Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi"

Transcription

1 Gepi Gepi 3w 2w 2 * 1 2 * 1 3 Lésions infra osseuses 1. Lésion infra osseuses à 3 et 2 parois. Stratégie de traitement Catherine Mattout Rubrique Gepi Une meilleure compréhension des mécanismes de la cicatrisation parodontale a considérablement modifié le pronostic des dents atteintes de lésions osseuses profondes. Les objectifs du traitement sont d obtenir des poches de profondeur réduites, faciles à entretenir par reconstruction du système d attache en limitant la récession gingivale. Les études cliniques et histologiques ont prouvé que les greffes osseuses, les membranes et les facteurs de croissance avaient le potentiel d induire cette régénération parodontale [1, 13, 23]. Lésions et option thérapeutique Il faut avant de détailler ces différentes techniques, préciser le type de défaut osseux auxquels elles vont s appliquer. Elles ne s adresseront pas aux défauts supra osseux sur lesquels en raison des limites biologiques de la cicatrisation il est extrêmement difficile, voire impossible, de reconstruire le système d attache en direction verticale. Par contre, elles s appliqueront au traitement des lésions infra osseuses : cratères touchant 2 dents adjacentes ou lésion intra osseuse limitée à une dent. Ces lésions ont été anciennement classées en fonction du nombre de leurs parois résiduelles, une, deux ou trois (fig. 1). Mais en fait, leur anatomie est plus complexe avec 2 ou 3 parois dans la portion apicale et 1 ou 2 parois dans la portion superficielle. L INFORMATION DENTAIRE n octobre

2 Les résultats obtenus peuvent donc être de qualité, reproductibles et stables dans le temps Tous ces détails sont appréhendés après élévation du lambeau et débridement du défaut, l analyse radiographique et l examen clinique au sondage ne donnant pas suffisamment de précision. Un des intérêts de cette chirurgie reconstructrice peut résider dans le maintien d une esthétique acceptable par les patients. En effet, le traitement parodontal qu il soit chirurgical ou non chirurgical se traduit souvent par des récessions gingivales. Dans des cas de parodontite avancée la suppression des poches par les techniques de chirurgie résectrice (positionnement apical des lambeaux et recontourage osseux) ne peut pas être mise en œuvre pour des raisons esthétiques, la reconstruction du système d attache peut donc être une bonne option thérapeutique. Résultats et effets dans le temps Quelle que soit la technique chirurgicale choisie la littérature a prouvé que les résultats obtenus pouvaient être maintenus dans le temps. Gottlow et al (1992) [14] ont montré que des gains d attache supérieurs à 2 mm, obtenus par régénération tissulaire guidée, étaient stables pendant au moins 5 ans, si un régime de maintenance régulière était instauré. D autres études ont mises en évidence les effets à long terme des techniques de régénération parodontale à condition que soient contrôlés les 2 principaux facteurs de risque : les bactéries et le tabac [9]. Les résultats obtenus peuvent donc être de qualité, reproductibles et stables dans le temps, mais le pronostic est associé à une série de facteurs qui ont été identifiés lors de larges études cliniques [5, 34, 35, 36]. Ces facteurs sont essentiellement liés au patient, à la morphologie du défaut et à la technique chirurgicale. Une forte charge bactérienne et la persistance de germes pathogènes vont entraîner de mauvais résultats cliniques [34]. Mettre en place avec le patient un programme d arrêt de la consommation de tabac serait préférable avant de réaliser ces thérapeutiques chez le patient fumeur. En ce qui concerne la morphologie du défaut, plus sa profondeur est importante plus les améliorations cliniques seront notables. A l opposé, plus le défaut est large plus les gains d attache et d os seront réduits [34]. Préservation des tissus gingivaux Au début des années 80 le besoin s est fait sentir de modifier les techniques chirurgicales pour préserver les tissus gingivaux afin d obtenir une cicatrisation de 1 e intention par fermeture complète de l espace inter dentaire tout en maintenant un espace entre les parois des défauts et la gencive [33]. En effet, la perte des greffons et l exposition puis la contamination des membranes représentent la majorité des complications des techniques de reconstruction liées à une mauvaise gestion des lambeaux. C est pourquoi des techniques spécifiques de lambeau ont été proposées par les auteurs visant à préserver les tissus gingivaux inter dentaires. La première est appelée technique de préservation papillaire [33]. Elle a ensuite été modifiée pour offrir une meilleure protection aux membranes de la régénération tissulaire guidée [6]. Les auteurs notent alors un gain d attache supérieur à celui obtenu avec une technique de lambeau classique (5,3 mm versus 4,1 mm). Dans cette étude [6] 100 % des sites sont recouverts le jour de l intervention comportant la mise en place d une membrane Gore Tex renforcée par du titane, et 73 % le restent pendant les 6 semaines suivantes. Il s agit ici de décaler l incision de la gencive inter proximale sur les faces palatines ou linguales et de tracter ensuite ce petit pédicule gingival vers le lambeau vestibulaire. Lorsque l espace inter dentaire est étroit ce geste chirurgical est difficile, voire impossible. Les mêmes auteurs [37] proposent alors de simplifier la technique de préservation papillaire en réalisant une incision oblique de la papille sectionnée sous le point de contact en 2 portions égales tractées séparément avec le lambeau vestibulaire et lingual ou palatin. Dans cette nouvelle étude 100 % des papilles étroites ont été préservées sur des membranes, et maintenues dans 67 % des cas dans le temps pour un gain d attache de 4,9 mm [37]. Il est également recommandé de manipuler les lambeaux avec précaution d utiliser si possible des loupes de travail et des instruments de microchirurgie (10) L INFORMATION DENTAIRE n octobre 2008

