MODULE D ENSEIGNEMENT DE LA METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODULE D ENSEIGNEMENT DE LA METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE"

Transcription

1 MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO ********* Unité Progrès Justice SECRETARIAT GENERAL ******** ********* ECOLE NATIONALE DE SANTE PUBLIQUE «DOCTEUR COMLAN ALFRED A. QUENUM» ********* MODULE D ENSEIGNEMENT DE LA METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE JANVIER 2008

2 TABLE DES MATIERES Pages OBJECTIFS...4 CONTENU DU MODULE 10 INTRODUCTION A LA RECHERCHE CHAPITRE I: FORMULATION D UN PROJET DE RECHERCHE.17 I.1 Définition du problème...17 I. 2 Identification et mise en ordre de priorité des problèmes de recherche..17 I. 3 Analyse du problème de recherche identifié...20 CHAPITRE II : PROBLEMATIQUE Enoncé du problème de recherche Justification du problème..27 CHAPITRE III : FORMULATION DES ELEMENTS D'ORIENTATION Question (s) de recherche Hypothèse (s) de recherche But Objectifs 31 CHAPITRE IV: CONCEPTUALISATION DE L'ÉTUDE Revue de la littérature Cadre de référence Délimitation de l'étude..35 CHAPITRE V : PRESENTATION DU CADRE ET CHAMP DE L'ÉTUDE..38 CHAPITRE VI : METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE Types d'étude Opérationnalisation des variables de l'étude Méthodes, techniques et instruments de collecte des données Echantillonnage/ Echantillon Plan de collecte des données Plan de traitement et d'analyse des données collectées Questions d'éthique Validation des instruments.;.84 CHAPITRE VII : PLAN DE TRAVAIL..86 CHAPITRE VIII : PLAN DE GESTION DU PROJET DE RECHERCHE ET D'UTILISATION DES RESULTATS 93 CHAPITRE IX : BUDGET DU PROJET DE RECHERCHE 96 CHAPITRE X : RESUME DU PROJET DE RECHERCHE.98 CHAPITRE XI : ADMINISTRATION DES INSTRUMENTS DE COLLECTE DES DONNEES...99 CHAPITRE XII: TRAITEMENT DES DONNEES COLLECTEES 104 2

3 CHAPITRE XIII: PRESENTATION DES RESULTATS.110 CHAPITRE XI V: DISCUSSION DES RESULTATS.115 CHAPITRE XV : FORMULATION DES RECOMMANDATIONS/SUGGESTIONS POUR LA RESOLUTION DU PROBLEME.118 CHAPITRE XVI :METHODES DE PRESENTATION DES REFERENCES UTILISEES.119 CHAPITRE XVII :REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE.125 CHAPITRE XVIII : VALORISATION DES RESULTATS DE LA RECHERCHE PLAN DE PRESENTATION DU MEMOIRE 134 REFERENCES.138 ANNEXES 3

4 OBJECTIFS DU MODULE OBJECTIF GENERAL A la fin de l ensemble des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce module, les étudiants devraient être capables de réaliser une recherche CHAPITRE I : FORMULATION D UN PROJET DE RECHERCHE 1.1- OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de formuler un projet valide de recherche 1.2- OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement, ils devraient être capables de : - Identifier un problème de santé prioritaire de son milieu de travail ou de vie pouvant faire l objet d une recherche - Analyser le problème de santé prioritaire en respectant la démarche enseignée CHAPITRE II PROBLEMATIQUE 2.1- OBJECTIF INTERMEDIARE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de Construire une problématique en rapport avec le projet de recherche 2.2- OBJECTIF SPECIFIQUE Plus spécifiquement ils devraient être capables de : - Identifier les étapes de la formulation d un problème de recherche - Décrire les éléments à évoquer dans la justification du problème de recherche - Rédiger l énoncé et la justification du problème choisi en y incluant toutes les informations pertinentes CHAPITRE III FORMULATION DES ELEMENTS D ORIENTATION 3.1- OBJECTIF INTERMEDIAIRE: A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de formuler les éléments d orientation de l étude 4

5 3.2- OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement ils devraient être capables de rédiger les différents éléments d orientation de l étude: -question de recherche -hypothèses -but et objectifs de l étude CHAPITRE IV CONCEPTUALISATION DE L ETUDE 4.1- OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de concevoir les principaux référents de l étude 4.2- OBJECTIF SPECIFIQUE Plus spécifiquement ils devraient être capables de : - Présenter une revue de littérature appropriée au sujet d étude - Construire un cadre de référence en rapport avec le sujet de l étude CHAPITRE V PRESENTATION DU CADRE ET CHAMP DE L ETUDE 5.1 OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de présenter le cadre et le champ de l étude 5.2 OBJECTIF SPECIFIQUE Plus spécifiquement ils devraient être capables de : - décrire le cadre de l étude en respectant les normes enseignées - décrire le champ de l étude en respectant les normes enseignées CHAPITRE VI METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE 6.1- OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de proposer une méthodologie cohérente de l étude comportant les différentes composantes de la méthodologie de la recherche 6.2- OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement ils devraient être capables de: - Identifier les différents types d étude utilisés en matière de recherche scientifique - - Procéder à la collecte des données de l étude selon une méthode appropriée - Décrire les techniques et instruments valides par rapport à la méthode choisie 5

