osseuse guidée, avec utilisation de l os autogène, allogène, les xénogreffes, utilisation d alloplastes, les expansions osseuses - Le traitement des complications : les chirurgies réparatrices Mme Martine Jacquart Niveau basique - jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2015 à Paris jeudi 22 et vendredi 23 janvier 2016 à Sallanches (74) Niveau avancé - jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2015 à Paris jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2015 à Sallanches (74) 500 les 2 jours Pour plus d informations sur les formations proposées par teknikatraining, consulter le site web + INFO Contact Sophie BIBOLLET // Responsable Formation // Raison sociale TeknikaTraining : SARL N de déclaration d activité TeknikaTraining : N SIRET TeknikaTraining : Une solution globale POUR L IMPLANTOLOGIE euroteknika 726 rue du Général De Gaulle SALLANCHES - France Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) Les implants dentaires euroteknika sont des dispositifs médicaux de Classe IIb selon la Directive Européenne 93/42 CEE. Ils sont destinés à soutenir une prothèse dentaire. Ils sont conformes aux normes en vigueur et bénéfi cient du marquage CE0499 délivré par SNCH. Les systèmes implantaires euroteknika ne peuvent être posés que par des professionnels de la santé bucco-dentaire qui doivent avoir pris connaissance du contenu de la notice d instruction et du manuel d utilisation euroteknika. Ils ne sont pas remboursés par l assurance maladie. Formations_ _0615

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016)

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) 1 er Séminaire : UE 1 : Les maladies parodontales : étiopathogénie, diagnostic et plan de traitement. UE 2 : La phase étiologique de la thérapeutique

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules Training Center France Edito Nobel Biocare a franchi une nouvelle étape : un Centre de Formation, le Nobel Biocare Training Center France a ouvert

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE : 41 vidéos» CCL347 La régénération parodontale» CCL333 Pose d'un implant en 14 en un temps chirugical avec greffe de conjonctif

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Mardi 24 janvier2012 au vendredi 27 janvier 2012 Informations générales Intervenants Dr

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES

JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES teknika VENDREDI 28 MARS 2014 en direct à sallanches (74) Retransmission à paris et bordeaux Pr Jean-Luc VEYRUNE Dr Cédric HUARD Faculté de

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE : 6 vidéos» CCL363 Importante augmentation de volume osseux par double greffe d'apposition avec prélèvement ramique» CCL344

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

par euroteknika D IMPLANTOLOGIE CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France

par euroteknika D IMPLANTOLOGIE CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL D IMPLANTOLOGIE par euroteknika Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France Pr Marc QUIRYNEN Dr Hadi ANTOUN Leuven - Belgique Dr Marc BERT Dr Philippe COLIN Montpellier

Plus en détail

Savoir Savoir-faire Savoir-être

Savoir Savoir-faire Savoir-être Savoir Savoir-faire Savoir-être Formation complète de chirurgie et prothèse implantaire anatomie et dissection pose d implants par tous les participants Accréditation CNFCO N 06752610-61/50 PAGE 4 Philosophie

Plus en détail

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant euroteknika, une solution globale pour l implantologie Dossier PATIENT Nom : Implantation Prénom : Empreinte Date de naissance : Adresse : Mise en charge Tél./Portable : Praticien responsable du suivi

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis Congrès ITI Francophone Marrakech Maroc 7-8 novembre 2014 La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme Hôtel Le Méridien N'Fis www.congresitifrancophone.com Préambule Chères

Plus en détail

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire.

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. 16 avenue Alsace Lorraine 38000 Grenoble Tel : 04 76 46 61 28 E-mail : hbuatois@clinicimplant.fr Profil Né le 12 mai 1966 à Lyon. Exercice privé limité à l

Plus en détail

Centre desoins Dentaires 1/5

Centre desoins Dentaires 1/5 2.1.3. PRESTATIONS CENTRE DE SOINS DENTAIRES 2.1.3.1. PRESTATIONS ODONTOLOGIQUES (decision 02/05/12) - tarif 2013 *à chaque fois qu'il y aura métal précieux et/ou usinage, cela sera facturé en supplément

