DESS Développement durable des espaces et sociétés à fortes contraintes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DESS Développement durable des espaces et sociétés à fortes contraintes"

Transcription

1 Diplôme d'études supérieures spécialisées en écologie humaine DESS Développement durable des espaces et sociétés à fortes contraintes Sous la direction De Giorgio BLUNDO Maître de conférences à l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Marseille Mémoire présenté par Marion DUCASSE!!"

2 Marion DUCASSE 85, rue Croix d Or Chambéry (France) (0033) (0) ans, nationalité française Chargée de mission coopération décentralisée - éducation au développement EXPERIENCE PROFESSIONNELLE Depuis Septembre 2004 : Pays de Savoie solidaires, organisme de coopération internationale de l Assemblée des Pays de Savoie. Chargée de mission. Chargée des programmes éducation au développement et Semaine de la solidarité internationale Formation et appui-conseil auprès des ASI des Savoie Animation de réseau Octobre Avril 2003 : Ambassade de France à Madrid, Service de Coopération et d Action Culturelles (Bureau du Livre). Stage. Mise en relation des maisons d édition françaises et espagnoles. Organisation de tournées d auteurs en Espagne. Rédaction de Literalia, revue bimensuelle en espagnol de promotion des nouveautés éditoriales françaises. Juillet-Septembre 2001 : Association de solidarité internationale : Tissons. Stage. Organisation d un séminaire de quatre jours à Ouagadougou (Burkina Faso), en partenariat avec l UNESCO, le Ministère burkinabé de l Action Sociale, sur le thème des enfants des rues et de la mise en place d un réseau associatif. FORMATION : DESS Développement Durable des espaces et sociétés à fortes contraintes. Centre Universitaire d Ecologie Humaine de l Université de Genève (Suisse). Mémoire La coopération décentralisée : dynamique d animation territoriale et approche participative dans la collectivité locale française : Cinquième année de sciences politiques et de relations internationales à l Université de la Complutense de Madrid (Espagne) : Diplôme de l Institut d Etudes Politiques de Bordeaux, spécialité politique et société, mention assez bien. Mémoire Les enfants des rues au Burkina Faso, entre enjeu politique et enjeu de développement : Classe préparatoire littéraire (hypokhâgne) au lycée Clemenceau de Nantes : Baccalauréat général de sciences économiques et sociales, mention assez bien. LANGUES - INFORMATIQUE Espagnol : courant Anglais : bon niveau Outils informatiques : Word, Excel, PowerPoint, Internet 2

3 #! "# $%! &' ()* + + $#, $ '-'.-/ $ ' 0 & / 0/' / 2 3 %! ! 2 8 ) ( 8 0(( 2/%(9 7 0 $ 9 ) ' ' + "! $ % ( ' ' 5:;/ / /- #! / ' '!' / <(! 5/( 2 % / ( 6 2 / 2(! 3

4 % &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&' ( &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&)! ) &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&)! 1.1 L intervention extérieure des collectivités locales : de la pratique à l institutionnalisation Le cadre juridique : la loi de 1992 relative à l administration territoriale de la République Des enjeux propres à chaque collectivité mais des principes communs...13 = # '259%(...13 = >/ ==...15 * +* $, -.&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&)/ 2.1 Sensibiliser le grand public : pour une citoyenneté ouverte et une plus grande solidarité internationale Impliquer des professionnels : favoriser l échange d expériences et de compétences et l enrichissement mutuel Assurer un volontarisme et un portage politique de la coopération et de la solidarité internationale &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& ) 3.1 Historique de la coopération décentralisée en Pays de Savoie...21 = )?$ /'...21 = )?, 7$ Un montage institutionnel original...25 = &"!$ = 1,(.&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& 4 ) 5 3&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& Déroulement de l enquête de terrain...29 &- ' /'"!$...30 &-) &...30 = &- "!$ Limites et difficultés...32, &&&&&&&&& Coopération à sens unique ou partenariat réciproque?

5 A ' '...35 = > 2( Le rôle d animation de la structure de coopération décentralisée : positionnement et gestion de la relation partenariale ' (89 / = $! ' /' , &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&6/ 3.1 Deux volets complémentaires : appui aux initiatives locales et souci de l évènementiel..47 = +$/ / ' /'...47 = > - / La problématique territoriale : réalités et enjeux en Pays de Savoie...50 = # '...50 =! = >, $ = >!' ( 8 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&"/ ) 9 : &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&"/ 1.1 Une démarche éthique marquée par le pragmatisme Déficit de lisibilité et de valorisation de l existant en Pays de Savoie , 3*, *&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&'6 2.1 Articuler la participation de la société civile au portage institutionnel...65 > 2 /B...65 B Allier approche de proximité et interdépartementalité...69 > ' 9 &"!$...69 " 7 5( 8)C)/!D "!$...70 = > ' ;&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&/" 5*3 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&/< &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&<! 5

6 % ) 2( ( "!$ & "! $ E ) FF)?$! )% 2 - % / (# : $, $;( 2 $,* 0 & ) % 2 '% ( '1 ( -"!$0 ' 2 G /! / ( ' ' ( 2 ( % 2 ) '' ' /- / ' /'"!$ ( 5) % - ( /' 1 Cf page 13 : analyse des bases juridiques de la coopération décentralisée 6

7 ' A /1 7 ' '% / G' $, " 2 ( '! "!!" # # " $ #( 2 9 ' ' ( 2 / ( " ( : ( /B; 2 / $ 1/ + ) 3 ) # I #- / / / 2 (: ;! ' #!! 2 Définition d Yves Delahaye, in La coopération décentralisée et le développement local, Les instruments juridiques de coopération, page 9, César Noizet L Harmattan, Ibid, page 9. 4 Guide de la coopération décentralisée, La documentation française,

8 / $- "!$ + 3 -! 3 $2 "!$1 ( ( ( A 4 ' ' 3 2 ( 3 /(9 ' ' % + "! $ % /! % "!! H J %' ' ' ( $ % 7 7 ' ( 8 ( 7 1 7% 83! 2 / ' 3!' ' - (% ( ( 8$ ' "!$ ' #- "!$ / ' %' E ( 5 De Savoie solidaire à Pays de Savoie solidaires, évolution d une coopération décentralisée en dix points, brochure réalisée pour les 15 ans de l association. 8

9 ) 4 ' 3! ' #! '1 '( $, $ 1 7 ' + ' ' ' / ( 9

10 ( 6 ' ' 72/ A ( / ' /' /' 3 / 2 '/ "' 3 71!' ' ' 8 +! - "!$ / '' /' ) # ' ( / ' %' /- 8 / %' 2% -')! ( %( 2( 1 ' % 10

11 )&), 2 % -7 + ) 2 ( / & ' 7 '' ' # A A & + F ) " A! ' 2 37"77) + A! ( + 7> & '! & F5 E F' - ( $ H:;! & ) ( ( ' %' ( G)0/ K E A! A F=! & $ # ( A - & FH " A + ( < - 6 Franck Petiteville, La coopération décentralisée, Les collectivités locales dans la coopération Nord-Sud, L Harmattan, J.C Thoenig, La décentralisation, dix ans après in Revue Pouvoirs, n 60, janvier

