Le xxi e siècle sera citytechs!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le xxi e siècle sera citytechs!"

Transcription

1 n 22 > Juillet/Août 2009 & d o s s i e r :????? Le magazine du groupe CCI de Lyon Le xxi e siècle sera citytechs! Actualité Le rail à grande vitesse, accélérateur d échanges Entreprises en action Sécurité informatique : point névralgique Tribune Olivier Torrès, enseignant chercheur

2

3 21 S O M M A I R E Patrick Gries - ADAGP dossier citytechs Actualité Livre blanc : le brevet comme levier de croissance... 6 Formation : l humain cultive ses ressources... 7 Eurexpo : un développement plus fort, plus régulier et plus durable... 8 Transport : le rail à grande vitesse comme accélérateur d échanges... 9 Aménagement : habitants concernés par le Scot Lyon Carex : fret, du tarmac aux rails Le modèle vert de Lyon-Saint Exupéry Economie : trois jours pour y voir plus clair Des tissus intelligents à toucher, sentir, voire écouter e-kiosk entreprises en action Lyon Shop & Design : cru 2009 détonant Villeurbanne : commerce à forte valeur ajoutée Lyon Commerce Leaders : le club d excellence est en marche Sécurité : l atout PME de Rhône-Alpes à Milipol Paris.. 23 c est pratique! > Sécurité informatique : point névralgique des entreprises Indicateurs économiques entrepreneur > Novocib : du projet innovant à l entreprise pérenne Système d information PME : compétitivité dopée.. 27 Fiche pays : la Russie agenda de la cci International > Objectif Maroc Industrie > Inscription Défi interentreprises Commerce > Ecole des marchés : nouvelle formule Formation > Etablir et optimiser son plan de formation. 31 repères Expogaz, vitrine internationale du savoir-faire gazier à 19 tribune Olivier Torrès : Notre société n est pas mature vis-à-vis de ses entrepreneurs Agir & entreprendre est publié par la CCI de Lyon Direction de la Communication Place de la Bourse Lyon cedex 02. Tél (0,12 ttc/mn) Directeur de la publication Guy Mathiolon Secrétaire générale de rédaction Valérie Salinas Comité de rédaction Bernard Guinet, Jean-Michel Coquard, Blandine Vignon, Valérie Charrière-Villien, Valérie Salinas, Nancy Furer Rédaction Agence de Presse NF2 Direction artistique, création et fabrication Tél Publicité Actions Média, Tél Impression Imprimerie Didier Mary Routage Mailing Process Crédit photos Jean- Jacques Raynal, CCI de Lyon Visuel de couverture DR ISSN Tirage exemplaires. juillet-août 2009 # Agir & entreprendre 3

4

5 é D I T O r i a l Taxe d apprentissage : l impôt dont je m acquitte avec plaisir... La seule intelligence qui augmente avec l âge, c est l expérience ; pourquoi, dès lors, se priver de ce potentiel d excellence dont nous disposons dans nos entreprises? En tant que chef d entreprise, la taxe d apprentissage est un impôt dont je m acquitte avec plaisir. Il m apparaît immédiatement utile, judicieusement employé et bénéfique à la société dans son ensemble. En tant que président de la CCI de Lyon, il recouvre l un des champs d action que je défends avec une énergie décuplée en ces temps perturbés : celui de la formation des hommes tout au long de leur vie. Le véritable enjeu du siècle! Partout où je me rends, en France comme à l étranger, on me parle de formation. Dans les pays en développement, une préoccupation grandit : celle de devoir former une proportion croissante de jeunes. Et dans nos pays industrialisés, on entrevoit avec une acuité renforcée que le développement économique se trouve de plus en plus pénalisé par le manque de Guy Mathiolon Président de la CCI de Lyon connaissance à tous les niveaux. Celle-ci doit d ailleurs s entendre sur un registre large : apprentissage du geste et du savoir technique, bien sûr, mais aussi apprentissage du comportement. Ce qui passe par une plus grande culture économique, par exemple. La seule intelligence qui augmente avec l âge, c est l expérience ; pourquoi, dès lors, se priver de ce potentiel d excellence dont nous disposons? Il y a dans toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d activité, un défi de la formation des collaborateurs à relever. Je salue la mesure annoncée par le Gouvernement visant à la suppression totale des charges pour tout nouvel apprenti embauché et à la revalorisation des aides sur les contrats de professionnalisation. Je suis solidaire, également, de l action engagée par Jean-François Bernardin, président de l Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d Industrie, pour mobiliser davantage les PME-PMI sur l apprentissage et créer places supplémentaires dans les entreprises. Quant aux seniors, ils représentent un gisement de savoir-faire sur lequel nous devrions capitaliser. Je me réjouis donc tout particulièrement de l annonce faite par Laurent Wauquiez, le secrétaire d Etat chargé de l Emploi, de dupliquer dans toutes les CCI notre dispositif Capital Seniors. La CCI de Lyon, au travers de CCI formation, est à la disposition des entreprises et des branches professionnelles pour les aider à bâtir un programme de formation sur mesure. Nous sommes très fiers, aussi, de l évolution d EM Lyon, 8 e école de management en Europe, parfaitement ancrée dans son territoire et précurseur en matière de diffusion d esprit entrepreneurial. Dès la rentrée, nous accueillerons le Salon de la formation continue au Palais du Commerce, les 9 et 10 octobre. Et tâcherons d accompagner au plus près les PME- PMI dans leur compréhension et leur intégration des mesures inhérentes à la réforme de la formation professionnelle. juillet-août 2009 # Agir & entreprendre 5