3 Les différentes techniques Les greffes osseuses Historiquement ce fut la première technique de reconstruction parodontale que de placer de l os dans un défaut cureté pour stimuler la régénération (autogreffe, allogreffe ou xénogreffe). Cet os stimulerait la croissance osseuse et la formation d une nouvelle attache par ostéogénèse, ostéoconduction et ostéoinduction [2, 39]. L os autogène va se résorber progressivement et être remplacé par de l os viable. Prélevé dans différents secteurs de la bouche à l aide d une fraise boule il est récupéré sous forme de «coagulum» par un système de filtre branché sur l aspiration chirurgicale (O.C.T.* Osseous Coagulum Trap). Des études cliniques ont rapporté avec cette technique un comblement osseux de 3 à 3,5mm [12, 20], et des résultats en terme de gain d attache supérieurs à ceux obtenus par simple débridement. Une étude histologique a rapporté une néoformation osseuse et cémentaire 8 mois après une greffe d os autogène dans un défaut intra osseux [28]. Par contre, d autres observations rapportent une migration apicale de l épithélium sur la surface radiculaire précédemment exposée à la plaque bactérienne [24]. Les résultats issus d une méta analyse récente [38] indiquent qu il est possible d obtenir une régénération parodontale avec les greffes osseuses autogènes d origine intrabuccale mais pas de façon prévisible. Le cas clinique présenté maintenant est celui d un patient atteint d une parodontite de l adulte présentant au niveau d une incisive supérieure gauche une lésion intra osseuse profonde intéressant la face mésiale et palatine de la dent (fig. 2 et 3) Après une phase initiale classique le traitement chirurgical fut instauré et une greffe osseuse autogène - prélevée à la fraise boule sur les faces palatines - permit le comblement du défaut (fig. 4 et 5). Le lambeau fut recliné selon la technique de préservation papillaire (fig. 6 et 7). Les résultats cliniques et radiographiques à 5 ans montrent une diminution de profondeur de poche et un gain osseux (fig. 8, 9 et 10). * IPP Pharma et 3. Lésion infra osseuse profonde vestibulaire mésiale et palatine. 4. et 5. Comblement de la lésion par une greffe osseuse autogène d origine buccale. 6, 7. Technique de préservation papillaire. 8. Résultat clinique à 5 ans. 9. et 10. Aspect radiographique de la lésion avant son traitement et 5 ans plus tard L INFORMATION DENTAIRE n octobre 2008