12 ( "- 2! ( 2 2 ' ' 1 # ' 2 ( :%; 2 )& $)44 2 #*& 2 ' #0 <C: =; '!!&!!! ' Cette loi ne confère pas aux collectivités territoriales un domaine de compétence supplémentaire mais est un moyen nouveau d exercer leurs compétences. On se situe à ce niveau dans la droite ligne des lois de 1982 et 1992 avec un principe constitutionnel central : celui de la libre administration (article 72 : «Les collectivités locales s administrent librement par des conseils élus et dans les conditions prévues par la Loi»). + - ' 1! ' ( 2 ( ( '%2( 3 12

13 ' ' ( ' (! $L,! &! F ) / - ' '' ( < ' 2! 9 - : >+;!! ' $ +!! ( )&0 1$,2 )&0&) 1 28$, J 2 % / ' ( - 9 ) /( ' ' - #- ( L, (/ ' / % / /!' ( ) 8 Bernard Husson, La coopération décentralisée, légitimer un espace public local au Sud et à l Est, article - CIEDEL 9 Ibid 13

14 / 7 '! )'!5 BJ ' )(/ ( A' - - ' 2! 6 (%(/ / 2< 9 - E/ ( : (; - " + - +! E 2 9 ' /'B -! E:/ ; ' / /' /( ( ' 27 )&0& 9 * 3 ' ( ' 3$ ( ) ' L, '$ 2 < ' 10 Bernard Husson, La coopération décentralisée, légitimer un espace public local au Sud et à l Est, article - CIEDEL 14

15 " ' /' '# - / ' + / ' "!! & > ( " - 2 > % ( ( <M M, $2 L*M ' > ( 1 ' 1 )(. % < ' 3'! - )&0&0 ) 2 ' 1 & 1 '& ' 15

16 " < 2' )*+ "!! J // 1 ' " ) 2 / 2 ( )! ' ' + ' 2 >/ >% ' + 2/ : / /' B; : B;< -! $ )/, #& - ## #.. 11 Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable, Association française du Conseil des communes et régions d Europe, Cités Unies France, Comité 21. Principe de Transversalité, p6. 16

17 ) -! %' / ' '' %' - /(' ( 1 ( > :, $ $; - ( 5 ( ' ' % 7 J ' ( ' /( '#! /( 2 ' * + * $, -. '! /-2 / ' 7 + " < %( 3D$ - % '< / ' ( ' ( #! 12 Ibid, Principe de Participation, p6. 17

18 &) *3* 3 & $2 #! = ) % 1 (!$:(9),* "! $ I ; 1 - # / 2 :# / 0 1 % B; /- ' 37$ B ) J3? -! ' $ 2 / : ; % < J3? 2 /- 2!A ' ' 13 Haut Conseil de la Coopération Internationale, La sensibilisation de l opinion publique aux questions de coopération internationale pour le développement, Etat des lieux, rapport, 20 janvier «Couleur Haïti» est une Quinzaine Culturelle organisée en Pays de Savoie par Pays de Savoie solidaires en janvier 2004 (cf.page 49-50) 18

19 & %3, & +' 1 ' /&! ' # (( - ' % 2 -+' ( % :(9 LM E ' /4 ;< - % / % : ' B; ' ( ( ' ' / 2' :(9 2 / 2 %2( ; :(9 // (; &0 = 3 & ) %2((9 ( ( 19

20 '! : 9 2 B;N ' 71 ( ' / ( ) ' ' / 1 < (712 ' ' %! ' ' / 2" 2! 2 H & 2 5 ' ' 2' ' 15 Ibid 20

21 &) 0&)&) ;> "# $ #-FF# / 72 - /! $ A/ L " )? GE.)? A)! - = 3!"!! % # 2 4 " &! :( )?%F; +$ -!$J O1/ 7 '!L, 7 <! - / /-! A % $ $ 21

22 ') $ + $!' ) 8 L$ GE.A) %2( LME L ' 2 ( # /* $ ': E#A#;+ ( ( / E - 2! # $/ ' E! # + %2 / # / ( % &- ) % % - $GE. # " -!#! / / / ' %' 2 % / )?!' $ - ' A 5 16 Entretien avec Jean Fressoz, Conseiller Général de Savoie, Président de Pays de Savoie solidaires, 24 janvier

23 #- 5 (! K & '' 9 - "( $: 2 %!; - : G(J!' & 2 / 2 L) >$+" $; -! :/ L,* )?GB; ) $ - 2 % 9'!2 0&)& ;>?2 2 & +, 7$ ' & )? E, ( % 2 -/!$ + / / ' < $ )) / / )? "! L C7" )? ' 17 Dossier : La Savoie, un département engagé en coopération décentralisée (document d information Savoie solidaire),

24 ' % 6 7 % # F 2 ' ' % '+ ( ' / 9 ( ( )/')? 2 ) ' # )! - ( % 2 2 +'' % / 2# 0P A// / ( 9 / J / : /4 ; / :% %; & <M M / ' ' + # /! ) '/ 2 9L*M 18 Entretien avec Raymond Bardet, Vice Président du Conseil Général de Haute Savoie, Maire de Ville La Grand, Membre du Conseil d Administration de Pays de Savoie solidaires, le 1 er février

25 / ' ( 7 % " 8 #! )! "!+ "! 1! # % 7 % & E / A/ <M M< ', $ /2 A- ' '7% 9/ 9/ )*+-2 0: 0& & &) =*3 # $, $ / / ' ( ( 2 &"!$ '71 '2"!$ A ( - % ' ' 9-2 # 19 Entretien avec Aline Fabresse, chargée de mission à Pays de Savoie solidaires, responsable des partenariats avec Mahdia et Irkoutsk, le 4 janvier Entretien avec Raymond Bardet, Vice Président du Conseil Général de Haute Savoie, Maire de Ville La Grand, Membre du Conseil d Administration de Pays de Savoie solidaires, le 1 er février

26 # - 0 #!#3 %; % ; #< ; % " 2 "! <!(/9 3 N $ ) / (( ) & "! $ Q -(E Q (/4& E 0& &, )4!) & )? $ 2#(-):/ ' ;" $ /( ( 2 % 9 ":2?<"; " " 2! $ ' - ( ( /( (' 21 Extrait du questionnaire de Jean Paul Gandin, Directeur de Pays de Savoie solidaires, décembre