6 a c t u a l i t é LIVRE BLANC Le brevet comme levier de croissance Passer du brevet défensif au brevet offensif, cette proposition du Livre blanc pour une nouvelle ambition industrielle dans la région urbaine de Lyon se concrétise au travers du programme Intelligence brevets. E n 2007, brevets de propriétés industrielles ont été déposés à l Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) en Rhône-Alpes. Mais contrairement à leurs homolo- Yves Monneret, p-dg de Sorhea. gues anglo-saxonnes ou asiatiques, les entreprises rhônalpines se servent assez peu de ces titres comme d une arme commerciale génératrice de chiffre d affaires et de partenariats industriels. Dans son Livre blanc pour une nouvelle ambition industrielle dans la région urbaine de Lyon, la CCI incite les PME à changer d état d esprit et à passer du brevet défensif au brevet offensif. Enjeu pour les chefs d entreprise : développer une stratégie de valorisation des brevets. La CCI a ainsi lancé, fin 2008, un programme d accompagnement intitulé Intelligence brevets destiné à aider les entrepreneurs à commercialiser leurs titres de propriété pour dynamiser leur activité. La CCI a effectué pour nous une veille technologique sur les dépôts de brevets intellectuels et industriels, nécessaire pour mieux connaître notre environnement concurrentiel, témoigne Yves Monneret, p-dg de Sorhea, une société spécialisée dans la conception et la fabrication de matériel pour la protection de sites sensibles par barrières infrarouge et hyperfréquence. Après nous avoir restitué et analysé ses recherches, la CCI nous a également transmis sa méthode de travail. À partir de là, nous avons contacté les entreprises développant une technologie proche de la nôtre sur un marché différent dans l optique de nouer un partenariat de cession de licence. La réussite de cette mutation d état d esprit suppose une évolution de la capacité des dirigeants à mettre en œuvre des stratégies commerciales et d innovation ; auquel cas elle s avère payante dans de nombreux cas (0,12 ttc/mn) Le Livre blanc est téléchargeable en rubrique Economie & territoires. Chaque numéro d Agir & entreprendre sera l occasion de passer à la loupe l une de ses propositions en faveur du renouveau de l industrie. Commissaire à la réindustrialisation A la demande de l Etat, neuf commissaires à la réindustrialisation ont été nommés en France dans l objectif d agir dans les bassins industriels particulièrement affectés par la crise. Pour Rhône-Alpes, il s agit de Gérard Cascino, dont la mission première sera de prendre en compte les besoins et attentes de la région de l Arve. Ces commissaires bénéficieront de moyens importants au service des PME-PMI. Gérard Cascino occupait précédemment les fonctions de directeur régional du travail, de l emploi et de la formation professionnelle en Provence-Alpes- Côte d Azur. Le dimanche n est pas traditionnellement un jour dédié à la consommation Entre 8 et 10 ouvertures dominicales par an me semblent donc suffisantes. Mais je me bats pour que les enseignes de la Presqu île soient ouvertes entre midi et deux, la semaine. Bruno Tarlier, vice-président de la CCI de Lyon, délégué au commerce. publications Trois nouveaux Pack Info Eco La CCI publie trois nouveaux Pack Info Eco consacrés aux organisateurs de mariage, aux centres de bronzage et aux conciergeries d entreprise. Disponibles sur demande, ces documents électroniques recensent des études économiques, des informations issues de la presse professionnelle, des listes de sites Internet et d adresses d organisme afin de faire un état des lieux de ces marchés et de mieux les comprendre (0,12 ttc/mn) Conjonctura La CRCI Rhône-Alpes édite tous les trimestres une note de conjoncture, baptisée Conjonctura, affichant les grandes tendances de l économie régionale. Une nouvelle note est parue en juin. Plusieurs secteurs y sont détaillés au moyen d indicateurs économiques clés. Inscription en ligne pour être destinataire de la mise à jour et abonnement à l édition complète de Conjonctura, en version papier, sur le site Internet de la CRCI. nomination Bernard Sinou endosse, depuis le 2 juin dernier, l habit de Directeur général adjoint de la CCI, avant de succéder à Yves Guyon au poste de Directeur général au 1 er septembre. Sur son bureau, récompense Prix de l Esprit d entreprendre Le prix de l Esprit d entreprendre, organisé par le magazine Acteurs de l économie le 8 juin à la CCI, a récompensé neuf entrepreneurs, dont Robert Clergerie, fondateur de Chaussures Clergerie, Grand prix Acteurs de l économie. Mario Normand, fondateur de l association Entrepreneurs, s est vu remettre le prix de l action entrepreneuriale et Isabelle Fieux, celui du salarié-entrepreneur pour son implication au sein d Algorev. Le prix spécial du jury a été décerné à Christophe Cizeron l un des instigateurs du plan stratégique Grand Lyon l'esprit d Entreprise. C entre Contacts C lients La question du mois Q J ai un projet innovant, quelles sont les opportunités de financement offertes par les programmes européens? R Les programmes européens financent des projets coopératifs, menés par des centres de recherche, des PME, des grandes entreprises, des universités et des administrations publiques. Le 7 e Programme-Cadre de Recherche et de Développement technologique (PCRD) finance des projets menés au niveau européen par des entreprises à forte dimension technologique, tandis que d autres programmes peuvent soutenir des projets moins poussés en termes de R&D mais innovants (Eco Innovation, Eureka, ). Quant aux entreprises porteuses de projets collaboratifs en Rhône-Alpes, elles peuvent bénéficier de l appui du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). La CCI conseille et oriente les entrepreneurs dans le cadre de Entreprise Europe Network, réseau européen de soutien aux entreprises mis en place par la Commission européenne en février (0,12 ttc/mn) deux chantiers prioritaires : optimiser l organisation et la gestion des talents, nombreux et diversifiés, de la CCI et restaurer une collaboration étroite avec l ensemble des grands acteurs économiques et politiques du territoire. erick saillet 6 Agir & entreprendre # juillet-août 2009

7 a c t u a l i t é FORMATION L humain cultive ses ressources La formation continue tient son premier salon lyonnais à l automne. Nouvelle réglementation et phénomènes conjoncturels en font un secteur en pleine ébullition et évolution. 44 % des salariés déclarent avoir suivi une ou plusieurs formations au cours des 12 derniers mois organismes de formation continue recensés dans le Rhône, soit 41 % des structures rhônalpines contrats de professionnalisation signés dans le Rhône en 2007, soit 36,9 % du total régional. Après une décennie fructueuse sur Paris puis sur Lille, le Salon de la formation continue prend ses quartiers au Palais du Commerce, les 9 et 10 octobre. Elaboré en partenariat avec le groupe L Etudiant et la CCI, cet événement rassemblera une cinquantaine d exposants : CCI formation, organismes de formation privés et publics, départements Formation continue d écoles et d universités, centres de bilan, financeurs et collectivités Si les salariés, demandeurs d emploi et jeunes en fin de cursus sont les premiers intéressés, les organisateurs souhaitent mobiliser les services RH des entreprises, prescripteurs majeurs. L approche à la fois collective (savoir utiliser les contraintes législatives pour valoriser les compétences) et individuelle (trouver des réponses constructives auprès des bons interlocuteurs) est étayée par huit conférences et quatre ateliers. Il faut dire que l allongement de la durée de la vie professionnelle, le cadre légal et la conjoncture actuelle concourent à pousser le monde du travail à (re)considérer la formation continue avec attention. Depuis l accord de 2003 sur l accès des salariés à la formation tout au long de la vie, nous avons constaté le développement progressif et significatif de dispositifs relatifs à l information et à l orientation, expose Serge Geri, directeur d Agefos PME Rhône-Alpes, un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) interprofessionnel et de branches. L entretien professionnel est par exemple mis en œuvre de plus en plus fréquemment dans les entreprises en général, et dans les PME en particulier. Dernière avancée, l Accord National Interprofessionnel (ANI) de janvier sur le développement de la formation tout au long de la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnels devrait donner lieu à un texte de loi cet été. Cette réforme vise notamment à permettre à tous de bénéficier des différents dispositifs de notre système de formation, poursuit Serge Geri. A ce titre, elle ambitionne de décloisonner les publics au regard des dispositifs, à améliorer et simplifier l offre de formation professionnelle en diminuant le nombre des organismes paritaires collecteurs agréés et à exiger que ceux-ci assurent un véritable conseil de proximité aux entreprises. Pour les salariés, ces mesures signifient plus de sécurisation des parcours et un accès large à la formation, en particulier Management opérationnel Active en matière de formation des cadres et dirigeants, EM Lyon Executive Education ouvre en septembre son Programme Général de Management Opérationnel (PGMO), un dispositif destiné à tout professionnel souhaitant grandir dans son métier. L objectif de ces 35 jours en alternance répartis sur un an est de mieux comprendre les préoccupations des différents acteurs de son entreprise et de porter un regard neuf sur son action. les personnes fragilisées, qui aujourd hui moins que les autres, peuvent, savent ou acceptent d y recourir. La formation professionnelle est aujourd hui un véritable outil au service de la gestion des ressources humaines : Les mentalités changent d autant plus rapidement au sein des PME qui manifestent un intérêt grandissant pour la formation de leurs collaborateurs. Les salariés sont encouragés à agir afin d être plus à l aise et plus efficaces dans leur travail et à acquérir les compétences pour se maintenir à niveau (0,12 ttc/mn) (toute l offre nationale) Le Droit Individuel à la Formation a mis du temps à démarrer mais il est aujourd hui en plein essor. Nous en avons financé en 2008 contre en Serge Geri, directeur d Agefos PME Rhône-Alpes. juillet-août 2009 # Agir & entreprendre 7

