Manuel de chirurgie GUIDÉE SIMPLIFIÉE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manuel de chirurgie GUIDÉE SIMPLIFIÉE"

Transcription

1 Manuel de chirurgie GUIDÉE SIMPLIFIÉE

2 2

3 Édito euroteknika représente le bilan de plus de 20 années d applications cliniques et 24 années de recherche et développement confi rmées par l aide précieuse de laboratoires de recherche reconnus au plan international. Plus que jamais, la conception de nos produits dédiés à la chirurgie numérique guidée s appuie sur la coordination entre les différentes équipes qui interviennent pour développer ce système ainsi que sur leur triple compétence : Compétence technique et biomécanique de nos techniciens de laboratoire et ingénieurs permettant de garantir la fi abilité des thérapeutiques implantaires sur le long terme grâce aux moyens modernes de simulation. Compétence biologique et physiologique des laboratoires associés permettant de valider la capacité d ostéointégration de nos systèmes tout en respectant les éléments clés de succès à longue échéance (occlusion, projet prothétique, satisfaction du patient sur le plan esthétique ). Compétence clinique et pratique de nos chirurgiens-dentistes et implantologues conseils assurant l ergonomie de nos produits, la rationalisation de nos protocoles et l élaboration d une solution individualisée pour chacun de vos patients. 3

4 4

5 Sommaire Avertissement p. 6 I. Informations générales sur la chirurgie guidée simplifiée p. 7 à 10 Présentation du concept p. 8 Indications majeures p. 8 Avantages et intérêts de la chirurgie guidée simplifiée p. 9 Limites de la chirurgie guidée simplifiée p. 9 Process de la chirurgie guidée simplifiée p. 10 II. Études pré-chirurgicales p. 11 à 18 Examens clinico-radiologiques p. 12 Élaboration du guide radiologique p. 15 Examen tomodensitonétrique p. 17 Traitement des images p. 18 Planification implantaire du cas p. 18 III. Guide de chirurgie p. 19 à 23 Réalisation du guide p. 20 Informations importantes concernant le guide chirurgical p. 21 IV. Chirurgie p. 25 à 33 La trousse de chirurgie guidée simplifiée p. 26 Chirurgie sans lambeau / technique flapless p. 29 5

6 Avertissement La chirurgie guidée simplifi ée est un concept de traitement bien spécifi que, qui nécessite une expérience des techniques de l implantologie dentaire «classique», mais qui demande également un double apprentissage : La planifi cation implantaire assistée par ordinateur est un outil révolutionnaire mais qui nécessite pour bien des praticiens l acquisition de nouvelles compétences informatiques. Il ne faut pas hésiter à contacter notre équipe animée par un chirurgien dentiste et nos ingénieurs joignables en permanence (dans la limite des heures de bureau) afi n de vous aider dans l utilisation du logiciel teknika3d et la planifi cation de vos cas. Sur le terrain, nos conseillers commerciaux sont également à votre disposition pour vous aider à maîtriser les trousses et protocoles spécifi ques à la chirurgie guidée simplifi ée. La coordination entre votre équipe d assistantes et vous doit être parfaite. En effet, l organisation particulière qui accompagne ce système peut être la source d un stress per-opératoire important pour un nouvel utilisateur. Il est nécessaire de former votre équipe et de lui confi er un maximum de tâches pendant vos interventions afi n que vous puissiez vous concentrer sur vos objectifs principaux. L expérience du chirurgien est primordiale car celui-ci doit reprendre les choses en main au cas où les événements ne se dérouleraient pas comme prévu. La planification implantaire, les instructions et les protocoles décrits ici doivent être exclusivement mis en œuvre à l aide des composants et instruments fournis par euroteknika. Ces instructions vous guideront dans le déroulement des différentes phases à mettre en œuvre pour réaliser vos traitements implantaires. Elles sont accompagnées de conseils les plus précis possible, mais ne peuvent servir de recettes, chaque cas clinique étant un cas particulier. Un très grand nombre de facteurs agissent en interdépendance pour aboutir à la réussite d un traitement implantaire. Il appartient au praticien d en connaître les principales clés et de tirer parti de son expérience clinique. Même si les méthodes décrites par euroteknika permettent d établir un plan de traitement, le praticien reste seul responsable sur le plan médical de ses différents choix et décisions quant à la planifi cation implantaire, à la faisabilité du traitement, aux implants, pièces prothétiques et matériaux utilisés Les spécifi cations techniques et conseils cliniques contenus dans le présent manuel sont donnés à titre purement indicatif dans le but d assistance et ne peuvent donner lieu à aucune réclamation. L ensemble des informations primordiales est indiqué sur la notice fournie avec les produits. Nous avons apporté un soin particulier à la conception et à la réalisation de nos produits; nous nous réservons néanmoins le droit d apporter des modifi cations ou améliorations découlant de nouveaux développements techniques de notre système de chirurgie guidée simplifi ée. Toute modifi cation ayant une incidence sur le mode opératoire vous sera signalée. Selon l importance de ces modifi cations, un nouveau manuel pourra vous être remis. Au dos de votre manuel d utilisation un indice indique sa date d édition, ce qui permet de vérifi er que vous possédez toujours les dernières mises à jour. Vous pourrez, vous-même, trouver sur notre site web la version en vigueur de ce manuel. La reproduction et la diffusion de tout ou partie de cet ouvrage nécessitent l accord préalable de la société euroteknika. 6