27 ' & + GE.)? + ) & ( + '$ &% / ' 2 & "! $ -! 2 "!$ 2 ( < ' 0% 7% 2! " / =2 % =2 % # && / = ) & - : '; J 2 ' ) & ' ) 2 % # )3. '.$. >.?? 5 I 3 22 La coopération décentralisée et le développement local, Les instruments juridiques de coopération, César Noizet L Harmattan, Extrait de la Convention de Partenariat Assemblée des Pays de Savoie, Pays de Savoie solidaires, César Noizet, Op Cit. 27

28 < ( 2 $3. ' H ) 9 &- /' ' ( 2 / ( 3 % /' 2 ' ) 7 5"!$8 ) ' 3 /2(( % / A ( 2 ( % / 3/ 25 César Noizet, Ibid. 28

29 1,(. "! $ 7 ' 8 #- ( ( ' 0 '! 2 )?(6 7/8 +' 72% 86/ #! 7 8$' ' % 8 ) 2 ' ' '1 - ( 2 1 Bilan méthodologique )&) 1 : '1 -! 9 "! $ ) &! /! / ' >- /! 26 Cf liste des entretiens réalisés : Annexes 29

30 )&)&) =( 4 9 ' ()/ # ' ) % ' /- / 2 # 9 < % : / ' ( B;<! ' ) ' )&)& =(*;= > '1 ) & - ' 2 : # ; < - -) 2 K ' 727 (- % / 2 Q 27 Sur 25 personnes interrogées, 9 ont retourné le questionnaire écrit. Certaines, sollicitées au même moment pour participer à un entretien, n ont pas jugé utile de répondre par écrit. 30

31 1 R <! ' %( (! ' + ' % < )?( ( "!$: 2 ;"2' /' - R : ( )?( '; ' ( % ( ( P 2 2 # - ( "!$+ '/ )&)&0 =( R / ' "!$J 9 #J3? 9& & ++& ) &B # "! $9 & $ $ $/ ) ) /' E # 31

32 & ) " <?!&(B > 9)/! # ' 9 ), $ L ) &( 3 " ) E &?!B > ( "! $9?&#, $ # 9 # C $%)?$B >'1 (/ (2/ ( )?( < / ) & / 1 ' )? 3 - ' $, $ )& ) ' '1 2 (/ 1 / # '1 ' % :'.7 4 8; %!) 2 ' / ' + ' - 32

33 ' ) (P %( 1 2% 3 2' 2S 727 // ( "!$, / ) '%(8" 7 / 37$8 ) - "!$ ( + $ //! -,* $ & % /- ' Q / % / &% / ( 0! 0 & ' 2 2 ( 3! 2 / 3 ' ' 2 ' 2! "! $ 33

34 &) ; 2. + ' 37$ $73 1 % ' / ' 5 " "!$! > - ' / 6 3$( /S " ( ( Q ( 2 /+ &0 '# 2 / /' : / "! $ ; ) /& /! 2 "/ / %! %! &' (!! & F $ $"! $% 2L / " Q! 28 Entretien avec Michel Nehr, membre du Bureau de Pays de Savoie solidaires, Directeur de l association Passage, le 12 janvier

35 E % ) ( 1 ( 8# /7 < / ' % / 2 > 2' 9' ' ' ' (8 &)& & / + 1 J "!$ $3 ( ' 3 - # 9! 2 $B < 2 ( 0 7 ( 8 + / 37$( ( 1 1 /-37$'$73 <! 2 # $ )?/-!$ : ; % - $ 27 +,*! : ;!! 29 Extrait du Guide de la coopération décentralisée de la Communauté de Communes de Sénart 30 Entretien avec Jean Paul Gandin, Directeur de Pays de Savoie solidaires, 7 janvier

36 $. # ' &$ # 2!8< " A - 2 " & # = $ - 02 "!$ 2 ' ' '&( #62 C! % $$ $) ' /-'L / J3?"/ - / '3 $ ( + % / ' ( 09/, 3 7% 8#! =I &)&0 9 2, "G4L/2"!$ '? 3 ' J 31 Entretien avec Magali Agosti, Chargée de mission à Pays de Savoie solidaires, 13 décembre Entretien avec Benjamin Emeriaud, Chargé de mission à Pays de Savoie solidaires, 14 décembre Entretien avec Jean Paul Gandin 34 Entretien avec Magali Agosti 36

37 ! B# ( Q J % 2 ) % /4-0, 7$9= (!#;>BB# 6! #! =H # 1! '9/ "# ' = ) &( 3"2/ ',* / '' + (B # (2 2 < ' 2 % (! ) % / < / ) ' / % " % /0"!$ ( 4 ' 89 #!!!!#'= # 2 35 Entretien avec Christian Thomas, professeur au Centre de Formation de Groisy (Haute Savoie), porteur des échanges avec la Tunisie. 36 Entretien avec Etienne Chomienne, Vice président du CHS de Bassens, membre du Bureau de Pays de Savoie solidaires. 37

38 0 # 2! - =K # - $ % AL $ $! 37$ ' < / &' 7 ' ) ' / ' 2/ ) ' % (2 -)/ 1 2 ( A 1 / 4"!$ 2' ( ' -'!/+( 2 / & A 3 & &) B C,.D 3 + / 5 4 "! $ 1 ( 2 % ( A 2 % "!$S 727 / 37 Entretien avec Aline Fabresse, chargée de mission à Pays de Savoie solidaires. 38

39 2 $ ' 37$"!$ 3 $ % / 2 " - ( ) % % 2 ( $ "! $ '1 2 ) 2 ' 2! % : - / ( )?( B; ' % $ 3 ' ' ' ' $8 ' ( ' & 2 $ L% + /! D, 2 "A $E " ' 1 3 % $L%+: 2& 8 '2FB1 2! 6!!! # J ( /' + ' $ 2 + /' 38 Entretien avec Benjamin Emeriaud 39

40 / / /' ' ) ( 2 '' 2 2' % A % 9 $ / D /' ' / (3 & & <!! ' &- 1 /2 /. ' 3$J 7 ' 2 < $ $& " ( % / '! / / 72 &! 2 : '9 ';"A& 9 #,!G# 6 #! "! = & '' ' ' 2 ' / 39 Entretien avec Magali Agosti 40

41 ' : ' ' 27B;$ 2 % ( (2L /' / % #/3 $ 1 / / 2 # '! Q : ; ' // ' 2 ( +, -E& ( / ( 3D$<P ' ( # / ' /% - %( 7% 2 % / 1 ' P '(' ' %( < 1 " A/- A & / #:,* ;/ ) AA H+ 7I) "A*+ & 41