8 a c t u a l i t é EUREXPO Un développement plus fort, plus régulier et plus durable L a nouvelle politique de développement engagée par Eurexpo il y a 18 mois porte ses fruits. A travers plus de 110 manifestations (dont Pollutec, Piscine, Equita ou la Foire de Lyon), Eurexpo a accueilli 1,2 million de visiteurs en 2008 et près de exposants (dont 18 % internationaux). Son chiffre d affaires s est établi à près de 22 millions d euros, en hausse de 5 % par rapport à 2006, dont 90 % sur l activité salons et 10 % sur les événements corporate. Cette année, dans un contexte économique difficile, l activité salon résiste plutôt bien avec des secteurs en forte progression (Sirha, Salon de la construction durable ), des secteurs qui se maintiennent et des secteurs plus touchés par la crise, comme celui des transports. Eurexpo poursuit donc sa stratégie de conquête : trois nouveaux salons en 2009 et déjà deux nouveaux événements pour 2010 (salon du Golf et Energies Froid). Le 1 er juillet prochain débutera en outre la construction d un nouveau hall de m² et d un nouvel accueil de m², pour satisfaire toujours plus de visiteurs et d exposants ces prochaines années. Campus Création 2009 Yves Minssieux, vice-président de la CCI, a ouvert la 6 e édition de Campus Création le 14 mai au Palais du Commerce. Organisé par l association Vouloir Entreprendre, ce concours prône l innovation et la créativité en proposant à des étudiants issus des grandes écoles et universités de présenter des projets de création d activité. Une quarantaine d équipes composées de six étudiants a planché cette année sur le thème Confort humain et confort urbain. Christophe Gruy, vice-président de la CCI, a remis le prix Perspective de développement au binôme CPE Lyon / lycée La Martinière pour leur projet Winwash, un robot destiné au nettoyage des vitres. lionel montagnier en bref Un label de la diversité Initiée il y a deux ans par la Préfecture avec l appui de la CCI, l opération Motivés par l emploi en faveur de la diversité sociale dans les entreprises tire un premier bilan positif avec le recrutement de jeunes, issus notamment des quartiers sensibles, et de 144 seniors. Le Label de la diversité, élaboré le 17 décembre 2008 par les acteurs du monde économique et les partenaires sociaux, vient renforcer les efforts déjà déployés dans ce sens. Les entreprises intéressées par l obtention de ce label, délivré pour une durée intermédiaire de 18 mois, doivent adresser leur candidature auprès de l Afnor Certification. Thierry Geoffroy Oullins : l antenne déménage Dès le 2 juillet, l antenne CCI accueillera ses visiteurs au cœur de l espace économique de la Saulaie, au Centre d affaires JDS Center, 12 avenue des Saules, à Oullins. Les jours et horaires d accueil sont les lundis de 14h à 17h, les mardis et jeudis de 9h à 12h et de 14h à 17h. Au-delà de ces permanences, des rendez-vous personnalisés peuvent être programmés (0,12 ttc/mn) Trait d Union Prépa évolue Lancé à la rentrée 2008 par EM Lyon, l ENS et l ENS LSH, le programme Trait d Union Prépa évolue en septembre Ce tutorat hebdomadaire et individualisé proposé aux élèves issus de milieux défavorisés admis en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) va s accompagner d un parrainage par un chef d entreprise, ce coaching offrant à l élève une réelle mise en relation avec le monde de l entreprise. De plus, un focus sur la préparation aux concours, aux oraux et sur la recherche de financement sera effectué en deuxième année de classe préparatoire. Trait d Union Prépa fait suite au programme Trait d Union Multicampus Multiquartiers (TUMM) - un tutorat assuré par des étudiants auprès de lycéens de ZEP pour les aider à envisager l accès aux CPGE. Nicole Cardoso AUDIENCE Agir & entreprendre vu par ses lecteurs Réalisée par la société Aviso auprès de 402 chefs d entreprise du territoire, l étude d audience du magazine Agir & entreprendre a livré ses résultats. Passés au crible : le choix et le contenu des informations, les qualités rédactionnelles et la présentation générale. Avec un niveau de satisfaction global de 81,3 %, le magazine est lu attentivement par 69 % des personnes interrogées (61,3 % à chaque parution de manière systématique). 85,3 % trouvent sa présentation attractive et 77,1 % jugent ses informations intéressantes, tandis que 63,6 % le considèrent comme complémentaire des magazines économiques locaux. Score remarquable : 83,1 % des sondés plébiscitent le format papier contre seulement 12,3 % en faveur d une diffusion électronique. 8 Agir & entreprendre # juillet-août 2009

9 a c t u a l i t é L'ouverture d'une ligne GV est prévue vers l arc méditerranéen, entre Barcelone et Genève. Nous voulons intégrer la grande vitesse ferroviaire dans la logique de développement économique global pour que Lyon et sa région urbaine figurent parmi les 15 premières métropoles européennes en tant que hub GV sud-européen. Didier Charbonnel, président de la commission Aménagement du territoire de la CCI. TRANSPORT Le rail à grande vitesse comme accélérateur d échanges Le Schéma des infrastructures ferroviaires à grande vitesse contient 30 propositions visant à placer 30 millions d habitants à moins de deux heures de Lyon. Avec 253 habitants/km 2, la métropole affiche une densité modeste par rapport aux autres villes européennes, notamment Milan (450 habitants/km 2 ), Berlin (600 habitants/km 2 ), Barcelone (600 habitants/km 2 ) et Manchester (1 000 habitants/km 2 ). Dans un contexte économique très concurrentiel, la métropole lyonnaise doit palier sa faible densité (253 habitants par km 2 contre 400 à 600 pour les principales villes européennes) en jouant sur la rapidité des déplacements internes et externes et l intermodalité. Dans ce contexte, les connexions rapides en moins de deux heures sont essentielles au développement de fonctions métropolitaines et aux ambitions lyonnaises visant à gagner des parts de marché, à renforcer la présence de sièges sociaux et les coopérations avec les autres métropoles internationales. Objectif : rapprocher tous ceux qui, à Lyon, créent, innovent, produisent et étudient des 500 millions d habitants de l Union européenne. La CCI de Lyon et la CRCI Rhône-Alpes ont tracé une nouvelle géographie ferroviaire et économique dans un document baptisé Schéma des infrastructures ferroviaires à grande vitesse, sous-titré Lyon Rhône-Alpes 2030 : 30 propositions pour relier 30 millions d habitants en moins de deux heures. Cette réflexion entend renforcer le positionnement de Lyon comme hub passager et fret du réseau grande vitesse du sud de l Europe. L accent est mis sur un rééquilibrage en faveur du ferré. L axe Ouest-Est sera étoffé avec le tracé d une liaison grande vitesse entre Lyon et Budapest, via Turin. L amélioration de la fluidité des échanges ferroviaires avec cette zone de croissance favoriserait une relative spécialisation des territoires en concourant au maintien des capacités de production et des compétences croisées en France et en Rhône-Alpes. La CCI et la CRCI militent également pour le doublement de la ligne Lyon-Paris via Clermont- Ferrand et la construction de la ligne Lyon-Genève. Autre chaînon essentiel, le renforcement des échanges nord-sud. L axe Rhin-Rhône offrirait un itinéraire alternatif aux traversées entre l Autriche et l Italie mais aussi entre l Italie du Nord et la Suisse. Lyon côtoierait en moins de deux heures les villes industrielles françaises de l est, les grandes régions allemandes et le Bénélux, via le triangle ainsi formé par les lignes TGV Paris-Lyon-Strasbourg. Il est également prévu une ouverture vers l arc méditerranéen, entre Barcelone et Genève. Ce qui a été permis avec la LGV Méditerranée entre Paris-Lyon et Marseille sera demain possible avec la Catalogne grâce à la connexion grande vitesse à Barcelone. Pour autant, la métropolisation du territoire ne peut être performante qu à la condition d une interconnexion efficace et rapide entre les différentes villes de Rhône-Alpes. La CCI et la CRCI insistent donc sur la réalisation du contournement ferroviaire de l agglomération lyonnaise et de la raquette ferroviaire autour de l'aéroport Lyon- Saint Exupéry de manière à renforcer les liaisons TER à grande vitesse vers Saint-Etienne, le Nord-Isère, Grenoble et Genève. Cette proposition induit un transfert de trafic de la gare de la Part-Dieu à celle de Lyon-Saint Exupéry où seuls 5 % des trains transitent (0,12 ttc/mn) Le schéma des infrastructures ferroviaires GV est téléchargeable en rubrique Economie & territoires. juillet-août 2009 # Agir & entreprendre 9