6 - Élaborer un plan de collecte et de traitement des données de l étude - Élaborer un plan d analyse des données de l étude - Construire les différents instruments appropriés à la collecte des données de l étude - Procéder à l opérationnalisation des variables de l étude choisie - Valider les différents instruments retenus pour l étude selon la méthodologie indiquée - Identifier les principaux problèmes éthiques en rapport avec la recherche scientifique CHAPITRE VII PLAN DE TRAVAIL 7.1- OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables d élaborer un plan de travail efficace 7.2- OBJECTIF SPECIFIQUE Plus spécifiquement ils devraient être capables de construire un programme d activités à l aide d une technique d ordonnancement valide et pertinente CHAPITRE VIII : PLAN DE GESTION DU PROJET DE RECHERCHE ET D UTILISATION DES RESULTATS 8.1- OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de concevoir un plan de gestion du projet de recherche et d utilisation des résultats suivant les normes en la matière 8.2- OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement ils devraient être capables de: - Identifier les différentes composantes et supports du plan de travail - Décrire les différentes techniques d établissement de calendriers et de planification CHAPITRE IX : BUDGET DU PROJET DE RECHERCHE 9.1- OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de proposer le budget du projet de recherche 9.2- OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement, ils devraient être capables de: - Définir selon le cours le concept de budget de recherche 6

7 - Donner la procédure de préparation du budget de recherche - Présenter un budget de recherche selon la norme enseignée - Justifier le budget de recherche CHAPITRE X : SOMMAIRE DE LA PROPOSITION DE RECHERCHE OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de réaliser un résume valide d un projet de recherche OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement ils devraient être capables de: - Identifier les principales composantes du résumé d un projet de recherche - Rédiger un résumé de projet de recherche CHAPITRE XI ADMINISTRATION DES INSTRUMENTS DE COLLECRE DES DONNEES OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables d administrer les instruments de collecte de données d un projet de recherche en respectant les valeurs éthiques d une enquête OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement ils devraient être capables de: - Identifier les principaux instruments de collecte de données générées par un travail de recherche - Retenir les différentes modalités d administration des instruments de collecte de données - Collecter les données nécessaires à la vérification des hypothèses et à l atteinte des objectifs de l étude CHAPITRE XII TRAITEMENT DES DONNEES COLLECTEES OBJECTIF INTERMEDIAIRE : A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de traiter efficacement l ensemble des données collectées 7

8 12.2- OBJECTIFS SPECIFIQUES: Plus spécifiquement ils devraient être capables de: - Reconnaître les différentes étapes du traitement des données - Décrire les différentes étapes du traitement des données - Procéder au dépouillement manuel ou informatique des données collectées - Analyser les données collectées pour les transformer en information utiles à l action sanitaire CHAPITRE XIII PRESENTATION DES RESULTATS 13.1 OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de présenter l ensemble des résultats d un projet de recherche selon les normes actuelles OBJECTIF SPECIFIQUE Plus spécifiquement ils devraient être capable de : - Décrire les principaux modes de présentation des résultats d un projet de recherche selon la nature de l approche adoptée (quantitative / qualitative) - Choisir une modalité appropriée de présentation des résultats - Construire des figures et des tableaux claires et exhaustifs prenant en compte les résultats de l étude CHAPITRE XIV DISCUSSION DES RESULTATS OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de discuter efficacement l ensemble des résultats d un projet de recherche OBJECTIF SPECIFIQUE Plus spécifiquement ils devraient être capables de : - Décrire les modalités de discussion assignées à son projet de recherche - Conduire une discussion pertinente des résultats selon la méthode enseignée 8

9 CHAPITRE XV : FORMULATION DES RECOMMANDATIONS POUR LA RESOLUTION DU PROBLEME OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de formuler des recommandations pertinentes pour la résolution du problème retenue par le projet de recherche OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement ils devraient être capables de : - Définir les concepts de recommandations/suggestions -Identifier les éléments participant à la formulation des recommandations / suggestions - Reconnaître les principales qualités des recommandation/suggestions d un travail de recherche - Formuler des recommandations pertinentes et réalités pour résoudre les problèmes découlant de l étude CHAPITRE XVI : METHODES DE PRESENTATION DES REFERENCES OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de présenter les références d un travail de recherche selon les normes OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement, ils devraient être capables de: - Définir le concept de bibliographie - Décrire les systèmes de référenciation enseignés - Appliquer les règles de référenciation à un projet de recherche - Présenter les références utilisées selon les règles de référenciation retenues par l institution CHAPITRE XVII REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de rédiger un rapport de recherche respectant les normes 9