42 !! <!' ' ( '! # '! ( ),$L/ ("!$! 2! &:: =2 %» 41. ) 2 ' (, ' ( 2 ' 3$& % 3 $&% /"!$ 7 $&E/ TU ;! 2 T+ U6 TU ;TU #!" P ' ' / % (4 ( '!= 5 -! # 3 F ) ' 727 $ + 2' 40 Entretien avec Michèle Marti, Directrice de l Espace Associatif Cantonal d Aime (Savoie). 41 Entretien avec Etienne Chomienne, Vice Président du CHS de Bassens. 42 Entretien avec Jérôme Bar 42

43 P % & &"!$! "A! 2 F$. % 2 5 ( / P %( A 2 9J&" J "! / / 6 / J 6 FF 2 ' 4 / / "!$ % & & #5! ' /' 2 % +'/ / / 3 4 ' "! $ ) ( ( ' 2"!$G' 2 - ( 2 /( ' (( ' (' J 43 Entretien avec Magali Agosti 44 Entretien avec Magali Agosti 43

44 2 1 /37$" % / - 2 -! ' ) % / ' 2 2 % 72 % ) ( % ( % 2 % 1 ' ' ' 2 & / '/ 42%) % (4/A& /' /*! 2% < ' % /' 2 ',* ' 2 "A& : <! = 2 * ) ( 9 ' % / ' 4/ : /' 2 / '; E / /' % "! $ 44

45 6 ' 9 # 6 6 2#! " " IH ) 2 29 ) " (% # & % )! - " ( "!$2 + : ' <M M $; // "A# + 2 " I "&E/ # )#!!!+K!G# IK 1 2 " P ' % ( % )! - 2 (9 /' ) ' /' ' % :$ 3V;2 < 45 Guide de la coopération décentralisée, Op. Cit. 46 Entretien avec Marc Druesne 47 Entretien avec Aline Fabresse 45

46 ' P ' ' % - %J Q % / ' / ( / L $ $% =2%! ;"A6! " IF # / 2 / 2 )! "!$ / ' ' " / 1 ' '2 % $+ / / ' ' '% / % ' ( %!! & I / 2! / 48 Entretien avec Benjamin Emeriaud 49 Conjuguer développement durable et coopération décentralisée, Rhônalpenergie - RESACOOP 46

47 0, ) - (!' - ( ' + $ '' %!' +, $ /- ' - / (' ' # /"!$2 - /- 0&) 1,, ( 0&)&) F+ 3 3& E %! ) ' 0 % / ) 2 2 &"!$ "!$4 50 Haut Conseil de la Coopération Internationale, La sensibilisation de l opinion publique aux questions de coopération internationale pour le développement, Etat des lieux, rapport, 20 janvier

48 )/' / '%( A 2 $ 0% ' ( ( /- $! 2 - : 2 $ % B; + / ' < % % % + /! /! 2 A 9 - : 2 A G )! A )? $; /' /': B; & ' - ' / 9 ( AG# L% H 0&)& 9 ( ( J - ' 51 Entretien avec Benjamin Emeriaud 48

49 "!$+G(J!'2& >$+" H ' % 2 2L /- 2,* % >$+"J ' - 2 / # - ( %.' 2 % $ "! $!A/L )?$ 2 /- )/' % / $ + ) ( 2 ( / ( 2 ( % 9 '!'! ( %( ' 2/'! / ' / >'. /* $, $%,* 2 / ) - 2 /* - ( /9 / ' 7 '! ) ( - / 52 Union Sportive de l Enseignement Primaire 49

50 / / < %( 2! /. '# % (9' 7!83 7 /' :$ 5 ;8 3 7 / W 2 :),* ;8 0& * $, # / ' 7 8 < ( $, $ ' 1 0& &) 1 0& &)&) & $(!/! -3 -!'( / J 2'' (!' > A A 2)/! 07!)/! ' 50

51 / (! ' ) < 0 A )/! : ' 7 ;. / % )! C )/!' 2!'9L!!G" M$ & ( )/! 2 ) -' )/! J/!LM E/ $ )? &! A,- A / 2 C )/! # # # -2 # ' '# $ '. &&0 6 " & HI #! ' ' <( % /!' ' ) / 2 / 0& &)& 9 2 ( (/ 53 Entretien avec Marie-Hélène Mennessier, chargée des relations internationales à la Ville de Chambéry, 12 janvier Entretien avec Michèle Marti, Espace Associatif Cantonal de Aime 51

52 3 W 2 / ' > ', $ ( - "LP?&# 2 L 6 " # HH " G E " $&!, $ 2 : X<X- - $ ' + &'$; -' 2 E 2 $& 2 "!$ ($G C+ -.)/ / '! & ' %2& = - " $ & -, $ /'$ ) &(( (# - ( (9, $ $71 -!' " (?&# 7 -'( E?) $& ' 2/ 4-9 C& # ( ' /! ' - '' 55 Entretien avec Benoit Lecomte, ONG GRAD (Groupe de Réalisations et d Actions pour le Développement), le 13 janvier

53 6' / // : $ $ < ; ) 9 ( % - ( : # ; $ "". <0<AJ?&#! 9!& "! #N H / :J3? 3!B;- $ &?F2+( &! ( ' / '' '' ' 1 Y2 $ )? # +, $ ' - 56 Entretien avec Paloma Perez, ONG GRAD (Groupe de Réalisations et d Actions pour le Développement), le 13 janvier

54 0& & 93 # ( "! $ 2 ( ( 2 / " '' ( $ 5 - ' ' ( 2 -= =K $ 2 $ A & / 2 9 " 0!! "2 > &)&"<?&: &(3; - - " - )?% &)&"<?& ) $EC" D 6T)?UA"A16 & 1 " )*+ : 2 #!G" HK >!2Q ( L%+- 90 /K! 1 0 ) 2A+ &6!G " 6 1 J & - 2 / Entretien avec Françoise Verd, Présidente de l ACAPIGA, 17 décembre

55 "!$: ; ),* '. /* (! A 0 ' #!!!! HF & - "! $ 2(P # 2 2 ) % ' "!$ ' A % /!- % :// B; ) / 2 /!' ' ( + "!$$'. % / : ; : / ( ;! - 3( ( ' $ A!- $5 # 1 / %' 2 - ' ' % &% / 58 Entretien avec Magali Agosti 55

56 ( <, $ /' 1 ( / ' H ; # " " < 9 # " -! 2& -!! + 9 0& " C #!! ) 9 # " 59 Extraits de Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable, Association française du Conseil des communes et régions d Europe, Cités Unies France, Comité 21. Principe de Transversalité, p7. 56

57 7( 8 ) - 2! "!$ ' &- ' /!2 ( ( ' " /' /' # P ' ( ) 8) 7 % ' ( ) ( 2 8 ) 9 : # ' 2 "!$ /' 2 / 2 3 % ( ' 57

58 )&) 9 3 # ' "! $ -'4 9 / ) ' ' ( / ( : ' "! $ ; +"!$ "!$ % ( ' ( $ 5 ( - ' "$) )/!7J/!! 2!! & " )*+6!=2% > ( /! )/!J/! - ' /$! (% B" EC "! ; 60 Charte de la coopération décentralisée de la communauté de communes de Sénart, Op. Cit. 61 Entretien avec Samuel Caillault, salarié de l association Chambéry Ouahigouya, le 24 janvier