4 Les allogreffes ont été largement utilisées pour combler les lésions intra osseuses. Les études rapportent des résultats très variables liés à une activité ostéo inductrice différente selon la préparation de l os (FDBA versus DFDBA) [29)]. De plus, le risque de transmission de virus n a pas pu être totalement écarté. Les xénogreffes sont essentiellement représentées par le Bio oss, os d origine bovine. Certaines études ont démontré des résultats supérieurs en terme de gain d attache et de diminution de profondeur de poche que ceux obtenus par le simple débridement [27]. Proposées par certains auteurs en complément des techniques de régénération tissulaire guidée, ces xénogreffes, n amènent pas d amélioration notable voire s opposeraient à la néofromation osseuse [25]. La régénération tissulaire guidée Après l engouement suscité par ce concept développé dans les années 80, et devant la difficulté de mener à bien la technique chirurgicale et le suivi des patients, reste-t-il en 2008 des indications pour la régénération tissulaire guidée? Isoler les parois d un défaut intra osseux d une cicatrisation trop rapide des tissus mous du lambeau, maintenir un espace entre les parois du défaut et le lambeau et laisser de ce fait la possibilité aux cellules issues de l espace desmodontal de repeupler la lésion, sans entraîner de réaction immunitaire. Voilà quelles sont les fonctions de ces membranes [13, 26]. Ce concept initialement basé sur l utilisation des membranes Gore Tex* non résorbables puis ensuite armées de titane pour un meilleur «effet de tente», a permis d obtenir d excellents résultats cliniques en terme de gain d attache pouvant aller jusqu à 4 mm [7, 25]. Ces résultats sont largement supérieurs à ceux obtenus par un simple lambeau de débridement : en moyenne 1,8 mm selon une récente revue de littérature [22]. Certaines études ont rapporté des gains osseux variant de 1 à 4 mm [4]. 13 Le cas clinique présenté maintenant est celui d un patient de 60 ans atteint de parodontite chronique qui présentait une lésion infra osseuse profonde sur une molaire mandibulaire (fig. 11 et 12). Une greffe osseuse d origine allogène (DFDBA) fut associée à la mise en place d une membrane Gore Tex inter proximale armée de titane (fig. 13 et 14). Le résultat clinique et histologique à 14 ans montre une diminution de la profondeur de poche et une belle reconstruction osseuse (fig. 15, 16 et 17). Une greffe gingivale a été réalisée après la technique de régénération Poche parodontale profonde (vue au miroir). 12. Lésion infra osseuse mésiale et vestibulaire 13. Comblement de la lésion par une greffe osseuse allogène 14. Mise en place d une membrane Gore Tex interproximale non résorbable armée de titane 15. Résultat clinique à 14 ans. 16 et 17. Aspect radiographique de la lésion avant son traitement et 14 ans plus tard L INFORMATION DENTAIRE n octobre

5 18 19 Les protéines de l émail C est le facteur de croissance aujourd hui commercialisé en France aux côtés d un autre facteur dérivé des plaquettes (PDGF) associé à un support de tricalcium phosphate commercialisé seulement aux Etats-Unis. Une autre alternative pour obtenir une régénération parodontale est d essayer de reproduire la séquence d événements se produisant pendant le développement embryonnaire de la dent. Les protéines de la matrice de l émail ont pour fonction principale de former les cristaux d hydroxyapatite de l émail. Mais elles peuvent aussi induire la formation de cément acellulaire [17]. En effet, la matrice protéinique de l émail sécrétée par les cellules épithéliales radiculaires de Hertwig au cours du développement du bourgeon dentaire initie la formation du cément acellulaire, condition préalable indispensable au développement du desmodonte et de l os alvéolaire. L utilisation clinique de la matrice protéïnique de l émail (commercialisée sous le nom d Emdogain**) permet donc d imiter le processus original de développement des tissus parodontaux. L intérêt de ce produit dans le traitement des lésions intra osseuses repose sur des études histologiques des rapports de cas et des études cliniques randomisées [19]. Dans des lésions expérimentales créées chez le babouin [3], l application d Emdogain se traduit par une néoformation de cément de desmodonte et d os alvéolaire. Les auteurs opposent cette action à celle des facteurs de croissance et définissent ces protéines de l émail comme agent de prolifération et de différenciation. Il faut noter que les facteurs de croissance comme les B.M.P. (Bone Morpho Proteines) ne stimulent pas l attache cellulaire et que des phénomènes d ankylose ou de résorbtion radiculaire sont parfois associés à la néoformation osseuse [31] Lésion infra osseuses débridées avant l application de l Emdogain 19. Résultat clinique à 9 mois. 20 et 21. Aspect radiographique des lésions avant leur traitement et 9 mois plus tard. * WL Gore et Associates Inc Flagstaff AZ - ** Emdogain, Straumann Biologics Division 21 Dans une étude clinique portant sur 72 défauts intra osseux [16] la diminution de profondeur de poche est de 4,7 mm, le gain d attache de 4,2 mm et le gain osseux de 3,1 mm un an après l utilisation d Emdogain. Des résultats semblables sont rapportés par le même auteur à 5 ans [18]. Surpris par ce concept de régénération différent de celui des greffes foulées dans le défaut ou des membranes appliquées autour de la dent en maintenant un espace, certains auteurs ont proposé d associer cette technique que ce soit avec de l os autogène [15] ou avec une membrane non résorbable [32], avec un matériau de greffe synthétique [21] avec un verre bioactif [30]. Les résultats obtenus par ces techniques combinées ne sont pas supérieurs à ceux obtenus par la simple application des protéines de l émail. Par contre, la qualité des résultats est étroitement liée à la technique chirurgicale. Si les lambeaux sont manipulés délicatement, les incisions de décharge la plupart du temps évitées et les techniques de préservation papillaire utilisées pour obtenir une fermeture primaire, les résultats seront prévisibles et reproductibles [8, 10, 11] pour l utilisation d Emdogain, mais également les autres techniques de régénération. Dans le cas clinique présenté maintenant des lésions profondes d une parodontite agressive chez une patiente de 45 ans sont traitées chirurgicalement après une phase initiale habituelle. Un lambeau aux incisions intra sulculaires visant à préserver la totalité du tissu gingival de recouvrement permet un débridement complet des lésions intra osseuses (fig.18). Un gel d EDTA est appliqué sur les surfaces radiculaires pour éliminer la boue dentinaire puis rincé avant l application du gel Emdogain sur les surfaces dentaires et osseuses. Les lambeaux sont repositionnés et suturés. Les résultats cliniques et radiographiques à 9 mois montrent une diminution de la profondeur des poches et un léger gain osseux (fig. 19, 20 et 21) L INFORMATION DENTAIRE n octobre 2008

6 Conclusion Existe-t-il une stratégie pour traiter les lésions intra osseuses? L abord chirurgical est essentiel, tant dans la manipulation très attentive des lambeaux dans l utilisation de loupes et dans la préservation du tissu gingival inter dentaire recouvrant le défaut [11]. Le choix de la technique va ensuite dépendre de l anatomie du défaut et de la «performance» de chaque technique. Même si les résultats en terme de gain d attache avoisinent 4 mm pour les plus favorables après l utilisation de membrane non résorbable et d Emdogain, il semble que lorsque l anatomie du défaut est défavorable (défaut large avec peu de parois), la régénération tissulaire guidée donne les meilleurs résultats [11] Il n est pas inutile de préciser que l ensemble des résultats obtenus quelle que soit la technique utilisée ne peuvent être maintenus dans le temps que si un programme de maintenance régulier est mis en place. LECTURES CONSEILLÉes Bowers GM, Chadroff B, Carnevale R, Mellonig J, Corio R, Emerson J, Stevens M, Romberg E. Histologic evaluation of new attachment apparatus formation in humans. Par I Journal of Periodontology 1989 ; 60 : Brunsvold MA, Mellonig J. Bone graft and periodontal regeneration. Periodontology ; 1 : Cochran DL, King GN, Schoofield J, Velasquez-Plata D, Mellonig JT, Jones A. The effect of enamel matrix proteins on periodontal regeneration as determined by histological analyses. Journal of Periodontology 2003 ; 74 : Cortellini P, Piniprato G, Tonetti M. Periodontal regeneration of human infrabony defects. II. Re entry procedures and bone measures. Journal of Periodontology 1993 ; 64 : Cortellini P, Piniprato G, Tonetti M. Periodontal regeneration of human infrabony defects. V. Effet of oral hygiene on long term stability. Journal of Clinical Periodontology 1994 ; 21 : Cortellini P, Piniprato G, Tonetti M. The modified papilla preservation technique. A new surgical approach for interproximal regenerative procedures. Journal of Periodontology 1995 ; 66, Cortellini P, Tonetti MS, Lang NP, Suvan JE, Zucchelli G, Vangsted T, Silvestri M, Rossi R, Mc Clain P, Fonzar A, Dubravec D, Adriens P. The simplified papilla preservation flap in the regenerative treatment of deep intrabony defects : clinical outcomes and postoperative morbidity. Journal Periodontol 2001 ; 72, Evaluation réponses en ligne sur notre site 1. Les défauts supra osseux peuvent être traités avec succès par les techniques de régénération. V F 2. Le tabac n influence pas la qualité des résultats obtenus par les techniques de régénération. V F 3. Les techniques de préservation papillaire améliorent la qualité des résultats obtenus par des techniques de régénération. V F 4. Il est possible d obtenir une régénération parodontale avec les greffes osseuses autogènes mais pas de façon prévisible. V F 5. L Emdogain est le seul facteur de croissance commercialisé en France. V F Bibliographie intégrale de cet article sur : Auteur : Catherine Mattout GEPI 224, avenue du Prado Marseille 1962 L INFORMATION DENTAIRE n octobre 2008

Straumann Emdogain AVANT QU IL NE SOIT TROP TARD

Straumann Emdogain AVANT QU IL NE SOIT TROP TARD Straumann Emdogain AVANT QU IL NE SOIT TROP TARD PRÉSERVATION DES DENTS AVEC STRAUMANN EMDOGAIN Entre 5 et 15 % de la population souffre de parodontite sévère pouvant induire la perte de dents 1,2 Les

Plus en détail

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie

Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Université BADJI Mokhtar Département de chirurgie dentaire Service de parodontologie Faculté de Médecine Dr ZAGHEZ M. Polycopies de parodontologie Introduction : 1. Définitions 2. Objectifs 3. Classification

Plus en détail

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016)

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2015-2016) 1 er Séminaire : UE 1 : Les maladies parodontales : étiopathogénie, diagnostic et plan de traitement. UE 2 : La phase étiologique de la thérapeutique

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Implants dentaires Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Introduction La réussite d une thérapeutique implantaire

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Esthétique et complémentarité orthodontie-parodontie

Esthétique et complémentarité orthodontie-parodontie Georges RAeHLlN' Marie-Noëlle PRAT' Patrice BERGEYRONl Waddah SABOUNf Esthétique et complémentarité orthodontie-parodontie Rapport de cas 1- DrCD, Toulon 2- DrCD, spécialiste qualifié, orthopédie dento-f

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards 1 Excellentes performances scientifiquement démontrées. Roxolid est un matériau unique

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE : 41 vidéos» CCL347 La régénération parodontale» CCL333 Pose d'un implant en 14 en un temps chirugical avec greffe de conjonctif

Plus en détail

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING TECHNIQUES D AVENIR Jonathan LONDNER, Aurélie HAUTIER Centre Régional de Traitement des Grands Brûlés Service de chirurgie Plastique, Hôpital de la Conception, Marseille. DIAGNOSTIC DÉTERSION BOURGEONNEMENT

Plus en détail

L e M aga Z i n e p o U r c L i e n t s e t pa r t e n a i r es d e s t r au M a n n 2 2012 votre partenaire de ChOix

L e M aga Z i n e p o U r c L i e n t s e t pa r t e n a i r es d e s t r au M a n n 2 2012 votre partenaire de ChOix LE MAGAZine POUR CLients et partenaires de straumann 2 2012 votre partenaire de choix Print compensated Id-No. 1218748 www.bvdm-online.de Mentions légales STARGET LE MAGAZINE INTERNATIONAL POUR LES CLIENT(E)S

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé

Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé La précision de l horlogerie suisse au service du dentaire Certification ISO 9001 / ISO 13485 CE 1253 EMS KAVO SONOSOFT 1A

Plus en détail

teknika FORMATIONS 2015 // 2016

teknika FORMATIONS 2015 // 2016 teknika FORMATIONS 2015 // 2016 CYCLES COMPLETS CYCLE COMPLET D'IMPLANTOLOGIE OBJECTIFS Délivrer l ensemble des bases et clés de réussite du traitement implantaire au travers d une formation très complète,

Plus en détail

Réhabilitation implanto-prothétique et papille.

Réhabilitation implanto-prothétique et papille. Réhabilitation implanto-prothétique et papille. Diplôme Universitaire d Implantologie et d Esthétique Dentaire d Evry Docteur Gouët Emmanuel TJAN et coll. 1984 : 454 sujets étude sur le niveau du bord

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

AVANCÉE SUR LA RÉCESSION SÉLECTION DE CAS ESTHÉTIQUES UTILISANT STRAUMANN EMDOGAIN

AVANCÉE SUR LA RÉCESSION SÉLECTION DE CAS ESTHÉTIQUES UTILISANT STRAUMANN EMDOGAIN AVANCÉE SUR LA RÉCESSION SÉLECTION DE CAS ESTHÉTIQUES UTILISANT STRAUMANN EMDOGAIN SOMMAIRE EDITORIAL 2 INTRODUCTION 3 MEMBRES DU JURY 6 CAS 1 10 Dr Robert Carvalho da Silva, D.D.S., M.S., Ph.D. Dr Julio