10

11 a c t u a l i t é Nécessaire au développement de Bron : le lancement du Boulevard Urbain Est. Un vrai partenariat s est tissé entre les acteurs locaux pour définir le Scot. Chacun est animé de la même ambition : dessiner les contours d une agglomération dynamique. Guy Mathiolon, président de la CCI de Lyon. A M É N A G E M E N T habitants concernés par le Scot Plus qu une simple ambition inscrite sur le papier, le Scot est un véritable projet de territoire pour les vingt prochaines années. La CCI participe à son élaboration et fait entendre sa voix. Q Le Scot de l agglomération lyonnaise représente 72 communes, soit 730 km², habitants, ménages et emplois. uelles seront les conditions de vie des habitants du Grand Lyon, des communes voisines de l Est lyonnais, ainsi que de ceux du Val d Ozon à horizon 2030? À cette question, le Schéma de Cohérence Territoriale (Scot) de l agglomération lyonnaise devrait apporter, dès fin 2010, des réponses en matière d emploi, de logement, de transport, d équipement, d agriculture et de développement durable. Ce document de planification est un instrument de cohérence entre les politiques publiques. Il vise à définir l utilisation des sols pour les dix années à venir. Chargé de sa définition, le Syndicat mixte d Etudes et de Programmation de l Agglomération Lyonnaise (Sepal) fait appel tout au long de la démarche à l expertise des élus des communes concernées et des acteurs clés du territoire, au premier rang desquels la CCI. Cette dernière a effectué un important travail en amont dans la préparation du Document d Orientation Général (DOG) rassemblant les prescriptions réglementaires nécessaires à la mise en œuvre concrète du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD). Elle a apporté quatre contributions concernant le secteur de la Porte des Alpes, le devenir de l aéroport Lyon-Saint Exupéry, la réflexion sur l archipel de plateformes logistiques et la destinée de la molécules vallée. Des propositions issues du Schéma des centralités économiques, du Schéma des infrastructures ferroviaires à grande vitesse ou encore des travaux de l association Lyon Carex. Avant le vote définitif du DOG, la CCI poursuit sa collaboration avec le Sepal en donnant son avis à mi-parcours. D une manière générale, 80 à 90 % des propositions consulaires ont été reprises dans le texte, notamment la priorité affichée en faveur du développement économique. Le DOG notifie la création de grands sites économiques métropolitains sur le modèle des centralités économiques voulues par la CCI, synonymes d ancrage industriel important, mais aussi le renforcement des plateformes logistiques et l intégration de Vénissieux en tant que zone logistique essentielle aux besoins de l industrie et de bassins de consommation comme le port Edouard- Herriot. Le document prévoit aussi la mise en orbite d une nouvelle zone d activités de quelque 300 hectares à Saint- Pierre-de-Chandieu. Pour autant, tout ne satisfait pas la CCI, qui émet une série d observations, comme le non classement du pôle d enseignement d Ecully au rang international. Elle préconise également de rééquilibrer la desserte ferrée à grande vitesse entre les gares de la Part-Dieu et de Lyon-Saint Exupéry et de conforter le modèle des deux aéroports en assurant leurs recettes extra-aéronautiques et en autorisant plus largement l accueil de fonctions stratégiques complémentaires à l offre de la Part-Dieu. Enfin, la CCI soulève des points d alerte, des manquements en termes de transport. Elle déplore l absence de prescriptions favorables au lancement du chantier du Boulevard Urbain Est, pourtant nécessaire au développement de l aéroport Lyon-Bron et d Eurexpo (0,12 ttc/mn) juillet-août 2009 # Agir & entreprendre 11

12 a c t u a l i t é LYON CAREX Fret, du tarmac aux rails L association Lyon Carex entend transformer l aéroport Lyon-Saint Exupéry en un hub international multimodal, combinant fret et trafic passager. delta airlines A vec l extension des lignes ferroviaires à grande vitesse en Europe, les aéroports desservis par une gare TGV sont amenés à développer leur activité de fret express et cargo par train. Avec tonnes de fret traitées par an, dont tonnes par avion et tonnes par camion, Lyon-Saint Exupéry entend s imposer comme l un des principaux hubs du transport international multimodal. Créée en septembre 2008 à l initiative de partenaires publics et privés, l association Lyon Carex est chargée de mener à bien la création, à l horizon 2012, d une gare GV fret sur l aéroport. Ce projet permettra le en bref Lyon-New York, 1 an déjà! Le passage de quatre à cinq fréquences hebdomadaires, effectif depuis le 1 er juin au départ de New York, illustre le succès remporté par la ligne Lyon-New York depuis son ouverture le 18 juillet 2008 par Delta Air Lines en joint-venture avec Air France. Les deux compagnies aériennes s apprêtent d ailleurs à souffler la première bougie de la liaison transatlantique qui enregistrait, cet hiver, un taux de remplissage dépassant les 70 %. Malgré le contexte économique difficile, succès donc pour cette destination qui répond aussi bien aux attentes des passagers en liaison directe qu à celles des voyageurs en correspondance grâce au hub d Air France à Lyon-Saint Exupéry et à celui de Delta à New York, proposant chacun plus de 40 destinations. report du fret camionné et court courrier avionné vers le ferré et offrira une alternative avantageuse aux entreprises dont le fret ne transitait pas par la plateforme lyonnaise. Il devrait permettre à terme le développement de PME sur le site et l augmentation de l attractivité de l aéroport grâce à la synergie des modes de transport. Pour l heure, Lyon Carex a lancé une étude concernant les marchandises susceptibles d être transportées via ce réseau. Connus dans les prochains jours, les résultats apporteront un éclairage sur les volumes traités, les clients potentiels et les produits concernés (0,12 ttc/mn) Distinction européenne pour Lyon-Bron Pour sa contribution au développement de l aviation d affaires en Europe, l aéroport Lyon-Bron a reçu, en mai dernier, l European Business Aviation Award 2009, trophée décerné par l association EBAA. Après le Best Airport Award remis à Lyon-Saint Exupéry en 2008, cette distinction récompense les actions engagées par la plateforme pour promouvoir l aviation d affaires, améliorer ses services et développer une vision à long terme. Troisième aéroport d affaires en France, Lyon-Bron a comptabilisé, en 2008, mouvements. Un trafic en progression de 0,1 % par rapport à 2007 ; les autres aéroports d affaires ont enregistré une baisse. AÉROPORT Le modèle vert de Lyon-Saint Exupéry Avec en toile de fond la réalisation d un bilan carbone en 2010, l aéroport Lyon-Saint Exupéry engage l ensemble de ses services dans une démarche de développement durable toujours plus responsable. Dans le cadre du renouvellement vert de sa flotte de véhicules d intervention, Lyon-Saint Exupéry réceptionnait, le 12 mai dernier, trois nouvelles voitures fonctionnant au gaz naturel. Parc composé désormais de quatre véhicules au gaz naturel, huit électriques et de modèles à essence rejetant 15 % de CO 2 en moins qu une voiture classique. Mais réduire cette action aux seuls véhicules ne rend pas compte de l effort déployé par l ensemble des services de l aéroport qui, depuis une dizaine d années, mène une politique volontariste en matière de développement durable. Un coup d accélérateur a été donné en mars 2008 avec l élaboration d un plan Grenelle propre au site et engageant un cahier des charges sur quatre ans. Premier objectif : réaliser en 2010 un bilan carbone - outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre - de l activité générale de l aéroport. Deux postes monsieur anti-gaspi ont été créés pour traquer le gaspillage énergétique, comme l utilisation abusive d éclairages ou les fortes déperditions de chaleur au niveau des trappes de désenfumage sur la toiture des terminaux. Quinze actions de bon sens, identifiées comme faciles à réaliser, ont déjà été mises en œuvre, représentant des économies d énergie, mais également financières non négligeables. Partie intégrante de la stratégie de l entreprise, ce Grenelle impacte également les achats. L idée est d inclure la dimension éco-responsable dans le cahier des charges de chaque commande. Ce comportement volontaire rejaillit sur les partenaires du site de l aéroport : de nouvelles constructions HQE, des parcs de location de voitures qui proposent désormais davantage de modèles hybrides et certains taxis qui investissent dans des véhicules moins polluants. Destination Casablanca Air Arabia Maroc, la nouvelle compagnie low cost marocaine, ouvre une ligne Lyon-Casablanca. Lancée le 14 mai, cette nouvelle liaison dessert Casablanca trois fois par semaine, avec un départ de Lyon tous les mardis, jeudis et samedis. Une nouvelle ligne qui participe au développement de l offre aérienne de l aéroport Lyon-Saint Exupéry (0,15 ttc/mn) air arabia maroc 12 Agir & entreprendre # juillet-août 2009