59 ! AL % ' 2 = #1 -% / '' A"!$ /- ( %( % B ) ' "!$' /' "!$ > 1 ' ) ' 5 % 5 < '' ' ' % % / / 727 '< A/ L ( 2 1 )? $,?! % /G"C # 1GE." "!$ )?( & G "? ' 6 O% -2 2 I &)?, $ A"A 62 Entretien avec Françoise Verd, Présidente de l ACAPIGA. 63 Entretien avec Marc Bulteau, Délégue National en Région Rhône Alpes pour le CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement, le 5 janvier Marc Bulteau est par ailleurs partenaire de Pays de Savoie solidaires sur le thème de l accompagnement des projets de jeunes. 64 Entretien avec Jean Paul Gandin, Directeur de Pays de Savoie solidaires 59

60 H ' % ( ),* +"!$ % 2$ $ < - B 7 "! $ & $ ( ' B ) % ' 27 G "?!"!$ '# " %! )& 1 *, A ' ( ( ( ) 2 727' - % # & < / ' < ( 2 / ( ( )?( & 65 Entretien avec Fernand Peilloud, Vice Président du Conseil Général de Haute Savoie, Vice Président de Pays de Savoie solidaires 60

61 "!$ 7% 2' ' %"!$9 # ( "! $: 1 53 % G $, G!"$ )?K= "$$ - )?K= "$$ )?K= 5$ )?K= "$$DA %)?K= - )?K= )?K= "$$ $ )?KI )?KI )?KI )?KI )?KI =2 G!"$$ &"$ "$$ - &"$ &"$ &"$ &"$ "$$ - &"$ &"$ &"$ ) ' %2 % / ' '" "!$ 2 61

62 : ;4 ' 2 J : ; "! $ ' ' - +4 /' ' % % % < 7 2 B) / 2 ' / ( "?&# /!7 1 / ( <0<AJ!=2% ; -2" # # 2! " 2! H " %( # - /' 2 ' $ & 9 6 =2 % 6!=2% " - 1 ##" )*+0 "=2% 24 "!$ (', $ 66 Entretien avec Jean Favre, Président de l association Savoie Argentine 62

63 Q ( /' 2 'A / 5 9 # T / 2 U " / " 2 & << K # 9 & 727! 2 / ' '' '' # - 4 "! $ ' $ < C " % # 5! F # ' # T $U ## " ) 4%! ' Q - 1 ' ' J ' ( < % ' 2 + ' ' ' $ 2 ' 1 ) ' &E "!$ 67 Entretien avec Jean Paul Gandin 68 Entretien avec Fernand Peilloud 69 Entretien avec Albert Gibello, Maire d Albertville, membre du Conseil d Administration de Pays de Savoie solidaires, le 19 janvier

64 ' 3 % 2' "!$ ' / ( ' + G"? 2 ' - :! ; 727) 3 Q 2 % " L%+ % / /2 1 Y (: ;!! - ) 2' ) %! 8 / ( ://! 7 B; /' 3, 3*, * ' 2 ( ( ' J '! -( 2 A ' % 2 ' ( 70 Extrait du compte rendu de réunion d équipe du 2 février

65 &) = 3 &)&) 9 2 H #- $ % K & '. ( % 9 -! % " 6A 2 # 2 " )*+ - # 2!# 2 )*+ % 7 % # # - #! #! #!/! % 2 K ) 2 ( ) 2 ' < W % ' ' ' / /) / ' 1 ' ) - ' 2L: 71 Dossier : La Savoie, un département engagé en coopération décentralisée (document d information Savoie solidaire), Dossier : De Savoie solidaire à Pays de Savoie solidaires, Evolution d une coopération décentralisée en dix points,

66 $; ( ) A " 5! - E ) & - ( ' &)& H A - ( 0 ) & Q - ' - ( ' - ) ) ' & ( A/3/ & $ $$/ ' % J 1 6 / 7% K= Z" +R +: A;"+R+ ( % KI : 2 / - ; # 1 & ) & & L 1 '% ( (!! KH $ Z "! 6 / #! T "! 73 Entretien avec Michel Nehr, 74 Savoie vivante est une association d appui au développement rural en Savoie. 75 Questionnaire au membre du CA, extrait de la réponse de l Association d animation locale du Beaufortain. 66

67 $ ( ' $, $ U # & ' 1 + ' - 5 / ( :( (/ "! $; ' ' ' ) ' ' ' 2 25 ZC J3? & & 9 J " 6 / J " K "! ' ' ' ( ( ) ' 2 A / 2 ' / /!!5' 2 ( $ ' ( ( ') & "! $! - / 2 / ( ( )% / '! 5! - /! 6 / #!#" / 6 / KK 76 Entretien avec Yvonne Vergne, Déléguée départementale de l ONG Aide et Action, le 11 janvier Entretien avec Benjamin Emeriaud 67

68 )! L% + (' Q '% / - ' (' 2% ' " + )/! KF $ Z " +R + =2 % # 2 # 2 J( "! $ # '$& + "!$ 2 J 2' 2 ' %% 4/: ) &"!$7"! $; < 2 ' % (!5 '( ( 727 () (( $ ( 3?! : ' ; / 2 : '' ;+ 4 4 ( < 1 / 78 Entretien Etienne Chomienne, membre du bureau de Pays de Savoie solidaires 68

69 :'; 2! / / ' + ('L,!" ; =2%T U 3 K & =, & &) 9 =* &"!$ % / / ( & %2( ' 2 /' ( # # - ' ' - & 2! -%2( )?(' ' ' 7 ' ' ' ( &"!$ " 2 / % / 2 &"!$ % (<! 79 Bernard Husson, «La coopération décentralisée, légitimer un espace public local au Sud et à l Est», article - CIEDEL 69

70 % % /' $GE./=2% # < + - '! - '. ( / + 2, $ / %2( 2 % )- "! $ B (# %(2 J /2 ' 9 ( 2 ' ( ( %( 8 $ & 4 ' % ( ' / & &? 8,.;G;*E + % 2 2 ' ( 2 / +! ' ( C)/!! ' ( / / >% ( C)/! A,- 70

71 A / A 6#2:#! 2 " # " ) % ' 2/ ( &)/!/(! ' )A C : 2 ; /4 )/!'-% / $ $ ) )/! J/!! " 2# ; ) '( 2 C )/!' 2(# ( -A 5 2 )/!(! $ ( 2 / 2 % ( )' 1! / ( S / ) ' - : ;4 4 /( :' 5;! # 4 -!' D 2 71