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE

Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE Acte de Conférences Session INTER-DIPLÔMES UNIVERSITAIRES D IMPLANTOLOGIE Bordeaux Clermont-Ferrand Corte Paris V Strasbourg Toulouse Dans le cadre du 2 ème Congrès national DENTSPLY Implants, Paris, le

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

CAS CLINIQUES. Technologie

CAS CLINIQUES. Technologie CAS CLINIQUES Technologie 1 APPLICATIONS CLINIQUES DE LA TECHNOLOGIE B.LED F.L.A.G. TM for B.LED est un liquide fluorescent révélateur de plaque dentaire. Utilisé en avec la lumière bleue de la pièce à

Plus en détail

Quatre actes de chirurgie parodontale réalisés en direct devant un public de

Quatre actes de chirurgie parodontale réalisés en direct devant un public de LES REpLay de LA SOP 12 janvier 2012 Journée télévisée Quatre actes de chirurgie parodontale en direct Quatre actes de chirurgie parodontale réalisés en direct devant un public de plus de 700 chirurgiens

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Les prothèses gingivales sont généralement utilisées pour

Les prothèses gingivales sont généralement utilisées pour P R A T I Q U E C L I N I Q U E Les prothèses gingivales étude de cas Izchak Ba rz i l a y, DDS, Cert Prostho, MS Irene Ta m b l y n, RDT S o m m a i r e Le remplacement du tissu gingival fait souvent

Plus en détail

Codes dentaires, sujets à changements sans préavis.

Codes dentaires, sujets à changements sans préavis. Codes dentaires, sujets à changements sans préavis. PARTIE 1 DENTISTE GÉNÉRALISTE 00011 Exam. buccal pour les patients âgés de 3 ans et moins 01601 Examen général/diagnostic, chirurgie 01101 Examen complet/diagnostic,

Plus en détail

Juin 2011 SOMMAIRE BONNE LECTURE!!!

Juin 2011 SOMMAIRE BONNE LECTURE!!! News 5 Juin 2011 Il y a bientôt 1 an, Biotech International décidait de dépoussiérer son image et s offrait un relooking : nouveaux logos, nouvelles couleurs. L objectif était clair : l entreprise, en

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents.

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Technique opératoire Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Table des matières Introduction Système d ancrage osseux orthodontique

Plus en détail

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE DENTS ET SINUS MAXILLAIRE Introduction Il existe des pathologies sinusiennes d'origine dentaire et inversement. Les sinus n'existent pas chez l'enfant, ils ne se pneumatisent qu à partir du moment où les

Plus en détail

IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN

IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN Christophe WIERZELEWSKI IMPLANTATION ET COMBLEMENT SINUSIEN Acte chirurgical complexe. Réalisé par le Docteur WIERZELEWSKI Évaluer le rapport coût/bénéfice/sécurité. INTRODUCTION A l heure actuelle, les

Plus en détail

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Dr M.ZAGHEZ Polycopie de Parodontologie http://zaghez.net76.net/ 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements dentaires : diagnostics et traitements Il existe plusieurs complications post-opératoires secondaires aux extractions dentaires dont les principales sont les paresthésies, les infections, les saignements

Plus en détail

Monsieur L., âgé de 20 ans, consulte en urgence pour

Monsieur L., âgé de 20 ans, consulte en urgence pour Cabinet Laboratoire R e s t a u r a t i o n p ro t h é t i q u e d une canine maxillaire fracturée G. FOUGERAIS, chirurgien-dentiste J. LE PAN, prothésiste dentaire Comment évalue-t-on les conséquences

Plus en détail

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie Utilisation de la diode (810 nm) en orthodontie Auteurs_Dr Deepak Rai & Dr Gurkeerat Singh, Inde CAS 1 Fig. 1_Patient présentant un large diastème médian avec un frein épais. Fig. 2_Traitement orthodontique

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

pour des implants dentaires

pour des implants dentaires La meilleure raison pour des implants dentaires Régénération en douceur de l os maxillaire avec SonicWeld Rx Dental Il est un temps, où rien ne peut nous arriver Pendant ce temps, tout grandit et prospère.

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

La science derrière Sonicare AirFloss

La science derrière Sonicare AirFloss La science derrière Sonicare AirFloss Table des matières Enlèvement de la plaque 1 Réduction de la gingivite et élimination de la plaque 2-4 Maintien de saines habitudes de brossage 5 Sécurité 6 Préférence

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

Straumann et botiss : Plus qu un partenariat. Une synergie de forces.

Straumann et botiss : Plus qu un partenariat. Une synergie de forces. LE MAGAZINE INTERNATIONAL POUR LES CLIENTS ET PARTENAIRES STRAUMANN 2/2014 Straumann et botiss : Plus qu un partenariat. Une synergie de forces. Straumann Bone Level Tapered Implant Faire passer la stabilité

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

Carnet de suivi bucco-dentaire

Carnet de suivi bucco-dentaire Carnet de suivi bucco-dentaire Les dents sont des organes vivants, destinés à nous accompagner tout au long de notre vie. Ce document a été réalisé par la Mutualité Fonction Publique et la Confédération

Plus en détail

II.5. l inflammation protumorale

II.5. l inflammation protumorale II.5. l inflammation protumorale L une de ses missions est de favoriser la reconstruction des tissus lésés. Les macrophages sécrètent des : enzymes MMP Facteurs de croissance EGF Cet aspect de l inflammation

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients FONDATION IMPLANTS SUISSE POSTE DE DOCUMENTATION c/o Secrétariat SSIO/SSOS Marktgasse 7 3011 Berne Téléphone +41 (0)31 311 94 84 Téléfax +41 (0)31 312 43 14 dok@fondationimplants.ch www.fondationimplants.ch

Plus en détail

par euroteknika D IMPLANTOLOGIE CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France

par euroteknika D IMPLANTOLOGIE CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France CONGRÈS SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL D IMPLANTOLOGIE par euroteknika Du 11 au 13 Avril 2013 Chamonix Mont-Blanc - France Pr Marc QUIRYNEN Dr Hadi ANTOUN Leuven - Belgique Dr Marc BERT Dr Philippe COLIN Montpellier

Plus en détail

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Professeur Ibrahim Yakoub-Agha CHRU de LILLE (Illustration de J. Cloup, extraite du CD-Rom «greffe de Moelle» réalisé par la société K Noë) La moelle osseuse

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME COMPLET

Plus en détail

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire.

T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. Introduction T.A.G Dental est un nouvel acteur international majeur de l implantologie dentaire. T.A.G dental est née de la volonté de la société T.A.G Medical Product, leader mondial, détenant plusieurs

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES

JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES JOURNÉE DE CONFÉRENCES DES PROFESSEURS DE FACULTÉS FRANCAISES teknika VENDREDI 28 MARS 2014 en direct à sallanches (74) Retransmission à paris et bordeaux Pr Jean-Luc VEYRUNE Dr Cédric HUARD Faculté de

Plus en détail

POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique

POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique GAYE F., MBAYE M., KANE A. W., DIAGNE A., DIOP-THIAW F., SARR M. 1 - INTRODUCTION La restauration

Plus en détail

INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES. Straumann Dental Implant System

INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES. Straumann Dental Implant System INFORMATION DE BASE SUR LES PROCÉDURES CHIRURGICALES Straumann Dental Implant System Straumann Dental Implant System L ITI (International Team for Implantology) est partenaire universitaire de l Institut

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO étude de cas _ L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO Auteur_ Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 Fig. 1_État initial. Fig. 2_Bridge Maryland prêt à la pose. Fig. 3_Extraction. Fig.

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés - décembre 2009 - CARCINOMES BASOCELLULAIRES La chirurgie : traitement de référence et de 1 ère intention Classification clinique et histologique

Plus en détail

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire La santé bucco-dentaire au cabinet Santé OMS Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire Colloque MPr 14 septembre 2011 Dr J-P Carrel Division de stomatologie, chirurgie orale et radiologie dento-maxillo-faciale

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8.

PLAN. 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. LES DENTS PLAN 1. Description d une dent 2. Nombre de dents 3. Sortes de dents 4. Les caries 5. L hygiène dentaire 6. Lexique 7. Questionnaire 8. Bibliographie Voici tous les secrets pour garder de belles

Plus en détail

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale.