10 17.2- OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement ils devraient être capables de - Définir selon le cours, le concept de rapport de recherche - Donner l importance du rapport de recherche - Décrire les composantes du rapport de recherche - Rédiger le rapport de recherche de l étude en respectant les composantes décrites au cours de l enseignement CHAPITRE XVIII : VALORISATION DES RESULTATS DE LA RECHERCHE OBJECTIF INTERMEDIAIRE A la fin des activités d apprentissage menées dans le cadre de ce chapitre les étudiants devraient être capables de valoriser les résultats d un travail de recherche OBJECTIFS SPECIFIQUES Plus spécifiquement ils devraient être capables de: - Appliquer les règles pour une présentation efficace d un rapport de recherche - Reconnaître les procédures a suivre pour la publication des résultats d un travail de recherche tant au niveau des revues spécialisées que celles de vulgarisation. - Mettre en œuvre une stratégie efficace pour une utilisation des résultats d un travail de recherche par les organismes du terrain 10

11 CONTENU DU MODULE INTRODUCTION A LA RECHERCHE CHAPITRE I1 : FORMULATION D UN PROJET DE RECHERCHE 1.1 Renseignements de base 1.2 Identification et mise en ordre de priorité des problèmes de recherche 1.3 Analyse du problème de recherche identifié CHAPITRE II : PROBLEMATIQUE 2.1 Enoncé du problème de recherche 2.2 Justification du problème CHAPITREIII : FORMULATION DES ELEMENTS D ORIENTATION 3.1 Question (s) de recherche 3.2 Hypothèse (s) de recherche 3.3 But 3.4 Objectifs CHAPITRE IV : CONCEPTUALISATION DE L ETUDE 4.1- Revue de littérature 4.2- Cadre de référence 4.3. Délimitation de l étude CHAPITRE V : PRESENTATION DU CADRE ET CHAMP DE L ETUDE 5.1 Cadre de l étude 5.2 Champ de l étude CHAPITRE VI : METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE 6.1- Types d étude 6.2 Opérationnalisation des variables de l étude 6.3 Méthodes, techniques et instruments de collecte des données 6.4 Méthode d échantillonnage 11

12 6.5 Plan de collecte de données 6.6 Plan de traitement et d analyse des données collectées 6.7 Questions éthiques 6.8 Validation des instruments CHAPITRE VII : PLAN DE TRAVAIL CHAPITRE VIII : PLAN DE GESTION DU PROJET DE RECHERCHE ET D UTILISATION DES RESULTATS CHAPITRE IX : BUDGET DU PROJET DE RECHERCHE CHAPITRE X: SOMMAIRE DE LA PROPOSITION DE RECHERCHE CHAPITRE XI : ADMINISTRATION DES INSTRUMENTS DE COLLECTE DE DONNEES CHAPITRE XII : TRAITEMENT DE DONNEES COLLECTEES CHAPITRE XIII: PRESENTATION DES RESULTATS DE LA RECHERCHE CHAPITRE XIV : DISCUSSION DES RESULTATS CHAPITRE XV : FORMULATIONS DES RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS CHAPITRE XVI : METHODES DE PRESENTATION DES REFERENCES UTILISEES CHAPITRE XVII : REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE CHAPITRE XIII : VALORISATION DES RESULTATS DE LA RECHERCHE 12

13 INTRODUCTION A LA RECHERCHE 1- Définition de la recherche Il existe une multitude de définitions mais dans ce module nous retenons celle qui suit : La recherche scientifique est avant tout un processus systématique et rigoureux, une démarche rationnelle qui permet d examiner des phénomènes, des problèmes à résoudre et d obtenir des réponses précises à partir d investigation. (N DA P, 2006) 2- Fondements de la recherche D une manière générale, les travaux de recherche ont un certain nombre de fondements. Les fondements sont les a priori implicites ou explicites qui guident de façon plus ou moins courantes les activités du chercheur, tant dans la recherche que l action proprement dite. Il est possible de tenter une analyse des fondements de la recherche sous plusieurs angles : Les fondements économiques Les fondements politiques Les fondements socioculturels Les fondements idéologiques Les fondements épistémologiques Les fondements théoriques S agissant de l enseignement de la recherche à l ENSP, on s intéressera qu aux fondements théoriques. Fondements théoriques Il s agit pour le chercheur de procéder à une explication générale des phénomènes et un cadre d analyse des pratiques sociales. De ce point de vue, les théories sont des systèmes cohérents de conjonctures orientant la recherche par voie de déduction dans l étude des données. Il s agit alors de grandes constructions logiques, de schémas conceptuels et de paradigmes. La recherche dans le domaine de la santé qui s inscrit dans les derniers types de fondement, tend à élucider, frange par frange, les divers aspects du système. Par exemple: - Décrire les représentations ou les images que les individus se font de la santé; 13