7 Informations générales SUR LA CHIRURGIE GUIDÉE SIMPLIFIÉE 7

8 Informations générales SUR LA CHIRURGIE GUIDÉE SIMPLIFIÉE Présentation DU CONCEPT La chirurgie guidée simplifiée (CGS) peut être défi nie comme la possibilité de transférer en bouche une planifi cation implantaire réalisée sur ordinateur à partir des données issues de l examen tomodensitométrique (scanner, Cone Beam). Le passage d un projet virtuel à une réalité chirurgicale est possible grâce à un guide chirurgical élaboré par stéréolitoghraphie à partir des données de l intrados prothétique et celles de la planifi cation implantaire réalisée avec le logiciel de planifi cation teknika3d. L avantage de la chirurgie guidée simplifiée est incontestable. En effet, elle apporte des réponses en matière d investigation anatomique pré-implantaire (une meilleure prévisibilité des complications anatomiques) et permet donc d améliorer la sécurité de la chirurgie implantaire. Toutes les décisions importantes peuvent être prises en compte en amont de la chirurgie (choix du site implantaire, de la taille et du diamètre de l implant...). De par le fait que seul le forage de Ø2.2 est réalisé, elle permet de poser n importe quel type d implants en continuant la préparation du site avec la trousse de chirurgie du système implantaire utilisé. Reconstitution du massif osseux Reconstitution du guide radiologique Planifi cation Modélisation du guide chirurgical Guide Indications MAJEURES La chirurgie guidée simplifi ée est un traitement applicable à toutes les indications et qui offre une large gamme de solutions fl exibles : Du cas unitaire, partiel jusqu à l édentement total Des procédures chirurgicales sans incision (technique fl apless), avec mini lambeau, ou avec lambeau De la mise en charge immédiate sur armature à la mise en charge différée De la solution prothétique préfabriquée à conventionnelle. Distance entre implants ou distance implant / dent réduite et non-compatible avec des guides de chirurgie guidée traditionnels. Sans oublier qu elle est indiquée lorsque les critères suivants sont réunis : Le patient répond à toutes les exigences de santé permettant d effectuer une intervention chirurgicale. La cicatrisation est totale après un protocole de greffe Quantité et qualité osseuse satisfaisante Ouverture buccale suffi sante et adaptée à l instrumentation chirurgicale 8

9 Avantages et intérêts DE LA CHIRURGIE GUIDÉE SIMPLIFIÉE Faciliter la prise de décision d un traitement implantaire avec une prévisibilité des résultats, car le système est très fi able, ce qui permet un positionnement optimal des implants sans aucune marge d erreur. Étude de la densité osseuse : elle induira des choix stratégiques chirurgicaux et prothétiques : la séquence chirurgicale, le nombre d implants, leur position, leur angulation, le type de prothèse. Exploitation maximale du volume osseux : plus d implantation timide. Calcul des volumes à greffer, permet le choix du site donneur. Permettre une orientation précise de l implant dans le sens mésio-distal et vestibulo-lingual. Simplifi er les protocoles et accroître la réussite du traitement chirurgical. Contrôle des greffes osseuses, voir dans certains cas, réduire les indications de greffe en exploitant au maximum le volume osseux restant. Permettre les implantations périlleuses ou diffi ciles : recherche d appuis bi-corticaux, latéralisation du trajet implantaire par rapport au nerf dentaire.. Un pas supplémentaire est franchi dans le cas de la chirurgie sans lambeau, ce qui améliore fortement les suites opératoires, entraînant ainsi un gain de temps et un confort substantiel pour le patient. Possibilité de réunir la période d ostéointégration et l implantation post extractionnelle afi n d avoir le minimum de résorption osseuse avec le maximum de précision. Accroître la communication patient-praticien. Ce système contribue grandement à assurer une meilleure coordination entre les différents membres de l équipe traitante (praticien, prothésiste, laboratoire, assistantes) car il présente l avantage de constituer un excellent outil de communication et donc de travail en équipe. Distance entre implants ou distance implant / dent réduite et non-compatible avec des guides de chirurgie guidée traditionnels. Possibilité de poser tout type d implants après avoir terminé la préparation osseuse en chirurgie traditionnelle. Limites DE LA CHIRURGIE GUIDÉE SIMPLIFIÉE Elles sont essentiellement d ordre technique : Ouverture buccale insuffi sante et inadaptée à l instrumentation chirurgicale. L anatomie du site complique la pose de l implant et son ancrage. Nécessité d une hauteur osseuse disponible suffi sante La fi nesse des tables osseuses (la chirurgie guidée simplifi ée nécessite l existence d une quantité et une qualité osseuse adéquate) Hygiène : le patient doit être informé, motivé mais doit également posséder les capacités lui permettant un bon entretien. Ceux qui sont peu coopérants seront à écarter. Il est important de souligner que la chirurgie transmuqueuse est très exigeante en termes d indications. La précision de ces guides est élevée, mais elle n est cependant pas absolue et ne doit pas faire oublier l instauration de marges chirurgicales suffi santes. 9

10 Informations générales SUR LA CHIRURGIE GUIDÉE SIMPLIFIÉE NUMÉRIQUE Process DE LA CHIRURGIE GUIDÉE SIMPLIFIÉE Examen du patient Edentement partiel ou total Édentement partiel uniquement Avec guide radiologique Sans guide radiologique Elaboration du guide radiologique (pour plus de détails, veuillez consulter la page 15) Prise d empreinte et réalisation des modèles en plâtre Imagerie : technique de double scannage (pour plus de détails, veuillez consulter la page 17) Imagerie : scanner du patient Transfert des fi chiers DICOM du guide seul et du massif osseux du patient sur le logiciel de planifi cation teknika3d Envoi du Fichier DICOM et des modèles en plâtre au centre de production teknika3d Scanner des modèles en plâtre et transfert des deux fi chiers (DICOM du massif osseux et scanner modèle) sur le logiciel teknika3d Plan de traitement Conception du guide chirurgical teknika3d pour forage Ø 2,2 Intervention chirurgicale 10