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Exécution en bloc opératoire de procédures planifiées en préopératoire Réduction

Plus en détail

Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies

Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies DIAPOSITIVE 1 Cette présentation fournit une vue d ensemble de l Office of Cellular, Tissue, and Gene Therapies (bureau des thérapies cellulaires,

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie Épidémiologie : TERMINOLOGIE Discipline qui étudie les différents facteurs intervenant dans l apparition des maladies ainsi que

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant

Dossier PATIENT. Notes. Relation Patient. Consentement éclairé Copie ordonnance Devis. Courrier correspondant euroteknika, une solution globale pour l implantologie Dossier PATIENT Nom : Implantation Prénom : Empreinte Date de naissance : Adresse : Mise en charge Tél./Portable : Praticien responsable du suivi

Plus en détail

LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT

LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT CHEF DE FILE EN BROSSESÀ DENTS CHEF DE FILE EN BROSSETTES INTERDENTAIRES CHEF DE FILE EN ÉDUCATION LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT Un savoir qui motive Un savoir-faire qui assure

Plus en détail

Liste nationale des codes de service de l ACHD

Liste nationale des codes de service de l ACHD Liste nationale des codes de service de l ACHD Préparée et publiée par L Association canadienne des hygiénistes dentaires Première édition 1998 Révisée 2012 La présente liste est destinée à l usage exclusif

Plus en détail

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents S M D Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents Préface Grâce à l amélioration constante du matériel implantaire et des procédures chirurgicales et prothétiques, les réhabilitations

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

Prestations. 1. Implantologie

Prestations. 1. Implantologie 1 Prestations 1. Implantologie 1.1. Remplacement de 5 différents systèmes d implantation adaptés aux exigences spécifiques des patients (implantation osseuse, esthétique, Risques médicaux généraux etc.)

Plus en détail

Malgré les évolutions technologiques. Prothèse implantaire fixe scellée et vissée à l heure du numérique. Spécial IMPLANTOLOGIE. prothèse implantaire

Malgré les évolutions technologiques. Prothèse implantaire fixe scellée et vissée à l heure du numérique. Spécial IMPLANTOLOGIE. prothèse implantaire prothèse implantaire Dans le cadre d une réhabilitation orale implantaire, la finalité de notre traitement est la prothèse qui est placée sur les implants. Pour que cette prothèse soit fonctionnelle et

Plus en détail

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations FACE A FACE Péroné vascularisé / Péroné non vascularisé Reconstruction après résection tumorale Dr NOURI / Dr BEN MAITIGUE SOTCOT Juin 2012 Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a

Plus en détail

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE IMPLANTS & PROTHÈSES CAD / CAM CHIRURGIE MAXILLO FACIALE & ÉVÉNEMENTS Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES D INNOVATION CONTRAT DE SERVICES GARANTIE & ÉVÉNEMENTS PAYS FABRICANT FRANÇAIS ÉQUIPE

Plus en détail

TUTORAT UE spé MCF CORRECTION Concours 2012-2013

TUTORAT UE spé MCF CORRECTION Concours 2012-2013 TUTORAT UE spé MCF CORRECTION Concours 2012-2013 réalisée par les tuteurs, non contrôlée par les professeurs de l'ue NON OFFICIELLE QCM n 1 : A, B, D, E L homéocode odontogénique regroupe 4 principaux

Plus en détail

Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux. Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY

Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux. Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY La problématique Tissu osseux : forte aptitude à se réparer MAIS Situations cliniques particulières

Plus en détail

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Etude rétrospective de 45 cas Didier MAINARD, Jérôme DILIGENT Service de Chirurgie Orthopédique,

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis V S Ausgleichskasse des Kantons Bern Caisse de compensation du canton de Berne www.akbern.ch Chutzenstrasse 10 3007 Bern Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic,

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE : 6 vidéos» CCL363 Importante augmentation de volume osseux par double greffe d'apposition avec prélèvement ramique» CCL344

Plus en détail

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Évitez-vous de sourire parce qu'il vous manque une ou plusieurs dents? À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué

Plus en détail

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy

FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX. Recommendations cliniques. Édentement partiel Édentement total Easy FABRICATION DE GUIDES CHIRURGICAUX Recommendations cliniques Édentement partiel Édentement total Easy ModelGuide Recommandations cliniques ModelGuide est une méthode permettant de créer des guides chirurgicaux

Plus en détail