72 & & & "! $ ' / ) 4 % >5 ' ' +!' Z"$ /0 ' ( ( Z " 2 "!$ % %2 ( A 2 ) ( /' :(9 ;!' :(9 ; " %2 9 % /' A % / ( "Z" - 2 : /B;'/' " /-(( 2 % / #,* 2 & / / A/-A # '% ' %2 #,* 72

73 :),* $5Q% % )*;% ' 9 ( 1 '.:2& #;<!%(2 ( 2 / 9!' :( ' ; : ; % 2! %!' : % W/;# )? "A/-A 2 " / =2 %! 6 / =2 % ' "! $ % P '!' &)&"<?& &(3 (! (: A )? &)&"<?& )? "!$;!' "! $ '!'A (! )% ( 2 5) ' - 80 Entretien avec Michèle Marti 73

74 : % ; + / / 74

75 Conclusion # //2' '!' ' 3) ( -2/ & - ) ' 1 ' #/ ) 2! // ) ' :' ;3 $) / / %( 37 $ 4 &! '' 2 9 I3 0 ( "!$ 2 / / ' ( ( (/ / + 2 ( 1 2 ( %' /' 75

76 + 5 $! 2 $ / ( / ( $ ) 2 ' 3 K 2 2 2! # # 9 ' L, F %! # ' $<( ( ' '! F )! ' ' 2 ' )!# "A 6 A" 6 E$! $ ( ' "! $ % 2 -! 81 Bernard Husson, Op. Cit. 82 Fiche technique : l organisation locale de la décentralisation (Cités Unies France) 83 Extrait du Guide de la coopération décentralisée de la Communauté de Communes de Sénart 76

77 ; 2 / ) /! Q 37$ ' 2 2 ( ' '+ ( ( < ( - /' / 3 / ( % ( (%(( ( ( ' / ' ( $ %(( 2 ' & ;)*+ #! " "! 2! 5 2 " # < FI ) L,' / %( & "!$ 84 Bernard Husson, Op. Cit. 77

78 5*3 I33, 37$ EM "+0<0+C<+S/ H %' )3J<[+0 / = ++ $ 2 + L,>$$J3 O)<+#+ )/ & ) +) >E) '(' + (, )) < )% /4O +$&)JJ" / /') >E? ) )$ 1 #$2"!$ ( $ : $; ) " &"!$"!$ $ ) &?) & ) % B 78

79 79

80 F7 &E L%+ A& G4L G7"? GE. )?" "!$I &? A & + )/ C " ), $ L )A2$ GE " $& A/3/ A & $ $ $/ # E" C " )?, $ C C " )?, $ A C? Z" " +R +# $ C 0 "! $ % ZC # # J3? & & EC " & ) " A/-A # + & ) & LP $?&#7L = "". A# " AL # 3 /4 & ))E# :) ) /' E # ; 80

81 )/ 0/ ") E &?! =% E\M # )&( 3"C " A,-A )/ C $) $ )/! J/! I % AA # % - "*)/ )/%)?$ 81

CURRICULUM VITAE. 1986 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 1. 1987 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 2

CURRICULUM VITAE. 1986 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 1. 1987 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 2 CURRICULUM VITAE ETAT CIVIL 1. Nom POUSSI 2. Prénoms Myriam 3. Date de naissance 21 mars 1967 4. Lieu de naissance Dakar (Sénégal) 5. Nationalité Burkinabé FORMATIONS 1. Cycle supérieur 1986 : Diplôme

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

INCLUSION SOCIALE ET COOPERATION DECENTRALISEE Restitution étude

INCLUSION SOCIALE ET COOPERATION DECENTRALISEE Restitution étude INCLUSION SOCIALE ET COOPERATION DECENTRALISEE Restitution étude Déroulement : Accueil Cadre thématique Restitution de l étude «Coopération décentralisée et inclusion sociale» réalisée par l ADF Eclairage

Plus en détail

Membre du comité des conseillers pour la coopération transfrontalière en Europe

Membre du comité des conseillers pour la coopération transfrontalière en Europe LUCHAIRE YVES Maître de conférences/professeur(e) en Droit Public Institut d Études Politiques d Aix-en-Provence (CHERPA) Adresse professionnelle : I.E.P. 25, rue Gaston de Saporta 13625 Aix-en-Provence

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Direction de projets ou établissements culturels Développement culturel de la ville Objectifs de la formation Connaissances dispensées La

Plus en détail

Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle)

Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle) Yves Luchaire Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle) Chargé de Cours au Centre Européen Universitaire de l Université

Plus en détail

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES"

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme visé : Diplôme d'institut d'études politiques Majeure : Management

Plus en détail

Thierry RIGAUX. Expériences professionnelles. 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer

Thierry RIGAUX. Expériences professionnelles. 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Thierry RIGAUX 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Email : thierry.rigaux@univ-littoral.fr Tél. : 0033 321 994 103 Expériences professionnelles Depuis décembre 2010 : Directeur du site universitaire

Plus en détail

Master "Droit international, droit européen et droits étrangers" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009

Master Droit international, droit européen et droits étrangers Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009 Master ", droit européen et droits étrangers" Spécialité Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Référente Juridique en centre d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) Suivi juridique des

Plus en détail

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 Table des matières Sommaire... 5 Avant-propos... 7 Thierry Tanquerel Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 I. Introduction... 9 II. Le cadre juridique... 10 A. Le droit fédéral... 10

Plus en détail

BIOGRAPHIE DES PANÉLISTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL DIVERSITE CULTURELLE ET GOUVERNANCE ASSOCIATIVE

BIOGRAPHIE DES PANÉLISTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL DIVERSITE CULTURELLE ET GOUVERNANCE ASSOCIATIVE BIOGRAPHIE DES PANÉLISTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL DIVERSITE CULTURELLE ET GOUVERNANCE ASSOCIATIVE Ouagadougou les 27 et 28 février 2014 Marco ALBAN, de nationalité italienne, a une formation en gestion

Plus en détail

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015 Séminaire 2015 - avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes Relevé de conclusions 6 février 2015 Sémaphore - Cébazat sommaire I. Continuité sur la construction du projet stratégique II. Echanges entre

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT La mobilisation de l'épargne solidaire au Nord pour l offre de services financiers de proximité au Sud Anne-sophie Bougouin - Chargée

Plus en détail

«Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie»

«Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie» «Structure ressource au service des acteurs de la coopération et de la solidarité internationales en Savoie» Quelle origine? Une action volontariste initiée en 1986 par le Conseil général Une orientation

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Histoire Relations internationales et histoire du monde atlantique Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master Histoire spécialité

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20. Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français

COMMUNIQUE DE PRESSE. RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20. Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français COMMUNIQUE DE PRESSE RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20 Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français Cette année, elle sera célébrée le vendredi 17 octobre à l Institut Français de Bobo-Dioulasso

Plus en détail

Je remercie M. Masson, mon directeur de mémoire pour ses remarques pertinentes qui m ont permis d avancer dans la rédaction de ce mémoire.

Je remercie M. Masson, mon directeur de mémoire pour ses remarques pertinentes qui m ont permis d avancer dans la rédaction de ce mémoire. Je remercie M. Masson, mon directeur de mémoire pour ses remarques pertinentes qui m ont permis d avancer dans la rédaction de ce mémoire. Je remercie également Mme Blanc-Boge, présidente du jury, pour

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER

PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER 1. Définition 2. Finalités PLAN 3. La coopération décentralisée au Niger 4. Les actions

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Présentation du rapport de stage effectué au Conseil Régional R d Aquitaine Février à Juillet 2013 Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Master professionnel: Economie et

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle agricole au Bénin

La réforme de la formation professionnelle agricole au Bénin La réforme de la formation professionnelle agricole au Bénin Jérôme Makin DJEGUI, Consultant en Ingénierie de la Formation, Directeur du Cabinet Africain d Ingénierie de la Formation (C.A.I.F.) Antoine

Plus en détail

PROFIL DE POSTE(1) (EMPLOI TYPE)

PROFIL DE POSTE(1) (EMPLOI TYPE) PROFIL DE POSTE(1) (EMPLOI TYPE) INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DE SERVICE ACTIONS EUROPEENNNES, SOLIDARITE INTERNATIONALE ET COOPERATION DECANTRALISEE FAMILLE PROFESSIONNELLE : ADMINISTRATION Grade :

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS CHARTE DES CONSEILS CITOYENS La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit la création de Conseils Citoyens sur les territoires de la géographie prioritaire dans le cadre des nouveaux

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE Commune de Cauterets Cahier des Charges 1 1 GENERALITES 1.1 Contexte Nichée

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités

Plus en détail

Coopérer aujourd hui n o 56

Coopérer aujourd hui n o 56 Les documents de travail de la Direction scientifique Coopérer aujourd hui n o 56 novembre 2007 Sylvie Chevrier, Université Paris-Est Valoriser la dimension interculturelle dans le management des projets

Plus en détail

Responsable de l accueil des délégations Secrétariat Général Protocole Attaché

Responsable de l accueil des délégations Secrétariat Général Protocole Attaché Fonction CR/Service Cadre d emploi de recrutement Nature des fonctions Responsable de l accueil des délégations Secrétariat Général Protocole Attaché Annexe 1 Sous la responsabilité du responsable du service

Plus en détail

Avec le soutien de. Partenariat Educatif de Solidarité Internationale. Rentrée 2015 : Le PESI s élargit à tous les métiers de l éducation!

Avec le soutien de. Partenariat Educatif de Solidarité Internationale. Rentrée 2015 : Le PESI s élargit à tous les métiers de l éducation! 1 Avec le soutien de PESI Partenariat Educatif de Solidarité Internationale Appel à projets 2015/16! Avant le 27 novembre 2015 Rentrée 2015 : Le PESI s élargit à tous les métiers de l éducation! Le Partenariat

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

MASTER 2 INFORMATION ET COMMUNICATION PARCOURS RELATIONS PUBLIQUES

MASTER 2 INFORMATION ET COMMUNICATION PARCOURS RELATIONS PUBLIQUES MASTER 2 INFORMATION ET COMMUNICATION PARCOURS RELATIONS PUBLIQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Information, communication

Plus en détail

APPEL À PRESTATAIRES

APPEL À PRESTATAIRES APPEL À PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Le secteur bancaire Place et spécificités des banques coopératives Avril 2011 Dossier suivi par l Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire 42 rue

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCE:

DOMAINES DE COMPETENCE: Mr. Patrick NAMBEANRE GAGUENE Gestionnaire comptable Chargé de Mission Jeunesse, Sports, Arts, Culture et ONG, Communicateur Social, Consultant sur les questions de la Société Civile et de l Insertion

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Objet : Projet départemental «Objectif Rando»

Objet : Projet départemental «Objectif Rando» Evreux, le 20 octobre 2011 L Inspecteur d Académie Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale de l Eure à Mesdames et Messieurs les Directeurs des écoles maternelles et élémentaires

Plus en détail

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT 2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT MASTER 2 RECHERCHE OPTION DROIT PRIVE FONDAMENTAL ANCIEN DIPLÔME D ETUDES APPROFONDIES (D.E.A) Option DROIT PRIVE

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Chambre 222, Bâtiment A, village universitaire 3 33600 PESSAC - FRANCE rim.boussaada@u-bordeaux4.fr

Chambre 222, Bâtiment A, village universitaire 3 33600 PESSAC - FRANCE rim.boussaada@u-bordeaux4.fr Curriculum Vitae PRENOM : RIM Date et lieu de naissance : Nationalité : Adresse : Adresse électronique : NOM : BOUSSAADA Téléphone : 0033 (0) 6 98 25 15 72 14/12/1980 à Tunis, Tunisie Tunisienne Chambre

Plus en détail

Diplôme d Université

Diplôme d Université Formation Continue Diplôme d Université Gérer et Développer votre Association I.A.E de Lyon - Université Jean Moulin - Lyon 3 6, cours Albert Thomas - BP 8242-69355 Lyon cedex 08 Tél. : 04 78 78 71 88

Plus en détail

PROGRAMME DU SEMINAIRE

PROGRAMME DU SEMINAIRE PROGRAMME DU SEMINAIRE Séminaire de lancement du réseau régional sur la professionnalisation des formations de l enseignement supérieur 12, 13 et 14 Novembre 2013 Université de Ouagadougou, Burkina Faso

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

D I S P O S I T I F D E F O R M A T I O N

D I S P O S I T I F D E F O R M A T I O N D I S P O S I T I F D E F O R M A T I O N 1 FONCTION CONCEPTION DE PROGRAMME - Réaliser un diagnostic global et concerté - Concevoir un programme de manière concertée - Réaliser l ingénierie financière

Plus en détail

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales HUMAN AIX Institut d Etudes Humanitaires Internationales MASTER 2 Action et Droit Humanitaires - Parcours Juriste Internationaliste de Terrain pour le Développement Institutionnel et la Consolidation de

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Synthèse nationale des enjeux. Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD

Synthèse nationale des enjeux. Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD Synthèse nationale des enjeux Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD Initiation du projet Travail lancé en Mars 2008 avec pour objectif : Réagir sur la place de la promotion de la santé dans la

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST) Manager les territoires et leurs composantes touristiques Cette formation est positionnée

Plus en détail

Nous vous remercions de votre collaboration et nous vous demandons de nous renvoyer ce questionnaire le plus rapidement possible.

Nous vous remercions de votre collaboration et nous vous demandons de nous renvoyer ce questionnaire le plus rapidement possible. QuickTime et un décompresseur Photo - JPEG sont requis pour visualiser cette image. ASSOCIATION EUROPÉENNE DES ENSEIGNANTS SECTION FRANçAISE - RÉGIONALE DES PAYS DE LA LOIRE Enquête sur la pratique professionnelle

Plus en détail

Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie. Dr. Loreta Žadeikaitė

Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie. Dr. Loreta Žadeikaitė Classes EMILE une réussite pour la langue française et pour la promotion du plurilinguisme en Lituanie Dr. Loreta Žadeikaitė Directrice de la Division de l'enseignement secondaire au Département de l Enseignement

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD)

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse 1 CURRICULUM VITAE DONNEES PERSONNELLES Nom : WALGER Prénom : Olivier Adresse privée : Foyards 58 2300 La Chaux-de-Fonds Suisse Nationalité : Française. Titulaire d un permis C d établissement depuis 1992

Plus en détail

MASTER CARRIERES PUBLIQUES (MONDES CONTEMPORAINS)

MASTER CARRIERES PUBLIQUES (MONDES CONTEMPORAINS) MASTER CARRIERES PUBLIQUES (MONDES CONTEMPORAINS) Direction : Gilles CHARREYRON 1. Présentation du Master Fruit d une collaboration entre les deux universités clermontoises, ce Master accueille principalement

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Marchés publics, restauration collective et circuits courts

Marchés publics, restauration collective et circuits courts Marchés publics, restauration collective et circuits courts Réponse à l appel à propositions d actions de transfert des projets financés dans le cadre du Réseau rural français Intitulé du projet Marchés

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Le Golf, à l école...

Le Golf, à l école... Le Golf, à l école... Limites et perspectives Orientations de la ff.golf dans le cadre de l intégration de la pratique du golf en milieu scolaire et universitaire Claude ANACKIEWICZ, CPC EPS Marvejols

Plus en détail

LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF

LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF La formation constitue un outil au service du projet politique décliné au niveau local. Elle contribue au rayonnement de l USEP au sein des départements et des

Plus en détail

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations Formations et ACCOMPAGNEMENT 2015-2016 http://fr.iofc.org/projets/education/formations Notre démarche Fondé en 2005, le programme Education à la Paix s inscrivait dans la «Décennie internationale de promotion

Plus en détail

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE DE JEPS Animation socio éducative ou culturelle Développement de s, territoires et réseaux Blois 2014 2016 PREALABLE : Cette formation concerne principalement des professionnels occupant des postes de

Plus en détail

MASTER 2 RECHERCHE «RELATIONS ECONOMIQUES INTERNATIONALES» Responsable Scientifique : Prof. Bédia F. AKA. Responsable Académique : Dr.

MASTER 2 RECHERCHE «RELATIONS ECONOMIQUES INTERNATIONALES» Responsable Scientifique : Prof. Bédia F. AKA. Responsable Académique : Dr. RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ------------------- UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT (SED) -------------- ECOLE DOCTORALE MASTER

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Curriculum vitae de Hermann OUEDRAOGO Consultant / économie du développement et Microfinance. ohtworks@gmail.com

Curriculum vitae de Hermann OUEDRAOGO Consultant / économie du développement et Microfinance. ohtworks@gmail.com INFORMATIONS PERSONNELLES Curriculum vitae de Hermann OUEDRAOGO / économie du développement et Microfinance Nom Adresse OUEDRAOGO HERMANN 98, rue 28.33, 11 BP 1297 CMS 11, Ouagadoudou, Burkina Faso Téléphone

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS Centre National de la Fonction Publique Territoriale APPEL A COMMUNICATIONS COLLOQUE Collectivités territoriales et santé publique Dynamiques des politiques territoriales de santé : rôle et place de chacun

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Tourisme e-tourisme et ingénierie culturelle des patrimoines Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master Tourisme parcours

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

Accompagnement des managers

Accompagnement des managers DIRECTEURS CHEFS DE SERVICE CADRES INTERMÉDIAIRES CADRES DE PROXIMITÉ Accompagnement des managers UN NOUVEAU CONCEPT : LE BINÔME COACH / CONSULTANT RESTONS Z E N Une circulaire du Ministère des Affaires

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES METIERS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU BENIN

LES REFERENTIELS DES METIERS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU BENIN Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 LES REFERENTIELS

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs

Plus en détail

FORMATIONS DES BENEVOLES

FORMATIONS DES BENEVOLES 2015 Agir pour la Solidarité FORMATIONS DES BENEVOLES Administrateurs et bénévoles des associations du secteur de l insertion sociale et professionnelle 2015 Sommaire Le paysage institutionnel du secteur

Plus en détail

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Avec le concours du FUP 1 Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Introduction : les

Plus en détail

Maître de Conférences de droit public, HDR Université Toulouse 1 Capitole SITUATION STATUTAIRE

Maître de Conférences de droit public, HDR Université Toulouse 1 Capitole SITUATION STATUTAIRE Nathalie LAVAL MADER Maître de Conférences de droit public, HDR Université Toulouse 1 Capitole nathalie.laval@univ-tlse1.fr SITUATION STATUTAIRE 1996 Maître de Conférences de droit public, HDR, Hors classe

Plus en détail

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000)

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000) Nom : KOUE Prénoms : Neule Angèle Profession : Juriste / Gestionnaire de ressources humaines Expert en : Genre / Ingénierie de la formation / Gestion des ressources humaines / Droit Nombre d années d expérience

Plus en détail

MODALITES. Etre titulaire du D.E. Validation des Acquis Professionnels. Module ESTI Mémoire ou Présentation d un travail au jury

MODALITES. Etre titulaire du D.E. Validation des Acquis Professionnels. Module ESTI Mémoire ou Présentation d un travail au jury MODALITES Etre titulaire du D.E Validation des Acquis Professionnels Si poste en santé travail > 5 ans Titulaire du DIUST Module ESTI Mémoire ou Présentation d un travail au jury DUREE ET COUT 1- DUREE

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

Annales des sujets des concours de recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports

Annales des sujets des concours de recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports Annales des sujets des concours de recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports Session et Epreuve n 1 (externe) : culture générale sujet : «La jeunesse sait ce qu elle ne veut pas avant de

Plus en détail

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE)

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) Données d entrée du processus : Fiches projet business France, conf /call nationale hebdomadaire PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) 1 2 3 Etude des fiches projets «Business France», avec pré-analyse

Plus en détail

LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS

LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS LES STAGES A L ETRANGER DANS LE CADRE DU NOUVEAU CURSUS : Quels partenariats entre les Instituts de Formations en Soins Infirmiers (IFSI) et les acteurs de la solidarité internationale de Rhône-Alpes (associations,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Obligatoire (1) Composante Droit - Economie

Plus en détail