13 a c t u a l i t é Une newsletter pour les entreprises de l Est lyonnais, en ligne dès le mois de juillet. Cette nouvelle newsletter est destinée aux territoires de Chassieu et Corbas. Créée pour stimuler le développement territorial, elle présente les outils spécifiques pour dynamiser les entreprises et les commerces ainsi que les actions des associations. L abonnement est gratuit et la parution bimestrielle. Diffusée sur TLM, l émission Agir et Entreprendre avec la CCI de Lyon propose tous les quinze jours des reportages, des témoignages de dirigeants, des informations pratiques et un agenda des grands rendez-vous. Huit jours après sa première diffusion, le magazine est mis en ligne sur le site Internet de la CCI. Au sommaire de l'émission, diffusée le 1 er juillet : le concours Lyon Shop & Design. Le troisième volet de l édition annuelle de l Observatoire des usages des TIC traitant du e-commerce est téléchargeable sur le site de l Espace Numérique Entreprises (ENE). Cette enquête sur la vente en ligne a été menée auprès des sociétés industrielles et de commerce de gros du Rhône, dont 75% emploient moins de 10 salariés. Eden, le cluster Défense et Sûreté créé à l initiative de la CCI en novembre 2008, vient d inaugurer son site Internet. Un site qui met en avant l actualité des 28 PME rhônalpines membres d'eden et leur volonté de travailler ensemble au sein de ce cluster à vocation européenne. Novamag, le magazine des créateurs innovants, vient de mettre en ligne son blog. Etre plus réactif, toucher davantage le public et mettre en exergue la communauté Novacité, tels sont les objectifs de ce blog. ÉCONOMIE Trois jours pour y voir plus clair Après une première édition réussie, les Journées de l Economie reviennent à Lyon du 12 au 14 novembre prochains. L objectif est identique : répondre à la soif de connaissance du grand public en matière d'économie. Champ, une installation de Sandrine Pinc le. A la fois discipline au langage obscure et ensemble de mécanismes impactant la vie professionnelle et privée des Français, l économie est la grande inconnue la plus célèbre des temps qui courent. Selon un sondage réalisé fin 2008 par le ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, si 73 % des Français sont convaincus de l importance d avoir des connaissances en économie, autant considèrent que l information sur le sujet reste inaccessible et incompréhensible. Destinées à ce public désireux d y voir plus clair, les Journées de l Economie (Jéco) se sont tenues pour la première fois en France, à Lyon, en novembre Organisées par la Fondation Scientifique de Lyon et du Sud-Est, des conférences gratuites et ouvertes à tous étaient programmées dans différents sites de la ville, dont le Palais du Commerce, remportant un vif succès auprès des participants. Du 12 au 14 novembre prochains, des sommités de la question (économistes, journalistes, chefs d entreprise, experts de l administration ) reviennent pour une seconde édition : autour d une centaine de conférences, d expositions et de cafés-débats, l heure sera à la pédagogie des fondamentaux. En ligne de mire, L économie mondiale sous tension, selon les vœux formulés par le public à l issue de la première édition. Egalement, afin de faire vivre les Jéco toute l année, une série de conférences intitulée Les nocturnes de l économie ponctue Prochain rendez-vous, DR jeco 2008 le 6 octobre avec Michèle Debonneuil, inspectrice générale des Finances. Quant à ceux qui souhaiteraient visionner les débats de l édition 2008, des vidéos sont disponibles sur le site Internet des Jéco (0,12 ttc/mn) musée Des tissus intelligents à toucher, sentir, voire écouter! Pour sa 2 e édition, la Biennale de Création Textile Contemporaine du musée des Tissus s entiche de fibres techniques et tissus intelligents. U ne robe qui réagit à son environnement physique et sonore, des rubans qui se mettent à chanter lorsqu on les traverse entre les fils de trame et les fils de chaîne de ces créations fluides et poétiques, se dissimulent les textiles techniques, à l honneur de la 2 e Biennale de Création Textile Contemporaine. Organisé par le musée des Tissus du 20 novembre prochain au 21 février 2010, l événement est intégré à la Biennale d Art Contemporain (du 16 septembre 2009 au 3 janvier 2010) comme l un des focus incontournables. Alors que la première édition emmenait le public à la frontière du vêtement, celle-ci l entraîne dans l univers physico-chimique de chercheurs ès textile pour qui les tissus doivent être lumineux (fibres optiques), à mémoire de formes, caméléons Bref, des tissus intelligents, bourrés de capteurs qui, surtout, ne se voient pas. Car le résultat est beau, onirique et aimant jouer avec le spectateur. Tel ce champ de fleurs géantes que l on croirait caressé par la bise, une œuvre signée de la plasticienne Sandrine Pinc le. Composée d installations monumentales, comme les voiles de murmures de Florence Bost, ou intimistes, comme les galets de fils phosphorescents de Brigitte Amarger, l exposition se concentre sur douze créateurs - dont Pietro Seminilli, Luc Druez, Ying Gao - afin de favoriser une mise en scène ludique et interactive. En outre, le thème de cette édition renvoie à l un des atouts économiques majeurs de la région, portant d ailleurs le même nom : les textiles techniques et fonctionnels. Séduites par l originalité du sujet de cette biennale, les éditions Bernard Chauveau, spécialisées dans les livres d arts décoratifs, sont partenaires du musée pour l occasion juillet-août 2009 # Agir & entreprendre 13

14 La Tour Oxygène, future star du ciel lyonnais. Le xxi e siècle

15 grands projets urbains Les citytechs désignent les industries de la construction et du renouvellement urbain. Dans les prochaines années, ce secteur surfera sur une véritable lame de fond : la nécessité de construire ou reconstruire les villes où vivent 50 % des habitants de la planète. Soit près de 4 milliards de personnes à loger, transporter, éclairer (sans épuisement des énergies) et rendre heureuses. Une vraie carte à jouer pour Lyon, la ville des murs peints, de la lumière, des matériaux et des grands projets urbains. sera citytechs! Antoine de Saint- Exupéry est né le 29 juin 1900 à Lyon ; il a disparu en mer le 31 juillet Au fil de sa vie, la population mondiale a augmenté d environ 700 millions de personnes. Et aujourd hui, la planète héberge 6,7 milliards d individus, presque trois fois plus que dans les années 1940! La moitié de cette population vit en ville, au sein d aires urbaines de plus en plus gigantesques et de plus en plus polluantes. Bientôt, les effets de l urbanisation se feront sentir partout, y compris dans les pays en développement. A la clé, des enjeux sociaux et économiques considérables en termes d aménagement urbain et d organisation des mégalopoles. Et des questions à la dimension planétaire : comment bien loger tout ce monde dans un tel contexte démographique? Comment gérer les déplacements, économiser les énergies et tendre vers la douceur de vivre à laquelle chacun aspire? La réponse appartient aux citytechs, terme qui désigne les industries des systèmes urbains, c est-à-dire toutes les entreprises concourrant par leurs techniques et leur savoir-faire à la construction et au renouvellement de la ville. Les citytechs recouvrent l architecture et l urbanisme, le bâtiment, les travaux publics et les matériaux, les transports en commun, les réseaux (eau et gaz, électricité et fibres haut débit), l énergie et l embellissement (éclairage, parcs et jardins, peintures murales). Elles évoluent aujourd hui vers Nous travaillons actuellement sur un projet mixant le mur végétal et le mur peint qui sera une première mondiale de référence. Halim Bensaïd, co-gérant de Citécréation. davantage de pluridisciplinarité au service d une urbanité qui sait qu elle doit intégrer et combiner les nouveaux enjeux de mobilité, de citoyenneté et d habitat. Nous vivons un moment de l histoire urbaine complètement inédit, assure Bernard Paris, architecte-urbaniste à la tête d un cabinet de 25 personnes à Vienne, reconnu pour ses travaux dans le centre-ville de Vaulxen-Velin et sa conduite du Grand Projet de Ville de la Duchère (GPV). Il suite au verso > 15