14 - Saisir et typer les attitudes de la population à l égard de la santé et des soins, ainsi que leurs relations avec les comportements de santé; - Évaluer la fréquence de divers problèmes de santé dans une population (taux d incidence ou de prévalence); analyser leur évolution; établir des perspectives; - Mettre en lumière les relations entre ces problèmes et certaines situations d environnement - Mettre à jour les relations entre ces problèmes et les comportements des acteurs du système de santé; - Évaluer l importance des services de santé nécessaires pour répondre à certains besoins selon des critères à définir; - Analyser les types de relations entre acteurs du système et en particulier les conflits, dépister l origine de ces conflits et en tracer le déroulement et les modes de résolution - Évaluer les performances de certaines parties du système de santé à partir de critères de référence à définir au préalable 3- Typologie de la recherche Il existe deux principaux types de recherche : la recherche fondamentale et la recherche appliquée Recherche fondamentale Elle vise à augmenter la base des connaissances d une discipline uniquement à des fins cognitives. Une part de ces connaissances pourrait être mise en application ultérieurement. Exemple : - les lois de l apprentissage, - effet de la chaleur sur la microcirculation du tissu musculaire et conjonctival 3.2- Recherche appliquée Elle a pour objet la découverte des connaissances nouvelles qui utilisent pour se développer les progrès des sciences fondamentales. Elle se compose de plusieurs sous types de recherche dont : 14

15 Recherche opérationnelle La recherche opérationnelle est un processus d analyse scientifique des phénomènes d organisation afin d obtenir des résultats optimisés. Elle est une approche systémique de résolution de problème. Son but est de permettre aux décideurs de choisir parmi plusieurs solutions celle qui garantit la meilleure efficience et efficacité. Exemple : Causes de désertion des malades d un cabinet de soins au profit d un autre situé dans le même quartier Recherche épidémiologique C est une étude menée sur une population déterminée durant une période précise en vue de rechercher des informations sur une maladie ou un phénomène morbide. Elle vise à décrire les caractéristiques statistiques de la maladie ou du phénomène, son mode de distribution, la chaîne épidémiologique et les mesures prophylactiques. La recherche épidémiologique peut être divisée en fonction de critères comme : - le temps - l action - le but a) sur la base du temps, on décrit les études longitudinales ou prospectives, les études transversales et les études rétrospectives. b) sur la base du critère Action, on décrit les études expérimentales et les études non expérimentales c) sur la base du but recherché, nous avons les études descriptives et les études analytiques. Exemple : - Mettre en évidence la corrélation entre tel facteur d environnement et l apparition de telle maladie Recherche développement C est un ensemble de travaux ayant pour objet la découverte des connaissances applicables à la croissance et à l organisation harmonieuse d une communauté, d un pays. 15

16 Recherche - action C est un processus qui met en relation chercheurs et acteurs qui aboutit à l instauration d un va et vient entre l analyse et l action. Son but est d apporter une solution à un problème posé par les intéressés eux-mêmes et non par l expertise des chercheurs extérieurs au problème. Exemple : comportements des agents de santé par rapport à l accueil 4- Les principales étapes du processus de recherche. Le processus de recherche comporte trois étapes essentielles : La phase conceptuelle qui consiste à : - Formuler un projet de recherche - Décrire la problématique - Enoncer les éléments d orientation - Recenser les écrits - Elaborer un cadre de référence La phase méthodologique qui consiste à : - Définir le type de recherche et la population - Opérationnaliser les variables à l étude - Choisir les méthodes, techniques et instruments de collecte des données - Définir l échantillon et l échantillonnage - Elaborer un plan de collecte des données - Elaborer un plan de traitement et d analyse des données - Valider les instruments de collecte des données La phase empirique qui consiste à : - Collecter les données - Présenter les résultats - Discuter les résultats - Formuler les recommandations - Communiquer les résultats. Le développement de ces différentes étapes du processus de recherche est effectué dans les chapitres qui suivent. 16

17 CHAPITRE I : FORMULATION D UN PROBLEME DE RECHERCHE 1.1- Définitions de problème de recherche - Un problème de recherche est une situation qui nécessite une solution, une amélioration ou une modification ; - Un problème de recherche est un écart entre la situation actuelle et la situation telle qu elle devrait être (situation idéale). Les causes de cet écart sont inconnues 1.2- Identification d un problème de recherche Cette étape n existe pas lorsqu il s agit d une étude commanditée. Par contre lorsque le chercheur décide de déterminer lui-même un sujet, son choix s effectue en général en fonction de sa formation, de ses antécédents, de son intuition, des recherches antérieures, de l intérêt que présente globalement l étude de tel ou tel sujet et des ressources disponibles (humaine, temps, matérielle, financière). Conditions pour qu un problème soit un problème de recherche Tous les problèmes de santé ne sont pas des problèmes de recherche. Pour faire l objet de recherche, un problème doit remplir trois (3) conditions: 1- Existence d une discordance entre les résultats attendus et les faits observés 2- Les causes de cette discordance doivent être obscures 3- Possibilité d au moins deux réponses cohérentes à cette interrogation. Ce dernier point est particulièrement important ; en effet s il n y a qu une réponse possible et cohérente à cette interrogation, il n y a pas lieu de mener une recherche spécifique. Critères de sélection d un problème de recherche Tous les problèmes de santé ne peuvent pas faire l objet de recherche en même temps. Il faut les sélectionner selon un certain nombre de critères qui sont : - Pertinence : Selon le Robert la pertinence c est ce qui convient exactement à l objet dont il s agit, qui dénote du bon sens : judicieux approprié Se poser les questions suivantes : quelles sont l importance et l ampleur du problème? Qui est touché par le problème? Quelle est la gravité du problème? - Nouveauté S assurer que le sujet n a pas fait l objet de recherche antérieure (manque de connaissance sur le sujet) 17