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE IMPLANTS & PROTHÈSES CAD / CAM CHIRURGIE MAXILLO FACIALE & ÉVÉNEMENTS Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES D INNOVATION CONTRAT DE SERVICES GARANTIE & ÉVÉNEMENTS PAYS FABRICANT FRANÇAIS ÉQUIPE

Plus en détail

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière L EsThéTiquE En implantologie sous la direction de anne BenHaMou Objectifs

Plus en détail

F O R M A T I O N S I M P L A N T O L O G I E

F O R M A T I O N S I M P L A N T O L O G I E NS O I T A M FOR D E N T A L Programme 2008 C A R E I G O L O IMPLANT B Y N A T U R E E www.anthogyr.com I n t r o d u c t i o n Basée à Sallanches au cœur des Alpes, entre les frontières italienne et

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Université BADJI Mokhtar Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Faculté de Médecine Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Introduction : 1. Définitions 2. Objectifs 3. Classification

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE

Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE Acte de Conférences Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE Bordeaux Clermont-Ferrand Corte Paris V Strasbourg Toulouse Dans le cadre du 2 ème Congrès national DENTSPLY Implants, Paris, le

Plus en détail

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Implants dentaires Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Introduction La réussite d une thérapeutique implantaire

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE Session 2014 EPREUVE E2 EPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-EPREUVE E21 TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE ET DESSIN MORPHOLOGIQUE Durée : 5 heures Coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

Formation en Implantologie

Formation en Implantologie COURS EN IMPLANTOLOGIE Saint - Domingue (République Dominicaine) Pratique clinique sur patients dr.lebbar@lapostre.net +212(0) 5 37 68 32 03 COURS PRATIQUE EN IMPLANTOLOGIE À SAINT - DOMINGUE Pratiques

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients FONDATION IMPLANTS SUISSE POSTE DE DOCUMENTATION c/o Secrétariat SSIO/SSOS Marktgasse 7 3011 Berne Téléphone +41 (0)31 311 94 84 Téléfax +41 (0)31 312 43 14 dok@fondationimplants.ch www.fondationimplants.ch

Plus en détail

BANQUE DES ANTILLES FRANÇAISE. Gold sponsor Gold sponsor. Silver sponsor Silver sponsor

BANQUE DES ANTILLES FRANÇAISE. Gold sponsor Gold sponsor. Silver sponsor Silver sponsor BANQUE DES ANTILLES FRANÇAISE Gold sponsor Gold sponsor Silver sponsor Silver sponsor Le Mot du Président du Congrès Notre exercice quotidien de Chirurgien-dentiste est sans doute plus complexe en 2015

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents S M D Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents Préface Grâce à l amélioration constante du matériel implantaire et des procédures chirurgicales et prothétiques, les réhabilitations

Plus en détail

Formation et développement professionnel continus en odontologie

Formation et développement professionnel continus en odontologie FACULTÉ DE CHIRURGIE DENTAIRE DE RENNES Formation et développement professionnel continus en odontologie 1er semestre 2014 ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC organisme gestionnaire du développement

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN

IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN Christophe WIERZELEWSKI IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN Acte chirurgical complexe. Réalisé par le Docteur WIERZELEWSKI Évaluer le rapport coût/bénéfice/sécurité. INTRODUCTION A l heure actuelle, les

Plus en détail

VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM.

VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM. VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM. LAMBRUSCHINI Etablir un plan de traitement et valider un

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE UNIVERSITAT DE LES VALLS FACULTÉ DE MÉDECINE DENTAIRE PRINCIPAUTÉ D'ANDORRE DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE Les diplômes de l Universitat de les Valls sont reconnus par l Union Européenne

Plus en détail

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX Recommendations cliniques Édentement partiel Édentement total Easy ModelGuide Recommandations cliniques ModelGuide est une méthode permettant de créer des guides chirurgicaux

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

Réhabilitation prothétique en cas d édentation partielle: fixe amovible combinée? Céramo-métallique tout céramique? Implants? Tout est possible!