16 grands projets urbains Bernard Paris, architecteurbaniste. 80 % La part des Européens vivant en ville. DR faut à la fois transformer les villes sur elles-mêmes, ce qui regroupe des problématiques complètement nouvelles et passionnantes, et répondre aux besoins d urbanisation qui apparaissent un peu partout. A ce titre, Bernard Paris considère Lyon comme précurseur. La dynamique lancée au début des années 80 à partir de la réflexion sur les espaces publics est toujours aussi vive aujourd hui, dit-il. Elle a généré une dynamique plus globale sur le renouvellement urbain dont témoigne le haut niveau d exigence imposé aux chantiers de centre-ville comme à ceux des zones périphériques. Lyon est unique pour cela ; il y a ici une facture qualitative et un portage politique résistant au temps que l on ne trouve pas ailleurs. Si le gigantesque projet de la Confluence profitera à toute une ville et renforcera son image au-delà de ses frontières, le GPV Duchère va au-delà, au cœur d un quartier où tout était à rebâtir. Nous avons véritablement les moyens de travailler intelligemment et de suivre le chantier quasiment au quotidien, se félicite Bernard Paris. En appui, une armada de compétences locales dans la construction et le bâtiment, les transports en commun, les réseaux (Véolia, Suez, Saur ), l énergie (EDF, Areva, CNR, Maia Sonnier ), l embellissement portées par de grands groupes internationaux ou des PME-PMI ayant développé de nombreux marchés à l international. Bernard Paris n est d ailleurs pas le seul à louer cette autorité du savoir-faire lyonnais. Halim Bensaïd, co-gérant de Citécréation, avoue ne pas s habituer à l enthousiasme qu il suscite à l étranger : Lyon est un laboratoire reconnu pour la valorisation des quartiers urbains et vécu outre frontières comme le plus grand éclairagiste du monde. Dans un autre domaine que le nôtre, la société lyonnaise Semaly, leader européen en ingénierie des transports urbains, est présente sur les plus vastes chantiers de métro et tramway, en France comme à l étranger ; elle fait référence!. Lancée il y a 30 ans, l entreprise coopérative Citécréation a négocié le virage de l international dans les années 2000 ; elle affiche aujourd hui ses murs peints aux quatre coins de la planète et vient de terminer une fresque monumentale pour l enseigne Carrefour à Shanghai. Baptisée Promenade en France, cette fresque invite à découvrir, sur m 2, les Alpes, la Méditerranée, Paris, Rhône-Alpes et Lyon pendant la Fête des Lumières. Nous bénéficions toujours d un accueil très positif des villes étrangères, confie Halim Bensaïd, lié à la reconnaissance de notre compétence artistique. La question urbaine ne souffre pas l amateurisme d où, à notre niveau, d im- Nombre d entreprises des citytechs Architecture Construction Embellissement Effectifs Total Rhône Energie Réseau Travaux publics Transport Architecture Construction Embellissement Energie Réseau Travaux publics Transport 16 Agir & entreprendre # juillet-août Total Grand Lyon Total Rhône Total Grand Lyon Lyon, la capitale des murs peints dans sa version exotique, ici à Gerland. portants investissements en R&D sur les peintures et la pérennité de nos créations. Citécréation étudie actuellement, pour la commune d Irigny, la faisabilité d une œuvre combinant mur peint et mur végétal. Une première mondiale! Et considère la Chine comme un marché aux potentialités infinies. Autre savoir-faire urbain exportable à l envi : la lumière. Parmi les premières cités à s être dotées d un plan Lumière, Lyon a fait école. Les problématiques liées à la lumière se généralisent partout, atteste Christophe Marty, consultant associé chez Ingelux, une entreprise de conseil en conception lumineuse basée à Vaulx-en-Velin. La lumière scientifique, par exem-

17 Christophe Marty, consultant associé chez Ingelux. ple, est un concept arrivé à maturité pour franchir les frontières. Par lumière scientifique, Christophe Marty évoque les travaux conduits par sa société en matière d éclairage naturel et artificiel aussi bien que les études relatives à la pollution lumineuse. Cette dernière serait responsable de certains dérèglements constatés sur la faune et la flore et à l origine de déperditions d énergie inconcevables aujourd hui. Ingelux, petite et toute jeune entreprise, sera l un des artisans lyonnais de l exposition universelle de Shanghai en La Région Rhône-Alpes vient en effet de signer avec le comité d organisation un contrat pour la réalisation de l éclairage urbain d une grande partie de la zone dite des Meilleures Pratiques Urbaines. Soit plus de 15 hectares où seront présentées les avancées technologiques récentes, notamment en matière énergétique. Une vitrine extraordinaire pour les professionnels locaux, regroupés sous l entité du cluster Lumière lancé il y a tout juste un an avec succès. La présentation en réseau des savoir-faire et la mise en avant de compétences connexes sont des arguments qui séduisent les maîtres d ouvrage nationaux et internationaux, assure Christophe Marty. Le cluster nous permet d afficher encore plus efficacement la carte lyonnaise au-devant d un marché devenu planétaire et sur lequel la demande est de plus en plus largement mature car confrontée à des problématiques identiques d un pays à l autre. suite au verso > Vers un Citytechs Tour La CCI souhaite formaliser avec ses partenaires, et notamment Grand Lyon l'esprit d'entreprise, un circuit qui présenterait aux visiteurs étrangers (plus de par an) et nationaux les potentialités lyonnaises en matière d aménagement urbain. Des démarches sont entamées avec plusieurs sites de démonstration majeurs : le centre Olac de Philips, Citécréation pour le muralisme, la roseraie du parc de la Tête d Or et le centre Canevaflor pour les jardins, le campus Véolia de la ZAC des Gaulnes pour les énergies, le Centre de la Valbonne et le centre Sytral dans le domaine des transports, le Mat Electrique pour l'innovation dans la filière électrique, le centre Critère du Grand Lyon pour la gestion du trafic urbain, la Cité de l environnement de Saint-Priest ou les Grands ateliers de l Isle d Abeau en matière d architecture et de matériaux, Lyon Parc Auto pour les parkings, le centre RTE pour les réseaux électriques Le nombre de personnes travaillant pour une entreprise du secteur des citytechs dans le département du Rhône. Source : CCI de Lyon. Mai Philippe Bonnetain Imaginons l habitat du dérèglement climatique et de l après-pétrole Acteur majeur de la construction immobilière en région lyonnaise, le Groupe MCP Promotion est à l origine de la Cité de l environnement à Saint-Priest. Philippe Bonnetain, son directeur de Production, assure une veille permanente sur les nouvelles solutions techniques, les produits et services. > Pourquoi avez-vous initié le projet de Cité de l environnement basée à Saint-Priest? Anciennement appelé pôle Solère, la Cité de l environnement regroupera dès la rentrée sur le Parc technologique de Saint-Priest, urbanistes, architectes, bureaux d études, aménageurs et maîtres d ouvrage aux compétences reconnues en matière de qualité environnementale dans le domaine de l aménagement urbain. Ce bâtiment à énergie positive rassemblera les acteurs travaillant en commun sur des projets immobiliers. Une construction environnementale nécessite une phase d études importante en amont et fait intervenir un grand nombre de paramètres tels que la concertation avec les collectivités locales et la population, l urbanisme, l approche paysagère, l intégration à l environnement, le traitement des eaux, l architecture, le choix des matériaux, les études thermiques. Ce pôle sensibilisera également les professionnels de la construction, de la rénovation et de l aménagement à imaginer l habitat et les services de l ère du dérèglement climatique et de l après pétrole. > Justement à quoi vont ressembler les villes de demain? La ville de demain sera durable avec de forts aspects haute qualité environnementale, santé et usage impactant fortement ses services et ses fonctions. Les matériaux seront moins polluants, plus sains et économiques : par exemple, le caoutchouc naturel comme revêtement de sol, les peintures sans Composés Organiques Volatils ou encore la laine de roche à base de roche volcanique pour l isolation. L architecture intégrera aussi tous les paramètres liés à la situation géographique et aux ressources naturelles existantes (exposition, vent, soleil) afin de réduire les besoins énergétiques et de créer un climat de bien-être avec des températures agréables, une humidité contrôlée et un éclairage naturel abondant. Ces nouveaux lieux de vie, des écoquartiers, ont également pour ambition de favoriser la mixité sociale, intergénérationnelle, culturelle et de susciter une certaine idée du vivre ensemble. > Le foncier disponible diminue, la population augmente C est pourquoi nous repensons la forme de l habitat, lequel devra être transformable et s adapter aux diverses générations : en 2020, les plus de 75 ans seront plus nombreux que les moins de quinze ans sur le Grand Lyon. Le Groupe MCP Promotion travaille sur des produits, plus petits que par le passé, d une superficie moyenne de 64 m 2 modulables à souhait selon l évolution personnelle du ménage. > Est-ce que les acheteurs sont prêts à acquérir un logement vert? On remarque un bouleversement des comportements. La nouvelle génération d acquéreurs est plus ouverte aux problématiques environnementales et recherche un habitat plus propre, moins utilisateur d énergie et d une superficie moins importante. Elle préfère vivre dans un logement plus petit mais avec une qualité de confort accru. Cet élan est le fruit conjugué de la hausse des prix de l énergie et d une prise de conscience verte renforcée par le contexte économique actuel. Par rapport à une maison traditionnelle, le coût est supérieur de l ordre de 10 %. Mais en contrepartie, le ménage voit ses dépenses d énergie considérablement réduites. Philippe Bonnetain, directeur de Production du Groupe MCP Promotion. juillet-août 2009 # Agir & entreprendre 17