11 Études PRÉ-CHIRURGICALES 11

12 Études PRÉ-CHIRURGICALES Examens CLINICO-RADIOLOGIQUES La réussite de la chirurgie guidée simplifi ée demande, au préalable, une grande expérience du clinicien en implantologie. Le diagnostic doit être minutieux car un certain nombre de facteurs sont à prendre en considération si cette thérapeutique est envisagée : Profil du patient État général Plusieurs facteurs importants doivent être pris en compte lors de l évaluation d un patient avant toute chirurgie implantaire. L étude détaillée de l état de santé général du patient, son historique clinique, son hygiène buccale, sa motivation et ses attentes font partie intégrante de l évaluation préopératoire. La consultation d un médecin est recommandée si l historique clinique du patient révèle une infection préexistante ou un problème potentiel susceptible de compromettre son traitement et/ou son bien-être. Coopération La coopération du patient est nécessaire durant le traitement pour lequel une hygiène stricte et rigoureuse s impose. Pour obtenir la coopération du patient, la motivation est essentielle. Le praticien doit informer, motiver et enseigner à son patient la méthode de brossage et d utilisation de chacun des instruments qui lui sont adaptés. Examen intra-oral Qualité et quantité osseuse Le praticien doit déterminer si le patient présente une base anatomique acceptable et favorable à la pose d implant. Le patient doit donc présenter un volume osseux suffi sant, que ce soit sur le plan qualitatif ou quantitatif. En effet, la stabilité primaire s obtient facilement avec la préservation des corticales osseuses et une perte osseuse minimale. La plupart des auteurs rapportent des succès plus importants dans des os de types I à III (classifi cation de Lekholm et Zarb) comparés à un os de type IV. Classification des structures osseuses* 1 : très forte densité d os compact 2 : couche épaisse d os cortical autour d un noyau dense du tissu spongieux 3 : fi ne couche d os cortical autour d un noyau important de trabécules (spongiosa dense) 4 : fi ne couche d os cortical autour d un noyau important de trabécules très lâches (faible densité) A : os alvéolaire résiduel suffi samment important B : résorption modérée de la crête alvéolaire C : résorption importante de la crête D : début de résorption de l os basal E : résorption importante de l os basal * Misch, (1998) Lekholm et Zarb (1985), Classifi cation of partially edentulous arches for implant dentistry. 12

13 En effet, certaines zones doivent être évitées en particulier lors de la mise en charge immédiate sur armature, car elles présentent une faible proportion de trabécules. Il est donc beaucoup plus diffi cile d obtenir une bonne fi xation primaire dans ces zones. Par exemple, en avant des sinus dans le prémaxillaire, l os est de type II ou III, alors qu en arrière, dans la tubérosité, l os est souvent de type IV. Le protocole chirurgical devra donc être adapté à ces zones de faible densité : sous forage et recherche d ancrages bi-corticaux. De plus, si un défaut osseux est présent au niveau de la corticale osseuse ou si ce défaut important concerne l os trabéculaire, la chirurgie guidée simplifi ée ainsi que la mise en charge immédiate sur armature de l implant peuvent devenir compliquées, cela peut même contreindiquer la pose de l implant avec une régénération osseuse dans le même temps. Dans le sens vestibulo-lingual : laisser, si possible, 2x1mm d épaisseur d os (une lamelle osseuse vestibulaire et linguale de 1mm en égard de l implant) - Lorsque des implants doivent être placés dans un secteur esthétique, l épaisseur de la lamelle vestibulaire doit être supérieure ou égale à 2mm. Dans le sens mésio-distal : - Prévoir 1,5 à 2 mm entre la surface externe de l implant et les dents adjacentes, - Prévoir 3 mm entre les surfaces externes de deux implants adjacents. Dans le sens corono-apical : - Au maxillaire : la hauteur crestale nécessaire est égale à la longueur de l implant, une pénétration de 1à 2mm dans le sinus est tolérée (Nadir et al. 2004) - A la mandibule : la hauteur nécessaire est égale à la longueur de l implant +2,5mm. - Il faut noter que la densité osseuse est un facteur déterminant lors du choix de l implant. Nous vous recommandons de favoriser l utilisation d implants de plus grandes dimensions dans les os de faible densité afi n de compenser la perte de surface de contact os/ implant due aux cavités. Qualité osseuse D1 D2 D3 D4 Longueur d enfouissement minimale recommandée 8 mm mm mm 14 mm Quantité suffisante de tissus kératinisés En cas de défi cit au niveau du site implantaire, un aménagement préalable ou une technique avec lambeau sera nécessaire pour permettre un déplacement apical des tissus. 13

14 Études PRÉ-CHIRURGICALES Présence d infection La prudence doit être de rigueur. En effet, la cicatrisation doit être totale après un protocole de greffe, extraction ou curetage des foyers infectieux (curetage du reste du ligament parodontal, d une infection parodontale ou péri-apicale et du tissu de granulation). A réaliser antérieurement au traitement afi n d éviter la persistance d une infection résiduelle. Un traitement implantaire ne pourra être amorcé avant l assainissement complet de tous les foyers infectieux du patient. Les sites infectés (actifs) constituent une contreindication à la mise en charge immédiate (De Kok 2006). Potentiel de cicatrisation La cicatrisation est conditionnée par certains facteurs tel que : Ostéoporose Désordres phosphocalciques Diabète Hyperparathyroïdie Patients ayant subi une radiothérapie Atteinte du système immunitaire Patients fumant plus de dix cigarettes par jour Chez ces patients, la qualité de l os et /ou de cicatrisation est médiocre ATM, ouverture buccale et occlusion La mise en place d implants, en particulier au niveau postérieur, nécessite une ouverture buccale suffi sante et adaptée à l instrumentation chirurgicale, soit une ouverture de 4 à 6 cm. Certaine pathologies de l ATM limitent l ouverture buccale et peuvent contre-indiquer la mise en place d implant. A ce titre, le trajet des condyles, ainsi que les mouvements d ouverture et de fermeture de la bouche, sont à analyser. L examen clinique doit aussi déterminer la présence ou non d anomalies occlusales ou d habitudes parafonctionnelles, telles que le bruxisme ou l occlusion croisée. Si tel est le cas, un traitement doit être inclus dans le plan de traitement global. La réversibilité de la pathologie est à déterminer avant la mise en place d implants. 14

15 Élaboration DU GUIDE RADIOLOGIQUE Le guide d imagerie est indispensable lorsque l implantologie assistée par ordinateur (IAO) est utilisée pour procéder à la pose guidée des implants. En effet, il permet de matérialiser l épaisseur des tissus mous, l espace édenté et/ou les dents, et va nous informer sur l axe d émergence idéal des implants. Deux situations sont possibles : Édentement complet La préparation du guide d imagerie peut être effectué avec la prothèse amovible existante, il est donc nécessaire de vérifi er la bonne adaptation de la prothèse initiale afi n de garantir une stabilité parfaite du guide chirurgical. Une clé occlusale amovible en résine sera réalisée pour assurer le bon calage de la prothèse lors de l examen scanner. Édentement unitaire ou partiel Le patient ne porte pas de prothèse amovible, deux possibilités : Demandez à votre laboratoire de fabriquer un guide radiologique. Dans ce cas, si le patient porte une restauration avec des matériaux métalliques au maxillaire antagoniste, le risque d artefacts (signaux parasites) est augmenté. Pour diminuer ce risque, il est demandé au patient partiellement édenté d effectuer la radiographie en position bouche entrouverte. En contre partie, la mise en place du guide radiologique doit être assurée. Cela peut être obtenu par une adaptation étroite contre les dents restantes, l usage d un simple mordu sur rouleaux salivaires est suggéré par certains mais le risque de basculement ne peut être totalement exclu, des clés occlusales sont préférables. Des modèles en plâtre des arcades du patient sont élaborés et scannés ; dans ce cas la superposition du modèle en plâtre sur le massif osseux du même patient s effectue grâce à l alignement des dents restantes sur le logiciel teknika3d. La précision de cette solution est moins bonne. Le modèle doit être intact. Des modèles réparés, des modèles avec des dents ou des zones de muqueuse fracturées, des modèles avec des bulles d air dans les dents ou la muqueuse ainsi que des modèles avec des gravures réalisées en laboratoire sont inutilisables. Retirez du modèle les pièces de fi xation à l articulateur. Assurez-vous que le modèle en plâtre est muni d un socle afi n de limiter les risques de fracture lors du transport ou des manipulations. Dimensions : utilisez un modèle en plâtre de la mâchoire intégrale. Le modèle doit être suffi samment grand, aucun implant n étant planifi é hors du modèle. Détails précis : toutes les dents doivent être présentes sur le modèle en plâtre. Ne supprimez pas des dents qui seront extraites lors de la procédure chirurgicale. Marquez d une croix les dents qui seront extraites. Le modèle maxillaire doit comporter le palais complet ainsi que la tuberosité pour une bonne stabilité. Envoyez un modèle en plâtre récent - ne datant pas plus d un mois - afi n d éviter des problèmes d adaptation dus à l altération éventuelle des structures osseuses et de la position des dents. 15

16 Études PRÉ-CHIRURGICALES Conception du guide radiologique 6 à 8 orifi ces d environ de 1 à 1.5 mm de diamètre et de 1mm de profondeur au maximum sont réalisés au niveau de l extrados de la prothèse (ou duplicata de la prothèse amovible) puis remplis de matériau radioopaque (Gutta Percha par exemple). Ces repères n ont pas besoin d être alignés et sont repartis sur l ensemble de l extrados à différents niveaux, leur disposition ne répond à aucune règle précise. Cependant, dans le cas d édentement unitaire ou partiel, pour lesquels il existe des obturations métalliques, placer les points de référence à des emplacements autres que les obturations. Les repères radio opaques permettent la superposition des deux acquisitions, ce qui est indispensable pour l obtention d un guide chirurgical. Guide radiologique à partir de la prothèse Guide radiologique simple La prothèse amovible partielle est utilisée comme guide d imagerie. Elle est modifi ée par un recouvrement des dents restantes et munie de repères radio-opages. Sur maxilaire Sur mandibule Aspect technique Il est recommandé de réaliser plusieurs fenêtres aux endroits où le guide d imagerie s appuie sur les dents. Ces fenêtres permettent de visualiser directement la bonne insertion du guide d imagerie en bouche. De plus, elles seront reportées sur le guide chirurgical grâce à la précision du procédé stéréolithographique et permettront ainsi de contrôler la bonne assise du guide chirurgical pendant l intervention. 16

17 Examen TOMODENSITOMÉTRIQUE (scanner-cbct) Technique de double scannage Une fois que la transformation de la prothèse en guide radiologique est réalisée, un scanner du patient avec le guide en bouche est effectué. Puis le guide radiologique seul. L acquisition en imagerie chez euroteknika groupe est effectuée grâce à la technologie Cône Beam (Instrumentarium). Si, lors de la radiographie, le guide radiologique n est pas dans la position originelle prévue, les renseignements transmis au logiciel de planifi cation implantaire seront erronés et les implants seront placés en mauvaise position. Cette exigence de stabilité du guide radiologique est encore plus importante pour l édenté total car la prothèse doit être maintenue en parfaite occlusion. Procédure DU DOUBLE SCANNAGE SCAN 1 : un scan du patient avec la prothèse en bouche avec repères radiographiques Pour des résultats de balayage optimaux, veuillez observer ces remarques générales : - vérifi ez que le guide radiologique est positionné de façon nette et stable : il doit être ajusté sur le maxillaire ou la mandibule sans interstice, sûrement et de façon nette - balayez la mandibule avec une clé d occlusion (tampon...) - retirez du maxillaire ou de la mandibule opposée toute pièce métallique non fi xée (par exemple des prothèses amovibles) - les dents du maxillaire ou de la mandibule opposée ne doivent pas être en contact avec les marques du guide radiologique Alignement du plan d occlusion parallèlement aux coupes SCAN 2 : un scan de la prothèse - Vérifi ez que la prothèse est scannée dans une position similaire à celle du scan 1- Vérifi ez que la prothèse est supportée par un matériau hautement translucide Paramètre de numérisation Épaisseur de coupe Max. 1.0 mm Idéalement entre 0.3 et 0.6 mm 17

18 traitement DES IMAGES Importation du fichier DICOM Les fi chiers DICOM récupérés sont importés et convertis sur le logiciel teknika3d. Le logiciel teknika3d offre simultanément une vue panoramique, axiale, sagittale et une reconstitution 3D. Sur chacune des vue, il est possible d accéder à tous et à chacun des plans successivement empilés. Planification implantaire DU CAS (plan de traitement) avec le logiciel teknika3d Des pré-requis à la planifi cation vont vous permettre une exploitation maximale du volume osseux du patient, permettant ainsi un positionnement des implants de façon optimale. Avant de positionner le premier implant, il est important d identifi er et de visualiser les différents obstacles anatomiques. En effet, le chirurgien a la possibilité d effectuer un diagnostic osseux avant la planifi cation. Il peut observer la mandibule ou le maxillaire, identifi er et localiser les éléments anatomiques tels que le trou mentonnier, l éventuelle présence d une double émergence du nerf mentonnier, le trajet du canal dentaire à la mandibule ou le canal incisif antérieur au maxillaire, les fosses nasales ou le sinus maxillaire. Il peut également déterminer le degré de cicatrisation osseuse après extraction. Une planifi cation du traitement du patient est ensuite réalisée dans le programme de planifi cation chirurgicale du logiciel teknika3d. Cette planifi cation doit inclure la sélection des implants, de leurs longueurs, diamètres et emplacements adaptés. Le nombre d implants est un facteur essentiel pour le succès à long terme de la restauration implanto-portée. Une fois que le positionnement des implants est établi, et selon le cas à traiter, des clavettes d ancrage sont mises en place, elles sont parfois indispensable à la stabilité du guide chirurgical durant l intervention. Il est essentiel, entre autres, de vérifi er l absence d interférence entre les différents éléments mis en place (clavettes d ancrage et implants) ou entre ces éléments et les obstacles anatomiques (nerfs, sinus ) Une fois la planifi cation validée et sauvegardée, on passe à l étape suivante, qui consiste à créer et à visualiser le futur guide chirurgical. Le logiciel teknika3d permet de choisir un type parmi trois possibilités, chacun caractérisé par la base avec laquelle il entre en contact : dentaire, muqueux ou osseux. Seul le logiciel teknika3d offre la possibilité de créer, une fois la planifi cation validée, un guide chirurgical fabriqué dans notre centre de production à Sallanches (74 - France). En chirurgie guidée simplifi ée complète, seuls les implants euroteknika sont disponibles avec ce logiciel. 18

19 GUIDE DE CHIRURGIE 19

20 GUIDE DE CHIRURGIE Réalisation DU GUIDE Envoi du projet implantaire Une fois votre plan de traitement établi, envoyez-le à notre centre de production teknika3d. Lorsque le guide chirurgical est à appui dentaire, le modèle en plâtre est nécessairement envoyé avec le plan de traitement. Les dents étant indéformables, le guide chirurgical qui vient s encastrer dessus ne peut souffrir d approximation et doit être le plus précis possible. Lorsque l appui est muqueux, la technique de double scan ne nécessite pas de modèle en plâtre. Conception du guide chirurgical D éventuelles modifi cations peuvent être apportées par teknika3d en collaboration avec le praticien. Celuici approuve le plan de traitement par écrit. Le guide chirurgical est ensuite fabriqué selon le procédé de stéréolithographie dans notre centre de production à Sallanches (74 - France). C est une technique de prototypage rapide avec un taux de précision très élevé. Réception du guide chirurgical Entre le moment où la simulation est envoyée par internet, validée par notre équipe teknika3d et que le guide chirurgical est reçu, il s écoule environ 10 jours (voir tableau étapes de déroulement du traitement). Il est nécessaire d intégrer ce laps de temps dans le planning des interventions. Les praticiens habitués à traiter des patients exigeants en terme de délai de traitement ou dans l urgence devront prendre le temps de leur expliquer les avantages que la chirurgie guidée simplifi ée présente en matière d effi cacité, de précision ou de suites postopératoires réduites. Vérification de l adaptation de ce dernier en bouche Dés la réception, le guide chirurgical est à essayer en bouche afi n de s assurer de sa conformité. Il peut arriver que le guide ne soit pas bien adapté, qu il balance, il faut alors le refaire. La chirurgie risque donc d être remise à une date ultérieure si les délais sont trop courts. Intervention chirurgicale Pour plus de détails sur le protocole chirurgical, veuillez consulter les pages 28 à 32 (protocole opératoire pas à pas) 20

21 Information importantes CONCERNANT LE GUIDE CHIRURGICAL Le guide chirurgical sur mesure réalisé par stéréolythographie est aujourd hui ce que nous pourrions appeler le chaînon manquant des traitements implantaires classiques ainsi que pour les autres techniques en voie de développement (robotisation, navigateurs magnétiques ou infra-rouges de la position des forets). Process de production du guide Machine de fabrication Guide à la sortie de la machine Nettoyage du guide Guide après nettoyage Mise en place des inserts en titane 21

22 GUIDE DE CHIRURGIE Composition et condition de conservation du guide chirurgical Il est composé d un matériau (résine) sensible à la lumière (rayon ultra-violet), à la température et à l humidité ; à ce titre nous vous recommandons de : Conservez-le guide chirurgical avec un absorbant d humidité (ne jamais le retirer sous peine de voir sa stabilité dimensionnelle altérée), et gardez-le dans l emballage protecteur dans lequel il a été livré, jusqu à l intervention chirurgicale. Entreposez-le guide chirurgical dans un endroit sec à l abri de la lumière (en particulier la lumière solaire directe) à température ambiante (10-30 C). N exposez jamais le guide à des liquides (eau ou autre) pendant plus de 30 minutes car il existe un risque important de déformation. Désinfection du guide chirurgical Le guide chirurgical ne supporte pas la stérilisation à l autoclave, seule la désinfection est possible. Trempez-le dans de la chlorhexidine pendant 20 mn maximum, séchez-le rapidement sans utiliser de source de chaleur. Types de guides chirurgicaux euroteknika Le guide chirurgical est confectionné sur mesure pour chaque cas afi n que l adaptation soit optimale, et ce sans égard à ce qu il soit supporté par l os, la muqueuse ou les dents. Guide supporté par l os Guide supporté par la muqueuse Guide supporté par les dents 22

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX Recommendations cliniques Édentement partiel Édentement total Easy ModelGuide Recommandations cliniques ModelGuide est une méthode permettant de créer des guides chirurgicaux

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire Scanner intra-oral Lava C.O.S. L empreinte numérique au cabinet dentaire Bienvenue dans le futur 3M ESPE : l expertise de l empreinte Si 3M ESPE est l un des fournisseurs favoris des chirurgiens dentistes

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents.

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Technique opératoire Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Table des matières Introduction Système d ancrage osseux orthodontique

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant euroteknika, une solution globale pour l implantologie Dossier PATIENT Nom : Implantation Prénom : Empreinte Date de naissance : Adresse : Mise en charge Tél./Portable : Praticien responsable du suivi

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Mardi 24 janvier2012 au vendredi 27 janvier 2012 Informations générales Intervenants Dr

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards 1 Excellentes performances scientifiquement démontrées. Roxolid est un matériau unique

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES. Straumann Dental Implant System

INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES. Straumann Dental Implant System INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES Straumann Dental Implant System Straumann Dental Implant System L ITI (International Team for Implantology) est partenaire universitaire de l Institut

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

teknika FORMATIONS 2015 // 2016

teknika FORMATIONS 2015 // 2016 teknika FORMATIONS 2015 // 2016 CYCLES COMPLETS CYCLE COMPLET D'IMPLANTOLOGIE OBJECTIFS Délivrer l ensemble des bases et clés de réussite du traitement implantaire au travers d une formation très complète,

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE Session 2014 EPREUVE E2 EPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-EPREUVE E21 TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE ET DESSIN MORPHOLOGIQUE Durée : 5 heures Coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES

JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES teknika VENDREDI 28 MARS 2014 en direct à sallanches (74) Retransmission à paris et bordeaux Pr Jean-Luc VEYRUNE Dr Cédric HUARD Faculté de

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous.

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Technique chirurgicale Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Table des matières Indications et contre-indications 3 Implants 4 Instruments 4 Planification

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE : 6 vidéos» CCL363 Importante augmentation de volume osseux par double greffe d'apposition avec prélèvement ramique» CCL344

Plus en détail

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire.

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. Introduction T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. T.A.G dental est née de la volonté de la société T.A.G Medical Product, leader mondial, détenant plusieurs

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

FRANCAIS. Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.

FRANCAIS. Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom. GiANO - R14.1 - FR FRANCAIS Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.it Produit par : CEFLA S.C. - CEFLA DENTAL GROUP Via

Plus en détail

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire.

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. 16 avenue Alsace Lorraine 38000 Grenoble Tel : 04 76 46 61 28 E-mail : hbuatois@clinicimplant.fr Profil Né le 12 mai 1966 à Lyon. Exercice privé limité à l

Plus en détail

Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif

Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif Un système simple et évolutif Scanner Ceph - Temps d'exposition : minimum 4 sec - Mode HD Fonction de prévisualisation Décidez ainsi immédiatement

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT.

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT. VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT. itero distribution exclusive en Europe par La révolution numérique Un nouveau visage pour la dentisterie La technologie numérique assure dès le départ

Plus en détail

Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis. Manuel prothétique

Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis. Manuel prothétique Smarter Thinking. Simpler Design. Genesis Manuel prothétique Table des matières INTRODUCTION 2 Information sur la connexion 2 Identification des icônes 3 Diamètres des plate-formes 3 PLANIFICATION DU TRAITEMENT

Plus en détail

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules Training Center France Edito Nobel Biocare a franchi une nouvelle étape : un Centre de Formation, le Nobel Biocare Training Center France a ouvert

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents S M D Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents Préface Grâce à l amélioration constante du matériel implantaire et des procédures chirurgicales et prothétiques, les réhabilitations

Plus en détail

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un ARTICLE SPÉCIALISÉ : ELLE N A PLUS PEUR DE RIRE MARIA Saga Zirkonia - Des histoires du monde de «Zirkonzahn» 1 Luca Nelli Fig. 1 : Elle n a plus peur de rire Maria La première fois qu elle est venue au

Plus en détail

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE IMPLANTS & PROTHÈSES CAD / CAM CHIRURGIE MAXILLO FACIALE & ÉVÉNEMENTS Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES D INNOVATION CONTRAT DE SERVICES GARANTIE & ÉVÉNEMENTS PAYS FABRICANT FRANÇAIS ÉQUIPE

Plus en détail

par euroteknika D IMPLANTOLOGIE CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France

par euroteknika D IMPLANTOLOGIE CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL D IMPLANTOLOGIE par euroteknika Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France Pr Marc QUIRYNEN Dr Hadi ANTOUN Leuven - Belgique Dr Marc BERT Dr Philippe COLIN Montpellier

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE

Plus en détail

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques Dr. W. Jarrouche 1 - Dr. E. Daou 2 INTRODUCTION Les attachements apparus dès le début de ce siècle sont des dispositifs mécaniques

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

Dents et Résines. www.sid-dental.com

Dents et Résines. www.sid-dental.com www.sid-dental.com Pendant des siècles, les hommes ont tenté de substituer leurs dents manquantes par des matériaux les plus divers tels que l ivoire, l or et même le plâtre. Ce n est qu au début du 20ème

Plus en détail

Le nouveau visage. d un classique LA GAMME DE PRODUITS EXCEL EXCEL D EXCEL CEPH BASEX BASEX D

Le nouveau visage. d un classique LA GAMME DE PRODUITS EXCEL EXCEL D EXCEL CEPH BASEX BASEX D Le nouveau visage d un classique LA GAMME DE PRODUITS EXCEL EXCEL D EXCEL CEPH BASEX BASEX D Les unites dentaires p SOREDEX est un des premiers producteurs d équipement pour imagerie dentaire au monde.

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

Centre desoins Dentaires 1/5

Centre desoins Dentaires 1/5 2.1.3. PRESTATIONS CENTRE DE SOINS DENTAIRES 2.1.3.1. PRESTATIONS ODONTOLOGIQUES (decision 02/05/12) - tarif 2013 *à chaque fois qu'il y aura métal précieux et/ou usinage, cela sera facturé en supplément

Plus en détail

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Implants dentaires Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Introduction La réussite d une thérapeutique implantaire

Plus en détail

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1 Gamme I-Max Touch Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D Panoramique évolutif 3 en 1 3D Une nouvelle dimension pour un diagnostic complet I-MAX TOUCH 3D Evolutive, simple, rapide La panoramique réalise

Plus en détail

La CFAO (Conception et Fabrication. La CFAO indirecte. Spécial l CFAO. Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice

La CFAO (Conception et Fabrication. La CFAO indirecte. Spécial l CFAO. Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Spécial l CFAO La CFAO indirecte Maxime Hollender Attaché hospitalier Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Jean Richelme

Plus en détail

KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS

KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS Soins et nettoyage d implant Les implants peuvent résister toute une vie De nouvelles dents peuvent représenter une amélioration de

Plus en détail

IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN

IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN Christophe WIERZELEWSKI IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN Acte chirurgical complexe. Réalisé par le Docteur WIERZELEWSKI Évaluer le rapport coût/bénéfice/sécurité. INTRODUCTION A l heure actuelle, les

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Frais admissibles DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Les frais admissibles sont les frais raisonnablement engagés, recommandés par une ou un dentiste et justifiés par la pratique courante

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients FONDATION IMPLANTS SUISSE POSTE DE DOCUMENTATION c/o Secrétariat SSIO/SSOS Marktgasse 7 3011 Berne Téléphone +41 (0)31 311 94 84 Téléfax +41 (0)31 312 43 14 dok@fondationimplants.ch www.fondationimplants.ch

Plus en détail

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière L EsThéTiquE En implantologie sous la direction de anne BenHaMou Objectifs

Plus en détail

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016)

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) 1 er Séminaire : UE 1 : Les maladies parodontales : étiopathogénie, diagnostic et plan de traitement. UE 2 : La phase étiologique de la thérapeutique

Plus en détail

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO étude de cas _ L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO Auteur_ Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 Fig. 1_État initial. Fig. 2_Bridge Maryland prêt à la pose. Fig. 3_Extraction. Fig.

Plus en détail

Les avantages des techniques d accès. chirurgie implantaire sans lambeau intérêts de la robotique passive système robodent.

Les avantages des techniques d accès. chirurgie implantaire sans lambeau intérêts de la robotique passive système robodent. chirurgie implantaire sans lambeau intérêts de la robotique passive système robodent Serge ARMAND 1 PU-PH Olivier LEGAC 1 Attaché universitaire Jordi MIR 1 AHU Yves ALLARD 2 MCU-PH 1 UFR d Odontologie

Plus en détail

L imagerie dentaire 3 D.

L imagerie dentaire 3 D. L imagerie dentaire 3 D. Tomographie, tomodensitométrie, Scanner (Ct Scan), tomographie volumétrique à faisceau conique ou CBCT (Cone Beam Computerized Tomography) tous ce termes font appel à la reconstitution

Plus en détail

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS De véritables appareils tout en un Les appareils Planmeca ProMax 3D s et Planmeca ProMax 3D ont été conçus pour obtenir des informations complètes sur l

Plus en détail

Piliers en or sans engagement. Guide de restauration

Piliers en or sans engagement. Guide de restauration Piliers en or sans engagement Guide de restauration 86 Options de restauration avec les composants en or sans engagement Lespiliers en or sans engagement sont utilisés pour réaliser des restaurations sur

Plus en détail

Dossier Administratif du Patient

Dossier Administratif du Patient Handident Franche-Comté CHBM - service ORL (Docteur LEGER) Cadre réservé Handident FC N adhérent au réseau Handident FC 2, rue du Docteur Flamand 25209 MONTBELIARD Cedex Dossier Administratif du Patient

Plus en détail

Savoir Savoir-faire Savoir-être

Savoir Savoir-faire Savoir-être Savoir Savoir-faire Savoir-être Formation complète de chirurgie et prothèse implantaire anatomie et dissection pose d implants par tous les participants Accréditation CNFCO N 06752610-61/50 PAGE 4 Philosophie

Plus en détail

PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE!

PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE! PRÉCISION GARANTIE* FLEXIBILITÉ INCLUSE! SYSTÈME STRAUMANN CARES 7.0 * Pour le workflow validé uniquement. On entend par précision la correspondance d une restauration avec les données de conception fournies

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN IMPLANTOLOGISTES

CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN IMPLANTOLOGISTES CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN JEUNES ImplantologIe IMPLANTOLOGISTES de demain Jeunes ImplantologIstes congrès PARIS - JEUDI 31 JANVIER 2013 Jeudi 31 janvier 2013 de 9h à 18h ImplantologIe de

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET

Plus en détail

Situation Agent Schéma posologique*

Situation Agent Schéma posologique* Le besoin d une antibioprophylaxie pour la prévention d une endocardite infectieuse et d une infection hématogène à la suite d une arthroplastie doit être envisagé sur une base individuelle et en collaboration

Plus en détail

Convivial Polyvalent Rentable. Faisceau conique 3D et imagerie panoramique numérique combinés en un système unique.

Convivial Polyvalent Rentable. Faisceau conique 3D et imagerie panoramique numérique combinés en un système unique. Convivial Polyvalent Rentable Faisceau conique 3D et imagerie panoramique numérique combinés en un système unique. Un meilleur rapport qualité-prix SOREDEX fabrique des systèmes de radiographie de qualité

Plus en détail

Malgré les évolutions technologiques. Prothèse implantaire fixe scellée et vissée à l heure du numérique. Spécial IMPLANTOLOGIE. prothèse implantaire

Malgré les évolutions technologiques. Prothèse implantaire fixe scellée et vissée à l heure du numérique. Spécial IMPLANTOLOGIE. prothèse implantaire prothèse implantaire Dans le cadre d une réhabilitation orale implantaire, la finalité de notre traitement est la prothèse qui est placée sur les implants. Pour que cette prothèse soit fonctionnelle et

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

F O R M A T I O N S I M P L A N T O L O G I E

F O R M A T I O N S I M P L A N T O L O G I E NS O I T A M FOR D E N T A L Programme 2008 C A R E I G O L O IMPLANT B Y N A T U R E E www.anthogyr.com I n t r o d u c t i o n Basée à Sallanches au cœur des Alpes, entre les frontières italienne et

Plus en détail

Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités

Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités Implants et prothèses : questions, idées reçues et contrevérités Dr Pierre SABIN, Saint-Cloud L implantologie dentaire (ou intra-orale) et l implantologie maxillo-faciale (ou extra-orale) représentent

Plus en détail

Intérêts du logiciel SimPlant

Intérêts du logiciel SimPlant UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTÉ DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO-STOMATOLOGIE ANNEE 2006 N 19 IMPLANTOLOGIE ASSISTÉE PAR ORDINATEUR : Intérêts du logiciel SimPlant THESE POUR OBTENIR

Plus en détail

traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire

traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire ODONTOLOGIE : PROTHÈSE 335 traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire Rémi ESCLASSAN Maître de Conférences des Universités, Praticien Hospitalier, Ancien interne en Odontologie,

Plus en détail

Les implants zygomatiques

Les implants zygomatiques Bibliographie voir texte allemand, page 41 Pratique quotidienne et formation complémentaire Les implants zygomatiques Une alternative thérapeutique en cas d atrophie sévère du maxillaire? Présentation

Plus en détail

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale.

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Exécution en bloc opératoire de procédures planifiées en préopératoire Réduction

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

Service de Médecine Dentaire Spécialisée

Service de Médecine Dentaire Spécialisée Clinique Saint-Jean ASBL Service de Médecine Dentaire Spécialisée a santé au cœur de Bruxelles Clinique Saint-Jean Bienvenue Le service de médecine dentaire spécialisée de la clinique Saint-Jean vous souhaite

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le tourisme dentaire Des informations pratiques dont vous aurez besoin avant de partir vous faire soigner les dents en Hongrie E-BOOK GRATUIT 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Évitez-vous de sourire parce qu'il vous manque une ou plusieurs dents? À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué

Plus en détail

Veraviewepocs 3D. F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux. Thinking ahead. Focused on life.

Veraviewepocs 3D. F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux. Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3D F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3D R100 Une nouvelle dimension pour le radiodiagnostic Veraviewepocs 3D R100 est un système d

Plus en détail

ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE

ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE CS 9300 ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE Conçu pour de multiples applications cliniques, le système CS 9300 fournit des images panoramiques de très grande qualité, ainsi que des

Plus en détail