Réhabilitation prothétique en cas d édentation partielle: fixe amovible combinée? Céramo-métallique tout céramique? Implants? Tout est possible! 162 RATIQUE QUOTIDIENNE ET FORMATION COMLÉMENTAIRE BIBLIOGRAHIE VOIR TEXTE ALLEMAND, AGE 154 Dagmar Schnabl Clinique universitaire de prothèse dentaire et de médecine dentaire conservatrice, Innsbruck

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités

Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités Dr Pierre SABIN, Saint-Cloud L implantologie dentaire (ou intra-orale) et l implantologie maxillo-faciale (ou extra-orale) représentent

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

Dossier Administratif du Patient

Dossier Administratif du Patient Handident Franche-Comté CHBM - service ORL (Docteur LEGER) Cadre réservé Handident FC N adhérent au réseau Handident FC 2, rue du Docteur Flamand 25209 MONTBELIARD Cedex Dossier Administratif du Patient

Plus en détail

Implants SPI SPI. L'Implant Original Spiralé

Implants SPI SPI. L'Implant Original Spiralé Implants SPI SPI L'Implant Original Spiralé La Société Alpha-Bio TEC. Depuis plus de 27 ans, Alpha-Bio Tec a toujours été à la pointe pour développer, fabriquer et commercialiser des implants, des composants

Plus en détail

CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN IMPLANTOLOGISTES

CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN IMPLANTOLOGISTES CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN JEUNES ImplantologIe IMPLANTOLOGISTES de demain Jeunes ImplantologIstes congrès PARIS - JEUDI 31 JANVIER 2013 Jeudi 31 janvier 2013 de 9h à 18h ImplantologIe de

Plus en détail

15 et 16 octobre 2015. Programme. Place de verdun - 59000 lille. Faculte de chirurgie dentaire

15 et 16 octobre 2015. Programme. Place de verdun - 59000 lille. Faculte de chirurgie dentaire 19 65 2015 15 et 16 octobre 2015 Faculte de chirurgie dentaire Place de verdun - 59000 lille Programme 1965 2015 CONGreS DU CINQUANTENAIRE Programme Scientifique d u Jeudi 1 5 Octobre 2015 8h30 Accueil

Plus en détail

Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi

Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi Gepi Gepi 3w 2w 2 * 1 2 * 1 3 Lésions infra osseuses 1. Lésion infra osseuses à 3 et 2 parois. Stratégie de traitement Catherine Mattout Rubrique Gepi Une meilleure compréhension des mécanismes de la cicatrisation

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Frais admissibles DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Les frais admissibles sont les frais raisonnablement engagés, recommandés par une ou un dentiste et justifiés par la pratique courante

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Manuel pour l examen spécialisé SSRD

Manuel pour l examen spécialisé SSRD Swiss Society for Reconstructive Dentistry Schweizerische Gesellschaft für Rekonstruktive Zahnmedizin Société Suisse de Médecine Dentaire Reconstructive Società Svizzera di odontoiatria Ricostruttiva En

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards 1 Excellentes performances scientifiquement démontrées. Roxolid est un matériau unique

Plus en détail

Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière 5 rue Garancière 75006 Paris

Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière 5 rue Garancière 75006 Paris Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière 5 rue Garancière 75006 Paris En partenariat avec Avec la collaboration de Editorial La Formation Continue à Garancière La nouvelle Direction de la Faculté, composée

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique

Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique C. Lies (1), S. Fernandez (2), M. Limme (3), A. Vanheusden (4) RÉSUMÉ : Ce cas clinique

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

Lecture critique de l OPT. Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr

Lecture critique de l OPT. Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr Lecture critique de l OPT Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr 1 «Le chant des sirènes» L image ne saurait remplacer la démarche clinique, essence même

Plus en détail

Service de Médecine Dentaire Spécialisée

Service de Médecine Dentaire Spécialisée Clinique Saint-Jean ASBL Service de Médecine Dentaire Spécialisée a santé au cœur de Bruxelles Clinique Saint-Jean Bienvenue Le service de médecine dentaire spécialisée de la clinique Saint-Jean vous souhaite

Plus en détail

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE CONTROLE MEDICAL GUIDE D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE A L USAGE DES PROFESSIONNELS 2/15 Ce guide s adresse à la profession de chirurgie dentaire

Plus en détail

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements dentaires : diagnostics et traitements Il existe plusieurs complications post-opératoires secondaires aux extractions dentaires dont les principales sont les paresthésies, les infections, les saignements

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire.