18 grands projets urbains Au programme des citytechs : la formalisation d un circuit de visites pré-formaté. EN BREF Cité du design flambant neuve La très attendue Cité du design de Saint-Etienne sera inaugurée du 1 er au 4 octobre prochains. Conçue et imaginée par les architectes de l agence berlinoise Lin, elle prend place sur le site de l ancienne manufacture d armes de Saint- Etienne. Si les journées du 1 er et 2 octobre sont exclusivement dédiées aux professionnels, le week-end du 3 et 4 octobre est ouvert au grand public. L un des enjeux de la Cité est de s intéresser aux évolutions à l échelle de la ville et des quartiers dans un souci d amélioration des modes de vie. Master Espace public Le master professionnel Espace public résulte du partenariat entre l Ecole nationale supérieure d architecture, l université Jean Monnet et l école supérieure d art et de design de Saint-Etienne. Il associe architectes, designers et sociologues autour de l analyse, la conception, la requalification et l aménagement des espaces publics. Il forme les architectes, paysagistes ou designers de demain mais aussi des sociologues de l espace public. Chaque année, la Fête des Lumières attire plus de 4 millions de visiteurs. Halim Bensaïd pousse le rêve plus loin. Avec nos arguments, il faut aussi jouer à domicile, lance-t-il, sous-entendant la nécessité d une grande vitrine lyonnaise des citytechs. Le circuit le plus fréquenté de l Office de tourisme est celui des murs peints. Les délégations étrangères sont vraiment preneuses de notre expérience Le marché de l aménagement se présente comme une lame de fond sur laquelle nous devons surfer. Organisons-nous!. Un plaidoyer qui a convaincu la CCI. Une réflexion est en cours autour du vocable Lyon citytechs, proposé par la CCI, visant à un accroissement de leur lisibilité et à une plus grande synergie entre les activités, voire un meilleur partage des atouts affichés par les parties en présence. Enjeu : la formalisation d un package des métiers et des services lyonnais, sorte de carte de visite à l échelle nationale et internationale qui se doublerait d un circuit de visites préformatées à l attention des délégations. La CCI, convaincue des perspectives de croissance induites, appelle également à ce que les professionnels locaux fassent remonter les informations et les opportunités de marché qu ils détectent à l étranger. Elle projette avec ses partenaires, Grand Lyon en tête, l organisation d une convention d affaires où serait officiellement lancée cette offre groupée unique autour des savoir-faire des citytechs. On y retrouverait, en textes et en images, cette fameuse douceur de vivre urbaine à la lyonnaise : nos Vélo v, les Berges du Rhône, les spécificités des grands projets en cours, les fresques, les places, parcs, parkings et jardins et l innovation en marche dans les entreprises sur le plan des énergies et des matériaux notamment (0,12 ttc/mn) Le nombre d habitants supplémentaires, chaque jour, à l échelle de la planète. LUMINEUX Philips rayonne dans le monde entier personnes, dont plus de la moitié en provenance d une trentaine de pays, visitent chaque année depuis 1989 le centre de démonstration en éclairage extérieur hébergé par Philips dans l Ain. Cette installation unique au monde, baptisée Olac (pour Outdoor Lighting Application Center), ne s apprécie que la nuit car son principe repose sur l extrême sophistication d une scénographie éminemment lumineuse! Trois espaces grandeur nature permettent d évaluer les potentialités d un éclairage high-tech de qualité : la zone route où la lumière est affichée en tant que vecteur de sécurité, la zone résidentielle, constituée d une rue aménagée de façon à révéler l aspect fonctionnel de l éclairage et la zone d embellissement urbain avec sa place, sa statue et son palais de justice pour souligner l importance d une bonne utilisation de l éclairage. Notre objectif, au-delà de la promotion d un savoir-faire, est de fixer des exigences très fortes en matière d éclairage, indique Bernard Amiot, le maître des lieux. Notre public est essentiellement constitué de décisionnaires urbains, auxquels il convient de présenter de façon pédagogique les nouvelles technologies et potentialités de la lumière. Olac s avère ainsi un outil d aide à la décision avant le lancement d un plan lumière dans lequel Philips réinvestit lourdement chaque année. Le choix de son implantation a été dicté par la réputation de Lyon, ville lumière et la proximité de l usine Philips Eclairage de Miribel où travaillent 350 personnes en développement, recherche et fabrication de matériels. Philips est notamment à l origine de l illumination pérenne de deux bâtiments symboles de Lyon : la tour TDF de Fourvière et l abbaye d Ainay. Des mises en lumière dictées par un souci de réduction des consommations électriques et de diminution de la pollution lumineuse. olac philips 18 Agir & entreprendre # juillet-août 2009