18 - Faisabilité : Selon le petit Larousse c est le caractère de ce qui est faisable, réalisable dans les conditions techniques, financières et de délai défini L étude est-elle faisable compte tenu des ressources disponibles? - Réalisabilité : Selon le petit Larousse c est ce qui peut être réalisé. Les recommandations seront- elles mises en œuvre? - Urgence : Nécessité d agir vite, sans délai. Est-il nécessaire d obtenir des renseignements de toute urgence? Un délai de quelques mois est-il acceptable pour utiliser les renseignements? Les données sont-elles nécessaires de toute urgence pour la prise de décision? - Acceptabilité : Selon le petit Larousse c est ce qui peut être acceptée, toléré sur les plans politique, éthique, culturel et social Il est conseillé de prendre un sujet qui intéresse les autorités politiques et administratives et les communautés. Les aspects éthiques ne doivent pas être négligés. Les questions suivantes peuvent être posées : Acceptabilité politique et administrative : Le sujet est-il acceptable pour les décideurs de haut niveau? Acceptabilité éthique : Le sujet pose-il des problèmes d ordre éthique? 18

19 Les critères que nous venons de voir peuvent être évalués au moyen de l échelle suivante : Echelle d évaluation des sujets de recherche Critères Score Signification Pertinence Non pertinent Pertinent Très pertinent Nouveauté Renseignements suffisants, déjà disponibles Certains renseignements sont disponibles, mais sur les grandes questions Pas de renseignements fiables sur quoi fonder la résolution du problème Faisabilité Etude non faisable, compte tenu des ressources disponibles Etude faisable compte tenu des ressources disponibles Etude tout à fait faisable compte tenu des ressources disponibles. Acceptabilité politique et administrative Sujet non acceptable pour les décideurs de haut niveau Sujet plus ou moins acceptable Sujet tout à fait acceptable Acceptabilité au plan éthique Importants problèmes éthiques Problèmes éthiques mineurs Aucun problème éthique Réalisabilité Les recommandations ne seront pas mises en oeuvre Assez probable que les recommandations seront mises en œuvre Très probable que les recommandations seront mises en œuvre Urgence Adapté de Sondo Blaise 2006 Non nécessaire d obtenir les renseignements de toute urgence Délai de quelques mois acceptable pour utiliser les renseignements Données nécessaires de toute urgence pour la prise de décision 19

20 1.3- Analyse du problème identifié Définition et intérêt de l analyse du problème L analyse du problème est une étape essentielle à la conception de la recherche car elle : - Permet aux intervenants de partager leurs connaissances du problème; - Éclaircit le problème et les facteurs qui auraient pu le causer ; - Facilite la prise de décision sur l envergure et l orientation de la recherche. Etapes de l analyse du problème Introduction Il est fréquent que le chercheur fasse des recherches sur un problème qui ne lui est pas familier. Il est possible que les professionnels et les gestionnaires des services ou les membres de la communauté connaissent ce problème beaucoup mieux que le chercheur, mais n aient pas accordé une attention à ses différents aspects. Une analyse systématique du problème, effectuée de manière conjointe avec toutes les parties concernées est une étape essentielle de la conception projet de la recherche. Elle comprend trois (3) étapes Etape 1 : le point de vue des parties concernant le problème Les professionnels et les gestionnaires des services expriment souvent en termes généraux ou vagues les problèmes qu ils rencontrent : «Les soins d urgence doivent être évalués» «Les services de planification familiale sont sous fréquentés par les clients» «La mortalité maternelle est très élevée dans les maternités» «Il faut renforcer le personnel de soins dans les services ambulatoires». Il faut donc au cours de discussions initiales avec ces gestionnaires et les professionnels des services, éclaircir les questions en cause, en dressant une liste de tous les problèmes tels qu ils les perçoivent. Comme il n existe de problème que lorsqu il y a un écart entre la situation actuelle et la situation souhaitée, les problèmes perçus doivent être formulés de façon à souligner cet écart. 20

21 Par exemple, les gestionnaires et les professionnels des services de PF peuvent établir que l énoncé général «Les services de planification familiale sont sous fréquentés par les clients» dénote les problèmes suivants : Connaissance insuffisante des services de PF par les usagers potentiels ; Centres de PF distants des domiciles des usagers Attitudes non empathiques des personnels des centres de PF Les locaux des centres de PF manquent d intimité Le nombre de grossesses non désirées est élevé Les personnels ne font pas un examen clinique complet des usagers Les centres PF manquent de produits contraceptifs Les personnels des services de PF séduisent les clientes. Les personnels sont souvent absents des centres de PF Les usagers attribuent des propriétés d infertilité aux produits de PF Les usagers pensent que les produits de PF provoquent des complications lors des grossesses futures. Etape 2 : Préciser et décrire en profondeur le problème Il faut ensuite tenter de définir le problème central et de le quantifier. D après l exemple de l étape 1, le problème central pourrait être : Le nombre élevé de grossesses non désirées (écart entre le nombre de grossesses observé et le nombre souhaité) Le nombre élevé de complications de grossesses et/ou d accouchements écart entre la santé réelle des femmes en âge de procréer et la santé souhaitée). Il faut également décrire de façon plus détaillée : la nature du problème, ainsi que l écart entre la situation réelle et la situation souhaitée concernant les grossesses ou les complications ; la distribution du problème : (qui est touché, quand, où?) ; l ampleur et l intensité du problème : à quel point, il est répandu et grave, ses conséquences (handicaps, décès, gaspillage de ressources). 21

22 Etape 3 : Analyser le problème Après avoir défini le problème central, il faut : déterminer les facteurs qui auraient pu causer ce problème ; éclaircir le lien entre le problème et ces facteurs. Il est utile de visualiser ces liens en traçant un diagramme dont voici, ci-après les principes fondamentaux de construction. Problème central Facteur Facteur Fig.1 : Eléments d un diagramme d analyse de problème Les problèmes perçus et les facteurs qui en sont la source sont placés dans des «bulles». Les liens entre les bulles sont indiqués par des flèches à sens unique (pour les relations de cause à effet) ou à double sens (pour les liens réciproques). Le problème central est toujours entouré d une ligne double. L analyse du problème nécessite plusieurs étapes secondaires. Etape 3.1. Ecrire le problème central défini à l étape 2 au centre du tableau (noir ou à feuilles mobiles). Etape 3.2. Discuter des facteurs ou causes qui pourraient être à l origine de ce problème. Il est nécessaire de tenir compte des points de vue de toutes les parties concernées et des chercheurs, recueillis à l étape 1. Discuter du lien entre les différents facteurs et le problème. 22

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

METHODOLOGIE GENERALE DE LA RECHERCHE EPIDEMIOLOGIQUE : LES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES

METHODOLOGIE GENERALE DE LA RECHERCHE EPIDEMIOLOGIQUE : LES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES Enseignement du Deuxième Cycle des Etudes Médicales Faculté de Médecine de Toulouse Purpan et Toulouse Rangueil Module I «Apprentissage de l exercice médical» Coordonnateurs Pr Alain Grand Pr Daniel Rougé

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Structure typique d un protocole de recherche. Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV

Structure typique d un protocole de recherche. Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV Structure typique d un protocole de recherche Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV Introduction Planification et développement d une proposition de recherche Étape

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009)

Plus en détail

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo COMMENT REDIGER UN PROJET DE RECHERCHE POUR UNE THESE DE MEDECINE OU UN MEMOIRE EN SCIENCES DE LA SANTE? Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS,

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE

LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE 1 LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE Toute mission d Audit est réalisée en trois étapes essentielles: 1 ère étape : La préparation de la mission 2 ème étape : La réalisation de la mission 3 ème

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

COURS D INITIATION A LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE

COURS D INITIATION A LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE ECOLE PRATIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE ABIDJAN COURS D INITIATION A LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE M. ASSIE GUY ROGER, Sociologue, S-DRH-M de l INFPA DR. KOUASSI ROLAND RAOUL, Enseignant-chercheur

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE PROJET SYSTÈME D INFORMATION DÉCISIONNEL BI - BUSINESS INTELLIGENCE. En résumé :

MÉTHODOLOGIE PROJET SYSTÈME D INFORMATION DÉCISIONNEL BI - BUSINESS INTELLIGENCE. En résumé : En résumé : Phase I : collecte des besoins I - Expression des besoins II - Étude de faisabilité III - Définition des priorités IV - Rédaction puis validation du cahier des charges Phase II : implémentation

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE I. La démarche pas à pas Date Démarche Trouver un sujet qui vous intéresse Lire la bibliographie : thèses, articles Participer au séminaire «thèse»

Plus en détail

«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner?

«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? «Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? Congrès du CNGE Angers Novembre 2008 Sébastien Cadier*, Isabelle Aubin**, Pierre Barraine* *Département de médecine générale

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Rédiger et administrer un questionnaire

Rédiger et administrer un questionnaire Rédiger et administrer un questionnaire Ce document constitue une adaptation, en traduction libre, de deux brochures distinctes : l une produite par l American Statistical Association (Designing a Questionnaire),

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

Définition et exécution des mandats : analyse et recommandations aux fins de l examen des mandats

Définition et exécution des mandats : analyse et recommandations aux fins de l examen des mandats Définition et exécution des mandats : analyse et recommandations aux fins de l examen des mandats Rapport du Secrétaire général Résumé Lors du Sommet mondial de septembre 2005, les dirigeants des pays

Plus en détail

Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014

Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014 Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014 Madame, Monsieur Le Programme «Dépenses publiques et Responsabilité financière» (PEFA), lancé en 2001, a mis en place un cadre

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Mai 2012 Préambule Le contenu et les qualités de l information Les modalités de la délivrance de l information L information du mineur, du

Plus en détail

Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2. Novembre 2013. This document is also available in English.

Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2. Novembre 2013. This document is also available in English. Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2 This document is also available in English. La présente Note d orientation s adresse à toutes les caisses populaires de catégorie

Plus en détail

Cours MAT-4152-1. Collectes de données en contexte général. Mathématique

Cours MAT-4152-1. Collectes de données en contexte général. Mathématique Cours MAT-4152-1 Collectes de données en contexte général Mathématique MAT-4152-1 Collecte de données en contexte général PRÉSENTATION DU COURS Le but du cours Collecte de données en contexte général

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation.

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation. COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation Manuel Gestion du Cycle de Projet Programmation Evaluation Identification Mise en œuvre Instruction Financement Mars

Plus en détail

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie Système d accreditation des organismes de formation Origine, objectifs et méthodologie du système d accréditation Carlos Capela Coordinateur du projet INOFOR - Institut pour l innovation dans la formation

Plus en détail

Guide de rédaction d un protocole de recherche clinique à. l intention des chercheurs évoluant en recherche fondamentale

Guide de rédaction d un protocole de recherche clinique à. l intention des chercheurs évoluant en recherche fondamentale V E R S I O N A V R I L 2 0 1 2 C E N T R E D E R E C H E R C H E C L I N I Q U E É T I E N N E - L E B E L D U C H U S Guide de rédaction d un protocole de recherche clinique à l intention des chercheurs

Plus en détail

Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement

Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement Gouvernance et Politiques Publiques pour un Développement Humain Durable Programme PNUD MAG/97/007 DAP1 Manuel de suivi et d évaluation des programmes et projets de développement 1 TABLE DE MATIERES INTRODUCTION

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/5/7 REV. ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21 JUILLET 2010 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Cinquième session Genève, 26 30 avril 2010 PROJET RELATIF À LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

Format de l avis d efficience

Format de l avis d efficience AVIS D EFFICIENCE Format de l avis d efficience Juillet 2013 Commission évaluation économique et de santé publique Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service documentation

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration

Bureau du surintendant des institutions financières. Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration Bureau du surintendant des institutions financières Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration Avril 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. Objectif, délimitation

Plus en détail

Méthodes de recherches et rédaction des mémoires

Méthodes de recherches et rédaction des mémoires 1 Méthodes de recherches et rédaction des mémoires Matériel de cours Institut des hautes études en administration publique (IDHEAP) Février 1999 Daniel Schneider TECFA, Faculté de Psychologie et des Sciences

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL

MASTER 2 PROFESSIONNEL UNIVERSITE DE NICE - SOPHIA ANTIPOLIS Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines Département «SCIENCES DE LA COMMUNICATION» MASTER 2 PROFESSIONNEL Ingénierie de la Création Multimédia et Direction

Plus en détail

La recherche en soins infirmiers

La recherche en soins infirmiers La recherche en soins infirmiers 2e module Le processus de recherche 1 re partie : le cadre conceptuel Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision, 2013 1 Ces informations sont tirées d un didacticiel préparé pour

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais :

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : 1-800-230-6349 Télécopieur : (819) 953-6088 (Pour les malentendants

Plus en détail

Principe et règles d audit

Principe et règles d audit CHAPITRE 2 Principe et règles d audit 2.1. Principe d audit Le principe et les règles d audit suivent logiquement l exposé précédent. D abord, comme dans toute branche de l activité d une entreprise, l

Plus en détail

Réseau sur. Médicaments. l Innocuité et l Efficacité des. Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM

Réseau sur. Médicaments. l Innocuité et l Efficacité des. Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM Réseau sur l Innocuité et l Efficacité des Médicaments Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM Instituts de recherche en santé du Canada Canadian Institutes of Health Research Version

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

Guide No.2 de la Recommandation Rec (2009).. du Comité des Ministres aux États membres sur la démocratie électronique

Guide No.2 de la Recommandation Rec (2009).. du Comité des Ministres aux États membres sur la démocratie électronique DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES POLITIQUES DIRECTION DES INSTITUTIONS DEMOCRATIQUES Projet «BONNE GOUVERNANCE DANS LA SOCIETE DE L INFORMATION» CAHDE (2009) 2F Strasbourg, 20 janvier 2009 Guide No.2 de

Plus en détail

Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée

Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée Septembre 2003 Analyse et rédaction Lynda Bouthillier Agente de recherche et de planification socioéconomique

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 48 L évaluation du projet d alternance travail-études 1 permet de mesurer le degré d atteinte des résultats attendus et de cibler des actions en vue d

Plus en détail

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE Direction générale adjointe Planification, qualité et mission universitaire Coordination de l enseignement et de la recherche 1250, rue Sanguinet, Montréal, QC H2X 3E7 Tél. : (514) 527-9565 / Téléc. :

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil Retour au sommaire Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil BIM n 05-12 février 2002 Karin BARLET ; Bonnie BRUSKY Nous vous présentions en novembre dernier les outils d étude de marché

Plus en détail

L analyse de processus au service de la gestion des risques

L analyse de processus au service de la gestion des risques L analyse de processus au service de la gestion des risques 1. Pourquoi faire? 2. L analyse des processus : une notion clé Définition Typologie et cartographie Niveaux d approche 3. Une approche pour identifier

Plus en détail

L ANALYSE COUT-EFFICACITE

L ANALYSE COUT-EFFICACITE L ANALYSE COUT-EFFICACITE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L analyse coût-efficacité est un outil d aide à la décision. Il a pour but d identifier la voie la plus efficace, du point de vue

Plus en détail

UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES. Comment les thèmes ont-ils été choisis? Comment choisir parmi les 28 fiches?

UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES. Comment les thèmes ont-ils été choisis? Comment choisir parmi les 28 fiches? Introduction UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES Comment les thèmes ont-ils été choisis? Sur base du diagnostic qualité des 5 CEFA du Hainaut Occidental, des marges de progrès

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE MSHP MODULE D ORIENTATION DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE Réalisé en mai 2012 avec l appui

Plus en détail

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1 GUIDE DES POINTS FOCAUX NATIONAUX RSI Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1. Introduction Le Règlement sanitaire international (2005) (RSI(2005)) définit un point focal national

Plus en détail

CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS

CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS ANNONCE Le 15 janvier 2014 À l intention des chercheurs relevant d organismes de santé ou d universités

Plus en détail

Le présent document se trouve dans le site du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/docinfosec.htm].

Le présent document se trouve dans le site du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/docinfosec.htm]. Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2012 ISSN : 1927-8527 (en ligne) Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 Le présent document se trouve

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 mars 2011 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NORMES CANADIENNES DE MISSIONS DE CERTIFICATION (NCMC) JUILLET 2015 NCMC 3000, Missions d attestation autres que les audits ou examens d informations financières historiques

Plus en détail

1. 2. 12. L'ANALYSE DES PARTIES PRENANTES

1. 2. 12. L'ANALYSE DES PARTIES PRENANTES 1. 2. 12. L'ANALYSE DES PARTIES PRENANTES DESCRIPTION L analyse des parties prenantes est une approche structurée permettant de comprendre un système en précisant l intérêt, les besoins et les préoccupations

Plus en détail

ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF

ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF INTRODUCTION Un Etablissent Public Administratif est une personne morale de Droit Public, dotée de l autonomie

Plus en détail

Disparités entre les cantons dans tous les domaines examinés

Disparités entre les cantons dans tous les domaines examinés Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Swiss Federal Statistical Office EMBARGO: 02.05.2005, 11:00 COMMUNIQUÉ DE PRESSE MEDIENMITTEILUNG

Plus en détail

L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES AU SECONDAIRE CADRE DE RÉFÉRENCE. Version préliminaire

L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES AU SECONDAIRE CADRE DE RÉFÉRENCE. Version préliminaire L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES AU SECONDAIRE CADRE DE RÉFÉRENCE Version préliminaire Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte.

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

un OuTIl complet POuR l analyse de données d accidents

un OuTIl complet POuR l analyse de données d accidents COMMENT ATTEINDRE L OBJECTIF ZÉRO ACCIDENTS? Un outil complet pour l analyse de données d accidents Avec 1,24 million de victimes par an, les accidents de la route font partie des causes les plus fréquentes

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Evaluation de la Dissémination du Niger. d amélioration des soins obstétricaux et

Evaluation de la Dissémination du Niger. d amélioration des soins obstétricaux et URC/HCI : PROTOCOLE DE RECHERCHE ET D EVALUATION Evaluation de la Dissémination du Niger au Mali des meilleures pratiques de la mise en œuvre du collaboratif d amélioration des soins obstétricaux et néonataux

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications La présente annexe au document de politique du Procureur

Plus en détail

pas de santé sans ressources humaines

pas de santé sans ressources humaines Résumé Une vérité universelle : pas de santé sans ressources humaines + alliance mondiale pour les personnels de santé Résumé Objectif Le présent rapport est destiné à éclairer les débats du troisième

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL

SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL 1/7 SYNTHESE QUESTIONNAIRES ENTREPRISES RECRUTEMENT PROJET COMENIUS LYCEE MONTEIL Dans le cadre du projet européen Comenius du lycée Monteil sur les compétences informatiques, une enquête qualitative sur

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17 Management Responsabilité Management Responsabilité 2012 17 L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile

Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile 1 4 Les De plus en plus d organisations voient l Agilité comme une piste de solution aux problèmes auxquels elles sont confrontées. Par ailleurs,

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA)

Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA) Note détaillée L image des ambulanciers Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA) Enquête réalisée en ligne du 17 au 19 septembre 2013. Echantillon de 985 personnes

Plus en détail