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. Introduction T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. T.A.G dental est née de la volonté de la société T.A.G Medical Product, leader mondial, détenant plusieurs

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie Utilisation de la diode (810 nm) en orthodontie Auteurs_Dr Deepak Rai & Dr Gurkeerat Singh, Inde CAS 1 Fig. 1_Patient présentant un large diastème médian avec un frein épais. Fig. 2_Traitement orthodontique

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

gestion implanto-prothétique chez l édenté total

gestion implanto-prothétique chez l édenté total Journée d échanges et de travaux pratiques pour praticiens et prothésistes sur le thème de la gestion implanto-prothétique chez l édenté total Solutions & Précautions Organisée conjointement par Fédération

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques Dr. W. Jarrouche 1 - Dr. E. Daou 2 INTRODUCTION Les attachements apparus dès le début de ce siècle sont des dispositifs mécaniques

Plus en détail

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS Programme Programme Nature 1-300-1-0 - Doctorat en médecine dentaire Obligatoire Date de création: 7/22/2015 Modification: 7/23/2015 Titre(s) Thématiques cliniques en médecine dentaire 2 Cycle: Premier

Plus en détail

Les médecins et l équipe

Les médecins et l équipe Les médecins et l équipe Dr. Iván Decker- dentiste, chirurgien dentiste Spécialités : - Chirurgie maxillo-faciale - Implantologie - Comblement osseux - Transplantation osseuse Diplômes et examens professionnels

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

FRANCAIS. Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.

FRANCAIS. Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom. GiANO - R14.1 - FR FRANCAIS Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.it Produit par : CEFLA S.C. - CEFLA DENTAL GROUP Via

Plus en détail

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE DENTS ET SINUS MAXILLAIRE Introduction Il existe des pathologies sinusiennes d'origine dentaire et inversement. Les sinus n'existent pas chez l'enfant, ils ne se pneumatisent qu à partir du moment où les

Plus en détail

Les avantages des techniques d accès. chirurgie implantaire sans lambeau intérêts de la robotique passive système robodent.

Les avantages des techniques d accès. chirurgie implantaire sans lambeau intérêts de la robotique passive système robodent. chirurgie implantaire sans lambeau intérêts de la robotique passive système robodent Serge ARMAND 1 PU-PH Olivier LEGAC 1 Attaché universitaire Jordi MIR 1 AHU Yves ALLARD 2 MCU-PH 1 UFR d Odontologie

Plus en détail

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO étude de cas _ L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO Auteur_ Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 Fig. 1_État initial. Fig. 2_Bridge Maryland prêt à la pose. Fig. 3_Extraction. Fig.

Plus en détail

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis V S Ausgleichskasse des Kantons Bern Caisse de compensation du canton de Berne www.akbern.ch Chutzenstrasse 10 3007 Bern Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic,

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

Dents et Résines. www.sid-dental.com

Dents et Résines. www.sid-dental.com www.sid-dental.com Pendant des siècles, les hommes ont tenté de substituer leurs dents manquantes par des matériaux les plus divers tels que l ivoire, l or et même le plâtre. Ce n est qu au début du 20ème

Plus en détail

Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis. Manuel prothétique

Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis. Manuel prothétique Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis Manuel prothétique Table des matières INTRODUCTION 2 Information sur la connexion 2 Identification des icônes 3 Diamètres des plate-formes 3 PLANIFICATION DU TRAITEMENT

Plus en détail

Les prothèses gingivales sont généralement utilisées pour

Les prothèses gingivales sont généralement utilisées pour P R A T I Q U E C L I N I Q U E Les prothèses gingivales étude de cas Izchak Ba rz i l a y, DDS, Cert Prostho, MS Irene Ta m b l y n, RDT S o m m a i r e Le remplacement du tissu gingival fait souvent

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES

TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES LES PRESTATIONS POUR SOINS DE MEDECINE DENTAIRE Dispositions communes 1. L intervention de la CMCM se limite aux prestations pour soins de médecine dentaire prévues aux tarifs

Plus en détail