19 focus Citelum : la lumière d avant-garde Citelum gère plus de 2 millions de points lumineux dans le monde. Cette entreprise, dont le siège est à Paris, est intégrée au cluster lyonnais et a contribué aux plans Lumière des plus grandes villes de la planète. Objectif en trois volets : une lumière belle, sécurisante et durable. Pas de réelles inquiétudes d avenir pour Benoît de Balincourt, directeur Rhône-Alpes-Auvergne- Bourgogne de Citelum. La demande des collectivités locales est très soutenue, dit-il. Entre le réchauffement climatique, la raréfaction des ressources naturelles et les fluctuations du coût de l énergie, la lumière devient un outil d urbanisme au sens large : elle rend la ville belle mais surtout, elle la sécurise, permet de fluidifier les déplacements de ses habitants et valorise aussi bien son patrimoine historique que ses espaces commerciaux. Créée en 1993, Citelum emploie aujourd hui personnes dans le monde et a considérablement évolué dans son positionnement. Partant du principe qu il faudra, demain, valoriser chaque watt et s habituer à une économie de la rareté, Citelum entend contribuer à une ville intelligente et capable d harmoniser toutes ses composantes : citadins, touristes, entreprises mais aussi sa faune, sa flore, le ciel nocturne, le soleil, l air et l architecture. La ville est l espace où va se jouer, pour l essentiel, l avenir immédiat de nos sociétés et peut-être l avenir écologique de la planète, indique Michel Tesconi, p-dg de Citelum, qui a donc engagé son entreprise sur la voie de l innovation. Objectifs partagés pour les équipes : une lumière à la fois belle, sécurisante et durable. L heure est donc essentiellement à la recherche en matière d énergie et dans le domaine des réseaux. Exemples : le premier champ photovoltaïque dédié à l éclairage public de Sant- Fost-de-Campsentelles en Espagne permettant d assurer, via les énergies renouvelables, les besoins en éclairage public de la ville ou la solution adoptée par Helsinki pour adapter la lumière du périphérique urbain à la densité du trafic routier et aux changements climatiques fréquents. À Lyon, Citelum est un partenaire privilégié du Grand Lyon pour la sécurisation et la fluidité des carrefours à feux et reste pionnière dans la mise au point de systèmes de télégestion assurant le pilotage en temps réel de chaque point lumineux. D où des villes éclairées avec une très haute précision en fonction du lieu et de l heure, tout en réalisant des économies d énergie sans altérer la qualité de l éclairement. Citelum participera avec le cluster Lumière aux festivités de l exposition universelle de Shanghai en Bien qu à l origine de la mise en lumière de capitales lumière Les réseaux et parcs d éclairage sont majoritairement vétustes et «énergétivores». Le marché est considérable, mais il faudra rester innovant et inventif à tous les niveaux. Benoît de Balincourt, directeur Rhône-Alpes-Auvergne-Bourgogne de Citelum. (Cannes, Paris, Naples, Prague, Venise ou Mexico), elle ne néglige pas les communes plus petites, partant du principe qu un développement durable passe par une approche globale des problèmes. En Rhône- Alpes, soutenue par la réputation de Lyon, capitale de la lumière, elle intervient actuellement à Châtillon-sur-Chalaronne et à Saint- Fons de manière très transversale. Lyon est vraiment reconnue dans le monde entier pour son identité nocturne, atteste Benoît de Balincourt. C est une ville précurseur qui a su créer une magie, où des délégations du monde entier se pressent à la rencontre de cette vitrine internationale : il faut en profiter et capitaliser sur une telle reconnaissance. juillet-août 2009 # Agir & entreprendre 19

20 E N T R E P R I S E S E N A C T I O N trophées Lyon Shop & Design : cru 2009 détonant Ni tiédeur ni demi-mesure dans les résultats Lyon Shop & Design 2009 proclamés le 18 juin dernier par le jury de professionnels qui a épluché 110 candidatures puis passé à la loupe quinze nommés pour n en retenir que cinq. Cinq commerces nés d une collaboration entre un commerçant et un architecte-designer. Portraits de ces boutiques qui valorisent la ville. Joaillier Beaumont et Finet Spa Clé des Champs Conception : Matthieu Rochas (Since) et Thierry Roche Osé, voilà ce qui caractérise la nouvelle boutique Beaumont et Finet selon le jury. Osé, le déménagement d une institution lyonnaise née en Osé, le pari d une joaillerie avec un étage. Osé et réussi car la verticalité de l ensemble s est muée en atout permettant d imaginer les fameux ascenseurs à bijoux gages de sécurité mais également de séduction. erick saillet Conception : Dominique Desmons/Loïc Delafoulhouze (Western Design) et Cédric Reynaud (Stymed) Respect de la quiétude des lieux jusque dans le graphisme hypnotique de l arbre symbole de la marque Clé des Champs. Avec peu d éléments, une perspective aboutie et un code couleur précis, voilà comment créer une identité à la fois forte et apaisante dans un espace restreint dédié aux soins du corps. DR Complexe de loisirs I-Way Hôtel-restaurant L Ermitage cyrille druart DR Conception : Cyrille Druart et Béatrice Querette (Merchanfeeling) Là aussi, il fallait oser. Le concept d abord, celui du simulateur de Formule 1. Et tout autour, bâtir un complexe cohérent et attirant même la gente féminine. Car ici, l image d ultra-masculinité de l ensemble rime avec ce qu il y a de plus séducteur chez l autre sexe : belle architecture extérieure avec une mise en lumière adaptée au quartier de Vaise Industrie ; intérieur stylisé et assumé jusque dans le moindre détail. Conception : Jean-Luc Mathias (Investimust), Yves et Romain Boucharlat (By Boucharlat) et Olivier Chabanis (Kolle Bolle) Le lieu sera épuré ou ne sera pas. Mais si le bâtiment s intègre parfaitement dans le paysage, il ne s efface pas pour autant. Les notions de perspective, d extérieur à l intérieur et de vue panoramique comme fil conducteur offrent une qualité exceptionnelle, propice à l accueil d événements eux aussi exceptionnels. L Opticien du Sixième PRIX DU PUBLIC Q BOAT Conception : Gilles Robert (RBBA Associés) Exit les espaces aseptisés, limite ambiance médicale, que présentent certaines enseignes d opticiens. Couleurs chaudes, éclairage intense, profusion de lunettes, on entre ici comme dans un univers parallèle à celui de la rue, sur laquelle la boutique s ouvre d ailleurs avec une vitrine minimaliste. Tout est étudié pour susciter l étonnement et franchir le pas de la porte, juste pour voir. TONY LOCATELLI votes ont été dépouillés pour cette première participation du public aux Trophées Lyon Shop & Design! Très serrés, les scores ont consacré le Q Boat, dont la mue intérieure offre une vue panoramique sur le Rhône. flo/rob s 20 Agir & entreprendre # juillet-août 2009

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Mardi 18 juin 2002 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Valérie CHARRIERE-VILLIEN Tél. 04 72 40 58 37 Fax. 04 72 40 58 33 e-mail : charriere@lyon.cci.fr

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise Notre offre de services 2 Genèse 3 Le Quartier de la Création Genèse du projet urbain Située

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU CONFERENCE DE PRESSE MULTIMODALITE 5 juillet 2013 UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU La Compagnie Nationale du Rhône, la CCI de la Drôme et Valence Agglo s associent pour un

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Septembre 2014 Le Cluster Lumière Né à Lyon en 2008 Porté par un groupe fondateur (Présidence) Le Cluster Lumière est le seul Cluster en France pour la filière éclairage S appuyant

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY

PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY Marie-Christine Bernier Responsable Développement Intermodalité Séminaire de l observatoire régional des transports et de la mobilité de Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable.

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. Dossier de Présentation DREDA Des Racines Et Des Ailes Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. DREDA, ambitions du projet Le projet DREDA, futurs locaux de Manutan France et centre européen

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lyon, le 4 décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Lyon, le 4 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Lyon, le 4 décembre 2014 Contacts presse : Emmanuelle MANFREDI - CGPME du Rhône emmanuelle.manfredi@cgpme69.org Tél. 04 72 53 74 74 Séverine RENARD - MEDEF Lyon-Rhône severine.renard@medeflyonrhone.com

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Juin 2010 D O S S I E R D E P R E S S E Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Contacts Presse Direction de la Communication Lucile Chevallard, 01 71 18 00

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier de presse 3. Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable. ème

DOSSIER DE PRESSE. Dossier de presse 3. Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable. ème DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse 3 1 ème Biennale de l éco-construction Nord-Isère Durable LA 3 EME BIENNALE DE L ECO-CONSTRUCTION NORD-ISERE DURABLE Un évènement du territoire Nord-Isère Durable 11

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014 L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées PROGRAMME Jeudi 20 mars 9h 9h30 10h45 12h15 13h30 14h30

Plus en détail

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION BRETAGNE AMBITION 2011/2015 NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS IL S ENTREPREND La CCI, ICI AVEC LES ENTREPRISES NOUVELLE ÉQUIPE ÉLUE : UN NOUVEL ÉLAN, UNE AMBITION EMMANUEL THAUNIER Président

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Communiqué de Presse le 17 juin 2013 La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Du fait du compactage de ses activités, le site

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

Modernisation Ligne Serqueux-Gisors

Modernisation Ligne Serqueux-Gisors ENQUÊTE PUBLIQUE DU 8 MARS AU 26 AVRIL 2016 Modernisation Ligne Serqueux-Gisors mars 2016 Avis favorable de CCI Normandie Le projet de modernisation de la ligne ferroviaire Serqueux-Gisors s inscrit dans

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REUNION PUBLIQUE DU 8 MARS 2012 Architecte/urbaniste Agence A. Garcia-Diaz Bureau d Etudes Techniques SERI SITUATION

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail